Les Crises Les Crises
21.juillet.201421.7.2014 // Les Crises

Médias : le grand n’importe quoi continue, évidemment…

Merci 0
J'envoie

Plus besoin d’enquêtes, encore moins de preuve, plus besoin d’analyse, de diplomatie, de géostratégie, les journalistes font la politique extérieure de la France !

Crash du vol MH17 : mis au pied du mur, que va faire Poutine ? [Nouvel Obs]

Moi, je me serais demandé comment allait réagir le président de l’Ukraine face aux troubles en Ukraine qui empirent – mais je ne suis pas journaliste, alors…

Il est difficile d’imaginer le président russe reconnaître la moindre culpabilité dans la catastrophe du Boeing de la Malaysia Airlines. Il n’est donc pas exclu qu’il choisisse la fuite en avant.

L’heure de vérité est arrivée. Après des années d’hésitations, d’atermoiements, de lâcheté aussi, envers Poutine et son régime, les grands pays occidentaux ont enfin décidé de mettre le maître du Kremlin au pied du mur. Soit il reconnaît l’implication, même indirecte, de son pays de l’effroyable catastrophe du vol MH 17, et dans la déstabilisation de l’Ukraine, et il sera – peut-être – possible de retisser des liens entre Moscou et l’Occident. Soit il refuse et les relations entre la Russie et nous “changeront radicalement”, comme le dit le Premier ministre Cameron dimanche 20 juillet dans le “Sunday Times”.

Que va faire Poutine ? Sauf miracle, il est difficile d’imaginer qu’il reconnaisse la moindre culpabilité et recule. Il est allé trop loin. Dans les médias d’Etat, la propagande mise en place à Moscou présente depuis des mois les Ukrainiens de l’Ouest comme des nazis assoiffés de sang et leurs compatriotes de l’est, russophones, comme les victimes en puissance d’un génocide prétendument annoncé. Les leaders séparatistes (“fédéralistes”, selon la terminologie officielle) sont, toujours selon cette propagande, de vaillants défenseurs de la veuve et de l’orphelin, menaces par des hordes de sauvages. Comment faire marche arrière aujourd’hui ? Comment avouer à l’opinion publique chauffée à blanc, qu’en réalité ces chefs-là viennent de cette extrême droite que le Kremlin prétend combattre ; pire, qu’il a armé et formé ces gens-là, souvent de simples voyous ?

Le début d’une nouvelle ère ?

Pour tenter de préserver son prestige intérieur, Poutine n’a d’autre choix que de faire croire à son peuple à une nouvelle réalité virtuelle, à un complot international destiné à freiner la Russie dans sa marche vers la Grandeur. Non seulement, il ne reculera pas, mais il bombera le torse une fois de plus et laissera un peu plus encore le champ libre aux forces ultra nationaliste en Russie. C’est la logique du tournant qu’il a pris lors de son retour au Kremlin en 2012. Et comme le dit le ministre allemand des Affaires étrangères dimanche matin sur le site du “Spiegel”, il n’est pas du tout exclu qu’il choisisse la fuite en avant et envahisse l’Ukraine de l’Est.

S’ils sont conséquents, les Occidentaux décideront donc mardi de prendre des sanctions dures contre Moscou qui pénaliseront vraiment l’économie russe. Ce sera le début d’un choc frontal – la fin du rapprochement amorcé il y a plus de vingt ans sous Gorbatchev et le début d’une nouvelle ère stratégique en Europe.

Vincent Jauvert – Le Nouvel Observateur

Ce type appelle donc de ses voeux, par “cohérence”, à un “choc frontal” !!! “Le début d’une nouvelle ère stratégique en Europe” OU un écroulement financier par exemple, voire encore mieux, cool !

Crash du vol MH17 : un entretien téléphonique incrimine les rebelles [Le Parisien]

Énorme papier du 20/07, alors que les plus gros doutes courent depuis 2 jours sur “la preuve”… Idem sur RTL

Trois jours après le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines à la frontière ukraino-russe, avec 298 personnes à son bord, les opérations de récupération des corps des victimes se sont achevées dimanche matin dans un mélange d’amateurisme et d’opacité. Dans cette zone contrôlée par les séparatistes pro-russes, une grande confusion règne sur le lieu où se trouvent les dépouilles.

Plusieurs pays se sont indignés du traitement des corps et de la gestion du site. La colère gronde contre les rebelles et la Russie, soupçonnés par les Etats-Unis d’avoir maquillé les preuves de leur implication dans le crash. Le secrétaire d’Etat John Kerry a assuré que le système de missile utilisé pour abattre l’avion malaisien venait de Russie.

Un entretien téléphonique incriminant les rebelles authentifié

C’est une preuve accablante. Un entretien téléphonique entre deux chefs rebelles enregistré par les services de sécurité ukrainiens et prouvant que leurs hommes ont abattu un avion civil a été authentifié par des experts américains, selon l’ambassade des Etats-Unis à Kiev. D’après ce communiqué, la thèse principale, «fondée sur plusieurs éléments», est que «le vol MH17 a été probablement abattu par un missile sol-air SA-11 (Bouk) tiré depuis le territoire contrôlée par les séparatistes dans l’est de l’Ukraine».

Ah, quand les Américains disent que c’est vrai, alors c’est “authentifié” – bien que les Russes aient dit que c’était bidon. C’est vrai qu’ils sont fiables, comme on l’a vu en Irak, en encore plus récemment quand ils ont déjà authentifié les montages bidons du même SBU sur les faux soldats russes il y a à peine quelques semaines…

Ce dimanche, plus aucun corps n’était visible sur le site principal du crash de l’avion.

Salauds de pro-Russes qui n’ont pas laissé les corps pourrir sur place !

Côté ukrainien, un porte-parole militaire a affirmé que les autorités de Kiev savaient où se trouvaient 38 corps, transportés dans un hôpital régional, mais ignoraient où étaient les autres. L’OSCE a déclaré que ses observateurs ont été informés que 169 corps avaient été placés à bord d’un train réfrigéré en attendant l’arrivée des experts internationaux. Mais son porte-parole, Michael Bociurkiw, n’a pas confirmé que le train avait déjà pris la direction de Donetsk.

Alexandre Borodaï, leader rebelle a expliqué que le déplacement des corps de passagers du vol malaisien avait été nécessaire pour les protéger de la «chaleur et d’animaux sauvages». Le «Premier ministre» de la «République» autoproclamée de Donetsk a précisé : «Nous avons bougé les corps par respect pour les familles (…) cela devenait inhumain dans ces conditions».

Selon lui, «156 corps ont été déplacés à Torez (une ville proche du site du crash – ndlr) dans des wagons réfrigérés (…) ils ne vont nulle part, en attendant que les experts arrivent». Le chef rebelle n’a pas donné de renseignements sur le sort des autres corps.

Ben en quoi les corps sont “maltraités” alors ?

La France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne ont par ailleurs menacé la Russie de nouvelles «sanctions» si le président Vladimir Poutine n’obtient pas des séparatistes pro-russes en Ukraine un accès «libre et total» au site du crash.

Du délire, on est d’accord ? Relisez bien chacun des mots…

Ben comme Poutine ne les aide pas grandement, ils vont surement l’écouter avec attention…

Les missiles auraient été fournis par la Russie, selon les Etats-Unis

John Kerry a déclaré dimanche qu’il était «clair» que le système de missile utilisé pour abattre l’avion malaisien dans l’est de l’Ukraine venait de Russie. Selon le secrétaire d’Etat américain, il existe «des preuves circonstantielles extraordinaires» pointant du doigt la responsabilité de la Russie et des séparatistes pro-russes. Il ajoute que les Etats-Unis «savent» d’où est parti le tir. «Nous savons avec confiance que les Ukrainiens ne disposaient pas d’un tel système (de batterie de missiles) dans les environs à ce moment-là. Donc cela pointe clairement le doigt vers les séparatistes», a enfin dénoncé le secrétaire d’Etat.

Plus tôt dans la journée, Wall Street Journal avait révélé que la Russie aurait clandestinement fait passer des équipements anti-aériens ainsi que des tanks aux séparatistes ukrainiens. Le quotidien indique que les experts américains pensent que ces missiles sol-air SA-11 qui seraient à l’origine du crash ont été à nouveau déplacés vers la Russie.

On atteint un niveau de complotisme qui va bientôt dépasser les pires fariboles du 11 septembre… Comme si de telles actions n’étaient pas visibles par satellite !!!!

Un manque de sécurité «inacceptable» pour les Etats-Unis

Les déclarations se multiplient dans les chancelleries occidentales pour réclamer que le site du crash MH17 soit sécurisé et respecté. Les Etats-Unis ont jugé samedi «inacceptable» le manque de sécurité sur le site du crash, renouvelant leur appel à la préservation des preuves. Les enquêteurs du FBI sont arrivés en Ukraine et devraient arriver sur place dans la journée. «Il y a de nombreux témoignages concernant des corps qui ont été déplacés, des morceaux de l’avion qui ont été emportés, s’accompagnant d’une potentielle falsification des preuves», a déclaré la porte-parole du Département d’État Jen Psaki . Le Premier ministre australien a lui aussi qualifié dimanche de «totalement chaotique» le site du crash, ajoutant redouter que l’altération des lieux se poursuive.

Source : Le Parisien

Précisions de Jacques Sapir

Devant l’accumulation des déclarations contradictoires sur la catastrophe du vol MH17 de la Malaysian Airlines, il convient de préciser certains points.

1. Les déclarations de John Kerry (Ministre des Affaires Etrangères des Etats-Unis).

John Kerry a déclaré devant CNN que le gouvernement américain détenait les preuves de l’implications des insurgés dans la destruction du vole MH17. Alors, si ces preuves existent, elles doivent être divulguées au plus vite. Rappelons néanmoins que son prédécesseur sous la présidence George W. Bush, le général Colin Powell, disait la même chose à propos des « armes de destruction massive » supposées détenues par l’Irak de Saddam Hussein. Monsieur Colin Powell a depuis reconnu avoir menti lors de son discours devant le conseil de sécurité de l’ONU. Il a même affirmé que ce discours constituait un « tache sur sa carrière »[1]. M. Kerry a aussi ajouté que la Russie aurait transféré aux insurgés des systèmes SAM-17. Mais, comment une milice pourrait-elle exploiter ce genre de systèmes d’armes ? Par ailleurs, il ne suffit pas de transférer un véhicule TELAR, il faut aussi transférer le radar « Snow Drift » sans lequel toute interception est très difficile. Ici encore, ceci demande du personnel très qualifié. Enfin, on a montré dans une note précédente que le lieu du crash n’était pas cohérent avec un tir de missile depuis la zone insurgée sauf si les insurgés bénéficiaient d’un appui technique très poussé de la Russie, et en réalité sauf si c’était bien une unité russe qui avait tiré le missile. Or, les Etats-Unis n’ont jamais jusqu’à présent fait état de la présence d’unités militaires russes en Ukraine.

2. Les insurgés bloquent-ils l’enquête ?

En fait, les insurgés on récupéré les « boites noires » du vol MH17, et ils se déclarent prêts à les remettre à l’OACI. Par contre, ils refusent de laisser les forces ukrainiennes pénétrer dans la zone du crash, ce qui est parfaitement compréhensible. Ils ont aussi transporté les corps vers des wagons frigorifiques, ce qui leur est reproché par les Etats-Unis. C’est en réalité la seule solution, au regard des moyens disponibles, pour éviter une putréfaction rapide de ces corps compte tenu de la chaleur qui règne en cette période de l’année dans la région de Donetsk. Il est clair, aussi, que les autorités de la République auto-proclamée du Donbass voudraient monnayer l’accès au site avec une forme de reconnaissance de facto de son autorité par les instances internationales. C’est parfaitement compréhensible au vue de la situation. N’oublions pas que l’armée ukrainienne multiplie les attaques et les bombardements.

3. Les insurgés rapatrieraient vers la Russie le système responsable de la destruction du vol MH17.

Une vidéo circule depuis l’après-midi du 20 juillet, et elle a même été montrée au journal de Fr2[2]. Cette video montre un TELAR (véhicule de tir) équipé de missiles « BUK » sur un camion. On peut même discerner qu’il manque un missile sur le TELAR. Cependant, des sources concordantes montrent que cette vidéo a été tournée en territoire contrôlée par les forces de Kiev, et pus précisément dans la ville de Krasnoarmeysk, rue Gorki dans la région de Donetsk. Voici la carte indiquant où a été prise la dite vidéo.

Carte

Carte

Si cela était confirmé, ce serait la preuve irréfutable que l’armée ukrainienne a bien déployé dans la zone des combats un système SAM-17 « Buk », et qu’il lui manque un missile… Les conclusions s’imposent d’elles-mêmes.

Entretien entre le lieutenant Colombo et le président Ukrainien

Heureusement, le public a de l’humour – très fin… Source : Facebook

19 juillet 2014, 16:05

P’sieur Porochenko, s’il vous plaît ?

– Oui ?

– Bonjour Monsieur, je suis le lieutenant Colombo de la brigade criminelle, j’aurai voulu vous poser quelques questions…

– A quel sujet ?

– Ben voilà, c’est au sujet du Boeing qui a été abattu…

– Tout a été dit, ce sont les séparatistes, tout est clair…

– Oui bien sûr, tout est clair, mais comme dit ma femme, il faut vraiment qu’il n’y ai plus aucune zone d’ombre…

– Quelles zones d’ombre ?

– Trois fois rien rassurez-vous, je mène une enquête, la routine… dans cette affaire, il y a un point qui me tracasse.

– Quel point ?

– Ben voilà, le Boeing a disparu des écrans radars à 17 heures 15. Vous déclarez une demi-heure plus tard qu’il a été détruit par un missile sol air russe de type, je ne sais plus lequel, et qui a été tiré par des séparatistes…

– Oui, et alors ?

– Ben voilà, j’y arrive, en fait, l’avion brûle encore, et… comment pouvez vous savoir comment et par qui le Boeing a été abattu.

– C’est simple, il est tombé dans une zone tenue par les séparatistes.

– Ah oui, bien sûr, c’est une explication… mais ces séparatistes, ils ont ce type d’équipement ?

– Bien sûr, la preuve, ils ont abattu précédemment 3 autres avions.

– Bien sûr, mais dites moi, ces avions ont été tirés à moins de 3.000 mètres, un équipement individuel suffit, mais le Boeing volait à 10.000 mètres.

– C’est pareil.

– Ben non justement, voyez vous, mon beau-frère connaît bien ce genre d’équipement, il a été à l’armée en Allemagne et figurez-vous que…

– Au fait inspecteur, au fait…

– Ben pour tirer un avion à 10.000 mètres, il faut des missiles adaptés, qui sont sur un camion lance missile, avec un camion radar et toute une chaîne de commandement. Nous sommes très loin du petit missile qu’un servant va épauler. Alors je renouvelle ma question, ils ont cet équipement lourd, et surtout, ils savent le mettre en œuvre ?

– Euh, oui, heu, ils nous l’ont volé.

– C’est effectivement le communiqué du ministère à 17 heures 21, soit 6 minutes avant la disparition de l’avion des radars. Comment saviez-vous qu’ils vous l’ont volé ?

– Euh, nous avons eu un communiqué de nos forces sur le terrain.

– Félicitation, vous avez des forces qui réagissent très vite, voyez-vous, ma femme me dit toujours…

– Au fait Lieutenant, au fait.

– Où ces missiles vous ont été volés ?

– Dans le secteur des opérations je présume, je n’ai pas encore les précisions.

– Et comment ont-ils été volés, un commando est arrivé discrètement, a tiré sur les soldats, a lancé des grenades, a mitraillé les installations ?

– Euh oui, oui, c’est ça, ils ont attaqué l’unité par surprise, je pense qu’il y a eu beaucoup de morts…

– Bien-sûr, suis-je bête. Voyez-vous, mon petit neveu a un jeu comme ça, vous savez, ces jeux plaisent beaucoup, ils se prennent pour des commandos et ça tire dans tous les sens…

– Voilà, c’est bien ça qui est arrivé.

– Vous savez ce que m’a dit mon neveu quand je lui ai parlé de ce vol ? Eh bien il m’a dit, c’est impossible.

– Pourquoi ? qu’est-ce qu’il peut en savoir ?

– On n’utilise pas des grenades, et on ne tire pas de rafales à côté de missiles de cette taille. Un seul impact et la région change de relief. Non p’sieu, ces missiles n’ont pas pu être volé…

– Ah bon, vous en déduisez ça ?

– Il n’y a pas que ça, p’sieu, car une autre question me turlupine, pourquoi, mais pourquoi auraient-ils volé ces missiles ?

– C’est évident, c’est pour abattre nos avions.

– Mais ils volent à basse altitude, et pour ça, ils savent faire, mais ils auraient du mal à réunir les compétences pour lancer ces gros missiles, et surtout, contre qui, puisque ce ne sont pas vos avions.

– C’est pour atteindre des bombardiers stratégiques.

– Mais vous n’avez pas ce type de bombardier, alors pourquoi ?

– Ils ont bien abattu un avion de ligne…

– Avec des missiles qu’ils n’ont pas pu voler et qu’ils ne peuvent pas mettre en œuvre ?

– Pour créer un incident international.

– Qui aurait joué contre eux et leur aurait mis le monde entier à dos.

– Nos alliés américains ont certifié que le missile est parti de la zone contrôlé par les rebelles.

– Oui, 24 heures après, alors que la détection est immédiate. Et ils ne savent pas quand l’avion a été touché.

– Mais les rebelles ont pu se renseigner sur l’heure de passage de cet avion de ligne, vous savez, c’est facile, il suffit de regarder les horaires et vous calculez l’heure de passage. C’est d’autant plus facile que cet avion passe chaque jour à la même heure…

– A 130 kilomètres plus au sud. Et là, il a été dérouté pour survoler Donetsk, comme si les aiguilleurs le dirigeaient sur les missiles.

– On a d’autres preuves, tenez, cet enregistrement de la conversation de deux hauts gradés rebelles, ils parlent qu’ils ont abattu un avion…

– Pas un, mais trois. J’ai écouté la conversation, ils mélangent de toute évidence l’Illioushin et le Boeing, il y a un quiproco…

– Alors lieutenant, vous qui êtes si fort, si ce ne sont pas les rebelles, alors qui aurait intérêt à descendre un avion de ligne avec 300 passagers ?

– Vous monsieur le président, oh ce n’est pas une accusation, mais il faut bien admettre que vous tirez les fruits de cette affaire… si vous réussissez à convaincre le monde de votre histoire.

– Ah, ah, ah, vous me faites vraiment rire lieutenant, mais je pense que vos supérieurs riront moins quand ils sauront cette histoire. Et en plus, vous n’avez aucune preuve…

– C’est vrai, mais vous n’en avez aucune non plus pour accuser les rebelles.

– Au revoir lieutenant…

– Au revoir monsieur le Président… Ah au fait, juste une dernière chose…

– Vous commencez à m’échauffer…

– Rien, juste une dernière question… Que faisaient ces batteries de missiles dans la région de Donetsk…

– Cette question, c’est pour nous protéger…

– De qui, les rebelles n’ont aucune aviation, alors, vous protéger de qui ?

– Lieutenant, je reconnais que c’est une bonne question, en fait, j’ai donné l’ordre de déployer ces missiles pour nous protéger d’un éventuel bombardement stratégique de la Russie…

– Mais bien sûr, pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt, les Russes…

– C’est ça, les Russes…

– Et vous pensez qu’ils voulaient bombarder Donetsk les Russes, ce sont leurs protégés.

– Non bien sûr, c’est Kiev qui aurait été visé…

– Ah oui, c’est exact, c’est Kiev, bien sûr, suis-je bête, ce n’était qu’une question, je ne vous importune plus, au revoir monsieur le président…

– Au revoir Lieutenant…

– … Ah, s’cusez moi, une dernière chose me vient à l’esprit…

– Quoi encore lieutenant…

– Ben si vous voulez protéger Kiev, pourquoi installer vos batteries près de Donetsk, à 800 km…

Conclusion

Primo, comme je n’ai pas eu le temps d’éplucher la presse, n’hésitez-pas à mettre des liens vers des articles de journaux en commentaires vers d’autres articles grandioses, en mettant les meilleurs extraits…

Secundo, je n’ai aucun problème a croire que les “pro-russes” ont abattu l’avion par erreur, ce qui un drame épouvantable (comme en ont commis la France et les USA, mais sans l’excuse d’être amateurs et bombardés, eux), mais comme cela reste un accident, je ne vois pas trop ce que ça change (si ce n’est dire aux résistants “vous abusez sévère, faite gaffe quand vous vous défendez contre les bombardements de vos familles, vous risquez d’atteindre des touristes qui vous survolent (voire vous filment en passant ?)). Mais je note qu’à ce jour :

  • AUCUNE PREUVE crédible n’a été montrée, il n’y a eu que des déclarations contradictoires des gouvernements russes et américains (et je n’ai aucune confiance dans ces 2 gouvernements qui ont déjà montré leur tendance à mentir férocement).
  • On n’a vu AUCUNE PHOTO SATELLITE du lancement. Ce qui est étonnant, car s’il faut bien entendu préserver les éléments pour l’enquête sur place, les Américains et les Français, et probablement les Russes, ont assez de satellites pour repérer le lancement, d’autant que les radars sont hyper visibles durant le guidage du missile (comme le nez au milieu de la figure), ce qui en fait d’ailleurs une cible de choix ensuite.
  • On n’a vu aucune photo satellite des véhicules lanceurs et radar (qui sont un peu plus gros que des twingos…). Réponse des médias (je l’ai lu !) : “les Américains les ont, mais ne veulent pas les montrer pour laisser une porte de sortie aux Russes” (ben pourquoi les accuser publiquement alors ???)
  • On n’a vu (mais signalez nous) de témoignages de personnes ayant vu les énormes trainées des missiles sol-air, visibles des kilomètres à la ronde (et si ce n’était pas un missile sol-air (et cela peut tout à fait l’être, bien entendu), c’est probablement un missile air-air, voire, après tout, une bombe à l’intérieur ou un autre problème – d’où l’intérêt d’une enquête)
  • On ne dit pas que les services secrets ukrainiens ont déjà saisi les bandes du contrôle aérien – services qui ont déjà cherché à nous manipuler grossièrement
  • Une semaine avant le ministre de la défense disait que les rebelles n’avaient pas de tels missiles. Réponse des médias : “La Russie vient de leur en donner !”. Mais sans le personnel spécialisé, hein, comme ça les soudards font joujou avec… Et puis c’est super de leur donner ça, comme ça sert à shooter les bombardiers de haute altitude qui n’ont jamais opéré en Ukraine, que c’est compliqué, facilement repérable, c’est logique – Poutine ne va pas leur donner les Stingers qui ont déjà fait leurs preuves contre leurs véritables ennemis…
  • Personne ne parle du fait que l’armée Ukraine a déjà abattu un avion civil par erreur en 2001 !!!! Ca ne la rend pas coupable pour autant, mais enfin, cela devrait inciter à la prudence, flute !

Vous notez aussi que pas une voix ne s’est élevée contre Porochenko qui n’avait pas fermé l’espace aérien à l’Est alors que les avions tombaient comme des mouches (ce qui est quand même bien la responsabilité du gouvernement d’Ukraine !), ni contre la compagnie qui a trouvé intelligent de survoler la zone (à sa défense, elle s’informe peut être de la situation via la quai d’Orsay ou Le Monde, ce qui peut expliquer…).

Bref… Il ne s’agit pas de dédouaner qui que ce soit, mais enfin, QUE DIABLE, en période de crise, SURTOUT quand rien n’est clair, 100 ans après 1914, le but est de dégonfler les problèmes en négociant avec le sens de la justice. Pas de foutre de l’huile sur le feu !!!

Enfin, il est hors de question de “comparer” des victimes, mais je me demande quand même si, si c’était vrai, la responsabilité de ces résistants amateurs bombardés ne serait quand même pas bien moindre que celle de l’armée d’Israël tuant gentiment 100 Palestiniens aujourd’hui, la plupart civils (record battu, mais je sens qu’ils peuvent encore bien mieux faire).

Vous noterez d’ailleurs qu’il faudrait d’urgence pénaliser la Russie par de “vraies sanctions” commerciales pour ce qui se passe en Ukraine (!), mais qu’on pénalise tout appel à boycotter les produits israéliens ce qui serait soi-disant antisémite (“l’antislavisme” étant en revanche encouragé), comme si on ne pouvait pas être, comme moi, anti-antisémites et anti-morts civils palestiniens !

Pour finir, cette histoire m’a même rappelé, comme on me l’a raconté dans ma famille, la propagande de Vichy lors des bombardements américains, et en particulier lors de celui du 27 mai 1944 à Marseille ayant fait 1 650 morts par erreur…

(merci de signaler les coquilles)

265 réactions et commentaires - Page 3

  • vérité2014 // 21.07.2014 à 20h52

    Quelques suggestions pour Obama et Kiev,au cas ou l’histoire du MH 17 ne ”prendrait” pas assez bien dans l’opinion:

    Just in case they don’t get a war against Russia over MH17, perhaps the Western media should trot out the following tried-and-tested headlines this week as “breaking news”:

    **PUTIN USES CHEMICAL WEAPONS AGAINST HIS OWN PEOPLE!
    **PRO-RUSSIAN REBELS HAVE WMDs THAT ARE AN IMMEDIATE THREAT TO THE WEST!
    **PRO-RUSSIAN REBELS THROW UKRAINIAN BABIES OUT OF INCUBATORS! **RUSSIAN PT BOAT LAUNCHES TORPEDO AT U.S. DESTROYER IN PERSIAN GULF!

    If one false flag doesn’t suffice, why not use the shotgun approach?

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 21.07.2014 à 21h19

    Détail important,les SU 25 de KIEV sont des SU 25-M1:

    The current argument by pro-kiev individuals is that the Su-25 only has a ceiling height of 7500m and so it could not have made the shot at 10,000m.
    This is true for the standard Su-25.
    This is chiefly due to it not having a pressurised cockpit.

    However, the Ukraine air force does not have standard Su-25.
    They have Su-25M1, which does have a ceiling height of 10,000m.
    They converted their entire fleet over to Su-25M1.

    http://www.redstar.gr/Foto_red/Eng/Aircraft/Su_25M1.html

    I don’t know and can’t seem to confirm if the Su-25M1 has a pressurised cockpit or not, but given the modifications to the cockpit and the increased ceiling height, it is not unreasonable to assume that a pressurisation modification has been made.

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 21.07.2014 à 21h27
  • Serge // 21.07.2014 à 21h44

    Selon une source autorisée, deux Su-27 Flankers escorté les malaisiennes Boeing 777 minutes avant qu’il a été frappé par un ou plusieurs missiles.

    http://theaviationist.com/2014/07/21/su-27s-escorted-mh17/

      +0

    Alerter
  • Janna // 21.07.2014 à 22h14

    Russia hits back at claims it supported rebels suspected of downing MH17

    http://www.theguardian.com/world/2014/jul/21/russia-hits-back-claims-support-rebel-suspects-mh17

    The Guardian

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 21.07.2014 à 22h21

    La réaction de Ron Paul:ce que la presse ne vous dira pas…

    Ron Paul: What The Press Isn’t Reporting About The MH17 Disaster.

    http://www.zerohedge.com/news/2014-07-21/ron-paul-what-press-isnt-reporting-about-mh17-disaster

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 21.07.2014 à 22h34

    Russia vastly outgunned in economic showdown with West.

    Combined sanctions by the US, Europe, Japan and the OECD bloc pit a $35 trillion colossus against a $2 trillion midget.

    L’avis de Ambrose Evans-Pritchard

    Fils d’agent du MI6 et agent lui même du MI6,éditorialiste dans le Daily Telegraph.

    Anti européiste acharné,anti euro…mais en délire atlantiste total comme le démontre l’article.

    http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/10981648/Russia-vastly-outgunned-in-economic-showdown-with-West.html

    Visiblement la City a décidé de virer Poutine ce à n’importe quel prix,car la Banque des BRICS et un nouveau système financier cela serait la fin pour eux,il faut un exemple.

    Une fois Poutine abattu(medvedev ou un autre atlantiste à sa place),les autres se coucheront par peur de subir le même sort,Chine comprise selon lui.

    Ce n’est pas un hasard du tout que le false flag a eu lieu le jour du retour de Poutine du Brésil,et le downing du MH était leur dernier avertissement.

    Aux dernières nouvelles,on parle d’un méga false flag 100 fois pire,une centrale nucléaire Ukie.

    Selon réseaux sociaux ukies et russes reportés un peu partout.

    Des troupes de l’Otan sont deja sur place,rentrées par Odessa,banalisées pour le moment,mais on parle beaucoup polonais et anglais à Donetz,en fait ce n’est même plus Kiev qui mènerait les combats.

    Réunion demain à Moscou du Conseil Suprême de Sécurité.

      +0

    Alerter
    • vérité2014 // 21.07.2014 à 22h46

      Confirmation:

      “Putin will hold a meeting of the security Council on the sovereignty of the Russian Federation.
      On Tuesday, July 22, there will be a meeting of the security Council of the Russian Federation on ensuring the sovereignty and territorial integrity of the country. It is reported by the press service of the Kremlin.
      The meeting will be held by the President of the Russian Federation Vladimir Putin. It is expected that the event will discuss the issues of sovereignty and territorial integrity of the country.”

        +0

      Alerter
  • vérité2014 // 21.07.2014 à 22h49

    Ukraine/Lougansk: des dizaines de civils tués du 17 au 19 juillet (OSCE)
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_22/Ukraine-Lougansk-des-dizaines-de-civils-tues-du-17-au-19-juillet-OSCE-3117/

    Des dizaines de civils ont été tués et plus de 100 autres blessés dans les tirs d’artillerie massifs à Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, du 17 au 19 juillet, ont annoncé lundi à Vienne les observateurs de l’OSCE après une inspection.

    L’antenne locale du ministère ukrainien des Situations d’urgence a rapporté aux observateurs que 20 personnes avaient été tuées et 150 blessées à Lougansk les 17 et 18 juillet. D’après la morgue de Lougansk, 29 personnes dont cinq femmes ont trouvé la mort à Lougansk les 18 et 19 juillet. Tous les morts sauf une personne sont des civils, selon l’OSCE.

    Les autorités ukrainiennes nient leur implication dans les tirs, lit-on dans le rapport de l’OSCE.

    Le 19 juillet, les représentants de l’OSCE se sont rendus au centre de Lougansk où ils ont observé des fragments de corps des victimes, des maisons endommagées et des fragments d’obus au centre de la ville. Ils ont en outre vu cinq maisons complètement détruites dans une banlieue de Lougansk. Des fragments d’une roquette se trouvaient sur place, selon un rapport des observateurs.

    Une femme qui a quitté Lougansk le 19 juillet a déclaré aux observateurs de l’OSCE que des voitures forment de longues files d’attente devant les postes de contrôle de l’armée ukrainienne au nord de la ville. Selon elle, de nombreux hommes de Lougansk restent chez eux par crainte d’être accusés de séparatisme par l’armée ukrainienne ou d’être forcés de rejoindre les insurgés.

    Les autorités ukrainiennes mènent depuis le 15 avril une opération spéciale d’envergure dans le sud-est du pays en vue de réprimer la révolte populaire qui a éclaté suite au renversement du président Ianoukovitch le 22 février dernier.

    L’armée ukrainienne utilise des blindés, des armes lourdes et des avions, causant de nombreuses victimes civiles et un afflux de réfugiés vers la Russie.
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_22/Ukraine-Lougansk-des-dizaines-de-civils-tues-du-17-au-19-juillet-OSCE-3117/

    Les UKIES nient,mais pour une fois c’est vrai en fait c’est l’OTAN sous fausse bannière(polonais,mercenaires,milices privées,lituaniens).

      +0

    Alerter
    • vérité2014 // 21.07.2014 à 22h59

      Bientôt des camps de concentration..euh sorry ‘filtration’ à Odessa:

      Elle est chouette la démocratie US/UE non?

      Un homme d’affaires appelle à ne pas accueillir à Odessa les réfugiés du Donbass
      Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_21/Un-homme-daffaires-appelle-a-ne-pas-accueillir-a-Odessa-les-refugies-du-Donbass-5375/

      « Déplacer des réfugiés du Donbass de l’est de l’Ukraine dans d’autres villes ukrainiennes équivaut à y déplacer les habitants des villes en proie à l’épidémie de la peste », a écrit sur sa page Facebook Vadim Tchiorny, homme d’affaires d’Odessa.

      Selon lui, les réfugiés du Donbass doivent être placés dans des camps de filtration spéciaux. Il est convaincu que la plupart des réfugiés accusent de leurs maux les autorités ukrainiennes et compatissent aux insurgés.

      Le gouverneur de la région d’Odessa Igor Palitsa a déclaré précédemment que les autorités municipales ne prendraient pas à leur charge les frais de séjour des réfugiés du Donbass dans des maisons de repos sur le territoire de la région d’Odessa.

      Incroyable en 2014…il faut le lire pour le croire.

        +0

      Alerter
  • perceval78 // 21.07.2014 à 22h55

    Ce n’est pas la première fois que je le remarque les Baltes ont un humour totalement décalé qui peut surprendre .

    l’Ambassadeur lithuanien en Suède . Pint de contact OTAN
    Eitvydas Bajarunas @EitvydasB · 11m
    RT @UADigest: #Ukraine #MH17: “Er war’s!”
    =
    http://twitter.com/UADigest/status/491315386173095936/photo/1
    =
    Président Estonien
    toomas hendrik ilves ?@IlvesToomas Apr 30
    This picture says explains what Schröder, the Ostausschuss, Rheinmetall usw say in many, many more words.
    =
    http://pic.twitter.com/78wgBMd8UJ
    =

      +0

    Alerter
  • caroline Porteu // 21.07.2014 à 23h01

    Kerry doit être tellement débordé et coincé qu’il en est devenu FOU à lier ..

    Ecoutez juste , c’est dément

    “drunken separatists piling the remains of people into trucks in an unceremonious fashion … interfering with the evidence in the location.”
    http://linkis.com/www.cnn.com/2014/07/gOWKS

      +0

    Alerter
    • caroline Porteu // 21.07.2014 à 23h21

      Surya
      Dans le contexte , et surtout vis à vis des familles des victimes , cette sortie est surréaliste.
      Le contexte et les mensonges accumulés dont il n’arrive plus à se dépêtrer sont visiblement en train d’avoir raison de la santé mentale de ce monsieur

      Et c’est lui qui est aux manettes aux USA ???

      Au FOU …

        +0

      Alerter
  • moderato si cantabile // 21.07.2014 à 23h19

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 21.07.2014 à 23h35

    Humour Americain : Hillariant

    Reuters Top News @Reuters · 2h
    VP Biden describes to the New Yorker the time he told Putin he believes him to have no soul:
    http://reut.rs/1n5HaEg

    Humour Allemand avec me semble t’il des messages subliminaux

    GermanForeignOffice @GermanyDiplo · 7h
    #Steinmeier w/@TiborNavracsics: Democracy+pluralism need to be enacted internally to be credible externally. #Hungary

    Humour Anglais : une référence

    Daniel Hannan @DanHannanMEP · 6h
    One thing we all ought to be able to agree on is to stop selling Putin weapons. N’est-ce pas, mes amis?

      +0

    Alerter
  • Fabrice // 21.07.2014 à 23h44

    J’ai un gros problème quand même c’est qu’à force, c’est que j’ai l’impression que plus rien ne peut servir de source fiable.

    J’ai toujours une grande estime Olivier dans votre travail mais ça devient tellement du tac au tac que j’ai une impression de perte de recul, et de réflexion cela ne risque-t-il pas de nuire sur le fond ? je dois avouer avoir perdu le fil.

    Même si je sais que nous vivons une époque de désinformation, chercher à rentrer dans la polémique (fusse-t-elle horrible et une potentielle manipulation) pour la démonter pied à pied, n’est-ce pas se piéger et se focaliser sur un point et perdre de vu le reste ainsi que passer à côté du principal ?

    Quand la presse se focalise ainsi j’ai toujours le sentiments qu’il faut regarder ce qui est laissé de côté et le fait que vous vous rentriez dans cette focalisation m’inquiète car un regard posé et à 360° est vraiment rare.

      +0

    Alerter
    • Wilmotte Karim // 22.07.2014 à 01h30

      1- Eloigner la 3em guerre mondiale.
      2- Retour sur le fond des choses.

      Les morts (ou les mobilisés) n’ont pas besoin du fond des choses.

        +0

      Alerter
  • Philippe // 21.07.2014 à 23h46

    Bonjour Olivier, bonjour à tous,

    Je vous invite (si ce n’est déjà fait) à comparer la citation que Marie Jégo (dans un récent article du Monde) a fait de l’emploi de l’expression “code génétique russe” employé par V. Poutine dans un discours d’avril dernier (sous-entendu de M. Jégo : hou le vilain néo-nazi racialiste), avec la citation complète d’origine dans la retranscription du discours.

    http://www.lemonde.fr/international/article/2014/07/19/ukraine-vladimir-poutine-piege-par-ses-contradictions_4459981_3210.html
    http://www.lecourrierderussie.com/2014/04/ligne-directe-vladimir-poutine-russes/

    Pour ceux qui n’ont pas le temps de cliquer sur les liens :
    Dans l’article du Monde du 19/07 : “Dans son discours du 17 avril, son allusion au « code génétique russe très souple, très résistant, notre avantage concurrentiel », ainsi que la mise en exergue de « l’homme du monde russe » (Rousski mir) mû par « un objectif moral supérieur » ont ravivé les démons du nationalisme.”

    Dans le discours de Poutine : “Qu’est-ce que c’est pour vous qu’être russe ? Certains spécialistes pensent qu’un peuple n’a pas de particularités, que seul un être humain a les siennes propres. Je ne partage pas cet avis. Si des gens parlent la même langue, vivent sur un même territoire, s’ils ont des valeurs communes, alors effectivement ils ont des traits communs. La Russie est un aspirateur qui a absorbé différentes ethnies. Pensez à tous ces mariages mixtes que nous avons eus. C’est comme ça que notre code génétique s’est formé, un code très souple, très résistant et qui constitue notre avantage concurrentiel. Le Russe, l’homme du monde russe est animé par un objectif moral supérieur. Le Russe est tourné vers le monde, alors que l’Occidental est davantage tourné vers lui-même. Chez nous, cela ne suffit pas, seul le peuple russe a pu créer le proverbe : « Quand on meurt devant les gens, même la mort est belle ».”

    Evidemment, dire que les Russes sont moralement supérieurs aux autres, ce n’est pas génial (mais ce type de réflexion n’existe-t-il pas aussi de manière plus feutrée aux Etats-Unis et en Europe ?). Mais parler de l’identité russe (le “code génétique”) comme d’une identité issue de métissages, n’est-ce pas éloigné de l’idéologie racialiste que Marie Jégo prête à Poutine ? La journaliste joue-t-elle à se faire peur ou à se donner bonne conscience ou autre chose ? Est-elle trop zélée ou trop rapide ?

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 21.07.2014 à 23h59

    Flash:les ordres de Washington viennent d’arriver pour Normal 1er.
    Merci de s’y soumettre.

    Vente du Mistral à la Russie: les USA contre.

    Et quelques milliers de chômeurs de plus et une méga amende en vue,sans oublier les ex future commandes russes ou autres,qu’on peut désormais oublier.
    Un fournisseur pas fiable qui en voudrait?
    Peut on savoir ce que M Obama a annulé comme commandes russes?Et M Cameron?
    Aucun doute qu’Angela forte en blabla(nsa etc)se couchera aussi.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/07/21/97001-20140721FILWWW00393-vente-du-mistral-a-la-russie-les-usa-contre.php

      +0

    Alerter
  • PA.Québec // 22.07.2014 à 00h01

    Toujours la même chose.

    Hier, JT 20 h de France 2 : Alban Mikozcy qui sourit (on ne l’a lui fait pas) : Poutine se tait, mais l’étau se resserre. Pouf, je regarde http://fr.ria.ru/world/20140721/201879828.html et je vois que la veille Poutine avait parlé ! Pas de chance, Alban.

    Aujourd’hui, je regarde le 19h30 de la RTBF et à nouveau aucune preuve, mais des assertions : tout pointe vers la Russie et Poutine qui doit répondre. Rien de plus. Il suffit désormais de renforcer le message, ne plus rien prouver.

    Ce soir, France 2 très solennelle avec Obama qui fait la leçon à Poutine alors que les rebelles laissent déjà les experts (les vrais, pas l’OSCE) l’accès au lieu de l’écrasement. Puis, on montre les wagons et ça pue (les salauds ces rebelles). Obama qui se demande ce que les rebelles veulent bien cacher (parce qu’ils ont déplacé des débris ! Les salauds, fallait laisser les cadavres sous les débris.) Etc. Puis Bruxelles doit sanctionner car l’indignation est universelle (c’est beau la distance, la partialité), c’est “aujourd’hui ou jamais”.

    Pas un mot sur les morts civils tués tous les jours par Kiev au Donbass.

    Ça me dégoûte et ça marche sans doute.

      +0

    Alerter
    • Ouallonsnous ? // 23.07.2014 à 11h44

      Encore une fois, nous avons la preuve que l’UE/OTAN, c’est la guerre et tous les coups “fourrés” sous faux drapeau, pour s’en prendre au plus grand pays d’Europe, la Russie !

        +0

      Alerter
  • red2 // 22.07.2014 à 00h13

    Sur le sujet, article équilibré et intéressant sur le blog secret défense de Jean-Dominique Merchet :

    http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/mh17-ne-pas-jeter-l-huile-feu-14574

    je cite l’article :

    “Chacun doit balayer devant sa porte et sortir de la logique binaire : si Poutine gagne, nous perdons. La réalité est malheureusement plus simple que cela : dans l’affaire ukrainienne, soit nous gagnons tous ensemble, soit nous perdons tous ensemble.”

    Tout le monde n’est heureusement pas fou!

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 22.07.2014 à 00h16
  • perceval78 // 22.07.2014 à 00h28

    Parti pris de Francois Leclerc sur le blog de PaulJorion
    =
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=67168#more-67168
    =

      +0

    Alerter
  • red2 // 22.07.2014 à 00h45

    En voila un qui garde la tête froide!

    http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/mh17-ne-pas-jeter-l-huile-feu-14574

    J’aime notamment beaucoup le passage :

    “Chacun doit balayer devant sa porte et sortir de la logique binaire : si Poutine gagne, nous perdons. La réalité est malheureusement plus simple que cela : dans l’affaire ukrainienne, soit nous gagnons tous ensemble, soit nous perdons tous ensemble.”

      +0

    Alerter
  • Louis // 22.07.2014 à 01h09

    Parenthèse en ce qui concerne la photo du “terroriste paradant avec un ours en peluche” qui a “indigné” les journalistes, la vérité est assez éloignée de tout cela :

    https://www.youtube.com/watch?v=OGvF8GLVKp4

      +0

    Alerter
  • PA.Québec // 22.07.2014 à 01h39

    En anglais :

    Vérité pervertie/dénaturée: Comment des rebelles qui pleurent les victimes de MH17 sont devenus des pilleurs arborant un trophée

    http://rt.com/news/174332-ukraine-plane-photo-perverted/

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications