Les Crises Les Crises
8.décembre.20228.12.2022 // Les Crises

L’Affaire Assange : Histoire d’une persécution politique – Laurent Dauré

Merci 311
J'envoie

Laurent Dauré, journaliste, présente « L’affaire Assange » de Nils Melzer.

L’affaire Assange, c’est l’histoire d’un homme persécuté et maltraité pour avoir révélé les sordides secrets des puissants, notamment les crimes de guerre, la torture et la corruption. C’est l’histoire d’un arbitraire judiciaire délibéré dans des démocraties occidentales qui tiennent par ailleurs à se présenter comme exemplaires en matière de droits de l’homme. C’est l’histoire d’une collusion délibérée des services de renseignement dans le dos des parlements nationaux et du grand public. C’est l’histoire de reportages manipulés et manipulateurs dans les médias grand public aux fins d’isoler, de diaboliser et de détruire délibérément un individu.

C’est l’histoire d’un homme que nous avons tous pris comme bouc émissaire en raison de notre propre incapacité sociale à nous attaquer à la corruption des gouvernements et aux crimes approuvés par l’État. Il s’agit donc également d’une histoire qui concerne chacun d’entre nous, qui touche à notre léthargie, notre auto-illusion et notre coresponsabilité dans les tragédies politiques, économiques et humaines de notre époque.

Nils Melzer, est titulaire de la chaire des droits de l’homme à l’Académie de droit international humanitaire et de droits humains à Genève. Il est également professeur de droit international à l’Université de Glasgow. Il a été Rapporteur spécial des Nations unies sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants de 2016 à 2022.

L’AFFAIRE ASSANGE

Commentaire recommandé

RGT // 08.12.2022 à 13h16

Si vous avez la nostalgie de l’épopée glorieuse de Joseph Dougachvili et de son acolyte Lavrenti Beria vous vivez à la bonne époque.

Désormais le goulag a été remplacé par les « prisons de haute sécurité » mais l’objectif est bel et bien le même : Permettre aux dirigeants de se débarrasser sans faire de vagues des « gêneurs » en toute discrétion.

N’oublions d’ailleurs pas que le goulag existait bien longtemps avant les bolchéviks sous le « règne bienheureux » des tzars de la Sainte Russie.
Et ce cher Staline ayant personnellement testé les bienfaits de ces « camps de vacances pour adolescents » en a compris toute la quintessence et les a repris à son compte.

Bref, ne crachez pas sur les pires dictateurs que cette terre ait porté,ils ne sont pas pires que TOUS les autres dirigeants prêts à tout pour conserver leurs postes…

Julian Assange n’est qu’un simple gueux parmi des millions d’autres qui se font massacrer et torturer chaque jour au nom de la « sécurité de l’état » et du « respect de la Loi » qui a été décrétée par les dirigeants dans leur seul intérêt.

Je seul problème de Julian, c’est qu’il était au bon endroit et au bon moment pour gêner plus qu’il fallait des « dirigeants bienveillants ».

Même si les USA sont les maîtres incontestés de l’escroquerie et des massacres en bande organisée, ne vous en faites pas, TOUS les dirigeants des « grandes démocrassies » sortent du même moule et sont convaincus que les « sans dents » ne sont là que pour les servir jusqu’à leur mort.

11 réactions et commentaires

  • patoche // 08.12.2022 à 08h11

    Dans un article infamant du 7 décembre de Charlie Hebdo, Julian Assange est qualifié de «Yoda des violeurs»

    « Yoda est un personnage de l’univers Star Wars. . Il est le maître Jedi qui enseigne à Luke comment utiliser la Force.
    Il est le plus sage de tous les maîtres Jedi, et a formé un grand nombre de ceux-ci, jusqu’à devenir Grand Maître de l’ordre Jedi. ….. » (source wiki).

    Information publiée sur rt France:
    https://francais.rt.com/international/102884-yoda-violeurs-nouvelle-charge-infamante-charlie-hebdo-julian-assange.

    Lien sur l’article infamant (incomplet mais j’ai récupéré un pdf qui confirme l’insulte): https://charliehebdo.fr/2022/12/societe/justice/salade-avocats-oseille/

      +2

    Alerter
    • Velgastriel // 08.12.2022 à 10h50

      Comment faites vous pour arriver à lire RT France malgré la censure internet ?

        +1

      Alerter
      • antoniob // 08.12.2022 à 17h21

        soit il n’est pas en France, mais dans un pays qui ne filtre pas RT, exemple la Norvège, soit il utilise depuis la France un VPN.

          +2

        Alerter
      • Actustragicus // 08.12.2022 à 23h57

        Utilisez le navigateur Brave, en ouvrant une « fenêtre privée avec Tor »
        (on peut aussi modifier le DNS)

          +1

        Alerter
    • RGT // 08.12.2022 à 12h56

      Si c’est la seule référence « d’info fiable » que vous proposez je vous plains 😉

      En dehors des bobos parisiens et des « élites bien informées » plus personne ne lit ce torche-*** dont je ne voudrais même pas pour cette fonction pourtant vitale.

      Sans les attentats dont ont été victimes les « gueux » qui bossaient (pour bouffer) ce « summum de la culture et de l’impertinence » serait mort dans le silence le plus absolu… N’oubliez pas qu’il était à l’époque en limite de dépôt de bilan et les terroristes ont finalement permis à cette publication de survivre à sa déchéance…

      Par contre, je ne sais pas si ce « machin » ne serait pas trop un gouffre à pognon si les gueux qu’il traîne dans le boue ne devaient pas par le biais de l’impôt le renflouer afin que ses actionnaires puissent continuer à gagner du fric en publiant une propagande désormais franchement nauséabonde.

      Ça me fait étrangement penser à Libération (qui devrait être renommé Laberration) qui était de gauche, puis est devenu un outil de propagande bobo « pété de tunes » quand il a été racheté par … Rotschild et est désormais la propriété de Patrick Drahi, grand socialiste devant l’éternel…

        +7

      Alerter
  • Ellilou // 08.12.2022 à 11h46

    Robert McLiam Wilson, qui a pondu l’article (que n’étant pas abonnée je n’ai pu consulter en intégralité) n’épargne guère non plus Juan Branco et insulte gravement Julian Assange. Je ne le connais pas, n’ai guère envie de le connaître mais il m’a tout l’air d’un sacré cuistre doublé d’un opportuniste sans convictions et sans intelligence 🙁

      +2

    Alerter
  • RGT // 08.12.2022 à 13h16

    Si vous avez la nostalgie de l’épopée glorieuse de Joseph Dougachvili et de son acolyte Lavrenti Beria vous vivez à la bonne époque.

    Désormais le goulag a été remplacé par les « prisons de haute sécurité » mais l’objectif est bel et bien le même : Permettre aux dirigeants de se débarrasser sans faire de vagues des « gêneurs » en toute discrétion.

    N’oublions d’ailleurs pas que le goulag existait bien longtemps avant les bolchéviks sous le « règne bienheureux » des tzars de la Sainte Russie.
    Et ce cher Staline ayant personnellement testé les bienfaits de ces « camps de vacances pour adolescents » en a compris toute la quintessence et les a repris à son compte.

    Bref, ne crachez pas sur les pires dictateurs que cette terre ait porté,ils ne sont pas pires que TOUS les autres dirigeants prêts à tout pour conserver leurs postes…

    Julian Assange n’est qu’un simple gueux parmi des millions d’autres qui se font massacrer et torturer chaque jour au nom de la « sécurité de l’état » et du « respect de la Loi » qui a été décrétée par les dirigeants dans leur seul intérêt.

    Je seul problème de Julian, c’est qu’il était au bon endroit et au bon moment pour gêner plus qu’il fallait des « dirigeants bienveillants ».

    Même si les USA sont les maîtres incontestés de l’escroquerie et des massacres en bande organisée, ne vous en faites pas, TOUS les dirigeants des « grandes démocrassies » sortent du même moule et sont convaincus que les « sans dents » ne sont là que pour les servir jusqu’à leur mort.

      +9

    Alerter
  • Grd-mère Michelle // 08.12.2022 à 15h06

    L’intervention (en français) de L.Dauré en faveur du livre de Nils Melzer (traduit en français) sera certainement d’une grande utilité pour l’information correcte du « grand public » au sujet de J.Assange, et pour la responsabilisation des futur-e-s votant-e-s des pays où l’on parle français.

    Merci, Les Crises, de l’avoir transmise ici!

    Pour les personnes qui se trouvent en cette fin d’année à Bruxelles: possible de se procurer le livre en question, chaque lundi de 17 à 19h, auprès du Comité Free Assange Belgium qui manifestera sur la pl.de l’Agora, près de la Grand-Place (pour cause de Marché de Noël… les manifestations reprendront, chaque lundi aux mêmes heures, à partir de janvier sur la pl.de la Monnaie-sauf le premier lundi du mois, devant l’ambassade du RU, à 100m du rond-point Schumann).

    Et, ce samedi 10/12, à l’occasion de la journée internationale de défense des Droits Humains, entre 15h30 et 16h30, aura lieu un « flash-mob » international simultané (initié par le groupe italien de soutien à J.Assange), juste devant l’entrée principale de la Gare Centrale de Bxl.

      +1

    Alerter
  • antoniob // 09.12.2022 à 02h52

    pour rappel les faits des procédures et le déroulement du piège étaient clairement mis en évidence en Suède par certains observateurs locaux, en suédois.
    Or, toute la presse européenne et l’anglo, ont repris en fait une autre narration.

    pour résumer le coeur de l’affaire: la juge qui réouvre le dossier après que celui-ci fut classé sans suite par une première juge avec un Assange collaborant pleinement, est Marianne Ny.
    La position et rôle de Marianne Ny était bétonné par le procureur général Anders Perklev.
    Au-dessus de Anders Perklev, le ministre des affaires étrangères alors, Carl Bildt.

    L’interrogatoire de Assange dans l’ambassade d’Equateur par Marianne Ny ou ses huissiers était parfaitement possible, mais Bildt insistait que c’était illégal, ce qui est faux.
    le bureau de Ny avait été contacté par des suédois: pourquoi il n’était pas possible d’entendre Assange à Londres, alors que dans une histoire criminelle antérieure, il y eut audition de suspecte en Allemagne (affaire Arboga, Christine Schürrer)? Pas de réponse.
    Voilà l’état de la belle Suède ….

    un grand moment de comédie: Marianne Ny était interrogée par un journaliste anglo au sujet du rôle éventuel du FBI. Or, elle est anglophone, mais elle utilise un interprète. Les internautes suédois à l’époque étaient hilares:
    https://youtu.be/fDR43OS2lgs
    Ny déclarait par ailleurs qu’elle ne voyait aucun problème à ce que le FBI soit impliqué.

    douceur et demi-teintes pour une violence inouïe. Absence de sens éthique.

      +5

    Alerter
  • Dorian // 09.12.2022 à 18h12

    Ce qui est quand même fantastique, c’est qu’il a été élu homme de l’année par Times Magazine.
    Pardon? Non? C’est Zelensky ?

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications