Source : France Inter, Dominique de Villepin, 05-09-2017

Dominique de Villepin, ancien ministre des Affaires étrangères, analyse les relations diplomatiques entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

Dominique de Villepin, ancien ministre des Affaires étrangères estime désormais qu’il faut agir, dans cette crise avec la Corée du Nord : “Il faut agir, il existe un certain flou mais aussi des certitudes”

Kim Jong-un cherche à sanctuariser son territoire (…)Aux États-Unis, un certain nombre d’experts pensent qu’il souhaite aller beaucoup plus loin, (…) exercer un chantage auprès des États-Unis, empêcher la capacité américaine à aider la Corée du Sud voire le Japon, neutraliser la capacité des Usa à venir en soutien de ses alliés.

Kim Jung-un est-il fou ?” questionne Léa Salamé, quand Dominique de Villepin estime qu’il est “rationnel” : “Il faut savoir s’il cherche à sanctuariser son territoire ou engager un bras de fer avec les États-Unis, toute l’affaire est là”.

Tout l’équilibre international repose sur l’outil de la dissuasion

“Si un État nucléaire frappe un autre État nucléaire déjà doté, le principe de la dissuasion ne vaut plus”, estime l’ancien ministre des Affaires étrangères.

Nous ne pouvons pas donner un chèque en blanc à Trump dans la gestion de la crise avec la Corée du Nord

Le Venezuela est-il une dictature?

“Le Venezuela subit une dérive autoritaire mais je n’emploie pas le terme de dictature”, précise Dominique de Villepin qui a grandi dans ce pays. “Il y a une ombre qui plane sur ce dossier, ce sont les États-Unis (…) Aujourd’hui il faut parier sur les pays de la région, comme Cuba.”

Quant à l’attitude de Jean-Luc Mélenchon à l’égard du régime de Nicolas Maduro, Dominique de Villepin est catégorique : “Il ne faut accepter aucune complaisance à l’égard du régime de Maduro, mais je crois qu’il faut être efficace.”

La France ne doit être dans la main d’aucune faction, aucun groupe(…) Une solution ne peut être trouvée en tournant complètement le dos au chavisme, souhaité par une partie du peuple vénézuélien

Source : France Inter, Dominique de Villepin, 05-09-2017

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

86 réponses à Dominique de Villepin : “Kim Jong-un est rationnel, pas fou”

Commentaires recommandés

Bernard Le 07 septembre 2017 à 07h47

Villepin, c’est pas le type qui a refilé les autoroutes publiques à des entreprises privées pour le plus grand bonheur de ces dernières et sans nous demander notre avis?
Faites la même choses avec les biens de votre voisin pour voir comment ça se termine…

  1. Bernard Le 07 septembre 2017 à 07h47
    Afficher/Masquer

    Villepin, c’est pas le type qui a refilé les autoroutes publiques à des entreprises privées pour le plus grand bonheur de ces dernières et sans nous demander notre avis?
    Faites la même choses avec les biens de votre voisin pour voir comment ça se termine…


    • Duracuir Le 07 septembre 2017 à 08h41
      Afficher/Masquer

      Oui oui, autoroutes dont sa copine de promo ENA Ségolène Royale a renouvelé gentiment les concessions qu’elles jugeait scandaleuses quand elle était dans l’opposition. Sous la houlette de son ex, président et aussi ancien pote de promo ENA. Tout comme le patron de MEDEF de l’époque d’ailleurs.


      • Emmanuel Le 08 septembre 2017 à 17h43
        Afficher/Masquer

        Notez bien (c’est pas très connu), la nomination il y a qques années, d’un certain Minc, comme président de la société d’autoroutes sanef….ça fait des postes et ça crée des liens. Pensez également à la vague de privatisation qui se poursuit : RATP, SNCF, secteur de l’énergie, Aéroports, etc…


    • claudine colin Le 07 septembre 2017 à 09h50
      Afficher/Masquer

      bernard: faites la meme chose avec les biens de votre voisin pour voir comment ça se termine…………… c est l exemple que je prends toujours dans une discussion. si les humains respectaient cela ,ça serait ( presque) le paradis. mais voila……………………..


    • Duracuir Le 07 septembre 2017 à 10h54
      Afficher/Masquer

      Et depuis quand la scélératesse interdit-elle la compétence? Ne garderons nous de Victor Hugo que l’abuseur de bonnes et le tripoteur pervers de veuves dans la misère? Et de Voltaire que l’ignoble spéculateur sur les fournitures aux armées que par ailleurs il trainait dans la boue? Doit-on, comme les fachos, ne retenir de de Gaulle que “je vous ai compris” ou l’abandon des harkis?


      • Bernard Le 07 septembre 2017 à 17h50
        Afficher/Masquer

        Certes…mais comparer Villepin à Hugo ou à Voltaire c’est aller un peu loin…D’abord parce que on ne doit pas juger les gens d’une époque révolue avec les yeux de la notre…ensuite pourquoi ne pas le comparer à De Gaule qui lui aussi à sur dire ‘non’ aux américains, et de belle manière, et qui lui, était d’une probité sans faille…Je ne suis pas sur qu’il aurait apprécié le retour des fermiers généraux. ..


        • Duracuir Le 07 septembre 2017 à 21h13
          Afficher/Masquer

          ça n’empêche aucunement le talent et la valeur du diplomate Galouzeau.


    • Pepin Lecourt Le 07 septembre 2017 à 12h04
      Afficher/Masquer

      Chez Villepin il faut distinguer la vision économique, qui est celle d’un libéral, d’où le coup des autoroutes, de sa vision géopolitique qui est beaucoup plus censée que celle de son camp.

      Dans ce qui est rapporté ici, il apparaît quand même bien plus honnête et réfléchit que tout son camp du PS aux Républicains et reste logique et cohérent avec l’attitude qu’il a eu à propos de la guerre de Bush en Irak !

      Donc pour moi un mauvais point en politique économique pour Villepin mais un bon point à l’international !

      Personne n’est parfait !


    • Gérard de Nerval Le 07 septembre 2017 à 13h08
      Afficher/Masquer

      Je suis effaré par votre commentaire hors sujet.
      M. de Villepin est le seul ministre Français qui a eu droit à un film dont le titre “Quai d’Orsay ” le fait passer pour un crétin. C’est sans doute parce qu’il est le porteur du discours de 2003 à l’ONU expliquant pourquoi La France mettait son veto à l’intervention des USA en Irak; dernière décision d’une diplomatie Française encor indépendante. Alors si l’histoire doit retenir quelque chose c’est ce dernier souffle.


      • Ayudar Le 07 septembre 2017 à 18h37
        Afficher/Masquer

        Ce film est tiré d’une BD très populaire, dont le scénario a été écrit par un de ses anciens collaborateur (ou plutôt assistant je crois). Je n’ai pas vu le film mais la BD était loin de faire passer Villepin pour un imbécile. Très bonne BD, drôle et captivante. On comprenait surtout que de Villepin est un personnage intelligent doté d’un fort caractère.


        • isidor ducasse Le 07 septembre 2017 à 23h06
          Afficher/Masquer

          bonsoir Ayudar,
          C’est vrai que le film est tiré d’une BD, je n’ai pas lu la BD, mais j’ai vu le film et dans le film il passe vraiment pour un hurluberlu.


    • Patrick Le 08 septembre 2017 à 13h14
      Afficher/Masquer

      Pour les autoroutes , l’état avait besoin de fric frais ( comme d’habitude )
      Donc les copains des sociétés privées ont payé 15 milliards d’Euro et repris 15 milliards de dettes, en plus ils reversent pas mal de fric tous les ans à l’état ( TVA et taxes pour utilisation du domaine public )
      Ça aurait pu être mieux négocié mais l’état ne s’en tire pas trop mal.


      • Rémi Le 08 septembre 2017 à 22h25
        Afficher/Masquer

        Oui deux ans plus tard elles en valaient dix milliards de plus en bourse.
        Ca aurait effectivement pu être mieux négocié.
        De Villeppin aux portes du pouvoir donnait des gages (à nos frais) à la bande à Minc. Maintenant qu’il a perdu contre Sarkozy (Remeons les choses à leur place) Il est libre de dire les choses intelligement.


    • alex Le 08 septembre 2017 à 16h04
      Afficher/Masquer

      Personnellement au sujet de la privatisation des autoroutes, j’irai plutôt chercher la responsabilité du vol d’état auprès de gnomes malfaisants comme l’illustre M. Alain Minc, par exemple.

      https://www.societe.com/societe/sanef-632050019.html

      Combien touche un PDG en salaire, prime, jetons de présence, stocks options,… dans une société dont les résulta brut représente plus de 50% du C.A.

      M. Minc a œuvré et manœuvré pour la privatisation des autoroutes, la récompense est là, devant nos yeux, mais cela ne dérange personne.

      Alors, ne jetez pas l’opprobre sur ce pauvre Villepin, qui n’est surement pas un enfant de cœur, mais qui, au moins eu le courage de montrer une dernière fois aux nations unies ce qu’était ou qu’avait pu être la diplomatie française. Au moins lui, n’a pas éteint la lumière en quittant le quai d’Orsay. D’autre s’en sont chargé après lui.


  2. calal Le 07 septembre 2017 à 07h58
    Afficher/Masquer

    ce qui me gene avec la coree du nord c’est le risque qu’ils vendent leur technologie nucleaire a n’importe qui pour avoir des devises. D’un autre cote si les nations unies faisaient leur boulot de maniere objective et impartiale, la coree du nord n’aurait pas besoin de se fabriquer un parapluie nucleaire.


    • Nerouiev Le 07 septembre 2017 à 08h21
      Afficher/Masquer

      Remarquez que la France a vendu sa technologie nucléaire à Shimon Pères, et l’Allemagne accorde la vente de sous marins nucléaires à ce même petit pays.
      Si l’occasion se présente ici, j’ai une histoire fabuleuse à raconter concernant les essais nucléaires clandestins et dangereux ayant trait au décès du fabricant mondialement connu de remontées mécaniques de sports d’hiver.


      • Scytales Le 07 septembre 2017 à 13h20
        Afficher/Masquer

        Petit rectificatif : l’Allemagne ne construit par de sous-marins à propulsion nucléaire. Les sous-marins vendus à Israël par une firme allemande forment une classe (“Dolfin”) qui se distingue par une propulsion anaérobie (=qui fonctionne sans le comburant qu’est l’air ambiant extérieur pour les sous-marins avec une propulsion primaire diesel plus classique, l’air pouvant pour ces derniers être aspiré en plongée à faible profondeur depuis la surface au moyen d’un schnorchel).


        • rosecestlamort Le 07 septembre 2017 à 13h56
          Afficher/Masquer

          un “rectificatif” qui prend ouvertement les gens pour des c*ns, (dans le genre “oh regardez un ecureuil derriere vous…”) permettez-moi de vous le dire; La raison pour laquelle Israel achete ces sous-marins, c’est que cette classe Dolphin est (texto:) “CAPABLE DE LANCER DES MISSILES BALLISTIQUES A TETE NUCLEAIRE”. Ca tombe bien Israel en a entre 100 et 400 en stock, y’à plus qu’à les monter dessus à reception.


          • Madudu Le 07 septembre 2017 à 14h28
            Afficher/Masquer

            Non, il a raison de préciser : un sous-marin nucléaire, comme un porte-avions nucléaire ou un brise-glace nucléaire sont des engins à propulsion nucléaire.

            Les missiles dont ils sont équipés c’est autre chose.


            • rosecestlamort Le 07 septembre 2017 à 15h29
              Afficher/Masquer

              ah mais on est bien d’accord qu’il s’agit de tout autre chose, mais encore faudrait-il suivre la conversation : car il est le SEUL a dériver sur des histoires de sous-marin à propulsion nucléraire et corriger une affirmation … inexistante (relisez, personne parle de propulsion avant lui…), c’est juste PAS le sujet DU TOUT, le sujet aussi bien du post general que de celui à qui il répondait, c’était l’ARMEMENT NUCLEAIRE, et il était donc pointé factuellement et à juste titre qu’israel avait obtenu la technologie de la France ET les sous marins sur lesquels monter ces armes NUCLEAIRES de l’allemagne. qu’est ce-que-viennent foutre les histoires de propulsion là-dedans ? (à part pour devier la conversation et ne surtout pas mentionner ce que fait israel avec ces sous marins). C’est clair maintenant ? 🙂

              meme les journaux israeliens font pas de ronds dans l’eau pour appeler un chat un chat :
              http://fr.timesofisrael.com/israel-est-pret-a-accueillir-son-nouveau-sous-marin-a-capacite-nucleaire/

              et même Le Monde est au courant, c’est dire ^^
              http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/06/04/israel-deploierait-des-tetes-nucleaires-sur-des-sous-marins-allemands_1712070_3218.html


            • Madudu Le 07 septembre 2017 à 18h20
              Afficher/Masquer

              Avant son intervention il y avait quand même un flou quand à ce que désignait exactement cette histoire de technologie nucléaire.

              Le véritable problème ici ce n’est pas que l’état d’Israel dispose de sous-marins (quelle que soit leur propulsion), le problème c’est qu’un état belliqueux, policier et raciste comme l’est Israel dispose de l’arme nucléaire.


          • Brok Le 08 septembre 2017 à 12h08
            Afficher/Masquer

            Non, ce ne sont pas des missiles balistiques (ICBM) mais des missiles de croisière à capacité nucléaire ou conventionnelle… Ce n’est pas la même chose !


      • Lysbeth Levy Le 07 septembre 2017 à 17h07
        Afficher/Masquer

        La France a vendu aussi à l’Irak la bombe de même à Israel et c’est Israel qui a bombardé OSIRAK le réacteur nucléaire de Saddam Hussein vendu par Chirac !http://atomicsarchives.chez.com/bombe_irak.html


      • alex Le 10 septembre 2017 à 14h37
        Afficher/Masquer

        De quel fabricant s’agit il?
        – Pomagalski
        – Garaventa
        – Doppelmayr
        – …..

        Je travaille dans le milieu du tourisme d’hiver en montagne et cette info m’intéresse.

        Merci de nous en dire plus.


    • Alfred Le 07 septembre 2017 à 10h24
      Afficher/Masquer

      Ça c’est drôle. Ils pourraient servir d’option nucléaire à Cuba ou au Venezuela comme font les pakistanais avec les saoudiens.


    • Pepin Lecourt Le 07 septembre 2017 à 12h08
      Afficher/Masquer

      Sapir a commis un excellent papier la-dessus !

      Si l’ONU avait fait son boulot, à savoir protéger les petits pays des agressions et destructions US comme pour l’ex-Yougoslavie, l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, on pourrait contester la justification de la Corée du Nord à s’équiper en arme nucléaire et vecteur, mais KIM a très bien compris que sa sécurité vis à vis de l’agresseur US ne peut reposer non pas sur le droit international discrédite mais sur sa capacité à être militairement dissuasif vis à vis des USA !

      Et les Iraniens vont arriver à raison à la même conclusion, aucune confiance dans les USA et l’ONU !


      • Rémi Le 08 septembre 2017 à 22h37
        Afficher/Masquer

        Oui et pour ceux qui n’auraient pas compris on a réitéré la lecon avec la Lybie une fois qu’elle a Désarmée.
        Pour les dictateurs en mal de conseil Kadafi a monté sa boîte de consulting:
        Adresse:
        Royaume des morts
        Spécialité la transformation des million en plomb.


    • Vltava Le 07 septembre 2017 à 13h48
      Afficher/Masquer

      Son message est clair.Quoique l’on puisse penser de lui,c’est une vérité.
      “Kim Jong :Ceux qui renoncent à la bombe atomique finissent comme Khadafi et Saddam Hussein”


    • rosecestlamort Le 07 septembre 2017 à 13h50
      Afficher/Masquer

      ce qui me gene (…entre autres) avec l’ukraine c’est qu’elle n’a pas juste “risqué” de vendre sa technologie, mais qu’elle l’a refourgué à la coree du nord pour qu’ils aient les moteurs qui permettent maintenant de frapper presque n’importe où. encore un dommage collatéral de la “democratie sauce maidan”.

      https://www.rtbf.be/info/monde/detail_missiles-nord-coreens-les-moteurs-ukrainiens-en-cause-livres-seulement-a-la-russie?id=9683859ès d’un milliard de dollars”


    • Pierre Bacara Le 07 septembre 2017 à 18h57
      Afficher/Masquer

      COMBIEN PYONGYANG ET WASHINGTON ONT-T-IL DE DOIGTS ?

      ” […] la Corée du Nord […] c’est le risque qu’ils vendent leur technologie nucléaire à n’importe qui pour avoir des devises”.

      Le gouvernement nord-coréen inonde les médias du monde entier de l’idée que les forces nord-coréennes disposent de missiles balistiques nucléaires. A mon modeste niveau, je n’ai pas recensé de trace d’observateur SERIEUX qui croie que la Corée du Nord soit parvenue à se doter de la technologie permettant d’équiper un missile d’une tête nucléaire.

      Sur ce point essentiel, je suis tout ouïe.

      Le tour de passe-passe de Pyongyang arrange néanmoins “tout le monde” : il permet à la Corée du Nord de jouer dans la cour des grands tant il est vrai qu’en matière de dissuasion et pas uniquement, ce que l’on croit (et ce que les médias affectent de croire) peut peser autant que ce qui est réel. Quant aux Etats-Unis, le même tour de passe-passe nord-coréen est de l’eau apportée à leur moulin puisque toute menace nord-coréenne en mer du Japon justifie leur position stratégique en Corée du Sud et au Japon – y compris, cela va de soi, le déploiement du système THAAD qui crée une dépendance stratégique donc géopolitique.


    • Sumbawa Le 07 septembre 2017 à 20h49
      Afficher/Masquer

      Si les USA quittent la Corée du sud ( 29000 soldats US stationnés), La Chine lâchera le gouvernement du nord et le régime s’effondrera en quelques semaines. ( il faudrait qu’il s’en aille du Japon aussi)

      Le paradoxe, c’est qu’au Sud, il ne sont pas “chaud” pour une réunification qui couterait 10 fois la réunification allemande.


  3. TC Le 07 septembre 2017 à 08h08
    Afficher/Masquer

    De Villepin est un des plus cohérent en matière de politique étrangère mais là où il ne l’est plus c’est quand il explique que là dissuasion nucléaire ne pourrait plus l’être au regard de cette crise avec les nord-coréens. Jamais les usa ne vitrifieront la Corée pas plus que la Corée ne vitrifiera les usa où un de ses alliés. Ce principe de dissuasion ne sera jamais remis en question sinon c’est la fin de l’humanité et tout le monde le sait.


    • Horzabky Le 07 septembre 2017 à 11h02
      Afficher/Masquer

      C’est sûr, se voyant perdu et sur le point de finir comme Kadhafi ou Mussolini, ou au mieux comme Saddam Hussein, Kim Jong-Un ne serait pas le genre à se dire : “Puisque je dois mourir, que des millions de mes ennemis meurent avec moi…”

      /sarcasme.


    • Dominique Le 07 septembre 2017 à 18h39
      Afficher/Masquer

      « Jamais les usa ne vitrifieront la Corée pas plus que la Corée ne vitrifiera les usa où un de ses alliés. »
      La thèse exposée par Villepin n’est pas la sienne, mais celle « Qu’indiquent un certains nombre d’experts américains ».


      • Rémi Le 08 septembre 2017 à 22h43
        Afficher/Masquer

        « Jamais les usa ne vitrifieront la Corée pas plus que la Corée ne vitrifiera les usa où un de ses alliés. »
        Réve pas. Les USA sont ravis les Jap et les sud coréen font dans leur froc. Ca entretient la soumission.
        Ca renforce le rôle de la Chine.
        Et ca remplit les média de bétise sur le nuc nord coréen au leu de parler des ploutocrates qui s’enrichissent du destin de l’occident.
        NB: On parle de quoi du nuc nord coréen ou de la pétition qui demande que Soros soit traité comme un terroriste pour son influence sur les élections américaines qui a fait perdre Bernie Sanders et fait de Trump le président?


    • Prae Le 08 septembre 2017 à 23h49
      Afficher/Masquer

      Il a l’air de faire un raisonement par l’absurde à ce moment là. L’équilibre mondial repose sur la dissuation, donc elle ne peut pas être remise en question. Et il s’en sert pour écarter l’option militaire, justement.


  4. Fabrice Le 07 septembre 2017 à 08h11
    Afficher/Masquer

    Personnellement Kim Jong Un reste un dictateur qui a hérité son poste et est le représentant d’une petite classe de favoris qui vit sur le dos de sa population.

    Dans cette histoire ce sera la population qui va subir encore le risque nucléaire et le poids des sanctions dans tous les cas ils sont les perdant de cette histoire et tous le monde se fiche de leur destin. Vu que les sanctions au final ne touchera qu’eux et que si le pire arrive à mon avis la classe dirigeante aura su se préparer les meilleurs bunker.


    • Toff de Aix Le 07 septembre 2017 à 08h35
      Afficher/Masquer

      Je ne parierai pas la dessus, bien sûr la population est en première ligne ce qui est toujours déplorable, mais si jamais les Usa et leurs alliés décident d’en finir avec la Corée du Nord, vous pouvez être sûr que même le bunker le plus profondément enterré ne protégera pas Kim et ses sbires.. Les exemples abondent : Saddam hussein, khadafi, et j’en passe.


      • Duracuir Le 07 septembre 2017 à 08h43
        Afficher/Masquer

        Certes, mais maintenant, les gars ont retenu la leçon.


      • LeCassandre Le 07 septembre 2017 à 09h12
        Afficher/Masquer

        C’est bien pour cela que kim veut la bombe. C’est la garanti que les Usa et leurs alliés ne feront rien. L’exemple de Saddam et khadafi le pousse justement à avoir vite la bombe.


      • Fred79 Le 07 septembre 2017 à 14h02
        Afficher/Masquer

        @Toff de Aix
        “si jamais les Usa et leurs alliés décident d’en finir avec la Corée du Nord, vous pouvez être sûr que même le bunker le plus profondément enterré ne protégera pas Kim et ses sbires. Les exemples abondent : Saddam hussein, khadafi, et j’en passe.”
        Syrie:
        Doit on en déduire que la Russie est plus dissuasive que la bombe H?


        • Fritz Le 08 septembre 2017 à 00h50
          Afficher/Masquer

          Ben oui, et en plus elle a des bombes H, la Russie.

          C’est tout le problème : ces moujiks arriérés, ils ont la bombe !


    • Haricophile Le 07 septembre 2017 à 09h49
      Afficher/Masquer

      Qui fait partie d’une petite classe de favoris qui vit sur le dos des population ? Avec l’age j’entends moins bien. Trump ? Macron ? Gattaz ? Kim Jong Un ?


      • lvzor Le 07 septembre 2017 à 13h54
        Afficher/Masquer

        Il y a une différence quand même : certains vivent sur le dos de la population en en abaissant le niveau de vie, d’autres en le faisant progresser.


        • Narm Le 07 septembre 2017 à 19h57
          Afficher/Masquer

          ah bon, mais lequel des quatre fait progresser ?


          • Renaud Le 08 septembre 2017 à 20h06
            Afficher/Masquer

            La qualité de vie des Nord coréens s’est considérablement amélioré depuis le couronnement du Kim Jung-Un.


            • Narm Le 10 septembre 2017 à 19h17
              Afficher/Masquer

              vouv vous basez sur quoi ? pour aller dans un sens ou dans l’autre ?


      • Pinouille Le 07 septembre 2017 à 15h08
        Afficher/Masquer

        “Qui fait partie d’une petite classe de favoris qui vit sur le dos des population ?”

        Ne vous en déplaise, nous tous ici présents:http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=13


        • Jac Le 08 septembre 2017 à 08h23
          Afficher/Masquer

          oui si l’on compare. Mais dans les faits, tous les pays.
          Autre exemple de comparaison du même ordre :
          Celui qui reçoit des baffes plusieurs fois par jours est considéré comme maltraité, et non celui qui n’en recevra qu’une fois de temps en temps. Mais dans les 2 cas il y a domination violente d’un humain sur un autre humain. Nos progrès technologiques et nos cultures font en théorie de nous des êtres civilisés. Mais il n’en demeure pas moins qu’une petite partie de l’humanité domine la majorité des humains tous pays confondus comme les rares dominants dans une société animale. L’humain reste un sauvage.


  5. RGT Le 07 septembre 2017 à 08h18
    Afficher/Masquer

    À mon avis, si la Corée du nord a réussi à obtenir le nécessaire pour développer une “bombinette” (qui, comparée à ce que détiennent les USA s’apparente plutôt à un pétard mouillé), c’est bel et bien parce que la “communauté internationale” a permis à cet état de le faire.

    Dans cette sinistre affaire, j’ai plutôt l’impression que ce régime sert réellement d’épouvantail et d’idiot utile afin d’avoir une excuse permettant de maintenir les bases US dans la région.

    Comme ça, en “protégeant” leurs alliés les USA sont sur place et peuvent leur “suggérer” les “bonnes” décisions à prendre.

    Si la Corée du nord n’existait pas il faudrait l’inventer afin de justifier la présence du “protecteur indispensable” dans la région.

    Un peu de géostratégie-fiction : La Corée du nord se dissout (comme l’ancienne URSS) et il n’y a plus de “régime immonde” ans la région (la Birmanie, largement pire faisant partie des “alliés” donc passant sous les radars).

    Croyez-vous que les USA quitteront les lieux ou maintiendront-ils leurs bases comme ils le font en €urope ?

    Je vous le donne en mille.


    • Fabrice Le 07 septembre 2017 à 09h36
      Afficher/Masquer

      A mon avis pas besoin de la Corée du nord, les USA sauront jouer avec les ambitions de la Chine sur la région.

      Je ne pense pas que les USA aient favorisé même indirectement cette accession à l’arme nucléaire par contre la Chine avait besoin d’une zone tampon avec les casernes américaines de la Corée du nord et eviter la même tactique d’encerclement dont la Russie connait parfaitement les conséquences (qui précède un début de dépeçage).


      • PierreH Le 07 septembre 2017 à 14h52
        Afficher/Masquer

        J’ajoute que la Russie est très près aussi et justifie les bases américaines à elles seules dans la logique otanesque/USA, pas besoin de la Corée du Nord…


      • RGT Le 07 septembre 2017 à 19h35
        Afficher/Masquer

        Les chinois se seraient bien passés d’un voisin aussi encombrant.

        Je suis certain que les chinois font leur possible pour éviter tout débordement et aussi pour éviter que leurs voisins possèdent des armements problématiques.

        Par contre, une chose est certaine : Les missiles de la Corée du nord ont bel et bien profité (et continuent d’aillleurs) de toutes les attentions des ukrainiens…

        Connaissant l’influence des USA sur tout ce qui se passe en Ukraine (hors Donbas mais tout est détruit là bas) j’aimerais qu’on m’explique comment des missiles et des pièces détachées ukrainiens ont réussi à passer entre les mailles du filet et ont réussi à parvenir en Corée du nord…

        Sur un site “classé vert” par le Décodex : http://www.francetvinfo.fr/monde/coree-du-nord/la-coree-du-nord-a-t-elle-achete-ses-moteurs-de-missile-en-ukraine_2327221.html

        A méditer…


    • Pinouille Le 07 septembre 2017 à 15h16
      Afficher/Masquer

      A mon avis vous avez tort.
      Et comme ni vous ni moi pouvons apporter une quelconque preuve de ce qu’il avance, nos avis sont de peu de valeur. C’est à se demander qu’est ce qui nous pousse à les éditer: la gloire de remporter quelques votes favorables?

      Mon commentaire ci-dessus était adressé à RGT: cela ne saute pas aux yeux, désolé.


    • david Le 07 septembre 2017 à 21h07
      Afficher/Masquer

      Pas évoqué dans les commentaires, Trump faisant le tour des pays puissances alliées environnantes en VRP de l’industrie militaire américaine. Un bon épouvantail fait vendre


  6. Toff de Aix Le 07 septembre 2017 à 08h19
    Afficher/Masquer

    Il est clair que la vie n’est certainement pas rose en Corée du Nord pour tout le monde : rien que les différentes famines, et les témoignages des pauvres gens qui ont pu s’échapper des horribles camps de travail de ce pays, nous le confirment.

    Ce pays vit sous le joug d’une dynastie familiale, les Jong, depuis plus d’un demi siècle..

    Mais je ne peux croire que le peuple nord coréen, avec tout ce qu’il subit, ne haïsse autant l’occident uniquement grâce à la propagande, ou la peur, ou les deux…

    Chomsky a une très fine analyse de cette situation : il rappelle que lors de la guerre de Corée, les Usa (encore eux) ont rasé au napalm les deux tiers des villes nord coréennes, et ont détruit de très importantes infrastructures (barrages hydroélectriques notamment), entraînant la mort directe et indirecte(par famine, les cultures étant perdues) des plusieurs millions de personnes. Les Nord coréens haïssent l’occident, pas parce que Kim Jong Un le leur ordonne, ou parce qu’ils ont peur, mais surtout parce que chacun d’entre eux compte au moins un membre de sa famille tué dans cette guerre.. Les states ont beau jeu, aujourd’hui, de montrer à nouveau les muscles, ils sont en fin de compte responsables de cette situation.

    Le jour où ces crimes de guerre seront jugés, et où les Usa arrêteront leurs incessants exercices militaires sur la frontière (exercices consistant la majeure partie du temps à simuler une invasion de la Corée du Nord..), alors ce jour là peut être que les choses se calmeront et peut être même que le peuple nord coréen reprendra son destin en mains.


    • claudine colin Le 07 septembre 2017 à 10h17
      Afficher/Masquer

      toff de aix : vous croyez que les pauvres dans d autres pays ,vivent mieux qu en Coree. il n y a pas de camps de travail d accord,mais la criminalite est inexistante. chez nous. la criminalite de tout bord est terrifiante .vous trouvez ça mieux peut etre? . de toute façon on peut discuter jusqu a la fin des temps ,il n ya pas de remedes, sinon l extinction du genere humain, mere nature a fait les choses comme cela ,un point c est tout. !!


      • PierreH Le 07 septembre 2017 à 15h00
        Afficher/Masquer

        Le “c’est pas mieux ailleurs” est un argument souvent très faible mais bien pratique quand on ne veut pas remettre quelque chose en question. La criminalité est toujours inexistante dans les régimes totalitaires, ils exécutent tout le monde sans procès, dans ces conditions moi-même je réduis à néant la criminalité d’à peu près n’importe quel pays… Le Japon a trouvé une solution intermédiaire: ils laissent la mafia faire des affaires et elle s’occupe de la petite criminalité (avec des méthodes expéditives elle aussi).
        Bref, Toff propose un message un peu équilibré et vous lui sautez dessus parce qu’il critique la Corée du Nord… Avoir une pensée critique ça n’est pas dire le contraire des médias mainstream en toute circonstance…


        • Narm Le 07 septembre 2017 à 20h09
          Afficher/Masquer

          Le “ils executent tout le monde sans procès”

          n’est-il pas aussi un cliché ?

          tout comme classer Maduro comme dictateur et parler de “Regime”

          Mr Villepin me semble souvent avoir une reflexion au dessus du lot. Même s’il a des ombres qui plannent sur lui


        • Toff de Aix Le 08 septembre 2017 à 09h47
          Afficher/Masquer

          Personnellement, et bien qu’étant “plutot” très à gauche (ça n’aura échappé à personne ici je pense), je laisse à ceux qui le désirent le bonheur d’aller s’établir en Corée du Nord. Faut arrêter quand même deux minutes la boisson, là… On peut très bien avoir des idées progressistes et reconnaître dans le même temps un totalitarisme quand on en a un sous le nez. Ça s’appelle esprit critique et “nuance”, mais l’appauvrissement de la réflexion dans nos sociétés soi disant “democratiques”, et le manque flagrant de culture politique de nos concitoyens, font que beaucoup de personnes pensent en noir et blanc. C’est bien dommage.


          • aleksandar Le 08 septembre 2017 à 15h06
            Afficher/Masquer

            “Reconnaître le totalitarisme”, c’est si facile pour un petit blanc ethnocentré.
            Rangez donc vos idées impérialistes d’être supérieur qui se permet de juger les autres. Il ne vous vient même pas a l’idée que ce régime politique c’est peut etre tout simplement celui que les nord-coréens préfèrent.
            Bel exemple de la ” gauche ” compagnon de route de l’impérialisme et du néocolonialisme..
            Votre droit de l’hommisme, les nord-coréens s’en balancent, ils veulent juste qu’on leur foute la paix.
            Et puis c’est tellement mieux chez nous avec l’état d’urgence permanent, les juges aux ordres, les libertés publiques détruites petit a petit, l’information monopolistique, le technologie de la peur.


            • R. Le 11 septembre 2017 à 11h35
              Afficher/Masquer

              >”Reconnaître le totalitarisme”, c’est si facile pour un petit blanc >ethnocentré.
              >Rangez donc vos idées impérialistes d’être supérieur qui se permet de >juger les autres.

              Amusant. Surtout le “qui se permet de juger les autres”.


          • Narm Le 08 septembre 2017 à 19h03
            Afficher/Masquer

            ça me rappelle tout ce qui se racontait il y a peu encore sur l’Iran
            la manière dont y était traité les femmes
            les dangers énormes qu’il y avait à s’y rendre …..

            jusqu’à ce qu’un journaliste “hors clique habituelle” fasse le tour du pays que l’on a du coup découvert plus attrayant. découvrant un pays évolué où les clichés étaient totalement exagérés

            De même que ce sont des pays “à ne pas fréquenter” mais dès qu’il s’agit d’y faire des affaires, tout est tellement vite oublié.

            souvenez vous 😉

            dans les années 90 quand ils parlaient de grand satan et brulaient des drapeaux, on les voyait comme des dingues, aujourd’hui, on comprend mieux leur réaction


    • Daniel Le 07 septembre 2017 à 13h38
      Afficher/Masquer

      Pour résumer ce qui s’est passé durant le génocide coréen (les Coréens ont été traités comme les Amérindiens):

      http://www.dark-stories.com/guerre_de_coree_du_nord.htm

      Vous ne croyez pas que les dirigeants coréens veulent éviter la répétition de ce qui s’est passé par tous les moyens?

      Pourquoi ne dit-on jamais que Trump est un dictateur? Pourquoi de parle-t-on jamais du régime Trump?

      Et qui a dénoncé le traité sur les armes nucléaires de moyenne portée? La Corée du Nord est-il le seul pays qui ne veut pas tomber sans entraîner dans sa chute d’autre pays? Cherchez bien…


      • Pinouille Le 07 septembre 2017 à 15h32
        Afficher/Masquer

        “Pourquoi ne dit-on jamais que Trump est un dictateur?”
        Parce qu’il a été élu…

        “Pourquoi de parle-t-on jamais du régime Trump?”
        Voici le résultat google/actualité/trump de ces dernières 24 heures:
        https://www.google.fr/search?safe=strict&dcr=0&biw=1760&bih=814&tbs=qdr%3Ad&tbm=nws&q=trump&oq=trump&gs_l=psy-ab.12…0.0.0.19120.0.0.0.0.0.0.0.0..0.0….0…1..64.psy-ab..0.0.0.oI-oAb6VF_s

        Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire 🙂


        • Narm Le 07 septembre 2017 à 20h26
          Afficher/Masquer

          il a été élu, bien sûr, comme Maduro, Assad.

          Trump n’est pas un dictateur dans son pays, mais ne le devient-il pas au plan internationnal ? Aller imposer son dictat un peu partout dans le monde c’est quoi ?

          quand la CO A LISSION bombarde et tue des civiles ( yougoslavie, Yemen ou ailleurs ) ou les laisse mourir, (Irak Yemen ou ailleurs ) ça ne relève pas du terme de génocide ?

          moi aussi cet manière d’aborder la chose péjorativement en utilisant les termes clichés :
          dictature, régime,
          ne passe plus et je pense que c’est même contre productif de le faire


  7. maheo Le 07 septembre 2017 à 09h04
    Afficher/Masquer

    lui possède toujours la vérité…..pas toujours très clair dans ses affaires , affairiste de première avec djouri homme peu recommandable !


  8. G. W. Bush Le 07 septembre 2017 à 09h26
    Afficher/Masquer

    “Dans cette sinistre affaire, j’ai plutôt l’impression que ce régime sert réellement d’épouvantail et d’idiot utile afin d’avoir une excuse permettant de maintenir les bases US dans la région.”

    Je vote des deux mains pour cette version.
    C’est ainsi que ça a toujours été le cas quel que soit l’enjeu.


    • Gordion Le 07 septembre 2017 à 10h35
      Afficher/Masquer

      Par delà la genèse de la confrontation entre les grandes puissances après la fin de la IIème guerre mondiale – URRS, Chine, E-U, Japon et des conséquences de ce conflit destructeur (de 20 à 30% de la population de “Corée du Nord”…), et la haine dont fait preuve le régime communiste du Nord en core à ce jour vis-à-vis des Américains (ils n’ont rien oublié de l’époque), il est parfaitement exact que le régime nord-coréen sert de prétexte aux E-U pour maintenir 35000 hommes au Sud, le principal but étant de jouer un rôle dans la région, la Chine et dans une moindre mesure la Russie étant visés par cette présence.
      Concomitamment, l cette présence permet aussi de faire vendre aux “alliès sud-coréens, japonais, taïwanais, philippins” de la région du matériel produit par le complexe militaro-industriel américain, de peser sur l’économie locale (zone dollar, yen, wong). Imaginons que les E-U annoncent un retrait partiel de leurs troupes de Corée pour les redéployer à Guam…Effondrement des marchés coréens, et alliés voisins. C’est du même acabit que le chantage nord-coréen de lancer une attaque nucléaire sur Séoul, Tokyo, ou Guam, seule la manière diffère (soft contre apocalyptique).
      Bref, une aubaine pour l’empire!


  9. Arcousan09 Le 07 septembre 2017 à 11h24
    Afficher/Masquer

    Cette histoire avec la Corée du nord est une belle partie d’échecs avec les grands “démocrates”, “pacifistes” chantres du “BIEN” que sont les USA …
    Mais, à ce petit jeu les USA tout imbus de leur toute puissance ne gagneront pas … tout comme ils ne gagneront pas en Afghanistan, Libye, Syrie, Yémen, Ukraine, Venezuela
    Les parties d’échecs avec la Corée comme celles avec les Russes se termineront par un mat ou peut être par un pat sinon c’est la vitrification de la planète Terre …. ils auront tous joyeusement déliré mais ils seront tous morts … à moins de crever comme des rats dans un joli bunker anti atomique … mais avant les grandes multinationales de l’armement auront amassé des fortunes qui ne suivront jamais le cercueil


  10. Albert Le 07 septembre 2017 à 11h35
    Afficher/Masquer

    Quelles seraient les réactions sur ce forum si un tel essai nucléaire (et une telle bombe, quand même !) s’était produit à nos frontières, d’où qu’il vienne ! On a déjà oublié, manifestement, l’histoire du nuage de Tchernobyl….
    Quant au dictateur Nord-Coréen: ceux osent lui trouver des circonstances atténuantes (au prétexte qu’il faut se méfier, à juste titre, de l’impérialisme américain), ne font que reproduire le somnambulisme hallucinant de nos militants des années 60 et 70 qui défilaient à Paris avec le petit Livre Rouge de Mao, sans avoir jamais mis les pieds en Chine, et sans avoir essayé, au moins 5 minutes, d’écouter les témoignages des rescapés du Paradis Rouge. Et je n’insiste pas sur le pacifisme meurtrier des populations occidentales face aux provocations de Hitler (exemple: la joie des peuples après les Accords de Munich ! La joie n’a duré que 2 ans…)


    • Alfred Le 07 septembre 2017 à 13h36
      Afficher/Masquer

      Si l’Italie faisait une essai nucléaire souterrain (comme la.coree du Nord) et a avait un programme d’amélioration des ses missiles (comme.la Corée du Nord) au prétexte que…. La Russie la menace et.bien…. que se.passerait-t-il?
      Nous serions tous hystériques… notamment contre.la Russie menaçante. C’est un peu ce qui se passe en Corée du sud où on peut voir des manifestations anti américaines en ce moment. Les gens ne sont pas si bêtes avec la menace sur leurs têtes.
      Personne n’a envie de vivre en Corée.du nord mais l’intelligence et.la rationalité de son dictateur ne sont pas des circonstances atténuantes: Ce sont de bêtes réalités. Kadhafi s’est fait étriper (merciki?) et babykim est encore là ? Qui est irrationnel ? Tous ceux qui ont fait confiance aux “gérants de ce monde” (des chefs indiens aux kurdes) se sont fait avoir (à l’exception des.saoudiens pour l’instant).


      • Alfred Le 08 septembre 2017 à 10h29
        Afficher/Masquer

        Pour appuyer l’argument :
        Gallup Korea survey found that 58 percent of South Koreans felt there was no possibility North Korea will cause a war, while 37 percent said they thought it would.


    • Pinouille Le 07 septembre 2017 à 17h08
      Afficher/Masquer

      Indépendamment des velléités impérialistes américaines et de la genèse de la situation, chaque américain qui voit cette vidéo appuierait certainement tout effort visant à éliminer cette menace:
      http://www.huffingtonpost.fr/2016/03/26/coree-du-nord-propagande-video-fantasme-cheap_n_9551434.html


    • Sumbawa Le 07 septembre 2017 à 21h12
      Afficher/Masquer

      Ce ne sont pas des circonstances atténuantes mais des analyses des motivations de la Corée du Nord et des USA.
      Je rappelle que nous avons fait exploser des bombes à Mururoa et que les Australiens et les polynésiens nous en veulent.

      Si vous voulez des propos moins nuancés et sans efforts d’analyse , je vous conseille les média mainstream.


    • Fritz Le 07 septembre 2017 à 22h30
      Afficher/Masquer

      @Albert
      Tous des Munichois, “sur ce forum” ?
      Êtes-vous un membre du cercle de l’Oratoire ?

      Si vous êtes de bonne foi, sachez que la “joie des peuples après les Accords de Munich”, compréhensible sinon lucide, a duré quelques mois au maximum ; et que la meilleure occasion pour arrêter Hitler ne s’est pas présentée en 1938, mais entre 1935 et 1936. Pour cela, la France aurait dû se détacher de l’influence anglaise pour réagir efficacement contre la remilitarisation de la Rhénanie.

      Enfin et surtout, sachez qu’un État qui s’est retiré en toute légalité du TNP a le droit de procéder à des essais nucléaires. N’en déplaise à ce pays agressif et voyou qui a procédé à 1050 essais nucléaires depuis 1945, et qui est le seul à avoir utilisé l’arme atomique contre des villes.


    • lon Le 09 septembre 2017 à 18h34
      Afficher/Masquer

      Albert , quand on parle de ” pacifisme meurtrier ” des populations occidentales , on se calme 5 mn , on prend un train dans nos belles campagnes de France et on va voir les monuments aux morts de la ” Grande Guerre” et on compte ……quand t’auras vu la moitié de la population mâle d’un village de Lozère anihiliée entre 14 et 18 , alors ptêt que tu comprendras le “pacifisme meurtrier” de ces andouilles de pauvres qui ne comprennent rien à la politique internationale, pas comme toi avec la perspective de 70 ans d’histoire ….


  11. Maxime Le 07 septembre 2017 à 12h10
    Afficher/Masquer

    La Corée du Nord a fait plusieurs demandes de paix avec les USA, mais ces derniers les ont systématiquement refusées.

    La première fois c’était en 1992:
    En janvier 1992, Kim Il-sung envoya son propre secrétaire au siège de l’ONU à New York pour une rencontre secrète avec un délégué américain. L’ambassadeur nord-coréen était alors porteur d’un seul message : “Nous renonçons à réclamer le retrait des troupes américaines du Sud ; en contrepartie, vous garantissez que vous ne remettrez pas en cause l’existence de notre pays.”. George H. W. Bush […] répondra à l’offre nord-coréenne par le silence.
    Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Cor%C3%A9e_du_Nord

    La dernière fois c’était en mars 2017. Un accord proposait l’arrêt du programme nucléaire nord coréen contre l’arrêt des exercices bi-annuels d’invasion de la Corée du Nord des américains. Les USA ont justifié leur refus par “l’attitude irrationnelle” de la Corée du Nord. Il faut donc en conclure que l’attitude rationnelle est celle qui pousse à la guerre.
    Source: (AFP) https://www.tdg.ch/monde/washington-rejette-proposition-pekin/story/23411132


  12. David D Le 07 septembre 2017 à 14h47
    Afficher/Masquer

    Ce qu’il faut rappeler, c’est la nouvelle claque subie par la diplomatie américaine. Réplique de la Chine : “Si la Corée du nord agresse la première, nous n’intervenons pas. Si vous attaquez en premier, nous intervenons.” J’aime bien. Moi j’aurais dit : “Si La Corée du Nord attaque la première, on vous soutient. Si c’est l’inverse, on ne vous soutiendra pas.” C’est encore plus drôle.


  13. Lysbeth Levy Le 07 septembre 2017 à 16h52
    Afficher/Masquer

    La Corée du nord est un des rares pays insoumis et indépendant malgré les multiples blocus, boycotts économiques, avec la Chine, Russie, Iran, Syrie etc.. toujours sur la liste noire des Usa depuis des lustres. Sans cesse des “fausses infos” circulent pour moquer son “président” ou son pays, ces lois : http://www.slate.fr/monde/82041/2014-fausses-nouvelles-coree-du-nord Et ce malgré que ce pays arrive à l’autosuffisance même si le peuple ne roule pas sur l’or il vie mieux que bien des pays voisins. Justement c’est bien ce que lui reprochent les Usa et c’est aussi un moyen d’agresser la Chine et la Russie, surtout la Chine en fait sachant que ce pays “protège” ce petit pays, l’hystérie occidentale ne cesse a travers des “fake-news” sans cesse renouvelées : http://www.slate.fr/story/96157/fausses-rumeurs-coree-nord, diabolisé, déshumanisé, quand les Usa l’attaquerons, tout le monde trouvera ça normal !


    • Sumbawa Le 07 septembre 2017 à 21h16
      Afficher/Masquer

      D’accord, sauf sur le point où le pays est auto suffisant, L’industrie ( qui était majoritairement concentrée au nord) a été détruite pendant la guerre de Corée, ne laissant que les mines de charbon comme ressources au pays.


    • Theoltd Le 09 septembre 2017 à 13h20
      Afficher/Masquer

      Ne trouvez vous pas au contraire, que quoique fasse la Coree du Nord, c’est étrangement toujours a son detriment et cela aide in fine, les US dans leur politique?
      Un exemple?
      Les gesticulations de la Coree du Nord ont fini par faire accepter le THAAD par la Coree du Sud, contre la Chine et la Russie.
      Peut être est cela leur raison d’être?


  14. Fritz Le 07 septembre 2017 à 21h46
    Afficher/Masquer

    Quoi que l’on pense du régime politique de la Corée du Nord, ce pays est dans son droit quand il procède à des essais nucléaires. Car il s’est retiré du TNP (Traité de non-prolifération) en janvier 2003, après un préavis de trois mois, en vertu de l’article 10 dudit traité.

    Là-dessus, la Corée du Nord est en règle avec le droit international. Pas comme ce pays voyou qui a détruit l’Irak suite à une campagne de propagande grotesque sur les “armes de destruction massive”, ce pays dont le nom m’échappe.

    Face à un tel agresseur, le principe de dissuasion s’impose.


    • Alfred Le 07 septembre 2017 à 21h57
      Afficher/Masquer

      Qu’est qui vous prend de faire référence au droit international ? Vous êtes russe ou quoi? Vous savez bien que la “communauté internationale” n’en a que faire. (Vous allez finir dans un camp vous).


  15. m Le 08 septembre 2017 à 23h24
    Afficher/Masquer

    Il me semble que Villepin a raison. La diplomatie française, comme l’ont demandé les chinois, doit absolument travailler à un dialogue entre les américains et les chinois au sujet de la Corée du Nord.
    On ne peut pas être sûr, en effet, que la Corée ne vise pas un objectif plus lointain que sa seule sécurité. Une seule objection cependant. Si l’objectif est d’exercer un chantage sur les USA, il semble qu’il soit déjà atteint car le Japon et la Corée du Sud sont bel et bien sous le feu Nord Coréen, de sorte qu’une frappe US paraît impossible. Une capacité de frappe sur la côte ouest des USA n’ajouterait pas grand chose. Washington, en effet, ne peut s’offrir plusieurs millions de morts Sud Coréens et Japonais, d’autant que la Chine a prévenu qu’elle ne laisserait pas faire. Mais il faut tenter de dialoguer, c’est certain.


  16. martin Le 08 septembre 2017 à 23h40
    Afficher/Masquer

    Réflexion faite, le raisonnement de Villepin ne tient pas.

    Si la RPDC acquiert une capacité nucléaire stratégique, elle entre simplement dans le club fermé de la dissuasion, rien de plus (mais c’est beaucoup!).

    De même que la Chine et les USA peuvent se vitrifier mutuellement, la RPDC deviendrait capable de vitifier la Californie, avec l’assurance de subir le même sort dans l’heure qui suivrait.

    Cela ne changerait donc rien à la capacité américaine à soutenir la Corée du Sud en cas d’attaque du nord. Tout se passerait “sagement” au plan conventionnel.

    L’argument de Villepin n’est donc pas convaincant.


Charte de modérations des commentaires