Un intéressant article de Karine Bechet-Golovko, à propos d’un leak russe.

Après première enquête, cela semble suffisamment robuste pour que je reprenne ce papier.

ATTENTION, en ces temps de guerre, donc de propagande à outrance des 2 côtés, il convient de rester prudent quant à leur authenticité.


Yatséniuk et le vice-président américain J. Biden

Hier, le groupe de hackers Cyber-Berkut a publié les documents en possession d’un proche de J. Biden, lors de sa visite en Ukraine. Les documents furent piratés justement lors de cette visite. Des centaines de milliers de dollars versés sur les comptes personnels d’officiers ukrainiens, 1 million de dollars pour que l’armée ukrainienne apprenne l’anglais, le paiement des frais courant de nourriture, les négociations sur des fournitures d’armes à grande échelle, notamment tout ce qu’il faut pour des opérations maritimes coups de poings. Voici une traduction de l’essentiel.

1)

Ce document est particulièrement surprenant. La Marine ukrainienne a demandé aux Etats Unis de payer les frais de déplacement des officiers participants aux exercices militaires communs Ukraine/US sur le territoire ukrainien. Passons sur la fierté nationale, c’est un sentiment dépassé. Techniquement, il est intéressant de noter que, officiellement, les Etats Unis en ont payé pour environ 550 000 Hryvnias (1 dollar = 15 Hryvnias UAH). Et cet argent n’a pas été adressé au budget ukrainien, non. Il a été payé sur le compte privé de Denis Stupak, capitaine de 3e classe.

2)

Ici, l’Académie militaire P. Sagaydachnui demande une compensation pour les déplacements et la nourriture de 11 de ses officiers et d’un civil, pour un montant de 53 000 Hryvnias.

3)


Ici, un petit bonus. Cyber-Berkut analyse cela comme la preuve que l’armée ukrainienne devient une filiale américaine. En effet, environ 1 million de dollar est prévu pour mettre en place un Laboratoire linguistique, permettant aux militaires ukrainiens d’apprendre correctement l’anglais. En plus de cela, et afin que leur formation soit complète, il est également prévu d’acheter des manuels militaires en anglais.

4)

Les Etats Unis fournissent à l’Ukraine ces fameux Radars qui permettent de localiser la position exacte du tir de l’ennemi. 3 radars sont livrés pour un montant de 350 000 dollars. Lorsque l’on voit l’intensification des tirs sur la région de Donetsk, on comprend que le cessez-le-feu n’est qu’un moyen de gagner du temps pour ré-équiper l’armée ukrainienne. Ces armes vont permettre aux militaires ukrainiens de prendre un sérieux avantage sur les combattants.

5)

Ici, 25 millions de dollars d’aide à l’armée ukrainienne.

6) L’aide ne se limite pas aux armes non létales. Les négociations, tellement précises qu’elles ressemblent plutôt à une commande, concernent l’armement lourd, des roquettes anti-tanks (420), des équipements de snipers (400), des mines (70 000), de l’artillerie, etc …


7) Et pour finir, il s’agit de remettre sur pied les forces d’intervention en mer. Cyber-Berkut, vu l’état de la marine ukrainienne, interprète cela comme la préparation d’une intervention soit par la mer de la Crimée, soit de diverses opérations de déstabilisation dans la région.

L’on comprend mieux, maintenant, le large sourire de Yatséniuk et de Poroshenko à l’arrivée de Biden. L’on comprend également mieux pourquoi, quand juste avant, le ministre allemand des affaires étrangères était arrivé pour tenter un compromis, il a dû sonner à la porte et attendre qu’on lui ouvre face à des grilles fermées, alors que la délégation américaine fut accueillie avec un tapis rouge.

Source : Karine Bechet-Golovko, pour Russie Politics

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

71 réponses à Les documents du financement américain et de la formation de l’armée ukrainienne, par Karine Bechet-Golovko

Commentaires recommandés

chris Le 11 février 2015 à 08h14

C’est un moment dangereux pour la France et les autres pays européens. On sait aujourd’hui l’existence des réseaux “Stay Behind” , notament Gladio en italie http://fr.wikipedia.org/wiki/Gladio à l’issue de la 2ème guerre mondiale. On sait comment ils ont organisé des attentats pour incriminer les communistes afin que ceux ci n’arrive pas au pouvoir en Italie.

Ne peut on pas penser que des attentats aient lieu sur notre sol au cas ou l’on souhaite se rapprocher de la Russie ? N’y a t’il pas des cellules sur notre territoire prêtent a être réactivées au cas ou on voudrait échapper à l’influence des USA ? Quand on sait qui finance les islamistes on est en droit de se poser des questions.

  1. DUGUESGLIN Le 11 février 2015 à 06h24
    Afficher/Masquer

    Possibilité de propagande? En tout cas, cela semble bien correspondre à ce qui est observable.
    Il y a une logique dans cette attitude des USA. Entretenir le conflit à dose suffisante pour pourrir l’Europe et l’affaiblir.
    La guerre en Europe permet de faire d’une pierre deux coups. Affaiblir les deux parties de l’Europe, l’UE (déjà soumise) et la Russie grande puissance émergente. Sans guerre généralisée les sanctions inter-européennes font déjà mal et entretiennent un climat malsain. Le tout pour asseoir la domination US sur le monde. Dans un premier temps l’Europe, puis dans un deuxième temps la Chine et l’Inde.
    Mais la résistance russe a été mal évaluée et ces projets US semblent compromis.
    Donner les moyens à l’Ukraine des putschistes de continuer ad libitum le combat, avec peu d’espoir de victoire, semble dans la ligne de la politique US.


    • Archanonyme Le 11 février 2015 à 13h23
      Afficher/Masquer

      Je rejoins votre raisonnement. A ce sujet, Obama semble avoir des propos de plus en plus incohérent. http://fr.sputniknews.com/presse/20150211/1014564776.html


    • Chris Le 11 février 2015 à 15h24
      Afficher/Masquer

      Lu qu’au début 2014 des drones US furent abattus au-dessus de la Crimée et qu’une OP des Seals par les côtes de la Mer Noire échoua à noyauter la Crimée juste avant le référendum. Pas eu assez de temps pour préparer l’OP, ce qui pourrait justifier une déclaration d’indépendance, puis demande d’adhésion à la Fédération de Russie, menées tambour battant.
      A relever que la Russie a immédiatement renforcé les défenses criméennes : installation de S-300, avions de combats, défense anti-aérienne, etc…


    • boduos Le 12 février 2015 à 01h19
      Afficher/Masquer

      rien d’étonnant dans ces documents ,ils ne sont surement pas exhaustifs sur le sujet du financement en cours.
      ce qui est réjouissant,c’est que dans l’entourage des Iatseniouk et Biden, ils se trouvent des résistants et des lanceurs d’alerte…vraisemblablement faisant partie des 80% hostiles à la conscription.
      on est jeudi 1h du mat et il n’y aura pas d’accord avec Poutine qui s’est fait roulé une première fois à Minsk pour que porochenko réorganise ses troupes en septembre.
      Le but de cette mise en scène est la récupération des soldats de L’OTAN cernés dans le chaudron et qui seront exhibés par la rébellion .
      difficile ensuite à camoufler comme au nord Cameroun ou 8 mercenaires français ont été capturés encadrant boko aram et dont Paris exige la restitution.(et les 200 lycéennes chrétiennes rendues en esclavage ,François ? ,)


  2. Patrick Luder Le 11 février 2015 à 06h32
    Afficher/Masquer

    Pourquoi s’embarrasser de passer par des intermédiaires ?
    En direct avec le front, c’est plus simple et plus efficace,
    tout en évitant corruption fuites et autres déviances.

    Le problème est que les soldats Ukrainiens rechignent à faire la guerre aux gens de leurs propres pays, la langue devient importante pour remplacer les gens du pays par des militaires engagés ailleurs.

    S’il est important d’expliquer le comment de la guerre, il en serait encore plus important d’en expliquer le pourquoi … Pourquoi le gouvernement prend-il des mesures contre une partie de sa population? Quelles sont les réelles motivations des rebelles?

    Ce conflit ne peut être résolu entre intervenants extérieurs (USA – Europe – Russie etc.) ce conflit devrait trouver une solution interne, c’est une guerre civile entre un gouvernement qui a mal tourné et une partie de la population qui veut autre chose. Toute intervention extérieur ne fait qu’empêcher le dialogue intérieur.


    • Anne Le 11 février 2015 à 18h39
      Afficher/Masquer

      C’est surtout un conflit dans lequel il y a des oligarques milliardaires Ukrainiens vendus à des intérêts étrangers, très puissants et très agressifs, je parle de ceux des USA, qui n’hésitent pas à déstabiliser des gouvernements pour leur propre intérêt, implanter leurs bases militaires, favoriser leurs multinationales.

      En Ukraine, les USA ayant trouvé à s’appuyer sur la lie de la nation, les néo nazis, ils se sont attaqués à ceux qui dans le pays résistaient à cette colonisation : ceux qui résistaient c’étaient les plus travailleurs, les plus lucides, ceux à l’identité la plus forte, je veux parler des populations du Dombass, au réalisme fort, au sens du travail fort, une population travailleuse et attachée à sa langue natale.

      Leur pays est bombardé, leurs patriotes, leurs résistants, leurs populations civiles sont traitées en “terroristes” en parias, en pro-russes, alors qu’ils défendent leurs terres, leurs villages, leurs villes.
      Les opposants à Odessa massacrés, brûlés vifs, martyrs sans que l’Europe ne proteste.

      L’opinion publique en Europe menée par des médias menteurs, reste honteusement inerte devant le massacre inacceptable d’une population qui a seulement voulu résister à la colonisation des USA via leurs oligarques vendus.

      Nos dirigeants se comportent en valets des USA, alors que notre véritable intérêt est de tourner le dos au système financier US , qui nous a entraîné dans la crise, et dont eux, les USA sont indiscutablement responsables et coupables, (et leurs dirigeants financiers escrocs, lié au gouvernement US) qui ont spolié les retraités, et privé leurs concitoyens de maison, de leur travail, de leur épargne et fait tomber dans la pauvreté, la précarité, la soupe populaire des millions de familles, plus de 40 millions vivant d’aide alimentaire, sans sécurité sociale, mal soignés..

      Quelle honte pour nous de succomber au chantage de telles crapules qui n’ont pas été punies, sanctionnées en 2008 2009, et continuent leur spoliation mondiale….et leurs guerres, Obama ayant repris dans son gouvernement la même clique nuisible.

      En ayant utilisé la naïveté et l’espoir de pauvres gens en Ukraine, gens qui espéraient se sortir, naïvement par le coup de baguette des USA et de l’UE, du marasme total, des salaires de misère etc…
      Et qui ont en partie, dans un premier temps, mangé la belle pomme rouge de l’espoir qu’on leur tendait, maintenant se rendent compte que la pomme était empoisonnée, et qu’il faut la payer du sang des jeunes recrues, jeunes recrues forcées à combattre leurs compatriotes,…

      Que la guerre et la pauvreté ravagent le pays, qui est encore beaucoup plus mal en point qu’avant.

      Géographiquement nous sommes tout près de ce pauvre pays déchiré, il est impensable que nous laissions les USA, fomenter des guerres civiles à nos portes, pour le bénéfice de leur puissance militaire et de leurs multinationales.

      Ce n’est pas une guerre civile comme les autres : c’est le résultat long travail de sape des USA, financé à hauteur de milliards, pour corrompre et déstabiliser, pour les intérêts US et contre l’Europe des Nations, qui n’aurait jamais suivi le plan guerrier et malhonnête de l’UE de Bruxelles, et de OTAN, véritable cinquième colonne dans notre espace européen, puisque sous commandement étasunien.

      S’il n’y avait pas eu d’ingérence des USA il n’y aurait JAMAIS eu de guerre en Ukraine.


      • Pierre Le 11 février 2015 à 21h29
        Afficher/Masquer

        Si vous analysez bien la situation les objectifs prochains des USA sont la Serbie, la Biélorussie et la Bulgarie. La Bulgarie tout en étant proche de l’U.E rechigne à devenir un partenaire soumis de l’OTAN. Par le biais, de la Turquie, des agents américains de la CIA s’activent en ce moment en Serbie et en Bulgarie. Pour la Bulgarie, il s’agit de fausser les prochaines élections nationales, pour empêcher un rassemblement des partis neutralistes et “pro-russes”. Les méthodes : pressions, chantages à l’investissement et pots-de-vin directement vers des personnalités bulgares de la vie politique. Quant à la Biélorussie, c’est une étape qui vient d’être activée en septembre 2014, alors que Minsk servait de “plateforme” aux négociations entre Kiev et Moscou, si la manoeuvre américaine échoue en Ukraine. Le scénario est du “cousu main” : la lutte pour la démocratie et le multi-partisme et le pluralisme., des actions “humanitaires” pour l’Ukraine sont mises en oeuvre, à travers elles, les “‘officines” humanitaires américaines diffusent la propagande de Washington sur le “monde libre” et les dangers de “l’ogre russe”. A Bruxelles, certains connaissent déjà ces plans américains et les approuvent. En France, Washington a aussi de nombreux soutiens pour cette stratégie d’affaiblissement durable de l’Europe, parce qu’ils ne veulent pas d’une Europe continentale.


        • Romain Le 13 février 2015 à 13h47
          Afficher/Masquer

          La Bulgarie est totalement soumise. Membre de l’OTAN, impliquée en Afghanistan et en Irak, frontière ouverte avec la Turquie…
          La mafia qui dirige le pays fait tout ce que les américains veulent, et est protégée en échange ce qui lui permet de continuer à piller les pauvres habitants.


  3. chios Le 11 février 2015 à 07h22
    Afficher/Masquer

    “ATTENTION, en ces temps de guerre, donc de propagande à outrance des 2 côtés, il convient de rester prudent quant à leur authenticité.”
    et
    ” juste avant, le ministre allemand des affaires étrangères était arrivé pour tenter un compromis, il a dû sonner à la porte et attendre qu’on lui ouvre face à des grilles fermées, alors que la délégation américaine fut accueillie avec un tapis rouge.”*

    Au conflit USA Russie-guerre civile ukraine, s’ajoute maintenant un possible conflit USA Europe, et à l’intérieur de l’Europe certainement, d’autres sous-conflits.*

    Comment se faire une “opinion”? C’est de plus en plus difficile!
    Le risque d’un conflit USA UE me semble de plus en plus réel.
    Faire entendre raison à Kiev (gouvernement plus population) me semble ête la plus grosse difficulté.

    *http://fortruss.blogspot.fr/2015/02/germany-reserves-right-to-impose.html
    L’Allemagne se réserve le droit d’imposer des sanctions à Kiev


    • chios Le 11 février 2015 à 09h10
      Afficher/Masquer

      Un point difficile à évaluer, les relations Germany-USA
      Un article d’un des poids lourds de l’establishment USA sur “ce que fait, peut et veut Angela Merkel en Grèce et en Ukraine.

      https://www.stratfor.com/weekly/germany-emerges


      • Nerouiev Le 11 février 2015 à 09h48
        Afficher/Masquer

        Merci, très instructive analyse. A lire.


    • chios Le 11 février 2015 à 10h43
      Afficher/Masquer

      “juste avant, le ministre allemand des affaires étrangères était arrivé pour tenter un compromis, il a dû sonner à la porte et attendre qu’on lui ouvre face à des grilles fermées, alors que la délégation américaine fut accueillie avec un tapis rouge”.
      et
      “L’Allemagne se réserve le droit d’imposer des sanctions à Kiev”
      Cherchant confirmation de ces paroles, je dois dire que je ne les trouve nulle part
      Voici une interview de Steinmeier à Munich, assez peu dans cette tonalité
      http://www.tagesschau.de/inland/steinmeier-225.html
      Difficile de savoir évidemment, si il a prononcé ces paroles ou non…..

      Pour les détails de l’infowar.
      Les couleurs de la cravate de Steinmeier ce jour là.
      Lignes blanches et vertes, mais photos avec cravate à lignes orange-noir, (souligné par de nombreux sites, twitter en particulier, en insistant sur les couleurs, et leur implication idéologique ou simplement reproduites)
      exemple
      http://www.gicafrica.diplo.de/Vertretung/suedafrika-dz/en/__pr/2015/02/02-BM-MUC-Sec-Conf.html
      http://www.lyoncapitale.fr/Journal/France-monde/Actualite/Monde/Ukraine-pas-encore-certain-que-le-sommet-de-Minsk-ait-lieu-mercredi

      A moins qu’il n’ait porté deux cravates différentes?


    • grob Le 11 février 2015 à 11h14
      Afficher/Masquer

      Je n’ai trouvé aucune autre source pour cette déclaration de Steinmeier à propos de sanctions contre le gouvernement ukrainien. Est-ce que d’autres en ont entendu parler ?


  4. chris Le 11 février 2015 à 08h14
    Afficher/Masquer

    C’est un moment dangereux pour la France et les autres pays européens. On sait aujourd’hui l’existence des réseaux “Stay Behind” , notament Gladio en italie http://fr.wikipedia.org/wiki/Gladio à l’issue de la 2ème guerre mondiale. On sait comment ils ont organisé des attentats pour incriminer les communistes afin que ceux ci n’arrive pas au pouvoir en Italie.

    Ne peut on pas penser que des attentats aient lieu sur notre sol au cas ou l’on souhaite se rapprocher de la Russie ? N’y a t’il pas des cellules sur notre territoire prêtent a être réactivées au cas ou on voudrait échapper à l’influence des USA ? Quand on sait qui finance les islamistes on est en droit de se poser des questions.


    • Caramba! Le 11 février 2015 à 16h05
      Afficher/Masquer

      ben perso, ça m’étonnerait pas que les USA soient derrière l’attentat de CH;……ce sont des pourritures et ils arment les islamistes.


      • ulule Le 12 février 2015 à 10h02
        Afficher/Masquer

        Renaud Vivien , Alice Minette , Eric De Ruest :
        L’OTAN : une organisation illégitime et hors-la-loi – Au fil des années, l’OTAN s’est affranchie du cadre légal de l’ONU… (suite Kosovo) Ce n’est plus une alliance défensive qui devait agir sur son territoire dans le respect de l’ONU mais bien une force capable d’intervenir préventivement partout dans le monde et si nécessaire sans mandat de l’ONU pour défendre les « valeurs communes » qui se confondent avec les intérêts stratégiques des pays riches du Nord.
        L’OTAN : une organisation sans frontières dangereuse pour l’humanité – stratégie nucléaire agressive
        http://cadtm.org/L-OTAN-fete-son-60eme-anniversaire

        André Avramesco – “OTANazie : La “défense de l’Occident” et la fabrication d’une culture de la haine”
        http://www.mondialisation.ca/otanazie-la-defense-de-loccident-et-la-fabrication-dune-culture-de-la-haine/5405663


    • Serge Veilleux Le 11 février 2015 à 22h01
      Afficher/Masquer

      à lire le livre de Daniele Ganser: les armées secrètes de l’Otan. On y parle abondamment des réseaux ” stay behind”.

      Rien concernant, ou pratiquement rien, les attentats terroristes ne seraient arrivés sans ces réseaux mis en place par l’otan et les usa.


  5. hdfc Le 11 février 2015 à 08h16
    Afficher/Masquer

    Tout comme les témoignages de populations refusant l’enrôlement dans les forces ukrainiennes ou attestant de la présence de mercenaires de l’Otan au Maïdan et dans les combats du Donbass, ce genre d’information subit la censure intégrale des médias français. Notre presse nationale se compare désormais tout à fait à la Pravda des temps soviétiques. Nos journalistes sont des agents propagandistes, vendus, consentant, conditionnés, à la solde de l’empire américano-financier. Là est la bien triste figure de la presse d’opinion en France.

    Encore hier, l’article du nouvel obs présentant “ce que veut Poutine” et faisant parler son ex-premier ministre Mr Mikhaïl Kassianov, dont le journal omet soigneusement de citer le parcours, ce qui permettrait sérieusement de remettre en doute sa capacité à parler à la place de Poutine. Citons wikipedia: “Il a notamment été vice-ministre des Finances de 1995 à mai 1999, date à laquelle il devient ministre des Finances. Il est ensuite président du gouvernement russe de 2000 à 2004 (pendant le premier mandat de Vladimir Poutine), avant d’être écarté du gouvernement, avec l’ensemble de ses ministres, le 24 février 2004. Le président Poutine s’éloigne ainsi du dernier membre du gouvernement associé pleinement à la période Eltsine, à sa “famille” et aux oligarques russes qui ont fondé leur empire économique sous sa présidence. Kassianov est ensuite mis en examen pour corruption.”

    Voila toute l’objectivité des sources russes choisies par la presse française pour parler de l’Ukraine. Et le journal laisse tranquillement sa tribune à ce monsieur pour dire: “Poutine dit que le conflit en Ukraine est une guerre civile mais ce n’est pas vrai. C’est un pays attaqué par un autre. Or tout pays a le droit de se défendre contre une agression extérieure. L’Occident pourrait fournir à l’Ukraine des matériels de renseignement, de cryptage et des drones – mais pas d’armes lourdes.”

    Vient ensuite la remarque proprement hallucinante du journaliste du nouvel obs parlant de l’organisation d’une élection “régulière” en Russie qui permettrait de renverser Poutine: “Oui mais le taux de popularité de Poutine est très élevé, 85% selon le centre Levada. Donc, même à la loyale, vos chances de gagner sont faibles.”. A croire qu’il sous-entendrait presque qu’un petit coup d’état serait justifié.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/ukraine-la-revolte/20150210.OBS2192/ukraine-ce-que-veut-poutine-par-son-ex-premier-ministre.html

    Jusqu’à la lie….


    • lairderien Le 11 février 2015 à 10h07
      Afficher/Masquer

      L’article de l’Obs que vous citez est signé par Vincent Jauvert. Vous pouvez reprendre tous ses articles un à un, ils sont tous de la même veine grossièrement et violemment anti-Poutine. Ce ne sont pas des articles d’information, mais bien de la pure propagande mensongère.

      en ce sens le j’accuse de T. Ramadan envers les journalistes, vaut autant pour ce qu’il dit concernant les musulmans que pour le traitement du conflit avec l’Ukraine.


  6. Michel Loncin Le 11 février 2015 à 08h17
    Afficher/Masquer

    Point trop besoi de s’embarasser de “précautions” pour vérifier l’authenticité de l’Information .. elle est sûrement authentique !!! Les premiers accords de Minsk du 05 septembre dernier (assorites de “sanctions” anti russes) ont eu pour SEUL objectif de mettre fin à la première offensive victorieuse des forces de la Novorussie et permettre à “Kiev” de se réarmer en vue d’un offensive de printemps … D’où, l’offensive d’hiver qui a infligé une seconde défaite à la junte kiévienne et à probablement compromis lesdites préparations … D’où, aussi, ces nouvelles négociations dites “de la dernière chance” (assorties d’un véritable ULTIMATUM adressé à la Russie – menace de nouvelles “sanctions” entrant en vigueur lundi prochain “SI” … et qui seront sûrement prises même “SI” … -) que nous assène à chaque bulletin les médias occidentaux … négociations qui seront à nouveau un trompe l’oeil de manière à procéder au réarmement TRES sérieux de l’Ukraine …
    C’est pouquoi, s’ils en ont la possibilité, les Novorussiens ne doivent accorder AUCUNE trève !!! Ils doivent interdire pour longtemps à “Kiev” de se remettre de ses défaites …


    • Serge Le 11 février 2015 à 08h53
      Afficher/Masquer

      N’étant pas impliqué directement,j’ai eu malgré tout le même sentiment :Que les premiers accords de Minsk n’avaient servi qu’à briser l’offensive des FAN et à réorganiser les forces de Kiev en difficulté.
      Espérons cette fois-ci ,que du côté russe ,ceux qui font de la politique et du business ne trahiront pas ceux qui paient de leur sang la défense du Donbass.


      • chios Le 11 février 2015 à 09h24
        Afficher/Masquer

        D’autant plus que ce conflit a mis la Russie sous les projecteurs.
        Qui, avant cela savait ce que pensaient les russes, qui ils étaient?
        C’était confidentiel.
        Maintenant, tout le monde en discute et prend position.


      • Loui JULIA Le 11 février 2015 à 09h48
        Afficher/Masquer

        @Serge: très juste. D’ailleurs, un peu avant le premier cessez-le feu, Porochenko avait carrément et publiquement déclaré quelque chose comme “Nous avons besoin de ce cessez-le feu pour rasembler nos forces et les redéployer”. Ce qui a été le cas.
        J’espère que les rebelles ne se laisseront plus avoir de cette sorte.
        En tout cas, en ce moment, pendant que les autres discutent, ils ont définitivement fermé le chaudron de Debaltsevo.


      • ulule Le 12 février 2015 à 11h37
        Afficher/Masquer

        De toute façon Kiev ne respectera pas le cessez le feu de façons à accuser les “séparatistes”, la fédération de Russie, propagande, quémander des sous, des armes létales, etc.

        Le Pentagone, l’OTAN continueront de recomposer les territoires selon leurs intérêts, colonialisme, pillage,…


    • passenger Le 11 février 2015 à 13h44
      Afficher/Masquer

      tant que les villes sont à portée de grad, il est impossible de signer une trêve.


    • benoit Le 11 février 2015 à 22h58
      Afficher/Masquer

      Le réarmement de l’Ukraine ne servira à rien. Le moral des troupes est au plus bas, … quand il y a des troupes, puisque la dernière “levée en masse” s’est traduite par des défections record. Peu de candidats en effet, pour aller se faire trouer la peau par des Novorossiens, ou – au choix – tirer dans le dos par quelques nervis néo-nazis du bataillon Azov ou de la Garde Nationale … L’europe (sans majuscule) est tombée bien bas, à collaborer avec les USA dans l’aide à ce régime factieux


  7. Charles Le 11 février 2015 à 08h21
    Afficher/Masquer

    Il aurait peut-être fallu préciser la date de cette info, qui n’est pas toute fraîche (ce qui n’enlève rien à sa valeur). Ces documents ont été publiés il y a plusieurs mois (le 26 novembre sur Russie Politics).


    • chios Le 11 février 2015 à 09h26
      Afficher/Masquer

      Tout à fait d’accord.
      Concernent des évènements du mois de septembre, lors d’exercices conjoints OTAN, ou USA-Ukraine. “opération Trident”


    • AlainCo (@alain_co) Le 11 février 2015 à 09h54
      Afficher/Masquer

      un point qui fait monter en crédibilité c’est le fait que l’argent va sur un compte d’un inconnu, et pas sur celui d’une star médiatique…
      si comme dans le bidouillage clearstream on essaye de faire un scandale on met des noms connus, pas des anonymes.

      sinon, et c’est une tragédie de l’information, aucun documpent n’est une preuve…. tout est falsifiable.

      un document est authentifié si les auteurs ou ds insider le reconnaissent.
      une autre chose, c’est si les documents mènent a des choses vérifiables, mais un document peu nêtre que partiellement vrai.

      c’est snowden qui a donné valeur à prism, pas ses powerpoint.


    • ulule Le 12 février 2015 à 13h59
      Afficher/Masquer

      Je crois que cyber-berkut à diffusé les documents en septembre.
      Autre article sur Russiepolitics (2 mai 2014) où ils sont mentionnés : http://russiepolitics.blogspot.fr/2014/05/lattaque-de-slaviansk-dans-le-contexte.html
      je cite :
      “Il y a quelques jours de cela, le groupe de hackers Cyber-berkut a diffusé l’information suivante, venant de la boîte mail d’un des oligarques du pouvoir, I. Kolomoïsky: non contents de la politique faible du Président et du Premier ministre par interim, un groupe de militaires (des généraux, des officiers, des attachés militaires, notamment auprès de l’OTAN) préparent un coup d’Etat militaire pour renverser le régime et placer le dirigeant du parti extrémiste Svoboda, Tiagnibok, à la tête du pays. Les Président et Premier ministre par interim seraient au courant, mais ne sauraient que faire.


  8. Simon Le 11 février 2015 à 09h04
    Afficher/Masquer

    Pour le document 5, je ne peux pas être le seul frappé par sa caractère fait maison ? Est-ce crédible que Barack tape ses mémorandums avec une vieille machine à écrire ?


  9. Grégory Le 11 février 2015 à 10h01
    Afficher/Masquer

    Oui enfin… 25 millions de dollars, c’est bien peu de chose, sauf si c’est à comprendre comme effort mensuel. Même en considérant que les prix seraient bas en Ukraine (et les 3000$ par officier pour 6 jours de formation ne donnent pas cette impression), c’est au mieux complètement anecdotique/symbolique s’il n’y a que ça.


  10. Loui JULIA Le 11 février 2015 à 10h02
    Afficher/Masquer

    Concernant les Cyber-Berkut, ils ont déjà à leur actif un certain nombre de révélations intéressantes:
    – en août, c’est eux qui avaient pénétré des ordinateurs du ministère de la défense ukrainien et révélé les pertes en matériel subies par la garde nationale,
    – l’automne dernier, ils ont fouillé l’ordi de Yaréma, le procureur général d’Ukraine et publié un rapport qu’il avait préparé pour une intervention à la Rada. On y apprenait le très grand nombre de plaintes reçues par ses services concernant le comportement des “volontaires” des bataillons lors de leurs permissions en ville (saoûleries, rapines, brutalités et assassinats envers des civils, etc…). C’était dans les 550 plaintes alors, si je me souviens bien. Visiblement, Yaréma avait l’intention de glisser ça sous le tapis, mais l’intervention des Cyber Berkuts l’a obligé de rendre la chose publique, et les médias ukrainiens en ont parlé.
    – Plus récemment, en janvier, ils ont exploré les ordis du procureur militaire général et ont publié des documents secrets émanant du Parquet militaire ukrainien. Vous trouverez tout sur la page en anglais du site: http://www.cyber-berkut.org/en/. Extrait de leur communication: “Rien qu’en deux semaines, les Forces armées d’Ukraine ont perdu 1100 soldats tués, plus de 100 tanks détruits sont restés sur le champ de bataille, des dizaines de soldats et d’officiers ont été faits prisonniers par les défenseurs du Donbass”, est-il dit dans les documents dévoilés sur le site de l’association.”
    Ou plus loin: “En panique, le commandement de l’OAT émet des ordres insensés, forme à l’arrière des sections de gendarmerie militaire, jette de jeunes soldats inexpérimentés dans des attaques stupides contre des séparatistes biens préparés à la défense. En outre, des commandants criminels sont les premiers à fuir le front, […..] Et cela à un moment où la population des régions au contact du front se plaint des rapines commises par les déserteurs et des meurtriers psychopathes en uniforme de soldats de l’armée ukrainienne!”


  11. Scrib Le 11 février 2015 à 10h03
    Afficher/Masquer

    Je vois pas trop le truc…
    En tapant “rapid trident ukraine” dans un moteur de recherche, on a plétore d’articles qui évoquent l’entrainement des troupes militaires en septembre 2014 dans l’ouest Ukrainien
    Ces documents datés de Aout 2014 paraissent donc les bases de l’accord.

    Ont-ils profités de cet entrainement pour y laisé quelques armes… surement que oui… faut pas laissé passé une chance de faire du fric… Mais c’est bien sur QUE les Russes qui arment les anti-kiev et absolument personne n’arme le gouvernement… c’est bien connu – puisque tout les médias le disent !


  12. Nerouiev Le 11 février 2015 à 10h11
    Afficher/Masquer

    Vu ce qu’est devenu la morale et le sens du devoir , si les chefs militaires ukrainiens reçoivent des pactoles il se pourrait qu’ils prennent moins de risques militaires pour leur personne afin d’en profiter.


  13. Vinipoukh Le 11 février 2015 à 10h58
    Afficher/Masquer

    Une réflexion : Fin de semaine dernière, on assiste à une soudaine action diplomatique de F.Hollande et A.Merkel auprès de Kiev et de Moscou, et ceci coïncide avec 2 évènements : La déclaration d’une éventuelle livraison d’armes à l’Ukraine de la part des USA, et l’ascendant que prennent les séparatistes sur le terrain.
    Je me demande si certains experts occidentaux n’auraient pas alerté la France et l’Allemagne sur la possibilité, avec la livraison d’armes à Kiev, de se retrouver progressivement en Europe centrale un peu comme se trouve actuellement l’EI en Syrie et en Irak. Certains groupes fascistes ukrainiens devenus incontrôlables auraient la volonté de créer un état faciste en Europe centrale, avec des appuis étrangers. Il me semble d’ailleurs que certains groupes extrémistes ukrainiens, très bien équipés, opèrent dans le Donbass tout en étant hors de contrôle de Kiev; ils opèrent en fonction d’intérêts privés !!!

    Des avis sur cette hypothèse ?…

    et encore merci à tous d’ouvrir l’espace médiatique et à vous Olivier (et pas que !) pour votre travail !!!


  14. Alae Le 11 février 2015 à 10h59
    Afficher/Masquer

    Ces documents correspondent aux fait sur le terrain.

    Des avions de l’Otan se posent en Ukraine toutes les nuits depuis le 5 février.
    http://fortruss.blogspot.pt/2015/02/nato-planes-land-in-kharkov-every-night.html

    Un avion-cargo ukrainien de type Antonov chargé d’armes fait l’aller-retour entre le New Jersey et l’Ukraine en passant par diverses bases de l’Otan en Europe, et ce depuis des mois.
    http://www.strategic-culture.org/news/2015/02/03/american-lethal-military-aid-ukraine-throwback-iran-contra-days.html

    Après la prise d’Ouglegorsk, les FAN y ont découvert des stocks d’armes et de rations américaines. On attend de savoir ce que le chaudron de Debaltsevo cache encore en matière d’aide militaire illégale.
    http://fortruss.blogspot.pt/2015/02/what-is-debaltsevo-cauldron-hiding.html


  15. lairderien Le 11 février 2015 à 11h18
    Afficher/Masquer

    Pour aller dans le sens de ce document il y a les preuves tangibles de l’armement de Kiev par les USA, notamment avec cette vidéo de la conférence de presse du chef d’état major adjoint de la RPL qui présente les restes d’un obus de fabrication US qui n’a jamais été en dotation dans l’armée ukrainienne auparavant (ni les canons qui tirent cette munition)
    https://www.youtube.com/watch?v=XdUm5eoyHdg#t=25

    Il y a aussi les armes légères US présentées après la reprise de l’aéroport de Donetsk, ainsi que d’autres documents prouvant en plus que les ukrainiens revendent (!) une partie des armes US reçues à la Syrie ! https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/02/08/lukraine-vendrait-secretement-des-armes-des-etats-unis-en-syrie/


    • Vinipoukh Le 11 février 2015 à 11h33
      Afficher/Masquer

      Pour compléter concernant l’obus présenté : c’est un obus de calibre 155mm qui est un calibre OTAN. Les soviétiques, les russes et les ukrainiens n’en ont jamais fabriqués, les calibres “soviétiques” de référence de cet ordre étant le 152mm et le 203 mm. Il suffit de mesurer !!!
      Il est donc indiscutable que des obus, et donc de l’artillerie au format OTAN, ont été utilisés !!


      • Chris Le 11 février 2015 à 15h42
        Afficher/Masquer

        Pour une artillerie OTAN il faut des instructeurs…


  16. Goldoni Le 11 février 2015 à 11h35
    Afficher/Masquer

    Des armes arrivent via les US, le Canada et la Pologne…. Les deux côtés préparent la guerre. Porochenko ne pourra pas accepter un statut de large autonomie du Donbass (il est sous la menace d’un coup d’état d’extrême droite) et la Novorussie de laisser contrôler la frontière Russe attenante à leur territoire.
    Du côté de la Novorussie, le voentorg marche à plein régime, des volontaires arrivent de Russie 1500 à 2000 (ces 8 derniers jours) et une mobilisation en cours permet d’incorporer de nouvelles recrues de l’est ukrainien. Donetsk bruisse de ces préparatif une oreille à Minsk….
    L’échec de la rencontre de Minsk, entraînera une offensive des FAN qui les propulsera bien plus loin à l’intérieur de l’Ukraine (Kramatorsk , Slaviansk, Marioupol…). Et la question sera : où nous allons à Kiev où vous accepter sérieusement de nous entendre (l’UE a compris cela, pas forcément les USA).
    Économiquement Kiev est à genou et pourtant les jusqu’aux boutistes poussent encore (Yats… Comme dirait Nuland) et sollicitent directement le Congrès américain.
    Oui ça craint et il était temps qu’Hollande s’inquiète…..


    • Alae Le 11 février 2015 à 12h09
      Afficher/Masquer

      Les Américains sont célèbres pour leurs ventes d’armes à des pays pauvres qui ont davantage besoin d’écoles, de routes et d’hôpitaux que de moyens de s’entretuer.
      En Ukraine, ils poussent cette logique à son extrême le plus absurde en envoyant de pleines brouettes d’armes à une armée en lambeaux qui n’en a que faire, dans un pays ruiné où les salaires, pensions et retraites ne sont plus payés depuis des mois.

      Et après, ils se demandent pourquoi les hommes en âge de se battre désertent en masse… et continuent malgré tout à envoyer des tombereaux d’armes à l’Ukraine.
      La seule possibilité d’explication à des actions aussi absurdes tient à des provocations répétées contre la Russie.
      J’espère que les dirigeants de l’UE prennent enfin conscience du fait que les Américains sont des tarés dangereux, et qu’il vaut mieux prendre toutes ses distances.


      • Caramba! Le 11 février 2015 à 16h21
        Afficher/Masquer

        les dirigeants de l’UE sont exactement les mêmes tarés qu’aux USA, “Pire que le bourreau, son serviteur”.


      • Nerouiev Le 11 février 2015 à 17h25
        Afficher/Masquer

        Le couple Porochenko/Iatseniouk gonflé à mort par les US, est allé en toute obéissance et soumission jusqu’à commettre des crimes contre l’humanité. Seuls les US peuvent les protéger par la suite et ils ne peuvent rien faire d’autre que de croire à la politique et aux actions que leur impose Washington. Ils sont définitivement coincés et non libres. S’ils n’exécutaient plus les ordres de Washington, non seulement leurs ennemis actuels ne leur pardonneraient rien, mais en plus Washington ne ferait plus rien pour eux. Seule une victoire totale peut les sauver.


        • Caramba! Le 11 février 2015 à 19h21
          Afficher/Masquer

          Bonjour Nerouviev,

          Donc l’anéantissement pur et simple des gens du Dombass:UN GENOCIDE


        • ulule Le 12 février 2015 à 21h17
          Afficher/Masquer

          L’UE aussi…

          Je conseille la lecture du “J’ACCUSE” du Dr Rajko Dolecek concernant la Yougoslavie (mars 1999) en accès sur Balkania malheureusement en anglais :
          http://balkania.tripod.com/resources/geostrategy/dolecek_accuse.html

          Un chapitre est même consacré à la désinformation en France : rien n’a changé, on retrouve toujours les mêmes


  17. MJ Le 11 février 2015 à 11h45
    Afficher/Masquer

    “Hier, le groupe de hackers Cyber-Berkut a publié les documents”
    Je suis étonné que ces document affichent l’en tête.
    Si piratage informatique, on récupère le contenu (mis en forme) mais pas l’entête.
    Habituellement l’entête est préimprimé et donc n’apparait pas.
    Ou alors ce n’est pas du hacking mais plutôt du cambriolage à la James Bond.
    y a t il une explication ?


    • Lt Anderson Le 11 février 2015 à 13h43
      Afficher/Masquer

      Ils peuvent récupérer des emails avec les documents au format pdf en pièces jointes.


  18. francisco Le 11 février 2015 à 14h42
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    Très bon article factuel et plus qu’utile…,
    mais comme souvent des réactions qui ignorent le concept de “destinée manifeste” qui régissent les USA! On réagit à la Française, et on n’oublie ce qui nous meut ( et donc ce qui bouge les autres de l’autre côté de l’atlantique, nous importe guère) dans notre cerveau.
    Et du coup, oui, …. on se fait plaisir, mais on ne comprend pas vraiment grand chose!
    Christian


    • VladimirK Le 11 février 2015 à 18h09
      Afficher/Masquer

      ce qui nous meut, ce sont les vaches, non ?

      Ok, je sors.


  19. gug Le 11 février 2015 à 16h16
    Afficher/Masquer

    Pour avoir été senior offr pdt des années et chef de bureau OTAN, je précise que non seulement les documents sont + que vraisembable, que cela se pratique depuis des décennies auprès des pays d’intérêt.

    Il ne reste plus qu’à comprendre la nervosité des Russes qui ont assisté à ces offensives de charme pendant des années et qui ne se sont fait aucune illusion.

    Malheureusement, il va falloir passer par la case conflit car les USA et l’Otan veulent la guerre (en gras souligné).

    Merci et bravo à OB pour ce super site qui vulgarise les Relations Internationales vues par Sam et consorts.

    CDLT à TOUS


  20. Vallois Le 11 février 2015 à 16h28
    Afficher/Masquer

    On allume les contrefeux chez les néocons du journal Le Monde. En une : Poutine maître de la propagande…
    Alors se sentent-ils morveux dans ce Journal collaborationniste ?


  21. jacqucroquant Le 11 février 2015 à 16h49
    Afficher/Masquer

    Aujourd’hui 11 février à 15h59, un article de l’AFP diffusé par Libération attire notre attention sur les conclusions d’un organisme de surveillance des études stratégiques IISS qui met en garde le monde occidental et exhorte l’Otan à agir «en toute urgence» pour trouver des réponses à la stratégie militaire de la Russie qui menace et peut «déstabiliser rapidement» les pays occidentaux.
    Ce rapport est exhumé le jour de la réunion à Minsk.
    Un bijou de propagande à conserver et à diffuser dans écoles de journalisme.
    http://www.liberation.fr/monde/2015/02/11/ukraine-la-tactique-russe-dans-l-est-du-pays-pourrait-faire-des-emules_1200344


  22. Caramba! Le 11 février 2015 à 20h00
    Afficher/Masquer

    Malheureusement, je partage le point de vue de gug,
    “Malheureusement, il va falloir passer par la case conflit car les USA et l’Otan veulent la guerre (en gras souligné”,
    L’année 2014 ainsi que le mois de Janvier 2015 ont été riches en chocs divers et variés, encore merci à Naomi Klein de nous avoir prévenu.
    On a vu plusieurs étapes de l’escalade vers un conflit guerrier.

    On a vu l’oppressé transformé en oppresseur par le staff merdiatique.On a l’inversion des rôles entre agresseur et agressé, toujours grâce au staff merdiatique.
    (Les propriétaires de journaux français devraient être traduits en justice pour avoir désinformé consciemment le public et lui avoir volé son argent).

    On a constaté la narrative qui consiste à retourner le sens des mots, et ceci pour perdre les gens.
    Les aliéner.
    Quand on ne peut plus nommer, quand les mots ont double-sens, on ne peut plus communiquer et encore moins se réunir pour se défendre.

    On a vu nommer un ennemi commun.

    Trois étapes sur 5.


    • Ataraxi Le 11 février 2015 à 21h13
      Afficher/Masquer

      Personnellement, quand je vois l’importance des moyens déployés pour obtenir mon consentement, j’ai l’impression que mon opinion compte à leurs yeux et cette délicate attention me touche.


    • ulule Le 12 février 2015 à 12h11
      Afficher/Masquer

      Dernière provocation en date Kramatorsk
      Enquête sur les bombardements de Kramatorsk par dragon_first_1
      http://dragon-first-1.livejournal.com/21688.html
      Utiliser un traducteur car en Russe.


  23. Caramba! Le 11 février 2015 à 22h04
    Afficher/Masquer

    Il y a une chose qui me frappe, les jeunes aujourd’hui ont très peu entendu parler de la guerre, contrairement à ceux qui sont nés dans les années 60, je me souviens que les vieux nous en parlaient souvent, ils nous en menaçaient même parfois, nous connaissions des éclopés de guerre et l’atmosphère qui entourait ce sujet était grave et recueillie.
    Quand je pense qu”à 16 ans, j’ai monté un groupe pour interdire les défilés militaires et les commémorations, pensant qu’ils nous “gavaient” avec ça.Ma pensée a évolué, je regrette de ne pas avoir suffisamment parlé, instruit mes enfants de la guerre , parce qu’il y a de grandes chances pour qu’ils en aient une peur bleue.

    Un élément aussi qui compte, je crois, la destruction est banalisée par les jeux vidéos.

    J’ai souvent l’impression que nous les humains sommes les cobayes de monstres inhumains.


  24. Ataraxi Le 11 février 2015 à 22h27
    Afficher/Masquer

    Je me demande si toutes les discussions actuelles sur l’appui militaire et l’envoi d’armes “létales” à Kiev n’ont pas pour objectif de préparer l’opinion à ce que l’on va trouver dans le chaudron de Debaltsevo.


    • boduos Le 12 février 2015 à 02h17
      Afficher/Masquer

      @ataraxi
      tu as raison mais dans le désordre : les otaniens ont besoins d’un “reset” pour récupérer leurs troupes prises dans le chaudron debaltsevo.(dont des français)
      y aurait-il ensuite un députe pour questionner le Drian à l’assemblée? Jacques Miard ?


  25. Stef Le 12 février 2015 à 00h34
    Afficher/Masquer

    Je crois qu’il faut, comme disait un ancien président, raison garder. Essayons d’analyser la situation.
    Le plan A des USA était sans doute de prendre possession de l’entière Ukraine et de faire en sorte qu’elle ne puisse plus retourner vers la Russie (accueil au sein de l’OTAN et de l’UE); se faire livrer la Crimée afin de mettre fin à la présence militaire russe et récupérer les ports correspondants.
    Poutine a habilement évité ce dernier point (mais à mon avis il n’a pas été habile auparavant: il aurait pu récupérer le président déchu et apporter son aide pour le rétablir avant même l’aboutissement du coup d’Etat: je pense qu’il s’est laissé berner par les ronds de jambes hypocrites des occidentaux).
    Aujourd’hui, le plan B: les occidentaux ne veulent pas la guerre mondiale (qu’il ne seraient pas certains de gagner), ils veulent:
    – que les Russes pensent la guerre imminente et augmentent de façon démesurée leurs dépenses militaires;
    – que la guerre continue en Ukraine et seulement là, afin encore d’affaiblir la Russie, obligée de dépenser sans compter pour nourrir le Donbass, pour recueillir d’innombrables réfugiés, parmi lesquels pendant qu’on y est on glissera quelques membres de la 5° colonne, pour fournir des armes etc.;
    – que, du fait de l’agression russe en Ukraine, la communauté internationale, le bloc occidental en fait, poursuive sa politique de sanctions;

    Donc en résumé, de la part des occidentaux: fournitures d’armes et de conseils, voire de troupes non déclarées à l’Ukraine afin de faire durer la guerre (ça tombe bien les USA disposent de plein d’armes à récupérer en Afghanistan); maintien des sanctions contre la Russie, et même durcissement si ça ne suffit pas (quitte à réinventer un coup foireux en accusant les séparatistes).
    – Conséquences recherchées: la Russie est conduite à dépenser beaucoup trop, elle ne peut garantir un niveau de vie suffisant à ses propres habitants, qui vont manifester leur mécontentement de plus en plus violemment, aidés probablement par toujours les mêmes, et Poutine sera renversé et remplacé par quelqu’un de plus accommodant, ou mieux encore une guerre civile éclate de ce fait en Russie. Je sais c’est puéril mais c’est ce à quoi on peut s’attendre des USA.
    – Conséquences non recherchées: le peuple russe est manifestement mal connu par les occidentaux. On parle de l’âme russe ce n’est pas pour la rigolade: les Russes sont capables d’endurer beaucoup pour la bonne cause et la défense des Russophones d’Ukraine en est une. Ils ne les laisseront jamais tomber et accepteront de lourds sacrifices. Et c’est là que les occidentaux jouent aux apprentis sorciers: s’ils vont trop loin alors il y a un risque de guerre élargie (mais sincèrement je n’y crois pas parce que les séparatistes du Donbass, surtout qu’ils sont aidés par des volontaires extérieurs, sont en capacité de résister et même de renverser les nazillons qui ont mis en oeuvre le coup d’Etat en Ukraine). Autre point mal évalué par les Américains: la position de la Chine. Les Chinois ont parfaitement compris qu’ils étaient les suivants sur la liste. L’alliance avec la Russie en découle de façon imparable. Ce qui me conduit à penser que le coup d’Etat en Ukraine était une erreur monumentale des USA, en tout cas à la date où il a eu lieu: il fallait attendre quelques années de plus que la Russie soit trop imbriquée financièrement et économiquement avec le bloc occidental pour pouvoir supporter les conséquences de sanctions.
    Il y a maintenant une course de vitesse: faire durer la guerre pour les USA; minimiser les pertes pour la Russie. De toute façon, la Russie a gagné, reste à savoir si la victoire sera éclatante ou simplement modérée.


    • ulule Le 12 février 2015 à 12h32
      Afficher/Masquer

      Je ne sais pas si c’est une erreur compte tenu que le suivant serait le Bélarus. Elections présidentielles cette année.


  26. ulule Le 12 février 2015 à 12h16
    Afficher/Masquer

    Hors sujet mais… article très intéressant de Paul Craig Roberts
    “The Matrix Is Real & How It Will Change All Of Our Lives”
    http://kingworldnews.com/paul-craig-roberts-terrifying-look-life-inside-matrix-government-lies-manipulation-murder/


  27. ulule Le 12 février 2015 à 12h28
    Afficher/Masquer

    A propos de la gestion des “communs”, un autre article de Paul Greg Roberts qui précise en autre :

    “Consider the “war on terror.” According to a Nobel economist and a Harvard University budget expert, Washington’s 14 years of war on terror has cost Americans a minimum of $6 trillion. That’s 6,000 billion dollars. (This sum, together with the current PayRoll tax revenues is enough to keep Social Security and Medicare in the black for years to come)

    What were the terrorist events that serve as a basis for this expenditure?
    There are five: 9/11, the London transport system bombings, the Spanish train bombing, the Boston Marathon Bombing, and the French Charlie Hebdo rifle attack.
    In other words, 5 events in 14 years.

    The loss of life in all these events combined is minuscule compared to the loss of life in the war on terror. Even the deaths of our own soldiers is greater. Washington’s wars against terror have caused more deaths of Americans than the alleged terrorist events themselves.

    http://www.paulcraigroberts.org/2015/02/07/truth-dont-need-stinkin-truth-paul-craig-roberts/


  28. ulule Le 12 février 2015 à 12h42
    Afficher/Masquer

    L’accord

    Ukraine peace deal: Ceasefire starting February 15, removal of heavy weapons
    http://rt.com/news/231571-putin-minsk-ukraine-deal/


  29. ulule Le 12 février 2015 à 14h45
    Afficher/Masquer
Charte de modérations des commentaires