Les Crises Les Crises
8.mai.20228.5.2022 // Les Crises

Revue de presse du 08/05/2022

Merci 45
Je commente
J'envoie

Cette semaine dans la revue, la fabrication du consentement à divers titres, gagner la bataille des mots et des idées, les politiques de l’État contre l’État, la géopolitique française, et bien d’autres sujets. Merci à nos contributeurs et bonnes lecture/écoute.

DÉMOCRATIE

WikiLeaks : portrait de Julian Assange, figure controversée au centre de théories du complot

"C’est une affaire tentaculaire qui n’en finit pas : la justice britannique a formellement autorisé l'extradition de Julian Assange, mercredi 20 avril. Un tribunal londonien a officiellement rendu une ordonnance d'extradition à l'encontre de l'Australien de 50 ans, poursuivi par la justice des Etats-Unis pour la diffusion, à partir de 2010, de plus de 700 000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan. Il risque 175 ans de prison, ce que ses soutiens dénoncent comme une attaque gravissime contre la liberté de la presse." [Ou comment le service public traite les lanceurs d'alerte, et prépare la fabrique du consentement à l'extradition ?]

Source : France TV Info

Edward Bouygues prend la tête de Bouygues Telecom [Ou la méritocratie]

"Edward Bouygues, fils du président du groupe du même nom, a été nommé président de la filiale de télécommunications de l'entreprise, selon un communiqué publié jeudi. Âgé de 38 ans, il est depuis début 2021 directeur général délégué du groupe Bouygues -présent dans la construction, les télécoms et les médias-, une fonction qu'il continuera d'exercer. Durant sa carrière, Edward Bouygues, diplômé de l'ESSCA d'Angers et titulaire d'un MBA de la London Business School, a notamment occupé des fonctions de conducteur de travaux au sein de Bouygues Construction et de responsable marketing à Bouygues Telecom. A la présidence de la filiale spécialisée dans les télécoms, il succède à Richard Viel. Ce dernier, entré chez l'opérateur en 1998, en était devenu le directeur général en 2018 puis le PDG début 2021."

Source : La Tribune

ENVIRONNEMENT

Allez-vous mourir de chaud ? [2021]

"Nous n'en sommes qu'à la mi-juillet et les vagues de chaleur frappent déjà l'hémisphère nord comme un boxeur sourd à la 7e reprise : 50°C le 29 juin au Canada, 50°C le 10 juillet au Maroc, 55°C le même jour dans la vallée de la mort, 50°C le 20 juillet en Turquie... En comparaison les quelques 35°C attendus dans le sud de la France cette semaine semblent presque rafraichissants... A chacune de ces canicules, une question revient : les températures atteintes peuvent-elles être mortelles ?"

Source : Energie Développement

EUROPE

Pour la gauche unie, « l’urgence écologique doit primer sur les règles européennes »

"Le programme environnemental porté par la Nouvelle Union populaire écologique et sociale repose sur plusieurs piliers, notamment la planification écologique et une « règle d’or climatique » instaurant la primauté écologique sur le droit européen. Depuis dimanche 1er mai, la gauche française poursuit ses accords pour faire front commun aux élections législatives de juin prochain. Après Europe Ecologie les Verts dimanche, le parti communiste s’est rallié hier dans la journée tandis que le parti socialiste est parvenu à un accord de principe dans la nuit, qui doit encore être finalisé."

Source : Euractiv

L'OMS s'inquiète d'une "épidémie" de surpoids et d'obésité en Europe

"Dans un nouveau rapport, l'Organisation mondiale de la santé s'inquiète d'une "épidémie" de surpoids et d'obésité en Europe. Elle est la conséquence de plus de 1,2 million de décès par an sur le continent. "Les taux de surcharge pondérale et d'obésité ont atteint des proportions épidémiques dans toute la région et continuent de progresser" alerte notamment le rapport. En Europe, près de deux tiers des adultes et un enfant sur trois souffrent de surpoids ou d’obésité. Un adulte sur six est également en situation d'obésité. Des chiffres qui ne font qu'augmenter au fil des ans, inquiétant fortement l'OMS."

Source : France Bleu

EVASION FISCALE

Quand la politique d’austérité conduit à dégrader volontairement le contrôle fiscal et l’efficacité de la lutte contre la fraude

"La politique économique d’un pays s’articule autour de quatre leviers : 1/ Le levier réglementaire permet d’agir sur ce que les acteurs publics et privés sont autorisés à faire ; 2/ Le levier monétaire permet de financer les acteurs publics et privés ; la disponibilité du crédit impacte l’inflation et le chômage ; 3/ Le levier budgétaire correspond aux dépenses de l’État, en volume global et en répartition ; 4/ Le levier fiscal correspond aux recettes de l’État, en volume et en répartition. Or, pour ce dernier levier, les politiques fiscales des dernières années se sont caractérisées par un parti-pris en faveur du patrimoine et de ses revenus, au détriment de ceux issus du travail..."

Source : Institut Rousseau

FRANCE

Quatre policiers dénoncent la violence, le management et les méthodes illégales de leur chef

"La vidéo a été tournée le 14 juillet 2021, à l’occasion d’une manifestation contre le pass sanitaire. La caméra de l’agence CLPress suit une charge des Brigades de répression de l’action violente (Brav) au niveau du 91 rue du faubourg Saint-Martin, dans le 10e arrondissement de Paris. Violences policières en manifestation, méthodes d’enquêtes illégales et management par la terreur. Quatre policiers racontent à StreetPress les méthodes de leur capitaine. L’un d’eux a alerté l’IGPN." [Un accord-cadre a été fait par le gouvernement macron donnant lieu à la passation de marchés, pour doter la gendarmerie nationale et la police nationale (entre autre) de cartouches estimées sur 4 ans pour le Ministère de l'Intérieur. Lot 1 : cartouche type M193 = 16 millions ; Lot 2 : cartouche optimisée = 3 millions ; Lot 3 : cartouche type SS109 = 6 millions ; soit 25 millions de munitions donc (https://www.boamp.fr/avis/detail/19-74935). Question est-ce raisonnable ou démesuré ? Si quelqu'un est connaisseur, on prend.]

Source : Street Press

Des groupes privés à but lucratif au secours des déserts médicaux : "Le jour de l'ouverture à 8 heures du matin, il y avait déjà 14 personnes"

"Un géant de la médecine privée pour régler le problème des déserts médicaux : le groupe Ramsay Santé, multinationale australienne et leader de l’hôpital privé en France, a ouvert en 2022 quatre centres de santé d’un nouveau genre. Les médecins y sont salariés, ne travaillent pas plus de 40 heures par semaine et l’organisation des soins est rationalisée pour accueillir plus de patients."

Source : France TV Info

GÉOPOLITIQUE

Les 400 coups diplomatiques du président Macron ["Echec sur échec"]

"Tirant le bilan diplomatique du quinquennat d’Emmanuel Macron en pleine guerre en Ukraine, Marc Endeweld a confronté les paroles et les actes du président français sur la scène internationale. « Retour du tragique dans l’histoire », « autonomie stratégique » de l’Union européenne, choix de la personnalisation avec le président russe Vladimir Poutine comme naguère avec Donald Trump, les diagnostics furent parfois justes mais les beaux discours rarement suivis d’effets. Dans cet épisode, vous entendrez également l’ancien ministre des affaires étrangères Hubert Védrine, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, un chancelier allemand et des chefs d’État américains."

Source : Le Monde Diplomatique

Mali : dans la guerre de l’information, l’armée française réplique et accuse le Groupe Wagner

"La guerre de l’information n’a pas encore fixé toutes ses règles, mais le geste de l’armée française répond sans aucun doute à la définition d’une riposte. Fait rare, celle-ci a communiqué auprès de plusieurs médias, dont Le Monde, une vidéo dans laquelle on peut distinguer 11 hommes en tenue militaire entourant un charnier, certains d’entre eux creusant le sable et ensevelissant une dizaine de dépouilles, et dont l’objectif était de faire porter la responsabilité du massacre aux soldats de l’opération « Barkhane »."

Source : Le Monde

Ukraine : les États-Unis comptent faire la guerre « jusqu’au dernier ukrainien »

"Vladimir Poutine est entièrement responsable de la guerre qu’il a déclenchée en Ukraine et devra répondre d’accusations de crimes de guerre. Mais l’approche américaine n’ouvre aucune perspective de sortie de crise – bien au contraire. Depuis le début du conflit, les États-Unis ont refusé de prendre part aux pourparlers de paix. Après avoir fermé la porte à des négociations qui auraient peut-être pu éviter ce conflit, ils ont rapidement adopté une politique visant à affaiblir la Russie, dans l’optique à peine voilée d’obtenir l’effondrement du régime de Poutine. Un objectif qui nécessite d’intensifier le conflit, au risque de provoquer une escalade nucléaire dont les Ukrainiens seraient les premières victimes. En attendant, l’implication militaire américaine devient de plus en plus directe, tandis que la perspective d’un accord de paix s’éloigne de jour en jour."

Source : Le Vent Se Lève

RÉFLEXION

La citoyenneté industrielle

"En quoi l’expérience du travail participe-t-elle de la formation des attitudes et de la structuration des comportements politiques ? Dans cette contribution parue peu de temps avant le premier tour de l’élection présidentielle, Tristan Haute, membre de l’équipe Citindus, revient sur différents aspects de la relation entre travail et politique."

Source : Hypothèses

Platon a rendez-vous avec Darwin

"Voilà un livre bigrement analogique, et au programme politique fort. Émanant d’un représentant de nos élites (l’auteur est X-Mines, actuellement haut fonctionnaire en poste à l’Agence des participations de l’État), qui fut à 28 ans en 2013 secrétaire national de l’UMP, animateur d’idées d’un courant important de ce parti (celui d’Hervé Mariton, ancien candidat à la présidence de l’UMP, polytechnicien lui aussi, qui a abandonné la politique nationale en 2012 et est retourné dans son administration d’origine), il mérite notre attention. L’idée, d’abord plutôt séduisant, est de faire dialoguer directement philosophie (politique) et science, en prenant appui sur cette dernière, par un certain nombre de chapitres variés, visant à illustrer ce dialogue et prenant leur source dans différentes branches scientifiques (théorie de l’évolution, biologie cellulaire, thermodynamique, …)."

Source : X-Alternative

SOCIETÉ

Climat, laïcité et liberté d’association : Éric Piolle interpelle Emmanuel Macron

« C’est aujourd’hui l’anniversaire du premier vote des femmes lors des élections municipales de 1945. C’est une date symbolique pour rappeler des luttes d’associations et des luttes pour l’égalité qui me semblent fondamentales pour cette amorce de ce deuxième mandat, où le président dit lui-même que les situations, à la fois électorale, climatique et sociale, l’obligent. C’est l’occasion de rappeler à la fois la dangerosité dans laquelle nous sommes aujourd’hui puisque l’extrême droite est passée tout près du pouvoir, le message du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, N.D.L.R.) et les fondements de notre République, autour des lois de 1901, 1905 et autour du programme du Conseil national de la Résistance. » [Habile et nécessaire retournement "autour de notre mode de vie à la française"...]

Source : Le Dauphiné via Comité Laïcité République

VUES D’AILLEURS

Entretien avec un russe en exil à Istanbul

"Des Russes partis du pays depuis la guerre en Ukraine beaucoup sont à Istanbul: Je m’appelle Ivan, je suis d’Oulianovsk. Je milite pour Alternative Socialiste et ai fait partie de l’équipe de campagne de Navalny dans ma ville. En Russie, les militants sont réprimés. La seule opposition est un KPRF (Parti Communiste) pro-establishment soutenant le parti de Poutine. Il y a beaucoup de pauvres qui pensent n’avoir aucun moyen de changer les choses, le système est vraiment descendant (top-down) et corrompu. Le Covid a presque tué l’activisme en Russie car il était difficile de se rencontrer. A Moscou, avec la reconnaissance faciale, vous pouvez être arrêté à tout moment de l’action militante. La révolution Orange, le Maïdan, la plupart des Russes n'ont pas apprécié l'action de la CIA et le fascisme ukrainien est une préoccupation en Russie. Les hommes entre 18 et 27 ans doivent faire un an de service militaire. La conscription a commencé le 1er avril. Je suis parti 10-14 jours après le début des hostilités, effrayé après avoir entendu que la loi martiale était entrée en vigueur."

Source : Lundi AM

ÉCONOMIE

Quels objectifs et conséquences de l’économie de guerre ?

"Nous ne commençons qu’à entrapercevoir les conséquences économiques de la guerre en Ukraine, tant elles sont profondes. L’intervention des États devient massive pour augmenter les moyens militaires, mais aussi permettre l’accès à l’énergie, au pétrole et au gaz en particulier. L’embargo décidé par la Russie sur la fourniture de gaz en Pologne et en Bulgarie oblige à une solidarité européenne, qui devra conduire les gouvernements à allouer le gaz entre les pays. Ainsi, les prix des hydrocarbures reflètent moins des fondamentaux économiques que des choix stratégiques d’États en conflit. A l’évidence, les notions de croissance ou d’inflation perdent beaucoup de leur sens en économie de guerre. La notion même de chômage a une signification très particulière dans les pays où une part croissante de la jeunesse se retrouve enrôlée pour des stratégies militaires."

Source : L'Obs

Avec l'inflation, faut-il augmenter les salaires, au risque d'une spirale incontrôlable ?

"L’inflation galope et ne devrait pas se tarir. Les salariés réclament des augmentations, les entreprises craignent pour leur marges et les banques centrales s’alarment du risque de spirale inflationniste. Deux économistes, Denis Ferrand de Rexecode et Eric Heyer de l’OFCE nous éclairent sur les voies possibles face à une telle situation."

Source : L'Usine Nouvelle

La rédemption de l’euro : pourquoi, comment

"Se libérer du carcan de l’euro… plus personne sur la scène politique française ne questionne sérieusement l’appartenance de la France à la monnaie unique, comme en témoigne la Présidentielle qui vient de s’achever. D’où provient cette réhabilitation silencieuse de la monnaie unique ? Question de contexte pourrait-on penser. La crise financière de 2007-2008, n’est pas de même nature que celle du Covid ou que la crise géopolitique que nous traversons aujourd’hui. Dans un contexte inflationniste, la solidité de la devise devient un atout et limite les risques d’une spirale où la dépréciation du change rentre dans la boucle, amplifiant le phénomène. Quand la vigueur de l’euro a au contraire été un facteur aggravant de la déflation rampante post subprimes. "

Source : Xerfi

Commentaire recommandé

med // 08.05.2022 à 07h58

Que ce passe t’il chez les crises pour nous servir du réchauffé de la presse dominante ?
Je ne viens pas sur lescrises pour lire ce qu’on trouve déjà à libé, l’express, le point , le monde, etc. La pluralité est justement d’apporter un plus par rapport à cette presse largement acquise au néolibéralisme et partout l’espace dominant. On a besoin d’air parce qu’on est précisément étouffé par cette presse-là..

Merci, j’ai donné, et je sais de quoi est capable cette presse là, raison pour laquelle je ne la lis plus.
Ne faite pas descrises un énième relais de cette presse là, ils sont déjà largement dominants, même si je comprends votre position vers cette approche pour ne pas être taxer de…

28 réactions et commentaires

  • med // 08.05.2022 à 07h58

    Que ce passe t’il chez les crises pour nous servir du réchauffé de la presse dominante ?
    Je ne viens pas sur lescrises pour lire ce qu’on trouve déjà à libé, l’express, le point , le monde, etc. La pluralité est justement d’apporter un plus par rapport à cette presse largement acquise au néolibéralisme et partout l’espace dominant. On a besoin d’air parce qu’on est précisément étouffé par cette presse-là..

    Merci, j’ai donné, et je sais de quoi est capable cette presse là, raison pour laquelle je ne la lis plus.
    Ne faite pas descrises un énième relais de cette presse là, ils sont déjà largement dominants, même si je comprends votre position vers cette approche pour ne pas être taxer de…

    • Velgastriel // 08.05.2022 à 11h15

      Chaque fois que monsieur Berruyer amène un ou deux articles de journaux « mènestrime » on est à deux doigts de penser qu’un oligarque européen commence à racheter le blog.

      L’intérêt justement est de ne pas subir les médias dominants dans leur ensemble, mais d’en recevoir les « meilleurs » échantillons (et puis, comme si les médias alternatifs étaient purs et droits). Ou de se faire de temps en temps sortir de sa zone de confort.

      Certains ici ne veulent pas de pluralité, mais une Pravda Alternative sur mesure.

      • med // 08.05.2022 à 21h28

        @Velgastriel
        Je serais d’accord avec toi le jour ou le Monde, par exemple, fera de même avec un article de Berruyer sur l’Ukraine.

        • Cévéyanh // 08.05.2022 à 22h13

          Ne faut-il pas faire attention de ne pas tomber dans une bulle de pensée et des biais de confirmation (https://bonpote.com/pourquoi-sortir-de-leffet-bulle-et-des-biais-de-confirmation/) ? En ne lisant plus tel ou tel média ou ne lisant que tel ou tel média (espèce de censure), cela ne va t-il pas enfermer dans une autre bulle de pensée et ne plus comprendre des gens qui pensent différemment ? Les humains sont différents et peuvent avoir donc une vision différente des situations selon leur vécu, leur éducation, leur entourage. Ce n’est-il pas l’esprit critique que nous devrions développer ?

          • med // 09.05.2022 à 10h23

            Quelle bulle ?
            Les médias dominants ont une telle présence dans le paysage médiatique (TV,radio,presse, internet) qu’il est impossible à un moment ou a un autre de la journée que tu leur échappes. Tu vas forcément croiser un article, une voix, un visage.
            Au contraire des médias alternatifs où tu dois faire l’effort d’aller à l’information, avec les médias dominants, c’est tout le contraire. Ce sont eux qui viennent à toi, que tu le veuilles ou non.

            • Cévéyanh // 09.05.2022 à 21h49

              J’écrivais concernant la bulle des pensées de médias alternatifs.
              Que voulez-vous dire par « leur échapper » ? Ne plus avoir du tout de mention de ces journaux devant nos yeux ou à nos oreilles ? Les articles proposés sur ce site ne vous obligent pas à les lire.

              Déjà, si nous voulons, nous pouvons éteindre tous leurs canaux de diffusion : ne pas regarder les chaînes d’information à la télévision ou sur internet, les journaux télévisés des autres chaînes, ne pas écouter les ondes de ces radios, ne pas lire les articles sur leur sites ainsi que leurs comptes sur les réseaux sociaux. C’est choisir de ne plus recevoir ces informations donc un effort à faire ou plutôt une « habitude » à perdre pour la plupart d’entre nous. Au vue de ce que vous avez écrit, vous le faites déjà pour la lecture. Est-ce souhaitable car sur ces médias, il y a aussi des articles intéressants comme celui de Les Echos sur les parrainages : https://www.lesechos.fr/2017/03/presidentielle-tout-savoir-sur-la-course-aux-500-parrainages-164537

              De plus, les médias à la télévision sont différents des médias à lire : moins de sujets sont traités. Est-ce qu’il faut les considérer comme de même et pour tous les sujets ainsi que toutes leurs émissions (par exemple Cash Investigation) ?

              Des médias alternatifs peuvent être trouvé sans faire d’effort avec les algorithmes des réseaux sociaux ou de youtube.

                +1

              Alerter
    • Somebulles // 08.05.2022 à 13h08
    • Myrkur34 // 09.05.2022 à 06h48

      Je vous donne la solution Med, pour ne plus subir l’insupportable logorrhée des articles choisis dans la Revue de Presse…Devenir contributeur à titre gratuit en fournissant vos propres lectures pour les faire partager au plus grand nombre et que chacun se fasse ses propres opinions…et y réagisse le cas échéant, au lieu de jeter le bébé avec l’eau du bain.. automatiquement.

  • DVA // 08.05.2022 à 09h02

    Alors là ! La reprise d’un article sur un exilé pro Nalvany dans les Crises !?!!! C’est quoi ça !?

    • John V. Doe // 08.05.2022 à 10h12

      Plus minoritaire que Navalny qui faisait de 1 à 3% aux élections où il se présentait, il y a le PS français et pourtant on en parle 😀

      • DVA // 08.05.2022 à 14h17

        Pas de risque de révolutions oranges avec le PS français je crois …

        • Fernet Branca // 08.05.2022 à 17h06

          Pas de révolution orange , Bernard Cazeneuve sera le prochain premier ministre et l’atlantiste Jean Yves le Drian sera ministre des affaires étrangères dans le prochain gouvernement.

    • Velgastriel // 08.05.2022 à 10h33

      La pluralité de l’information, peut-être.
      J’ai aussi voté pour Mélenchon et pour Le Pen parce que je me reconnaissait dans certains points de leurs programmes, alors que je n’ai guère d’estime pour les deux personnages.

      Je trouve très intéressant – et inquiétant – le point de vue proposé sur l’état de la conscience sociale et historique du peuple russe.

    • Fernet Branca // 08.05.2022 à 17h11

      A propos de Navalny et de sa condamnation, il aurait été condamné pour avoir escroqué la société Yves Rocher.
      Si quelqu’un a des informations ?
      https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/05/08/dans-le-fief-d-yves-rocher-silence-et-embarras-sur-la-guerre-en-ukraine_6125202_3234.html

  • Fritz // 08.05.2022 à 09h10

    Poutine, seul responsable de la guerre d’Ukraine ? Est-ce bien lui qui a transformé ce malheureux pays en base avancée contre un grand voisin ? C’est comme si on accusait John F. Kennedy d’être le seul responsable de la crise de Cuba.

    Quant aux opposants réprimés dans les pays de l’Est, pouvez-vous évoquer le cas d’Anatoli Charii, récemment arrêté en Espagne à la demande du SBU ?

    • vert-de-taire // 08.05.2022 à 10h57

      Anatoli Charii est un dangereux terroriste :
      la preuve : il parle, il écrit, et pire que tout il pense !

      Mais Biden, Macron … qui envoient des milliard$ de $ d’armes de guerre (faites pour le plaisir de l’humanité)
      sont des gentils.
      La preuve on vote pour eux ..

      Quoique.

  • calal // 08.05.2022 à 09h35

    « Des groupes privés à but lucratif au secours des déserts médicaux : « Le jour de l’ouverture à 8 heures du matin, il y avait déjà 14 personnes »

    karma is a bitch…
    les medecins se sont entendus pour augmenter la barriere a l’entree de l’offre de soin (numerus clausus trop bas) ce qui conduit aux deserts medicaux et maintenant des groupes prives vont investir le marche et degager les medecins « liberaux » (liberaux quand ca les arrange…)

    Prochains sur la liste:les prof fonctionnaires qui vont se faire remplacer par des formations « youtube »…
    ps: de la meme maniere que « war is a racket », la sante peut devenir aussi moyen de pression: contre cela il faut autoriser les medecines alternatives,traditionnelles « moins cheres » et laisser le marche,les patients les malades avoir la possibilite d’avoir des soins « pas de pointe » mais abordables et non pas etre oblige d’etre un esclave du systeme pour etre soigne « a la derniere mode » ….

  • vert-de-taire // 08.05.2022 à 10h50

    *** Quand la politique d’austérité conduit à dégrader volontairement le contrôle fiscal et l’efficacité de la lutte contre la fraude
    […]
    Autre exemple, Bruno Le Maire a récemment salué « une étape historique dans la lutte contre l’évasion fiscale » à la suite de l’adoption par les ministres des Finances du G7 d’un taux d’impôt minimal mondial sur les sociétés d’« au moins 15 % » (communiqué commun publié samedi 5 juin 2021). Pourtant, le président états-unien Joe Biden proposait 21 % et c’est la France qui a fait pression, sur la base d’un document rédigé par le MEDEF, pour limiter ce taux à 15 %. Or, un taux de 15 % est à peine plus élevé que les taux pratiqués par les paradis fiscaux (Irlande : 12,5 %, Luxembourg : 17 %).
    […] Pire encore, ce taux de 15 % pourrait ultérieurement servir de cible pour aligner la fiscalité sur les bénéfices des entreprises des différents pays.***

    Pire encore, faire APPLIQUER ce taux mondial demandera un gouvernement mondial. Les pays démocratiques (oui, une hypothèse de complotiste dingue) pourraient en décider autrement. Serait-ce acceptable par les maffieux ?
    On a vu combien les grands machins mondiaux cooptés dysfonctionnent (ONU, OMC,.. ) Il faut bien cogner, pardon diriger autrement.

  • Fernet Branca // 08.05.2022 à 16h50

    Pitié épargnez nous le Comité Laïcité République même par média interposé. Pour lire ça il est possible d’aller sur le site Valeurs Actuelles.
    Après a quoi allons nous avoir droit , Darmanin, BHL, Finkielkraut, Manuel Valls….. j’arrête là.

  • RGT // 08.05.2022 à 20h03

    « Pour la gauche unie, « l’urgence écologique doit primer sur les règles européennes » »

    Signé par le PS et Europe Ecologie les Verts…

    Il n’est même pas nécessaire de chercher où se trouve l’arnaque, deux des signataires sont déjà au sommet de l’enfumage et de l’escroquerie.

    N’oubliez JAMAIS que lors d’un achat d’une nouvelle voiture le modèle électrique atteint dans le meilleur des cas l’équilibre CO2 vis à vis d’un modèle thermique NEUF au bout de 5 ANS si l’électricité qu’elle consomme est 100% DÉCARBONÉE (éolien, solaire ou nucléaire)…
    Sans parler de l’impact CO2 de la construction de ces dispositifs qui ne sont JAMAIS comptabilisés mais qu’il faudra produire en masse pour alimenter les voitures « propres ».

    Si 50% de l’électricité est à base de gaz l’équilibre énergétique est atteint au minimum en 10 ans et si l’électricité est à base de charbon il n’est JAMAIS ATTEINT. Bonjour les Allemands et les polonais.

    Et je ne vous parle pas de la destruction des véhicules thermiques en bon état et SURTOUT PAS de la destruction des véhicules électriques et de leurs batteries qui sont de loin la pire chienlit dont on puisse rêver.

    Il serait plus judicieux de se pencher sur une politique de transports en commun PUBLICS efficace et PEU COÛTEUSE pour l’utilisateur en subventionnant les transports en commun pour les rendre (presque) gratuits au lieu de financer les voitures électriques hors de prix des plus nantis avec des aides publiques financées par NOS impôts…

    Je sais, j’arrache les dividendes de la poche des actionnaires du lobby automobile.

  • RGT // 08.05.2022 à 20h35

    « L’OMS s’inquiète d’une « épidémie » de surpoids et d’obésité en Europe »…

    C’est Macron qui doit être content car même si la « réforme » des retraites est abolie le problème sera résolu :
    Les « gueux » qui sont les principales victimes CAUSES de l’obésité liée à la malbouffe et au stress seront presque tous morts avant d’atteindre l’âge de la retraite, ce qui permettra de continuer à verser les pensions somptueuses des cadres sup’s tout en supprimant les « charges patronales » sans rompre les équilibres financiers.
    À condition bien sûr que les cotisations retraites soient versées par l’ensemble des travailleurs même s’ils n’ont aucune chance de pouvoir un jour en bénéficier.

    Et comme ceux qui arriveront dans les hôpitaux ne seront pas soignés suite aux restrictions budgétaires et que leurs cadavres s’accumoncelleront devant les portes des urgences surchargées les actionnaires ne perdront pas un « fric dingue » en se saignant à blanc pour participer au financement de soins prodigués à des « bouches inutiles à nourrir ».

    Pas de promulgation de loi de lutte contre la malbouffe en vue non plus car ce serait planter un poignard dans le dos des investisseurs.
    Imaginez le drame d’un monde sans Nutella !!

    L’OMS ferait mieux de fermer sa gueule et de se concentrer sur des maladies qui permettent à l’industrie pharmaceutique de prospérer et de verser des dividendes toujours plus attractifs aux actionnaires.

    Pour ce devoir sur le néo-libéralisme j’ai droit à quelle note ?

  • yannos // 08.05.2022 à 22h28

    c’est un très bel exemple de ce que la presse est devenue. un outil de propagande sans finesse.
    « C’est une affaire tentaculaire qui n’en finit pas » ce n’est pas un homme enfermé pour avoir utilisé des mots! c’est une affaire !
    Julian Assange « Génie persécuté » ou « manipulateur paranoïaque » ???
     » au centre de multiples théories conspirationnistes »
    « liens avec la complosphère. »
    « relation paradoxale entretenue entre Julian Assange et la Russie »
    « WikiLeaks et complotisme », c’est le 29e épisode de Complorama, avec Rudy Reichstadt, »
    COMPLORAMA !
    Vraiment ! Il y a des gens qui ont créé complorama ?
    En plus si c’est sur France tv, c’est avec notre argent ?!
    Du journalisme de nullité internationale !
    On est passé en hyper espace !
    Pour ce permettre ce genre de choses, ils sont en totale lévitation
    Quand à « Complorama », c’est le pompon !

    On finance COMPLORAMA !

  • antoniob // 09.05.2022 à 04h55

    l’article de France Info au sujet d’une émission par Rudy Reichstadt s’attaquant à Assange en le présentant comme un complotiste, m’a ***physiquement** donné la nausée.

    la rhétorique est aussi primaire qu’insidieuse, en jouant sur ce ton d’apparence posée et raisonnable, ne faisant que le rendre plus abject encore. Du BHL en mieux léché. Typique de France Info et Le Monde:

    « Génie persécuté pour les uns, manipulateur paranoïaque pour les autres, la figure controversée de Julian Assange est au centre de multiples théories conspirationnistes. Sans remettre en cause le rôle majeur joué par WikiLeaks dans la révélation de crimes de guerre depuis 2006, ce nouvel épisode de « Complorama » revient la personnalité complexe du fondateur de WikiLeaks, ses liens avec la complosphère »

    Reichstadt ou l’apothéose de l’abjection feutrée.

  • Julie // 09.05.2022 à 10h19

    On a retrouvé la liberté d’expression sur l’Ukraine!!
    En Suisse!
    https://www.youtube.com/watch?v=_8b8AfO1So0
    Interview de J. Baud.

  • Sarton Bernard // 09.05.2022 à 15h17

    L’Euro pour moi est inutile et ne rapporte rien à la France tout comme l’union européenne qui nous a empêché de développer notre propre vaccin anti-covid et nous faire acheter hors de prix le Vaccin américain .Sanofi pouvait développer ce vaccin mais on l’a empêché pour ne pas faire de concurrence à l’oncle Sam . L’UE est pro-américaine depuis sa création dans les années 50 .Cela a désindustrialisé le pays où les usines se comptent maintenant sur les doigts de la main et notre classe ouvrière est dilapidée par la bourgeoisie qui vit sur des yachts somptueux en dehors du pays comme certains oligarques russes traîtres à leur patrie .Sans ouvrier il n’y a plus de richesses créées et c’est la ruine et le sous-développement comme nous le voyons avec toutes les terres anciennement industrialisées en friche, notre agriculture suit le même chemin . Alors retrouvons le Franc, notre indépendance économique et nos ouvriers créateurs de richesses à l’infini ….Avec le recul je pense que le général de Gaulle , Marchais et même Chirac avaient raison en se gardant de l’impérialisme américain guerrier et déstabilisateur des nations souveraines … Réveillons – nous par une belle révolution à la française !!!!!!!!!!!!!!!!

  • Guise // 10.05.2022 à 18h36

    Sur l’obésité, l’article ne vaut pas le détour.
    D’accord, les sodas, d’accord le confinement. Mais ça n’est pas trois mois d’enfermement qui ont mené à l’épidémie d’obésité qu’on voit venir depuis des décennies.
    Les solutions préconisées sont une sombre blague :
    – taxer les pauvres (taxe soda)
    – leur faire la morale (« encourager » au sport)

    La responsabilité des industriels et l’organisation du travail, les seules vraies responsables, sont oubliées ou presque (« déterminants environnementaux et commerciaux », dans la discrétion). Pourtant c’est assez logique : les gens sont contraints de travailler trop pour survivre en pays capitaliste. Conséquence : pas de vacances + trop de stress + pas le temps de cuisiner sain + pas le temps de faire des activités physiques.
    Conséquences, en fonction des personnalités :
    – la nourriture sert d’exutoire = obésité
    – pour ceux qui n’ont pas investi l’alimentation comme compensation psychologique = l’absence de sport et de temps pour cuisiner fait déjà beaucoup de dégâts = plats préparés surgelés = huile, sel et sucre. Même s’ils ne sont pas malades d’obésité d’ailleurs (mais les artères, elles, le voient passer).

    Mais bon, à média capitaliste, solution capitaliste. Les « solutions » proposées (taxes et sport) peuvent même nourrir le problème plutôt que de le réduire : les injonctions impossibles à tenir (faire du sport alors qu’on doit satisfaire son patron) créent du stress, donc exécutoire, donc nourriture.

    Pas d’article sur le recul du droit humains aux USA, l’attaque contre le droit à l’avortement sécurisé ?

  • Afficher tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte de modérations des commentaires

Et recevez nos publications