Les Crises Les Crises
6.avril.20206.4.2020 // Les Crises

Pour Xavier Lescure, infectiologue à l’hôpital Bichat-Claude-Bernard (Paris), l’étude du professeur Raoult « est une honte scientifique ».

Merci 517
J'envoie

Source : Le Point, Jérôme Vincent

Xavier Lescure est infectiologue à l’hôpital Bichat-Claude-Bernard à Paris. Cet établissement référent face aux menaces épidémiques est confronté au coronavirus depuis deux mois. C’est ici que le premier décès en France a été constaté. Tendu, le professeur commence par nous engueuler au téléphone ce matin du jeudi 26 mars, quand nous lui demandons si l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) est au bord de la rupture, avant de reprendre comme d’habitude son ton calme et ses explications franches de la situation.

Le Point : Êtes-vous inquiet ?

Pr Xavier Lescure : À Bichat, nous sommes presque saturés. Nous manquons déjà de pousse-seringues, parfois de respirateurs, de sédatifs. De tenues de protection, aussi. Tout l’hôpital s’est mis au Covid-19. On a poussé les murs tous les jours pour trouver de la place pour accueillir les patients infectés. Au nord de Paris, les difficultés du confinement sont plus prononcées qu’à Neuilly ou dans les Hauts-de-Seine, nous accueillons donc beaucoup de patients, en plus d’être site de référence. Et l’équation est encore plus complexe puisqu’il nous faut tout de même maintenir une activité ordinaire indispensable, en particulier d’accueil des urgences, les accidents, les infarctus… Bref, nous avons entre 45 et 50 lits de réanimations et 160 à 200 lits d’hospitalisation occupés par des patients testés positifs au Covid-19.

À quelles difficultés principales devez-vous faire face ?

Des collègues médecins d’autres services sont venus nous aider. Ça fait du bien. Nous avons pu nous concentrer sur les malades graves. Outre la pénurie naissante de certains matériels, nous manquons surtout d’infirmiers et d’infirmières en salles d’hospitalisation où les patients sont à surveiller comme le lait sur le feu. Où nous savons que certains malades n’auront pas de bénéfice à être transférés en réanimation et à qui nous tentons de donner toutes leurs chances de survie en les gardant en hospitalisation. Des médecins réanimateurs nous manquent, il va sans doute falloir dans les jours à venir intuber des malades hors de la réanimation.

Les membres du personnel de l’hôpital sont-ils fatigués ?

Je ne suis pas en pleine forme. Mais nous avons une équipe géniale. Chacun est à son poste. Il y a une union sacrée. Quel que soit le nombre d’heures de sommeil des uns et des autres, cette relation nous porte.

Avez-vous dû abaisser le niveau de qualité des soins prodigués ?

Non, pour le moment nous n’avons pas dégradé notre qualité des soins. Ça va juste plus vite. Nous n’avons rien changé au plan clinique et éthique. Les patients à qui nous ne proposons pas la réanimation aujourd’hui, nous ne leur aurions pas proposé en temps habituel. Ce qui a été dégradé dans la prise en charge des malades et de leurs proches, c’est la restriction, voire l’interdiction des visites, c’est la limitation du temps d’accompagnement des familles endeuillées.

Allez-vous demander de l’aide à d’autres établissements ?

On ne va pas demander assistance, en matériel ou en moyens humains, à d’autres hôpitaux de l’AP-HP qui vont être dans la même situation que nous dans une dizaine de jours. On réfléchit à des établissements en dehors de l’Île-de-France.

Vous me disiez que vous manquez d’un traitement contre le virus, mais c’est général, partout c’est comme cela ?

Je suis très affecté en tant que chercheur, enseignant et médecin par la polémique sur la chloroquine et l’hydroxychloroquine. Je passe sur l’étude pilote, à propos de quelques patients seulement, présentée par le professeur Didier Raoult, qui est méthodologiquement délirante. Ce n’est pas un essai thérapeutique randomisé, avec des patients tirés au sort, ils sont sélectionnés sans qualité, certains sont asymptomatiques et n’ont pas à recevoir un traitement, certains évoluent défavorablement vers la réanimation ou la mort et sont exclus de l’étude, etc. C’est une honte scientifique. Un chercheur peut avoir des convictions, mais pas de certitude. Le doute doit le guider.

À l’instant où je vous parle, c’est surtout le médecin que je suis, au pied du lit des malades, qui est affecté. Tout le monde veut du Plaquenil maintenant, alors que ce traitement peut entraîner une évolution défavorable de l’état de santé de nos patients infectés. Et nous avons toutes les difficultés du monde à mener les essais cliniques rigoureux qui ont été commencés sur plusieurs molécules, car les patients veulent « leur » Plaquenil. Cette communication débridée risque de ralentir l’inclusion de patients dans les essais cliniques de médicaments contre le Covid-19, car nous devons maintenant passer beaucoup de temps pour les réinformer. Enfin, je suis également affecté comme enseignant, la communication sur ces molécules va à l’encontre de tout ce qu’on m’a appris et que je transmets à mes étudiants. Allons à l’essentiel, il n’y a pas de temps à des controverses inutiles.

Source : Le Point, Jérôme Vincent

(Commentaires fermés)

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

incognito // 06.04.2020 à 06h53

Quand on se veut un minimum objectif, et non pas obsessionnel irrationnel, on instruit un débat à charge et à décharge, visiblement toute déontologie a disparu de ce site.
Le Figaro cite trois éminents médecins en faveur du professeur Raoult.
https://www.lefigaro.fr/vox/societe/chloroquine-l-appel-de-trois-grands-noms-de-la-sante-en-faveur-des-preconisations-du-pr-raoult-20200405
A quelque chose malheur est bon, cette crise a l’avantage de faire tomber quelques masques.

71 réactions et commentaires

  • incognito // 06.04.2020 à 06h53

    Quand on se veut un minimum objectif, et non pas obsessionnel irrationnel, on instruit un débat à charge et à décharge, visiblement toute déontologie a disparu de ce site.
    Le Figaro cite trois éminents médecins en faveur du professeur Raoult.
    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/chloroquine-l-appel-de-trois-grands-noms-de-la-sante-en-faveur-des-preconisations-du-pr-raoult-20200405
    A quelque chose malheur est bon, cette crise a l’avantage de faire tomber quelques masques.

      +209

    Alerter
    • Océan de sagesse // 06.04.2020 à 07h31

      Qu y faites vous encore alors ?
      Si ce n est défendre votre guru ?
      Au revoir , restons entre gens raisonnables !
      C est d ailleurs un débat a charge et a décharge , mais les adeptes du guru ne retiennent que la décharge , comme toujours !
      Olivier bravo , et continuez a avoir raison face a la plèbe !!

        +36

      Alerter
      • incognito // 06.04.2020 à 07h47

        Ce que je fais sur ce site? Je cherche un petit peu de bonne humeur de grand matin.
        Merci de me l’avoir apportée. J’ai donc appris par votre littérature que je fais partie de la plèbe, d’une secte, et que je suis déraisonnable. Je suis un peu chagrin que vous n’ayez pas ajouter remède miracle et raoultien (sémantique pour entraîner la confusion avec raëlien). Allons faites un petit effort Océan de sagesse (serait-ce un oxymore?).

          +121

        Alerter
      • Stop Trolls // 06.04.2020 à 08h58

        les attaques personnelles des trolls contre d’autres commentateurs ne sont pas autorisées sur lescrises
        oser s’appeler « Ocean de sagessse » quand on se livre à une agression, puis flatter le propriétaire du site pour ne pas être dépublié, relève de la perversion
        je remercie Olivier de nous permettre de débattre sur ce sujet
        mais aussi à la modération de nous protéger des violents qui ne débattent pas et se livrent à de telles attaques anxiogènes pour tous les lecteurs et qui nient la réflexion et la pensée

          +36

        Alerter
        • LibEgaFra // 06.04.2020 à 09h52

          « les attaques personnelles des trolls contre d’autres commentateurs ne sont pas autorisées sur lescrises »

          puis:

          « oser s’appeler « Ocean de sagessse » quand on se livre à une agression, puis flatter le propriétaire du site pour ne pas être dépublié, relève de la perversion »

          puis

          « je remercie Olivier de nous permettre de débattre sur ce sujet »

          Faites ce que dis, ne faites pas ce que je fais!

            +17

          Alerter
      • Charles Michael // 06.04.2020 à 09h01

        Marco,
        c’est bien de le rappeler

        je suis bien incapble de juger des bienfaits de la novaquine et ses dérivés (comme OB d’ailleurs)
        je remarque cependant:
        – l’équipe Raoult annonce 800 patient testés par jour
        – une efficacitée (?) de leur traitement dès les premiers signes de fébrilité
        et semble’t’il moins de traitement lourd, plus de sortie rapide des hopitaux.

          +36

        Alerter
      • Charles Michael // 06.04.2020 à 09h10

        Ocean de sagesse ???
        et ça nous traite de plèbe ..)

        bon, pas de bol j’ai connu et connai encore des seniors du BigFarma
        dont certains en France tentent dans l’urgens (oui affreux syndrome) d’accéllérer certainnes recherches liées aux covid-19…
        et sont noyés sous les questionnaires et préréquisites administratifs, absolument rédibitoires, notament pour la recherche d’investisseurs.

        Dans des circonstances urgentes, même pas questions de couper le red tape, pas pour vérifier les résultats, non juste pour accepter un protocole de recherche
        Aujourd’hui, ici en France quand il y a le feu au lac

        et ça a été la même chose pour commander des masques, des respirateurs, des tests, etc…

          +16

        Alerter
      • ilicitano // 06.04.2020 à 09h23

        Océan de Sagesse

        Connaissez-vous la FDA : Food and Drug Administration.
        C’est l’organisme américain qui valide , certifie , autorise la mise sur le marché étatsunien d’un dispositif médical , et pratique sa surveillance.
        L’équivalent en France est l’ANSM ex Afssaps
        La FDA a appliqué une EUA :Emergency Use Authorization pour autoriser l’utilisation du protocole le 30/03
        Qu’est-ce qu’une EUA
        l’EUA permet a la FDA d’aider à renforcer les protections de santé de la population US en cas de menace grave.
        article 564 de la FDA:
        le commissaire de la FDA peut autoriser l’utilisation de produits médicaux pour de nouvelles indications pour les médicaments précédemment APPROUVES lors d’une situation d’urgence déclarée.
        Procédure utilisée lors de la pandémie H1N1 de 2009.
        Les états américains reçoivent actuellement par avions cargo les moyens de protections et traitement , achetés sur le marché mondial et charge aux gouverneurs de mettre en œuvre.
        D’autres pays mettent en œuvre ce protocole.

          +23

        Alerter
        • Michel // 06.04.2020 à 12h34

          Mais cela ne démontre rien!
          Vous pouvez faire la même comparaison entre Wuhan et Lhassa avec le même résultat ou entre l’Italie et le Groeland. C’est pas qu’une question de traitement, il faut prendre en compte l’exposition au virus de la population locale. Je pense que Paris est plus exposé que Marseille, regardez seulement le nombre de passagers passant aux aéroports de Paris.

          On fait dire ce qu’on veut aux chiffres d’où l’importance de les analyser …

            +2

          Alerter
        • ilicitano // 06.04.2020 à 13h04

          Michel

          Comparer Paris avec la conurbation Marseille/Aix en Provence qui fait 1,9 millionsd’habitants me parait tout à fait correcte.
          Vos comparaisons, par contre, ne sont pas recevables.
          De plus dans cette conurbation , dès qu’on commence à ressentir des symptômes , on dispose d’une entité qui permet de dépister et de donner un traitement d’une semaine qui , selon les symptômes, peut être prescrit à domicile.

            +1

          Alerter
      • Jean Paul B. // 06.04.2020 à 09h38

        Ouf! je suis rassuré Sibeth N’Diaye, les Décodeurs et les représentants de Big Pharma ont réussi à reprendre les commandes du site Les Crises qui peut donc continuer sans contradiction scientifique, le lynchage quotidien du Pr Raoult.
        https://blogs.mediapart.fr/bunchun/blog/270320/la-science-bon-dos-dr-raoult-conflit-d-ego-ou-conflit-d-interet

          +67

        Alerter
    • yack2 // 06.04.2020 à 07h43

      En accord avec vous,Il est des choses qui dépassent l’entendement. Le plus surprenant est la construction d’un dossier uniquement à charge avec des sources qui sont habituellement continuellement remises en cause sur ce site. Je me garderai bien de trancher sur cette affaire, tant les infos sont contradictoires. l’utilité de ce site était d’apporter des éclairages autres que mainstream , sur ce dossier nous sommes à l’opposé…..avec un acharnement qui tourne à la roulette russe avec la moitié des balles dans le barillet.

        +110

      Alerter
    • Bisounours // 06.04.2020 à 08h11

      Pour mettre fin une fois pour toute au débat concernant les compétences du Pr. Raoult je propose aux Crises de publier les critiques d’une sommité intellectuelle devant qui même les plus farouches supporter du Pr. Raoult s’inclineront volontiers comme je l’ai fait moi-même.
      La plus haute autorité du Covid-19 :
      https://m.youtube.com/watch?v=pYFrIShuSRg

        +37

      Alerter
      • Calvez // 06.04.2020 à 09h06

        Merci mille fois pour cette intermède du plus haut comique. Les 2 duettistes Ferry et Cohn-Bendit succèdent avantageusement – pour les moins jeunes d-entre nous – aux frères ennemis et à Roger Pierre/Jean-Marc Thibaud. Je crosi même avoir une préférence pour ces 2 clowns. Ils jouent à merveille des personnages suffisants, pleins de morgue, creux et arrogants. On dirait que c’est vrai.

          +30

        Alerter
      • Un peu de logique // 06.04.2020 à 09h21

        « d’une sommité intellectuelle  »
        cela s’appelle un argument d’autorité et ne prouve rien
        ce qui est certain c’est que
        – ce n’est pas le traitement de Raoult qui est testé (il faut associer deux médicaments)
        – ce n’est pas au bon stade de la maladie qu’il est testé (il faut au début et surtout pas à la fin et ils le testent à la fin)
        – de l’avis de nombreux chercheurs : les 100 publications/ans sont plus à sa charge de Raoult qu’à sa décharge : ça c’est ceux comme vous qui utilisent des arguments d’autorité (ici pour affirmer l’inverse de vous … mais l’argument « sommité » reste débile) mais que ça ne dit rien dans un sens ou l’autre sur le traitement

        Raoult est attaqué de manière bien suspecte notamment par des personnes en conflit d’intérêt Big Pharma.

        et que
        – les usa vont produire le traitement Raoult, que Israël commande des stocks à l’entreprise française Sanofi pour appliquer le traitement Raoult
        – Cohn Bendit qui crie à raoult de fermer sa gueule ne critique ni les USA, ni Israël d’y croire

        donc comme ce traitement a une plus grande probabilité de sauver que de ne rien faire, je recommande qu’on le recommande en urgence et qu’on achète en urgence les stocks Sanofi avant qu’on nous explique ENCORE que c’est trop tard (comme la commande des masques …)

          +29

        Alerter
    • Integrity // 06.04.2020 à 08h14

      Les propos du Dr Lescure sont ceux de quelqu’un qui est empêtré dans les conflits d’intérêts.

        +43

      Alerter
      • Séraphim // 06.04.2020 à 10h54

        Dans les hôpitaux Parisiens au 3 avril: 1092 guéris, et 512 morts soit 32% de risques d’être mort. Conflit d’intérêt ou pas, chloroquine ou pas (apparemment pas d’ailleurs), ferait bien d’apprendre un peu la modestie, le Docteur Lescure. Malheureusement c’est pas les applaudissements de 20h qui vont y contribuer. C’est pas non plus eux qui vont propager ces chiffres…

          +16

        Alerter
    • Pierre Mauran // 06.04.2020 à 10h05

      Il ne s’agit pas de trois éminents médecins mais de trois apparatchiks de la santé. Ce n’est pas pareil ! Lescure a raison et les trois autres ont tort.

        +4

      Alerter
  • Owen // 06.04.2020 à 07h31

    Vous ne pouvez pas jouer au faux naïf après les centaines de commentaires dont vous disposez.
    Informez au moins du conflit d’intérêt de Xavier Lescure avec Gilead Science.
    https://blogs.mediapart.fr/bunchun/blog/270320/la-science-bon-dos-dr-raoult-conflit-d-ego-ou-conflit-d-interet
    Il fait la promotion explicite du médicament expérimental: le remdesevir. C’est renseigné dans un plaidoyer pour des antiviraux, avec le lopinavir-ritonavir, promu par son confrère infectiologue Yazdan Yazdanparan, qui est au conseil scientifique de Macron et qui a cosigné le plaidoyer.
    https://link.springer.com/article/10.1007/s00134-020-05967-x. Et c’est complètement ignoré des radars médiatiques, y compris des crises.fr

    Rappelons que Sanofi finance l’IHU de Dider Raoult, mais que les deux médicaments qu’il promeut pour son traitement font partie du domaine public en plus d’être anciens aux effets secondaires éventuels connus de tous les médecins.

    Enfin, pour contrebalancer le parti-pris de cet article, Christian Perronne explique l’intérêt pour les médecins à utiliser le traitement de l’IHU de Marseille qui compte beaucoup moins de morts.
    http://www.francesoir.fr/societe-sante/christian-perronne-en-tant-de-guerre-la-vision-de-la-medecine-doit-sadapter-avant-quil

      +114

    Alerter
    • Owen // 06.04.2020 à 12h27

      « Je n’ai pas creusé »: c’est déjà creusé, il faut lire les liens URL.

      Je vais essayer de faire court.

      les médecins ont besoin des pharmas pour avoir de bons médocs, les pharmas ont besoin de médecins pour savoir ce que ça donne avec les médocs. Les jeux d’influences sont donc inévitables.

      Imaginons Lescure qui essaie son remdesevir à Bichat (cas d’école, j’ignore si le médoc est homologué) et Raoult à l’IHU avec son traitement (en inventant qu’ils ont les publics aux mêmes stades de maladie). Un groupe de pilotage est formé de médecins, pourquoi pas qques statisticiens, qui délimitent les règles du jeu égal, font réunions de régulation, arbitrent entre les deux « champions » et constatent le meilleur traitement.

      Pourquoi les études se multiplient en Chine et pas en France ? Car les médecins ont, là-bas, liberté de soins.
      En France, le médecin de ville suit son Vidal et point barre. Ce sont les mandarins qui ont privilèges d’essais de traitements, avec accords des autorités (en fin de compte l’exécutif), d’où batailles de clochers et menaces de morts.
      L’exécutif, lui, concentre tous le conflits d’intérêts, toutes les décisions à prendre, il est tétanisé et à poil.
      Plus personne ne peut respirer dans ce système médical.
      Le patient au nez qui coule n’est pas dépisté, le medecin de ville n’a pas le droit de dépister, ni de proposerjus le traitement le plus probant en l’état comme en Belgique, Allemagne, etc…
      Il va à l’hosto quand ses poumons sont attaqués. C’est intelligent…

        +2

      Alerter
  • Santerre // 06.04.2020 à 07h34

    Le blog est en train de sombrer dans cette grotesque polémique. On se fout que Raoult soit ci ou ça ou que certains experts trouvent ça encourageant et d’autres honteux. Je rappelle que les experts gouvernementaux nous disent depuis deux mois que le masque ne sert à rien, que le covid est une gripette et qu’on pouvait faire les élections. L’important, c’est que quelqu’un propose un traitement le 22 février et il faut attendre un mois complet et un phénomène médiatique pour qu’on fasse les vrais essais. Cetacharnement contre Raoult est plus qu’hallucinant, ça devient gênant. D’autant plus qu’on attaque exclusivement à charge. Franchement, c’est quoi cettehysterie? Surmenage?

      +147

    Alerter
    • boulon // 06.04.2020 à 07h55

      Je suis d’accord avec vous, on ne s’improvise pas journaliste enquêteur du jour au lendemain. Autant les-crises.fr est très bien lorsqu’il parle de finance, autant les-crises.fr est passable voir médiocre sur les autres sujets.

        +53

      Alerter
      • Onfrey-Milleux de Seterre // 06.04.2020 à 08h56

        Parce que vous êtes expert, tant médical que financier, pour formuler un avis plus éclairé sur chacun de ces deux domaines.

          +8

        Alerter
        • Roger // 06.04.2020 à 09h19

          Je partage l’avis des commentateurs qui s’étonnent de l’écho que donne « Les crises » à cette polémique hallucinante. Aucun des super experts du comité Macron (d’ailleurs ont-ils été choisis « scientifiquement » ceux-là) n’a su convaincre de prendre au sérieux ce qui arrivait visiblement.
          Je ne suis pas expert, mais je serais capable de décider « rationnellement  » pour mon compte qu’il est préférable de suivre le protocole de l’IHU (pas celui de Raoult, il y a aussi des équipes de haut niveau avec lui) plutôt que d’attendre confiné chez moi que les symptômes s’aggravent avant d’appeler le 15 sans la certitude de trouver une place pour me tirer d’affaire.
          Quand pas un expert n’est d’accord, quand les responsables politiques font preuve d’impéritie, le bon sens et l’instinct de survie sont des options que je ne me risquerais pas à négliger.
          Parfois on ferait mieux de se taire…
          NB Je sais aussi en tant que chercheur retraité les incertitudes fondamentales de « La Science »…

            +43

          Alerter
          • Owen // 06.04.2020 à 11h32

            Le mal est sans doute bien plus profond.

            La baisse du nombre de lits d’hôpitaux a traversé tous les gouvernements depuis Bérégovoy, en dépit de l’augmentation de la population.
            Les évolutions des carrières vers les postes de chefs de services et d’hôpitaux, n’était pas du côté des exigeants, gens de principes, ou droits dans leur bottes, mais plutôt des souples de l’échine.
            Patrick Pelloux avait poussé sa courageuse colère pendant la canicule de 2003, puis a plongé, durant l’attentat de Charlie, dans les bras de Hollande sans état d’âme pour continuer à ruiner les urgences pendant son mandat.
            Le médecin chef de la Salpetriere a recu le médecin Buzyn et ont traversé ensemble le service de réa avec 40 ahuris pour « montrer » aux JG qu’il est dangereux de rentrer dans un tel service. On a vu sur les images que le personnel soignant n’était vraiment pas à la fête avec cette opération de comm.

            On dispose maintenant d’une « élite » médicale et de zexperts divers et variés, à très faible autonomie de jugement sur les politiques et pratiques médicales.

              +15

            Alerter
        • Stop Trolls // 06.04.2020 à 09h30

          attaque personnelle de « Onfrey-Milleux de Seterre »

          (aussi : il ou elle se dit pas expert et il ou elle n’a pas besoin de l’être pour le dire … et je suis quelqu’un qui aurait le droit d’exprimer un avis selon vos « critères »)

            +0

          Alerter
    • pascalcs // 06.04.2020 à 09h05

      Guerres Picrocholines typiquement françaises. Pendant ce temps, le monde avance. Peut être serait il bon d’écouter ce que l’accusé a à dire.
      https://www.youtube.com/watch?v=_FFeaM2hNhI

        +6

      Alerter
  • Pierre // 06.04.2020 à 08h10

    Quand est-ce que « Les crises » vont se pencher sur le contenu des décrêts gouvernementaux qui ont autorisé « en même temps » l’hydroxychloroquine (mais uniquement pour les cas sévères, et pas en début de positivité au virus) et les antirétroviraux lopinavir et ritonavir (au coût astronomique et aux effets secondaires longs comme le bras) ?

    https://www.upr.fr/actualite/communique-de-presse-francois-asselineau-demande-des-explications-sur-les-antiretroviraux-prescrits-dans-les-decrets-officiels/

      +24

    Alerter
  • Marco // 06.04.2020 à 08h19

    Si l’on prend les chiffres du Ministère de la santé pour le 2 Avril :

    Patients hospitalisés ( dont réa) , retour à domicile , décès:
    Paris : 2838 ( 782) , 954 , 455
    Bouches du Rhône : 946 (216) , 606 , 65

    En gros pour Paris : 1 malade sur 4 va en réa, 1 malade sur 3 rentre chez-lui, 1 malade sur 6 décède…

    Pour les B du R : 1 malade sur 4 va en réa, 2 malades sur 3 rentrent chez-eux, 1 malade sur 14 décède…

    Troublant, non ?

      +36

    Alerter
    • Onfrey-Milleux de Seterre // 06.04.2020 à 09h02

      C’est exact, j’ai constaté ce phénomène troublant qui plaide en faveur du traitement de Marseille.
      Il faudrait pouvoir lever tous les biais.
      Notamment peut-être teste-t-on beaucoup plus à Marseille, donc le taux baisse t’il du fait du plus grand nombre de cas bénins détectés.
      Etc.
      Il y a besoin d’une véritable étude, et on se demande pourquoi l’équipe du professeur Raoult est aussi longue à la produire.

        +6

      Alerter
      • Un peu de logique // 06.04.2020 à 09h45

        « Notamment peut-être teste-t-on beaucoup plus à Marseille, donc le taux baisse t’il du fait du plus grand nombre de cas bénins détectés. »

        oui – Raoult a d’abord testé en masse ; donc il a récupéré dans ses filets nombre de malades qui n’auraient pas été testés à Paris (rhume et léger mal de tête, fièvre, on est assigné chez soi et pas testé)
        donc forcément il y a moins de morts / malades testés positifs

        mais ça ne dit rien dans le sens inverse car cette augmentation du dénominateur est peut-être tout de même supérieurs avec son traitement

        les témoignages sont aussi sans intérêt car dans tous les cas des malades guérissent « un exemple n’est pas une preuve, c’est ça la merde »

        et les tests officiels ne testent pas le traitement de Raoult non plus : ni l’association des deux médicaments qu’il propose, ni au début de l’infection (ils testent à la fin de l’avancée de la maladie quand raoult déconseille son traitement)

        il est certain que des labos se pourlèchent à l’idée de s’enrichir avec un nouveau traitement et veulent absoluement prouver que le traitement de Raoult est inefficace ; ce sont ceux-là qui mettent le boxon

        Ce qui va dans le sens de Raoult :
        – Pourquoi Israël achète les stocks de Sanofi ? (ils sont forts, je ne crois pas qu’ils achètent stupidement)
        – Pourquoi Cohn Bendit crie à Raoul de fermer sa « gueule » ?

          +16

        Alerter
        • Marco // 06.04.2020 à 11h29

          @Un peu de logique

          Étant donné que pour les malades hospitalisés, la proportion de malades en réa est équivalente à Paris et dans les B du R, on peut considérer qu’il s’agit de deux groupes de malades équivalents, tous niveaux de gravité confondus…

          Alors, à moins qu’il y ait une plus grande proportion gravement atteinte dans la population malade de Paris que dans celle des B du R – ce que je n’ai lu nulle-part – je ne vois pas quelle autre raison que le type de traitement administré pourrait expliquer que deux fois plus de malades hospitalisés rentrent chez-eux et beaucoup moins décèdent dans les B du R qu’à Paris !…

            +7

          Alerter
      • Marco // 06.04.2020 à 11h46

        @O-M S

        «Notamment peut-être teste-t-on beaucoup plus à Marseille, donc le taux baisse t’il du fait du plus grand nombre de cas bénins détectés.»

        Dans les B du R, les cas bénins sont traités à la maison comme partout ailleurs.

        Le chiffres du Ministère concernent la population hospitalisée et la similitude des malades en réa plaide pour l’équivalence de gravité initiale des deux groupes concernés.

        Ceci-dit, il est effectivement possible que d’autres biais faussent mon raisonnement, même si je ne vois pas lesquels…

          +1

        Alerter
  • Barth // 06.04.2020 à 08h34

    Le titre n’a rien à voir avec le développement de l’article. On se croirait dans Le Monde ! Le professeur Xavier Lescure semble fâché par la méthodologie plus que par le traitements à la Chloroquine, fâché aussi que les patients veuillent vivre plutôt que d’essayer la potion alleatoire, l’essais thérapeutique du professeur Lescure. Bref, une histoire d’ego plus que de Chloroquine.

      +45

    Alerter
    • Onfrey-Milleux de Seterre // 06.04.2020 à 09h05

      Pourquoi faudrait-il que ce professeur Raoult soit à présent le seul et unique chercheur crédible et fiable sur toute la face de la terre ?
      Il faut à cela ajouter qu’il est lui-même très prudent quant à ce qu’il dit de son traitement.

        +3

      Alerter
  • ZOÉ // 06.04.2020 à 08h38

    Ce professeur lescure devrait préciser ses liens d’intérêts avec le laboratoire
    Qui veut promouvoir son produit dans le corona et qui coûte très cher

    Je suis étonnée de votre acharnement O. Berruyer à démonter le Professeur

    Quelles sont vos motivations ?

      +42

    Alerter
    • Onfrey-Milleux de Seterre // 06.04.2020 à 09h06

      Parce que le professeur Raoult n’a lui aucun lien avec aucune industrie ?

        +3

      Alerter
      • Un peu de logique // 06.04.2020 à 09h49

        il parle de Lescure
        Ca ne dit rien sur Raoult, effectivement
        mais ce n’est pas le sujet

          +3

        Alerter
    • Marco // 06.04.2020 à 10h40

      @Zoé

      Peut-être qu’il n’aime pas les bikers hirsutes !

        +8

      Alerter
  • vic29 // 06.04.2020 à 08h39

    Bonjour
    D’apres ce que je lis, le proverbe divisé pour mieux régner prend vraiment tout son sens.
    Tout se concentre sur Raoult ,on oublie que tout ce merdier vient au départ de l’incapacité total d’un gouvernement fantôme.
    Svp Monsieur berruyer faite nous plutôt un énorme dossier sur toutes les erreurs de nos pitoyables dirigeants depuis le début de cette affaire et il y a de quoi faire!!

      +52

    Alerter
    • Eric83 // 06.04.2020 à 09h36

      Vous allez l’attendre longtemps.

      Pourquoi pensez-vous que les Crises publie des articles de la MSM à faible, voire très faible intérêt, relance la polémique quasiment chaque jour sur le Pr Raoult et ses travaux et ne publie aucun article sur les nombreux faits concernant la gestion criminelle de l’épidémie Covid19 par Macron et son gouvernement ?

        +39

      Alerter
  • JEAN DUCHENE // 06.04.2020 à 09h08

    océan de sagesse, un guru chasse l’autre, OB a remplacé Raoult chez vous. La polémique pro ou anti Raoult nous gave. Parlez nous plutôt des responsabilités politiques de ceux qui nous gouvernent. Raoult fait partie de ce monde qu’il faut changer. Je n’ai pas d’avis sur l’efficacité ou non de son traitement. Je m’en tape. Ce qui m’importe c’est comment empêcher de nuire le capitalisme libéral. C’est le seul remède pour la santé publique.

      +22

    Alerter
  • pascalcs // 06.04.2020 à 09h13

    Il continue néanmoins de générer le débat et donc quelque part de permettre une meilleure compréhension. Regardez le nombre de liens offerts par les lecteurs dans cette file de commentaire. C »est sain comme débat non? Par contre il serait souhaitable à problème mondial, d’élargir le débat et les points de vue aux autres équipes qui, en dehors de la France, avancent sur le sujet. En particulier vers les équipes chinoises qui ont de multiples longueurs d’avance sur le reste du monde.
    La, la communauté scientifique française est plutôt muette.

      +8

    Alerter
  • Eric83 // 06.04.2020 à 09h29

    @incognito

    vous remarquerez que plusieurs articles publiés ici ce jour datent…du 26 mars alors que nous sommes le 6 avril. En 10 jours, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et 10 jours dans le cadre de cette pandémie, c’est énorme.

    Les Crises s’abstient de diffuser les nombreux appels/pétitions de médecins renommés – et jour après jour de plus en plus nombreux – pour une autorisation, à tous les médecins, de prescription du traitement du Pr Raoult…et pas seulement en France.

    Pour ma part, j’ai mis en commentaire il y a quelques jours une vidéo de l’Inserm, du 25 mars; l’Inserm qui participe à l’essai clinique européen Discovery pour la France. Cette vidéo, pourtant de l’Inserm, et fort instructive n’est pas publiée par Les Crises !? Pourquoi ?
    https://www.youtube.com/watch?v=PwCDoxOh0Aw&t=22s

    Serait-ce parce que l’intervenant de l’Inserm indique implicitement que le protocole retenu concernant l’hydroxychloroquine n’a aucune chance de donner le moindre résultat étant donné q’il va être administré à des patients hospitalisés à un stade – détresse respiratoire et/ou pneumonie due au Covid19 – où un antiviral n’a plus d’intérêt ?

    Le cri d alarme du professeur Perrone sur BFMTV 4/04/20
    https://www.youtube.com/watch?v=TM4TQqKNb5Y

    On s’aperçoit qu’aux US, comme en France, des forces puissantes sont à l’oeuvre pour empêcher le traitement du Pr Raoult d’être prescrit par les médecins…comme par hasard des pro-vacsins.
    https://www.zerohedge.com/health/peter-navarro-explodes-faucci-heated-showdown-over-hydroxychloroquine

      +37

    Alerter
  • Changi // 06.04.2020 à 09h42

    Je me pose plusieurs questions sur cette épidémie
    On nous dit que les hôpitaux sont saturés mais basé sur les témoignages du Grand Est et de Paris. Qu’en est il réellement dans le reste de la France. Le nombre de cas dans l’ouest est bien inférieur.
    Le nombre de morts est il si supérieur à la normale. Le rapport INSEE précise que au 2 avril il était inférieur à 2018 mais supérieur à 2019 pour les décès au 23 mars. C’était avant la vague de décès récente.
    Quel est l’impact du confinement strict sur la population. Cela s’apparente à une quarantaine. Pourquoi ne pas laisser sortir les gens sans symptômes.
    Et enfin pourquoi une telle catastrophe en France quand d’autres pays s’en sortent mieux sans emprisonner leur population.
    Les Crises a vraiment une approche uniquement catastrophiste. C’est dommage

      +5

    Alerter
    • Claude // 06.04.2020 à 09h52

      Au Portugal : aucun problème
      ils testent toute la population …

        +5

      Alerter
    • Max // 06.04.2020 à 10h13

      Pour rappel, la moitié de l’humanité est confinée. Certains pays s’en sortent mieux car ils ont beaucoup de masques, ont dépisté en masse et isolé les positifs, et de façon générale sont mieux préparés aux épidémies (à la fois en termes de gestion logistique mais aussi d’éducation à utiliser les masques au sein de la population).
      Ensuite, le confinement strict a pour effet que l’accélération s’est clairement arrêtée depuis quelques jours. C’est probablement le signal du milieu de la courbe logistique, ce qui veut dire (si ça se confirme) qu’on va avoir environ 10-15 000 morts au total. C’est ça le résultat (à confirmer dans les jours qui viennent) du confinement.
      Pourquoi ne pas laisser sortir les gens sans symptômes? Parce qu’il y a beaucoup de porteurs sains et que ces gens vont ensuite répandre le virus et faire déborder les hôpitaux qui ont plutôt bien tenu jusqu’à maintenant. Les hôpitaux sont à peu près partout sous pression même s’il reste quelques lits. Dans un hôpital proche d’ici en Haute-Savoie, il n’y a déjà plus de place en réa. On n’ose pas imaginer ce que ce serait s’il n’y avait pas eu le confinement depuis 3 semaines.

        +3

      Alerter
    • Max // 06.04.2020 à 10h26

      Ce qui reste encore à déterminer (pour savoir notamment si le confinement était nécessaire), c’est la proportion de la population qui a/a eu le virus.
      – Si on est déjà 70% à avoir eu le virus, ça ne servait probablement à rien de confiner, et la mortalité s’avère très faible.
      – Si seulement 10% des gens ont eu le virus jusqu’à présent, le confinement était crucial et sans ça le système de soins aurait explosé et on aurait probablement 100 000 morts (grosso modo tous ceux qui auraient eu besoin de soins intensifs ou de réanimation et qui n’auraient pas pu y avoir accès).
      Je vous laisse imaginer le scénario si seulement 5 ou 2% de la population avait eu le virus.
      Pour rappel seulement 70 000 cas sont confirmés en France, ce qui veut dire qu’on n’a la certitude que pour 0,1% de la population. Si par exemple 5% des cas sont graves (et dépistés), ça voudrait dire que 2% de la population a eu le virus. Dans cette hypothèse (qui est une hypothèse, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit), le confinement aurait évité potentiellement 500 000 morts.

        +2

      Alerter
      • Changi // 06.04.2020 à 10h36

        Mais la Suède impose un confinement très relatif. Ce n’est pas l’hécatombe actuellement.
        L’ Allemagne a très peu de mort.
        La Suisse n’est pas débordée et n emprisonne pas sa population.
        Le Portugal n’a pas l’air très touché.
        Donc c’est le traitement de la crise par la France qui pose problème

          +11

        Alerter
  • Christobal // 06.04.2020 à 09h42

    Raoult ne croit pas aux études en double aveugle pour les maladies infectieuses. Il s’en expliqué. Plusieurs conceptions de la médecine s’affrontent.Perso, je ne suis pas expert. Je ne sais non plus s’il a raison. Mais l’étude Discovery ne reprend pas son protocole, il est donc fort probable qu’elle le désavoue. L’honnêteté n’est pas non plus de ce côté là… Il a certes réalisé un coup médiatique, il est mégalo, va vite, a bidouillé sans doute un peu ses chiffres, etc. Mais certains de ses détracteurs défendent clairement les antiviraux et ont des liens avec les Labos qui les promeuvent. Il a aussi reçu des menaces de mort du CHU de Nantes, une enquête est en cours. Vous êtes naïf d’opposer la « vraie » science au bricolage de Raoult. Ah oui, une anecdote: début des années 2000 j’ai bossé comme consultant dans 3 réa. Chacun des chefs de service avait un avis à donner pour l’AMM d’un nouveau médicament onéreux destiné à des cas critiques en réa. 2 étaient réticents malgré les études cliniques,1 soutenait à fond le médoc (celui qui bossait avec le labo comme par hasard…). Le médoc a obtenu l’AMM. Puis, qq années + tard, suite à des retours de terrain et à d’autres études il a finalement été retiré du marché. La science a triomphé… mais dans la durée. Le médoc a coûté cher et n’a rien sauvé. Pourtant les études cliniques avaient suivi le protocole. L’affaire de la Chloroquinine est + complexe que vous ne pensez…

      +21

    Alerter
  • Brigitte // 06.04.2020 à 10h05

    Ce débat est stérile. On se croirait au café du commerce entre supporters de son équipe de foot avant un match. Je ne vais pas en rajouter. J’ai mon opinion sur Raoult mais peu importe.
    Dans cette crise il y a des dysfonctionnements tellement incroyables et honteux que cette polémique passe un peu au second plan. Pourquoi le Pr Lescure ne s’insurge t-il pas contre le dysfonctionnement de l’ARS, le manque de tout, par rétention et bloquage? par exemple, le refus de faire participer les laboratoires vétérinaires au dépistage, pourtant bien répartis sur le territoire et ayant une capacité d’analyse énorme. Pourquoi? C’est autrement plus grave que le protocole de l’étude sur la chloroquine! Que Raoult donne de faux espoirs aux malades, c’est une chose mais que l’ARS ne donne aucun espoir aux gens de se protéger contre l’infection en est une autre.
    Qu’en pense Lescure? Le fait que son hôpital soit celui qui ait enregistré le premier décès lui donnerait-il une auréole ? Soyons sérieux, la honte scientifique a bon dos au regard de la honte médicale et humanitaire!
    Raoult est l’arbre qui cache la forêt de honte qui j’espère s’abattra sur les responsables de ces dysfonctionnements criminels.
    Je ne suis pas complotiste mais il me semble que la gestion calamiteuse de cette crise devrait nous interroger. L’incompétence n’explique peut-être pas tout.

      +27

    Alerter
  • Françoise // 06.04.2020 à 10h06

      +5

    Alerter
  • miguel31 // 06.04.2020 à 10h20

    Pourquoi ne pas dire que M. Xavier Lescure est rattaché à l’INSERM, cet institut longtemps dirigé par Pierre lévy (mari d’Agnès Buzyn), qui nie toute démarche empirique en médecine et veut imposer une méthodologie scientifique d’études en double aveugle qui est non seulement immorale (puisque certaines personnes ne reçoivent aucun traitement alors qu’elles risquent leur vie) mais également totalement inepte s’agissant de maladies infectieuses, et à plus forte raison d’une pandémie mondiale. Ce n’est pas moi qui l’affirme, mais de nombreux médecins capables d’apporter un éclairage critique sur la cette méthodologie désormais imposée par l’industrie pharmaceutique (j’y reviendrai).
    Chacun sait que l’épouse de M. Lévy a fait passer le 13 janvier dernier en classe II et classer « substance vénéneuse » la chloroquine, molécule utilisée pendant 71 ans par des millions de personnes et en vente libre ! Il est regrettable d’affubler ceux qui s’en émeuvent à juste titre de membres de la secte du « gourou » Raoult… Ce classement est intervenu précisément alors que les premières études chinoises montraient une certaine efficacité de la chloroquine sur les patients atteints du COVID 19 lorsqu’elle est administrée en début de traitement, dès les premiers symptômes.
    A l’origine du tir de barrage contre les travaux de Didier Raoult (personnellement je me contrefous carrément de sa personne, longuement dénigrée sur ce blog, alors que c’est totalement hors sujet !), le refus de se plier à la dictature de l’étude randomisée en double aveugle. (suite…)

      +27

    Alerter
  • miguel31 // 06.04.2020 à 10h22

    (…/…) Or celle-ci nous vient de l’industrie pharmaceutique (la bien dénommée « big pharma ») qui peut ainsi, en fonction des hypothèses retenues (j’associe de l’azithromycine à la chloroquine ou non, voire à du zinc comme le font les médecins US, je la prescris dès les premiers symptômes ou j’attends les difficultés respiratoires, lorsque la charge virale s’est déjà effondrée) décréter qu’un médicament est « efficace » ou au contraire sans aucune utilité. En traitant ainsi au passage les malades comme des rats de laboratoire.
    Au vu du protocole retenu par l’INSERM (quelle surprise…), dont M. Lescure est membre (ce que j’aurais aimé lire sur ce blog), la chloroquine sera bien entendu décrétée sans intérêt thérapeutique (administrée seule et beaucoup trop tard) tandis que les antiviraux du laboratoire GILEAD trouveront peut-être grâce à leur yeux alors que leurs effets secondaires sont terribles, leur efficacité face au COVID 19 déjà rejetée par les études chinoises et leur prix prohibitif (mais c’est la Sécu qui paiera).
    Au-delà du débat sur l’efficacité de la chloroquine, le fait que l’Etat (conseillé par des « scientifiques » proches des grands labos, d’où mes guillemets) s’arroge le droit d’interdire la prescription d’un médicament aux effets secondaires limités et connus depuis 71 ans (encore en vente libre jusqu’au 13 janvier dernier !) à des médecins généralistes qui connaissent leurs patients et ont fait de très longues études, et bien cela devrait émouvoir les intervenants de ce blog qui a priori sont attachés à la démocratie et refusent l’autoritarisme de L’État néolibéral. (suite…)

      +18

    Alerter
  • miguel31 // 06.04.2020 à 10h23

    (…/…) Car c’est bien de cela qu’il s’agit : d’un État autoritaire, qui interdit aux médecins de faire leur travail alors qu’ils sont les plus qualifiés pour juger de l’état de la science et respecter leur serment d’Hippocrate, d’un État qui intervient très massivement mais uniquement pour soutenir des intérêts privés et parallèlement réprimer les soulèvements, manifestations et contestations qu’il fait naître en refusant d’intervenir au profit des victimes de la guerre économique et du service public (il n’y a pas « d’argent magique »). D’un État néolibéral qui « en même temps » n’hésitera jamais à interdire, réglementer ou dépenser massivement de l’argent public dès qu’il s’agit de soutenir les hérauts de cette guerre dont il est le premier soutien.

      +17

    Alerter
  • Metronibus // 06.04.2020 à 10h31

    En ce moment il y a beaucoup de débats sur le Covid-19. Il y a des praticiens dont on parle comme Xavier Lescure qui n’apprennent rien à personne sur l’état sanitaire de la France. Il y a les forcenés de la déontologie à tout prix AVANT même d’observer qu’il y a des pratiques qui guérissent. Aujourd’hui la priorité que l’on peut espérer voir se réaliser est tout de même un début de guérison. C’est TOUT ! Et il subsiste encore quelques adeptes d’Hippocrate pour qui le maître mot est GUÉRIR. Reprenons les débats lorsque cette pandémie sera loin derrière nous. Pour l’instant faisons plutôt confiance à ceux qui GUÉRISSENT !

      +7

    Alerter
  • Djamel // 06.04.2020 à 10h46

    Eh bien cette fin de semaine nous serons fixés
    Et en effet même si Raoult a une pratique hors norme
    La norme actuelle nous s amène à cette situation, un pays riche plein d’énergie qui a fait le choix de sacrifier un pourcentage de personnes âgées ou avec pathologie.
    Mais par contre qui maintient la société générale qui auraient du disparaître des 2008
    C’est un choix
    Donc l’absurdité scientifique est peut à chercher dans ces esprits si prompt à s’affirmer alors que la réalité face à eux leurs démontre leur misérable arrogance
    Ici pas question de gourou , plutôt que de regarder la météo à la télé pour savoir quel temps il fait, ouvre la fenêtre oh mon grand génie omnipotent

      +5

    Alerter
  • Brigitte // 06.04.2020 à 10h54

    suite
    Ce que j’ai quand même envie de dire sur Raoult.
    Depuis le début, il a relativisé la portée de l’épidémie de covid-19. « Il y a trois Chinois qui meurent et ça fait une alerte mondiale. L’OMS s’en mêle, on en parle à la télévision et à la radio. Tout cela est fou, il n’y a plus aucune lucidité »
    Cette prise de position tapageuse et outrancière est indigne d’un médecin, dont la déontologie est avant tout de respecter la vie humaine. S’il pense que cette crise n’est pas du à la dangerosité du virus mais à la façon dont un pays y fait face, alors pourquoi lui non plus n’a t-il pas alerté sur les dysfonctionnements de notre système de santé?
    Son laboratoire, qui a couté fort cher est équipé pour faire du diagnostic. C’est normal qu’il en fasse. ça on ne peut pas lui reprocher, bien au contraire.
    A partir de là, il prétend avoir le remède miracle. Il est tout a fait permis d’en douter. Or, le doute ne semble pas être une disposition d’esprit qui l’anime beaucoup. Un peu plus d’humilité ne nuirai pas à sa réputation. Ambition et conviction sont chez lui difficiles à distinguer. L’avenir proche tranchera.

      +3

    Alerter
    • Metronibus // 06.04.2020 à 11h23

      Bonjour, vous avez tout à fait raison. Mais jusqu’à aujourd’hui cet iconoclaste est tout de même, contre vents et marées de la doxa, celui qui guérit. Il est tout de même étonnant qu’autant de voix s’élèvent contre celui qui guérit ! Que peut-on attendre d’un médecin ?

        +7

      Alerter
  • pas touche au grisbi // 06.04.2020 à 11h11

    Pas la peine de s’énerver, ce Raoult sous serment d’Hyppocrate ,qui voulait soigner des gens avec des médocs qui ne rapportent rien, va finir par se retrouver comme le responsable de la crise du coronavirus en France si ça continue… c’est bien parti.. … L’essentiel c’est d’en tenir un non ?.

    A vouloir contrarier l’espoir de caillasse, on se brûle..

    Il faut être un innocent ou un inconscient pour s’attaquer au flouze, il n’y avait qu’une connerie à faire, Raoult l’a faite, maintenant il se retrouve avec tout un tas de redevables scientifiques de causes financières diverses, sous serment d’hypocrite, sur le dos..

    Allez !! il va se faire piétiner encore un peu, le temps que des remèdes qui fleurent bon l’odeur de l’oseille, commencent à poindre à l’horizon. Personne ne s’occupera plus alors de « protocoles », de « bouleversements d’organisation », ni des névroses moyennes de cet empêcheur de tourner au blé…

    Concernant la proposition de Raoult, Le blog LES CRISES applique probablement le proverbe « ce qui ne coûte rien, ne vaut rien » et fait tout pour le démontrer…. c’est un angle dans l’air du temps..

      +23

    Alerter
  • Guasilas // 06.04.2020 à 11h19

    Etrange.
    Lescure se plaint de ce que des patients asymptomatiques soient traités. Il faut attendre qu’ils soient hospitalisés?
    Raoult dit que pris le plus tot possible, le traitement évite que l’état des malades empire. Donc meme sans synptomes mais testé positif.
    Il y a moins de morts a Marseilles qu’ a Paris.

    Ils ne parlent pas de la même chose, Et sachant que si vous avez des symptômes, le traitement c’est …..RIEN,
    jusqu’a ce que vous soyez hospitalisé, Lescure n’est pas très convaiquant.

      +11

    Alerter
    • Julien // 06.04.2020 à 11h31

      pire cela diminue drastiquement la charge virale et donc la contagion. Ça risquerai d’endiguer l’épidémie et le confinement si utile à nos gouvernants pour cloitrer les Français réfractaires…

        +12

      Alerter
  • step // 06.04.2020 à 11h26

    Le problème que je vois dans toute cette polémique, y compris dans l’attitude des crises.fr, est avant tout un problème de communication.
    Une bonne information donnée par un ingérable finit généralement dans un tiroir, et y reste – alors même qu’elle pourrait sauver des vies – tout simplement car la source est tellement problématique que les responsables refusent de s’y fier, puis pris dans l’impossibilité de reconnaitre le fait que des motivations personnelles ont conduit à écarter une bonne solution bloquent sa mise en œuvre. « Si la forme est trop dégueulasse, peut importe le message ». Les grandes affaires criminelles regorgent de flics « atypiques » qui avaient tout compris avant leur hiérarchie et dont les rapports ont fini dans des tiroirs. Glorifiés à la télé 20 ans plus tard, mais sur leur moment leur action a été parfaitement contre-productive.

    Le Professeur Raoult est en plein dans cette ornière, entre sa communication outrancière, son égo expansif, son management critiqué, ses certitudes …personnelles. Si il souhaite aider le pays, il devrait solliciter des collègues non hostiles et moins sulfureux pour tester ses intuitions selon le protocole qu’il envisage. Car chaque minute où il relance le débat sur sa petite personne avec sa communication délétère est une minute perdue dans le combat contre la maladie.
    A ce titre les crises.fr devrait éviter cette mêlée autour d’un homme qui visiblement n’a pas compris que pour aider un tiers, il faut non seulement avoir une idée, mais aussi savoir la présenter et soigner les égos de ceux qui ne l’ont pas eu avant vous.

      +4

    Alerter
    • step // 06.04.2020 à 11h41

       » soigner les égos de ceux qui ne l’ont pas eu avant vous. »
      Si vous voulez un exemple : « C’est une maladie super facile à soigner (sic raoult en mondiovision) » = « Tous ceux qui réfléchissent sur le sujet et qui n’ont pas déjà validé mon idée sont des gros blaireaux ». (en terme de communication on peut difficilement faire plus naze).
      Il m’arrive de trouver des solutions dans mon domaine avant mes collègues, mais j’évite de dire que c’était « facile ». Mr Raoult probablement émarge avec 2 ou 3 « 0 » de plus dans son salaire que moi, est dirigeant d’une structure donc responsable de sa communication (contrairement à moi) et… visiblement n’a pas compris ce genre de BA-BA.
      Raoult aurait dû souffler sa solution à quelques chercheurs non obtus en leur laissant croire qu’ils avaient eu plus ou moins l’idée et laisser infuser. Il ne pouvait pas faire plus dans sa situation. Cela nécessite de jeter son égo aux orties, de se priver des 20 heures, des buzz tweets…

        +2

      Alerter
    • Metronibus // 06.04.2020 à 11h51

      Bonjour, J’ai le sentiment que l’humilité que certains attendent de la part du Pr Raoult n’est pas l’attitude que l’on doit attendre de lui.
      Pourquoi ? Dans cette situation nous avons un homme qui passe sa vie à étudier les maladies infectieuses et qui a une capacité de travail et de communications scientifiques rares. De plus aujourd’hui il fait partie des très rares médecins à proposer un traitement qui guérit.
      Le temps consacré ajouté à ses problématiques personnelles le placent très loin au-delà d’une compréhension comportementale ordinaire telle que nous la vivons nous, en pérorant sur les blogs. Tenter d’attendre de cet homme un comportement que nous pourrions comprendre pour l’admettre reviendrait à attendre de lui le comportement de l’homme ordinaire qui passe beaucoup de son temps à s’énerver devant son écran. Et celui-là ne s’attarde que très peu de manière constructive sur son prochain.

        +4

      Alerter
      • step // 06.04.2020 à 13h02

        Très bien, il va donc planter sa propre idée. c’est peut être con (de sa part, on peut être un génie et un imbécile en même temps et de la notre), mais en général cela ne loupe pas. Comme quoi la science fut elle « éminente » peut se casser la gueule sur un peu de psychologie pour enfants.

        Vous avez remarqué, j’ai omis de parler de l’efficacité de son traitement, à part qu’il ne peut pas lui même pas se la valider. Je n’ai donc pas d’avis sur le sujet, comme je l’espère l’immense majorité des blogueurs (et j’espère O.B). Effectivement si il y a des biologistes compétents, ils n’ont pas à « pérorer » sur le site. Pour les autres, à part essayer de garder raison et calmer les croyants en manque de sauveurs divins en espérant que la situation ne dure pas, il n’y a pas beaucoup d’autres choses possibles à faire.

        Enfin, ce n’est pas parce qu’on est « associable » qu’on a forcément des bonnes idées. Pour une personne qui avait raison envers et contre tous, combien qui balançaient des âneries ?
        Le problème actuel avec l’intuition (à ce stade il est d’ailleurs normal de n’en être que là) de Raoult, est que dès que quelqu’un parle de son remède, il est sommé (autant par les thuriféraires que les opposants) de se positionner vis à vis de l’homme. Dans la situation actuelle, c’est parfaitement contre-productif et malheureusement le résultat de la communication polarisante de ce dernier.
        Que dire de ceux qui voulant explorer d’autres pistes se voient rappeler le crédo par les idolâtres… Qu’on les laisse bosser aussi, ça se trouve ce sont eux qui ont raison !

          +0

        Alerter
  • Julien // 06.04.2020 à 11h28

    https://blogs.mediapart.fr/bunchun/blog/270320/la-science-bon-dos-dr-raoult-conflit-d-ego-ou-conflit-d-interet

    On parle de ce médecin ici même, et mince il est en total conflit d’intérêts … mais pas que.

      +0

    Alerter
  • Perret // 06.04.2020 à 11h40

    Le fait que sur 3200 patients de l’etude Discovery ont choisisse de ne oas en soigner 20% ne choque personne ! C’est big pharma qui a imposé ce système mortifère. Il y a 40 ans ce n’etais pas la mode. On peut-être chef de service à Bichat et avoir oublié de réfléchir. Actuellement la norme c’est un antalgique(paracétamol), un palliatif (intubation) et zéro traitement. Il faut attendre d’avoir le résultat de Discovery calibré en fonction des intérêts de Big pharma. Silence on tue !

      +13

    Alerter
  • Arcousan09 // 06.04.2020 à 11h50

    Moi, médecin, je ne peux que constater les dégâts majeurs causés par cette maladie du covid sur le cervelles.
    Nous assistons à un bal des faux-culs, des hypocrites de tous genre, des manipulateurs, des manipulés zélés par des éléments de langage produits par ceux qui savent très bien ce qu’ils font.
    Le covid est toxique pour les poumons et ceux qui en réchappent auront des séquelles.
    Le virus LREM est aussi sinon plus toxique mais pour les cervelles et là aussi les séquelles seront monstrueuses.
    Information, désinformation, contradictions en série …. cela s’appelle de la MANIPULATION de PERVERS NARCISSIQUES.
    Laissez les querelles de mandarins aux mandarins.

    Laissez les professionnels faire leur métier en leur âme et conscience sans tous ces perturbateurs génies autoproclamés avisés par leur science infuse inculquée par ENA/Banques
    Je me rappelle d’un de mes patrons parisiens: « croire c’est ignorer »

      +16

    Alerter
  • Ao // 06.04.2020 à 11h55

    Ce qui m’intéresse surtout, c’est de savoir si je dois acheter du Gilead ou du Sanofi, est-ce que vous pouvez me dire quand vous aurez interrogé/récupéré les interventions de tous les médecins possédant un portfolio ; quel groupe a l’avantage ? Merci d’avance.

      +7

    Alerter
  • Danielle VQ // 06.04.2020 à 12h54

    En Russie a été présenté un médicament contre le Coronavirus

    L’Agence fédérale médico- biologique (FMBA) a présenté un médicament pour le traitement du nouveau coronavirus, a déclaré le service de presse de l’agence.
    RIA « Novosti » informe que selon une déclaration du FMBA « Le centre de recherche et de production « Pharmzaschita » FMBA de Russie, en tenant compte de l’expérience chinoise et française a développé un schéma de traitement pour l’infection par coronavirus basé sur un médicament antipaludique méfloquine, »
    Il a été suggéré d’inclure cette étude dans les directives du ministère de la santé pour le traitement des coronavirus, a ajouté l’agence.
    « Le médicament à haute sélectivité bloque l’effet cytopathique du coronavirus en culture cellulaire et empêche sa réplication, et l’effet immunosuppresseur de la méfloquine empêche l’activation d’une réponse inflammatoire provoquée par le virus. L’ajout d’antibiotiques macrolides et de pénicillines synthétiques permet non seulement de prévenir la formation du syndrome bactérien-viral secondaire, mais aussi d’augmenter la concentration de l’agent antiviral dans le plasma et les poumons. Cela garantira un traitement efficace des patients atteints d’une infection à coronavirus de divers degrés de gravité », a déclaré la responsable de la FMBA, Veronika Skvortsova.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications