Les Crises Les Crises
4.décembre.20164.12.2016 // Les Crises

Réseaux Gladio : le documentaire de la BBC de 1992 (3/3 : The Foot Soldiers)

Merci 36
J'envoie

TimeWatch Réseaux Gladio – BBC 1992 :

Partie 1 : The Ring Masters

Partie 2 : The Puppeteers

Partie 3 : The Foot Soldiers

Suite du deuxième épisode du très intéressant documentaire de l’excellente série TimeWatch de la BBC de 1992.

Cette dernière partie est hélas toujours de qualité très médiocre (désolé, mais il n’y a que ça et ce documentaire est exceptionnel, très peu ont été réalisés…) ; nous l’avons sous-titrée pour vous :

(Un grand merci aux traducteurs et sous-titreur)

gladio-3

Commentaire recommandé

Jean // 04.12.2016 à 05h14

Et derrière ce Capital il y a ceux qui le détiennent, des hommes comme vous et moi que le pouvoir et l’avidité ont rendus fous, d’où la nécessité d’élaborer une société qui limite l’enrichissement et le pouvoir que peut détenir un seul individu. Car cette concentration excessive de la richesse et du pouvoir menace aujourd’hui l’existence de notre espèce.

4 réactions et commentaires

  • Renaud 2 // 04.12.2016 à 00h56

    Je n’ai pas vu ce documentaire mais en voyant celui de France 5, il est difficile de ne pas remarquer la présence d’anciens nazis ou soutiens des nazis dans ces réseaux. En y réfléchissant ce n’est pas en fait pas étonnant. C’est le grand Capital qui a financé Hitler, et comme dans tout investissement, on cherche à en récolter quelque chose. Les meilleurs éléments nazis ont intégré la CIA et ces réseaux stay-behind. La haine du Capital envers tout mouvement social s’était déjà illustré lors de la Première Guerre Mondiale (voir Pauwels).

      +13

    Alerter
    • Jean // 04.12.2016 à 05h14

      Et derrière ce Capital il y a ceux qui le détiennent, des hommes comme vous et moi que le pouvoir et l’avidité ont rendus fous, d’où la nécessité d’élaborer une société qui limite l’enrichissement et le pouvoir que peut détenir un seul individu. Car cette concentration excessive de la richesse et du pouvoir menace aujourd’hui l’existence de notre espèce.

        +31

      Alerter
  • Raoul // 04.12.2016 à 10h59

    Ce qui est remarquable dans ce documentaire, c’est qu’il procède par interrogation de divers protagonistes et confrontation de leurs réponses contradictoires. Des mensonges évidents des uns, des demi-vérités des autres et des révélations des troisièmes, on arrive à se faire une idée des actions effectivement mises en œuvre, sans toutefois acquérir de certitudes.

    Cela reste frustrant, mais on a compris que le verrouillage opéré au plus haut niveau, comme on l’a vu en Italie, ne permettra pas à la vérité d’émerger avant longtemps, si elle émerge un jour.

      +5

    Alerter
  • Nanker // 05.12.2016 à 11h04

    “Cela reste frustrant, mais on a compris que le verrouillage opéré au plus haut niveau, comme on l’a vu en Italie, ne permettra pas à la vérité d’émerger avant longtemps, si elle émerge un jour”

    Ce qui me peine moi c’est de voir qu’en France l’Omerta sur le Gladio reste absolument totale.
    Un rouage essentiel de cette organisation fascisante était un homme du nom de Yves Guérin-Sérac.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Gu%C3%A9rin-S%C3%A9rac

    Or il n’y a quasiment jamais eu de documentaire ou de livre sur ce type qui mériterait pourtant qu’on se penche sur son cas.

    Sans un Paul Aussaresses – devenu complètement gâteux et se livrant sans retenue à quiconque lui tendant un micro – nous n’aurions jamais su que ce sont des militaires français qui ont formé aux techniques de torture les tortionnaires sud-américains dans les années 70.

    Le silence : une exception bien française!

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications