Nouvelle série, pour changer un peu de la crise économique : le point climatique…

C’est un simple amuse-bouche, très visuel, avant des études en profondeur en septembre, que je souhaitais réaliser depuis longtemps…

Bilan mensuel pour juillet 2011, que je commenterai peu, les images parlent d’elles-mêmes…

En France

Analyse Météo-France pour Juillet 2011 :

Températures

Climat Températures France

Climat Températures France

“Avec une température moyennée sur la France inférieure de 1,3 °C à la normale, ce mois de juillet 2011 figure parmi les plus frais des trois dernières décennies, à l’instar de juillet 2000 et juillet 1993. A l’exception des premiers jours du mois, la fraîcheur s’est ressentie surtout au niveau des températures maximales.”

Précipitations

Climat Précipitations France

Climat Précipitations France

(les données sont en pour-cents, donc rose = “en dessous de la moyenne”)

Climat Précipitations France

Climat Précipitations France

“La quantité d’eau recueillie sur la France représente un peu plus d’une fois et demie la normale mensuelle. Seules, les régions du nord de la Lorraine à la Picardie, la Haute-Normandie et la Bretagne ont connu des précipitations plus conformes voire même localement inférieures à la normale.”

Vent

Climat France

Climat France

“Le vent a soufflé comme habituellement au mois de juillet sur la plus grande partie du pays. Seuls le littoral atlantique et le pourtour méditerranéen ont connu un vent fort plus fréquent qu’à l’accoutumée.”

Ensoleillement

Climat France

Climat France

(les données sont en pour-cents, donc rose = “en dessous de la moyenne”)

“Avec la prédominance d’un temps perturbé, l’ensoleillement a été déficitaire sur la majeure partie du pays. Seuls, l’ouest de la France, la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la Corse ont connu un ensoleillement relativement proche de la moyenne”.

Source : Météo France

En Europe

Températures

Températures moyennes du mois :

Climat Températures Europe

Anomalies de température du mois = différences par rapport à la moyenne historique :

Climat Températures Europe

Températures moyennes des 3 derniers mois :

Climat Températures Europe

Anomalies de température des 3 derniers mois :

Climat Températures Europe

Précipitations

Précipitations moyennes du mois :

Climat Précipitations Europe

Anomalies de précipitations du mois :

Climat Précipitations Europe

Aux États-Unis

Anomalies de température du mois :

Climat Températures États-Unis

NB. : 8°F = 4,4 °C

Dans le Monde

Tout d’abord, voici une synthèse des évènements du mois, par la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration, agence gouvernementale américaine) :

Elle est malheureusement en anglais, mais bon, chez Météo-France, on ne trouve presque aucune donnée pertinente accès libre, alors avant qu’ils s’occupent du Monde… A contrario, mention très spéciale à la NOAA et à son National Climatic Data Center, pour l’immense qualité des informations.

Climat Bilan Monde Planète

À lire sur le bulletin de la NOAA

Températures

Anomalies de température du mois :

Climat Températures Monde Planète

Climat Températures Monde Planète

Climat Températures Monde Planète

Précipitations

Anomalies de précipitations du mois (en mm de précipitations) :

Climat Précipitations Monde Planète

Anomalies de précipitations du mois (en % par rapport à la moyenne):

Climat Précipitations Monde Planète

À suivre le mois prochain ! 🙂

17 réponses à 1380 Point Météo – Juillet 2011

  1. L'expat Le 27 août 2011 à 03h02
    Afficher/Masquer

    Question : on se rechauffe ou se refroidit?


  2. 1Direct Le 27 août 2011 à 08h34
    Afficher/Masquer

    Tiens, notre cher blogger Olivier aurait’il été frustré par la météo de ses vacances pour nous faire ce “point météo” ? :))

    Désolé, milles excuses Olivier mais je n’ai pas pu m’en empêcher.
    Mais c’est … rafraichissant, n’est ce pas?


  3. Nihil Le 27 août 2011 à 09h25
    Afficher/Masquer

    Quelle est la température de fusion de l’Euro ?
    🙂


    • Achille Tendon Le 27 août 2011 à 09h52
      Afficher/Masquer

      Le noyau étant atteint depuis fort longtemps, la désintégration n’est plus très éloignée !!!


  4. Nihil Le 27 août 2011 à 15h27
    Afficher/Masquer

    Lien vers un site “- La crise -” d’Henri Régnault qui commet une lettre à peu près trimestrielle alliant analyse et humour, avec quelques graphiques…et quelquefois même des cartes…

    http://www.ieim.uqam.ca/spip.php?page=mot-ceim&id_mot=302


    • Nihil Le 27 août 2011 à 16h48
      Afficher/Masquer

      Dans la récente lettre N°17 d’H. Régnault, une recommandation vers ton blog, Olivier !
      Probablement le savais-tu (?)

      “Je conseille la consultation régulière de ce blog à tous ceux qui souhaitent faire un suivi régulier de la crise. Partant des
      faits, sans a priori idéologique, Olivier Berruyer illustre par des graphiques les tenants et aboutissants des situations
      économiques et sociales qui ont convergé vers la formation et l’évolution de la crise. Des commentaires, bien affutés,
      explicitent tout l’intérêt du travail de collecte et de présentation des données”


  5. Sylvestre Le 27 août 2011 à 18h20
    Afficher/Masquer

    “La fraîcheur s’est ressentie surtout au niveau des températures maximales” : le langage administrato-scientifique dans toute sa beauté ! ! !


  6. JPS1827 Le 27 août 2011 à 19h31
    Afficher/Masquer

    Il est clair qu’il se produit un réchauffement depuis environ 1975, en partie au moins dû à l’augmentation du CO2 atmosphérique, un peu moins rapide ces toutes dernières années. Néanmoins l’étude et la prévision du climat restent difficiles. Il faut noter que le CO2 n’avait pas arrêté d’augmenter dans l’atmosphère de 1945 à 1975 et que le climat s’est nettement refroidi pendant ce temps là, avant de repartir à la hausse (repartir car il existe des oscillations habituelles de la température depuis très longtemps). Le problème principal est de savoir quel sont les poids respectifs du réchauffement lié aux émissions de CO2 (nettement prédominant pour le GIEC) et de celui lié aux ondulations naturelles (prédominant pour les “climato-sceptiques” – NB : je ne suis ni climato-sceptique, ni spécialiste du climat, mais j’essaie de me documenter). Théoriquement, les climato-sceptiques prévoient un refroidissement dans les 20 ans à venir (!!), donc on devrait savoir assez vite qui a raison (probablement à mon avis les tenants du réchauffement lié à l’effet de serre du CO2). En attendant d’être absolument sûr, il me paraît plus que raisonnable de prendre dès maintenant les mesures désormais préconisées pour combattre le réchauffement climatique, et de les faire appliquer. Il faut juste rappeler que les prévisions actuelles du GIEC sont basées essentiellement sur des simulations sur ordinateur et que “les prévisions sont difficiles, surtout quand elles concernent l’avenir”.


  7. François78 Le 28 août 2011 à 14h45
    Afficher/Masquer

    Réchauffement ou pas, ce qui est indiscutable c’est l’augmentation du CO2, et l’acidification inquiétante des océans qui en résulte. Donc quoi qu’il en soit, il n’y a qu’une seule réponse.


  8. Jacques Le 28 août 2011 à 18h45
    Afficher/Masquer

    Je vous suggère de rajouter l’état des nappes :
    http://www.eaufrance.fr/spip.php?rubrique214
    cordialement
    Jacques


Charte de modérations des commentaires