Les Crises Les Crises
24.mars.201824.3.2018 // Les Crises

[Vidéo] Zoom – Le lait chocolaté vient des vaches marron, par Horizon-gull

Merci 171
J'envoie

Source : Horizon-gull, Youtube, 02-03-2018

“7% des Américains pensent que le lait chocolaté provient des vaches marron ” titre l’Express, ” Pour 16 millions d’Américains, le lait chocolaté vient de vaches marron ” titre le Point…. Peut-être êtes-vous déjà tombé sur cette info qui a connu un certain succès sur les réseaux sociaux. Dans ce dossier, nous allons examiner ce qui se cache derrière cette information, nous allons en faire sa généalogie, essayer de retrouver sa source. Vous découvrirez que cette information relayée par quantité de grands journaux sérieux est assez surprenante quant à son parcours… Cette information est-elle crédible ?

Source : Horizon-gull, Youtube, 02-03-2018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Guadet // 24.03.2018 à 07h21

Malheureusement, il semble que cet exemple illustre parfaitement le manque de rigueur des médias dits sérieux en France. Si la campagne anti fake news de Macron était sérieuse, elle devrait mener à les sanctionner tous.
Comme historien, j’ai pu constater cent autres exemples du même type quand les médias parlent du passé. Sous prétexte d’intéresser les gens, les journalistes pensent ne faire qu’un peu de sensationnalisme, mais ils se retrouvent presque toujours à déformer tellement les faits qu’ils en arrivent au contre-sens total. Ce sont des fake news d’autant plus dangereuses qu’elles paraissent sérieuses, alors qu’on se rend compte finalement que ce ne sont que de mauvais préjugés.

33 réactions et commentaires

  • Fabrice // 24.03.2018 à 06h50

    Très bonne analyse de Horizon-gull, on voit les travers de l’information et surtout des médias qui ne vérifient plus leur sources et ne se posent plus de questions sur le fait que celles-ci se sitent entre elles, en fait peut importe la véracité, du moment qu’elle sert l’objectif visé et provoque le “buzz”.

      +22

    Alerter
  • Guadet // 24.03.2018 à 07h21

    Malheureusement, il semble que cet exemple illustre parfaitement le manque de rigueur des médias dits sérieux en France. Si la campagne anti fake news de Macron était sérieuse, elle devrait mener à les sanctionner tous.
    Comme historien, j’ai pu constater cent autres exemples du même type quand les médias parlent du passé. Sous prétexte d’intéresser les gens, les journalistes pensent ne faire qu’un peu de sensationnalisme, mais ils se retrouvent presque toujours à déformer tellement les faits qu’ils en arrivent au contre-sens total. Ce sont des fake news d’autant plus dangereuses qu’elles paraissent sérieuses, alors qu’on se rend compte finalement que ce ne sont que de mauvais préjugés.

      +44

    Alerter
  • un citoyen // 24.03.2018 à 07h36

    Intéressant ! Le site de HS (que je découvre) me semble pas mal, les auteurs y décrivent bien de façon détaillée leurs motivations et qui ils sont.
    Quelques minutes qui suffiraient à vérifier… difficile avec toutes ces sources américaines écrites en anglais. C’est ce qu’il faut pourtant faire, mais avec toutes les intox à vérifier comme celle du lait chocolaté produit par les vaches marrons, on n’a pas fini.

      +12

    Alerter
  • francois // 24.03.2018 à 08h02

    On peut a la limite comprendre qu’une nouvelle comme celle ci ne soit pas vérifié, tant elle présente peu d’interêt et “vide d’histoire” (mais très utile a ce genre de decryptage). En revanche, les infos d’une grande importance telles que la géopolitique, l’économie, sont évidemment traité de la même manière parfois sciemment….Le site “les crises” le démontre de manière très claire. Dans mon entourage, les 35/45 ans font un constat identique (CSP+, et parfois et de plus en plus souvent les catégories du “dessous” (j’aime pô faire ces distinctions)), en revanche les + jeunes de mon entourages n’ont encore pas bien compris qu’il sont engloutis dans l’entonnoir: trop occupé par leur travail et leurs vacances, et/ou leurs jeunes enfants. Le changement n’est donc pas pour maintenant.

      +10

    Alerter
  • BrunO // 24.03.2018 à 08h03

    Dommage que ces gens d’Horizon Grill soient aussi pesants dans leur vidéo que les pires reportages de TF1. Ce qui pouvait se décrire en 2 mn en prend 15 ici, avec une voix off décidément trop pesante pour su’on La prenne au second degré.

      +13

    Alerter
    • calal // 24.03.2018 à 08h35

      Tout a fait d’accord. J’allais visionner la video quand j’ai vu la duree: +de 20 min. Echanger 20 min de temps de ma vie pour s’inquieter du pouvoir des medias? J’ai clique stop et par la meme je participe a reduire le pouvoir des medias. Ignorer les conneries est un bon moyen de les limiter.

        +9

      Alerter
      • Fabrice // 24.03.2018 à 09h09

        Humour ou pas ? Si c’est de l’humour ouf ! Sinon “J’ai clique stop et par la meme je participe a reduire le pouvoir des medias. Ignorer les conneries est un bon moyen de les limiter” pour protester contre les médias et leur pouvoir il faut ignorer ceux qui démontrent les rouages du traitement de l’info ou comme Bruno la forme est nulle donc j’ignore le fond !??? Alors là les bras m’en tombent ???. (Rassurez moi c’est une plaisanterie non ?)

          +12

        Alerter
        • calal // 24.03.2018 à 09h19

          Je lis de moins en moins les medias mainstream et je ne crois plus que depenser ce temps en lisant des critiques de ces memes medias dans des medias alternatifs soit utile.” Parler de moi en bien ou en mal l’essentiel est de parler de moi”: je crois que le boycott pur et simple est plus efficace.

            +17

          Alerter
      • marc // 24.03.2018 à 09h39

        “Echanger 20 min de temps de ma vie pour s’inquieter du pouvoir des medias?”

        je te rappelle que les-crises.fr est basée en grande partie sur la critique des médias

          +6

        Alerter
      • Crapaud Rouge // 24.03.2018 à 11h01

        @calal : j’ai visionné les 23′ de cette vidéo sans voir le temps passer, et j’en REMERCIE VIVEMENT les-crises.fr de l’avoir publiée. Il est rare en effet qu’un sujet amusant, (vaches marrons ==> lait marron), serve de support à une information très sérieuse. Ici, l’on apprend par le menu, et sur un cas concret, tout ce qui fait une information biaisée. C’est un excellent modèle.

          +21

        Alerter
      • amideg // 25.03.2018 à 08h29

        D’un point de vue didactique, cette vidéo est très mauvaise. En 23 minutes, elle arrive à noyer le poisson. Cette question et ce sondage sont en fait une seule, énorme farce, parfaitement délibérée et c’était ce qu’il fallait montrer dès la première minute. La question à choix multiple ne propose que des réponses fausses! Seriez-vous Einstein, vous ne pourriez donner une réponse juste et intelligente dans le cadre de la question. Quelque réponse que vous fassiez dans le cadre de la question, vous vous classerez parmi les imbéciles. La seule solution est de s’abstenir. C’est ce que les anglophones appellent un “practical joke,” une farce, quoi! Vu son succès, c’est probablement une des plus réussies de l’histoire et l’on a parfaitement le droit de se marrer. Le plus drôle, c’est que les millions de rieurs, qui se réjouissent de leur “supériorité” intellectuelle, sont justement les dupes de la farce. Mais cela ne se sait pas, et ils ne voudront pas le savoir.

          +1

        Alerter
    • Tartampion2012 // 24.03.2018 à 09h41

      j’aime bien la chaine de Gull, je la suit depuis le début. Beaucoup de chaine youtube me semble lente !
      Petite “astuce”, dans paramètres régler la vitesse par 1.5 ou 2 et très souvent tout deviens fluide.
      Et beaucoup de emps de gagné.

        +8

      Alerter
  • vert-de-taire // 24.03.2018 à 08h20

    Mais enfin à quoi sert l’école, l’instruction critique ?

    N’a-t_on pas découvert il y a des milliers d’années que l’éducation des enfants détermine la société et donc son fonctionnement ?

    Si l’instruction ne permet plus l’éveil de l’esprit critique et connaissances et savoirs il viendra sous peu de forts bouleversements pas gais.

      +4

    Alerter
    • un citoyen // 24.03.2018 à 11h01

      Ma mère m’a confié que dans l’après-guerre, on apprenait aux enfants à ne pas se focaliser sur un seul journal pour se forger un point de vue mais à en regarder plusieurs.
      Dans les collèges, l’éducation des médias est présente sinon depuis 1973 par les documentalistes. Elle a été de plus en plus présente depuis : création du CLEMI en 1983, puis davantage dans plusieurs matières par l’interdisciplinarité (réforme de 2016).

      (mais lorsque je vois la pub pour les décodeurs, dans les ressources de temps à autre, mes cheveux se hérissent…)

      Par cette vidéo, on peut aussi s’interroger sur la formation des journalistes et sur leurs modes de travail (rapidité, …), dont notamment celle de la journaliste du washington post et de certains de nos journalistes qui ont suivi bêtement. On pourrait aussi s’interroger sur les rédacteurs en chef qui peuvent apposer un véto à la publication ainsi que sur leurs supérieurs.

        +2

      Alerter
      • Gizon // 24.03.2018 à 17h33

        François Ruffin expliquait un jour sur France-Inter que les écoles de journalismes comptent parmi leurs étudiants bien plus de représentants de la bourgeoisie qu’avant.
        Il ne faut pas être grand clerc pour en déduire le peu d’intérêt mis à vérifier les sources, à part quelques irréductibles. L’appartenance de classe est un héritage à conserver, aurait dit Bourdieu.

        Enseignante en fin de carrière – enfin, presque 😉 – j’ai constaté la même chose dans les ESPE, écoles supérieures des professions de l’enseignement, qui ont remplacé les IUFM (instituts universitaires de formation des maîtres), qui avaient eux-mêmes succédé aux Ecoles Normales. Exigence de masters 1 sans le statut d’élèves-maîtres que nous avions et qui nous permettaient d’être rémunérés et donc de pouvoir travailler et approfondir notre formation sans se soucier de besoins matériels. Et concours à préparer en même temps que le master 2. Sans compter les charges de famille vu l’âge avancé des candidat(e)s.
        On voit vite ce qui en découle aussi…

          +6

        Alerter
  • LA ROQUE // 24.03.2018 à 09h12

    J’ai relevé un drôle de fait il y a quelque jours.

    Le 06 /03 la radio France Bleu signale qu’il n’y aura plus de remboursement de certains aérosols si ces derniers sont prescrit par des médecins généralistes, en effet seul les prescriptions faites par des pneumologues permettraient leurs remboursements.

    https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/sante-les-aerosols-plus-rembourses-si-ils-sont-prescris-par-un-medecin-generaliste-1520363967

    Article repris par l’Est Républicain le 09/03 en citant comme source…France Bleu !

    https://www.estrepublicain.fr/actualite/2018/03/09/votre-aerosol-ne-sera-plus-rembourse-si-votre-generaliste-le-prescrit.

    Alors que finalement cette info semble être fausse.

    https://www.lemoniteurdespharmacies.fr/actu/actualites/actus-medicaments/180312-aerosols-pas-de-changement-des-regles-de-prescription.html

    J’ai contacté France bleu pour leur signaler que manifestement cette info est erronée et qu’il serait souhaitable dés lors de faire un démenti. J’attends toujours une réponse à défaut d’un démenti.

      +13

    Alerter
  • Pinouille // 24.03.2018 à 10h00

    Les démonstrations sur les failles du traitement journalistique sont sans appel et s’accumulent. Elles dressent un tableau qui ne peut pas laisser insensible le journaliste lambda: cela dépasse largement la question de la conscience professionnelle. Or l’absence de réaction de ces derniers sur ce thème est très frustrante.
    Nous manquons cruellement de débat/échange entre les 2 camps, qui pour l’instant ne s’affrontent que par billets/articles interposés. Ce faisant, il est trop facile d’éluder les sujets délicats.

    Le seul débat que j’ai pu voir, c’était celui-ci: https://www.les-crises.fr/asi-ukraine/
    Le moins que l’on puisse dire, c’est que sa conclusion laissait sur notre faim.

    N’est-il pas possible de créer un lieu/plateforme de dialogue serein avec les journalistes pour échanger sur leurs pratiques?

      +2

    Alerter
    • TuYolPol // 24.03.2018 à 10h43

      L’image que j’en ai est que les journalistes se sont laissé enfermer.
      La conclusion de cette vidéo passe à côté d’une question : elle parle d’incitation à la moquerie et d’ethnocentrisme, sans évoquer l’ethnocentrisme particulier de la “classe éduquée” dont pensent faire partie les journalistes éludant leur propre médiocrité, ni le lien avec une “démocratie des éduqués” où les ignares serait encadrés.
      Ce que Todd montre, ce clivage entre les sélectionnés conformes estampillés gratifiés d’un côté, et les supposés 7% qui deviennent 15, 20, 30% d’indignes et qui laisse doucement émerger le sentiment que “les gens” sont trop ignorants pour leur confier un bulletin de vote.

        +2

      Alerter
  • Suzanne // 24.03.2018 à 10h54

    Fantastique !! J’espère que des profs regardent, ça ferait une séance extraordinaire pour un cours de français ou de géographie ou éducation civique. On prend une info (pas trop sensible, pour ne pas mélanger les objectifs) et on mène l’enquête. Je suis sûre que les élèves adoreraient ça.

      +10

    Alerter
    • Gizon // 24.03.2018 à 16h51

      Dés l’école maternelle, 3ème année d’école,(GS), je l’ai pratiqué avec des histoires ou des images montrées puis cachées. C’est simplement génial ! J’ignore s’il restera qqch, pour cela il faudrait un écho au cours des classes suivantes ET à la maison. En attendant, c’est drôle, et les petits sont ouverts à tant de choses, pas encore formatés, et à leur tour ils peuvent créer de fausses informations.
      Je l’ai pratiqué aussi en Ce1 avec lecture de Unes, puis en cm1-cm2 avec des montages d’images etc. Extra !
      Je ne suis pas la seule bien sûr, et ceux qui pensent la jeunesse stupide le sont aussi.
      Ayant été bercés depuis leur plus jeune âge par la pub, les infos débitées à la vitesse TGV – comme ils disent – ils n’en sont pas si dupes. A voir le taux d’abstention des jeunes lors des élections, c’est révélateur de leur mépris de certains médias et des manipulations dont ils sont l’objet et qu’ils refusent. Les couleuvres qu’on a voulu faire avaler aux trentenaires notamment a des effets d’écoeurement sur leurs motivations auparavant bien vaillantes. Il en va de même pour les suivants, dont on sape actuellement le moral en les prenant pour des êtres sans pensée.
      Certes, il y en a qui gobent tout, mais cela a toujours été le cas.
      Pour l’heur, les moins de 35 ans rejettent cette société qui les a déboutés de leur rôle de moteur, et franchement, ce ne sont pas eux qui m’inquiètent, bien plutôt ceux qui n’ont pas conscience de l’importance de la jeunesse.
      J’ai 61 ans, enseignante pas encore retraitée, et ils me portent, ces jeunes !!!

        +9

      Alerter
      • Francil // 27.03.2018 à 10h16

        Ça fait plaisir de vous lire, Gizon ! Merci pour votre travail, c’est grâce a ceux qui ne renoncent pas que nos jeunes pousses pourront faire tenter de faire quelque chose de notre planète.

          +0

        Alerter
  • AG // 24.03.2018 à 13h47

    Très intéressant, mais sa méthode d’investigation est à mettre en perspective avec le verrouillage progressif des moteurs de recherche sur les sujets sensibles (je pense en particulier aux nouvelles règles d’indexation de Google qui ont remisés des sites des référence aux oubliettes, l’exemple le plus parlant à ce jour étant le wsws.org).

      +2

    Alerter
  • Eric83 // 24.03.2018 à 14h29

    Le schéma décrit par Gull est malheureusement celui régulièrement utilisé par les MSM qui reproduisent les articles dans le circuit fermé de l’information MSM, non suspectable de “fakes news” – puisque les autorités nous le disent !

    La portée de l’article présenté par Gull est dommageable pour certains mais cela reste sans gravité.

    Quand le circuit fermé de l’information aux US – sur le dossier Steele – entraîne la mise sous surveillance fédérale de l’équipe de campagne du candidat Trump à la présidentielle US de 2016, la gravité atteinte est extrême.

    En effet, de plus en plus de preuves indiquent que la “crédibilité” du dossier Steele, à l’origine des demandes FISA du FBI, a été corroborée par différentes sources mais ayant toutes des liens entre elles. Ces sources ont notamment comme point commun d’être pro-Clinton et d’avoir oeuvré de près ou de loin à son élection en 2016.

    http://www.breitbart.com/big-journalism/2018/03/23/reporters-admit-consulting-kerry-state-dept-official-publishing-trump-dossier-articles/

      +2

    Alerter
  • Frédéric // 24.03.2018 à 14h49

    Excellent ! C’est une vidéo à montrer aux élèves de collège/lycée. Non seulement elle leur montre la façon dont les “fake news” apparaissent mais c’est une illustration de la démarche scientifique.

      +6

    Alerter
  • Archibald // 24.03.2018 à 15h01

    On trouve dans le questionnement présenté par gull la réfutation parfaite (une fois de plus!) du principe du Decodex et consort, qui consisterait à accorder confiance en général à certains médias du fait de leur seule réputation, évidemment du point de vue des médias subventionnés.

    Bien entendu, une telle façon de procéder est aussi une réponse de journalistes à la pression de travail croissante exercée sur eux, leur simplifiant largement la tâche dès qu’ils relaient une information d’un média jugé “fiable”.

      +3

    Alerter
  • Olposoch // 24.03.2018 à 17h42

    d’accord avec certains commentateurs ci-dessus…
    Les youtubers qui n’ont pas connu les soirées diapo semblent avoir perdu le bases…
    Ils font long comme du Patrick Sabatier…
    Des fois cela se justifie, mais là ça aurait pu être bouclé en 4 minutes, et tant pis pour les jolies animations graphiques, qui étaient marrantes au début il y a très longtemps genre 5 ans, quand on allait aussi voir les films en 3D au ciné…
    Perte de public, dilution du propos, il y a des règles dans le discours, et elles s’apprennent (en Angleterre et bientôt en France peut-être).
    Sinon la très judicieuse Tatiana Ventose a aussi fait une vidéo du moment (elle aussi s’écoute parler des fois, mais moins…)
    https://www.facebook.com/lefildactuofficiel/videos/vl.1514564198859068/1891273034247865/?type=1

      +0

    Alerter
    • Frédéric // 24.03.2018 à 18h57

      Je suis d’accord avec vous pour les soirées diapos mais pas sur le reste : d’abord le sujet du lait chocolaté est marrant en soi et c’est une bonne accroche pour s’adresser à des jeunes. Ensuite, la vidéo montre comment traquer la vérité concernant cette fake news. Et elle explique également ce qu’est parfois une fake news : pas un gros mensonge, pas une vérité, un entre-deux.

      La vidéo de Tatiana Ventose est très bien aussi, mais dans un style plus convenu.

      La vidéo sur le lait chocolaté en 4 minutes, j’y crois pas trop. Et les règles dans le discours, je m’en méfie : je me souviens des ravages des exposés PowerPoint stéréotypés… Alors pourquoi vouloir que le style soit le même partout ?

        +3

      Alerter
  • AbusiveDuck // 24.03.2018 à 19h59

    Je suis pas d’accord avec le fait que les journalistes “ne sont pas vraiment responsables”. Pour moi, tous les journalistes doivent trouver et évaluer les sources PRIMAIRES des informations (j’insiste sur ce point). L’erreur du journaliste n’est pas moins grande parce que le Washington Post est “serieux”, c’est une erreur méthodologique point. Si chacun des journalistes ne vérifient pas eux-même les informations et se contentent de relayer ou non sur la seule base d’une réputation, ce ne sont pas des journalistes, ce sont au minimum des perroquets, au mieux des chroniqueurs, des éditorialistes, ce que vous voulez, mais pas des gens dignes de se dire journalistes.

    Je peux paraître dur mais il faut être plus exigeant sinon on a les journalistes qu’on mérite.

      +5

    Alerter
  • Ribouldingue // 24.03.2018 à 20h00

    Le site hacking Social duquel cette vidéo est tirée est une mine sur les travaux de socio et psycho qu’utilisent le marketing, la communication et la pub pour nous manipuler.
    C’est très riche avec tout un tas de références scientifiques. Un gros travail.
    C’est justement cette rigueur scientifique qui explique que les vidéos sont un peu longues pour certains habitués de la télé poubelle.

      +5

    Alerter
    • Francil // 27.03.2018 à 10h26

      Il faut arrêter de croire que parce que c’est long, ça ne marche pas. Youtube a fait son renom d’abord sur des formats courts, mais une vidéo bien montée a toutes ses chances de succès.

      Exemple avec l’une des dernières d’Herodot’com, 45 minutes haletantes sur la chute de Constantinople, vidéo qui est la plus aimée et commentée de sa petite chaîne qui d’ailleurs mériterait un bien plus large public : https://youtu.be/xQOCO5vrDj0

        +0

      Alerter
  • Jeanne L // 24.03.2018 à 20h22

    Quand je pense que Mendès France a interdit de boire de l’eau rougie avec du vin à la cantine et qu’on a été obligés de boire à la récré du lait chocolaté !!!
    C’est pas un fake, c’est du vécu !
    Sûr que les vaches du début des années 1950 ont gravement nuit à nos vignerons du Vic-Bilh !!

      +3

    Alerter
  • Fab // 24.03.2018 à 21h27

    quel plaisir de voir HS repris par les crises !! Merci
    bon il y a des vidéos de HS et aussi des dossiers sur leur site plus intéressantes que celle ci 😉

      +4

    Alerter
  • R1 // 25.03.2018 à 03h25

    Hacking Social (horizon-gull) toujours aussi bons.
    La chaîne est à recommander pour ceux et celles qui souhaitent des cours d’auto-défense intellectuelle.

      +5

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications