Comme je me suis fait interpeller fortement (enfin, insulter à ce stade…) par Caroline Fourest sur Le Huffington Post, j’ai un peu regardé ses derniers billets, et je suis tombé sur celui-ci :

Halte à la propagande. LES FEMEN sont très clairement anti-Svoboda et anti-Secteur droit, qu’elles ont décrit comme “leur ennemis” dans un tweet. Il faut être particulièrement pro-Poutine pour ne pas l’entendre… Vieille propagande soviétique. Les partisans de la Révolution Orange étaient déjà qualifiés de nazis, puis les FEMEN, puis Euro-Maïdan dans son ensemble… Grossier

Donc un visiteur (que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam) demande des explications (pour de bonnes ou de mauvaises raisons) sur la vision des FEMEN sur l’extrême-droite ukrainienne – et il finit par se faire traiter de “Pro-Poutine”, de “Propagandiste soviétique” et de “Grossier”. (Je fais d’ailleurs ici le pari que, dans quelques semaines, la propagande essaiera de dénoncer les gens qui dénoncent des néonazis dans un gouvernement en Europe comme étant “évidemment” d’extrême-droite…)

Chacun appréciera d’ailleurs dans cette dialectique qui use de méthodes soviétiques ou d’extrême-droite – méthodes déjà utilisées à mon égard en tant que criminel de lèse-“journaliste”… Bref, en l’espèce, selon Mme Fourest, aucune raison d’enquêter, elles ont déjà donné leur vision… dans un tweet ! Du lourd, quoi…

Donc reprise du billet originel et “fact checking” (vérification par les faits).

Les FEMEN sont-elles nazies ? (par Caroline Fourest)

Source : Huffington Post

Un tissu d’amalgames mêlant sources russes et propagande d’extrême droite, diffusé par les amis de Dieudonné comme Jo le corbeau, tente de dépeindre les FEMEN comme un mouvement “ROUGE-BRUN”. Mise au point.

VRAI

  • Les premières militantes de FEMEN comme Anna Hutsol (ainsi que son camarade Viktor et Oksana) viennent des cercles communistes ukrainiens mêlant nostalgie marxiste et fierté patriotique (l’Ukraine ayant été colonisée par les Russes). Elles ne l’ont jamais caché.
  • Les premières campagnes de FEMEN étaient contre l’afflux de touristes pour l’EURO 2012, dont beaucoup de touristes turcs harcelant des Ukrainiennes en pleine rue. Elles se sont senties traitées comme des prostituées, et cette révolte est au cœur de leurs premières campagnes.
  • Elles ont effectivement participé à une manifestation où il y avait des féministes, des démocrates mais aussi des militants nationalistes d’extrême droite (comme en ce moment place Maïdan), au nom de la liberté d’expression et de manifester, pour demander la libération des prisonniers politiques en Biélorussie.

FAUX

  • Les Femen ne sont ni racistes, ni d’extrême droite, mais féministes, antireligieuses et défendent le principe d’égalité au point d’avoir été passées à tabac et d’être régulièrement menacées de mort, en France comme en Ukraine, par les mouvements d’extrême droite, qui les accusent d’être à la solde d’Israël, des Etats-Unis ou du gouvernement… Alors qu’elles ne touchent aucun argent public, font tourner leur mouvement avec trois fois rien, et que Soros finance les mouvements islamistes comme le Collectif contre l’islamophobie !
  • Un militant dieudonnesque a même été jusqu’à détourner (via Photoshop) une image où elles lèvent le poing après avoir été agressées par CIVITAS. Leur slogans contre l’Eglise et contre l’homophobie ont été remplacés par des slogans d’extrême droite !
  • Les militants de Dieudonné demandent aussi qu’on interdise FEMEN parce qu’elles ont fait un salut nazi, dans une action très ancienne… Mais qui visait justement à dénoncer comme nazie l’industrie du sexe ! Elles sont arrivées devant des sex-shop allemands déguisées en nazis avec des godmichets pour assimiler l’industrie du sexe à une industrie de la mort. Ce n’est pas la plus pertinente de leurs comparaisons mais bien la preuve que Femen a des références antifascistes… Et non “rouge-bruns”, contrairement aux “rouge bruns” qui tentent de faire cet amalgame contre elles !

Je comprends que certaines de leurs actions puissent dérouter une fois sorties de leur contexte ukrainien. Je suis moi-même passée par toutes ces phases, de méfiance et d’incompréhension. Mon livre, INNA, raconte ces coulisses, comme il critique certains aspects plus réels de FEMEN.

Ce n’est pas une raison pour succomber aux fantasmes agités par leur ennemis, nombreux, particulièrement malhonnêtes, et pour le coup vraiment d’extrême droite.

Indice…

Cette attitude est donc un sérieux indice incitant à mener une petite enquête…

Ce billet a donc plusieurs buts :

  • montrer que les médias manquent de moyens (temps) et de volonté pour contrôler des faits importants mais déplaisants par rapport à l’orientation de la propagande dans le pays (ici, un fait qui a causé une grosse émotion dans l’Est de l’Ukraine et en Russie) ;
  • analyser une information de Caroline Fourest. Non que ça soit majeur, mais ça illustre bien les pratiques journalistiques actuelles – et j’ai trouvé le raccourci (que j’exagère à peine) “vous vous interrogez et craignez que les FEMEN soient d’extrême droite, attention, vous n’êtes pas loin d’utiliser des pratiques d’extrême droite” – on aura tout vu… ;
  • illustrer de nouveau que des choses vraiment pas nettes ont cours en Ukraine ;
  • alerter sur les dangers de l’affichage des informations personnelles dans les réseaux sociaux (si un citoyen lambda arrive à faire ça, imaginez ce dont est capable la NSA…).

Les photos

Une rapide recherche montre que Caroline Fourest fait allusion en particulier à ça – dont j’ai déjà parlé – :

“Certaines Femen ont eu des fréquentations – disons douteuses – dans les manifestations locales :

Le drapeau rouge est celui de l’UNA-UNSO, une organisation néo-nazie ukrainienne :

Et puis ça :

En bas de la pancarte : «Свобода» = SVOBODA et son logo !

Issue de l’intéressante enquête d’Olivier Pechter sur la face cachée des Femen

==> La réponse de Caroline Fourest est que “elles ont effectivement participé à une manifestation où il y avait des féministes, des démocrates mais aussi des militants nationalistes d’extrême droite (comme en ce moment place Maïdan), au nom de la liberté d’expression et de manifester

Ceci étant, il reste stupéfiant de ne voir aucun problème à manifester avec des néonazis revendiqués et de sembler ne pas se poser la moindre question sur la situation ni les éventuelles manipulations dont ces groupes sont coutumiers.

Si Madame Fourest voyait – disons -, un économiste de premier plan manifester juste à côté du FN pour demander la sortie de l’euro (qui n’est – sauf mauvaise foi sans limite – en rien une revendication d’extrême droite, ni d’extrême tout court), elle dirait donc : “Aucun souci, cet homme-là, – niant par ailleurs toute proximité idéologique avec le FN – utilise simplement sa liberté d’expression et de manifester, et je défends son droit en demandant que tout amalgame soit évité.”.

L’autre photo évoquée par elle est celle-ci :

À l’évidence, c’était le thème de la manifestation des FEMEN de caricaturer le symbole nazi, et il faut être de mauvaise foi pour retenir ceci contre elles. En tous cas sur l’aspect “nazi” (pour le fond et la forme, à chacun d’apprécier).

Pour ma part, pour la forme (et je ne parle même pas des godemichets…), j’avoue condamner ce genre de biais de communication, qui a surtout pour conséquence la banalisation du nazisme et du fascisme – et rend, comme on le voit, aveugle quand certains de ses représentants se retrouvent au gouvernement en Ukraine…

Bref, en tous cas, pour notre sujet, pour Caroline Fourest : Innocentes ! Fin du débat

Les doutes

J’ai pour ma part encore quelques doutes, que je vais exposer.

Mais je précise immédiatement : non je ne pense pas que “Les FEMEN sont nazies” (je le précise bien pour éviter toute Fourestitude prétendant que c’est ma vision, que je suis moi même nazi et soviétöide et génocidaire cambodgien et tout et tout…).

En plus, il est bien évident que toutes les Femen ne sont pas des fanatiques de Svoboda et Secteur Droit – dont la tolérance envers les homosexuelles n’est pas le fort…

Maintenant la question “Certaines FEMEN ont-elles une forme de proximité avec des mouvements  néonazis, extrémistes ou ultranationalistes ?“, mérite à mon sens d’être posée. Surtout quand il s’agit de FEMEN de premier plan et systématiquement mises en avant. Cela mériterait une enquête approfondie – qu’il revient à des journalistes de mener, et pas à des blogueurs…

Je ne tire donc aucune conclusion définitive à ce stade, je mets quelques faits à votre connaissance et partage mes interrogations…

Inna Shevchenko

J’avoue ne pas  avoir lu le livre INNA – mais aussi, ce n’est pas le cœur de mes recherches, et ceci est a priori le dernier post du blog sur les Femen. Mais enfin, on me permettra d’avoir quelques interrogations sur ceci.

Je rappelle qu’Inna Shevchenko a obtenu l’asile en France le 9 avril 2013 alors qu’elle faisait l’objet d’une enquête criminelle par la police de son pays après avoir tronçonné une croix catholique lors d’une manifestation pour protester contre la condamnation des Pussy Riot. Cette action a soulevé de très vives protestations en Ukraine, la croix en question ayant été érigée en souvenir des millions de victimes des persécutions soviétiques du NKVD… (sources : Izvestia, Obozrevatel)

Qui a valu cette série de pubs Femen :

Ainsi que celle-ci – qui fleure bon les années 1930 :

Après, j’ai bien entendu le “oui elles sont antireligieuses”. Mais enfin, vous me permettrez de faire une “Fourestitude”, et  de dire que certains observateurs pourraient rapprocher un tel comportement de rejet de l’autre de celui des antisémites, anti-arabes et autres “anti-autres”… “Pourquoi ne pas aussi bruler des églises, des synagogues et voir carrément des musulmans… ???” (Bien imité, non ?)

D’ailleurs, elles en appellent au meurtre du patriarche orthodoxe Kirill  dans leur Campagne KILL KIRILL (quelle finesse – et quelle belle pub pour le féminisme… Voir ici et  et ) :

Comme plusieurs siècles ont été nécessaires pour supprimer “l’Inquisition catholique”, il serait souhaitable que ne naissent pas des velléités de type “Inquisition athée”…

Par ailleurs, le 14 juillet 2013, jour de la fête nationale en France, est dévoilé le timbre Marianne de la Jeunesse, dont Inna est une des sources d’inspiration selon un des auteurs. Elle réagit alors sur Twitter : « Désormais, tous les homophobes, extrémistes, fascistes devront lécher mon cul pour envoyer une lettre ».

Enfin, c’est super de dénoncer les “homophobes, extrémistes, fascistes“.

Mais alors je comprends mal ce tweet diffusé le 9 juillet 2013 : « Qu’est ce qui peut être plus stupide que le Ramadan ? Qu’est ce qui peut être plus laid que cette religion ? ». Elle a supprimé par la suite le tweet mais assure « l’assumer entièrement » (Source : L’Express).

J’ai donc du mal à accorder du coup le qualificatif “d’Humaniste” à cette personne… Ce qui ne veut pas évidemment pas dire que je lui dénie toute qualité – bien entendu…

Je considère cependant pour ma part qu’en ces temps de plus en plus troublés, il est important d’apaiser les tensions, de ne pas susciter la haine ou l’animosité entre les nations et les cultures, de respecter l’autre en son être et en ses convictions, bref, de tout faire pour apaiser le corps social et assurer sa cohésion.

Poursuivons l’enquête avec une seconde FEMEN…

Incise

Lors de ma participation au désormais fameux débat dans l’excellent Arrêt sur Images (c’est à se demander si Daniel Scheidemann est le dernier journaliste de premier plan du pays à se poser des questions sur sa profession…)

Alors oui, certaines choses ne me font pas beaucoup rire – contrairement aux deux journalistes – qui, bien que j’aie passé l’information, l’ont mise sous le boisseau (façon, pfffff, le blogueur il a même pas sa carte de presse…) – j’imagine que cela n’intéresse pas le lecteur du Monde ou de Libé

Alors du coup, j’ai un peu enquêté…

Eugenia Krayzman

Eugenia Krayzman est une des activistes ukrainiennes de premier plan des FEMEN.

Eugenia Krayzman

Vous l’avez déjà vu dans certaines actions (ce blog ne recule devant aucun sacrifice pour rechercher la vérité…) :

En septembre 2013 à la Mostra de Venise (2e : Inna Shevchenko; 4e Eugenia Krayzman ; 5e Alexandra Shevchenko) (Source)

De gauche à droite : Eugenia Krayzman, Alexandra Shevchenko, Inna Shevchenko & Anna (Source)

Eugenia Krayzman (Source)

Bien.

Alors, il se trouve que les Ukrainiens utilisent le Facebook local, vk.com (comme nous l’avons vu hier avec Pravy Sektor) et donnent publiquement des informations intéressantes… (je passe sous silence les nombreuses choses hallucinantes qui y figurent – mais relèvent pour le coup entièrement de la vie privée).

Voici donc l’éloquente analyse de la page Vk d’Eugenia – qui a choisi le nom de page girl_femen :

Eugenia Evgenia Krayzman

5 500 amis, près de 500 followers

Eugenia habite Kiev :

Eugenia Evgenia Krayzman

Hasard incroyable, elle était justement à Odessa le 2 mai 2014 à midi :

Eugenia Evgenia Krayzman

Et toujours en fin de journée, ce qui a valu ce post d’anthologie à 18h40 (169 Like):

Eugenia Evgenia Krayzman

Odessa en avant ! Ukraine en avant !!  – Nous sommes un pays uni !!!”

Prononcées devant un bâtiment où sont attaqués des personnes militant pour leurs droits linguistiques (50 ayant péri dans l’incendie), cela pourrait vraiment ressembler à de paroles d’extrême-droite…

Rappel des images pas trop vues dans nos médias (images dures à la fin) :

(N.B. des citoyens ont aussi porté secours, évidemment, mais tard, une fois que les néonazis ont reculé)

La photo de la tente brulant devant la Maison des Syndicats (pour ceux qui n’ont pas suivi et pour les journalistes de Libé, c’est ici) et là :

Eugenia Evgenia Krayzman

En effet, quelle joie d’aller mettre le feu au “Maïdan des anti-Kiev”…

Eugenia Evgenia Krayzman

Les réseaux FEMEN re-twittent avec plaisir ce grand moment à 20h34 – moment où l’ampleur du drame est apparue :

Eugenia Evgenia Krayzman

Eugenia Evgenia Krayzman

Bref, c’est de ça dont je parlais, et qui n’intéressait pas les journalistes (français – parce que les journalistes russophones…).

Bien. Poursuivons alors l’enquête “vkique”.

Que découvre-t-on dans les groupes dont elle est membre :

Eugenia Evgenia Krayzman

Pravy Sektor – Secteur Droit ! Tiens tiens – le même que nous avons analysé il y a quelques jours (ET QUE JE VOUS RECOMMANDE VIVEMENT), avec ses 430 000 followers et ces grands billets :

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Bon, après rien de conclusif, on a encore le droit de lire des trucs sans y adhérer. Continuons.

Évidemment, Eugenia a été interpellée par des russophones suite à son post (originaux avec traductions) :

Eugenia Evgenia Krayzman

Bon, Boris Shevchenko (de la famille d’Inna et d’Alexandra ?) souhaiterait que les FEMEN en fassent plus.

D’autres trouvent (évidemment) que c’est déjà trop :

Eugenia Evgenia Krayzman

Eugenia Evgenia Krayzman

“Et ce ne sont même pas des habitants d’Odessa, ni d’Ukraine!”

Hallucinant de bêtise crasse – tous les morts étaient bien d’Odessa (Sources : Unian.net, Podrobnosti.ua, odessit.ua).

Suite :

Eugenia Evgenia Krayzman

Donc elle a vu que les types n’étaient pas Ukrainiens… Bien. Elle a vu d’autres choses aussi – comme on va le voir plus loin… (Elle a donc semble-t-il des problèmes aux yeux – j’espère simplement qu’elle n’en parlera pas à Caroline Fourest, afin d’éviter de nouvelles tensions infondées avec la Russie 🙂 ).

Alors du coup, le ton monte :

Eugenia Evgenia Krayzman

Et c’est là que ça devient TRÉS intéressant :

Je suis une Bandériste (Banderovka=partisane de Stepan Bandera) et une sextrémiste, il ne faut pas venir dans un pays qui n’est pas le vôtre, si vous voulez aller en Russie, dégagez – les frontières sont ouvertes !

Est-il bien nécessaire de rappeler à qui se rattachent en France ce genre de propos ? Caroline Fourest les accepterait-elle ?

Mais ce qu’il faut faire, c’est rappeler qui était le non-regrettable Stepan Bandera.

Stepan Bandera est « le saint homme » de l’ultra-nationalisme ukrainien – et ce n’est pas une exagération, cf cette affiche de Svoboda :

Eugenia Evgenia Krayzman

Tract de Svoboda : (Roman) Choukhevytch est un héros / (Stepan) Bandera est un saint

Les troupes Bandera de troupes rentrent avec les nazis en URSS en juin 1941. Par la suite, les nazis refusant l’indépendance de l’Ukraine (et arrêtent Bandera et l’emprisonnent durant la guerre, avant de libérer et qu’il s’allie de nouveaux face aux Soviétiques), elles se fondent d’une part dans la Division Waffen SS (division Galicie), dans la milice ukrainienne alliée des nazis et dans l’UPA, qui combat d’abord les nazis avant de s’allier avec eux à la fin de la guerre. L’UPA est responsable du massacre de près de 80 000 civils Polonais en Volhynie.

Son organisation politique, l’OUN, écrivit en 1941 : « Les Moscovites, les Polonais et les Juifs nous sont hostiles et doivent être exterminés dans cette lutte, en en particulier ceux qui résisteraient à notre régime. […] L’assimilation des Juifs n’est pas possible. » Le bras droit de Bandera, Yaroslav Stetsko, écrivit en 1941 : « Je soutiens donc la destruction des Juifs et la pertinence de l’apport des méthodes allemandes d’extermination des Juifs en Ukraine, plutôt que de tenter de les assimiler. » (Sources : Wikipedia et Wikipedia)

Une des organisations ayant fondé Secteur Droit se nommait le Trident de Stepan Bandera, et était dirigée par l’actuel leader de Secteur droit, Dmitro Iarosh.

Laissons la parole à des spécialistes :

Stepan Bandera a collaboré avec les nazis au début de la Seconde Guerre mondiale, et [ses] partisans étaient liés à des meurtres de milliers de Juifs et d’autres minorités” [Centre Simon Wiesenthal, 28 janvier 2010]

Et donc, ce triste sire est le héros d’Evguenia… Alors “nazie”, non… – mais admiratrice des collaborateurs nazis ultranationalistes, plus probablement ?

Rappel :

Eugenia Evgenia Krayzman

“Coïncidence”, c’est aussi la vision de Secteur Droit, dites !

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Ils aiment bien aussi l’idéologue du parti de Bandera – un modèle quoi… :

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Bien, on avance un peu.

Eugénie (dans de rares occasions) “re-twitte” même Secteur Droit :

Eugenia Evgenia Krayzman

Comme ses appels à la mobilisation :

Eugenia Evgenia Krayzman

Ou ses appels aux dons :

Eugenia Evgenia Krayzman

Et ses nécrologies :

Eugenia Evgenia Krayzman

Eugenia a enfin de hautes idées sur ce qui s’est passé à Odessa – puisqu’elle a tout “vu par elle-même”. Elle publie donc ce scoop fantastique :

Eugenia Evgenia Krayzman

Eugenia Evgenia Krayzman

Eugenia Evgenia Krayzman

Eugenia Evgenia Krayzman

Et termine par des liens de sites complotistes – que même chez nous, on n’en n’a pas d’aussi délirants…

Donc, c’est un coup des Russes, qui sont venus à Odessa, ont manipulé les anti-Kiev et les pro-Kiev (et elle-même donc…) pour que les premiers se fassent gazer à l’intérieur, car Poutine, eh ben il a tout arrangé depuis 3 jours…

Donc, les types de Pravy Sektor, ils ont un peu tué 50 ukrainiens russophones d’Odessa, mais bon, c’est la faute de Poutine, hein. Sans doute comme le 11 septembre 2001 pour elle, j’imagine – vu sa profondeur d’analyse.

Alors reprenons la fameuse Chronique de Caroline Fourest :

“Les morts d’Odessa font partie d’un complot […] – version pro-russe, paranoïaque, qu’on retrouve chez d’authentiques militants d’extrême-droite mais européens cette fois, et pro-russes”

A priori, il n’y a guère de raison que si une version complotiste par un pro-russe est d’extrême droite, une autre version complotiste par un pro-Kiev ne le serait pas…

Donc délire + négationisme + complotisme = FEMEN ? Ah bon…

En tous cas, Eugenia en discute bien avec ses amis, Ukrainiens typiques j’imagine… (il y a un GROS truc avec les armes là-bas…)

Eugenia Evgenia Krayzman

 

À ce stade, une fois les nouvelles connues, on aurait pu penser qu’elle ferait amende honorable – mais non, car cette Femen “ose tout” et “ne change jamais d’avis”. Donc le 4 mai à 16, elle passe le fameuse photo en photo de profil, pour que tout le monde l’observe  bien :

Eugenia Evgenia Krayzman

Alors du coup on ne va pas s’arrêter en si bon chemin…

Comme elle raconte sa vie en public (ah, narcissisme quand tu nous tiens…), on apprend qu’elle est en couple avec Sasha :

Eugenia Evgenia Krayzman

Qui est là :

Eugenia Evgenia Krayzman

Sasha partage l’intérêt de sa fiancée pour Pravy Sektor – Secteur Droit :

Eugenia Evgenia Krayzman

Et elle en partage en tous  cas certaines analyses…

Secteur Droit diffuse ceci sur son compte :

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Sasha (bon, c’est moins détaillé…) diffuse ça :

Eugenia Evgenia Krayzman

N.B. : il ne faut pas trop s’étonner de ce genre de propos chez une lesbienne ukrainienne qui ne semble pas vomir Secteur Droit.

Dans le même registre, on en reparlera, les Galiciens banderistes se sont alliés avec les nazis en 1941, pour chasser les Soviétiques dans le but, pour eux, de créer un État ukrainien – il considéraient  les Russes comme des sous-hommes asiatiques. Mais, ça ne l’a pas fait du tout, car ces Galiciens étaient en fait eux-mêmes vu comme des sous-hommes slaves par Hitler qui s’est rapidement retourné vers eux… Comme quoi…

Secteur Droit – 27/04, 11h41 :

Pravy Sektor (Secteur Droit)

Sasha : 27/04 15h56 :

Eugenia Evgenia Krayzman

Parfois c’est plus simple, elle re-twitte elle aussi directement Secteur Droit :

Eugenia Evgenia Krayzman

Eugenia Evgenia Krayzman

Bien entendu, la plupart des posts sont plus… personnels :

Eugenia Evgenia Krayzman

Les posts qu’elle a laissés sur son mur :

Eugenia Evgenia Krayzman

No comment :

Eugenia Evgenia Krayzman

Sasha a par ailleurs 27 amis ! Dont ceux-ci :

Eugenia Evgenia Krayzman

Et puis Sasha a pris soin de bien préciser ses goûts :

Eugenia Evgenia Krayzman

Elle est donc une “fanatique” (foot ou politique – à vous de voir…), et aime bien les livres sur le nazisme…

Bon, c’est bien de se renseigner, mais enfin de là à rejoindre le mini-groupe dédié, de 88 personnes… (on peut atteindre ce fabuleux groupe en cliquant sur le mot dans la fiche de Sasha про национал-социализм)

Surtout que – comment dire ? -, je suis peut-être mauvaise langue, mais on ne dirait pas franchement des historiens préparant des thèses sur ce sujet… Non ?

Eugenia Evgenia Krayzman

Eugenia Evgenia Krayzman

En ouvrant un de ces profils par hasard, on tombe sur ça par exemple – la classe…

Eugenia Evgenia Krayzman

Enfin, bon… Fin du tour d’horizon…

On a donc un membre du groupe Secteur Droit, qui se retrouve à Odessa avec des gens de Secteur Droit, qui reprend les pires thèses complotistes de Secteur Droit, qui se dit banderiste – héros de Secteur Droit, qui veut foutre les russophones dehors, qui ne semble nullement peinée par la mort de 50 personnes dans le bâtiment devant lequel elle paradait et tire gloire de mettre ça en photo d’identité de sa page, et dont la copine raffole de littérature nazie, relaie les mêmes billets que Secteur Droit, et traine dans des groupes d’immondes néonazis.

Après comme le dirait Caroline Fourest, cela peut “dérouter une fois sorties de leur contexte ukrainien.” et qu’il faut “passer par toutes ces phases, de méfiance et d’incompréhension.

Et c’est peut-être vrai… Mais pour ma part, je ne vais pas passer plus de temps sur cette personne – il y a tant et tant d’humanistes formidables qui ne demandent aucun “décryptage”… Mais bon, peut-être qu’un nouveau livre EVGENIA pourrait éclairer le public – je ne suis pour ma part, je le rappelle, nullement journaliste…

Journalistes dont on attend d’ailleurs qu’ils présentent le plus objectivement possible les faits, pour que les lecteurs se fassent leur propre opinion – et non pas qu’ils fournissent de l’information déjà digérée…

P.S. À la fin de sa fiche, Eugenia indique :

Eugenia Evgenia Krayzman

Et je prouverai au MONDE qu’une femme est capable de tout!!!!!!”

À ce stade, on peut certainement considérer que c’est en effet prouvé…

Épilogue

On lit sur Femen France :

Eugenia Evgenia Krayzman

 “Halte à l’épidémie fasciste en Europe”

Et je réponds, OUI !!!!

Et commençons donc en Ukraine, en refusant de tolérer que le moindre néonazi n’ait sa place dans un gouvernement, car c’est là que certains sont au pouvoir – en ce moment même, avec les conséquences que l’on voit…  C’est autrement plus grave que ce que peuvent penser 3 Femens qui se courent après sous le regard complice des caméras.

P.S. : si après ça, vous vous servez encore de Facebook non pas seulement pour vous informer, mais pour y raconter votre vie (surtout si vous êtes néonazis -enfin, sauf en Ukraine, ou ça semble plutôt à la mode…), je ne peux plus rien pour vous… 🙂

P.P.S. : billet évidemment réalisé sans le moindre trucage, j’ai toutes les copies d’écran vu que mon petit doigt me dit que ces pages vont vite changer après la sortie de ce billet…

113 réponses à Caroline Fourest : “Les Femen ne sont pas nazies !” Bon, enquêtons alors…

Commentaires recommandés

Antoine Le 19 mai 2014 à 02h52

Franchement, Excellent travail de documentation. Toujours la pour les trads anglais si besoin.
Courage Oliver

  1. Antoine Le 19 mai 2014 à 02h52
    Afficher/Masquer

    Franchement, Excellent travail de documentation. Toujours la pour les trads anglais si besoin.
    Courage Oliver


    • Yann Le 19 mai 2014 à 22h03
      Afficher/Masquer

      “Je rappelle qu’Inna Shevchenko a obtenu l’asile en France le 9 avril 2013 alors qu’elle faisait l’objet d’une enquête criminelle par la police de son pays après avoir tronçonné une croix catholique lors d’une manifestation pour protester contre la condamnation des Pussy Riot. Cette action a soulevé de très vives protestations en Ukraine, la croix en question ayant été érigée en souvenir des millions de victimes des persécutions soviétiques du NKVD… (sources : Izvestia, Obozrevatel)”

      NKVD-> ancêtre du KGB : Donc nous avons là une “femen” qui tronçonne des monuments aux morts victimes des “barbus bolchevick à couteau entre les dents” du NKVD et qui serait maintenant à la solde des nazis de Pravy Secktor ? Curieux….

      La seule logique là dedans, c’est que Femen est juste un groupe de mercenaires de l’agit-prop à vendre au plus offrant.


  2. Houille Le 19 mai 2014 à 03h05
    Afficher/Masquer

    Bravo pour l’article et les recherches !

    Je me permets de vous transmettre ce liens en anglais (avec quelques liens intéressants à l’intérieur) qui met en relief plusieurs aspects de l’idéologie prôné par les diasporas “ukrainiennes” expatriées de longues dates et dont les résultats sont entre autres les intervenants de Hromadskoe tv:

    http://xipec.ya.ru/replies.xml?item_no=66

    Pour Hromadskoe tv, j’avais fait un article, assez débridé, mais peut-être avec des liens intéressants en complément du premier :

    http://quandcafaithouille.blogspot.fr/2014/04/ukraine-le-journalisme-independant-pour.html


    • Mickiewicz Le 19 mai 2014 à 15h15
      Afficher/Masquer

      Signe que la version officielle des évènements de février à Kiev ne satisfait plus la population allemande, cette émission de la ZDF où les Maidanistes en prennent pour leur grade. C’est sans doute un bon indicateur du fossé qui se creuse entre la politique de Merkel et une population qui, selon les derniers sondages, rejette aux deux tiers l’escalade des sanctions.
      Les sous-titres sont en anglais, pour l’instant.

      https://www.youtube.com/watch?v=iej-kuaN1Mg


  3. Guillaume81 Le 19 mai 2014 à 03h07
    Afficher/Masquer

    Le dossier est accablant… Que répondre à cela ?
    Bravo pour l’enquête.


  4. delesne Le 19 mai 2014 à 03h54
    Afficher/Masquer

    bravo et merci Olivier pour ce travail de non journalisme…. si c etait de l humour je dirais quenelle de 175…. mais restons serieux les faits sont tetus….Merci et merci encore pour ce travail


  5. Mijorln Le 19 mai 2014 à 04h08
    Afficher/Masquer

    Mouais…j’ai l’impression que, à force de répondre à ce type de personnes (fourest), le débat perd en qualité…oui c’est bien d’aller s’informer, se documenter, et c’est grisant de lui montrer qu’elle se plante, mais ne fait-on pas le jeu de ce systeme en répondant à ces gens ?
    En plus ils sont tellement vaniteux qu’ils ne reconnaitront jamais qu’ils ont eu tort. Au mieux ils ressentiront une certaine honte à s’être trompés, mais ils recommenceront sur un autre sujet. On est intelligent ou on l’est pas. Le problème avec ce systeme étant qu’il met des clowns à des postes clefs. Surtout à la télévision et dans la presse, où l’on a que des charlots en manque de confiance en eux même (ou qui ont trop confiance en eux).
    Enfin bref, je disais que le débat s’enlisait. Oui bah, il y a un parti nazi en ukraine et la france ne veut pas le reconnaitre. Et s’obstine à ne pas le reconnaitre. Que tirer de cela, sinon que nos élus ne nous écoutent pas et donc qu’il faut changer le systeme politique en le rendant moins technico-ploutocratique et plus démocratique…


    • Cooler Blaster Le 19 mai 2014 à 11h29
      Afficher/Masquer

      On ne peut que rejoindre votre point de vue, le fait de vouloir discréditer une tro… euh journaliste (lapsus) ne fait que jeter de l’huile sur le feu et a déjà tourner en une gué-guerre (voir en une croisade) personnelle pour Caroline mais Olivier est assez intelligent pour à la fois mettre en lumière les véritables liens entre un groupuscule féministe extrémiste et l’extrême droite ukrainien (et l’incompétence journalistique de certains même si cela était déjà assez évident) et l’environnement propagandiste nazi dans lequel l’Ukraine baigne en ce moment via son réseau social.

      Reste que la stratégie des néo-nazis ukrainiens de rallier l’Europe à leur cause est clairement passé via les femens puis les medias occidentaux. A toute protestation citoyenne se cache un plus grand dessein beaucoup plus politique qu’il n’y paraît.


      • Mijorln Le 19 mai 2014 à 16h16
        Afficher/Masquer

        Coolerblaster a dit : “Reste que la stratégie des néo-nazis ukrainiens de rallier l’Europe à leur cause est clairement passé via les femens puis les medias occidentaux. A toute protestation citoyenne se cache un plus grand dessein beaucoup plus politique qu’il n’y paraît.”

        Chatard a dit : “Mettre en exergue, dans ce blog, les contradictions, la mauvaise foi partisane d’une journaliste/essayiste, symbole de la bien-pensance, adoubée par la classe politique (elle est chevalier des arts et des lettres) est une œuvre de salubrité publique.

        Fourest est le symbole d’une pensée « progressiste » qui ne sait plus elle va. Cette fuite en avant intellectuelle commence à être instinctivement refusée par la majorité d’entre nous. En réponse à cette non adhésion silencieuse, la morale progressiste devient arrogante, autoritaire voir violente (harcèlement judiciaire, culpabilisation, ostracisme).

        Heureusement, d’autres intellectuels en ont tellement marre, qu’ils osent ouvrir la bouche (les nouveaux réac comme Houellebecq, Tillinac, Zemmour, Finkielkraut, Millet, Hervé Juvin, Murray… mais aussi des ‘réac de gauche’ comme Michéa, Lordon, Sapir, Clouscard…).

        Franchement ça fait du bien de lire ces auteurs. On se dit qu’on n’est pas tout seul au milieu des cons arrogants et ça évite aux gens de tomber dans des thèses simplistes comme la théorie du complot, la désignation de boucs émissaires qui ne sont que des réactions à des médias, des intellos et politiciens corrompus idéologiquement.”

        LesBarniques a dit : “La réponse s’adresse à nous d’abord, les lecteurs de ce blog. C’est nous qui voulons être éclairés. Aux bêtises et délits par omission de ces “journaleux”, il faut diffuser les faits et faire à leur place les recoupements.”

        Je n’ai jamais dit le contraire et suis complètement d’accord avec ce que vous dites. Ce dont j’avais peur en fait en procédant ainsi, en faisant le procès de ce journalisme contraints par des intérêts économiques d’une part (comme le montrait si bien le bouquin de chomsky “la fabrication du consentement” ou encore le documentaire “les nouveaux chiens de garde”) et constitué de personne voulant plus parader qu’enquêter d’autre part (je pense à gisbert, à l’autre du figaro là, je sais plus son nom…ami avec lagardère et sarkozy), procès qui à mon sens a déjà été largement fait, on perde de vues les enjeux fondamentaux, comme savoir pourquoi l’europe, à l’aide de partis immondes, cherche à “s’installer” en ukraine. Des raisons économiques (comme les contrats au sujet du gaz) avaient été soulevées ici même. Creusons un peu plus sur ce point. Pourquoi l’europe cherche du gaz ? Est ce que c’est à cause de notre consommation ? Ou est ce par pur stratégie économique ?


        • R.C. Le 19 mai 2014 à 17h14
          Afficher/Masquer

          @ Mijorln
          Il est clair que ce genre de personne recherche avec avidité le buzz. Il y a toujours le risque de perdre du temps à renforcer leur ego et nourrir leur trollisme insatiable

          Sauf que…

          Sauf que, au bout d’un moment quand le buzzz inutile laisse la place à de l’information vraie et factuelle, on change de registre.

          Et là, c’est comme les vampires (analogie à creuser sur le plan psychanalytique), ça n’aime pas du tout la lumière crue, surtout quand elle met en évidence les zones sordides…

          Conclusion : travail éminemment salutaire que ce billet qui permet de découvrir des informations inédites et qui permet d’asseoir des jugements sur autre chose que des impressions et des supputations.

          Les faits étant établis, comme dit tchoo, on peut laisser reposer la pâte. Mais il n’est pas inutile de surveiller du coin de l’œil ces adeptes patentées du mensonge qui se sont fait une spécialité des montages et des infos tordues et biaisées. Et quand on a une trappe d’accès direct à France Cult. et au Monde, ce n’est pas rien…


        • Cooler Blaster Le 19 mai 2014 à 17h49
          Afficher/Masquer

          Etant donné la situation, le gaz n’est pas la priorité de “l’Europe” (vu que la Russie va renégocier le contrat avec l’Europe en vu de sanctionner ce dernier). On est plus dans une stratégie de pression diplomatique, économique et militaire afin de faire trembler des acteurs potentiellement néfastes à la vision de mondialisation imposé par les USA à mon humble avis. Mais le “pourquoi maintenant” alors que toutes les populations (sauf les allemands) commencent à vraiment remettre en question l’Europe et que les USA sont “prêt” à signer le traité transatlantique, cela reste un mystère pour moi.

          Le supposé procès d’intention fait à CF n’en est pas un, ce n’est qu’un prétexte afin de seulement montrer tout le travail de fond qui n’a pas été réalisé par les journalistes et de mettre leurs prétendues objectivités journalistiques à l’épreuve. Ils ont certes une ligne éditoriale qui leur a été imposé mais cela n’empêche certainement pas certains journalistes de faire du beurre sur du sensationnel et de troller comme c’est pas permis.


          • Mijorln Le 19 mai 2014 à 18h57
            Afficher/Masquer

            “On est plus dans une stratégie de pression diplomatique, économique et militaire afin de faire trembler des acteurs potentiellement néfastes à la vision de mondialisation imposé par les USA à mon humble avis.”

            oui…la question c’est comment on fait, nous, concrètement, pour enrayer ça, dans la mesure où nos politiques restent dans leur tour, ne nous écoutent et ne écouteront jamais puisqu’ils sont aveuglés ou convaincus par cette vision mondialiste des états unis, qu’ils considèrent que le monde ne fonctionne que selon les préceptes de gens comme friedman, eux même influencés par la philosophie de Ayn Rand pronant l’individualisme et le culte de l’égo, philosophie et préceptes qui favorisent l’émergence des grands groupes industriels (ou lobbys), au détriment des valeurs de liberté, de démocratie, d’éducation etc.


          • Alain34 Le 19 mai 2014 à 20h30
            Afficher/Masquer

            ” “pourquoi maintenant” alors que toutes les populations (sauf les allemands) commencent à vraiment remettre en question l’Europe et que les USA sont “prêt” à signer le traité transatlantique” ?

            Probablement que dans les esprits tordus de ceux qui nous dirigent, rien de tel qu’un “ennemi” commun pour “unifier” les peuples d’Europe, avec bien sur les US en soutient… avec une bonne propagande, le grand méchant Vladimir n’a qu’a bien se tenir…


            • Cooler Blaster Le 19 mai 2014 à 23h55
              Afficher/Masquer

              Mmmh … Après avoir lu l’analyse “Sauver la paix” de Henri Hude (http://www.henrihude.fr/mes-reflexions/51-guerreetpaix/332-2014-05-12-20-56-57#addcomments), je serais d’avis de dire que les Etats-Unis cherchent principalement à s’imposer entre l’Europe et la Russie afin de réguler tout flux entre les deux continents. La stupidité Européenne a été de laisser les américains gérer cette affaire sans contrepartie et reste maintenant coincé dans un étau made in USA. Un moyen de pression stratégique pour que l’Europe signe le traité transatlantique et forcer les Russes et Chinois de passer exclusivement par eux, via les Etats-Unis d’Ukraine, pour leurs deals avec l’Europe.

              Ce n’est qu’une question de temps avant que de voir le résultat mais je n’arrive toujours pas à voir comment peut aboutir ce genre de stratégie en cas d’éclatement du bloc Européen.


    • chatard Le 19 mai 2014 à 12h50
      Afficher/Masquer

      Mijorin, suis pas tout à fait d’accord avec toi qd tu dis “a force de répondre à Fourest le débat perd en qualité”.

      Mettre en exergue, dans ce blog, les contradictions, la mauvaise foi partisane d’une journaliste/essayiste, symbole de la bien-pensance, adoubée par la classe politique (elle est chevalier des arts et des lettres) est une œuvre de salubrité publique.

      Fourest est le symbole d’une pensée « progressiste » qui ne sait plus elle va. Cette fuite en avant intellectuelle commence à être instinctivement refusée par la majorité d’entre nous. En réponse à cette non adhésion silencieuse, la morale progressiste devient arrogante, autoritaire voir violente (harcèlement judiciaire, culpabilisation, ostracisme).

      Heureusement, d’autres intellectuels en ont tellement marre, qu’ils osent ouvrir la bouche (les nouveaux réac comme Houellebecq, Tillinac, Zemmour, Finkielkraut, Millet, Hervé Juvin, Murray… mais aussi des ‘réac de gauche’ comme Michéa, Lordon, Sapir, Clouscard…).

      Franchement ça fait du bien de lire ces auteurs. On se dit qu’on n’est pas tout seul au milieu des cons arrogants et ça évite aux gens de tomber dans des thèses simplistes comme la théorie du complot, la désignation de boucs émissaires qui ne sont que des réactions à des médias, des intellos et politiciens corrompus idéologiquement.


    • LesBarniques Le 19 mai 2014 à 13h18
      Afficher/Masquer

      La réponse s’adresse à nous d’abord, les lecteurs de ce blog. C’est nous qui voulons être éclairés. Aux bêtises et délits par omission de ces “journaleux”, il faut diffuser les faits et faire à leur place les recoupements. C’est évident qu’il est peine perdue de tenter de les amener à changer d’attitude.


  6. Charles Michael Le 19 mai 2014 à 05h37
    Afficher/Masquer

    Impressionnante recherche, bravo

    perso, je n’ai jamais réussi à “placer” les femen et la question “pourquoi des Ukrainiennes ?” me revenait sans cesse.

    autre sujet, mais… dans Der Spiegel (english) une biographie bien docummentée de Yulia Timoschenko, 3 pages sur une vie “exemplaire”


    • Spipou Le 19 mai 2014 à 06h00
      Afficher/Masquer

      Vous auriez le lien, s’il vous plait ?


      • Charles Michael Le 19 mai 2014 à 08h49
        Afficher/Masquer

        J’ai su mais je ne sais plus mettre un lien; honte à moi !

        en Der Spiegel Internationnal su google vous tomberez dessus, en anglais, c’est le seul site llemand que j’ai trouvé.

        Il y a en fait 3 articles un long et détaillé sur Timshenko de ses début à aujourd’hui un autre sur plus court sur les “sanctions” et un 3éme sur la Bulgarie et ses problèmes de gaz (j’ai été en Bulgarie par la route et je dois dire que l’UE n’a pas l’air d’avoir trop performé.

        ci-dessous, en anglais un commentaire sur le 2ème article, interessant parcequ’il renvoie à d’autres articles et fait une citation de Putin sur l’Europe.
        les commentaires désapprouvent à 90 % le role des USA, de l’Otan et de l’UE, savoir si c’est manipulé ?

        Comment on Der Spiegel 12 05

        4. Manufactured crisis
        beestyng 05/12/2014
        Partially to stop what Putin offered in 2010 and the US doesn’t want for fear of losing its hegemony. Seems that Merkel was indeed doing Obama’s bidding – and not working in the best interest of her country or the European Union: “Writing in German daily Sueddeutsche Zeitung on Thursday (25 November), Mr Putin argued that more integration between Russia and the EU and even a “common contintental market” would allow them to overcome the effects of the crisis and prevent a new one from emerging. “We should be frank about it: The global economic crisis has revealed both Russia and the EU to be economically very vulnerable,” Mr Putin wrote. Russia is still too dependent on its oil and gas exports, he argued, while the EU has lost its competitive edge in the world through its de-industrialisation policy. A “harmonious economic community stretching from Lisbon to Vladivostok” would imply strategic alliances in key industries, such as shipbuilding, car manufacturing, space exploration and the pharmaceutical industry. “In my view, we need to address the question as to how we can trigger a new wave of industrialisation across the European continent,” he wrote. (EUobserver, 26.11.10)


        • Spipou Le 19 mai 2014 à 10h11
          Afficher/Masquer

          Ok, merci ! Ce n’est pas grave, vous avez raison, je devrais trouver facilement avec Google.

          Merci en tout cas pour l’info. 🙂


  7. Lamonette Le 19 mai 2014 à 06h40
    Afficher/Masquer

    Je crois être , pour le moment, la seule femme, à pouvoir réagir.

    Quelle poilade !

    Et merci pour les hommes, c’est tjs sympa, au petit matin de pouvoir regarder celles qui se donnent en spectacle.

    Plus sérieusement, il est certain que l’avis sur la crise ukrainienne donné par Madame FOUREST se devait, pour une transparence minimale à laquelle l’obligent ses devoirs de journalistes, de rappeler ce lien particulier.

    Le médiateur n’a pas paru sensible à ce minimum de précaution non plus….

    Surprenant, n’est-il pas?


    • Spipou Le 19 mai 2014 à 10h17
      Afficher/Masquer

      J’ai trouvé le médiateur extrêmement indulgent… Complaisant… Je me demande bien à quoi sert un médiateur ?


      • chatard Le 19 mai 2014 à 11h59
        Afficher/Masquer

        Ca sert à donner l’illusion d’un semblant de débat. En fait c’est du spectacle.


      • Kiwixar Le 19 mai 2014 à 12h18
        Afficher/Masquer

        Médiateur : n.m. du latin medius. Doigt du milieu, aussi appelé “majeur”. 🙂


      • Spipou Le 19 mai 2014 à 14h23
        Afficher/Masquer

        Merci pour vos réponses. Je vois que vous êtes moins naïfs que moi ! 😉


  8. PA.Québec Le 19 mai 2014 à 06h50
    Afficher/Masquer

    (Vk a une interface en français. Peut-être l’utiliser au besoin et si possible pour de futures captures d’écran?)


  9. Vallois Le 19 mai 2014 à 08h20
    Afficher/Masquer

    Bravo une fois de plus, la concurrence est rude pour l’information. Vous avez une puissance documentaire que les mondains de la presse traditionnelle ne peuvent avoir faute de travail personnel ou de remise en question : pourquoi chercher quelque chose qui remettrait en cause les croyances ou la rente ?

    En relisant Tartuffe de Molière, j’ai de suite mis en relation, le parti dévôt du XVIIème siècle et les bien-pensants de l’époque actuel journalistes inclus…


  10. Pierre Bourdon Le 19 mai 2014 à 09h01
    Afficher/Masquer

    Les vrais journalistes n’ont pas nécessairement de cartes de compétences et se retrouvent bien souvent dans les blogs comme le votre. Bravo ! Monsieur Berrruyer


  11. Balthazar Le 19 mai 2014 à 09h38
    Afficher/Masquer

    Merci à vous pour ce travail de fourmi.
    Je n’ai jamais eu aucune affinité pour ce mouvement Femen. Qui cela intéresserait si le journaliste rapportant leurs “hauts faits” floutait leurs seins lors de la traditionnelle photo op ?
    Je n’étais pas au courant au sujet de la croix, du ramadan etc… Mais cela ne fait que me conforter dans mon sentiment que la presse française se fourvoie toujours autant à relayer les grandes opérations “antifa” de ces ukrainiennes.


  12. Surya Le 19 mai 2014 à 09h44
    Afficher/Masquer

    Elle ne serait pas l’auteur d’un bouquin sur la fondatrice des femen ainsi que la coréalisatrice d’un documentaire (“Nos seins, nos armes !”) sur le sujet des fois ?


  13. franckmilan Le 19 mai 2014 à 09h53
    Afficher/Masquer

    courage olivier !! dis toi que la quasi totalité des français n’écoute ni la presse et ni cette personne …attention donc à ne pas te laisser épuiser par des polémiques stériles : tu es seul ( même si on est là 🙂 ) et eux peuvent t’envoyer des bouffons et des bouffonnes à volonté …histoire de t’user et de te faire perdre ton temps…!!! courage !!


  14. araok Le 19 mai 2014 à 10h06
    Afficher/Masquer

    Cher Olivier
    Une chose me tracasse: seriez-vous un autre Bourbaki (nom d’un soi-disant mathématicien qui, en fait, était un groupe de mathématiciens français)?
    J’ai du mal à croire qu’un homme seul (même aidé ponctuellement) puisse accomplir, jour après jour, ce travail remarquable mais qui demande une somme de travail énorme.
    Pouvez-vous m’éclairer, je ne voudrais pas découvrir, un jour, une organisation militante derrière un nom et un visage sympathique? Mais comment pouvez-vous me rassurer?


    • Surya Le 19 mai 2014 à 10h16
      Afficher/Masquer

      “Blog d’Olivier Berruyer (mais pas que !)”


    • Vallois Le 19 mai 2014 à 11h58
      Afficher/Masquer

      Petite digression : Altruisme qui surprends toujours à force de ne souligner que les mauvaises tendances des hommes… La philosophie de Hobbes, et tous ces rationalistes (même économistes) successeurs voient dans l’homme, un être calculateur, égoiste, violent.

      Cette pensée politique voit cet homme dans le peuple et pour contrer cet état “de nature”, un pouvoir fort et absolu doit assurer la paix et la sécurité au sein de la société.

      Je pense comme d’habitude le cerveau frontal habille avec des explications rationnelles des choses peu avouables. ET que ce sont les individus égoistes qui par miroir voit le monde à travers le prisme déformant de leurs réalités.


  15. moderato si cantabile Le 19 mai 2014 à 10h07
    Afficher/Masquer

    Travail impressionnant par sa documentation.
    J’ai retenu de ce que cette joyeuse FEMEN raconte sur le drame d’Odessa, entre autres, ceci :

    “Quand l’incendie s’est transformé en un grand incendie, les Odessites ont commencé à sauver les débiles de Poutine”

    “les Odessites”, pour bien marquer que ce n’était pas les “Kiévans”, ceux qui leur avaient mis le feu, qui s’en sont chargé.
    Ça contredit un peu ce que disait Caroline Fourest sur les “gentils hooligans” qui pris de remord après avoir fait une “connerie” auraient sauvé leurs victimes.

    Sinon, il y a un “silence de plomb” dans les journaux sur l’Uhraine. Est-ce aussi parce des journalistes auraient de problèmes de conscience à continuer à mentir face à tant de preuves et d’évidences ?
    Si c’est le cas, Olivier Berruyer y est pour quelque chose.


    • moderato si cantabile Le 19 mai 2014 à 16h48
      Afficher/Masquer

      cueilli dans la presse (officielle) roumaine du jour.
      Des commentaires concernant un article qui relate une “blague provocatrice” de Rogozine (vice-premier ministre russe) : il s’auto-invite à Bucarest le 31 août, pour célébrer la libération de la Roumanie des fascistes, par les russes :

      1. Getwulf la 19 mai, 16:08 a dit:

      Du temps des “fascistes, la Roumanie étaient un bijou et de point de vue économique meilleure que la Suède. ..donc la “libération” a été un désastre pour les Roumains. De toute manière le gouvernement fasciste était plus légal que le gouvernement communiste. Il faut comprendre que c’est les communistes qui nous occupé et ésclavagisé et non pas les “fascistes” (19 personne approuvent, 2 désapprouvent )

      2.SLC la 19 mai, 14:54 a dit:

      Fascistes étaient uniquement les italiens, mais un russe primitif, comme les 100 millions parmi les 140 millions qu’ils sont, ne peut pas le savoir. Les Allemands étaient nazis, les Roumains légionnaires etc. etc. Pour ce qui est de “fascistes” roumains ils étaient 10 fois plus évolués et préférables aux russes. Nous n’avons donc rien à fêter, peut être seulement à commémorer: les crimes, les viols, les vols et faits de banditisme des russes. (35 personnes approuvent, 3 désapprouvent)

      Ce journal a un modérateur mais il n’a pas jugé bon de modérer ces messages et il y en a d’autres. Ça se passe chez nous, dans l’UE, la russophobie peut mener très loin.

      http://www.evz.ro/dmitri-rogozin-se-autoinvita-la-bucuresti-in-31-august.html


      • Ratchadamri Le 19 mai 2014 à 22h33
        Afficher/Masquer

        Le village de ma grande mère prêt de Kherson a ete occupé par les allemands et par les roumains. Et d’après ses dires les roumains se distingaient par un cruauté toute particulière et s’adonnaient régulièrement aux tortures juste par sadisme ou pour estorquer aux vilageois le peu de nourriture qu’il leur restaient. L’armée régulière allemande se tenait plus correctement.


  16. Dreian Le 19 mai 2014 à 10h12
    Afficher/Masquer

    HS: est il possible d envoyer un Troll d Or a ce Monsieur pour l ensemble de son oeuvre sur lemonde.fr…

    http://www.lemonde.fr/jean_louis_piel/


  17. Eg.O.bsolète Le 19 mai 2014 à 10h41
    Afficher/Masquer

    “Ce n’est pas parce que le droit international n’est pas respecté par les américains qu’il faudrait qu’il ne le soit pas non plus par les russes” – Bernard Guetta (France Inter – Interactiv 19 mai)

    La bien pensance atlantiste dans tous ses états ce matin sur France Inter. Parfois je me demande s’ils s’entendent parler. C’est tellement gros que cela prêterait à sourire si les conséquences de ces prises de position n’avaient pas des conséquences graves.

    Quand je les entends s’exciter sur un cerveau considéré comme malade je me dis qu’ils commencent à desservir leur cause tant on les sent prisonnier de la vision binaire qu’ils essayent d’imposer à tous.

    En matière de conformisme, parce qu’il est question de cela quand il est question de propagande, se reporter à l’expérience de Asch, ou comment par conformisme on est prêt à dire n’importe quoi.

    Expérience de Asch
    https://www.youtube.com/watch?v=7AyM2PH3_Qk


  18. chatard Le 19 mai 2014 à 10h59
    Afficher/Masquer

    Les Femen, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît :
    “Honte aux fascistes ukrainiens !” déclare la Femen INNA dans le Huffington Post le 30 avril 2014. http://www.huffingtonpost.fr/inna-schevchenko/fascisme-revolution-ukraine_b_5230479.html

    Encore bel exemple de double pensée dans laquelle nous baignons. Et dire que j’ai du lécher le cul d’une femen en collant un timbre à l’effigie d’INNA sur ma déclaration d’impôt. Je ne suis ni homophobes, extrémistes, fascistes, pourtant je dois me justifier sans cesse de ce que je ne suis pas! J’ai le sentiment d’être en exil dans mon propre pays dominé par la connerie crasse, le cynisme des politiques, les intellectuels fausseurs, la bien pensance de la presse, l’absence d’esprit critique et de bon sens, liste non exhaustive.

    Doublepensée: concept inventé par George Orwell dans son roman “1984”, indiquant une capacité à accepter simultanément deux points de vue opposés et ainsi mettre en veilleuse tout esprit critique.
    C’est aussi une rupture avec le « principe de non-contradiction », sur lequel repose toute la science démontrable.


  19. Olposoch Le 19 mai 2014 à 11h07
    Afficher/Masquer

    Le WTF est quand même total…

    – des journalistes ou chroniqueurs du service public peuvent avancer exactement ce qu’il veulent, préjugés, vérités, mensonges, revanches personnelles sans rien en face, ni point de vue alter ni contradiction…(Fourest/Guetta/Finkelkraut/Clark et autres…) pour eux c’est open bar avec garantie de l’emploi et points retraite…

    – des chevaliers de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, formule n’incluant pas l’islamophobie, et qui donc ont “quelques réserves” face à cette religion en particulier…

    – Le service public peut faire campagne par chroniqueurs interposés pour le démantèlement du…service public (…les -autres- services publics…) et la baisse des bas salaires du privé combinée à la réduction d’impôt des “créateurs de richesse”…(dans toutes les chroniques et émissions dites économiques sans exception notable)

    – des femmes fières de leur corps réussissent à se faire connaître et à attirer les journalistes (mâles) en montrant leurs seins (vieille recette sur les plages de Cannes), et prétendent faire avancer la cause du féminisme… Quel bilan de leurs actions en rapport avec les causes défendues?? Si on est petite, un peu enrobée, et affublée d’une énorme poitrine, ou d’une “ethnie” différente, peut-on participer aux actions ou bien est-ce réservé aux filles acceptables pour le 20h…?

    – Une campagne sur les élections pour un parlement européen, ou le président non élu informe que les décisions ne se prennent pas là, et ou il nous est dit que si l’Europe échoue, c’est parce qu’il n’y a pas assez d’Europe…

    – un trader, un escroc cynique et accroc, mobilise l’attention pendant que les parrains qui l’employaient commandent une troisième bouteille de cet excellent bordeaux au Fouquet’s…(“on the house”).

    – le FN qui vient dénoncer sur le service public les néo-nazis… en Ukraine!!!! et tout le monde baisse les yeux… (d’autres comme Fourest jubilent en se voyant offrir ses futurs arguments imparables et amalgames faciles… vraiment Caroline remercie Marine).

    – un sondage qui montre que les partisans de l’UMP sont les plus extrémistes, en matière de racisme, de moi-d’abord, comparés aux électeurs du FN, qui pour certains d’entre eux on encore quelque préoccupation dite “sociale”…(précision: je vomis les deux…).

    – etc…etc…


  20. Lamonette Le 19 mai 2014 à 11h24
    Afficher/Masquer

    Certes, certes, les chiens aboient et la caravane passe….

    Ceci étant, il est tjs assez pénible de se faire aboyer dessus.

    A mon sens, voici “la” réponse.

    Monsieur BERRUYER n’ira pas au- delà.


  21. FreeBee Le 19 mai 2014 à 11h31
    Afficher/Masquer

    Allons, mme Fourest, soyez reconnaissante à Olivier. Aujourd’hui, vous avez une chance d’apprendre le métier de journaliste. Il vaut mieux tard que jamais.
    Olivier, encore une fois, BRAVISSIMO !!!


  22. barre-de-rire Le 19 mai 2014 à 11h57
    Afficher/Masquer

    ukraine, europe, QE usa, QE europe potentiel !?, nationalisme pour 19% de la planète d’un coup ( élection inde ) euro septique et 25 mai… traité russo-chinois le 20…

    bon, on voit que ca bouge, si on pouvait commencer à non pas spéculer sur des dates fantaisistes mais à construire un calendrier potentiel pour savoir à quel moment on commence à stocker le riz et l’eau ca serait sympa, car si du jour au lendemain sans prévenir la CB de ma femme est refusée pour lui acheter ses clopes je vais passer une journée en enfer à la John McLane et je pèse mes mots ^^


  23. Cooler Blaster Le 19 mai 2014 à 11h58
    Afficher/Masquer

    Les faits mises en avant dans votre commentaire sont à prendre comme des faits mais pas comme des évidences. Contrairement à de simples détails en réponse à une fouresterie (contraction entre une personne et ses idées quelques fois provocatrices), je pense que l’écriture de cet article avait un but de montrer une vérité à partir de preuves évidentes plutôt que de montrer une “vérité évidente” à base de faits.


  24. obermeyer Le 19 mai 2014 à 12h16
    Afficher/Masquer

    A propos de nazisme, je pense qu’on n’a pas encore assez relayé sur ce site le fait que Poutine demande depuis des années à l’ONU une résolution condamnant le nazisme et son apologie ( peut être une traduction de la demande de l’ambassadeur russe à l’ONU ? ) ; et que cette résolution a été refusée par les USA et d’autres pays européens ( liste complète des votes ? ). On peut comprendre que les américains, n’ayant pas souffert du nazisme sur leur sol et les utilisant à des fins géostratégiques refusent cette résolution ( real politique ), mais pourquoi les européens ??? Le nouvel ordre mondial serait il a ce point avancé ?


    • LEFEVRE Le 19 mai 2014 à 13h32
      Afficher/Masquer

      Raison invoquée par les Américains pour ne pas signer ce texte : la liberté d’expression…


      • Charles Michael Le 19 mai 2014 à 16h09
        Afficher/Masquer

        Bonjour,

        Bonne question, à part en Afrique de l’Ouest où est donc passé la France ? dans la poche d’Obama ?

        ci-dessous, la traduction d’un commentaire paru le 12 Mai dans Der Spiegel à propos des sanctions:
        Ecrivant dans le quotidien Sueddeutsche Zeitung le Jeudi (25 November), Mr Poutin a argumenté que plus d’integration entre la Russie et l’UE, et même un « marché commun continental » permettrait de surmonter les effets de la crise et empécher une autre d’émerger : « Nous devrions être lucides sur ceci : la crise économique a révélé pour la Russie et l’UE leur grande vulnérabilité économique . La Russie dépend toujours trop de ses exportations de gaz et d pétrole, pendant que l’UE par sa politique de désindustrialisation a perdu sa compétitivité dans le monde. Une communauté harmonieuse s’étendant de Lisbonne à Vladivostock impliquerait des alliances stratégiques dans les industries clé comme la construction navale, automobile, exploration spatiale et l’industrie pharmaceutique a écrit Mr. Poutin : dans ma vision, nous avons besoin de répondre à la question de comment déclencher une nouvelle vague de réindustrialisassions à travers le continent européen.
        (paru dans EUobserver, le 26 11 2010)

        je ne sais si cette attitude de Poutine est toujours valide après la belle maneuvre US-UE et le lamentable suivisme européen.
        et pourtant l’Allemagne fait juste ça, à petits pas. Bon, la France vend ses Mistrals.
        aucune vision, aucune stratégie.


      • perceval78 Le 19 mai 2014 à 16h30
        Afficher/Masquer

        Des faits simplement : le ministre des affaires étrangères Du 18 mai 2007 au 13 novembre 2010 sous les gouvernements Fillon 1 et 2 , lorsque cette résolution passe à l’ONU , était Bernard Kouchner .

        Le même qui a soutenu Sarkozy pour l’intervention en Lybie

        le même qui soutient Fabius pour la syrie
        http://www.youtube.com/watch?v=tjezYOKzYxo

        le même qui soutient BHL à kiev ce week end

        http://www.globalresearch.ca/in-the-service-of-imperialism-right-wing-intellectuals-gather-in-kiev/5382512
        Bernard Kouchner will, inevitably, be present. Associated many decades ago with Doctors without Borders [Médecins Sans Frontières],
        Kouchner broke with this organization over tactical issues, and formed Doctors of the World [Médecins du Monde] to advocate a more robust program
        of “humanitarian interventionism.” This platform, as Hobson would have foreseen, sanctioned innumerable pretexts for military intervention in one or
        another country. Kouchner promoted the intervention in the Balkans. He eventually became foreign minister in the government of French President Sarkozy.
        In 2011, after having left the cabinet, he supported Sarkozy’s attack on Libya, as well as the French invasion of the Ivory Coast. This political reactionary
        and defender of the French capitalist state will participate in a panel discussion of the question: “Does Europe Need [a] Ukrainian revolution?

        http://www.newrepublic.com/article/117784/livestream-ukraine-thinking-together-conference


        • Charles Michael Le 19 mai 2014 à 19h04
          Afficher/Masquer

          J’ai vu ça de très près, dans un pays d’Asie.

          le triste BK a aussi été le “gauleiter” de l’UE au Kosovo

          et a approuvé (et continue) la croissade de Bush e Cheney en Irak

          inoubliable quand il a parlé des Yogurt (au lieu d’Ouygurs) je me souviens de ses paroles: “… il ne faut pas oublier que les yogurt sont des musulmans.. mdérés certes… mais des musulmans “


    • perceval78 Le 19 mai 2014 à 15h57
      Afficher/Masquer

      L’ONU passe en décembre 2009 une résolution interdisant la glorification du Nazisme
      et les Etats Unis votent non , pourquoi ? Tel fut la question posée
      à Philip_J._Crowley porte parole du département d’état à un point presse
      le 05 03 2010 . Le porte parole éluda en répondant qu’il ne connaissait pas le dossier .

      La même question est posée ici dans un article interessant datant du 25 jan 2010
      http://rockcreekfreepress.tumblr.com/post/353482355/us-sole-opponent-of-un-anti-nazi-resolution

      resolution 64/147 18 dec 2009 : http://www.un.org/en/ga/search/view_doc.asp?symbol=A/RES/64/147&Lang=F
      Détail du vote : art 42.
      Voting Summary: Oui: 127, Non: 1, Abstentions: 54, Ne votent pas: 10, Total voting membership: 192
      Allons plus en détail : les USA votent NON ,les alliés des USA (pauvre FRANCE) s’abstiennent , Israel émet une objection mais vote OUI

      Détail des votes : http://unbisnet.un.org:8080/ipac20/ipac.jsp?session=139995EL3U921.16546&profile=voting&uri=full=3100023~!912645~!41&ri=7&aspect=power&menu=search&source=~!horizon
      PV de la résolution A/64/PV.65 cf page 8 : http://www.un.org/en/ga/search/view_doc.asp?symbol=A/64/PV.65&Lang=F


  25. Learningfish Le 19 mai 2014 à 12h19
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce travail fort intéressant même s’il donne fortement la nausée devant un tel étalage de violence, de connerie, et d’inhumanité. Disons que ce n’est pas parce-qu’une ou deux FEMEN ont des sympathies nationalistes ukrainiennes et des liens avec des organisations violentes qu’on peut en déduire que tout le mouvement serait “nazi”. Néanmoins il est clair que cela ruine complètement leur mascarade anti-fasciste en France. En effet comme le dit Olivier elles devraient commencer par l’Ukraine.


  26. moderato si cantabile Le 19 mai 2014 à 12h49
    Afficher/Masquer

    A côté du sujet mais toujours concernant la crise ukrainienne. La répression des “terroristes” continue dans l’Est de l’Ukraine, pendant qu’un simulacre d’élections se prépare.
    De ce que j’ai pu lire sur le web, et sur ce site aussi, l’armée régulière a refusé en sa grande majorité de tirer sur des civils, de participer à ce début de guerre civile.
    Ce qui a poussé le gouvernement de Kiev à confier la “tâche” aux extrémistes du Pravy Sector et de Svoboda, avec la création de la “Garde Nationale”.
    Du coup je me suis rappelé que dans les années ’30, une telle “formation” a existé en Roumanie, une formation fasciste, créée par un instit d’origine polonaise et qui a porté divers noms dont “La Garde de Fer”

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Garde_de_fer

    Il ne faut pas se voiler les yeux, surtout en UE, car voilà une petite vidéo (postée en 2011) concernant ce mouvement nazi. Les commentateurs sont ravis. En Roumanie, pays membre de l’UE, le nazisme existe toujours…il attend son heure. Et jusqu’à récemment la presse était très complaisante, il y avait beaucoup d’articles sur Hitler, non pas pour condamner le nazisme, mais pour donner des “petits détails” moins connus, sur sa vie.

    a http://www.youtube.com/watch?v=YXKtXBs1FcU


  27. Babbelghem Le 19 mai 2014 à 12h53
    Afficher/Masquer

    Un article tout simplement excellent.


  28. spqr Le 19 mai 2014 à 13h02
    Afficher/Masquer

    Ce lundi 19 mai, les journalistes s'”inquiètent” de savoir si les “pro-russes” permettront aux élections du 25 de se dérouler “démocratiquement” et s'”alarment” quelques minutes après face à la montée du parti “néonazi” en Grèce.

    La double-pensée qui nourrit le double-discours a quelque chose de fascinant.


    • ig Le 19 mai 2014 à 17h33
      Afficher/Masquer

      Surtout qu’ainsi ils passent sous silence le score de Tsipras ( équivalent front de gauche) à Athènes et dans l’Attique d’environ 25%.
      Une personne sur quatre, quand même! et premier arrivé, donc au second tour, donc déplaçant les citoyens aux urnes, le même jour que les européennes, donc citoyens votant Tsipras votant aux européennes….ce qu’ils voulaient éviter à tout prix.
      Je n’ai pas regardé à cette heure, mais ce matin le seul media à en parler ( un peu…) était La Tribune.

      Je ne sait pas ce qui va se passer le 26 mars après les européennes, mais ça risque de tanguer grave. D’autant que les partis d’extrême droite vont être, aussi, bien présents.


  29. Thomas Le 19 mai 2014 à 13h10
    Afficher/Masquer

    Chapeau pour l’exposé des faits, en espérant que mon commentaire ne sera pas censuré ce coup-ci…

    Étant pro-russe je pense pouvoir relayer votre travail sans passer pour un poutinolâtre…

    PAX +.


  30. David R Le 19 mai 2014 à 13h20
    Afficher/Masquer

    Juste un grand MERCI pour que les journalistes voient que les rangs de ceux qui soutiennent votre action ne cesse de grossir. Ma maman de 75 ans qui a toujours été une personne consciente et intéréssé par le monde dans lequel elle vie me fend le coeur quand elle me dit qu’elle aimerais pouvoir être informé. Elle n’utilise pas Internet et n’est pas assez stupide pour ne pas comprendre que les journalistes Français, pour la quasi totalité, racontent désormais n’importe quoi.

    Les journalistes Français qui ne sont maintenant plus payé que pour faire de la propagande atlantiste prennent en otage les consciences, empêche l’information de circuler. Outre le fait qu’ils sont en train de détruire leur profession, ils soutiennent la politique du dictat antlantiste dans les intérets US et contre les intérets Européens, ils ont une responsabilité politique extraordinaire. On se demande s’ils n’ont plus aucune éthique ou s’ils sont stupide, en tout cas ils ne font plus leur métier ça c’est une certitude.


  31. LesBarniques Le 19 mai 2014 à 13h36
    Afficher/Masquer

    Le petit rire narquois et constant de cette Veronika, lors du débat à Arrêt sur images, l’avait à mes yeux, totalement décrédibilisée. Intuition de ma part ? Maintenant, je comprends qu’il était comme la pointe du iceberg et que, ce qui se cachait dessous n’était pas très joli. Merci Olivier. Maintenant, ces petits rires de journaleux, je les prendrai au sérieux.


  32. step Le 19 mai 2014 à 13h58
    Afficher/Masquer

    Donc les femens ne sont pas un groupuscule nazi en tant que tel, mais une de ses figures de proue en Ukraine elle, l’est (au minimum). (pour le résumé en 2 lignes).


  33. tchoo Le 19 mai 2014 à 14h06
    Afficher/Masquer

    contrairement à Mijorln je ne pense pas que c’est perdre sont temps que de mettre en lumière les errements de certaines dans cette affaire des Femens.
    Voila un mouvement qui pouvait ^paraitre sympathique même si la forme est discutable, encore que dans les pays dont il est issue, cette façon de faire pouvait paraitre nécessaire, mais dont l’éclairage donné par Olivier est plus que salutaire.
    Ceci étant fait, les faits étant établis, il ne sera pas nécessaire d’y revenir, sauf si des menteurs patentés resservent encore et toujours les mêmes faussetés.


  34. nada Le 19 mai 2014 à 14h23
    Afficher/Masquer

    Félicitation Olivier,
    Les hommes honnêtes doivent reconquérir l’espace perdu.


  35. Jean Le 19 mai 2014 à 14h25
    Afficher/Masquer

    Félicitation pour cette enquête sans avoir ni la carte de journaliste, ni le temps de travail et ni le salaire qui va avec !

    Un très bon documentaire qui rejoint ce qui se passe en Ukraine maintenant où les USA et l’Europe soutiennent des dictateurs fa… néona… au nom de la “démocratie” et du monde “libre” (svobo…) :
    Documentaire sur l’Indonésie où les plus grandes marques font travailler des ouvrières pendant 36 heures d’affilées (avec une seule pause) et pour un salaire de seulement 22 euros par mois.
    A l’époque de la guerre froide, les USA ont clairement soutenus la dictature et le génocide qu’elle a entraînée.
    Qui en tire profit ?
    Les multinationales d’origine américaine.
    Mais ni les peuples occidentaux dont les emplois sont délocalisés là bas et qui payent très cher des produits qui ne coûtent presque rien à fabriquer.
    Ni les peuple de là bas qui sont exploités sous une forme d’esclavage légal.
    https://www.youtube.com/watch?v=JPGmBbMiqys&t=31m24s


    • Olposoch Le 19 mai 2014 à 17h51
      Afficher/Masquer

      Précision —> on peut avoir une carte de presse et être payé en dessous de ce qui est considéré comme le seuil de pauvreté…
      La carte de presse est délivrée si l’essentiel de vos revenus provient d’une compagnie identifiée comme organe de presse.


  36. Incognitototo Le 19 mai 2014 à 14h46
    Afficher/Masquer

    Sans minimiser ce travail d’enquête, nécessaire et intéressant, je me demande quel est l’utilité de se fatiguer à mettre l’accent et de débusquer 3 “brebis galeuses” dans un mouvement, ainsi que de pointer des actions qu’on ne peut que réprouver… puisqu’en plus, on pourrait trouver dans quasiment tous les mouvements et partis des individus avec des positionnements, des actes ou des passés douteux…

    De plus, comme dans tous les mouvements “transversaux” (plus sujets que d’autres aux “grands écarts”, comme les écologistes ou les “libéraux”, par exemple), et de plus éparpillés géographiquement, ces “féministes” abritent toutes les sensibilités politiques et on serait bien en peine d’y trouver une ligne officielle et/ou un bureau central susceptible de décider de ce qui est bien ou mal pour tous… et même d’exclure une militante pour acte non conforme à la “ligne”…
    Elles me font penser au début du FHAR des années 70 qui n’a pas résisté très longtemps à ses contradictions internes qui se sont soldées par des scissions et une dissolution… donc, à mon humble avis, pas de quoi en faire un “fromage”. Le temps se chargera de leur rappeler qu’on ne peut pas accepter tout et n’importe quoi, sous peine d’éclatement.

    Cela dit, oui, ça n’empêche pas de rester vigilant sur les mythes véhiculés par les médias ou certains “journalistes”, pour des faits qui en valent la peine… et là, y a vraiment du boulot que ce site fait parfaitement bien ; même si j’ai du mal parfois à suivre avec jusqu’à 8 articles par jour… 😉


    • PA.Québec Le 19 mai 2014 à 15h10
      Afficher/Masquer

      Je suis assez d’accord avec cela. Il y a sans doute une certaine russophobie (ou une russophobie certaine) qui poussent ces caricatures de féministes ukrainiennes à l’extrémisme dès qu’il s’agit de la défense de l’Ukraine occidentale.

      Une fois en Occident, elles deviennent d’un conformisme bobo parfait.

      Fourest vous dira sans doute que les cas que vous identifiez sont des exceptions en rien représentatives du combat que les Fémen mènent, etc.


      • Ratchadamri Le 19 mai 2014 à 17h34
        Afficher/Masquer

        Moi j’ai une théorie à ce sujet : les contestations anti-poutine, et maintenant aussi russophobes sont devenu un business-model pour certains. Si une personne fait assez de bruit pour attirer l’attention sur soi (faire un buzz dans le langage des télé-réalités) et au passage couper 2-3 croix orthodoxes ou profaner une église, cela peut l’emmener sur les plateaux télé européens, apporter un passport européen, un statut confortable d’un réfugié politique, donner une possibilité d’écrire un livre etc. Il y a des consommateurs pour ce genre de comportement, et aussi les gens prêts à payer pour encore plus de bruit. Pourquoi cette passionaria Inna Shevchenko ne rentre pas dans son pays devenu démocratique ? Ces détracteurs ont été vaincus, elle ne craint plus rien 🙂


        • Serge Palestine Le 19 mai 2014 à 21h39
          Afficher/Masquer

          là; vous insultez la véritable passionaria Dolorès Ibarruri,qui elle avait un auditoire de dizaines de milliers d’espagnols(es) anti-franquistes!!!


          • Ratchadamri Le 19 mai 2014 à 22h46
            Afficher/Masquer

            Je ne vois pas le lien. En Russie il y a une vrai mode pour la mise en scène “contestataire”, qui est beaucoup plus proche du personal branding que du vrai engagement. Généralement l’idéologie de ces personnes est un vrai fourre-tout et leur parcours et les affinitées politiques sont chaotiques.


  37. Yves Le 19 mai 2014 à 14h57
    Afficher/Masquer

    Elle est belle notre Europe !! Et pendant ce temps, de nombreux pays d’Asie choisissent de s’ouvrir sur le futur et de se construire (éducation, recherche, investissement, industrie, commerce …).


    • Vallois Le 19 mai 2014 à 15h12
      Afficher/Masquer

      Il y a même une présidente qui s’excuse pour les dysfonctionnements des secours organisés par l’Etat en Corée du Sud… impensable dans nos pays et d’autres (Katrina, Aquila, etc.)


  38. Daniel Le 19 mai 2014 à 15h17
    Afficher/Masquer

    Un billet de la plus haute qualité journalistique, un reportage d’investigation comme on n’en voit plus dans le journalisme français. Toutes mes félicitations, Olivier !


  39. Spiridon Le 19 mai 2014 à 15h43
    Afficher/Masquer

    Je suis très surpris de voir disparaitre de votre blog une bien modeste réaction de ma part, vous mettant simplement en garde sur le risque des développements très longs sur des épiphénomènes par rapport aux vrais évènements politiques qui se produisent en Ukraine. Car enfin, ce ne sont pas les Femen qui ont créé la donne, ou même peuvent, ne serait-ce que d’un iota, la changer ou l’interpréter pour nous!
    Je ne suis pourtant ni extrémiste et surtout pas anti russe, bien au contraire! Je serais même enclin à les défendre, parlant le russe couramment, ayant vécu en Russie, les connaissant tout de même plus que la moyenne…Bizarre. Tout ne peut être dit sans doute, même avec politesse et respectueusement, ici comme ailleurs…


    • chatard Le 19 mai 2014 à 23h47
      Afficher/Masquer

      Je ne pense pas qu’on puisse parler d’un épiphénomène alors que les Femens sont devenues, malheureusement, un symbole républicain: timbre poste ou la Femen Inna représente Marianne, c’est fort de café…

      Elles utilisent une forme nouvelle de communication invasive, libertaire, arrogante, vulgaire (à l’image de notre époque). Il s’agit de répéter de slogans, jeter l’anathème sur l’autre, le culpabiliser, l’humilier (nous devons tous “lécher le cul d’Inna pour envoyer une lettre”), lui faire perdre ses repères culturels pour le remodeler, détruire une morale pour en imposer une autre d’une façon autoritaire.

      Elles ne s’embarrassent pas d’une argumentation structurée: il s’agit de faire du buzz, de twitter, de hurler, de provoquer, de refuser le dialogue en repoussant sans cesse les limites sociétales pour faire abdiquer l’autre.


  40. yt75 Le 19 mai 2014 à 15h47
    Afficher/Masquer

    Hors sujet, des nouvelles du contrat gazier majeur sur le point d’être signé entre la Russie et la Chine :

    http://www.businessinsider.com/russia-china-pipeline-2014-5

    Et entre la Chine et le Vietnam, les militaires commencent à sérieusement bouger :
    http://www.zerohedge.com/news/2014-05-19/%E2%80%9Cconflict-between-china-and-vietnam-imminent-china-piles-troops-tanks-artillery-and-

    Carte avec la plateforme et conflit sur les eaux territoriales :
    http://rue89.nouvelobs.com/sites/news/files/assets/image/2014/05/001_gr364444.jpg

    trouvée sur :
    http://rue89.nouvelobs.com/2014/05/19/chine-vietnam-petrole-nationalisme-bruits-bottes-252268


    • ig Le 19 mai 2014 à 18h27
      Afficher/Masquer

      Sachant que Russie et Chine sont prêtes à signer ces accords sur les contrats énergétiques, mettre en place l’exit du dollar, et sans doute prêts à se soutenir militairement en cas de conflit majeur,je vois d’un oeil très inquiet ce qui se passe au Vietnam, comme si les USA poussaient à ouvrir un “deuxième front’ dès à présent.
      Et Boko Haram pour Hollande, car vous savez, bien sûr, que le Nigéria est un très gros producteur de pétrole.

      Je crains que l’on vive là en accéléré la mise en oeuvre de la très grande troisième guerre mondiale

      Et l’Europe qui vote dans 6 jours, que va t il se passer si nous votons “mal”?


      • archanonyme Le 20 mai 2014 à 00h45
        Afficher/Masquer

        Si la Russie et la Chine commercent ensemble avec d’autres devis que le dollar us, cela, n’aura pas un grand effet sur le dollar us ( oui, il va baisser encore plus, mais cela restera limité car cela sera limiter aux commerces de matières premières entre ceux deux nations seulement, et non aux commerces internationales avec les autres pays, qui lui, restera en dollars us )( mon avis )


  41. Carole G Le 19 mai 2014 à 15h57
    Afficher/Masquer
  42. Laurent Le 19 mai 2014 à 16h09
    Afficher/Masquer

    Pour le futur de cette ukraine si peu démocratique, repère de nazis, fait connu désormais lire le dernier opus du think thank sur le sujet :http://www.crisisgroup.org/~/media/Files/europe/ukraine/231-ukraine-running-out-of-time.pdf?utm_source=ukraine-report&utm_medium=3&utm_campaign=mremail

    Crisis group a “oeuvré'” en sous main pour le changement de régime désormais connu sous le nom de coup d’état européen..Leur prévision sont souvent des prophéties auto-réalisatrices. bonne continuation a toutes et tous


  43. juni palacio Le 19 mai 2014 à 16h23
    Afficher/Masquer

    A la question : ” Y a-t-il eu une implication de groupes néo-nazis lors des évènements de Maïdan? “, Victoria Nuland,sous-secrétaire d’État américaine répond :
    “Toutes les couleurs de l’Ukraine étaient représentées, y compris des couleurs très laides.”

    http://www.dailymotion.com/video/x1vg4yr_victoria-nuland-interrogee-sur-la-presence-d-activistes-neo-nazis-en-ukraine_news


  44. Nerouiev Le 19 mai 2014 à 16h23
    Afficher/Masquer

    Maintenant qu’Olivier Berruyer a répondu d’une façon hautement documentée, il faut laisser cette langue de vipère à ses illusions. Son point de vue n’a pas plus de valeur qu’un discours sur le sexe des anges. elle n’est que l’instrument passive d’une propagande qui l’a envahie sans aucun esprit critique.
    La sortie de crise est dans les mains de ceux qui l’ont créée, c’est à dire les Américains appuyés par les Européens. Sans geste de leur part, les conséquences négatives (massacres, faillite du pays, …) seront à la charge de l’Occident.
    Si Poutine n’avait pas profité de l’occasion pour récupérer définitivement sa base de Sébastopol au travers de la Crimée, je pense qu’à brève échéance il se serait fait jeter. Il a donc bien joué et le règlement de la crise ne peut plus ignorer le commerce Ukraine/Russie.


  45. olivier69 Le 19 mai 2014 à 16h56
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Ces groupuscules sont une partie de la force des lobbies. Ils ont en charge de véhiculer dans la populations des idées qui servent de point d’ancrage avec le temps. Qui a financé, finance et financera ? Leurs leaders sont belliqueux…..
    Merci pour ce travail de dénonciation (ne rien faire, c’est laisser faire).
    ps : pour l’Ukraine, la propagande se retrouve partout jusqu à mr Askolovitch qui dans ses prises de parole n’hésite pas à glisser que le référendum était bidon…
    Cdlt


  46. chatard Le 19 mai 2014 à 16h58
    Afficher/Masquer

    Un problème avec les armes? Apparemment la leader femen, Yana Zhdanova semble déjà bien équipé (à moins que ce soit pas un pistolet automatique mais une une pelle à gâteau que l’on voit sur la photo):

    http://vk.com/photo6207308_315811248?tag=8306791#/femen?w=wall8306791_29017%2Fall


  47. Benjamin Le 19 mai 2014 à 17h16
    Afficher/Masquer

    Au lieu de les mettre sur nos timbres je suis bien d’accord qu’il faudrait une enquête approfondie sur ce groupe… J’avais lu qq part qu’elles sont financées par des groupes néo libéraux libertaires américains mais ça doit pas être facile de sortir de l’info béton là dessus…

    Mais bon dans tous les cas de figure il y a je trouve une forme extrêmement fascisante dans l’idéologie (libertaire, mais pas libertaire genre “la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres”, libertaire genre facho politiquement correct à 2 vitesses en plus) et les modes d’action de ce groupe…


    • moderato si cantabile Le 19 mai 2014 à 18h11
      Afficher/Masquer

      une “info béton” sur le financement certainement pas, mais pour ce qui est des “soutiens”, Olivier a déjà publié une enquête très fouillée, par un Monsieur Prechter, je crois. Dans la deuxième partie de cette enquête il est question des soutiens du groupe FEMEN….que du beau linge.


      • chatard Le 19 mai 2014 à 22h33
        Afficher/Masquer

        Au sujet du financement des FEMEN, un élément de réponse est donné par Fourest: “Alors qu’elles ne touchent aucun argent public, font tourner leur mouvement avec trois fois rien, et que Soros finance les mouvements islamistes comme le Collectif contre l’islamophobie !”

        Je note qu’elle ne dément formellement pas les rumeurs qui circulent au sujet du financement par Soros, elle se contente de noyer le poisson en disant qu’il finance d’autres mouvements.

        Quand Fourest dit que les FEMEN “font tourner leur mouvement avec trois fois rien”, c’est impensable: comment expliquer les nombreux déplacements aux 4 coins du monde (attestés par les photos de presse et autre) de certaines FEMEN (paris, tokyo, kiev, odessa, italie, etc). Sur le compte VK de Evgenia Krayzman, on la voit même dans une station de ski le 20 décembre 2014. Ça ne correspond pas au train de vie d’une personne qui touche 1000€ par mois, faut pas prendre les gens pour des cons!

        Quand Fourest dit que les FEMEN “ne touchent aucun argent public”, peut-être, mais qui paye in finé leurs squats (un squat c’est un manque à gagner pour quelqu’un): lavoir moderne à Paris (contribuables?), squat à Clichy-la-Garenne (contribuables?).
        D’après la source ci-dessous, “la mairie de Paris à subventionné leur local parisien, dans les murs d’une salle de théâtre, le Lavoir moderne parisien (35 rue Léon, dans le 18e arrondissement)”.
        http://www.observatoiredessubventions.com/2013/femen-leur-local-est-subventionne-par-la-mairie-de-paris/


  48. h3kt0r Le 19 mai 2014 à 17h24
    Afficher/Masquer

    A son niveau le plus basique, le mouvement FEMEN original revendique la pureté ainsi que la défense de la femme aryenne (donc blanche, blonde et même, oui, vous l’avez deviné : avec les yeux bleus…); leur lien avec les mouvances proto-nazies d’Ukraine se trouve exactement là. Le rejet total du monothéisme religieux provient de leur attachement au paganisme primitif des tribus slaves ancestrales d’Ukraine. De là, leur extrème agressivité envers le christianisme et l’islam, perçues comme des religions orientales importées et imposées de force aux peuplades celtes et slaves d’Europe centrale.

    Pour complément d’informations à cet excellent article de monsieur Berruyer, je vous recommande le détour par cette page :

    http://www.michelcollon.info/L-histoire-cachee-des-FEMEN.html?lang=fr

    Voilà. On ne pourra plus vous mentir au sujet des FEMEN désormais !


    • Olposoch Le 19 mai 2014 à 18h22
      Afficher/Masquer

      Le lien vers les informations de Collon est précieux, et recoupe ce qui se dit ici…

      Mais l’exrême droite n’est plus un repoussoir pour les médias dominants (le Front de Gauche, les alters et autres attéres, oui par contre…), Il semble que le choix (déjà vu…) de cette solution convient mieux aux oligarchies occidentales (comme russes… )seul choix objectivement qui offre une continuité dans les privilèges des 1%…
      Nous observons la montée du totalitarisme, avec la bienveillance des bénéficiaires du “communisme pour les riches”, on se serre les coudes en haut en organisant le chaos en bas…

      Le plan date un peu mais…
      http://www.theguardian.com/commentisfree/2012/jun/26/robert-mundell-evil-genius-euro?CMP=twt_gu


      • archanonyme Le 19 mai 2014 à 18h31
        Afficher/Masquer

        Oui un système totalitarisme-post-capitalisme. un système hybride entre le totalitarisme, le capitalisme, le communiste. je trouve ça ressemble de plus en plus a un système comme la chine


  49. valmont2044 Le 19 mai 2014 à 17h53
    Afficher/Masquer

    Madame Fourest justifie la formule de Talleyrand :” Tout ce qui est excessif est insignifiant”. Elle veut manger à la fois le mâle, le musulman, la Droite, ….. C’est un exercice impossible de manière sensée, mais visiblement pas de manière insensée. Vous avez tort de prendre de votre temps précieux à combattre les idées de quelqu’un pour qui vocifération et confusion forment le corps de doctrine. Bien cordialement. Y.


  50. grub Le 19 mai 2014 à 18h59
    Afficher/Masquer

    Les Femen ça m’a tout l’air d’être une machine à promotion pour des gens qui ne sont pas spécialement dans les réseaux du pouvoir.
    Les plus talentueuses seront députés et/ou ministres.
    On a connu ça en 68.



Charte de modérations des commentaires