Par Eric Brunet

Je ne suis pas Charlie. Je suis resté chez moi, le dimanche 11 janvier, comme 62 millions de Français. Pour autant, les tueries de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher m’ont meurtri. Je connaissais personnellement deux victimes…

Si je vous dis que je ne suis pas Charlie, ce n’est pas pour cultiver ma différence, mais parce que j’estime que la liberté d’expression ne peut être réduite au droit de dessiner Mahomet avec une paire de testicules sur la tête… ou le pape avec un crucifix dans le postérieur.

Beaucoup de Français viennent de découvrir que la liberté de la presse est menacée dans notre pays. On pourrait sourire… Dans les faits, elle est bafouée tous les jours par des censeurs éminemment plus subtils que les frères Kouachi : les groupes financiers ou industriels qui achètent nos quotidiens, les milliers de journalistes qui s’autocensurent pour garder leur job…

Curieux, ce réveil tardif des défenseurs de la liberté. Où étaient-ils lorsque Mitterrand usait de tous ses pouvoirs pour empêcher Jean-Edern Hallier de révéler l’existence de sa fille dissimulée, ses liens avec Pétain et la Cagoule, ou le cancer qu’il cachait aux Français ? … Oui, la liberté d’expression, c’était Jean-Edern, pas les caricatures représentant Mahomet sous la forme d’une crotte enturbannée ou Benoît XVI en train de sodomiser des enfants.

Entendons-nous : je ne suis pas religieux et j’adore le rire et la provocation. Mais cessons de nous arcbouter sur le logiciel français et admettons que les obsessions de Charlie Hebdo ont déboussolé une communauté musulmane qui entretient avec Dieu une relation particulière, différente de celle des chrétiens et des juifs.

Je ne rêve pas que la France renonce à la liberté de caricaturer. Je veux juste qu’elle fasse montre de mesure et de discernement… Ces derniers jours, les chaînes de télévision américaines et britanniques ont refusé de montrer la couverture de Charlie Hebdo à leurs publics. Pourtant, les États-Unis et le Royaume-Uni comptent parmi les plus anciennes démocraties du monde. Et CNN comme la BBC ne sauraient être accusées d’indulgence à l’endroit des extrémistes musulmans. Mais dans ces nations où le dogme laïque n’existe pas, le bon sens commun a conduit les médias à prendre une position responsable.

Il est temps d’affirmer que les manifestations du 11 janvier ne donnent pas à Charlie Hebdo un droit éternel à allumer des incendies. Les caricaturistes doivent lever le crayon. « Un dessin est un fusil à un coup », disait Cabu. Vrai : lors des manifestations anti-Charlie Hebdo, des effigies de François Hollande ont été brûlées et de nombreux chrétiens ont été assassinés. N’oublions pas que près de 3 millions de nos compatriotes vivent à l’étranger, et beaucoup redoutent la haine anti-Français…

Source : Valeurs Actuelles, le 26/01/2015

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

37 réponses à Stop au “Mahomet bashing”, par Eric Brunet

Commentaires recommandés

Erstam Le 12 février 2015 à 02h38

J’ai appris récemment que l’athéisme était considéré légalement comme une religion en Belgique.

Ce n’est une mauvaise idée dans la mesure où l’athéisme a aussi ses fanatiques (si, si, j’en connais) et ses prêcheurs (surtout depuis qu’ils ont pour logan “Vive Charlie”… et si, si, j’en connais aussi…). Et autant ces gens revendiquent fièrement leur droit à ne pas avoir de croyance, autant ils s’acharnent sans pitié sur ceux qui revendiquent leur droit à en avoir une.

Personnellement, je suis athée. Autant je suis content que mes amis le soient aussi, autant je commence à me lasser de les voir faire de l’activisme anti-religieux à tout bout de champs. D’autant plus que le connais aussi des religieux qui n’aspirent qu’à pouvoir faire leur culte en paix sans avoir à se justifier. – -‘

  1. purefrancophone Le 12 février 2015 à 00h10
    Afficher/Masquer

    Hors sujet , désolée , mais lien vers “En direct : le sommet à Minsk continue en présence des chefs de diplomatie ”
    http://youtu.be/YLKFJ227gAA
    Il y a peut être des personnes que cela intéresse
    Le sommet de Minsk se poursuit en présence des ministres des Affaires étrangères après une rencontre à huis clos des chefs d’Etat et de gouvernement.


    • languedoc 30 Le 12 février 2015 à 01h04
      Afficher/Masquer

      J’espère que Poutine et Lavrov vont défendre avec énergie la cause des rebelles.


      • LS Le 12 février 2015 à 10h08
        Afficher/Masquer

        Poutine et Lavrov ont à cœur les intérêts de la Russie, pas ceux du Dombass. Je ne suis que moyennement optimiste pour les insurgés.


        • boduos Le 12 février 2015 à 12h57
          Afficher/Masquer

          les intérêts de la Russie et du donbass sont intimement liés : reculer sur le donbass c’est rapprocher les frontières de L’OTAN vers la Russie,c’est décevoir une majorité de russes solidaires du sort de leurs parents du donbass,c’est livrer 12 millions de russophiles a la persécution et à l’éradication ethnique par les otaniens (les vrais ukrainiens ne voulant pas majoritairement se battre pour une cause qu’ils n’épousent pas).

          cette partie de bras de fer va bien au delà de l’Ukraine avec Soros en embuscade en Biélorussie et dans toute la périphérie ,les russophones ont besoins de se sentir soutenus.


          • LS Le 12 février 2015 à 19h47
            Afficher/Masquer

            Désolé pour le post de 19h33, j’ai des gros doigts.
            La superficie du Dombass est trop faible pour servir de zone tampon avec l’OTAN. C’est tout l’Ukraine qui doit servir à ça. Poutine cherchera à minimiser les risques et l’énergie pour atteindre cet objectif (neutraliser l’Ukraine).
            Les insurgés du Dombass ne devront compter que sur eux-mêmes pour pousser Poutine à aller le plus loin possible.
            Que les adversaires finaux soient les oligarques de l’ouest ne change rien au problème.


    • Ataraxi Le 12 février 2015 à 05h20
      Afficher/Masquer

      Je me permets de continuer ce hors sujet avant que les modos ne fassent le ménage.

      Les coulisses de Minsk, c’est la vidéo la moins passionnante depuis le mec qui dort de Warhol, on en est à 13 heures !

      On aimerait bien savoir ce que Poutine a dans son jeu pour retenir Merkel et Hollande aussi longtemps à la table des négociations, eux qui n’avaient pas même pas daigné faire le déplacement en septembre.

      Je vous laisse, ils font mine de se mettre à table…


    • boduos Le 12 février 2015 à 12h11
      Afficher/Masquer

      pour en venir à Eric brunet,sa prise de position surprend et réjouit. Il reste quelques esprits libres à Valeurs Actuelles : Frédéric Pons ,Françoise del Sol,Brunet et l’impayable pasticheur de Balzac sous le pseudo ” Rastignac”


      • boduos Le 12 février 2015 à 12h38
        Afficher/Masquer

        bonne analyse de la mystification “Charlie” qui a fait d’une pierre deux coups:
        – rassembler derrière “le protecteur” (+20pts)
        – court circuiter toute discussion sur la liberté d’expression , sur l’inquisition sur le net et sur les lois liberticides …..avec,en perspective, le (sous) pouvoir éternel,la pierre philosophale de la maitrise des esprits.

        le pouvoir démocratique du peuple (terme déjà péjoratif pour nos élites bobos) n’étant plus qu’une chimère,je parle de sous -pouvoir dont se satisfont nos apprentis “big brother “qui ne sont que les DRH de l’empire et qui si j’en juge aux coups de menton de certains ,ressemblent d’avantage à l’adjudant de quartier (circulez,y rien à voir).


  2. bili Le 12 février 2015 à 00h32
    Afficher/Masquer

    des fois un peu d’humour en chanson en dit plus qu’un long discours , alors rions intelligent ^^

    https://www.youtube.com/watch?v=rK32-i7YNy4


  3. Renaud Le 12 février 2015 à 00h47
    Afficher/Masquer

    Je le répète encore une fois. En résumant et en simplifiant au maximum, l’élément de notre structure psychique qui traite de la ‘religion’ ou de l’antireligion, de Dieu ou de non Dieu, etc, est le même élément psychique en nous.
    Chacun d’entre nous avons tel ou tel rapport avec la question qui se traduit dans notre psychisme par: la religion ou pas de religion, Dieu ou pas Dieu. Ce qui fait que les hommes que nous sommes, à ce stade de notre subjectivité, nous ne nous entendons et ne nous entendrons jamais. Une indication à mon sens majeure, est la laïcité. La laïcité est encore une autre religion formée par notre psychisme. Inconsciemment, la pratique de l’idolâtrie, voire éventuellement son type de mysticisme, motive aussi la laïcité, quoiqu’on en dise et quelques soient nos gesticulations, notre façon d’ergoter, nos arguties et nos ratiocinations.


    • vinz Le 12 février 2015 à 02h29
      Afficher/Masquer

      wow je n’y connais rien en ratiocinations mais je suis certains que vous vous trompez quand vous prétendez connaître la façon dont fonctionne… la psychée ? car chaque être et chaque histoire sont uniques. Même le fait de désigner des réalités historiques et culturelles aussi différentes par le même mot “religion” n’a pas de sens.
      Il y a une nouvelle religion, c’est celle de la Démocratie et de la République. Personne ne les a jamais vues mais certains y croient dur comme fer et sont prêts à mourir pour elles.


      • Renaud Le 12 février 2015 à 11h28
        Afficher/Masquer

        Au sujet de notre psychée, j’ai bien précisé que je simplifiais au maximum.
        Il n’empêche que les différences psychologiques, souvent importantes, entre chacun d’entre nous tous, individuellement et collectivement, se traduisent donc au plan collectif par des adversités, styles “guerres de religions”, larvées ou déployées selon les “enjeux” en question, dans le privé, le milieu professionnel, la politique bien évidemment et oh combien!
        Je ne prétends pas connaître tout le fonctionnement de notre psychée, si ce n’est les principales structures. Connaître “toute” la psychée humaine est d’ailleurs impossible car ce serait comme avoir des yeux derrière la tête (ceci dit simplement).


    • Rose du sud Le 12 février 2015 à 11h03
      Afficher/Masquer

      Actuellement la laïcité n’est plus celle de 1905, car à l’époque les gens vivaient avec de le morale.
      Actuellement la laïcité est devenu “intégriste” et sans morale…c’est à qui pourra abattre le plus faible absolument partout.
      Rappelez-vous Cahuzac qui disait à Mélenchon: de toute façon, cher ami vous êtes minoritaire dans votre parti!
      Voilà ce que j’avais entendu autrefois: c’est du marketing: Vous êtes assez fort pour baisser les prix, et avec un peu de PUB tout le monde achète des prix bas au ras des pâquerettes même.
      Puis alors quand tous les petits ont fait faillite, vous remontez les PRIX tout là-haut.

      Je ne ris pas souvent mais j’ai envie de dire c’était cela la morale de l’Education Nationale: Une nouvelle distribution des prix….


  4. hermann Le 12 février 2015 à 00h51
    Afficher/Masquer

    Enlever, rogner peu à peu, la liberté d’expression sous prétexte de l’exalter, et compter comme quantité négligeable les morts qui ne semblent pas de leur camp, par exemple les chrétiens du Moyen Orient, les français vivant à l’étranger, être si sûrs de leur bon droit!


  5. Erstam Le 12 février 2015 à 02h38
    Afficher/Masquer

    J’ai appris récemment que l’athéisme était considéré légalement comme une religion en Belgique.

    Ce n’est une mauvaise idée dans la mesure où l’athéisme a aussi ses fanatiques (si, si, j’en connais) et ses prêcheurs (surtout depuis qu’ils ont pour logan “Vive Charlie”… et si, si, j’en connais aussi…). Et autant ces gens revendiquent fièrement leur droit à ne pas avoir de croyance, autant ils s’acharnent sans pitié sur ceux qui revendiquent leur droit à en avoir une.

    Personnellement, je suis athée. Autant je suis content que mes amis le soient aussi, autant je commence à me lasser de les voir faire de l’activisme anti-religieux à tout bout de champs. D’autant plus que le connais aussi des religieux qui n’aspirent qu’à pouvoir faire leur culte en paix sans avoir à se justifier. – -‘


    • Ataraxi Le 12 février 2015 à 03h59
      Afficher/Masquer

      En même temps, présenter l’athéisme comme une conviction religieuse parmi d’autres permet de lui ôter ce statut de religion d’État que ceux qui n’ont rien compris à la laïcité lui prêtent.


    • jules Le 12 février 2015 à 04h01
      Afficher/Masquer

      Encore une fois, prétendre : « Dieu n’existe pas » n’est qu’une rodomontade.

      À partir du moment où la question porte sur le rapport entre l’athéisme et l’existence de Dieu, alors oui, l’athéisme n’est qu’une religion comme une autre. Ou plutôt, une façon de renverser la religion la tête en bas tout en restant coincé dans une architectonique fondamentalement religieuse. Faire mine de changer l’idole tout en conservant la plupart de ses attributs.

      « Sans Dieu » ne signifie pas « négation de Dieu », mais « pas besoin de Dieu pour donner un sens à mes actes ». Dit d’une autre façon : entre un athée et l’idéologie athéiste, il y a comme une marge. La même qu’entre LA révolution et un devenir révolutionnaire. Ou entre une ligne de fuite et un code pénal.


    • Astrolabe Le 12 février 2015 à 09h42
      Afficher/Masquer

      Tout à fait d’accord. Le socialisme français né des Lumières et de la Révolution a donné une religion qui s’appelle la laïcité, et les écoles publiques sont aussi intolérantes, voire plus, que les écoles confessionnelles. Dès qu’on dit “pas de mais, ni de pourquoi !!!!” on est dans le sacré qui ne se discute pas, mais on est aussi dans tous les autoritarismes qui ont fleuri au XXème siècle.
      OB a raison d’enfoncer le clou avec tous ces articles car ce sera un des problèmes les plus graves dans les années à venir. Nos sociétés empêtrées dans leurs contradictions deviennent intolérantes, racistes et autoritaires, tout ça sous des faux-nez de “liberté d’expression”, de laïcité, etc. Il faut bien détourner la colère sur quelqu’un.


    • Alain Le 12 février 2015 à 10h20
      Afficher/Masquer

      Pas l’athéisme mais la laïcité, il y a effectivement des “aumôniers” laïcs à l’armée, plus exactement le service d’accompagnement moral laïque. On peut aussi être athée sans adhérer à la morale laïque.

      La laïcité n’est pas considéré comme un état que tous les citoyens devraient endosser mais comme une philosophie en concurrence avec les religions.

      En Belgique l’état et autres collectivités publiques ne doivent pas défendre la laïcité mais être neutres, c’est-à-dire traiter toutes les religions et philosophies de la même manière et n’en favoriser aucune


    • Renaud Le 12 février 2015 à 11h51
      Afficher/Masquer

      Estram @ le 12 février à 02h38
      Il me semble bien que vous ne pouvez pas mieux me répondre (ci-dessus Renaud @ le 12 février à 00h47 et @ à 11h28). Ces attitudes expriment parfaitement bien le fonctionnement de notre psychisme qui “produit” sans cesse, à ce stade, des attitudes ‘religieuses’. Avez-vous vu la vidéo de l’entretien (en 2011 je crois avant qu’il soit ministre de l’Éducation nationale) avec ce benêt de Vincent Peillon parlant avec grand sérieux de la fondation d’une religion laïque pour faire pièce aux autres religions. C’est toujours intriguant (parfois désopilant!) de voir l’attitude religieuse des humains pour des objets très diverses qu’ils portent le plus haut dans leur psychisme. Certains adorent littéralement le capitalisme auquel ils vouent une dévotion sans borne. Et tant d’autres détails et faits plus que parlants.
      Quant à moi, je suis catholique apostolique romain.


  6. Patrick Luder Le 12 février 2015 à 06h10
    Afficher/Masquer

    OUI au pays de la liberté d’expression, il y a un manque cruel de journalisme d’investigation, avec des sujets clefs pertinents et important pour l’humanité et la terre, avec des reportages montrant des actions sortant du lots … au pays de la liberté d’expression il manque une réelle information intelligente et dénuée de pré-jugements, d’aprioris, de prise de partis et de lavage de cerveau.

    Juste à signaler un petit journal qui mérite d’être mentionné et soutenu.
    http://www.lagedefaire-lejournal.fr


    • dany 2 Le 12 février 2015 à 11h58
      Afficher/Masquer

      “L’âge de faire” est sur ma liste avec Basta mag, Fakir, Reporterre,Actualités du droit,Carfree,Horizons et débats…Pour les moins cités…


      • démentiellement modéré Le 13 février 2015 à 18h36
        Afficher/Masquer

        Quel plaisir de rencontrer deux lecteurs de l’âge de faire ! 🙂
        Le journal est en difficulté et est en déficit depuis 3 ans. Il lui faut 11 abonnement pour refaire surface.


  7. FL Le 12 février 2015 à 07h58
    Afficher/Masquer

    Ils y a des athées qui se cachent derrière la laïcité pour bouffer de la religion.
    – La laïcité n’a rien à voir avec l’athéisme ou l”agnosticisme.
    – La laïcité c’est la non intervention de l’état dans les affaires des églises: “Caractère des institutions, publiques ou privées, qui, selon ce principe, sont indépendantes du clergé et des Églises; impartialité, neutralité de l’État à l’égard des Églises et de toute confession religieuse.

    Un laïc est donc une personne qui admet le principe de la séparation de l’église et de l’état, par conséquent un croyant est le plus souvent un bon laïc.


    • z Le 12 février 2015 à 18h24
      Afficher/Masquer

      Un athée n’a t-il pas le droit de se sentir choquer et blesser en blesser en son seing lorsque quelqu’un lui affirme que dieu existe ? N’est ce pas une insulte à ses choix existentiels ? Un athée doit il respecter les interdits des autres religions alors qu’il n’est pas croyant ?

      Qu’entendez vous par bouffer de la religion ? Récemment c’est plutôt les athées qui se font bouffés.


      • Rose du sud Le 12 février 2015 à 19h50
        Afficher/Masquer

        Ce sont des discussions sans fin et à mon avis bien inutiles car un croyant digne de ce nom ne dira jamais que l’Autre doit absolument croire en Dieu.
        Alors pourquoi, serait-il blessé??
        A un moment donné dans la vie, chacun peut se poser des questions et s’élever dans une sorte de Spiritualité afin de ne pas toujours penser à son ventre, son confort, sa voiture et son compte en banque.

        Généralement les croyants sincères disent simplement comme Pascal d’ailleurs “j’ai l’impression de recevoir une grâce” C’est une forme de bien-être aussi digne que de prendre des produits bio magiques. Là aussi c’est une simple croyance!
        Les dessins de Charlie Hebdo étaient bien d’une profonde vulgarité c’est tout!


  8. eric le goff Le 12 février 2015 à 08h33
    Afficher/Masquer

    ironie , dérision ? le problème n’est pas l’adjectif à accoler aux caricatures , je n’ai pas défilé car je ne défile pas avec n’importe qui , des pistes intéressantes dans cet article , je pourrais bien sur en citer bien d’autres .
    Mais , car il y a un mais . La philosophie , c’est la philia de la sophie ..voir vos humanités passées . Le politique , c’est la république , pour faire court , démocratie ? cratos , démos , le pouvoir du peuple ( de la majorité ) , la république , l’organisation des pouvoirs , il y a donc des républiques démocratiques , d’autres islamiques , d’autres bannières , il y en a même eu qui étaient populaires .
    La France , c’est un sol , un droit , un peuple , une histoire , une identité , un art de vivre . Rêve ou réalité ? Utopie ? le sociologue a sa vision , le comptable auto proclamé économiste a son bilan , le politique son intérêt immédiat , le peuple ? il se trouve que le dit peuple est beaucoup plus que la somme des individus le concernant , un système dit complexe se définit comme système avec plus de degrés de liberté que la somme des degrés de liberté de ses composants ,on pourrait parler âme , hors référence religieuse , mais avec , malgré tout , l’église est une bâtisse connue , la mosquée ? Les caricatures ? oui , à tout ce qui est dit , je rajoute une chose , un test . Vous refusez cela ? au nom de votre système ? nos systèmes ne sont donc pas compatibles CQFD ? Primaire comme raisonnement ? oui , certes , très primaire , mais justement , l’école , c’est comme la crèche , l’apprentissage de l’altérité , du vivre ensemble ? Baby Lou ? qui veut vivre ensemble , et dans quelle maison , chez toi ? ou chez moi ? la garde alternée ? elle a des limites . la solution ? le temps , avec celui du retour des sages .


  9. Erstam Le 12 février 2015 à 09h11
    Afficher/Masquer

    Je dirais que quand le sage montre la lune du doigt, certaines personnes regardent le doigt.

    Ce qui est important, c’est le contenu de l’article (la lune)?
    Ou le nom du journal qui le publie (le doigt)?


    • Eclipse Le 12 février 2015 à 09h50
      Afficher/Masquer

      Oui enfin reprendre un des nombreux étrons de Brunet n’est pas forcément une bonne chose. On ne peut pas vraiment dire que ce dernier soit un chantre du vivre ensemble et cet article cherche surtout à clamer une fois de plus l’amour de son auteur pour le monde anglo-saxon, les racines chrétiennes et la haine du rouge ou anar (l’amour de la haine, concept sympa). Brunet, au même titre qu’un Pujadas, Joffrin, etc… est un membre de l’éditocratie française qui n’a pas de problème à s’exprimer, pas certain qu’il soit pertinent de reprendre sa prose moisie et somme toute peu intéressante ici bas à mon humble avis.


      • boduos Le 12 février 2015 à 12h45
        Afficher/Masquer

        brunet est un électron libre qui ,je le concède, fait surement quelques concessions aux “main stream” et qui se fondent dans le brouhaha général.
        l’important,c’est de passer,à contre pied , une expression à contre courant de la doxa.


  10. Jacques F. Le 12 février 2015 à 09h56
    Afficher/Masquer

    Vous faites sûrement parti des gens qui ne prendront pas de parapluie si c’est Marine Le Pen qui dit qu’il pleut…


  11. Grain de sable Le 12 février 2015 à 11h11
    Afficher/Masquer

    Il y a trop de religions pour croire
    Qu’il en est une qui est meilleure que les autres
    Et elle ont toutes trempée dans les pires sacrifices du sang
    Croire ou ne pas croire en Dieu. La belle affaire!
    Croyez en ce que vous voulez
    Mais si c’est pour en perdre la raison
    Ne vous revendiquez pas de cette dernière


  12. lemoine001 Le 12 février 2015 à 12h02
    Afficher/Masquer

    “Je ne rêve pas que la France renonce à la liberté de caricaturer. Je veux juste qu’elle fasse montre de mesure et de discernement…”

    A mon avis, il faut être plus radical : les caricatures mais aussi les opinions des uns ou des autres ne doivent pas devenir affaire d’État. L’État n’a pas à se faire le relais des fantaisies de quelques journalistes. Elle doit avoir une politique étrangère claire et réfléchie.


  13. sadsam Le 12 février 2015 à 12h30
    Afficher/Masquer

    Et en ps, l’article de Wikipedia sur le paradis selon lequel le mot a été introduit pour la première fois en Europe par Xénophon, disciple de Socrate et chef militaire qui avait été faire une expédition en Perse. Le mot serait d’origine perse et signifierait “jardin”.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradis


  14. pendule Le 13 février 2015 à 18h22
    Afficher/Masquer

    Je pense utile de rappeler ici que les manifestations de protestations contre la couverture du “numéro des survivants” étaient extrêmement minoritaires : sur le milliard de musulmans qu’il y a sur la planète, seuls quelques milliers ont manifesté. Des manifestations dans des villes pakistanaises ont attiré des milliers de personnes mais c’est à rapporter à la population pakistanaise qui est de 100 millions d’habitants, plus que la France. Et elles sont surtout le fait d’islamistes radicaux qui se plaisent à y trouver l’occasion de se poser en défenseur de la “morale religieuse” pour mieux étendre leur domination sur la population. En fait, la seule mobilisation franche et massive contre CH a eu lieu en Tchétchénie… sous la contrainte.

    Ce qui est à déplorer en revanche, c’est la mort de 10 personnes au Niger sans compter le saccage de commerces et d’églises (très malin quand on sait que le catholicisme n’est pas la chose que CH respecte le plus). Mais bon, il s’en trouvera toujours, y compris en France, pour dire que c’est de la faute à ceux qui dessinent, pas à ceux qui saccagent.


  15. pendule Le 13 février 2015 à 19h29
    Afficher/Masquer

    Ces manifestations furent ultra-minoritaires. La grande majorité du milliard de musulmans à sans doute été choqué mais sans pour autant juger utile de manifester.


  16. samir Le 14 février 2015 à 00h07
    Afficher/Masquer

    n’importe quoi!!

    “hour” ce n’est pas “vierge”
    “hour” c’est une femme avec de très beaux yeux tout simplement.

    je me demande d’où vous sortez ces absurdités!!


Charte de modérations des commentaires