Les Crises Les Crises
15.octobre.201715.10.2017 // Les Crises

[Vidéo] Nothing to hide (vf), par Marc Meillassoux

Merci 92
J'envoie

Source : Vimeo, Marc Meillassoux, 06-09-2017

NOTHING TO HIDE (Oct. 2016) est un documentaire qui s’intéresse à la place de la surveillance dans la société et à son acceptation dans l’opinion à travers l’argument “je n’ai rien à cacher”.
Il est à présent disponilbe en ligne sous licence Creative Commons* (Oct. 2017).
Rappel: Le film est mis gratuitement sur internet mais sa réalisation n’échappe pas aux contraintes financières de la production audio-visuelle. Chacun est donc libre de faire une donation ici: leetchi.com/c/project-nothing-to-hide

Source : Vimeo, Marc Meillassoux, 06-09-2017

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Jean // 15.10.2017 à 12h48

Vous pouvez toujours vous déconnecter d’internet mais vous n’éviterez pas que vos conversations téléphonique et votre géolocalisation soit enregistré, que vos déplacement soit surveillés par des caméras de vidéo-surveillance et que tous vos achats soient scrupuleusement ajouté au dossier vous concernant pour être ensuite partagé avec nos alliés à l’heure de la convergence des fichiers de renseignements.

21 réactions et commentaires

  • marc // 15.10.2017 à 11h56

    moi ce que je pense, c’est que l’arrivée d’internet était inévitable et que les autorités n’ont pu rien y faire… mais maintenant, face à la diffusion d’innombrables scandales en haut lieu, il faut essayer de détourner les gens d’internet et les inciter à se déconnecter, alors on leur fait peur avec la surveillance

      +3

    Alerter
    • Jean // 15.10.2017 à 12h48

      Vous pouvez toujours vous déconnecter d’internet mais vous n’éviterez pas que vos conversations téléphonique et votre géolocalisation soit enregistré, que vos déplacement soit surveillés par des caméras de vidéo-surveillance et que tous vos achats soient scrupuleusement ajouté au dossier vous concernant pour être ensuite partagé avec nos alliés à l’heure de la convergence des fichiers de renseignements.

        +16

      Alerter
  • Louis Robert // 15.10.2017 à 14h03

    Et dire que nos petite saillies de lucidité, nos moindres dénonciations anodines de l’abus du pouvoir, voire la seule expression de nos malaises devant les crimes quotidiens de l’Empire sont jugés intempestifs, outranciers et souvent même censurés! — De qui se moque-t-on?

    Démocratie et droits de l’homme
    Liberté, Égalité, Fraternité
    Respect de la vie privée…
    Même pas peur!!!

    Allons donc!

    Que faut-il donc de plus pour nous rendre la vue?
    Que faut-il donc de plus pour que nous cessions de croire au Pouvoir magnanime?
    Que faut-il donc de plus pour que nous disions catégoriquement et massivement « NON » à ce Pouvoir?

    Que nous faut-il pour que, soumis volontaires, nous devenions libres et agissions massivement librement?

    J’approuve tout à fait la vision développée ici… et bien davantage encore!

      +6

    Alerter
  • Owen // 15.10.2017 à 14h27

    – Une société de présumés coupables, ou il faudra incessamment prouver qu’on est clean.
    – Perte d’intimité, du droit à l’incertitude (le “kling, klang, klong” de Jérémie Zimmermann) et fin de la tranquillité d’esprit qui passera en mode vigilance constante.
    – Le panopticon, bien sûr.
    – Un moyen de gestion sociale et de ressources humaines pour recruter ceux aux modes vies les plus intéressants pour les décideurs et faiseurs d’opinions: une société de leaders.
    Exemple une Angélique Gérard, tueuse d’emplois qui explique le management par l’enchantement.
    https://www.youtube.com/watch?v=ae2Fli7WZL0 (6 minutes suffisent).

    Finalement, la Corée du Nord, à l’enthousiasme obligatoire, est un pays d’avant garde.

      +11

    Alerter
    • Jean // 15.10.2017 à 15h18

      Il ne faut pas oublier que celui qui sait tout sur tout le monde détient le pouvoir de faire chanter, de discréditer voire d’incarcérer tous ceux refuseront de lui obéir. C’est, à mon avis, le principal objectif de la NSA.

        +11

      Alerter
      • Louis Robert // 15.10.2017 à 15h39

        Il a ce pouvoir et l’exerce secrètement quotidiennement auprès de ces myriades de gens qui, bien sûr, n’«ont rien à cacher ». Cela, précisément, peut expliquer les revirements et les reniements parfois invraisemblables, les trahisons aussi de certains personnages politiques, y compris de très haut rang, dont…. et… et… et… etc. — Passons!

          +6

        Alerter
        • Jean // 15.10.2017 à 16h33

          On peut ajouter à cela le vole de secrets industriels. La guerre économique fait rage et nous nous sommes alliés avec celui qui ne partage pas le pouvoir mais instaure le chaos chez ses ennemis et pille ceux qu’il appelle ses amis.

            +2

          Alerter
          • Louis Robert // 15.10.2017 à 20h37

            Guerre économique? Cet article sur la régression de l’Empire est susceptible de vous intéresser.

            « L’administration Trump a décidé d’entrer dans un nouveau siècle: le 19 ième »

            ***

            « Trump’s Climate Strategies Lag Behind China’s Innovations »

            https://www.newsmax.com/FareedZakaria/china-coal-energy-trump/2017/10/13/id/819414/

              +1

            Alerter
            • Jean // 16.10.2017 à 14h46

              Le Deep State, tout comme la commission européenne, agissant déjà pour le seul bénéfice des multinationales et de ceux qui les possèdent. Je pense que la NSA/CIA, en cas d’effondrement économique de la nation indispensable, deviendront des entités privées qui proposeront leurs services au plus offrant. Quant aux multinationales apatrides, elles quitteront le navire USA avant qu’il ne sombre. S’est justement pour se prémunir de ce genre d aléas qu’elles plébiscitent une gouvernance mondiale qui leur permettrait de se situer au dessus des nations.
              A moins qu’une guerre de grande ampleur relance encore une fois l’économie américaine. Le seul hic s’est que Poutine les a avertis qu’il ne fallait pas qu’ils escomptent s’en tirer cette fois sans dommages collatéraux.

                +0

              Alerter
  • Vladimir K // 15.10.2017 à 15h07

    Cette vidéo m’a fait comprendre l’intérêt qu’on pu avoir les propriétaires du Monde à racheter Doctissimo.

    En fait, un site comme doctissimo est une mine d’informations profilées sur ses utilisateurs, information qui a beaucoup de valeur.

      +6

    Alerter
    • VAZY Francky // 16.10.2017 à 10h08

      Tout à fait. Nonobstant le fait que ce sont les mêmes qui te rendent malade par leurs pesticides et autres composés chimiques qui une fois assemblés deviennent cancérogènes, et qui te soignent pour toutes ces pathologies, révélant ainsi tout leur cynisme, car ils ont maintenant remplacé la recherche et les études d’impact, par l’observation des comportement des consommateurs, ce qui a réduit considérablement leurs couts. Peu importe le principe de précaution, ils ont budgété les conséquences de leurs crimes qui leur coute finalement beaucoup moins cher, quitte à corrompre les élus et la justice avec leurs milliards, et ils n’hésitent même plus à les commettre…

        +1

      Alerter
  • Gordon // 15.10.2017 à 15h39

    1/2 quelques citations pleines d’innocences d’Eric Shmidt* :

    “Dans ce futur nouveau, vous n’êtes jamais perdu. Nous connaîtrons votre position au mètre près et bientôt au centimètre près”
    “Ce n’est qu’une fois que nous aurons obtenu leur attention que nous pourrons espérer conquérir leur cœur et leur esprit.”
    “La plupart des gens ne souhaitent pas que Google réponde à leurs questions. Ils veulent que Google leur dise quelle est la prochaine action qu’ils devraient faire.”
    “La technologie du ciblage individuel sera si performante qu’il sera vraiment dur pour les gens de regarder ou de consommer quelque chose qui n’a pas été d’une manière ou d’une autre taillé pour eux.”
    “Seuls les criminels se soucient de protéger leurs données personnelles”
    “Si vous faites quelque chose et que vous ne voulez que personne ne le sache, peut-être devriez-vous déjà commencer par ne pas le faire.”

      +10

    Alerter
    • Gordon // 15.10.2017 à 15h40

      2/2 * Eric Shmidt a été PDG de Google de 2001 à 2011 et depuis il est Président exécutif du Conseil d’administration de Google/Alphabet.
      Il est également directeur du comité d’innovation pour le Pentagone en charge de faire bénéficier l’armée US des innovations de la “Silicon Valley en terme de technologies.
      En Nov 2016, la Leaks des “Podesta Emails” a permis d’établir qu’E.Shmidt était en relation étroite avec Hillary Clinton et son Staff pour proposer, dans un démarche très volontaire, sa vision d’une équipe de promotion de campagne électorale basée sur l’exploitation de bases de données existantes, de la constitution de profils et d’algorithmes avec 5000 employés et 1,5Milliards€ de budget, bref toute la science du marketing mathématique et de la fabrication d’opinion mise au service d’une campagne électorale.

        +11

      Alerter
  • DUGUESCLIN // 15.10.2017 à 17h14

    Si vous pensez que vous n’avez rien à cacher et que vous respectez la loi, vous n’avez rien à craindre.
    Si vous respectez le pouvoir en place élu par défaut, vous n’avez rien à craindre.

      +0

    Alerter
    • DUGUESCLIN // 15.10.2017 à 17h44

      Si vous pensez que vous n’avez rien à cacher et que vous respectez la loi, vous n’avez rien à craindre.
      Si vous respectez les lois restrictives des libertés, promulguées par le pouvoir élu par défaut, vous n’avez rien à craindre.

        +3

      Alerter
      • VAZY Francky // 16.10.2017 à 10h11

        La sémantique ne fait pas tout, mais elle contribue hélas fortement à l’abus de faiblesse des sachants sur les ignorants…

          +0

        Alerter
  • EchoGmt7 // 16.10.2017 à 05h12

    Bonjour,

    Commençons par le début :

    “Privacy Badger a détecté 6 traqueurs potentiels sur cette page.”

    On en reparle après…

      +3

    Alerter
  • VAZY Francky // 16.10.2017 à 10h02

    Je pense que le fond du débat, c’est la notion d’acceptation, de “soumission librement consentie” dans un environnement “d’impuissance apprise”. Je m’explique. Internet n’est qu’un moyen de communication comme un autre qui a remplacé, par son côté pratique et parfois ludique le téléphone, l’écriture, et avant cela les réunions, les rassemblements plus ou moins secrets.
    C’est ce que l’on appelle la “communication numérique”, le fait de ne plus toucher un stylo pour écrire une lettre, ou se déplacer pour aller voir un ami, qui rend l’internet aussi attractif. Basé sur l’envie de découvrir autre chose, par la curiosité naturelle de l’homme, c’est effectivement la possibilité d’élargir son champ de vision et d’avoir des avis “culturellement” différents, comme ce que pense un Chinois ou un Japonais, qui nous attire compulsivement. Mais c’est aussi ce formidable réservoir d’informations et de savoir disponible, qui rend moins contraignant l’apprentissage et l’acquisition de nouvelles connaissances. Ce qui a changé ? C’est que ce qui était éphémère est devenu “stockable”…

      +0

    Alerter
  • Gordon // 16.10.2017 à 15h27

    Exemple de l’usage de la force de frappe NSA :

    https://www.developpez.com/actu/157522/La-NSA-aurait-decouvert-l-identite-reelle-de-Satoshi-Nakamoto-le-mysterieux-createur-du-Bitcoin/

    La technique de la stylometrie appliquée au flux mondial d’information (mail, réseau sociaux etc..) pour retrouver l’auteur d’un texte (auteur qui n’a rien fait d’illégal)

      +0

    Alerter
  • azert // 17.10.2017 à 19h31

    Il y a très bon vieux film qui date d’avant internet là-dessus : “code 51”.
    je l’ai téléchargé il y a quelques années, ça doit encore se trouver.

      +0

    Alerter
  • Xavier // 18.10.2017 à 06h53

    La domination occidentale sur le monde vient du traitement des données au sens large.
    Sommes-nous prêts à la perdre par considération éthique pour les peuples dont nous changeons la culture, dont nous volons les ressources ?
    Alors ne faut-il pas rendre à César ce qui lui appartient ?
    Ne sommes-nous pas autant bourreaux que victimes ?

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications