Le reportage de Moreira :

Edit : hasard, le ministre de l’économie interrogé a démissionné ce jour dénonçant la corruption et l’incapacité de réformer le pays :

 « Je refuse de travailler dans un tel système (…). Mon équipe et moi ne sommes pas prêts à couvrir le retour d’anciens schémas, et la création de nouveaux, allant dans les intérêts de certains hommes politiques et hommes d’affaires. »

L’AFP ne précise pas qu’il a justifié sa démission précipitée par les menaces envers lui et sa famille et l’absence de soutient du pouvoir ukrainien…

 

Quelques exemples de réactions des “amis de l’Ukraine nouvelle démocratique” – pour la majorité AVANT la diffusion du reportage : 

Et bien sûr

Et là, je me dois de protester très vivement, avec toute l’indignation possible : J’EXIGE que, en reconnaissance de tout le travail réalisé sur ce blog, ce tweet soit modifié pour rajouter “Conspirationniste” avant “complotiste-confusionniste”. Merci d’avance.

82 réponses à Les réactions au reportage de Paul Moreira

  1. Vladimir K Le 04 février 2016 à 05h27
    Afficher/Masquer

    Le pire, c’est que s’ils avaient vu le film… oui, le pouvoir en place s’en prend plein la figure, mais le reportage est malgré tout assez équilibré, et il n’y a pas de sympathie particulière pour les russophones… juste du factuel.

    Les responsabilités des deux bords sont bien définies, et on sent l’effort d’objectivité (les russes/russophones ne sont pas considérés comme des petits anges) mais il y a un bord qui est allé plus loin, et c’est un fait et

    C’est un très bon reportage, et je remercie l’équipe de Paul Moreira, ainsi que Canal+ qui a diffusé le reportage. D’ailleurs, à nouveau, je recommande La route de la Kalachnikov (je ne sais pas si Paul Moreira et Vanina Kanban se connaissent, puisqu’ils ne sont pas de la même agence, mais les deux livrent des films très intéressants)


    • V_Parlier Le 04 février 2016 à 21h13
      Afficher/Masquer

      Le pire est que la plupart des infos sont obtenues de la bouche des bandéristes eux-mêmes, mais probablement que toutes ces personnes haineuses et prétentieuses de twitteurs qui se prennent pour des humanistes certifiés vont nous expliquer que ce sont des personnages de synthèse…


  2. Benji Le 04 février 2016 à 06h14
    Afficher/Masquer

    Elle est tellement difficile à accepter cette vérité par les gens qui ne s’informent qu’avec la télévision… Pourtant, les faits sont là! http://lesmoutonsenrages.fr/2015/03/03/rappel-qui-est-reellement-responsable-du-chaos-en-ukraine/


  3. gzawye Le 04 février 2016 à 06h25
    Afficher/Masquer

    Entendons nous aussi sur le fait que toutes ces personnes si violentes font parti du “camp du bien”. Ça nous laisse que peut de marge pour en faire parti…

    L’étape d’après sera de dire que le film est financé par un fond d’investissement occulte qui milite pour le retour de l’URSS. Et que O. Berruyer n’est qu’un de ses fidèles membres malgré ses 458 articles appuyés de millier d’images…
    Cool


    • Sébastien Le 04 février 2016 à 14h12
      Afficher/Masquer

      On nage dans les insultes et la diffamation. Sans même parler de respect (ces gens-là sont au-dessus de çà, n’est-ce pas?), ils se décrédibilisent tous seuls et vont par conséquent attirer les gens les plus hystériques et instables.
      L’exemple des twits ultra-nationalistes se joignant aux critiques des journalistes et autres personnalités “officielles” est particulièrement savoureux et révélateur, et vient donc justifier le sujet de Paul Moreira.
      Plus bête, tu meurs.


      • tepavac Le 04 février 2016 à 23h07
        Afficher/Masquer

        Suite à la diffusion de toute cette propagande, le gouvernement à décidé ….
        http://www.gouvernement.fr/on-te-manipule

        prière de ne pas rire


        • Emmanuel Le 05 février 2016 à 01h08
          Afficher/Masquer

          Manipulation ? Vous me faîtes penser à la demande de Hollande d’avoir Hulot dans son gouvernement, histoire de ratisser largement chez les sympathisants écolos en vue de 2017.

          Nicolas Hulot ne s’y est pas laissé prendre : l’essentiel de la politique se fait à l’Elysée, pas même à Matignon donc les marges de manoeuvres sont très étroites pour des initiatives non standards et de toute façon en un an Hulot n’aurait fait que de la figuration.


  4. Nerouiev Le 04 février 2016 à 06h59
    Afficher/Masquer

    Soit les gens s’entetent à suivre fidèlement leurs médias préférés, soit pour les plus éclairés un doute s’installe. Pour ces derniers un début d’impression de s’etre fait avoir peut demander du temps avant de faire demi-tour mais ils seront sensibilisés pour de futures informations qu”elles soient d’un coté ou de l’autre. La glace est cassée et le bateau continuera d’avancer, c’est le plus important. En ce sens, il n’y a rien d’étonnant aux réactions encore à chaud.


  5. Alberto Le 04 février 2016 à 07h32
    Afficher/Masquer

    A chaud, le rôle de la CIA est toujours nié par les médias. Et les gens les croient. Lorsque cela arrange les Etats-Unis (et donc les médias) de ne plus nier un complot de la CIA, on n’en parle même plus tellement c’est évident (exemple : le coup d’Etat contre Allende au Chili). Et on passe au coup d’Etat suivant ou à la guerre contre les nouveaux méchants créés de toutes pièces. Et les mêmes moutons suivent sans se poser de questions. Combien d’entre eux ont-ils commencé à réfléchir à partir des explications d’un petit blog comme celui-ci ? Un pot de terre contre les émotions du pot de fer de la télé, des radios, des journaux… Cela dit cela fait plaisir de lire les articles des “Crises”, mais sans illusion pour leur impact.


    • bluerider Le 04 février 2016 à 10h52
      Afficher/Masquer

      Karl Rove, conseiller en communication de Georges Bush : “Nous créons la réalité, et quand vous comprenez cette réalité, nous en avons déjà crée une autre”. Le peuple préfèrera toujours dire, ne serait-ce que par paresse avec l’idée que “tout fini par s’arranger”, que “non, cette fois ce n’est poas la même chose.”


    • Vladimir K Le 04 février 2016 à 14h14
      Afficher/Masquer

      à ce sujet, Moreira a été bien plus intelligent : il ne dit pas que la CIA a monté le coup, il a juste montré, preuves à l’appui, que des officiels US, y compris des anciens / actuels de la CIA étaient présents en Ukraine.

      De même, au sujet de la rebellion Est Ukrainienne, il parle de soldats russes, mais il ne précise pas s’ils sont envoyés officiellement, ou s’ils y sont allés personnellement.

      Ce reportage ne montre que des faits avérés, ni plus, ni moins.


  6. bluetonga Le 04 février 2016 à 07h33
    Afficher/Masquer

    C’est marrant, tous les tweets ou presque mentionnent Poutine (et ses supposées relations coupables avec l’auteur). Il n’y aurait pas une sorte de fantasme refoulé derrière cette obsession lancinante?


  7. YpLee Le 04 février 2016 à 07h41
    Afficher/Masquer

    Toutes ces réactions AVANT la diffusion et la petite tentative de manip. de l’etat Ukrainien est un parfait exemple d’effet Streisand 🙂

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Streisand


  8. Louis JULIA Le 04 février 2016 à 08h07
    Afficher/Masquer

    Perso, je retrouve dans ces tweets le niveau de violence, les injures, les étiquettes qui m’ont été collées sur le front durant huit mois de bagarre dans les commentaires des articles de Libération (avant que le journal ne supprime les commentaires), et actuellement dans ceux sur le site de Sputnik. Encore que, dans ce média, le niveau des trolls soit plutôt meilleur, en tout cas pour ce qui est des articles sur la Russie. Quand il est question de la Syrie, et surtout de la Turquie, là, les insultes plus bas que la ceinture pullulent. A propos de la Russie, un même personnage (pacsé avec une Ukrainienne, ça peut expliquer…) m’a successivement traité de “tête de bite”, “tête de con” (heureusement, le troisième sexe n’existe qu’en littérature), et maintenent, je suis devenu aussi “communiste non repenti”. Quant à Poutine, il est “l’émir gazier”…On rigole bien!


    • Vareniky Le 04 février 2016 à 16h20
      Afficher/Masquer

      Pour Sputnik les commentaires anti-russes font partie du folklore, et me font plus penser à des pochtrons de comptoir qui rabâchent les mêmes arguments et créent un vide lorsqu’ils sont absents, bref un bruit de fond qu’il n’est pas nécessaire d’écouter.


    • Well Le 05 février 2016 à 19h45
      Afficher/Masquer

      je n’avais pas vu votre commentaire, je viens de poster la même teneur plus haut, en oubliant effectivement de parler des coucheries qui expliquent beaucoup de choses.

      ces pro ukrainiens, je les connais, ils sévissent tous les jours sur Sputnik, épaulés parfois par les Turcs « de France ». C’est le pompon. Avec pour les uns comme les autres force insultes en dessous de la ceinture, et orthographe de quartiers sensibles pour les Turcs.

      Les pro-ukrainien ne le sont que par opposition à la Russie. Ils étaient déjà anti-Russes depuis des décennies, probablement depuis leur enfance de par leur milieu familial; bourgeois ou gauche PS. L’Ukraine n’est qu’un prétexte. Avant, c’était le bolchevique.

      Ils sont également anti-iranien, car c’est un allié de la Russie, mais ne sont pas anti Quatar. Comme nos élites et nos médias, finalement.

      Leur obsession, c’est la Russie, et ils sont prêt à faire alliance avec tout adversaire de la Russie sans même se boucher le nez

      Pascal Lesergent


  9. Macarel Le 04 février 2016 à 08h20
    Afficher/Masquer

    Vous ne le saviez pas ? Olivier est un suppôt de Staline, enfin du nouveau tsar Poutine.
    La vérité vient d’éclater au grand jour !
    Trêve de plaisanterie, le pouvoir américain ne veut pas d’une puissance qui puisse un jour mettre en cause son hégémonie mondiale. Pour atteindre ce but il n’hésite pas à s’allier avec “tous les diables” qui peuvent l’aider à atteindre ses objectifs, ou plus exactement à manipuler ces “diables”.
    Que ce soit Daesh en Syrie, les partis d’extrême-droite en Ukraine, hier avec Al Qaïda en Afghanistan contre les soviétiques, peu importe les intérêts géostratégiques US priment tout.
    C’est un peu la même chose avec le pouvoir anglais en Europe, il n’a jamais voulu d’une puissance continentale forte en Europe, c’est pour cela qu’une Europe puissance ne verra jamais le jour.
    Les Etats n’ont pas d’amis que des intérêts, et la fin justifie les moyens. En attendant ce sont les populations civiles qui en font les frais.


    • Macarel Le 04 février 2016 à 08h24
      Afficher/Masquer

      A propos de défense de sa sphère d’influence par les USA : le TPP vient d’être signé.

      http://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/021672085554-cette-nuit-en-asie-la-bataille-de-la-ratification-du-tpp-est-lancee-1197681.php

      Pourquoi n’applique-t-on pas aujourd’hui la doctrine Monroe :

      La doctrine de Monroe a caractérisé la politique étrangère des États-Unis durant le XIXe et le début du XXe siècle. Tirée du nom d’un président républicain des États-Unis, James Monroe, elle condamne toute intervention européenne dans les affaires « des Amériques » (tout le continent) comme celle des États-Unis dans les affaires européennes.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Doctrine_Monroe

      Parce que l’Europe s’est sabordée en 14-18, puis en 39-45…

      Et ce n’est pas l’UE d’aujourd’hui entièrement vassale du “grand frère US” qui va changer la donne.


      • Macarel Le 04 février 2016 à 08h45
        Afficher/Masquer

        Le TPP c’est pour la zone Pacifique, pour la zone Atlantique et l’Europe le TAFTA et en bonne voie…


        • Sébastien Le 04 février 2016 à 14h19
          Afficher/Masquer

          Vos commentaires montrent bien que l’arme militaire n’est que le relais de l’arme économique. Comme par hasard, le TIPP crée de facto une Alliance économique sur laquelle les Etats-Unis pourront s’appuyer pour leur guerre. Les cartes se superposent magnifiquement si j’ose dire.
          Cette stratégie est censée enrayer ou masquer l’effondrement du Dollar, et secondairement l’effondrement de l’Union Européenne.
          On comprend mieux les réactions Twittoriennes, qui montrent la nervosité face à ce programme de “paix”.


  10. toff de aix Le 04 février 2016 à 08h24
    Afficher/Masquer

    Après avoir vu le film (trouvable en cherchant un peu sur la toile…) il est clair que soit ses détracteurs sont endoctrinés à un point tel qu’ils sont complètement aveuglés sur la réalité du terrain, soit ils sont eux-mêmes ce qu’ils dénoncent pour certains, à savoir des agents propagandistes payés par… Suivez mon regard.

    Car comment expliquer la virulence de certains, avec des insultes comprenant encore une fois l’inversion accusatoire (terroriste, fasciste et j’en passe…) alors qu’il montre et démontre clairement dans le reportage qu’il n’a pas de parti pris, et il montre surtout des FAITS :les manifestations du bataillon azov avec la wolfsangel, c’est inventé de toutes pièces ou bien ? Les saluts nazis et les menaces de mort des joyeux drilles de pravi sektor et autres installés au gouvernement c’est aussi du bidon ? Tant de mauvaise foi et de virulence ne peuvent signifier qu’une chose : ce reportage dérange, il révèle des choses qu’on aurait voulu cacher.

    Ça n’augure rien de bon pour l’avenir, je le vois de plus en plus sombre. Ne nous préparerait on pas une bonne guerre avec la Russie ?


    • Macarel Le 04 février 2016 à 10h53
      Afficher/Masquer

      Ils sont en train de mettre le budget en place pour la confrontation avec la Russie et la Chine :

      Budget du Pentagone : Un plan pour la troisième guerre mondiale

      La plus forte augmentation proposée dans le budget du Pentagone est le quadruplement du financement pour le renforcement militaire US contre la Russie en Europe, il devrait passer de 800 millions $ à 3,4 milliards $. En plus des 65.000 troupes de garnison de Washington déjà sur le continent européen, l’augmentation du financement va payer une rotation incessante d’entières brigades de combat blindées dans les anciennes républiques baltes, aux portes de la Russie, ainsi que d’autres pays d’Europe orientale.

      En utilisant le langage de la guerre totale, Carter a ajouté: «Dans ce contexte, la Russie et la Chine sont nos concurrents les plus menaçants et inquiétants.”

      http://www.wsws.org/en/articles/2016/02/04/pers-f04.html


      • Grognard Le 04 février 2016 à 14h03
        Afficher/Masquer

        A ce rythme les imprimantes à billets ne suivront pas.

        Sans rigoler.
        La supériorité aérienne US en a pris un sérieux coup dans l’aile sans jeu de mot.
        Les capacités sol/air de la Chine et de la Russie rendent très improbable la réussite d’une campagne aérienne.

        Les “stratèges” US assez influencés par Jomini devraient repenser à ce que ce dernier écrivait sur les capacités de déplacement de troupes partant d’un centre face à de troupes se déplaçant sur une circonférence.
        La bataille de la Marne en est un exemple.

        Je ne parierai pas un kilo de carambar sur une brigade blindée US face aux troupes Russes.

        Bien que ce ne soit pas un argument, intuitivement je crois que Sergueï Choigou est l’homme qu’il faut au poste qu’il faut.
        Ce serait certainement une erreur mortelle de l’obliger à défendre son pays.


    • Macarel Le 04 février 2016 à 11h00
      Afficher/Masquer

      Eisenhower avait mis en garde contre le complexe militaro-industriel dans un discours resté célèbre

      https://www.youtube.com/watch?v=awCoP3JprmU

      N’oublions pas que les USA dépensent déjà en armes en tous genres, plus que le reste de la planète réunie. A croire qu’ils craignent une invasion extraterrestre type “Indepandance day” !

      Plus prosaïquement, comme ils vivent à crédit sur le dos du reste du monde, ils leur faut le plus gros bâton possible pour défendre l’hégémonie mondiale du Dollar, au risque ultime d’un holocauste nucléaire.

      http://www.planetoscope.com/Etonnant/296-depenses-militaires-des-etats-unis.html


  11. tinos Le 04 février 2016 à 08h33
    Afficher/Masquer

    Belle analyse de ce film par Karine Bechet-Golovko :

    http://russiepolitics.blogspot.ru/2016/02/p-moreira-et-les-masques-qui-tombent.html


    • RMM Le 04 février 2016 à 09h18
      Afficher/Masquer

      Merci pour ce lien. On se demande, avec l’auteure de cette analyse, à quel type de réaction on aurait eu droit si le film avait montré le role de l’UE, et non seulement celui de la “dame aux petits pains” et ses compatriotes…


    • Astrolabe Le 04 février 2016 à 10h43
      Afficher/Masquer

      En effet, l’analyse de Catherine Bechet-Golovko est très intéressante et on y trouve beaucoup de choses très justes. A lire absolument.
      Moreira en prend plein la figure, y compris dans les talk-shows des chaînes russes par les “libéraux”, ce qui prouve qu’il a visé juste. Il est la preuve inversée du vieil adage “quand ton ennemi te félicite, cherche la connerie que tu as faite !!!”


  12. Massajou Le 04 février 2016 à 08h54
    Afficher/Masquer

    C’est merveilleux ! De vraies “Deux minutes de la Haine”. Félicitations à Paul Moreira pour son interprétation bien involontaire d’Emmanuel Goldstein.

    Et vive Orwell, même si il s’est un peu (…) trompé d’époque et de pays…


  13. sergeat Le 04 février 2016 à 09h31
    Afficher/Masquer

    Vous pouvez revoir le reportage sur “colonel cassad”,par contre sur ce site pro-dombass il y a pas mal de critiques sur le reportage,de plus sur le site de”le blogue noir de broceliande” quelles-que erreurs sont mentionnées.
    A mon avis une synthèse (énorme travail ) pourrait être fait avec toutes les informations du blogue de OB,l’objectivité ayant disparu chez “nos” journalistes achetés,il ne reste qu’aux citoyens à faire ce travail d’investigation pour contrer la propagande de TOUS nos “médias”et leur plume l’afp contrôlé par nos soit disant Maîtres eux même contrôlés par Washington . .


  14. AnnaS Le 04 février 2016 à 10h06
    Afficher/Masquer

    Le film fait assez parler de lui pour avoir été sous-titré en anglais et a droit a un bel article dans Oriental revue, déjà repris par russia-insider .
    Il se termine par
    “One more pleasant outcome of this story is that the rumors about clinical death of the independent journalism in the West are apparently somewhat exaggerated…”

    http://orientalreview.org/2016/02/03/euromaidan-unmasked-europe-shocked-by-the-bitter-truth-on-ukraine/
    http://russia-insider.com/en/politics/watch-new-french-maidan-documentary-now-english-subs-video/ri12619


  15. Damien Dijon Le 04 février 2016 à 10h12
    Afficher/Masquer

    Citation de Valentin Vasilescu

    Cette vidéo n’aurait jamais pu être diffusée il y a un an. Si elle a pu l’être aujourd’hui, ce n’est pas par un désir quelconque de rétablir la vérité, une vérité que d’innombrables sites avaient déjà exposée, mais plutôt parce que quelque chose se prépare en Ukraine. La volonté de déconstruire l’histoire officielle des évènements de Maïdan est évidente. Il reste à savoir dans quel but.

    Question que je me suis posé de suite, mais je suis sûr que je ne suis pas seul, fidèle lecteur de ce blog 😉


    • Ardéchoix Le 04 février 2016 à 11h11
      Afficher/Masquer

      C’est immédiatement ce qu’il m’est venu à l’esprit . Une raison peut être “lâcher le pouvoir en place ?”,
      la question le remplacer par qui ? et par quoi ?


    • natoistan Le 05 février 2016 à 04h33
      Afficher/Masquer

      Il se prépare ceci bon avec ST Anglais si vous ne comprenez pas le Russe mais je vous conseille(c’est très long)car ça vaut vraiment le coup.

      Toutes les hypothèses sur le chaos à venir en Ukraine sont analysées froidement ..idem sur la Syrie et d’autres guerres prévues par les US dans le caucase ensuite.

      https://www.youtube.com/watch?v=dztEsbypVLM


  16. philbrasov Le 04 février 2016 à 10h23
    Afficher/Masquer

    la vraie nouvelle du jour, ce ne sont pas les injures sur tweeter, mais la démission de alvaras abramavicius,ministre de l’économie d’Ukraine. ( ou de ce qu’il en reste).

    Ça fait tache pour les les futurs accords de financement de l’Ukraine…
    La corruption a pas disparue en Roumanie par exemple alors qu’elle est dans la CE depuis 8 ans… c’est pas en Ukraine que ca va changer alors qu’elle est pas encore membre de cette admirable communauté..Manque plus que le NON des hollandais au financement de l’Ukraine et on pourra dire dans 2 mois… Fin de la partie…
    j’ai hate d;avoir la position de Xavier Moreau a ce sujet


  17. Marcel Le 04 février 2016 à 10h46
    Afficher/Masquer

    La russophobie se déploie abondamment après ce film…. rien d’étonnant, entre ” Russie-Occident Une guerre de mille ans de Charlemagne à la crise Ukrainienne”, ouvrage récent de Guy Mettan qui permet de mieux comprendre. Et en plus pour cela nous avons “Les Crises”.


  18. Alae Le 04 février 2016 à 11h13
    Afficher/Masquer

    Si je me laissais aller à des gros mots, je dirais bien que c’est affligeant, le niveau de connerie révélé par ces tweets.
    Il n’y a aucun fait, aucun renvoi sur des liens factuels, rien d’autre que des insultes de style “et ta mère, elle fait des reportages sur l’Ukraine, ta mère ? ”
    A Paul Moreira : le tweet en espagnol n’est pas en espagnol. C’est du google translate, mais du diable si j’arrive à comprendre quelle était la teneur exacte du texte de départ en ukrainien, étant donné qu’en espagnol, ça ne veut strictement rien dire. On discerne bien une allusion désobligeante envers votre mère, mais ça reste obscur.
    Notons qu’en français ou en anglais, c’est pas beaucoup mieux.


    • Pascalcs Le 04 février 2016 à 14h44
      Afficher/Masquer

      Vu le niveau intellectuel probable de l’auteur du tweet, on se doute qu’il ou elle ne sait même pas faire la différence entre choisir le français ou l’espagnol sur Google translate ou alors comme Paul Moreira, cela sonne espagnol comme nom, il fallait répondre en pseudo-espagnol. Enfin, on se doute bien que l’on n’ a pas à faire à des flèches côté réflexion.


  19. Malta Le 04 février 2016 à 11h49
    Afficher/Masquer

    Mark Twain : “What gets us into trouble is not what we don’t know. It’s what we know for sure that just ain’t so.”
    « Ce qui nous met en danger n’est pas ce que nous ne savons pas, mais ce que nous prenons pour sûr et qui ne l’est pas. ».
    ,……..ou ce que certains essayent de nous présenter comme sûr et qui ne l’est pas !!


  20. Sébastienc Le 04 février 2016 à 11h50
    Afficher/Masquer

    Ah, le fameux chant de la propagande russe, que c’est beau !

    Evidemment, l’Occident n’a JAMAIS eu recours à la propagande, c’est bien connu (les couveuses d’Irak, les charniers de Timisoara, tout ça…), l’information (propriété des hommes d’affaires les plus riches du pays, mais qu’est ce qui a bien pu pousser des hommes aussi riches et aussi intéressés par le profit, à acquérir des entreprises n’ayant aucune rentabilité…?) est totalement objective, et dénuée de toute manipulation.

    Spécial Investigation avait justement il y a quelques mois diffusé un premier reportage sur l’Ukraine, qui lui diffusait assez largement la propagande atlantiste.

    Ce qui est amusant c’est que tout ce qui est reproché au reportage de Moreira, peut l’être aussi à l’autre reportage. Mais évidemment, vu qu’il va dans le sens de la majorité, ça va.

    Mais si Moreira relie la propagande russe, on doit aussi dire que Robert Parry le fait (https://consortiumnews.com/2016/01/29/ukraine-merges-nazis-and-islamists-2/), et que toutes ses sources (le NYT, le Guardian, la BBC…) le font.

    Pourtant, je ne crois pas que ces journaux soient de mèche avec le régime russe…


  21. Louis Robert Le 04 février 2016 à 11h50
    Afficher/Masquer

    Après les sourires et l’éclat de rire, les observations:

    1. Le degré de violence dirigée vers Moreira et ceux qui partagent son point de vue est extrêmement préoccupant, inacceptable et pourtant complaisamment toléré, encouragé même et multiplié par les médias “officiels”.

    2. Ce sont de telles créatures que l’UE et l’Empire appuyèrent et appuient encore aujourd’hui, en Ukraine même, en notre nom à tous.

    3. Rappel du Président Vladimir Poutine à l’ONU: “Comprenez-vous ce que vous avez fait?”

    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2015/10/01/31002-20151001ARTFIG00144-poutine-a-l-onu-vers-un-nouveau-yalta.php

    4. Rien n’est encore réglé, sur le Front Ukrainien!


  22. lon Le 04 février 2016 à 12h11
    Afficher/Masquer

    Le niveau de haine des tweets prouve bien que Moreira a visé juste .
    Dans l’histoire de l’occident des 100 dernières années il n’y a eu toujours qu’une seule famille politique pour dégueuler un tel degré de mépris et de haine pour l’adversaire, c’est le fascisme-nazisme de triste mémoire .
    Que des médias soi-disant de gauche ou centre-gauche comme le Monde ou Libé aient pu se faire le soutien d’une telle “révolution” en dit long sur leur niveau de veulerie et de corruption ( Libé qui par ailleurs crache sur le nationalisme-populisme quand il est question d’Europe avait les yeux de Chimène pour la ” nouvelle nation ukrainienne” , hallucinant..)


    • Nico 13 Le 04 février 2016 à 12h47
      Afficher/Masquer

      Boarf, moi ça ne m’étonne pas de la part de Libé.
      Regarde comme ils sont silencieux sur la corruption qui règne dans ce pays.
      Pourtant, il y a de quoi largement tailler Porochenko avec ce que vient de balancer l’ancien ministre de l’économie suite à sa démission.

      Le journal Le Monde a publié deux articles aujourd’hui sur la corruption.
      En gros, ils disent que rien n’a bougé sur ce plan là depuis Maïdan.
      Quand est-ce qu’ils oseront dire que Porochenko est aussi corrompu que Ianoukovitch ?

      En réalité, ce qui énerve tous ceux qui ont insulté Paul Moreira suite à la diffusion de son reportage, c’est le fait que de plus en plus de personnes en Occident comprennent que tout n’est pas blanc du côté du gouvernement de Porochenko.

      Personnellement, je n’apprécie pas du tout Poutine, mais à l’heure actuelle, je ne vois pas en quoi le gouvernement Porochenko est mieux que celui de Ianoukovitch.
      Ce n’est pas parce que ce gouvernement est pro-UE qu’il faut fermer les yeux et sa gueule sur ce qu’ils font.
      J’espère sincèrement que ce pays restera bien éloigné de l’UE.
      Tout du moins, tant qu’il n’y aura pas quelqu’un d’honnête au pouvoir.


  23. triari Le 04 février 2016 à 13h44
    Afficher/Masquer

    Je trouve ce torrent de boue très bénéfique (ne dit-on pas que les bains de boue sont bons pour la peau ?) comment rêver d’une meilleure publicité ? Les censeurs intelligents se contentent d’appliquer la tactique de l’édredon (on en parle pas et on laisse le silence étouffer la nouvelle qui nous déplaît), là où les censeurs inintelligents et stupides foncent tête baissée, parlent et parlent encore de ce qu’ils dénoncent, donnant encore plus envie de voir l’œuvre qui leur déplaît tant ! ^^

    Quant à Berruryer et tous les gens qui, comme moi, suivent le regard sans compromis qu’il jette sur l’actualité : on est des fascistes-nazis sous prétexte que l’on dénonce de véritables nazis (à Kiev) et de véritables fascistes (à Matignon)…on appelle ça l’inversion accusatoire, non ? [modéré]


  24. Eric83 Le 04 février 2016 à 14h21
    Afficher/Masquer

    Le documentaire et les interviews sur le massacre d’Odessa sont effrayants car ils mettent en lumière la transformation de l’idéologie et de la propagande en déferlement de haine et de sauvagerie…entre des personnes ou groupes de personnes qui vivaient à priori paisiblement ensemble 18 mois auparavant.

    Ce qui est tout aussi effrayant, c’est que les gouvernements de l’UE et notamment la France soutiennent et cautionnent le pouvoir ukrainien en place.

    Dans ce contexte, notre gouvernement travaille ouvertement pour le gouvernement US et à l’encontre des intérêts vitaux du peuple français.

    Nous ne serons pas consulté pour ratifier l’accord de libre-échange UE-Ukraine. J’espère que le documentaire de Mr Moreira sera amplement diffusé aux Pays-Bas et que les Hollandais voteront massivement contre.


  25. vincent Le 04 février 2016 à 15h21
    Afficher/Masquer

    J’avoue que dans le reportage le traitement d’Igor le député à quelque chose de totalement Burlesque. Très drôle la façon dont il est présenté à travers ses coups de pression, et ce plan sur son visage en fin de présentation, vraiment unique. On a l’impression de voir un enfant.

    C’est drôle, mais cela reste très sérieux, je pense que c’est la façon de Paul pour présenter une réalité vraiment difficile, en passant par l’humour il l’a rend plus douce sans pour autant occulter le caractère totalement anormal du personnage.

    Pour ce qui est des Twit, il semble qu’il y a plein de petit Igor en France prêt à en découdre avec le réalisateur. Je ne comprend pas de telles réactions totalement disproportionnées, à la rigueur de la part d’Ukrainien croyant sincèrement à la révolution cela peut se comprendre, mais de la part de Français ou d’autres citoyens, qui exposent leur haine, cela est très inquiétant. Et cela montre notre hermétisme ethnocentré arrogante, qui un jour nous sera fatal.


  26. Vénus Le 04 février 2016 à 15h45
    Afficher/Masquer

    C’est étonnant de voir qu’avec chaque nouvelle guerre, lorsqu’on commence à creuser un peu, on tombe encore et encore sur les vieux adversaires Russie-USA. Impossible d’être neutre ou entre les deux, forcément il y a un méchant et un gentil. Il y a forcément celui qui commence la guerre et celui qui riposte. Si vous prenez une position vous devenez automatiquement pro-russe ou pro- américain. Je suppose que ces auteurs de tweets sont pro-américains et pro-Obama. On dirait que c’est moins insultant et plus prestigieux que d’être pro-russe. Ou peut être ça apporte plus de sous? Hein, les amis de chez Libé ou le Monde?


  27. Vareniky Le 04 février 2016 à 16h49
    Afficher/Masquer

    Les réactions que l’on observe de la part de la diaspora et de ses groupies montrent qu’elles peuvent faire beaucoup de mal au pays qu’ils ont quitté et également à celui où ils sont établi mais surtout montrent le mépris qu’ils ont envers ceux qui sont restés.
    A quel moment parlent ils de la souffrance quotidienne des gens ordinaires restés là bas?
    Celle de pouvoir acheter le moindre produit importé avec un hryrvnia qui ne vaut plus rien, le risque de recevoir une balle perdue partie d’un règlement de compte entre maffias, les marchés qui brulent pour les mêmes raisons, le pays qui se dépeuple.
    Alors que ce reportage par sa tempérance et venant de France, et dont l’avis est demandé au quotidien là bas, pouvait être le moyen de réaliser la réconciliation nationale. Il désignait précisément la poignée de quelques manipulateurs en montrant que c’est tout le peuple qui en était victime.


  28. Michel Ickx Le 04 février 2016 à 17h06
    Afficher/Masquer

    S’il restait encore le moindre doute sur le coup d’état de Maidan le niveau de ces commentaires suffit à démontrer le poids que cette minorité brute et violente, pas plus d’un 2% nous dit-on, représente dans le gouvernement des putchistes installé avec l’aide de Madame Nuland.

    Ils ne se rendent pas compte de l’image qu’ils donnent du pays qu’ils prétendent représenter?

    Et je le regrette pour tous ces étudiants et ces jeunes qui, à l’instar des autres révolutions de couleur si bien organisées par les Néocons, ont été le jouet de l’hégémonie et de l’exception américaine.

    Dans ces commentaires on n’entend pas la majorité de la population qui découvre maintenant le mirage de l’Europe démocratique et qui se retrouve avec le chômage de masse, la guerre et des salaires inférieur à ceux du Bangladesh. Il serait intéressant d’entendre ces jeunes.

    Je refuse de croire que les sympathiques ukrainiens que j’ai connus au cours d’un séjour de trois semaines à Odessa il y a 27 ans sont d’accord avec cette faction hargneuse.

    Et je maintiens ma sympathie pour le peuple ukrainien dans son ensemble et tout particulièrement pour ceux qui ont été attaqués dans leurs teritoires par cette guerre civile provoquée pour des intérêts géostratégique qui ont également apporté la misère et la mort dans d’autres pays.


  29. Tig Le 04 février 2016 à 17h12
    Afficher/Masquer

    Que de haine déversée par tous ces T-oui-teurs de la non-Haine. Seraient ils finalement profondément complotistes, eux qui voient la sauce ‘Poutine’ dans chacun de leur message?

    Inversion accusatoire classique. Plus c’est gros, plus ça passe. Enfin plus ça passAIT.

    Bravo et merci Olivier Berruyer d’ouvrir les débats et discussions. Merci aux commentateurs et lecteurs du site. Je me sens terriblement éloigné de ces twitteurs de la haine… Qui se présentent pourtant comme les bien-pensants incontestables. Tristesse. Et combativité dans l’adversité.


  30. Salaam Le 04 février 2016 à 17h34
    Afficher/Masquer

    Bonsoir à tous.

    Une chose me surprend : aucun fait ni même une théorie alternative à ce que montre / propose monsieur Moreira n’est avancée. Pas un seul mot ( même si les 140 de Tweeter ne permettent pas de développer, j’en conviens ). Uniquement des insultes et un enchaînement de points Goodwin surprenant.

    Aussi je m’interroge. Quel a été le point de départ de ce mode de “pensée” dans le monde occidental pour qu’on en arrive là ? La rhétorique du Bien contre le Mal de Georges W. Bush ?
    Si quelqu’un a une opinion sur cela je suis preneur.


    • Louis Robert Le 04 février 2016 à 19h56
      Afficher/Masquer

      Je plonge!… courtes brasses, la modération à la baisse veille. Désolé.

      Point de départ, l’énoncé de G. H. Bush: “Je me f…. de la nature des faits” (“I don’t care what the facts are!”).

      https://www.youtube.com/watch?v=10qatUWwIeg

      Les faits n’ont plus d’importance. Tout ce qui importe, c’est que le monde devienne ce que le veut le pouvoir impérial.

      Attribué à Karl Rove: “… “Nous sommes un empire… Acteurs de l’histoire nous créons la réalité que vous étudiez… Vous tous, vous vous contenterez d’étudier ce que nous faisons…” (“We’re an empire now, and when we act, we create our own reality. And while you’re studying that reality — judiciously, as you will — we’ll act again, creating other new realities, which you can study too, and that’s how things will sort out. We’re history’s actors . . . and you, all of you, will be left to just study what we do.”)

      http://www.nytimes.com/2004/10/17/magazine/faith-certainty-and-the-presidency-of-george-w-bush.html?_r=0


    • Subotai Le 04 février 2016 à 22h45
      Afficher/Masquer

      Rien d’autre que la connerie humaine classique en temps crise*.
      Le tout amplifié par par les moyens de communications multipliés par la technologie. Sur le Crises nous participons aussi au vacarme.

      * Déglingue générale + panique eschatologique = le classique des fins d’Empire/Civilisation


    • Scrib Le 05 février 2016 à 10h27
      Afficher/Masquer

      Qu’importe le support…
      Pour avoir été faire un tour sur le FB de P. Moreira, j’ai pu constater que la grande majorité des contestations se limitaient à du trolling et du “Poutine Bashing”. Très peu étaient étayer par ne serait-ce qu’un lien vers une information contraire.

      Alors que contrairement, les soutiens de Moreira répondaient calmement en général, et appuyaient leurs propos par des liens (et pas que vers des news sputnick ou RT… ce qui faisait enragés encore plus) car ca devenait plus dur de contredire “le monde”

      “Quel a été le point de départ de ce mode de “pensée” ? ”
      Malheureusement je crains qu’il ne s’agisse la de la confirmation qu’on gobe l’information mono-source.

      Le plus marrant (ou triste du moins) c’est en compilant les “tares” dont est affublé V. Poutine… le mec cumule absolument tout ce qui est de pire sur cette Terre… pédophile, homosexuel, homophobe, autiste, machiavélique, etc … Ce qui fait de lui un homosexuel homophobe, pédophile polygame, autiste machiavélique, fachiste combattant les faschistes, néo-nazi nostalgique de l’URSS (celle la m’a bien fait rire), financeur du terrorisme international-fondateur de daesh combattant aveuglement les rebelles en Syrie et tuant que des civils

      Cherchez pas à comprendre, je pense malheureusement qu’on assiste à la paupérisation intellectuel et a l’asservissement du libre arbitre


  31. Martin Le 04 février 2016 à 18h49
    Afficher/Masquer
    • Paola44 Le 05 février 2016 à 15h11
      Afficher/Masquer

      À votre avis, qui a fait la mise à jour sur ce dernier reportage de P. Moreira? Bizarrement, elle ne comporte que plusieurs regards très critiques et abondamment cités. Pour la neutralité, on repassera…


  32. Lysbeth Lévy Le 04 février 2016 à 19h07
    Afficher/Masquer

    “Celui qui dit la vérité doit être exécuté” disait la chanson de Mr Béart ! Dont acte, les hyènes hystériques pro-OTAN, néocons à la française, tente de déchirer la vérité dite par Paul Moreira avec leurs dents acérées. Rien qu’a lire ces réactions particulièrement odieuses, diffamatoires, au final, il fallait s’y attendre quand on voit les premiers nom du fameux “comité” qui s’est formé autour :
    “Les signataires de ce texte sont : Galia Ackerman, écrivain et journaliste, Michel Eltchaninoff, philosophe, auteur de Dans la tête de Vladimir Poutine, Philippe de Lara, politiste, maître de conférences à l’université Paris 2, Alla Lazareva, journaliste, et Philippe de Suremain, ancien ambassadeur””

    Ah que du beau linge à la pointe du combat pour la défense des “intérêts anglo-saxons” et européens. Pourtant la grande majorité des tweeter, facebookiens ont défendu ce film libérateur de Paul Moreira qui a l’habitude d’être assez honnête quand il présente ces films. La hargne de ces fossoyeurs de l’Ukraine et de son peuple signifie que le film a bien “tapé dans le mille” !

    “Le plus grand défi de l’humanité est de distinguer le réel de l’imaginaire et la vérité de la propagande !”

    Michael Crichton lors de la sortie de son livre “Urgence”…


  33. Pierre Le 04 février 2016 à 19h36
    Afficher/Masquer

    Monsieur Beruyer, si on vous qualifie de “complotiste, confusionniste” en France, alors vous êtes persona grata en Slovaquie sûrement, en Tchéquie, Serbie, Slovénie, Grèce, Bulgarie, aussi !! et peut-être même en Pologne bientôt !!
    Quant à ces “Twitters” (chose que j’ignore avec Facebook sciemment) alors vous “Twitters acharnés de l’Occident” devez considérer qu’il y a beaucoup de “collabos de Poutine” , en Slovaquie, après la diffusion de l’émission de la principale chaîne de télévision slovaque sur le massacre d’Odessa et la censure occidentale. Allez-vous venir “redresser nos têtes” sous la bannière de vos divisions de l’OTAN ! nord-américaines ou allemandes ? je précise, puisque la Slovaquie est dans l’OTAN ( à son grand malheur selon moi).


    • Astatruc Le 04 février 2016 à 21h42
      Afficher/Masquer

      Pas en Tchéquie, ils sont les seuls avec la France (Closterman) à être venus dans le Donbass et il semble qu’ils ne soutiennent pas du tout l’Ukraine Kievienne.


  34. Nico 13 Le 04 février 2016 à 20h15
    Afficher/Masquer

    Du nouveau en Ukraine.
    Apparemment, le FMI a décidé de retarder le versement d’une tranche de crédit supplémentaire.
    Le versement était prévu pour le début du mois de Février initialement.
    Là c’est sûr : la population va boire la calice jusqu’à la lie.


    • Lysbeth Lévy Le 04 février 2016 à 20h54
      Afficher/Masquer

      Autre info, une “ONG” ukrainienne “porte plainte” contre Paul Moreira : http://fr.sputniknews.com/international/20160204/1021479751/ong-ukraine-maidan-documentaire-france.html

      “L’ONG ukrainienne “Commission de la déontologie journalistique” (KJE) a envoyé aux collègues français de l’Association pour la préfiguration d’un conseil de presse (APCP) une plainte contre Canal+ et Paul Moreira, qui “se prend pour un journaliste”.

      Cette plainte porte sur le documentaire “Ukraine — Les Masques de la Révolution”, diffusé par Canal+ dans l’émission Spécial Investigation, et demande de répondre à la question de savoir à quel point les actions du journaliste et du rédacteur de l’émission correspondent aux normes de l’éthique journalistique””

      Je serais morte de rire si ce n’était grave pour la vraie “déontologie”, l’ONG ukrainienne sur la déontologie (sic !) veut attaquer le responsable du film ? Vraiment ça devient une vraie chasse aux sorcières, espérons que Paul Moreira en sortira indemne. ….


      • Astatruc Le 04 février 2016 à 21h21
        Afficher/Masquer

        et nous, on porte plainte aussi?pour diffamation incitation à la haine?


    • Lysbeth Lévy Le 04 février 2016 à 21h16
      Afficher/Masquer

      Autre nouvelle bizarre, DSK se met au service d’un oligarque ukrainien : http://fr.sputniknews.com/international/20160203/1021444210/DSK-se-met-au-service-d-un-oligarque-ukrainien.html

      “Dominique Strauss-Kahn (DSK) fait désormais partie du conseil de surveillance de la banque Credit Dnepr appartenant à l’homme d’affaires ukrainien Viktor Pintchouk, rapporte l’institution financière dans un communiqué.””

      Tiens, aurait-il quitté la banque associée à Rosneft? Il y était entré en septembre 2014.
      DSK avait intégré le conseil d’administration d’une banque russe dépendant de la société d’Etat pétrolière Rosneft.

      Affaire à suivre…To be continued…..


    • Astatruc Le 04 février 2016 à 21h25
      Afficher/Masquer

      C’est déjà fait malheureusement.D’autant plus que l’armée interdit aux gens d’aller faire des courses au Donbass où les courses sont moins chères.


  35. Louis Robert Le 04 février 2016 à 20h32
    Afficher/Masquer

    Bonsoir,

    Non, étant votre aîné, je n’y suis pas plus habitué que vous… Je risque une explication pour le cas qui nous occupe. Nous avons vu sur ce site, pendant des mois, que nous étions devant une affaire criminelle mondiale, engageant la responsabilité de centaines de milliers d’acteurs importants, du haut en bas des pyramides sociales occidentales. Ces gens ont trompé et menti durant des années et subverti la démocratie ukrainienne avec l’aide des fascistes-nazis en première ligne. Directement ou par personnes interposées… ces créatures au pouvoir tentent donc maintenant de sauver leur peau à la face du monde dans les termes qui nous affligent, avec le concours, le cas échéant, de quelques voyous. On comprend (sans “excuser”…) que toutes, elles haïssent à la mort tous ceux et celles qui les montrent, comme le roi, nues… et qu’elles le fassent savoir en ces termes “percutants”. — Gardons la tête haute, elles le méritent bien. (Voici la modération!)


  36. Danyves Le 04 février 2016 à 21h17
    Afficher/Masquer

    YouTube censure le documentaire français sur le coup d’Etat en Ukraine

    Le service de partage de vidéos en ligne explique sa décision de supprimer le film, qui a provoqué une vive polémique, par la nécessité de respecter les droits d’auteur.

    YouTube a supprimé la version en russe du documentaire de Paul Moreira “Ukraine-Les Masques de la Révolution” moins de 24 heures après sa mise en ligne.

    A la place du documentaire, on peut désormais voir un commentaire de YouTube rappelant la nécessité de respecter les droits d’auteur.

    Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20160204/1021481503/youtube-supprime-film-ukraine.html#ixzz3zEDOUOrk

    Le documentaire de Paul Moreira est toutefois disponible sur Rutube à l’adresse suivante:

    http://rutube.ru/video/8742970b1f87403810f921d2ba7991ca/?ref=logo


  37. asheloup Le 04 février 2016 à 21h20
    Afficher/Masquer

    C’est C+ et Bolloré qui doivent se frotter les mains… Tout buzz est bon à prendre pour eux, même le Bad Buzz.


  38. anne jordan Le 04 février 2016 à 22h36
    Afficher/Masquer

    N’oublions pas l’autre ” affaire criminelle mondiale” , pour reprendre les termes de @louis robert ;
    à savoir la responsabilité de NOS DIRIGEANTS ( surtout le futur président L.Fabius ! ) dans la fabrique des crétins prêts à aller en Syrie ” pour aider à y faire du bon boulot ” , de l’humanitaire en somme , puisque ” Bachar massacre son peuple ” doxa encore et encore répétée….
    et les Russes , là bas font 1000 morts civils tandis que les USA n’en font que 400 ( J.T de ce soir! )
    et nous , la France , combien de morts civils ??


  39. Inox Le 04 février 2016 à 22h41
    Afficher/Masquer

    Perso, quand je lis le paragraphe 8 de ce document:

    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P7-TA-2012-0507+0+DOC+XML+V0//FR

    Ça me fait toujours marrer ces cris d’orfraie sur ces secrets de polichinelle.


  40. Nicolas Le 05 février 2016 à 00h38
    Afficher/Masquer

    Tout simplement hallucinant de violence ces tweets. Pour avoir débattu, comme beaucoup d’entre vous sans doute, avec des pro-Maïdan, ils sont franchement convaincus de ce qu’ils disent. Ce n’est pas juste de la rhétorique pour défendre leur camp mais une négation pure et simple de la violence extrême qui a saisi la rue dans les dernières 48 h (cf les 18 policiers tués, les 200 blessés par balles et les manifestants tués par …) Les faits sont là : photos, films, témoignages, tout ce qu’OB a montré pendant des mois. Mais ça ne peut pas exister – seuls les berkouts tiraient. Sinon, on reconnaît qu’on est sorti de l’Etat de droit et ça justifie la Crimée et le Donbass. C’est véritablement un tabou auquel a touché Moreira. Passionnant… (pour s’amuser : les contorsions de Vitkine du Monde deviennent impressionnantes. Un papier scandaleux pour dénoncer Moreira, puis il refuse de signer la lettre ouverte de 18 journalistes français anti-Moreira (un peu plus malin que les confrères, il a senti le ridicule de l’affaire) et aujourd’hui une dénonciation en règle de Porochenko et de Iatseniouk pour montrer qu’il est, et a toujours été, d’une parfaite objectivité.)


  41. tepavac Le 05 février 2016 à 01h11
    Afficher/Masquer

    18 journalistes Français, lettre ouverte contre le documentaire ????!!!!
    on est pas sortie de l’auberge


    • HELLEBORA Le 07 février 2016 à 00h51
      Afficher/Masquer

      @tepavac
      La lettre des soi-disant connaisseurs de la question ukrainienne (“18 journalistes, tous connaisseurs du dossier pour avoir travaillé sur place”, comme si cela suffisait !) se trouve sur le site de l’obs : http://teleobs.nouvelobs.com/actualites/20160202.OBS3854/lettre-ouverte-a-paul-moreira-apres-ukraine-les-masques-de-la-revolution.html
      Elle est commentée par http://www.sept.info, un site d’investigation suisse : http://sept.club/ukraine-la-confusion-mediatique-totale/ Toujours interessant de voir qui sont ceux qui s’offusquent de “la paresse intellectuelle” dont aurait fait preuve Paul Moreira : Ksenia Bolchakova, Yves Bourdillon, Gulliver Cragg, Marc Crepin, Régis Genté, Laurent Geslin, Sébastien Gobert, Paul Gogo, Emmanuel Grynszpan, Capucine Granier-Deferre, Alain Guillemoles, James Keogh, Céline Lussato, Elise Menand, Stéphane Siohan, Olivier Tallès, Elena Volochine, Rafael Yaghobzadeh.
      Chacun aura son point de vue sur ces gens-là. Le mien sur Marc Crépin est qu’il ne bouge pas de Moscou et ne connaissait rien à rien avant d’être envoyé là-bas, histoire d’attendre, peinard, que l’heure de la retraite sonne tout en reprenant le fil des agences, en suivant les qu’en dit-on et les avis de Bernard Guetta sur France Inter. C’est sûr: Paul Moreira a là un bel exemple de journaliste exemplaire…


      • Lysbeth Lévy Le 07 février 2016 à 12h29
        Afficher/Masquer

        Ils ont le culot de dire que c’est une révolution spontanée, et que Moreira exagère…Incroyable, mais lnternet permet de voir les choses autrement, et ils oublient que de nombreux français ayant de la famille en Ukraine peuvent témoigner que les “médias dominants” mentent effrontément.
        Là les médias dominants et les journalistes censés informer, démontrent qu’ils ne respectent pas la “Charte de Munich”, ni la vérité, pire ils sont pris en flagrant délit de propagande et de mensonges. Accuser les journalistes “indépendants” d’être payé par Poutine relève de la diffamation, et d’un “esprit primaire” .

        Pourtant Soros explique dans cet article qu’il a investi en Ukraine depuis 20 ans au moins, même si lui aussi prétends n’avoir pas aidé financièrement le “maidan”. Plus loin il se contredit :http://euromaidanpress.com/2015/11/17/george-soros-the-country-will-follow-poroshenko-the-moment-he-reaffirms-his-commitment-to-new-ukraine/


  42. sowhat Le 05 février 2016 à 02h49
    Afficher/Masquer

    aujourd’hui je lis cette nouvelle ahurissante :

    France: le gouvernement lance une campagne contre le complotisme
    AFP

    “On te manipule” : le gouvernement français a lancé jeudi une campagne contre le complotisme, avec une courte vidéo humoristique à destination des jeunes moquant les théories conspirationnistes, publiée sur ses comptes sur les réseaux sociaux, dont un nouveau compte Snapchat.

    La vidéo d’un peu plus de 3 minutes, visible notamment sur http://www.ontemanipule.fr, met en scène un jeune humoriste, Kévin Razy, dialoguant avec lui-même jouant un jeune crédule accusé de “croire tout ce que le système veut qu’il croie”.
    Attentats de Paris le 13 novembre organisés par les services secrets ou la “société secrète des Illuminati”, comédienne prétendument payée pour pleurer aux abords des scènes où ont eu lieu les tueries jihadistes contre Charlie Hebdo et le Bataclan, hommes politiques extra-terrestres “reptiliens” ou encore mensonges de la Nasa sur les premiers pas de l’homme sur la Lune: la vidéo s’en prend à diverses théories du complot reprises par des sites conspirationnistes. …
    —–

    non mais ils prennent vraiment les gens pour des imbéciles mais ça leur revenir à la figure


  43. antoniob Le 05 février 2016 à 06h46
    Afficher/Masquer

    Dénigrer et faire taire par des salves d’aboiements tous azimuths, en l’occurence sur les médias dits sociaux, est un des outils les plus importants que les cellules de formation de l'”infowar” financées par diverses ONG et services para-étatiques de certaines belles démocraties, ont apparemment inculqué aux mouvements culturels et politiques galiciens en général, et pas seulement aux organes de propagande des organisations d’extrême-droite.

    Ce qui est unique, dans l’histoire récente, est que ce travail de brouillage médiatique basé sur une lecture extrêment partielle et partiale des faits, est opéré, entretenu, voulu, par les belles instances “démocratiques” de Bruxelles, et les gouvernements allemand (un des principaux acteurs du “regime change” à Kiev) et français, sur la base d’une haine anti-russe particulierement virulente.


  44. Demos Le 05 février 2016 à 08h36
    Afficher/Masquer

    Parfaite illustration des effets de la dissonance cognitive sur l’individu lambda. L’incapacité à accepter, voir même simplement à envisager avec un minimum de sérénité une remise en question de ses propres convictions et à sortir de sa zone de confort intellectuel, crée chez la quasi-majorité des individus une réaction de malaise, engendrant des symptômes similaires à ceux de la la peur, provoquant en retour une agressivité qui pousse immanquablement à la violence verbale, voire physique, dans les cas des individus les moins sereins. Rien de nouveau sous le soleil, Il n’y a qu’à simplement se remémorer, le déluge de calomnie médiatique, de moquerie et d’agression, qui a pu être déversé par la presse, sur toute les personnalités publiques qui avaient osé publiquement contester la version gouvernementale des événements du world trade center.


  45. Iskander Zakhar Le 05 février 2016 à 11h47
    Afficher/Masquer

    Il semblerait que la maxime : “la liberté d’expression s’arrête où commence la vérité qui dérange” soit d’une criante actualité, dans notre société “moderne”…


  46. Lulu Bâille Le 05 février 2016 à 14h07
    Afficher/Masquer

    Olivier, Paul Moreira, etc., vous êtes les Spinoza des temps modernes 🙂 A ce faire traiter ainsi des pires abominations, c’est la preuve irréfutable qu’ils se sentent menacés, et que les faits globalement admis ne tiennent pas tant debout que ça.
    S’ils étaient sûrs d’eux, de ce qu’ils avancent, ils auraient simplement pitié de vous, ils prieraient pour votre âme “égarée” et donc, ne twitteraient pas ces ramassis d’horreurs.


  47. franbel Le 05 février 2016 à 16h35
    Afficher/Masquer

    le célébre journaliste d’investigation pointu Benoit Vitkine nous dévoile dans le quotidien du soir de hier soir un scoop incroyable: le pouvoir ukrainien est pourri jusqu’à la moëlle par la corruption.
    Heureusement que ce journal dispose de fins limiers car jusqu’à présent ce n’est pas dans ses colonnes qu’on aurait saisi des bribes d’information allant dans ce sens.
    encore bravo à Vitkine, il a dû passer de durs moments en Ukraine pour glaner des informations aussi explosives! 🙂


    • Ailleret Le 05 février 2016 à 18h24
      Afficher/Masquer

      Oui, il a dû prendre des risques… Toute blague à part, on dirait que Vitkine prend ses distances, la cause du Maïdan commence à sentir le roussi…


  48. Moshe Dayan Le 05 février 2016 à 23h05
    Afficher/Masquer

    Moreira … les dessous de Kiev – Maîdan, rappelez-vous Français patriotes : qui disait : “Plus le mensonge est gros, plus il a de chances d’être cru ! ” voir p.s
    Voilà le fond de l’affaire “Maidan”… ?
    p.s : Autre question qui s’en suit “à quand le procès des incendiaires du Reichstag ?” et au final ” A quand un nouveau procès de Nuremberg ? ? ? ”
    Tout cela sent très mauvais en Europe : l’Euroland devenu Euromaïdan, a à sa tête Hollande, Merkel et autres premiers ministres de Grande-Bretagne, des Pays-Bas. lesquels ont donné un blanc-seing aux “enragés” de Kiev avec Yatseniuk en tête. Et peu après le MH17, Odessa… A quand le “livre Noir de Bruxelles” Vive Moshe Dayan !


  49. HELLEBORA Le 08 février 2016 à 03h36
    Afficher/Masquer

    Slobodan Despot livre son commentaire sur le film de Moreira et les réactions au docu dans ANTIPRESSE 10, la lettre parue ce dimanche. “Fin de partie en Ukraine : le maquillage coule”
    Voici la chute : Un groupe de journalistes a adressé une lettre ouverte à Moreira condamnant sa « paresse intellectuelle ». L’auteur a très bien répondu, mais omis de relever un point intéressant. Tout en se défendant d’avoir mal informé sur l’Ukraine, ces collègues se disent entre autres « atterrés de la présentation binaire de l’annexion de la Crimée », reprochant à Moreira de prendre pour argent comptant le « oui » massif des Criméens au rattachement à la Russie. Or, qui de ces journalistes a rendu compte du pogrom de Korsun, agression sauvage, préméditée et gratuite d’une file d’autocars ramenant des manifestants pro-russes en Crimée le lendemain du putsch de Maïdan ? Cette ratonnade de gens désarmés par les miliciens, qui s’est traduite par des centaines de blessés et plusieurs morts, a plongé la Crimée entière dans la stupeur et l’effroi dès le 20 février 2014. Ce traumatisme explique le rejet de l’Ukraine par la population de Crimée au moins autant que la propagande ou la pression militaire russe. Il n’a jamais été porté à la connaissance du public occidental.
    Les imprudentes récriminations de ce club d’amnésiques nous ont donné l’occasion de le rappeler.


Charte de modérations des commentaires