Les Crises Les Crises
7.mai.20177.5.2017 // Les Crises

[Dédié aux Tartuffes] L’affaire Zemmour/Médias de septembre dernier

Merci 0
J'envoie

En ce joyeux jour d’élection, j’ai eu envie de vous reproposer cette petite vidéo que nous avions réalisée en septembre dernier, au moment où, à gauche (et ailleurs), toutes les belles âmes regardaient ailleurs quand les journalistes copinaient avec un Zemmour en vrille.

C’est dommage, cela restera un moment important pour comprendre notre époque.

Car si le premier jour, c’était une affaire Zemmour, à partir du 2e, c’était une Affaire Médias et journalistes, et à partir du 7e une affaire Gouvernement.

L’intérêt principal de cette vidéo est en fait surtout de regarder la réaction des journalistes face à ces “15 minutes de la Haine” orweliennes de “leur pote” :

(Copie de secours ici si besoin)

zemmour

Cette vidéo a d’ailleurs été fort peu partagée – ambiance, ambiance à l’époque. Vous vous rappelez, ce moment où Jacques Julliard traitait une partie de la gauche de “collabos” :

parti-collabo

Et où il fallait lire TéléStar pour avoir un peu d’information (relire ce premier billet de la série Zemmour) :

zemmour

Le script intégral des propos de Zemmour est ici.

Elle avait été suivie d’une pétition, non pas, je le répète, pour censurer M. Zemmour (il peut bien entendu dire ce qu’il veut), mais simplement pour que la justice dise si les propos tombaient ou non sous le coup de la loi (il doit assumer les conséquences de ses propos comme d’autres ont à le faire…). Elle a atteint 60 000 signatures.

Le gouvernement n’a rien fait.

Je l’ai relayée à 400 Parlementaires de la majorité (vous savez, l’antiracisme, toutçatoutça).

J’ai eu 6 réponses, polies mais “vides”.

Le législatif n’a rien fait.

Enfin, si, seule Rachida Dati a protesté :

Vous comprendrez donc, que je dédie ce billet à tous ces gros Tartuffes. 🙂

P.S. Une seconde version de la vidéo, pour finir avec un peu d’humour…

Commentaire recommandé

Un_passant // 07.05.2017 à 08h13

Facile d’être un tartuffe quand en face “on” alimente le communautarisme. Faudra pas se plaindre des conséquences si d’un côté, on copine tout en se plaignant, de l’autre, des conséquences. Zemmour est un symptôme, pas l’origine du problème. Regardez l’Histoire des 1300 dernières années, vous comprendrez que certains s’inquiètent.

Et jusqu’à preuve du contraire, en France, on a le droit d’être virulement critique des religions (faut voir ce que le christianisme (et le catholicisme en particulier) se prend sur la g*****). A quand la reconnaissance de la christianophobie?

Personne n’a été assassiné pour l’urine sur le crucifix. Hein!

45 réactions et commentaires

  • basile // 07.05.2017 à 06h10

    Appeler sa fille Zora, ce n’est peut-être pas scandaleux, mais pour un membre du gouvernement, ça commence un peu. Voici une liste de prénoms :

    Alexandre André Angel Anne Marie Aurélie Blanche Cécile Clémente Daniel Émilienne Ernestine Faustine Félix François Grégoire Honorine Jean Joseph Julie Louis Marguerite Marie Thérèse Martin Maurice Modeste Paul Philippe Raoul Simon Suzanne Sylvain Thomas Victoire Aimé Claude Léon MauricetteViolette Benoîte Célestine Delphine Dominique Édouard Élise

    et j’ai réduit la liste.

    Vous pouvez les trouver dans le recensement de 1936, chez les plus pauvres des pauvres, les « zonards » autour de Paris, dans leurs baraques de bois, sans eau ni électricité, appelés encore biffins. La nationalité des parents ? Italiens, Espagnols

    Je peux vous donner les noms de famille qui vont avec.

      +50

    Alerter
    • TuYolPol // 07.05.2017 à 09h24

      En 1936 ils n’avaient de toute façon pas le choix, tous les prénoms hors calendrier étaient interdits (mais assez souvent tolérés, ça dépendait des mairies). L’Instruction ministérielle du 12 avril 1966 marque la première étape vers l’ouverture. Cette dernière admit en effet que “la force de la coutume, en la matière, a sensiblement élargi les limites initialement assignées à la recevabilité des prénoms par les prescriptions littérales de la loi du 11 germinal an XI.”
      Les bretons ont attendu longtemps avant de pouvoir s’appeler Gwenaël. Mais est-ce là le problème, Vassili ?

        +21

      Alerter
    • Catherine Kasmi // 07.05.2017 à 12h23

      En 1984, nous avons désiré appelé notre fils (son père se prénommant Mohamed) Donadieu; l’employé de mairie l’a refusé à mon mari , sous prétexte que c’était aussi un nom de Famille (Comme Laurent, Denis, Jacques, etc…)…finalement, nous l’avons appelé Shems-eddine, en mémoire d’un grand soufi….expliquez-moi!
      merci pour tous ces dossiers, Olivier Berruyer, et merci à tous les contributeurs et électeurs donnant leurs avis…cela aide à voir tous les aspects…

        +14

      Alerter
  • Fabrice // 07.05.2017 à 06h14

    Oui je comprends il serait intéressant de voir qui parmi ces personnes si complaisantes lors de ces événements avec les propos racistes et si je me souviens bien anti-democratique de Zemmour crient maintenant contre MLP du fait du danger qu’elle représente pour la démocratie et contre ses propos xénophobe.

    Les mettre devant leur contradiction serait assez truculent ?

      +56

    Alerter
  • Stella 2b // 07.05.2017 à 06h16

    Personnellement cela me choque aussi: on laisse de tels propos se proférer et se banaliser dans des médias qu’une grande partie de la population regarde à longueur de temps, de ce fait les citoyens ne comprennent plus quand on leur dit que voter FN ” c’est pas bien”.
    La vérité est que le FN sert de manière récurrente à faire élire des candidats déjà ” élus ” par la caste dominante, on le voit encore très clairement pour les élections présentes, tout cela participe donc à une énorme mascarade, au cours de laquelle c’est vous et moi qui sommes les dindons de la farce.
    Par ailleurs, les personnes incriminées sont Françaises et il est très dangereux de dresser les citoyens les uns contre les autres, la plupart des citoyens issus de l’immigration travaillent, vivent paisiblement et cohabitent sans difficulté avec le reste de la société: le vivre ensemble en bonne intelligence me parait la meilleure façon de lutter contre les violences urbaines. Que ressentirions-nous si quelqu’un parlait de nous de cette façon?

      +14

    Alerter
  • Nebbia Nera // 07.05.2017 à 06h42

    Ce qui est intéressant, en plus des propos de Zemmour, c’est justement l’absence de discussion de fond sur ce qu’il avance : par exemple, les “prénoms français”.
    En dehors des réactions habituelles, “ah bon, vous trouvez qu’on ne devrait pas appeler sa fille Zora? moi je trouve ça mignon”, personne ne le remet en question dans sa définition de l’identité… qu’est-ce qu’un prénom français?
    Lui déclare un moment qu’un prénom français est un prénom chrétien. Très bien. Mais dans ce cas, Georges, Rémi, Albert, Roger, Robert, etc. ne sont pas des prénoms français, car non-chrétiens.

    Mais personne ne va plus loin, qu’est-ce qu’un prénom français, sinon un prénom issu des multiples cultures qui ont contribué au façonnement de l’identité hexagonale depuis les romains (sans compter les influences externes amenées par snobisme)? Thierry? c’est celte. Georges? c’est grec. Robert? germain. Jean et Michel sont bien chrétiens, oui, mais viennent du Levant, là où les méchants Daesh sévissent, c’est ennuyeux. Serge? russe. Marcel, Maurice? latin. Alexandre, Stéphane? encore des emprunts grecs et constantins, on était très snob. Il y aurait bien Arnaud, Amaury et François, qui semblent eux provenir “directement” de l’ethnie franque.

    Si on allait jusqu’au bout, je pense qu’on finirait par obtenir de Zemmour l’aveu que, dans son opinion, un prénom français est un prénom qui provient soit du bassin méditerranéen nord et du finistère européen, jusqu’à l’Oural, ou du Levant oriental judéo-chrétien, ou de l’ancien territoire balkano-asiatique de l’empire romain d’orient.
    Donc, du gros n’importe quoi, et il devrait dès lors considérer des prénoms comme John, Oleg et Gandalf comme français (mais on est en bon chemin, on a des petits Kevin de partout et ça ne choque plus).

    Ou alors l’option la plus simple : qu’il refuse juste les prénoms d’origine amazigho-chaldéo-sémitiques parce qu’ils “sentent” trop l’islam, et que les derniers dix siècles de bourrage de crâne catholique en europe ont bien marché.

      +11

    Alerter
    • TuYolPol // 07.05.2017 à 09h05

      C’est un débat qui part de présupposés tellement stupides qu’on se demande de toute façon si ça vaut le coup d’essayer de répliquer de manière argumentée sans tomber aussi sec dans le panneau.
      Demandez au meilleur patissier de faire un gateau avec la farine la plus dégueulasse, il sera peut être joli mais infect.

        +0

      Alerter
  • Moi , BHL , intello // 07.05.2017 à 07h03

    Marrant il y a de + en + de nazis et de complotistes sur ce site , ca part en c…..e!
    Il y a un certain Rouillan qui a prit 6 mois fermes pour des propos bien moins graves que ceux de Zemmour !

      +10

    Alerter
  • Jan Gerrit Klok // 07.05.2017 à 07h37

    Les réactions des journalistes!
    Ceux qui le caressaient hier, crient au loup aujourdhui.

      +2

    Alerter
  • Alfred // 07.05.2017 à 07h39

    Idéologie ultra nationaliste. Check (“européenne”)
    Désignation d’un ennemi intérieur. Check (les électeurs de l’épouvantail)
    Désignation d’un ennemi extérieur. Check (la Russie)
    Propagande forcenée. Check
    Intimidation des déviants. Check
    Recours à une stratégie de la peur. Check (les terroristes la fin de vos économies si on sort de l’Euro,…)
    Alliance des grandes entreprises avec l’état. Check
    Appui du parti par toute l’oligarchie. Check.

    Cela porte un nom. D’autres forces politique remplissent évidemment ces cases mais pas toutes.

    Au moment de faire marcher tout le monde au pas on n’a pas seulement affaire à de l’hypocrisie mais aussi à un bel aveuglement.

    Bon courage en cette journée de m..
    Et pour la suite.

      +51

    Alerter
  • Un_passant // 07.05.2017 à 08h13

    Facile d’être un tartuffe quand en face “on” alimente le communautarisme. Faudra pas se plaindre des conséquences si d’un côté, on copine tout en se plaignant, de l’autre, des conséquences. Zemmour est un symptôme, pas l’origine du problème. Regardez l’Histoire des 1300 dernières années, vous comprendrez que certains s’inquiètent.

    Et jusqu’à preuve du contraire, en France, on a le droit d’être virulement critique des religions (faut voir ce que le christianisme (et le catholicisme en particulier) se prend sur la g*****). A quand la reconnaissance de la christianophobie?

    Personne n’a été assassiné pour l’urine sur le crucifix. Hein!

      +78

    Alerter
    • d’Aubrac. // 07.05.2017 à 12h01

      Il y a de quoi être en colère en effet.

      Oui : Zemmour est un symptôme, pas la cause d’un état de fait dramatique, qui, à court terme, mettra en péril les fondements de notre République.

      Et l’élection de Macron, adoubé par l’UOIF, peut nous angoisser à juste titre.

      Ceux qui ne veulent pas prendre en considération l’extraordinaire manœuvre politique en cours, sur fond de radicalité religieuse, pilotée par des organisations salafiste, financée par nos grands amis du Golfe, sont des apprentis sorciers.

      Quand prendra-t-on au sérieux des analystes aussi crédibles et aussi peu “zémmouriens” que Alexandre Del Valle ou le juge Trévidic ???

      Le fascisme le plus violent et dangereux aujourd’hui est islamiste. Avec la complicité, au moins passive, de la plupart des “anti-fa”. Quel terrible paradoxe.

        +40

      Alerter
    • Jacky Soulié // 07.05.2017 à 12h49

      Je ne veux pas avoir l’air de pinailler mais on n’a pas attendu l’arrivée de l’Islam pour que la violence existe, pour que des massacres soient perpétrés, il y a même un livre ancien qui en parle, il s’appelle la Bible (Ancien et Nouveau Testament).

        +13

      Alerter
  • Franck B. // 07.05.2017 à 08h27

    Comme je n’ai plus la télé depuis belle lurette j’ai perdu l’habitude de voir le gars Zemmour invité chaleureusement par une ribambelle de “journalistes”-présentateurs bien propres sur eux à venir déverser sa xénophobie “intellectualisée” sans qu’aucun d’entre eux ne lui rabatte le clapet. C’est vrai que c’est le gars à inviter quand on veut faire le buzz ! Cela démontre s’il fallait encore une preuve que la “pensée” lepéniste a été plus que banalisée et sans doute également que le mépris de classe de bon nombre des acteurs des médias mainstream englobe aussi bien les couches populaires que les “minorités visibles” (avec, comme toujours, une mention spéciale pour les musulmans). Rance à souhait.

      +24

    Alerter
  • TuYolPol // 07.05.2017 à 08h49

    Mais pourquoi faut-il toujours tout recommencer ?
    les-crises serait -il victime de son attrait ?
    Est-ce qu’il attire tous les animaux du marigot ? Et top listé en plus.
    Moyennement attiré par la fréquentation des vasières.

    Comment reprendre le débat le plus bêtement possible en ayant l’air malin.

      +0

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 07.05.2017 à 09h04

    La haine est un monstre qui habite tous les êtres humains. La haine fait perdre aux hommes leur libre arbitre et les pousse à détruire ce qu’il y a de plus précieux en eux-mêmes, la capacité d’aimer. En l’autre il y a une parcelle de nous-même.
    La haine est symbolisée par Satan (ou équivalent) dans de nombreuses cultures. Celui qui prend conscience de cette grave maladie qui nous habite, peut retrouver la liberté, celle d’en guérir pour laisser grandir, en lui, l’amour.
    Alors, inutile de sacrifier encore une fois le Christ en le plongeant dans l’urine puisqu’il a déjà été crucifié. Cet acte de haine inutilement ré-itéré choque autant les musulmans que les chrétiens.
    René Girard a publié un excellent livre sur ce sujet “J’ai vu tomber Satan comme l’éclair”.
    On ne peut guérir de la haine par la haine.

      +24

    Alerter
  • Nyx // 07.05.2017 à 09h11

    @ Caribou
    Ce que je comprend de ce billet, c’est le deux poids deux mesures des politiques et journalistes. Qui autorisent Zémmour à parler sans aucun contradicteur, ils essayent de faire une pseudo interview critique de ses arguments, mais ils ne sont pas franchement á l’aise, ni “offensifs ” dans leur propos. Alors qu’il n’avaient pas assez de mots pour les salariés d’air France, de goodyear…
    Pour les abstentionnistes du second tour, nous serions des criminels, mais dire que islam = islamisme, ou relancer un débat sur le voile sur fond de discrimination de tout les musulmans, ça c’est convenable…
    Je suis tout simplement en colère contre tous ces propos en faveur de la haine, de la discrimination, et du FN
    Je suis indigné

      +0

    Alerter
  • huetantpis // 07.05.2017 à 09h27

    J’appartiens à une génération où chaque élève apprenait dès le cours élémentaire les exploits de Charles Martel face aux Sarrazins à Poitiers, ceux de Godefroy de Bouillon aux croisades, ceux de Saint Louis, ceux de Bonaparte en Egypte relayés par des séries sur les 2 ou 3 chaines tv d’alors ” Thibaud des croisades”, “Jean Roch Coignet, soldat de la grande armée”… Le 11 Novembre défilaient en masse dans les villes et villages les “héroïques” Poilus de la “grande Guerre”, ceux valides et ceux invalides appuyés sur leurs grandes béquilles, poussés ou autonomes dans leurs voitures à volant suivis des résistants et des combattants des dernières guerres coloniales… Aujourd’hui, ceux là sont morts, l’enseignement d’hier a été relégué à la cave pour emprunter les messages politiques et les préoccupations intellectuelles du moment. L’histoire semble débuter à la seconde guerre mondiale et occupe désormais tout l’espace soumis à nos réflexions pour juger se déterminer penser dans notre actualité… La démocratie est en souffrance par absence de connaissances, de références culturelles et d’éducation à l’esprit critique. Zemmour vit de cet évident constat qui permet à l’oligarchie de se maintenir en place fort de sa “pensée unique moral- létale”.

      +51

    Alerter
  • Raoul // 07.05.2017 à 09h40

    Merci pour ce rappel fort utile. Il est en effet nécessaire qu’au moment où on rameute le ban et l’arrière-ban des « républicains » pour faire barrage au parti de la haine, on se souvienne que ces mêmes auto-proclamés républicains ont été bien complaisants quand Zemmour a ouvertement tenu des propos racistes.

    Ces tartuffes font le jeu du Front national par leurs paroles et leurs actions. Ils proclament leur attachement aux valeurs républicaines tout en criant haro sur la musulmane. Ils se réclament d’un humanisme de gauche, mais veulent interdire à certaines françaises de s’habiller comme elles le veulent dans l’espace public. Ce sont ceux-là aussi qui restent muets face à la chasse aux Roms désormais institutionnalisée (merci au PS) dans notre grande patrie des Droits de l’Homme.

    Je déteste ces hypocrites, cette Élisabeth Badinter se prétendant féministe, mais qui considère manifestement que les musulmanes ne sont pas des femmes et surtout pas des êtres pensants libres d’afficher en public, n’en déplaise aux mal-comprenants, leur appartenance à une religion.

      +19

    Alerter
  • BONHENRY // 07.05.2017 à 09h40

    Un des grands responsables qui a fait Zemmour est Laurent Ruquier, avec « On n’est pas couché » qui lui a permis pendant plusieurs années d’insuffler son venin.

    Lorsque nous faisons une section temporelle ce venin pervers a pénétré de façon insidieuse les cerveaux. Rien a servi de l’avoir virer de « on n’est pas couché ». Après ces années, le mal était déjà bien encré et lui a permis Zemmour de jouer de sa notoriété pour encore aller plus loin dans l’abject.
    Nous voyons donc à quel point de non retour les médias qui lui ont tendu le micro sont arrivés

    Comme dit Fédéric Lordon (cf blog la Pompe à phynance du monde Diplo « De la prise d’otages ») la malhonnêteté revient en grande partie de médias et des politiques qui refusent de voir leurs responsabilités dans l’état actuel des choses et la renvoient sur l’électeur

      +17

    Alerter
  • Téhèf // 07.05.2017 à 09h54

    On discrédite ses propos parce qu’ils sont faux et dangereux à un degré tel qu’ils tombent probablement sous le coup de la loi, pas parce qu’ils nous plaisent ou pas.

    Zemmour dit que si vous ne suivez pas à la lettre le Coran, vous n’êtes pas un “bon” musulman, voire pas un mumsulman du tout.

    Il dit aussi que l’islam n’est pas compatible avec la France. Suivant cette logique, les musmulmans seraient incompatibles avec la France…

    Suivant une autre logique, les “bons” musulmans seraient incompatibles avec la France. L’existence de “bons” musulmans suppose l’existence de “mauvais” musulmans.

    Quelle est la distinction entre les “bons” et les “mauvais” musulmans ? L’interprétation des textes…pas l’islam lui-même.

    En ne distinguant pas l’islam de ses interprétations, Zemmour fait :

    1. son jeu de polémiste
    2. le jeu des islamophobes
    3. le jeu des salafistes, puisqu’il valide implicitement leur rigueur
    4. le jeu de l’oligarchie qui préfère qu’on s’entre-déchire sur ces sujets plutôt que sur l’état de la démocratie dans notre pays, d’où le double-standard des grands médias qui lui déroulent le tapis rouge tout en poussant des cris d’orfraie sur ce second tour

    D’où la nécessité de ce billet. Bravo OB.

      +22

    Alerter
    • RRJL // 07.05.2017 à 10h29

      Va falloir aussi distinguer, les bons homophobes, les bons sexistes, les bons rasistes ?

      Y a-t-il un lecteur ici qui croit qu’un prophète quelconque est venu sur terre il a des centaines d’années (puis est décédé) ?

      Je suis désolé, mais le gars qui croit en ça, il me fait plus peur que n’importe quel septique sur le 11/09, l’homme sur la Lune …

      Surtout que quand tu te penches sur leur bouquin, ça fait peur.

      En 1905, la République était homophobe, sexiste, rasiste, je comprend qu’elle n’ait pas de leçon à donner.
      Adepte de la liberté d’expression, je ne suis pas opposé à la diffusion de n’importe quel idéologie, même nazi, mais hors de l’espace public, à l’intérieur de bâtiment, de livre, sur Internet.

        +10

      Alerter
    • Jac // 07.05.2017 à 12h03

      Tout à fait d’accord avec vous.

      Je pense que toute interprétation unilatérale de préceptes religieux comme philosophiques, de même que toute interprétation de faits selon un seul point de vue qui ne permet pas d’appréhender une chose sur toutes ses formes, est dangereuse.

      C’est ce qui a permis à mon avis qu’on confonde “guerres de pouvoirs” avec “guerres de religion”. Ces dernières à mon avis n’ont jamais existé, cette définition trompeuse et manipulatrice des guerres de pouvoirs areligieux n’a permis de tout temps qu’à exacerber les haines, parce que le prétexte des religions touchait ce que tout croyant a de plus intimement personnel, c-à-dire la foi.

        +6

      Alerter
  • cricri // 07.05.2017 à 10h07

    Bonjour

    J’ai appelé mon fils Jochen , prénom pas franchement d’origine francaise , est ce que ca fait de moi un Néo-Nazi ??????

    Et ma fille devait s’appeler Igea , prénom commun en Italie , pareil , je suis donc un parent fasciné par le fachisme ????

    Je trouvai tout simplement ses prénoms originaux et jolis .

    Cordialement .

      +0

    Alerter
  • Pepin Lecourt // 07.05.2017 à 10h10

    Zemmour peut-être brillant mais dans les exemples cités il part complètement en vrille.

      +2

    Alerter
  • Jac // 07.05.2017 à 10h30

    A la création de “on n’est pas couché” avec Zemmour d’abord avec Polac puis avec Naulleau, bien qu’appréciant ces 2 derniers c’est Zemmour qui m’intéressait le plus. Parce que ceux qui portent la contradiction à mes convictions comme ceux qui ne sont pas d’accord avec moi dans une discussion sont mes meilleurs amis, dans le sens où ils m’obligent à pousser plus loin mes raisonnements et donc mes réflexions.
    Il me hérissait bien souvent mais amenait toujours un point de vue très subtil qui au premier abord pouvait convaincre ceux qui s’insurgent avant de réfléchir, comme moi-même il me choquait. Sauf qu’il ne me convainquait pas.
    Grâce à lui, entre autres, je me suis toujours mieux informée avec mes modestes moyens. Malgré mes insuffisants supports intellectuels, j’ai pu faire travailler mes méninges pour finir par être encore moins d’accord avec lui mais d’une façon raisonnée et non émotionnelle.
    Merci Zemmour.

      +15

    Alerter
    • pipo // 07.05.2017 à 11h59

      “j’ai pu faire travailler mes méninges pour finir par être encore moins d’accord avec lui mais d’une façon raisonnée et non émotionnelle.”
      Parce que votre réponse émotionnelle allait dans ce sens.
      D’autres, avec une réponse émotionnelle inverse pourront trouver l’explication raisonnée inverse. Je sais, c’est difficile à admettre.
      « La raison est et ne doit qu’être l’esclave des passions ; elle ne peut jamais prétendre remplir un autre office que celui de les servir et de leur obéir » (David HUME).
      http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/empathie-conscience-morale-et-145466

        +1

      Alerter
      • Jac // 07.05.2017 à 12h30

        J’admets toutes réponses contraires aux miennes. Je ne prétends pas avoir plus raison qu’autrui qui m’oppose des réponses différentes. C’est ce qui me permet de ne pas m’endormir aeternam avec des certitudes apaisantes et c’est ce qui de la sorte me maintient en vie.
        Je dis simplement que tout raisonnement opposé me permet de faire des choix guidés d’avantage par ma propre réflexion que par mes seules émotions. Bien que, bien sûr, tout objection est en premier lieu “choquante” comme l’est un courant électrique, et donc émotionnelle pour moi comme pour quiconque.
        Tout choix selon moi implique qu’on prend le risque de se tromper (je ne crois pas qu’on puisse réellement avoir tout à fait raison).
        Et vouloir ne jamais se tromper c’est ce qui est, me semble-t-il, de l’immobilisme suicidaire.

          +3

        Alerter
        • Jac // 07.05.2017 à 12h39

          J’ajoute:

          L’art de convaincre est de faire changer l’opinion de quelqu’un par le raisonnement argumenté. Disons que si mon raisonnement est resté dans le sens de mon émotion initiale dans le cas présent, malgré la subtilité de Zemmour qui, il fut un temps, appuyait ses affirmations par des faits crédibles (vérifiables), c’est parce qu’il n’a pas su me convaincre. Il m’a suffit de vérifier ces faits.
          Mais d’autres me convainquent qui m’ont permis de corriger mes pensées.

            +3

          Alerter
  • Jac // 07.05.2017 à 10h31

    J’ajoute :

    Je pense que si Zemmour est “tombé” dans un tel radicalisme qui lui a fait perdre sa subtilité de raisonnement, c’est parce que d’emblée il a été dans la presse brûlé sur le bûcher des sorcières.
    De ce fait, ce qu’on reproche à Zemmour aujourd’hui, à raison selon mon point de vue, est ce qu’on lui a fait en premier.
    Si se défendre d’un point de vue différent permet de développer la réflexion et donc l’intelligence, se défendre du bûcher aux sorcières ça ratatine le cerveau.
    La peur de la mort proche, l’urgence de la survie, les coups de poing systématiques…etc, ça fait tomber dans les instincts primaires d’autodéfense qui réduisent l’homme civilisé à son état primaire d’hominidé sauvage.
    Je parle des 2 côtés des camps d’une bataille acerbe : le camp attaqué et le camp attaquant.

      +7

    Alerter
  • cricri // 07.05.2017 à 10h32

    Bonjour

    Juste une question , est ce que Zemmour pourrait tenir les memes propos au sujet de la communauté religieuse Bouddhiste , Juive ou de tout autre communauté religieuse sans tombé immédiatement sous le cout de la loi ?

    Cordialement .

      +9

    Alerter
    • Surya // 07.05.2017 à 11h30

      les religions que vous citez, leur doctrine consiste à tuer tout le monde ? Vous voulez savoir ce que c’est que l’islam ? Allumez votre télé et regardez ce que fait daesh. Tout ce qu’ils font c’est dans les livres :

      “Si on prend le texte fondateur de l’islam et on l’applique, on ne doit rien reprocher à Daech !” – Soheib Bencheikh

        +21

      Alerter
      • philouie // 07.05.2017 à 11h42

        Vous avez une vision fantasmée de l’Islam. J’en veux pour preuve une diversité religieuse en Islam qui n’existe pas en climat chrétien.

          +5

        Alerter
        • Cyd // 07.05.2017 à 11h48

          Daesh n’est pas un fantasme, mais une réalité
          Daesh n’est pas un accident de l’Islam

            +17

          Alerter
        • Surya // 07.05.2017 à 12h00

          vision fantasmée ? Quand le prophète a fait décapité les 600 juifs des banu qrayza à médine c’était fantasmé ? La bataille de badr ? la consommation du mariage avec Aicha ? Le hadith “de la consultation juridique pendant les jets de pierre” ? Ceux “de la guerre contre les juifs” (bukhari 2925 & 2926) ? La peine de mort pour celui qui rate une seules des prières quotidiennes (consensus en islam – cf An nawawi – minaj al tiribin)

          Les bouquins qu’on trouve dans n’importe quelle bonne librairie islamique ils sont fantasmés aussi ?

            +23

          Alerter
        • Surya // 07.05.2017 à 12h03

          85% de sunnites, quelle diversité effectivement.

            +13

          Alerter
      • Gilles // 07.05.2017 à 12h09

        Si Daesh est financé par le quatar, l’Arabie séoudite, la turquie, il n’en est pas moins vrai qu’il a été créé par les US, qui ne se sont pas contenté de AL Qaîda.

        Et l’Islam n’a rien à voir la dedans. ce n’est qu’un prétexte. Suivez la piste des pipes-line et de l’argent qui va avec.

          +18

        Alerter
    • informaticien // 07.05.2017 à 12h52

      La majorité des soldats japonais qui ont participé au massacre de Nanjing étaient bouddhistes.
      La religion était complètement intégrée a leur folie nationaliste et raciste.
      Allez dans la plupart des temples bouddhistes en Asie, vous serez choqués par le mercantilisme sans fart.
      On peut toujours idéaliser ce qui est loin.

      La constante, est que la religion est très efficace pour légitimer une action de domination. Les puissants de toutes les époques ne s’y sont pas trompés.

      C’est vraiment une grosse blague de donner un rôle spécial a l’Islam. Même sans doute ça aide Al Qaida a se vendre comme original alors que c’est le même plat réchauffé depuis toujours.

      Lisez la propagande de guerre catholique dans “les saigneurs de la guerre” vous y trouverez tout ce que vous trouvez d’original dans l’Islam guerrier.

        +11

      Alerter
  • philouie // 07.05.2017 à 11h39

    Avant que le FN ne puisse servir d’épouvantail, il faut s’assurer qu’il fasse le score attendu.
    Zemmour fait du bon boulot.

      +12

    Alerter
  • Cyd // 07.05.2017 à 11h46

    Les médias/politiques réagissent, Zemmour s’est fait virer de plusieurs émissions et a failli se faire virer de son boulot au Figaro.
    Les journalistes pétitionnent régulièrement contre lui
    Le transformer en clochard à qui les passants donneraient des coups de pieds vengeur, comme le Job de la Bible, est le souhait de beaucoup de politique/média

    C’est la mobilisation de ses partisans à chaque fois qui le sauve.

      +0

    Alerter
  • huetantpis // 07.05.2017 à 12h05

    Les valeurs “dites républicaines” se sont voulues “universelles”. Basées sur la raison et le doute, elles sont une proposition sociale débarrassée de toutes considérations de “races”, de religions et de toute autre idéologie tendant à distinguer un groupe humain d’un autre. Evidemment ces “valeurs républicaines” sont nées en France, pays de Descartes et de religion chrétienne. Leurs inspirations sont donc très immédiates tant dans la séparation de la part de César de celle de Dieu, la part réservée au pardon dans la justice des hommes, la primauté des “pauvres” dans le discours christique et les missions de la République dans la défense et le secours à porter aux plus faibles de la société. L’éradication quasi-totale du clergé chrétien dans le pouvoir républicain a livré la “république” à toutes les influences et toutes les passions. Les repères des origines, non rappelés, se sont perdus laissant la place à un goulbi-goulba de revendications qui ouvre la boîte de Pandore de toutes les divisions mais aussi et surtout de tous les asservissements au “veau d’or” et à leur “clergé”.

      +5

    Alerter
  • Perret // 07.05.2017 à 12h10

    Commençons par tenter de définir l’islam, mosaïque de confessions aussi émiettables que le protestantisme et aussi manipulables, pour certaines, que les sectes évangélistes.

    On constatera alors que les services anglo-saxons et les financiers type Soros qui s’y rattachent financement les deux et les opposent (beaucoup de musulmans confondent christianisme et évangélisme, beaucoup de chrétiens confondent wahhabisme et islam). On peut donc se croire anti-chrétien en étant anti-évangéliste ou anti-musulman (islamophobe si l’on veut) en étant anti-wahhabite.

    Les propos de Zemmour appliqués au wahhabisme sont justes et modérés et le wahhabisme est la forme à la fois la plus immonde et la plus riche (financièrement) de l’islam.

    En Afrique, des milliers d’imans afghans et pakistanais enseignent le djihad aux enfants dans des écoles coraniques financées par les pétromonarchies. L’islam africain, très ouvert jusqu’ici, est en train de se transformer en monstre totalitaire.

    Il aurait fallu porter la contradiction à Zemmour sur les plateaux de télévision en lui disant : “d’accord à 100 % sur votre dénonciation de cet islam wahhabite abominable, mais vous le soutenez en globalisant”.

    Zemmour est un instrument du plan anglo-américain de guerre des civilisations

      +18

    Alerter
  • Aurélien // 07.05.2017 à 12h47

    La forme est pas la et certains propos complètement déplacés, mais dans une société ou seul le buzz compte…

    Ce qui est sur c’est qu’il a un vrai problème d’immigration, de communautarisme et que l’Islam n’y est pas étranger.

      +9

    Alerter
  • khedron // 07.05.2017 à 12h50

    il suffit de s’en prendre à Zemmour.

    il faut revenir aux fondamentaux et rappeler cette citation faussement attribuée a Voltaire :

    « Je ne suis pas d’accord avec vous, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire »

    et ce ne sont ni les lois mémorielles ni les instruments de la police de la pensée qui doivent dicter la conduite de l’homme libre./

      +9

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications