Histoire sans paroles :

Sources : Le Guardian 2011, Le Guardian 2017, Groupe Islamique Combattant en Libye sur Wikipedia et la fiche de son émir (via J. Moussa)

23 réponses à La propagande dans la presse occidentale : retour sur un groupe libyen

Commentaires recommandés

Dahool Le 25 mai 2017 à 20h40

Bonjour

Une histoire sans paroles mais tellement explicite.

Vous êtes le meilleur OB quand vous faites ultra court et c’est aussi très bon quand vous développez, continuez !

La réalité est comme une bonne blague, ce sont les plus courtes les meilleures.

  1. ricard'eau Le 25 mai 2017 à 20h31
    Afficher/Masquer

    De nos jours c’est comme ça… on appelle ça post-verité ils n’ont rien à faire de la Vérité!!! Ce qui importe c’est dire ce qui est opportun de dire à un moment donné…


  2. Dahool Le 25 mai 2017 à 20h40
    Afficher/Masquer

    Bonjour

    Une histoire sans paroles mais tellement explicite.

    Vous êtes le meilleur OB quand vous faites ultra court et c’est aussi très bon quand vous développez, continuez !

    La réalité est comme une bonne blague, ce sont les plus courtes les meilleures.


    • manu Le 25 mai 2017 à 22h58
      Afficher/Masquer

      Tellement magnifique comme exemple 😉 l’hypocrisie dans toute sa splendeur


  3. Louis Le 25 mai 2017 à 21h06
    Afficher/Masquer

    Comme quoi Il nous manque encore le ministère de ré écriture de l’histoire cher à Orwell.

    Vivement !


    • Le Courtois Le 26 mai 2017 à 10h36
      Afficher/Masquer

      Preuve en est qu’il existe officieusement car la réécriture est bien “En Marche”.


  4. Caliban Le 25 mai 2017 à 21h19
    Afficher/Masquer

    De quoi ré-alimenter le débat sur
    • la nullité des journalistes
    • leurs parti-pris / œillères
    • leur impunité

    Je ne sais plus qui a dit que les médias étaient la “deuxième peau du système”. D’autant plus épaisse qu’elle ne supporte aucune espèce de sanction, … liberté de la Presse oblige. On en arriverait presque à la situation où plus la presse est “libre”, plus / mieux la population est désinformée.


    • Arcousan09 Le 25 mai 2017 à 22h44
      Afficher/Masquer

      Les journalistes ne sont pas “nuls” ….
      Ils sont tout bêtement aux ordres, ils obéissent aux ordres …. version moderne de “la voix de son maître” …. de toute façon la majorité des journaux dits “d’information” appartiennent tous à des financiers dont le but n’est pas d’informer mais de manipuler et de formater car les multinationales profitent des conflits en bon argent sonnant et trébuchant …. la vie humaine, les millions de morts, les attentats ne sont que “détails de l’histoire” ….
      Silence …. “ON” gagne de l’argent, beaucoup d’argent …. quand à la “liberté” de la presse …. No comment


    • Caliban Le 25 mai 2017 à 23h33
      Afficher/Masquer

      @Arcousan09

      Mon propos n’est pas d’euphémiser la responsabilité les journalistes en pointant leur “nullité” :
      • d’une part il ne faut jamais sous-estimer les ravages de la bêtise pure
      • et d’autre part, passer sous silence la médiocrité des professionnels de l’info pour tout entier verser dans la théorie d’une “presse aux ordres” ne permet certainement pas de comprendre comme “se fabrique le consentement” des populations

      Certes les journalistes ont un instinct grégaire sur-développé et leur hiérarchie est “vendue”. Mais l’essentiel est que l’information est une marchandise commerciale et que les plumitifs qui la pondent au quotidien sont – comme vous et moi – des salariés qui tentent, avant de nous bourrer le mou, de gagner leur vie.

      J’enfonce là des portes ouvertes je crois.


      • RGT Le 26 mai 2017 à 00h18
        Afficher/Masquer

        Les journalistes, tout comme les politiques ne sont que des SALARIÉS qui ne veulent SURTOUT PAS froisser leurs employeurs.

        Pour les journalistes, il suffit de regarder dans les statuts des sociétés de presse le nom des actionnaires et nous sommes fixés sur les “tendances” éditoriales du torchon.

        Concernant les politiques, comme les partis naviguent dans une “nébuleuse” assez floue il suffit simplement d’écouter avec attention les “Grands Discours” pour savoir qui tient les rennes.

        Le problème avec les politiques c’est qu’il y a plusieurs actionnaires qui viennent périodiquement exiger des décisions dans l’intérêt de la “Nation” :
        – Al Nosra fait du bon boulot,
        – État d’urgence,
        – Flicage Internet,
        – Radars automatiques,
        – Loi Macron + travail,
        – l’UE c’est la paix,
        – etc, etc.

        Faites simplement la liste des “partons” qui donnent les instructions.
        Il n’est pas nécessaire d’avoir fait de longues études pour ça, il suffit juste de savoir lire, écrire et réfléchir.


        • Paul Le 26 mai 2017 à 08h10
          Afficher/Masquer

          @ RGT,
          Il n’y a pas de sot métier,
          que de sots gens, desquels certains,” taillent des plumes ”
          afin d’écrire……

          Cdlt


      • Caliban Le 26 mai 2017 à 00h58
        Afficher/Masquer

        @RGT

        C’est un débat récurrent sur ces forums attachés à comprendre la “fabrique du consentement”.

        Si on considère que les journalistes sont des acteurs, totalement conscients de ce qu’ils produisent, alors oui il est pertinent de pointer leur responsabilité pleine et entière, leur cynisme, dans le bourrage de crâne.

        On peut tout aussi bien considérer qu’ils sont aussi, en grande majorité, des agents sociaux, c’est-à-dire des individus “agis” par le champ social dans lequel ils évoluent. Agis par leur hiérarchie / leurs collègues (le lien est direct, évident) mais plus profondément / insidieusement par :
        • leur formation superficielle
        • leurs pré-supposés de “caste”
        • leurs conditions de travail (urgence, précarité, …)

        C’est à mon avis important d’avoir constamment à l’esprit ces deux points de vue, acteurs / agents sociaux. Sans quoi on s’interdit de comprendre la fabrique du consentement, on se perd dans les explications psychologisantes (cynisme) ou matérielles (intéressement financier à la propagande).

        Les premiers et les mieux désinformés sont les journalistes eux-mêmes.


    • Jean-Claude Ract Le 26 mai 2017 à 12h01
      Afficher/Masquer

      Allez, je place une idée qui me trotte dans la tête depuis quelque temps. Autrefois je m’étonnais de ce que les journalistes se sentent “libres”, de ce qu’ils s’insurgent si on les croit “soumis”. En fait ils sont comme la boussole ou les particules de limaille dans un champ magnétique. Allez dire à une boussole qu’elle n’est pas libre, elle s’insurge. Et elle a raison : si elle n’était pas libre elle n’indiquerait pas le Nord, c’est-à-dire le sens à ses yeux de l'”actualité”, du “spectacle”. Mais pour l’observateur extérieur, pour Faraday (excusez du peu), elle n’est pas libre, elle est dans un champ de forces qui la contraignent.


      • Jean-Claude Ract Le 26 mai 2017 à 14h06
        Afficher/Masquer

        “[Le spectacle] est le soleil qui ne se couche jamais sur l’empire de la passivité moderne. Il recouvre toute la surface du monde et baigne indéfiniment dans sa propre gloire.”

        Les journalistes sont ses tournesols.

        Wikipédia explique ainsi ce mécanisme : “Le côté à l’ombre poussant plus vite que le côté qui reçoit la lumière, sa tige se courbe en fonction du mouvement du soleil, donnant l’impression que la fleur suit le soleil”. le tropisme n’est qu’apparent.


  5. amer Le 25 mai 2017 à 21h32
    Afficher/Masquer

    Qui tient l’info, tient les cerveaux, vieille adage du renseignement; vous avez raison OB ne laissez pas passer ce genre de manipulation des médias de masse; et continuez de réveiller les consciences comme vous le faites.


  6. Lysbeth Levy Le 25 mai 2017 à 23h44
    Afficher/Masquer

    A la place des familles de victimes je porterais plainte contre l’état qui fricotte avec des terroristes (Gladio B) depuis des années. Le “Londonistan” est une réalité et la historiquement l’Uk est la grande spécialiste des manipulations du monde arabe depuis Lawrence d’Arabie contre l’Empire Ottoman. Pour la suite des informations le père était un agent du MI6 membre du LIFG d’Abdelakim Beladj : http://www.boursorama.com/actualites/manchester-le-pere-de-l-auteur-presume-etait-membre-d-un-groupe-islamiste-b5a6b4edcdc2b2c3aaad14b33edf52d3
    Quand on joue avec le feu, il ne faut pas s’étonner des retours de flammes ..ou du Blowback !


  7. Lysbeth Levy Le 26 mai 2017 à 00h53
    Afficher/Masquer

    Tiens trouvé un article qui parle des “bons rebelles” “anti-kaddhafi” a Manchester en 2011 serait-ce ce jeune là ? https://www.channel4.com/news/the-teenage-libyan-rebel-from-manchester
    Là on nous présente ces bons rebelles comme le peuple qui se révolte contre un méchant dictateur avec des armes bien modernes et surement la logistique acquise auprès des “démocrates occidentaux” exportant la démocratie lors des “printemps arabes” devenus depuis des hivers holocaustiques” .Tant les dégâts et massacres de masse ont fait de victimes en plus d’une immigration forcée. Bravo les Sarkozy, Cameron, Merkel et BHL….


  8. Fritz Le 26 mai 2017 à 05h18
    Afficher/Masquer

    Courte et percutante, cette comparaison de textes me console de ce que nous subissons depuis l’attentat de Manchester : une diarrhée d’émotion médiatique, infantilisante et répugnante.

    Merci pour cet antidote, Olivier ! Comme disait le regretté Plan B : Les médias mentent.


    • Paul Le 26 mai 2017 à 09h12
      Afficher/Masquer

      Les médias à la menthe
      cachent l’haleine des hyènes ….

      Cdlt


  9. Fritz Le 26 mai 2017 à 06h48
    Afficher/Masquer

    L’éclairage d’un média conspirationniste :
    https://francais.rt.com/international/38879-terroriste-manchester-faisait-il-partie-dun-groupe-djihadiste-autrefois-soutenu-par-londres
    Pfft… Heureusement qu’il y a des médias fiables, comme le Guardian…


  10. Jean-Paul B. Le 26 mai 2017 à 12h45
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    le Huffington Post (Groupe Le Monde) n’a pas l’air d’être au courant des informations concernant la famille du kamikaze, je cite “Les découvertes de la police commencent à lever le voile sur l’auteur de l’attentat, Salman Abedi, qui a baigné dans un contexte familial jihadiste et était animé d’un désir de “vengeance”, selon ses proches. Né à Manchester de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi…”
    En fait le père du jeune homme aurait fait partie dans les années 90, d’un groupe djihadiste armé et téléguidé par les services secrets britanniques, ayant pour mission de renverser Khadafi. À la suite de l’échec de cette opération, toute la famille a été ex-filtrée vers l’Angleterre, ce qui explique la nationalité du terroriste.
    Comment dit-on boomerang en anglais?


  11. Nanker Le 27 mai 2017 à 09h30
    Afficher/Masquer

    Evoquons en passant la tentative de désinformation ignoble qui fut en cours à la fin de la semaine sur les médias d’Etat à propos de l’attentat de Manchester. On a tenté de faire gober aux auditeurs de France Culture RFI et France Info que le poseur de la bombe aurait seulement agi pour venger la mort d’un de ses amis tué il y a peu par des hooligans anglais.

    Traduction : la haine et la violence sont le fait des Anglais (blancs).
    Et on tentait de faire avaler ce bobard immonde au moment où on apprenait que quasiment toute la famille de cette crapule kamikaze fait partie de groupes affiliés à Daesh.


    • Lysbeth Levy Le 27 mai 2017 à 11h23
      Afficher/Masquer

      Breaking the news ! Mort d’un grand promoteur de guerre, qui a crée Al Qaida et les mercenaires djihadistes pour faire culbuter l’Urss son ennemi de toujours : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/05/27/zbigniew-brzezinski-ancien-conseiller-du-president-americain-jimmy-carter-est-mort_5134571_3222.html Il avait poussé à la seconde guerre froide avec la Russie selon ces plans écrits sur le livre “le Grand échiquier l’Amérique et le(s) reste(s) du Monde”, et son dernier article après avoir soufflé “les braises” sur le Maidan ukrainien : http://fpif.org/war-peace-trump-era/
      Un “homme de l’ombre” que peu de gens vont regretter à mon avis si je lis les commentaires…


    • Subotai Le 28 mai 2017 à 04h11
      Afficher/Masquer

      Ben non. Toute la famille ne fait pas “partie de groupes affiliés à DAESH”.
      Le père depuis 1991 est un agent double du MI6, ex membre des Services Secrets Libyen, exfiltré suite à une tentative d’assassinat de Kadhafi raté. Il a participé à différente tentative de renversement du pouvoir en Libye avec des groupes “Al Quaida” et autres avatars. Il est rentré en Libye sur les ailes de la “Coalition” après le renversement de Khadafi.
      Bref, la famille est impliquée avec les anglais dans les différentes actions de déstabilisation dans toute la région.
      Donc kamikase DAESH à l’Arena?
      Quel DAESH.?


Charte de modérations des commentaires