J’avance un peu ce billet avec cette vidéo d’Arte, car son temps de visionnage autorisé est très limité, plus que quelques jours… Bonne lecture !

Depuis cinq ans, la banque d’affaires américaine Goldman Sachs incarne tous les excès et dérives de la spéculation financière. Après s’être enrichie pendant la crise des « subprimes » en pariant sur la faillite des ménages américains, elle a été sauvée de la faillite grâce à ses appuis politiques. Quand le krach financier traverse l’Atlantique, Goldman Sachs devient l’un des protagonistes de la crise de l’euro en pariant contre la monnaie unique, après avoir maquillé les comptes de la Grèce. Quand les gouvernements européens tombent les uns après les autres, “la Firme” en profite pour étendre son formidable réseau d’influence sur le Vieux Continent.

Plus qu’une banque, Goldman Sachs est un empire invisible riche de 700 milliards d’euros d’actifs, soit deux fois le budget de la France. Un empire de l’argent sur lequel le soleil ne se couche jamais, qui a transformé la planète en un vaste casino, pariant sur tout et n’importe quoi pour engranger toujours plus de profits. Grâce à son réseau d’influence unique au monde et son armée de 30.000 moines banquiers, Goldman Sachs a su profiter de ces cinq années de crise pour accroître sa puissance financière, augmenter son emprise sur les gouvernements et bénéficier de l’impunité des justices américaines et européennes.

Ce documentaire de Marc Roche, journaliste spécialisé au Monde, auteur du best-seller La Banque, et de Jérôme Fritel, est une plongée au cœur de ce pouvoir qui ne reconnaît aucune frontière, ni aucune limite et menace directement les démocraties. Les témoignages, à visage découvert, d’anciens salariés de Goldman Sachs, de banquiers concurrents, de régulateurs, de leaders politiques, d’économistes et de journalistes spécialisés dévoilent pour la première fois la toute puissance financière et politique de “la banque qui dirige le monde”.

(France, 2012, 75mn)

ARTE F

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

72 réponses à [Vidéo] Goldman Sachs – La Banque qui dirige le monde

  1. Emmanuel Grenier Le 07 septembre 2012 à 04h04
    Afficher/Masquer

    Excellent documentaire qui pourra apprendre à ceux qui l’ignoraient le pouvoir hallucinant de cette banque. MAIS…
    Je regrette un peu les “trucs habituels” de manipulation : musique lancinante pour bien montrer qu’on est en train de parler de quelque chose de méchant. Prises de vue dans le brouillard pour bien expliquer qu’il n’y a pas de transparence, etc.
    Je regrette surtout que la tonalité générale du documentaire aboutit en gros à ce que le citoyen se dise : “Pétard, ils sont vraiment trop forts, il n’y a rien à faire”. Plutôt que de l’amener à cette conclusion impuissante et finalement cynique, il me semble qu’il aurait été plus judicieux lui permettre d’entendre ceux qui proposent des solutions pour lutter. Pascal Canfin, on le voit un peu lorsqu’il asticote Mario Draghi, mais ils ne l’ont pas laissé proposer ses solutions, comme le projet Finance Watch. Quant au candidat présidentiel contre le “cancer financier”, Jacques Cheminade, il proposait dès 1995 des solutions pour lutter contre le pouvoir de ces institutions. Emmanuel Todd, dans son genre, aurait pu aussi être interrogé et bien d’autres encore. Bref, il me semble que nous sommes arrivés à un moment de la crise où la dénonciation seule ne suffit plus. Se taire sur les solutions, n’est-ce pas une forme de complicité ?


    • Emmanuel Grenier Le 07 septembre 2012 à 04h31
      Afficher/Masquer

      Oups, pardon : que la tonalité aboutisse !


      • Christophe Vieren Le 07 septembre 2012 à 08h46
        Afficher/Masquer

        Ton “aboutit” est bon si tu es sûr que c’est ce qu’il va se passer. Ce n’est qu’en cas de doute que le subjonctif s’impose (ex : je crains que la tonalité …… aboutisse en gros …)


    • Jacques Le 07 septembre 2012 à 17h25
      Afficher/Masquer

      Je signale un autre documentaire instructif , ce mardi 11 septembre, à 20h 40 sur F5 : “Argent sale  poison de la finance”, ou comment l’argent criminel pénètre allègrement les économies libérales… ( avec une certaine dose de complicité des puissances publiques ???)
      A voir…. Un film produit par “Mano a mano”.


  2. pratclif Le 07 septembre 2012 à 05h30
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    J’ai aussi fait un billet sur ce film
    link to pratclif.com

    Cordialement


  3. Vénus-Etoile du Berger Le 07 septembre 2012 à 06h11
    Afficher/Masquer

    Bon document, toutefois je reste davantage nuancée.
    C’est une banque point.
    Je suis davantage en adéquation avec Jean-Claude Trichet, « le système financier est fragile, le malaise est complexe et il n’est pas bon de chercher un bouc émissaire ».
    « Empire invisible » : Non, cette banque est bien visible et elle s’est ancrée dans le système financier mondial.
    « La Firme », un excellent film de Tom Cruise qui incarne un brillant avocat, entrant dans la firme, il tente de partir cependant aucun employé en est sorti vivant, il finit par triompher en faisant simplement son métier d’avocat.
    Je constate que chez Goldman Sachs, les employés peuvent partir vivant, c’est déjà un bon point.
    Nous n’avons aucun retour sur la réaction de l’Allemagne face à la décision de la BCE d’hier.

    Cette crise dure depuis trop longtemps et à ce train là nous en avons encore pour 5 ans.
    Au vue de la situation catastrophique et de la même erreur commise, je suis maintenant à ce stade pour que l’Allemagne et la France sortent de la zone euro au plus vite en créant une alliance franco-allemande. Action!


    • LeTaulier Le 07 septembre 2012 à 06h33
      Afficher/Masquer

      ..je suis maintenant à ce stade pour que l’Allemagne et la France sortent de la zone euro au plus vite en créant une alliance franco-allemande..

      Qu’est-ce qui te dit que l’Allemagne serait d’accord. Je vis à l’étranger et l’arrogance des franco-français m’exaspère au plus haut point. C’est toujours le même discours “On va faire cela et le reste du monde nous suivra dans 1 ou 2 ans” !


      • Vénus-Etoile du Berger Le 07 septembre 2012 à 07h26
        Afficher/Masquer

        Et pour quoi l’Allemagne ne serait-elle pas d’accord ? 
        Je ne vois aucune arrogance franco-française dans mes propos.

        @Le Taulier”je vis à l’étranger et l’arrogance des franco-français m’exaspère au plus haut point”
        Ce propos ne m’intéresse pas. Merci.


      • Christophe Vieren Le 07 septembre 2012 à 08h52
        Afficher/Masquer

        @Le Taulier : Bravo pour votre généralisation de l’arrogance des franco-français qui, renversé à ton encontre pourrait donner : “je vis en France et les généralisations des résidents français à l’étranger à l’égard des franco-français m’exaspère au plus haut point” !!!!!


        • LeTaulier Le 07 septembre 2012 à 11h26
          Afficher/Masquer

          Bravo pour votre généralisation

          OK j’ai été un peu rapide. 

          Et pour quoi l’Allemagne ne serait-elle pas d’accord ?

          Pour la même raison qu’on ne voudrait pas d’une union monétaire avec l’Italie.
           


          • Vénus-Etoile du Berger Le 07 septembre 2012 à 14h10
            Afficher/Masquer

            @ Le taulier « Pour la même raison qu’on ne voudrait pas d’une union monétaire avec l’Italie. »
             « Qu’on ne voudrait pas », le « on » représente qui ? L’Allemagne ? La cour constitutionnelle allemande ? Vous, Le Taulier ?
            Je ne suis pas d’accord avec vous sur ce point. L’Allemagne a besoin de la France.
            A ce stade, depuis hier, nous sommes davantage touchés par la crise, la bourse a monté, la chute va aussitôt arriver avec un krach.
            L’euro ne pourra pas être sauvé c’est fini. Donc je suis pour que la France quitte au plus vite la zone euro avant d’entrer en récession et d’être coincée, paralysée dans ce bourbier.
            Retour au franc français avec une banque de France renforcée et une alliance franco-allemande. Cordialement.


    • chris06 Le 07 septembre 2012 à 07h47
      Afficher/Masquer

      @Vénus,

      “Nous n’avons aucun retour sur la réaction de l’Allemagne face à la décision de la BCE d’hier.”

      Il y a eu cette réaction de Merkel hier qui semble indiquer qu’elle est d’accord avec la décision de la BCE:
      link to fxtimes.com 

      ” Merkel told the joint news conference. “What I can say is that the European Central Bank is acting with independence and within the framework of its mandate, that it is responsible for monetary stability and that it is introducing its measures within the framework.” 

      Vu que je doute que la gauche allemande s’y oppose ça m’étonnerai que l’Allemagne fasse quoi que ce soit pour stopper Draghi.


      • Vénus-Etoile du Berger Le 07 septembre 2012 à 08h02
        Afficher/Masquer

          Merci Chris06 pour ces informations.


  4. Yann Le 07 septembre 2012 à 06h11
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui comme moi ne resident pas en France / Allemagne, voici un lien qui marche : link to youtube.com


  5. LeTaulier Le 07 septembre 2012 à 06h29
    Afficher/Masquer

    …elle a été l’un des instigateurs de la crise de l’euro en maquillant les comptes de la Grèce…

    Moi je dirais plutôt “en aidant le gouvernement grec à maquiller ses comptes.” Et puis est-ce qu’on peut parler de maquillage quand tout le monde (les autres gouvernements et Bruxelles) savait que les comptes de ce pays ne reflétaient pas la réalité.


  6. Fabrice Le 07 septembre 2012 à 06h39
    Afficher/Masquer

    le problème c’est la compromission  entre le pouvoir politique et la finance, mais on a pu le voir aussi dans d’autre domaine Goleman Sachs et Monsanto dans un autre domaine se ressemblent dans leur façon d’agir.
     
    un interview de Ralph Nader montre bien que les politiciens américains sont bien conscient de la situation mais le mode de financement de leur campagne les asservis à ce genre d’influence :
     
    link to lexpress.fr
     

    Mais ne nous faisons pas d’illusion si le pays le plus puissant économiquement est impuissant, nos gouvernement sont aussi asservis aux mêmes influences, mais comme la pensée unique domine dans les médias tout est fait (à de rares exceptions) pour que les pires couleuvres nous soient fait avalées et acceptées, jusqu’au moment où nous sommes entraînés dans le Maelström.


    • Christophe Vieren Le 07 septembre 2012 à 08h59
      Afficher/Masquer

      Certes le pays le plus puissant économiquement est les états-Unis. Cependant, l’Union économique la plus puissante est l’Union européenne (si l’on se fie au PIB). Manque “juste” donc une volonté politique unitaire.


      • LeTaulier Le 07 septembre 2012 à 09h02
        Afficher/Masquer

        Sauf que l’Union européenne n’est pas une Union économique sinon les excédents de pays du Nord auraient servis à éponger les déficits de ceux du Sud.


  7. AJV Le 07 septembre 2012 à 07h16
    Afficher/Masquer

    Merci d’avoir fait un post rien que pour cette vidéo.
    Je trouve cette vidéo bien faite, et surtout, j’ai l’impression qu’un discours différent commence à arriver dans les médias. cette vidéo a été diffusée à “heure de grande écoute” certes sur une chaine de peu d’audience, mais bcp d’extraits ont été relayés par le fameux zapping de C+ le lendemain avec presqu’un zap sur 2 .


  8. Magyare Le 07 septembre 2012 à 07h27
    Afficher/Masquer

    Pour ma part, je vois en cette banque une secte!et puis, ces gourous ont bien compris que les hommes se veulent les plus compétitifs, quelque dégâts que cela puisse entrainer.
    Je pense qu’une fois en haut, ils ne pourront que ce casser la figure et c’est tant mieux.L’ordre du monde qui en résultera sera sans doute, au début, un chaos, mais s’assainira ensuite…et peut-être que nous renaitrons à un futur plus généreux, tourné vers le bien collectif.


  9. matlac Le 07 septembre 2012 à 07h39
    Afficher/Masquer

    Nous faisons parti d’un cycle qui est en train de ce terminer et don les principaux bénéficiaire ne font que retarder l’inéluctable. Et nous savons très bien comment cela va ce terminer et qui en sont les responsables. Certain diront, les banksters et pourtant la réalité est bien plus cynique que ça.
    Nous somme tous responsables. 
    Responsable dans la majorité d’entre nous, de ne pas s’être intéressé suffisamment à la vie politique, ce qui nous aurait éviter d’élire des incompétents
    Responsable de profiter allègrement du système financier en nous gavant de crédit, d’action, d’obligation, d’assurance vie …. quel formidable signale donné aux banquiers pour qu’ils en fassent encore plus et nous concocte des produits bien pourri
    Responsable de notre cupidité ou notre but ultime est d’espérer de faire de l’argent facile. La Française des jeux ne s’est jamais aussi bien portée.
    Responsable de fermer les yeux ou usé et abusé du système. Combien d’arrêts maladie injustifié, de travail au noir de fraude au caisse d’allocation familiale et de déclaration d’impôts truqué, chaque année. Je m’arrête là, la liste serait trop longue. 
    Et enfin responsable de ne pas agir vraiment des aujourd’hui pour arrêter cette mascarade qui plus on attend, plus elle va finir en drame.  
    Certain diront que les banques nous vole notre démocratie, mais il ne tenait qu’a nous de ne pas ce “shoter” de dette.  Car finalement nous somme des camés qui nous rebellons contre nos dealer, rien de plus.
    Et comme à chaque fois tout cela finira très mal, pour qu’un nouveau cycle se réamorce et que l’histoire recommence.  
     


    • Christophe Vieren Le 07 septembre 2012 à 09h08
      Afficher/Masquer

      Oui nous sommes responsables dans la majorité d’entre nous, de ne pas s’être intéressé suffisamment à la vie politique.
      Cependant les degrés de responsabilités ne sont pas les mêmes selon que tu es en bas de l’échelle, intellectuelle, financière, … ou en haut. Les politiques – certes élus – qui ont voté les budgets et les lois de dérégulation (on a les noms) sont les principaux responsables, non par incompétence (on pourrait les excuser) mais par démagogie, en voulant recueillir les voix des faibles (peut-on reprocher à un Smicard de voter pour celui qui veut augmenter le Smic ?) sans s’attaquer aux puissants (“ces 600 milliards qui manquent à la France“).


      • matlac Le 07 septembre 2012 à 09h23
        Afficher/Masquer

        Le politicien a pour devoir de faire preuve de démagogie et d’expliquer pour il est possible ou pas de faire des choses. Comme augmenter ou pas le smic. Malheureusement la grande majorité de nos hommes politique on cédait à la facilité et on en paye  les conséquences aujourd’hui. 


        • matlac Le 07 septembre 2012 à 11h44
          Afficher/Masquer

          pardon pour le lapsus, comprendre pédagogie et non démagogie 


  10. Téji Le 07 septembre 2012 à 08h04
    Afficher/Masquer

    +1 sur le premier post ;)

    Casser Goldman-Sachs ? OK, mais pas que, alors : un bouc-émissaire ne saurait suffire !
    Et en ce cas, avec confiscation des biens de la banque au profit d’un fonds international contre la pauvreté, et interdiction d’exercer de près ou de loin à ses “30.000 moines-banquiers”, on n’est pas à ça près sur les stats du chômage !
    Jugement des dirigeants pour crime contre l’humanité, pour avoir conduit à la misère, parfois au suicide, des millions de gens, et confiscation totale des biens personnels en cas de culpabilité.

    En même temps, il s’agit bien de nettoyer l’imbrication politique – finance et de revenir à de réelles démocraties, et là, y’a du boulot…
    On revient à la nécessité d’avoir des hommes d’états d’une pointure largement plus imposante que les pantins actuels… et on boucle sur la notion d’espoir évoquée dans un billet précédent ;)


  11. Alain34 Le 07 septembre 2012 à 08h17
    Afficher/Masquer

    Pour info, très instructif (et hallucinant) également le documentaire en deux parties qui a suivi sur le pétrole.


    • Valérie Le 07 septembre 2012 à 09h00
      Afficher/Masquer

      Oui, et celui-là est accessible de façon permanente sur dailymotion par exemple. “La face cachée du pétrole”, partie 1 et 2.


  12. totor Le 07 septembre 2012 à 08h57
    Afficher/Masquer

    Je suis tombé sur une perle:
    link to fr.finance.yahoo.com

    “Ce qui est surprenant, c’est qu’aucune banque n’ait voulu prendre en main le CIF. C’est bizarre. Soit on a peur qu’il y ait des cadavres dans les placards et que ce soit plus grave qu’une crise de liquidité, soit les banques françaises ne se sentent pas assez fortes”, note Marc Touati, président du cabinet ACDEFI.

    Juste pour illustrer vos propos sur les économistes incompétents qui sont les seuls médiatisés!


  13. Vénus-Etoile du Berger Le 07 septembre 2012 à 09h44
    Afficher/Masquer

    La France ne fait plus partie des pays les plus compétitifs.
    Elle ne fait plus partie du top 20, elle est 21ième.
    La Suisse championne du monde.
    Elle est première pour la quatrième année d’affilée.
    link to lexpansion.lexpress.fr


  14. yoananda Le 07 septembre 2012 à 09h58
    Afficher/Masquer

    N’oublions pas que Goldman Sachs est maintenant le maitre de l’Europe :
    link to independent.co.uk
    link to yoananda.wordpress.com


  15. Abdel Le 07 septembre 2012 à 10h36
    Afficher/Masquer

    ARETE a diffusé cette emission mardi soir. Apres , nous avons eu droit à une histoire du pétrole pour finir avec la pax america qui controle les mers pour nos petroliers.

    Dans le reportage sur le petrole, on apprend que les nazis ont été aidé par des multinationales americaine Dpont de Nemours et Exxon pour transformer le charbon en essence . Ces entreprise ont collaboré jusqu´a la fin de la guerre et non jamais étaient inquiétes par la justice : J´ai eu vu un gentil parllele avec le reportage sur Goldman Sachs diffusés precedement.


  16. DAN Le 07 septembre 2012 à 13h17
    Afficher/Masquer

    Goldman sachs est le fer de lance de la politique américaines , mais au final c’est une coquille vide qui fonctionne au bluff , elle pratique la gestion à la Madoff , spoliant ces prores clients , trafiquant ses bilans , plaçant ses collaborateurs au bon endroit pour saboter l’economie d’un pays ou des pays.
    Sans son tuteur la FED , et l’impunité judiciaire de son pays , elle disparaîtrait comme Lehman Brothers. Au final elle est aussi crédible que le dollar de 2012. 


  17. Damien Le 07 septembre 2012 à 13h33
    Afficher/Masquer

    Reportage très intéressant même si trop à charge à mon goût (beaucoup de remplissage très “éditorial”)
     
    Voir absolument Inside Job qui est beaucoup mieux fait et mieux renseigné (on retrouve certains noms d’ailleurs)


  18. cécankonvaoù Le 07 septembre 2012 à 13h39
    Afficher/Masquer

    Finalement Cantona avait raison. On devrait tous sortir notre pognon de la banque et laisser crever ce système financier parasite et mafieux. 
    Et si Hollande avait été un peu plus courageux il aurait nommé Eva Joli au ministére de la justice.


    • Christophe Vieren Le 07 septembre 2012 à 13h57
      Afficher/Masquer

      Non, Cantona avait tort : un run banking aurait eu des conséquences catastrophiques, aussi catastrophique que de ne pas sauver les TBTF. En revanche, retirer peu à peu notre argent pour le placer dans des banques alternatives, telle la Nef me semble préférable, au moins collectivement (j’attends toujours un avis éclairé sur les risques de faillite de tels établissements. Pas l’abbé Pierre, le Christophe).


      • cécankonvaoù Le 07 septembre 2012 à 20h32
        Afficher/Masquer

        @Christophe Vieren 
        Merci pour cette info sur la Nef dont je n’avais jamais entendu parler, j’ai fais un petit tour sur leur site et effectivement ça me semble être en phase avec mes principes vis à vis de l’argent. Je creuse le sujet dés demain.

        Pour ce qui est des conséquences catastrophiques d’un run banking, je fais parti de ceux qui pensent que tôt ou tard on en passera par là. 


  19. Podj Le 07 septembre 2012 à 14h18
    Afficher/Masquer

    J’ai vu ce documentaire Mercredi sur Arte… ça fait peur. Peut-être trop à charge pour que je le prenne au sérieux. Mais maintenant que je le vois repris sur la plupart des blogs que je consulte ça me fait encore plus d’effet.
    Dommage qu’on n’ait pas de commentaire des bloggeurs sur son contenu.


  20. lindemann Le 07 septembre 2012 à 16h35
    Afficher/Masquer

    Bonjour depuis peu beaucoup de documentaires sortent à tous va et montre du doigt la banque Goldman Sachs comme maitresse de toutes les crises depuis limite 1929 et orchestre du monde par le nombre important de ses anciens collaborateurs présent dans les institutions politiques. Cependant jamais personnes n’a su dire qui se cache derriere et qui possèdent Goldman Sachs? Qui donne le sordres ? les gros clients ou les gros actionnaires? Sachant que les gros actionnaire sont 4 instituion financiere JP morgan Vanguard INC State Street COnnection BlackRock et FWD Fidelity plus des hauts dirigeants de la banque en actionnaire particulier … Qui se cache derriere tout ça et où trouver l’info?? Merci de votre réponse bien à vous PS: bravo pour votre travail je lis votre blog tout les jours si vous aviez quelque lecture type bouquin de cours à me renseigner merci


  21. Lozere Le 07 septembre 2012 à 17h01
    Afficher/Masquer

    “En même temps, il s’agit bien de nettoyer l’imbrication politique – finance et de revenir à de réelles démocraties, et là, y’a du boulot…”

    On arrivera à des démocraties réelles quand les gens accepteront le risque et se prendront en mains.

    La “démocratie française” c’est une lutte de corporations où chacune tente de tirer la couverture vers elle en demandant plus de privilèges aux saints élus. Les membres qui composent ces corporations n’ont pour la plupart même pas conscience que l’argent qu’ils demandent vient de la poche de leurs voisins.

    C’est le pire système qui soit, il déconnecte totalement les gens entre eux.

     
    “On revient à la nécessité d’avoir des hommes d’états d’une pointure largement plus imposante que les pantins actuels… et on boucle sur la notion d’espoir évoquée dans un billet précédent ”

    Au contraire, il ne faut pas d’homme d’état ou alors un homme d’état qui ait un rôle simplement honorifique.

    Un homme reste un homme, qu’il soit président ou simple ouvrier, il fera tout ce qui est dans son intérêt.

    S’il n’y avait pas un tel pouvoir concentré entre quelques mains, il n’y aurait aucunes collusions ou alors à des échelles bien plus faibles. A l’heure actuelle, quelques hommes travaillant à la BCE peuvent décider de lessiver le fruit du travail de toutes les personnes qui ont des comptes en euro.


    • Téji Le 08 septembre 2012 à 07h56
      Afficher/Masquer

      “On arrivera à des démocraties réelles quand les gens accepteront le risque et se prendront en mains.”
      Je suis bien d’accord, mais la simple constatation des résultats des dernières élections me fait durement revenir à la réalité…

      “Au contraire, il ne faut pas d’homme d’état ou alors un homme d’état qui ait un rôle simplement honorifique.”
      Itou, et même réponse… Il y a un tel gouffre entre notre actuelle pseudo-démocratie et ce que pourrait être une démocratie basée sur la participation active du plus grand nombre, que je ne vois pas de solution simple et efficace pour une transition. Une phase chaos ouvre à d’autres risques bien plus sombres :(
      La France n’est pas l’Islande, ne serait-ce qu’en nombre d’habitants…
      Je ne plaide pas pour un sur-homme, mais l’histoire a montré qu’en périodes difficiles, l’émergence d’un homme fédérateur, stratège et visionnaire peut aider. C’est après que ça se gâte : le pouvoir corrompt. Aussi faut-il en parallèle instaurer de réels contre-pouvoirs (droit de regard, reddition de comptes, RIP, etc), et là, des chambres de contrôle populaires et fréquemment renouvelées ont tout leur sens. Je rejoins Chouard (et d’autres !) sur certains de ses arguments !


      • chris06 Le 08 septembre 2012 à 08h53
        Afficher/Masquer

        ““On arrivera à des démocraties réelles quand les gens accepteront le risque et se prendront en mains.”
        qu’est ce ça veut dire “accepter le risque”, de quel risque parlez vous? Je ne comprends pas non plus “les gens accepteront de se prendre en mains”.

        Quand à la démocratie réelle, j’ai une question, à quel niveau vous la placez, celui d’une nation? si chaque peuple pense uniquement à son intérêt ça donne quoi face aux défis écologiques du XXIeme siècle? La tragédie des communs? 


  22. juni palacio Le 07 septembre 2012 à 17h39
    Afficher/Masquer

    Que dire de la BNP dont les actifs s’élèvent à 2240 milliards d’euros (2010) ?
    Sensationnalisme, quand tu nous tiens !!!


  23. Renaud Le 07 septembre 2012 à 18h45
    Afficher/Masquer

    Curieux quand-même, j’avais visionné ce documentaire de Marc Roche il y a plusieurs mois et l’avais répercuté au moins à deux endroits (blog et liste), et aucune réaction nulle part !! Puis, tout d’un coup, ce documentaire resurgit ici et là.
    Quoiqu’il en soit, il y a là un recoupement de ce qu’est, à présent, la réalité. Jamais, je crois, l’on aura ressentit dans nos sociétés une telle impuissance, un tel sentiment d’incertitude et d’abattement. La réalisation de l’embargo sur les sociétés et le monde par les faiseurs d’argent sans la “permission” desquels nul ne peut plus respirer …
    Ci-après, voici par exemple l’une des dramatiques versions des faits arrivés sans bruit. Le résulat du travail effectué par une vermine mondiale en col blanc:
    link to liesidotorg.wordpress.com


  24. BERNARD HENRY BOTUL Le 07 septembre 2012 à 18h53
    Afficher/Masquer

    Je suis TOTALEMENT incapable de comprendre qu aprés un tel documentaire l humanité ne se leve pas comme un seul homme pour dire ” maintenant ca suffit” pour moi c est un peu comme si on nous montrait un camps de concentration en pleine action et que nous nous contentions de pousser des cris d orffraie !!


    • Leveau Le 07 septembre 2012 à 20h08
      Afficher/Masquer

      ouais! on va lancer une bombe atomique sur des 1 et des 0 d’ordinateur.


  25. Goebels, Gérard Goebels Le 07 septembre 2012 à 19h39
    Afficher/Masquer

    GS et JPM sont à la manoeuvre depuis avant la crise de 29/33, résultat, en partie, de leurs spéculations financières stériles (vraiment peu d’investissements productifs) ; ils ont juste été contraint de séparer banque d’investissement et banque d’affaire … jusqu’à ce que Clinton et Greespan les autorisent à recommencer à jouer … avec le le même résultat !
    seront-ils contraint une nouvelle fois de simplement devoir séparer à nouveau ces activités … avant de recommencer quand le bon peuple aura oublié ?


  26. Manaflare Le 07 septembre 2012 à 20h06
    Afficher/Masquer

    …elle a été l’un des instigateurs de la crise de l’euro en maquillant les comptes de la Grèce…
    Moi je dirais plutôt “en aidant le gouvernement grec à maquiller ses comptes.” Et puis est-ce qu’on peut parler de maquillage quand tout le monde (les autres gouvernements et Bruxelles) savait que les comptes de ce pays ne reflétaient pas la réalité.

    Autant c’est vrai que je suis le premier à caresser le doux rêve de voir ces personnes devant une cour de justice (impartiale de préférence) - aaaah, si la SEC faisait son boulot au lieu de regarder du porno  link to articles.cnn.com – autant je trouve ce passage vraiment très orienté.
    Parce que si j’ai bien suivi, les “magouilles” – légales en plus !! – de Goldman Sachs avec le gouvernement grec ont permis de faire passer la dette de 100% à 98% de PIB (différence de 2-3 milliard présenté dans le docu, ça doit être à peu près ça). Donc c’est pas énorme. Ca ne change rien au fait que la Grèce était déjà bien trop endettée.
    Donc dire que c’est un des investigateur de la crise de l’euro, c’est quand même y aller un peu fort.
    (Je sais qu’après ils ont participé aux attaques spéculatives sur la dette grec toussa toussa…mais si ce n’était pas eux, un autre l’aurait fait).


    • araok Le 08 septembre 2012 à 21h31
      Afficher/Masquer

      “mais si ce n’était pas eux, un autre l’aurait fait”

      avec ce genre d’argument on finit par coucher avec sa soeur…


      • Manaflare Le 09 septembre 2012 à 07h18
        Afficher/Masquer

        Vu l’état de régulation de la finance mondiale, l’appât de gain des financiers, ainsi sans doute que leur goût du risque, je ne suis pas naïf au point de croire que si GS était sagement resté dans son coin, tout le monde en aurait fait autant.
        Mon propos n’était pas de légitimer leur action vu qu’un autre en aurait fait autant, simplement montré que c’est inhérent au système actuel.
         
        Donc votre réponse est assez inappropriée, mais je me suis sens doute mal exprimé.


  27. Mahulapau Le 07 septembre 2012 à 20h36
    Afficher/Masquer

    …En même temps, vous étiez prévenus :
    link to les-crises.fr


  28. Alain Bernard Le 07 septembre 2012 à 21h03
    Afficher/Masquer

    Ici on peut voir par morceaux le documentaire Goldman Sachs pour ceux qui sont à l’étranger:

    link to dailymotion.com


    • Meanje Le 09 septembre 2012 à 16h27
      Afficher/Masquer

      merci Alain Bernard (27), en effet les liens fonctionnent parfaitement d’Espagne.


  29. NiFuNiFa Le 07 septembre 2012 à 21h39
    Afficher/Masquer

    Est-ce que je suis le seul à avoir tiqué sur ce passage ?
    A 4mn30, on y voit une dame se logeant dans sa voiture après perdu ses deux maisons dont une à ‘seulement’ un million de dollars soit 780 000€. 

    Enfin je ne sais pas mais on a tellement parlé de l’ampleur de la crise des subpimes sans avoir d’exemple de prêts farfelus qu’on ne se rend pas bien compte de l’ampleur que cela à pris, enfin pour la coup là c’est réussi ça m’a scotché.  
    C’est cela que je trouve dommage, trop peu d’exemples dans les médias pour que l’on puisse prendre en compte l’ampleur du phénomène, remarquez, peut-être que certains on intérêt à ce que ce ne soit pas ‘trop’ percutant.
     
     


  30. Meanje Le 07 septembre 2012 à 23h42
    Afficher/Masquer

    J’apprecie beaucoup ce blog, mais je suis en Espagne et la video ne suit pas pour des raisons de copyright, dommage….


    • Fabrice Le 08 septembre 2012 à 06h17
      Afficher/Masquer

      Meanje, Yann avait cité ce problème et avait donné ce lien si ça peut t’aider  :
       
      link to youtube.com


  31. Marvelal Le 08 septembre 2012 à 00h19
    Afficher/Masquer

    Chacun en veut à son banquier quand il faut le rembourser ou au dealer quand on est drogué. On ne peut se plaindre de sa propre turpitude ! Reportage à la noix.


    • step Le 10 septembre 2012 à 17h58
      Afficher/Masquer

      reprocherait tu à ton maçon de tricher sur la qualité du béton si tu en avais la compétence et qu’il le fesait ?

      C’est pareil. Cela n’a rien à voir avec le fait que tu spécule à tord sur le marché immobilier. Le fait que tu fasses des anneries, ne dédouanne pas le maçon de faire des saloperies contre toi dans ton dos. C’est assez claire comme analogie ?


  32. Fabrice Le 08 septembre 2012 à 06h30
    Afficher/Masquer

    Pascal Canfin qu’olivier avait interrogé et a eu un rôle actif contre les dérives financière apparaît dans le reportage a-t-il un rôle qui lui permet de développer ses connaissances (je crains que non) peut être accepterait il de vous rencontrer de nouveau Olivier non ?


  33. Yann Le 08 septembre 2012 à 06h34
    Afficher/Masquer

    Mon lien ne fonctionne plus, par contre celui d’Alain Bernard (commentaire #27) lui oui.
    Bon visionnage =)


  34. µCoyotte Le 08 septembre 2012 à 19h29
    Afficher/Masquer

    En fait Arte dispose d’une chaîne officiel sur YouTube, on y retrouve ce reportage de façon permanente :
    link to youtube.com


  35. Patrick Luder Le 08 septembre 2012 à 21h22
    Afficher/Masquer

    Glodmann Sachs n’est plus une banque, ils sont devenus tellement mauvais qu’il n’ont plus besoin de travailler avec les clients, ils se suffisent à eux-même, pour le plus grand mirage de leurs idole fric. Ils se croient tellement puissants qu’ils ne se rendent même plus compte de ce qu’est la vie. Je les plains vraiment …


    • step Le 10 septembre 2012 à 18h00
      Afficher/Masquer

      moi aussi, mais avant de m’apitoyer sur leur sort, je m’arangerai pour qu’ils ne puissent pas pourrir la vie de gens qui savent encore un peu ce que c’est.


      • Patrick Luder Le 10 septembre 2012 à 18h58
        Afficher/Masquer

        En as-tu les moyens ??? Sinon tu te fais juste mal à toi^-même avec ces histoires …


  36. Vénus-Etoile du Berger Le 09 septembre 2012 à 05h57
    Afficher/Masquer

    Aie confiance, oui crois en moi, que je puisse…
    link to youtube.com

    NON NON et NON,  
    Il en faut peu pour être heureux ! Lorsqu’on se passe des choses superflues
    link to youtube.com
    Le Livre De la Jungle. Beautiful, The Best.


    • step Le 10 septembre 2012 à 18h01
      Afficher/Masquer

      tiens c’est exactement la musique qui emplit mon subconscient quand je dois aller voir mon banquier.


  37. NOSMO Le 09 septembre 2012 à 10h49
    Afficher/Masquer

    “Plus qu’une banque, Goldman Sachs est un empire invisible riche de 700 milliards d’euros d’actifs, soit deux fois le budget de la France. Un empire de l’argent sur lequel “le soleil ne se couche jamais”…
    Tiens ! on disait déjà la même chose aux temps ou le «Saint-Empire romain germanique», gouverné par les Hasbourg et via le royaume d’Espagne auquel il était lié par le mariage, étendit son Empire vers les Amériques du sud.
    Poussé par des besoins d’argent grandissants pour rembourser ses dettes au trust de la finance des Fugger, (banquiers des empereurs allemands), ils se sont payés un nouveau continent et les Fugger se sont payés… les Empereurs…
    Ainsi déjà, à cette époque, une certaine famille de banquiers pouvaient dire :
    «Sur mon Empire le soleil ne se couche jamais.»


  38. Meanje Le 09 septembre 2012 à 16h31
    Afficher/Masquer

    Une conclusion qui me parait evidente en ayant vu le documentaire sur GS est qu’il faut limiter la taille des banques afin qu’elles soient limitées dans leur puissance contre les etats.
    et revenir au Glass Steagle Act, bien sûr.

    ces betises ont ete commises par Clinton, ne pas l’oublier…. 


  39. Meanje Le 09 septembre 2012 à 16h35
    Afficher/Masquer

    une fois de plus, les socialos bobos ont annoncé qu’ils allaient rendre les pauvres plus riches et le resultat est qu’ils rendent les pauvres plus pauvres…
    ah! l’ideologie quand elle les tient… 


    • step Le 10 septembre 2012 à 18h08
      Afficher/Masquer

      et donc le lien avec goldman sachs ? La grece peut être ? Si vous n’etiez pas aveuglé par votre propre idéologie, vous auriez noté que le mandat du “socialiste bobo” papaendreou va de 2009 à 2011, alors que le tripatouillage des comptes date du mandat de karamanlis (pas de bol nouvelle démocratie). Loin de moi l’idée de dire que les “socialos bobos” étaient des oies blanches, mais votre haine vous débilite. Des tripatouilleurs qui par populisme s’endettent pour rosir la vie de leur mandat en en faisant pailler les générations futures, il y en a dans tous les partis, sans exceptions.


    • Christophe Vieren Le 10 septembre 2012 à 19h32
      Afficher/Masquer

      @Meanje : je ne vote jamais “socialos bobo” au premier tour cependant les chiffres ont démenti jusqu’à présent et sans ambiguïté voter affirmation. Revoir l’article d’Olivier sur l’évolution des inégalités en France pour constater sur la base de l’indicateur GINI que celles-ci ne croissent pas particulièrement lorsque les socialos sont aux manettes. Pas plus que la dette publique d’ailleurs (voir ICI). Pour demain, on verra.


  40. Surya Le 07 septembre 2012 à 17h19
    Afficher/Masquer

    Il y a une vidéo de Roubini sur Bloomberg où il explique qu’il est temps que les gouvernements s’attaquent aux banquiers sinon c’est la rue qui les pendra.
    link to bloomberg.com
     


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>