Les Crises Les Crises
19.janvier.202419.1.2024 // Les Crises

Les colonisateurs européens ont tué tellement d’Amérindiens que le climat mondial s’en serait trouvé modifié, selon une étude

Merci 614
J'envoie

Lorsque les Européens sont arrivés dans les Amériques, ils ont causé tellement de morts et de maladies qu’ils ont modifié le climat mondial, selon une nouvelle étude.

Source : CNN, Lauren Kent
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Les colons européens ont tué 56 millions d’indigènes en une centaine d’années en Amérique du Sud, en Amérique centrale et en Amérique du Nord, entraînant l’abandon de vastes étendues de terres agricoles et leur reboisement, estiment des chercheurs de l’University College London (UCL).Selon l’étude, l’augmentation de la densité des arbres et de la végétation sur une superficie équivalente à celle de la France a entraîné une diminution massive du dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère. Les chercheurs ont constaté que les niveaux de carbone avaient suffisamment changé pour refroidir la Terre en 1610.

Christophe Colomb est arrivé en 1492, « le CO2 et le climat étaient restés relativement stables jusqu’alors », explique Mark Maslin, professeur de géographie à l’UCL et l’un des coauteurs de l’étude. « C’est donc le premier changement majeur que nous observons concernant les gaz à effet de serre de la Terre ».

Avant cette étude, certains scientifiques avaient affirmé que le changement de température survenu dans les années 1600, appelé le petit âge glaciaire, n’était dû qu’à des forces naturelles.

Mais en combinant des preuves archéologiques, des données historiques et l’analyse du carbone trouvé dans la glace de l’Antarctique, les chercheurs de l’UCL ont démontré comment la reforestation – directement causée par l’arrivée des Européens – a été un élément clé du refroidissement global, ont-ils déclaré.

« Pour une fois, nous avons pu mettre toutes les données dans la balance et nous rendre compte que si le petit âge glaciaire a été aussi marqué, c’est uniquement en raison du génocide de millions de gens », a déclaré Maslin à CNN.

Méthodologie

Les chercheurs ont analysé la glace de l’Antarctique, qui piège les gaz atmosphériques et peut révéler la quantité de dioxyde de carbone présente dans l’atmosphère il y a plusieurs siècles. « Les carottes de glace ont révélé une baisse plus importante (que d’habitude) concernant le CO2 en 1610, causée par la terre et non par les océans », a déclaré Alexander Koch, auteur principal de l’étude. Un léger changement de température – environ un dixième de degré au XVIIe siècle – a entraîné des hivers plus froids, des étés glacials et des récoltes insuffisantes, a expliqué Koch.

Implications

Les implications de l’étude vont au-delà de la science du climat et contribuent également à la recherche en géographie et en histoire, a déclaré Maslin, notant que la mort des indigènes américains a directement contribué au succès de l’économie européenne.

Les ressources naturelles et les denrées alimentaires expédiées depuis le Nouveau Monde ont contribué à l’expansion de la population européenne. Cela a également permis aux gens d’arrêter de cultiver pour subvenir à leurs besoins et de commencer à travailler dans d’autres industries pour obtenir des revenus supplémentaires. « Ce qui est vraiment étrange, c’est que le dépeuplement des Amériques a peut-être indirectement permis aux Européens de dominer le monde, a déclaré Maslin. Elle a également permis la révolution industrielle et la poursuite de cette domination par les Européens ».

Source : CNN, Lauren Kent, 02-02-2019

Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications