C’est le bon jour pour ressortir mon étude de mars :)

L’impayable Jean-François Copé vient de faire montre de son incroyable talent en inventant la transparence sous conditions.

En l’espèce, il a donc proposé hier de publier l’intégralité des factures de l’UMP depuis 2007 à la condition que :

  1. une loi soit votée, l’imposant à tous les partis du pays bénéficiant d’une aide publique ;
  2. une loi soit votée, imposant aux « principaux dirigeants et salariés des médias » la même transparence sur les patrimoines que pour les élus.

Venant d’un député qui s’est battu contre la transparence pour les élus, chapeau – encore des choses hautement crédibles…

D’ailleurs comme l’a bien expliqué le Monde, ces mesures existent déjà en partie.

Si on en reste aux comptes des partis :

  • la transparence est déjà totale pour les comptes de campagne la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP)
  • les comptes des partis sont publics, et certifiés par des commissaires aux comptes, mais on ne dispose pas du détail des factures.

“Bien entendu”, rien n’est fait pour faciliter la consultation des comptes. Ils sont disponibles sous la forme d’infâmes pdf de près de 800 pages (comme ici pour le dernier) pour 2002-2012.

(d’ailleurs si quelqu’un peut avoir les archives de ces documents pour 1990-2001, avec les références ici, je suis preneur )

On s’intéressera ici seulement au PS et à l’UMP, car ils sont de taille et de composition comparables – vous verrez, c’est déjà fort éloquent…

Les recettes

comptes ps ump

comptes ps ump

(comme toujours, cliquez pour agrandir)

On note les points suivants :

  • les recettes sont équivalentes, environ 60 M€ ;
  • la première recette est le financement public direct, qui représente entre 37 % et 52 % du total ;
  • les adhérents du PS contribuent plus – ce qui est normal, les cotisations sont relativement élevées au PS (20 € pour les personnes au RSA (!), 47 € pour les non imposables (!), puis de 67 € à 302 € au-delà de 3800 € mensuels) (NB. ça fait quand même cher pour déréguler les banques, mais bon…) ;
  • les élus de l’UMP ne reversent presque rien à leur parti (sympa). Je rappelle d’ailleurs que ces dons sont déductibles à 66 % donc le cout réel est de seulement le tiers. Les élus du PS reversent au parti de 10 % à 20 % de leur indemnité (ce qui semble bien le moins…) ;
  • en revanche l’UMP bénéficie de dons impressionnants (plafonnés à 7 500 €) – d’où le rôle très important des gros contributeurs. Aucune information n’est donnée sur le nombre de gros donateurs.

Au final, le financement public de ces 2 partis représente 53 M€, auxquels il faut rajouter les déductions fiscales des dons et cotisations, soit aux alentours de 27 M€ – soit 80 M€ au total.

Les dépenses

comptes ps ump

comptes ps ump

On note les points suivants :

  • les dépenses sont très différentes, l’UMP ayant dépensé près de 30 M€ de plus que le PS en cette année électoralement chargée ;
  • le PS a des charges de personnel nettement plus élevées que l’UMP. Mais difficile de conclure, car on ne peut comparer les services fournis aux adhérents ;
  • l’UMP aide moins ses candidats et ses partis proches ;
  • l’UMP a des frais de déplacement doubles de ceux du PS (ils voyagent tous en Business Class avec caviar à gogo ?) ;
  • en revanche, comment dire, les dépenses de communications de l’UMP sont incroyables avec plus de 33 M€ (on le verra, le précédent record de l’UMP sur ce poste était… de 13 M€ en 2006) : 23 % des recettes affectés aux meetings et manifestations (contre 7 % au PS), et 11 % à la publicité (contre 1 % au PS). M. Copé, des explications ? (Oups, pardon, j’oubliais cette information du Point…) ;
  • au final on un déficit de -7 M€ pour le PS (normal pour une année de présidentielles) mais de -40 M€ pour l’UMP – chapeau les artistes !

Le bilan

comptes ps ump

comptes ps ump

On note les points suivants :

  • les actifs sont assez proches ;
  • mais pas les passifs, la dette 2012 de l’UMP étant de près de 110 M€ ;
  • on note au passage que l’UMP ne trouve pas utile de constituer des provisions pour campagne électorale à venir (trop naze la gestion prudente quand les dépenses varient grandement suivant les années ?)

Au final, on arrive ainsi à cette incroyable situation de fonds propres négatifs pour l’UMP à hauteur de 43 M€ !

Rappelons que les fonds propres sont en quelque sorte “la valeur” d’une structure, ce qu’il reste quand on a payé toutes ses dettes. Mais comme l’UMP a bien plus de dettes que d’actif, il est impossible de les rembourser en liquidant le parti. Une telle situation conduit d’ailleurs généralement à la faillite et à la liquidation de la structure à très bref délai, les créanciers voulant récupérer ce qu’ils peuvent le plus vite possible…

Bref, l’UMP fin 2012 était simplement un très gros trou financier :

comptes ps ump

Mais il est vrai que 2012 était une année particulière. Jean-François Copé a indiqué qu’en 2013 le parti avait remboursé 38 M€ de dette (merci aux militants donateurs…), et qu’il ne restait plus “que” 72 M€… Les ceintures vont donc rester serrées à l’UMP…

Ainsi, comme on ne peut pas juger sur une seule année (surtout 2012), pour y voir clair, nous allons étudier l’historique financier de ces deux partis au cours des 10 dernières années.

À suivre dans ce billet – avec encore pas mal de surprises… ;)

P.S. Merci à Guy pour son aide ; sans lui, ce billet n’aurait probablement jamais vu le jour… :)

P.P.S : DiaCrisis est fort heureusement loin d’être dans le même état que l’UMP (le métier d’actuaire consiste d’ailleurs à gérer les risques pour qu’une entreprise ne soit JAMAIS dans un tel état…), mais les dons sont vraiment les bienvenus pour rester à flot et continuer à réaliser ce genre d’études “pas vues ailleurs”…

65 réponses à 3250 [Copé en a rêvé, on l'a fait !] Les comptes 2012 du PS et de l’UMP

  1. Fabien Le 04 mars 2014 à 05h00
    Afficher/Masquer

    Super cette étude. Du travail de journaliste, tout simplement?
    Salutations


    • Jean-Baptiste Bersac Le 04 mars 2014 à 09h52
      Afficher/Masquer

      « Du travail de journaliste, tout simplement? »

      C’est parce que nos journalistes ne font pas leur travail l’immense majorité du temps qu’on se pose la question, je crois…


  2. Bibi Le 04 mars 2014 à 05h27
    Afficher/Masquer

    Cela fait plaisir de voir un travail sérieux, avec l’essentiel, des chiffres précis.
    On comprend mieux d’où vient la dette du pays, vu l’incompétence que cette gestion démontre.
    Un comptable de base aurait déjà fait un malaise.


    • Scrib Le 28 mai 2014 à 13h15
      Afficher/Masquer

      … Je suis comptable… j’ai fait un malaise !
      Merci à vous pour vos billets !


      • Olivier Berruyer Le 28 mai 2014 à 13h58
        Afficher/Masquer

        COPÉ vous a TUER ?


  3. Jean-Baptiste Bersac Le 04 mars 2014 à 05h43
    Afficher/Masquer

    Merci beaucoup pour cet excellent article.

    Mais pourquoi l’UMP n’explose-t-elle pas ? Une question intéressante…

    Cordialement,


  4. jard Le 04 mars 2014 à 07h58
    Afficher/Masquer

    Pour les dons, peux-tu trouver un truc pour que les non-imposables ne paient pas plein pot?


    • VAILLANT GERARD Le 27 mai 2014 à 15h45
      Afficher/Masquer

      Les dons des particuliers (dans certaines limites) -donc le renflouement de 11 Millions de l’UMP sont “défiscalisés” à hauteur de 66 % (comme les dons aux “Restos du coeurs”). D’où : à votre bon coeur MsieurDames §


    • VAILLANT GERARD Le 27 mai 2014 à 15h46
      Afficher/Masquer

      Les dons des particuliers (dans certaines limites) -donc le renflouement de 11 Millions de l’UMP sont “défiscalisés” à hauteur de 66 % (comme les dons aux “Restos du coeurs”). D’où : à votre bon coeur MsieurDames !


  5. FLURY Le 04 mars 2014 à 08h01
    Afficher/Masquer

    Bravo pour les commentaires, pertinents, et l’art d’avoir su trouver le bon moment pour publier cette étude. Derrière ces chiffres, il y a surtout les pratiques, les actes de gestion et là, malheureusement la comptabilité reste muette et pourtant, il y aurait peut-être tant de choses à dire. C’est une des limites de la comptabilité.


  6. Tycer Le 04 mars 2014 à 08h21
    Afficher/Masquer

    Mais pourquoi les journalistes ne font plus leur travail en France?


  7. reneegate Le 04 mars 2014 à 08h36
    Afficher/Masquer

    L’UMP : bel exemple de solidarité (les élus ne reversent rien au parti),
    bel exemple d’indépendance (financé par de grands donateurs),
    bel exemple de gestion (-40M€)
    tout est a jeter.
    La seule conclusion c’est : la pub et la com ça marche. Il faut renverser les médias pour renverser les gouvernements
    Et ce type d’article croustillant va dans le bon sens.


    • charles Le 06 mars 2014 à 14h56
      Afficher/Masquer

      D’accord avec les faits pas avec cette conclusion. Le PS fait beaucoup moins de pub et a tout gagné depuis 5 ans (et on voit qu’en gestion du pays ils ne sont pas très forts non plus).

      Conclusion: la PUB ca marche pas (sauf pour rincer les potes)

      et des gens vote UMP parce que c’est le parti de droite (ouf c’est difficile d’écrire cela et de garder son sérieux) qui regroupe le plus d’opinions favorables.


  8. Le Yéti Le 04 mars 2014 à 09h02
    Afficher/Masquer

    En septembre 2012, Mediapart avait publié la liste des “gros donateurs” de l’UMP.

    On note que sur les 544 membres du “Premier Cercle” de juin 2007, 147 appartiennent au monde de la haute finance : banques Goldman Sachs, Rotschild, Lazard, HSBC, Lehman Brothers, plus quelques “hedge funds” pour faire bonne mesure…


    • jmeransaigne Le 04 mars 2014 à 09h39
      Afficher/Masquer

      Bonjour, merci à Guy et Olivier!

      Alors là, je tombe à la renverse!!!!je suis dans la IV dimension, mais que fait le fric des banques-maffias américaines dans le financement d’un parti politique français???
      C’est légal ça?De quoi se mêlent donc ces banques-prédatrices?on est en France!!!c’est insupportable!
      Cela enlève mes doutes de “qui est payé par qui”……


      • reneegate Le 04 mars 2014 à 09h48
        Afficher/Masquer

        “que fait le fric des banques-maffias américaines dans le financement d’un parti politique français??? ” tout


      • moderato si cantabile Le 27 mai 2014 à 15h41
        Afficher/Masquer

        mais, jmeransaigne, la même chose que le “fric Nuland” en Ukraine…


        • Surya Le 27 mai 2014 à 18h01
          Afficher/Masquer

          et pas qu’en Ukraine mais un peu partout…


  9. mollo Le 04 mars 2014 à 09h32
    Afficher/Masquer

    Chapeau Olivier et Guy !

    Très beau travail et splendide tempo.

    Par contre je ne trouve pas où ont été ventillés les 50M€ de Khadafi :)


  10. Casquette Le 04 mars 2014 à 09h59
    Afficher/Masquer

    Bravo pour le billet !C’est rare de lire des articles aussi instructifs sur le fonctionnement financier des partis.
    Avec un trou aussi béant dans les caisses on compend la panique à l’UMP depuis les révélations du Point.Si les donateurs se rendent compte qu’une partie de l’argent qu’ils envoient au parti filent dans les poches des copains de Copé et consort ils risquent d’y réflchir à 2 fois , surtout après l’opération renflouage de l’année dernière.


    • Charles Michael Le 27 mai 2014 à 16h50
      Afficher/Masquer

      Ben, les donateurs du premiers cercles si un peu de leur sous va direct dans une poche c’est en fait une preuve d’efficacité du principe of greed (rapacité).
      pour les plus modestes donateurs du “A vot’bon coeur du sarkoton” j’espère qu’ils auront moins de ferveur pour payer leur tickets aux gala de Carla.
      devraient même demander des places gratos.

      Mais les “dons” aux USA sont encore plus ant-démocratiques: sociétés autorisées, montant déplafonnés, les néo-cons se régalent.


  11. Julian Le 04 mars 2014 à 10h26
    Afficher/Masquer

    Personne ne doutait pas que l’UMP fut une pétaudière.

    Grâce à cette excellente étude on le vérifie.

    L’UMP c’est le RPR en pire, avec un parfum de “fuite en avant”.


  12. despouys fanny Le 04 mars 2014 à 10h50
    Afficher/Masquer

    merci Olivier la vérité des comptes :)


  13. reneegate Le 04 mars 2014 à 11h07
    Afficher/Masquer

    Pas étonnant que les journaux qui ont pour mission de rendre ces personnages crédibles (Sarkosy, Copé dans ce contexte mais Hollande, Moscovici dans d’autres) se cassent tous la gueule (Liberation). La tâche devient impossible.


  14. reneegate Le 04 mars 2014 à 11h29
    Afficher/Masquer

    De Chazelle (SNI lire Médiapart) à Copé tous ces sultants se regroupent naturellement en consultants pour faire du consulting. Le “sulting” étant l’art de faire du fric entre sultants.


  15. Arnould Le 04 mars 2014 à 13h42
    Afficher/Masquer

    JF Copé serait-il une taupe dont la mission serait de détruire la droite “démocratique”? Dans ce cas, serait-il plutôt une taupe de gauche, ou plutôt une taupe d’extrême droite?


  16. fabien775 Le 04 mars 2014 à 13h50
    Afficher/Masquer

    La seule et unique priorité de Copé est la présidence de la république. Sauf qu’il n’a aucune des qualités pour tenir ce poste et surtout pas l’intelligence.


    • reneegate Le 04 mars 2014 à 16h36
      Afficher/Masquer

      Exactement ce que l’on disait au sujet d’Hollande. Méfiez vous c’est encore plus fou que vous ne l’imaginez.


    • Laurent Idlas Le 27 mai 2014 à 16h17
      Afficher/Masquer

      comme Hollande donc, ainsi Copé peut entretenir de l’espoir…


  17. Incognitototo Le 04 mars 2014 à 15h01
    Afficher/Masquer

    Ça me fait penser, qu’on devrait délivrer les experts-comptables et les CAC de leur obligation de secret professionnel après 5 ans de non-prestation pour un client… j’ai des choses à dire ;-)

    Je me demande d’ailleurs comment s’acquittent mes anciens confrères de leur toujours actuelle obligation de révélation de “faits délictueux” (pour les CAC) ; et encore mieux – depuis 2009, pour toutes les professions libérales et agents financiers – de la “déclaration de soupçon” (loi issue de l’UE et qui s’impose à toute l’UE)… tandis que l’ordre des experts-comptables (toujours à “l’avant garde” :-( , comme chacun le sait) en 2007 (62e congrès) “militait” encore pour le renforcement de la protection du secret professionnel : link to caribou.nexen.net

    Pour ceux qui légitimement se demandent comment une structure “associative” peut survivre avec 43 M€ de “fonds propres” négatifs… l’hypothèse la plus probable est que les actifs immobiliers (35 M€) ont été hypothéqués contre emprunt, pour des valeurs supérieures à leur prix d’acquisition… Resterait à savoir quelles banques ont accepté ce deal pour le moins extrêmement rare pour le commun des clients… d’autant que la sanction possible pour une banque est le “soutien abusif d’activité” (avec perte de son droit sur les créances en cas de faillite)…

    À part ça, je trouve assez significatif de voir que les comptes de ces partis sont à peu près à l’image de ce qu’ils ont fait pour la France… car, contrairement aux idées reçues (ressassées, “miracle” de la propagande, par la droite), les gouvernements de droite ont toujours la palme pour l’aggravation de nos dettes et occupent toujours les 3 premières marches du podium : link to a142.idata.over-blog.com


  18. jpt Le 04 mars 2014 à 20h37
    Afficher/Masquer

    Sur ce coup la, l’evidence de l’abbé sieyes, n’est plus a démontrer.

    C’est bien pour cela, que ce systeme (qui a de multiples reprises, nous l’a plus que largement démontré, et la encore une fois de plus, vous l’avez sous vos yeux), ne peut et ne doit PLUS perdurer.

    Le seul systeme a peu pres démocratique est le systeme Suisse (enfin bien plus que le notre)

    Meme chez tous nos voisins, c’est mieux.

    (je vous passes tous les exemlples, ca serait vraiment trop long)

    Et la, ce n’est pas la faute a Mr copé (nonon), c’est de VOTRE FAUTE a presque tous.

    Oui je suis désolé, je ne m’inclus pas dedans ! Et certains autres aussi ne sont pas inclus dedans.

    Parce que la/les question(s) a reellement se poser c’est:

    “Comment voter pour un systeme qui n’est pas du tout démocratique”
    Sans evidemment le cautionner ?

    Parce que si Mr copé, les parlementaire, L’UE, etc… s’autorisent ces positions et leurs lois, faites sur mesure POUR EUX et forcément CONTRE le peuple, ce n’est pas de leur FAUTE, c’est bien de la VOTRE… NON ?

    Non …?

    Mais alors qui leur a donné ces pleins pouvoirs ??? Dieu peut etre ?

    Le seul systeme démocratique que nous DEVONS revendiquer est au Minimum le systeme Suisse, et bien sur encore mieux le Systeme d’Etienne Chouard (Ou lui, n’a absolument rien a gagner, vu qu’il n’est pas élu, et pour cause :D )

    J’ai longuement réfléchi a son système, ses dérives possibles, ses erreurs possibles et son coté imparfait, mais c’est de loin le moins “pire” de tous, le moins risqué (pour le peuple, bien sur, pas pour l’élite et qq privilégiés qui eux ne voudront JAMAIS d’un tel systeme, ben tiens…).

    Sinon continuez a voter comme des toutous, poyur un systeme qui n’a rien, mais rien du tout a voir avec ne serait-ce “l’ombre d’une démocratie” (*)
    Les Histoires Copé, Cahuzac, etcet…,Vous en aurez encore des tonnes, et pour cause :(

    (*) Et ne me dites surtout pas que la démocratie est basée (ou se réfere a) sutr l’election, car ma réponse sera:

    Et en corée du nord, on vote … ou pas ? :D

    La réponse est la, les élections n’on rien a voir avec une démocratie, en tout cas, ce n’est pas forcément “lié”, mais bien plus a ca constitution, et son mode de représentation par son “dit peuple”.

    Cdt,


  19. jonathan fayard Le 05 mars 2014 à 01h01
    Afficher/Masquer

    Toutes ces informations pertinentes et pourtant tant de personnes vont encore voter UMP, PS etc.
    Blasant.


  20. jpt Le 05 mars 2014 à 02h47
    Afficher/Masquer

    Je cite, en vrac:

    link to paiecheck.com
    Vous avez parfaitement raison de souligner cette généreuse contribution de l’Etat (20 M€).
    Mais elle ne représente même pas le 1/10 0000ème de ce que coûteront à l’Etat les 60 000 fonctionnaires promis par Hollande à Peillon.
    link to paiecheck.com

    60 000 x 3,504 M€= 210 240M€

    De grâce, prenez de la hauteur afin de bien distinguer entre l’UMP et le PS où se trouve les plus grands arnaqueurs et fossoyeurs du pays.

    Les uns, à droite, « investissent à court terme », pour recueillir des voix d’électeurs avec l’argent qu’ils récoltent dans l’immédiat, alors que les autres,
    à gauche, « investissent pour le long terme » afin de s’attacher sur 73 ans des voix d’électeurs en utilisant LES FONDS PUBLICS qu’il faudra lever par l’impôt,
    tant au niveau de l’Etat que des collectivités locales.”

    Bon, vu que personne ne le fait, ou l’a fait, je me lance :(

    Pas de probleme, de la hauteur je vais en prendre, rien que pour vous ;)

    Parce que comparer un mouvement politique ploutocratique non démocratique qui s’est fait attrapper en plus en rédigeant des comptes mals ficelés (Incompétence notoire de surcroit :D )
    A :
    Un fonctionnaire, qui lui travaille et produit (sisi cher ami un fonctionnaire, si il est au bon endroit, produit !)

    Alors oui, c’est vrai, un fonctionnaire ne fait pas partie du “marché de production” pure et dure dans le sens ou VOUS l’entendez.

    J’illustrerait par cet exemple:
    Cher ami, je n’attends QU’UNE CHOSE, qu’il vous arrive (par exemple un AVC dans la rue)
    Et la il y aura qq pauvre c.s de “fonctionnaires” (La police, puis les pompiers, puis le personnel hospitalier, puis…)
    qui s’occupperont de vous GRATUITEMENT quels que soient vos revenus, et oui, cher ami !

    Que vous egouts soient bouchés, que vos poubelles ne soient polus ramassées, que les creches n’existent plus, que les routes non plus,
    que le feu prenne chez vous ET qu’il n’y ait plus personne pour l’éteindre…..etctcet

    Et je tiens a preciser:
    1) Que je ne suis pas fonctionnaire, ni assimmilé, ni rien de cette sorte que ca soit de pres ou de loin (c’est donc …. raté …désolé….).

    2) Que je ne nie absolument pas: des gabgies, des gachis, des gens tres mals placés, des abberations catastrphiques dans la fonction publique

    3) Mais de la a nous sortir le truc a deux balles de moligné du style “un fonctionnaire ca coute “x” (3.5Mde pendant toute sa vie)…

    OUI…. et alors ?

    Si il produit (en rendant de nombreux services, comme mon bete exemple plus haut, votre vie vous l’estimez a combien 0 Euros ???.)
    Mais…sucidez vous cher ami !, ou refusez que l’on vous soigne, vous et vos proches, prenez un garde du corps 24/24 pour assurrer votre sécurité, etcet…

    Puis le fonctionnaire, il les gagne ses 3.5Mde pendant TOUTE SA VIE effectivement, mais lui:
    Il ne les dépensera pas ?
    Il thésorisra cette somme bien sur, c’est tellement evident (gnark gnark gnark).
    ne la fera pas circuler dans l’economie dite “active”, il ne dépensera rien allez allons au bout de la caricature…

    contrairement a Carlos Gone (ou ses clones) qui lui la fait circuler dans l’economie active, il dépensera lui, l’integralité du smic *400 qu’il percoit tous les mois :D
    Il achetera PAR MOIS: 2500 Barils de lessive, 6500 Salades, 3200 Chemises, 4.2Tonnes de viande, 130Kg de patates, et il ne fera meme pas d’optimisation fiscale :lol: ²

    Je suis désolé pour ma réponses tres “acide”, mais pitiez, respectez au minimum l’intelligence des lecteurs de ce blog,
    et qui, amha, ne tomberont pas dans la caricature que vous souhaitez nous faire avaler, et de surcroit se sentiront certainement blésses par le peu de finesse de vos liens.

    Et si votre “parti” c’est fait prendre “la main dans le pot de confiotte”, ce n’est pas ici que vous aurez de la chance de noyer le poisson,
    en agitant votre “chiffon rouge” du “fonctionnaire improductif qui coute 3.5Mde” et en esperant dans votre acte manqué que l’on regarde la ou vous voulez nous entrainer.

    Donnez nous, si vous voulez vous attaquer (et a juste titre defois, et c’est vrai) au gachis de la fonction publique,
    du “bien plus intelligemment et subtilement” trouvé, referez vous “au minimum” au coté brillant de A Moligné, enfin…lorsque ca lui arrive….

    C’est en tout cas de ce que j’en attends ou ose en esperer cela de vous.

    Pourquoi ne pas poster ceci au Figaro ?, il est la pour ca ?, non ? , il est la “rien que pour vous”,
    le niveau (moyen) des lecteurs ira bien avec ce niveau d’analyse taillé a la hache :D

    Et rappellez vous de ce célèbre dicton:
    “Les cons, ca ose tout, c’est meme a ca qu’on les reconnait” :D
    link to youtube.com

    Cdt,


    • scribe1 Le 24 mars 2014 à 00h34
      Afficher/Masquer

      Excellent. La comptabilité est perverse et complexe à comprendre pour les non iniitiés, j’en sais quelque chose. Les fonctionnaires sont évidemment des producteurs “économiques” exactement comme les salariés du privé. Leurs salaires sont la mesurent ce qu’ils produisent pour la collectivité nationale, salariés du privé et entreprises publiques et privées y compris . Mais si ce simple raisonnement n’échappe à la plupart des acteurs ultra-libéraux (qui voudraient un Pib uniquement constitué de privé juteux pour eux), il échappe par contre fréquemment à ceux là même qui font de la nation la fin ultime de leur combat. Or le seul a avoir envisagé une nation sans ETAT, ne serait-ce pas un certain Marx, prénom Karl ?


    • Rafales Le 03 avril 2014 à 18h22
      Afficher/Masquer

      Vous parlez des Sapeurs-pompiers comme des fonctionnaires vous oubliez que les fonctionnaires sont minoritaires, car la majorité des S.P sont des volontaires 220.000 contre 20.000 si ma mémoire est exacte et si cela n’a pas changé entre temps, payés à coups de lance pierres pour se lever à 2 heures du mat pour décaler sur un incendie ou un accident j’en sais quelques chose avec 32 ans de volontariat


    • cording Le 27 mai 2014 à 16h46
      Afficher/Masquer

      60 000 enseignants cela fait 60 000 traitements mensuels donc autant de gens qui consomment pour faire tourner l’économie du pays. On ne peut en dire autant de l’UMP!


    • Patrick-Louis Vincent Le 27 mai 2014 à 17h11
      Afficher/Masquer

      Lorsque l’on fustige le trop grand nombre de fonctionnaires, ce n’est évidemment pas aux pompiers, à la police ou au personnel hospitalier que l’on pense. Il faudrait même que ceux-ci soient en plus grand nombre à certains endroits. Idem pour la Justice. L’on pense d’abord à la pléthore de personnel au ministère des finances, à la Sécu et même dans l’éducation nationale. L’on pense également à l’armée de fonctionnaires des collectivités locales, conséquence du millefeuilles territorial.
      Les fonctionnaires sont trop nombreux dans certains secteurs et pas assez dans d’autres.


      • reneegate Le 27 mai 2014 à 17h22
        Afficher/Masquer

        attention pour les finances, car à l’inspection du travail ils manquent de bras pour contrôler les travailleurs détachés et ce n’est pas en passe de s’arranger à écouter Filoche : link to filoche.net


      • moderato si cantabile Le 27 mai 2014 à 18h10
        Afficher/Masquer

        Patrick-Louis, vous avez oublié la “pléthore” dans les Administrations centrales, les fonctionnaires Hors-classe, aussi intouchables que les sénateurs et rémunérés à vie, d’une façon ou d’une autre. En plus PS et UMP, chacun les siens.


  21. FL Le 05 mars 2014 à 08h17
    Afficher/Masquer

    Depuis plusieurs année maintenant, je puise mes informations dans divers blogs sélectionnés au fil du temps pour la justesses de leur contenu, justesse confirmée par l’observation de la réalité considérée à postériori.

    Chaque jour si possible, je commence par lire Olivier Berruyer, Paul Jorion (depuis très longtemps), Frédéric Lordon (délicieuse prise de tête attendu comme un feuilleton), Jacques Sapir toujours parfait etc., cela parallèlement à une revue de presse quotidienne.
    L’écoute, concomitante et matinal des information radiophoniques, en général sur France Inter ou France Culture (service public???), confirme tout l’intérêt de cette démarche et justifie les doutes que l’on peut porter sur le travail de la majorité des Journalistes professionnels, quelque soit le média considéré.

    Une nouvelle fois, comme presque chaque jour, cet article est une parfaite illustration de l’intérêt de cette pratique.


  22. Anonyme Le 05 mars 2014 à 18h34
    Afficher/Masquer

    Merci beaucoup Olivier pour ce travail !
    Vous faites le boulot des journalistes mais par contre, vous le faites bien. Très bien synthétisé et expliqué. C’est très intéressant d’analyser les comptes de nos incapables gouvernants…

    Bravo !


  23. m0m0 Le 10 mars 2014 à 14h09
    Afficher/Masquer

    Merci jpt pour ce recadrage.

    Les économistes atterrés dont lordon fait partie ont dans une conférence filmée a l ESSEC démontré que les fonctionnaires généraient plus de PIB que les salaries du prive.

    Sur YouTube vous trouverez facilement cette vidéo.

    Ne nous divisons pas.

    Et soyons assez intelligent pour écouter l autre…


  24. scribe1 Le 23 mars 2014 à 23h52
    Afficher/Masquer

    C’est fou ce que ces simples chiffres synthétiques peuvent révéler à un financier pourtant moyen tel que moi : l’Ump coûte plus cher à l’Etat ; le PS préfère verser des salaires, l’UMP plutôt des commissions et honoraires (meetings obligent). Aller plus loin dans le détail serait sans doute encore plus révélateur des pratiques de chaque parti. Pour tout le monde, cela fait quand même beaucoup de sous quand on sait que l’argent fait cruellement défaut à des secteurs entiers. Mais quand on ramène le tout au nombre d’électeurs, on s’aperçoit que ça fait moins de 2 euros par électeur. On a le choix entre faire confiance ou appliquer le proverbe bien connu : ” quand on cherche d’où vient la fortune, mieux vaut ne pas bêcher trop profond !” Bravo pour le sujet.


  25. Derrien Le 18 avril 2014 à 16h44
    Afficher/Masquer

    Un financement de plus supporté par la masse avec la presse et les syndicats , les millions s’ envolent , il y aurais certainement de bonne raison de revenir a la guillotine!!!!!!


  26. olivier69 Le 18 avril 2014 à 17h18
    Afficher/Masquer

    Pourquoi vous ne mettez pas en avant également une boite postale ?
    Je suis convaincu que de nombreuses personnes refusent ou renoncent à payer sur le net même dans le cadre d’une contribution. C’est dommage, vous vous ôtez la possibilité de diversifier les sources de donation, et donc vos capacités de financement.
    ps : Merci à Guy et vous-même. cette analyse est sans appel !


  27. william Le 17 mai 2014 à 23h47
    Afficher/Masquer

    Excellent.

    Pour autant, le système continue. C’est que le moteur est ailleurs.
    Et qu’il dure depuis longtemps.
    Une belle image du “pourquoi” de la recherche du pouvoir politique.
    Mais bon, ce genre de décalage existe depuis la nuit des temps.
    Alors, … Restons simple.
    “Qu’est-ce qu’on est bien avec des ami(e)s autour d’un feu de camp.”
    J’ai revu dernièrement “les choses de la Vie”. J’ai aimé. Un simple regard sur Notre vie. Des fois, c’est la clé du bonheur.
    Dès lors que l’on a un travail, bien entendu. Alors,
    Des fois, l’ignorance, c’est la clé du bonheur sur terre.


  28. moderato si cantabile Le 27 mai 2014 à 15h59
    Afficher/Masquer

    Moi j’aimerais bien avoir un graphique, une corrélation, entre les “dons” du premier cercle et les bénéfices que ce premier cercle en a tiré, lors de diverses privatisation, passations de marchés et autres contrats.
    Comme ça on pourrait mieux voir ce que ça coûte à tout le monde, même aux non-imposables qui donc ne contribuent pas au financement des partis.


    • Serge Palestine Le 28 mai 2014 à 00h01
      Afficher/Masquer

      Désolé, mais les non-imposables payent la TVA, impôt le plus injuste qui soit et qui rapporte le plus à l’Etat,donc contribuent aussi au financement public des partis politiques…


      • moderato si cantabile Le 28 mai 2014 à 23h52
        Afficher/Masquer

        ce n’était pas une insulte aux “non-imposable”, tout le contraire…ils ne comprennent pas forcément qu’en plus de la TVA ils payent aussi les divers “engagements” des Partis.
        Par exemple, quand Sarko a cédé le GDF à des “potes à lui” …ce sont les “non-imposables” qui l’ont senti en premier, sur leur budget….mais, ça remonte à très loin.
        Tout ce que le “petit français du peuple (toutes origines confondues)” a payé, sur sa paie, sur ces impôts…et avec son boulot et tout et tout le reste (reconstruction, réseaux EDF, autoroutes, hôpitaux, écoles-pour-tous, logements sociaux, centrales atomiques….+++) ben, que tout ça a été privatisé depuis, et qu’on demande à ceux qui les ont construit de payer le pris à ceux qui les ont…


  29. SYLOU Le 27 mai 2014 à 16h12
    Afficher/Masquer

    Beau travail olivier je suis de très peu surpris par tant de pertinence de ta part.(partageant tes nouvelles quotidiennement).
    il es agréable de constater qu’il puisse encore y avoir des êtres intègres dans notre pays et cela vaux pour tous les intervenants que j’ai aussi plaisir a lire.
    bonne continuation.


  30. Alberto42 Le 27 mai 2014 à 16h19
    Afficher/Masquer

    L’affaire Bygmalion vient apporter quelques éclaircissements à la faillite financière de l’UMP.
    Lors d’une conférence de presse, Me Maisonneuve, avocat de Bygmalion, a dit et répété à plusieurs reprises que les prestations assurées par la société qu’il représente ont été indûment facturées à l’UMP, alors qu’elles concernaient la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. « C’est un chantage économique », a-t-il résumé.


  31. Patrick-Louis Vincent Le 27 mai 2014 à 17h15
    Afficher/Masquer

    Les élus sont payés avec nos impôts. Il conviendrait donc d’ajouter leurs contributions à la rubrique “financement public”.

    Ainsi le financement public du PS est de 38 742 924€ et celui de l’UMP de 31 694 354€


  32. BOURDEAUX Le 27 mai 2014 à 17h17
    Afficher/Masquer

    Il manque pourtant la comptabilité noire dans tout ça…
    Anecdote vécue en 2002 : ( je bosse dans le bâtiment)
    Mr X est un copain du maire de la commune de B (je ne veux pas attirer d’ennuis à OB, donc je ne cite pas cette commune bondissante de seine-saint-denis…). Le maire dit à mr X : « j’ai des écoles à rénover cet été, et mon parti a besoin d’oseille ; trouve-moi une entreprise de bâtiment compréhensive avec un commercial intelligent ».
    Mr X , qui a des relations, contacte son copain Mr Y, commercial dans une entreprise de bâtiment (où je bosse à l’époque) et lui dit : « il va y avoir un appel d’offre pour des écoles à rénover à B… pour cet été ; tu y répondras en incluant dans ton offre 150 k€ qu’il faudra me reverser en commissions pour apport d’affaire , chiffre à ton aise, tu auras l’affaire de toute façon».
    On a eu l’affaire, fait les travaux, on a été payés, Mr Y a versé sa commission à Mr X qui a donné le coup de pouce à son ami maire qui a pu subvenir aux besoins de son parti. Comme disait coluche : « la société, c’est une chaïne », le financement occulte des partis, aussi.


    • Ghosties Le 27 mai 2014 à 17h58
      Afficher/Masquer

      De Carolis bis ?

      Enfin je l’accorde ça se passe pareil dans ma ville…appels d’offre bidons et copinages (cooptation et réseautage au sein d’organisations discrètes).


  33. TZYACK Le 27 mai 2014 à 17h40
    Afficher/Masquer

    Rien que la différence de 27M€ du poste propagande entre ces 2 partis explique qu’il y avait une anomalie. On sait aujourd’hui qu’il y a eu un détournement des fonds de l’UMP, au profit de NS, d’au moins équivalent à celui remboursé” par le Sarkhoton pour 11M€.


  34. Fabrice Le 27 mai 2014 à 18h55
    Afficher/Masquer

    Olivier rassurez moi vous n’avez pas l’intention de battre Nostradamus, parce qu’au moins vous c’est vérifiable et compréhensible, sans interprétation ^^ ;-)


  35. julia Le 27 mai 2014 à 22h52
    Afficher/Masquer

    Impressionnant ! on comprend pourquoi la gestion de la France en est où elle en est ! cette analyse montre à quel degré d’incompétence et d’irresponsabilité se situe tout ce beau monde – le pouvoir par dessus tout et tant pis pour tout ce qui n’est pas “moi” – Ces chiffres parlent plus que les mots !.


  36. CedricParis17 Le 12 juin 2014 à 23h54
    Afficher/Masquer

    J’ai travaillé à la consolidation de la Société Générale, et j’ai entendu que Copé s’est comparé aux dirigeants de la société Générale au moment de l’affaire Kerviel (sur le thème du Dirigeant trahi par son personnel comptable ou financier) c’est vraiment prendre les français pour des c… car en proportion des 1250 Milliards de total bilan de la SG, les 5 Milliards de l’affaire Kerviel représentait 0,4 % et 10% des capitaux propres alors que les factures dont on entend parler représentent 20% du bilan et une part encore plus élevée des capitaux propres, sans parler de la technique moins sophistiquée à découvrir des fausses factures de locations de salles que des fausses transactions parmi des milliers de lignes informatiques !

    En compta, tout est question de proportion (image fidèle), et personne ne demanderait la tête d’un dirigeant de multinationale qui aurait réglé 10 millions de factures douteuses sur des milliards de frais généraux !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>