Parce qu’il vaut mieux rire de notre presse finalement… Cela signe l’intelligence d’une époque.

Ca devient effrayant de voir de la propagande à tous les coins de journaux quand même…

==============================================

==============================================

==============================================

==============================================

==============================================

==============================================

Bref :

Hmmm, “le FN n’est pas le 1er parti de France” alors ?

Mais quel est le 1er parti de France alors ?

Ahhhh, oui, l’UMPUDIMODEM ! UN vrai parti quoi…

Voici les résultats du Ministère de l’Intérieur :

(attention, il faut additionner, puisqu’il y a des zones où il y a les partis seul, et d’autres où il y a des listes d’union ; ex PS dans un canton, mais PS+EELV dans un autre)

soit dans l’ordre :

On a donc un FN à 25,2 % et un UMP+UDI+Modem à 29,4 %.

Pour rappel aux Européennes :

UMP+UDI+Modem = 30,7 %. Ce bloc a donc perdu près de 1,5 %…

Maintenant un petit exercice de mathématiques élémentaires :

1/ Si UMP+UDI+Modem = 29,4 % et que UDI+Modem = 9,4 environ, combien vaut UMP seul ?

2/ 25,24 est-il inférieur ou supérieur à 20 ?

Merci d’envoyer vos copies à votre journal préféré…

En attendant :

Mais bon, il est vrai aussi que le 1er parti de France UMPUDIMODEMPSEELVFDGPCDDDG fait quand même 75 % des voix !

246 réponses à 25 % des voix : DÉROUTE électorale sans précédent du FN !

Commentaires recommandés

hema Le 24 mars 2015 à 02h05

En prenant la 1° lettre et les 2 dernières ça fait UDG pour Union des Droites et des Gauches.
Very simple, is not it ?

  1. Sébastien Le 24 mars 2015 à 01h00
    Afficher/Masquer

    Très intéressant que les médias se comportent exactement comme le FN le répète. Ce qui donne raison au FN. Conclusion: les médias travaillent encore et toujours pour le FN, ce qui donne raison au FN.
    Des stratèges de ce niveau, je les embauche. Ou pas.


    • jacky-olivier Le 24 mars 2015 à 10h26
      Afficher/Masquer

      On peut se demander si le FN n’a pas atteint un plafond. A 25, même 30%, le FN est inoffensif et même bon pour l’UMPS.

      Ces journalistes et autres commentateurs ? Pour l’instant on en rit, espérons qu’ils en profitent aussi…


      • V_Parlier Le 24 mars 2015 à 19h36
        Afficher/Masquer

        Le plus fort est que les arguments aujourd’hui les plus meprises et craints par ces “analystes” dans le programme du FN sont tout ce qui concerne la sortie de l’UE. Finalement, aujourd’hui c’est cette position qui vous transforme en affreux populiste extremiste, plus que tout autre chose imaginable.


        • jacky-olivier Le 24 mars 2015 à 22h47
          Afficher/Masquer

          Absolument, attiser la haine anti-musulman, là y’a aucun problème !


          • Maxence Le 25 mars 2015 à 08h42
            Afficher/Masquer

            Fantasme , quand tu nous tient.
            C’est l’insécurité, résultat de l’immigration sauvage, et du laxisme de la justice qui pousse les électeurs FN .
            Pas l’islamophobie inventée par Valls, pour essayer de lutter..


            • jacky-olivier Le 25 mars 2015 à 15h16
              Afficher/Masquer

              Donc toi aussi comme Marine Le Pen tu expliques que l’islamophobie est un fantasme ? Les attaques contre les mosquées, les ratonnades, les agressions de femmes voilées, c’est du fantasme, bien sûr ! Je comprends pour ma part le racisme anti-arabes des Français, lié à l’immigration massive et à sa gestion, il est légitime d’une certaine façon. Mais ne viens pas m’expliquer que ça n’existe pas ! Faut par ailleurs aussi comprendre que quand Valls tape sur le FN, ça le fait monter, et c’est dans son intérêt. Grosso modo, tu as tout faux et est complètement manipulé…


        • placide Le 25 mars 2015 à 18h25
          Afficher/Masquer

          Et oui, c’est bien le rôle du FHaine, poussée en avant par Mitterand et depuis lors par les médias
          Servir tout à la fois d’épouvantail, d’assurance tout risque de la rélection de leurs acolytes de l’UMP ou du PS, mai également de roue de secours et de garde chiourme pour le système en captant la colère populaire, et surtout de discréditer la lutte contre l’Union européenne.

          l’essentiel du travail médiatique est de procéder à l’assimiliation sortie de l’UE = FHaine.
          En censurant purement et simplement ceux qui historiquement ont toujours porté de façon constante et systèmétique le combat contre l’UE, contre l’euro pour la sortie de cette dictature que sont par exemple les communistes du PRCF…


          • bosondehiggs Le 25 mars 2015 à 20h24
            Afficher/Masquer

            les électeurs ont vraiment une âme d’esclaves ; ils devraient sortir du vote ump modem fn , ps , fdg qui ne veut pas sortir de l’ue et ils insistent ; eh bien qu’ils supportent leurs chaines !


  2. JoeLeTaxi Le 24 mars 2015 à 01h02
    Afficher/Masquer

    Le premier parti de France, avec 75% des voix, apparaît dans une position de force inexpugnable et indéboulonnable.

    Mais bon, il devrait songer à raccourcir son nom. UMPUDIMODEMPSEELVFDGPCDDDG, c’est un peu difficile à retenir.


    • hema Le 24 mars 2015 à 02h05
      Afficher/Masquer

      En prenant la 1° lettre et les 2 dernières ça fait UDG pour Union des Droites et des Gauches.
      Very simple, is not it ?


      • passenger Le 24 mars 2015 à 19h36
        Afficher/Masquer

        UCL (union des carpes et des lapins)


    • Gaïa Le 24 mars 2015 à 02h31
      Afficher/Masquer

      Pour moi c’est clair: le premier parti de France largement en tête et qui a fait sortir les votes, c’est celui de l’austérité. La route sera longue à moins que tout ce bel échafaudage UE-EURO-OTAN ne tombe de sa hauteur plus vite que prévu. L’autre sans vote est celui des abstentionnistes


      • Alex-Werner Le 25 mars 2015 à 23h00
        Afficher/Masquer

        Je me permet un commentaire : Quel austérité ?
        Tu vois vraiment une austérité dans les chiffres du budget 2015 ? ou en 2014 ? Non c’est une baisse de la croissance des dépenses, on est même pas à l’équilibre, les dépenses augmentent mais moins vite qu’avant.
        J’ai jamais compris pourquoi on parle d’austérité …


        • Gaïa Le 27 mars 2015 à 04h13
          Afficher/Masquer

          Moi non plus je n’ai jamais compris cette politique d’austérité quand des milliards échappent au fisc et quand les entreprises reçoivent autant de cadeaux fiscaux alors que le chômage augmente avec les dividendes. Parlons donc plutôt de ces dépenses inutiles.


  3. purefrancophone Le 24 mars 2015 à 01h04
    Afficher/Masquer

    Et seulement 2 députés à l’Assemblée alors que le PS qui ne fait QUE 13, 30 % en a combien ?
    Le Front de Gauche , 4,72% et combien de députés ?http://www.assemblee-nationale.fr/14/tribun/xml/liste_rattachement_partis_2015.asp
    Il va devenir urgent de dissoudre l’Assemblée pour que la démocratie dont tous les politiques se revendiquent puisse être représentée correctement .A ce moment là les électeurs retourneront vers les urnes .


    • éponine Le 24 mars 2015 à 05h26
      Afficher/Masquer

      Aux élections législatives de 2012, 22 candidats du Front de Gauche étaient présents au second tour, et 10 ont remporté l’élection (45%). Pour le Front national, ils étaient 61 au premier tour, et 2 ont remporté l’élection (3%). Qu’est-ce qui n’est pas démocratique là-dedans ? Qu’est-ce qui a empêché les électeurs de droite ou de gauche au second tour de voter pour le candidat FN plutôt que pour l’autre ?

      C’est bien joli d’être le plus grand de la classe, mais si personne veut grimper sur vos épaules pour vous aider à attraper le bocal de bonbons sur la plus haute étagère, ça sert pas à grand-chose.
      Cinq millions d’électeurs FN ça représente: 1,3 électeur sur 10 : c’est loin d’être une majorité !

      Quant au dernier graphique du billet, sur “Les plus gros scores de l’histoire du FN”, si l’on regarde les suffrages plutôt que les scores, eh bien on voit qu’il y a 13 ans, en 2002, ils étaient 4,8 millions. 300.000 électeurs gagnés en 13 ans : c’est pas une vague, ce sont des postillons.


      • Fox 23 Le 24 mars 2015 à 09h22
        Afficher/Masquer

        C’est beau de se consoler comme on peut !
        On dirait presque un copié/collé de Manuel Valls.
        Si au lieu de vous livrer à des calculs scabreux (si vous nous faites parvenir les mêmes pour vos amis du PS, succès d’hilarité garanti !), vous regardiez les choses en face ?
        Le FN est devenu une force politique incontournable. Du temps du père, les fluctuations étaient encore régulières, à la baisse comme à la hausse, là, c’est un peu plus à chaque fois.
        Et si vous vous demandiez ce qui peut causer cet attrait pour tant de Français ?
        Croyez vous que plus de 5 millions de Français sont des fachos ?
        Au vu de la misère intellectuelle qui semble être la vôtre, je vous laisse le soin de trouver les réponses, mais il y a des chances qu’elles sont dans tous les lâches abandons qu’organisent vos amis politiques depuis trop longtemps.
        Ils se trompent peut-être ces braves gens, mais ils ont été tant trompé auparavant qu’on a du mal à leur en vouloir de chercher mieux, ou simplement autre chose.


        • éponine Le 24 mars 2015 à 11h00
          Afficher/Masquer

          Regarder les choses en face ? Sans calculs scabreux ? D’accord.
          Pour devenir président de la France (et changer sa politique, donc), il faut réunir 18 à 19 millions de suffrages. Le Front national est à +/- 6 millions.
          Bonne chance pour rassembler les 12 à 13 millions d’électeurs qui manquent d’ici deux ans.
          Je crois que vous êtes du genre à accrocher vos chaussettes à la cheminée le soir de Noël, vous…


          • paul Le 24 mars 2015 à 12h56
            Afficher/Masquer

            Très drôle merci. Ci dessous des calculs plus honnête que ceux d’éponine.

            A la louche :
            Nombre d’électeur inscrit : 43M
            Nombre d’électeur qui on voté : 22M (un peu plus de 50%)
            Nombre d’électeur qui on voté FN : 5M

            La part du FN est donc plus proche des 2.5 sur 10 que des 1.3 comme vous l’indiquez.

            La question est de savoir si ce FN a 25% est une bonne chose… Question difficile… Pour ma part j’ai aucune confiance envers les 4 grand parti.


          • Fox 23 Le 24 mars 2015 à 13h24
            Afficher/Masquer

            Les manies de la gauche ont la peau dure ! Quand on est coincé dos au mur, on botte en touche pour détourner l’attention.
            A part vous, il y a t-il un mot, un seul, dans mon intervention qui parle de pronostics pour les présidentielles ? Il y a un sujet défini, il est bon de s’y référer.
            Je serais de vous, je me concentrerais plutôt sur les trois claques successives ramassées en si peu de temps et, quitte à parler de présidentielles, je commencerais à être très inquiet sur le score de votre poulain !
            On connait le niveau de vos idole, avec un second tour dimanche, le tocard de l’Elysée se fend ce jour d’une apparition à la télé pour le crash d’un avion… allemand ! Tout est bon pour grappiller des voix, même pas de pudeur !


            • éponine Le 24 mars 2015 à 15h57
              Afficher/Masquer

              Vous dites que le FN est devenu une force politique incontournable, et moi je vous dis qu’au vu des suffrages, le nombre de Français votant pour le FN n’a pratiquement pas progressé depuis 15 ans, et qu’au vu du nombre de leurs candidats élus, ils ne sont pas prêts à s’imposer.


            • Nouvelle grille Le 26 mars 2015 à 22h20
              Afficher/Masquer

              Des deux côtés du débat, j’ai une question à poser :
              Le premier parti de France (individuellement) avec ces 25% (qui deviendront probablement 15-20 lors d’une présidentielle où il y a moins d’abstention mais peu importe, vérifiez-le ou non en 2017…) est le parti rejeté de manière viscérale par les 75% restants (80-85 avec moins d’abstention probablement). A qui profite cette prouesse technique ? (inutile de dire si la diabolisation et la provocation de ce rejet par création d’un consentement anti-FN sont justifiées ou non, regardez à qui cela profite, c’est aussi simple que cela…). Si l’on montre quelque chose du doigt à un idiot, il regarde le doigt (sans offense aucune de ma part j’aime juste ce proverbe mais j’aurais pu dire l’arbre qui cache la forêt tout simplement). Bref lisez les experts politiques, les spécialistes de la fabrication du consentement, lisez Chomsky par exemple et vous comprendrez les rouages du système et le rôle d’un parti canalisant à la fois mécontentement et rejet massif…


        • Rémi Laffitte Le 24 mars 2015 à 13h49
          Afficher/Masquer

          5 millions de Français sont des fachos ? 8% de la population. Ça ne me semble pas être déraisonnable. Quelle proportion de collabos pendant la guerre ? Peut être même plus de 8%… des historiens devraient pouvoir nous éclairer.
          Dans tous les cas il y a 5 millions de gens qui pensent que le FhaiNe est mieux ou moins pire que n’importe quel autre parti.
          Après avoir ri on se pose une question :
          Un parti qui n’a pas de bons technocrates et dont une proportion non négligeable des candidats investis ne connaissent ni l’orthographe ni le programme de leur parti fera-t-il pire ou moins pire que les partis de gouvernement ? Le débat est ouvert (à noter que ne pas avoir de bons technocrates n’est pas forcément une mauvaise chose).


          • Feuille de Mars Le 24 mars 2015 à 16h16
            Afficher/Masquer

            Le “FHaine” ? Ce serait pas un énième slogan (répétable à l’envie et sans intelligence) de la gauche bobo bien-pensante utilisée pour diaboliser un coup le FN (sans succès au vu de ses scores) un coup Poutine, ou Assad, ou les non-Charlie ? Je pensai être sur les-crises.com là, pas dans les commentaires du nouvel Obs.


            • Rémi Laffitte Le 24 mars 2015 à 16h32
              Afficher/Masquer

              Oui, oui parfaitement : FhaiNe. Comme haine des immigrés, comme haine des non français de souche, comme haine des pauvres, comme haine des chômeurs profiteurs, comme haine des banlieusards de cités, comme haine des roms, comme haine des musulmans, comme haine des arabes, comme haine des autres dont c’est toujours la faute… et je pourrai continuer des heures et des heures.
              Pour le reste si on est pas frontiste alors on est forcément bobo bien pensant Charlie Obs Libé (et pourquoi pas Le Figaro, Le Point ou Valeurs Actuelles ?).
              À ce compte là les-crises.com serait alors acquis à la cause frontiste.
              Et vous pensez vraiment que ça fonctionne ça comme style de propagande et d’amalgame foireux ?


          • Serge Le 24 mars 2015 à 17h13
            Afficher/Masquer

            @Rémi Lafitte : ” Un parti qui n’a pas de bons technocrates et dont une proportion non négligeable des candidats investis ne connaissent ni l’orthographe ni le programme de leur parti …”

            Je ne voulais pas intervenir ,mais comment ne pas réagir à cette perle semblable à celles qu’on trouve sur tous les réseaux sociaux .
            Comme quoi ,un électeur ,un sympathisant ou un militant de ce parti ne peut qu’être qu’un gros con de beauf ,inculte et ivrogne au crâne rasé !

            Y’a du peuple et de l’ouvrier dans ce parti : Quelle horreur !
            Vous auriez pu ajouter aussi : ils sont moches et laids physiquement ,non ?
            ça rassure ceux qui se croient les plus beaux et les plus intelligents parce qu’étant le pouvoir et dans l’air du temps .
            J’aimerais bien vérifier la supériorité supposée de votre culture et de votre intelligence .
            Vous pourriez peut-être me conseiller en matière d’interprétation des oeuvres de Dezprez ,de Bach ,de Chopin …Parce que moi,je ne supporte pas les chansonnettes de Cali 🙂
            C’est vrai qu’en vieillissant ,je préfère le festival baroque de Beaune aux “Nuits blanches” parisiennes,qu’en j’aurais préféré vivre l’époque des “primitifs flamands” ou du “siècle d’or “,plutôt que celle de la déconstruction post-moderne .
            Je ne m’arrange pas quoi !
            Allez bon,je vous laisse parce que faut que j’enfile mon treillis et mes doc Martens pour entraîner mon Pitt Bull …


            • Serge Le 24 mars 2015 à 17h17
              Afficher/Masquer

              QUE j’aurais préféré (pas eu le temps de corriger,le temps s’est écoulé )


            • Rémi Laffitte Le 25 mars 2015 à 09h41
              Afficher/Masquer

              Nul besoin d’être un gros con de beauf, inculte et ivrogne au crâne rasé pour détester les noirs, les arabes ou les pauvres et stigmatiser sans cesse les autres (étant entendu que c’est toujours la faute des autres surtout ceux dont on pense qu’ils ont moins d’argent). Un chef d’entreprise, un commerçant, un artisan ou un médecin peuvent parfaitement faire l’affaire. Et croyez moi il y en a.
              Maintenant arrêtez de prendre les gens pour des imbéciles. Je ne suis ni aveugle ni sourd et donc je vois et j’entends les sympathisants du FhaiNe qui sont autour de moi. Et oui ils sont fédérés par la haine à tel point que je suis certain qu’ils vont finir par se haïr entre eux et s’auto-détruire.


            • Rémi Laffitte Le 25 mars 2015 à 09h57
              Afficher/Masquer

              J’observe depuis plusieurs années les résultats des élections et les scores du FhaiNe réalisés dans les villes et les villages situés autour de chez moi. Étrangement le FhaiNe réalise ses plus gros scores dans les endroits où se concentre l’habitat des professions libérales, commerçants, artisans et agriculteurs. À titre personnel je n’ai jamais pensé que l’apanage de ces catégories étaient l’excellence en orthographe et l’intérêt pour la philosophie politique mais plutôt les égoïsmes forcenés individuel et de classe.
              Les ouvriers réputés voter en masse pour le FhaiNe se regroupent dans des endroits moins jolis ou le mètre carré et les loyers sont moins chers et où le Front National réalise des scores inférieurs.


            • Homère d'Allore Le 25 mars 2015 à 10h24
              Afficher/Masquer

              Bonjour, Serge.

              Contrairement à certains, je ne fais pas l’amalgame entre le vote FN et la nostalgie du nazisme ou autres exagérations.

              L’inculture réelle ou supposée de certains candidats FN n’est sans doute guère plus consternante que celle de responsables de partis au pouvoir comme cette dame du PS épinglée par Jacques Sapir:

              http://russeurope.hypotheses.org/3667

              Il y a parmi les candidats FN des gens moins fréquentables que d’autres mais ce n’est pas la question.

              Je crois que le FN attire de plus en plus d’électeurs car il a un discours sur l’action politique.
              A tort ou à raison, ce parti déclare qu’il est possible de changer le cours des choses par la volonté politique.

              C’est cela qui plaît.

              Je ne pense pas que 10 à 12 % des électeurs sont d’abominables racistes abrutis. Je pense même que les raisons du vote FN sont très diverses et que l’arrivée potentielle au pouvoir de ce parti décevrait très vite une majorité de ses électeurs car chacun y aurait vu un autre programme que celui vu par son voisin de palier.

              Mais, au moins, il parle POLITIQUE et pas simple gestion des choses ou application des directives de Bruxelles.

              De plus, quand on entend les néo-cons socialistes vouloir interdire le voile aux élèves à l’université, on peut s’interroger sur les grandes différences de conception de la laïcité entre le PS et le FN.

              A mon humble avis, le FN a le vent en poupe car il est malheureusement le seul ( avec le PRCF et l’UPR, inaudibles) à prôner la sortie de l’Euro voire de L’UE.
              Mais cette politique demande de bâtir d’autres alliances.

              Certes, le FN prône le rapprochement avec la Russie. Mais son positionnement xénophobe ( pas obligatoirement raciste mais xénophobe) lui rendra difficile la principale mission géopolitique incombant à la France du vingt et unième siècle, c’est à dire le rapprochement avec L’Afrique.

              Le principal relais de croissance mondial se trouve, en effet, désormais sur ce continent. Et ce n’est pas en limitant drastiquement le nombre d’étudiants africains en France, par exemple, que l’on bâtira cet avenir commun.

              C’est la raison pour laquelle le FN et Marine Le Pen ne sont pas une alternative souhaitable, y compris dans une logique stricte de défense des intérêts nationaux.

              Seul un patriotisme débarrassé de toute référence, même lointaine, à la xénophobie, pourra réunir à la fois les français mais aussi les alliances nécessaires à la constitution d’une alternative aux néo-cons atlantistes.

              C’est la raison pour laquelle j’espère de tout mon coeur que Jacques Sapir entre en politique.

              Ces derniers temps, il distribue des bourre-pifs à tout va depuis son blog. Et il cogne fort.


            • lvzor Le 25 mars 2015 à 11h58
              Afficher/Masquer

              “A mon humble avis, le FN a le vent en poupe car il est malheureusement le seul ( avec le PRCF et l’UPR, inaudibles)…”

              Je me demande si l’UPR est aussi inaudible aujourd’hui que les nonistes en 2005 😉


            • Rémi Laffitte Le 25 mars 2015 à 16h54
              Afficher/Masquer

              Voici un article dans lequel un ex-militant d’extrême droite se raconte :

              Midi Libre.

              Un peu de haine quand même non ? Vous trouvez pas ? Le pire étant sans doute la propagande de la haine.


            • Serge Le 26 mars 2015 à 00h10
              Afficher/Masquer

              Bonsoir Homère.
              Jacques Sapir est quelqu’un de bien .
              Mais incarner un grand rassemblement populaire qui s’organise autour d’un parti patriote capable de prendre le pouvoir,c’est autre chose .
              J’attends depuis trop longtemps qu’une telle chose arrive .
              Si le FN mariniste réussit à occuper la place laissée vide par le départ et la disparition de de Gaulle ,j’en serais ravi.
              Même si je suis conscient de tout ce qui se déchaînerait contre lui dans le cas de son arrivée au pouvoir .De la très grande difficulté de pouvoir dénoncer tous les traités qui nous enchaînent ,etc .etc …
              Ce n’est pas difficile à imaginer : Il n’y a qu’à voir ce qui est arrivé au grand général et MLP est loin d’avoir son étoffe .Il n’y a qu’à voir ce qu’ils ont fait en Ukraine .
              Par ailleurs ,vouloir préserver le noyau dur de son identité ethnique et culturelle n’empêche pas de coopérer avec l’Afrique , de commercer et d’avoir des relations normales avec tout le monde .C’était la voie de de Gaulle .
              Vous parlez des étudiants africains .Très bien ,mais combien repartent chez eux pour contribuer au développement de leur pays?
              Vous savez très bien que beaucoup de cadres et de diplômés africains préfèrent vivre en Europe où le niveau de vie reste quand même bien plus avantageux pour la plupart d’entre eux .


            • Nouvelle grille Le 26 mars 2015 à 22h30
              Afficher/Masquer

              Désolé pour vous Serge, vous n’avez pas compris le rôle clé du FN. Vous avez raison, il y a des gens bien qui vote FN, ils tombent dans le panneau parce qu’ils comprennent qu’on fabrique un consentement anti-FN. Donc ils se disent que le FN n’a rien à voir avec l’idée que l’on s’en fait sans jamais avoir besoin de les écouter mais en écoutant les autres les diaboliser… (Au passage la “gauche française” en pratique ne correspond pas du tout à la définition théorique que l’on est censé s’en faire, elle en est même presque diamétralement opposée s’est surprenant pour un jeune comme moi). C’est très simple Serge, à qui profite un parti canalisant à la fois les mécontentements de 25% des votants et le rejet viscéral des 75% restants dans un système de suffrage universel ? Tomber dans le panneau du FN ce n’est pas se faire avoir par des gros racistes fachos, mais par tout un système de collaboration politique qui utilise un FN comme une marionnette (peut-être consentante pour jouer ce rôle, il y a débat, en tout cas j’ai mon avis sur la question…) pour pérenniser.


          • Vallois Le 24 mars 2015 à 21h45
            Afficher/Masquer

            Je vous invite à nuancer sur la collaboration et revenir aux faits : l’assemblée qui a donnée les pleins pouvoirs à Pétain était de gauche et on trouvera parmi les serviteurs zélés de “l’Etat Francais” hauts fonctionnaires beaucoup de radsoc et démocrate-chrétiens exemple Papon, Bousquet, Schumann, etc.
            A lire si vous avez l’occasion la liste dressée par Simon Epstein dans ses livres.

            Petite digression d’ailleurs, on remarquera que les collaborateurs les plus zélés avec les zuniens se recrutent toujours dans cette sensibilité politique et idéologique (Lamy, Delors,Robert Schumann, et consorts)…

            Il faut aussi voir que certains parmi les extrémistes abhorraient la République mais ils détestaient encore plus l’occupation de la nation par les allemands alors qu’ils voulaient jalousement renverser cette République à leurs profits… exemple les cagoulards. Non pas que je les défende mais c’est pour nuancer.

            D’autres ont admirés la puissance allemande et la construction d’une Europe Allemande contre le bolchévisme mais ils ne sont pas forcément qu’à l’extrème droite. Exemple du discours de Laval le 22 juin 1942 :

            « De cette guerre surgira inévitablement une nouvelle Europe. On parle souvent d’Europe, c’est un mot auquel, en France, on n’est pas encore très habitué. On aime son pays parce qu’on aime son village. Pour moi, Français, je voudrais que demain nous puissions aimer une Europe dans laquelle la France aura une place qui sera digne d’elle. Pour construire cette Europe, l’Allemagne est en train de livrer des combats gigantesques. Elle doit, avec d’autres, consentir d’immenses sacrifices. Et elle ne ménage pas le sang de sa jeunesse. Pour la jeter dans la bataille, elle va la chercher dans les usines et aux champs. Je souhaite la victoire de l’Allemagne, parce que, sans elle, le bolchevisme, demain, s’installerait partout”

            L’histoire nous montre qu’il se trouvera des “fascistes” dans tous les partis; Les lois de surveillance dressées par Valls sont dignes des régimes totalitaires, si on le juge sur les faits et les actes et non l’étiquette politique pensez-vous que Valls n’est pas un apprenti fasciste ? La protection des banquiers et autres prédateurs contre le peuple est bien une politique d’extrème-droite ?


            • Rémi Laffitte Le 25 mars 2015 à 10h06
              Afficher/Masquer

              Je suis d’accord avec vous. Ça ne change rien à la nature de la collaboration et des collaborateurs.


            • lvzor Le 25 mars 2015 à 12h01
              Afficher/Masquer

              apprenti, apprenti… Je penche plutôt pour quelque chose de très profond en ce qui concerne Lavalls


          • Maxence Le 25 mars 2015 à 10h02
            Afficher/Masquer

            Les gens qui ne connaissent ni l’orthographe ni le programme, ça va nous changer agréablement des énarques qui eux connaissent pleins de choses et nous ont amenés là où nous sommes.
            Soit dans le trou.
            Dans tous les domaines, en plus !
            Ca sent un peu la (F)haine basique, et le mépris de ceux qui croient savoir (!) votre post.


            • Rémi Laffitte Le 25 mars 2015 à 10h14
              Afficher/Masquer

              Forcément si on n’aime pas la Marine alors on est un adepte du libéralisme libertarien déployé par les gouvernements depuis des décennies. Faites comme vous voulez et pensez ce que vous voulez mais je suis persuadé que votre Front National n’est qu’un leurre de plus qui ne fera ni plus ni moins que les clowns actuels aux ordres des banquiers et autres financiers.
              Maintenant que des gens se satisfassent de l’ignorance et la bêtise de leurs représentants politiques me laissent pantois et en dit long sur notre avenir.
              “War is Peace, Freedom is Slavery, Ignorance is Strength”


          • Nouvelle grille Le 26 mars 2015 à 23h07
            Afficher/Masquer

            Je ne suis qu’historien en herbe pour l’instant, mais je vous répondrais 2 choses :

            – La collaboration est un sujet très sensible et très controversé… Pour la simple et bonne raison qu’il est difficile de définir de manière précise ce qu’est un collabo. Mais si on théorise, entre le collabo niveau 10/10, qui dénonçait aux allemands toute forme de résistance et la moindre trace de juif, le collabo niveau 2/10 qui sous la menace ou la torture de l’occupant allemand cède, le collabo niveau 3/10 qui collabore sans le savoir vraiment en obéissant aux ordres hiérarchiques, ou se situe le collabo qui sous l’occupation allemande, se bat pour obtenir ce qu’il peut comme concession de l’Allemagne, sachant que l’Allemagne est l’occupant et ne laisse pas forcément le choix à l’occupé de refuser ses requêtes qui étaient en fait des injonctions. Bref, il en est de même pour les résistants (entre les résistants communistes qui ne se sont jamais soucié ni de l’Allemagne, ni des juifs mais avaient pour seule préoccupation de profiter de cette période de trouble pour s’imposer en France et récupérer le flambeau après Vichy et qui faisait des attentats contre des trains où il n’y avait pas le moindre allemand, les faux résistants d’après la défaite allemande à Stalingrad, les vrais résistants qui préparaient une riposte stratégique dans l’ombre et en cachette et qui ne sont sortis qu’au “bon moment”, les résistants dès le début, les résistants tranquillement planqués en Angleterre, au passage je pense que de Gaule était un excellent président mais je suis critique sur sa position, ses choix et son utilité durant la guerre). Pourquoi les collabos de la commune de Paris, les communards, sont relativement épargnés dans l’histoire enseignée et rarement pris en compte alors qu’ils faisaient partie des pires collabos ? Bref, si vous voulez quantifiez, vous pouvez faire dire toute et son contraire aux chiffres, je n’ai pas encore connaissance d’un travail rigoureux de recensement sur le nombre de collabos, s’il y a un historien plus avancé que moi dans mes jeunes recherches je suis très intéressé et très preneur de sources d’info sur le sujet…

            – les votants FN le font pour différentes raisons…. Il y a le FN en théorie : un monstre diabolique composé de fascistes et de racistes. Il y a le FN en pratique qui le plus souvent dans les médias ne correspond pas du tout à cette définition théorique, ce n’est pas eux qui la martèle mais bien tous les autres qui le font en diabolisant continuellement ce parti (la question n’est pas de savoir si c’est justifié ou non). Donc, si on essaye de se mettre à la place du votant FN, je ne dis pas qu’il n’y a pas des gens qui justement se reconnaissent dans ce portrait diabolisé et qui de ce fait votent pour eux en adhérent pleinement à l’aspect idéologique “théorique” ou plutôt consenti par fabrication (lire Chomsky “comprendre le pouvoir”, c’est le plus grand spécialiste de la fabrication du consentement à ma connaissance). Mais il y en a plein d’autres qui votent FN en croyant que justement c’est un parti qui fait front contre 40 ans d’UMPS dont les français ne veulent plus… D’ailleurs, comme le FN qui se “recentre” (ça ne veut rien dire mais bon) à la télé en général, alterne avec de multiples scandales plus ou moins importants à intervalles réguliers, il y a un des gens tentés qui finalement se ravisent à la suite d’un de ces scandales… Bref, s’il y a 5 millions de “fachos” (encore faudrait-il savoir de quoi il s’agit, qui est capable d’en donner une définition et qui l’a déjà fait parmi les grands hommes politiques ?) en France, ils ne correspondent de loin pas aux mêmes 5 millions de votants FN, en tout cas je ne pense pas.

            Et pour finir : à qui profite l’existence d’un parti numéro 1 de France avec ses 25% de votants, qui canalise et incarne le mécontentement des français, et en même temps qui incarne les rejet massif des 75% de votants restants (en réalité c’est plutôt 18-82% pour un présidentielle avec moins d’abstention) ? Autrement dit, prouesse technique, on a un parti qui protège les 2 autres et qui peut même, dans les cas désespérés, incarner une chance de ré élection pour un parti rejeté par les français si ce parti arrive à se retrouver au second tour (Chirac nous a fait le coup, Mitterrand nous avait fait le coup, Hollande essaye de nous refaire le coup pour 2017).


      • step Le 24 mars 2015 à 10h08
        Afficher/Masquer

        Le problème principal est effectivement que les partis “traditionnels” ont méthodiquement écœuré leur électorat respectif. Le “RPR” (de pasqua séguin) en virant eurolâtre, et le PS en virant néolibéral. Du coup en pourcentage, et c’est ce qui compte dans une élection, le FN progresse.

        “ce qui n’est pas démocratique là-dedans ?”. Le principe du deux tour, du pourcentage minimum des inscrits pour se maintenir (c’est vrai les triangulaires, c’est le mal, on risquait de faire passer le FN…). Mais bon dans 5 ans, il est probable que le FN sera dans les 2 automatiquement qualifié pour le second tour, donc ceux qui ne se retrouvent pas dans le FN auront droit au régime du parti unique. Un progrès démocratique, assurément.


        • Subotai Le 24 mars 2015 à 19h03
          Afficher/Masquer

          Le problème principal est que même fréquentant “Les Crises” bon nombre de lecteurs n’ont pas encore compris que l’effondrement systémique en cours rend caduc la classification politique des partis actuels.
          D’où incompréhension et anathèmes quand ça vote et virevolte n’importe comment entre abstention et extrêmes. Et quand on lit les articles soumis par Olivier on se prend des envies de Marine rien que pour faire chier le peuple…
          On a le Gouvernement qu’on mérite!


      • david Le 24 mars 2015 à 11h23
        Afficher/Masquer

        Quand dans une assemblée nationale dite représentative, 25% des voix donnent 0.34% des sièges à l’assemblée, on peut se poser légitimement la question de la dite représentativité.
        Si vous trouvez que non, c’est que vous confondez un mode de scrutin et sa pertinence car le scrutin uninominal à deux tours qui n’est qu’une option politique.
        Bailloner 25% d’un électorat sous prétexte de légalité aux lois (votées par des gens qui ne veulent pas de cette représentativité), c’est un peu limite intellectuellement.
        Mathématiquement vôtre, les verts, le PCF, le modem ne devraient avoir aucun député sans arrangement politique des 2 grands partis. ces deux derniers ne font cela que pour donner l’illusion de la variété des partis mais dans les faits, ces partis sont des vassaux, c’est donc du marketing politique et rien d’autre.
        Le gros avantage de l’existence et la diabolisation du front national, c’est que cela met en évidence la réalité de la vie politique de ce pays et de son organisation oligarchique. En ce sens la, cela me parait salutaire.
        Merci à Olivier de nous montrer que les médias ont le toupet de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. C’est un acte courageux de dire la vérité aujourd’hui.


      • Alter Ego Le 24 mars 2015 à 18h45
        Afficher/Masquer

        Analyse partiale et orientée…
        Défaite amère ?
        La Vérité des chiffres :
        – la gauche est à 13%
        – la droite est à 21%
        – le FN est à 25%
        Les 3 angles d’une même pyramide…


      • Fyd Le 25 mars 2015 à 00h39
        Afficher/Masquer

        Vos calculs sont faussés. Pour la simple raison que vous partez du fait que les électeurs votent pour leurs idees, hors lors d’un 2 ème tour avec un membre du FN, contre un gauche ou droite, beaucoup de personne vont voter non pas pour le candidat qui correspond le plus à leur idées mais bel et bien contre le membre du FN afin d’éviter qu’il ne soit élu. L’élection de 2007 en est un exemple flagrant, 2012 est moins flagrant.
        Pour ma part lorsque aucun candidat ne correspond à mes idées, je vote blanc, il est hors de question que ma voix cautionne des opinions qui ne sont pas les miennes.
        J’invité donc les français à être intégre et avoir une estime de soi et dans ce cas de figure à voter blanc .
        À ce moment là nous verrons véritablement le visage de la France.


      • bosondehiggs Le 25 mars 2015 à 20h45
        Afficher/Masquer

        quand les électeurs mettront dans le même sac ump ps et fn , sac à jeter, c’est qu’ils auront compris , sinon ce sera toujours la dictature des banquiers


        • Pseud Le 27 mars 2015 à 00h15
          Afficher/Masquer

          Autrement dit, quand les gens n’auront plus rien dans le frigo (cf. Michel Drac), c’est à dire, pas de main la veille. Il suffit de voir comment les US arrivent à faire tenir leur capitalisme avec leur planche à billet et leur dette monstrueuse pour s’apercevoir qu’il y a encore de la marge chez nous. D’autant plus si tout s’effectue au niveau de l’UE et non plus au niveau national. Au pire, on fera comme en 2008, on renflouera les banques et on recommencera…


    • des pas perdus Le 24 mars 2015 à 06h16
      Afficher/Masquer

      Le FDG fait bien plus… même s’il demeure trop faible pour être une alternative démocratique et sociale aux politiques néolibérales.

      Mais ce n’est pas l’objet du présent article, non ?

      Après, quand des sympathisants du FN font la leçon sur la “démocratie”, ça me laisse plutôt songeur au regard de l’histoire du FN et de certains de ses fondateurs…


      • Odile Le 24 mars 2015 à 07h44
        Afficher/Masquer

        Un fdg qui se disperse sur la loi Macron me fait beaucoup douter malheureusement de la sincérité de ses priorités…


        • bosondehiggs Le 25 mars 2015 à 20h49
          Afficher/Masquer

          le fdg jouera sur les strapontins tant que ce parti n’affirme pas clairement ” nous sortons de l’ue” je ne voterai plus pour fdg tant que la volonté de sortir ne sera pas écrite noir sur blanc … vouloir renégocier les traités , c’est vraiment se foutre de ses électeurs .


      • Arc Angelsk Le 24 mars 2015 à 16h39
        Afficher/Masquer

        Ah c’est comique, j’aurais pensé le contraire. Que ce sont les partis dits “non démocrates” qui sont les mieux armés au sein d’un système se prétendant démocratique pour en juger sa teneur intransèque. Postulat ds une société ou du cerceau à la tombe on nous enseinge les 1001 vertues de la démocratie et qu’on nous assure que notre système est démocratique et le plus abouti de la planète, il faut soit être un abruti sanguinaire, soit avoir un temps soit peu étudié le système en question ds ses détails pour en extraire les limites et proposer une alternative (par exemple le fascisme, nazismeou communisme, ou autre…). Niveau défauts, il est plus facile de juger les autres que soi mesme 😉 Mais de tte façon le FN a quasiment atteint son plafond de verre, désormais le temps unitaire de passage TV ne produit plus pour le parti unique que pour le FN (ça mobilise plus de gens qui ne veulent pas du FN au pouvoir que de gens qui sont prêts à franchir le rubicon)


        • Arc Angelsk Le 24 mars 2015 à 16h45
          Afficher/Masquer

          cerceau=>berceau* “…passage TV produit plus (+)…” *


      • Pseud Le 27 mars 2015 à 00h20
        Afficher/Masquer

        Vous parlez du FdG qui veut une “autre Europe” ? Celui qui ne veut pas sortir de ce carcan au relent de régime totalitaire qu’est l’UE ? Celui qui appelle sans rien demander en retour à voter PS ? Désolé, je pense que le FdG est à sa place avec ce score, au font de la cuvette des chiottes.


    • Joanna Le 24 mars 2015 à 07h12
      Afficher/Masquer

      Oui bien sur mais si vous attendez que nos chers députés dans un grand élan démocratique se mettent à scier le tronc de l’arbre alors qu’ils sont perchés sur les branches … vous risquez d’attendre longtemps.

      Retour vers les urnes et avec en résultat une représentation équitable pour chaque courant d’idées … ça s’appelle la proportionnelle.

      Ceci ne peut arriver que lorsque le FN dépassera les 35% et pourrait être majoritaire à lui seul dans l’assemblée avec le système actuel.
      Quelqu’un qui aurait introduit la proportionnelle préventivement c’est Mitterrand.
      Mais il était intelligent, lui.


      • Deres Le 24 mars 2015 à 15h06
        Afficher/Masquer

        Mitteux avait introduit la proportionnelle partielle comme récompense pour les petits paris de gauche et comme épine dans le pied pour la droite dont la victoire s’annonçait. Le PS pouvait toujours s’associer aux petits partis mais pas la droite au FN déclaré persona non grata. Il était donc plus dure pour al droite d’obtenir une majorité à l’assemblée. CQFD.

        Hollande, en piètre imitateur veut nous refaire le coup en 2017 avec un FN fort qui plombe la droite. Mais c’est un calcul dangereux car cela revient à jouer le vainqueur de 2017 aux dés entre lui, Sarkozy et MLP … Pour lui, c’est tout bénéfice car sinon sa défaite était inéluctable donc mieux vaut une chance sur 3 que rien du tout. A noter que si un Juppé téléguidé (puis récompensé gracieusement) s’introduit dans l’élection, la défaite de la droite devient probable, lui donnant une chance sur deux.


    • Michel Le 24 mars 2015 à 07h38
      Afficher/Masquer

      En même temps ce sont des élections départementales qui se déroulent actuellement, pas les législatives. Si le FN fait ses preuves et gère bien les mairies qu’il a conquit et les régions qu’il va peut être conquérir, les électeurs voteront pour lui aux présidentielles et vous le verrez à l’assemblée.


    • Arc Angelsk Le 24 mars 2015 à 16h18
      Afficher/Masquer

      Vous raisonnez mal, ds la logique européiste, c’est le peuple qu’il faut dissoudre ou changer !! Par exemple en faisant de la pédagogie (au cas ou certains esprits aient mal compris les intentions louables du parti unique) 😉


  4. xma Le 24 mars 2015 à 01h25
    Afficher/Masquer

    Il y a un double discours des médias. D’un côté on nous dit que le FN n’a pas fait aussi bien que ce qu’ils espéraient, probablement pour se faire bien voir des lecteurs et spectateurs qui pensent du mal des sondages en période électorale. Mais en même temps de présenter le résultat de cette élection comme représentatif des élections en général, alors que pour rappel aux dernières élections les Verts ou le Modem faisaient beaucoup mieux. Donc les résultats varient quand même selon l’élection mais ça il vaut mieux ne pas en parler.

    Un point positif pour le PS, ils arrivent à faire mieux que la cote de popularité de Hollande (avec un peu d’aide).

    Sinon pour donner un argument aux médias, le FN était en moyenne juste en dessous du seuil pour se maintenir au 2eme tour (12% des inscrits avec un seuil à 12,5%). Donc en moyenne ils sont recalés. Enfin je dis ça surtout parce ça me fait mal de voir des résultats de cantons avec la gauche 3eme à un cheveux du FN mais le jeu électoral fait que 25% ça ne suffit pas forcément à se maintenir.


  5. boduos Le 24 mars 2015 à 01h39
    Afficher/Masquer

    Valls est intervenu tres tres rapidement dimanche soir pour imposer ses amalgames et masquer le succès du RBM (score groupé du modem+udi+ump+divers droite) …..après que les sondages aient annoncé 30% pour Marine afin d’accentuer l’écart .(et fait rester chez eux quelques électeurs ne se sentant plus indispensables)
    Avec un peu de recul,on constate que Vals préfère encore faire la courte échelle à Sarko,…..l’UMPS serait donc une réalité? le diable est dans le détail.
    il va falloir observer comment le 3ème tour va se terminer pour diriger ces départements et quels seront les marchandages de présidence -vice présidences et la composition des commissions essentielles .
    ce spectacle sera une vitrine pour les choix à faire aux présidentielles de 2017,…..


    • step Le 24 mars 2015 à 10h12
      Afficher/Masquer

      “on constate que Vals préfère encore faire la courte échelle à Sarko”. Tout à fait, et je suis assez surpris personnellement par l’attitude du FN qui aurait dû enfourcher avec bonheur cette sortie, qui crédibilise leurs assertions. Or c’est resté plutôt calme sur ce point.


  6. boduos Le 24 mars 2015 à 01h42
    Afficher/Masquer

    …et voir si le ni-ni tiendra longtemps.


  7. Nini Le 24 mars 2015 à 01h50
    Afficher/Masquer

    Moi, c’est c’que j’dis à mon fils, écoute, si tu ni-ni, tu iras loin.
    🙂


    • Tunk Le 24 mars 2015 à 12h14
      Afficher/Masquer

      Moi j’lui dit ni UMP, ni PS, fiston. Les extrêmes, c’est toujours mauvais, et l’extrême libéral, c’est la mort assurée.


  8. dissy Le 24 mars 2015 à 02h03
    Afficher/Masquer

    Le parti des abstentionnistes,des votes blancs et nuls est largement en tête.

    Selon une rumeur,beaucoup de votes nuls ressemblaient à :”je ne suis pas Charlie/Charlot etc…” et toutes les variantes


    • xma Le 24 mars 2015 à 02h11
      Afficher/Masquer

      J’ai dépouillé dans mon bureau, le FN ne se présentait pas (ils font des mauvais scores ici), les blancs et nuls ont fait dans les 10% beaucoup plus que d’habitude. Quasiment autant de blancs que de nuls alors que d’habitude c’est pratiquement que des votes nuls (bulletins gribouillés souvent, quelques fois des gens qui ont mis un tract au lieu d’un bulletin). Cette fois les votes blancs c’étaient surtout des enveloppes vides quelques papiers blancs, et les votes nuls c’était du classique, souvent tous les bulletins dans l’enveloppe, comme truc rigolo j’ai juste vu passer un dessin de Mickey imprimé.


    • Odile Le 24 mars 2015 à 07h54
      Afficher/Masquer

      Ca c’est rigolo les votes ” je suis pas Charlie”…je ne savais pas. Mais encore une fois, les votes blancs ne comptent pas dans les pourcentages. Seuls les abstentionnistes sont comptés. D’où le harcèlement mediatique pour culpabiliser ceux qui décident de ne pas se déplacer…


  9. René Fabri Le 24 mars 2015 à 02h09
    Afficher/Masquer

    Si Paris, Lyon, et la Martinique avaient voté, le pourcentage du FN serait un peu plus bas. Mais il manquait aussi des candidats du FN dans certains cantons. Maintenant regardons le nombre de voix :

    L’UMPUDIMODEM passe de 3943819+1884565=5 828 384 voix aux européennes de 2014 à 4254078+1339579+263085+72410+58985=5 856 742 voix, soit une augmentation de 159 753 voix.

    Le FN passe de 4 712 761 voix aux européennes à 5 142 177 voix, soit une augmentation de 429 416 voix, soit 2,7 fois l’augmentation de l’UMPUDIMODEM.


  10. Caliban Le 24 mars 2015 à 02h10
    Afficher/Masquer

    Je n’ai pas lu les articles, mais la titraille – par nature accrocheuse – laisse penser que les éditocrates sont passés à la phase 2.

    Phase 1 : faire de la pub au FN (c’est bon pour l’audimat)
    Phase 2 : condamnation du danger FN

    Petit souci à mon avis : quoiqu’ils fassent, le FN monte. Dans le premier cas parce que tout bêtement on centralise les débats autour de ce parti, et dans le second cas parce qu’on le renvoie à sa posture de prédilection, celle de victime du système.

    Depuis 30 ans que cela dure … cela me fait penser au Capitaine Hadock, sais pas pourquoi :))
    http://fr.tintin.com/images/tintin/albums/17affaire/AffTournesol45.jpg


  11. Thalasrum Le 24 mars 2015 à 02h22
    Afficher/Masquer
    • soleil Le 24 mars 2015 à 14h29
      Afficher/Masquer

      oui, ce binôme a fait une performance du tonnerre.


      • boduos Le 24 mars 2015 à 15h06
        Afficher/Masquer

        oui et ce binôme va nous sauver de L’OTAN et de l’euro ?.
        il faut dans les temps difficiles mettre les mains dans le cambouis ,les résistants n’avaient pas ces états d’âmes de vestales effarouchées par la doxa et le” qu’en dit -on ”
        sauf le PCf qui a attendu le feu vert de Staline occupé a réarmer (je ne lui en fait pas grief ) toutes les tendances ,de la cagoule aux royalistes en passant par quelques SFIO ayant refusé les pleins pouvoir à Pétain ..etc…se sont engagés dans la résistance.
        pour des raisons peut être affectives,historiques,familiales ou tout autre,trop de français refusent de remettre à plat leur logiciel,ce logiciel en circuit court qui leur a fait élire et réélire les caricatures qui nous gouvernent pour le compte du léviathan de l’Europe.


        • Jean Le 24 mars 2015 à 15h26
          Afficher/Masquer

          Oui bien sur et aucun communiste ne s’est engagé dans la résistance avant les ordres de stalines, juste quelques SFIO et des mec d’extremes droites?
          Allez donc raconter ça chez moi en Auvergne dans le centre de la France et vous verrez comment vous serez reçu.
          Dans ma famille de communistes et de cheminots beaucoup ont pris les armes dès qu’ils ont été démobilisés.
          Et pour rappel si le CNR a obtenu tout ce qu’il a obtenu c’est d’abord parce qu’il y avait dans la résistance pas loin de 20000 communistes (et c’était pas des résistants de la dernière heures eux…) à qui il a bien fallut faire rendre les armes, parce que la grosse bourgeoisie avait toute les raisons de serrer les fesses.
          Donc j’en ai un peu marre d’entendre que la résistance était d’abord le fait de cagoulard et de royalistes parce que c’est juste faux il ne représentaient que pouilleme dans les réseaux du centre en tout cas.
          Vous avez raison de vomir cette Europe/OTAN mais ne travestissez pas l’histoire pour autant.


          • Serge Le 24 mars 2015 à 16h43
            Afficher/Masquer

            @Jean .Certes mais racontez nous donc un peu ce qui est arrivé à Gérome Guingoin après la guerre ?…
            Et pourquoi ,hein ?


          • placide Le 25 mars 2015 à 18h41
            Afficher/Masquer

            et oui Jean…

            la réalité c’est que l’immense majorité de la résistance était de la classe des travailleur, communistes. pas pour rien que le PCF était le premier parti de france à la libération.

            Cela les fachos de tout poils, engagés au cotés des SS pour aller combattre contre l’armée rouge qui a liberé l’europe essayent de le nier. Avec le soutien du système et de 80 ans de guerre froide.

            Rappelons que le FHaine a très longtemps été pour la construction européenne qu’il a soutenu au coté des américains pour combattre “les bolcheviks”…


        • Substance2004 Le 24 mars 2015 à 15h31
          Afficher/Masquer

          Le système est très pervers.

          Tout bulletin blanc (enveloppe vide ou bulletin vierge) est bel et bien compté à part en bas de page.
          Si vous allez voir vos résultats, vous aurez le nombre de bulletins nuls (ex : raturés) et le nombre de bulletins blancs.

          Or, celon le quotidien régional que vous lisez, vous avez le nombre de nuls et de blancs. Parfois ils sont additionnés ensemble… On se demande pourquoi.
          Allez donc vérifier sur internet.

          Voilà la raison pour laquelle vous avez des grosses fortunes qui investissent dans des journaux célèbres et parfois en faillite : c’est aussi pour vous donner des résultats de merde et en particulier vous décourager si vous votez FN.

          Presse : VIème pouvoir ! Mettez-vous bien ça dans le crâne.

          De plus il est plus difficile à la population de demander globalement aux organes de presse de communiquer les vrais résultats que donne finallement le lendemain le ministère de l’intérieur. On lit pas tous le même journal, même pour des personnes votant pour le même candidat.
          Les gens ne sont de plus pas très au courant que les blancs sont comptés bien à part.
          Donc entre 20 h et le lendemain c’est à dire le temps d’avoir les bons chiffres, on peut bien manipuler le peuple à grand coup de discours !
          Ce dimanche, vous avez un exemple grossier de manipulation de masse !

          Donner les vrais résultats des bulletins blancs réveillerait trop les consciences en France pour les nombreux abstentionnistes militants fassent pression pour délégitimer un candidat élu à la Pyhrrus…


    • Substance2004 Le 24 mars 2015 à 15h08
      Afficher/Masquer

      L’abstention n’est pas un parti car des gens qui ont eu une panne d’essence sur le chemin de leur bureau de vote en revenant de chez les beaux-parents (ou pire), qui ont trop fait la fête la veille ou qui se sont choppé une gastro, les étourdis qui ont perdu leur carte de vote et leur carte d’identité ou qui pensaient que c’était un autre jour, j’en passe sur tous les cas de figure possibles… sont bel et bien des abstentionnistes malgré eux qui rentrent dans ces chiffres !

      À combien maintenant ? Personne ne peut dire.
      L’abtention est de plus proportionnelle à l’importance de l’élection ! Ça se vérifie sur des années.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Abstention_lors_d%27%C3%A9lections_en_France

      De plus, il y a les abstentionnistes “militants” qui pensent que ça ne sert à rien de voter.
      On ne peut pas les assimiler à des gens qui vont voter, même blanc, car ils pensent à juste titre qu’ils font leur devoir civique.


  12. Louis Robert Le 24 mars 2015 à 02h22
    Afficher/Masquer

    On ne peut s’empêcher d’éclater de rire devant cette classe politique jadis dominante, terrorisée de plus en plus, d’un élection à l’autre, par le FN… et qui ne cesse pourtant de bomber le torse(?) comme les gosses dans la cour de l’école, répétant “Non non, on n’a pas peur, nous on n’a pas peur, pas peur du tout! Le FN? Mais non, on n’a pas peur. Regardez-nous! Affichons-nous la tête de gens qui ont peur? Le peuple français voit bien que non. Le peuple français… il a tout compris le peuple français… comme nous, le peuple français… qu’au fond, c’est encore nous, c’est toujours nous qui dominons. Non non, on n’a pas peur (ter), etc. etc. etc.”

    Et pendant ce temps, près de la moitié des électeurs (de ce qu’ils appellent “le peuple français”!) ne vote même pas… Mais ça… “Non non, non non non…nous, on n’a pas peur de ça non plus. Ah! pas du tout… etc. etc. etc.”

    Excellent spectacle, ce rite résiduel, il faut l’admettre: on croit entendre encore le rire inextinguible des dieux d’Homère… qui se sont bien amusés, une fois de plus.


    • Louis JULIA Le 24 mars 2015 à 08h06
      Afficher/Masquer

      @ Louis Robert: “et qui ne cesse pourtant de bomber le torse(?)”.
      C’est la raison pour laquelle, en mon for intérieur, j’ai surnommé Manuel Valls “Soupalognon y Crouton”, le petit espagnol d’Astérix en Hispanie: il me fait furieusement penser à lui…


      • Louis Robert Le 24 mars 2015 à 10h46
        Afficher/Masquer

        J’aime bien le “y”… 🙂 …


    • DUGUESGLIN Le 24 mars 2015 à 08h26
      Afficher/Masquer

      En fait ce qui fait peur aux partis du système c’est de perdre leur place.
      Ils sont coincés, ils ne peuvent pas s’allier avec le FN comme les autres partis font entre eux pour avoir des élus, et il faut quand même qu’ils aient assez de voies pour conserver leur poste. Difficile dilemme. Alors ils choisissent de matraquer le FN avec l’espoir d’arrêter l’hémorragie.
      Mais en ce qui concerne le débat d’idées et sur les causes de l’abstention, il n’y a personne.


      • Arnold99 Le 24 mars 2015 à 11h59
        Afficher/Masquer

        Je vous rejoins et souhaiterais préciser un peu plus .
        Le bipartisme permet d’abord d’entretenir une classe politique. Lorsqu’un élu perd son mandat, il se fait recaser, y compris par le camp adverse dans la fonction publique. L’arrivée du FN pose problème car il met à mal cet arrangement entre adversaires très amicaux..
        La réaction ne s’est pas faire attendre : passage de 6 mois de ‘chômage’ à 12 mois voté récemment.
        Le casse-tête pour nos politiques est l’angoisse du futur ‘bénéficiaire’ d’un plan de suppression d’emploi qu’il ont si bien théorisé et expliqué pour les autres.
        En ce sens, il se rapprochent du peuple.
        A quand un politique au RSA car en fin de droits?


        • Vallois Le 24 mars 2015 à 22h01
          Afficher/Masquer

          Le contrat tacite entre les 2 partis et la logique du front Républicain visait à rabattre les votants au deuxième tour en agitant l’épouvantail du FN. Ca marche pas mal puisque généralement, très peu d’élus FN sont élus malgré les scores en pourcentage au premier tour.


      • Louis Robert Le 24 mars 2015 à 12h39
        Afficher/Masquer

        “Mais en ce qui concerne le débat d’idées et sur les causes de l’abstention, il n’y a personne.” — Vous lisant jusqu’à “l’hémorragie”, j’allais vous répondre cela, Duguesglin… Merci d’avoir pris le temps de l’écrire.

        Je vous dirais bien à quoi cela me fait penser et ce qui me fait éclater de rire, exactement, mais… je l’ai déjà fait et, ayant manifestement buté sur un autre tabou (l’humour cum “apologie du terrorisme”), je fus censuré (pardon, “modéré”… modéré). Vous ne saurez donc jamais. Mais ce n’est rien, vous vous en remettrez. “Les temps sont difficiles”! — C’est de Léo Ferré, alors je crois que ça ira, du moins pour un temps encore.

        Salutations cordiales. LR


      • boduos Le 24 mars 2015 à 15h15
        Afficher/Masquer

        @duguesclin
        les partis du système ,mais on s’en fout !
        et nous qu’est ce qu’on fait derrière notre petit doigt ?

        on va encore attendre un “tous derrière moi ” de Flamby suite à un crash,à un attentat,une guerre en Libye par exemple ? et rebattre les cartes, réprimer les opinions,resserrer les libertés ….je fais pas de dessin.


  13. Rcool Le 24 mars 2015 à 02h41
    Afficher/Masquer

    Ces fameux soi-disant “Politologue” auto-déclaré! Quel est l’intérêt pour les MSM de désinformer les Français! il est vrai que le FN est le 1er parti de France, mais il est vrai aussi qu’ils ne vont pas gagnés le deuxième tour avec les coalitions qui vont se faire! même le 1er ministre qui s’inventer devant les Français à la Télé! mais avec une campagne de tout les médias contre le FN, ils ont cartonnés


  14. JEAN DOREMIEUX Le 24 mars 2015 à 05h05
    Afficher/Masquer

    Exprimés 20 274 325 47,72
    Abstention 21 171 307 49,83
    Total 41 445 632 97,54
    Inscrits 42 489 590 100,00
    Non exprimés 1 043 958 2,46
    Blancs 698 746 1,64
    Nuls 345 212 0,81
    Expr. + non E 21 318 283 50,17
    Total non E 22 215 265 52,28


    • Bourigault Le 24 mars 2015 à 06h08
      Afficher/Masquer

      beaucoup d’infos dans ces chiffres….! Merci


      • JEAN DOREMIEUX Le 24 mars 2015 à 07h42
        Afficher/Masquer

        Binôme Voix % Inscrits Exprimés
        F N 5 108 066 12,02 25,19
        U D R 4 246 149 9,99 20,94
        P S 2 703 751 6,36 13,34
        U Gauche1 661 516 3,91 8,2
        Divers G 1 380 175 3,25 6,81
        Divers D 1 370 326 3,23 6,76
        U M P 1 320 854 3,11 6,51
        F D G 959 832 2,26 4,73
        E E Verts 411 031 0,97 2,03
        Divers 271 065 0,64 1,34
        Union D I 262 904 0,62 1,3
        P C F 263 052 0,62 1,3
        E gauche 14 723 0,03 0,07
        E droite 13 382 0,03 0,07
        D la F 81 705 0,19 0,4
        Modem 72 410 0,17 0,36
        Parti R G 62 372 0,15 0,31
        U du C 58 985 0,14 0,29
        P DE G 12 027 0,03 0,06


  15. Alain Le 24 mars 2015 à 05h08
    Afficher/Masquer

    Cela démontre encore une fois comme le système électoral français et peu démocratique et fait pour un duopole UMP (quelque soit son nom changeant) et PS. les autres partis quelque soit leur représentativité ne reçoivent que des cacahuètes, et la plupart du temps uniquement parce qu’ils couchent avec un des dominants qui leur concèdent quelques sièges


    • éponine Le 24 mars 2015 à 09h30
      Afficher/Masquer

      Ne racontez pas n’importe quoi, et surtout ne soyez pas méprisant à l’égard des électeurs.
      Il y a 63 millions de Français, 41 millions d’électeurs et 5 millions de votants FN, et vous voudriez que ces derniers président à la politique de la France ? C’est à vous de revoir la définition de la démocratie !
      Et qui donne des cacahuètes aux partis sinon les gens qui votent, et notamment ceux qui ne votent PAS pour le FN au second tour. L’année dernière, on a élu plus de 36.000 maires et plus de 200.000 conseillers municipaux : le FN a raflé 11 mairies et 1500 conseillers. C’était aussi l’UMPS et les médias qui étaient derrière les gens, les “vrais” gens qui votent pour leur proche entité administrative, et qui les ont empêché de plébisciter le FN ? Non.
      Arrêtez la victimisation : c’est la faute au mode de scrutin, c’est la faute aux grands partis, c’est la faute aux médias. Si le FN a si peu d’élus à tous les échelons c’est juste la faute aux “vrais” gens qui élisent leurs représentants dé-mo-cra-ti-que-ment.


      • Veritas Le 24 mars 2015 à 11h38
        Afficher/Masquer

        Vous confondez les élections locales et/ou régionale. La simple comparaison des chiffres d’électeurs ne suffit pas à représenter l’ensemble d’une société. La démocratie nous a été volée il y a bien longtemps, car le système des tours fait que la moitié des électeurs se retrouvent sans personnes pour représenter leurs idées aux second….donc le vote se fait par défaut et non par choix….Et ceux même qui peuvent nous rendent un peu de liberté en introduisant la proportionnelle vont y perdre leur job….alors que peut-il se passer, sinon rien ?
        La société devra passer par une transition violente que je ne souhaite pas, mais que je vois inéluctable…..Combien de Français électeurs se sentent représentés ????? voila la question que personne ne posera, jusqu’à la révolte populaire….


        • éponine Le 24 mars 2015 à 16h14
          Afficher/Masquer

          Je confonds des pommes et des poires ? Mais quand on élit des pommes, y a 5 millions de frontistes; quand on élit des poires, y aussi 5 millions de frontistes; et c’est pareil quand il s’agit d’élire des scoubidous ! Ce ne serait pas les mêmes frontistes ? Ils seraient beaucoup plus de 5 millions en fait ? Arghhhh.
          Et que préconisez-vous ? Un vote à un seul tour ? Hollande serait passé en 2012, Sarkozy en 2007, et Chirac en 2002 alors.
          Quant à la proportionnelle, c’est assez difficile à manier : il a fallu plus de 500 jours à la Belgique pour constituer le gouvernement précédent. Et l’actuel est aujourd’hui dirigé par un premier ministre qui n’est que la 3e force politique à la Chambre des représentants. Pas sûr que la démocratie soit mieux préservée pour le coup.


          • Guillaume Le 25 mars 2015 à 08h59
            Afficher/Masquer

            Le problème de la démocratie représentative tient justement en la représentativité du peuple.
            Comme de fait les représentants ne représentent pas le peuple car tous issus d’un meme milieux non représentatifs de la population francaise, ce n’est donc pas une democratie représentative.

            Et pourquoi pas le tirage au sort? Pourquoi des personnes ayant des intérêts particuliers pourraient décider de l’interêt commun?

            C’est comme si dans une famille on choisissait l’un des enfants pour repartir l’héritage. Ne serait-il pas juge et partie?


      • david Le 24 mars 2015 à 11h48
        Afficher/Masquer

        Je pense que vu la véhémence de vos propos vous êtes soit un salarié de parti ou un membre de la famille d’un Umpiste ou PSiste.
        Ne nous prenez pas pour des idiots, ce sont des mathématiques et 5M d’electeurs ça fait beaucoup. Cela ne se retrouve pas dans les sièges. Vous confondez mode de scrutin et démocratie.
        Vous avez les lois pour vous aujourd’hui mais la tendance va vers la fin du duopole UMPS, c’est une bonne nouvelle pour la démocratie.
        Je vous rappelle également qu’il est très difficile de se présenter à une élection avec l’étiquette FN et que dans ma commune (30 000 habitants qd même) pas de candidat FN. La cause de cela c’est la peur car les candidats se font montrer du doigt comme des fascistes, des racistes et autre joyeuseté. Et après, on nous demande d’être Charlie… c’est une honte.
        Ceci explique grandement le faible résultat dans les petites communes du FN car l’esprit de clocher règne.


        • Rémi Laffitte Le 24 mars 2015 à 14h08
          Afficher/Masquer

          Pas de candidat FN dans votre commune ? Pourquoi ne pas vous être présenté et réparer cette injustice flagrante ? En plus même pas besoin de faire campagne. Une table ou une chaise étiquetée FN serait élue alors… et puis au bout la récompense d’une bonne indemnisation de conseiller général. Et tout ça sans rien faire ou presque. Personnellement si j’étais sympathisant FN je me précipiterais, pour l’honneur et l’intérêt suprême de mon pays bien sûr.


          • Yann Le 24 mars 2015 à 21h05
            Afficher/Masquer

            “En plus même pas besoin de faire campagne. Une table ou une chaise étiquetée FN serait élue alors…”

            Tout à fait. Dans mon canton, le tract du FN était franchement nul. Non pas parce que je suis en désaccord avec les idées qu’il présente, mais parce que c’était visiblement un copier-coller d’un tract générique envoyé par le bureau national. Alors que les tracts des 3 autres listes contenaient des éléments concrets sur le contexte local, celui du FN aurait pu s’appliquer à n’importe quel département de France. Bonjour l’implantation locale, et pourtant ils arrivent à faire 20%…


        • éponine Le 24 mars 2015 à 16h20
          Afficher/Masquer

          Vous aussi vous méprisez les électeurs au point de les supposer assez lâches pour ne pas défendre leurs idées et assez crétins pour se faire embobiner par la diabolisation de ce parti ? C’est la faute à la télé, aux journaux, au qu’en dira-t-on ?
          Et si c’était tout simplement à cause d’un programme qui n’a pas l’heur de plaire à la majorité ?


          • éponine Le 24 mars 2015 à 16h32
            Afficher/Masquer

            C’est à David que je m’adresse ici, pas à vous Rémi, dont j’approuve les propos.


        • Serge Le 24 mars 2015 à 16h39
          Afficher/Masquer

          @David ;Quand ils ne se font pas agresser physiquement ,même à l’âge de 83 ans par les zentils démocrââtes …


      • Tunk Le 24 mars 2015 à 12h09
        Afficher/Masquer

        Avec moins de 50% de personnes qui votent ?
        Donc, globalement, un personne sur deux qui décident pour l’ensemble ?

        Est ce bien la une démocratie ?

        Le vote c’est une méthode pour trancher. Ce n’est pas “LA” démocratie.

        Si il y a autant de monde pour ne pas vouloir trancher, c’est bien qu’il faut se poser un peu plus de questions sur la méthode, non ?


        • Vasco Le 24 mars 2015 à 15h16
          Afficher/Masquer

          Simone WEIL (pas son homonyme Simone VEIL) avait couché sur le papier quelques réflexions à ce sujet dans les années 1940 dans son livre : “Note sur la suppression générale des partis politiques.”

          http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/weil-simone-note-sur-la-suppression-generale-des-partis-politiques.html


        • éponine Le 24 mars 2015 à 16h31
          Afficher/Masquer

          C’est une démocratie représentative parce qu’il n’est pas possible de prendre en compte les avis de 63 millions de personnes sur 63 millions de sujets… au moins (avortement, réseau routier, fiscalité, sécu, politiques pour l’emploi, politiques contre le chômage, photovoltaïque, école, mode de scrutin, droits de succession, police…).
          Si vous êtes déjà parti en vacances avec quelques amis, vous devriez savoir combien il est déjà difficile de se mettre d’accord sur un programme de visites ou simplement le menu du soir, alors diriger un pays…

          Mais vous avez raison, le problème est aujourd’hui le manque de participation aux élections, car la représentativité des élus n’est plus légitime s’ils n’accèdent plus au pouvoir qu’avec les suffrages d’un tiers ou d’un quart de l’ensemble des électeurs.


          • Tunk Le 24 mars 2015 à 21h15
            Afficher/Masquer

            Sur ce point nous serons difficilement d’accord :
            C’est une République, qui utilise un mode de scrutin pour mettre en place des personnes dans le but de diriger le pays. Certes.

            Mais est-ce une démocratie représentative ? Je n’en suis pas sûr, car à la base, je ne suis pas certain qu’une démocratie puisse déléguer à autrui la possibilité de diriger sans devenir autre chose que dirigée par le peuple.

            Entendons nous bien, je ne dis pas que j’ai trouvé la solution (encore que, je pense avoir quelques idées possiblement utile, mais malheureusement encore imparfaites), mais il me semble assez évident que celle déjà mise ne place arrive à bout de souffle – soit car elle a été dénaturée au fur et à mesure des années, soit parce qu’elle n’est juste pas adaptée à un monde qui dispose d’Internet.

            En cela, ma réflexion ne sera pas nouvelle, car tout simplement, chaque nouveau média a entraîné son bouleversement profond dans la société, et à mon avis, l’importance du Net impliquera un bouleversement bien plus majeur que simplement une nouvelle étape dans la vente par correspondance – on verra ça quand les enfants nés aujourd’hui serons adultes.


      • Stéphane Grimier Le 24 mars 2015 à 12h10
        Afficher/Masquer

        “Si le FN a si peu d’élus à tous les échelons c’est juste la faute aux “vrais” gens qui élisent leurs représentants dé-mo-cra-ti-que-ment.”
        .
        Votre explication est ridicule au regard des campagnes de diabolisations systématiques, des associations d’idées des heures les plus sombres et antisémitisme, des fables sur le protectionnisme, de la haine d’untel ou d’untel….. etc……
        Ah ca oui, Marine Lepen est invitée sur les médias. Mais c’est pour mieux lui cracher dessus, ainsi que sur ses électeurs et surtout sur toutes les velléités souverainistes que pourraient murir nos concitoyens.
        Ce que vous appelez DE MO CRA TI QUE c’est du pavlovisme. Ni plus ni moins. En tout cas, rien avoir avec un choix du peuple, pour le peuple.
        Sinon merci de parler comme le poste de télé, on s’y croirait presque.


        • éponine Le 24 mars 2015 à 16h37
          Afficher/Masquer

          Ayez le courage de vos opinions Stéphane. Soyez fier de vos idées et portez-les haut. Les 15 (quinze) millions de votants qui ne votent PAS pour le FN ne sont que des abrutis lobotomisés par le discours lénifiant des médias.
          Que c’est dur d’être incompris par 35 millions de c**s (15 + 20 millions qui la ferment)…


          • Guillaume Le 25 mars 2015 à 09h11
            Afficher/Masquer

            Si on suit votre raisonnement tous ceux qui ont voté doivent penser que 20+x millions de gens sont des cons.
            x étant le nombre d’électeurs ayant voté pour un autre parti que le leur.
            La démocratie commence par le respect des autres idées.
            Mais bon, je suppose que vous étiez Charlie…


      • jp418 Le 24 mars 2015 à 13h00
        Afficher/Masquer

        Bonjour,
        Vous avez raison sur le fait qu’il est démocratiquement logique que le FN ne passe pas dans les élections locales, après tout il ne représente que 20-25% des gens. Mais çà pose un énorme problème au niveau de la nature même des l’élection démocratique : celle-ci est censée légitimer les personnes au pouvoir.
        Au premier tour, en gros l’UMP et le PS font 30% chacun (avec leurs “alliés”) et le FN fait 20-25%. Au second tour quand il y a le FN, celui-ci fait 25% et l’autre (UMP ou PS) 75%. On devrait donc en déduire si l’élection démocratique était valable, que le nouvel élu est soutenu par 75% de la population. Mais tout le monde comprend bien que ces 75% sont divisés entre les partisans de l’élu et les anti-FN, les partisans représentants 35-40%, quelle légitimité l’élu a-t-il ?
        S’il voulait être cohérent, il faudrait qu’il s’arrange pour avoir une politique qui représente tous ses électeurs, mais comment avoir une politique à la fois de gauche et de droite ? C’est impossible (en théorie…).
        De plus, prenons le cas d’un UMP / FN au second tour, l’UMP passe avec les voies de la gauche, l’élu désirant être démocratiquement cohérent, il souhaite représenter tous ces électeurs, il introduit donc une dose de PS dans sa politique. On peut se demander quelle légitimité il y a à prendre en compte un parti qui n’a même pas passé le premier tour ? Pourquoi ne pas prendre aussi en compte les idées du FN qui lui était au second tour ?
        Dans ce cas quel intérêt de faire une élection si l’élu se retrouve obligé (moralement) de suivre tous les courants politiques ?
        Tout çà pour dire que même s’il est logique que le FN ait peu d’élus, il ébranle quand même un sacré coup la légitimité des élus censée être garantie par l’élection démocratique.


        • éponine Le 24 mars 2015 à 16h44
          Afficher/Masquer

          Le principe fondamental d’une démocratie représentative est la séparation des trois pouvoirs : législatif (les députés), exécutif (le gouvernement) et judiciaire (les juges). C’est censé garantir de la dictature et ça fonctionne plus ou moins bien.
          Dans le cas du FN, il n’est représenté significativement dans aucun de ces trois pouvoirs. Donc il n’a rien à dire, comme Cheminade, comme Lutte ouvrière, comme Chasse Pêche et Nature….


      • elisabeth Le 24 mars 2015 à 15h56
        Afficher/Masquer

        en 2002 Chirac au 1er tour avait 5 665 855 voix et il à présidé à la politique de la France. Les politiques qui se succèdent depuis 34 ans aux commandes de notre nation ont participé à la création des 5 000 000 de chômeurs, 12 000 000 de pauvres et 2000 milliards de dettes, je passe sur le référendum de 2005 !!! L’intervention en Libye et celle de Syrie (heureusement annulée de force “grâce à qui ?”), réintégration à l’OTAN……et le FN n’y est pour rien. Faire pire me parait difficile voire impossible. C’est bien de faire des procès, manipuler des chiffres et nous prédire des catastrophes, mais la réalité est là sous nos yeux et celle-ci ne semble pas vous gêner.


  16. Bruno Le 24 mars 2015 à 05h51
    Afficher/Masquer

    A regarder. Une voix lucide qui ne fera peut-etre pas tres long feu au Monde !

    http://www.lemonde.fr/politique/video/2015/03/23/score-du-fn-aux-departementales-plus-grave-qu-un-21-avril-bis_4599530_823448.html

    Oui le FN a gagne sur toute la ligne et le PS (qui est de plus en plus a droite) s’est fait pulveriser.


    • step Le 24 mars 2015 à 10h27
      Afficher/Masquer

      pour avoir eu des édiles “PS” sous le nez pendant une bonne partie du dépouillement, je peux vous garantir -qu’au delà des éléments de langage qu’on donne en public- qu’en privé, ils n’ont toujours pas franchi les différentes étapes du deuil. Un certain nombre sont resté en phase 1 (le déni), certains trouvant que c’était “de bons résultats” vu que le FN n’étais pas au second tour (il talonne le duo PS/UMP à 2/3% alors qu’il était historiquement très bas là ou je vis), un autre est resté coincé phase 2 (la colère) en tournant le dos à mi-dépouillement en marmonnant dans sa barbe que “ce n’était pas mérité”, et le dernier est resté coincé phase 3 (la négociation), en répétant à plusieurs reprises que c’était “mieux qu’ailleurs”.

      Bref, je ne sais pas si il faut avoir peur ou pitié, mais une bonne psychanalyse me parait souhaitable pour tout ce petit monde. Voir pour l’ensemble de la France, mais bon, eux c’est “l’élite”, donc leur problème de cohérence et d’adéquation au réel est plus problématique que le notre.


      • personne Le 24 mars 2015 à 11h42
        Afficher/Masquer

        ” une bonne psychanalyse me parait souhaitable pour tout ce petit monde “,
        – Ah ! les pauvres (psychanalystes).

        Sinon, ce doit bien être la preuve que je suis bête !, j’ai toujours été allergique aux chiffres et aux colonnes comparées des résultats : désolée pour ceux qui s’y sont collés, j’y comprends que dalle. J’ai rudement bien fait donc de ne pas aller voter, en toute ignorance de cause ; Non seulement c’est inutile disait-on ici et là – et, en plus !, nuisible. (j’ai préféré rester immergée dans “VARENNES” de Mona Ozouf – laborieux, certes et austère, mais très instructif et encore d’actualité : ça craint !). Le coup du traité de Lisbonne a aussi joué dans ma décision de m’abstenir : à quoi bon ? (se déranger puisque c’est inutile à terme).


    • boduos Le 24 mars 2015 à 10h44
      Afficher/Masquer

      ce journaliste du monde (Luc Bronner) fait un constat logique et à minima.
      lorsqu’il décrit le PS comme un parti de notables ,sans réserve d’électeurs à sa gauche, il annonce en filigrane une recomposition du paysage politique.(+ le problème Juppé -Sarkozy)
      la perte pour le PS sera surtout la décomposition de son substrat d’associations militantes subventionnées par ces collectivités territoriales perdues et les réseaux qu’elles constituaient.
      la crise et les économies obligatoires seront un bon prétexte …..mais mortels pour un grand nombre de cadres de gauche biberonnéS à la subvention.
      L’avancée désormais inéluctable du FN-RBM n’échappe pas aux médias qui pour épouser le virage et Luc bronner en est un signe avant coureur.en effet il va falloir ramener dans le rang ce FN qui tient ferme sur la sortie de l’euro,…..jusqu’à quand?


      • Veritas Le 24 mars 2015 à 11h43
        Afficher/Masquer

        Quelle sortie de l’euro ? elle n’aura jamais lieu sous la seule volonté du FN, mais parce que l’euro disparaitra de lui-même. Le FN n’a pas dit qu’il souhaitait la sortie de l’Europe, et pourtant l’un ne va pas sans l’autre……


        • paul Le 24 mars 2015 à 13h16
          Afficher/Masquer

          Le FN dit qu’il organisera un référendum sur l’Europe. Ce qui est plutôt une bonne chose. Mais bien-sur, rien ne nous garanti que si ils arrivent au pouvoir ils le feront. C’est tous les même ces politiques. L’avantage avec le FN c’est qu’on ne sait pas encore que c’est des menteurs comme les autres.


          • Jacques F. Le 24 mars 2015 à 16h38
            Afficher/Masquer

            La position du FN sur l’Europe et l’Euro est assez floue.

            Si le FN arrivait à la tête du pays, est-ce qu’il appliquerait son programme ou ce qu’ont dit ses représentants dans les médias ? (ce sont 2 choses différentes)

            Le programme officiel c’est “on va entrer en négociation avec l’Europe pour étudier les solutions envisageables pour rétablir la souveraineté monétaire des Etats membres.”.
            Ce qui est différent du discours qu’on peut comprendre quand on écoute les interviews TV / radio qui sont plutôt dans la veine du “on retourne au Franc”.

            ps : En Grèce, le programme était plus clair, ce n’est pas pour autant qu’il a été appliqué…


        • Serge Le 24 mars 2015 à 16h24
          Afficher/Masquer

          @Veritas.Il veut sortir de l’UE et dénoncer ses traités qui nous lient sur les points essentiels que sont :la monnaie,les frontières ,les échanges économiques,la politique étrangère et le contrôle de l’immigration .Il propose de sortir de cette dictature”douce” qui encadre les moindres de nos prérogatives .
          Et c’est bien ce que ses adversaires lui reprochent ,Medef et CAC 40 compris .


      • boduos Le 24 mars 2015 à 15h40
        Afficher/Masquer

        lorsque l’on fait un sondage,le panel de sondés ne peut faire de distinguo entre les votants et les abstentionnistes.Or il semblerait que,abstentionnistes confondus ,le FN fasse encore plus de voix potentiellement : 44%……http://www.20minutes.fr/politique/1569875-20150323-elections-departementales-44-francais-souhaitent-renforcement-front-national
        20 minutes…Bolloré…économie…exportations…françafrique…est-ce un signe?


  17. FifiBrind_acier Le 24 mars 2015 à 05h59
    Afficher/Masquer

    Si on tient compte de l’abstention, il faut rapporter les scores au nombre total des électeurs.
    Et diviser par deux tous les résultats.
    Le FN obtient 12% du corps électoral, son niveau habituel depuis 40 ans.

    Les résultats du FN sont en dessous des sondages, mais conformes aux agitations des médias, qui ont passé des semaines à faire la promotion des 3 Partis, le PS, l’UMP et le surtout du FN.
    C’est de la prophétie auto-réalisatrice.

    Ce sont les médias qui font les élections. En violant ouvertement l’article 4 de la Constitution:
    ” La loi garantit les expressions pluralistes et la participation équitable des Partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation.” Rêve!

    Le FN gagne des “parts de marché” sur l’effondrement des votes aux autres Partis, et sur la base des échecs de notre belle Europe de la prospérité.

    Dans un système anti-démocratique, s’il est présent constamment dans les médias, c’est qu’il fait partie du système, alors qu’il est présenté comme anti-système.

    On ne fera pas disparaître la désespérance et la colère par des incantations.
    La carte électorale du FN se superpose à celle de la désindustrialisation.

    http://www.penserlespace.com/etudes-de-cas/la-carte-de-la-desindustrialisation-decalque-de-celle-du-fn/

    On s’en débarrassera en supprimant ce qui l’alimente, en sortant de l’ UE, en remettant en place tout ce qui a été dérégulé, et en remettant en route l’économie du pays, l’industrie, l’agriculture et l’emploi.

    C’est en coupant l’herbe sous les pieds du FN qu’on le siphonnera.
    Tous nos adeptes “d’une Autre Europe à la St Glinglin” devraient se poser des questions sur l’inefficacité de leur projet.


    • Louve Bleue Le 24 mars 2015 à 08h40
      Afficher/Masquer

      Heu … Y’a 40 ans, y’avait pas autant d’abstentions qu’aujourd’hui ?


      • cepamoi Le 24 mars 2015 à 09h52
        Afficher/Masquer

        L’abstention est proportionnelle au nombre d’immigrés naturalisés qui ne se sentent pas représentés ou pas concernés par la politique française


        • Caramba! Le 24 mars 2015 à 10h40
          Afficher/Masquer

          Cépamoi,

          Bonjour,
          Cette affirmation demande des sources.
          Perso je suis pas imigré et je suis pour l’abstention, après y avoir très très longuement réfléchi.


          • Le Bigourdan Le 24 mars 2015 à 20h45
            Afficher/Masquer

            Sarcelles : 70 % d’abstentions , 29 % d’exprimés

            Seine Saint Denis : 63% d’abstention , 35 % d’exprimés
            Saint Denis 1: 31,5% d’exprimés
            Saint Denis 2: 28,5 % d’exprimés


            • Guillaume Le 25 mars 2015 à 09h23
              Afficher/Masquer

              Conclusion:
              A Sarcelle 1% n’ont pas voté mais ne se sont pas abstenus pour autant.
              A St Denis ces citoyens curieux représentent 2%


        • julien Le 24 mars 2015 à 13h14
          Afficher/Masquer

          merci pour l’analyse a 2 balles…


    • Johnny Boy Le 24 mars 2015 à 10h41
      Afficher/Masquer

      “Dans un système anti-démocratique, s’il est présent constamment dans les médias, c’est qu’il fait partie du système, alors qu’il est présenté comme anti-système.”

      Je pense exactement la même chose. Mais j’irais un peu plus loin dans la réflexion: le peuple, la classe moyenne, les gens, les français sont en colére: surpression fiscale, chomage massif, dérive sécuritaire, financiarisation de l’économie, dérégulation, marche vers la guerre, mariage dit “pour tous” etc…On connait les sujets de révolte.
      Il faut donc une soupape de sécurité à cette marmite, sous peine de problèmes sérieux. Les élites doivent parfois avoir un certain mal à trouver le sommeil, et la crainte d’une cravate de chanvre bien réelle. Jusqu’ici c’était les partis d’extréme gauche qui remplissaient cette mission. Besancenot, Mélanchon, on a l’a vu a l’oeuvre au moment de la révolte des bonnets rouges pour allumer des contre-feux. On a vu qu’il avait été mobilisé pour faire échouer la candidature FN au législatives dans le nord.
      Avec Valls au pouvoir, on voit un changement de stratégie. On a du conclure un accord pour faire entrer le FN dans le systéme (voir voyage de Louis Alliot en Israel) et le faire monter pour servir de soupape. La colére passe mieux une fois qu’on a glissé un bulletin FN dans l’urne. Triste, ça ne sert à rien. Si ça avait encore un sens du temps de Jean-Marie, vrai patriote, c’est aujourd’hui utile uniquement à faire chier quelques bobos de gauche! (pléonasme)


    • boduos Le 24 mars 2015 à 11h10
      Afficher/Masquer

      @Fifibrindacier :il existe le déni de grossesse et il semble qu’il y ait aussi un déni de réalité des urnes.
      utiliser la grosse ficelle du % des inscrits pour minimiser l’importance d’un parti(sans l’appliquer aux autres partis) ça me fait penser aux méthodes de l’arrière garde des médias mainstream .
      je pense au contraire que l’étiage du FN se situe plutôt à ce jour à 40% comme l’indique un sondage effectué sur la crédibilité de ce parti pour gouverner (58% le déclarant non crédible..)

      on peut évidemment critiquer ce parti scruté ,radiographié,historisé ..vilipendé par “Charlie” et caroline fourest et aussi constater qu’il est pour la sortie de l’euro pour contrôler la monnaie,les frontières qui sont l’épiderme régulateur naturel du corps social comme l’est la peau pour le corps humain .


      • FifiBrind_acier Le 24 mars 2015 à 18h53
        Afficher/Masquer

        boduos,
        Les médias parlent de l’abstention avant les résultats.
        Dès que les résultats sont connus, on n’en parle plus et on passe l’abstention par pertes et profits.

        Le FN à 40% de quoi? De popularité? Vous rêvez.

        Vous pouvez appliquer le calcul que je viens de faire aux autres Partis politiques.
        Leurs scores / votants sont ce qu’ils sont. 25%, 30%, 21%
        Leur représentation réelle dans l’électorat, leur popularité, c’est peanuts!

        Hollande représente 10% des électeurs, l’ UMP 15%. Le FN 12%.
        Les 3 Partis dominants ont respectivement un indice de popularité de 10%; 12%; 15% dans l’ensemble des électeurs. C’est ça la réalité de l’ opinion.

        N’importe quel observateur lucide devant une telle crise d’impopularité, se dirait que ça va péter !


      • Caramba! Le 24 mars 2015 à 19h38
        Afficher/Masquer

        Bonjour Boduos,

        Je n’ai rien trouvé dans la profession de foi du FN parlant de sortir de l’euro, avez-vous un lien?SVP?


    • Veritas Le 24 mars 2015 à 11h46
      Afficher/Masquer

      Remarque : en suivant votre raisonnement, le parti au pouvoir ne récolte donc que 6% des suffrages…cela fait réfléchir sur la qualité de notre démocratie et le fait que nos élites non jamais de comptes à rendre…..


    • philbrasov Le 24 mars 2015 à 16h26
      Afficher/Masquer

      Asselineau je l’aime bien mais comme dirait Staline combien de divisions?

      Faut arrêter avec la troisième voie UPR,,,,,,et se concentrer sur l’essentiel.. et non en faire des histoires d’egos..et de personnes,

      sortie de l’UE et de la zone euro et retour aux fondamentaux….. voila l’essentiel.
      SOUVERAINETÉ FRANÇAISE, ETAT, ARMÉE, DIPLOMATIE, BANQUE, ET LOIS. et reconstruire le monde multipolaire qu’il n’aurait jamais du quitter…..

      en deux redonner la parole au peuple……
      RÉFÉRENDUMS nationaux et locaux. la SUISSE est l’exemple a suivre,,,,,

      en trois, trouver un terrain d’entente sur l’immigration et son corollaire le communautarisme…
      OUVRIR LES YEUX….

      la préhistoire du FN je m’en contrefiche,,,,,et ce ne sont pas qq dizaines de twitters ou pages facebook antisémites ou racistes qui me fera dire …. ce parti est dangereux,,,,,,

      ce qui m’importe c’est quel mouvement capable de remuer le système , peut y arriver,,,,?
      la fin justifie les moyens,
      une révolution ne se fait pas dans l’isoloir,,,, ni même dans le cercle ferme des blogs asselinesques,,,
      il est temps que la montagne rejoigne la gironde,,,, les morts on les comptera APRES,,,,,,


  18. Roscanvel Le 24 mars 2015 à 06h20
    Afficher/Masquer

    Les dirigeants du FN doivent se dire: “donnez-nous encore des défaites comme cela”
    Il est vrai que la semaine dernière les sondages s’évertuaient à nous le présenter à plus de 30%.
    Et puis le PS minimise sa défaite. L’embrouillamini des sigles favorise toute sorte de présentation.


  19. lorsi Le 24 mars 2015 à 06h30
    Afficher/Masquer

    D Reynie V Schneider ,C Barbier etc… les propagandistes de C dans l air , A de Malherbe , r Elkrieff , Neumann etc … ceux de BFM Y Calvi ,L Ruquier etc …ceux de RTL


  20. Thierry Guillou Le 24 mars 2015 à 06h30
    Afficher/Masquer

    Les français ne sont donc pas racistes, mais sont-ils devenus libéraux européistes? Pas sûr, l’espoir fait vivre.


  21. Joanna Le 24 mars 2015 à 06h33
    Afficher/Masquer

    Un bel article qui remet les pendules à l’heure.
    Ce qui m’étonnera toujours c’est le fait qu’ils (UMP, PS, medias aux ordres) travestissent constamment la vérité.
    Comme si ils n’avaient en face d’eux que des abrutis qui allaient tout gober.
    Il faut se rendre à l’évidence, la malhonnêteté est pour eux une seconde nature.

    Et ce sont les mêmes qui s’étonnent de la désaffection des électeurs pour aller voter et qui disent qu’ils ont entendu le message.
    De fait rien ne les fait changer et donc ils seront de plus en plus sanctionnés.

    Une suggestion pour les comparaisons entre 2 élections : je trouverais plus judicieux de se baser sur des nombres de voix plus que sur des pourcentages.


    • lorsi Le 24 mars 2015 à 14h18
      Afficher/Masquer

      ils n ont pas compris la puissance des reseaux sociaux comme celui ci et la reinformation


  22. Fabrice Le 24 mars 2015 à 06h47
    Afficher/Masquer

    http://www.francetvinfo.fr/elections/elections-departementales-cafouillage-sur-les-chiffres-du-premier-tour_857055.html#xtor=AL-79-%5Barticle%5D-%5Bconnexe%5D

    Il est clair qu’avec des médias incapables de fournir des éléments factuels, jamais les français ne pourront redresser la barre face aux dangers qui les attends et même si le site d’Olivier aide cela ne suffira pas hélas 🙁


    • lorsi Le 24 mars 2015 à 14h19
      Afficher/Masquer

      faut transmettre a vos amis de proche en proche


  23. Alberto Le 24 mars 2015 à 07h03
    Afficher/Masquer

    Nous sommes gouvernés par la commission européenne, donc par des gens non élus (sauf par leurs pairs). Les élections n’ont donc aucune importance/


    • Louve Bleue Le 24 mars 2015 à 08h37
      Afficher/Masquer

      Sauf que nous pourrions tenter d’élire des politiques qui prôneraient la sortie de cette Europe là. Mais qui ? Sérieusement ? La grosse commission devrait partir en compost pour un jardin, mais il ne serait pas très biologique .


      • FifiBrind_acier Le 24 mars 2015 à 10h07
        Afficher/Masquer

        Cherchez sur Internet ” Sortir de l’ UE, de l’euro & de l’ OTAN”, vous allez sûrement trouver…


  24. lorsi Le 24 mars 2015 à 07h19
    Afficher/Masquer

    attendons nous a ce que demain les flagorneurs et autres thuriferaireS nous annoncent l inversion de la courbe du chomage ( quelques3 editorialistes” nous ont deja annonce que les chiffres seraient bon !!! °on se croirait a LOURDES


  25. Cédric Le 24 mars 2015 à 07h39
    Afficher/Masquer

    je crois que personne n’est dupe. A mon boulot, tout le monde a ressenti un malaise à l’annonce des résultats. Cette présentation était plutôt … nouvelle…


  26. DUGUESGLIN Le 24 mars 2015 à 07h40
    Afficher/Masquer

    Ce qui est étonnant, c’est que nous restons dans le déni, le refus de voir les choses.
    Le FN fait un bon score? Oui c’est normal, c’est un vote protestataire qui s’explique par la crise.
    Ou encore, c’est normal, c’est un vote populiste. Ou encore, au secours la montée du FN d’extrême droite rappelle les “plus sombres années de notre histoire”. Ou encore, le FN marque le pas, rassurez-vous ce n’est qu’une crise passagère. Le déni ne change rien à la montée progressive du FN, et cette montée ne peut qu’exprimer un souhait profond qui n’est pas pris en considération. Le ping-pong gauche/droite ne donne plus d’espoir.
    Mais il y a quand même une raison à cette montée du FN. Premier parti de France qui se compose de gens issus de la gauche et de la droite.
    Qui, hormis les réponses bateaux habituelles, pose les vraies questions pour avoir des vraies réponses sur ce qu’expriment plus de 5 millions de français. Ce n’est pas simplement un ras le bol, c’est peut-être l’espoir d’un vrai changement. C’est peut-être un vote pour, plutôt que contre. Sans parler de ceux qui s’abstiennent et ne savent plus comment s’exprimer.
    Des réponses il n’en manque pas, mais elles sont toujours “à côté”, dans le déni.
    On peut conclure que la remise en cause n’est pas possible.
    En attendant il faut absolument conserver le clivage gauche/droite pour que la partie de ping-pong puisse continuer. D’où la présentation: Total gauche 37% Total droite 37% a égalité et le petit dernier hors concours FN 25%. Donc tout va bien le “un coup à moi, un coup à toi” peut continuer.


    • boduos Le 24 mars 2015 à 11h29
      Afficher/Masquer

      @duguesclin
      l’électorat citoyen français se recompose,ce n’est pas un scoop je pense.
      sauf mise en œuvre d’une “ingénierie sociale à la big brother” deux solutions s’offrent au pouvoir actuel ,instaurer la proportionnelle qui necessitera des coalitions pour gouverner,soit le statut quo qui augmentera la pression de la cocotte minute de l’opinion face à notre soumission suicidaire aux dictats de Bruxelles et à la surdité de nos dirigeants.
      dans ce deuxième cas,il faut souhaiter que l’implosion des partis traditionnels figés et droits dans leurs bottes n’intervienne pas sur les décombres d’un pays à genou.
      et tu as raison,ta partie”de ping pong” risque de tourner au drame pour ce pays confié au ministère de la parole et des communicants arc boutés dans leur déni de réalité .


    • lorsi Le 24 mars 2015 à 14h22
      Afficher/Masquer

      un tres bon billet de Bruno Berthez d hier soir sur le blog a LUPUS sur le vote utile


    • Solucetomnibus Le 26 mars 2015 à 00h17
      Afficher/Masquer

      Exactement Duguesclin ! D’autant plus que ce déni doit toujours s’accompagner d’une bonne dose d’émotionnel ! Surtout évacuer les faits, le connaissable, le rationnel, le simple bon sens…

      L’émotion doit primer pour guider les moutons : une fois “à droite”, une fois “à gauche” ! C’est l’effroyable imposture de cette belle république 🙂


  27. philbrasov Le 24 mars 2015 à 07h44
    Afficher/Masquer

    Apres avoir fait le tour des forums hier (libe-figaro, OBS etc…) sur ce sujet….. c’est quasi unanime… les lecteurs ne sont plus dupes des inepties débitées par la soit disante crème du journalisme dans ces médias.

    – Renaud dely pour moi…sur l’OBS tient la palme de l’injure et de l’analyse aux ordres. hallucinant…..
    extraits
    “Le Front national est une maladie honteuse, un cancer qui ronge la République ”
    les 5 millions d’électeurs du front apprécieront.
    si le peuple te plait pas dely change le peuple…. apparemment dely a en idée, des méthodes plus radicales.

    “Nettement devancée par “l’UMP”, Marine Le Pen n’a pas obtenu ce dimanche 22 mars le résultat qu’elle espérait. Elle n’est pas parvenue à décrocher une nouvelle pole position,”

    C’est plus du journalisme, c’est de la propagande au service du pouvoir en place,,,,

    sur le tire de LIBE : “la gauche resiste,,,,, ”

    j’ai retenu un post d’un intervenant :
    ça m’a bien fait rire…..

    “A 20% le PS résiste.

    Quelques suggestions de titres pour le futur :

    à 15% : le PS tient bon,

    à 10% : le PS est combatif,

    à 5% :le PS renaît,

    à 1% ?


    • step Le 24 mars 2015 à 10h32
      Afficher/Masquer

      alors le coup des titres à venir pour le PS, c’est excellent, effectivement.


    • Stéphane Grimier Le 24 mars 2015 à 12h17
      Afficher/Masquer

      1% ?
      Victoire ! évidement…..


    • lorsi Le 24 mars 2015 à 14h24
      Afficher/Masquer

      DELY je l avais oublie sur ma liste , il pue la haine c esr un “delit” de sale gieule


    • Solucetomnibus Le 26 mars 2015 à 00h21
      Afficher/Masquer

      “La guerre, c’est la paix !” Ca vous dit bien quelque chose, non ?!


  28. alexg81 Le 24 mars 2015 à 07h56
    Afficher/Masquer

    Les médias en ont fait beaucoup pour faire mousser le FN. Ils parlaient majoritairement de lui, et quand on voit la situation actuelle du pays et l’incompétence de la gauche et de la droite, je suis pas surpris qu’ils aient envie d’aller voir autre part. On a aussi vu le même phénomène en Grèce avec Syriza, pour le résultat qu’on connaît.
    Mais quand on parle à longueur de journée d’un parti présenté comme anti-système et que les Francais ne croient qu’à ce qu’ils voient à la télé et dans les journaux papier ou entendent à la radio, faut pas s’étonner que le FNUMPS premier parti de France ait encore de beaux jours devant lui. Je me demande comment ca va se terminer dans quelques années avec le déclin des USA et de l’UE.


  29. Nicolas Le 24 mars 2015 à 08h09
    Afficher/Masquer

    Le plus grand gagnant est l’abstentionisme 50% des voies
    http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/FE.html


    • Macarel Le 24 mars 2015 à 08h32
      Afficher/Masquer

      Effectivement, le premier parti de France c’est le BAN !

      Blancs, Abstentions, et Nuls. Comme bannissons les poli-tocards professionnels.

      La France d’après, n’en a que faire de cette mascarade électorale “piège à cons”

      L’ancien système est moribond, il faut en construire un autre, plus conforme à l’idée que l’on peut se faire de l’idéal démocratique.


  30. goy Le 24 mars 2015 à 08h11
    Afficher/Masquer

    Et puis, quand le PU (parti unique ou unifié, ça passe mieux dans les médias) gagnera de futures élections, le fn n’existera plus.


  31. philbrasov Le 24 mars 2015 à 08h12
    Afficher/Masquer

    juste un débat qui fut très intéressant d’un point de vue analyse des résultats entre Yves Thréard et Jean-François Kahn sur itélé.

    http://rutube.ru/video/6c4b9735dde5fce7d0a1140c666a6eab/?ref=logo

    Y encore qq journalistes lucides,,,,,,


  32. Joanna Le 24 mars 2015 à 08h21
    Afficher/Masquer

    Anecdote : selon cet article Valls se serait fait un cigare “pour fêter les résultats”.

    https://fr.news.yahoo.com/cigare-valls-na-laiss%C3%A9-personne-091452767.html

    L’article ne dit pas ce que Hollande s’est fait ou pas de son côté.
    (nb : selon la presse people J. Gayet l’aurait quitté).


  33. Grégory Le 24 mars 2015 à 08h22
    Afficher/Masquer

    Ah merci, c’est ce qu’il m’avait semblé en regardant de loin et je me demandais s’ils minimisaient de façon ridicule la ènième confirmation que le FN est le premier parti de France.

    La réponse était “oui, what else ?”.


  34. Louve Bleue Le 24 mars 2015 à 08h32
    Afficher/Masquer

    Le premier parti pris en France est l’abstention et vote blanc. Ce qui en dit long sur la confiance des électeurs envers nos politiciens actuels de tous bords…


    • Iskander Zakhar Le 24 mars 2015 à 09h22
      Afficher/Masquer

      Si on ajoute la part des mécontents dans les votes FN et FDG, à celle des mécontents qui votent blanc, nul ou qui ne se déplacent pas, la confiance que vous évoquez est encore plus largement battue en brèche !
      Je viens de finir la lecture du très bon bouquin de Jean Lassale “à la rencontre des Français” qui dresse un bilan catastrophique de notre pays dans TOUS les domaines et un manque de confiance généralisé envers les politiques ET les médias, que l’on retrouve exactement dans l’expression populaire lors des scrutins.


  35. Dizalc'h Le 24 mars 2015 à 08h44
    Afficher/Masquer

    Merci encore une fois Olivier pour cette mise en perspective, que l’on pouvait tous faire chez soit le soir des élections, mais effectivement, certainement pas en regardant la tv…
    J’ai eu du mal à en croire mes yeux et oreilles lorsque, inlassablement, les mêmes journaleux s’obstinaient, entre dimanche soir et lundi, à ressasser la même “fausse comparaison” entre 1 parti unique, et des “regroupements” de partis… car udi et ump sont bien des partis que je sache? même si dans les faits, ce n’est que de la posture…
    C’est donc un “non sens analytique” que de comparer des “valeurs” (en terme de comparaison scientifiques quantitative, et non politiques) entre elles… mais visiblement, ça ne les gène pas de mentir avec aplomb, c’est affligeant… mais pas surprenant…
    Quand à la position politique des uns et des autres, le soir du 1er tour cette fois-ci, consternante encore une fois… Demander à des gens ayant voté pour un “bord”, d’envisager immédiatement de voter “l’inverse” en 1 semaine… comment dire, Dutronc le chantait très bien…
    Comment les électeurs peuvent-ils s’y retrouver/y croire?… Ils font vraiment tout, pour maximiser l’abstentionnisme et le “dégoût”, ils n’ont plus de “valeurs”…
    Et inévitablement le gagnant sur le long terme va être le FN qu’ils combattent si naïvement/mal…


  36. JOURDAIN Le 24 mars 2015 à 08h54
    Afficher/Masquer

    Manipulation des médias.. une de plus


  37. Prométhée Enchaîné Le 24 mars 2015 à 09h11
    Afficher/Masquer

    Heu, je ne comprends pas bien… L’UMP n’a pas fait 20% d’après les chiffres du Ministère de l’Intérieur, mais 6,58%. Je ne sais pas ce qu’est l’Union de la droite mais c’est elle qui a fait 20,88%. L’UDI et le MoDem c’est peanuts.

    Bref je ne comprends pas d’où sort ce 9,4% pour UDI-MoDem.

    Toujours est-il que la réaction des médias et des politiciens est très drôle. Mais bizarrement ils n’ont pas beaucoup insisté sur l’abstention.


  38. Gribouille Le 24 mars 2015 à 09h13
    Afficher/Masquer

    Comme on dit en statistique, plus on agrège et plus on perd de l’information !
    Combien de candidats de l’UMP ou du PS ont mentionné qu’ils appartenaient à ces deux partis sur leurs affiches ou sur les bulletins de vote ? Et combien d’électeurs on voté pour eux sans savoir que leur vote serait comptabilisé par les préfectures dans les chiffres de l’UMP ou du PS ?
    Le vote sous “faux pavillon” biaise complètement les résultats de ces élections. Mais au delà de cela, comment interpréter au niveau national et à l’échelle des grands partis, des résultats à des élections locales ? C’est par nature impossible.


    • Gotfried Le 24 mars 2015 à 09h49
      Afficher/Masquer

      De même, j’ai appris que les suffrages pour les candidats UPR, même si c’est un tout petit parti de rien du tout, ont été comptabilisés dans “divers droite”. On se demande qui décrète que le Parti de Gauche avec ses 0.06% des suffrages exprimés à le droit à sa propre catégorie, mais pas l’UPR.

      On se demande aussi qui décrète qu’il existe une catégorie “UMP-UDI-Modem” qui ferait 28.6%… surtout que d’après les chiffres du ministère de l’Intérieur, l’UMP a fait 6.58%, l’UDI 1.29% et le Modem 0.36%, soit un total de 8.23%. C’est uniquement si on y rajoute les 20.88% de “l’Union de la Droite” qu’on arrive à peu près au chiffre annoncé.

      Bref, ils nous ont fait du pâté de cheval (20.88%, Union de la Droite), d’écureuil (6.58%, UMP), d’alouette (1.29% UDI) et de crevette (0.36% Modem), et ils ont vendu ça sous l’étiquette: “Pâté d’écureuil, d’alouette et de crevette, recette traditionnelle sans ingrédients ajoutés”.

      A un moment, ce genre de méthode devrait être qualifiée de délictueuse. Peut-être quand on sera dans une démocratie, qui sait…


      • René Fabri Le 24 mars 2015 à 11h11
        Afficher/Masquer

        Je vois que l’UPR n’est pas dans les “Divers droite”, mais dans les “Divers”, en regardant le score dans le canton de Bethoncourt dans le Doubs, cf. http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/025/02510.html
        Cela dit, il serait plus clair d’avoir une catégorie UPR.

        Autre chose. Le nombre de canton a été divisé par deux, mais on a un binôme au lieu d’un candidat. Où sont les économies ?


        • personne Le 24 mars 2015 à 11h57
          Afficher/Masquer

          ça fait drôle quand même ces élections dites “départementales”, je croyais avoir entendu dire qu’on supprimait les départements ? faudra que j’en parle au médecin spécialiste-pour-z”oreilles mal embouchées.


  39. Iskander Zakhar Le 24 mars 2015 à 09h18
    Afficher/Masquer

    Finalement le Front de Gauche fait presque aussi bien que l’UMP tout seul…

    Il est évident que l’on mélange les choux et les carottes dans les décomptes qui tentent de définir quel est le premier parti de France. Je me suis fait la même réflexion que la conclusion d’Olivier des 75%/25% !
    Que l’on se rassure, la ruse a été éventée (du moins par ceux qui n’ont pas qu’une seule source d’information). La manipulation mentale qu’on nous fait subir fait quand même peine pour un pays comme la France, celui qui est à l’origine de la déclaration des droits de l’Homme de 1789…


    • Micmac Le 24 mars 2015 à 23h19
      Afficher/Masquer

      En fait, le FdG fait beaucoup plus que ce qui est présenté, puisque le Ministère de l’Intérieur a eu l’extrême délicatesse de le compter en “Divers Gauche” lorsqu’il s’est allié aux écolos ou à “Nouvelle Donne”, ou au deux.

      Toutes les listes cataloguées “Divers Gauches” ne sont pas une alliance du FdG avec d’autres parties, mais une très grande majorité d’entre elles.

      A Grenoble où je vote, une alliance FdG, écolos, “Nouvelle Donne” (sans le PCF sanctionné pour son comportement au municipales, et qui c’est pris une grosse br…ée, mais est comptabilisé en FdG…), est au deuxième tour dans 3 cantons sur 4.

      Mais c’est compté en “Divers gauche”.

      Deux de ces listes affronteront seules le PS au second tour, l’autre affrontera seule un liste de droite.

      Histoire de brouiller encore plus les cartes, les listes PS ne portent pas le logo PS (ou bien en vraiment tout petit) et s’appelle “Union de la Gauche”. Si c’est pas une escroquerie pour électeur non averti, je sais pas ce que c’est…

      http://election-departementale.linternaute.com/resultats/grenoble/ville-38185


      • Micmac Le 24 mars 2015 à 23h27
        Afficher/Masquer

        Erreur de ma part… faut dire qu’on se perd dans la lecture des tableaux avec ces dénominations étranges…

        C’est dans 3 des 4 cantons de Grenoble que l’on a droit à un second tour FdG et ses alliés contre PS.

        Comme aux municipales, le PS risque bien de se vautrer (et 3 fois), dans cette configuration…


  40. DUGUESGLIN Le 24 mars 2015 à 09h25
    Afficher/Masquer

    Mais au fait, peut-on voter FN par idéologie? Mais laquelle?
    Je sais que le FN veut sortir la France de l’UE et de l’OTAN.
    Revenir au franc. Relancer l’industrie et gagner en autonomie pour retrouver sa souveraineté.
    Rassembler ceux qui aiment la France quelques soient leurs origines, dans un grand mouvement patriotique.Je sais que le FN considère que l’avis du peuple est important dans certaines décisions et veut plus de référendum. Je sais que le FN dénonce avec vigueur la prise de pouvoir par les néo-nazis en Ukraine.Je sais que le FN est plutôt pro-russe.
    Mais je ne sais pas ce qu’est “l’idéologie du FN”.
    Comment approuver ou rejeter une idéologie qu’on ne connaît pas ou qui ne soit pas explicite.
    S’il y a des objectifs cachés au FN il faut le dire tout haut avec preuves à l’appui. Comme pour nos eurocrates qui roulent pour les atlantistes et les oligarques sans le dire officiellement, mais dont on a des preuves de proche en proche.
    Sachant que je suis opposé à tous les extrémismes et tous les fanatismes je m’interroge avant de donner ma voie. Je dénonce les zombies néo-nazis, et les oligarques du nouvel ordre mondial.
    Si certains peuvent m’apporter des éléments de réflexion pour m’aider à choisir mes représentants, je les en remercie.


    • Gribouille Le 24 mars 2015 à 13h25
      Afficher/Masquer

      @ Duguesglin
      Le vrai clivage politique qui structure la vie politique française, n’est plus droite contre gauche, mais souverainiste contre mondialiste. Si on devait classer l’échiquier politique français du parti le plus souverainiste-Nationaliste au plus mondialiste-Européiste, on pourrait proposer l’ordre suivant :
      l’UPR , le FN ou Debout la république, l’UMP, le PS, Front de gauche, Europe Ecologie les verts, UDI et MODEM.
      Avec UPR + FN + Debout la Répulique qui représenteraient l’ensembles des partis souverainistes. Les mondialistes-Européistes engloberaient les deux gros morceaux que sont les l’UMP + PS. Un extrême souverainiste avec l’UPR et un extrême mondialiste représenté par les UDI+MODEM.
      Personnellement, cela fait quelques années que je raisonne selon ce schéma, et on voit des choses évidentes, en particulier les enjeux des primaires à Droite avec le duel annoncé Sarkozy v Juppé, ou la lutte du PS ou de l’UMP pour se rapprocher du centre. Centre qui risque de devenir le faiseur de roi car de son basculement à gauche ou à droite déterminera le candidat qui affrontera Lepen au second tour en 2017. Centre qui peut aussi se délité avec la désaffection des français pour la construction européenne (voir l’état du MODEM aujourd’hui).


      • DUGUESGLIN Le 24 mars 2015 à 15h06
        Afficher/Masquer

        Merci à Gribouille, Tonton Poupou, Boduos.
        Je suis donc dans le camp des souverainistes.
        J’espère que nous saurons nous libérer de la mainmise de l’union des européistes, de l’emprise étatsunienne et de l’OTAN qui veulent soumettre le monde.
        J’espère que l’exemple russe nous ouvrira la voie et permettra aux pays d’Europe de retrouver leur souveraineté leur dignité et leur indépendance et vivre en bonne alliance dans le respect de la volonté des peuples qui ne peuvent que se comprendre face à l’adversité des va-t-en-guerres qui veulent nous diviser et semer la haine pour nous soumettre et faire de nous leurs esclaves.
        Voilà une longue phrase à lire d’un trait.


        • Tonton Poupou Le 24 mars 2015 à 19h19
          Afficher/Masquer

          Merci à tous pour cet échange de points de vues.
          J’aurais plaisir à remettre ça la prochaine fois !
          A+


    • paul Le 24 mars 2015 à 13h36
      Afficher/Masquer

      La constitution Russe interdit aux politiques de prendre des décisions par idéologie. (je me demande bien comment ils peuvent appliquer cela)
      Tous ça pour dire que c’est pas forcément mauvais de ne pas avoir d’idéologie. Si le FN n’en a pas, tant mieux. Le doute est permis.


    • Vincent Le 24 mars 2015 à 14h13
      Afficher/Masquer

      Je crois qu’il est impossible de répondre à votre question : le FN est depuis son origine un patchwork de groupuscules, plus ou moins révolutionnaires, plus ou moins conservateurs, plus ou moins identitaires, mais avant tout anticommunistes et populiste (dans le sens où il répondait à une attente non satisfaite de la base des petits commerçants et artisans). Ensuite c’est devenu un parti de contestation entourant un homme charismatique. Enfin, maintenant c’est un parti unifié non pas autour d’une figure mais d’un programme. Ou plutôt son programme est un agglomérat de sous programmes auxquels les uns et les autres des militants se raccrochent.
      Il n’a jamais eu d’idéologie unifiée et n’en aura sans doute jamais.


    • Rémi Laffitte Le 24 mars 2015 à 14h19
      Afficher/Masquer

      Pourquoi reprocher aux électeurs d’avoir cru François Hollande sur parole si vous croyez vous même Marine Lepen sur parole ? Parce que Marine Lepen serait mieux que François Hollande ? Dans ce cas la charge de la preuve vous échoit.
      Oh que oui que je sens qu’avec la Marine les banques et les spéculateurs auraient des soucis à se faire. Et pas qu’un peu !
      Non mais vous voulez rire…


    • lorsi Le 24 mars 2015 à 14h28
      Afficher/Masquer

      le billet de Bruno Berthez hier sur le blog a LUPUS sur le vote utile


    • Serge Le 24 mars 2015 à 17h39
      Afficher/Masquer

      Moi j’y vois surtout une cohérence .
      Tout se tient .
      Ceux qui ne la voient pas sont soit prisonniers de l’idéologie ou soit que leur myopie est mue par des intérêts vénaux à défendre dans le cadre du système actuel ,à plus ou moins grand niveau .
      Parce que ceux qui ne ramassent que les petites miettes que l’oligarchie daigne leur laisser ,sont parfois leurs plus grands zélateurs .


      • Serge Le 24 mars 2015 à 20h56
        Afficher/Masquer

        Je m’adressais à @Duguesclin ,pardon .


  41. Tonton Poupou Le 24 mars 2015 à 09h27
    Afficher/Masquer

    Mais justement le FN ne sert que de faire valoir au bipartisme impuissant.
    Le discours sous tendu est : « OK ! D’accord, nous ne pouvons rien pour vous – le peuple. Mais si vous ne votez pas pour nous donner la « légitimité » – UMP ou PS – même si vous savez que nous ne ferons rien pour vous, c’est le FN qui va gouverner et là vous allez voir ce que vous allez voir c’est à dire la « caca-strophe » ! Alors votez pour nous !!!!!!!
    On appelle cela la « politique de l’épouvantail ».
    Le sage pointe la lune du doigt, l’idiot regarde le bout du doigt.
    Parce que le pire qu’il puisse arriver au bipartisme c’est une abstention massive ! Pire qu’un vote blanc massif puisque cette abstention, contrairement au vote blanc (non comptabilisé actuellement) enlèverait toute légitimité aux (ir)responsables politiques, puisqu’elle n’est – de facto – pas comptée comme suffrages exprimés !
    Pour finir : Notez que l’introduction du FN dans la vie politique française, par Mitterrand, correspond à peu près à l’époque de la “préparation” des dispositions qui nous conduirons dix ans plus tard au Traité de Maastricht. Pure coïncidence ?


    • Serge Le 24 mars 2015 à 17h41
      Afficher/Masquer

      Mais on n’est plus à l’époque de Mitterrand et du père LP !
      ça vous a échappé ?


  42. péqueux Le 24 mars 2015 à 09h33
    Afficher/Masquer

    trahi par la gauche, trahi par la droite (les électeurs se rappellent d’un référendum populaire annulé par les soi-disant représentants du peuple) pourquoi ne pas “essayer” le FN ? ce ne pourra pas être pire que ces assemblées de guignols qui se goinfrent sur notre dos!


    • Tunk Le 24 mars 2015 à 12h11
      Afficher/Masquer

      Mais c’est ça qui est fou ! Trahis par le PS et l’UMP, ils collent encore 50% des bulletins dans les urnes pour ces gens là !

      Ce pays ne mérite pas la révolution qui lui serait utile, franchement !


      • Stéphane Grimier Le 24 mars 2015 à 12h24
        Afficher/Masquer

        Après le dépouillement, je suis sorti du bureau de vote : ECOEURE….(une habitude qui fatigue à la longue). Difficile de respecter ses concitoyens dans cette situation de connerie collective…
        Étant jeune, si j’avais cru qu’on en arriverait là….. Mais si ça se trouve on en a toujours été là. Encore que, aujourd’hui pour avoir de l’information digne de ce nom, il n’y a qu’à se baisser…..
        Et donc, j’en reviens toujours à ca : difficile de respecter ses concitoyens dans cette situation de connerie collective…


        • FifiBrind_acier Le 24 mars 2015 à 19h07
          Afficher/Masquer

          Si les gens étaient idiots, la propagande n’existerait pas, car elle serait inutile.
          Ils nous diraient la vérité, et personne ne comprendrait rien à ce qu’ils racontent.
          La propagande existe car justement, les gens ne sont pas idiots.


  43. Léa Le 24 mars 2015 à 09h36
    Afficher/Masquer

    Je pense que là où les binômes étaient formés de 2 UMP , ils l’ont compté comme score de l’UMP seule , idem pour les binômes UDI Modem ; et les binômes UMP UDI ( les pus nombreux) ou UDI + Modem ont vu leur résultat affecté au UMP+ UDI + Modem.

    Histoire de ne pas vexer le second du binôme. Encore un truc ?????


  44. Venter Le 24 mars 2015 à 09h44
    Afficher/Masquer

    C’est bien l’argument le plus démagogique, voire totalitaire, que l’on puisse entendre : “Ils n’ont jamais gouverné; DONC ils sont incapables de gouverner”. Un pur sophisme.


    • Tonton Poupou Le 24 mars 2015 à 10h49
      Afficher/Masquer

      Notez aussi que :
      La même argument est utilisé contre tous les partis qui ne font pas partie du bipartisme Conservateurs – Libéraux/ Sociaux Démocrates, en Occident.
      Avec souvent en prime le qualificatif – disqualifiant – de : Populiste ou (et) Démagogue !


    • georges dubuis Le 25 mars 2015 à 00h54
      Afficher/Masquer

      Et je dirais même +, pouvons NOUS gouverner ? Tout simplement, ce serait intéressant de, d’en parler au lieu de ce mutisme ambulant anonyme atomisant.


  45. Alain Le 24 mars 2015 à 09h57
    Afficher/Masquer

    J’ai fais ma propre analyse très très très poussée.
    Conclusion:
    Par nos Merdias interposés, je peux dire que les z’hommes politique on compris, baisse du FN, moins d’abstension (que le jour ou c’était pire).
    Je respire car avec l’inversion de la courbe du chomage, l’inflation (négative certe mais inflation quand même), reprise économique venue d’Amérique dont nous allons bientôt ressentir les effets (c’est un peu long, normal, elle vient à la nage), lutte contre le terrorisme avec utilisation d’armes douces (les charlies levez le doigt) et mise en cage de l’ours Russe grace entre autre à la baisse du prix du pétrole qui nous fait gagner du pouvoir d’achat.
    Il reste encore à lutter contre les grandes marées puisque pour ce qui est de l’éclipse solaire, c’est chose faite, aucun enfant n’a vu ça vue mise en danger grace au gouvernement qui a su prendre les mesures nécessaire.


  46. FifiBrind_acier Le 24 mars 2015 à 10h10
    Afficher/Masquer

    Tout ce que je comprends, c’est que les impôts locaux vont augmenter, ou les services sociaux réduits à leur plus simple expression…


    • Rémi Laffitte Le 24 mars 2015 à 16h17
      Afficher/Masquer

      Faut pas trop vous en faire. Il y a des endroits en France ou l’argent public sert à construire des golfs. Vous voyez que tout n’est pas perdu. De l’argent il y en a encore et beaucoup, tout dépend de ce que l’on en fait. Et je n’évoque là que l’argent public…


  47. Nerouiev Le 24 mars 2015 à 10h16
    Afficher/Masquer

    Pour être un bon journaliste français il faut être UMP + anti Russe + pour l’Otan et + Charlie.


  48. scipio Le 24 mars 2015 à 10h23
    Afficher/Masquer

    Pendant que 25% des français votent FN et en font le premier partis de France les grecs eux votent syriza.

    Belle leçon à méditer!


    • Iskander Zakhar Le 24 mars 2015 à 10h33
      Afficher/Masquer

      Attention, les Grecs ont aussi voté à un moment pour l’Aube Dorée, parti auprès duquel le FN passerait presque pour disciple de Ghandi…


      • scipio Le 24 mars 2015 à 12h00
        Afficher/Masquer

        Lors des dernières élections en Grèce en 2015 le score d’Aube dorée a été de 6.37% soit le même qu’en 2012.
        Pas de progression donc contrairement au FN


    • Tonton Poupou Le 24 mars 2015 à 10h56
      Afficher/Masquer

      On a que la classe politique que l’on mérite.
      Belle leçon aussi à méditer !
      Concernant “l’idéologie française” !
      Cocorico !!!!!!!!


      • couci couça Le 24 mars 2015 à 13h41
        Afficher/Masquer

        Ah oui , sans blague ?
        Donc par exemple les Grecs ont mérité ce qui leur arrive ?
        Nous ne sommes pas du tout concernés par l’abstention et le voter du moins pire du pire ?
        Et nous en 2005 nous sommes responsables de la trahison démocratique ?
        Fallait recommencer la commune de Paris ?
        Ou marcher sur l’Assemblée ou Bruxelles ?
        Et pour le traité transatlantique qui se déroule dans le secret sommes nous aussi responsables ?
        Z’ en avez pas marre de ce type de discours ?


        • Tonton Poupou Le 24 mars 2015 à 15h35
          Afficher/Masquer

          Désolé. Je vois que la subtilité de mon commentaire vous a échappez.
          Je vous invite à le méditer.


  49. BERGER Le 24 mars 2015 à 10h24
    Afficher/Masquer

    Mentir, salir, médire, bannir, pourrir…tous les verbes en “ir” sont utilisés pour affaiblir le FN. Et chez les faibles d’esprit, il en restera toujours quelque chose. La propagande a toujours été l’arme des lâches et des manipulateurs des peuples. Alors pourquoi se priver. Près de 26 % des électeurs qui se sont exprimés sont ostracisés au nom des valeurs républicaines de prétendus démocrates. Dommage qu’ils n’aient pas d’échantillon d’honnêteté à nous montrer pour nous faire abandonner le vote MARINE LE PEN !


    • Rémi Laffitte Le 24 mars 2015 à 16h23
      Afficher/Masquer

      Entre les prétendus démocrates et votre Marine il n’y aurait donc aucune alternative ? Je sais que la vie n’est pas toujours très réjouissante mais là vous exagérez.


      • philbrasov Le 24 mars 2015 à 17h28
        Afficher/Masquer

        Y en a pas d’alternative, car MLP est le chaînon manquant ( très puissant en plus) entre le mensonge et le gangstérisme bancaire ET l’anti-système….
        MLP n’avance pas masquée ELLE,,,,,,et se soucie fort peu de la réputation qu’on lui prête et ou de sa re-élection,,,,

        le temps des courants, viendra ensuite,…..
        Faut d’ABORD gérer les priorités,,,,,
        ensuite viendront les idées de façades,,,,,et les barons locaux….
        Au peuple d’en décider,,,,


  50. Jade Le 24 mars 2015 à 10h52
    Afficher/Masquer

    Les diverses configurations FdeG + EELV + Nouvelle donne + Citoyens ont été comptabilisé “divers gauche” afin d’être mis dans l’escarcelle du PS.



Charte de modérations des commentaires