Extraits de la page d’accueil du Nouvel Obs le 25 janvier… No comment…

15 réponses à Un journée sur le Nouvel Obs

Commentaires recommandés

Joanna Le 12 février 2015 à 06h40

Le Nouvel Observateur est le fleuron d’un groupe de presse français dirigé par l’industriel C. Perdriel qui a fait sa fortune avec les sanibroyeurs SFA.
Se pourrait-t-il qu’il y ait un lien en terme de complémentarité industrielle ?

  1. BelleJambe Le 12 février 2015 à 05h51
    Afficher/Masquer

    Après “l’imam de Drancy”, bienvenue à “l’imam d’Ivry-sur-Seine”, un bon pote du prêtre de Sèvre et du rabbin de Versailles. J’attends l’avis du docteur de Paris sur la santé mentale des journalistes qui ressassent en permanence ce vocabulaire censé aider à enfin “comprendre” cette “communauté musulmane” que chacun essaie de déchiffrer…
    Ça serait quand même vachement moins sexy de dire que c’est “un” imam, qui comme plein d’autres essaie de trouver une solution à l’incompréhension entre musulmans pratiquants et une bonne partie de la population.


    • boduos Le 12 février 2015 à 13h31
      Afficher/Masquer

      Qu on en parle en mal ou en bien,la surmédiatisation de la problématique musulmane contribue à un phénomène de saturation dans l’esprit du public ,là ou l’intégration (et non la communautarisation) suppose acceptation,tolérance et respect réciproque des règles de l’hospitalité.
      nous avons tous beaucoup de choses à dire mais ne tombons pas dans le piège de ceux qui souhaitent la division pour régner ,la communautarisation de la société pour justifier les guerres moyen orientales et l’instrumentalisation du terrorisme .
      si personne ne nous sort de cette spirale de provocations de radicalisation d’enfermement communautaire,d’absence de règle ,de fermeté sur le droit et…. de la surmédiatisation ,c’est le grand dessein des mondialistes qui souhaitent éclater nos sociétés qui se réalisera.


      • georges dubuis Le 12 février 2015 à 15h10
        Afficher/Masquer

        Tout à fait, boduos. Ces phobies sont magnifées par les merdias et leurs proprios.


  2. Joanna Le 12 février 2015 à 06h40
    Afficher/Masquer

    Le Nouvel Observateur est le fleuron d’un groupe de presse français dirigé par l’industriel C. Perdriel qui a fait sa fortune avec les sanibroyeurs SFA.
    Se pourrait-t-il qu’il y ait un lien en terme de complémentarité industrielle ?


  3. Vallois Le 12 février 2015 à 08h04
    Afficher/Masquer

    Si ce n’est pas le populisme pas celui du sens noble, mais celui qui rabaisse l’homme et de la démagogie, c’est quoi ? Et ca va te parler de valeurs républicaines !

    Bientôt, les cinquièmes colonnes russes et musulmanes sont parmi vous ! Reste à trouver un équivalent de Drumont pour écrire la “France musulmane” ?


  4. valles Le 12 février 2015 à 08h56
    Afficher/Masquer

    Finalement la seule chose qui sépare un djihadiste laîc de l’obs et un djihadiste musulman c’est son compte en banque.
    Les effets de leurs écrits sont certes dérisoires dans la vie de tous les jours, mais il est fort à parier que leur échafaudage intellectuel fasse bien plus de dégâts dans le futur.


  5. PasUneBrebis Le 12 février 2015 à 09h23
    Afficher/Masquer

    Mouais je viens de voir leur page d’accueil et il semble que l’obsession Charlie se soit très atténué.. chez eux, en tout cas.

    Par contre, il y a un bon article sur l’augmentation du sentiment islamophobe en France depuis les attentats :
    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1321874-charlie-ma-barbe-n-est-plus-celle-d-un-hipster-elle-fait-peur-les-regards-ont-change.html


  6. Mimiche Le 12 février 2015 à 09h44
    Afficher/Masquer

    Nouvel-le Obs-ession.


  7. Ludo Le 12 février 2015 à 10h29
    Afficher/Masquer

    J’aimerai poser une questions aux lecteurs de ce blog (et au rédacteur pourquoi pas) :

    Quand je lis une des définition du terrorisme, celle-ci : “Le terrorisme est l’emploi de la terreur à des fins politiques, religieuses ou idéologiques.” qui me semble être assez juste sur le principe, je ne peux m’empêcher de penser à ces personnes qui font peur et l’utilisent à des fins politiques … et cela quotidiennement, au grand jour, sans se cacher … vous voyez ou je veux en venir ?

    Qu’en est-il de tout ces terroristes politiques, qui jours après jours, années après années, inlassablement, orchestrent et jouent avec les peur des citoyens, que cela soit avec des chiffres d’austérité, des chiffres de criminalité ou de la soit-disant animosité de la part d’autres état … alors que y’a pas plus belliqueux que nos pitoyables dirigeants.

    Sachant qu’ici les gens ouvrent un peu plus les yeux, et qu’on voit très bien le jeu islamophobe qui se joue en politique et dans les médias, est-ce qu’on peut se dire que beaucoup de politiciens de “journalistes” sont tout simplement mais réellement de VRAIS terroristes, car ils utilisent et instillent quotidiennement la PEUR au travers de leurs “informations” complètement bidonnées ou leur discours alarmistes ?

    Est-ce qu’on a le droit de le dire ca, déjà ? Ca serait une bonne chose, mais j’dois dire qu’en l’état actuel des chose, j’suis pas sur à 100% que ce que j’ai écris ne soit pas passible de sanctions … heureusement que j’suis en Suisse !

    Si on en arrive à la même conclusion, càd que les politiciens et les médias utilisent la peur pour faire vendre et à des fins politiques, est que donc ce sont des terroristes, est-ce qu’on peut les attaquer pour apologie du terrorismes quand ils nous balancent de mauvaises informations qui participent à la monté des extrémismes ?

    Je précise que je mesure tout à fait mes mots. J’estime avoir le droit de penser que la politique d’instillation de peur dans la population à très grande échelle et sur de très longues durées est un bien plus grand fléau pour un pays que 3 saloperies de dégénérés qui font tout pour qu’on les médiatise et qu’on propage la terreur qu’il veulent infliger. D’ailleurs, qui pourrait nier que c’est lié …


  8. bleu ciel Le 12 février 2015 à 11h43
    Afficher/Masquer

    Dans le genre “une telle collection darticles…”, les crises n’est pas mal non plus! Satanée presse! Ça tourne a la névrose obsessionnelle. ;o)


    • Crapaud Rouge Le 12 février 2015 à 19h33
      Afficher/Masquer

      les crises n’est pas mal non plus” : certes, pour ce qui est du nombre d’articles, mais des articles clairement non ambigus. Il s’agit de : a) dénoncer l’islamophobie, b) montrer que l’islam ne pose pas “UN problème”, même si la cohabitation, en pratique, n’est pas sans problèmeS. (Cf; avec le personnel médical.) Avec le NouvelObs, il s’agit bien, sous prétexte d’analyse et d’information, d’intensifier l’idée qu’il y a UN problème musulman :
      – “Sarcelle bascule dans la peur” = sans commentaire
      – “situation inquiétante” dans les prisons = qui promet de s’aggraver
      – “enfant modèle devenu jihadiste” = tous peuvent y tomber, y compris les meilleurs
      – “l’intégrisme hindou” : rappel des conflits avec les musulmans qui ont fait des centaines de victimes
      – “interdiction des sites jihadistes, est-ce applicable” = il le faudrait mais le peut-on ?
      etc.


  9. John V. Doe Le 12 février 2015 à 12h05
    Afficher/Masquer

    A contrario du snobservateur devenu l’Obsédé: un bel article d’un élu qui démissionne pour protester contre l’atmosphère raciste actuelle : http://www.lemondedesreligions.fr/debats/opinions/devrais-je-faire-semblant-10-02-2015-4512_200.php (via @Nidal).


    • Astrolabe Le 12 février 2015 à 13h54
      Afficher/Masquer

      N’oubliez pas l’Obs-cène, l’Obs-curantiste, l’Obs-curci, etc. Et on en passe.
      Mais je pense qu’OB a raison, il faut traiter le thème à fond, et se battre pied à pied contre cette vague obscurantiste, haineuse contre une partie de la population. Tout le monde oublie trop que les campagnes anti-sémites des années trente, pas seulement en France bien sûr, ont été construites sur un rabâchage infect de prétendues “études”, “analyses”, “enquêtes”, “sociologiques”, “scientifiques” avec toujours la même conclusion, il faut éradiquer, supprimer….X, Y, ou Z..etc. Donc, il n’y pas d’obsession chez OB mais une prise systématique de contre-pied. Pour moi c’est normal, pourtant, je suis totalement agnostique et j’habite dans un coin où il n’y a aucun musulman visible. Mais la haine organisée est une chose intolérable.


  10. dany 2 Le 12 février 2015 à 13h20
    Afficher/Masquer
  11. Ivan Le 13 février 2015 à 18h22
    Afficher/Masquer

    Très bonne preuve que les médias français sont en voie d’américanisation idéologique. Ces médias de gauche, fers de lance de la bien-pensance et du vivre-ensemble, se transforment, sous couvert de républicanisme et de citoyenneté, en nouveaux Fox News pour promouvoir la réponse sécuritaire en faisant du fear-mongering tout azimut (vous allez au marché, mais qui vous dit qu’un terroriste ne va pas se faire sauter au milieu des poireaux ? Votre voisin maghrébin, il s’est pas laissé pousser la barbe dernièrement ? Bizarre, non ? Tremble, monde «libre» !)

    Mention spéciale aux journalistes qui ont réussi à dénicher des «intégristes» hindous ! Je me demande ce qu’ils font: égorger des gens qui ne méditent pas quotidiennement ? Kidnapper les enfants de ceux qui oublient leur offrande à Vishnou ? Les courants les plus «durs» de l’hindouisme sont liés aux nationalistes indiens qui prétendent (ironie du sort) combattre l’islamisation du pays. Tous les Indiens respectent le sacré, car ils vivent dans un pays où les guerres de religion n’ont fait que trop de morts.

    Mais ça évidemment, pour un petit journal occidental pétri de certitudes et aveuglé par un gros (très gros) complexe de supériorité, c’est dur dur à accepter.


Charte de modérations des commentaires