Les Crises Les Crises
31.mars.202031.3.2020 // Les Crises

Étude pilote portant sur l’hydroxychloroquine dans le traitement des patients atteints de la forme commune de la maladie associée au coronavirus 19 (COVID-19)

Merci 4
J'envoie

Source : Zhejiang University Journals, 03-03-2020

CHEN Jun,LIU Danping,LIU Li,LIU Ping,XU Qingnian,XIA Lu,LING Yun,HUANG Dan,SONG Shuli,ZHANG Dandan,QIAN Zhiping,LI Tao,SHEN Yinzhong,LU Hongzhou

Département des maladies infectieuses et immunitaires, Centre clinique de santé publique de Shanghai, Université Fudan, Shanghai 201508, Chine

Résumé

Objectif : Évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’hydroxychloroquine (HCQ) dans le traitement des patients atteints d’une maladie due au coronavirus 19 sous sa forme commune (COVID-19).

Méthodologie : Nous avons recruté au Centre clinique de santé publique de Shanghai, de manière prospective 30 patients n’ayant jamais été traités et atteints d’un COVID-19 confirmé, et ayant sginé leur consentement éclairé. Les patients ont été randomisés 1:1 dans le groupe HCQ et dans le groupe témoin. Les patients du groupe HCQ ont reçu 400 mg de HCQ par jour pendant 5 jours en plus des traitements conventionnels, tandis que ceux du groupe de contrôle n’ont reçu qu’un traitement conventionnel. Le principal critère d’évaluation était le taux de conversion négatif de l’acide nucléique du COVID-19 dans le prélèvement respiratoire pharyngé au 7e jour après la randomisation. Cette étude a été approuvée par le comité d’éthique du centre clinique de santé publique de Shanghai et enregistrée en ligne (NCT04261517).

Résultats : Un patient du groupe HCQ a développé une forme sévère pendant le traitement. Au jour 7, l’acide nucléique du COVID-19 était absent dans les prélèvements pharyngés dans 13 des cas (86,7 %) dans le groupe HCQ, et 14 des cas (93,3 %) dans le groupe témoin (P>0,05). La durée médiane entre la date d’hospitalisation et la conversion négative de l’acide nucléique viral a été de 4 (1-9) jours dans le groupe HCQ, ce qui est comparable à celle du groupe témoin [2 (1-4) jours, (U=83,5, P>0,05)]. Le temps médian pour arriver à la normalisation de la température corporelle dans le groupe HCQ a été de 1 (0-2) après l’hospitalisation, ce qui est également comparable à celui du groupe de contrôle 1 (0-3). La progression radiologique a été mise en évidence sur les images tomodensitométriques dans 5 cas (33,3%) du groupe HCQ et 7 cas (46,7%) du groupe témoin, et tous les patients ont montré une amélioration lors de l’examen de suivi. Quatre cas (26,7%) du groupe HCQ et 3 cas (20%) du groupe de contrôle ont eu une diarrhée transitoire et une fonction hépatique anormale (P>0,05).

Conclusions : Le pronostic pour les patients ayant le COVID-19 sous sa forme commune est bon. Une étude sur un échantillon plus large est nécessaire pour étudier les effets de la HCQ dans le traitement du COVID-19. Les recherches ultérieures devraient établir un meilleur critère et bien prendre en compte la faisabilité des expériences, notamment sur la taille de l’échantillon.

Source : Zhejiang University Journals, 03-03-2020

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

marcsim // 31.03.2020 à 20h17

Quelle étude exceptionnelle !! 30 patients !! 15 patients dans chaque bras ! quelle puissance statistique ! quel intérêt de signaler cette « étude » ?? « Notamment sur la taille de l’échantillon  » , à hurler de rire! Ah oui, j’oubliais, il y a un groupe témoin. Les Crises : toujours dans le dénigrement. Arrêtez votre série sur le coronavirus, vous n’êtes pas du niveau, vous tombez dans le ridicule.

3 réactions et commentaires

  • marcel // 31.03.2020 à 18h04

    Bonjour,
    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.22.20040758v1
    porte un message plutôt positif sur HCQ.

      +4

    Alerter
  • marcsim // 31.03.2020 à 20h17

    Quelle étude exceptionnelle !! 30 patients !! 15 patients dans chaque bras ! quelle puissance statistique ! quel intérêt de signaler cette « étude » ?? « Notamment sur la taille de l’échantillon  » , à hurler de rire! Ah oui, j’oubliais, il y a un groupe témoin. Les Crises : toujours dans le dénigrement. Arrêtez votre série sur le coronavirus, vous n’êtes pas du niveau, vous tombez dans le ridicule.

      +8

    Alerter
  • Alain // 01.04.2020 à 12h58

    https://www.parismatch.com/Actu/Sante/Covid-19-c-est-avoir-tort-que-d-avoir-raison-trop-tot-Malheureusement-1680591
    Une étude chinoise confirme les résultats de Raoult quand le traitement est donné dans les mêmes conditions. On attends autant de zèle d’Olivier sur cette information

      +5

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications