Suite des derniers rebondissements sur la campagne électorale et les médias, avec ici François Asselineau :

69 réponses à Asselineau : “C’est dommage qu’on passe à autre chose !”

Commentaires recommandés

jean-luc Le 23 avril 2017 à 00h49

Mme Caribou, votre raisonnement est particulièrement spécieux puisque les 3 vidéos sont faites d’extraits publics antérieurs au 21 avril minuit. Sauf erreur, la loi n’impose pas (encore ???) d’effacer tout article et toute vidéo à caractère politique déjà rendu public.
Par ailleurs, un blog – sauf erreur là encore – n’est pas (heureusement) soumis aux diktats du CSA ni à la loi scélérate Urvoas. Ou alors vous demandez le retour au cabinet noir de Louis XIV et à la censure du courrier sous le régime de Vichy …
Merci pour ces vidéos que je connaissais et qui sont particulièrement pertinentes.

  1. gendan Le 23 avril 2017 à 00h01
    Afficher/Masquer

    C’est LAMENTABLE !!!!!!!! Tout ça prouve bien qu’en effet, Emmanuel Macron est un pur produti marketing.


    • somebulle Le 23 avril 2017 à 07h51
      Afficher/Masquer

      Voici le lien pour le portrait critique d EM que la télévision suisse a diffusé jeudi soir ”prime time”

      https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/presidentielle-franaise-le-mysterieux-monsieur-macron?id=8557240


      • RV Le 23 avril 2017 à 19h10
        Afficher/Masquer

        ce portrait suisse ne dit rien d’intéressant
        aucun intérêt . . .
        il est complétement creux
        on n’y apprends rien . . .


    • Jean Le 23 avril 2017 à 10h33
      Afficher/Masquer

      Ce qui est lamentable c’est que vous trouviez encore le moyen de parler d’EM (Si l’on considère qu’il n’y a pas de pas de publicité négative.) dans un article destiné à nous présenter un candidat que les français connaissent mal. Monsieur Asselineau à pourtant des choses intéressantes à dire mais, pour les entendre, encore faut-il arrêter de parler de celui qu’on cherche à nous vendre comme un vulgaire produit de consommation courante. L’une des forces du système qui nous opprime est de faire de nous les supplétifs de ceux que nous croyons combattre.


    • VAZY Francky Le 24 avril 2017 à 12h13
      Afficher/Masquer

      [MODERATION : c’est du complotisme, apporter des preuves]


      • JINSA Le 25 avril 2017 à 12h28
        Afficher/Masquer

        Votre message semble un peu trop court pour exprimer une idée construite

        PAS DE PITIE POUR LES CONSPIS !


  2. Louis Le 23 avril 2017 à 00h13
    Afficher/Masquer

    Comme il dit c’est dommage qu’on passe à autre chose ! Les pieds dans le plat après double salto arrière ! Parfait ! On sent bien l’embarras des journalistes !

    Ceci dit il a quand même un gros problème Asselineau … voire deux.

    – D’abord son plus gros problème ce sont les questions de société. Il voit le monde comme un énarque (ceci dit il est énarque après tout) c’est à dire qu’il voit le monde à travers des chiffres et des textes de loi, comme un technocrate. Le mariage pour tous, l’immigration, l’identité, la délinquance dans les banlieues ça va être des thématiques dont il va être assez absent, alors que ça compte pour les français.

    – Ensuite il a un problème de … courage politique (je ne vois pas comment le dire autrement). Récemment le nombre de circonvolutions qu’il a effectué lors de la question du vélodrome m’a laissé coi. Pour quelqu’un qui se dit gaulliste ça fait quand même tache. C’est pas son premier flagrant délit de lâcheté et c’est assez inquiétant d’ailleurs.


    • Jean Le 23 avril 2017 à 10h31
      Afficher/Masquer

      Je vous ferai remarquer, pour élucider votre premier problème, que FA considère qu’aucune des problématiques qui frappent nos sociétés ne pourra être résolues tant que nos politiques seront soumises aux oukases de Bruxelles ou de Washington. Il proposera ensuite des referendums d’initiatives populaires et présidentiels sur les grands problèmes de sociétés.
      Concernant son courage politique je vous invite à imaginer la carrière politique qu’il aurait pu faire s’il s’était abstenu de créer à partir de rien, sans le soutien des médias et des banques, un parti politique qui est en opposition frontal avec l’oligarchie.


    • Un homme averti en vaut deux Le 23 avril 2017 à 11h20
      Afficher/Masquer

      D’accord sur le coté énarque et technicien, mais au moins il sait de quoi il parle sans se contenter de répéter un discours formaté par une ribambelle de conseillers payés par … vous !

      Et le problème de la plupart des français c’est justement d’être focalisés sur les problèmes sociétaux et pas assez sur l’économie et la géopolitique (cela se voit d’ailleurs au nombres de commentaires suivant que le sujet soit purement économique ou purement sociétal).

      La politique économique c’est le sommet de la pyramide, vient ensuite la géopolitique, tout les aspects sociétaux en découlent, les exemples ne manquent pas.

      A décharge on peut avancer sans crainte que les politiques, les médias et leur cohorte de “spécialistes” font tout pour que les français déclarent “ne rien y connaître” en économie.
      Dommage !


    • David D Le 23 avril 2017 à 13h19
      Afficher/Masquer

      Le parti étant de rassemblement autour d’une priorité absolue, il est nécessaire de ne pas trancher dans les questions clivantes, questions de société. Mais, justement, la sortie de l’UE va libérer les politiques pour apporter des solutions aux questions de société, et si Asselineau assurant le frexit ne plaît pas, il y aura des élections à nouveau dans cinq ans dans une France sans UE-gopé. C’est un parti-outil dans l’urgence, me semble-t-il. Le mariage pour tous, il est déjà passé et les politiques n’y reviendront pas dans l’UE. Le référendum sur l’immigration, cela permettra d’engager une action non dirigée par les partis, ou par un parti, mais sur une moyenne non diabolisée ou angélisée de l’opinion. L’identité, heu ? pas compris, la délinquance pourquoi de côté ? Le manque de courage, je n’ai pas remarqué ça, à moins de le considérer comme un FN déguisé ce qu’il n’est visiblement pas. Le Vel d’Hiv, c’est vrai qu’il a été mal à l’aise, mais il a rappelé la position gaullienne, sauf qu’il ne la partagerait pas.


    • R=C Le 23 avril 2017 à 16h57
      Afficher/Masquer

      Sa position à toujours été très claire sur les sujets clivants: ce n’est pas le moment. Alors on peut ne pas adhérer à ça, mais tout de même, quand on voit le bazar (largement orchestré) que ça été lors du mariage pour tous et ce que ça comportait comme division de la populace entre les gentil pro et les méchants contre ( représenté par frigide barjot :/), on peut quand même se demander si c’est bien le moment de se poser se genre de question, sauf si évidemment le but est de faire écran de fumée pour faire passer autre chose en douce…

      En ce qui concerne le communautarisme, l’islam, les banlieues etc… Certes il y a des questions à se poser mais il me semble que la position de FA la dessus est de considérer que dans une société où le système est en train de partir en couille il ne faut pas s’étonner de voir des personnes se tourner vers d’autres valeur que la République. Il faudrait déjà que la République soit désirable avant tout. C’est peut être un peu utopiste comme raisonnement mais perso, je trouve que ça se tient.
      Bref, il y a des priorités et je ne trouve pas qu’il ait tord de ne pas se disperser.

      En ce qui concerne le vél dhiv, ben je ne comprends pas trop ce qui gêne dans sa réponse.


    • UltraLucide Le 23 avril 2017 à 18h07
      Afficher/Masquer

      Les questions de société que vous évoquez contiennent de graves menaces contre la cohésion de la France et sa dissolution comme peuple et nation.
      Aucun responsable politique français ne peut y répondre car aucune initiative forte n’est possible dans un pays totalement soumis à une foule de pressions étrangères et lobbyistes. La France est soumise à l’UE, à la cour de justice européenne, aux diktats sociétaux de Bruxelles, à la folie des frontières ouvertes, aux diktats économiques allemands, à l’Euro mortifère, à l’OTAN et aux moindres désideratas de l’oligarchie américaine.
      Pas d’identité sans souveraineté, pas de souveraineté en restant dans l’UE et l’Euro. Auf wiedersehen, Deutsche Europa!
      Ensuite, un vaste champ de possibles s’ouvrira, dur à parcourir, mais c’est ça ou la mort lente….


    • blue rider Le 26 avril 2017 à 22h30
      Afficher/Masquer

      sa réponse sur le vel d’hiv est la meilleure et la plus reconnue sur le net par des journalistes. En une phrase il a clôturé le débat.


  3. Caribou Le 23 avril 2017 à 00h16
    Afficher/Masquer

    Désolée de faire ma chieuse, mais en principe, la veille de l’élection présidentielle, on est en période de neutralité svp… Applicable à tous, autant que possible.

    https://presidentielle2017.conseil-constitutionnel.fr/tout-savoir/la-campagne-sur-internet/regles-faut-respecter-reseaux-sociaux-jour-veille-scrutin/
    “Les citoyens ne sont pas non plus exemptés du respect de ces règles. Il est donc préférable de s’abstenir de toute activité de propagande la veille et le jour du scrutin.”

    (et je ne dis pas ça pour défendre Macron, pas du tout, mais tout le monde est désormais au courant de tout ça – et en plus, là, il y a des vidéos à caractère clairement militant…)


    • Lej Le 23 avril 2017 à 00h24
      Afficher/Masquer

      C’est le CSA qui fixe les règles et règlemente et ce qu’il dit c’est que sur Internet c’est OpenBar, c’est clair ?!
      https://youtu.be/oM_h0wj_ViY?t=4m27s
      🙂


    • Laurence Le 23 avril 2017 à 00h35
      Afficher/Masquer

      Vous avez tout à fait raison, Caribou, sur la forme, mais sur le fond, je suis néanmoins très contente qu’Olivier sorte de son devoir de réserve en postant ces vidéos. Merci Olivier!


      • christophe christophe Le 23 avril 2017 à 07h04
        Afficher/Masquer

        annulons les élections présidentielles pour vice de forme, on pourra mettre tout sur la table 🙂


    • Jerome Le 23 avril 2017 à 00h36
      Afficher/Masquer

      @Caribou Je te suggère d’aller voir les articles du monde publiés ce jour et de leur faire la remarque


      • RPU Le 27 avril 2017 à 07h03
        Afficher/Masquer

        Tout à fait d’accord. La campagne n’a pas permis de présenter les programmes des candidats non médiatisés. On a volé cette campagne aux Français. C’est une honte que le gouvernement ait organisé une campagne non démocratique.


    • jean-luc Le 23 avril 2017 à 00h49
      Afficher/Masquer

      Mme Caribou, votre raisonnement est particulièrement spécieux puisque les 3 vidéos sont faites d’extraits publics antérieurs au 21 avril minuit. Sauf erreur, la loi n’impose pas (encore ???) d’effacer tout article et toute vidéo à caractère politique déjà rendu public.
      Par ailleurs, un blog – sauf erreur là encore – n’est pas (heureusement) soumis aux diktats du CSA ni à la loi scélérate Urvoas. Ou alors vous demandez le retour au cabinet noir de Louis XIV et à la censure du courrier sous le régime de Vichy …
      Merci pour ces vidéos que je connaissais et qui sont particulièrement pertinentes.


    • Emm69 Le 23 avril 2017 à 02h38
      Afficher/Masquer

      Voici de quoi rétablir l’équité : Emmanuel Macron est un homme séduisant, il est beau. Je l’ai entendu mainte fois cet argument de fond…


      • Un homme averti en vaut deux Le 23 avril 2017 à 11h23
        Afficher/Masquer

        Et Fillon a tellement un bon programme, le meilleur !
        On se tue à vous le répéter !
        Quand même pas difficile à comprendre (Ironie bien sûr)


    • Manuel Le 23 avril 2017 à 02h42
      Afficher/Masquer

      Pour aller plus loin que Caribou, je trouve dommage que nous n’avons pas eu de pages comme celles-ci sur les-crises. Il y a eu une très sérieuse série sur Macron, mais pratiquement rien sur les autres. Comparés à ce qu’on a pu avoir sur le Brexit et les élections américaines…
      Pourtant les sujets économiques ou les crises politiques n’ont pas manqué pendant la campagne. Et du coup, je trouve que les-crises est passé complètement à côté de la campagne présidentielle.

      Cette volonté est la volonté de de ne pas dire explicitement son choix. Pourquoi ne pas chercher la transparence ? Je trouve sain que les médias affichent leur choix au vu que l’information est soumise à l’idéologie de leur pensée.


    • yvon Le 23 avril 2017 à 06h55
      Afficher/Masquer

      il est ***préférable*** que …

      ce n’est pas un principe.


    • patatufle09 Le 23 avril 2017 à 08h00
      Afficher/Masquer

      Le CSA a t’il fait preuve de partialité quand toute la journée les radios généralistes passent leur journée à dézinguer les candidats europathes sans que ceux- là ne puissent répondre. Cela va du billet d’humeur du petit comique de la matinale de france-inter aux analyses économiques poussées d’un Langlet ou d’un Lechypre puis des prises de positions caricaturales des grandes gueules, au petit gouter des grandes voix décrépites d’Europe 1 jusqu’au cérémonial de l’info du soir avec “le pertinent Fogiel”. Ecoutant la radio toute la journée je n’ai pas du tout la même définition de l’équité donnée par le CSA. Jamais une campagne n’a été aussi partiale, aussi méprisante pour les candidats hors système. Et les journalistes de s’en défendre niaisement. Alors oui, espérons en ce jour un deuxième tour Mélanchon-Lepen ne serait- ce que pour voir leurs mines déconfites
      sombrer dans le flot d’analyses de la bêtise ambiante.


    • bats0 Le 23 avril 2017 à 09h30
      Afficher/Masquer

      Oups, je me demandais comment se fait-il que le CSA est pu laisser pratiquer TF1, lors du premier débat des 5 candidats, à une telle sélection des candidats, alors qu’il y a 11 présidentiables : pour moi, le CSA a transgressé leur fonction, en n’annulant pas ce premier débat. Une honte cette institution !


      • miss Le 23 avril 2017 à 16h04
        Afficher/Masquer

        FREXIT = CSA explosé façon puzzle ^ ^
        Avec un paquet d’autres inepties !


    • lecrabe Le 23 avril 2017 à 09h35
      Afficher/Masquer

      La neutralité est à l’appréciation de chacun, voici par exemple l’edito du samedi/dimanche de Ouest-France, un des titres les plus diffusé de la PQR: http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/editorial-presidentielle-l-heure-du-choix-4942372
      François Régis Hutin, le récidiviste de ces lieux, y appelle sans autre forme de procès à voter pour LR, EM ou PS et à ne surtout pas voter pour aucun autre avec force arguments partisans.
      Florilège:
      “On peut donc d’autant moins se laisser aller à un vote où le sentiment ou bien le ressentiment l’emporteraient sur la raison, comme ce fut, semble-t-il le cas, pour l’élection de M. Trump ou pour le Brexit.”
      “Aujourd’hui, ce qui est en jeu c’est le choix entre une société ouverte (Les Républicains, En Marche !, Parti socialiste) ou une société fermée (Front national, France insoumise).”
      “Si l’on y ajoute les coûts générés par la sortie de l’euro prônée par de nombreux candidats et candidate, cela ne fera que diminuer d’autant la valeur des économies de ceux qui en ont. ”

      Si la PQR peut commettre ceci en toute impunité, Internet peut bien compiler des videos sorties bien avant ces 22-23 Avril.


      • Ouallonsnous ? Le 23 avril 2017 à 11h33
        Afficher/Masquer

        Le crabe, vous inversez les valeurs où vous n’êtes pas français et même contre le devenir de notre pays;

        “Aujourd’hui, ce qui est en jeu c’est le choix entre une société ouverte (Les Républicains, En Marche !, Parti socialiste) ou une société fermée (Front national, France insoumise).”

        Je rectifie votre écrit; ce qui est en jeu, c’est le choix entre la continuation de la dissolution de notre pays dans l’UE/OTAN donc une société fermée sous le contrôle de l’oligarchie financière germano-yankee et la récupération de notre être de français républicains et universalistes dans la sortie du carcan de l’UE/OTAN, c’est à dire de notre souverainetée et notre place dans le monde des états-nations indépendants !


        • Jean Aymard Le 23 avril 2017 à 13h32
          Afficher/Masquer

          LeCrabe ne faisait là que citer le journal Ouest France 😉


    • lvzor Le 23 avril 2017 à 12h32
      Afficher/Masquer

      Le Concon n’est pas habilité à règlementer les conversations privées. Cela dit, il est totalement décrédibilisé par son président. (Un peu comme si Balkany était président des Restaus du Coeur…)


    • Julie Le 23 avril 2017 à 12h54
      Afficher/Masquer

      faudrait expliquer ca au Monde qui nous sort “une interview particulièrement destinée aux français pour les appeler à voter utile dès le premier tour pour rester dans l europe” ca laisse sans voix, comme tout le reste “les petits candidats, c est une mascarade, à quoi ca sert” demandait un éditorialiste de la matine de la france culture…
      http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/04/19/peter-sloterdijk-francais-n-eteignez-pas-les-lumieres_5113512_3232.html


  4. Garrel Le 23 avril 2017 à 00h24
    Afficher/Masquer

    Des mois et des années de sondages aux resultats matrqués, d’enquêtes d’opinions orientées et de titres de journeaux du style ” ce qu’il FAUT retenir du debat…” “ce quil FAUT penser de ce candudat…”
    Et la veille du scrutin, non, fini! Quel aveu dimposture. Aucun affront ne nous sera épargné !


  5. JC Le 23 avril 2017 à 00h54
    Afficher/Masquer

    Franchement… On se sera bien marré quand même. Petit stress pour savoir si c’est trop tôt pour vraiment faire exploser la Matrice en France aujourd’hui ou pas, mais en tout cas on vit un moment où l’enthousiasme vient disputer à l’inquiétude.
    J’avais raté les parodies “Ultra-Thug”, c’est très réussi et franchement drôle.


  6. dupontg Le 23 avril 2017 à 01h52
    Afficher/Masquer

    il faudrait ajouter celui ci..

    meme si il s’agit d’un montage c’est plutot bien fait

    https://www.youtube.com/watch?v=iO_aMWWCDvc


    • Eric83 Le 23 avril 2017 à 08h11
      Afficher/Masquer

      Voici un autre montage de la séquence entre FA et Cohen avec la réponse pitoyable de Cohen au sujet des écoutes de la CIA et ensuite un large échantillon d’articles démontant sa réponse.


  7. Fritz Le 23 avril 2017 à 04h16
    Afficher/Masquer

    Imaginez qu’en vertu du principe (?) affiché par le CSA, un électeur = une seconde de temps de parole, les médias n’aient accordé aucune seconde de temps de parole à Emmanuel Macron.

    Et, vu la couverture médiatique indécente accordée par inadvertance (??) à Macron Emmanuel, qu’il soit obligé de rembourser chaque seconde de cette exposition médiatique…


  8. Catalina Le 23 avril 2017 à 05h58
    Afficher/Masquer

    Salamé ” parle des sondages, y croit-elle ? ça m’étonnerait et comme elle ne connait rien à l’euro, alors elle tacle ” réponse facile”, mais c’est toi qui répond “facilement” tu avances un sujet dont u ne connais rien et tu ne donnes aucun argument sauf les sondages ” , c’est pathétique. Comme si les sondages qui sont fait par les mêmes qui détiennent la presque totalité de la presse n’étaient pas un outil de plus pour nous “orienter”. Salamé qui est née avec une cuillère en or dans la bouche est-elle la bonne personne pour parler de l’opinion des Français qu’elle ne cotoie sans doute jamais : ce n’est pas sa caste.?


  9. Fritz Le 23 avril 2017 à 06h34
    Afficher/Masquer

    « On passe à aut’chose » (le larbin de service quand FA dit qu’Emmanuel Macron a été promu par les médias) : version 2017, cool, de la formule répétée par le président Delegorgue lors du procès Zola en février 1898, à chaque fois que les débats risquaient d’évoquer l’erreur judiciaire commise contre le capitaine Dreyfus : « La question ne sera pas posée ».


  10. pauledesbaux Le 23 avril 2017 à 08h21
    Afficher/Masquer

    je précise que celà émane de la suisse qui n’est pas soumise au CSA


  11. Etienne2 Le 23 avril 2017 à 08h28
    Afficher/Masquer

    Ces journalistes de pacotille sont des têtes à claques, ricanent bêtement comme des pré-ados: ce sont les premiers à jouer la comédie…pour leurs petites carrières!
    A cause de cette manipulation que sont les sondages, comparables à des cotations avant le départ d’une course de chevaux, et de voir des candidats abdiquer devant cette mascarade, il me parait logique de ne pas participer à ce scrutin.Je me répète: la censure produit l’autocensure mais surtout la lâcheté et le déni qui peut être collectif.
    Le gros problème des enfants trop gâtés; c’est qu’ils en veulent toujours plus au mépris de leurs parents; c’est toute une éducation à reprendre.
    Je pense que FA est bien au dessus des autres prétendants.


    • Michel Ickx Le 23 avril 2017 à 11h15
      Afficher/Masquer

      Ce scrutin est perdu pour ceux qui désiraient une autre Europe. La sortie tranquille par l’article 50 n’aura pas lieu. Il faut penser au prochain quinquennat.

      Durant la campagne les candidats n’ont pas pu ignorer l’effet FA. Ils ont modifié leurs arguments des le premier débat publique des 11. Le problème de l’UE mis au centre du discours n’était pas prévu. Les commentaires sur la renégociation des traités ont été plus critiques. Des phrases d’un”petit” candidat ont été reprises par les autres.
      Il faut maintenant dans les législatives crédibiliser celui qui va constituer l’opposition à L’Europe des technocrates et des lobbys. Il faut que la presse ne puisse plus l’ignorer ou le ridiculiser comme elle l’a fait durant la campagne. Il y aura un avant FA et un après FA.
      La boite de pandore de la dictature des Gopé (Grandes orientations de politique économique) est ouverte.


      • Etienne2 Le 23 avril 2017 à 13h28
        Afficher/Masquer

        Avant de désirer une autre Europe, c’est une autre France qui retrouve sa souveraineté que je souhaite: il y a tout ce qu’il faut dans ce pays pour vivre tranquille sans empiété (colonialisme direct ou indirect vassalisé par l’empire US) sur d’autre “petit états”.
        Le “brexit” pour les britanniques qui n’ont jamais entièrement adopté la monnaie unique sera plus aisé; les français ont peur de sortir de la zone euros à cause de la propagande qui pourrit un débat nécessaire et concret:et si la France proposait une autre Europe…”ils ont dit NON!Et pourquoi?Aucun courage politique et économique par manque de vision à long terme;c’est triste mais c’est la réalité!


  12. SPO Le 23 avril 2017 à 08h44
    Afficher/Masquer

    Je recherche depuis longtemps sur internet un site ou un journal officiel qui recense l’exposition médiatique (unes et articles de journaux, cumul du temps de passage sur les médias radios et tv) de chaque candidat sur la période de pré campagne et celle de la campagne.
    Sur les radios et TV, il y a le compte rendu du CSA sur la période de campagne mais ils ont tout saucissonné en tranche horaire, par nom du média et il ne présente pas le cumul.
    Cela demanderait un travail fastidieux mais pas impossible.
    Si une personne a un nom de site fiable et officiel qui a mené cette enquête, je suis preneur. Au cas ou le cher poulain des médias et millionnaires passerait au deuxième tour, on pourrait ressortir cette analyse pour montrer que la réalité ressenti est confirmée par des chiffres réels et valides.


    • tictacboum Le 23 avril 2017 à 10h25
      Afficher/Masquer

      https://candidats.media/

      dans à propos “Ce projet a démarré en novembre 2016 alors que de nombreux candidats dénonçaient ne pas être assez représentés dans les médias. Grâce à l’analyse de l’actualité, ce site met à disposition des indicateurs quantitatifs de la présence médiatique des candidats.”

      “Le site est alimenté grâce au traitement des articles publiés par un panel non exhaustif de médias de premier rang. Des algorithmes d’extraction de contenu sont appliqués dans le but de récupérer les données essentielles de chaque publication. “


    • Raoul Le 23 avril 2017 à 12h11
      Afficher/Masquer

      Le CSA propose un fichier de données bruts au format CSV qui est exploitable pour obtenir les résultats à la radio et la télé.

      Du 10 au 18 avril pour les seuls JT et magazines et pour les chaînes considérées, voici ce qu’on obtient :

      Arthaud: 18:58:59
      FA: 20:49:34
      Cheminade: 17:21:33
      Dupont Aignan: 20:27:47
      Fillon: 33:20:42
      Hamon: 22:44:48
      Lassalle: 17:17:06
      Le Pen: 32:19:01
      Macron: 34:21:53
      Melenchon: 37:44:34
      Poutou: 20:34:20

      Avec un facteur supérieur à deux entre le premier et le dernier, l’égalité de temps de parole reste donc toute théorique. Que va faire le CSA ? Rien évidemment.

      À noter que les chiffres de la période du 21 mars au 2 avril, qui ne sont plus disponibles, montrent des écarts atteignant un facteur 19 entre le premier et le dernier : le principe d’équité à la sauce d’Urvoas et du CSA dans ses œuvres.

      Cette campagne présidentielle est la pire que j’ai jamais connue, au point de ne même plus respecter les apparences les plus élémentaires de la démocratie.


      • Papagateau Le 23 avril 2017 à 15h46
        Afficher/Masquer

        Re-trié par ordre de parole :
        Lassalle: 17:17:06
        Cheminade: 17:21:33
        Arthaud: 18:58:59
        Dupont Aignan: 20:27:47
        Asselineau: 20:49:34
        Poutou: 20:34:20
        Hamon: 22:44:48
        Le Pen: 32:19:01
        Fillon: 33:20:42
        Macron: 34:21:53
        Melenchon: 37:44:34

        Entre Hamon (candidat officiel du parti majoritaire à l’assemblée) et Melanchon, il y a 2/3 de paroles en plus (augmentation de 66%).
        Même entre les ” cinq grands candidats”, ils font ce qu’ils veulent.


      • Catalina Le 23 avril 2017 à 15h59
        Afficher/Masquer

        vous ne parlez pas de la une des “journaux”, papier où sur le net. L’image imposée, ça conditionne bien. et on ne parle des fois ou les journalistes ajoutent le nom de em “à tout bout de champ,”


  13. Eric83 Le 23 avril 2017 à 08h50
    Afficher/Masquer

    Emmanuel Hollande nous refait le coup de Sarkozy du coup de téléphone à un ami : Obama.

    Quant au résultat de cette manoeuvre lamentable, ce serait bien que l’histoire se répète.

    http://www.breitbart.com/big-government/2017/04/22/obama-gently-waded-back-politics-speaks-phone-left-leaning-presidential-candidate-macron/


  14. SanKuKai Le 23 avril 2017 à 09h12
    Afficher/Masquer

    Suite á cette série de vidéos, Il y a une petite remarque taquine qui me vient á l’esprit: “Tiens! Prends ça dtg décodex!”


  15. MBO-CH Le 23 avril 2017 à 09h18
    Afficher/Masquer

    Cette élection est ahurissante. Vivement ce soir que l’on sache enfin ce qu’il en est vraiment.


  16. Jean Le 23 avril 2017 à 09h46
    Afficher/Masquer

    Ce qui est lamentable c’est que vous trouviez encore le moyen de parler d’EM (Si l’on considère qu’il n’y a pas de pas de publicité négative.) dans un article destiné à nous présenter un candidat que les français connaissent mal. Monsieur Asselineau à pourtant des choses intéressantes à dire comme celle-ci par exemple :

    https://www.youtube.com/watch?v=F6YtI0WemeQ

    Mais, pour les entendre, encore faut-il arrêter de parler de celui qu’on cherche à nous vendre comme un vulgaire produit de consommation courante. L’une des forces du système qui nous opprime est de faire de nous les supplétifs de ceux que nous croyons combattre.


  17. vlois Le 23 avril 2017 à 10h42
    Afficher/Masquer

    Le coup d’Etat du Congrès de 2008 pour effacer le référendum de 2005 a laissé des traces, je pense que cette élection laissera des traces encore plus fortes, une frontière entre les mondialistes et les indépendantistes et je ne suis pas sûr que si les conditions de vie se dégradent au profit des féodaux économiques et politiques, qu’il y ait encore la paix civile d’autant qu’il n’y a plus de projet communs, la fraternité ca ne se décrete pas.


    • Chris Le 23 avril 2017 à 11h44
      Afficher/Masquer

      Je suis nettement moins optimiste que vous.
      Ces discours s’adressent à des générations d’enfants gâtés et lobotomisés par le matraquage marchand/consumériste dans tous les domaines y compris le sexe. La matrice a encore de beaux jours devant elle.


      • vlois Le 23 avril 2017 à 14h52
        Afficher/Masquer

        Pas sûr si vous retirez la liberté de consommer vous augmenterez la frustration, tout est possible mais rien n’est permis. Et comme dirait l’autre, ils sont assez tellement guidé par leurs cupidités qu’ils vendront la corde qui servira à les pendre.


  18. Ruoma Le 23 avril 2017 à 11h38
    Afficher/Masquer

    Je serais tenté de dire que la question n’est pas seulement entre mondialistes, européistes ou souverainistes, indépendantistes ou patriotes.
    Cette élection cristallise la prise de conscience de la population sur les mensonges, la propagande, la désinformation, les tromperies, les manipulations qu’elle subit depuis des décennies, de la part de la plupart de ses “élus”, “responsables” politiques, “grands” partis et “grands” médias.
    Ce qui signifie qu’au-delà du refus de “l’union” €uropéenne, l’euro ou l’OTAN, je pense que les Français aspirent à nettoyer les écuries d’Augias et à s’attaquer à toute cette oligarchie de personnages hypocrites et malhonnêtes et aux liens malsains qu’ils entretiennent avec le monde des affaires ou de la finance.


    • Kiwixar Le 23 avril 2017 à 14h06
      Afficher/Masquer

      Ils aspirent à nettoyer les écuries d’Augias? D’après ce que je vois, ceux pour qui ça va bien (pognon, emploi) ou à peu près, votent pour que rien ne change (Macron, Fillon), en se foutant assez éperdument des Français qui souffrent et en espérant que ceux-ci ne dépasseront pas 49.9% des votants.

      C’est toute la perversité de notre système à vote majoritaire, par rapport à une société fonctionnant en consensus (disons 2/3) sujet par sujet. Ce système politique abouti au servage/esclavage et à la destruction de la planète, mais confortablement.


      • Ruoma Le 23 avril 2017 à 16h33
        Afficher/Masquer

        Pas faux…
        Mais je pense plutôt qu’ils ne s’intéressent pas vraiment à la politique parce que leur situation est satisfaisante, alors ils votent sans trop se poser de questions.
        Une petite frange fait partie de la population aisée, en effet, et elle vote délibérément pour que rien ne change.
        Il y a aussi une partie de la population pour qui la situation est très dure et, eux non plus, n’ont pas le temps de se préoccuper de politique et ils se contentent de la télé pour s’informer et votent pour ceux que les “médias” leur “conseillent”.
        Cependant, si l’on fait le cumul de ces voix, je pense que ça ne représente qu’un fraction minoritaire de l’électorat. Je dirais 35~40%.


  19. Booster Le 23 avril 2017 à 12h12
    Afficher/Masquer

    La grande majorité de français “expats de luxe “, les bénéficiaires de la loterie de l’europe (trés beaux salaires en plus de solides avantages comme logement payé etc…) de mon entourage vont voter Macron. Ils n’ont aucune idée des programmes et se foutent complètement de leurs compatriotes restés au pays. Ils ne voteront jamais Asselineau car habitant à l’étranger ils ont peur pour leur permis de travail ! Cela vous montre le niveau, à moins qu’ils aient vraiment trop peur des représailles de la douce UE. En fait Macron et Fillon sont les votes de la peur.


    • Aurélien Le 23 avril 2017 à 22h55
      Afficher/Masquer

      pourtant j’ai voté FA, alors que je suis expat (enfin je vis moins de 6 mois en France) et que mon conseiller financier m’a dit que je gagnerai 5%de plus si macron ou fillon serait elue


  20. lvzor Le 23 avril 2017 à 12h41
    Afficher/Masquer

    “Ce qui signifie qu’au-delà du refus de “l’union” €uropéenne, l’euro ou l’OTAN, je pense que les Français aspirent à nettoyer les écuries d’Augias et à s’attaquer à toute cette oligarchie de personnages hypocrites et malhonnêtes et aux liens malsains qu’ils entretiennent avec le monde des affaires ou de la finance.”

    L’un n’empêche pas l’autre. Peut-être même peut-on dire que l’un ne va pas sans l’autre…


  21. Julie Le 23 avril 2017 à 13h37
    Afficher/Masquer
  22. RGT Le 23 avril 2017 à 15h27
    Afficher/Masquer

    Ce qu’il y a de sympa, le jour des “élections”, c’est que mes cons-citoyens sont tellement occupés à suivre la progression de leur idole qu’ils en oublient de venir m’embêter.

    Ce matin : Grasse matinée jusqu’à 13 heures 30, une bonne douche, un petit déjeuner frugal (il faut bien s’entraîner pour les années à venir qui seront difficiles).

    Un p’tit tour sur les crises, puis j’enfourche ma Ducati pour une petite balade mixte en montagne : Première partie assez coutre en moto, puis plat de résistance à pied en forêt et dans les alpages.

    Je pense être rentré après la publication des résultats pour contempler la mine déconfite des partisans des “perdants”, en espérant que les plus nocifs se prennent une branlée mémorable et que leurs parti(e)s explosent…

    Les jours d’élections sont parfaits pour les vieux anarchistes : Ce sont bien les seuls durant lesquels on leur foute la paix.
    J’en arrive même à souhaiter qu’il y ait des élections tous les jours de l’année.


    • Suzanne Le 23 avril 2017 à 17h15
      Afficher/Masquer

      Pas d’accord avec vous, quoi qu’il arrive, je suis bien contente de ces élections pour deux raisons : l’une, c’est que c’est très instructif de voir jusqu’où seront allés les pouvoirs divers que nous ne citerons pas pour nous imposer un président, ça n’était jamais arrivé à ce point avant, donc OK, maintenant on sait, et on agira en conséquence. Et l’autre, c’est que la campagne aura servi à construire une force qui fera à peu près le cinquième des français, c’est énorme, à lui donner de l’énergie et des cadres, et cette force ne va pas se dissoudre demain matin, croyez-moi. C’est exactement ça dont on a besoin, construire un cadre pour faire face, quoi qu’il arrive.
      Donc, je vous laisse, mais ne pensez pas que vous êtes le seul à aimer la montagne, d’autres aussi, hein !


  23. Nordique Le 23 avril 2017 à 16h07
    Afficher/Masquer

    Ici au Québec, c’est l’inverse, ce sont les politiciens qui sont arrogants envers les journalistes en toute impunité. Ils peuvent les insulter, leur cracher dessus, leur botter le cul, les frapper et même leur tirer la barbichette ! Bonne journée d’élection !

    https://www.youtube.com/watch?v=DcQFWt57Z1w


  24. Lafricain Le 24 avril 2017 à 01h04
    Afficher/Masquer

    Vues d’ici, en Centrafrique, les élections sont bien lointaines.

    Parfois je me demande quelle sera l’incidence de l’élection (l’an dernier, c’était l’électon US cette année l’élection française) sur le pêcheur matinal que je vois depuis ma fenêtre, dès 5h30 du matin dans sa pirogue sur l’Oubangui. Sa pirogue n’a pas de moteur bien sûr… Il rame.
    La réponse, évidemment, c’est : RIEN
    Nous nous regardons le nombril, laissons de côté en France des millions de personnes, au nom d’une Europe décérébrée, d’un OTAN belliqueux, … Nous sommes passés complètement à côté des sujets de société importants : quid de l’environnement, quid des pauvres, des migrations ? Et la liste est bien plus longue, évidemment.

    Je finis par conclure que EM a raison sur un point : il n’y a plus ni droite ni gauche. La droite sociale a disparu. La gauche n’incarne plus cette inclination, après avoir mangé tant de caviar à tant de rateliers (oui, l’image est osée !)


  25. madake Le 24 avril 2017 à 03h01
    Afficher/Masquer

    J’ai, ce soir, dépouillé les bulletins à mon bureau de vote.
    Je tire mon chapeau bas devant cette démonstration magistrale, au marketing, au brushing, et à l’amnésie.
    2 ans de secrétaire général adjoint à l’Elysée, et 2 ans de ministère de l’économie, avec CICE et le Pacte de Responsabilité et de Solidarité ont donc produit les “grands succès” que les français attendaient, pour trouver l’homme providentiel qui va remettre la France “En Marche”, avec le brio mémorable qu’il a déployé dans le quinquennat Hollande

    Au national, on a Macron devant Le Pen.

    Donc les “pauvres” qui ont poussé le candidat des médias peuvent se réjouir du succès de leur stratégie.
    Elle a démontré son efficacité.
    Tout à l’heure nous aurons les tirades habituelles: si Mélenchon s’était désisté pour Hamon, ou le contraire…. etc…
    Mais au second tour, les reports de voix…
    Rassurons nous, le second tour nous trouvera en terrain connu:

    Oh, VOTE UTILE, prend ton essor!!… Ayez confiance mes amis, pensez Printemps!!


  26. some Le 24 avril 2017 à 11h18
    Afficher/Masquer

    zavez pas l’impression d’avoir tiré un peu tardivement là ? Le problèmes avec les médias existaient avant, vous n’en avez jamais parlé. Maintenant que c’est fini vous en tirez partit pour appuyer votre discours.

    Ce n’eut pas été un peu plus bienveillant de lancer le pétard plus tôt…. Pas pour montrer une allégeance à FA ou son partit, mais pour participer à battre le battage médiatique pro macron. A ré équilibrer les temps de paroles et d’occupations médiatique.

    Je ne doutes pas que je touche là à un point sensible, m’enfin, les dogmes toussa ne sont ils pas faits pour être dépassés dans les moments importants ?


  27. Serguei Le 25 avril 2017 à 11h18
    Afficher/Masquer

    La France a bien raté sa chance… Ce fut le seul candidat valable.


Charte de modérations des commentaires