Samir Amin

9.01.15 – Nous avons joint Samir Amin par téléphone à Paris. Philosophe et économiste, directeur du Forum du Tiers Monde, basé à Dakar, il commente l’attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo.

propos recueillis par Giuseppe Acconcia

Pourquoi les terroristes ont-ils frappé si durement au cœur de l’Europe ?

C’est une conséquence directe de la politique occidentale en Libye. En particulier le Sud du pays est devenu une base d’approvisionnement gigantesque. Cette région a été stratégique pour la France, sans elle l’armée française n’aurait pas pu intervenir au Sahel. Je dirai même plus. Je crois que l’exécution des attaques a une relation avec l’avancée de l’armée française au Tchad ces derniers jours. Les djihadistes ont voulu réaffirmer que le Sud de la Libye doit rester leur base et une terre de personne. Évidemment tout ceci est ensuite la conséquence directe des attaques de l’Otan contre le colonel Muammar Khadafi en 2011.

Qui est donc le vrai responsable de ces actions. Est-ce peut-être le cas de mettre en discussion la politique occidentale au Moyen Orient ?

Il s’agit d’un odieux acte de terrorisme de soi-disant islamistes qui ont une compréhension très particulière de l’Islam et de la religion. Mais la responsabilité de ces attentats est de la France et des États Unis. Les puissances occidentales continuent à soutenir l’Arabie Saoudite, le Qatar et les pays du Golfe. Ils accordent tout à ces pays, qui donnent un soutien gigantesque au terrorisme. Pour être plus clair, les puissances occidentales considèrent l’alliance avec les pays du Golfe comme un fondement de la politique néo-libérale. La deuxième erreur occidentale est d’avoir combattu les autocrates qui ont cherché à mettre un frein à l’Islam politique, de Saddam Hussein à Muammar Khadafi. Par exemple en Iraq Saddam Hussein bien qu’il réussissait à assurer la coexistence entre chiites et sunnites a été brutalement destitué. Et Khadafi avait clairement contenu les dérives islamistes en Libye.

Y a-t-il des responsabilités spécifiques de la France ?

La France a une responsabilité de plus : avoir soutenu les islamistes en Algérie, en les présentant comme des victimes de la dictature de l’armée. Une partie de ces islamistes s’est réfugiée en Arabie Saoudite mais aussi en Europe : en Grande Bretagne encore plus qu’en France.

Pourquoi les puissances occidentales ont-elles intérêt à continuer de fomenter le terrorisme international ?

Le seul objectif des puissances occidentales est de faire avancer leur politique néo-libérale. Pour ceci, pour elles, le monde se divise en deux : les pays qui soutiennent inconditionnellement le néo-libéralisme sont les seuls amis de l’Occident, même s’il s’agit d’odieux islamistes ; les pays récalcitrants sont par contre des ennemis de la dictature du capital international. Dit autrement, les puissances occidentales ont un seul critère : le libéralisme absolu. A ceux qui le soutiennent on pardonne tout. Et la démocratie n’a rien à voir avec cela.

Parmi les terroristes certains auraient fait référence à Al Qaeda au Yemen pendant les attaques.

Ça ne m’étonne pas, au Yemen pendant des années les islamistes ont été soutenus par les États-Unis pour leur fonction anti-communiste, ensemble avec l’Arabie Saoudite. Dans ce cas la bataille était contre le « danger » national populaire de l’ex Yemen du Sud.

Est-ce plausible qu’il s’agisse de djihadistes avec des passeports européens, comment cela s’explique-t-il ?

Les puissances occidentales ont toléré que des citoyens européens partent pour la Syrie pour combattre Bachar Al Assad. Ce mécanisme a été soutenu par la Turquie et par d’autres gouvernements occidentaux . Mais il faut faire attention à ne pas tomber dans l’islamophobie. La majorité écrasante des immigrés qui vivent en France, croyants ou pas, ne sont pas du tout fanatiques de l’Islam réactionnaire. Par contre il ne faut pas sous-estimer que soient impliqués beaucoup d’athées et des convertis à ces mouvements radicaux. Les terroristes, comme d’habitude, sont bien préparés. La même chose advint avec les Talibans en Afghanistan qui avaient été entraînés par la CIA au Pakistan. Et ainsi ces « jihadistes européens » ne sont pas des amateurs, probablement ils se sont formés en Syrie et en Iraq. C’est pour cela qu’ils sont extrêmement efficaces.

Pourquoi c’est la presse qui a été choisie comme objectif ?

Les terroristes ont choisi un objectif « intelligent ». Leur but est de diffuser la terreur dans les médias. L’objectif, en dernière analyse, est celui d’obliger l’Occident à renoncer à la laïcité et à la liberté d’expression.

Source : il manifesto.it, trouvé sur histoireetsociete.wordpress.com

24 réponses à Samir Amin : « Un acte odieux, mais la faute en est à la France et aux États Unis »

Commentaires recommandés

francois marquet Le 12 février 2015 à 07h24

Samir Amin n’est pas invité parce qu’il a quelque chose à dire de politiquement incorrect, et globalement exact.
Un exemple, la Libye: Wikipedia.http://fr.wikipedia.org/wiki/Libye#Le_poids_du_p.C3.A9trole
“En 2009 le produit national brut (PNB) atteint 62 milliards de dollars et le PNB par habitant de 12 020 dollars situe la Libye parmi les cinquante pays les plus prospères. En 2007, la Libye est le pays le plus développé d’Afrique si on se réfère au classement IDH (Indice de développement humain) établi par le Programme des Nations unies pour le développement, celui-ci étant de 0,840. En 2013, selon le même organisme, l’IDH de la Libye a connu la plus forte baisse annuelle parmi les 187 pays examinés, pour redescendre à 0,784.”
Les Libyens peuvent remercier la France et l’OTAN.Les africains aussi, la banque de développement que Khadafi voulait financer (concurrente du FMI en Afrique) ne verra jamais le jour.
Je vous laisse examiner les chiffres de l’Irak et ceux de la Syrie, avant et après intervention occidentale…
“War is a racket” écrivait le major général Smedley D. Butler en 1935 http://en.wikipedia.org/wiki/War_Is_a_Racket , rien n’a changé depuis. L’anti-communisme de la guerre froide, la lutte pour imposer le libéralisme absolu (TAFTA, accord économique entre l’Ukraine et l’UE) que nous voyons aujourd’hui ne sont que les deux faces d’une même pièce: aider les riches à devenir plus riches et influents par la création d’un grand marché mondial, maintenir les pauvres ou les contestateurs sans pouvoir, voler les ressources des pays en voie de développement.
Avec l’aventure ukrainienne, c’est la même lutte qui ressurgit: pas de contestataire au système toléré.
Relisez dans Les-Crises ce que Barroso répondait aux russes qui demandaient un délai pour adapter leurs tarifs douaniers…Devant la rétractation légitime de Yanukovitch (président élu, mais quelle importance) les libéraux ont poussé au coup d’état (Maidan) puis à la guerre (Donbass), Soros et BHL en tête. Maintenant; que vont-ils faire : militairement la Russie est un très gros morceau, la Chine a dit non à l’écrasement économique de la Russie, car elle sait qu’elle est le numéro 2 à abattre, les BRICS s’organisent (banque mondiale, dé-dollarisation, systèmes interbancaires, agences de notation)
Le monde restera-il multipolaire, la biodiversité culturelle va-t-elle perdurer?
réponses bientôt

  1. Patrick Luder Le 12 février 2015 à 05h57
    Afficher/Masquer

    Oui la France est très critiquable sur ses engagements armés à l’étranger.
    Oui l’engagement armé des USA et de leurs alliés est dommageable pour tous.
    Oui le développement du terrorisme est directement lié à la destruction du moyen-orient.
    Mais NON, les événements de janvier en France n’ont pas de liens directs prouvés avec les interventions Françaises à l’étranger … les drames français de janvier ne sont qu’une conséquence indirecte de la politique étrangère et financière internationale.
    Le monde pourrait et devrait avoir un relation plus humaine à travers ses échanges sociaux et commerciaux, mais le monde majoritaire est juste un monde “capitalisme-financier” sans état d’âme et sans conscience! C’est le seul fait simple et incontestable …


    • Demoralisateur Le 12 février 2015 à 12h04
      Afficher/Masquer

      Coulibali était malien… Pas de lien direct?


    • Jean Terri Le 12 février 2015 à 17h18
      Afficher/Masquer

      J’approuve votre message et m’indigne de la tendance culpabilisatrice qui étouffe les débats de fond. Au lieu de flageller l’Occident pour ces méfaits (ce qui est bien facile) il serait de bon ton de tirer des conclusions utiles et determiner des actions concrètes pour faire bouger les choses.


    • Astrolabe Le 12 février 2015 à 19h36
      Afficher/Masquer

      Je vous trouve bien aimable avec les pays qui massacrent les populations lorsque vous dites “critiquable” ou “dommageable”. Les termes qui conviennent pour Gaza, pour les pays où des gens sont tués sans procès par des drones américains sont plutôt “criminel” . Vous croyez que ces actes ne suscitent pas les haines et la volonté de se venger chez des jeunes abandonnés de tous et endoctrinés par des fous furieux. Bien sûr “prouver” est bien difficile, d’ailleurs prouver comment et par qui. Vous pensez qu’il y aura un jour une enquête menée par l’un de ces pays qui tuent, jamais !, pertes et profits tout ça !. Les Anglais, les Français, les Américains n’ont jamais cessé de mener ces croisades du XXème siècle, et quasiment toujours pour les mêmes raisons et dans les mêmes pays. Bon, il y aurait encore plein de choses à dire……


  2. Ataraxi Le 12 février 2015 à 06h03
    Afficher/Masquer

    C’est un point de vue intéressant, bizarre que ce gars ne soit jamais invité aux débats télévisés sur l’islamisme 😉


    • francois marquet Le 12 février 2015 à 07h24
      Afficher/Masquer

      Samir Amin n’est pas invité parce qu’il a quelque chose à dire de politiquement incorrect, et globalement exact.
      Un exemple, la Libye: Wikipedia.http://fr.wikipedia.org/wiki/Libye#Le_poids_du_p.C3.A9trole
      “En 2009 le produit national brut (PNB) atteint 62 milliards de dollars et le PNB par habitant de 12 020 dollars situe la Libye parmi les cinquante pays les plus prospères. En 2007, la Libye est le pays le plus développé d’Afrique si on se réfère au classement IDH (Indice de développement humain) établi par le Programme des Nations unies pour le développement, celui-ci étant de 0,840. En 2013, selon le même organisme, l’IDH de la Libye a connu la plus forte baisse annuelle parmi les 187 pays examinés, pour redescendre à 0,784.”
      Les Libyens peuvent remercier la France et l’OTAN.Les africains aussi, la banque de développement que Khadafi voulait financer (concurrente du FMI en Afrique) ne verra jamais le jour.
      Je vous laisse examiner les chiffres de l’Irak et ceux de la Syrie, avant et après intervention occidentale…
      “War is a racket” écrivait le major général Smedley D. Butler en 1935 http://en.wikipedia.org/wiki/War_Is_a_Racket , rien n’a changé depuis. L’anti-communisme de la guerre froide, la lutte pour imposer le libéralisme absolu (TAFTA, accord économique entre l’Ukraine et l’UE) que nous voyons aujourd’hui ne sont que les deux faces d’une même pièce: aider les riches à devenir plus riches et influents par la création d’un grand marché mondial, maintenir les pauvres ou les contestateurs sans pouvoir, voler les ressources des pays en voie de développement.
      Avec l’aventure ukrainienne, c’est la même lutte qui ressurgit: pas de contestataire au système toléré.
      Relisez dans Les-Crises ce que Barroso répondait aux russes qui demandaient un délai pour adapter leurs tarifs douaniers…Devant la rétractation légitime de Yanukovitch (président élu, mais quelle importance) les libéraux ont poussé au coup d’état (Maidan) puis à la guerre (Donbass), Soros et BHL en tête. Maintenant; que vont-ils faire : militairement la Russie est un très gros morceau, la Chine a dit non à l’écrasement économique de la Russie, car elle sait qu’elle est le numéro 2 à abattre, les BRICS s’organisent (banque mondiale, dé-dollarisation, systèmes interbancaires, agences de notation)
      Le monde restera-il multipolaire, la biodiversité culturelle va-t-elle perdurer?
      réponses bientôt


  3. luci2/29 Le 12 février 2015 à 06h12
    Afficher/Masquer

    Je crois lire la loi dite du talion !!!
    M’enfin,”ils” sont devenus fous ! ?

    Hélas,je le crains,plus que jamais.!


  4. Ded Le 12 février 2015 à 06h13
    Afficher/Masquer

    Accorder une analyse politique aussi élaborée aux crétins qui ont attaqués Charlie hebdo me semble idiot.
    Que la France ait des responsabilités, ça, c’est certain, socialement, économiquement, racialement…


    • le Prolo du Biolo Le 15 février 2015 à 22h54
      Afficher/Masquer

      Pas à ces crétins, mais à eux qui les manipulent …


  5. Crapaud Rouge Le 12 février 2015 à 07h08
    Afficher/Masquer

    L’objectif, en dernière analyse, est celui d’obliger l’Occident à renoncer à la laïcité et à la liberté d’expression.” : pas d’accord. On tombe dans l’islamophobie quand on considère que l’islamisme motive le terrorisme, et c’est oublier les causes lointaines sans lesquelles il n’y aurait pas d’islamisme radical. Aucune idéologie ne motive quoique ce soit. Par exemple, nos merveilleux principes démocratiques et des droits de l’homme ne motivent pas la trajectoire anti-russe de l’Occident. Les motivations relèvent de la géopolitique, du pouvoir, de la guerre économique, etc. En revanche, les idéologies justifient tout et n’importe quoi, mais elle ne sont que l’habillage censé faire le moine.

    Sur les autres billets, j’ai noté que les tentatives d’imputer à des causes lointaines le comportement des terroristes produit sur certains un rejet violent. Cela vient du fait qu’on n’accepte pas de voir contesté le lien entre idéologie et actes. Le sens commun veut qu’un acte découle naturellement de ce que l’on pense. Ce lien est en fait absurde, car l’on peut penser beaucoup de choses que l’on est incapable de traduire en actes. Le passage à l’acte exige de la motivation, et celle-ci vient d’autant plus loin que l’acte est extrémiste.


  6. Julie Le 12 février 2015 à 08h42
    Afficher/Masquer

    Al Qaeda au Yémen a fait hier allégeance à Daesh. Ceci va permettre à nos états de vendres des armes aux ploutocraties paranoïaques et surarmées du Golfe pendant longtemps. En gros, si Daesh n’existait pas, l’Arabie saoudite et le Qatar auraient vraiment intérêt à l’inventer.

    http://english.al-akhbar.com/content/western-embassies-shut-down-yemen-aqap-supporters-pledge-allegiance-isis

    D’autre part, la police de Bashar al-Asad suivait des séminaires de formation en France jusque très peu de temps avant que les états du Golfe décident “d’orienter” les caméras d’al-Jazeera sur des minuscules manifs organisées via Facebook à Damas, plutôt que sur les énormes manifs qui avaient lieu depuis des mois à Oman (dans les ports pétroliers, oh horreur!), en Irak, et au Bahrein, et que l’Occident décide comme un seul sous-homme de lâcher al-Asad.
    De la même façon, les livraisons d’armes des Britanniques vers la Libye se sont déroulées jusqu’à quelques semaines avant que certains, poussés par le Qatar qui avait amené ses caméras et mercenaires directement de Tahrir au Caire à Benghazi, connu comme un foyer anti-Khaddafi.

    Si avec ca quelqu’un fait encore confiance aux Européens…


  7. Nerouiev Le 12 février 2015 à 09h50
    Afficher/Masquer

    Je rejoins Samir Amin sur le fond du problème qui est le néo-libéralisme. Il force à une ingérence mondiale pour le profit de Washington avec un monde unipolaire, et il est nourri par le pétrole (sans lui pas de grand commerce) qui se trouve implanté à tel endroit et pas ailleurs. Quand la Russie n’a plus voulu de ses oligarques vendant sans aucun état d’âme les biens de la Russie, elle est devenue le pays du diable. La nature et la culture des gens importe peu, ce n’est pas un bien commercialisable sauf à titre d’esclave pour un main d’oeuvre bon marché. Et derrière le porte drapeau US il y a la Cour des suiveurs comme Bruxelles. Avant c’était la guerre aux communistes, maintenant c’est la guerre aux non néo-libéraux. … jusqu’à épuisement des ressources ou à tomber sur un os.


  8. Léa Le 12 février 2015 à 09h54
    Afficher/Masquer

    “un F.I6 très âgé qui, en perte de Puissance au décollage a trouvé assez de puissance pour virer de bord à 45 degrés, pour exploser sur nos dix Aviateurs dont les noms ont
    été cités.”

    Il ne faut pas voir des “complots” partout.

    D ‘après d’anciens pilotes, sur un forum de l’armée de l’air, il s’agit d’un décrochage particulier, irrattrapable et pas besoin de retour de puissance pour virer à 45°.

    Depuis deux ans, les F16 tombent tout seuls, au rythme de presque un par mois :

    http://www.f-16.net/aircraft-database/F-16/mishaps-and-accidents/

    Les SU 24 aussi, mais ils sont en cours de remplacement, pour le F16 , c’est pas gagné !


  9. Michel LONCIN Le 12 février 2015 à 11h45
    Afficher/Masquer

    “Quos vult Jupiter perdere dementat prius” (Jupiter rend fou ceux qu’il veut perdre) !!! Non pas les “responsables” (ceux-ci, avant tout ENNEMIS du christianisme et plus exactement encore du catholicisme romain, fondement même de la civilisation occidentale, savent très bien ce qu’ils font en appuyant tout ce qui, “historiquement”, en a été l’ENNEMI … DONC, l’Islam et l’Islamisme … A PREUVE, leur refus d’inscrire le christianisme au fronton de la … “Constitution européenne reprise dans le “traité de Lisbonne”) mais les masses IMBECILES et STUPIDES qui ont scandé “JE SUIS CHARLIE” à en étourdir les moineaux !!!


    • le Prolo du Biolo Le 15 février 2015 à 23h08
      Afficher/Masquer

      “les racines chrétiennes de la France”

      Je suis athée, et ne reprends donc pas à mon compte les bondieuseries dont vous parlez.
      Je conteste également que l’on puisse figer la nature d’un pays à ce qu’il était à telle ou telle époque d’un lointain passé.

      D’après vous ai-je néanmoins le droit de continuer à vivre et à exister en France ?
      Ou bien suis-je promis à un destin funeste par ceux de vos coreligionnaires qui partagent votre fanatisme ?


      • Marie Genko Le 16 février 2015 à 22h04
        Afficher/Masquer

        @Prolo du Biolo,

        Vous soulevez une question intéressante?

        Certains Français (fanatiques!) considèrent-ils que ceux qui ne pensent pas comme eux devraient être évacués de France?

        a/Ne parlons pas des erreurs passées, il y a trois siècles que les guerres de religions se sont terminées…Aujourd’hui tout le monde est à peu près d’accord sur le fait que tout homme a le droit de croire en Dieu, ou de ne pas croire en Dieu…

        b/Les chrétiens croient à la notion du libre arbitre, donc vous n’avez absolument rien à redouter de vos compatriotes Catholiques Protestants ou Orthodoxes…! Et si les bondieuseries vous assomment personne ne vous oblige à les lire ou à les écouter!

        c/ Par contre, il n’est peut-être pas inutile de remarquer que dans une société qui n’adhère plus beaucoup au christianisme, l’Islam, qui est une foi simple, convertit bien des Français!

        Et vous avez parfaitement raison d’écrire, je vous cite :

        “Je conteste également que l’on puisse figer la nature d’un pays à ce qu’il était à telle ou telle époque d’un lointain passé.”

        Cela tombe sous le sens, lorsque la population d’un pays change, il est normal que la nature de ce pays et SA RELIGION change aussi….!

        Ce n’est pas la coquille creuse de notre Laïcité, qui empêchera les conversions des Français avides de spiritualité…!

        Donc pour revenir à votre réflexion ci-dessus, comment, dans une France de demain peut-être musulmane, nos enfants seront-ils traités… ???

        J’ajoute, pour éviter toute méprise, que j’ai une grande admiration pour la culture orientale et pour la Foi de nombreux musulmans…Je connais un peu l’Iran et j’ai eu la chance d’admirer les merveilleuses moquées chiites de ce pays!

        Je n’ai de préjugé que contre la violence, mais aucun contre les Musulmans!

        Votre question pose le grand débat sociétal d’aujourd’hui et celui-ci se résume en deux mots:
        ASSIMILATION OU INTÉGRATION

        Notre pays change sous la pression des événements et de l’immigration…, L’assimilation des nouvelles populations présentes sur notre sol, en l’état présent des choses, me semble une utopie…!
        Reste l’intégration, et celle ci reste possible, mais toutefois au prix du communautarisme!

        Alors la question reste entière, qui convertira qui? et quelle sera la religion de la France de demain???


  10. Julie Le 12 février 2015 à 15h06
    Afficher/Masquer

    Tiens , un chercheur français ignoré par les médias français, et spécialiste de la Syrie.
    http://carnegieendowment.org/syriaincrisis/?fa=58875
    (à traduire!)


    • Jourdon Le 25 février 2015 à 00h20
      Afficher/Masquer

      D’après ce chercheur, la situation en Syrie a évoluée depuis le début du conflit – c’est il me semble les déductions que l’on peut tirer de ses analyses …

      Ainsi d’après ce que j’en tire moi-même:
      – environ la moitié de la population de la Syrie aurait été déplacée, dont une grande partie aurait quitté le pays; et une forte minorité se serait portée vers les régions souffrant un peu moins d’instabilité économique autant que sociale;
      – le gouvernement syrien tiendrait 60% de la population et un peu moins du territoire; parmi le territoire non contrôlé par le pouvoir central, un peu moins de la moitié restante serait tenue par les rebelles ( ceux que l’Occident et la France soutenaient et au nom desquels ils envisageaient même d’intervenir militairement par voie de terre il y a deux ans et quelques … ] et 30% du territoire total national dépendrait de l’EI et dans ce cas le “flou” le plus total régnerait sur ce qui s’y passerait …

      De ce que je savais déjà:
      le fait qu’il y ait des conflits ethniques , politiques, religieux
      l’endroit où ces différents phénomènes sont identifiés

      De ce qui me paraît nouveau et assez terrifiant …
      – la part prise désormais par l’EI

      Mon analyse d’il y a deux / trois ans n’a pas changée:
      – il ne fallait pas intervenir militairement par voie de terre en Syrie
      – il faudrait cependant distinguer dans la biographie de EL ASSAD au moins deux périodes:
      1)
      quand il voulait adapter la Syrie à l’ère du numérique en aidant les Syriens à accéder aux réseaux informatiques
      2)
      depuis le début du conflit

      ce qui n’a pas changé du tout en Syrie:
      1)
      depuis 100 ans:
      “comment gouverner un pays où tous pensent pouvoir être chef d’Etat,
      où 33% pensent être des prophètes
      où 10% se prennent pour le Messie”
      2)
      depuis 2500 / 3000 ans:
      il me semble que le monde entier se dirige vers son chemin de Damas en ce qui concerne la Syrie
      et la lutte contre le terrorisme international

      Conclusion:
      je ne fais pas le malin
      la situation a évoluée depuis le début du conflit
      le plus urgent pour les chancelleries occidentales devrait être d’examiner comment lutter contre l’EI, tout en tenant compte de l’équilibre des pouvoirs régionalement, et en gardant une angoisse constructive sur l’évolution de l’ensemble des conflits du Maroc à l’Afghanistan si les conflits “actifs” devaient se déplacer d’une part à partir de la Lybie et du Sahara, d’autre part à partir des foyers EI du Yemen à l’Irak et d’autres encore… jusqu’à rendre le conflit en Syrie encore plus menaçant ( in faut aussi , bien sûr , envisager les conséquences en termes de pauvreté des populations ) et poser objectivement à nouveau la question d’une intervention militaire directe:…

      j’avoue mon impuissance à apporter une réponse autrement qu’en disant que il faut anticiper “le-feu”… qui aujourd’hui me semblerait plutôt être l’EI en général que la Syrie en particulier

      je me retourne alors d’une façon plus générale vers le texte de Samir AMIN pour dire:
      comme souvent: une analyse impeccable si on raisonne globalement en termes de “Système-Mondial”
      tous les avertissements méritent d’être pris en compte
      par contre dans le détail de l’analyse je ne peux le suivre sur tous les plans car cela supposerait une adhésion à une lecture “marxiste” qui n’est pas la mienne – néanmoins je précise que si le marxisme-léninisme me paraît totalement dépassé pour analyser les conflits actuels ( sauf peut-être dans certains pays d’Amérique Centrale … ] ; en revanche à mon avis un marxisme-écologisme permettrait d’envisager bien des situations de conflit-politique-et-résolution-monétaire au XXI S … mais sans rapport avec les conflits du Proche-Moyen Orient qui auraient à voir davantage avec la religion , ou son impact soit anthropologique soit social-historique-long: dans ce dernier cas il faut absolument que l’Europe en particulier France et Royaume-Uni ne répètent pas les erreurs et les dissensions d’il y a exactement un siècle ; et fassent converger leur vue ( avec aussi un appui nécessaire qui serait précieux de l’Allemagne pour le côté administration de l’économie en particulier … ] : mais ce n’est que mon avis …


  11. z Le 12 février 2015 à 18h14
    Afficher/Masquer

    Le blog s’appauvrit. Vous usez de techniques de buzz dignes de libération ou du monde. Vous vous vautrez dans la provocation jusqu’à détourner les propos de Samir Amin en extrayant une citation choquante de l’ensemble du texte.

    La France a une responsabilité indirecte et partagée dans la création d’un contexte favorable à l’émergence d’un mouvement terroriste renouvelé, au recrutement de nombreux djihadistes ainsi qu’à leur armement.

    Mais la France n’est pas responsable du meurtre de 17 personnes par 4 individus se revendiquant de la mouvance terroriste islamiste. Chaque Homme est responsable de ses actes. Si, comme votre ligne éditoriale semble l’indiquer, vous vous refusez d’utiliser la croyance des terroristes pour expliquer leurs actes, je trouve cela abusif de faire porter le blâme à une nation, à un pays.


    • le Prolo du Biolo Le 15 février 2015 à 23h17
      Afficher/Masquer

      “Chaque homme est responsable de ses actes”

      Et donc s’il réagit à l’injustice qui lui est faite la faute lui incombe exclusivement, et rien n’est à reprocher au responsable de cette injustice ?

      Curieux raisonnement.


  12. Ludovic Le 12 février 2015 à 20h40
    Afficher/Masquer

    “La France a une responsabilité de plus : avoir soutenu les islamistes en Algérie, en les présentant comme des victimes de la dictature de l’armée.”
    N’importe quoi… lisez “Françalgérie, crimes et mensonges d’Etats”, le livre n’est pas exempt de reproches mais il permet d’avoir un tout autre aperçu de ce qui s’est passé réellement dans les années 90 et de la complaisance de l’hexagone avec ce régime militaro-mafieux.


  13. beautizok Le 13 février 2015 à 11h52
    Afficher/Masquer

    Loi du talion !
    Et bien… nous voilà revenu dans le passé.

    fier d’être français 🙂


  14. Samir Amin : « Un acte odieux, mais la faute en est à la France et aux États Unis » | L'ère de rien Le 14 février 2015 à 19h39
    Afficher/Masquer

    […] Lien vers l’article de Samir Amin publié dans le blog « Les crises » d&… […]


  15. Lysbethe Levy Le 18 février 2015 à 22h37
    Afficher/Masquer

    Le film sur Sibel Edmonds : https://www.youtube.com/watch?v=84uk5AjmgHQ
    Je ne sais pas si c’est ce film là qui est passé …..


Charte de modérations des commentaires