Les Crises Les Crises
19.juin.202219.6.2022 // Les Crises

Revue de presse du 19/06/2022

Merci 69
J'envoie

La revue de presse où l’on comprend mieux pourquoi la macronie ne parle ni bilan ni projet, laisse s’exprimer un minimum d’affidés (visant au final à entretenir l’abstention) ; mais aussi les effets collatéraux et les « opportunités » de la guerre en Ukraine ; ou encore les boucheries israëliennes, chinoises et étatsuniennes. Merci à nos contributeurs, et bon vote…

DÉMOCRATIE

Shireen Abou Akleh par Jacques Marie Bourget, un rescapé des snipers israéliens

"L’accumulation d’une barbarie à visage humain, suicidaire pour Israël, fera un jour sauter le manteau de plomb qui veut étouffer la Palestine. Cinquante cinq (55) ; le nombre de journalistes palestiniens tués par les forces d’occupation israéliennes depuis l’an 2000, date du début de la deuxième intifada et à 16 le nombre des journalistes palestiniens emprisonnés."

Source : Madaniya

Il y a 33 ans , place Tiananmen, 15 minutes d'apocalypse en photos

"Neuf clichés exceptionnels d’un étudiant chinois qui a photographié la violence de la répression de juin 1989 et nous a confié ses photos."

Source : L'Obs

Anatomie d’une campagne médiatique contre la gauche (3/3)

"Le rassemblement de gauche Nupes (LFI-PS-EELV-PCF) pour les élections législatives a déclenché, dès ses débuts, une vaste séquence médiatique de dénigrement. « Mépriser, délégitimer » fut le premier acte des chefferies éditoriales, auquel s’est ajoutée une campagne de stigmatisation, les commentateurs les plus en vue n’ayant eu de cesse d’affubler la Nupes de l’estampille saugrenue d’« islamo-gauchiste ». Dans ce troisième et dernier volet, nous analysons la traque et les procès en « reniement » contre les « déviants » de la social-démocratie, lancés par les grands médias, étincelants dans leur rôle… d’acteurs politiques."

Source : Acrimed

ENVIRONNEMENT

Journée mondiale des océans : les aires marines protégées sont menacées par un décret

"Un décret paru le 13 avril 2022 au Journal officiel redéfinit la notion d'aire marine protégée : il autorise les activités humaines à impacts "limités" dans les zones de protection forte. A l'occasion de la Journée mondiale des océans, le 8 juin, l'association Bloom appelle le gouvernement à retirer ce texte de loi, qu'elle juge dangereux pour la biodiversité et le climat."

Source : Sciences et Avenir

"Il faut se rendre a l'évidence"... Un village du Var à court d'eau avec la sécheresse

"Classé parmi les plus beaux villages de France, Seillans et une partie de ses 2.000 habitants n’ont plus d’eau. La source est à sec et le fond de la nappe phréatique touchée. Des camions-citernes font quotidiennement des allers-retours tandis que des habitants sont restreints à 150 litres par jour."

Source : 20minutes

Pour le patron des chasseurs, la canicule est une « manipulation » de la Nupes

"La météo est-elle du côté de la Nupes ? Tel semble être l’avis de Willy Schraen, le patron des chasseurs. Dans « Les Grandes gueules » sur RMC, Willy Schraen a réussi la prouesse de connecter la vague de chaleur, les législatives et la coalition de gauche. Selon le patron des chasseurs, parler autant de la canicule en France revient surtout à pousser les candidatures de la Nupes."

Source : Charente Libre

FRANCE

Le chaos au Stade de France est l'aboutissement des politiques françaises de gestion des supporteurs

"Le fiasco de samedi, lors de la finale de la Ligue des champions, n’est pas une surprise. Le choix du tout répressif a entretenu l’incompétence des pouvoirs publics dans la gestion des supporteurs."

Source : Le Monde

Sylvain Maillard : « Instaurons une TVA sociale ! »

"Député LREM, ancien centriste et par ailleurs chef d'entreprise, Sylvain Maillard relance l'idée d'une TVA sociale pour réindustrialiser la France. Loin de faire l'unanimité, cette vieille lune a déchiré le monde politique à plusieurs reprises. En 2007, Jean-Louis Borloo a fait perdre une cinquantaine de sièges à la droite à l'Assemblée nationale, en glissant que le gouvernement songeait à l'instaurer. En 2012, le président du Parti radical avait changé son fusil d'épaule et se déclarait « très prudent et très réservé » quant à son instauration. Ce qui n'a pas empêché en 2012, à la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy, l'Assemblée nationale d'adopter la TVA sociale, consistant en une augmentation de la TVA de 1,6 point. François Hollande avait promis de la supprimer sitôt élu. Ce fut chose faite dès juillet 2012." [La TVA comme un non-impôt ou ce qui nous attend si...]

Source : Le Point

Terres agricoles : l’équivalent de la région Paca a disparu en cinquante ans

"Les terres agricoles sont en piteux état. C’est ce que décrit la dernière édition du rapport annuel de l’antenne nationale des sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer), publié le 24 mai. L’organisme y dresse un panorama inquiétant de l’état du marché foncier rural. Urbanisation, concentration des exploitations, accaparement des terres… Ces dynamiques se sont accentuées l’année dernière, mettant en péril l’essor d’un modèle agricole respectueux du vivant. Premier constat : l’urbanisation s’est envolée en 2021. 33 600 hectares de terres agricoles (soit l’équivalent de 48 000 terrains de foot) ont été vendus pour être artificialisés. Cela représente une hausse de 23,5 % par rapport à 2020. Ce niveau est « inédit » depuis 2009, précise le rapport."

Source : Reporterre

GÉOPOLITIQUE

"Saigner la Russie"

"En février dernier, quelques jours avant l’invasion russe, le président Joseph Biden a intimé aux Américains de quitter l’Ukraine dans les quarante-huit heures. Depuis, les États-Unis sont revenus dans ce pays, mais autrement."

Source : Le Monde Diplomatique

MATIÈRES PREMIÈRES

Une semaine catastrophique pour le gaz naturel

"Rien ne semble plus arrêter les mauvaises nouvelles pour le gaz naturel. Il vient de passer une semaine exécrable. Une explosion dans un terminal aux USA, John Kerry critique les pratiques gazières et le Congrès Américain qui dénonce les fuites de méthane cachée par les exploitants de schiste aux USA."

Source : 2000 Watts

Gaz : Moscou réduit de 40 % les livraisons à l’Europe via Nord Stream

"Le géant russe Gazprom a annoncé mardi baisser de plus de 40 % sa capacité quotidienne de livraison de gaz vers l’Allemagne via le gazoduc Nord Stream, des équipements nécessaires (dont des compresseurs) n’ayant pas été livrés par le groupe allemand Siemens. « Les livraisons de gaz via le gazoduc Nord Stream ne peuvent être assurées que jusqu’à un volume de 100 millions de m³ de gaz par jour au lieu des 167 millions de m³ par jour prévus », a indiqué le groupe dans un communiqué publié sur la messagerie Telegram. Malgré l’intervention militaire russe en Ukraine, l’Allemagne continue d’importer près de 35 % de son gaz depuis la Russie, même si cette proportion était de 55 % avant février."

Source : Sud Ouest

RÉFLEXION

Alimentation, famine et guerre

"La guerre russo-ukrainienne est un désastre pour l’approvisionnement alimentaire mondial, mais le problème se profilait bien avant cela. La chaîne d’approvisionnement alimentaire est mondialisée. La crise de 2008 a commencé à perturber cette chaîne fondée sur des multinationales contrôlant l’approvisionnement des agriculteurs du monde entier. Ces sociétés dirigeaient la demande, généraient l’approvisionnement en engrais et dominaient une grande partie des terres arables. La crise venue, elles ont perdu des profits, ont dû faire des coupes dans les investissements et accroître la pression sur les producteurs dans le « Sud Global ». S’il est une chose qui prouve que les famines et l’insécurité alimentaire sont le fait de l’Homme et non des aléas naturels, c’est bien la crise alimentaire actuelle qui met des millions de personnes au bord de la famine."

Source : Révolutino Permanente

ÉCONOMIE

Embargo de pétrole russe - "On est en train de se mettre en situation de récession"

"Avec Nicolas Meilhan, membre des Éconoclastes, ingénieur en énergie."

Source : Sud Radio

Vers la fin de l'hégémonie du dollar ?

"Depuis plus d’un demi-siècle, le dollar américain domine en tant que monnaie de réserve internationale. Cette hégémonie vigoureusement protégée permet aux États-Unis de soumettre nombre de pays à leur politique et à celle de leur Banque centrale. Mais plusieurs événements récents ont donné naissance à un mouvement de dédollarisation qui ne cesse de grandir, notamment depuis le conflit ukrainien. Vers quel nouveau système monétaire se dirige-t-on ? Si l’hégémonie du dollar n’est pas menacée à court terme, deux blocs distincts, celui de l’Occident et celui des partisans d’un autre système monétaire international, semblent en train d’émerger. Dans cet article, Julien Chevalier revient sur le rôle de la monnaie américaine et la stratégie de dédollarisation de nombreux pays."

Source : LVSL

ÉTATS-UNIS

Les armes sont devenues la première cause de décès chez les jeunes américains

"Une étude qui porte sur l’année 2020, aux Etats-Unis, comptabilise 4 368 enfants et adolescents (jusqu’à 19 ans) décédés de blessures causées par une arme à feu, un taux de 5,4 pour 100 000 personnes."

Source : Le Monde

Commentaire recommandé

UBU_53 // 19.06.2022 à 09h05

« Pour le patron des chasseurs, la canicule est une « manipulation » de la nupes »
En voilà un qui a toutes les qualités requises afin de devenir un excellent ministre de l’ineptocratie qui se met en place
Il n’a oublié qu’une seule chose: accuser Poutine d’avoir déclenché cette canicule

46 réactions et commentaires

  • UBU_53 // 19.06.2022 à 09h05

    « Pour le patron des chasseurs, la canicule est une « manipulation » de la nupes »
    En voilà un qui a toutes les qualités requises afin de devenir un excellent ministre de l’ineptocratie qui se met en place
    Il n’a oublié qu’une seule chose: accuser Poutine d’avoir déclenché cette canicule

      +37

    Alerter
    • Olivier // 19.06.2022 à 15h15

      Sous un propos un peu grossier (largement carricaturé par le journaliste) il souleve pourtant une question interessante. Il se demande si le discours sur le catastrophisme ambiant autour d’un phenomene meterologique n’est pas mis en exergue par les defenseur d’un écologisme politique en période électorale. Les médias, majoritairement NUPES, peuvent tout a fait conciement ou pas, pousser le curseur et profiter de l’occasion pour favoriser leur parti pris idéologique. Ce phénomène de chaleur etait attendu puisqu’il est lié au phenomene de La Nina, il n’a donc rien de particulièrement surprenant. Il serait pour le moins idiot de s’imaginer qu’il n’y aurait jamais aucune manipulation de la question écologique.

        +6

      Alerter
      • vert-de-taire // 19.06.2022 à 15h20

        ***Les médias, majoritairement NUPES, ***

        faites excuses mais ce propos indique une furieuse tendance à apprécier les contes de fées …
        … des médias aux ordres de Washington…

          +25

        Alerter
        • Olivier // 20.06.2022 à 07h19

          Va donc falloir que je source, quelques exemples :
          – 2012 : consultation Institut Harris Interactive : 65% de la profession a votée à gauche.
          – 2012 toujours, 2 sondages interne dans les ecole de journalisme : au Centre de formation des journalistes c’est 87% des votant pour la gauche, et l’École supérieure de journalisme c’est 100% (!).
          – Marriane, 2012 toujours : 71,7% (c’était beaucoup moins avant)…

          Ca ne date pas d’hier : sondage de l’Institut SCP, 2001 sur la profession : 63% pour la gauche. Seul 6% se disent « de droite »

          Concernant les medias « aux ordres de Washington », si on regarde la couverture d’hillary Clinton pour les présidentielles de 2016, je dirais bien que ce sont les mêmes.

          Voila pour les « contes de fées ».

            +0

          Alerter
          • Kasper // 20.06.2022 à 07h34

            Vous ne devez pas beaucoup regarder la télé ni lire les journaux, vous…

            Déjà qu’est ce qu’on appelle la gauche ? Voter Hollande ca n’est pas voter à gauche.

            Ensuite certes les petites mains du journalisme ont peut être une sensibilité majoritairement de gauche, mais ceux qui décident, les patrons, les redac chefs, les éditorialistes sont tous de manière écrasante pour le libre marché, le désengagement de l’état, le flicage des chômeurs… Les medias sont de droite en France, dire le contraire c’est juste du déni.

              +20

            Alerter
            • Olivier // 20.06.2022 à 22h16

              Intéressant, nous sommes la sur la ligne de fracture.

              On progresse, de conte de fée on passe a « petite main ».
              Allez, on creuse encore. Les rédac-chef de droite ? il s’avere dans l’exemple tout recent de Challenge et de la une refusée par les journalistes que les rédac-chef s’y étaient opposés. Bronca et article sur place publique, manifestement le propriétaire a du mal a choisir une simple une sans faire d’esclandre. Et je rappel que c’est du Centre de formation des journalistes que sortent les principaux patrons de grandes rédactions (100% a gauche). Les petites mains ? Allez, encore un effort. La vérité est que les journalistes forment une caste qui s’auto-reproduit, et qu’elle ne represente nullement la sensibilité de l’opnion publique qu’elle ne respecte pas. D’ou la défiance et le désamour vis a vis de cette profession. En même temps ils sont largement sous perfusion de l’etat, donc acheté. Ce confort leur permet de mepriser la population. Vous parliez déni ?

              « Voter Hollande ca n’est pas voter à gauche. » en effet, avec un compas aussi déréglé, il n’est pas compliqué de voir de la droite partout, surtout ce qui est a droite de l’extreme-gauche en fait. Je crois surtout que vous ne regardez ni ne lisez jamais de véritable journaux de droite. Ca vous ferait un choc.

              Aura-t-on droit a une enquette de ce blog pour nous reveler la vérité ? Ce serait intéressant non ?

                +2

              Alerter
            • Kasper // 21.06.2022 à 01h05

              @Olivier ouais… On en reparlera quand on aura vu un syndicaliste ou un gilet jaune à qui on parle aussi poliment qu’a Carlos Ghosn ou Arnault sur un plateau télé…

                +9

              Alerter
            • Olivier // 23.06.2022 à 07h09

              @Kasper

              Si vous parlez de différence de traitement et de gilet jaune, vous faite mal. Les premières semaines du mouvement, avant sa recupperation par les syndicats et une certaine mensuetude médiatique, les GJ ont été villipendés sans vergogne par les journalistes car ils échappaient aux syndicats et n’avaient pas la bonne couleur médiatique. Ce n’est qu’une fois la recupperation effectuée qu’ils ont accedés aux plateau de tv et a une visibilité plus positive. La ligne veritable de fracture ne se fait plus sur l’argent, mais sur la France périphérique. Les somewhere vs anywhere de David Goodhart.

                +0

              Alerter
          • Ellilou // 20.06.2022 à 14h38

            Gauche ne veut pas dire Nupes, camarade 🙂
            En 2012 Gauche= PS… voilà, voilà 🙂

              +2

            Alerter
          • Guise // 20.06.2022 à 23h02

            Olivier, Sans parler de la fiabilité des « sources » (des sondages, on sait ce que ça vaut, dernier exemple en date le score Mélenchon à la présidentielle, sous évalué de plus de 5%), peu importe la « sensibilité » des journalistes : si leurs patrons, les quelques familles de milliardaires à la Niel et Dassault, font pression pour que les journalistes fassent de la propagande de droite, ils feront de la propagande de droite. Qu’ils se disent de gauche FO ou de droite complexée à la Hollande, leur dépendance à leur patron est trop forte pour que leur « sensibilité politique » puisse s’exprimer de toute façon.

            Leurs patrons mettent en tête de gondole des racistes qui font de la propagande pour les libéraux. C’est ça qui compte, parce que c’est cette propagande qu’on doit subir. Ce que pense le mec qui tient la perche…

            Quant à dire qu’Hollande est de droite : il suffit de regarder les faits, plutôt que d’écouter les paroles. Dans les faits, il a fait une politique de droite : pro-patrons, pro-grand bourgeois, et il a travaillé à la destruction du service public. Donc il est de droite, logiquement.

              +7

            Alerter
            • Olivier // 21.06.2022 à 00h18

              Vos lignes de defense consistent a tenter une definition discutable de ce que serait la gauche et une décridibilisation par fausse comparaison, sans prendre le temps d’analyser. Pour les écoles de journalisme, ce fut des simulations électorale. Pour Marianne, il s’agit d’une votation également puisque le journal est le seul a sonder ses journalistes, et enfin Harras est une consultation. Il y a la un faisceau de présomptions, de sources multiples, qui devrait vous questionner ? manifestement non.

              Si je suis votre critique, il est possible que les résultats divergent de la réalité, quelques journalistes de sensibilité différente n’osent peut-être pas s’afficher publiquement par peur de la mise a mort social. Un exemple avec l’opera de Paris tout récemment devrait illustrer mon propos. Je vous rassure, je reconnais la toxicité de la pression de l’argent et du pouvoir sur le métier.

              Imaginer que l’homogeneité politique de la masse des journalistes a tous les niveaux (vous le reconnaissez, on progresse) n’aurait aucun effet sur les publications, le ton ou la selection des infos est de l‘ordre du conte de fée pour resservir un plat. Reste le respect de l’opinion public et la diversité des points de vue, curieusement absent de l’argumentaire. Ce dernier coince sur un fait : le service public, sans « patrons » et en roue libre (voir lien ARCOM + bas). Et je n’ai pas encore parlé de l’AFP dupliquée par toutes les rédactions. Je me souviens d’un Melanchon à un pot de départ (2014) d’ailleurs. De droite lui aussi ?

                +2

              Alerter
          • Lazslo // 22.06.2022 à 08h26

            Merci Olivier, mais ne faites-vous pas la confusion entre ceux qui travaillent (les journalistes) et ceux qui possèdent et dirigent (propriétaires) ?
            Il est de notoriété publique que les propriétaires des principaux médias tv, journaux, … sont des soutiens actifs de macron.
            De fait les journalistes mangent leurs chapeaux et font ce qu’on leur dit. Sinon ….
            Cordialement

              +2

            Alerter
            • Olivier // 23.06.2022 à 00h00

              Merci, mais non. Je vous retourne la question, vous semblez entretenir la confusion avec le dytique du maitre d’ouvrage et du maitre d’oeuvre, en imaginant ce dernier sans pouvoir ni marge de manoeuvre, ce qui dédouane opportunément ce dernier de ses responsabilités.

              J’ai déjà répondu a ces points plus haut, et la question du service public est absente encore une fois. Cette jolie histoire des gentils contre les méchants ne se vérifie pas dans les chiffres ni dans les faits. Dernier en date, voir le graphique du Quotidien.

              Et je vais même pousser plus loin : l’orientation politique ne devrait pas être un insurmontable problème si chacun travaillait en conscience et dans le respect de la charte de Munich. Mais il n’en est rien et ce deux poids deux mesures qui instrumentalisme l’information pour pousser un agenda politique est insupportable. Il abime l’exercice démocratique, renforce l’abstention, il nous empêche de faire les bons diagnostique et les bons constats en sabotant les outils nécessaire a un regard critique. Le manque de pluralisme savamment entretenu est un poison.

                +0

              Alerter
      • Ellilou // 20.06.2022 à 14h36

        Les médias majoritairement NUPES….celle-là, elle est excellente: de quels médias parlez-vous? A part dans les médias dits alternatifs, où l’on trouve soit une indifférence soit une bienveillance, absolument tous les médias et journalistes, publics et privés confondus, ont montré les dents et grogné comme de bons chiens de garde dés que la possibilité d’un bon résultat de la Nupes est apparue?
        Ne soyez donc pas ridicule, détestez les autant que vous voulez mais soyez au moins réaliste…qui manipule qui?

          +9

        Alerter
        • Olivier // 20.06.2022 à 22h24

          Pour vous démentir, rien ne vaut les chiffres pour sortir du ressenti de militant. Je pense qu’il serait souhaitable que vous remettiez en questions vos certitudes et votre sensibilité.

          Je vous invite a vous rapprocher du site de l’ARCOM (ex CSA) qui comptabilise les temps de parole. Nupes y est largement surepresenté surtout dans le service publique. Un exemple expliqué ici https://www.lepoint.fr/elections-legislatives/la-france-insoumise-chouchou-des-medias-les-chiffres-le-prouvent-21-05-2022-2476502_573.php
          https://www.leparisien.fr/elections/legislatives/legislatives-pourquoi-la-nupes-a-t-elle-eu-la-moitie-du-temps-de-parole-radio-et-tele-en-mai-08-06-2022-343IEHEOHNEFHIL56BFC52FFHQ.php

          Je me demande réelement si nous partagons la même réalité. Quel sont vos preuves factuelle pour soutenir vos propos ? Réaliste disiez-vous ?
          L’Arcom :
          https://www.arcom.fr/actualites/legislatives-2022-consultez-les-regles-fixees-par-larcom-et-les-releves-de-temps-de-parole

            +4

          Alerter
          • Cévéyanh // 23.06.2022 à 22h14

            Les temps de parole décomptés comprennent uniquement de discours ou d’interviews ? Si interviews, les journalistes interrogeaient des humains politiques de la NUPES en les discréditant ou en les encensant ? Car deux heures en discréditant/en contredisant/en coupant la parole ou trente minutes d’encensement/sans contredisant des paroles ont un impact différent sur le public.

            Voici un exemple, un extrait du passage de Ruffin interviewé par deux journalistes de FranceInfo tv le 10/05/22 : https://twitter.com/franceinfo/status/1523918240577056768

              +1

            Alerter
            • Olivier // 24.06.2022 à 14h14

              Un seul exemple. J’ai écouté, Bof, Ruffin peine a dérouler sa doxa, l’oral est poussif, les journalistes font presque leur travail. Il n’y a rien la de tres choquant, c’est aussi un peu le jeu. Vous ne voudriez pas non plus un tapis rouge déroulé systématiquement des qu’il y a un petit coup de pression ?

              Un contre exemple : https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-du-mercredi-04-mai-2022-3033298

              Fabien Roussel, communiste. Une interview confortable qui lui permet de largement dérouler sa pensée. Dans les deux cas, une interview reelement musclées aurait eu une autre dimension.

              Ici un article elogieux (« Historique »)
              https://www.radiofrance.fr/franceinter/la-france-insoumise-et-les-ecologistes-concluent-un-accord-en-vue-des-legislatives-8347802

              Ici une façon détournée de lister le programme l’air de rien.
              https://www.radiofrance.fr/franceinter/nupes-quelles-sont-les-mesures-sur-lesquelles-lfi-pcf-ps-et-eelv-ne-se-sont-pas-accordes-6389040

              Reste au final la surpresentation du NUPES, comme indiqué précédemment.

                +0

              Alerter
            • Cévéyanh // 27.06.2022 à 20h04

              Pourquoi il y a un coup de pression si selon vous les services publiques sont des médias de la NUPES ? Et non, je ne souhaite pas un tapis rouge de la part des journalistes. Par contre, les journalistes ne sont pas neutres pour moi même s’iels essayent le plus possible de l’être car chaque personne perçoit le monde différemment, ont une expérience de vie différent, des biais cognitifs et peuvent être aussi dans un effet bulle comme tout le monde. https://www.youtube.com/watch?v=s3UW-a5Lgcc
              Alors plusieurs visions de journalistes ou de personnes sont intéressantes à écouter/lire. Cela peut essayer d’éviter de rester dans cet effet bulle, de ne plus vouloir comprendre l’autre et d’avoir une morale d’hooligan. https://www.youtube.com/watch?v=ki26tUbxpnU

              Je ne trouve pas que l’interview de Roussel est un contre exemple (je n’ai écouté que les 8 premières minutes) car :

              – Demorand questionne : « […] accord est un mariage de raison, de coeur ou plus prosaïquement un mariage d’intérêts et de circonscriptions » ? -> pourquoi « plus » et « prosaïquement » ? Il semble dire que c’est cette troisième raison qui est la vraie et qui n’est que prosaïque. Ce n’est pas un journaliste en faveur de la NUPES.

              – Salamé répond « Non, pas tout, pas tout! » lorsque Roussel dit qu’avec cette accord, il défendra tout ce qui dans le programme des « jours heureux ». -> Le ton n’est pas neutre.

              – Demorand dit « C’est votre définition de la politique, je ne dit pas que vous vous reniez mais vous faites des virages sur l’aile, sur des convictions défendues avec hardeur y a encore 3 semaines ». -> Ce n’est pas une phrase qui aide à voter pour la NUPES.

              Salamé a insisté sur la différence entre LFI et le PCF sur le nucléaire.(1/3)

                +0

              Alerter
            • Cévéyanh // 27.06.2022 à 20h16

              Un autre exemple avec les mêmes journalistes : interview d’Olivia Grégoire du partie LREM (les 8 premières minutes). Pour vous faire une idée sans avoir mon avis, peut-être l’écouter avant de lire la suite. https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-du-lundi-20-juin-2022-43998377

              – Salamé dit : « honnêtement, on essaye juste de comprendre » sur sa demande de la majorité présidentielle qui n’est pas absolue -> Le ton n’est pas neutre.

              – Salamé dit « vous évitiez le débat de manière ahurissante, objectivement, il faut dire les choses, on est plus dans les éléments de langage ». -> Le ton n’est pas neutre.
              0
              – Grégoire lui dit qu’elle en fait pas puis Salamé ajoute « non, c’est pour cela que je vous demande de parler honnêtement » et elle lui dit qu’elle est honnête. Salamé rajoute « Oui, vous êtes de celle-là ». -> Salamé donne son opinion au public : Grégoire est une personne honnête d’après elle donc le public peut croire ce qu’elle dit.

              – Grégoire dit que le RN a autant de siège parce qu’entre deux tours, les médias se sont focalisés sur la NUPES et c’est une réponse qu’elle dit avec FRANCHISE car Demorand lui a demandé avec « la même franchise » si elle prenez sa part sur la montée du RN. -> Ce mot « franchise » interpelle pour marteler qu’elle est honnête, qu’elle ne ment pas. La porte-parole du gouvernement n’est-elle pas encensée par ces journalistes du service publique ?

              Percevez-vous la même chose que moi sur l’interview de Grégoire ? (2/3)

                +0

              Alerter
            • Cévéyanh // 27.06.2022 à 20h27

              Concernant l’article « élogieux », je ne trouve pas qu’il est. Il y a les mots « parfois houleuse » (donc agité et qui n’est pas discipliné ») en décrivant comment s’est passé l’accord, les phrases « Julien Bayou taclait les négociateurs insoumis jugés trop durs en affaire » (surtout le mot utilisé « tacler » veut donc dire que c’est une attaque contre les négociateurs insoumis) et « Les négociations, ces deux dernières semaines, n’ont pas été un long fleuve tranquille. » (les négociations ont été chaotique donc). Cela ne donne pas une bonne image de cette alliance.

              Sur l’article dont c’est une « façon détournée de lister le programme », cela peut-être perçu comme cela et aussi que les désaccords concernent certains des points importants de leurs programmes. (3/3)

                +0

              Alerter
  • Lhorty // 19.06.2022 à 10h05

    Le patron des chasseurs (ami d ‘E. Macron) la canicule et la Nupes.
    Et voilà ce que donne les pastis de retour de chasse par fortes chaleurs…
    Lui rappeler, s’il vous entend encore, que l’électeur de Gauche ne figure pas avec le lapin de garenne , la perdrix rouge et la bécassine des marais au tableau du gibier d’eau et des plaines.
    Lui confisquer son fusil serait dans la période plutôt recommandé.

      +6

    Alerter
    • RGT // 19.06.2022 à 16h57

      Mon avis ?

      La chasse serait une bénédiction si elle ne tuait QUE les chasseurs…

        +6

      Alerter
      • Snjor // 20.06.2022 à 11h46

        Ce qui est statistiquement le cas, sur 5-15 morts / an, entre 0 et 2 non chasseurs sur des millions de tirs effectués ; pour comparaison (qui ne vaut pas raison), la foudre fait une trentaine de mort/an pour 450 000 impacts/an en France.
        Par ailleurs, le président des chasseurs est pro-Macron (à la soupe!), les chasseurs sont anti-Macron. Les directions de fédérations sont de plus en plus proches du pouvoir à fonction qu’ils se rapprochent de Paris (exemple : fédérations des parents d’élèves, des syndicats…) pour être bien vus du pouvoir car attirés par des postes bien juteux (Nicole Nota…).

          +3

        Alerter
        • Ellilou // 20.06.2022 à 16h25

          Ouah…fallait l’oser celle-là: comparer un phénomène purement naturel et des imbéciles armés qui zigouillent des bestioles, et parfois des humains, qui ne leur ont absolument rien fait!

            +3

          Alerter
  • pseudo // 19.06.2022 à 13h18

    > https://www.challenges.fr/green-economie/comment-les-climatiseurs-aggravent-la-canicule_817605

    Pour aller à rebours,

    Si nous sommes honnêtes avec les perspectives que chacun peut échafauder,
    – accélération des extrêmes de temp
    – accélération de l’inflation
    – accélération de la perte de compétitivité de l’euro
    – inéluctabilité de l »hyper croissance mondialisé (ils remercieront p-et macron de leurs offrir du gaz à pas cher)

    Alors, non, c’es tout l’inverse qu’il faut préconiser. Le temps que ça percole on se sera mangé une belle vague de chaleur mortelle, les français se planqueront dans le métro, ou dans les garages souterrains. Les autres, crèveront surement la gueule ouverte devant leurs télé, leurs cartes d’électeurs à la main ? Dans un dernier râle, « J’avais pas voté pour çaaaaa…….. »

    L’actu US nous montrent pourtant bien le destin des bovins, pauvres bêtes…
    https://www.lindependant.fr/2022/06/16/canicule-extreme-plus-de-100-millions-damericains-en-alerte-la-chaleur-tue-des-milliers-danimaux-10369530.php

      +4

    Alerter
    • pseudo // 19.06.2022 à 15h28

      je m’auto répond parce que j’ai les oreilles qui sifflent méchamment. Oui ça gratte. Oui ça pique. ça m’en fait bouger les deux sans même les frôler. mais que voulez vous, il faut s’adapter comme ils disent, et pour le reste, c’est pas moi le PNJ responsable qui me lance dans des guerres perdues d’avance avec la Russie déstabilisant par la même tous ce que l’on pouvait jusqu’à il y a peu imaginer comme issue possible.

      La concomitance des événements qui nous touche en cette fin de printemps est malheureuse.

      Comme je l’a dit autre part, il voulait être le néo napoléon, il aura été néo néron.

        +5

      Alerter
    • RGT // 19.06.2022 à 17h17

      Je me souviendrai toute ma vie d’un audit dans une usine de fabrication de cartes électroniques en Tunisie…

      L’usine ? des murs en parpaings même pas crépis, un toit en tôle sans isolation ce qui fait que la température ambiante dans l’atelier dépassait les 50°C…

      Et pour couronner le tout, l’entreprise (française cotée au caca-rente) avait des cadres (français) qui étaient dans des bureaux vitrés (pour surveiller les esclaves) ET climatisés à 20°C.
      J’ai oublié de préciser : Les échangeurs de clims étaient montés sur les bureaux des cadres et soufflaient l’air brûlant dans l’atelier, ce qui n’arrangeait pas la situation des « gueux » obligés de supporter ces conditions désastreuses pour parvenir à survivre…

      Je peux vous garantir que mon rapport d’audit à reçu un accueil « mitigé » de la part de certains cadres sup’…

      L’entreprise cotée au caca-rente a tout nié en bloc mais comme j’avais pris la précaution de prendre des photos indiscutables ET que je les avais diffusé en même temps que mon rapport elle a été contrainte de faire profil bas (et de payer 800 K€ de dommages et intérêts).

        +28

      Alerter
      • vert-de-taire // 19.06.2022 à 18h11

        la catastrophe mondiale qu’est le capitalisme a été en bonne part d’interesser les cadres au rendement de l’action
        et non pas à la valeur « sociale » de l’entreprise.
        De ce fait, au lieu de fabriquer du service social (produits ou services), ILS ont fabriqué un monde pourri, violent, pollué pour des siècles.
        Et l’impasse systémique ressemble furieusement à un changement de civilisation,
        donc moment catastrophique pour les vivants du moment.

          +6

        Alerter
        • Cévéyanh // 19.06.2022 à 22h30

          Le capitalisme, c’est le rendement de la société d’abord et non du social. Une vidéo amusante, Dominique Rongvaux présente le capitalisme (discussion « entre un mexicain et un américain ») :
          https://www.youtube.com/watch?v=v1n9aEmbcZo

            +2

          Alerter
  • RGT // 19.06.2022 à 17h19

    « Cinquante cinq (55) ; le nombre de journalistes palestiniens tués par les forces d’occupation israéliennes depuis l’an 2000, date du début de la deuxième intifada et à 16 le nombre des journalistes palestiniens emprisonnés. »
    Ce qui prouve qu’il est plus « rentable » ou « moins coûteux » pour l’état hébreu de simplement tuer un journaliste encombrant.
    Les USA sont moins radins car ils auraient sans doute fait assassiner Julian Assange en temps utile…
    À moins qu’ils n’aient sous-évalué les risques que faisait peser ce journaliste sur la réputation d’intégrité de la « nation la plus exemplaire du monde connu ».

    « Il y a 33 ans , place Tiananmen, 15 minutes d’apocalypse en photos »…
    Vous n’auriez pas les mêmes images concernant le mouvement « Occupy Wall Street » qui a AUSSI été réprimé avec une violence remarquable ?

    « Journée mondiale des océans : les aires marines protégées sont menacées par un décret »
    Voilà une décision gouvernementale qu’elle est bonne : Un décrêt décidé par Saint Emmanuel qui permet de ne plus être importuné par les écolos (de mes deux) et qui permet de maintenir les profits en cette période difficile… Macron lave plus vert !!!

      +8

    Alerter
  • RGT // 19.06.2022 à 17h24

    « Les armes sont devenues la première cause de décès chez les jeunes américains »

    Ce qui n’est pas précisé, c’est que l’immense majorité de décès par arme à feu ont lieu dans les états qui prohibent les armes à feu.

    Je ne suis pas particulièrement « fan » des armes à feu mais dans les états où le port d’armes est légal i y a peu d’accidents car les jeunes sont formés par leurs parents à l’utilisation de ces armes et que le premier enseignement concerne les dangers de l’utilisation de ces armes.

    Dans un état où toute la population est armée, un agresseur qui souhaiterait menacer une « petite vielle » pour lui piquer son sac risquerait de se faire « dézinguer » par la « mamie peu collaborative » ou par une de ses copines qui passait par là.

    Le plus gros problème concernant une population armée est le risque pour les « élites » de se retrouver non pas face à des gilets jaunes « à poil » mais face à des citoyens qui maîtrisent parfaitement le maniement des armes et qui sont prêts à les utiliser pour se défendre contre la voracité des « élites ».

    Moins un pays est démocratique, plus les interdictions d’armes sont strictes…

    Regardez simplement la Suisse : Chaque citoyen est armé jusqu’au dents et entraîné (formation militaire continue) et on ne peut pas dire que ce pays brille par son taux de criminalité (hormis en col blanc).

    Tout est une affaire de formation ET de conscience civique.

      +12

    Alerter
    • Lt briggs // 19.06.2022 à 17h59

      « Le plus gros problème concernant une population armée est le risque pour les « élites » de se retrouver non pas face à des gilets jaunes « à poil » mais face à des citoyens qui maîtrisent parfaitement le maniement des armes et qui sont prêts à les utiliser pour se défendre contre la voracité des « élites » »

      Ne soyons pas naïfs, les classes dirigeantes prendront toujours soin de doter suffisamment les forces de l’ordre d’équipements adaptés à la population qu’ils gèrent. Plus les gens sont armés, plus les policiers le sont aussi (calibres, véhicules blindés, effectifs etc).
      Et plus le nombre d’armes en circulation croît, plus la peur augmente aussi bien du côté des particuliers que des forces de l’ordre. D’où la tentation de tirer le premier… Je ne suis pas partisan d’une augmentation des possesseurs d’armes à feu comme réponse à la mauvaise gouvernance de notre pays.

        +7

      Alerter
    • vert-de-taire // 19.06.2022 à 18h16

      En Suisse, il y a tentative pour désarmer les citoyens !

      De plus ils n’ont que peu de munitions.

      Mais oui chacun sait tirer et d’organiser à agir ensemble (maneuvres civiles).
      C’est donc un pays qui serait difficile à asservir par les armes sans extermination de masse.

      Par contre asservir par la corruption (par le fric), tout va bien pour le moment,
      on peut le dire sans se tromper, c’est en bonne marche.

        +8

      Alerter
    • Grd-mère Michelle // 19.06.2022 à 20h01

      « … l’immense majorité de décès par armes à feu ont lieu dans les états qui prohibent les armes à feu. »
      Heu… quels états (ou plutôt États, non?): américains? ou des USA?
      Et… quelle est votre source sur ce sujet?

        +3

      Alerter
    • Hiro Masamune // 19.06.2022 à 20h37

      Le jours où ils se tueront à coup de pierre, le congrès cherchera à interdire la détention de pierres. Pas de cailloux de plus de deux onces , pas de sacs de plus de trente cailloux , permis de port de pierres annuel (for $5.999 only !) …
      Les ricains ont tous des supers perspectives d’avenir qui ne poussent personne au suicide ni aucun problèmes de misère où de stupéfiant qui inciterait au brigandage, c’est bien connu.
      Enfin si ils font la guerre aux armes comme ils font la guerre à la drogue , les armuriers peuvent anticiper une hausse des ventes.

        +7

      Alerter
    • Myrkur34 // 20.06.2022 à 06h01

      Bonjour matinal Rgt,
      Pour ce qui est des données, j’ai entendu il y a quelque temps que 80 % des armes à feux aux Usa étaient détenues par 20% des américains.
      Que la majorité des morts par armes à feux aux Usa était pour ceux/celles qui se suicident. Et une part des morts, c’est juste des gosses qui trouvent les flingues des parents.
      Par contre, pouvoir acheter autant qu’on veut, des AR-15 version américaine de la kalashnikov, même en semi-automatique (en sachant qu’on peut trouver légalement le dispositif sur internet pour redonner son mode mitraillage à l’outil de base, comme au cinéma), c’est un dévoiement manifeste de la liberté à tout crin.
      Mais bon, tant que les tueries de masse ne se feront pas dans les écoles des rupins, rien ne changera véritablement. C’est un sacré marché, l’autodéfense et la Nra veille..

        +0

      Alerter
      • Patrick // 20.06.2022 à 08h14

        Le premier argument pour avoir des armes c’est de pouvoir se défendre contre l’état si il devient trop envahissant. Tous les pouvoirs dictatoriaux commencent par retirer les armes aux citoyens.
        Il s’agit donc d’un droit qui devrait être accordé à tous les citoyens du monde ( hors individus manifestement déséquilibrés et dangereux, au cas par cas )

          +3

        Alerter
        • RGT // 20.06.2022 à 11h01

          « hors individus manifestement déséquilibrés et dangereux, au cas par cas »

          De toutes façons, les individus « hors normes » peuvent sans problème se procurer des armes même s’il y a une prohibition totale.
          Le marché noir est bien là pour ça, et c’est bel et bien ce qui fait tourner le monde depuis que le commerce existe.

          Les seuls qui ne sont pas armés et qui ne sont par nature PAS dangereux se retrouvent donc à la merci de ceux qui ont « un grain » (pour rester « consensuel ») et n’ont donc aucun moyen de se défendre contre l’agression d’individus peu respectueux (ou « déjantés ») ET contre l’agression de l’état qui lui, par contre, abuse de la violence et de la force « légales » (mais pas légitimes) pour protéger les intérêts des « élites » qui quant à elles sont protégées par des bataillons de « gardes du corps » qui font la fête du slip au niveau « canardage d’agneaux ».

          Ensuite, c’est une affaire de conscience et de réflexion personnelle, mais il ne faut surtout pas écouter les discours des « bobos bienveillants » qui se précipiteront à la première alerte pour se faire « protéger » par les « forces de l’ordre » (si elles ont le bras assez long) ou par des milices privées « accréditées » qui feront le sale boulot à leur place.

          Nota : Quand j’étais jeune j’étais membre d’un club de tir (je n’ai JAMAIS tiré sur un être vivant) et j’étais donc très bien formé à la sécurité et au maniement d’armes.

          Quand mon premier enfant est né j’ai immédiatement revendu TOUT mon matériel pour éviter qu’il tombe dessus et se mette en danger par ignorance.

          C’est aussi ça l’évaluation des risques…

            +3

          Alerter
    • Grd-mère Michelle // 20.06.2022 à 16h46

      Les armes et leur commerce sont devenus une calamité majeure, qui attise les mésententes, provoque des guerres et renforce les pouvoirs brutaux.
      Si elles étaient utiles aux stades primaires de l’humanité(pour chasser et se défendre d’envahisseurs trop nombreux), à des époques où nous étions plus « bêtes » (moins informé-e-s), il est vite apparu qu’elles ont surtout servi à des actes moralement répréhensibles(crimes et conquêtes crapuleux).
      Alors que nous vivons à l’ère des communications, que nous avons donc la possibilité de nous informer et de nous parler pour régler nos différends afin d’éviter des conflits, les diverses « autorités »(en accord avec le business) instillent la peur et l’incompréhension pour nous dresser les un-e-s contre les autres et asseoir leurs pouvoirs ainsi que les privilèges qui les accompagnent(tout en nous obligeant à travailler pour subventionner les énormes dépenses soi-disant destinées à notre « défense »).
      Le seul progrès, la seule voie possible, pour s’attaquer sérieusement, intelligemment, aux défis majeurs qui menacent à présent l’humanité et son biotope, c’est la PAIX et le DÉSARMEMENT.

        +3

      Alerter
      • Grd-mère Michelle // 26.06.2022 à 12h41

        Rassemblement pour la Paix et le désarmement, et contre la contribution des belges à l’Otan, ce mardi 28/6, à 17h30, place de l’Albertine (à deux pas de la Gare Centrale), à Bruxelles.

          +0

        Alerter
  • Snjor // 20.06.2022 à 10h39

    Dans l’article du Monde « Le chaos au Stade de France est l’aboutissement des politiques françaises de gestion des supporteurs », pas un mot (pas un!) sur les hordes du 93 qui ont fait des razzias de vols, d’agressions sexuelles et physiques. Seule, la mauvaise gestions des supporteurs par les pouvoirs publics est en cause, totalement hallucinant. C’est Le Monde…

      +4

    Alerter
    • Patrick // 20.06.2022 à 10h52

      houlà!!! malheureux !!
      le sujet est tabou , le ministre a dit que c’était les hordes de familles anglaises qui étaient responsables de tout ça , il a même fallu gazer des gamins qui voulaient aller voir le match.
      Pour le reste , circulez y’a rien à voir. Il ne peut pas y avoir de problèmes dans ces quartiers sur lesquels des milliards de subventions sont déversés depuis quelques décennies ( la politique de la ville qu’ils appellent ça )

        +4

      Alerter
      • Ellilou // 20.06.2022 à 14h44

        Mazette des milliards de subventions déversées….ces deux commentaires fleurent bon l’amour du prochain, la bienveillance et le respect!
        On voit très bien où vous voulez en venir: c’est la fautes aux arabes et aux noirs du 93. C’est plus clair comme ça! Ayez au moins de courage de vos sales opinions qui seront apparemment bien représentées à l’Assemblée Nationale par les haineux du rn 🙁

          +1

        Alerter
        • Patrick // 20.06.2022 à 15h05

          Non, c’est de la faute aux politiciens divers et variés ( Tapie, Borloo et autres .. ) qui ont déversé du pognon pour acheter la paix sociale tout en se fichant des réalités.
          Donc , ça fait 50 ans que ça part doucement en vrille , que la situation empire d’année en année. Chaque politicien passe la patate chaude au suivant en espérant que tout ça reste calme encore quelques années.
          Alors voilà , à un moment ça craque.

          Moi, le RN à l’assemblée ça m’arrange , ça évite que Mélenchon ait trop de poids et ça équilibre l’opposition face à Macron. Un pays ingouvernable est préférable à un pays gouverné par des traitres et des corrompus.

            +5

          Alerter
          • Ellilou // 20.06.2022 à 16h32

            Le RN en opposition à Macron? Depuis quand? Que font ces branquignols au parlement européen et à l’assemblée nationale: rien, nada, que pouic ou alors ils votent avec la droite. Pendant 5 ans lepen en tant que députée ferme sa grande bouche sur tous les conflits sociaux, le GJ (ou alors pour s’opposer à leur amnistie), les loi les plus pourries votées à l’AN et quelques mois avant les présidentielles elle ressort du bois et est présentée par beaucoup de médias, bien complaisants et pas trop regardants, comme l’opposante NUMERO UN de macron. Pitoyable et risible si ça n’était pas aussi grave!
            Adorez les, admirez les, encensez les, appelez les opposant numéro un ou épouvantail de service…ils se fichent de vous, de nous, de nos vies.

              +8

            Alerter
  • BA // 23.06.2022 à 23h14

    La seule question est :

    QUAND Macron va-t-il dissoudre l’Assemblée Nationale ?

    La France est ingouvernable, la situation politique est bloquée.

    1- Première possibilité : Macron démissionne, et alors il va y avoir une élection présidentielle en septembre 2022. Macron n’aurait pas le droit de se représenter.

    2- Seconde possibilité : Macron dissout l’Assemblée Nationale, et alors il va y avoir des élections législatives en septembre 2022, ou un peu plus tard dans l’année 2022.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications