Bonjour

Entraide Histoire

Nous aurions besoin d’un peu d’aide pour des petites recherches sur Internet + rédaction de courtes synthèses, en lien avec l’Histoire et la Propagande de guerre.

Nous cherchons des personnes ayant la curiosité pour l(Histoire, de la rigueur, se débrouillant en recherches internet – voire en plus avec de bonnes qualités de rédaction (même si on peut segmenter le travail).

Rien de très compliqué non plus – ça restera de niveau Licence / Master… Profil Historien, Sciences Po, Journaliste, etc. bienvenu…

Et rien de très long non plus, la participation peut être unique sur un seul sujet si vous souhaitez…
Contactez-nous ici

Question

Nous réfléchissons à plusieurs billets sur des évènements importants du début du XXe siècle passés sous silence dans nos manuels scolaires (généralement car ils sont à notre détriment : meurtres, coups d’État etc.), pour la France ou des pays étrangers (USA…).

L’idée est d’avoir un autre regard sur l’Histoire, toujours dans une idée de contre-propagande, la propagande étant ici le silence

Afin que nous n’en oublions pas, pourriez-vous nous aider en nous indiquant en commentaire ceux qui vous paraitraient utiles de traiter, et en nous indiquant des livres que vous nous recommandez par rapport à la liste indiquée svp ?

Nous vous proposons ici de traiter de la fin du XIXe siècle à la fin de la 2e guerre mondiale. (on refera un appel pour la suite)

Nous avons identifié ceci :

  • La conquête de l’Afrique (avec les massacres au Congo belge, crimes de la mission voulet-chanoine)
  • Massacre de Nankin (1937)
  • Les soutiens d’Adolf Hitler dans l’Entre-deux-guerres
  • Le recrutement de Nazis par les États-Unis

Merci aussi pour vos idées de zooms à apporter sur des évènements méconnus de la première et de la seconde guerre mondiale (je rappelle que l’idée est d’avoir une vision d’évènements qui nous soient inconfortables (ou à nos alliés), pas juste des évènements importants oubliés)…

Merci d’avance !

Olivier Berruyer

100 réponses à [Entraide + Question] Amateurs d’Histoire

Commentaires recommandés

loeillot Le 26 décembre 2014 à 18h25

Bonsoir Olivier,
Je pense que les conférences d’Henri Guillemin
vous seront très instructives…
Elles sont répertoriées sur le site de la chaîne suisse RTS
Bon visionnage… .

  1. Sumbawa Le 23 décembre 2014 à 19h39
    Afficher/Masquer

    il y a 2-3 jours, je me suis amusé à lister les faux prétextes qui avaient été utilisés dans l’histoire pour justifier la guerre. je me suis rendu compte qu’il y en avait beaucoup.

    je vous remets de mémoire
    La depeche d’Ems ( guerre franco-prusse)
    l’affaire de l’éventail ( guerre de conquete de l’algérie)
    Incident de Mukden (invasion japonaise de la Mandchourie)
    la guerre hispano américaine pour coller à l’actualité (Cuba).
    Affaire Thornton pour justifier la guerre americano mexicaine.
    la 1ere et 2ème guerre de l’opium ( d’ailleurs j’ai découvert votre article de 2012 à ce sujet)

    Par contre, je n’aurais pas la capacité de faire des recherches approfondies et de qualité à ce sujet.


    • Alae Le 23 décembre 2014 à 20h15
      Afficher/Masquer

      @Sumbawa
      J’ajoute à votre liste l’incident du Golfe du Tonkin qui a déclenché la guerre du Vietnam. Il est douteux qu’il ait même eu lieu.
      http://www.counterpunch.org/2014/08/05/robert-s-mcnamara-and-the-real-tonkin-gulf-deception/


    • Papagateau Le 15 février 2015 à 20h02
      Afficher/Masquer

      La destruction définitive de l’état haïtien par les USA aux à l’entour de 1910 pour un défaut de paiement de 24h, une affaire comme ça. Note le pays avait une bourgeoisie riche sur laquelle on pouvait facilement prélever l’impôt, mais les USA ont préféré détruire le pays pour en faire un Cuba “bis”.


    • David D Le 16 février 2015 à 14h37
      Afficher/Masquer

      La dépêche d’Ems, je ne suis pas d’accord! Elle est précédée par un harcèlement français considérable pour que les prussiens confirment ce qui a déjà été dit que le prince de Hohenzollern déclinait le trône d’Espagne ! La France du Second Empire avait une position solide au plan diplomatique, elle a tout gâché et a précipité une guerre qu’elle se croyait assez forte pour tenir, elle a eu des ardeurs belliqueuses et bien mal lui en a pris!
      La réécriture de la dépêche d’Ems ne vient qu’en bout de parcours et les historiens lui attribuent un effet déclencheur qu’ils seraient bien en peine de prouver ! Cela ne sert qu’au mythe de Bismarck ! La faute de la guerre incombe complètement aux bonapartistes !


      • JeanLaNouille Le 18 février 2015 à 10h40
        Afficher/Masquer

        Je plussoie et replussoie ce commentaire.

        En plus de la mauvaise influence de sa femme Eugénie de Montijo et des troubles sociaux internes.


    • Andrea Le 16 février 2015 à 16h48
      Afficher/Masquer

      Très pertinent de nos jours!…. Me vient à l’esprit, Washington’s blog (USA) offre une liste d’attaques ‘false flag’ pour lesquels des Gouvernements ont admis ou confessés leur rôle.

      http://www.washingtonsblog.com/2015/02/false-flag-4.html

      Je prends l’occasion pour remercier Olivier, tous les autres qui collaborent, et les commentateurs.


    • Sumbawa Le 20 février 2015 à 21h46
      Afficher/Masquer

      Le massacre de Nankin
      https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=massacre+de+nankin

      La question est de savoir à la fin de la guerre qu’est il advenu des criminels de guerre japonais, le massacre de Nankin n’a été qu’un épisode
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Crimes_de_guerre_du_Japon_Sh%C5%8Dwa

      « Établir lequel des deux agresseurs de l’Axe, l’Allemagne ou le Japon, fut au cours de la Seconde Guerre mondiale le plus brutal à l’égard des peuples qu’ils martyrisèrent est dénué de sens. Les Allemands ont tué six millions de Juifs et 20 millions de Russes (c à d de citoyens soviétiques); les Japonais ont massacré pas moins de 30 millions de Philippins, Malais, Vietnamiens, Cambodgiens, Indonésiens et Birmans, dont au moins 23 millions étaient ethniquement chinois. Ces deux pays ont pillé les pays qu’ils ont conquis à une échelle monumentale, encore que le Japon a volé plus, et sur une plus longue période, que les Nazis. Les deux conquérants ont réduit en esclavage des millions de personnes et les ont exploités comme main d’œuvre forcée – et, dans le cas des Japonais, comme prostituées (de force) pour les troupes du front. Si vous étiez un prisonnier de guerre Nazi aux mains du Royaume-Uni, des États-Unis, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande ou du Canada (mais pas de la Russie), vos chances de ne pas survivre à la guerre s’élevaient à 4 % ; en comparaison, le taux de mortalité pour les prisonniers de guerre aux mains des Japonais approchait les 30 %. »

      et de nos jours
      http://www.japantimes.co.jp/news/2015/02/18/national/politics-diplomacy/its-natural-for-leaders-to-visit-yasukuni-abe-says/#.VOebyC7Aptc
      Yasukuni est le lieu ou sont enterrés des criminels de guerre Japonais ( comme si Merkel allait fleurir la tombe d’Himmler, goering and co) vous imaginez la réaction de la Chine, de la Corée du Sud et de la Corée du nord…

      il serait peut être plus interressant de voir l’histoire du Japon depuis l’ère Meiji jusqu’à nos jours.
      Cela explique pourquoi on a une Corée du nord et une Corée du sud, pourquoi les tensions entre les pays de la zone ( Chine, Corée, Japon) et la politique américaine vis à vis du Japon après la guerre.

      Si vous souhaitez uniquement qu’on voit le massacre de Nankin, je comprendrais.


  2. ISTINA Le 23 décembre 2014 à 19h40
    Afficher/Masquer

    Je suis en mesure d’en parler depuis années 1930


  3. loeillot Le 26 décembre 2014 à 18h25
    Afficher/Masquer

    Bonsoir Olivier,
    Je pense que les conférences d’Henri Guillemin
    vous seront très instructives…
    Elles sont répertoriées sur le site de la chaîne suisse RTS
    Bon visionnage… .


    • Yaltane Le 15 février 2015 à 12h02
      Afficher/Masquer

      Voilà !

      Je m’apprêtais à faire cette suggestion.
      Je suis ces conférence depuis quelques mois, et… force est d’admettre que j’ai bien mal réfléchi/pensé/compris jusqu’à aujourd’hui en prenant la propagande des privilégiés pour l’Histoire.
      La série ‘l’autre avant guère’, me semble intéressante dans le contexte d’aujourd’hui (elle l’est pour moi).
      Tout ce discours pour économiser à ceux que ça intéresse le temps de chercher une adresse, que voici (parmi foultitude) 😉
      https://www.youtube.com/watch?v=d65aVl7s6RA&list=PLnD7keNyayS7P0XaIIYJxBkOYRh7R5DZF


      • Yaltane Le 15 février 2015 à 12h06
        Afficher/Masquer

        NB : La série sur la commune confère aussi un éclairage redoutable aux événements actuels (quelque fois, en supprimant noms propres et dates on se croirait aujourd’hui)


        • lim75 Le 15 février 2015 à 23h09
          Afficher/Masquer

          Pareil, je suis devenu accro à Henri Guillemin, farouchement de gauche, chrétien, anti-clérical, ostracisé à la télévision française et belge – Pompidou le détestait et l’appelait le “fouilleur de poubelles de l’histoire”. Finalement, il s’est réfugié en Suisse.

          Voici le lien sur le site de la RTS : http://www.rts.ch/archives/recherche/?q=guillemin

          Il hait : Voltaire, Mirabeau, Danton, Napoléon, Thiers, George Sand, Jules Ferry, Pétain (la série sur Pétain est la plus à charge que j’ai jamais entendue. On garde en général l’idée qu’il était très vieux, manipulé par son entourage – Guillemin le charge complètement et excuserait presque Laval, qu’il a croisé à Bordeaux en 40),

          Il adore : Rousseau, Robespierre, Gambetta, la Commune, Hugo, Jaurès….

          Voici la transcription du début décapant du premier épisode de “l’Affaire Pétain”, qui résume pas mal le bonhomme :

          “Alors pour piger l’affaire, il faut qu’on remonte assez loin. Pas au
          début tout de même, mais en mille-huit-cent-septante-cinq (Note :
          Guillemin dit “septante-cinq”, on est à la RTS).Pourquoi septante-cinq
          parce que c’est en mille-huit-cent-septante-cinq que la France,
          est devenue une République, officiellement une République. Cette
          histoire là a l’air du reste d’un paradoxe. Qui est la Chambre, qui
          est l”Assemblée qui a décidé la république, c’est l’Assemblée
          qui avait été élue le 8 février 1871, enfin septante et un, et
          cette Assemblée était en énorme majorité Royaliste. Il y avait 750
          députés, il y en avait 600 qui étaient Royalistes. J’entends bien
          qu’ils ne s’entendaient pas eux-mêmes très bien, il y en avaient des
          royalistes orléanistes, il y avait des royalistes légitimistes, mais
          enfin ils étaient royalistes, quoi. Alors comment se fait-il que ce
          soit cette chambre royaliste qui décide en janvier 75, à une voix de
          majorité, hein que le régime sera la République. Et bien, je vais
          vous expliquer. Tout vient d’un homme extrêmement astucieux que je
          n’aime pas, mais dont je salue l’intelligence, qui s’appelait Monsieur
          Thiers. Monsieur Thiers, vous le savez est très connu par la répression
          de la Commune, mais c’était un homme astucieux, et voici le raisonnement
          qu’il faisait. Il disait à ses amis de la Chambre, ses amis Royalistes,
          “Moi aussi j’ai été Royaliste pendant longtemps”, puisqu’il avait même
          été ministre de Louis-Philippe. “Je vivais”, disait-il, “sur l’idée –
          simpliste que la Monarchie est le système le plus confortable, le plus
          sérieux pour garantir les choses importantes.” Les choses importantes
          pour lui, c’était la sécurité des fortunes, que les nantis ne soient
          pas troublés, que les pauvres continuent à rester pauvres, et que les
          riches puissent s’enrichir avec le travail des autres. Alors il avait
          dit “J’avais cru que c’était le système monarchique puis je me suis
          aperçu que ce n’était pas vrai, parce que dans le système monarchique,
          en principe” – je dis bien en principe – “c’est un homme qui dirige tout,
          la volonté d’un seul. Il a autour de lui des sujets, et si ces sujets
          décident brusquement de ne plus être des sujets mais des citoyens,
          qu’ils se révoltent, alors qu’est-ce qui arrive ? Alors la volonté du
          Roi est brisée. Ca s’est vu en 1789, ça s’est revu en 92, ça s’est revu
          en 1848. Ca vient de se revoir, disait-il, en 70 lorsque les Parisiens
          ont proclamé la République”. “Alors, j’ai donc été, disait-il,
          été effrayé par l’idée républicaine, et puis j’ai réfléchi à
          ceci”. Et il expliquait ça, vous savez, jour par jour à ses amis de la
          chambre. “Qu’est-ce que c’est que la République ? C’est la démocratie,
          qu’est-ce que c’est que la démocratie ? le suffrage universel, volonté
          nationale comme on dit. Mais qu’est-ce que c’est pratiquement que la
          volonté nationale ? C’est la majorité des citoyens. Il suffit qu’il y
          ait la moitié plus un et ça s’appelle majorité. Alors si la majorité
          décide que le régime sera tel, le régime devra être accepté par
          tout le monde comme étant le régime de la majorité nationale. “Or”,
          disait Monsieur Thiers, “avez-vous remarqué, toutes les fois qu’on
          a fait appel au suffrage universel. Vous avez remarqué ce qui s’est
          passé ?”. Il remontait même assez loin. Je ne sais pas s’il le faisait,
          mais il aurait dû le faire en tous cas. Pensez à 1792, quand pour la
          première fois, il y a eu la République en France, et qu’on a fait
          voter les gens. Cette France de 1792, elle était composée, je sais
          pas moi, à 98 % de pauvres gens. 750 députés à la Convention. Et
          bien savez-vous combien il y avait de représentants du peuple, enfin de
          pauvres gens à cette Convention de 750 ddéputés ? Il y en avait deux,
          vous entendez ? Il y en avait deux, deux prolétaires, il y avait un
          Noël Point qui était un ouvrier armurier de Saint-Etienne, il y avait
          un cardeur de laine de Reims qui s’appelait Armonville. Tout le reste,
          tous les gens qui composaient la Convention, c’étaient des notables,
          c’étaient des gens assis, importants, des riches, quoi. En 1848, c’était
          en Avril 48, de nouveau le suffrage universel, on fait voter ces gens
          qui continuent à être en immense majorité des pauvres. Qu’est-ce
          qu’ils envoient ? Ils envoient une chambre formidable, l’assemblée
          nationale qui sera prodigieusement réactionnaire et qui va essayer
          d’être la République. “Et troisièmement, disait Monsieur Thiers,
          qu’est-ce qui vient de se passer le 8 février 1871, pour élire la
          chambre dont nous faisons partie, c’est la même chose. Cette France
          en immense majorité composée de pauvres gens délègue qui ? elle
          délègue des riches. Elle délègie des notables. Parce que d’abord,
          la paysannerie est à ce moment-là de 85 % à peu près des français,
          des quantités de paysans sont analphabètes, ils votent donc comme on
          leur dit de voter, alors dans chaque coin de France, dans chaque district,
          dans chaque commune les pauvres gens votent poussés par les notables,
          c’ezt-à-dire par le médecin, par le notaire, par le curé, par le
          châtelain, si bien que “c’est formidable, disait Thiers, vous vous
          rendez compte ? Ce sont les pauvres eux-mêmes qui nous délèguent,
          nous les possédants, nous les notables, nous les riches pour décider
          de la Politique. Et nous sommes armés d’une puissance extrarodinaire
          puisque nous représentons paraît-il la volonté nationale. Alors vous
          comprenez, camarades, disait-il” – enfin il disait Messieurs, “Comprenez
          à quel point c’est avantageux d’avoir la République, puisqu’on aura une
          République conservatrice et avec elle toute la puissance de la Volonté
          Nationale ; et on va constituer quelque chose qu’on appellera le Centre
          Gauche”, en réalité ce sont tous les affairistes de la chambre qui
          sont là. Lui, lui Monsieur Thiers, c’est le PDG des mines d’Anzin. Il
          y a le représentant des chemins de fer du Nord, c’était Rotschild,
          il y a les représentants de la sidérurgie, ce sont les gens de l’Est,
          et bah ça ça va constituer le Centre Gauche. Pourquoi Gauche ? Et bien
          justement pour faire républicain. A ce moment là le clivage, ça a duré
          très longtemps, vous savez, le clivage entre Droite et Gauche en France,
          c’était la Religion, alors on va décider de se donner, de s’affirmer
          comme des anti-cléricaux, et je reconnais qu’il y avait bien besoinde
          faire de l’anticléricalisme, hein. Donc en janvier 1875, à une voix
          de majorité, ça s’appellera l’amendement Vallon, la République est
          proclamée en France.”


          • Ercole Le 22 février 2015 à 12h47
            Afficher/Masquer

            Un historien qui hait ou qui aime selon les sujets qu’il traite n’est pas un historien mais un propagandiste…

            Plus bas on envoie paitre Bernard Lugan parce qu’il épouse la ligne de l’armée française mais Lacroix Ruiz elle communiste militante on ne remet pas en question son partie pris. Deux poids deux mesures…

            Quant aux liens vers le journal “legrandsoir” comme si c’était un journal historique…

            Aussi lu, l’Europe a maltraité l’urss – si zentils les soviétiques… – et l’holodomor n’a pas existé !!!!

            “Les affamés” Miron Dolor

            Bon ça ne me dérange pas de lire des livres d’histoire “engagés” mais aussitôt je lis ceux des adversaires – la “révolution” par Michelet et celle de Gaxotte, le “moyen âge” de Michelet et puis “pour en finir avec le moyen âge” de Régine Pernoud ou “le moyen âge une imposture” de Jacques Heers par exemple.

            Sur l’entre-guerre, j’ai adoré “l’engrenage” de François Georges Dreyfus, à tel point que j’ai acheté son “histoire de Vichy”…

            Le summum de l’enquête historique reste pour moi “histoire du climat depuis l’an mil” d’Emmanuel Le Roy Ladurie, Hercule Poirot à côté c’est Magnum 🙂

            Enfin mettre sur un même pied Munich – une honte c’est sur ! – et le pacte germano-soviétique oulah ! Rappelez moi COMBIEN de territoires ont obtenu la France et le Royaume Uni à l’issue de Munich ?! Bref…

            Je vous mets un lien…

            http://www.passion-histoire.net/


      • La Source Le 16 février 2015 à 17h08
        Afficher/Masquer

        IMPORTANT :

        Je m’intéresse a Guillemin depuis de nombreuses années. Ses conférences sont assez intéressantes alors je me suis amusé à les sous titrer et à les sourcer. J’ai fait 2 séries : La Commune et Napoléon. J’ai retrouvé énormément de documents cités par guillemin. Je les ai classé par épisode, date et auteurs. Tous est là :
        https://archive.org/search.php?query=henri%20guillemin
        Tous les documents sont téléchargeables sous la vidéo.
        Toutes les citations sont sourcées, activez les sous titres.


      • Papagateau Le 17 février 2015 à 00h30
        Afficher/Masquer

        Bien vu, Yaltane, j’ai visionné les 13 épisodes de “l’autre avant guerre 1871-1914”.
        Les douze premiers montrent bien les arrières-pensées politiques et les rapports de force secrets. Mais le 13eme expose les mensonges et falsifications de pièces officielles pour masquer les responsabilités historiques : faux recueils , fausses dépêches, notes secrètes indiquant d’agir à l’opposé des prises de positions publics, etc…

        Pour aller directement à l’épisode 13 :
        https://m.youtube.com/watch?v=72PtZve-Yvc
        Si vous avez le temps commencez par le 1.
        Vision impressionnante et dérangeante, mais surtout exacte et donc historique.


    • La Source Le 16 février 2015 à 17h17
      Afficher/Masquer

      A l’heure d’internet, de Gallica, de trove.au, de archive.org…. sourcer les dires des historiens devient de plus en plus simple. J’ai déja sourcé et sous titré deux séries de Guillemin : La Commune et Napoléon. Je n’y ai trouvé que très peu d’erreurs.
      Tout est dispo sur archive.org. Par exemple ici l’épisode 6 de la série sur Napoléon (mon préféré)
      https://archive.org/details/Napoleon06UnCaidRespectueux

      Faites toutefois très attention Olivier, si vous commencez à faire de l’histoire, vous ne pourrez plus faire marche arrière.


  4. LCH Le 01 janvier 2015 à 18h12
    Afficher/Masquer

    Quand Hollywood Monte Au Front : La Propagande Pendant La 2ème Guerre Mondiale
    https://13abd2f2os.1fichier.com/

    Hollywood – Pentagone, Cinéma et Propagande Militaire
    https://bxjzbhml63.1fichier.com/

    La Libération Des Ondes
    https://5likmv4rd7.1fichier.com/

    Chomsky & Cie
    https://cfymg3.1fichier.com/

    Une maigre participation 🙁

    Ce sont des captures de vidéo déjà passé à la télé 😉


  5. Homère d'Allore Le 02 janvier 2015 à 12h34
    Afficher/Masquer

    Il est bon de s’intéresser à l’histoire de la “Maison de la Presse” créée en 1916 pour la censure et pour la création de photos truquées sur les “atrocités allemandes” destinées à être données pour publication dans la presse.

    http://www.histoire.presse.fr/actualite/infos/de-verdun-a-bagdad-information-censure-et-propagande-01-10-2003-9189

    Bien que le sujet m’intéresse, je n’ai malheureusement pas le temps (et sans doute pas les compétences) pour m’atteler à un travail de rédaction.


  6. Mianne Le 02 janvier 2015 à 15h38
    Afficher/Masquer

    Les passionnantes conférences d’Annie Lacroix-Riz sur la propagande et sur la fabrication d’une Histoire faussée par les plus grands historiens et journaux officiels

    https://www.youtube.com/watch?v=OX-Mp2UsxBo
    https://www.youtube.com/watch?v=KSepW0aM0w0
    https://www.youtube.com/watch?v=43ir9mSg2gQ
    https://www.youtube.com/watch?v=0Lf7PrN_LUw


  7. arthur78 Le 15 février 2015 à 12h35
    Afficher/Masquer

    oui moi il y a fable qui me plait bien c’est les USA qui aident la Pologne en 14-18 en 39 et en 45
    les USA ont historiquement laissé tombé la Pologne, contrairement à la France …


  8. Francisco Le 15 février 2015 à 12h38
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    Parmi les sujets de la période concernée, vous en avez un bien beau (qui concerne la science et les “marchands”) … la bombe atomique!
    Question propagande et commerce, suffit de regarder le documentaire (2014) suivant :
    https://www.youtube.com/watch?v=9QrBmcV5LBs
    sur la “face cachée d’Hiroshima”.
    Vous ne serez pas déçus sur un thème souvent usité en Histoire, ie comment les vainqueurs réécrivent les événements et vous les vendent “ad nauseam” pour devenir une réalité historique!
    Christian


    • Francisco Le 15 février 2015 à 13h36
      Afficher/Masquer

      re Bonjour
      Je sais bien que le document ci-dessus ne correspond pas à votre liste.
      Mais, il me semble qu’il correspond de façon consubstantielle à la grande qualité de votre blog.
      Dans ce film, on a une synthèse de science, d’histoire, de politique, d”économie, … et de souffrances incommensurables – le plus souvent cachées en toile de fond du tableau – : tout cela au service d’une cause énergétique (comme aujourd’hui donc)… Et les document fournis sont réels et authentifiés et démontrent la manipulation US pour … dominer le monde futur, via l’énergie! (et cela a changé le cours de notre histoire à tous).
      “Ad nauseam” ai-je écrit dans mon premier mail : oui, vraiment (indeed), à en vomir!
      Pas besoin de Nankin ou des SS … Le monde des dominants qui règnent et leurs méthodes en action (et en images). Tout ce qu’il y a à faire, c’est d’accepter de perdre une heure pour regarder ce film et ses images, puisque un dessin vaut mieux qu’un long discours. Et chaque spectateur, avec ses qualités et ses défauts, se fera sa propre idée. Moi, je pense que ce documentaire à lui seul, résume ce que vous recherchiez avec cet appel à l’histoire.[sauf, bien sûr, pour ceux qui sont intéressés par un point particulier d’histoire].
      Bien à vous
      Christian


      • téléphobe Le 16 février 2015 à 22h02
        Afficher/Masquer

        Excellent film, en effet. Merci à vous de le rappeler et d’avoir fourni le lien pour ceux qui ne le connaissent pas.


  9. Rose du sud Le 15 février 2015 à 12h57
    Afficher/Masquer

    C’est une excellente idée, car pour simplement écrire un livre sur ma mère, qui a toujours aimé l’histoire (seulement avec son certificat à 12 ans!) j’ai recherché les causes de la guerre de 39-45 grâce à internet, des films sur les Allemands de l’époque etc…..Sur aussi la tactique des nazis pour s’imposer par le mensonge constant et la répression des opposants.

    Or en lisant journellement ce blog, j’ai l’impression que nous vivons la même chose!


  10. Nicolas Le 15 février 2015 à 13h15
    Afficher/Masquer

    -1898: USS Maine, guerre US-Espagne (expansionnisme américain)
    Autres crimes et complots américains inconnus du grand public:
    -Le coup d’état contre la Reine d’Hawai (1893), suivi de l’occupation puis de l’annexion de l’archipel
    -Les tentatives d’annexer le Canada par la corruption (1854 à aujourd’hui)
    -Le traité transatlantique actuel
    -Répression contre les Grecs à la fin de la Seconde guerre mondiale (~150 000 morts) pour remettre des fachos à la tête de la Grèce (crime anglo-américain)
    C’est juste ce qui me vient à l’esprit immédiatement, mais yen a encore des wagons. Je suppose que tous les coups d’États et les guerres américaines de la Guerre Froide ne sont pas considérée comme passés sous silence. Du Vietnam à Grenade en passant par le Chili, ça doit faire plusieurs millions de morts. Si ya encore des gens qui considèrent que la guerre du Vietnam n’était pas un crime majeur du 20ème siècle, ya plus grand chose à faire pour eux (les priver de télé ?).
    Et évidemment certaines choses concernant la guerre des US contre Cuba sont connus, comme la Baie des Cochons, mais d’autres pas, comme les nombreuses attaques terroristes organisées ou financées par la CIA (e.g. Orlando Bosch et https://en.wikipedia.org/wiki/Cubana_de_Aviaci%C3%B3n_Flight_455)
    Coup tordu américain: Le Lusitania transportait du matos de guerre, et l’ambassade allemande avait prévenu les citoyens américains qu’il ne fallait pas embarquer sur un navire britannique.

    Après, ce serait intéressant de faire un tour du côté de l’Asie, le 20ème siècle y a été très sanglant. Si on commence à la fin du 19ème siècle, alors le premier massacre d’importance est la révolte des boxeurs en Chine, pendant laquelle les 8 pays autoproclamés civilisés (le G8, avec l’Autriche-Hongrie qui remplace le Canada) entendaient se partager la Chine. Les boxeurs ont commis des massacres aussi, et pas qu’un peu. Ensuite à partir de 1930 il y a les massacres de la révolution chinoise.

    Un peu hors sujet parce que c’est en 1851-1864, donc un peu trop tôt, mais j’en profite pour signaler le plus grand massacre du 19ème siècle, qui est à presque totalement inconnu en Europe, alors qu’il a fait entre 20 et 30 millions de morts : la révolte des Taiping, en Chine (France, Royaume-Unis et dynastie Qing (mandchoue) vassalisée contre l’Empire Céleste, fondé par un Hakka illuminé / messianique). Au passage pour ceux qui s’intéressent aux langues, le destin du mandchou, passé de langue parlée par des millions (dizaines de millions?) de personnes et étudiée en Europe en 1900 à une langue moribonde en 2007 (quelques vieillards) est intéressant.


    • MagPie Le 16 février 2015 à 06h28
      Afficher/Masquer

      Merci Nicolas, de relever l’histoire effroyable de la rébellion des Taiping ! Je pense aussi qu’elle est un peu hors cadre, en raison de la période indiquée et aussi de l’angle demandé, qui était un épisode gênant pour l’histoire française et/ou occidentale. Cela dit, il est incroyable qu’on enseigne encore l’histoire du XIXème en faisant l’impasse sur l’une des guerres civiles les plus meurtrières de l’humanité… Ou qu’on puisse parler de la politique chinoise actuelle vis-à-vis des religions (pas spécialement libérale et c’est un euphémisme), sans évoquer les traces profondes laissées par le “petit frère de Jésus”.
      Sur cette période – et l’histoire de la Chine, les cours au Collège de France de Pierre-Etienne Will sont très pointus et passionnants 😉

      Si on reste en Chine et cela a été relevé par d’autres commentateurs plus haut, l’épisode honteux pour les troupes françaises et britanniques du sac du Palais d’été, lors de la 2de guerre de l’Opium, pourrait correspondre au thème – c’est pas dingue, quand même, d’aller faire la guerre à un pays pour l’obliger à acheter et à légaliser de la drogue !?
      Un livre intéressant sur le sujet : Xavier Paulès, “L’opium, une passion chinoise 1750-1950”, ed. histoire Payot, 2011.


      • Nicolas Le 16 février 2015 à 07h39
        Afficher/Masquer

        Avec plaisir. Autre horreur pas encore évoquée ici : La guerre d’Espagne, que Franco n’aurait pas pu mener sans le soutien d’Hitler, mais aussi le soutien d’une ou de plusieurs compagnies pétrolières américaines (Texaco je crois)


        • Carabistouille Le 16 février 2015 à 08h20
          Afficher/Masquer

          Et sans le soutien de l’Angleterre qui a interdit aux Français de livrer les armes à la république espagnole. Armes payées. Il ne faut jamais oublier ça, c’est l’Angleterre qui, par anti-socialisme a permis l’écrasement de la république espagnole.


          • beaugeard Le 16 février 2015 à 14h34
            Afficher/Masquer

            La France a bien tenu son rang dans cette affaire au côté des anglais. L or de la république espagnole en grande partie stockée à la banque de France fut remis en 1939… À Franco.
            Le choix de la défaite. Annie Lacroix-Riz


      • Ouaille Le 16 février 2015 à 18h11
        Afficher/Masquer

        A propos de la mise à sac du Palais d’été, je pense que nombre d’appartements parisiens des beaux quartiers bénéficient de jolis objets décoratifs issus de ce pillage.


  11. Lysbethe Levy Le 15 février 2015 à 13h22
    Afficher/Masquer

    J’ai diverses infos sur les nazis recrutés juste après guerre, voir pendant la der des der, je ne suis pas très organisée, mais j’ai des liens utiles a sans doute trier pour raconter l’Histoire.

    Le “projet Paper-clip” est connu ou plus de 3000 nazis médecins, physiciens, intellectuels, docteurs, chimistes, etc…ayant eu un poste de haut niveau voir SS mais mis au service des Usa afin de combattre l’Urss la guerre froide ayant commencé bien avant le conflit.

    Même la CIA le reconnait dans certaines archives : https://www.cia.gov/library/center-for-the-study-of-intelligence/csi-publications/csi-studies/studies/97unclass/naziwar.html

    Puis les anciens cadres, politiques, militaires, fascistes anti-communistes surtout, pour combattre derrière les lignes dans l’espace soviétique regroupés sous le nom de Nations captives -du communisme s’entend que les américains se devaient sauver, et donc perpétrer des actions contre le méchant rouge ! Ukrainiens, Croates, Serbes, Lettons, Lithuanie, Estonie, Pologne, Hongrie, et autres nationalités “emprisonnées” dans l’Urss..

    .Le père de Zbigniew Brzezinski était aussi un de ces réfugiés, tout comme Benès, dont il a épousé la fille..mais bien avant le début de la guerre…Je cherche l’Histoire de ce polonais si russophobe……

    The “captive nations Committe” en lien avec la CIA, Fbi, Otan : http://archives.nato.int/letter-from-assembly-of-captive-europeen-nations-assemblee-des-nations-captives-deurope;isad?sf_culture=fr le site facebook ici :https://www.facebook.com/CaptiveNationsCommitteeInc

    Sur l’Ukraine et la Pologne ne pas oublier le grand “projet “Prométhéen fait par la Pologne et les états de l’ouest contre la Russie et l’URSS : http://quebec-ukraine.com/lib/sources/sidobre_00.html signé par Pidulski très anti-russe et anti-communiste : http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_Mi%C4%99dzymorze

    .D’abord le plus important site ou radio de propagande était la Voix de l’Amérique : .http://www.rferl.org/info/history/133.html toujours en activité contre Cuba, Russie, Iran, Vénézuela, Chine.pays de l’axe du Mal cher à Bush et avant lui Ronald Reagan..
    .


    • Jourdon Le 18 février 2015 à 16h49
      Afficher/Masquer

      @Lysbethe Levy
      vous ne croyez pas qu’en définitive:
      “MONSANTO recycle les grands pères
      NOVARTIS recycle les grands mères”? qu’en pensez-vous…
      -+++?
      je crois que je vais m’acheter une bouteille de bordeaux
      parce que si Roger vérifie si la balle retombe d’un côté ou de l’autre ça va
      mais imaginez que ce soit HinGi$
      dans ce cas en matière de réforme fiscale on aurait le retour de la jupette… ou pas!


  12. Bruno Le 15 février 2015 à 14h04
    Afficher/Masquer

    Le financement des Nazis par les banques US.


  13. Nicolas Le 15 février 2015 à 14h42
    Afficher/Masquer

    à part Guillemin, ya aussi Asselineau qui raconte des choses intéressantes
    Ici il parle des tentatives d’annexion du Canada, et de la réalité de la construction européenne (Monnet et Schumann étaient au service des États-Unis, c’est confirmé notamment par De Gaulle). Asselineau fait partie des politiques qui prônent la sortie de l’UE (et son parti croit assez vite, apparemment)
    https://www.youtube.com/watch?v=3e88OtO6598


    • OFJ Le 17 février 2015 à 11h18
      Afficher/Masquer

      La conférence en ligne d’Asselineau “qui gouverne réellement la France et l’Europe” commence par un intéressant rappel de l’histoire des USA.
      Sur la propagande de guerre aux USA, la conférence d’un ami de Noam Chomsky, Howard ZINN, Un mouvement pour la paix – 3 guerres saintes :
      https://vimeo.com/117695486
      Il ne s’agit pas de guerres de religion, mais de la guerre d’indépendance, de la guerre de sécession et de WWII


  14. dupontg Le 15 février 2015 à 14h50
    Afficher/Masquer
  15. chios Le 15 février 2015 à 14h58
    Afficher/Masquer

    Je viens de tomber sue cet article:
    “the arrival in Rotterdam of the world’s biggest ship, the Pieter Schelte, named after a Dutch officer in the Waffen-SS.”

    “Arrivée à Rotterdam, du plus grand navire du monde, le Peter Schelte.
    Peter Schelte était un officier SS, de nationalité hollandaise.”

    http://www.theguardian.com/world/2015/jan/24/pieter-schelte-worlds-biggest-ship-ss-officer#comments

    Après les spectacles en Ukraine, en Pologne et en Allemagne(marches aux flambeaux, Auschwitz sans les Russes, et l’Allemagne envahie par l’Union soviétique…)

    C’est la tendance aujourd’hui, sous couvert de russophobie.
    On assiste à une réhabiltation du “drang nach osten”, et à des opinions et des attitudes de plus en plus “décomplexées”, la nécessité de nous emparer d’un “lebensraum” se faisant de plus en plus urgente pour nos élites à court de proies faciles.

    Pour moi, nécessité de se focaliser là dessus.


  16. dupontg Le 15 février 2015 à 14h59
    Afficher/Masquer
  17. vinz Le 15 février 2015 à 15h46
    Afficher/Masquer

    le grand trek, qui est une sorte de far west africain

    madagascar 1947 (une boucherie qui a succédé à une politique coloniale digne des nazis)

    la guerre au cameroun (de 3 à 500 000 morts, napalm, camps de concentration)

    la conquête de ryad par abdelaziz ibn el saoud et l’histoire de l’alliance saoud-wahhab

    le traitement réservé à la Guinée de Sékou Touré : la france a innondé le pays de fausse monnaie et a globalement tout fait pour paralyser le pays.

    la guerre d’elf aquitaine au biafra

    la plupart des pages wikipedia sur ces sujets ne racontent que l’histoire officielle.

    savez vous que dans certaines anciennes colonies les manuels d’histoire n’ont toujours pas changé ? Et on enseigne aux enfants la supériorité de l’homme blanc sur l’homme noir. De mes yeux vus.

    la situation coloniale en général n’est pas encore regardée clairement : un prolétariat européen qui accède à la propriété et au commandement d’esclaves, un véritable terrain de jeux pour les bourgeoisies européennes qui y voyagent, y exercent leur fantasme de suprématie raciale, et y perdent toute moralité.

    Une thématique que pas grand monde n’aborde alors que c’est un peu le fond du problème, c’est la propagation du modèle étatique à l’ensemble du monde, la revendication de chaque territoire, donc d’une certaine façon la vassalisation de l’ensemble de la population mondiale, et la destruction de tous les modèles de sociétés sans état.


    • Homère d'Allore Le 15 février 2015 à 17h23
      Afficher/Masquer

      Concernant la guerre au Cameroun et le massacre des bamilékés, le livre
      “Kamerun, une guerre cachée aux origines de la Francafrique.” est la référence.

      http://www.kamerun-lesite.com

      Toutefois, il ne semble pas que le napalm ait été utilisé ( contrairement à un témoignage d’un pilote d’hélicoptère) alors qu’en Algérie, il le fut.
      Il reste à faire un travail d’historien sur les “bidons spéciaux”, terme employé dans les archives pour euphémiser l’emploi du napalm.


  18. bidule Le 15 février 2015 à 16h26
    Afficher/Masquer

    S’agissant des relations pas très nettes qu’a la France avec des dirigeants africains, @si, à l’occasion du déplacement de Valls au Tchad, consacrait un billet au silence médiatique sur les exactions de ces derniers.

    http://www.arretsurimages.net/articles/2014-12-04/Ce-que-Valls-n-a-pas-vu-au-Tchad-et-les-medias-francais-non-plus-id7268

    Justine y citait un livre, Le Syndrôme Foccart, qui parle l’action de la France en Afrique au sortir de la WWII.

    C’est un travail d’historien, basé sur des travaux d’archives (qui se concentre surtout sur le personnage de Foccart, mais le type incarne à lui tout seul toute la politique de la France en afrique de 59 à 74).

    La bibliographie cite quelques documentaires dont certains sont en ligne :

    – Cameroun, autopsie d’une indépendance — (Gaëlle Le Roy; où on apprend que la France sous l’égide de Messner a formé, armé, fournit à un soutien logistique à des milices pour buter des dissidents politiques);

    – Foccart, l’homme qui dirigeait l’Afrique — plus centré sur le personnage de Foccart, mais son histoire est indissociable de la politique de la france en afrique.


  19. Calviiin Le 15 février 2015 à 16h44
    Afficher/Masquer

    Pour des événements historiques non enseignés dans les manuels d’histoires classiques je vous conseil vivement le très bon “manuel d’histoire critique” distribué par le Monde Diplomatique.

    Une phrase au hasard concernant le nazisme “le patronat réclame un gouvernement dirigé par un homme fort pour lutter contre le chaos bolchevisme”. Article qui montre que la crise de 1929 n’est pas la seule en cause dans l’ascension de Hitler.

    Vous trouverez pleins d’autres exemples oubliés de l’histoire dans ce livre et souvent peu glorieux pour nos modèles occidentaux.


  20. bluetonga Le 15 février 2015 à 16h49
    Afficher/Masquer

    En ce qui concerne la période de l’état indépendant du Congo (sic), la référence wikipédia est très intéressante :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_ind%C3%A9pendant_du_Congo

    Le thème est intéressant à plusieurs égards. D’abord parce que l’état indépendant était en fait une entreprise de colonisation capitaliste typique du XIXème siècle, dont la brutalité et le cynisme des méthodes n’était qu’une extension de la mentalité des industriels capitalistes européens à l’égard des travailleurs. Ensuite parce que là comme ailleurs, les européens se sont imposés sous couvert de secours humanitaire et civilisationnels. Aussi parce que les campagnes de protestation levées en Europe à l’encontre du roi des Belges Léopold II, maître d’oeuvre et gestionnaire du projet étaient mi-sincères, mi-cyniques (le marché avait été attribué à Léopold en tant que personnalité indépendante pour éviter que le gâteau ne tombe dans l’escarcelle d’une des grandes puissances européennes, mais ces dernière continuaient à lorgner le Congo avec convoitise, particulièrement les Britanniques, d’où la virulence de leurs campagnes). Enfin, parce que le thème de l’état indépendant du Congo (qui n’était pas encore la colonie du Congo belge, entité gérée par l’état belge dans des conditions nettement plus civilisées après en avoir hérité, avec circonspection, du roi défunt) a soulevé de nombreux fantasmes de part et d’autre, et bénéficié relativement récemment d’une nouvelle publicité toute empreinte de political correctness.

    L’un dans l’autre, l’histoire de l’état indépendant du Congo est un exemple intéressant d’application du capitalisme sauvage sur fond de suprémacisme racial, le tout sous couvert d’intervention humanitaire. Same old same old.


    • MagPie Le 16 février 2015 à 06h56
      Afficher/Masquer

      Pas tout à fait dans la même zone, ni dans les mêmes circonstances : la “colonne infernale” ou la mission Voulet-Chanoine :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mission_Voulet-Chanoine
      http://ldh-toulon.net/la-colonne-infernale-de-Voulet.html (entretien à la fin du billet avec l’historien Elikia M’Bokolo).

      A partir de cet épisode, on pourrait retracer une chronologie de la présence et des interventions françaises dans la zone sub-sahélienne autour du lac Tchad.
      Ce serait pourquoi pas l’occasion d’évoquer les causes sur le long terme du conflit entre les groupes Kanouri et leurs voisins dans les frontières issues de la colonisation – et partant, d’expliquer d’où provient ” Boko Haram”.


  21. Yannick Le 15 février 2015 à 17h39
    Afficher/Masquer

    J’avais lu il y a quelques années un livre très intéressant sur Coca-Cola:
    Coca-Cola. L’enquête interdite par William Reymond

    Où l’on apprend, entre autre, comment Coca-Cola collaborait à fond avec les nazis…

    Je me souviens d’un passage qui raconte l’arrivée de prisonniers de guerre SS aux USA, prisonniers qui étaient tout surpris de voir des enseignes Coca-Cola partout… Ils croyaient que Coca-Cola était une marque allemande…


  22. ReMiNz Le 15 février 2015 à 17h40
    Afficher/Masquer

    Concernant le financement d’Hitler pendant l’entre deux guerres, voir le bouquin d’Anthony Sutton : Wall Street and The Rise of Hitler (Wall Street et l’ascension d’Hitler, dispo en français en copie physique, ou en anglais, gratuitement sur ce lien http://reformed-theology.org/html/books/wall_street/index.html)


  23. Fox 23 Le 15 février 2015 à 18h04
    Afficher/Masquer

    Des exemples de mauvaise utilisation de l’Histoire à fin de propagande, on en a depuis au moins la fin de la seconde guerre mondiale.
    Exemple, quand j’étais môme, en primaire, on nous a appris le gentil soldat Barrat.
    J’explique, 14 ans, dans les armées de la République, la vraie, la dure, il était tambour. L’Histoire/propagande n’explique pas pourquoi il se retrouve seul (en principe un tambour se trouve en tête des troupes) face à trois très vilains Vendéens. (Il faisait donc partie des colonnes de la mort chargées de faire entrer de gré ou de force l’esprit républicain aux réfractaires)
    Ces salauds, n’hésitons pas, lui promettent la vie sauve s’il crie vive le roi et la mort s’il choisit vive la République.
    Eh bé, vous y croirez si vous le voulez, mais il fut tué après avoir crié vive la République ! C’était l’école primaire de la République de la première moitié des 50 qui parlait des Chouans.
    Aujourd’hui, les mêmes salopards (ou leurs fils) apprennent à nos chères têtes blondes qu’un président (je ne lui ferait même pas l’honneur de citer son nom) fit même partie de la résistance (non monsieur, ce n’est pas de de Gaulle qu’il s’agit) et on voudrait qu’ils comprennent les soubresauts actuels ?


  24. Xavier Le 15 février 2015 à 19h17
    Afficher/Masquer

    Au sujet de l’État indépendant du Congo (1885 à 1908) du roi Léopold de Belgique :

    Un doc : https://www.youtube.com/watch?v=_5tyLJFLbJs
    Un livre : Les fantômes du roi Léopold (Adam Hochschild)

    Le sujet nous mène à l’Union Minière, au projet Manhattan, à la guerre du Katanga, à l’assassinat de Lumumba etc.


  25. Vincent Le 15 février 2015 à 19h22
    Afficher/Masquer

    Je vois 3 exemples d’opérations de manipulation pour justifier des invasions:
    Incident de Mukden (invasion de la Mandchourie par le Japon en 1931), pour la petite histoire, ce fait est décrit de façon explicite par Hergé dans le Lotus Bleu 🙂
    Incident du pont Marco Polo (invasion du reste de la Chine par le Japon, 1937)
    Sac de l’émetteur radio de Gleiwitz (invasion de la Pologne par l’Allemagne, 1939)


  26. Emmanuel Le 15 février 2015 à 19h28
    Afficher/Masquer

    Je recommande de traiter les massacres de Setif, Guelma et Kherrata, le 8 mai 1945, vraiment pas a l’honneur de la France…


  27. bizmarco Le 15 février 2015 à 20h02
    Afficher/Masquer

    Je viens de lire cet article sur Winston Churchill qui pourrait vous intéresser même si il est un peu simpliste.
    http://www.legrandsoir.info/en-finir-avec-le-mythe-churchill.html


  28. Hadrien Le 15 février 2015 à 22h16
    Afficher/Masquer

    On peut aborder le sujet des femmes de réconfort concernant le Japon pendant la Seconde Guerre Mondiale où les soldats japonais ont réduit en esclavage des femmes chinoises, coréennes et même européennes pour en faire leurs prostituées.
    On peut aussi aborder le fait que l’incident de Pearl Harbor de 1941 était un false flag américain pour déclarer la guerre au Japon


    • Homère d'Allore Le 18 février 2015 à 10h51
      Afficher/Masquer

      Sur le Japon, on peut surtout citer la sinistre unité 731, spécialisée dans la guerre bactériologique. Et ses expériences sur les prisonniers (surtout chinois).

      http://www.interet-general.info/spip.php?article53

      Concernant Pearl Harbour, ce n’est pas un “false flag”. Ce sont bien les Japonais qui ont attaqué. Mais Roosevelt était probablement en courant et n’a rien fait pour mettre en alerte la base. Seuls les porte-avions avaient été envoyés vers d’autres ports.


      • Jourdon Le 18 février 2015 à 13h40
        Afficher/Masquer

        N’oublions pas non plus que l’on parle toujours des “lumières”,
        souvent sans préciser qu’elles ont été créées par la dynastie des SONG en Chine vers l’an mille,
        puis divulguées dans la tradition occidentale par les arabes
        enfin au XVIIIS en France on s’en est ému
        mais l’intersection entre sciences exactes et sciences humaines est l’optique

        sans même mentionner l’outil
        je tiens à préciser aujourd’hui
        que la guerre de Troie annoncée entre Japon Chine Corée
        exigera des figurants

        aussi, si vous m’en croyez
        continuez à cueillir la jeunesse de l’occident
        car esprit positif + retour aux sources = un impératif pour le Dialogue des Civilisations XXIS

        et pour finir la recette du jour de maître jourdon
        prenez un flamby retournez le pour aider l’emploi ajouter une pincée de sel de Guérande…54


  29. Iséorcé Le 15 février 2015 à 23h05
    Afficher/Masquer

    Rebonjour M. Berruyer.
    J’ai laissé un message dans votre rubrique contact. Je redonne ici le lien que je vous ai communiqué. http://la-bas.org/plutot-hitler-que-le-front-populaire-integrale. Il s’agit de l’implication des élites françaises dans le soutien au nazisme dans les années 30. Travaux de Annie Lacroix-Riz, auteur de “Le choix de la défaite, les élites françaises dans les années 1930” et émission de Daniel Mermet, là bas si j’y suis juin 2010.


  30. Kiwixar Le 15 février 2015 à 23h47
    Afficher/Masquer

    Je pense que c’est intéressant de revenir sur 1913 (création de la FED), qui sont les “actionnaires”, et de la possibilité de faire la guerre à outrance (14-18) quand on peut s’endetter sans limites, sans une contrepartie or à 100%.

    Ca vaut le coup de se pencher aussi sur les écrits du major general Smedley Butler (1881-1940), et de toutes les guerres US de “racket” à laquelle il a participé au bénéfice des banquiers. Je pense que bien avant 14-18, les zuniens se sont aperçus que la guerre et le chaos permanent, c’est beaucoup de pognon à se faire.

    = http://en.wikipedia.org/wiki/Smedley_Butler =


  31. vérité2015 Le 16 février 2015 à 01h00
    Afficher/Masquer

    L’opération paperclip pour exfiltrer des nazis qui vont ensuite créer la NASA,avec leurs connaissances sur les V1 et V2,sans oublier que le prototype des V3 était prêt mais Hitler n’a pas eu le temps de l’utiliser.

    L’opération Paperclip (originellement appelée « Opération Overcast ») fut menée à la fin de la Seconde Guerre mondiale par l’état-major de l’armée des États-Unis afin d’exfiltrer et de recruter près de 1 500 scientifiques allemands issus du complexe militaro-industriel allemand pour lutter contre l’URSS et récupérer les armes secrètes du Troisième Reich. Ces scientifiques effectuèrent des recherches dans divers domaines, notamment sur les armes chimiques (Zyklon B), sur l’usage des psychotropesnote 1, sur la conquête spatiale, sur les missiles balistiques et sur les armes à longue portée (bombes volantes V1 et V2).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Paperclip


  32. MagPie Le 16 février 2015 à 03h01
    Afficher/Masquer

    ==La République du Rif (1921-1926)== une tentative de construction par Mohamed Ben Abdelkrim Al Khattabi, d’un Etat structuré rassemblant les tribus kabyles, prônant l’égalité et la liberté des peuples, pour repousser les invasions coloniales espagnoles et française dans ce qui n’était pas encore le Maroc.

    wikipedia : “Fin 1925, la France et l’Espagne créent une force commune d’un peu moins de 200.000 soldats appuyés par des chars et des avions. Ils bombardent massivement les territoires de la nouvelle république, parfois avec des armes chimiques de modèle allemand utilisées par l’armée espagnole.”


  33. Farfie Le 16 février 2015 à 07h01
    Afficher/Masquer

    Il y a un bon article sur “La colonisation telle qu’on l’enseigne”
    L’histoire expurgée de la guerre d’Algérie
    Avoir peur de la vérité ou vouloir effacer l’histoire?

    http://www.monde-diplomatique.fr/2001/02/MASCHINO/1903


  34. P.Lacroix Le 16 février 2015 à 08h39
    Afficher/Masquer

    Bonjour

    Je viens de lire ” le manifeste pour briser les chaînes de l’ usure “.1919. Gottfried Feder. C’ est assez instructif, aussi sur nos différences culturelles.

    Mon père est parti en 1939, à 30 ans. Esprit de revanche, je pense. Un oncle mort en 14.
    Beaucoup d’ histoires de captivité dans les repas familiaux, peu de guerre. Courte et apparemment désertée rapidement par une partie du commandement.
    Ils creusaient des tranchées anti- char devant la ligne Maginot, qui était réputée infranchissables ! La soupe arrivait gelée.

    Eric Fiorile dit des choses intéressantes aussi.


  35. Jourdon Le 16 février 2015 à 09h28
    Afficher/Masquer

    Le massacre de Katyn me paraîtrait aussi d’importance à considérer dans votre recherche.

    Jusqu’à il y a peu d’années il constituait un motif important de restriction des relations diplomatiques Pologne / Russie.

    Pour votre blog je pense qu’une justification de cette piste à étudier pourrait être: comment dans l’Union Européenne de demain, pourra t’on enseigner l’histoire de l’Europe de la même façon dans les manuels d’histoire en France, en Pologne, en Allemagne?

    Belle journée


  36. Berland Pierre Le 16 février 2015 à 09h52
    Afficher/Masquer

    Massacre et mensonge d’état :

    Le massacre de Thiaroye

    Il y a un article dans l’Humanité Dimanche” du 20/11/2014

    “Ces soldats que la France libre va trahir et condamner
    Ces soldats sont en première ligne face à l’invasion allemande. Ils seront 70000 prisonniers de guerre, durant 4 ans, avant d’être libérés par les alliés et le FFI. Or, pour avoir réclamer leur solde, ils finiront massacrés, blessées ou condamnés comme “mutins” par cette armée qu’ils ont servie Une page sombre de la libération sur laquelle des historiens, Armelle Mabon au premier chef, révèlent des éléments cruciaux, afin de rétablir la vérité sur ce qui apparait comme un mensonge d’état.”

    http://www.france24.com/fr/20141128-massacre-thiaroye-commemoration-senegal-dakar-tirailleurs-armee-france-polemique-historien/

    http://www.humanite.fr/thiaroye-tragique-solde-de-tout-compte-558982

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Thiaroye


  37. Luca Guccione Le 16 février 2015 à 10h46
    Afficher/Masquer

    Comme point de départ, nous pourrions analyser cette citation d’un fervent américain…

    “Je ne suis pas – et n’ai jamais été– d’aucune manière favorable à l’égalité sociale et politique entre la race blanche et la noire; et je ne suis pas – et n’ai jamais été – favorable à donner aux noirs la possibilité de voter ou de devenir des jurés, ni à leur permettre de recouvrir des charges publiques, ni à s’apparenter avec des personnes blanches; et je dirai de plus qu’il y a une différence biologique entre la race blanche et la noire qui, je crois, empêchera toujours ces deux races de vivre ensemble sur la base d’une égalité politique et sociale. Et, s’ils ne peuvent pas vivre ainsi, tant qu’ils restent ensemble, il devra y avoir une position de supériorité et une d’infériorité, et moi, comme quiconque, je suis favorable à assigner la position de supériorité à la race blanche”

    Abraham Lincoln (si, si, lui-même en personne!)


  38. gazouz33 Le 16 février 2015 à 11h00
    Afficher/Masquer

    Le pillage de l’or Algérien en 1930 par les français. “C’est toujours pour un idéal de paix, d’amitié, de liberté, aujourd’hui de démocratie et d’ingérence humanitaire que l’Occident écrase, massacre, détruit, pille, divise, anéantit et réduit à l’esclavage le monde arabo-musulman.”
    http://www.algeriepatriotique.com/article/la-france-est-redevable-l-algerie-de-1-700-milliards-de-dollars
    http://www.djazairess.com/fr/elwatan/346408


    • Lysbethe Levy Le 16 février 2015 à 12h30
      Afficher/Masquer

      La France devrait des milliards à ce pays l’Algérie, une enquête de Pierre Péan, l’a confirmé :
      http://www.djazairess.com/fr/elwatan/12646: extrait ” Derrière le coup d’éventail, le pillage du trésor d’Alger
      Pierre Péan
      Rémi Yacine Publié dans El Watan le 31 – 01 – 2005

      Le journaliste-écrivain Pierre Péan réécrit l’histoire de la prise d’Alger. Le coup d’éventail reçu par le consul de France, qui a motivé l’occupation de l’Algérie, ressemble aux armes de destruction massive irakiennes : un subterfuge pour piller les trésors de la Régence. Toute ressemblance entre Charles X et George Bush n’est pas fortuite. Pierre Péan en est convaincu. Un livre, Main basse sur Alger (éditions Plon) à lire au plus vite.
      Vous dites que la conquête d’Alger est avant tout le grand hold-up de l’histoire, avec un butin de 4 milliards d’euros ! Il faut donc revoir nos livres d’histoire…
      Effectivement, les livres d’histoire ne parlent que du soufflet donné par le dey d’Alger au consul de France, Pierre Deval, comme prétexte donné par Charles X pour partir à la conquête d’Alger. Ils ne mentionnent que peu ou pas la raison de ce soufflet. Un coup d’éventail en plumes de paon qui marquait l’exaspération du dey sur le comportement de la France et de son consul à propos du non-paiement par Paris d’une très vieille dette contractée lors des campagnes d’Italie et d’Egypte sur des livraisons de blé de la Mitidja. Un premier accord sur cette dette avait été trouvé avec Bonaparte, sans être exécuté, et un deuxième avait été passé en 1819, approuvé par les Chambres et toujours non appliqué en 1827. Le consul de France était de surcroît un affairiste qui avait gagné de l’argent dans cette opération. L’affaire du soufflet a caché une opération de politique intérieure. Charles X, qui était en grande difficulté face à des chambres où l’opposition libérale dominait, avait besoin d’importants fonds secrets pour acheter et corrompre les électeurs et les hommes politiques, et obtenir des chambres plus souples après leur dissolution. Charles X ne voulait plus de la Charte et avait l’intention de réinstaller une monarchie absolue. Or, tout le monde savait qu’il y avait beaucoup d’or et d’argent dans les caveaux de la Régence d’Alger.
      En lisant votre livre, on a l’impression que Charles X peut facilement être George Bush, et que ses conseillers sont les faucons actuels de Washington. Les défenseurs de l’axe du bien existaient donc à cette époque ?
      Vous avez parfaitement raison. Pendant toute mon enquête, j’ai pensé à Bush et à Rumsfeld, tant la guerre d’Irak ressemblait à l’opération sur Alger montée par Charles X et de Bourmont. Si les mots utilisés pour habiller la conquête n’étaient pas tout à fait les mêmes, ils recouvraient les mêmes idées. Charles X allait défendre la Chrétienté contre les méchants barbaresques qui attaquaient les bateaux chrétiens en Méditerranée au nom du Djihad , alors que Bush défend les valeurs de l’Occident contre Ben Laden et ses alliés qui, eux aussi, se réclament du Djihad. Le premier allait chercher de l’argent, le second allait chercher du pétrole et imposer la pax americana.”

      Le baron Antoine Seillière doit sa richesse à la prédation de ces ancêtres …


  39. Tonton Poupou Le 16 février 2015 à 11h22
    Afficher/Masquer

    Les réinterprétation actuelles, du « pacte de non agression » entre l’Allemagne et l’URSS, signé le 2 août 1939, conséquence directe des « accords de Munich » du 30 septembre 1938, signés entre allemands et anglo-français – qui laissaient le champ libre à l’Est européen aux armées nazis – révision qui tente de faire passer ce « pacte de non agression » comme « un traité d’alliance » (ce qui est ABSOLUMENT LE CONTRAIRE, une « non agression » n’est pas une « alliance » ! n’est ce pas ?) et tout le « jeu » politico-diplomatico-militaire des occidentaux, en parallèle des allemands, à Moscou, qui négocièrent avec les soviétiques un marché de dupes pour finalement laisser signer Ribbentrop et Molotov. Puis le « mensonge par omission », qui « oublie » que « les territoires polonais repris par les soviétiques » en 1939 étaient au mètre carré près, les territoires russes – la Galicie Orientale – arrachés par les polonais en 1920 aux russes, ainsi que la Bessarabie prise par les roumains en 1918. En ce qui concerne les pays Baltes, sous influence allemande depuis 1919-1920, les soviétiques n’ayant reçus aucune garantie de leur neutralité ou bienveillance à leurs égards en cas de conflit.
    Voir à ce sujet les travaux de Annie Lacroix-Riz (professeur d’histoire contemporaine, Université Paris VII) qui apportent un éclairage autre que celui des historiens « meanstream », mais surtout un vrai travail sérieux d’historien, qui comme tout travail d’historien sérieux s’appuie sur les documents originaux d’archives.


    • vinz Le 16 février 2015 à 12h55
      Afficher/Masquer

      le problème du pacte germano soviétique, c’est surtout qu’il ne concernait pas que la Russie mais des consignes étaient données à tous les partis communistes, et on connaît le dilemne des résistants communistes en début de guerre


      • Tonton Poupou Le 16 février 2015 à 15h23
        Afficher/Masquer

        Vous êtes hors sujet vinz.
        Le problème n’est pas les états d’âmes des communistes hors URSS au début de la guerre. Le problème est la falsification historique qu’il est fait aujourd’hui au sujet de ce Pacte de non agression Germano-Soviétique, par des historiens, des commentaires de documentaires et des journalistes à travers les mass-médias en occident.


  40. Tapia Le 16 février 2015 à 17h12
    Afficher/Masquer

    En ce qui concerne la colonne Vioulet-Chanoine:
    _ Histoire romancée de Jacques Francis Rolland: Le grand capitaine. Grasset.
    _ Sarraounia, le drame de la reine magicienne de Mamani Abdoulaye JR. L’Harmattan. Le film Saraounia de Med Hondo basé sur le livre.
    _ Les archives de l’armée Française à Versailles.

    Je ne suis pas historien me suis intéressé à l’histoire de l’exploration, “la pacification”, la colonisation et la “post colonisation” du Niger.

    En ce qui concerne les sujets abordés par les commentateurs: de nombreuses émissions “Rendez-vous avec X” de France Inter sont archivées sur le site non officiel et apportent des éclairages intéressants sur la colonisation, les indépendances, la Françafrique…


    • Alain V Le 16 février 2015 à 19h07
      Afficher/Masquer

      Les archives de l’armée Française sont à Vincennes.


  41. joss Le 16 février 2015 à 17h34
    Afficher/Masquer

    Je vois qu’il n’y a pas encore de référence à Michel Collon.
    Voici une video sur l’anniversaire de la première guerre “14-18 on croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels”:
    http://www.michelcollon.info/14-18-On-croit-mourir-pour-la.html?lang=fr

    D’autres analyses très intéressantes sont disponibles sur son sites.


  42. Bumbo92 Le 16 février 2015 à 17h48
    Afficher/Masquer

    Un livre digne d’intérêt pour nous tous.

    Histoire politique des services secrets français.
    De la Seconde Guerre Mondiale
    à nos jours
    Roger Faligot
    Jean Guisnel
    Remi Kauffer
    Édition La Découverte


  43. albert Le 16 février 2015 à 17h56
    Afficher/Masquer

    Contre-propagande (ou pas) sur l’accueil de Pétain par les Francais en 1940.

    Je retiens de ma scolarité que seuls les “méchants” soutenaient Pétain, que le bon français était résistant, même si beaucoup de francais n’essayaient que de vivre.

    Quelquechose me dit que c’est juste une histoire qu’on raconte aux enfants…


  44. Theoltd Le 16 février 2015 à 19h18
    Afficher/Masquer

    Il faudra bien un jour que la vérité vraie, la seule qui compte finalement, celle qui une fois qu’elle aura été reconnue, comprise et acceptée (c’est pas demain la veille) finisse par s’imposer.

    ce sera le cas certainement, lorsque tout ceci n’aura plus d’importance. C’est a dire dans très très longtemps.


  45. bili Le 16 février 2015 à 20h10
    Afficher/Masquer

    La vrai histoire des Etat-Unis ! de manière ludique en moins de 5 minutes ^^

    http://echelledejacob.blogspot.fr/2015/02/les-etats-unis-en-5-minutes.html


  46. Nerouiev Le 16 février 2015 à 21h16
    Afficher/Masquer

    Un excellent documentaire qui retrace l’histoire de la naissance de la propagande :
    Psywar : Guerre Psychologique – Le film
    https://www.youtube.com/watch?v=2xuoa7tF-x8


    • Nerouiev Le 16 février 2015 à 21h57
      Afficher/Masquer

      Le film est long et les origines sont disséminées tout au long, mais pour ceux qui ont suivi les événements en Ukraine, on y retrouve tous les ingrédients y compris le pourquoi des mp3 retrouvés dans les poches des soldats à l’aéroport de Donetsk.


  47. Théodule du Comité Le 16 février 2015 à 22h51
    Afficher/Masquer

    Bon sujet le congo et le boum du caoutchouc…des rééditions des campagnes de presse de l’Etat Indépendant du Congo ont été rééditées il y a 20 ans pour le centenaire. ça montrait les reportages photographiques de l’oeuvre civilisatrice…pour ceux qui en connaissent pas aller faire un tour au musée d’Afrique Centrale à Bruxelles qui fut aussi une vitrine de propagande pour contrer les mauvaises langues…pour info à l’expo de BX en 1958,au pied de l’atomnium, on montrait encore des villages congolais derrière des grilles, avec des gens en tenue traditionnelle des peaux de bêtes avec un os dans le nez…en 1960, les délégués congolais qui reçurent le pouvoir politique étaient appelés les “évolués”…

    Très bon film, criant de vérité sur cette époque,LUMUMBA de Raoul PECK, un cinéaste Haïtien.

    mais en fait de congo belge, je pense qu’il faudrait plutôt aborder la Belgique elle-même.ou plutôt l’état belge dans son développement économique capitaliste durant la première révolution industrielle ainsi que sa tentative politique d’exister en tant que nation véritable.

    L’aventure coloniale belge est liée à la monarchie des saxe-cobourg, Maison Princière Allemande qui dirige de nombreux états européens jusqu’à la fin de la première guerre mondiale.Depuis les origines en 1830, les rois successifs multiplièrent les tentatives coloniales méconnues. Le brésil, la chine, le texas, l’aventure mexicaine, l’antarctique…la Belgique est une des dix puissances signataires du traité de l’antarctique, et y possède une station scientifique zéro émission toute neuve…comme elle possède toujours une très Diplomatique Organisation Polaire Internationale toute droit tirée de “l’étoile mystérieuse”chère aux tintinophiles.

    Ce que l’on voit aujourd’hui au congo, comme ce que l’on a vu au rwanda et au burundi, ne peut être compris sans savoir ce qu’a été la belgique nationaliste et unitaire.Où comment un tout petit état tampon contrôlé par la grande bretagne puis les Etats-unis, est parvenu à se tailler un empire colonial de 80 fois sa taille.

    C’est le lien familial de LEOPOLD II avec les grandes dynasties régnantes qui lui permis de se voir attribuer cet état privé à la conférence de BERLIN. La mission civilisatrice de la libération “des nègres oppressés” par les exclavagistes arabes est marquée dans la statuaire du parc du cinquantenaire à Bruxelles. Les mentions arabes et nègres ayant été effacées récemment du monument qui se trouve à hauteur de l’école royale militaire, à deux pas du parlement européen et des bureaux de l’UE. Le soir venu, les navetteurs et les diplomates ayant quittés Bruxelles leur travail terminé, la population Bruxelloise d’origine maghrébine, turc ou congolaise est en effet fort importante autour du quartier européen…A saint josse, à Evere, à Scharbeeke…

    Cette barabarie capitaliste mise en oeuvre au Congo pendant le boum du caoutchouc n’a eu d’égal que l’exploitation des masses dans les charbonnages, les fonderies, les verreries, la mécanique, les ateliers, les manufactures, les usines de textile. A la fin du 19ème, les bassins industriels de liège et charleroi produisaient le PIB des états-unis d’amérique à eux seuls. Les émeutes sociales se réprimaient par l’envoi de la troupe et les fosses communes des cimetières témoigent encore de ces corps d’ouvriers grévistes que personne n’osaient réclamer…mais que tous connaissaient.

    A la suite de la mort de LEOPOLD II, l’état belge unitaire, industriel, bourgeois et monarchiste de 1909 repris le flambeau du Congo, non sans en avoir fait disparaître toutes traces en brûlant les archives de l’Etat Indépendant, soumis aux campagnes de presse que l’on sait. Mais cet Etat belge a disparu en 1914, mis à mal par la guerre, mais plus encore par l’accession au droit de vote des masses dès 1919. La montée des gauches, mais aussi et surtout des régionalismes; du courant nationaliste flamand créé de toute pièces par le nationalisme belge et l’oppression des classespopulaires par une bourgeoisie flamade francophone. Dans une moindre mesure le fédéralisme économique wallon lui aussi contribua à une dégradation du caractère unitaire et nationaliste belgicain qui ne s’est plus jamais interrompue depuis.

    Après 1919 les évènements du congo ne peuvent être compris sans intégrer que la belgique fut aussi un pays vainqueurn belliqueux qui participa à l’occupation militaire de la RHUR dont un mouvement politique nationaliste réclamait durant les année 20 l’annexion, avec en plus celles du grand duché du luxembourg et du limbourg hollandais…

    Sous la société générale de belgique (devenue SUEZ) et l’union minière du haut Katanga.(aujourd’hui GECAMINES).. le congo fut de 1920 à son indépendance, le dernier rempart du nationalisme belge, le dernier bastion de la monarchie. Un outil largement mis à la disposition de l’hégémonie des USA à qui il fournit l’uranium des bombes et ses ressources minières intarrissables. Un outil qui valut à ANVERS d’être la première palce mondaile du diamant(10% du PIB belge). Aux homme spolitiques comme le très atlantiste Paul-Henry SPAAK et à son homme lige, le vicomte Etienne DAVIGNON, les honneurs de l’ONU, leur part dans la création de lpour le second la puissance du groupe général de belgique puis du holding CARLYLE. Les belges érigés en une sorte de “français raisonnables” tellement prisée des anglo-saxons au moment de l’expulsion du SHAPE; la belgique qui reçu l’accès à altechnologie nucléaire qui en fait toujours le pays dont la part du nucléaire est laplus importante dans la production électrique…au point que l’arrêt de la moitié du aprc nucléaire en 2014 a failli provioquer un black out…

    La gestion coloniale de l’état belge fut à peine moins pire que celle de la période du boum du caoutchouc. Ce fut le déplacement de populations entières afin de fournir les mines du KATANGA en main d’oeuvre. Ce fut des révoltes matées au son du canon.

    Enfin la gestion belge de l’afrique centrale ce fut la communautarisation ethnique du RUANDA et de l’URUNDI dont les structures politiques furent totalement manipulées par les services belges pour mettre en place la rivalité raciale entre Hutus et Tutsis.

    Bref on ne parlera pas de la décolonisation et de l’implication du palais dans l’enlèvement et l’assassinat de Patrice LUMUMBA ou le règne de Joseph MOBUTU. De la sécession Katangaise de Tchombé sur fond de mercenaires et de tentative d’appropriation des richesses minérales faramineuse de ce pays.

    Le congo est aujourd’hui le premier pays francophone d’Afrique…un sous-continent de 400 ethnies et au moisn deux zones lingusitiques véhiculaires. Un pays dont les seules ressources hydrolélectriques couvriraient les besoins du continent.


    • vinz Le 17 février 2015 à 23h32
      Afficher/Masquer

      merci pour votre commentaire aussi brillant qu’instructif !

      au sujet de cette phrase en particulier :

      “Cette barabarie capitaliste mise en oeuvre au Congo pendant le boum du caoutchouc n’a eu d’égal que l’exploitation des masses dans les charbonnages, les fonderies, les verreries, la mécanique, les ateliers, les manufactures, les usines de textile. ”

      Cette réflexion m’intéresse et peut-être pourriez-vous m’aider à trouver des auteurs ayant abordé ce sujet – les peuples européens ont en quelque sorte été “colonisés” eux-mêmes, par la mise au travail obligatoire, la déculturation etc.


      • Nicolas Le 18 février 2015 à 10h33
        Afficher/Masquer

        @Théodule: hum, la barbarie mise en place au Congo était nettement plus sanglante que la barbarie des charbonnages etc.
        Si vous voulez du peuple européen opprimé, regardez du côté de l’Irlande. D’innombrables Irlandais étaient mis en esclavages par les Anglais, et envoyés en Amérique. Ah oui pardon, ils étaient employés de maison… sans salaire. Mais c’était en fonction d’un contrat temporaire… reconductible au bon vouloir des propriétaires. Pardon, des employeurs.


      • JeanLaNouille Le 18 février 2015 à 10h58
        Afficher/Masquer

        Je te conseille humblement un livre qui m’a bien déniaisé.

        http://www.babelio.com/livres/Losurdo-Contre-histoire-du-liberalisme/455084


  48. OFJ Le 17 février 2015 à 11h45
    Afficher/Masquer

    Le livre de JP Chevènement, “1914-2014, l’Europe sortie de l’histoire”, est très intéressant.


  49. Ivan Le 18 février 2015 à 09h26
    Afficher/Masquer

    Pour l’histoire très récente, je vous recommande le kidnapping du président d’Haiti, Aristide, organisé par Villepin. Dernièrement, on peut se pencher également sur le coup d’état contre Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire….


    • Lysbethe Levy Le 18 février 2015 à 09h40
      Afficher/Masquer

      De Villepin kidnappant Aristide d’Haiti avec des complicités américaines, incroyable quand on y pense, ce qui peut se faire au niveau politique nous qui croyions que ces gens étaient bien éduqués, démocrates, etc…

      De quoi vous déniaiser pour la vie, et c’est là ou on voit que ces gens au pouvoir sont au final pire que des bandits, voir des mafieux. Le pouvoir et l”argent et la domination de notre soit disant civilisation, les emmène, aux pires crimes, surtout envers les “colorés” ou “inférieurs” selon leur critère…voir sur ce site qui parle des faits entre gens dit de couleurs et leurs maitres blancs :http://www.une-autre-histoire.org/lenlevement-du-president-aristide/


  50. henri Le 18 février 2015 à 10h12
    Afficher/Masquer

    Bonjour

    sur les soutiens à Hitler:
    – il y a tout le travail fait par Lacroix-Riz dans “de Munich à Vichy” et “le choix de la défaite”.
    -Surtout dans ce lien avec l’Ukraine le travail de l’école historique anglo américaine sur l’holodomaure dénonçant la propagande de l’occident comme quoi il y aurait eu une volonté génocidaire dans la collectvisation. (en anglais sur internet)
    -Toujours sur ce sujet en sous jacent, sous un autre angle les travaux de Getty exploitant les archives de Smolensk sur les grandes purges et l’encerclement de urss. (en anglais sur internet)



Charte de modérations des commentaires