Les Crises Les Crises
25.mai.201725.5.2017 // Les Crises

Revue de presse du 25/05/2017

Merci 13
J'envoie

En trois articles, presse en campagne, boites noires, état de siège : direction la démocratie… Pour rejoindre les contributeurs des revues de presse, vous pouvez postuler via le formulaire de contact du blog.

DÉMOCRATIE

Plus besoins d’États pour dominer le monde : les nouvelles superpuissances s'appellent Google Facebook Apple Amazon

"Au cours des deux dernières décennies, les marchés mondiaux des capitaux, la connectivité technologique et la croissance des nouveaux marchés de consommation dans le monde ont donné lieu à des plates-formes d'entreprise massives dans les secteurs des matières premières, des finances, de l'informatique, du commerce de détail et d'autres secteurs. En quoi peut-on affirmer que des entités telles que Google, Facebook etc apparaissent comme de véritables superpuissances apatrides ?"

Source : Atlantico

Lutte contre la déforestation : Greenpeace poursuivie par des multinationales

"Une ONG environnementale peut-elle encore dénoncer les pratiques nocives des multinationales sans risquer un procès ? La question se pose de plus en plus, même pour de grandes organisations comme Greenpeace. Le 3 mai dernier, le directeur général de Greenpeace France est convoqué devant le tribunal de grande instance de Paris pour diffamation, suite à une plainte déposée par l’entreprise de plantations Socfin. En cause : la publication d’un rapport de l’ONG en février 2016 sur les « Menaces sur les forêts africaines ». Greenpeace y étudiait les dangers que la Socfin, représentait pour les forêts tropicales africaines « en refusant de s’engager dans une politique zéro déforestation », selon l’ONG."

Source : BASTAMAG

Le Monde d’Arnaud Leparmentier macronise la démocratie

"Dans un article précédent – « Avant le premier tour, Le Monde n’aurait pas roulé pour Macron ? La complainte du médiateur » –, nous avions mis en évidence les contorsions du médiateur du Monde mobilisé pour nier l’évidence : Le Monde, comme c’est parfaitement son droit, a soutenu la candidature d’Emmanuel Macron. Liberté d’opinion, oui ! Tromperie sur la marchandise, non ! Emmanuel Macron est désormais Président de la République ! Personne ne songe à le contester. Mais de là à faire assaut de légitimisme, il y a plus qu’un pas : un fossé."

Source : ACRIMED

ENVIRONNEMENT

Ségolène Royal prolonge discrètement un permis de recherche d’hydrocarbures

"C’est un acte emblématique des contradictions du quinquennat Hollande sur l’écologie. Le 9 mai, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal a discrètement signé l’un de ses derniers arrêtés : la prorogation du « permis exclusif de recherches de mines d’hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de l’Attila » (Meuse) »"

Source : MOINS de BIENS PLUS de LIENS

Climat : il n’y a pas que le CO2 ! Il faut aussi penser à l’eau...

"S’éloigner des énergies fossiles est la solution communément admise pour lutter contre le changement climatique. Or, expliquent les auteurs de cette tribune, il existe d’autres facteurs climatiques que le volume de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Ainsi, le rôle de l’eau est essentiel — à travers les végétaux, notamment."

Source : REPORTERRE

FRANCE

Véolia : La plus grande plage d'europe est desormais privatisée

"A plus grande plage d'Europe est désormais privatisée. Veolia a obtenu la concession des cinq kilomètres de La Baule (Loire-Atlantique). Les commerçants comme la population s'interrogent sur les conséquences de cette gestion par une entreprise privée."

Source : France TV Info

Les traducteurs afghans de l'armée française : un scandale d’État

"Employés par l’armée française de 2001 à 2014, des interprètes afghans se battent depuis trois ans pour faire valoir leur droit d’asile politique. Prise en main par une avocate française, l’affaire ressemble à un vrai scandale d’État redondant."

Source : Slate

Et si on fichait un peu la paix au code du travail ?

"Depuis des années on nous rebat les oreilles avec le poids excessif du code du travail (qui ne comprend pas seulement la loi mais aussi toute la jurisprudence correspondante). Et cela ne devrait pas s’améliorer au cours des prochaines semaines avec notre nouveau président. Pourtant ce n’est pas le plus volumineux des codes juridiques français. Et le fait que le code du tourisme soit nettement moins important que lui ne paraît guère étonnant. De plus, ce sont surtout les multiples dérogations demandées par les lobbies patronaux qui l’ont fait constamment gonfler ces dernières années : la loi travail à elle seule lui a ajouté encore 150 pages..."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Recyclage : une responsabilité à revoir

"Conflits d'intérêts, manque de concurrence et absence de sanctions dissuasives dégradent en France l'efficacité des filières de collecte et de tri. Eco-Emballages, Récylum, Eco-systèmes, Ecofolio, Eco-mobilier..., vous avez sûrement déjà croisé le logo de l’un de ces "éco-organismes", vu un de leurs spots à la télévision ou sur Internet, ou reçu un de leurs guides de tri. Mais vous ne savez peut-être pas que les éco-organismes et le cadre dans lequel ils fonctionnent - sous agrément délivré par les pouvoirs publics - peuvent avoir des conséquences sur vos impôts locaux et sur le prix et la nature de vos achats."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

GÉOPOLITIQUE

Syrie : Trump avalise la fourniture d’armes aux milices, faisant fi de la Turquie

"Le marché de l’armement, une affaire qui roule ! Et tout particulièrement grâce à la Syrie. Alors que Donald Trump a montré à nouveau récemment les liens forts qui l’unissent au lobby militaire US, le président américain a approuvé en début de semaine la fourniture d’armes aux milices kurdes YPG (Unités de protection du peuple kurde) qui combattent le groupe Etat islamique (Daesh) en Syrie. Des milices que la Turquie considèrent pour sa part comme « terroristes »."

Source : LE BLOG FINANCE

Israël-Arabie Saoudite : une alliance solide

"L’alliance entre Israël et l’Arabie Saoudite au Moyen-Orient continue d’évoluer rapidement au niveau de convergences géopolitiques, militaires et économiques. Si, il y a seulement quelques mois, les premiers médias du Moyen Orient et de l’Europe ont commencé à évoquer des relations et des contacts entre les deux Etats, il est clair qu’il s’agit maintenant d’une véritable normalisation des relations entre Israël et les Saoudiens, mais aussi d’une alliance politique et militaires avec des réunions et des contacts plus fréquents."

Source : INVESTIG’ACTION

Guerre sournoise en Equateur, guerre totale au Venezuela

"Equateur, 2 avril 2017 : au second tour de l’élection présidentielle, le candidat de la « révolution citoyenne » Lenín Moreno (Alliance Pays ; AP) affronte l’ex-ministre de l’économie (1999) et banquier multimillionnaire Guillermo Lasso (Créons des Opportunités ; CREO) qu’il a devancé au premier tour (39,36 % des voix contre 28,11 %). Rafael Correa qui, depuis 2007, a rendu sa stabilité au pays grâce à d’incontestables avancées sociales, ne se représentait pas."

Source : MEMOIRE DES LUTTES

LIBERTÉS

Cyberattaque "Wannacry" : le prix de l'irresponsabilité

"Stockage d'armes numériques par les agences de renseignements, défaut de mise à jour des ordinateurs : la catastrophe aurait pu être évitée."

Source : Le Point

Boîtes Noires : les 5 députés qui ont voté contre

"L'Assemblée nationale a publié le détail du scrutin public qui a permis la nuit dernière, par 25 voix contre 5, l'adoption du dispositif des boîtes noires qui surveilleront le comportement des internautes par des algorithmes. Ces derniers auront la charge de "dénoncer" automatiquement les internautes qui devraient faire l'objet d'une surveillance accrue par les services de renseignement, avec la possibilité d'une levée de leur anonymat."

Source : NUMERAMA

MATIÈRES PREMIÈRES

La France se désélectrifie

"Un phénomène nouveau est en train de toucher plusieurs grandes économies industrialisées : elles consomment de moins en moins d’électricité. L’économiste américain Justin Fox le fait remarquer pour les Etats-Unis, en signalant que c’est également vrai pour le Royaume-Uni ou l’Australie. Et en France ? On y retrouve le même phénomène. Un regard sur la consommation d’électricité française en longue période montre clairement une stagnation depuis 2008. La France a connu d’autres périodes de crise, de croissance ralentie ou de dépression, mais, depuis les années 1970, cela n’avait jamais empêché la consommation de continuer à croître régulièrement. Il faut donc aller au-delà d’un simple effet de la crise récente."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

RÉFLEXION

Soyons ce peuple qui manque

"Les pires choses ont une fin, et celle de la campagne présidentielle ne se paie pas, ou si peu, le luxe du soulagement : seulement du sursis — il ne tient qu’aux têtes dures de transformer ce répit en offensive. C’est d’ailleurs l’objet du présent texte aux allures de manifeste : revivifier la démocratie, ancrer l’émancipation, réveiller l’imaginaire, fabriquer des socialistes, renouer pratique et pensée, bref, écrit l’auteur, cesser de « pétrir la matière politique qu’à seules dates fixes »."

Source : Revue Ballast

« De plus en plus de militaires évoquent un passage à l’état de siège en cas de nouveaux actes terroristes »

"Quel est le lien entre la multiplication des interventions militaires françaises à l’étranger, la priorité donnée au Rafale et aux exportations d’armes, et l’instauration de l’état d’urgence en France ? Dans son livre récent Le Militaire. Une histoire française (éd. Amsterdam), l’économiste Claude Serfati montre à quel point l’armée et les industries militaires sont « chez elles » dans les institutions et l’économie politique de la Vème République. Une tendance qui n’a fait que s’aggraver ces dernières années, sans que le poids politique et économique exorbitant du militaire en France soit vraiment contesté ni même débattu, y compris à gauche. La campagne électorale actuelle ne fait pas exception."

Source : BASTAMAG

Commentaire recommandé

Eric83 // 25.05.2017 à 09h05

– Sur la gestion de la plage de la Baule :

N’est-ce pas un “très bel exemple” de privatisation du bien public ?…mais également le pied dans la porte pour toutes les autres à venir.

Le gestion des droits de concessions avec nombre de sociétés/gérants était “difficile” pour la mairie ???

Euh, à part la plage à la Baule, une des plus belle d’Europe, qu’est-ce qui attire les visiteurs/touristes ?

Si le principal joyau de la Baule, sa plage, est trop difficile à gérer par le mairie au point d’en déléguer la gestion à une société privée VEOLIA, n’est-ce pas le maire et son conseil municipal qu’il faut remplacer ?

26 réactions et commentaires

  • julie // 25.05.2017 à 06h31
  • julie // 25.05.2017 à 06h33

    2011, si loin si proche, quand on nous vendait les “brigades inrernationales”

    https://www.channel4.com/news/the-teenage-libyan-rebel-from-manchester

      +2

    Alerter
  • Xavier // 25.05.2017 à 08h26

    On domine en maintenant la masse des autres dans un paradigme dont on maitrise les paramètres.

    La dominance des lobbies sur les peuples occidentaux s’est jusqu’à présent fait en leur proposant toujours plus de consommation de biens manufacturés. Au passage, le “progrès” était assimilé au confort (moins de travail, plus de ‘plaisirs”).
    Cette dominance passait par le contrôle de leur production et des matières premières nécessaires, or la compétition pour les matières premières devient impossible à maintenir.
    L’équation à résoudre pour les dominants afin de se maintenir en place est de maintenir les peuples occidentaux dans une impression de confort, car si les peuples sentent cette baisse, ils changeront de dominants, pour de bonnes ou mauvaises raisons (macroscopiques).

    Dès lors, le contrôle de l’information via le numérique est essentiel, il a pour but la stimulation des peuples et leur contrôle par la peur (la carotte n’étant plus multipliable, et le bâton n’étant pas compatible avec la modalité libérale).

    Ceux qui détiennent les grands médias et fournisseurs numériques vont donc peu à peu créer une “réalité” permettant de maintenir cette structure de hiérarchie de dominance en place.

      +16

    Alerter
    • Xavier // 25.05.2017 à 08h33

      Ce glissement pressenti par de nombreux auteurs dystopiques (Huxley, Orwell, Levin, etc.) arrive à une phase critique, celle, nécessaire, de l’effacement de repères concrets pour les populations afin de les maintenir en dépendance informationnelle, il ne faudrait pas qu’on puisse s’échapper.

      Alors avant qu’il ne soit trop tard, sortons de la cité et laissons-y les “membres soumis du parti” entre eux devenir complètement asservis !
      Devenons tous prolétaires en vivant du fruit de NOTRE travail au lieu de profiter du travail d’autres exploités ailleurs (souvent en Asie) et utilisant les richesses volées à d’autres (souvent en Afrique).

      Construisons notre système en refusant ces soumissions, ces pillages, ces esclavages, en refusant la connectivité permanente qui nous empêche de savoir (infos partielles ou erronées), de réfléchir (plus de temps), d’être conscients ! Ce qui nous prive ainsi du peu de liberté (créativité) dont nous disposons.

        +15

      Alerter
      • Julie // 25.05.2017 à 09h08

        le silence sur les leaks à propos des “règles de censure” de Facebook est effarant

        pour ceux qui ne le savaient pas déjà, on a appris qu’il est interdit d’appeler à la mort du président US mais de personne d’autre, et que les vidéos de “meurtre, suicide, mauvais traitement à enfants ou à animaux” ne sont pas interdites car paraît-il elles peuvent permettre aux gens de voir que c’est mal et donc à leur apprendre à ne pas faire parieil!
        Alors qu’il y a eu des dizaines d’articles en anglais suite aux révélations ces derniers jours, je ne trouve qu’UN article en français
        http://www.numerama.com/tech/260088-dans-lenfer-de-la-moderation-facebook-les-regles-secretes-ont-ete-devoilees.html

        on va nous expliquer que les anglo-saxons sont trop moralistes?

          +7

        Alerter
        • Xavier // 25.05.2017 à 09h42

          Oui, dans la même logique on ne trouvera aucune image de morts ou blessés des attentats en occident (il fait bon vivre ici) alors qu’on expose honteusement les morts et blessés des guerres (pardon, de la pacification) ailleurs dans le monde.

          Là on est sur : “vous vous plaignez ? regardez ailleurs, c’est ça la civilisation ?”

          Puisqu’on ne craint pas que ces morts ailleurs soient montrés comme des victimes de nos armées (le mot guerre même est évité : “interventions”, “combat des islamistes”, etc.).

          Les médias appelleraient cela des guerres, on éviterait de montrer les morts car ils seraient considérés comme victimes de nos pays.

            +4

          Alerter
      • Chat noir // 25.05.2017 à 18h11

        Je pense que nous avons changé de régime nous sommes passés de maniére soft et dans le non dit, du gouvernement représentatif à la gouvernance. Un pas de plus vers le déni démocratique amorcé depuis des décennies. Comprendre le régime où l’on se trouve est fondamental pour agir ou pas, avec notre capacité de réponse dans le réel. Sans écoute des oppositions pacifiques le pouvoir ouvre la voie à la violence et à sa répression.

          +1

        Alerter
    • Alae // 25.05.2017 à 13h43

      Bonjour, Xavier
      La dominance sur les peuples est fondée aussi sur un point-clé : les diviser. Tant que vous les baladez sur des questions de droite vs gauche, voile islamique vs laïcité, Manif pour tous vs mariage de même sexe, immigration vs xénophobie, etc, ils ne peuvent pas se coordonner contre vous. Or, comme l’a dit Lénine (rappelé par Emmanuel Todd, je crois, à propos des Nuit Debout) : “Sans organisation, pas de révolution”. Le tout étant de trouver des points sur lesquels vous devinez que les gens vont s’écharper. Ensuite, ne reste plus qu’à “lancer le débat” via une campagne d’articles dans les médias et ensuite, à les regarder se battre.
      Et les peuples foncent tête baissée dans le panneau. A. Chaque. Fois.
      Désespérant.

        +8

      Alerter
  • Eric83 // 25.05.2017 à 08h50

    Sur les “boites noires” :

    Je crois que l’on peut être autant effaré qu’effrayé du fond, les boites noires, comme de la forme, le vote à l’assemblée.
    Sommes-nous dans une démocratie représentative quand un dispositif, qui concerne 65 millions de citoyens, est voté par…19 députés sur 25 présents ???…
    19 députés sur les 577 qui siègent théoriquement à l’assemblée, c’est à dire qu ce vote est entériné par le vote de 4% des députés sur 5% de députés présents !
    Macron qui se présente comme un grand réformiste en a une immédiate à lancer et très simple : la mise en oeuvre de quorums à l’assemblée nationale sur tous les votes.

      +24

    Alerter
    • Commentaire // 25.05.2017 à 10h42

      Concernant ces boîtes noires (numérama), il faut voir que le vote et l’article sont d’avril 2015 (ce qui ne change rien à votre commentaire). Je suis davantage effrayé par le fond que par la forme qu’a pris le vote (ça aurait été validé même avec 577 députés présents cette saloperie).

      Cette loi renseignement, liberticide et injustifiable, et que personne ne semble remettre en cause n’est à mon avis qu’un début.

      Macron veut déjà prolonger l’état d’urgence.
      Rappelons quand même quelques éléments concrets de l’état d’urgence et de la loi renseignement : – l’exécutif peut décider perquisitions jour et nuit sans autorisation préalable du juge
      – la loi renseignement permet à l’exécutif de placer sur écoute administrative qui il veut sans contrôle du juge
      – la loi renseignement permet à la police d’enregistrer toutes données émises par téléphone captables sur la voie publique
      – l’état d’urgence permet à l’exécutif d’interdire à qui il veut de quitter son domicile pendant 1 an relativement facilement (utilisé par le gouvernement valls face aux manifestants durant la COP21 …).

        +4

      Alerter
    • Dahool // 25.05.2017 à 20h54

      Bonjour

      Et comment sommes nous “classés” les lecteurs des crises par ces algorithmes ?
      Ça c’est inquiétant.

        +2

      Alerter
  • Eric83 // 25.05.2017 à 09h05

    – Sur la gestion de la plage de la Baule :

    N’est-ce pas un “très bel exemple” de privatisation du bien public ?…mais également le pied dans la porte pour toutes les autres à venir.

    Le gestion des droits de concessions avec nombre de sociétés/gérants était “difficile” pour la mairie ???

    Euh, à part la plage à la Baule, une des plus belle d’Europe, qu’est-ce qui attire les visiteurs/touristes ?

    Si le principal joyau de la Baule, sa plage, est trop difficile à gérer par le mairie au point d’en déléguer la gestion à une société privée VEOLIA, n’est-ce pas le maire et son conseil municipal qu’il faut remplacer ?

      +40

    Alerter
    • RémyB // 25.05.2017 à 18h42

      tout à fait d’accord avec ce propos,
      si le conseil (et le maire) manque de compétence pour gérer, déléguer en régie
      cet espace public (phagocyté par les divers commerçants), qu’il démissionne.

      par ailleurs,
      c’est la plus grande mais le sable y est infect, rien à voir avec celui du Val André (par ex)

        +0

      Alerter
    • Suzanne // 25.05.2017 à 20h09

      On devrait les nationaliser, les élus du coin.

        +2

      Alerter
  • Fritz // 25.05.2017 à 12h04

    J’ai lu l’étude d’Henri Maler (Acrimed) sur le légitimisme macronien du Monde, et d’Arnaud Leparmentier en particulier. Cela me fait penser aux législatives : pourquoi nos médias en parlent si peu, préférant jouer sur l’émotion après l’attentat de Manchester ?

    Et je me dis… Malgré l’abaissement du parlement, malgré le virus courtisan qui infeste notre vie publique et fait se pâmer les journalistes devant l’exécutif, les législatives restent l’élection clé. Surtout, ne pas dire aux Français que rien n’est joué tant que le bel Emmanuel n’aura pas “sa” majorité à l’Assemblée. Bercer le public, endormir le public. Publier quelques sondages attribuant à l’avance la majorité absolue aux candidats “en marche”.

    Si nous étions une démocratie, les médias rendraient vraiment compte des campagnes en cours dans les 577 circonscriptions, et du débat national qui nous importe : après la présidentielle, va-t-on nous voler le débat des législatives ?

      +16

    Alerter
  • Robert16 // 25.05.2017 à 12h28

    A propos des traducteurs afghans, à noter que la députée Marion Maréchal-Le Pen encourage l’Etat français à les accueillir ainsi que leur famille. Comme quoi, les “racistes” ne sont pas toujours ceux que l’on pense…
    http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-102123QE.htm

      +9

    Alerter
  • Julie // 25.05.2017 à 13h13
  • Chris // 25.05.2017 à 14h18

    La France se désélectrifie.
    Un reflet exact des pays désindustrialisés à l’économie anémique.
    Ajoutons-y son frère jumeau, la consommation stagnante des énergies fossiles en Occident…

      +2

    Alerter
    • patrick // 25.05.2017 à 21h57

      ben oui , quand les industries lourdes ( et moins lourdes ) sont délocalisées en Chine , la consommation d’énergie diminue et on produit moins du méchant CO2 🙂
      Alors que les chinois se mettent à polluer , quelle honte !!

        +1

      Alerter
  • RémyB // 25.05.2017 à 18h47

    à propos du poids excessif du code du travail

    curieusement, je n’ai jamais entendu un journaliste se plaindre
    ni lu un article mettant en cause le poids excessif des documents
    relatifs aux projets tafta, ceta, tisa.
    je me trompe ?

    bizarre, vous avez dit bizarre …

      +8

    Alerter
  • Didier // 26.05.2017 à 00h35

    Au sujet du Monde: Il se confirme que ses éditos ont désormais atteint le niveau de ceux du Point il y a quinze ans.
    Combien de temps leur faudra-t-il pour atteindre ceux de Valeurs Actuelles? Les paris sont ouverts…

    Plus sérieusement, au sujet des boîtes noires chez les FAI: décision tout simplement monstrueuse – en particulier en considérant comme suspect tout utilisateur de Tor. La “démocratie” sauce capitaliste était supposée reposer sur un dogme: le respect absolu de la vie privée. Fin du dogme, et fin probable de l’Internet – au moins cet Internet libertaire dont certains de ses plus anciens concepteurs avaient rêvé. Bienvenu sur un internet aussi nul, mais plus fliqué, que la télévision.

    Quelque chose me dit, Olivier, que votre blog est en sursis.

      +3

    Alerter
    • Robert16 // 26.05.2017 à 10h17

      Heu… Valeurs Actuelles étant d’une qualité incomparablement supérieure à l’imMonde, je crois que c’est l’inverse. Les éditos du journal du soir atteignent le niveau lamentable de ceux de Libération ou du Nobs.

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications