Les Crises Les Crises
31.janvier.201531.1.2015 // Les Crises

Jérémie Zimmermann : audition “Internet et terrorisme djihadiste” au Sénat

Merci 5
J'envoie

Table ronde “Internet et terrorisme djihadiste” le 28/01

Intervention de Jérémie Zimmermann, le cofondateur et l’ex-porte-parole de La Quadrature du Net, une organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet.

Vous apprécierez la vision de M. J.P. Sueur, ancien ministre PS, sur le rôle du Conseil Constitutionnel…

Commentaire recommandé

Chris // 31.01.2015 à 05h17

Très bon ce Monsieur Zimmermann !!! On voit la fracture qu’il y a entre lui, un jeune, habillé en tee-shirt qui manie internet à la perfection et une vieille classe politique engoncée dans ces certitudes rances, terrorisée par le fait que le peuple puisse accéder à d’autres idées sur internet.

On sent bien que derrière cette surveillance qu’il veulent mettre en place ce ne sont pas les terroristes qui sont visés mais toute idée qu’ils considéreront comme subversive.

Le pied de nez que fait Zimmermann en parlant de la Chine et de l’Iran est excellent !!! Prend ça dans tes dents !!! 🙂

52 réactions et commentaires

  • Pierre Davoust // 31.01.2015 à 00h44

    Prisons, banlieues, école publique… Pas besoin d’attendre la fin de l’envoi pour toucher et cela quelle que soit la réponse que la présidente lui oppose… Que du bonheur !

    Ça fait du bien d’écouter des gens qui ne sont pas au CNRS.

      +13

    Alerter
    • persanfoi // 31.01.2015 à 00h49

      pourquoi? quel est le problème avec les chercheurs du CNRS?

        +4

      Alerter
      • Fulsi // 31.01.2015 à 01h00

        A mon avis, il n’y a aucun problème avec les chercheurs du CNRS et c’est juste un clin d’oeil à cette dame : http://www.les-crises.fr/marie-mendras-suite-et-fin/

          +15

        Alerter
        • David // 31.01.2015 à 02h32

          oui, j’ ai pensé a elle toute suite

            +2

          Alerter
      • Alae // 31.01.2015 à 10h44

        Chercheurs au CNRS = propagandistes européistes/atlantistes incompétents => vieille blague récurrente sur les-crises.

          +3

        Alerter
        • Suzanne // 31.01.2015 à 15h47

          C’est vraiment bête, chaque fois, mais alors chaque fois que je m’apprête à envoyer ma participation aux Crises, quelqu’un d’ici ressort le vieux CNRS bashing. Du coup, c’est tellement stupide que je me dis bon, ben on verra une prochaine fois alors finalement après moulte réflexion 🙂

            +1

          Alerter
          • Anne // 31.01.2015 à 18h02

            Ben voyons,
            Alors on n’aime pas la liberté d’expression, et pour lâcher ses sous il faut être en Corée du Nord ?,,,

            Ça pue un peu le faux chantage ce genre de post….mais enfin chacun est libre…

              +4

            Alerter
          • Carabistouille // 31.01.2015 à 18h09

            Ho Suzanne, je suis sûr qu’appâté par le gain et mortifié d’avoir perdu un don, Olivier va demander de censurer tous les posts vannant le CNRS. Et il va vite demander à des gens comme Taguieff de nous expliquer la rigueur scientifique d’une analyse néocon sur le complotisme. 😉

              +4

            Alerter
    • SimplyLeft // 31.01.2015 à 15h03

      Attention, il y a aussi des gens comme ça au CNRS

        +7

      Alerter
  • boduos // 31.01.2015 à 01h19

    belle caricature de l’efficacité des ecoutes telephoniqes pratiquées sur un paysan aveyronnais qui se rendait à la scyrie de son coin ,allez vals encore un petit effort ….http://ladechedumidi.com/aveyron-arrestation-dun-dangereux-terroriste-presume/

      +16

    Alerter
    • anne jordan // 31.01.2015 à 13h44

      hé hé , page web inaccessible !

        +0

      Alerter
    • Chris // 31.01.2015 à 15h31

      J’espère qu’un humoriste en fera un sketch et que ce brave en soit l’invité d’honneur.

        +2

      Alerter
      • bleurp // 31.01.2015 à 21h23

        la deche du midi……..
        c’est dejà un scketch,
        un canular quoi.
        vous n’avez rien compris..

          +2

        Alerter
        • Anne // 01.02.2015 à 10h21

          Tout le monde à compris sauf vous qui prenez les autres pour des idiots…la Dèche du Midi.. Ici on sait lire…bien que vous en doutiez….vos problèmes de digestion …”le foie, le foie ..” malade imaginaire Molière vous connaissez ???

            +0

          Alerter
    • theuric // 31.01.2015 à 17h46

      Alors, il y a des phrases ou des mots à éviter comme:
      “…S’il rit…” pour ceux prononçant mal;
      “Chierie” pour ceux qui ont un cheveu sur la langue;
      Ou même:
      “…Il raque…”
      Voire:
      “Ci, raque!”.
      Il faut également faire attention de bien conjuguer le verbe requérir comme :tu requis.
      Hou la la, vu la justesse, la précision des écoutes, nous avons de bonnes pintes de rires devant nous.

        +4

      Alerter
    • tepavac // 31.01.2015 à 20h47

      Merci Boduos, j’en ai les larmes yeux.

        +2

      Alerter
    • Anne // 31.01.2015 à 21h00

      J’en pleure de rire, c’est hallucinant !
      ABSOLUMENT à VOiR à mourir de rire (le lien à marché pour moi)

        +1

      Alerter
      • Anne // 31.01.2015 à 21h02

        Merci Boduos, c’est irrésistible.

          +1

        Alerter
  • boduos // 31.01.2015 à 01h53

    la présidente de la commission,Nathalie Goulet née Milstein mérite qu’on jette un regard sur sa bio https://www.google.fr/search?q=nathalie+goulet&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=rSLMVO3xAayQ7AbX94CAAg.
    Elle présente l’avantage d’avoir initié une “réflexion sur le respect de la vie privée et de la présomption d’innocence à l’heure du numérique ”
    parcours atypique elle semble savoir faire monter sa “cote” en se plaçant aux endroits stratégiques et très courtisés par les lobbyistes de tout poil.
    Elle a aussi le mérite d’en appeler a Jérémie Zimmerman qui va bousculer le ronron des commissaires bouffis de suffisance qui ont déjà décidé avant de débattre.
    Pour éviter les ennuis ,je ne le citerai pas mais un faux derche présent est de toutes les commissions d’enterrement de première classe (cahuzac, outreau…) nul besoin de le citer ,il a la figure de l’emploi.

    pour Jérémie, chapeau !

      +8

    Alerter
  • Chris // 31.01.2015 à 05h17

    Très bon ce Monsieur Zimmermann !!! On voit la fracture qu’il y a entre lui, un jeune, habillé en tee-shirt qui manie internet à la perfection et une vieille classe politique engoncée dans ces certitudes rances, terrorisée par le fait que le peuple puisse accéder à d’autres idées sur internet.

    On sent bien que derrière cette surveillance qu’il veulent mettre en place ce ne sont pas les terroristes qui sont visés mais toute idée qu’ils considéreront comme subversive.

    Le pied de nez que fait Zimmermann en parlant de la Chine et de l’Iran est excellent !!! Prend ça dans tes dents !!! 🙂

      +36

    Alerter
    • williamoff // 31.01.2015 à 08h20

      C’est étrange mais je fais une lecture différente de la situation. Les personnes “engoncées dans leurs certitudes” comme vous dîtes, le sont en fait peut-être bien moins que ce que vous l’imaginez. C’est même aussi cela qui fait leur force, et leur capacité à reproduire et perpétuer leur pouvoir. C’est gens n’ont pas beaucoup d’idées, sinon même aucune donc ils pioche à droite…et même surtout à droite (ben oui, mais bon…). Ainsi écoutent t-ils même ce monsieur dont le “look” est en total décalage avec l’institution qui le reçoit. D’une certaine manière cette vidéo me rassurerais plutôt sur l’état de notre démocratie. Mais peut-être justement n’est-il invité que pour ça.

        +13

      Alerter
      • mistermask // 31.01.2015 à 13h47

        Je suis d’accord à la différence que je pense que ces gens n’écoutent que d’une oreille si vraiment ils réfléchissent à la question…
        Hadopi la blague et ses subventions en est la preuve. La surpuissance juridique des majors et de l’état sur internet montre que y’a du boulot…

        Disons qu’ils cherchent peut-être à se renseigner, mais qu’ils ont un retard générationnel et idéologique à rattraper, et que l’écoute seule ne suffira pas… Je n’extrapolerai pas sur leurs capacités intellectuelles… -_-

          +1

        Alerter
      • Charles // 31.01.2015 à 14h55

        Ouais, c’est l’alibi dont ils ont besoin pour dire qu’ils ont entendu toutes les tendances chez les spécialistes.

        Le système actuel est totalement verrouillé. Croire qu’il y a un libre jeu dans ces commissions, c’est être bien naïf. De toute façon, ces rapports ne sont que consultatifs. Autant dire que pour ceux qui prennent les décisions, ça équivaut à du papier toilette. Ces commissions n’existent que pour prétendre que la société civile a pu donner son avis.

        Non, moi, ce que j’ai aimé, c’est Le Sueur qui pense que la démocratie, c’est le vote de l’Assemblée nationale et qui l’avoue totalement ingénument. Ils sont tous intimement persuadés de ça, parce qu’ils sont élus. C’est la divine onction à leur existence. Un élu va te dire : je peux tout faire, j’ai été élu. La démocratie, c’est l’élection. À quelque niveau que ce soit (mairie, conseil général, régional, députés, sénateurs, présidents de la République), c’est la légitimité suprême, leur justification essentielle, et la seule.

        La preuve, tous les partis sont d’accord sur ce point : que l’élection, c’est la démocratie. Observez les réactions à ce que dit Zimmerman sur le fonctionnement d’un État de droit, avec ses règles à respecter pour ne pas tomber sous le coup de l’accusation de dictature. Ils pensent que se passer d’un juge, c’est démocratique tant que les députés votent la loi pour le permettre.

        Et c’est en ceci qu’ils ne sont pas aussi ouverts que vous semblez le dire : ils se battront jusqu’au bout pour faire accroire cette idée. Ils ont bien conscience d’où ils tiennent leur pouvoir et comment le préserver.

          +16

        Alerter
  • David // 31.01.2015 à 09h23

    Internet made in China ont y arrive très vite et après ça critique les chinois de violer les droits de L’homme etc….
    Et bientôt plus de TOR

      +3

    Alerter
    • Alae // 31.01.2015 à 10h55

      “Et bientôt plus de TOR”

      TOR étant essentiellement financé par le Département d’Etat américain et le Département de la Défense (le Pentagone), c’est probablement le réseau le plus fliqué de tout le Net.

      http://rt.com/usa/176564-fed-govt-millions-tor-development/

        +2

      Alerter
      • bidule // 31.01.2015 à 13h17

        Et Mozilla est principalement financé par Google et la Quadrature du Net reçoit de l’argent de la fondation de Sorros. Qu’est ce que c’est censé prouver ?

        Tor reçoit bien de l’argent du gouvernement US (au nom de sa défense du 1er amendement), mais n’est pas un programme du gouvernement US pour autant.

        Mais surtout, le plus important c’est que le code est libre. Donc tout le monde peut l’auditer, l’inspecter, le modifier, forker le projet, etc. Il n’y a pas à avoir confiance en qui que ce soit.

          +8

        Alerter
    • boduos // 31.01.2015 à 12h11

      @david
      il nous reste le pigeon voyageur!

      déjà avant la révolution, seul les nobles pouvaient en avoir, ….pour les manants,rien de changé.

        +5

      Alerter
  • stef1304 // 31.01.2015 à 10h39

    Ce Monsieur fait plaisir à entendre… Mais il en faudrait d’autres, beaucoup d’autres.
    Et surtout, il aurait besoin d’être écouté ET entendu.

    Mais là, étrangement, tout à coup, je suis pris d’un doute… LOL

    Vous noterez également la tendance de fond est la même depuis des années, comme insiste Mr Zimmermann. Et que le motif est plus ou moins toujours le même: gesticuler dans les média, et “agir” au détriment de nos libertés publiques…

    Et ce n’est (certainement) pas prêt de changer, au regard des chiffres du chômage et de la précarité (société civile: 9,7 millions, chiffres consolidés) ou encore les décisions prises à la BCE par exemple (QE de 1100 milliards sur 18 Mois), qui ne vont certainement pas dans le sens d’une résolution de la crise et d’une plus grande paix sociale.

      +3

    Alerter
  • bidule // 31.01.2015 à 10h50

    On n’entend pas les questions, c’est dommage.

    L’intégralité de la table ronde est disponible sur le site du Sénat : http://videos.senat.fr/video/videos/2015/video26768.html

      +2

    Alerter
  • Louve Bleue // 31.01.2015 à 11h35

    Bon, c’est drôlement chouette d’écouter des gens intelligents.

      +5

    Alerter
  • Chris // 31.01.2015 à 12h18

    “Un système internet qui nous dépasse en technologie mais aussi en contrôle, c’est bien la le problème”
    C’est Madame Goulet qui le dit lors de l’introduction de la séance.

      +2

    Alerter
  • Chantal // 31.01.2015 à 12h53

    COMPTES RENDUS DE LA COMMISSION DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA DEFENSE ET DES FORCES ARMEES

    Mercredi 17 décembre 2014

    Débat en séance publique sur la prolongation de l’opération Chammal en Irak – Audition du Général de division (r) Vincent Desportes, professeur associé à Sciences Po Paris

    ………
    Quel est le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre ? Affirmons-le clairement, parce que cela a des conséquences : ce sont les Etats-Unis. Par intérêt politique à court terme, d’autres acteurs – dont certains s’affichent en amis de l’Occident – d’autres acteurs donc, par complaisance ou par volonté délibérée, ont contribué à cette construction et à son renforcement. Mais les premiers responsables sont les Etats-Unis. Ce mouvement, à la très forte capacité d’attraction et de diffusion de violence, est en expansion. Il est puissant, même s’il est marqué de profondes vulnérabilités. Il est puissant mais il sera détruit. C’est sûr. Il n’a pas d’autre vocation que de disparaître.
    Le point est de le faire disparaître avant que le mal soit irréversible, avant que ses braises dispersées n’aient fait de ce départ de feu un incendie universel. Il faut agir, de manière puissante et déterminée, avec tous les pays de la région.
    Il faut agir, mais qui doit agir ?
    ……..
    http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20141215/etr.html#toc7

    Mais il est préférable de lire ce débat en intégralité pour la qualité des paroles de ce Général.
    Bon week-end à tous

      +3

    Alerter
  • Merle // 31.01.2015 à 15h32

    Contribution très claire et intelligente de Zimmermann.

    On pourra aussi se poser la question : à qui profitera la surveillance généralisée ?
    La réponse commence par les sociétés vendant des logiciels de surveillance, à commencer par celle ci :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bull
    http://www.liberation.fr/economie/2011/09/14/amesys-la-bienveillance-de-l-etat-et-la-fille-de-gerard-longuet_761055
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/08/20/97002-20140820FILWWW00036-thierry-breton-elu-president-de-bull.php

    Si vous vous demandiez qu’était devenu notre ancien inepte ministre de l’économie Thierry Breton, voici la réponse. Je ne peux être que choqué en tant qu’entrepreneur de voir l’innovation exportée a l’étranger se réduire ainsi : des caméras de surveillance et des logiciels de surveillance. C’était notamment vrai au dernier Las Vegas CES :

    http://www.franceinfo.fr/emission/nouveau-monde/2014-2015/la-french-tech-s-expose-au-ces-de-las-vegas-06-01-2015-07-50
    http://www.capital.fr/bourse/actualites/ampoules-camera-detecteur-de-fumee-awox-presente-ses-nouveautes-au-ces-de-las-vegas-1002687

      +1

    Alerter
  • Chris // 31.01.2015 à 15h56

    Encore un enfant (de neuf ans) auditionné par la gendarmerie pour apologie de terrorisme sur dénonciation calomnieuse d’un de ses camarades !!!
    Ce monde est fou !!
    http://www.courrier-picard.fr/region/aisne-un-pere-porte-plainte-apres-l-audition-de-son-ia201b0n511586

      +2

    Alerter
  • PoissonPilote // 31.01.2015 à 16h40

    Moi j’ai envie de dire que la surveillance généralisé d’internet existe depuis 2009 en Europe avec le programme INDECT

    Reportage TV5monde
    http://www.tv5monde.com/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/ACTA/p-23285-Indect-le-nouveau-Big-Brother-.htm

    Concrètement, le projet Indect a pour but la détection automatique de comportements menacants sur la voie publique et sur Internet. En bref, un outil de surveillance globale, à la fois de la vie virtuelle et réelle. Selon le site internet d’Indect , il s’agit de combattre le terrorisme, les crimes, le trafic d’organes, la pédo-pornographie, les vols et l’usage d’objets dangereux, grâce à une série d'”outils”.

      +0

    Alerter
  • theuric // 31.01.2015 à 17h55

    Moi, je vais vous dire, nous, les européens, voulons tellement devenir américain que si ces derniers avaient une plume dans le cul, tous, nous voudrions y avoir un plumeau.

      +6

    Alerter
  • Tuta // 31.01.2015 à 17h56

    Ce Jeremy a un avis tres bizarre dans la premiere video concernant le logiciel Tor et le Darkweb ou deepweb, surtout provenant d’un specialiste en liberté et droit sur le net.

    Il generalise et rassure la table en disant que c’est grace a ce systeme d’anomysation que certains pays (la chine etc) où le droit a l’expression des dissidents politiques est bafouée, bref que c’est grace a Tor que certains acquierent une certaine liberté d’expression. C’est peut etre vrai pour les chinois, mais nous, en France, avons une liberté d’expression assez grande et confortable.
    Sauf que c’est hypocrite car il ne mentionne jamais un nullement que sur ce meme Tor, on trouve certes des forums de libre echanges (environ 20%) mais surtout du contenu illicite = pédo, armes, drogues, et visiblement extremistes … (environ 80%). Ces pourcentages sont relayés par les specialistes ayant mit les pieds sur ce réseau horrible… personellement, je n’ose pas vraiment y aller enqueter.
    Personne ne sait réellement ce que peut contenir Tor puisque par définition toute les adresses sont privées et non recensées, il faut donc soit les obtenir a travers des echanges sur forum (surement privés avec inscription) soit de bouche à oreilles directement,bref il doit yavoir a l’interieur une certaine hiérarchie, et une evolution du novice jusqu’au chevroné.

    Défendre la liberté sur le net, oui, mais n’oublions pas que le net n’est qu’un systeme privé, et inventé par des hommes, c’est comme tout, on doit se plier a des regles precises selon l’endroit où l’on se trouve, le net est pareil, et defendre Tor en oubliant d’emmetre les idées et contenu que ce dernier transmet en majorité est ma foi tres malvenu et dangereux.
    En etant francais, nous avont plein de possibilité d’expression autres qu’a travers le net (contrairement peut etre au regimes totalitaire type chine) et nous pouvons nous passer (à mon avis) de ce type de logiciel dangereux.
    L’anonymisation est un danger a mon avis, a cause de cela les criminels ne sont pas tracables, à part peut etre par la NSA puisque c’est elle qui le finance (contradictoire tout cela un petit peu). Mais les moyens de nos petits services secrets sont bien moindre donc inefficace face a ce genre de technologies, Jeremy le dit bien à un moment et donc reste honnete, mais ne vas pas au fond du sujet.

    C’est vraiment sur ce point que ca va se décider dans l’avenir je crois. En tout cas il le faudrait.
    A+ 🙂

      +2

    Alerter
    • Chris // 31.01.2015 à 18h52

      Tuta

      C’est marrant mais quand vous dites “personne ne sait réellement ce que peut contenir Tor ….etc”

      Ca me fait penser à certaines personnes qui se réunissent en privé pour discuter, certaines de ces personnes sont connues, des politiques, des grands industriels, des journalistes, etc… Pourtant personne ne va leur demander ce qu’ils se disent, ni ne les surveillent !!!!

      Qui me dit que ces gens ne complotent pas ??? De plus c’est dangereux car ils sont puissants !!!
      J’aimerais que si on surveille les conversations privées sur Tor, on surveille aussi les conversations privées dans les loges !!!

      En plus certaine loges sont financées avec nos impôts, un comble !!!

        +7

      Alerter
      • RGT // 02.02.2015 à 21h28

        “Ca me fait penser à certaines personnes qui se réunissent en privé pour discuter, certaines de ces personnes sont connues, des politiques, des grands industriels, des journalistes, etc”…

        Vous pensez à Bilderberg ou à son petit bâtard franchouillard “Le Siècle” ?

        C’est sûr, ils sont infiniment plus dangereux que tous les “petits” qui se prennent la tête sur Internet (ou sur TOR) mais qui ont une influence qui approche le zéro absolu.

        Par contre, le risque vient du fait que si un “petit” parvient à avoir une audience suffisante et respectée il risque fort de mettre à mal les “gros” de bilderberg…

        Donc il faut obligatoirement prendre les devants car aucun risque ne peut être pris. Il y a de trop gros intérêts économiques (donc de pouvoir) en jeu.

          +0

        Alerter
    • bleurp // 31.01.2015 à 21h18

      @tuta
      vous dites ignorer tout de tor, et pourtant vous affirmez que 80% sont des “contenu illicite = pédo, armes, drogues, et visiblement extremistes …”
      c’est assez curieux, pour le moins..

        +2

      Alerter
      • Tuta // 31.01.2015 à 23h41

        @bleurp
        Euh, non j’ai dit que j’osais pas m’aventurer sur Tor, nuance, par contre je suis dans le milieu de l’informatique depuis 15 ans, et du net depuis ses débuts casiment :p
        Les chiffres que j’avance sont ceux que j’ai cru lire sur d’autres articles et des investigations de “pro”.
        A ce sujet il ya un reportage interessant de France 2 qui date tout de meme de fin 2013 je crois, il est visionnable sur youtube, le journaliste se fait livrer en france un pistolet, délai 1 semaine. Bref du tout bon pour les criminels en herbe, mais l’enquete n’est que partielle il survole brievement le reseau darkweb mais cela reste la plus serieuse investigation de journalistes a ce jour. A ne pas regarder si vous voulez rester dans votre petit monde de liberté/ bisounours… la réalité est toute autre hélas je crois, mais le principal est d’etre informé que cela existe.
        A propos de liberté d’expression qui fait tant parler d’elle en ce moment, je dirai une chose juste sans approfondir, par manque de motivation et de preuves entre autre… je vous dirai juste que bien plus important que la liberté d’expression il ya la liberté (tout court) celle que nous avons tous l’habitude de cotoyer (et d’aimer). Malheureusement on s’apercoit d’elle et de ses avantages (en partie a cause de l’accoutumance et de l’habitude) que lorsqu’elle disparait (ou disparaitra).
        “Le probleme avec le pire c’est qu’on croit toujours le connaitre.”
        Heuresement que j’appronfondit pas plus vous me prendriez pour un complotiste, terme dont j’aime pas tellement les connotations negatives :p

        @Chris
        Vous avez raison de faire cette comparaison, mais ce dont vous parlez on connait depuis 20ans et ce n’est pas tellement une surprise. Cela reste de la corruption mais financiere. De l’argent au noir tout le monde en fait, mais c’est sur que les politiques, c’est pas des petites sommes et c’est nous qui les payons bien sur.
        Pour revenir a Tor, la corruption est plus vicieuse encore, c’est de la corruption humaine, de valeurs (racisme, violence, drogue et autres) et elle touche le bas peuple, ce qui au final revient a toucher un plus grand nombre que des simples politicien ou autre. Cette corruption fait que la violence augmente (dans certaines tetes rebelles), le sentiment que les medias mainstream nous mente, les théories du complot absurde et en tout genre, et les reseaux mafieus sont plus sereins que jamais.
        Bien sur la decision revient aux juges de faire stopper ces reseau anonymes, ou alors de les autoriser dans des circonstances exceptionnelle, comme le cryptage pour entreprise, ou particuliers ayant fait une demande préalable.
        Tor pour le particulier lambda du net est une abération, et ca ne releve pas de la liberté d’expression, ca serai un comble. Le net depuis 15 ans n’a jamais été anonyme, et depuis 5 ans certains activistes (qui ont a mon avis des choses a cacher et à se reprocher) militent pour la démocratisation de ces moyens de cryptages.

        Merci de votre lecture et pour ce site de partage…
        A+ 🙂

          +0

        Alerter
        • castel // 01.02.2015 à 00h13

          Vous avez pourtant l’air de ne pas comprendre ce qu’est Tor.
          Tor n’a pas de lien direct avec le darknet. Il le permet, mais le ne le créer pas.

          C’est toujours la même question de l’outil et de l’usage qu’on en fait.
          Est il bon de permettre à tout un chacun de communiquer à avec n’importe qui.

          Après la mafia et les brigands n’ont pas attendu internet ou l’invention du téléphone pour exister. Ils s’en sont servis comme toute la société point.
          De plus tous ces trafics doivent avoir une trace dans le monde réel et ne se limitent pas à une infraction sur le net, par conséquent tous les moyens conventionnels de destruction de filière mafieuse sont toujours valides. Internet ou pas.

          Dans un monde ultra surveillé, il est important de conserver un espace de liberté que peut être internet.
          L’humain voulant lutter aujourd’hui, doit affronter des algorithmes et des bases de données, et des systèmes d’intelligence artificielle et de vidéo surveillance pouvant recouper toute les informations que sa vie réelle laisse comme trace.

          C’est quelque chose de complètement inédit dans l’histoire de l’humanité.
          Cette perte de la vie privée dans le monde réel est compensée par un gain de vie privée dans le monde virtuel si l’on est très très attentif.
          Si cet espace est perdu aussi, avez-vous conscience du monde cauchemardesque que le premier dictateur de service pourra créer ?

          Tout ceci est vraiment très nouveau et aucune dictature n’a encore exploité à 100% le potentiel technologique de ces 15 dernières années.

          Nous nous devons d’être vigilants.

            +5

          Alerter
          • Tuta // 01.02.2015 à 12h19

            @castel
            Je vous rassure en vous disant que honnetement c’est vrai, je ne saisi pas completement ce que peut etre le darknet, deepweb, etc. Tout cela est trouble, et meme ses utilisateurs novice ne doivent pas saisir la profondeur et la gravité du systeme ou logiciels qu’ils utilisent pour y plonger, je vous l’ai dit, il ya surement une hierarchie la dedant, donc des tireurs de ficelles, et des soumis, comme dans beaucoup d’endroits…
            Ensuite techniquement le deepweb, c’est donc un web dont on ne peut pas tracer les utilisateurs, donc apres libre a vous d’utiliser n’importe quel logiciel permettant de s’y connecter comme tor, ou autres, il doit en exister une panoplie vaste dont on ne connais bien sur que le principal : Tor.

            Passons a l’etape : ethique, civique, ou liberté : je crois que le deepweb n’a rien a voir avec le web neutre et commun, c’est un espace nouveau, crée par un nouveau genre d’internautes, qui poursuivent des buts, et je pense qu’ils ne sont pas tres sain. Des simples hackers il y’en a toujours eu, sur le web commun, pas besoin de se cacher, ils sont en groupe , profite de faille de la loi pour crée des crack ou autre rip de films, mais pour tout cela, ils n’avaient jamais ressenti le besoin de se cacher, puisque la loi etait coutournée.
            La mafia n’a jamais attendu internet pour le trafic, sauf que maintenant grace a cet “outil” elle se trouve plus en securité que jamais, je vous le redit clairement : les services secrets de n’importe quel pays en general sont incapables de tracer les activités sur Tor aux dernieres nouvelles bien sur a part une exception, mais elle est toute relative il parait qu’ils ont les moyens mais pas le total controle sur ces activités : jai nommé la NSA, la dictature par excellence, là oui on peut l’appeller comme ca de nos jours surtout qu’ils ne font pas cesser ces activités et en fait communiquent exclusivement qu’avec leur propre camp : les US, ils n’aident strictement pas le restant du monde. Pour le moment du moins…

            La nouveauté aujourd’hui en y reflechissant bien ce n’est pas tellement cet outil phenomenal qui est internet, c’est surtout l’effet produit par ce dernier : le monde est ouvert, plus que jamais, plus aucune frontieres n’existent, le monde est devenu un pays géant. Les lois de chaques pays du coup s’en retrouvent chamboulées. Tout cela n’est que les premices, internet devra evoluer, il est certain, qu’a l’etat actuel, ce n’est qu’une phase temporaire, et les gens qui ont crée Tor le savent bien et essai de faire pencher la balance vers un net plus anonyme, plus privé…. ou chacun aurait les droits qu’il veut et non imposés par les états, hors ce n’est pas le bon chemin, a mon sens. Internet est un outil, il faut comme tout outil, une securité primordiale, une rigueur.
            Il est tres (trop) polémique de parler de liberté sur internet, c’est sur, car techniquement c’est bien le contraire, le principe meme de l’internet c’est de rendre public ce qui est privé, ce pourquoi internet a été crée, c’est seulement un reseau de partages d’informations essentiellement, nous en fesont une utilisation bien trop consequentes de nos jours, il faudra bien que les consciences evoluent un jours.
            Chacun peut avoir sa propre definition de l’utilité de l’internet, c’est aussi le principe de l’informatique : on achete un pc pour une utilisation precise, et non totale, certains font de l’image, d’autre de la vidéo, d’autre on une collection de musique mp3, d’autres jouent au jeux video, d’autre aux jeux de paris en ligne, d’autres lisent leur emails, etc, les possibilitées sont infinies sur pc, professionellement, bref, c’est sans fin, mais ne confondons pas l’informatique et l’internet par pitié…. internet est limité lui, ce n’est qu’un outil informatique parmis tant d’autres.

            Il est illusoire a mon sens de croire en la liberté sur internet, ce n’est pas possible, il faudrait alors un respect de la loi rigoureusement par chacuns, et ce ne serai realisable que par une surveillance de chaque internautes separements, ce qui techniquement est impossible, a cause de la masse connectée et à surveiller simultanément.
            Internet n’est que le reflet de notre civilisation dans le monde réel, ce qu’y se passe dans les rues, il ne faut ni plus ni moins s’attendre a ce que ca se reflete sur les blogs ou forums, et comme il n’y a pas que des gens sains d’esprits a croire sur terre, ou alors des idiots tout simplement (il faut de tout pour faire un monde) et bien la loi se doit d’etre appliquée et respecter sur tout point de la planete, y compris le web.

            En esperant vous eclairer et pas vous alarmer, sincerement, a+ 🙂

              +0

            Alerter
            • Prométhée Enchaîné // 01.02.2015 à 15h34

              Merci pour votre intervention qui donne à entendre un autre son de cloche. C’est d’ailleurs l’un des arguments des sénateurs. Organiser la société suppose l’imposition de limites à la liberté.

              Pour moi c’est une question très complexe, et ça me chagrine qu’elle soit prise à la légère par ici.

              A ce titre, je me méfie de la signification réelle de la citation de Benjamin Franklin reprise sur ce blog, employée à une époque sans doute bien moins réglementée qu’aujourd’hui, et dans une société aux mœurs bien moins policées.

              C’est dommage de ne pas montrer l’intégralité de la vidéo, et les intervenants précédents qui disent des choses qui rejoignent certains arguments de Zimmermann, notamment le fait que malheureusement, il existe des moyens de contourner la surveillance, et que de ce fait, les réseaux de radicalisation deviendront de plus en plus sophistiqués et indétectables.

                +1

              Alerter
        • theuric // 01.02.2015 à 17h40

          Il fut une époque ou les interdictions d’écrits se faisaient surtout pour des analyses et de réflexions théoriques, ce n’est qu’après que ces analyses et réflexions furent acceptées que les pamphlets eurent progressivement droit au chapitre.

          En revanche l’état et les chambres de délibération ont, en ces choses, deux devoirs, celui de pouvoir s’instruire de tout ce qu’il se dit, se bâtit, se fait au sein de la société, y compris dans le monde économique, en faisant preuve d’information et de publicité de ses décisions et actions envers le peuple sans compromettre la nécessaire sécurité de cet état et, également, se doit de protéger l’ensemble de ce qui constitue la nation ainsi que de rendre sa gouvernance harmonieuse.
          C’est pourquoi:
          L’écoute administrative et non pas judiciaire des téléphones portables est une aberration puisque cela se révèle être un viol des correspondances, ce qui, pour le courrier papier est puni par la loi, sans savoir ce qu’il en est des courriels;
          Le craquage et l’interdiction, ou pour le moins la limitation des codes informatiques tels qu’ils sont décrit ici se devraient d’être une priorité absolue.
          Rien, en effet, ne doit être secret pour l’état et l’état ne doit être un secret pour quiconque.

            +0

          Alerter
    • RB // 31.01.2015 à 23h26

      Tous à poil, interdiction des calbuts, 80% de ce qui y est caché est dangereux (et le reste est carrément indécent!).
      Ces pourcentages sont relayés par les specialistes ayant mit les pieds sur ce dessous horrible… personellement, je n’ose pas vraiment y aller enqueter.

        +0

      Alerter
    • sandrine // 01.02.2015 à 18h29

      Pardon mais c’est peut être moi qui ai mal compris mais il me semble au contraire que ce Jeremy explique que si l’on censure les sites à caractère pédo, terro, … ces mêmes pédo, terro … contournerons la censure en se servant justement de Tor et c’est là qu’est le danger. Il souligne qu’il faudrait au contraire éviter la censure afin de pourvoir pister les terroristes “bêtes”. Il ajoute que le système de surveillance actuel pourrait être simplifié grâce à du personnel compétant maitrisant parfaitement internet, en infiltrant les sites terroriste, se faisant passer pour l’un d’eux. C’est comme cela que je le comprend et j’approuve ce discours. Après rien n’est impossible pour les génies du net, ils savent probablement pour certains déjà pirater Tor afin de trouver les adresses ip. Alors avant de penser à Hadopi en France, il aurait peut être plutôt fallu penser à mettre en place un programme pour démanteler ce type de réseaux sur le net. Ça me semble beaucoup plus important que mes impôts passent là dedans plutôt que dans la chasse au piratage musique, jeux, cinéma.

        +0

      Alerter
  • Chris // 31.01.2015 à 18h57

    Sinon avez vous vu l’infographie du gouvernement pour reconnaitre un jeune qui dérive vers le djihadisme, heureusement que le ridicule ne tue pas !
    C’est payé avec nos impôts quand même !
    http://www.planet.fr/societe-lutte-contre-la-radicalisation-djihadiste-le-guide-du-gouvernement-qui-fait-rire-les-internautes.789912.29336.html

      +3

    Alerter
  • castel // 31.01.2015 à 23h58

    Il me semble que vous sous-estimez largement le pouvoir de l’imprimerie et du tract.
    Ou encore des radio libre à ses débuts.
    Internet à rendu plus facile; mais de là à dire qu’avant cela n’existait pas, ou que internet serait plus efficace ou plus dangereux pour le pouvoir, je ne suis pas d’accord.
    Sinon les internationales n’auraient jamais vu le jour.

    D’autant que tracter demandait plus d’engagement que de rester chez soi.
    Mais cela rendait aussi sa puissance bien plus importante.

    Je pense qu’aujourd’hui le tract est devenue très désuet; mais si une censure s’installait sur internet; vous pourriez très bien voir les vieux systèmes ressurgir, tout en s’appuyant sur les nouvelles technologies pour des question logistique ou autre.

      +0

    Alerter
    • Andrea // 01.02.2015 à 15h14

      Oui, je suis d’accord en grande partie! Surtout en ce qui concerne la radio (bon certaines…), mon post soulignait la peur de la classe gouvernante.

        +0

      Alerter
  • RGT // 02.02.2015 à 22h41

    Petit rappel sur TOR (pour ceux qui l’ignorent encore)…

    Qui a “inventé” TOR ???

    => L’armée US !!! Pour pouvoir communiquer en toute sécurité sans risquer de se faire espionner…

    Qui pourrait espionner l’armée US d’après-vous si ce n’est… La NSA !!!

    Eh oui, encore une guéguerre des services d’un même état qui se tirent dans les pattes.

    Les militaires, étant conscients que leur système serait totalement inutile s’ils étaient les seuls à l’utiliser l’ont mis en “open source” pour que tout le monde puisse l’utiliser.

    Plus il y a d’utilisateurs, moins il y a de risques de se faire repérer et moins il y a de risques de se faire espionner, la NSA n’ayant pas la technologie pour pouvoir déchiffrer tout le trafic qui circule sur TOR.

    En passant le système TOR en “open source” l’armée a réussi aussi à faire coup double : Non seulement le trafic de données militaires se retrouve noyé parmi un gros trafic “civil” et donc hors de portée de la NSA, mais en plus toutes les failles potentielles de sécurité sont grâcieusement comblées par une armée de bénévoles qui prendront très à coeur de rechercher les failles de sécurité et les “backdoors” (portes dérobées permettant de s’introduire dans un système à l’insu de l’utilisateur – Si vous utilisez Winbouze je vous souhaite bonne chance, Micro$oft et la NSA savent exactement quand vous allez pisser).

    TOR est un système technologique.
    Et la technologie est NEUTRE. Seule son utilisation peut être néfaste (ou plutôt certaines utilisations).

    Par analogie : Les véhicules automobiles.
    Si vous utilisez votre voiture en étant très prudent et attentif aux autres utilisateurs c’est un moyen de transport très utile et bénéfique. Les véhicules de pompiers et les ambulances SONT des véhicules automobiles et personne ne niera leur très grande utilité.

    Vous pouvez aussi acheter un gros 4×4 (genre Hummer), installer un gros pare-buffle blindé à l’avant et foncer devant la sortie des écoles… Je ne vous parle pas du carnage.
    C’est ça la technologie : Son utilisation peut être bénéfique ou très préjudiciable. C’est à vous de choisir (sauf si la technologie a été faite pour nuire bien sûr, mais c’est un cas exceptionnellement rare, genre bombe atomique).

    Une chose est cependant certaine, comme le souligne Jérémie Zimmermann : Si des personnes “pas très malines” utilisent Internet à des fins peu recommandables et qu’elles se sentent observées dans le cadre d’un espionnage de masse elles apprendront très vite à “s’enterrer” et il ne sera plus possible d’aller les déloger.

    Ce problème avait déjà été soulevé lors de la loi LOPPSI concernant les “vilains pédophiles” qui servaient de caution à la surveillance et à la censure généralisée d’Internet. Aujourd’hui, les pédophiles sont bien enterrés et il est très difficile de les débusquer (à mois qu’ils ne fassent d’énormes conneries qui les “mettent à poil”).

    Il s’en suivra ensuite une “course aux armements” et je peux vous garantir qu’à ce petit jeu ce sont bien les “clampins” comme vous et moi qui en feront les frais.

    Les “vrais méchants” se tiendront au courant des avancées technologiques et seront à l’abri de toute tentative de pistage de la part des services de l’état. Aucun état n’a jamais pu suivre les avancées technologiques des “hackers” dont l’ingéniosité est sans limites.

    Par contre, nos chères “élites” dans leur paranoïa grandissante causée par l’échec de leurs systèmes obsolètes avant même d’avoir été déployés se rabattront sur les “sans dents” pour donner l’illusion de leur “victoire”. Et nous en prendrons “plein la gueule”, comme d’habitude…

    Je peux vous prédire que la prochaine “navigation sûre” sur Internet se fera via “Super TOR 50.283” à travers un VPN situé en Chine, en Russie ou en Corée du Nord…

    C’est sûr, nous serons surveillés par Pékin, Moscou ou Pyongyang, mais au moins nous serons certains que notre “gouvernement bien aimé” ne viendra pas mettre son nez dans nos affaires.

    Entre-nous, c’est sûrement le meilleur moyen de préserver un peu d’intimité car ces gouvernements “fâchés” avec les “Grandes Démocraties Exemplaires” ne leur transmettront jamais des infos personnelles qui nous concernent.

    Dans quelques années nous irons sans doute visiter “les-crises.cn”, “les-crises.ru”, “les-crises.kp” ou “les-crises.onion”.

    Si cet l’avenir vous fait rêver, je vous le laisse. J’espère être mort avant qu’il n’arrive.

    Par contre je suis franchement inquiet pour mes enfants (et tous les autres enfants de la terre aussi).

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications