Vu aux USA – et pas ici… 🙂

C’est que le Bill ne va pas fort non plus (il n’a que 70 ans pourtant…)

Source : The Hill, le 13/09/2016

CBS News a édité un clip vidéo et sa transcription en supprimant un commentaire de l’ancien président Bill Clinton lors d’une interview selon lequel Hillary Clinton, maintenant candidate démocrate à la présidentielle, s’est « souvent » évanouie dans le passé.

Bill Clinton était assis avec Charlie Rose de CBS ce lundi essayant de clarifier les questions concernant la santé de sa femme après qu’elle se soit évanouie alors qu’elle entrait dans un monospace lors d’une cérémonie commémorative du 11/9 ce dimanche.

« Eh bien, si c’est le cas, alors c’est un mystère pour moi et pour tous ses médecins, » a déclaré Bill Clinton quand Rose lui a demandé si Hillary Clinton était simplement déshydratée ou si la situation était plus grave. « Souvent – enfin, pas souvent, rarement, à quelques reprises, au cours des dernières années, de nombreuses années, le même genre de chose lui est arrivé quand elle était gravement déshydratée, et elle abattait un boulot dingue, vous le savez, avant, quand elle était sénatrice, puis quand elle a été secrétaire d’État dans les années qui ont suivi. »

Mais la version « CBS Evening News » a supprimé le terme « souvent » utilisé par Clinton. Et un examen par The Hill de la transcription officielle publiée par le réseau montre que la séquence de Clinton disant « Souvent – enfin, pas souvent, » a également été enlevée.

Chuck Ross du Daily Caller a été le premier à découvrir la modification.

Curieusement, contrairement à la version de CBS Evening News, sur la version diffusée sur CBS This Morning, on entend Clinton dire « souvent ».

Les contraintes de temps ne sont probablement pas en cause, car il faut moins de trois secondes à Clinton pour dire « souvent – enfin, pas souvent. »

The Hill a demandé à CBS News de s’exprimer sur le sujet.

Regardez la vidéo ci-dessus et lisez la transcription ci-dessous :

Ci-dessous l’extrait qui sera diffusé ce soir sur “CBS EVENING NEWS” AVEC SCOTT PELLEY :

BILL CLINTON : Elle se remet bien. Elle était encore mieux hier soir avant d’aller dormir. Elle avait passé une bonne nuit. C’est hier qu’elle s’est déshydratée.

CHARLIE ROSE : Est-ce que c’est ce qui est arrivé ? Elle s’est juste déshydratée. Parce que quand vous regardez cet effondrement, cette vidéo qui a été prise, vous vous demandez si ce n’est pas plus grave qu’une déshydratation.

BILL CLINTON : Eh bien, si c’est le cas, alors c’est un mystère pour moi et tous ses médecins. [NdT : La coupe à été là] Rarement, à quelques reprises, au cours des dernières années, de nombreuses années, le même genre de chose lui est arrivé quand elle était gravement déshydratée, et elle abattait un boulot dingue, vous le savez, avant, quand elle était sénatrice, puis quand elle a été secrétaire d’État dans les années qui ont suivi. »

CHARLIE ROSE : Mais plus important encore, elle mène une campagne épuisante. Et vous savez ce que c’est, et elle est plus âgée que vous lorsque vous faisiez la vôtre.

BILL CLINTON : Et elle a vécu deux jours et demi difficiles avant celui où elle a eu le vertige. Aujourd’hui elle a pris une décision, que je pense raisonnable, d’annuler sa journée de campagne pour prendre un jour de repos en plus.

CHARLIE ROSE : Est-il possible qu’elle s’absente de la campagne électorale pendant des semaines ?

BILL CLINTON : Non, pas du tout. J’aurais du mal à la retenir un jour de plus.

Source : The Hill, le 13/09/2016

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

=================================================

Comparez donc la version coupée façon URSS 1982 “Le Premier Secrétaire va bien” :

AVANT (à partir de 10′) :

APRÉS (à partir de 35′) :

clinton-sante

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Une réponse à CBS News publie la transcription et une vidéo de Bill Clinton discutant de la santé d’Hillary

  1. Mat Le 11 octobre 2016 à 10h16
    Afficher/Masquer

    C’est quand même pas de chance : en voulant cacher ce qui peut passer pour un lapsus (révélateur ou non), cette mini-censure va amplifier la diffusion de cette maladresse de Bill Clinton (effet Streisand).

    Les deux versions de la vidéo ont été diffusées, ce qui montre une grande incompétence dans la censure.

    Mais cela pose la question : est-ce que les coupes d’interviews à la demande des interviewés sont une pratique habituelle? Est-ce que les médias s’y plient gentiment? Connivence?


Charte de modérations des commentaires