Les Crises Les Crises
21.juillet.201421.7.2014 // Les Crises

[Énorme] Résolution du Parlement européen du 17 juillet sur l’Ukraine : le nationalisme européen dans toute sa splendeur…

Merci 1
J'envoie
[Je le ressors si vous l’avez loupé…]

Coïncidence, le Parlement Européen a adopté le 17 (juste avant le crash) une résolution commune PPE-S&D-ADLE-ECR (donc si je traduis en français : UMP-UDI-PS-Verts) hallucinante sur l’Ukraine.

Elle est ici, les votes sont ici (page 23, c’est hallucinant d’incompréhensibilité, regardez… Il faut qu’ils soient tordus…), le PV est , le communiqué de presse est ici. Je vous en donne ici les extraits intéressants, car elle est longue.

B. considérant que l’occupation et l’annexion de la Crimée par la Russie constituent une violation du droit international et des engagements internationaux de la Russie en vertu de la charte des Nations unies, de l’acte final d’Helsinki, du statut du Conseil de l’Europe et du mémorandum de Budapest de 1994 concernant les garanties de sécurité pour l’Ukraine, ainsi que des obligations bilatérales dérivant du traité bilatéral d’amitié, de coopération et de partenariat de 1997;

Occupation ?

Bien sûr : la population composée de 60 % de Russes a voté et décidé de quitter le pays pour rejoindre la Russie où elle était restée 2 siècles : c’est une “une violation du droit international”. Notez le langage tout en diplomatie.

D. considérant que le nouveau président a présenté un plan en quinze points en vue d’une résolution pacifique de la situation dans l’est de l’Ukraine de nature à préserver la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’unité nationale de l’Ukraine, ledit plan prévoyant une amnistie contre les personnes qui déposeront les armes et qui n’auront pas commis de délits graves, l’ouverture de couloirs sécurisés pour permettre le retrait des mercenaires russes et le lancement d’un dialogue ouvert;

Le plan consistait à ce que les résistants déposent les armes et quittent le territoire, aucune conférence de négociation n’était prévue. Sympa le plan…

L’amnistie des délits graves, ce n’est qu’à Maïdan…

H. considérant que, le 27 juin 2014, l’Union européenne et l’Ukraine ont signé les dispositions restantes de l’accord d’association, qui comprend une zone de libre-échange approfondi et complet; considérant que cet accord reconnaît les aspirations du peuple ukrainien à vivre dans un pays gouverné par les valeurs européennes, la démocratie et la primauté du droit;

Ahhh, les valeurs européennes en Ukraine…

I. considérant que le président Porochenko a décidé de relancer l’opération anti-terroriste à la suite de l’échec du cessez-le-feu unilatéral; considérant que l’armée ukrainienne a repris le contrôle de plusieurs villes de l’est du pays, contraignant par-là les rebelles et les mercenaires à se replier sur Donetsk; considérant cependant que les affrontements se poursuivent;

Qui décide que des combattants sont des Résistants ou des Terroristes ? Car ils ont l’air drôlement soutenus par la population quand même… (vous savez, celle qui a voté en masse le 11 mai contre Kiev).

Parce qu’il me semble vraiment qu’une armée organisée est en train de pilonner des villes, non ?

L. considérant que le président Porochenko a déclaré, le 14 juillet 2014, que des officiers d’état-major de l’armée russe combattaient les forces armées ukrainiennes aux côtés de rebelles séparatistes et qu’un nouveau système de missiles russe avait été mis en place; considérant que, selon des sources de l’OTAN, la Russie aurait envoyé aux rebelles des chars de bataille, de l’artillerie et d’autres armes et qu’elle aurait permis à des mercenaires russes de franchir la frontière afin de rejoindre les milices rebelles;

Énorme – et drôlement prouvé en plus – j’imagine que vous avez toutes ces preuves en tête… Par ailleurs, je vois mal les Russes empêcher des volontaires russes de quitter le pays pour aider leurs frères…

M. considérant qu’une réunion tripartite de consultation entre l’Union européenne, l’Ukraine et la Russie a eu lieu à Bruxelles, le 11 juin 2014, au sujet de la mise en œuvre de l’accord d’association UE-Ukraine, qui comprend une zone de libre-échange approfondi et complet; considérant qu’il s’agit là d’un processus utile qui pourrait contribuer à mettre un terme à des malentendus de longue date et à expliquer les avantages de l’accord d’association tout en prenant en compte les intérêts légitimes de toutes les parties;

Ils sont quand même cons ces Russes, incapables de comprendre des trucs aussi simsples que lorsque le président de la Commission José Manuel Barroso indiqua que « Un pays ne peut à la fois être membre d’une union douanière et dans une zone avancée de libre-échange avec l’Union européenne » “Source : UKRINFORM”. Si ce n’est pas prendre en compte les intérêts russes ça…

 

Bon, ça, c’était les considérants, en introduction. Maintenant, voici la déclaration. PREMIER POINT :

1. se félicite de la signature des dispositions restantes de l’accord d’association, y compris la zone de libre-échange approfondi et complet, et croit fermement que cet accord donnera de l’élan aux réformes politiques et économiques en étant le moteur de la modernisation, en renforçant l’état de droit et en stimulant la croissance économique; manifeste son soutien à l’Ukraine dans la poursuite de l’application provisoire de l’accord; déclare qu’il entend achever dans les meilleurs délais sa procédure de ratification de l’accord; demande aux États membres et à l’Ukraine de ratifier l’accord avec alacrité afin de pouvoir le mettre pleinement en œuvre dès que possible; souligne que l’accord d’association/accord de libre-échange n’est nullement lié à l’adhésion à l’OTAN;

Donc le premier point quand on parle de l’Ukraine : l’accord de libre échange, avec ce pays où le salaire minimal est de 100 € par mois, un tiers de moins qu’en Chine !!!!

Comment va faire notre industrie pour résister ? On ne sait pas… dommage que l’UMPSUDIVert n’ai pas explicité ça durant la campagne électorale…

2. accueille en outre très favorablement la signature d’accords d’association avec la Géorgie et la Moldavie, ceux-ci marquant le début d’une nouvelle ère dans les relations politiques et économiques que ces pays entretiennent avec l’Union; appelle de ses vœux une prompte ratification de ces accords, et salue le fait que le parlement moldave y ait déjà procédé; marque son désaccord avec l’adoption de mesures commerciales «punitives» par la Russie à l’encontre des pays ayant signé des accords d’association avec l’Union européenne, étant donné que ces accords ne constituent en rien une menace pour la Russie; souligne que des mesures de cet acabit, qui contreviennent aux règles de l’Organisation mondiale du commerce et obéissent à des motifs politiques, sont donc inacceptables;

Bon, je rappelle que c’était une Résolution du Parlement européen du 17 juillet 2014 sur l’Ukraine (2014/2717(RSP)), mais c’est pas grave, on va quand même parler de la Géorgie – dont la vocation européenne est évidente (même si plus loin de nous que le Liban ou Gaza…) :

Bon sinon, il n’y a que des nationalistes européens pour ne pas comprendre que signer un accord de libre-échange avec un partenaire a des impacts sur vos anciens partenaires, qui peuvent être amenés à se protéger… (tout comme quand on signe un accord de libre circulation des personnes).

4. soutient le plan de paix en tant que principal espoir de désamorcer la situation et de retrouver la paix; accorde son appui aux mesures décisives prises par le président Porochenko dans le but de garantir l’unité, la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine; salue l’engagement qu’a pris ce dernier de résoudre les problèmes que sont la corruption et le détournement des fonds publics, tous deux endémiques; réaffirme que la Russie est impliquée dans une action militaire et dans la fourniture de matériel; exhorte la Russie à respecter ses obligations internationales, à s’engager véritablement à participer à des négociations en vue d’une résolution pacifique et à user de son influence, qui est bien réelle, pour que cesse toute violence;

Alloooooo ?

6. souligne le droit fondamental du peuple ukrainien à déterminer librement l’avenir politique et économique de son pays et réaffirme le droit de l’Ukraine à la légitime défense, conformément à l’article 51 de la charte des Nations unies; réaffirme l’appui de la communauté internationale à l’unité, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine; exhorte les services de sécurité ukrainiens à respecter pleinement le droit international humanitaire et le droit international en matière de droits de l’homme lorsqu’ils mènent des opérations dites antiterroristes, et souligne la nécessité de protéger la population civile, et appelle les rebelles et les mercenaires à faire de même et à ne pas se servir des civils comme boucliers humains; insiste sur la nécessité de trouver une solution politique à la crise et prie toutes les parties de faire preuve de modération et de respecter un cessez-le-feu, qu’il est nécessaire de déclarer et de faire appliquer de manière stricte dans les plus brefs délais;

Légitime défense ???? Rebelles et Mercenaires ??? Ah tiens, le retour de la fameuse “modération”…

7. condamne l’agression russe de la Crimée en tant que violation grave, en vertu du droit international, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine et rejette la politique du fait accompli suivie par la Russie dans les relations internationales; estime que l’annexion de la Crimée est illégale et refuse de reconnaître la domination russe exercée de facto sur la péninsule; salue la décision d’interdire les importations de marchandises originaires de Crimée et de Sébastopol si elles ne bénéficient pas d’un certificat d’origine délivré par les autorités ukrainiennes et invite les autres pays à mettre en place des mesures similaires, conformément à la résolution 68/262 de l’Assemblée générale des Nations unies;

Quelle lucidité…

8. condamne le climat de violence qui continue de régner dans l’est de l’Ukraine, ainsi que les pertes de vies humaines qui y ont lieu chaque jour, la destruction de biens et d’habitations et la fuite de plusieurs milliers de civils vers des zones moins dangereuses; salue la bonne volonté manifestée par la partie ukrainienne en adoptant un cessez-le-feu unilatéral et déplore que cet exemple n’ait pas été suivi par les rebelles et les mercenaires; se déclare vivement préoccupé par la sécurité des simples citoyens qui restent piégés dans les zones de Donetsk et de Lougansk; déplore les pertes en vies humaines et le fait que des enfants comptent parmi les victimes; présente ses plus sincères condoléances aux familles concernées; condamne toute action prenant pour cible la population civile et demande le strict respect du droit humanitaire international;

J’ai du mal à comprendre : le principe même d’une bonne partie des opérations milliaires de l’armée ukrainienne prend pour cible la population civile… Comme on l’a vu plusieurs fois ici…

9. demande à la Russie de se montrer résolue à appuyer le plan de paix, d’adopter des mesures pour surveiller efficacement sa propre frontière avec l’Ukraine afin d’endiguer le flux continu d’hommes armés, d’armes et d’équipements illégaux, de réduire immédiatement le volume des troupes qu’elle a déployées le long de sa frontière avec l’Ukraine et d’user de son pouvoir sur les rebelles et les mercenaires pour les contraindre à respecter le cessez-le-feu, à rendre les armes et à se replier sur la Russie en suivant le couloir de retraite prévu par le plan de paix de M. Porochenko; estime qu’il s’agirait là de premiers pas tangibles qui montreraient enfin que la Russie est réellement déterminée à ne plus envenimer la crise;

Alloooo ?

12. se félicite de l’ajout d’onze noms supplémentaires, dont la plupart appartiennent à des responsables des autorités séparatistes autoproclamées, à la liste des personnes tombant sous le coup des sanctions en vigueur; salue le travail préparatoire entrepris par le Conseil, par le SEAE et par les États membres dans le but d’appliquer de nouvelles sanctions à l’encontre de la Russie, étant entendu que celles-ci devraient concerner les secteurs de l’économie, de la finance et de l’énergie et comprendre un embargo sur les armes et les technologies à double usage; appelle à un embargo collectif sur les ventes d’armes à la Russie et demande à ce qu’il reste en vigueur jusqu’à ce que la situation dans l’Est de l’Ukraine se soit normalisée; prévient que toute nouvelle décision prise par la Fédération russe pour déstabiliser l’Ukraine entraînera l’aggravation des sanctions et sera lourde de conséquences pour les relations entre l’Union et la Russie;

13. exige que le Conseil demande à la Russie de respecter les obligations qui incombent à cette dernière en vertu du droit international et qu’il applique la troisième vague de sanctions le cas échéant;

Ils sont donc bien cinglés… 497 députés ont voté ça...

14. demande instamment au Conseil européen d’adopter une stratégie plus cohérente et plus ferme et de s’exprimer d’une seule voix face à la crise ukrainienne, en particulier face à l’attitude du gouvernement russe, y compris en ce qui concerne les questions liées à la sécurité énergétique de l’Union; déplore que certains États membres se montrent particulièrement peu solidaires en la matière;

Flûte, il reste des gouvernements avec les pieds sur terre… Des noms, des noms !!

Notez la façon dont ils parle des gouvernements légitimes de certains pays…

17. rappelle au gouvernement ukrainien l’urgence de réformes économiques et politiques internes; fait observer que les réformes internes ne doivent pas uniquement résulter de la pression externe, mais qu’elles doivent s’appuyer sur une forte adhésion populaire pour que la modernisation du pays ouvre de nouvelles perspectives pérennes tant sur le plan économique que social;

Condoléances les Ukrainiens…

Et personne n’en a parlé, mais le Premier ministre a annoncé “ le plan de privatisation le plus ambitieux depuis 20 ans” (1,5 Md$) (source), avec l’intégralité des entreprises de production et de transport d’électricité et le géant de la chimie d’Odessa OPZ. il a aussi annoncé que “il sera nécessaire de couper un certain nombre de programmes sociaux”, (vraiment pas de bol.. Source) D’après le journal ukrainien Vesti, ces coupes budgétaires vont toucher d’abord les allocations des chômeurs et des handicapés. Le ministère de la production charbonnière et de l’énergie a annoncé le licenciement de 22 000 mineurs et la fermeture de 46 mines d’Etat sur trois ans dans le Donbass. (bizarre qu’ils n’aiment pas Kiev…).

En avant pour “une forte adhésion populaire” !

20. souligne la nécessité d’établir la confiance entre les différentes communautés au sein de la société et appelle à un processus de réconciliation durable; souligne, dans ce contexte, l’importance de la mise en place d’un dialogue national inclusif, évitant la propagande, les discours de haine et la rhétorique, y compris en provenance de la Russie, qui risquent d’aggraver encore le conflit;

É-NOR-ME !

21. considère qu’il est extrêmement important que l’Ukraine amorce un processus de décentralisation progressive, afin de transférer des compétences du pouvoir central vers les administrations régionales et municipales sans pour autant mettre en péril l’équilibre interne des pouvoirs et le bon fonctionnement de l’État;

22. salue l’adoption de la loi sur les passations de marchés publics et invite à ce qu’elle soit diligemment mise en œuvre; s’attend à ce que soit créé, dans les meilleurs délais, un organe de lutte contre la corruption politiquement indépendant et qui dispose des pouvoirs nécessaires pour enquêter sur toute malversation;

25. renouvelle son soutien à l’intention affichée par le président Porochenko d’organiser des élections législatives anticipées; souligne que ces élections doivent se dérouler conformément aux recommandations de la Commission de Venise;

Un éclair de lucidité mais juste : en quoi ça regarde le Parlement européenne ???? Il n’y a pas des choses à améliorer en Europe avant de mettre son nez dans les affaires internes de l’Ukraine ?

26. se dit profondément préoccupé par l’aggravation de la situation humanitaire dans l’est de l’Ukraine et en Crimée et par les violations des droits de l’homme qui s’y commettent, qui sont le fait de rebelles et de mercenaires aiguillonnés par la Russie, et en particulier par la torture, l’assassinat et la disparition forcée de journalistes et de militants, ainsi que par la prise d’otages, enlèvements d’enfants compris; demande une meilleure protection des civils et invite les autorités ukrainiennes à accorder une aide humanitaire dans les régions concernées;

27. attire l’attention, à cet égard, sur le récent rapport d’Amnesty International et condamne fermement les enlèvements, les passages à tabac, la torture, les meurtres, les exécutions extrajudiciaires et les autres violations graves des droits de l’homme et du droit humanitaire qui ont été commis ces trois derniers mois, essentiellement par des séparatistes armés, mais dans certains cas aussi par les forces gouvernementales, contre des militants, des manifestants, des journalistes et de nombreux autres citoyens qui n’avaient pas pris une part active au conflit dans l’est de l’Ukraine; se rallie à l’appel lancé au gouvernement ukrainien pour qu’il mette en place un registre unique et régulièrement actualisé des signalements d’enlèvements, et pour qu’il mène des enquêtes approfondies et impartiales sur tous les cas présumés d’usage abusif de la force, de mauvais traitements ou de torture;

C’est à dire que le Parlement s’informe auprès d’une association privée sans grands moyens…

28. insiste sur la nécessité de trouver une solution claire, équitable et stable garantissant la sécurité de l’approvisionnement en gaz de la Russie vers l’Ukraine, étant donné qu’il s’agit là d’un préalable nécessaire au développement économique et à la stabilité de l’Ukraine; estime que l’Union devrait continuer de jouer un rôle en facilitant la conclusion d’un accord en vertu duquel l’Ukraine puisse payer ses importations de gaz au prix du marché et non à un prix dont la fixation obéit à des motifs politiques; souligne que l’instrumentalisation des ressources énergétiques dans le cadre de la politique étrangère porte atteinte à la crédibilité de la Russie et à sa qualité de partenaire commerciale fiable et rappelle qu’il convient de privilégier de nouvelles mesures permettant de réduire la dépendance de l’Union vis-à-vis du gaz russe;

Donc l’Ukraine ne paye pas le gaz à la Russie, mais la Russie abuse… par ailleurs ces zigotos savent-ils qu’il n’y a pas de “prix de marché” du gaz, puisqu’il différe entre chaque pays ?

29. demande aux États membres de garantir un approvisionnement en gaz [de l’Ukraine] suffisant par le biais d’un système d’écoulement inverse depuis les États membres voisins; se félicite, à cet égard, du protocole d’entente sur l’écoulement inverse signé entre la Slovaquie et l’Ukraine, qui devrait avoir pour effet d’encourager l’Ukraine à mettre en place un système d’acheminement du gaz transparent et fiable; rappelle le rôle stratégique de la Communauté de l’énergie, dont l’Ukraine assure la présidence en 2014; se félicite de ce que la coopération avec l’Ukraine fasse partie intégrante de la stratégie de l’Union pour la sécurité énergétique présentée par la Commission en juin 2014;

Mais oui : achetons du gaz à la Russie et revendons-le à l’Ukraine, comme ils sont insolvables, c’est une bonne idée…

30. salue le fait que l’Ukraine soit récemment entrée dans la deuxième phase du plan d’action concernant la libéralisation du régime des visas, réaffirmant ainsi sa détermination à mettre en place le cadre législatif, politique et institutionnel nécessaire; est pleinement convaincu que le but ultime de ce plan devrait être l’instauration, dans les meilleures délais, d’un régime d’exemption de visas; réclame, par ailleurs, la mise en place immédiate de procédures de visas temporaires, très simples et peu onéreuses au niveau de l’Union et des États membres;

Miam miam libre circulation des Ukrainiens…

31. se félicite de la création, par la Commission, du groupe de soutien à l’Ukraine, qui fournira aux autorités ukrainiennes toute l’aide nécessaire à la réalisation de réformes politiques et économiques et travaillera à la mise en œuvre du programme européen de réforme;

Condoléances les Ukrainiens…

32. souligne la nécessité de défendre les valeurs et les intérêts européens et de promouvoir la stabilité, la prospérité et la démocratie dans les pays du continent européen;

Et quelle belle part ils y prennent !

Et alors le meilleur pour la fin :

33. réaffirme son point de vue selon lequel les accords d’association avec l’Ukraine et avec les autres pays du partenariat oriental ne constituent pas l’objectif ultime de leurs relations avec l’Union européenne; souligne à cet égard que, en vertu de l’article 49 du traité sur l’Union européenne, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine – au même titre que n’importe quel autre État européen – ont une perspective européenne et peuvent introduire une demande d’adhésion à l’Union, à condition d’adhérer aux principes démocratiques et de respecter les libertés fondamentales, les droits de l’homme et les droits des minorités, et de garantir l’état de droit;

Miam miam élargissement !

34. charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil, à la Commission, aux gouvernements des États membres, au président, au gouvernement et au parlement ukrainiens, au Conseil de l’Europe ainsi qu’au président, au gouvernement et au parlement de la Fédération de Russie.

…et j’ai ma petite idée de ce que Poutine va faire du papelard…

Mais en synthèse, bravo aux 497 députés ayant voté pour la reconstitution de la guerre de 1914…

(la liste détaillée est ici, sur l’excellent site VoteWatch)

En tous cas ceci illustre bien la vision que je me suis faite du parlement européen : plus il aura de pouvoir, plus on aura des problèmes, car il n’y a pas de peuple européen derrière. Bien loin d’apporter plus de Démocratie, il ne peut qu’écraser les besoins propres à chaque pays, le fait majoritaire remplaçant brutalement des négociations. Et comme il n’y aura jamais acceptation par une minorité de la décision majoritaire, ça finira par exploser.

En attendant, tous aux abris….

P.S. lire, en contrepoint, la résolution tempérée adoptée le même jour sur le conflit Israelo-palestinien

En bonus, la réaction du nationaliste européen Yannick Jadot sur le site des verts européens :

Le Parlement européen demande un embargo sur les ventes d’armes à la Russie

Le Parlement européen a adopté, aujourd’hui, une résolution sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine, dans laquelle il demande la mise en place d’un embargo sur les ventes d’armes provenant d’Europe. Cet embargo concernerait aussi la vente des 2 navires Mistral en cours d’assemblage dans les chantiers navals de Saint-Nazaire.

Pour Yannick JADOT, député européen EELV: ” Alors que les États-Unis et l’Union européenne renforcent les sanctions vis-à-vis de la Russie eu égard à la dramatique situation en Ukraine, le Parlement demande clairement un embargo sur les ventes d’armes européennes à la Russie. Comment en effet renforcer les capacités militaires d’un pays qui alimente une guerre civile en Europe et aux frontières de l’Union? Le Président Hollande doit immédiatement mettre fin au contrat passé par Nicolas Sarkozy avec Vladimir Poutine. Les 2 navires Mistral constituent un irresponsable renforcement des capacités militaires et technologiques russes. L’attitude agressive de la Russie de Poutine est donc alimentée par l’hypocrisie de la position française qui prétend défendre le peuple ukrainien et la sécurité européenne tout en formant 400 marins russes à Saint-Nazaire et en augmentant la puissance de frappe russe en mers noire et baltique.

Les écologistes se sont prononcés a de nombreuses reprises contre la livraison à la Russie de ces navires Mistral. La crise ukrainienne a confirmé l’absolue nécessité d’une politique énergétique européenne, comme l’urgence d’une politique étrangère non soumise aux intérêts financiers des industries d’armement et la mise en place d’une politique de défense. Nous demandons au Président Hollande de travailler avec ses collègues européens au lancement d’une telle politique de défense dont les 2 Mistral pourraient constituer un élément stratégique structurant. Ces navires pourraient venir renforcer les capacités européennes de maintien de la paix, d’opérations de surveillance ou humanitaire. »

EDIT : on me souffle la proposition de résolution du groupe partis de gauche, bien plus raisonnable – comparez…

161 réactions et commentaires - Page 2

  • Kiwixar // 19.07.2014 à 00h09

    Ce qui est fascinant avec les fascistes psychopathes de l’UERSS, c’est leur logique imparable :
    – étape 1 : intégrer la prostitution et la criminalité dans le calcul du PIB des pays de l’UE
    – étape 2 : détruire complètement l’économie d’un pays proche plein de belles femmes et de reins à vendre (Ukraine)
    – étape 3 : mettre en place la libre-circulation des personnes entre l’Ukraine et l’UE

    Leur géographie est pas mal non plus : désormais la Géorgie est en Europe….

      +0

    Alerter
  • theuric // 19.07.2014 à 00h21

    Vous savez quoi?
    J’ai enfin compris ce qu’il se passe vraiment su le plan de l’économie internationale:
    Une double bulle spéculative explose sans que nous nous en rendions compte: industriel et monétaire.
    Enfin, la monétaire n’explose pas comme les bulles habituelles, Il ne s’agit pas d’une disparition des monnaies $, £, ¥, € comme peuvent s’évaporer des valeurs boursières, mais d’une simple dissipation de leur valeur propre par sur-production.
    Avec celles des crédits, des bourses (Wall Street à plus de 17 000, allez voir son niveau de 2007), de l’immobilier international, et il doit en exister d’autres en fond de tiroirs, nous allons avoir bientôt droit à la plus inimaginable banqueroute qu’il n’ai jamais pu exister.
    Alors, laissons leurs petits délires aux euromaniaques, ils seront sous peu balayés par ce raz-de-marée.
    Pensez-vous vraiment que l’Union-Européenne puisse réellement résister à un tel choc?
    Il s’agit en effet d’une bulle industriel puisque, à force chercher les salaires les plus bas, les, pas seulement, grands groupe ne se sont pas rendu compte que de moins en moins de gens peuvent acheter.
    Donc, chômage et baisse salariale d’un coté, fabrication à moindre coût puis surproduction de l’autre, à un moment, ça coince.
    Nous y sommes!
    Les petits malins américains, japonais, anglais et européens (eux d’une moindre façon), depuis 2008, ont cru qu’il suffisait de verser des tombereaux de liquidités sur les banques pour que reparte la machine, nada, encore aurait-il fallu que les U.S.A., le Japon et l’Angleterre aient de l’or à disposition et que ces liquidités soient directement versées pour la refondation des infrastructures, les sots…
    Les pays d’Europe, eux, le garde précieusement dans leurs coffres (si ce n’est ce …….(à remplir) de Sarkozy qui à vendu une partie du nôtre à peu de frais).
    Il aurait aussi fallu que chacun ferme ses frontières: chacun chez soi et les vaches seront bien gardées!
    Alors, maintenant que nous voyons se fermer les magasins de proximité, bientôt les super-marchés comme aux Amériques, que le commerce international (maritime et aérien) va commencer à péricliter, si ce n’est déjà fait, allez voir sur internet, je suis sûr de mon fait, même si j’en ai pas la preuve.
    C’est logique!
    Maintenant, surtout, que le dollar perd de sa légitimité avec l’affaire B.N.P.Paribas (je ne porte pas, plus de jugement de valeur sur celle-ci) et les échanges internationaux se faisant par d’autres monnaies, processus déjà enclenché depuis quelque temps mais s’est largement accéléré avec le conflit ukrainien, nous allons assister à la plus terrifiante déroute bancaire de tous les temps.
    Seulement il y a ces monnaies produites à profusion, donnant le sentiment, à nombre de décideur, que tout va bien puisque les bourses caracolent comme jamais.
    La question qui reste donc elle celle du déclencheur et, dès lors, celle de la date de cet effondrement dramatique.
    Malheureusement, il est totalement impossible de définir l’événement, donc la date, qui fera dégringoler ce jeu de domino, il peut être tout aussi bien infime que grave.
    Peut-être que de ce crash de l’avion de Malaysia Airlines, si le doute s’insinue, à tord ou à raison, sur une responsabilité, même éloignée, de la gouvernance étasunienne, pourrait en être ce détonateur.
    (Ah, j’oubliais les bons du trésor américain que plus personne ne veut, bof, juste un accélérateur de cet incendie déjà puissant.)

      +0

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 19.07.2014 à 19h38

      Tout à fait d’accord avec votre analyse, en particulier sur la société à deux vitesses : “En fait une société à deux vitesses est en création lentement sous nos yeux.Le top et les largués ou presque largués. La classe moyenne ou ce qu’il en restera va fondre comme neige au soleil.” A la base, il y a le fait qu’ils s’en f… du chômage, les pauvres ne peuvent pas se révolter, et les flics ont de plus en plus de moyens pour limiter la casse dans les manifs.

      Le seul point sur lequel j’ai des doutes, c’est la pérennité du système financier. Comme vous dites, ils ne préparent pas de krach, mais il pourrait arriver sans crier gare. Beaucoup de riches y perdraient des plumes, les pauvres descendraient encore d’un cran, mais la structure de l’ensemble, (qui conduit à la société à deux vitesses), ne serait pas touchée.

        +0

      Alerter
      • jacqueline // 19.07.2014 à 19h47

        Pas de crash , mais un RESET ( Lagarde n’a que ce mot à la bouche ) : les dettes étant irremboursables on les efface et les US lancent une nouvelle monnaie mondial, distribuant une certaine somme, à chaque pays pour une nouvelle partie de monopoly.

          +0

        Alerter
  • R.C. // 19.07.2014 à 00h29

    On a affaire à des fous, des givrés, des secoués du bulbe qui sont tellement englués dans leur mégalomanie et leurs bouffées délirantes que le contact avec les réalités est totalement rompu.

    En temps normal, les agités hallucinés on les met à l’abri, soit avec une médication intense, soit dans des pièces hermétiques.

    Cela commence à faire un bon bout de temps que j’ai des réticences solides à l’égard du bazar européen. Mais là, je dois admettre que ça dépasse nettement ce que j’aurais pu imaginer ou craindre il y a à peine vingt ans. Nous sommes dans une dictature de la folie érigée en norme de contrainte. Le mensonge est la règle ; l’inversion des valeurs, la normalité pervertie….

    Le plus terrible, c’est que la grande masse des populations suit en bêlant alors qu’elle devrait se rebeller et donner des baffes à tour de bras à tous ces guignols qui se fichent d’elle ouvertement en racontant et en faisant n’importe quoi.

    A ce compte, l’impensable devient possible. Si les amerloques (pas le peuple mais la caste qui tire les ficelles) décident soudain qu’il est de leur intérêt que les peuples d’Europe entrent dans un conflit armé, la chose se fera. Soyons-en sûrs. Il n’y a plus de barrières, la technocratie européenne est aux ordres, précédée par une presse (écrite et audio-visuelle, qui porte bien son surnom de “merdias”) qui a abdiqué tout sens de la vérité et tout sens de l’honneur.

    La situation ukrainienne depuis novembre est parfaitement instructive à qui tente d’y voir clair et fait preuve d’objectivité. De pseudos régimes démocratiques ont donné quitus et soutenu des organisations néo-nazies ; en plein vingt-et-unième siècle !

    Un gouvernement putschiste (c’est un fait : un putsch, au sens légal, a bien eu lieu) composé pour un tiers de néo-nazis encartés pratique une politique discriminatoire et xénophobe (la chasse aux “mosquals”). Ce gouvernement fait tirer sur sa population, sur des civils innocents (le nombre de morts est de plusieurs centaines rien que chez les civils non armés : des femmes, des vieillards, des enfants, mais aussi des hommes qui seraient “en âge de porter les armes”). Non seulement aucun des gouvernements qui se sont regroupés sous la bannière étoilée n’a condamné ces pratiques meurtrières mais de surcroît ils ont renchéri sur la propagande mensongère qui consiste à accuser la Russie et faire porter sur elle la responsabilité du conflit et des victimes !

    A l’horreur des massacres sanglants se rajoute l’ignominie du mensonge et du travestissement de la vérité.

    On ne sait pas avec précision, mais, pour ma part, je suis de plus en plus enclin à parier que cette tragédie aérienne – si elle n’est pas le fruit malheureux du hasard – est le résultat d’une de ces saloperies de manipulation “false-flag” délibérée dont les néo-nazis qui grenouillent dans les instances dirigeantes de la junte sont parfaitement coutumiers (à l’instar de leurs aînés du IIIème Reich…).

    Qui peut encore croire à l’Europe incarnée par l’Union européenne ? Qui, après Maïdan, peut-il encore avoir la moindre illusion et la moindre indulgence pour une telle institution mortifère et vicieuse au plus haut degré ?

      +0

    Alerter
  • Tout va très bien // 19.07.2014 à 00h52

    Profitons tous de ce blog et de l’extraordinaire travail d’Olivier .
    J’ai idée que d’ici quelques mois ce site sera fermé pour apologie du terrorisme ou plus subtilement pour homophobie ou racisme.

      +0

    Alerter
  • Alexandria // 19.07.2014 à 01h22

    Pour information (bien tardive…) : la résolution signée par les parlementaires membres de la GUE / NGL
    http://europe.jean-luc-melenchon.fr/2014/07/18/resolution-sur-la-situation-en-ukraine/

      +0

    Alerter
  • Françoise D. // 19.07.2014 à 01h55

    Pour ma part, j’ai été dégoûtée par le parti-pris évident du correspondant de France 2 à Moscou au 20 heures (Alban Mikoxzy ?) : il se moquait ouvertement des réactions de Moscou.

    Il s’agissait d’une caricature (pour donner l’impression d’être impartial en apportant le point de vue de Kiev et de Moscou), Alban ne reprenait aucune des questions de Moscou :

    http://rt.com/news/173976-mh17-crash-questions-ukraine/

    Il reprenait par contre un bobard dénoncé par le Kremlin depuis hier (17 juillet) : que Poutine serait passé dans le même coin:

    http://rt.com/news/173672-malaysia-plane-crash-putin/

    Le tout pour décrédibiliser Poutine et la Russie.

      +0

    Alerter
  • Houille // 19.07.2014 à 01h59

    malheureusement dans la droite ligne de tout ce que fait l’ue, das gens peuvent bien mourir tant que ça ramène l’Ukraine dans le giron occidental

    Il y a des émanations de la commission, dont les membres ont monté une association afin de récolter des fonds pour le matériel de l’armé ukrainienne et en font la publicité sur leur site.
    matériel fourni: au minimum des batteries pour char et véhicules blindés de combats, du matériel pour transporter les chars sur des wagons

    http://quandcafaithouille.blogspot.fr/2014/07/lue-et-la-propagnade-pour-leffort-de.html

      +0

    Alerter
  • caroline Porteu // 19.07.2014 à 02h01

    Les médias américains se lâchent . Ils ne sont pas dupes
    Bravo à eux

    Un peu hors sujet mais pas tant que çà

    Ukraine’s Security Service Has Confiscated Air Traffic Control Recordings With Malaysian Jet
    http://bit.ly/1oRCSgg

      +0

    Alerter
  • LAD // 19.07.2014 à 02h16

    Vraiment pathétique… Si, à défaut d’un missile, une météorite pouvait s’écraser sur le Parlement Européen pendant une session … ce serait vraiment rendre service à l’humanité …

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 19.07.2014 à 03h41

    République bananière d’Ukraine, épisode 2, saison 2.

    États-Unis 1 – Allemagne/France 0

    http://www.realpolitik.tv/2014/07/republique-bananiere-dukraine-episode-2-saison-2/

      +0

    Alerter
    • DUGUESGLIN // 19.07.2014 à 08h54

      Très bien Xavier Moreau.
      En tant que Saint-Cyrien sa compétence militaire semble fiable.

        +0

      Alerter
  • Serge // 19.07.2014 à 03h54

    Merci vérité2014 pour votre commentaire et vos infos,votre pseudo n’est pas usurpé .

      +0

    Alerter
  • Serge // 19.07.2014 à 04h16

    L’UE,terrain de jeux favori de la prédation mondialiste américaine .”Consommation sans frontières” .
    Elle a été faite pour çà non ?
    🙂
    Comme dirait Valls : “quand même ! “

      +0

    Alerter
  • PA.Québec // 19.07.2014 à 04h26

    La vidéo des chefs séparatistes interceptés en train de parler de l’avion civil descendu dans le Donbass serait un faux grossier (date de création avant l’événement entre autre) :

    http://www.zerohedge.com/news/2014-07-17/ukraine-releases-youtube-clip-proving-rebels-shot-down-malaysian-flight-mh-17

      +0

    Alerter
    • ANNA // 19.07.2014 à 07h46

      Surtout ces vidéos sont INVÉRIFIABLES !
      Il faut faire une reconnaissance vocale pour pouvoir affirmer que c’est un tel ou tel séparatiste, qui parle…
      Ce n’est pas comme avec Mme Ashton ou Nuland au téléphone, elles sont reconnaissables

        +0

      Alerter
  • bul // 19.07.2014 à 06h33

    je suis étonnée qu vous soyez tellement étonné qu’une dictature se comporte comme une dictature, il me semble que nous l’avons suffisamment démontré, à quoi d’autre vous attendiez vous ?
    notez bien, cette fois, que ce traitement n’est pas réservé à l’europe de l’est, et que toutes les mesures nécessaires seront prise en europe de l’ouest si les populations s’avisaient de se comporter d’une façon différente que ce qui est attendu par l’oligarchie américano-germanique (américano en premier puisque les allemands ne sont autorisés à pousser leurs pions par les us que si ils poussent les pions des us en même temps), tenez vous le pour dit, en jouant le jeu d’un parti français qui ne tient pas compte de cette réalité vous jouez un jeu dangereux (le mot est un peu faible), compte tenu de l’influence médiatique que vous avez votre comportement n’est pas sérieux, nous attendons autre chose de votre part…

      +0

    Alerter
    • bul // 19.07.2014 à 06h39

      allez vous enfin prendre conscience de la gravité de la situation ?

        +0

      Alerter
  • ANNA // 19.07.2014 à 07h02

    Je ne suis pas une experte, mais j’ai lu que le “mémorandum de Budapest de 1994” sur l’Ukraine n’a pas été paraphé en finale par les signataires, et que le secrétaire de l’ONU Par Gi Moon l’ait remarqué aux début de ces événements tragiques…

      +0

    Alerter
  • Clémentine // 19.07.2014 à 07h33

    Il existe un site très bien fait pour regarder qui a voté quoi au pseudo parlement européen :
    http://www.votewatch.eu/en/term8-situation-in-ukraine-joint-motions-for-a-resolution-vote-resolution.html

      +0

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 19.07.2014 à 08h15

    Dans les pays européens le débat semble changer, et de façon visible en France.
    Le clivage habituel gauche/droite s’estompe. Un nouveau débat prend forme entre ceux qui soutiennent l’européisme et ceux qui s’y opposent. Entre ceux qui décident à notre place et ceux qui veulent rendre aux peuples européens le droit de choisir.

    Des gens de diverses sensibilités se rejoignent dans leurs analyses face à une UE qui décide pour eux et même contre eux.
    Il est évident que la politique de division des européens n’a pas l’assentiment des peuples. Le “tous contre la Russie” (qui est aussi un pays européen) lève bon nombre de protestations que les européistes soumis essaient de contourner.
    Nous sommes donc bel et bien à un tournant fondamental pour notre avenir en tant que pays indépendants en Europe.
    C’est une guerre de civilisation.

      +0

    Alerter
    • C Balogh // 19.07.2014 à 08h39

      Bonjour,
      Il y a peu j’ai eu l’occasion de cotoyer une demoiselle de 16 ans, et là, je me suis dis c’est grave.
      Cette jeune fille adore l”anglais, adore l’Europe, n’a eu de cesse de me vanter tous les bienfaits de l’ue et du modèle américain…..cette jeune fille est en “s” , c’est une tronche, comme qui dirait et elle se destine à la médecine.Elle n’a pas l’air de manquer de neurone mais n’empêche, elle est bercée depuis qu’elle est née par nos merdias, la tv réalité, des profs fourestiens, cuisinée à la sauce mondialiste.C’est grave, grâce au despotisme des merdias, cette jeune-fille n’a plus les moyens d’excercer la critique.
      Lorsque j’ai voulu émettre un doute sur le bien fondé de l’ue et des usa, elle m’a dit, qu’évidemment, il fallait avoir les moyens de comprendre…..
      Côtoyer fourest ou l’un de ces experts laisse des traces et quand on sait que bcp de profs en fonction le sont pour leurs idées ultra-mondialistes, c’est à dire, dictatoriales, y a de quoi se faire du souci.
      C’est un peu comme au Pakistan mais en plus doux, ils les conditionnent à l’école.

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 19.07.2014 à 13h07

        ta remarque est très juste @balogh, il faudrait apprendre dès le plus jeune age à nos enfants à savoir discerner le vrai du faux ou du moins à savoir analyser une information sans à priori.

        Mais la je reconnais que c’est pas simple, par contre je ne suis pas sur qu’attaquer les profs soit pertinent, la première éducation commence à domicile.

          +0

        Alerter
        • C Balogh // 19.07.2014 à 20h58

          J’aimerai apporter une précision, je n’avais pas l’intention d’attaquer tous les profs, seulement ceux profitant des bourses mieux que les autres parce que malléables à merci, nous en avons évoqué plusieurs sur ce blog, fourest par exemple.

            +0

          Alerter
  • perceval78 // 19.07.2014 à 10h13

    Les 2 questions posées par le représentant Front National lors du débat sur l’ukraine.

    1) source :
    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+CRE+20140715+ITEM-008+DOC+XML+V0//FR&language=FR

    Jean-Luc Schaffhauser (NI), Je voudrais juste dire à Elmar Brok, lorsqu’on traite de fasciste en
    l’occurrence Svoboda et Pravy Sektor, qu’ils étaient soutenus par l’Occident et les États-Unis, même si par la suite, effectivement,
    ils ont perdu aux élections. Donc, attention quand on menace et quand on critique nos amis et ceux qui essaient de mettre la vérité de
    fasciste. Cette fois, comme par hasard, les fascistes sont du côté de ce que vous appelez, à tort d’ailleurs, l’Occident.

    2) http://www.youtube.com/watch?v=th6YKlKCiMk

    Jean-Luc Schaffhauser est membre de l’Opus Dei, il ne s’en cache pas (vers 1m40)
    =
    http://www.youtube.com/watch?v=2xSQCWpSzuw
    =

      +0

    Alerter
  • jacqueline // 19.07.2014 à 11h25

    Alors que j’étais optimiste avec la prochaine défaite militaire des ukrainiens, qui aurait pu aboutir au retournement de la population pro ukraine contre les fachos et oligarques ( quand on voit les mères de soldats ukrainiens prendre les militaires à partie c’est plutôt bon signe ), aujourd’hui je me demande comment Poutine et les rebelles vont se sortir de ce piège de l’avion malaisien.

    Les cons ça ose tout !

    Pour que nos dirigeants européens se mettent tous à plat ventre devant les américains, je me demande quel chantage ils leur font subir, à peine élus..

    Idem pour Obama qui n’a plus les manettes, il obéit à la CIA qui a retrouvé son ennemi préféré, s’il ne veut pas finir comme Kennedy..

    Ils sont prêts à toutes les ignominies.

      +0

    Alerter
    • C Balogh // 19.07.2014 à 12h28

      à ce stade, je n’ai plus beaucoup d’espoir sauf que, paradoxalement, ce sont peut-être les firmes qui auront le poids nécessaire pour stopper cette folie.
      La Russie est enfermée, piégée, si elle agit, il y aura la guerre, si elle n’agit pas, il y aura la guerre(projet de la suprême provoc:reprendre la Crimée).
      Avec le nucléaire, Monsanto devra attendre la semaine des quatre jeudis pour monopoliser les terres.
      Le marché doit être occupé à peser les pertes et les profits et le marché n’est pas QUE ricain.
      On “oufferait” presque, (ça sent l”aliénation…être rassurée de sa présence alors qu’il est lui-même le plus grand coupable du chaos:à devenir dingue…!)

      Ces gens-là n’ont pas de pays mais ils ont des actions dans des pays.

      D’autre part, il est indéniable que la guerre enrichit les riches.
      Et comme ces avides ne sont jamais repus….

      D’un scénario à l’autre, les “dieux” font des sacrifices humains.

        +0

      Alerter
    • moderato si cantabile // 19.07.2014 à 12h56

      on leur a dit peut être que des avions européens pouvaient aussi avoir des “accidents”, vu que il n’y a presque plus d’endroit dans le monde (hors UE) où les généreux amoureux de la paix et de la liberté, n’aient pas vendus des armes de tout type à toute sorte de “rebelles”, bien plus fous que ceux d’Ukraine qu’on s’acharne à appeler TERRORISTES.

        +0

      Alerter
  • Scrib // 19.07.2014 à 13h05

    Super résolution….
    On commence par dire a l’Ukraine ce qu’elle doit et comment le faire pour plaire au parlement…
    Mais ce n’est pas ça qui l’interpelle le plus…

    Pour moi le meilleur :
    La Russie doit rendre imperméable ses frontière.
    Donc elle deploit des moyens humains….
    Mais il ne faut pas de moyens humains car ce sont forcément soit des agents infiltrés, soit des mercenaires, soit des militaires, etc…
    Donc ils sont priés de reculer…
    Donc l’UE dit que la frontière est une passoire…

    Tout est fait pour rendre la vie impossible a Poutine.

    Facile dans ce cas de le diaboliser…
    Il fait un appel au cessez le feu = on augmente les sanctions envers la Russie
    Il dit rien = on dit qu’il participe pas et on augmente les sanctions…

    Mais bien sur c’est lui le belliqueux…

      +0

    Alerter
  • Lux in Tenebris Lucet // 19.07.2014 à 13h21

    Bonjour

    Ce qui est inquiètant c’est que chaque jours apporte sa nouvelle surrenchère belliciste .
    Les arsenaux nucléaires sont suffisamment approvisionnés pour anéantir toute trace de vie à la surface de la planète.
    Un état d’esprit “footeux” ou chacun semble préoccupé essentiellement par sa propre logique de camp s’est définitivement installé … IRRATIONNEL !!!
    Il n’y a qu’une observation à effectuer : ” Fin de Civilisation “.
    En espérant que tout celà ne dégénère pas plus avant …
    C’est peut être aussi les dommages collatéraux de l’obus du marché de Markale qui nous reviennent brutalement pour payer nos dettes de lacheté…

      +0

    Alerter
  • jacqueline // 19.07.2014 à 18h17
  • Wilmotte Karim // 20.07.2014 à 02h51

    Que la Russie menace de couper la route afghane, juste pour voir…

      +0

    Alerter
  • Jeanba Ba . // 20.07.2014 à 23h00

    ” le Parlement Européen a adopté hier (avant le crash) une résolution commune PPE-S&D-ADLE-ECR (donc si je traduis en français : UMP-UDI-PS-Verts)”

    Olivier, votre tournure de phrase laisse à penser que l’ECR est le groupe parlementaire des écologistes. Ce qui est faux. Leur groupe s’appelle les Verts/ Alliance libre européenne, connue sous le sigle ALE . Cela dit l’ALE fait parti des groupes qui ont présenté cette résolution et ils ont massivement voté pour.

    C’est donc une résolution PPE-S&D-ADLE-ECR-ALE
    L’ECR est un groupe formé par des partis eurosceptiques de droite:
    Les conservateurs britanniques de David Cameron
    Le PIS polonais, traditionnaliste, catholique, créé par les frères Kachinsky.
    L’ODS tchèque, à la fois ultra-libéral et europhobe.
    etc….
    Que des gens charmants, en somme.

    Comme quoi, l’impérialisme européen permet de réunir, dans un même vote, ces zigs là, et les écolos. Eux qui ne peuvent pas se blairer le reste du temps!
    C’est-y pas beau, l’Union Européenne, hein ?

      +0

    Alerter
  • zebulon // 21.07.2014 à 05h27

    Voilà donc le dernier acte d’une élite qui gouverne sans mandat :
    la capacité à produire de la haine pour les 100 prochaines années
    ce qui compte c’est se maintenir en place, le reste n’est que littérature
    ………………………………………………………………………………………………..
    l’avantage c’est qu’ils écrivent ce qu’ils sont en train de faire
    tellement soucieux de justifier leur politique, leur droit et leur vérité inspirée
    ——————————————————–
    évidemment il est possible qu’il n’y ait bientôt plus d’endroit pour en discuter
    il suffira de se reporter à la rubrique obsèques pour suivre les progrès

    avec de tels alliés pas besoin d’e…….

    pour ceux qui ont la mémoire courte, relisez les derniers traités ratifiés, et vous aurez une petite idée de comment ils vont être appliqués.

    Finalement la constitution de la cinquième république est réellement incompatible avec ce que devient l’ue, c’est pourquoi après de multiples contorsions la république sera dissoute.

    çà fera juste une commémo de plus…

      +0

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 21.07.2014 à 06h47

    La question est de se donner des moyens de lutte contre la désinformation et le mensonge. Certes la”toile” en est un mais il ne suffit pas. L’information “officielle” continue à sévir sans que le peuple soit vraiment informé par des débats contradictoire des éléments de preuve etc..En bref de vrais débats démocratiques dépassionnés et contradictoires pour une vraie démocratie.
    Seuls ceux qui font l’effort de s’informer par eux-mêmes peuvent avoir une vision plus juste de ce qui se prépare en Europe et dans le monde. Des chaines privées par la TNT par exemple où d’autres moyens télévisuels .Mais comment faire, quels moyens trouver?
    C’est le combat pour une vraie information, comme Olivier le fait, mais comment accroître cette action? Le “petit écran” pour le moment reste prédominant. Il devient urgent que le peuple ait accès au vrai débat dont dépend son avenir.

      +0

    Alerter
  • VladimirK // 21.07.2014 à 16h54

    Moi, je trouve ça génial : après la Yougoslavie, on a trouvé pleins de Kalachnikovs à Marseille et dans les banlieues en France, avec la libre circulation Ukraine-UE, certains vont pouvoir se régaler : avec de l’uranium appauvri ukrainiens, certains vont pouvoir s’en faire des camions de la Brinks et de Loomies.

    Il va y avoir de quoi faire pas mal de reportages TF1 avec ça !

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications