Les Crises Les Crises
13.décembre.201813.12.2018 // Les Crises

Un Gilet jaune placé en garde à vue témoigne : « On nous a empêchés de manifester »

Merci 362
J'envoie

Source : Le Parisien, Jean-Michel Décugis, 09-12-2018

Éric, 45 ans, mécanicien dans l’industrie, avait fait le déplacement avec sa femme et son fils depuis l’Alsace pour manifester à Paris. Interpellés à leur arrivée, il dénonce une garde à vue abusive.

Samedi, ils étaient encore nombreux à manifester à Paris pour l’acte 4 de la mobilisation des Gilets jaunes. Une journée, une nouvelle fois émaillée de violences dans Paris notamment, et qui a donné lieu à près de 2 000 interpellations dont plus de 1 700 gardes à vue à travers toute la France, selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur, donnés dimanche matin. Parmi eux, Éric*, mécanicien dans l’industrie, est venu d’Alsace pour manifester. Il a été placé en garde à vue avec sa femme et son fils pendant 14 heures avant d’être relâché. En colère, il témoigne pour Le Parisien.

« Je suis écœuré : on nous a empêchés de manifester. Cela conforte ce que je pense depuis un bout de temps : il n’y a pas de réelle liberté d’expression en France. Ce qui s’est passé samedi, c’est digne de la Corée du Nord ou de la Russie.

Nous venions de nous garer, rue de la Bienfaisance, à Paris dans le VIIIe arrondissement. Nous étions à 200 m de la voiture quand les gendarmes nous sont tombés dessus. Ils nous ont collés contre le mur, fouillés et nous ont demandé notre carte identité que nous avons fournie. Nous n’avions rien de compromettant sur nous. Ils ont exigé que nous ouvrions notre coffre de voiture. À l’intérieur, il y avait trois masques de peintre encore dans leur emballage, et des lunettes de protection. On les avait laissés dans la voiture, car durant le trajet, on avait appris par la radio que c’était interdit.

«J’ai refusé de signer la procédure»

Les gendarmes nous ont parlé d’armes de première catégorie et nous ont placés en garde à vue pour participation à un attroupement en vue de commettre un délit ou un crime. Ils nous ont conduits dans une rue perpendiculaire où nous sommes restés alignés face à un mur avec une dizaine d’autres manifestants durant plus de deux heures. Après nous avons été conduits en fourgon cellulaire au commissariat du XIIIe arrondissement et placés en cellule.

J’étais avec mon fils, mais ma femme était seule. Elle est encore très choquée, elle ne s’était jamais retrouvée en garde à vue. Elle est agent de production. Heureusement qu’un ami nous a trouvé un avocat, sans lui, je pense que nous serions encore en garde à vue. Nous étions une vingtaine dans une cellule qui était faîte pour en accueillir moitié moins. Des manifestants pacifistes comme nous. L’un d’entre nous a été interpellé avec un casque alors qu’il venait de cadenasser sa moto, un autre a été arrêté sans raison alors qu’il avait sur lui une pièce d’identité et 100 euros. Nous avons été libérés à 22 heures, avec un rappel à la loi. Moi, j’ai refusé de signer la procédure.

C’est une honte. Quelle image mon fils va avoir désormais de la police, de la justice. J’ai été Casque bleu lors de la guerre en ex-Yougoslavie. Jamais je n’ai vu l’armée se comporter avec les populations comme les forces de l’ordre, ce samedi. Cela ne nous empêchera pas de revenir, nous ne lâcherons pas, nous irons jusqu’au bout. Le système est pourri, on méprise les petites gens. Nous travaillons pour rien. Heureusement nous sommes frontaliers du Luxembourg et de l’Allemagne. Nous allons à la pompe au Luxembourg et faire nos courses en Allemagne. Pour deux cents euros, nous avons le double dans le caddie, comment vous expliquez cela ? »

«Une dérive autoritaire du gouvernement»

Un traitement qui a particulièrement agacé leur avocat, Me Avi Bitton.

« Je ne vais pas crier à la dictature, mais il y a une dérive autoritaire du gouvernement. Dès 8 heures du matin, avant même que la manifestation ne démarre, des interpellations arbitraires ont eu lieu en marge. Le gouvernement voulait dissuader les Gilets jaunes d’aller manifester, les chiffres des gardes à vue ont immédiatement été donnés. C’était une opération de communication. Le résultat c’est que 70 % des gardes à vue se terminent sans poursuite. La justice est prise en otage. Les gardes à vue préventives, ça n’existe pas dans le code pénal. »

* Le prénom a été modifié

Source : Le Parisien, Jean-Michel Décugis, 09-12-2018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Bellot // 13.12.2018 à 07h06

Et maintenant on n’entend plus les GJ sur les médias grand public, Strasbourg occupe tout l’espace médiatique en boucle depuis deux jours. Je ne dis pas que ce n’est pas important, je dis juste que c’est comme s’il n’y avait plus de mobilisation de Gilets Jaunes sauf quelques-uns dont on parle parce qu’ils évoquent un complot.
Voila quelque chose qui va enfin réconcilier les médias grand public avec la population française…

104 réactions et commentaires

  • Olivier1973 // 13.12.2018 à 06h56

    “Ce qui s’est passé samedi, c’est digne de la Corée du Nord ou de la Russie.”

    Comme quoi la propagande anti-russe fonctionne très bien en France grâce à “nos” médias possédés par des milliardaires.

      +63

    Alerter
    • Maxhno // 13.12.2018 à 08h07

      Et dire qu’ils y en a qui font ça gratuitement.

        +12

      Alerter
    • Fritz // 13.12.2018 à 08h12

      Et dire que les victimes reprennent la propagande de leurs bourreaux. Ça s’appelle l’aliénation.
      Si vraiment c’est “Éric” qui a fait cette comparaison (ce pourrait être le journaleux).

        +21

      Alerter
    • Caliban // 13.12.2018 à 08h26

      @Olivier 1973

      “la propagande anti-russe”
      Vous extrapolez, il est probable que ce brave casque bleu mis en garde à vue songeait à l’URSS (la confusion est courante dans le langage courant) et dans cette optique, on ne peut que lui donner raison.

      En poursuivant la lecture avec cette autre alerte publiée aujourd’hui sur Les Crises (https://www.les-crises.fr/une-loi-europeenne-pour-censurer-les-mouvements-sociaux-sur-internet-par-la-quadrature-du-net/), on pourrait parler d’EURSS.

      On n’avait pas bien compris vers quoi on était “En marche” … ça commence à se préciser 🙁

        +25

      Alerter
      • Olivier1973 // 13.12.2018 à 12h15

        “Vous extrapolez, il est probable que ce brave casque bleu mis en garde à vue songeait à l’URSS”

        Certainement pas. C’est exactement le discours des médias: russe = soviétique, Poutine = Staline, etc. Donc vous aussi “probablement” avez été déjà intoxiqué par la propagande anti-soviétique.

        Autrement vous êtes trop fort pour moi. Vous savez ce qui est dans la tête d’Eric.

          +8

        Alerter
      • Caliban // 13.12.2018 à 19h42

        @Olivier

        Vous avez peut-être raison, c’est moi qui extrapole 🙂
        J’ai beaucoup de mal à associer Corée du Nord et Russie d’aujourd’hui, mais il est possible qu’à la télé (que je n’ai pas) l’association soit promue.

          +2

        Alerter
    • jp // 13.12.2018 à 17h31

      bien qu’effectivement il y là de la russophobie ordinaire, il y a un petit fond de vérité car
      “Le président russe a fait allusion ce 11 décembre aux violents heurts qui ont dernièrement secoué Paris pour justifier l’arrestation de Lev Ponomarev. Ce dernier avait appelé à la tenue d’une manifestation non-autorisée par les autorités russes. ”

      https://francais.rt.com/international/56605-vladimir-poutine-on-ne-veut-que-evenements-comme-paris-arrivent-nous

        +1

      Alerter
      • Caliban // 13.12.2018 à 19h46

        Ce serait drôle que des gilets jaunes fleurissent aussi en Russie 🙂

        Il me semble que leur Président a spolié son peuple en repoussant l’âge de départ à la retraire de plusieurs années.
        https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/09/02/les-russes-manifestent-contre-le-report-de-l-age-de-la-retraite_5349207_3214.html

          +3

        Alerter
        • stephp // 13.12.2018 à 22h33

          Ignoble Poutine mangeur d’enfants (à chaque petit déjeuner), mais c’est vrai que Le Monde est un exemple de neutralité journalistique… 😀

            +8

          Alerter
        • Dominique65 // 14.12.2018 à 10h30

          C’est rigolo de prendre une manifestation comme exemple pour prouver qu’on ne peut pas manifester !
          Quant à spolier le peuple, la proposition du gouvernement russe de faire passer la retraite à 65 ans (pour les hommes, 63 ans pour les femmes) n’a rien à envier à celle de Hollande qui l’a fait passer, de fait, à 67 ans. De plus, cette proposition a été modifiée suite au mécontentement des russes. La leçon que j’en retire, c’est qu’un Président qui recule à la moindre manif n’est que très moyennement dictateur.

            +6

          Alerter
          • Caliban // 14.12.2018 à 19h58

            Merci pour votre défense touchante du président d’un autre peuple que le vôtre 🙂

            Mais mon propos n’est pas d’exprimer une opinion sur tel ou tel : j’aimerais simplement voir les Russes manifester avec des gilets jaunes, cela renforcerait tous les mécontents d’ici et d’ailleurs. Ce serait une bonne leçon de démocratie.

              +1

            Alerter
            • Dominique65 // 17.12.2018 à 12h57

              « j’aimerais simplement voir les Russes manifester avec des gilets jaunes »
              Pourquoi précisément les Russes ?
              L’origine des difficultés de vie des Gilets Jaunes est le néolibéralisme défendu principalement par le monde anglosaxon et l’UE. Il est vrai que la Russie s’y est convertie, sous pression étasunienne à la fin du XXème siècle, mais elle n’est pas son fer de lance.

                +0

              Alerter
    • tepavac // 14.12.2018 à 10h15

      “Comme quoi la propagande anti-russe fonctionne très bien ”

      La page est tournée sur le sujet depuis quelques semaines…

        +2

      Alerter
  • Ricard’eau // 13.12.2018 à 07h00

    Une damme dit avoir pris le TGV bordeaux vers Paris le samedi matin et avoir vu la police retenir + d’une centaines de personnes de prendre le TGV alors qu’ils avaient des billets …. La video tourne sur le net. Elle montre à la fin le TGV complètement vide car ils ont empêché les gens de monter

      +37

    Alerter
    • Jerrick // 13.12.2018 à 16h26
    • Pierre // 13.12.2018 à 21h44

      Ce serait tout de meme bien d’avoir quelque chose pour recouper cette info, il doit bien y a voir des gens à la gare de bordeaux qui ont filmé. Sinon je me méfie d’une mono source, même donnée par une si délicieuse demoiselle

        +0

      Alerter
      • tepavac // 14.12.2018 à 11h18

        J’ai “vérifié” le jour même de la publication de la vidéo, c’est confus… c’est le moins que l’on puisse dire. La “SNCF” dit que c’est faux!!!!

        Deux faits me poussent à rester dans l’expectative;
        le premier, c’est qu’il est devenu de notoriété publique que mêmes nos Ministres n’hésitent plus à sciemment mentir sur le sujet des GJ(pas seulement), le cas des lycéens en étant symbolique, affirmant le premier jour, face à Obono, que c’était une fausse nouvelle.

        Le second est davantage une appréciation, pourquoi une simple citoyenne, employée de la SNCF, irait déclarer publiquement un mensonge qui ne manquerait pas d’être vérifié et dont les conséquences lui serait opposable ?

        Pas plus d’info…

          +4

        Alerter
  • numaroumestan // 13.12.2018 à 07h05

    Les factions en possession d’Etat ont peur de leurs maîtres, c’est-à-dire le soviet de la finance, les congrégations multinationales, les consistoires médiatiques. Le comportement de ces puants petits collabos suit le modèle du cycliste : pédaler sur les humbles et baisser la tête devant les puissants.
    La racaille semble avoir été mise à la tête de chaque pays de l’europe maastrichienne.

      +26

    Alerter
    • Larousse // 13.12.2018 à 07h26

      Arrêtez de mélanger les mots-concepts “le soviet de la Finance” ! n’importe quoi, le soviet fut un concept russe d’organisation “conseil des ouvriers, paysans et soldats” en pervertissant l’Histoire, vous nourrissez la confusion et préparez la dissolution ou la prise en main du mouvement par des gens bien plus calculateurs que vous. En plus, dans la finance, il n’y a pas d’ententes en Conseil, seulement des arrangements, des règles mais les Financiers sont des loups entre eux et pour les autres: pareil les “congrégations” est un terme qui s’appliquent en français à des religions. Employer de tels mots vous fait plaisir , ça n’apporte rien aux succès que vous souhaitez, vaut mieux des actes concrets : donner des croissants aux Gilets jaunes le matin pour les soutenir ou faire des achats restreints au nécessaire pour casser le système…

        +38

      Alerter
  • Bellot // 13.12.2018 à 07h06

    Et maintenant on n’entend plus les GJ sur les médias grand public, Strasbourg occupe tout l’espace médiatique en boucle depuis deux jours. Je ne dis pas que ce n’est pas important, je dis juste que c’est comme s’il n’y avait plus de mobilisation de Gilets Jaunes sauf quelques-uns dont on parle parce qu’ils évoquent un complot.
    Voila quelque chose qui va enfin réconcilier les médias grand public avec la population française…

      +78

    Alerter
    • Jean // 13.12.2018 à 07h33

      Voir à ce sujet l’interview scandaleuse de récupération politique de Jean-Louis Esquivié, général de division de la gendarmerie et numéro 2 de la cellule antiterroriste de l’Élysée de 1983 à 1986.

      https://fr.sputniknews.com/france/201812121039280613-gilets-jaunes-cree-terrain-jeu-extraordinaire-pour-terroristes/

      Les alliés des terroristes sont ceux qui partagent leur objectif, qui est de détruire les principes républicains, dont le droit à manifester fait parti.

        +29

      Alerter
      • tepavac // 14.12.2018 à 12h23

        Ah ouais, les Français on complètement oublié les terroristes…
        Je penses aussi que cela va faire peur au GJ et qu’ils vont tous rentrer tous se cacher de ces menaces…

        Concernant ces menaces, le terrorisme, pas besoin de sortir des écoles de stratégie militaire pour envisager et comprendre que bien des “adversaires” sinon des ennemis de la France, profitent et chercheront à profiter des circonstances pour, au moins nous soumettre, notre “allié et ami John doe, sinon pour nous détruire, et là les ennemis ne manquent pas….

        Mais ainsi que le dit l’adage, la peur n’évite pas le danger et surtout, surtoutn nous constatons chaque jour davantage que le Peuple Français est un peuple bien éduqué, policé et conscient de l’état de notre monde.

          +2

        Alerter
    • Theoltd // 13.12.2018 à 07h45

      Plus la chasse a l’homme qui va nous occuper jusque a samedi. La seule chose qui puisse nous rassurer, c’est que d’en arriver a ces extrémités, montre toute la faiblesse finalement de notre système, qui ne tient que par des combines et bouts de ficelle. Je persiste a penser que cette histoire de Strasbourg est une grande erreur, car elle va ouvrir les yeux a des millions de personnes. Car on ne réfléchit que lorsque l’on est concerné.

        +28

      Alerter
      • jp // 14.12.2018 à 00h07

        “qui va nous occuper jusque a samedi” non, il vient d’être tué par la police, comme ça, il n’y aura pas de procès… comme d’habitude

          +5

        Alerter
        • Dominique65 // 14.12.2018 à 10h38

          « comme ça, il n’y aura pas de procès… comme d’habitude »
          Si tu entends que la police l’a abattu dans cette optique, tu fais du conspirationnisme de bas-étage (de sous-sol en fait).
          La scène s’est passée en pleine rue devant une tripotée de témoins. Si tu entends que ces individus ne veulent pas aller en prison à vie et cherchent à se faire tuer, je ne peux qu’y souscrire.

            +2

          Alerter
          • sdkfz // 15.12.2018 à 21h53

            Le conspirationisme reflète un esprit sain et curieux qui ne prend pas pour argent comptant tout ce que raconte les medias mainstream ou le pouvoir! Le doute est permis dans le pays de Descartes!

              +0

            Alerter
    • Josephr // 13.12.2018 à 08h51

      Bonjour
      Flash du figaro
      Cerise sur le gâteau le gouvernement demande aux GJ de ne pas manifester samedi
      Ce n’est pas les manifestations des marchés de Noël qu’il demande de fermer
      Le flash qui précède est celui prêté(?) à la CFDT qui le suggère, un syndicat jaune mais sans gilet pour l’occasion

        +24

      Alerter
      • Fritz // 13.12.2018 à 09h43

        Mais c’est vrai, en plus !
        http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/12/13/97001-20181213FILWWW00045-le-gouvernement-appelle-les-gilets-jaunes-a-ne-pas-manifester-samedi-griveaux.php

        Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT : « ce qui s’est passé à Strasbourg rappelle que la menace terroriste est présente. On voit bien l’extrême fatigue des agents publics [traduction : nos braves policiers]. Ce serait de bon ton de ne pas surcharger la barque ».
        http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/12/13/97002-20181213FILWWW00043-manifestation-samedi-la-cfdt-appelle-a-ne-pas-surcharger-la-barque.php

        La CFDT : palme d’or de la Kollaboration !

          +58

        Alerter
        • tepavac // 14.12.2018 à 12h54

          Vous êtes pas sérieux Fritz, c’est le couvre-feu généralisé qu’il faut, 24/24, 7/7, jusque ce que les GOPES soient tous promulgués par la loi, d’ailleurs certains devraient porter leur regard sur les nouvelles lois votées ces jours-ci et passées inaperçues……

          Nous sommes bien d’accord, tout est bon pour éloigner le rocher dans les godasses de nos zélotes, pas même le respect du recueillement pour les victimes de Strasbourg. Je n’ai pas vu de tour Eiffel éteinte, pas de signe tangible de la part des autres partenaires Européen.
          Tout ceci est bien triste.

          Mais je voudrais toutefois dire une chose encore plus regrettable. J’ai beaucoup entendu les cris de rage par certaines personnes bien en vue, et qui s’opposent vigoureusement au mouvement des GJ, car semble t-il, les GJ voudraient bruler tout Paris et en pendre ses habitants.
          Je ne dirai pas le nom de ce charmant acteur, mais juste lui dire, mon frère partout les GJ sont bien accueilli et applaudi, mais lorsqu’ils sont venu dans cette capital, c’est des escadrons qui les ont cueilli…
          C’est vous qui refusez le peuple de France. Faites leurs accueille honorable et ils vous le rendrons, méprisez-les et ne vous étonnez pas des conséquences, assumez-les….

            +7

          Alerter
      • gryzor // 13.12.2018 à 10h32

        Souvenez-vous, c’était il n’y a pas longtemps…
        Juste après les attentats de Charlie Hebdo, le gouvernement et les médias appelaient à sortir en terrasse pour “résister”.
        Et là, on nous fait exactement l’inverse, pour un “attentat” “terroriste” d’une dimension bien inférieure, sans revendication ni même motif.

        On dirait que manu est de moins en moins charlie.

          +40

        Alerter
        • Alfred // 13.12.2018 à 11h46

          J’ai pensé exactement à la même chose ! Quelle bande de clowns..
          Samedi j’irai donc faire en sorte que la vie continue pour être tous ensemble plus forts que ‘e terrorisme: j’aurai prendre un verre en terrasse à la préfecture. En gilet jaune bien sûr.

            +19

          Alerter
        • JBB // 13.12.2018 à 18h18

          Je ne pense pas qu’on ai appelé à sortir en terrasse alors que les tueurs étaient toujours en fuite.

            +1

          Alerter
  • Barbe // 13.12.2018 à 07h06

    Et on ne devrait pas avoir honte de ce qu on est devenus?

      +13

    Alerter
  • LA ROQUE // 13.12.2018 à 07h43

    Les journalistes devraient être vent debout contre ces dérives totalitaires, contre les violences gratuites commises par les forces de l’ordre qui entrainent des mutilations dans certains cas.
    Mais il n’en est rien au contraire ,la violence est toujours le fait des gilets jaunes à l’inverse des forces de l’ordre qui font toujours un travail remarquable.
    Le traitement des événements par les médias montre clairement leur absence d’objectivité et leur tentative de manipulation.

      +51

    Alerter
    • Caliban // 13.12.2018 à 08h33

      @La Roque

      Petit rappel si je peux me permettre. Ce n’est pas qu’une question d’objectivité et manipulation, même si cela compte évidemment (milieu culturel, formation des journalistes, …)

      C’est aussi une question d’organisation économique du secteur médiatique … les petites mains précaires du journalisme écrivent ce qu’on leur demande d’écrire, filment ce qu’on leur demande de filmer…

      Derrière ce “ON” il y a :
      • leurs patrons (du PDG aux éditocrates dont dépendent leur emploi)
      • l’audimat / la concurrence entre les médias qui uniformise “mécaniquement” l’information diffusée

        +15

      Alerter
      • calal // 13.12.2018 à 13h02

        Derrière ce “ON” il y a :
        • leurs patrons (du PDG aux éditocrates dont dépendent leur emploi)
        • l’audimat / la concurrence entre les médias qui uniformise “mécaniquement” l’information diffusée

        vous oubliez un peu vite les subventions publiques a tous ces medias.Sans cet argent pris a travers les impots et taxes aux francais, est ce que les patrons des grands medias continueraient a financer a perte cette propagande?

          +8

        Alerter
        • Arnaud // 13.12.2018 à 15h24

          @calal,
          A ta question, je répondrais que oui, ils le feraient. Le contrôle de l’information est crucial pour cette Mafia, elle couvre les agissements des politiques contre le vote de bons textes, pour un meilleur business et un CICE, par exemple. Le R. O. I. est intéressant.
          Les subventions pour eux est le contrôle à prix discount. Juste une opinion.

            +4

          Alerter
      • Caliban // 13.12.2018 à 14h21

        @calal

        La même information biaisée existe dans le public et le secteur privé. Cela prouve simplement à mes yeux que focaliser sur les 9 milliardaires qui tiennent la presse en France est une erreur. Cela compte évidemment mais ce n’est pas l’essentiel.

        L’essentiel pour comprendre la “fabrique du consentement” est à mon avis :
        • dans la crise structurelle du secteur (le consentement est d’abord celui forcé – sous peine de perdre son job – des journalistes ordinaires … à ne pas confondre avec les chef de rédac’ et autres éditocrates salonnards bien parisiens qui servent / sont le pouvoir)
        • la logique de l’audimat / de la concurrence qui uniformise le contenu diffusé (une des conséquence est par exemple la disparition de la presse dite d’opinion, remplacée par un contenu “mainstream” d’extrême-centre)

          +4

        Alerter
    • weilan // 13.12.2018 à 08h35

      “Des forces de l’ordre qui font toujours un travail remarquable” .
      Oui, comme celui de fracasser la mâchoire supérieure d’une brave octogénaire qui, du haut de son appartement au 4ème étage, tente de fermer ses volets. Ou encore d’éborgner une jeune fille en plein Champs Elysées.

        +32

      Alerter
    • tepavac // 14.12.2018 à 13h15

      Les forces de l’ordre font un travail remarquable, si l’on considère que les “dérapages” sont la conséquence inéluctable des ordres donnés par l’autorité politique.

      Les forces de sécurité le disent eux-mêmes, lors des précédentes émeutes, 2005, 2007, 2010 etc, ils n’ont pas été autorisé à employer les armes de coercitions contre les black-bocks, ni contre les casseurs, alors…
      Voila la réponse des gilets bleu,
      «Nous aussi on va les enfiler, les gilets. Pas les gilets jaunes, mais les gilets bleus, si cela continue. Il faut faire attention, c’est un message que je veux faire passer aux plus hautes autorités de l’État. On est dans une crise politique. Ce n’est pas aux gendarmes et policiers de la dénouer, c’est au politique. Chacun son boulot. On n’en peut plus.»

        +2

      Alerter
  • Fritz // 13.12.2018 à 08h04

    « Les gendarmes nous ont parlé d’armes de première catégorie et nous ont placés en garde à vue pour “participation à un attroupement en vue de commettre un délit ou un crime” » : ce n’est digne ni de la Corée du Nord, ni de la Russie. C’est digne de la France de Macron et de Maastricht. Voilà comment elle traite la liberté de manifester, demandez la nouvelle version de la loi Le Chapelier.

    Quant à la fusillade de Strasbourg, elle vient à point pour détourner l’attention de la crise sociale (la chasse au Sarrasin, juste avant Noël) et pour associer “Gilets jaunes” et “théorie du complot”. Demandez à la presse pourrie :
    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/fusillade-a-strasbourg/strasbourg-les-theories-du-complot-se-multiplient-sur-des-groupes-facebook-des-gilets-jaunes_3096507.html
    https://www.bfmtv.com/societe/attentat-de-strasbourg-les-accusations-de-complot-pleuvent-dans-les-groupes-de-gilets-jaunes-1586320.html

      +37

    Alerter
    • gil // 13.12.2018 à 13h31

      Bonjour

      “Quant à la fusillade de Strasbourg, elle vient à point pour détourner l’attention de la crise sociale ”
      Surtout pour qu’on ne dise plus que les français demandent maintenant des comptes en voulant savoir où passe l’argent qu’on leur prend. On commence à s’interroger sur la responsabilité de bercy dans tout ça.

      Cordialement

        +5

      Alerter
    • BIGGLOP // 13.12.2018 à 18h52

      @FRITZ :
      Bien sûr que la possession de masques à gaz ou chirurgicaux ou de collyre n’est pas interdite sauf que la LOI vous interdit de dissimuler le visage.
      législation armes : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N287
      Bon, pour ceux qui détiennent un couteau suisse dans leur poche : mini amende de 750 €.
      Mais que demandent les citoyens dont les GJ : du respect et de la dignité……
      A propos, il me semble que le 10 décembre était l’anniversaire de la Déclaration des Droits de l’Homme, mais c’est sans importance me direz-vous….http://www.un.org/fr/events/humanrightsday/

        +1

      Alerter
      • tepavac // 14.12.2018 à 13h28

        BIGGLOP,
        Anniversaire le 10 décembre!!!
        Hé bien on voit de quelle bois vous vous réchauffez les idées et l’ambition.
        Celle du 3 Novembre 1789 semble ne pas être importante pour vous, c’est vrai qu’elle a ce triste privilège de consacrer les Droits du Citoyens, du Droit de vote, du Droit d’association, de l’égale éligibilité aux postes du pouvoir, et surtout d’être souverain. Quelle chose horrible n’est-ce pas…

          +2

        Alerter
  • calal // 13.12.2018 à 08h23

    Ce sont ces derives lentes et recurrentes de l’etat et des dominants qui poussent certains a reclamer un droit des citoyens a detenir des armes sur le modele des etats unis. Parce que les dangers d’une dictature des riches qui acheterait l’etat et la justice,avec les moyens de surveillance modernes sont trop importants et reels.
    Les forces de l’ordre seront armees,les hors la loi seront armes,les vigiles prives seront armes,les esclaves seront desarmes.Et les juges condamneront ceux qu’on leur dit de condamner et laisseront courir ceux qu’on leur dit de laisser courir parce qu’ils sont payes par la meme main que les policiers et les gendarmes…

      +20

    Alerter
    • Fritz // 13.12.2018 à 08h32

      Personnellement, je suis favorable à ce deuxième amendement. Les hommes libres ont toujours eu le droit de porter les armes. Si ce droit est de plus en plus refusé aux citoyens dans notre pays, et réservé aux forces de répression (police et gendarmerie), c’est que nous ne sommes plus des hommes libres.

        +19

      Alerter
      • Lhermite // 13.12.2018 à 14h00

        Les chasseurs ont le droit de porter une arme;profitez-en,cette année,le permis de chasse est à moitié prix(cadeau de micron aux chasseurs)!

          +5

        Alerter
      • Subotai // 13.12.2018 à 17h51

        La liberté ne se mesure pas à l’arme qu’on porte.
        La société guerrière que représente les USA n’est pas un modèle de société policée.
        La liberté est simplement de cesser de soutenir celui qui vous opprime. Ça suffit pour le faire tomber.

          +5

        Alerter
        • Theoltd // 13.12.2018 à 18h07

          On defile avec des fleurs au Champ de Mars et Macron s’en va, donc?

            +8

          Alerter
          • Subotai // 14.12.2018 à 17h45

            Il ne fallait pas voter pour lui. Déjà, pour commencer.

              +0

            Alerter
        • Alfred // 13.12.2018 à 18h15

          Ça fonctionne mieux quand c’est le préfet qui se sent opprimé par Macron que quand c’est vous. Pour l’itinéraire ça ne fonctionne pas.

            +1

          Alerter
          • Subotai // 14.12.2018 à 17h50

            On a le gouvernement qu’on mérite.
            Quand a fait ce qu’il fallait pour qu’il arrive au pouvoir, il est bien temps de se plaindre et d’appeler aux armes – les autres…
            NON aux armes.

              +0

            Alerter
  • xc // 13.12.2018 à 08h24

    Ben oui. Les masques ne seraient probablement pas restés dans le coffre.

      +0

    Alerter
    • Catalina // 13.12.2018 à 09h12

      c’est vrai, les masques sont des armes de première catégorie, comme chacun sait. Moi, je veux une loi qui interdise le carnaval. ! Sait-on jamais, et si???? il y avait tuerie massive avec les masques de zorro ? ou ceux de la fée clochette…. *Et m^me la piscine d’ailleurs, vous savez ce lieu hautement dangereux où des masques nous menacent partout….et pis même l’hosto hein, parce que bon, les masques en papiers….
      ;o)

        +22

      Alerter
    • marire // 13.12.2018 à 09h57

      Bien sur les masques étaient prévus pour se protéger des gaz : est-ce illégal? Je trouve très grave d’assimiler ces masques à des armes et d’arrêter des gens à cause de la possession de masques. Cela veut-il dire que la police a le droit de tout faire et que les manifestants n’ont plus le droit de se protéger des violences de la police?

        +35

      Alerter
    • Weston // 13.12.2018 à 18h51

      Bonjour à tous. Bien que lecteur de ce site depuis plusieurs années, je ne me suis jamais exprimé encore.
      Ces multiples cas d’interpellation préventive et de garde à vue abusive qui semblent remonter sur les réseaux sociaux (les médias aux ordres ne remplissent plus, s’ils l’ont jamais fait, leur rôle d’information) me donnent matière à réflexion. Je ne suis pas juriste, mais pour un gendarme parler d’armes de première catégorie alors que cette notion appartient au passé, me laisse à penser, et c’est confirmé par d’autres cas, que nos forces de l’ordre ne connaissent pas la loi. Non seulement leur ignorance est flagrante, mais en plus leur ultime excuse du “j’obéis aux ordres”, prouve sans l’ombre d’un doute que leur formation est insuffisante et profondément déficiente.

        +10

      Alerter
      • Alfred // 14.12.2018 à 13h09

        J’ai sursauté aussi à la lecture de “arme de 1ere catégorie” mais j’y ai vu deux possibilités: soit c’est moi qui ne connais pas assez bien la loi soit ils essaient d’impressionner les gens au bluff. Mais j’ai du mal à croire qu’ils soient si nuls. Surtout que même avec les anciennes catégories il est hautement ridicule de qualifier un gilet jaune et même une boule de pétanque d’arme de 1ere catégorie (actuelle catégorie A).
        Pour ce qui est des catégories actuelles en résumé: Catégorie A: il n’y a pas de possesseur privé légal en France: ce sont les armes de guerre, bien de l’état. ou bien des armes illégales dans les mains de terroristes ou de dealers. Catégorie B: les détenteurs ont un droit de possession amoindri (il peuvent être dépossédés à tout moment) conditionné à l’obtention d’autorisations. Ce sont des armes à feux à répétion et/ou de poing essentiellement. Seul Alexandre Benalla a le droit de les trimbaler partout où il veut de les perdre ou de pointer quelqu’un avec. Le reste de la population paierait cher ce genre de conneries. Catégorie C (de plus en plus restrictive, le solde montant en B). En gros armes à feu de tir sportif et chasse et l’immense majorité des effectifs dans notre pays. Enregistrement obligatoire et licence nécessaire. Catégorie D: Le reste dont armes à feu anciennes et les cendriers pointus.
        Un gilet jaune de strangulation peut dans l’esprit d’un gendarme de mauvaise tordu ou de mauvaise foi être compté en catégoriie D à la rigueur. Mais catégorie 1 c’est stupide.
        On peut remarquer au passage que le terroriste de Strasbourg a été abattu avec une arme de collection d’avant 1900 (D) dans les mains. Vous n’attendrez pas longtemps avant que les godillots jugent cela suffisant pour restreindre encore l’accès de la population à tout ce qui pique tranche et pète.
        Pour aller plus loin:
        https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31877
        Donc eux aussi: A ce point nuls ou à ce point malhonnêtes?

          +5

        Alerter
        • Weston // 14.12.2018 à 16h02

          Vous avez raison pour les catégories, je n’ai pas fait le détail parce qu’en fait c’est inutile, une 1ère catégorie où catégorie A dans les mains du péquin moyen, c’est impossible. Cette histoire de catégorisation est une chose et la méconnaissance des fonctionnaires et l’abus assumé des donneurs d’ordres c’est encore autre chose.
          En fait quand un pouvoir veut vous coincer il peut le faire, et le pouvoir actuel ne renonce à rien. Dorénavant porter une bague un peu volumineuse peut être considéré comme une arme par destination. À quand la garde à vue pour la possession de deux poings au bout des bras, armes par destination par excellence.

            +4

          Alerter
  • Fritz // 13.12.2018 à 08h27

    Les flics et les pandores ont choisi leur camp : avec Macron, contre le peuple français.
    Très bien. Nous nous en souviendrons.

      +30

    Alerter
    • Alfred // 13.12.2018 à 12h53

      Le minimum minimorum a attendre de leur part est l’arrêt maladie massif. Avis aux médecins gilets jaunes.
      L’idéal étant plutôt de rester en service mais de porter ses c.. et de ne pas appliquer les ordres ilegaux.

        +7

      Alerter
      • Weston // 14.12.2018 à 13h01

        Une précision que j’ai appris il y a peu. Il existe un organe administratif du Ministère de l’Interieur dont j’ai oublié le nom qui a pouvoir de “casser” les arrêts maladies. Le fonctionnaire de police se déclare en arrêt et un scribouillard lui répond : non, retourne sur le terrain ! Fabuleux.

          +3

        Alerter
        • Alfred // 14.12.2018 à 14h24

          C’est dingue. Merci pour cette info. Il ne reste plus alors à ceux qui ont un peu de conscience qu’à tenter de saboter leur travail (surconsommer des munitions dans le vide, mal remplir la paperasse, ne pas voir des gens ou des choses, etc.. ).

            +3

          Alerter
    • SanKuKai // 13.12.2018 à 16h06

      Je dois dire que je ne comprends pas les policiers/gendarmes/militaires.
      Ça me fait penser à la rafle du Vel d’hiv pour laquelle ce sont les policiers bien Français et zélés qui ont fait le travail.
      S’ils s’arrêtent et vont boire un verre avec ceux d’en face tout est terminé. Plus de violence, plus de guerre. Mais ça n’arrive pratiquement jamais. Il s’en trouvera toujours suffisamment pour obéir aveuglément á des ordres idiots, même contre leur propre volonté personnelle. Je ne comprends pas.

        +8

      Alerter
      • Alfred // 13.12.2018 à 17h13

        ça viendra je pense. c’est pour cela que le gouvernement nous demande de rester à la maison pour qu’ils se reposent ces pauvres petits. Ils sont un peu fatigués de courir partout et de taper. Il faut que cela s’arrête nous dit on. Soit. Qu’ils s’arrêtent donc.

          +6

        Alerter
  • VoxPopuli // 13.12.2018 à 08h30

    ” c’est digne de la Corée du Nord ou de la Russie”
    En Russie le peuple ne manifeste que sa joi car il est heureux et élit sont président avec plus de 3/4 de voix. D’ailleurs, les casseurs n’existent pas en Russie non plus. La loi est sévère et elle est appliquée.

      +7

    Alerter
    • Jeanne L // 13.12.2018 à 16h36

      Je ne suis pas certaine que la réforme des retraites du gouvernement Medvedev ait vu des “manifestations de joie”, le parti Russie Unie est de plus en plus contesté, l’opposition communiste a été renforcée particulièrement en Sibérie lors des dernières élections. La question de la réforme de l’enseignement préoccupe beaucoup de Russes, sans parler de la destruction de logements (du temps de Khroutchëv) avec son lot de manoeuvres immobilières subséquentes qui concernent beaucoup de Russes pauvres à Moscou par exemple ,et de la question de l’organisation du système de santé.
      La Russie est depuis plusieurs années l’objet d’une lutte politique âpre et importante entre des groupes antagonistes et si Poutine a le soutien des masses pour sa défense des intérêts du pays et son intelligence politique théorique et pratique, les choses ne sont pas pour autant source de bonheur dans un pays apaisé !

        +6

      Alerter
      • Pascal rt // 13.12.2018 à 20h05

        La Russie fonctionne aussi à l’idéologie capitaliste, elle est forcément touchée par l’inéluctabilité de la baisse du taux de profit…

          +4

        Alerter
        • moshedayan // 13.12.2018 à 22h30

          @Jeanne L et @Pascal rt, vous dîtes des moitiés de faits. Pour avoir été en Russie récemment : la réforme des retraites est passée, et (ce que ne fait pas votre président Macron) Poutine a fait des concessions importantes , aux LDPR et PCR, enfin pour les femmes le droit à la retraite était selon les professions à 50 – 55 ans (rien à voir avec la France) on est passé à 60 – 65 ans. Pour la fameuse “baisse tendancielle du taux de profit”, loi de Marx, elle existait sous le régime communiste et maintenant aussi, mais la Russie n’est pas un pays capitaliste pur libéral – c’est d’ailleurs la principale raison de sa détestation actuelle de la Russie par l’Occident car Poutine a arrêté le processus de libéralisme pour conserver des reliquats de communisme, notamment dans le domaine social (il avait appris de la catastrophe sous Eltsine, en étant à St Petersbourg : explosion de la mortalité des vieux, corruptions, assassinats et même des cas de malnutrition d’enfants pauvres – ce qui lui rappelait des faits du blocus de Léningrad en 1941-1943…chose insupportable). Donc aussi maintenant cette baisse tend. du taux de profit est compensée aujourd’hui par un emploi plus généralisée de main d’oeuvre, de l’humain comme à l’époque soviétique (au détriment de modernisations avec des machines dirons les libéraux – cette perte d’efficacité est compensé par des efforts de qualité – cela se voit par exemple dans l’administration avec l’informatisation -il y a autant de personnel, mais les tâches pour obtenir des papiers est bien plus rapide, etc…
          Les communistes appellent Poutine à délivrer des passeports russes à tous les Ukrainiens qui le demandent, ce qui constitue un soutien à Poutine, qui lui est d’ailleurs plus modéré sur ce point. S’il y a un danger c’est du côté de l’oligarchie eltsinienne (mais elle se réduit).

            +5

          Alerter
          • Jeanne L // 14.12.2018 à 07h59

            Je faisais remarquer qu’ériger la Russie en modèle de “bonheur” social et d’adéquation entre les aspirations du peuple et la direction de l’Etat était surprenante en ce moment parce que les réactions sont vives et la contestation sociale (et les résultats électoraux) montrent un sérieux débat politique.
            Pas plus tard qu’avant hier, le 12, manifestation à Novosibirsk avec des PANCARTES EN FRANCAIS. Voici une traduction par Marianne Dunlop d’un petit bout d’article y faisant référence:

            “Le meeting de Novossibirsk rassemblait des gens de différents âges, ceux qui devront supporter les conséquences désastreuses de la « réforme » des retraites et ceux qui ne sont touchés qu’indirectement – les retraités.
            « Je suis un retraité, et je rendrais volontiers à Poutine le millier de roubles qu’on nous a « ajouté » à notre retraite, si seulement la jeune génération pouvait bénéficier des mêmes droits que nous », s’est indigné Vladimir Lebedev de Novossibirsk.
            Des manifestants étaient venus avec des affiches en français. Dans la foule, on pouvait entendre des cris: «Bientôt Novossibirsk parlera français!». Selon le député du conseil municipal Sergei Sukhorukov, les événements en France devraient être un signe pour les autorités russes: « Ne serrez pas autant les boulons, car les Russes sont lents au démarrage, mais après on ne les arrête plus ».
            Comme je le disais dans mon commentaire d’hier après-midi, si le soutien a Poutine est fort sur le plan de la conduite des affaires internationales de la Russie,si (je rajoute) l’opposition réelle n’est pas celle que veulent nous faire croire les médias occidentaux, la contestation sociale s’amplifie en certains lieux, sur certains points et surtout le “modèle français” est mis en avant .

              +2

            Alerter
            • moshedayan // 15.12.2018 à 09h46

              Pour apprécier la situation en Russie, je conseillerai d’abord à ceux qui parlent dans les médias de ce pays à avoir une bonne maîtrise de la langue et à y vivre, quand je faisais mon diplôme j’avais des universitaires russes qui s’étonnaient souvent de voir des Historiens français écrire sur la Russie alors qu’ils n’avaient pas la connaissance de la langue, sans nier leurs qualités par ailleurs. Cette remarque mise à part. Votre analyse a quelques éléments contradictoires, mais passons. Une chose à savoir absolument sur la Russie. Beaucoup de choses dépendent de l’application des réformes par les gouverneurs de province (et leurs niveaux de conscience ou de corruption ) , qu’il y ait des problèmes à Novosibbirsk, certes il faudrait étudier là-bas comment on agit. En soi, les salaires des jeunes sont en général le double de la retraite minimum en Russie -si un retraité touche plus c’est justement en fonction de ses années de “cotisation” et des avantages de l’âge (suivant les régions _ gratuité des transports, aides financières supplémentaires pour les soins – plus vous êtes âgés plus ces aides augmentent -ce qui n’existe pas en France). Les problèmes à Novosibbirsk ne sont pas a priori la marque d’une contestation générale – il faut voir un peu. Et il n’est pas du tout exclu que ce gouverneur soit limogé (après enquête de corruption – en général détournement de fonds…) Quant au “modèle français”, le Russe moyen le connaît peu, il y a chez les journalistes une appréciation positive du système de santé mais ils ont conscience qu’il se dégrade – ils ont une idée qui est plus près du système anglais et pour eux quand on les informe des “mutuelles” ou de la part “mutuelle” “tiers-payant”, ils comprennent facilement que cette bizarrerie française aboutit à une santé à 2 vitesses au fond. Enfin, hélas pour la pensée dominante en France, les Russes sont majoritairement très négatifs sur la France et ses immigrés. J’ai vraiment eu régulièrement ces remarques que Paris était plein d’étrangers d’Afrique, etc… (les touristes russes se déplacent plus souvent en métro…)… Depuis 2014, avec l’Ukraine et les sanctions, la France ne fait pas du tout exception à l’appréciation négative que les Russes ont de l’Ouest – Occident et surtout ils mettent cela aussi sur le compte de la période Eltsine. Il y a bien un attachement à la nation patrie, aux avantages de l’ancien système soviétique, une envie de suivre son propre chemin pour se préparer à une éventuelle agression des Occidentaux qui veulent mettre la main sur leurs immenses ressources dans le contexte de l’épuisement de la Terre et du réchauffement climatique…. Cette crainte est très réelle

                +1

              Alerter
  • Para // 13.12.2018 à 08h33

    Le terrorisme à des fins politiques, ça existe.
    Je ne dis pas que c’est le cas ici, mais c’est déjà arrivé.
    Renseignez vous sur les réseaux stay behind de l’OTAN, notamment leur déclinaison en Italie : gladio. Dans les années 70 je crois, alors que le parti communiste avait le vent en poupe, ils ont fait péter des bombes et tué des civils et les ont attribués à la gauche.
    Cela a été révélé par un président italien.
    Voir le livre Les armées secrètes de l’OTAN de l’historien Daniele Ganser.

      +35

    Alerter
    • Weston // 13.12.2018 à 21h35

      Le sinistre attentat de la gare de Bologne qui fit plusieurs dizaines de morts et centaines de blessés. Réseaux stay behind et implication de la loge maçonnique P2. En étudiant un peu tout cet épisode on se rend compte des vrais ressorts du pouvoir dans nos “démocraties” modernes.

        +6

      Alerter
  • Nerouiev // 13.12.2018 à 08h41

    Qu’elles sont bêtes ces forces de l’ordre qui ne savent même pas où est le désordre !

      +7

    Alerter
  • Kiwixar // 13.12.2018 à 09h22

    “Le système est pourri, on méprise les petites gens.”

    Pour le moment, le système est archi-pourri pour les 20% du bas, et il tient encore debout parce qu’il n’est pas trop pourri pour une grande partie de la population qui se maintient à flots à coups de crédit et de déni. Sans les crédits et le déni, ils pourraient voir qu’ils sont les suivants sur la liste dans une société devenue totalitaire, où les gendarmes lettons/roumains viennent les latter d’une main tout en fournissant (ou pas) des bons alimentaires de l’autre. Il faudra se réfugier à Londres parce que ça fait déja longtemps que Radio Paris ment.

      +16

    Alerter
    • Jean // 13.12.2018 à 17h42

      Votre prisme est exclusivement économique.
      Mais la fronde n’est pas qu’économique. Elle est aussi idéologique, sur bien des domaines qui dépassent de loin l’argent. N’oubliez pas que l’argent, c’est leur valeur, leur veau d’or.

        +7

      Alerter
  • Kokoba // 13.12.2018 à 09h23

    Rappelez-vous comment çà s’est passé lors des lois El-Khomry.
    Il est évident qu’en France le droit de manifester est en danger.
    Encore un attentat ou 2 et Macron va bien nous imposer un couvre-feu.

      +11

    Alerter
  • Czerny // 13.12.2018 à 09h26

    De là à ce que le mouvement des GJ soit amalgamé au terrorisme le plus abject ,il n’y a qu’un pas, que le gouvernement de macron et sa caisse de résonance médiatique est en train de franchir .

      +18

    Alerter
    • Theoltd // 13.12.2018 à 11h37

      Oui, il est plus que probable que le mouvement des Gilets Jaunes soit a l’avenir tout simplement récupéré par Daesh dans des revendications douteuses pour tout le monde, sauf pour nos amis du peuple : les Medias.
      Nous allons passer de ravissement en ravissement dans les mois et années qui viennent 🙂
      A l’avenir, pour tout porteur d’un Gilet Jaune, ca sera tir sans sommations direct. Et pour les autres, 135 euros d’amende, pour non presence du fameux Gilet dans la voiture. De quoi nous dégoûter de la voiture, et sauver enfin le soldat climat!
      Tout se met en place : En marche vers le monde d’après, celui qui nous fait deja regretter celui d’avant!

        +8

      Alerter
  • Gribouille // 13.12.2018 à 11h47

    Au sujet du traitement médiatique actuel, on voit une reprise en main progressive de l’idéologie dominante que porte la Macronie.
    Nous avons, d’un coté, des grandes multinationales qui s’engagent à des gels de leurs tarifs (EDF, banques), à des primes de noël aux salariés ; cette France qui travaille !
    D’un autre coté on se focalise sur le coût exorbitant des promesses de Macron aux gilets jaunes, les fameux 10 milliards qui viendront augmenter la dette, que nos enfants paieront, et qui remettent en question nos engagements auprès de l’union européenne (car notre avenir c’est l’Europe, on nous dit).
    Bien entendu dans ce petit jeu hypocrite, on oublie, que les entreprises vont recevoir 20 milliards supplémentaires au titre du CICE. 20 milliards, à comparer avec les 10 milliards de Macron, dont le financement, lui, ne pose aucune question quand on sait que le CICE est particulièrement inefficace pour doper les investissements (les études montrent que les sommes sont plutôt allées dans les poches des actionnaires).
    Dès lors, on peut imaginer qu’il y a eu un marchandage entre Macron et les entreprises, consistant à ne pas remettre en cause les 20 milliards contre la promesse de balancer quelques miettes aux salariés. Cela donne l’image d’un capitalisme qui fait du social. Bientôt, plus besoin d’Etat providence mais du mécénat.
    Macron n’a pas changé, et il ne changera jamais.

      +16

    Alerter
    • Louis St.O // 13.12.2018 à 15h21

      Ce n’est pas 20M€ mais 40M€ pour le CICE 2019 sans compter la flat tax ; l’Exit tax et l’ISF…et ce que l’on va découvrir au fil des mois

        +7

      Alerter
    • prof27 // 13.12.2018 à 22h37

      Pouvant être considéré comme un retraité privilégié je prends la plume ici pour témoigner de la grande colère qui m’anime grand je vois l’état de mon pays attaqué de cette façon par les janissaires de l’europe féodale pardon libérale…
      Pour la prime de Noël elle n’est évidemment que facultative. Ainsi Total qui ne paie pas d’impôt vient de déclarer qu’il l’accordera. On appréciera le cynisme. On fait la charité à quelques travailleurs pauvres après des semaines de conflit et de manif pendant lesquelles ceux-ci en ont pris plein la gueule.
      Ensuite il n’y a pas d’augmentation du smic ; c’est un mensonge éhonté de Micron qui se moque des gens.
      Cela a été bien expliqué depuis lundi soir.
      Comment pouvait-il croire que les gens allaient s’y faire prendre?
      Remarquons qu’il n’avait même pas pris la peine d’être rasé convenablement pour se présenter devant eux.
      La révolte des gilets jaunes est aussi une question de défense des principes de la république française
      en premier le principe de l’égalité. Ils ne supportent plus le mépris dont ils sont les victimes. Je dois dire que j’éprouve le même sentiment . Insulter de cette façon des français qui souffrent c’est insulter tous les français.
      Macron est incompatible avec la république. L’Europe de Junker est incompatible avec la république.
      Macron démission.
      Préparons le Frexit.

        +14

      Alerter
  • Ricard’eau // 13.12.2018 à 11h54

    Je vous renvoie vers cette vidéo ou on voit des CRS tirer sur les gilets jaunes tous contents comme des racailles, en criant :
    Dans ta gueule !!!
    Ouaisss!!!!
    Recharge recharge !!!!
    Fils de pute!!
    Pouyaka pouyaka!!!!

    https://twitter.com/Nantes_Revoltee/status/1072616260523970560

      +6

    Alerter
    • Alfred // 13.12.2018 à 12h56

      Ce ne sont pas des CRS mais la BRI d’après d’autres sources (au début je pensais que c’était la BAC).
      Il est important de ne pas mélanger les salauds avec les autres alors essayez d’être précis.
      L’officier responsable ce jour là doit être identifiable et chaque citoyen visé sur la vidéo doit pouvoir se rapproche de l’IGPN. C’est indispensable.

        +16

      Alerter
      • ellilou // 13.12.2018 à 17h52

        Pour un classement sans suites immédiat ou non-lieu dans quelques mois, voire quelques années?

          +3

        Alerter
        • Alfred // 13.12.2018 à 18h22

          Vous n’avez pas vu un truc qui s’appelle les gilets jaunes? On parle plus de la fois où vous vous êtes fait très violement contrôlé dans le métro. Une plainte par ci par l’attitude et sans liens entre elles. On parle de violences massives. Et donc d’un nombre massif de procédures à l’IGPN. L’enjeu n’est pas de gagner des procédures ou de les voire subir un classement vertical. L’enjeu c’est la contribution à la construction du rapport de forces contre castagneur et micron. Faire feu de tout bois et utiliser toutes les armes dont nous disposons.
          A force de ne rien comprendre aux rapports de force (rien ne sert à rien etc..) beaucoup n’associent le rapport de force qu’à la violence elle même. C’est le meilleur moyen de rester des esclaves.

            +15

          Alerter
  • Denis // 13.12.2018 à 12h04

    Bonjour,
    le principal impôt en France: la TVA.
    Taxe sur la consommation de biens et services.
    L’arme la plus dangereuse pour le système en
    place est notre carte bancaire…à condition de ne pas s’en servir!
    Ou alors avec “Modération” et “Parcimonie”.
    Très efficace!
    En plus c’est légal. Dingue! Non?

      +7

    Alerter
    • Theoltd // 13.12.2018 à 12h21

      C’est sur que c’est plus facile que d’aller place Charles De Gaulle, oups, place de l’Etoile.Pis si ca marche pas, on aura fait des economies pour les soldes d’hiver.

        +3

      Alerter
    • Lhermite // 13.12.2018 à 14h18

      Dans le même ordre d’idée:à Noël,gréve des cadeaux!Imaginez le manque à gagner colossal de l’état,20%et parfois plus sur cette montagne de marchandises non vendues!et en prime,l’occasion rêvée d’expliquer à vos loupiots que,par les temps qui courent,il ne faut plus croire au Père Noêl:en quelque sorte,leur première prise de conscience politique!

        +8

      Alerter
    • Jean // 13.12.2018 à 17h35

      Ruiner l’État, et vous croyez qu’il va faire quoi le pouvoir ? Se servir encore plus.
      Aussi, vous pensez que les gens achètent que par envie fugace ?
      Le pouvoir de la CB, c’est un pouvoir de riche qui a largement assez pour se faire plaisir.
      Et les autres ? Toujours pas pouvoir. Rien de neuf sous le soleil.

        +3

      Alerter
      • Denis // 13.12.2018 à 20h05

        Ne soyons pas excessifs. Et ce serait déjà pas mal!

        Ruiner l’État: trop fort!

        Et les commerçants qui pleurent parce qu’ils ne font pas de chiffre,
        et le banquier qui s’inquiète; toute la chaîne!

        Dans une société de consommation, ne pas consommer,
        c’est bien lutter contre les donneurs d’ordre.

        Bien sur, c’est limité, mais pas anecdotique: dîtes autour de vous que vous ne fêtez pas cette fin
        d’année juste pour voir la tête de de votre “colocuteur”! 🙂

        Quant à me faire plaisir, c’est devenu inaccessible: air pollué, eau polluée, sols???
        Même avec beaucoup d’argent, impossible désormais. On a fait le tour de la planète
        et la pollution aussi. Dingue!

        Bien à vous ….et bonnes fêtes! 🙂

          +1

        Alerter
  • Louis Robert // 13.12.2018 à 12h47

    « On nous a empêchés de manifester »?

    Indéniable. Des heures et des heures d’enregistrement continu à partir du tout début, dès l’arrivée des manifestants, et jusqu’à la fin de chacune des manifestations, le prouve amplement et en contexte, hors de tout doute raisonnable.

    Tout aussi indéniable et prouvé par ces enregistrements est le fait que, concurremment, on a aussi complaisamment laissé casser, détruire et piller des multirécidivistes avoués, dès après, « très bien connus » des autorités, et depuis fort longtemps, le tout afin de diaboliser le mouvement des gilets jaunes en leur attribuant la responsabilité des destructions et des pillages. — Stratégie bien connue, tout comme l’utilisation par le Pouvoir d’agents provocateurs, des classiques!

    Un tel pouvoir, à ce point déshonoré du reste à Mantes-la-Jolie, n’est plus crédible.

    Ce Pouvoir doit partir.

    Se rendant à l’évidence, tout peuple responsable et souverain y veillerait donc, y veillera.

      +14

    Alerter
  • Jean // 13.12.2018 à 17h10

    Le pouvoir qui occupe ce pays tombe le masque et se montre pour ce qu’il est vraiment : un pouvoir totalitaire et autoritaire faisant de la France une dictature. Tout ce qui n’est pas avec ce pouvoir, pour ce pouvoir, et par ce pouvoir est au choix nié, méprisé, ostracisé, détruit. Bravo les marcheurs. Un an et demi et le pot-aux-roses est dévoilé.

    Je suis littéralement écœuré par la gestion de la crise. Haine, violence et mépris. Je n’ai rien vu d’autre.

      +7

    Alerter
    • Jean // 13.12.2018 à 17h31

      Ce pouvoir doit absolument partir.
      En ce qui me concerne, c’est définitivement plié. Je n’accorderai plus jamais aucune confiance à qui que ce soit, quel que soit le projet proposé, à ce pouvoir inepte. On le sentait tous, mais là ils sont en roues libres.
      J’emploie bien le mot de pouvoir car il n’y a plus qu’un pouvoir en France qui s’est accaparé tous les autres : l’exécutif, le législatif et le judiciaire, sans compter le médiatique !!!! On frôle la quinte flush royale. Il n’y a plus aucun contre pouvoir, aucune liberté d’expression. C’est tout simplement pitoyable.

      Le pouvoir au peuple.
      Je suis de ce fait pour le Référendum d’Initiative Citoyenne en toutes matières.

        +13

      Alerter
    • ty89 // 13.12.2018 à 20h13

      Il est maintenant de notre devoir d’aller demander des comptes a ceux qui ont voté pour Macron (d’autant plus si ils se disent “profondément de gauche”).
      Ils faut absolument qu’ils se rendent compte de ce qu’ils ont fait…

        +5

      Alerter
      • prof27 // 13.12.2018 à 22h45

        Peine perdue je le crains.
        Ne pas avoir vu ou deviné ce qui était derrière la macronie c’est déjà un symptôme.
        D’autre part la gauche, celle de Hollande…
        Ne nous faisons pas d’illusion.

          +5

        Alerter
  • Larousse // 13.12.2018 à 19h52

    Toutes les voix officielles et consensuelles appellent à cesser ce mouvement sur RTL ou ailleurs !
    “Ils” appellent à la compréhension et à la douceur un peu en cette veille de fêtes !
    Ils demandent aussi de ménager les forces de l’ordre qui n’en peuvent plus !
    Tout cela est de bonne conscience, si le pouvoir avait cédé sur l’essentiel.

    Or rien n’a été fait dans ce sens, rien et il est clair que le président E. Macron a procédé à un simple maquillage.
    Que faire ? ( pas au sens de l’oeuvre de Lénine).
    Considérer qu’il est bien de s’entendre sur les “bonnes manières de lutter” est parfaitement ridicule, voire dangereux. La grève de la consommation est pacifique, mais sachez qu’elle sera, elle aussi, condamnée par les “chiens de garde”, car les “gueux doivent accepter les miettes”, alors il faut justement agir dans ce sens pour arracher le masque de l’oligarchie ploutocrate.
    L’attentat de Strasbourg ne doit pas être un prétexte pour faire cesser la protestation. Aux Gilets jaunes de trouver les meilleures formes.
    S’il y a une trêve ! Eh bien il faut avertir les “chiens de garde” des médias, et les gens de pouvoir que celle-ci sera une “reprise de souffle” pour frapper encore plus fort. Sinon on courre à une amertume immense, à un désarroi qui jettera le pays dans un gouffre, dont il ne se relèvera pas de si tôt.

      +4

    Alerter
  • ty89 // 13.12.2018 à 20h06

    Effectivement, voila une grave dérive autoritaire… Une de plus…
    Je suis tombé sur Facebook sur un GJ qui avais pris en photo sa convocation au tribunal. Les fait reproché étaient d’avoir dans son coffre 1 gilet jaune et 1 casque de chantier qui avait été considéré par les gendarmes comme des armes par destination.
    Même si cette dérive et proprement scandaleuse, ce gouvernement n’est pas le seul. Le précédent avais brillé également en terme d’autoritarisme. On se rappellera par exemple de la directeur du département politique d’un grand média (il me semble public mais j’ai des doutes) qui voulais mettre les gents “qui n’étaient pas Charlie” dans des centres de rééducation…

    En parlant de ça, j’aimerai savoir quels sont les méta donnée sauvegardé par les-crises quand on poste un commentaire? L’adresse Ip? Le navigateur? L’os utilisé? Autres?
    Il est en effets de moins en moins absurde que le gouvernement actuel ou un suivant encore pire soit tenté de retrouver les citoyens déviant pour les rééduquer. Et ces méta données leurs serai d’un aide précieuse. (Même si objectivement, l’information primordial est dans les serveurs des FAI)

      +7

    Alerter
    • Larousse // 13.12.2018 à 21h25

      N’aie pas d’inquiétudes ! La DGSI a déjà fait le boulot “sans permission” de la CNIL et a créé un fichier de surveillance de tous les intervenants sur ce site considéré comme “conspirationniste” “pro Poutine” etc… Et aux ordres du pouvoir, elle agira contre nous, y compris en nous intimidant, nous mettant dans des camps si les choses empirent vraiment, voire pire… Seule l’arrivée de l’Armée rouge et de l’Armée yougoslave, libératrices du IVe Reich, nous sauvera et même tu verras des agents de la DGSI “moins impliqués” lécher les bottes de nos libérateurs (comme ce fut le cas dans le territoire de l’Allemagne de l’Est de 1944 à 1948… il faut bien manger…!!!)

        +5

      Alerter
    • Dominique65 // 14.12.2018 à 11h18

      « J’aimerai savoir quels sont les méta donnée sauvegardé par les-crises quand on poste un commentaire »
      Après petite recherche sur le web, J’ai trouvé ça, en sachant que les-crises est sous wordpress et que la table concernée s’appelle wp_users :
      https://codex.wordpress.org/images/thumb/2/25/WP4.4.2-ERD.png/750px-WP4.4.2-ERD.png

        +1

      Alerter
  • bili // 13.12.2018 à 21h09

    témoignage troublant passer sur CNEWS d’un expert :
    https://www.youtube.com/watch?v=-cDJKuphAQY

      +1

    Alerter
  • bili // 13.12.2018 à 21h35

    et voici une video à partager qui explique l ‘enfumage de lundi dernier :
    https://www.youtube.com/watch?v=FYJ3NUWoOvE

      +1

    Alerter
  • Louis Robert // 14.12.2018 à 01h10

    Empêchés de manifester?

    Mis à genoux face au mur?

    Invités à ménager les forces dites « de l’ordre »… « qui n’en peuvent plus »? — (Vous ont-elles ménagés?)

    Le temps est venu de manifester, plus nombreux que jamais, PARTOUT en France.

    Le sort des révoltés indomptables et de la génération de demain en dépend.

    Ce régime s’est déshonoré, il doit partir.

    Coûte que coûte, on doit tenir le temps qu’il faudra.

    Plus jamais à genoux. Plus jamais.

    Debout! Debout!! Debout!!! TOUS.

    Debout, enfin debout!

      +10

    Alerter
  • roukypounky // 16.12.2018 à 20h30

    Bonsoir
    moi ,mes 2 enfants et mon neveu avons vécu la même expérience , 12 heures de garde à vue pour rien . Juste nous empêcher de manifester . On appel ça une dictature !!!!!!

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications