Les Crises Les Crises
3.janvier.20193.1.2019 // Les Crises

«Gilets jaunes» : «Nous ne pouvons pas accepter les arrestations préventives», tonne l’avocat Henri Leclerc

Merci 5913
J'envoie

Source : 20 minutes, Vincent Vantighem, 10-12-18

Ancien président de la Ligue des droits de l’homme et avocat depuis 60 ans, Henri Leclerc réagit au sujet des manifestants arrêtés préventivement, samedi, en marge de la mobilisation des « gilets jaunes »…

  • Plusieurs manifestants ont été arrêtés samedi avant même de rejoindre les cortèges des «gilets jaunes».
  • L’article 222-14-2 du Code pénal punit en effet le fait de « participer à un groupement en vue de commettre des dégradations ».
  • Le parquet a déjà annoncé que 494 procédures ont été classées sans suite.

« Le fait pour une personne de participer sciemment à un groupement (…) en vue de la préparation (…) de violences ou de destructions est puni d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende… » Deux jours après l’acte 4 des « gilets jaunes », on risque d’entendre beaucoup parler de l’article 222-14-2 du Code pénal au tribunal correctionnel de Paris.

C’est sur son fondement que de nombreux manifestants ont été arrêtés, samedi, avant même qu’ils ne commettent le moindre acte de dégradation ou de violence. Avant même, pour certains, qu’ils n’atteignent le cortège de « gilets jaunes » dans lequel ils voulaient manifester. Il suffisait aux forces de l’ordre de trouver sur ces manifestants des éléments (masque de protection, lunettes de natation, etc.) pour estimer qu’ils allaient commettre des violences et donc les envoyer en garde à vue toute la journée. Les empêchant donc de manifester leur colère.

Henri Leclerc, ancien président de la Ligue des droits de l’homme, figure tutélaire de nombreux avocats depuis soixante ans, explique en quoi cette loi peut être liberticide si elle est mal appliquée.

Vous connaissez bien cet article 222-14-2 du Code pénal. Qu’en pensez-vous ?

Oui, je connais bien ce texte. Il m’a été opposé lors du procès d’Angel Bernanos dans l’affaire dite du « quai de Valmy » [l’attaque d’une voiture de police par des manifestants le 18 mai 2016 à Paris]. Et il a été relaxé de ce chef. C’est un texte qui date de 2010, à l’époque de Nicolas Sarkozy, pour renforcer la lutte contre les bandes violentes. Pour moi, c’est un texte de loi qui est très incertain, très vague dans sa rédaction.

Il faut prouver que celui qui est arrêté sait que le groupe qu’il va rejoindre est violent avant même qu’il ne l’ait rejoint. C’est assez compliqué à prouver en somme. Je ne serais pas surpris que la plupart des procès pour cela aboutissent à des relaxes.

Certains avocats expliquent que les autorités l’ont utilisé pour empêcher les gens de manifester…

Si ce texte a servi d’excuse pour arrêter des gens qui voulaient seulement manifester, alors c’est liberticide et très grave. La simple lecture du texte montre à quel point ce délit est contestable, mais il figure dans la loi.

Aujourd’hui, il faut faire en sorte qu’il ne soit pas utilisé dans le but d’attenter à la liberté de manifester. Cela serait très grave pour notre démocratie.

Comment faire alors que les violences et les dégradations se poursuivent, semaine après semaine ?

Je ne sais pas. Mais cela ne peut pas justifier de mettre en place de la répression préventive. Ce n’est pas acceptable. Dans ces cas-là, il n’y a qu’à rétablir l’état d’urgence. Cela ira plus vite ! Mais non, nous ne pouvons pas accepter les arrestations préventives. J’attends avec impatience de connaître les décisions qui seront prises par le tribunal correctionnel sur ce fondement-là.

Propos recueillis par Vincent Vantighem

Source : 20 minutes, Vincent Vantighem, 10-12-18

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Kokoba // 03.01.2019 à 09h09

“Arrestations préventives”
C’est le saint-graal de toute classe dominante : pouvoir arreter un opposant juste en le désignant du doigt sans preuve ni même que la personne n’ai fait la moindre chose.

On notera aussi que comme d’habitude, il s’agit d’une loi sécuritaire prévue pour le terrorisme mais qui va en fait être utilisée contre des opposants politiques.

108 réactions et commentaires

  • calal // 03.01.2019 à 08h51

    En france tout est interdit par des lois. La plupart du temps on est pas poursuivi ou on a paye une “licence” pour pouvoir faire. Mais de temps en temps,l’etat nous rapelle que nous ne sommes libre de faire que ce que le “pouvoir” nous permet.
    Apres c’est une facon de faire la difference entre qui est un opposant reel et ce qui est de la facade ou de la diversion-division. L’opposant qui n’a aucun ennui avec la “justice” n’est pas dangereux pour le pouvoir sinon il se ferait “cogner”…

      +33

    Alerter
    • vlois // 03.01.2019 à 10h50

      La France n’est pas le pays de l’Habeas Corpus, Emmanuel Todd a raison de dire que le fonds sociétal des Etats continentaux est autoritaire. Nous pouvons discuter de cela en terme d’exception pour le bien commun ou un danger imminent à la manière dont c’était envisagé dans la Rome Antique (il faut s’entendre quand même sur les termes). Mais là, nous sentons que c’est pour la jouissance d’une classe et d’une caste, fonctionnement de mafia ou d’animaux territoriaux (proche du rat) ?

        +20

      Alerter
      • Suzanne // 03.01.2019 à 17h24

        “Le fonds sociétal des Etats continentaux autoritaire” (et inégalitaire), ce n’est pas exactement cela. Il y a certes l’Allemagne, quelques zones en France et d’autres régions mais il faudrait que je reprenne le bouquin “Où en sommes-nous?”. Passionnant, d’ailleurs, je le recommande ! (et il est publié en poche)

        Pour une grande partie de la France, c’est zone de famille nucléaire égalitaire, ce qui explique que la politique actuelle, inégalitaire, ne marchera jamais et se heurtera forcément aux révolutions populaires.

          +6

        Alerter
        • NulH // 03.01.2019 à 21h20

          De mémoire du dernier bouquin de E. Todd, l’Ile-de-France est à famille souche égalitaire et laïc, la périphérie à famille souche autoritaire, historiquement plus chrétienne de droite (puis pour partie communiste ou socialiste ; ici respect de l’idée de hiérarchie, de l’autorité de et dans l’organisation). Ceci expliquerait, selon E. Todd, une acceptation d’un état centralisé et autoritaire en France.

            +1

          Alerter
          • Weston // 04.01.2019 à 00h17

            N’y avait-il pas inversion justement dans les dernières décennies de ces deux types de structures familiales ? Ceci menant à ce que Todd appelle les catholiques zombies ?

              +1

            Alerter
            • Suzanne // 04.01.2019 à 00h46

              Si j’ai bien compris, les catholiques zombies ce sont les gens qui vivent dans une partie du pays jadis marquée par un profond catholicisme. Les gens ne sont plus réellement catholiques mais le catholicisme survit d’une certaine manière (“mort vivant”, en quelque sorte) dans la culture inconsciente des populations.
              Heum, ll va falloir inviter Emmanuel Todd à discuter avec nous, parce qu’on est en train de disséquer son bouquin, en ce moment :-), et peut-être pas toujours de la façon qu’il faut.

                +2

              Alerter
          • Suzanne // 04.01.2019 à 00h42

            Pour NulH : Non, non, le Bassin Parisien est d’origine famille nucléaire égalitaire, pas souche. Les enfants partagent également les héritages. Donc, comme dit Todd, “les frères sont égaux, les hommes sont égaux, les peuples sont égaux”. Ce sont justement les périphéries (le Bassin Parisien est une périphérie de l’Eurasie) qui conservent le plus le souvenir de la famille nucléaire archaïque.

              +2

            Alerter
          • Jérôme // 04.01.2019 à 20h29

            @NulH : il est beaucoup plus pertinent d’expliquer l’hypothèse (très discutable) que les franciliens seraient plus favorables à un État autoritaire et centralisé par le fait évident que la capitale de la France est à Paris plutôt qu’à Lyon, Marseille, Nantes, Bordeaux, Lille, Toulouse ou Strasbourg.

            Le lien avec les modèles familiaux, allez donc l’expliquer aux britanniques qui ont aussi un État centralisé fort et n’ont même pas notre mille-feuille de collectivités territoriales et qui ont pourtant un modèle familial différent.

              +1

            Alerter
    • Chris // 03.01.2019 à 13h20

      “En France tout est interdit par des lois”
      Je ne l’énoncerais pas ainsi. Je dirais plutôt : en France, tout ce qui n’est pas interdit est obligatoire.
      Vous aviez soutenu Navalny.
      Pourquoi n’aimez-vous pas Drouet ?
      Ainsi a statué la CEDH (Cour européenne des droits de l’homme) saisie par Navalny qui estimait que la Russie avait porté atteinte à sa liberté de manifestation en l’interpellant et en le condamnant à une responsabilité administrative (et non pénale) :
      “Selon les normes internationales, lorsque le régime juridique interne prévoit une procédure de notification, celle-ci devrait avoir pour finalité de permettre aux autorités publiques de faciliter l’exercice du droit à la liberté de réunion.
      Le défaut de notification aux autorités d’un rassemblement ne le rend pas illégal et ne devrait pas servir de motif pour le disperser (….) Est rapporté une intolérance croissante à l’égard d’événements publics non autorisés dont les participants étaient pourtant pacifiques et relativement peu nombreux “.
      La CEDH parle bien de la Russie, et non des gilets jaunes français.
      Parce qu’on pourrait croire le contraire…
      Quelle est donc la différence entre Navalny et Drouet ? Idéologique.
      Navalny se bat contre l’Etat, Drouet et les Gilets Jaunes se battent pour la restauration de l’Etat, pour la restauration des services publics, des frontières, des hôpitaux, de la sécurité.
      Navalny se bat pour la globalisation et l’internationale du business, Drouet veut du pouvoir d’achat pour les gens et le droit de vivre dignement, le droit des PMI PME de respirer. http://russiepolitics.blogspot.com/2018/12/vous-aviez-adore-navalny-pourquoi.html

      Cet avocat chevronné serait bien inspiré de soumettre ces cas d’arrestations préventives à grande échelle au jugement de la CEDH.

        +46

      Alerter
      • vlois // 03.01.2019 à 16h57

        Bien vu, et cela est si vrai que beaucoup de Français soutiennent les gilets jaunes pour cette cause : le bien commun payé en fonction de ses ressources à l’Etat.
        Hélas, la frange réactionnaire avec esprit de classe tient encore très ferme les commandes, quite à passer par dessus les principes de la République… ma question est pourquoi Président Macron est allé devant un drapeau marqué fraternité lors de ses voeux : est-ce une fraternité entre ceux de sa classe plus ceux qui sont d’accord avec lui (18% des français) ou étendu à l’ensemble des français ?

          +12

        Alerter
        • Weston // 03.01.2019 à 22h46

          C’est peut être une fraternité que l’on n’a pas le droit d’évoquer ici.

            +11

          Alerter
    • daf11 // 03.01.2019 à 14h49

      les arrestations préventives contre les tarés djihadistes ça existent pas …ben non suis je bête !! ils sont protégés par cela même qui arrêtent les vilains jaunes !

        +14

      Alerter
  • zx81 // 03.01.2019 à 08h53

    Le GJ est une menace plus grande pour le pouvoir que le terroriste.
    D’ailleurs il ne faut plus prononcer le nom mais parler désormais de “foule haineuse” (micron) ou de personnes ayant “la volonté de nuire” (castagnette).

    A quand un fichier GJ comme pour le fichier S ?
    Le premier permettant des arrestations préventives, interdiction de manifestation, confiscation du gilet, de lunette, masque ou autres protections contre les violences policières (y compris de serum physiologique pour soulager les brûlures oculaires provenant des gaz lacrimo.)

    Et pourquoi pas une taxe GJ pour combler le manque à gagner (des boutiques de luxe des Champs, …), pour payer les teintures macroniennes et le dédommager de lui avoir fait des cheveux blancs ?
    Non vraiment cela suffit. Un peu de compassion pour votre président.

      +76

    Alerter
    • Charles Michael // 03.01.2019 à 09h10

      zx81
      soyez bien sur que le fichier GJ est en cours et doit bourjoufler.

        +25

      Alerter
      • zx81 // 03.01.2019 à 13h14

        C’était (hélas) une question rhétorique.
        Mais que vont-ils en faire ? That is the question.

        Peut-être rêvent-ils d’un permis citoyen à points, comme en Chine. GJ : – 9 pts. Vous perdez le droit à vos allocations, vous ne pouvez plus sortir du domicile sans autorisation et on vous coupe internet mais, rassurez-vous, on vous laisse la TV. Ainsi vous serez informé comme il se doit en regardant BFM ou LCI ou tout autre chaine. Enchainé à la macropropagande néo néolibérale.

        Bientôt la fin de la 5e République : remplacée par une 1e Démocratie ou par une 1e Hard Dictature Européenne (reconnaissance faciale dans tous les espaces publiques, objects connectés dans tous les espaces privés, fin de l’anonymat sur internet, boite noire sur les voitures, puce “médicale” RFID implantée dès la naissance, faisant office d’identification, localisation et seul moyen de paiement,…)

          +25

        Alerter
      • R.C. // 03.01.2019 à 16h26

        Mais il existe le fichier G. J. !
        Il comporte tout simplement 64 millions de noms, moins (les enfants jusqu’à 10 ans, les fichiers S, les fichiers droit commun, les clandestins, les fichiers ISF, les fichiers “évasion fiscale”, les députés LREM, les membres du gouvernement, les technocrates, les médias ms, les young leaders et, bien sûr, Alexandre, Manu et Brizitte…).

          +15

        Alerter
    • VVR // 06.01.2019 à 10h58

      Tout GJ ouvrant un peu sa gueule est fiché S: 90% des fiché S sont des “politiques”. Les autres auront juste une note blanche dans leur dossier de renseignement. Pas besoin de faire un fichier spécifique.

      Quand a dire que les gilets jaunes sont une plus grande menace que le terrorisme…. Le terrorisme est une bénédiction pour eux, ça permet de faire voter n’importe quelle loi, pour dans le pire des cas une hausse de 20% des homicides.

        +0

      Alerter
  • Kokoba // 03.01.2019 à 09h09

    “Arrestations préventives”
    C’est le saint-graal de toute classe dominante : pouvoir arreter un opposant juste en le désignant du doigt sans preuve ni même que la personne n’ai fait la moindre chose.

    On notera aussi que comme d’habitude, il s’agit d’une loi sécuritaire prévue pour le terrorisme mais qui va en fait être utilisée contre des opposants politiques.

      +111

    Alerter
  • bob // 03.01.2019 à 09h17

    voici une petition qui pourrait etre portée lors de la grande reforme sur les institution dont veut discuter Macron:
    https://www.change.org/p/bob-pour-ne-plus-avoir-un-président-par-défaut

      +3

    Alerter
  • Serge WASTERLAIN // 03.01.2019 à 09h35

    “Comme toutes les lois liberticideS”
    Eric Drouet arrêté hier ! que n’ont pas écrit nos journalopes dans nos me*dias lors des arrestations de Alexeï Navalny pour les mêmes raisons, le pseudo opposant principal de Poutine. Hier, tous nos sachants nous ont expliqué sur les chaînes en continu que c’était normal. La palme revient à LCI qui a fait dire à la Jacline Mouraud qu’Éric Drouet ne la représentait pas et qu’elle n’était pas choquée par son arrestation car s’il avait été arrêté c’est qu’il y avait une bonne raison… …Après ces mêmes me*dias s’étonnent que les GJ leur réclament un peu plus d’objectivité et exfiltrent leurs journalopes des manifestations…

      +59

    Alerter
    • Catalina // 03.01.2019 à 09h44

      la jacline ? celle dont les vues sont passées sur fb à des millions en deux jours ? une copine de macron, un pur produit qu’aucun gj ne reconnait ? c’est celle-là qui m’a fait penser que nous subisssions une révolution jaune payée par soros, allez combien lui ramène sa corruption à ce niveau ? combien de ses proches ont-ils été remerciés en trouvant par hasard une place de vide-ordure payée 3000 euros/mois à matignon ou à l’elysée ?

        +19

      Alerter
      • René Fabri // 03.01.2019 à 11h03

        Jacline Mouraud représente une certaine partie bourgeoise des gilets jaunes. J’en connais dans mon entourage qui lui ressemblent. Elle n’est pas un cas isolé.

        Les gilets jaunes doivent s’unir, même avec les tièdes, les frileux, les bourgeois, même les riches, du moment qu’ils adhèrent à la principale revendication qui est de ne pas avoir un gouvernement hors-sol.

        De plus, les historiens ont souvent montré que la révolution de 1789, et d’autres, avaient réussi, pas seulement à grâce aux plus virulents, mais aussi grâce à d’autres plus tièdes, dont des bourgeois.

        Le camp au pouvoir cherche à diviser l’opposition. Ne tombons pas dans ce piège.

          +29

        Alerter
        • Catalina // 03.01.2019 à 11h28

          je suis d’accord mais cette femme a été prise en photo plusieurs fois dans le cercle intime de macron…
          Méfiance donc.

            +15

          Alerter
        • Weston // 03.01.2019 à 23h06

          La révolution de 1789 à réussi dites vous grâce à des plus tièdes comme les bourgeois. Ce serait oublier que la révolution a été voulue et pensée principalement par des bourgeois qui ont bien préparé le terrain pendant des décennies.
          Les seuls qui ont profité de cette même révolution ce sont d’ailleurs les bourgeois qui ont éliminé leurs principaux adversaires, les nobles, et remisé les classes populaires au rang de bestiaux assoiffés de sang.

            +13

          Alerter
          • tepavac // 06.01.2019 à 19h29

            “Les seuls qui ont profité de cette même révolution ce sont d’ailleurs les bourgeois qui ont éliminé leurs principaux adversaires, les nobles”

            Apprendre des expériences passées peut aider à comprendre le présent. Ill semble de plus en plus certain que les gredins de l’époque, se cachaient déjà sous l’étendard de la Déclaration, rien de surprenant que cet acte fondateur soit resté à l’état de nature.
            De la République ne survie que le nom, le pouvoir du peuple n’est-ce pas..,
            De la souveraineté par le choix démocratique, 2005 en est l’exemple de l’illusion….
            C’est pourquoi cet intéressant témoignage d’une expérience passée.

            https://youtu.be/WAAtkQBvNaE?t=1056

              +0

            Alerter
        • booster // 04.01.2019 à 16h15

          Cette femme essaye de se faire une place au soleil de la députation européenne, elle n’a pas du être castée au premier tour pour les LREM pour l’AN. Elle se ser des GJ mais je doute qu’elle en soit, il a du y avoir un profil du potentiel électeur GJ et elle se comporte pour satisfaire ce segment de marché et empocher notre fric. Cette femme est une opportuniste, tout le contraire du mouvement des GJ.

            +1

          Alerter
    • Chouette // 03.01.2019 à 13h05

      Le mouvement des gilets jaunes me fait penser aux “mutineries” de 1917.

      Même mépris des chefs pour le peuple, même demande de respect et de moyens de vivre décemment au lieu de survivre comme des rats, même mouvement sans chefs, même boucs émissaires.
      Même affolement des puissants.
      Bientôt les fusillés pour l’exemple ?

        +7

      Alerter
      • Chris // 03.01.2019 à 13h26

        Fusillés, non.
        C’est remplacé par les tirs de flashball et grenades de désencerclement : ça fait plus civilisé et rassure les chaumières.

          +18

        Alerter
        • Touriste // 03.01.2019 à 21h18

          Bonjour,
          Effectivement :
          – énucléation,
          – amputation,
          – traumatismes des chairs,
          – perte de capacité auditive,
          – perte de capacité cérébrale.

          C’est le retour des pratiques de la Sainte Inquisition lorsqu’on n’est pas d’accord avec l’Eglise néo-libérale.
          https://www.youtube.com/watch?v=dLnkMOb-V3Y

            +8

          Alerter
  • Fritz // 03.01.2019 à 09h38

    « Le fait pour une personne de participer sciemment à un groupement (…) en vue de la préparation (…) de violences ou de destructions est puni d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende » (Code pénal, art. 222)

    Ça va faire beaucoup de flics condamnés à un an de prison et 15 000 euros d’amende. Je fais confiance à la Justice de mon pays (rires dans la salle), mais il faudra construire moult prisons pour héberger ces milliers d’individus qui ont participé sciemment à un groupement en vue de matraquer, de gazer, de mutiler, d’éborgner des citoyens pacifiques.

      +79

    Alerter
  • Catalina // 03.01.2019 à 09h39

    c’est presque marrant ça et cette loi ne sert à rien, nos chers fichés “s” se baladant avec des armes létales dans tout le pays ne sont jamais arrêtés préventivement mais des gens armés de lunettes de piscine, si….
    Y a pas comme un malaise ?
    Du coup en France, tu peux te faire arrêter préventivement à tout moment à moins-ce que d’être tout nu ou d’être fiché “s”; une ceinture sera considérée comme arme de préméditation, ainsi que ton string, ton parapluie comme arme de poing ainsi que ton stylo, ton appareil photo comme projectile dangereux, etc, etc, du moment que tu te diriges vers un endroit où des gens AURAIENT L INTENTION de nuire à des gens ou du matériel.
    Mais si je vais plus loin, cette loi s’adapte à notre gouvernement, ben oui, il dégrade sciemment les droits sociaux utilisant pour se faire une violence inouie aussi bien physique que morale.
    Ce gouvernement doit donc immédiatement être arrêté de manière préventive !!!

      +59

    Alerter
    • Paul // 03.01.2019 à 15h37

      ” Ce gouvernement doit donc immédiatement être arrêté de manière préventive !!! ”

      “Dictature : un régime où l’opinion publique ne peut s’exprimer qu’en privé.”
      Walter Winchell

      “Dans une démocratie, tu peux te moquer des vivants, pas des morts. Dans une dictature, c’est l’inverse.”

        +3

      Alerter
    • Papagateau // 03.01.2019 à 22h24

      Tu as oublié le billet de 20 euros, ou la carte bancaire avec laquelle tu POURRAIS acheter une ARME.

      Vite, débarrasse-toi de ces 2 trucs incriminants, pour ta sécurité et celle de tes proches.
      La démocratie en marche.

        +3

      Alerter
  • LaurentL // 03.01.2019 à 09h41

    Et bientôt le retour des lettres de cachet ?

      +19

    Alerter
  • DocteurGrodois // 03.01.2019 à 10h26

    – Dictature:
    – Déni de démocratie: x
    – Scandale d’État: x
    – Scandales financiers: x
    – Blackout médiatique: x
    – Violences policières: x
    – Torture:
    – Détentions arbitraires: x
    – Martyrs médiatiques:
    – Élections annulées/tronquées/truquées:
    – Crise économique généralisée:
    – Intervention de l’armée:
    – Démission/fuite/exil du gouvernement:

      +9

    Alerter
  • Macarel // 03.01.2019 à 11h19

    La partie du peuple français qui a voté pour Macron au second tour de la présidentielle de 2017, n’a majoritairement pas voté pour “son projet”, mais pour barrer la route du pouvoir à Marine La Pen et au FN.

    Là est la source du grand malentendu. Seuls 18% des inscrits ont voté Macron au premier tour, et certains par soucis de “vote utile”.

    “C’est notre projet” de Macron n’est en réalité que le projet de ceux qui l’ont mis sur orbite grâce aux médias qu’ils contrôlent. Trois ans avant l’élection Macron était, en effet, quasi inconnu des français. D’où le phénomène “gilets jaunes” moins de deux ans après l’élection de leur poulain.

    Le problème, c’est qu’une élection ne se gagne pas à la loyale : projet contre projet, cartes sur table. Mais grâce à des manipulations de l’opinion publique, qui forcément avantagent ceux qui ont le plus d’influence, via le contrôle des médias de masse.

    C’est vrai en France, c’est vrai ailleurs. Et même si Trump a gagné malgré l’hostilité de la majorité des médias US à son égard, Trump n’en est pas moins un milliardaire qui avait des moyens de se faire entendre.

    Nos démocraties occidentales, n’ont de démocratie que le nom. En réalité ce sont des ploutocraties. Sans pouvoir économique conséquent peu de chance de gagner une élection.

      +29

    Alerter
  • Macarel // 03.01.2019 à 11h42

    “Emmanuel Macron n’a pas finassé à l’occasion de la présentation de ses vœux. Que ce soit dans ses attitudes et dans ses paroles le message était clair. Au-delà des insultes habituelles adressées aux six à sept Français sur dix qui souffrent de sa politique et s’y opposent, il a confirmé que la seule solution à la crise légitimité qui le frappe de plein fouet serait le recours à la répression. Flanqué d’une police qui a démontré sa capacité à la brutalité et la violence excessive et surtout une magistrature aux ordres, il est fermement décidé à un tournant autoritaire.” (Régis de Castelnau)

    Voitures brûlées à la Saint-Sylvestre ? Quand Castaner devient muet. ( R. de Castelnau)

    https://www.vududroit.com/2019/01/voitures-brulees-a-saint-sylvestre-castaner-devient-muet/

      +31

    Alerter
  • Daniel // 03.01.2019 à 11h47

    J’ai rencontré M Henri Leclerc à une conférence LDH sur Bordeaux le 18 décembre, il a bien mis le point en avant que lui et la LDH condamne toute arrestation préventive ainsi que toute violence policière quelle qu’elle soie : la police n’a pas à tirer sur la population !
    Il enjoint les Gilets Jaunes à contacter la LDH local pour monter des dossiers si vous êtes témoin d’incident ou êtes vous même incidenté : il faut porter plainte, la LDH pourra aider à faire les dossiers et condamner les responsables (pas les policiers qui sont dans la rue, mais les donneurs d’ordres).
    —————–
    Lors de cette conférence, il a parler à plusieurs reprise de l’origine économique de la situation actuelle,
    voici des éléments que j’avais pris en note lors :
    il faut qu’il y ait un débat citoyen pour avoir une société plus juste.
    l’UE est un espace de droit empoisonné par le système économique (la circulation des capitaux est libre, la circulation des hommes n’est pas libre).
    Le droit de propriété est l’expression de ce problème de droit.
    L’UE renforce les excès des abus.

    il y a eu des combats dans le passé : 1936, le programme du CNR (Conseil National de la Résistance) qui a été un échec (NDR à partir de 1975) puisqu’il y a eu la mondialisation financière.
    La Mondialisation Capitaliste est en Crise.Il faut Changer le système

      +13

    Alerter
  • thecis // 03.01.2019 à 12h16

    Micronity report !

      +14

    Alerter
  • Jules Vallés // 03.01.2019 à 12h35

    Aprés l’EURSS..
    La justice Vichinsky…
    A quand le goulag ?

      +7

    Alerter
    • moshedayan // 04.01.2019 à 11h19

      Arrêtez de comparer ce qui n’est pas comparable !
      Bon sang !
      Les moeurs russo-soviétiques n’étaient pas et ne sont pas les mêmes ! Voulez-vous faire croire en sous-jacent d’ailleurs que vraiment cet “espace russe” est incurable alors que tant d’Occidentaux ont voulu le civiliser (y compris le IIIe Reich…) -mes propos sont caricaturaux ici, je précise.
      Mais je connais l’élément de langage “Guerre froide” Russie = Grand satan totalitaire..et le programme d’Histoire dans vos Collèges : au final, nombre de jeunes Français bien formatés sans nuance ne font plus aucune différence parfois entre Staline et Hitler ! Un bel effet de propagande pour préparer une éventuelle agression afin de répandre la démocratie dans cet espace russe ???
      Enfin, le Goulag est au départ un système pénitentiaire, lié à l’envie d’aménager l’espace sibérien. Que je sache, la Sibérie avec des -30° ça n’existe pas en Europe occidentale ! C’est plutôt le réchauffement en ce moment. . (bref, vous dites “on n’a pas élevé les cochons ensemble” – Ouest versus Est de l’Europe).
      Votre histoire ressemble plus à l’atmosphère qui régnait dans les années 20 contre les grévistes mineurs en France et aux Etats-Unis (-avec la pire dérive de l’affaire Sacco et Vanzetti).
      D’ailleurs, votre très Cher Président a bien dit les “classes laborieuses” et un de vos historiens a écrit un livre en ajoutant “classes dangereuses”.
      Donc le programme de répressions prévu par vos ploutocrates est clair. Et j’ai entendu la Lettre des Gilets jaunes aujourd’hui, elle est bien claire à ce sujet.

        +9

      Alerter
  • christian gedeon // 03.01.2019 à 12h46

    Arrestations préventives donc…pour les gilets jaunes?! Sérieusement? CRS SS, Macron Adolf et la police française en Gestapo? On en est là,vraiment ? Je n’aime pas ce gouvernement,je déteste l’ultralibéralisme et le mépris de classe qui l’accompagne,mais bon faut quand même arrêter un peu la déconnante là,non? Bientôt ,à en croire certains,il va falloir prendre le maquis et entrer en résistance armée…et là,je ne suis plus du tout,mais alors plus du tout. Qu’on moque ce gouvernement et ses troupes de l’assemblée nationale pour leur suffisance et surtout leur amateurisme affligeant,oui,et de gaieté de coeur… mais qu’on nous la joue no pasaran et bella ciao, c’est franchement d’un ridicule achevé. C’est dévoyer le combat des gilets jaunes au profit des inévitables “résistants” bobo gauchos installés sur leurs barricades en or massif…juste pour dire,même si çà énerve profondément,et il y a de quoi… les grandes villes n’ont pas bougé d’un poil, les banlieues non plus,les cités non plus,les fonctionnaires non plus,et les stations de ski sont pleines à craquer. Verstehen sie? Autre remarque que je vous demande de prendre en considération. les institutions financières n’ont pas été impactées pour un sou par les manifs…ni la bourse,ni les sièges des banques et des compagnies d’assurances,ni les institutions européennes en France, ni Amazon,ni et ni et ni.Ni les frontières,ni les ports ,ni les aéroports… Rien de ce qui aurait pu faire pencher la balance “en vrai”. Vous croyez vraiment que les dirigeants en ont quelque chose à foutre que des ronds points soient occupés? Rien,que dalle,des clous!cherchez l’erreur,et si vous ne la voyez pas comme le nez au milieu de la figure,dommage,faut aller voir l’ophtalmo,d’urgence. Françaises ,Français,chers gilets jaunes,on vous enfume,mais alors à un point…le résident qui va faire un tour à Saint Trop,bien tranquille,c’est simplement le signe que malgré ce que vous croyez,il ne se passe (plus) rien…vous pigez çà ou pas? Apparemment pas….place aux bateleurs!

      +8

    Alerter
    • Fritz // 03.01.2019 à 14h29

      Réaction épidermique. Qui parle ici de bella ciao ou de no pasaran, à part vous ? Qu’est-ce qui vous déplaît dans le FAIT des violences policières et des arrestations arbitraires, dont celle de M. Drouet ?
      Quant aux inévitables bobos, rassurez-vous : ils ont voté Macron, et ils méprisent la “foule haineuse”.

        +33

      Alerter
    • Narm // 03.01.2019 à 15h50

      détrompez vous, regardez la tempête qui s’annonce (*). Les gilets jaunes n’en sont pas la cause, peut être la diversion.

      Qu’un gouvernement se mette à arrêter sans raison des gens ne vous interpelle pas ?
      (je dis sans raison, car chaque français a le droit de circuler librement en France et de se balader avec des amis, qu’ils soient 5 ou 100 voir 500 que je sache et ce, même si c’est pour emmerder le roi et ses sbires)

      (*) suivez la courbe du caca40 et des économistes

        +15

      Alerter
  • Louis Robert // 03.01.2019 à 12h57

    « Nous ne pouvons pas accepter… », etc.

    Mais alors elle fait quoi, la gente de robe, des juristes, des avocats, des droitsdel’hommanciens et autres bonnes âmes, décorées et enrubannées, de France?

    « J’attends avec impatience… »? — Quoi, c’est tout?

      +13

    Alerter
  • Fritz // 03.01.2019 à 13h05

    C’est tout chaud, ça vient de sortir : un article de M. Vantighem (le journaliste qui a interrogé Me Henri Leclerc) sur l’arrestation d’Éric Drouet par la police du régime de Paris… parce qu’il voulait allumer des bougies :
    https://www.20minutes.fr/justice/2407551-20190103-gilets-jaunes-police-pouvait-arreter-eric-drouet-alors-voulait-allumer-bougies

    Vincent Vantighem devrait faire attention : il risque de se faire arrêter, lui aussi, pour « apologie des porte-voix d’une foule haineuse en relation avec une entreprise terroriste ».

      +17

    Alerter
  • bm607 // 03.01.2019 à 13h09

    “À droite, Les Républicains (LR) restent prudents. «Je ne doute pas qu’il y avait toutes les justifications à l’arrestation d’Eric Drouet», a déclaré sur Sud Radio la porte-parole du parti, Laurence Sailliet, favorable depuis le début du mouvement à des manifestations pacifiques et sans blocages. Mais selon elle, «cette arrestation crée des tensions supplémentaires à l’aube du grand débat national». Elle n’était «pas nécessaire» au moment où l’exécutif tentait d’envoyer «un message d’apaisement», a ajouté sur BFMTV Fabien Di Filippo, député et secrétaire général adjoint de LR.”
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2019/01/03/25002-20190103ARTFIG00083-l-executif-defend-l-arrestation-du-gilet-jaune-eric-drouet-le-pen-et-melenchon-s-insurgent.php

    Voilà la position de nos politicards de droite : ce qui importe ce n’est pas de ne pas arrêter les opposants de manière plus ou moins légale et plus ou moins préventive, ils ne doutent pas du fait qu’il faille le faire, non, ce qui importe c’est de ne pas faire de vagues (pour que les “petits arrangements” des politocards et des puissants puissent perdurer sans que la plèbe soit trop choquée).

    Et il y en a encore qui s’étonnent que la crédibilité de ces “professionnels de la planque dans un fauteuil d’élu”, lr, ps, lrem (qui devrait sérieusement penser à compléter son sigle par VLD, Vers La Dictature), etc … soit chaque jour un peu plus proche du zéro absolu (à part dans les mé*dias) ?

      +22

    Alerter
    • ty89 // 03.01.2019 à 13h53

      J’attends avec impatience le moment ou le peuple, appauvri, insulté, méprisé, passera dire bonjours dans leurs domicile personnel de tous ces politiques pour leur faire plein de bisous d’amour et pour leurs offrir plein de beau cadeaux tout en les remerciant d’avoir fait du si bon boulot.

        +11

      Alerter
      • Alfred // 04.01.2019 à 08h04

        Je suis gilet jaune et je crains absolument ce moment que Macron et ses sbires nous préparent ardament (ne voyez vous pas que l’on fait tout pour que cela dégénère?). Nous seront tous perdants dans ce genre d’événement. Les politiques et les larbins imbéciles qui pensaient avoir une place dans les canots du Titanic (pour ceux qui pensaient) évidemment, mais aussi la foule porteuse du goudron et des plumes et surtout tout le reste de la population. Ce serait une évolution non maîtrisée par la population qui ferait le confort des oligarques et permettait de mettre tout à feu et sang le temps de régler LEURS problèmes. À l’issue du conflit civil que cela créerait (auquel les oligarques échapperaient par leur exil temporaire) la population serait saignee et épuisée. Après quelques années de massacres elles serait assez épuisée et en demande de sécurité pour accepter le règne de n’importe qui et n’importe quoi. Dont un Macron bis au service de l’oligarchie revenue. C’est un récit du passé autant que du futur.
        Cela s’est vu “ailleurs”: dans le temps comme dans l’espace (En France au XIX ème siècle ou en Syrie au XXI ème par exemple).
        La seule chose qu’ils craignent vraiment c’est que nous nous passions d’eux. Pas que nous leur fassions une guerre à laquelle ils sont préparés.
        D’ailleurs les macronien ont décidé d’autoriser l’armement “de certains” vigiles “sélectionné et bien formé”, “sous certaines conditions”, “avec toutes les garanties blablabla” pour lutter contre le terrorisme (commode) et… éventuellement la protection de vip (tiens donc). Les confirmer dans leur trouille c’est leur libérer la bride d’une répression féroce. S’organiser en les ignorants même sous la matraque c’est finir par les faire tomber. Car ils ne sont rien sans nous.

          +10

        Alerter
  • Betty // 03.01.2019 à 13h28

    Un reportage que je n’ai pas retrouvé sur Youtube mais visible sur twitter le 5 décembre 2018 réalisé par Le Media dont le titre est:
    “DES ARRESTATIONS ARBITRAIRES POUR INTIMIDER LES GILETS JAUNES
    Des témoignages recueillis par Yanis Mhamdi à la sortie des comparutions immédiates de gilets jaunes suite aux interpellations du 1er décembre.”
    https://twitter.com/LeMediaTV/status/1070354848934182918
    Eric Drouet et quelques personnes ont été arrêtés arbitrairement hier en fin de journée. Ils étaient allés déposer des bougies en hommage aux Gilets Jaunes blessés et tués. J’ai visionné deux longs live (ils sont visibles sur les quelques pages facebook du mouvement). Ils ne portaient pas de Gilets Jaunes, n’étaient pas bruyants, ne scandaient pas de slogans. Ils ont été nassés, il a été procédé à des contrôles d’identité sans aucune justification et Eric Drouet a été arrêté (interpellation c’est un peu à la justice ce que la sauvegarde de l’emploi est au travail). arbitrairement. Une petite video pour illustrer le propos, où l’on voit à 2mn 55s un journaliste de TF1 un peu choqué..: https://www.facebook.com/Inedie/videos/10213340417526819/

      +14

    Alerter
    • Narm // 03.01.2019 à 16h08

      la dernière vidéo est exceptionnelle de l’hypocrisie utilisée “1ère sommation nous allons faire usage de la force” suivi immédiatement de “dernière sommation nous allons faire usage de la force dispersez vous…”

      le tout en 7″
      sept seconde devant une petite foule de badaud
      Mettre un gilet devient un déli ?

        +8

      Alerter
      • Weston // 03.01.2019 à 23h54

        De plus si mes souvenirs sont exacts sa première sommation est erronée, il aurait dû dire : “obéissance à la loi, dispersez vous”.
        Pour un OPJ ayant grade de commissaire (principal peut être pas bien vu son insigne de grade) c’est quand même bien léger.

          +4

        Alerter
    • Louis Robert // 03.01.2019 à 19h56

      Merci de partager largement ces documents audiovisuels. Leur valeur pédagogique auprès de la population est inestimable. Il faut tenir, continuer, plus activement encore. Les citoyens apprennent plus rapidement que jamais ce qu’est ce Pouvoir, perdent leurs illusions. Pour toujours, selon moi. Ce Pouvoir ignoble est fichu, étant sa propre victime.

        +3

      Alerter
  • yahouuu // 03.01.2019 à 14h01

    “Ce sont les forces de l’ordre qui fixent le niveau de violence.”

    Ceci est une citation d’un haut responsable de la Place Beauvau; malheureusement je ne retrouve plus la source… Sauriez-vous la retrouver ?!

      +11

    Alerter
  • Actum est de Republica ! // 03.01.2019 à 14h10

    La France d’aujourd’hui, c’est l’impunité totale pour un Benalla et l’arrestation arbitraire pour Éric Drouet.

    La France d’aujourd’hui, c’est le tapassage de la flicaille aux ordres sur des femmes et des vieillards et la plainte outrée du pouvoir aux abois contre les violences faites à cette même flicaille qui a troqué sa fonction régalienne (celle de défendre le peuple) contre 300 deniers…

    La France d’aujourd’hui, c’est la dénonciation du chômeur fainéant « qui coûte un pognon de dingue » et l’ode humide à la « Startupe NaSSion » ou aux évadés fiscaux de haut-vol.

    La France d’aujourd’hui, c’est l’injustice institutionnalisée et la criminalisation de la société dans son ensemble.

    La France d’aujourd’hui, ce sont les Fake News quotidiens d’une journaloperie immonde de bêtise et de suffisance qui accuse la vérité de tous les maux.

    Scène d’anthologie de l’immondice me.diatique où un aréopage de chacals haineux ou mielleux s’en prend à un gilet jaune sorti de la « foule haineuse », seul, ordinaire et « bêtement » honnête :

    https://m.youtube.com/watch?v=L4E9bXhbzjs

    Cet anonyme me redonne aussi la fierté d’être Français. Honte à vous prétendus journalistes de vous acharner ainsi en meute contre un homme sincère et loyale qui ne maîtrise pas les codes ordinaires de la communication, en somme ceux du double langage et de l’inversion accusatoire ! Honte à vous !

    La liste des injustices outrancières et outrageantes est hélas interminable. Ce sera le rôle de la France de demain d’en établir scrupuleusement le registre et de rendre à chacun ce qui lui est dû… Le châtiment à l’encontre des contrevenants, tous traîtres à la Nation et tous traîtres aux Français devra être à la fois exemplaire et implacable !

    Si la peur est mauvaise conseillère (la leur), la sainte colère (la nôtre) elle, est parfaitement légitime !

    L’un des objectifs à venir est, sera et restera la prise des bastions du mensonge institutionnel et de l’injustice quotidienne, par inversion accusatoire interposée, de nos journalo.peries à Paris et en provinces !

      +17

    Alerter
  • Volodia // 03.01.2019 à 14h19

    La repression, l’usage de la force est la seule véritable réponse du Pouvoir au Peuple quand celui-ci n’obéit plus.
    Les policiers executent des ordres abjects, comme tirer au flash-ball en pleine tête ou lancer des grenades au TNT (plus de 1200 blessés, bien davantage qu’en mai 68, dont plusieurs yeux crevés et trois mains arrachées) et procèdent à des arrestations de masse sans aucun fondement.
    Maintenant Eric Drouet et ses plus proches amis sont spécialement visés. Hier soir ils se sont faits nasser par dizaines et embarquer en garde-à-vous, alors qu’ils ne faisaient absolument RIEN (ils n’avaient même pas de Gilet Jaune), ce qui signifie qu’ils sont suivis à la trace et empêchés d’agir de façon préventive. La définition même d’un régime policier?

    Ma question est la suivante: devant de tels arbitraires qui mettent gravement en cause l’Etat de Droit, que font MAINTENANT Maître Leclerc et les ténors du barreau?
    Je souhaite qu’ils constituent au plus vite un large pool d’avocats aguerris pour défendre les Gilets Jaunes et avec eux notre démocratie.

      +19

    Alerter
    • Louis Robert // 03.01.2019 à 14h46

      S’ils devaient manquer d’imagination, ils peuvent prendre exemple au cœur même de l’Empire, eh oui même là! où des avocats, certains très réputés, se regroupent pour défendre, faire libérer et dédommager les victimes du Pouvoir arbitraire et tyrannique qui y domine, souvent à titre gratuit et après avoir porté ces affaires devant l’opinion publique.

      Allons, un peu de courage, les gars!

        +8

      Alerter
  • Narm // 03.01.2019 à 14h43

    pour ceux qui avaient un doute sur le RéGIME totalitaire de la france …

    De simples retraités qui se font gazer pendant leur marche…
    Et c’était comment déjà la réaction de tous les journalistes, Apathie et Cie quand un “brave” oposant à “Poutine” …. ?

    et pendant ce temps là, radio et internet coupé en RDC …

      +12

    Alerter
  • red2 // 03.01.2019 à 15h16

    Dans l’ancien temps, on appelait cela des lettres de cachet… Rappelons quand même que les lettres de cachet ont été abolies par l’assemblée constituante en 1790.

      +7

    Alerter
  • Nikopol // 03.01.2019 à 16h23

    Je constate avec étonnement que certains pensent être dans un Etat de droit.

      +16

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 03.01.2019 à 16h40

    Devant ces scènes d’arrestations, je ne peux qu’avoir la gorge serrée.
    Où en sommes-nous arrivés?
    Un simple rassemblement doit donc être déclaré au préalable et autorisé?
    Quand deux ou trois cars de touristes qui s’arrêtent à Paris et que tous les voyageurs se rassemblent derrière leurs guides, est-ce un rassemblement illégal?
    Quand à la fin d’un tournoi, les membres du club se rassemblent pour fêter la rencontre, est-ce un rassemblement illégal? Quand des gens par centaines, venus de tout bord, se rassemblent pour déposer des fleurs et des bougies sur les lieux de crimes odieux, est-ce un rassemblement illégal?
    Quand des gilets jaunes se rassemblent avec des bougies en mémoire des morts et blessés suite aux manifestations citoyennes, est-ce un rassemblement illégal?
    La mauvaise foi de certains macronistes, extrémistes et parfois hystériques, prêts au pires excès au nom de leur vision très sélective de l’état de droit, ça fait peur.
    Le rassemblement mémoriel ou festif de plus de deux citoyens sera-t-il bientôt interdit?

      +32

    Alerter
    • Louis Robert // 03.01.2019 à 18h15

      Je partage votre sentiment, DUGUESCLIN

      Nous devons maintenant faire face.

      Courage!

        +3

      Alerter
  • Louis Robert // 03.01.2019 à 17h57

    Trois points, tandis que cela est encore possible.

    1. Je dois souligner combien j’ai apprécié lire les textes des 2 et 3 janvier publiés ici sur les Gilets jaunes, suivis de commentaires d’une si belle qualité, avec de multiples liens vers de si précieuses informations et analyses. Dans les circonstances que nous traversons, ce travail de réflexion collective accélère grandement cet apprentissage de l’incroyable et du monstrueux qui caractérise maintenant, hélas, notre réalité quotidienne.

    2. Je veux attirer notre attention sur toutes les opérations préventives (attaques, invasions, occupations, emprisonnements, tortures, assassinats, destructions, etc.) menées par l’Empire durant de si nombreuses décennies. Or comme écrivit Lao Tse: «Il est dans la nature d’une arme de se retourner contre celui qui la porte ». J’affirme que nous y voilà donc.

    3. Le hasard faisant bien les choses… je lisais récemment ce texte du grand Edgar Morin: « Étudiant… je suis entré en résistance à Toulouse au début de 1942, j’ai continué à Lyon avec mes amis… puis nous avons plongé ensemble dans une clandestinité totale pour devenir des « permanents »… Je revins à Paris en militant de la Résistance , pour la première fois sous une vraie fausse identité… » («Mon Paris, ma mémoire» — Paris sous l’Occupation).

    Démocratie et liberté sont depuis un temps sérieusement menacées, en France. Voilà que la situation se corse dangereusement. Dans un silence de plomb, le nombre des victimes s’accroît, les arrestations se multiplient, la répression militarisée se généralise comme un cancer. Comme les enfants, démocratie et liberté exigent d’être protégées. Le temps cruel du courage et de l’héroïsme est de retour.

    Dans « Le silence de la mer », ami, écoute… « Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne? »

      +17

    Alerter
  • Piotrr // 03.01.2019 à 18h11

    Le droit de manifester est garanti par la Constitution !
    à condition bien sûr de demander gentiment, au préalable, et d’attendre pour obtenir l’autorisation….éventuelle.
    Bientôt déclarer une manifestation va devenir un délit.

    Ne pas avoir de gilet jaune dans sa voiture est une infraction au Code de la Route et,
    bientôt, l’avoir va aussi être un délit au Code Civil.
    “I have a dream”

      +8

    Alerter
  • RGT // 03.01.2019 à 20h31

    Stephen Spielberg avait eu une “vision” prémonitoire en réalisant le film Minority Report”…

    Il y a 17 ans déjà, et nous sommes en plein dedans…

    Bientôt ils vont sortir une loi qui permettra d’embastiller des enfants (de gilets jaunes bien sûr, par d’énarques) au motif qu’ils DEVIENDRONT de “dangereux sociopathes” (qu’ils contesteront la légitimité du “gouvernement démocratique” comme leurs parents) à l’âge adulte.

    L’évolution de la situation me fait étrangement penser à “la cour” qui s’indignait que des “va-nus-pieds” viennent revendiquer d’avoir du pain alors que la brioche est bien plus raffinée.

    Si vous souhaitez savoir ce que pensent Macron, les marcheurs et les éditocrates (Jean-Michel Antipathique en tête) regardez cette vidéo tout à fait instructive : https://www.dailymotion.com/video/x5rwnnk

    Ensuite vous comprendrez mieux le mode de pensée de nos “z’élites”.
    Mieux vaut en rire que d’en pleurer sinon nous finirons noyés dans nos propres larmes.

      +3

    Alerter
    • anonyme_hors_NSA // 03.01.2019 à 23h07

      Spielberg n’a eu aucune vision prémonitoire en réalisant le film Minority Report! C’est plutôt l’écrivain Philip K. Dick et son œuvre qui est prémonitoire. On cite souvent et à juste titre 1984 d’Orwell et Le meilleur des mondes d’Huxley, mais faudrait pas oublier Philip K. Dick qui a inspiré entre autre au cinéma Blade Runner, Minority Report, Total Recall, etc…
      Voici un documentaire sur l’auteur pour les plus complotistes et/ ou paranoïaques:
      https://www.youtube.com/watch?v=h3G4Q6UqMPU

        +6

      Alerter
  • BOURDEAUX // 03.01.2019 à 21h39

    Voilà bien des propos d’avocat , se contorsionnant dans un mot : l’arrestation « préventive », à s’en faire péter les veines de gauche, agrippé à sa déclaration des droits de l’homme comme une bigote à son chapelet. Pitoyable mauvaise foi. Et les commentaires en dessous , à part celui de christian gedeon, sont vraiment au-dessous. Il faut vraiment avoir pris d’énormes distances avec la vérité pour être à ce point là dans le déni de ce que sont ces arrestations. Si vous vous rendez à une manifestation avec des pavés, des matraques ou des marteaux, et tout le petit matériel du parfait petit incendiaire, le devoir des forces de l’ordre est de vous arrêter et de vous empêcher de nuire. Si pour contester Macron aujourd’hui, on veut m’embrigader pour cautionner des factions violentes et des pithécanthropes à casquettes, je refuse ce terrorisme.

      +2

    Alerter
    • Suzanne // 03.01.2019 à 22h50

      Bonjour, Bourdeaux. Eric Drouet a été interpellé aujourd’hui parce qu’il avait appelé à un hommage aux morts et blessés parmi les Gilets Jaunes. Avec bougies. Sans Gilets. Ce n’était pas une manifestation. Plusieurs vidéos racontent en images le fait qu’on l’a tout simplement bloqué et empêché de circuler dans Paris.
      Par exemple :
      https://www.facebook.com/Inedie/videos/10213340417526819/

        +10

      Alerter
    • Fritz // 03.01.2019 à 23h17

      Vous avez aimé “la foule haineuse” ? Vous allez adorer les “pithécanthropes à casquette”.
      Les bougies d’Éric Drouet font-elles partie du “petit matériel du parfait petit incendiaire” ?

        +13

      Alerter
    • Catalina // 03.01.2019 à 23h23

      oui Bourdeaux, vous avez rasion, les bougies d’Eric Drouet étaient en fait des grenades létales déguisées en bougies et même, je pense qu’il y avait aussi des mitralleuses dépliables déguisées en bougies. Vous avez raison, nous vivons dans un pays où la liberté d’expression est respectée à 1000% et où les débats envahissent tellement les écrans qu’il n’y a plus de place pour pokémon.
      Vous avez rasion, les casseurs que laissent passer les crs avaient eux de vraies bougies déguisées en marteau pour faire comme, et les yeux crevés, les mains arrachées ont été sorties du magasin d’à côté dans les invendus d’Halloween.

        +13

      Alerter
    • Alfred // 04.01.2019 à 08h11

      Votre commentaire est incroyable. En particulier lorsqu’il évoque la mauvaise foi. Si vous êtes vous même de bonne foi je vous invite à boire une tisane et à partir à la recherche des faits le plus objectivement que vous le puissiez. Il me semble que vous ne pourriez pas manquer de vous poser au moins quelques questions sur l’usage qui est fait de la force aujourd’hui par les uns et par les autres. Et sur les conlusions glacanted que certaines questions amènent.

        +7

      Alerter
    • Serge F. // 04.01.2019 à 17h35

      « Il est bien vrai que la révolution dut recourir à la force : 14 juillet, 10 août : prise de la Bastille, prise des Tuileries. Mais, qu’on le note bien, la force n’était pas employée à imposer à la nation la volonté d’une minorité. La force était employée au contraire à assurer contre les tentatives factieuses d’une minorité la volonté presque unanime de la nation. Au 14 juillet, c’est contre le coup d’état royal ; au 10 août, c’est contre la trahison royale que marche le peuple de Paris ; et il portait en lui le droit, la volonté de la nation. Ce n’était pas par soumission stupide au fait accompli que toute la France acclamait le 14 juillet, que presque toute la France ratifiait le 10 août. C’est uniquement parce que la force d’une partie du peuple s’était mise au service de la volonté générale trahie par une poignée de privilégiés, de courtisans et de félons. Ainsi le recours à la force ne fut nullement un coup d’audace des minorités, mais la vigoureuse sauvegarde des majorités. » Jean Jaurès, Études socialistes, Majorité Révolutionnaires, 1901 [1]

      Vous comprendrez peut-être, à la lecture de ce texte, pourquoi figure dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 cet article :

      « La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée. » (art. 12)

      La déclaration des droits de l’homme et du citoyen, inscrite en préambule de la Constitution, est-elle aujourd’hui respectée ? Je vous laisse en juger, ne serait-ce qu’à la lecture de son article 13 :

      « Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés. »

      Mais je dois moi aussi être un bigot accroché au chapelet de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Faut-il vous rappelez que cette déclaration a été écrite suite au sang versé par nos anciens de seulement quelques générations ?

      Oui, l’État procède bien à des arrestations abusives contraires aux droits fondamentaux. Preuve en est faite dans le cas d’Eric Drouet qui ressort libre de sa GAV sans aucune convocation ultérieure. Aucun élément constitutif d’un délit n’a été retenu contre lui.

      Est-ce un juge indépendant qui a lancé cette arrestation ? Non, il s’agit du procureur de la République Rémy Heitz dont la nomination fait polémique [2] [3].

      Combien d’arrestations abusives de manifestants se sont terminées par un simple rappel à la loi [4] ? Le cas des lycéens de Mantes-la-Jolie est un exemple manifeste d’arrestations abusives portant en plus, fait gravissime, sur des mineurs (ce qui n’a même pas choqué Ségolène Royal) :

      https://twitter.com/Loopsidernews/status/1073633517395984391

      [1] https://fr.wikisource.org/wiki/%C3%89tudes_socialistes/Majorit%C3%A9s_r%C3%A9volutionnaires

      [2] https://twitter.com/collCartonJaune/status/1080976530002661377

      [3] https://www.lejdd.fr/Societe/Justice/parquet-de-paris-pourquoi-la-nomination-de-remy-heitz-fait-polemique-3771254

      [4] https://www.bfmtv.com/police-justice/les-interpellations-preventives-de-gilets-jaunes-denonces-par-des-avocats-1585307.html

        +3

      Alerter
    • Serge F. // 05.01.2019 à 13h27

      On peut toujours rêver :

      https://www.youtube.com/watch?v=K2Q1E2AXrJ8

      😀

        +0

      Alerter
  • zasquash // 03.01.2019 à 22h03

    Si on laisse passer cet acte liberticide (comme les arrestations preventives ou les violences) jusqu ou sa va aller? Quelle sera la prochaine étape de ce gouvernement verreux?

    Si les gilets jaunes arretent le mouvement se sera le signale ultime pour ce gouvernement qu il sera possible de faire tout ce qu il veut pour reprimer le peuple…

    On ne peut plus s’arreter.
    On ne doit pas s’arreter.

    Ou allons nous…
    Que voulons nous?

      +11

    Alerter
    • Alfred // 05.01.2019 à 07h56

      C’est bien de cela qu’il s’agit au fond (et c’est ce que trop peu comprennent): si le mouvement des gilets jaunes s’arrête nous assisterons à une furie “réformatrice” qui nous ramènera au temps des maîtres des forges et au niveau d’un pays du tiers monde: à bride abattue , pied au plancher et toutes sirènes hurlantes. La fin de notre pays lui même, dissout dans un nouveau euromonstre antidémocratique porté par le micron renforcé et ivre de sa victoire. Au sens propre c’est lui où nous. A minima la dissolution. Il faut qu’il perde au moins le pouvoir de nuire.

        +3

      Alerter
  • Catalina // 03.01.2019 à 23h34

    http://russiepolitics.blogspot.com/2019/01/eric-drouet-et-les-gilets-jaunes-actent.html
    “un geste tout à fait dans l’air du temps. Des gens meurent ou sont blessés, d’autres viennent déposer fleurs et bougies. Nous l’avions vu à Paris pour le Bataclan, à Nice après les attentats et finalement un peu partout ces dernières années.

    Car, elles, ce sont de bonnes victimes. Donc il est a priori bien vu de venir les pleurer en choeur. Sans avoir à déclarer la moindre manifestation. Simplement déposer des fleurs et des bougies.

    Mais les victimes des uns ne sont pas les victimes des autres. Le système idéologique dominant ne peut autoriser de commémorer la mémoire de ceux qu’il écrase, de ses victimes.”

      +10

    Alerter
    • Louis Robert // 04.01.2019 à 12h10

      Olga Bergholtz:

      « Personne n’est oublié
      Rien n’est oublié »

        +2

      Alerter
  • Serge F. // 04.01.2019 à 00h02

    Voici une nouvelle version fort sympathique de la chanson “Les Gentils, les Méchants” de Michel Fugain écrite et interprétée par des Gilets jaunes :

    https://www.youtube.com/watch?v=cBiHJxGxz1g

    Voici la “foule haineuse” décrite par Macron lors de ces voeux. Attention les images sont d’une violence insoutenable ! 😀

      +9

    Alerter
    • Suzanne // 04.01.2019 à 00h52

      Ah ah, adorable !!

        +3

      Alerter
    • Fritz // 04.01.2019 à 01h00

      Aaargh ! Je suffoque d’indignation ! Cette chanson réhabilite :
      – le poujadisme (“les petits commerçants”)
      – l’antiparlementarisme (“le parlement”)
      – la haine des élites (“l’ENA, Bercy”)
      – les zeures les plus sombres de notre histoire (“Rothschild”)
      – le confusionnisme (“les gentils méchants”), au secours Ornella Guyet !!

        +3

      Alerter
    • Louis Robert // 04.01.2019 à 12h07

      Bravo! Mes petits-enfants se joignent à vous en ces lendemains qui chantent… déjà.

        +2

      Alerter
  • FVM // 04.01.2019 à 09h02

    Bonjour à tous
    On est en train de nous inventer, entre gens trop intelligents (voir Legendre), le principe de précaution sociale,
    Magnifique, génial, brillant, nouveau monde quoi !!! Ecoeurant…

      +2

    Alerter
  • weilan // 04.01.2019 à 09h04
  • yann // 04.01.2019 à 10h21

    Il faut simplement admettre que l’Europe et son satellite français sont simplement des dictatures rien d’autre. Il faut arrêter de parler de démocratie, de liberté d’expression etc. Appelons un chat un chat. A la rigueur parlons des ploutocraties européennes. Le droit est devenu une simple machine à contrôler les populations pour l’intérêt des plus puissants par le jeux de la corruption et de l’entrisme généralisé.

      +13

    Alerter
    • Louis Robert // 04.01.2019 à 11h50

      Après des décennies, pour ne pas dire des siècles, ce Pouvoir est allé trop loin, jusqu’à ce que ça craque… et maintenant casse. Le grand moule est brisé.

      La masse des citoyens s’est éveillée, chaque jour davantage son regard se précise, sa vision s’affine. Très durement elle apprend, le cœur brisé se convainc maintenant de ce qu’elle sait, ose désormais le croire.

      Transformation profonde, fondamentale, irréversible.

      Collectivement, elle agira bientôt en conséquence.

      Ces temps de colère et de rage sont temps d’espoir et de libération.

        +4

      Alerter
    • Leterrible // 04.01.2019 à 12h56

      Gardons notre sang-froid…les mots ont un sens…”ploutocraties” me semble bien adapté.
      Bien noter l’évolution des techniques de contrôle de la situation:
      http://www.leparisien.fr/faits-divers/gilets-jaunes-le-ministere-de-l-interieur-joue-la-fermete-03-01-2019-7980666.php
      Sachant de plus ces “détails” :
      ” ” ” Les forces de l’ordre s’appuient sur l’article L211-1 du Code de la sécurité intérieure. Il date de 1935 mais a été modifié en 2012. Il stipule que « sont soumis à l’obligation d’une déclaration préalable tous cortèges, défilés et rassemblements de personnes, et, d’une façon générale, toutes manifestations sur la voie publique. » Un texte suffisamment flou pour permettre l’arrestation de n’importe qui lors d’un rassemblement non déclaré sur la voie publique.
      Que risque-t-il exactement ?
      L’article 431-9 du Code pénal prévoit une peine maximale de six mois d’emprisonnement et 7.500 euros d’amende pour avoir organisé une manifestation n’ayant pas fait l’objet d’une déclaration préalable.

      Pour être légale, la manifestation aurait dû être déclarée à la mairie de Paris au moins trois jours francs avant de se tenir et signée par trois organisateurs domiciliés dans le département. Ils auraient également dû indiquer le but du rassemblement et l’itinéraire proposé. Eric Drouet n’avait appelé à cette initiative que sur Facebook.

      Déjà arrêté porteur d’une sorte de matraque le 22 décembre lors d’un samedi d’action des « gilets jaunes », il doit comparaître le 5 juin devant le tribunal correctionnel de Paris pour « port d’arme prohibé de catégorie D ». Un délit pour lequel il encourt une peine d’un an de prison et 15.000 euros d’amende.” ” “

        +1

      Alerter
      • Serge WASTERLAIN // 04.01.2019 à 13h29

        La cours européenne des droits de l’homme CEDH a déclaré dans son arrêt Navalny, article 50 point 24 que :
        “Le défaut de notification aux autorités d’un rassemblement ne le rend pas illégal et ne devrait pas servir de motif pour le disperser. (…)”
        et encore moins pour arrêter les participants.
        A moins de considérer que la France n’est pas soumise à la jurisprudence de la CEDH dont elle fait pourtant partie, nous ne sommes pas en démocratie si l’on considère les gazages, l’usage inconsidéré des flash bal et des grenades de désencerclement qui a presque toujours précédé les violences abondamment montrées par notre prestitude aux ordre du pouvoir et des financiers qui la possède…

        Ajoutez à ça qu’il est devenu impossible:
        de proférer certains propos contraire à la doxa sur certains sujets “sensibles”,
        l’interdiction faite à certains artistes de se produire au prétexte de trouble à l’ordre public,
        l’impossibilité pour certains intellectuels de donner une conférence,
        la condamnation de personnes pour avoir manifesté par un vêtement leur désapprobation de l’action d’un gouvernement pourtant maintes fois condamnés par l’ONU, sans se retrouver devant la 17ème de Paris,
        etc…
        oui, décidément oui, nous sommes en dictature, dictature encore douce, mais dictature quand même, dictature qui ne peut devenir que de plus en plus violente si on la laisse faire comme semble le suggérer votre commentaire.
        Une morte à Marseille, une dizaine d’œils crevés, des dizaines de mutilés, plus d’un millier de blessé, des centaines de comparutions immédiates, des milliers d’arrestations arbitraires… …on y arrive petit à petit à la dictature violente…

          +11

        Alerter
      • Louis Robert // 04.01.2019 à 15h42

        @ Leterrible

        « Maintenant, c’est uniquement la répression »

        http://www.leparisien.fr/faits-divers/gilets-jaunes-sur-les-ronds-points-maintenant-c-est-uniquement-la-repression-03-01-2019-7980537.php

        Suite au Conseil des ministres de la rentrée, la « guerre » est officiellement déclarée publiquement par son porte-parole à ceux qui veulent renverser le gouvernement. (sic)

        Une réorientation et un raffinement à la fois stratégiques et tactiques s’imposent, exigent une créativité digne de Sun Tse.

        La période bisounours a pris fin.

        L’heure est au courage, à la solidarité et à la résistance indomptable.

        Agenouillés ou pas, debout!

          +3

        Alerter
  • Krystyna Hawrot // 04.01.2019 à 14h00

    Merci pour ces commentaires instructifs. Je reviens d’un périple familial en Europe de l’Est – Pologne, Hongrie et Allemagne. Tout le monde ne parle que de la révolte du peuple français! Les peuples en espèrent beaucoup – par procuration, sans eux se bouger trop… Sauf en Hongrie contre la fameuse loi “esclavage” de non paiement des heures supp dans les boites allemandes, mais les libéraux organisent et manipulent les manifestants. J’ai meme fait un débat sur les Gilets Jaunes pour la gauche polonaise, l’intérêt était énorme. La propagande du système est énorme aussi; du style, la France est un état failli, l’Union Européenne doit intervenir y remettre de l’ordre. Mais en même temps, le gouvernement polonais a annulé les mêmes taxes que Macron qu’il préparait pour les mêmes échéances, comme par hasard! Les routes sont remplis de migrants de l’Est qui viennent chercher le boulot à l’ouest – les Ukrainiens sont partout, ils quittent la Pologne pour l’ouest grace au nouveau Einwanderungsgesetz, la loi favorisant l’immigration en Allemagne et par là, dans toute l’UE. Cela va encore entrainer la colère du peuple en Allemagne qui ne veut pas une nouvelle pression sur les salaires. Ca bouge, mais il faudrait que les peuples se coordonnent un peu…
    https://www.tagesschau.de/inland/hintergrund-einwanderungsgesetz-101.html

      +11

    Alerter
    • Fritz // 04.01.2019 à 14h17

      Merci pour cette mise en perspective utile, Krystyna. Bonne année 2019 à vous comme à vos proches.

        +3

      Alerter
    • BOURDEAUX // 04.01.2019 à 16h39

      “il faudrait que les peuples se coordonnent un peu”. Oui, on pourrait par exemple utiliser les réseaux sociaux pour un appel au vote blanc massif aux prochaines européennes. Ca aurait une autre gueule que de casser des vitrines ou de bloquer des ronds-points, et surtout ça permettrait de compter les troupes, par une initiative directement dirigée contre les décideurs politiques.

        +2

      Alerter
      • Kilsan Aïtous // 04.01.2019 à 18h27

        Dans les Pays Baltes, l’abstention aux européennes peut atteindre 80 % des inscrits, et alors ?

          +5

        Alerter
      • Alfred // 05.01.2019 à 08h06

        Le vote blanc n’est certainement pas dirigé contre les décideurs politiques. Il ne les dérange en rien. Avec 95% de blancs et et nuls vous avez toujours un mercenaire élu qui vous imposera le désir des oligarques.
        Les réseaux sociaux permettent tout au plus de se mettre d’accord sur des candidats alternatifs. Dans le pire des cas le parti d’en rire ou autre truc du style. Laisser la chaise vide par contre c’est s’assurer qu’elle sera occupée par un bon petit soldat des ultrariches.

          +5

        Alerter
  • moshedayan // 04.01.2019 à 20h38

    En effet, dans les pays Baltes, le niveau de conscience politique est soit nul soit déséquilibré et irrationnel. Entre l’indifférence, la désinformation, l’agitation nationaliste et otanienne face au “grand méchant Ours russe”, il y a peu à attendre des populations baltes pour l’instant; je mets à part les russophones “parqués en sous-citoyens sans droit de vote” (untermenshen avec l’aval de Bruxelles !). Seule la réalité d’un effondrement économique, selon moi inévitable à moyen terme, avec l’arrêt de “l’arrosage financier européen” d’ici à 2020 vers ces pays, peut réveiller ces populations -en espérant que leur colère ne sera pas irrationnelle. Quelques rares politiques baltes commencent à comprendre l’échéance 2020, malheureusement ils sont aussi “russophones” donc taxés “d’agents de Moscou”… (comme en 1940 ???)

      +2

    Alerter
  • Haricophile // 05.01.2019 à 18h54

    Même avec les meilleurs intentions du monde, la justice préventive n’est pas et ne peut pas être la justice, par nature, par logique, par définition. C’est le fondement d’une véritable institution qui pourrait se prévaloir du nom de Justice, c’est un pilier de notre justice autant que la présomption d’innocence, et ça a été débattu, expliqué et formalisé de longue date.

    Ça ne signifie pas qu’on ne peut pas faire de prévention, mais sur d’autres formes, formes qui d’ailleurs justement réclament considération sociale et justice !

    La justice préventive n’est qu’une nom édulcorée pour cacher un des pires déni de justice.

      +1

    Alerter
    • Narm // 06.01.2019 à 00h52

      constitution :
      Article 66
      Nul ne peut être arbitrairement détenu.

      Art. 4. La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.
      Art. 5. La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.
      Art. 6. La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse.
      Art. 9. Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.
      Art. 12. La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
      Art. 16. Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.
      constitution :
      Article 66
      Nul ne peut être arbitrairement détenu.

        +3

      Alerter
  • s/ob // 10.01.2019 à 20h29

    Le soutien gorge sera aussi un motif pour embarquer n’importe quelle citoyenne (ou le couple ) au motif qu’il peut servir de fronde pour lancer des projectiles sur la police…. . Dans quelle catégorie cette arme pourrait être classée par le procureur du roi.

    PS : Les lunettes pour la piscine ( moi je m’en sers pour éplucher les oignons : j’espère que je ne serai pas victime d’une perquisition et condamné pour port d’armes cat ? X) peuvent surtout constituer une simple protection pour des yeux très fragiles quand on passe dans un quartier chaud … au moment de ses emplettes.
    Restriction de plus en plus appuyée dans un pays que certains médias qualifie encore de démocratie.

      +0

    Alerter
  • Marilyn // 12.01.2019 à 14h09

    Il est temps de le dire
    Et il est temps que les 2000 blessés porte plainte contre l’état pour actes de violence sur des personnes sans défenses
    Les droits de l’homme ont été ouvertement bafoués et des enquêtes sont nécessaires.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications