Bon, je rappelle la loi universelle “Pour nos médias, Clinton gagne toujours les débats” :

2e-debat-lm

Enfin, presque :

2e-debat-20m

Pour les vrais gens… eh bien à vous de juger 🙂 :

Et de voter ! 🙂

Des supporters de Trump se sont moqué sur Twitter :

received_10210820151606211

(Trump dit qu’il n’est pas un violeur : FAUX : il a violé Hillary Clinton le 9 octobre)

Je souligne cet article hallucinant de Maxime Bourdeau dans le Huffington Post – observez le titre :

2e-debat-hp-1

Ouahou ! Heu, il a dit quoi exactement ? – c’est dans l’article !

2e-debat-hp-2

Je nommerais un procureur pour que la Justice enquête sur vous ! Et une boutade :

2e-debat-hp-3

Réaction de l’ancien prix Nobel d’économie Kurgman :

2e-debat-hp-4

Eh beh, triste époque quand on en arrive à ce niveau de délire – surtout quand la corruption de Clinton est proverbiale…

Vu le week-end de boue sur Trump (vu ses propos dégueulasses, mais personne n’a protesté sur le fait que c’était une vidéo privée volée, d’il y a 10 ans, ce qui pose quelques problèmes éthiques…), série spéciale “Bill Clinton” aujourd’hui (on va donc se la jouer aujourd’hui Tabloïd comme les grands médias…) – et corruption demain, afin d’illustrer les distorsions d’information… 😉

68 réponses à 2e débat Clinton / Trump

Commentaires recommandés

dan Le 11 octobre 2016 à 08h35

je préfère la paix à la guerre. Avec Trump on a une chance d’échapper à la guerre, avec Clinton on a zéro chance.

  1. Pascalcs Le 11 octobre 2016 à 04h56
    Afficher/Masquer

    Cela vaut-il encore de s’arrêter sur les commentaires des médias porteurs quant aux performances, phrases, dires et autres sorties de Trump?
    Probablement pas, sauf à mettre en évidence la totale collusion qui existe entre le clan Clinton, l’Etat Profond et tous leurs moyens de grossière propagande qui, au désespoir de bon nombre d’entre nous, continuent de faire des ravages dans le crâne des votants.
    Je constate au quotidien dans cette campagne, que ce qui est ma conviction depuis 2 ans maintenant, Hillary est déjà élue à la présidence depuis plusieurs années, se vérifie au quotidien. Et les moyens mis en place pour y arriver sont tout simplement “formidables”, et peu importe ou non leurs légalité ou légitimité.


    • Candide Le 11 octobre 2016 à 08h39
      Afficher/Masquer

      Je crois au contraire que Trump peut gagner la maison blanche.

      Nombre d’americains pensaient qu’il allait etre terrassé apres la Trump Tape, il n’en est rien, il a meme contre-attaqué et a fait dejouer tous les pronostics. Il s’est remis en selle. Les Americains sont admiratifs des leaders qui ne se laissent pas demonter par les problemes et repondent avec encore plus de vigueur. Il a montré qu’il etait capable de retourner le probleme à son avantage et tout le monde sera d’accord pour dire que ce n’etait pas chose aisée à faire.

      Il y aura probablement d’autres “october suprises” à venir et la campagne va encore monter en intensité (si si c’est possible) et sera encore plus degueulasse.

      Malgré le niveau (tres) mediocre des debats, je trouve cette edition 2016 vraiment passionnate. Il n’y a qu’à voir les audiences et les chiffres que ca generent.


      • jp Le 11 octobre 2016 à 09h17
        Afficher/Masquer

        “Je crois au contraire que Trump peut gagner”
        Je ne crois pas, les jeux sont toujours truqués. Cf le précédent de Georges W Bush avec l’affaire des recomptages des voix en Floride.
        C’est H. Clinton qui l’emportera, avec “modifications” des votes après l’élection s’il le faut.


        • Raoul Le 11 octobre 2016 à 10h31
          Afficher/Masquer

          Complètement d’accord. Les élections US ne servent plus qu’à donner le change. Le futur président a été choisi par les « élites » et il ne reste plus qu’à faire marcher la propagande pour obtenir le résultat voulu. Si cela ne suffit pas, alors les machines à voter permettront de faire les ajustements nécessaires pour que le candidat choisi soit élu.

          J’ai toujours pensé que tous les adversaires de Clinton n’avaient aucune chance. La déconfiture de Sanders, suite notamment à des tricheries lors des primaires, est d’ailleurs typique.


        • bizmarco Le 11 octobre 2016 à 12h15
          Afficher/Masquer

          Au sujet des fraudes électorales aux USA, cet article très intéressant de theeconomiccollapseblog.

          http://www.businessbourse.com/2016/10/09/fraude-electorale-u-s-voila-comment-ils-sont-en-train-de-voler-les-elections-a-donald-trump/


          • tepavac Le 11 octobre 2016 à 20h07
            Afficher/Masquer

            Merci bizmarco pour votre lien. C’est …comment dire,
            et surtout un seul vote à 19 h53, ahhh!
            Pas même une réponse???
            Allez ça change de l’investissement “moral” des Citoyens Américains, qui, 15h00 après les révélations du Daily Caller avait déjà plus de 2000 com sur sa page.
            http://dailycaller.com/2016/10/10/hillary-in-leaked-email-saudi-arabia-and-qatar-are-funding-isis/


            • Jo Le 11 octobre 2016 à 21h20
              Afficher/Masquer

              Très intéressant cette fraude, merci.
              Cet article permet d’ouvrir les yeux sur ce pays phare de la démocrassie qu’ils exportent à coups de bombes sur toute la planète sur ceux qui ne veulent pas comprendre à quel point les USA sont gentils avec les peuples.


        • Andrae Le 11 octobre 2016 à 14h22
          Afficher/Masquer

          Trump va gagner. Les sondages sur internet vont de 62 à 90% pour Trump. Les ‘bons’ (“correctement” fait et avec au moins 1000 répondants) sondages ‘officiels’ sont très sujet à caution, pr plusieurs raisons, mal fait, biais calculé mais pas visible pour les petites mains, biais ‘inconscient’, et le fait que les supporteurs de Trump se cachent ou ’n’avouent’ pas.

          Si on regarde sur Facebook, reddit, etc. on est de nouveau dans les 60 – 80. P. ex. sur reddit (qui penche jeune grave, et ‘éduqué’ – supposément une partie de l’électorat HRC) le grand forum pro-Trump a 220K adhérents, et des milliers de commentaires par jour. HRC: 58K et peu de commentaires, qui d’ailleurs ne font que vilipender Trump.

          Les seules qus: Quel sera son avance? Est-ce que la tricherie, le magouillage et la fraude (Clinton est déjà en train de blamer…Poutine!) qui aura lieu suffira pour donner une victoire à HRC? Que se passera-t-il si l’éléction est volée en faveur de HRC?


          • Dva Le 11 octobre 2016 à 18h26
            Afficher/Masquer

            L’idéal serait que Trump l’emporte car ainsi toutes les contradictions américaines voleraient en éclat et une forme de révolution pourrait enfin vraiment avoir lieu aux USA ..Qui sait?


          • sissa Le 13 octobre 2016 à 21h15
            Afficher/Masquer

            Les sondages sur internet n’ont aucune crédibilité: il n’y aucune garantie de représentativité de l’échantillon, ni de contrôle du fait qu’une personne vote plusieurs fois.
            Les statisticiens tel ceux du site “fivethirtyeight”(qui avaient très bien anticipé état par état les résultats des élections précédentes) donnent Trump perdant.
            Bien sûr, vu le caractère atypique de l’élection, une surprise reste possible, mais ce n’est pas l’hypothèse a plus probable.
            ,


    • Renaud 2 Le 11 octobre 2016 à 09h10
      Afficher/Masquer

      Ce qui est intéressant, c’est que l’élection d’Hillary est loin d’être gagnée malgré cette débauche de moyens. La finance mondialisée se heurte à des obstacles de plus en plus importants. Partout, les souverainistes font de la résistance. La trajectoire prévue par la finance mondialisée : uniformiser les lois du marché (traités TPP, CETA, TAFTA, TiSA) afin d’asseoir le pouvoir des multinationales au-dessus des Etats-Nations ne se fait pas aussi facilement qu’elle le souhaiterait. Surtout que le système est à bout. Comme tout empire, ce dernier a besoin de ces traités pour continuer son expansion et ainsi éviter l’effondrement.


    • Fritz Le 12 octobre 2016 à 12h07
      Afficher/Masquer

      “Trump est encore dans la course”. Si même France Inter le dit, c’est que le triomphe de sa candidate Hillary n’est pas assuré.


  2. jp Le 11 octobre 2016 à 05h04
    Afficher/Masquer

    Dans cette ignoble gadoue que sont ces élections étasuniennes, la seule chose qui m’a fait rire, c’est le sondage qui a été fait AVANT le débat

    Percent of voters with ‘very negative’ views :
    Donald Trump: 44%
    Hillary Clinton: 41%
    Vladimir Putin: 38%

    source http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2016/10/o-douce-ironie.html

    (Source: WSJ/NBC News polling)

    Here’s another measure of the dim view that voters take of the two candidates: more people hold a “very negative” view of them than they do of Russian President Vladimir Putin.


  3. Logic Le 11 octobre 2016 à 05h52
    Afficher/Masquer

    C’est le choix entre la peste et le choléra.
    Pauvre amérique, pauvre monde.


    • Yvano Le 11 octobre 2016 à 14h54
      Afficher/Masquer

      Non, c’est plus précisément le choix entre
      – Clinton : une maladie bien connue et très dangereuse
      – Trump : une maladie inconnue dont la dangerosité n’est pas établie


  4. Fabrice Le 11 octobre 2016 à 06h04
    Afficher/Masquer

    Franchement les deux candidats sont à priori les pires de l’histoire des Usa, mais peut être faut il que ce pays en passe par là pour se réveiller.

    Un doute me titille imaginons que Trump gagne mais que ses grands électeurs en viennent à ne pas voter pour lui que se passera-t-il ?


    • Gier 13 Le 11 octobre 2016 à 07h07
      Afficher/Masquer

      Une révolution ? Et qui sait si elle ne gagnera pas le vieux continent ?
      Ce n’est pas que j’aspire à la destruction, à la guerre, aux morts et tous les aléas de l’action violente. Mais à la disparition de ce monde soit disant démocratique et plus sûrement libéral et capitaliste dont il n’est pas besoin ici de rappeler la liste sans fin des méfaits dont il est à l’origine.
      Mais je me dis de plus en plus souvent que c’est la seule solution pour ne voir la planète détruite et les hommes mis en esclavage par une poignée de nantis prêts à tout pour conserver pouvoirs, argent et confort.


    • Grim Le 11 octobre 2016 à 08h42
      Afficher/Masquer

      Il me semble que les grands électeurs sont obligés de voter pour le candidat que les électeurs qui l’ont élu ont choisi


      • step Le 11 octobre 2016 à 10h03
        Afficher/Masquer

        Un grand électeur est parfaitement libre de son choix, à ne jamais oublier. C’est rare qu’il ne tienne pas parole sur son engagement, c’est tout.


      • terra Le 11 octobre 2016 à 15h19
        Afficher/Masquer

        Pas du tout, il est déjà arrivé que les grands électeurs “changent d’avis” et l’élection a toujours été validée…


    • Andrae Le 11 octobre 2016 à 15h05
      Afficher/Masquer

      … les deux candidats sont à priori les pires de l’histoire.… – Fabrice.

      Oui. Mais amha on voit ici le début du reveil. HRC est la candidate de l’Establishment neo-con + neo-lib, qui ne font plus qu’un!

      Cela correspond à une longue tradition, camouflée. Bill Clinton de gauche? pour l’égalité? pour la communauté noire? les pauvres? l’éducation? – à mourir de rire!

      Partis majoritaires divisés: Les Repubs, leurs candidats normatifs (J. Bush ..) qui n’ont pas pu passer, et le candidat outsider Trump qui a été accepté. Chez les Dems, Sanders le ‘socialiste de l’ancienne garde,’ mais faisant partie du serail a été évincé pendant les primaires par trucage (les primaires sont un bordel incroyable.) Dans les derniers e-mails (Podesta files) de Wikileaks on comprend que les Dems pensaient que le seul adversaire que HRC pouvait battre était … Trump! Ce qui explique également en partie sa présence.

      HRC et DT sont des figures issues du système et très représentatifs des forces ‘politiques.’

      https://wikileaks.org/podesta-emails/


      • tepavac Le 11 octobre 2016 à 20h31
        Afficher/Masquer

        oui quant à Sanders il s’est couché si vite qu’il fait déjà penser à un “cheval de Troyes” destiné à piéger ses électeurs dans un cul de sac.


  5. DocteurGrodois Le 11 octobre 2016 à 07h08
    Afficher/Masquer

    En frappant au-dessous de la ceinture, Clinton s’est ouverte à une contre-attaque qui ne s’est pas faite attendre.

    Le problème d’Hillary Clinton, c’est qu’elle traîne tellement de casseroles que toute attaque frontale est un boomerang potentiel. Si elle continue dans cette voie, le troisième débat sera un bain de sang. Vous noterez que Trump n’a pas encore mentionné la Fondation Clinton…

    L’électorat est déjà tellement clivé que ces débats ne servent guère qu’a renforcer les convictions déjà faites. Personnellement, je pense qu’un moment Brexit est possible. Le vote des “invisibles” (je ne sais comment traduire “flyover America”) va peser de la même manière.


  6. Flore Le 11 octobre 2016 à 07h14
    Afficher/Masquer

    Nous allons peut être faire pire avec Le Pen vs Sarkozy!


    • Dommage Le 11 octobre 2016 à 09h25
      Afficher/Masquer

      Je ne sais pas si c’est possible, mais je suis convaincu (hélas) qu’on va essayer très fort.


    • simaqian Le 11 octobre 2016 à 11h25
      Afficher/Masquer

      Cela ne sera pas aussi évident, d’autant que Trump risque d’être plus salavateur pour les US que ne le sera jamais lepen pour la france


  7. Mendoza Le 11 octobre 2016 à 07h28
    Afficher/Masquer

    Jamais vu un tel déferlement de torrent de boue, on exhume des cassettes de vestiaires, on envoie des “stars” insulter un candidats de la pire manière et on s’offusque le lendemain tel Tartufe quand on rappelle le passé de délinquant sexuel de Clinton.
    L’establishment paniquerait-il?
    Quoiqu’il en soit, ces procédés infâmes utilsés contre Trump laisseront des marques indélébiles de haine pure au sein de son électorat, qui est, rappelons le, la colonne vertébrale du pays. Clinton va peut-être gagner, mais on va droit vers la guerre civile quand on maltraite et méprise autant une telle proportion de la population.
    Au soir de l’élection, il faudra regarder attentivement les états où Trump fait un tabac. Nous aurons là les foyers des futures séditions contre Washington. Ne jamais oublier que les soldats et ls flics votent à 70% pour Trump. Il faudra, après les avoir insulter, que Clinton aille leur dire d’aller faire ses guerres…


    • sécotine Le 11 octobre 2016 à 09h09
      Afficher/Masquer

      Savez vous comment les services de sécurité appelaient Air Force One au temps de Clinton ?
      “Air Fuck One” !


    • Dominique Le 11 octobre 2016 à 10h22
      Afficher/Masquer

      « Clinton va peut-être gagner, mais on va droit vers la guerre civile »

      Ma modeste analyse me fait penser que la guerre civile sera plutôt sous Trump. La menace sous Clinton est la guerre mondiale.


  8. jp Le 11 octobre 2016 à 07h49
    Afficher/Masquer

    et tout ça, ce genre de débat, cette pseudo-hostilité, n’était que du (mauvais) cinéma ?
    https://lefranctireur.files.wordpress.com/2015/08/trump_clinton.jpg


  9. Catherine Le 11 octobre 2016 à 08h05
    Afficher/Masquer

    Il n’y a pas eu différents sondages comme pour le premier débat ?


  10. DocteurGrodois Le 11 octobre 2016 à 08h10
    Afficher/Masquer

    Le problème lorsqu’on défend la liberté d’expression, c’est que la plupart du temps on se retrouve à défendre des gens qui vous dégoûtent.

    (Je paraphrase, je crois que c’est Salman Rushdie qui avait dit ça.)


  11. Tim-X Le 11 octobre 2016 à 08h16
    Afficher/Masquer

    En gros, Clinton aurait perdu à coup sûr face à n’importe qui d’autre. Le fait que ce soit Trump qui est malgré tout un ovni politique jette le doute et rend cette élection plus authentique car plus incertaine.

    Je n’aimerais pas avoir à choisir entre deux personnes qui ont chacune leur lot de casserolles. Ah mais attendez, si, paraît-il que des élections arrivent en France.
    Juppé / Le Pen, vous le voyez arriver ou pas ?


    • tepavac Le 11 octobre 2016 à 20h47
      Afficher/Masquer

      Trump n’est pas un communicant, mais un homme d’entreprise. Si il gagne nous constaterons seulement de quelle matière il est fait.
      Dire que le sort de la planète dépend de ces deux là fait froid dans le dos.


  12. Theoltd Le 11 octobre 2016 à 08h29
    Afficher/Masquer

    Le niveau des candidats est pitoyable. Debat au ras des paquerettes. C’est une honte pour un pays pareil, et un non sujet pour moi. Il y aurait tant a dire sur la Syrie, l’Onu, la Russie, mais le Blog se concentre sur Zemmour et Trump. Auto censure en période de (pre) guerre?


    • Tim-X Le 11 octobre 2016 à 08h44
      Afficher/Masquer

      Un non-sujet mais tu prends le temps de commenter :-))

      Je ne crois pas que le blog fasse l’impasse sur les autres sujets mais les élections américaines, ce n’est pas un non-sujet. Simplement, les débats et les candidats ne sont pas à la hauteur des enjeux. C’est de cela qu’il est rendu compte.

      Une nouvelle vidéo sur la chaîne Thinkerview (en collaboration avec ce blog) vient de paraître : https://www.youtube.com/watch?v=N845HBEzzGY

      Elle répondra à tes attentes, en attendant de nouveaux articles !


    • simaqian Le 11 octobre 2016 à 11h38
      Afficher/Masquer

      bah en même temps cela reflète le niveau de nos démocratie, et personnellement je n’en attendais pas plus que cela, cela fait longtemps que la raison a abandonné nos pays, on est dirigé par des fous et des ignorants depuis des décennies


  13. dan Le 11 octobre 2016 à 08h35
    Afficher/Masquer

    je préfère la paix à la guerre. Avec Trump on a une chance d’échapper à la guerre, avec Clinton on a zéro chance.


  14. Bellot Le 11 octobre 2016 à 08h52
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    L’étrange sentiment de passer en voiture à proximité d’un grave accident avec son lot de voitures au ralenti essayant de saisir quelques morbides détails de la scène.
    Tout se passe comme si cette élection produisait une sorte de fascination d’abord au regard des effets géopolitiques qu’elle engendrera, ensuite sur l’exceptionnelle absence de rectitude morale, de probité de chacun des candidats. Panem et circenses?
    Je ne trouve pas très réjouissant que la première puissance militaire au monde voit son système de représentation politique dans un tel état de décrépitude, c’est même très inquiétant…
    Pour le reste du show, une caste médiatique française fidèle à sa soumission aux puissants qui les possèdent.


  15. reneegate Le 11 octobre 2016 à 09h08
    Afficher/Masquer

    Par contre menacer Snowden et Assange de prison est considéré comme démocratique. Il faut suivre et c’est pas facile lorsqu’on est un tant soit peu rationnel.


  16. Dva Le 11 octobre 2016 à 09h12
    Afficher/Masquer

    Est-ce que cela a vraiment une importance d’avoir un plutôt que l’autre ?
    Peut-être Clinton dans le sens de mieux faire passer les choix du complexe militaro industriel ..sinon?


    • patrick Le 11 octobre 2016 à 11h04
      Afficher/Masquer

      les choix du complexe militaro-industriel sont simples : la guerre , encore la guerre , toujours la guerre.
      si on pouvait éviter ça , ça serait pas mal.


  17. Nerouiev Le 11 octobre 2016 à 09h28
    Afficher/Masquer

    Nous avons l’image même de l’Amérique actuelle sous les yeux ; c’est pitoyable. Quel espoir pour l’avenir ? Et dire qu’ils sont en plus les modèles de nos élus qui continueront à les vénérer !


  18. Eric83 Le 11 octobre 2016 à 09h42
    Afficher/Masquer

    Et dire que nous assistons à la campagne électorale destinée à l’élection du prochain président de la 1ère puissance mondiale. C’est pitoyable.

    C’est, de plus, particulièrement inquiétant pour ne pas dire anxiogène de penser que l’un de ces deux personnages totalement inaptes à la fonction sera pourtant, d’ici un mois, le nouveau président des US.

    Qui de Trump ou Killary sera le prochain président US et quelles perspectives pour l’après élection?

    Une analyse intéressante de Bruno Bertez :
    https://brunobertez.com/2016/10/10/lestablishment-a-detruit-la-candidature-de-trump-la-campagne-est-finie-mais-cest-le-vrai-commencement/


    • izarn Le 12 octobre 2016 à 22h05
      Afficher/Masquer

      Justement il est possible qu’ils ne soient plus trop la première puissance mondiale…
      Ce qui explique ce défouloir…Bas les masques.


  19. Jean-Paul B. Le 11 octobre 2016 à 10h44
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    H. Clinton est la candidate préférée des “faucons” qui rêvent d’en découdre avec la Russie (cf. les déclarations du fade Ayrault). D. Trump est un bateleur de foire mais qui semble moins enclin à s’occuper de ce qui se passe au delà des frontières US.
    Dans tous les cas nous n’avons pas la main pour choisir, alors…


  20. Toff de Aix Le 11 octobre 2016 à 13h07
    Afficher/Masquer

    Les ztazinis sont en train de s’effondrer littéralement sous nos yeux. Je m’en rejouirais presque si ils ne menaçaient pas de tous nous embarquer dans leur chute.


  21. theuric Le 11 octobre 2016 à 13h31
    Afficher/Masquer

    Je ne vois pas en quoi nous pourrions parler de faucons, ils ne sont pas si faux que cela, non?
    Comme le dit plusieurs commentateur, dorénavant ça fleure bon la guerre civile en ce beau pays de cocagne d’au-delà de l’Atlantique.
    En fait les oligarques étasuniens, ceux qui soutiennent à bout de bras nos Le Pen, Montebourg, Jupé, Hollande, Junker, n’ont pas compris, dans leur angoisse existentielle, que laisser Monsieur Trump gouverner le pays aurait permis aux U.S.A. de se refaire une santé pour, ensuite, rebondir dix à quinze ans après.
    Trump est isolationniste , là se trouve l’angoisse existentielle des oligarques de l’empire U.S., c’est sûr quoi ils se raccrochent, c’est ce qu’ils ne veulent pas perdre.
    Or, de ne pouvoir supporter ce petit pas en arrière, ce sera plus que leur fortune qu’ils perdront, leur vie, comme, dans peu de temps, tant d’américains.
    Mais que sont les Amériques devenues?


  22. Boris Le 11 octobre 2016 à 14h57
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Le point de vue intéressant de Caroline Galactéros :
    Docteur en Science politique, ancien auditeur de l’IHEDN, elle a enseigné la stratégie et l’éthique à l’Ecole de Guerre et à HEC. Colonel de réserve, elle dirige aujourd’hui la société de conseil PLANETING et tient la chronique “Etat d’esprit, esprit d’Etat” au Point.fr. Elle a publié “Manières du monde. Manières de guerre” (éd. Nuvis, 2013) et “Guerre, Technologie et société” (avec R. Debray et V. Desportes, éd. Nuvis, 2014). Polémologue, spécialiste de géopolitique et d’intelligence stratégique, elle décrit sans détours mais avec précision les nouvelles lignes de faille qui dessinent le monde d’aujourd’hui.

    http://galacteros.over-blog.com/2016/10/donald-trump-separer-le-bon-grain-de-l-ivraie.html

    Ses deux derniers billets propres à la géopolitique :
    Décision grotesque de Francois Hollande, la réponse cinglante de Vladimir Poutine
    http://galacteros.over-blog.com/2016/10/figarovox-la-decision-de-vladimir-poutine-humilie-la-diplomatie-francaise.html
    Point de situation en Syrie
    http://galacteros.over-blog.com/2016/10/alep-al-bab-raqqa-un-etat-des-lieux-du-conflit-en-syrie.html


    • Eric83 Le 11 octobre 2016 à 18h59
      Afficher/Masquer

      Merci pour les liens vers ce blog où l’on peut lire enfin, sur un média MSM, des propos lucides sur la “politique” étrangère lamentable et dangereuse de la France.


      • Homère d'Allore Le 11 octobre 2016 à 20h42
        Afficher/Masquer

        Ne pas confondre le Figaro (mainstream) et le Figaro Vox (très souvent dissident du style Marie France Garaud.)

        Quant à Caroline Galactéros (dont je pense, au vu de son style écrit, qu’elle laissait des commentaires sur le blog d’Olivier sous pseudonyme il y a quelques mois), je n’arrive pas à comprendre qu’une femme aussi intelligente soutienne Nicolas Sarkozy !?!


        • tepavac Le 11 octobre 2016 à 22h26
          Afficher/Masquer

          je n’arrive pas à comprendre qu’une femme aussi intelligente soutienne Nicolas Sarkozy !?!

          Peut-être simplement le travail de son entreprise de conseil. Mais c’est vrais que cela fait désordre.


    • tepavac Le 11 octobre 2016 à 22h22
      Afficher/Masquer

      effectivement, merci pour les liens.
      Ceci montre encore une fois, me persuade, que ce n’est pas une guerre entre “l’occident” et les “autres”, mais belle et bien une guerre d’un clan de “vampires hétéroclites” contre les populations mondiales qu’ils considèrent comme du et leur bétail.
      On dit que le linge sale, ne se lave jamais mieux qu’en famille, et bien ça risque de décaper dur…


  23. Andrae Le 11 octobre 2016 à 16h18
    Afficher/Masquer

    La gadoue de la campagne sert à masquer les véritables enjeux.

    Les médias (1) poussent très fort sur la culotte (etc.), les attaques personelles, l’hostilité entre les 2 candidats. Certains élécteurs suivent, c’est un défouloir immonde et hysterique.

    Pcq si les vrais enjeux – à l’intérieur, éducation, travail, impots, globalisation (+…) – mais surtout de politique étrangère étaient abordés sérieusement Trump gagne illico, et les supporteurs de Sanders se manifesteraient >> nouveaux parti fort, nouvelles actions, liens ou ? avec Jill Stein, etc.

    l’Establishment essaye à tout prix de maintenir l’ordre ancien en déplacant le débat dans le caniveau (ils pensent pouvoir le controller!) ils s’en foutent que les USA sont la risée du monde.

    Sur les forums les pro-Sanders et les pro-Trump s’affrontent, mais le consensus est fait, “On se battra après l’éléction.” Pas de HRC. Après on verra, oui mon frère, respect, je t’aime.

    1. Aucun journal aux USA est supporteur de Trump. Je suppose ? qu’en France les merdias sont pareils. (Le Monde, etc.)

    http://www.motherjones.com/politics/2016/09/clinton-trump-newspaper-endorsements

    (je ne suis pas fan de DT.)


  24. Zasttava Le 11 octobre 2016 à 17h36
    Afficher/Masquer

    Cela fait plusieurs heures (au moment je tape) que les nouvelles révélations de Wikileaks confirme que Clinton savait que “l’Arabie et le Qatar fournissent un soutien logistique et financier à Daech” (email d’aout 2014 !).
    Et bien que lis-je dans le fil actu de Google France : “de nouvelles révélations accablantes pour Trump à venir”…etc.

    On ne s’étonnera pas que la dernière enquête IPSOS “Fracture Françaises” aient révélé que seuls 20% des français appréciaient le travail de nos journalistes…


    • Eric83 Le 11 octobre 2016 à 18h53
      Afficher/Masquer

      Je me suis fait la même remarque. Silence assourdissant des médias français sur les nouvelles révélations des”Podesta-Clinton-Leaks” dont celui que vous citez, potentiellement lourd de conséquences pour Killary et Obama.
      En revanche les médias anglo-saxons depuis plusieurs heures ou une révélation lourde chasse l’autre.
      Quelques jours avant le 3ème débat, Trump va avoir de la matière. A moins que Killary ne soit invitée à jeter l’éponge comme Trump ce week-end.


  25. Dva Le 11 octobre 2016 à 18h40
    Afficher/Masquer

    L’élection de Trump pourrait être un élément déclencheur d’une forme de révolution étasunienne par rapport au train train des vieux modèles…Qui sait ?


  26. Feubeuh Le 11 octobre 2016 à 18h51
    Afficher/Masquer

    Je suggèrerais bien de lire l’excellent article de l’excellent David Cay Johnston, vainqueur du Pulitzer en 2001 sur Donald Trump.
    (No other candidate for the White House this year has anything close to Trump’s record of repeated social and business dealings with mobsters, swindlers, and other crooks.)


  27. Anthony Le 11 octobre 2016 à 18h56
    Afficher/Masquer

    @ DocteurGrodois “…..Si elle continue dans cette voie, le troisième débat sera un bain de sang. Vous noterez que Trump n’a pas encore mentionné la Fondation Clinton”

    Il a gardé son joker, donc le coup de grâce, pour le dernier débat ?

    Mais les sans dents sont sensibles aux délocalisations. Ce qui est bien normal quand il faut travailler pour survivre et ils réfléchiront au moment de voter.

    http://www.insolentiae.com/etats-unis-ca-delocalise-quand-les-usines-partent-au-mexique/


    • Dva Le 11 octobre 2016 à 21h53
      Afficher/Masquer

      Bon , allez pour appuyer la démarche on pourrait demander à ceux qui disent le contraire de faire un périple de deux mois , sac à dos en Libye avec leur familles et amis …allez au hazard… disons les Renders,Hollande, Cameron( Blair n’était pas mal ds son genre…) et Obama…Bon , il y a mieux …La Syrie …le Yémen …ok …personne n’est parfait !


  28. Xavier Le 11 octobre 2016 à 22h05
    Afficher/Masquer

    Je n’imagine pas que cette chute dans les caniveaux de la politique ne soit pas le symptôme d’une situation systémique extrêmement tendue…

    L’expansionnisme est un problème en soi, qu’il soit de modalité monarchique, religieuse, communiste ou capitaliste.

    Le problème est que le capitalisme nous a plongé dans une léthargie intellectuelle profonde par un confort qui nous fait nous croire progressistes.

    Le réveil sera aussi dur que nous avons rendu la vie de nombreux peuples impossible pour préserver cette domination, en toute inconscience mais de manière coupable.


  29. Sabine FERGUSON Le 12 octobre 2016 à 08h15
    Afficher/Masquer

    C’est très glauque mais pas si étonnant quand on sait ce qui se dit aux USA sur les politiciens et leurs cercles :
    “Les victimes de prédilection des Démocrates sont les femmes, celles des Républicains, les enfants et les mineurs….”
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Scandale_Franklin


  30. David D Le 12 octobre 2016 à 14h42
    Afficher/Masquer

    D’un côté, Hillary est amusante, vu les casseroles de son mari, elle se lance dans un sujet sur lequel elle n’est pas crédible. De l’autre, Trump doit comprendre qu’il n’est pas très malin avec ses saillies.
    Si les deux candidats sont aussi mauvais l’un que l’autre, notre intérêt est la victoire de Trump, puisqu’Hillary fait partie d’un réseau de nuisibles en permanence à la tête de l’Etat. Trump même mauvais a l’avantage de casser le thermomètre de l’establishment américain. Qui plus est, Trump est comme “isolationniste”. Donc, pour tous ceux qui ne sont pas américains, deux bonnes raisons de souhaiter sa victoire sans adhérer à ce qu’il est.
    Pour le plus important, la politique internationale, malgré ses défauts, Trump tient un discours assez sensé, juste qu’il ne sait pas trop le défendre. C’est une légende que les politiques ont des conseillers, je les ai toujours trouvés anormalement mauvais. Dommage qu’il se discrédite par ses obscénités.


    • izarn Le 12 octobre 2016 à 22h38
      Afficher/Masquer

      Juger un homme politique sur ses “obscénités” est assez désolant.
      Les mecs qui n’ont jamais tenu une mitraillette, ni fait un service militaire.
      S’il faut limoger un général parcequ’il dit des obcénités dans un vestiaire, ou va-t-on?


  31. Socrates Le 12 octobre 2016 à 21h24
    Afficher/Masquer

    Les medias ne croyaient pas au Brexit ; “David Cameron” l’a fait ;-).
    Les medias ne croient pas Trump Président, les américains vont le faire.

    Vive la Démocratie !


Charte de modérations des commentaires