Petit point en rapport avec la vision internationale de Mediapart

Je reçois souvent des mails de votre part me disant en gros “Mediapart sur l’Ukraine, c’est plus possible, je résilie mon abonnement !”.

Je trouve ça très dur, car je trouve que Mediapart est clairement parmi ce qui se fait de mieux dans les grands médias sur la dénonciation du pouvoir de la finance (supers billets de Martien Orange, une référence !), du néolibéralisme, des dérives politiques et démocratiques, des problèmes des grands médias, etc.

J’ai entendu une conférence de Plénel cet été sur les dangers qui courent sur la Démocratie, et c’était vraiment très très bien…

MAIS il y a un vrai souci sur l’international, c’est clair…

Exemple de ce we, à la Une de Mediapart :

(fichtre que je n’aime pas toutes ces histoires de listes nominatives de semi-proscrits dans les journaux et ici de propos des années 30…)

J’ai regardé pour info, cette banque historiquement tchèque est quand même la 151e banque russe (fichtre…)

 

Propriété d’un certain Roman Popov :

Bon, ok. Donc si je comprends bien, cette banque a prêté de l’argent au FN.

Je rappelle que les dons étant interdits, le FN devra donc rembourser cet argent…

Et donc Mediapart s’inquiète donc très très fort à cause de “ces millions russes”, qui pourraient constituer une éventuelle “ingérence étrangère dans la vie politique française” – rejoignant ici le fameux “le parti, non seulement de l’anti-Europe, mais de l’anti-France.” de BHL en mai 2014.

L’article précise :

“Un proche conseiller de la présidente du FN confirme lui aussi à Mediapart la signature de ce prêt, d’un taux d’intérêt fixé a 6% ” Si l’on en croit Marine Le Pen, c’est à contrecœur que le Front national s’est tourné vers les banques étrangères. « Notre parti a demandé des prêts à toutes les banques françaises, mais aucune n’a accepté, a-t-elle expliqué, le 23 octobre, à L’Obs. Nous avons donc sollicité plusieurs établissements à l’étranger, aux États-Unis, en Espagne et, oui, en Russie. » […] « On a pris des contacts avec beaucoup de banques françaises et européennes, a expliqué Me Wallerand de Saint-Just, trésorier du Front national à Mediapart, fin octobre. C’est niet en France. Ils ne prêteront pas un centime après le rejet des comptes de Nicolas Sarkozy. Nous, on a élargi le cercle. Ce genre de négociations, plus c’est discret mieux c’est. On a pris des contacts avec les plus grosses banques. On a envoyé des lettres, c’est tout. La plupart du temps, on n’a pas de réponse. » […]  Jean-Luc Schaffhauser a confirmé : […] « Les banques sont très frileuses pour prêter aux partis politiques, quels qu’ils soient, confie un membre du bureau politique du parti. Ce n’est pas un boycott du Front national, c’est une crainte généralisée. À partir du moment où ce n’est pas un don, ni une subvention, ce qui serait interdit venant d’un État étranger, cela ne me choque pas. »

Notez que rien que cette situation pourrait susciter un intéressant débat sur les moyens de financer les partis ou sur le rôle des banques…

L’info est intéressante, mais si on est cohérent, on doit donc exiger la création d’une obligation de prêt à un parti pour les banques françaises (dans certaines limites à définir).

(PS : non, je ne suis pas là pour défendre du tout le FN que je ne soutiens en rien, ce n’est pas ce point là qui m’intéresse)

Je note ne pas avoir vu d’alerte Mediapart sur le fait que, par exemple, l’UMP – dont nous avons analysé les comptes, qui montrent que cette structure est en fonds propres négatifs depuis sa création, ce qui signifie qu’elle ne survit que par la générosité de prêts bancaires (français, ouf !)

comptes ps ump

Moi, il me semble très gênant qu’un parti politique dépendent du bon vouloir de banques privées pour survivre – étonnez-vous que la droite ne réforme pas le secteur après… Petit problème “d’ingérence” ?

Mais plus largement, cette idée “d’ingérence russe”, “de propagande russe” est quand même grotesque : alors comme ça, Poutine voudrait dépenser de l’argent pour corrompre la politique d’un pays, “acheter des soutiens” et donc il choisit… tadam, le FN !!!! Le parti avec 0 ministres, 2 députés et 2 sénateurs  (sur 900), et un audience médias absolue – TREEEEEMBLE RÉPUBLIIIIIQUE ! C’est d’une logique imparable… (et qu’on ne vienne pas faire croire que le prix d’un Cahuzac ou d’un Thevenoux soit si élevé…)

 

Alors du coup, comme Mediapart s’inquiète fort justement du risque d’influence étrangère sur la politique du pays, je me dis, “mais c’est bizarre, ont-ils enquêté sur l’influence américaine en France – qui me semble un peu plus prégnante que l’influence russe ?”

Alors au hasard, ont-ils enquêté sur les Young Leaders de la French American Fundation (dont nous parlerons bientôt, nous…), “issus de la politique, de la finance, de la presse « à fort potentiel de leadership et appelés à jouer un rôle important dans leur pays et dans les relations franco-américaines » et qui permet donc de développer « des liens durables entre des jeunes professionnels français et américains talentueux et pressentis pour occuper des postes clefs dans l’un ou l’autre pays » ?

Ah flute…

Bon, au moins 1 ?

Ah flute…

Bon, c’est dommage, car il avait par exemple :

  • François Hollande
  • Emmanuel Macron
  • Pierre Moscovici
  • Marisol Touraine
  • Arnaud Montebourg
  • Najat Vallaud-Belkacem
  • Fleur Pellerin
  • Matthias Fekl
  • mais aussi Aquilino Morelle
Bon, n’ayez crainte, on reverra bientôt Alain Juppé, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Jeannette Bougrab à l’UMP…
 
En abrégé peut être ?

Caramba, encore raté..

Allez, un dernier : le German Marshall Fund ?

Bon, rien en enquête, et en citation on a droit à “un cercle de réflexion” ! Sérieusement ??? Un machin qui s’appelle Fonds ? Qui a un bilan de :

200 millions de dollars ! Et qui dépense tous les ans juste :

37 millions de dollars !!!

Ok, dormez braves gens… Et attention à la propagande russe !!!!!

EDIT : CORRECTION

La recherche google ne semble pas ramener toutes les sorties – mea culpa.

Je l’avais utilisée pour essayer de séparer ce qui relevait des journalistes de ce qui relevait des blogs – très utiles, très riches qui eux d’intéressent à tout ça ; pour eux aussi, il est utile de s’abonner à Médiapart à mon avis.

Via le site, on trouve :

0 articles du journal avec “young leaders” ou “young leader”

5 articles mentionnant la NED dans le journal – mais surtout sur le financement de RSF, sans présentation de ce que c’est, son rôle, etc

2 articles du journal sur German Marshall Fund, présenté comme “un cercle de réflexion” (sic)

Avec mes excuses pour l’erreur – même si cela ne change rien au fond de mon propos..

 

Mais est-ce étonnant ?

Je rappelle certains propos de Mitterrand (qui n’avait QUE les services secrets à son service) sur Edwy Plénel :

« Il faudra tout de même qu’on sache qui est vraiment ce monsieur Plenel. […] Il parlera moins haut quand on saura qu’il travaille pour une puissance étrangère. » [propos de François Mitterrand rapporté par Gérard Colé à Pierre Péan, cité dans La Face cachée du Monde, 2003]

Confirmé par une autre source :

« Plenel ? Il ne m’a pas lâché pendant dix ans et j’ai fini par penser qu’il travaillait lui aussi pour les Américains. » [propos de François Mitterrand rapporté par Pierre Favier, journaliste longtemps accrédité à l’Élysée, La décennie Mitterrand, 1999]

Et une troisième :

Cela rappelle un autre propos de Mitterrand, plus général, sur les journalistes à scoops :

« Il ne faut pas croire qu ‘il y ait des envoyés spéciaux, fins limiers, remarquables journalistes, Rouletabille inlassables, allant chercher l ‘information. Non, ils attendaient à leur bureau où on venait leur apporter des informations.» [Mitterrand, portrait total, Pierre Jouve, 1986]

Je ne veux pas ici diffamer M. Plénel, je n’ai évidemment aucune idée de la véracité ou non de la chose.

Mais on peut aussi faire un lien avec les agissements de la NSA. Si on réfléchit en se mettant à la place des services secrets américains : vous avez accès aux données de la NSA qui espionne, de plus ou moins près, à peu près toutes les personnes avec un peu de pouvoir dans le monde. Donc vous connaissez tous les fraudeurs, tricheurs, adultérins, etc. Qu’en faites-vous ? Vous pouvez tenter de faire pression sur eux si les choses sont graves, mais enfin, cela ne marche pas toujours. Moi, il me semblerait logique d’approcher des journalistes amis, et de leur donner des informations croustillantes qui vont les respectabiliser, les mettre à la une. Même pas besoin d’un deal explicite après : il semble clair qu’ils vont éviter de trop vous critiquer par la suite, surtout quand on est “le phare de la liberté” mondial… Non ?

Bref, en conclusion, et pour répondre aux mails que je reçois donc régulièrement, cela ne me choque pas de continuer à soutenir Mediapart pour tout ce qu’ils apportent. Disons qu’il est assez probable que vous apprendrez ainsi “Tout ce qu’on vous cache et qui ne dérange pas les Américains” – et cela est déjà énorme. Après, il faut juste ne pas avoir trop confiance dans le regard international porté, et de croiser de multiples sources d’informations externes pour la partie “Tout ce qu’on vous cache et qui dérange les Américains”…

Mais bon, ce n’est que mon avis…

150 réponses à [2 poids, 2 mesures] Ils sont vraiment énormes chez Mediapart…

Commentaires recommandés

arthur78 Le 27 novembre 2014 à 08h55

je fais parti de ceux qui ont résilié leur abonnement Mediapart par colère et dépit. Vous êtes comme moi , cliquez sur le petit pouce …

  1. Pastèque Le 27 novembre 2014 à 00h58
    Afficher/Masquer

    Olivier, essaye de récupérer les articles sur les ‘théories conspirationnistes’ de mediapart publiés durant l’été 2012! les abonnés ont très majoritairement dénoncé ces articles qui proclamaient la version officielle du 11 septembre 2001 comme étant une vérité révélée…

    je ne me prononce pas sur le fonds de l’affaire, je remarque juste, et beaucoup d’autres l’ont fait en réaction à ces articles de Chiens de Garde de l’ordre établi, que l’on ne peut même pas envisager de discuter certains faits.

    donc il y a des versions officielles de l’histoire! et si tu dis ‘oui mais…’ hop hop hop conspirationniste!

    et ils se prétendent journalistes?

    Mediapart est pire que les Chiens de garde du type pujadas, calvi et cie, ce sont des Gate Keepers!

    Gates Keepers car ils se font passer pour des ‘journalistes’ qui critiquent le système alors qu’ils ne sont en réalité que les gardiens du cadre à ne pas enfreindre, ici dans le cadre de la liberté de penser, étant donné qu’il y a des vérités officielles, révélées et non questionnables.

    là où tu crois (mal) y voir de la subversion (LOL), ce ne sont que de vulgaires garde champêtres.

    pour l’instant, les journaleux comme mediapart critiquent le système mais ne le menacent pas étant donné qu’ils ne rendent pas possible la nécessaire prise de conscience des citoyens de la fausseté même de la société dans laquelle on vit.

    en fait mediapart et ses semblables sont les meilleurs alliés de la Matrice, et ceux qui y sont dedans sont Eyes Wide Shut : les yeux grand fermés…

    même si une partie des points ci dessus peuvent s’appliquer à ton blog olivier, ici on peut avoir une contre information à toute la propagande, fausse information, faits divers (font diversion) répandus par tous les mass-medias!!

    nota bene : pour le 11 septembre, c’est mieux de ne pas en parler ici, cela décrébiliserait ton site, étant donné les stratégies godwin à l’oeuvre dans les médias, les réseaux sociaux.
    et alors dans ce cas là, bfmtv, oublie à tout jamais 🙂


  2. victor Le 27 novembre 2014 à 01h13
    Afficher/Masquer

    Je vous conseille les travaux du professeur Pierre Hillard a propos des fondations, influence étrangère. Par exemple son livre sur la fondation Bertelsmann.


    • Monika H Le 27 novembre 2014 à 11h46
      Afficher/Masquer

      Je recommande vivement (et encore une fois) les travaux de Dorota Dakowska sur la puissance des fondations allemandes en Europe de l’Est, en Afrique et en Amérique Latine. 150 millions d’Euros le budget de la fondation Ebert par an, 120 millions d’Adenauer et toutes les fondations exécutent des missions pour le Ministère des Affaires Etrangères allemands en achetant les élites des pays qu’on veut dominer, en créant des ONG et même des partis politiques…

      http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3468


      • charmant Le 03 décembre 2014 à 14h47
        Afficher/Masquer

        merci pour la référence..


    • Paco Le 27 novembre 2014 à 13h31
      Afficher/Masquer

      M. Victor, pour éclaircir le cas Plenel, il vaudrait bien mieux s’intéresser au trotskisme. C’est tout aussi U.S. que vos Bertelsmann, disons que ce serait la main gauche.


      • Eric Le 27 novembre 2014 à 17h22
        Afficher/Masquer

        Ça marche avec les deux mains. Halte au sectarisme 🙂


      • Caramba! Le 27 novembre 2014 à 18h40
        Afficher/Masquer

        https://www.youtube.com/watch?v=ZC4aT6ui6mo

        Edwy Plenel : “Médiapart soutient l’opposition démocratique syrienne”


  3. Kellhus Le 27 novembre 2014 à 01h18
    Afficher/Masquer

    Mediapart, le Canard Enchainé, Charlie Hebdo… médias critiques du système en surface, mais servant le système en dernier lieu. Le système coopte sa propre opposition pour mieux la contrôler et donner l’illusion du pluralisme dans la presse. Ce n’est pas un hasard si on retrouve souvent d’anciens trotskistes comme Plenel aux manettes.


    • Kiwixar Le 27 novembre 2014 à 09h17
      Afficher/Masquer

      “Pour contrôler l’opposition, il suffit d’être l’opposition” (Lenine)


      • Homère d'Allore Le 28 novembre 2014 à 19h08
        Afficher/Masquer

        D’accord avec le contenu de la citation.
        Mais êtes vous sur qu’elle soit de Lenine ? Je ne vois pas en quelle circonstance il ait pu dire ou écrire cela.
        Je ne pense pas, par exemple, qu’il ait contrôlé l’opposition ouvrière de Kollontaï.
        Cette citation me semble apocryphe. Détrompez-moi..!


    • FifiBrind_acier Le 27 novembre 2014 à 11h47
      Afficher/Masquer

      C’est assez malin comme fonctionnement…
      Leurs enquêtes sur les dessous de la vie politique française passionnent les lecteurs.

      Mis en confiance, ils baissent la garde, ne se méfient plus, font confiance, et paf! on en profite pour leur coller les analyses du Pentagone sur la Syrie ou la Russie, ou sur ces méchants djihadistes que jamais, au grand jamais, nous n’avons ni armés ni entraînés, ou bien la 30 e invasion, au moins! de l’ Ukraine par l’armée russe.

      C’est la technique: ” On dit vrai sur l’accessoire, pour faire passer l’essentiel.”

      Pour le FN, il est possible qu’il ait eu recours à une banque étrangère car en 2011, le FN avait du mal à rembourser un prêt de la Société générale de 5 millions d’euros, et d’autres dettes.

      http://www.lefigaro.fr/societes/2011/03/23/04015-20110323ARTFIG00411-le-fn-promet-de-rembourser-la-societe-generale.php

      Mediapart essaye de “mouiller la Russie” dans cette histoire d’emprunt, mais se garde bien de dire que le FN a des liens surtout avec les nationalistes russes, et leur projet de grande Europe blanche et chrétienne…

      A la fin de cette vidéo sur les nationalistes européens, on voit un cadre du FN venir apporter son soutien dans un meeting en Russie. C’est à 1 heure 22.

      https://www.youtube.com/watch?v=hCaYyEwsiOk


      • Gérard Lepage Le 27 novembre 2014 à 19h50
        Afficher/Masquer

        “blanche et chrétienne” un cadre du FN ne fait pas le FN !


  4. Laawi Le 27 novembre 2014 à 01h26
    Afficher/Masquer

    ” Mediapart est clairement parmi ce qui se fait de mieux dans les grands médias sur la dénonciation du pouvoir de la finance”

    Je trouve cette remarque un peu décevante, mediapart est un site d’info clairement suspicieux. Par conséquent, je dirais que leur stratégie consiste à donner quelques gages d’intégrité sur la finance pour mieux faire passer tout le reste qui n’est que désinformation et propagande pro-américaine. C’est pas nouveau, on met quelques informations vraie dans un sujet pour légitimer un mensonge. Madiapart c’est comme un cancer, c’est pas parcque chaque cellule du corps n’est pas cancéreuse qu’on est pas malade.


  5. Bibiche Le 27 novembre 2014 à 01h40
    Afficher/Masquer

    Merci ! C’est exactement ce que j’attendais après avoir vu l’article de Mediapart.

    J’ai quand même une question : comment ça se passe dans les locaux de Mediapart ? J’imagine bien que les opinions sur le sujet divergent chez eux. Et alors il arrive quoi ? Edwy Plenel ordonne à tout le monde de la boucler ? Sérieusement ? Ça peut se passer comme ça sans qu’ils se rebiffent ?

    La question ci-dessus n’est pas rhétorique, je me demande vraiment comment ça se passe en pratique dans un “petit media indépendant” comme ça. (Parce que chez Libération c’est beaucoup plus facilement imaginable, par exemple.)


    • bob Le 27 novembre 2014 à 12h03
      Afficher/Masquer

      Ce n’est pas Plenel le maître d’œuvre du regard de Mediapart sur la Russie, c’est plus simplement le rédacteur en chef, François Bonnet, ancien correspondant du journal Le Monde à Moscou. Il donne la ligne à suivre et les journalistes suivent. C’est tout. Poinssot exécute les consignes du russophobe Bonnet. Plenel approuve sans doute, mais je ne pense pas qu’il soit à la manoeuvre de cette affaire, c’est Bonnet qui pilote tout ça, avec sa casquette de directeur éditorial (rédacteur en chef en fait). Il est férocement et idéologiquement allergique aux Russes. Il est cofondateur de Mediapart et joue un rôle capital dans la vie quotidienne du journal, probablement plus que Plenel, qui est devenu une star un peu lointaine. La ligne russophobe ne variera pas, c’est une certitude.


      • charmant Le 03 décembre 2014 à 14h40
        Afficher/Masquer

        pour la Russie se fier plus a Jacques Sapir et a son blog
        http://russeurope.hypotheses.org/

        oublié mdpt (j’y suis) a part quelques rebelles , ce ne sont que des bourgeois gauche caviar et beaucoup de trolls pour nous faire la peau quand on va trop loin (les rebelles)


  6. vérité2014 Le 27 novembre 2014 à 01h46
    Afficher/Masquer

    A propos de Mediapart et du parti pseudo socialiste(PSE) sur le TAFTA:

    Pervenche Berès (PSE) à propos du TAFTA : il faut continuer les négociations, sinon les USA signeront avec les Chinois.

    Quel argument choc non?

    http://blogs.mediapart.fr/blog/flebas/221114/pervenche-beres-deputee-europeenne-pse-propos-du-tafta-il-faut-continuer-les-negociations-sinon-ce-sont

    Tiens au fait qui est cette Pervenche Berès?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pervenche_Ber%C3%A8s


    • Loui JULIA Le 27 novembre 2014 à 11h28
      Afficher/Masquer

      Décidément, nous n’avons pas de chance avec les fleurs, nous Français: Fleur Pellerin qui nese documente même pas sur les productions d’un personnage qu’elle doit rencontrer, et qui rêve maintenant d’un rôle au cinéma. Et puis cette Pervenche-là


    • anne jordan Le 27 novembre 2014 à 20h05
      Afficher/Masquer

      “Le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement :Désintégration européenne, Chômage et Instabilité – Jeronim Capaldo” :
      > http://ase.tufts.edu/gdae/Pubs/wp/14-03CapaldoTTIP_ES_French.pdf


  7. Bigglop Le 27 novembre 2014 à 01h50
    Afficher/Masquer

    Merci Olivier pour tout ce travail de ré-information.
    En lien, un article du Figaro, sur les Young Leaders du Parti Solférinien (PS), mais aussi de la liste complète des YL depuis 1981
    http://leblogdeodomar.eklablog.com/young-leaders-le-petit-club-de-l-elite-transatlantique-a112858942


  8. dupontg Le 27 novembre 2014 à 02h55
    Afficher/Masquer

    Le seul young leader qui m’a surpris c’est Jacques Toubon…
    En effet son obsession à imposer les notices en français dans tout ce qui etait
    commercialisé en France est un peu en decalage avec la mission
    presumée d’un agent de l’empire


    • FifiBrind_acier Le 27 novembre 2014 à 11h49
      Afficher/Masquer

      Des remords, peut-être?


    • Olivier Berruyer Le 27 novembre 2014 à 12h18
      Afficher/Masquer

      après il faut avoir du recul :
      1/ young leader en 1984 en pleine guerre froide, ce n’est pas comme YL en 2013
      2/ des gens ont bien pu y aller de bonne foi, et changer d’avis au bout de qques années quand ils ont mieux compris la manip…


      • nebul_eu Le 27 novembre 2014 à 15h50
        Afficher/Masquer

        la course à l’échalotte reste la même en 84 ou en 2013
        bon alors c’est qui la banque qui couvre les factures de l’ump ?
        on fait un quizz ? ou il faut s’abonner à médiapart?

        pendant ce temps là , les comptes de campagnes ne sont toujours pas réglés…
        http://www.20minutes.fr/politique/1489491-20141127-societe-frere-kader-arif-travaille-candidat-hollande-2011-2012-selon-mediapart

        çà balance…


      • RGT Le 27 novembre 2014 à 21h51
        Afficher/Masquer

        Par contre, Young Leader en 1996, la guerre froide était terminée depuis quelques années déjà…

        Ceux là n’ont sûrement pas procédé à l’introspection nécessaire pour “couper le cordon ombilical”…

        Leur ennemi, c’est la finance, bien sûr !!!


    • Casquette Le 27 novembre 2014 à 13h17
      Afficher/Masquer

      Beaucoup ont des trajectoires surprenantes qui ne collent pas avec la mission qui leur a été confiée.
      Le dernier en date est Matthias Fekl , le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur qui milite pour que la Commission Européenne soumette le contenu de ses négociations du traité transatlantique aux parlementaires.


      • bradest Le 27 novembre 2014 à 14h15
        Afficher/Masquer

        Dans l’article donné en lien par Bigglop, on apprend que Fekl s’est retiré du programme “pour éviter toute situation réelle ou supposée de conflit d’intérêt”. On apprend aussi que Dupont-Aignan aurait demandé à ce que son nom soit supprimé de l’annuaire des anciens.


    • K Le 27 novembre 2014 à 16h39
      Afficher/Masquer

      Outre Toubon, on peut aussi citer Dupont-Aignan parmi les young leaders étonnants (édition 2001).
      Il était à l’époque un jeune prometteur de l’UMP, en vue et carriériste. Il s’est repris depuis mais le mal est fait.

      Concernant, le cas Plénel, la phrase de Mittérand est incroyable (à supposer que Rolland Dumas dise la vérité). Plénel à d’ailleurs annoncé qu’il poursuivrait en justice tous ceux qui relayeraient cette accusation. On a pu le droit de relayer les propos de Dumas ? Mediapart se réserve le droit de balancer des boules puantes mais s’offusque lorsqu’il en reçoit…


  9. laforest Le 27 novembre 2014 à 03h07
    Afficher/Masquer

    Comme certains, j’ai résilié mon abonnement à Médiapart depuis peu, forts de leurs succès ils sont devenus de plus en plus censeurs… et me font penser aux “léssiviers” qui lavent plus blanc que blanc ! Quant à l’article : il me semble qu’un “parti politique” reconnu par l’État Français devrait avoir la possibilité d’ouvrir un “compte” en France avec des normes identiques pour tous les partis et des règles comptables “identiques” … que ce soit le FN, l’UMP ou le PS ou un autre “Tartempion”. De plus, “ostraciser” le FN et insulter ses adhérents n’est pas la bonne façon pour combattre ce parti qui maintenant s’est beaucoup renforcer des déçus de gauche et de droite… dans mon village environ 300 âmes, 66% ont voté FN et maintenant ils ne s’en cachent même plus, ils veulent donner un “coup de balaie” dans le “personnel politique” et n’ont pas peur des conséquences… car selon eux, cela ne sera pas pire que maintenant !! On verra bien !


    • JBL1960 Le 27 novembre 2014 à 16h25
      Afficher/Masquer

      Je suis tout à fait d’accord avec vous laforest. Cette article est très intéressant et très juste. Je me retrouve dans tous les commentaires également. Et “laforest” je pense que ce genre d’insinuation salie la Russie, qui n’a nullement besoin de ça en ce moment, mais va conforter les gens dans leur décision de voter MLP. Plus on tape sur sa tronche à la Marine et plus les gens en réaction (ce qui me désole profondément) voteront FN. C’est Todd qui avait dit qu’Hollandouille serait un géant ou un nain à la fin de son quinquennat ! Quel visionnaire ce Todd, Sapir fait encore plus fort. Finalement Hollandouille sera bien un nain, il l’est déjà, mais au train où vont les choses, finira t’il son mandat ? Allez, qui vivra verra !


      • laforest Le 27 novembre 2014 à 19h13
        Afficher/Masquer

        d’accord avec vous… si une majorité comprenais cela, nous avancerions plus vite car là on va à la bérézina !!


    • bob Le 28 novembre 2014 à 15h28
      Afficher/Masquer

      Idem, j’ai résilié.


  10. Le Sudiste Le 27 novembre 2014 à 03h33
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier,
    L’extrème droite a globalement une sympathie pour la Russie, ce n’est pas caché ni nouveau me semble-t-il. Il y a un article de Slate (http://www.slate.fr/story/75047/russie-fn) entre autre là-dessus.
    Il y cite par exemple ProRussiaTV (http://fr.wikipedia.org/wiki/ProRussia ) qui produisait de l’info dont des journeaux hebdomadaires sur Internet.
    Quelques personnes d’extrême droite parmi les collaborateurs de la chaine, mais des gens déjà “connus” donc c’était assez flagrant.
    Pour avoir suivi ces “journaux”, disons qu’au début c’était pesque amusant, une présentation de l’actualité en “Hollandie” qui faisait plus description satyrique sauce extrème droite que journal d’info. Concernant la situation “hors-France”, c’était effectivement orienté russe, c’est normal.
    Des infos, pas de “scoop”, de vision vraiment paticulière. Assez plat.
    Le problème, c’est que les types n’étaient pas doués du tout. Ils étaient même franchement mauvais… Donc ProrussiaTV ouvre en septembre 2012 et ferme en décembre 2013
    Voilà un exemple du niveau. 6’50 de de ProrussiaTV sur BHL. C’est vite pénible et enlève toute sorte de crédibilité et de prétention à être quoique soit. Un peu comme BHL… Match nul.
    http://www.dailymotion.com/video/x144m0z_bhl-imposture-mortifere-portrait-aux-petits-oignons-par-prorussia-tv_news

    Pourtant avec BHL, on peut vite rigoler.
    Comme ce récit où en voiture il a manqué écraser une femme…
    https://www.youtube.com/watch?v=cDoJZFlRieY


    • DUGUESGLIN Le 27 novembre 2014 à 12h48
      Afficher/Masquer

      A ma connaissance le seul parti en France que j’ai entendu dénoncer vigoureusement les nazis d’Ukraine est le Front National.
      Cela laisse penser qu’il y aurait un parti d’extrême droite en France anti nazi et républicain et un autre parti d’extrême droite pro-nazi et anti républicain.
      Il faudrait une définition claire une fois pour toute de l’extrême droite, sinon on ne sait plus qui est qui. On ne sait même plus, selon les qualificatifs choisis, qui on doit soutenir, car le risque est grand d’être accusé, sans raisons, d’extrémisme.
      Ce qui amène la question du totalitarisme. Est-il d’extrême gauche, stalinien, ou d’extrême droite, hitlérien?
      Pour ma part je ne me lasserai pas de dénoncer le nazisme en Ukraine.


      • DUGUESGLIN Le 27 novembre 2014 à 13h26
        Afficher/Masquer

        Si Hitler aimait les labradors et que moi-même j’aime les labradors, ce n’est pas pour autant que je suis nazis.
        Si des partis en France considèrent qu’il est urgent de se libérer de la main-mise US sur nos société européennes, je ne pourrais que me féliciter que d’autres partagent cette opinion quel que soit leur parti.
        Si pour cela je suis accusé d’extrémisme, sous prétexte que Mélenchon partage la même opinion, de même que Marine Le Pen, cela ne me fera pas abandonner mon opinion. Je conserve la liberté de penser et de choisir et je resterais hermétique à ces pressions déjà éculées.


        • Eric Le 27 novembre 2014 à 15h29
          Afficher/Masquer

          Vous avez raison DUGUESCLIN
          Conclusion : il faut que les gens arrêtent de faire ce que le pouvoir cherche toujours à leur faire faire, dans son propre intérêt donc, à savoir jouer avec des gommettes pour détourner leur attention vers un ennemi qui n’en est pas un. Je crois que c’est le coeur du problème actuel, qui fait qu’entre autre, toute forme de contestation et d’opposition rassemblée est méthodiquement atomisée par tous les moyens, y compris et surtout les plus grossiers. En même temps, tant que ça marche !


      • languedoc 30 Le 27 novembre 2014 à 17h15
        Afficher/Masquer

        Il faudrait se sentir coupable parce que le FN défendrait, comme nous, la Russie accusée injustement dans l’affaire ukrainienne. C’est totalement ridicule, qu’ils croient ce qu’ils veulent, c’est le dernier de mes soucis. Il est bien plus grave et honteux d’être du côté des nazis ukrainiens, qui sont coupables de la mort de 5000 personnes, de charniers, de blessés, de la destruction de toute une région. Ce ne sont, quand même pas ces médias lamentables, à la botte des américains, qui vont nous donner des leçons de morale.


      • Le Sudiste Le 27 novembre 2014 à 20h28
        Afficher/Masquer

        Bonjour Duguesglin,
        à titre personnel, j’emploie le terme extrême droite parce que c’est ainsi que l’on qualifie ces tendances, ce n’est pas moi qui fixent les règles. Si je veux être compris, je n’ai pas le choix.
        J’étais tombé sur cet article de Slate quand je cherchais qui était derrière ProrussiaTV. En lisant l’article du jour je m’en suis souvenu, je l’ai retrouvé et mis le lien, j’ajoute simplement une info qui s’inscrit dans un des nombreux sujets de l’article.

        Je ne fais pas miennes les analyses de Slate, de même que je ne fais pas miennes les analyses que produisaient ProrussiaTV. En revanche, connaissant ses “journaux”, je donne mon avis sur la médiocrité, la stupidité et le résultat clairement contre productif de leur travail. Les regarder était plus une distraction qu’autre chose, même si j’eus été ravi d’apprendre quelques faits nouveaux ou d’appréhender une analyse particulière que je n’aurais pas déjà vus ailleurs. Ce n’est jamais arrivé. Je n’ai rien appris.

        Ensuite, je me fous éperdument de ce que peut raconter l’extrême droite, l’extrême gauche, le centre, le dessus et le dessous. Je me fous aussi éperdument de savoir où commence et où s’arrête l’extrême de je ne sais quel côté, comment et qui le définit…
        Ca ne m’intéresse pas un brin, je préfère le préciser aussi.

        Et quant à savoir au passage s’il est judicieux de bloquer toute référence directe au 11 septembre dans les commentaires, je pense évidemment le contraire sans quoi je n’aurais pas envoyé un texte là-dessus. Mais c’est une décision de modération qui ne m’appartient pas et que je respecte. Et si je ne suis pas content, j’ai qu’à aller voir ailleurs! Néanmoins, j’ai la conviction que c’est une erreur compte tenu des sujets abordés sur ce site, qui plus est quand il est question de manipulation ou de propagande effectuée par la presse.


        • DUGUESGLIN Le 27 novembre 2014 à 21h56
          Afficher/Masquer

          Merci d’avoir pris mes questions en considération.
          Vous m’expliquez” j’emploie le terme extrême droite parce que c’est ainsi que l’on qualifie ces tendances”
          Mais de quelles tendances s’agit-il? Veuillez préciser. Ma question reste entière.
          Pour ma part afin de mieux nous comprendre je dirai que l’extrême droite c’est un parti qui préconise une dictature selon l’idéologie nationale-socialiste.Mais peut-être que cette définition n’est pas la bonne. Dans ce cas quelle est-elle?
          Je pense que c’est généralement ce que l’on comprend par extrême droite.
          Pour ma part je suis en totale opposition avec l’idéologie nationale-socialiste.Donc contre l’extrême droite. Par conséquent totalement opposé à ceux qui soutiennent le nazisme en Ukraine.
          En retour je suis en accord avec ceux qui, comme moi, dénoncent le nazisme en Ukraine.
          Le parti qui dénonce avec le plus de vigueur le nazisme ukrainien est le Front National. Je n’y peux rien c’est comme ça.
          J’en conclue que le Front National est contre l’extrême droite si on admet ma définition citée plus haut.
          Pourtant on ne cesse d’assimiler le Front National et l’extrême droite qui pourtant est contre le nazisme par conséquent contre l’extrême droite.
          Heureusement que j’étais mauvais élève en latin parce que je le perdrais.
          C’est pourquoi je me soucis peu de savoir qui est qui et j’apprécie que des gens censés d’où qu’ils viennent partagent la même vision que la mienne.


          • Le Sudiste Le 28 novembre 2014 à 01h23
            Afficher/Masquer

            Vous avez raison, “tendance” n’était pas le meilleur terme. Disons plutôt parti/mouvement. En l’occurrence je fais référence à ceux cités dans l’article de Slate concernant ProrussiaTV, à savoir Front Nationnal, Front National de la Jeunesse, Bloc Identitaire. Slate y rajoute Radio Courtoisie, je ne sais pas, je ne connais pas bien.
            Et s’ils avaient du faire une liste hors ProrussiaTV, ils en citeraient certainement d’autres. Ce qui au passage n’empêche pas d’autres mouvement/parti qui ne sont pas estampillés “extrême droite” d’être aussi pro-russe, mais je ne voudrais pas vous embrouiller.

            Quant à dénoncer le nazisme en Ukraine… je ne suis pas certain que ma voix porte beaucoup, mais permettez-moi de le faire tout seul, dans mon coin, indépendamment et sans devoir soutenir en bloc qui que soit qui le ferait aussi.
            Et je préfère anticiper ce que je vois venir: “Oui, mais si vous dénoncez comme moi les nazis, alors j’en conclue que vous soutenez aussi le Front National qui dénonce aussi les nazis, par conséquent vous faites partie de l’extrême droite qui lutte donc contre l’extrême droite dont il faudrait préciser la définition. Qu’en pensez-vous?”
            J’ai déjà répondu à tout ça.


      • lairderien Le 27 novembre 2014 à 23h31
        Afficher/Masquer

        Il y a Mélenchon qui dès le début a clairement dénoncé en les dénombrant même) les ministres fachos/nazis entrés dans le 1er gouvernement putchiste. On peut retrouver cela sur son blog. IL a dénoncé à plusieurs reprises ce fait dans ses interventions, ainsi que le traitement de la Russie dans cette affaire. Il reste l’un des rares à Gauche a avoir émis sans réserves une position claire.


      • tepavac Le 28 novembre 2014 à 02h11
        Afficher/Masquer

        bonsoir duguesclin
        j’ai trouvé ton observation intérressante. et effectivement, beaucoups, même sur ce site, butent sur les raisons de ce paradoxe. Cela est dû au manque de grille de lecture approprié à la question.
        je t’en donne quelques unes;

        pour l’histoirien, la crise de 1789 aboutit à la rédaction de la solution au drame de l’époque et d’en promulguer, pour la premiere fois dans l’histoire de l’humanité, la Loi dans le titre même de la Déclaration;
        les droits inaliénables et sacrés du Citoyen.

        Aujourd’hui le terme de citoyen évoque vaguement l’idée d’élément social, alors qu’à l’époque cela ouvrait les portes de la pleine et totale liberté de se choisir un destin commun par la construction démocratique d’un état qui répond aux aspirations des populations.(je sais c long)

        cette vision de l’organisation sociale s’est répandu dans toute l’europe. Pourtant deux siecles et deux GM plus tard, les assauts contre l’éxistence de cet idéal sont toujours aussi redoutable et meurtrier. et vain.

        pour le philosophe, notre société est un amalgame architectural et législatif élaboré sous la pression des besoins du peuple.

        Tantôt économique, tantôt sociale, cette organisation entrave autant les propensions sociales, autant elle pénalise le développement et l’esprit d’entreprise.

        Et ainsi, inconsciemment, par instinct de conservation, les uns et les autres entrent en concurrence et se combattent sur le terrain idéologique des Convictions réciproques.
        Créant au sein du tissu social des tensions de plus en plus vives, de plus en plus écrasantes et en définitive, génératrices de peurs ancestrales.

        C’est ce dernier paramètre qui fait progressivement basculer le centre des décisions «conscientes » à celles des réponses instinctives.

        La communauté réagissant à l’instar de l’individu, lorsque le centre des décisions volontaires (parlement) n’arrive plus à trouver de solution pour garantir la cohésion entre la propension sociale et celle économique, alors ce centre laisse place à des conduites instinctives «socio-ordonale » :

        -L’intelligence est remplacée par l’instinct.

        -Le cortex frontal laisse le pas au système limbique.

        -La démocratie laisse le pouvoir à l’ordre et au fonctionnariat.

        Pour l’étologiste,
        “le phénomène symbolisé par le nationalisme n’a rien de particulier avec les bords, droites gauches de la vie politique.
        Il n’a rien de particulier avec l’esprit de famille ou l’esprit d’entreprise.

        C’est tout simplement une autre dimension de l’organisation sociale, celle où tout est subordonné aux principes d’ordres et de hiérarchisation,

        Celle, où les relations entre individus, sont celles des seuls rapports de force, de hiérarchie, celle de “dominant/dominé”

        Dans le processus de la longue évolution communautaire, c’est le stade de l’organisation sociale le plus primitif qui soit.
        Mais c’est aussi, en quelque sorte, notre garantie dans la pérennité du peuple ou de l’espèce lorsque la raison a échoué face à la crise.

        pour résumer;
        lorsque notre environement devient hostile et que nous ne pouvous y échapper, alors c’est notre instinct de survit qui réagit. C’est pourquoi il faut toujours garder tête-froide, sinon on finit comme aydar et ses prédécésseurs, en chair à cannon…


      • le Prolo du Biolo Le 29 novembre 2014 à 04h43
        Afficher/Masquer

        Mussolini n’aimait pas Hitler au départ, et réciproquement.
        Tous deux étaient pourtant fascistes …

        De plus il reste à démontrer que le Fn n’aime pas les nazis ukrainiens.
        Chacun se souvient de la visite de Lepen en Ukraine accueilli en grande pompe par les nazillons locaux.


  11. reneegate Le 27 novembre 2014 à 03h38
    Afficher/Masquer

    voilà ce que je commentais dès le 22/11/2014 sur le site Médiapart (je suis abonné) :

    “Auriez vous titré “Marine Le Pen décroche les millions américains” si Bank of America avait répondu à la demande de prêt? Avez vous titré “La Grêce décroche les fonds américains” lorsque Goldman Sachs à prêté des milliards à la grêce pour favoriser son intégration dans l’EU (pour son plus grand malheur).
    Vous adoptez les mêmes pratiques (titres agicheurs et mensongers car il s’agit d’un prêt et d’une banque non nationnalisée en +) que la presse subventionnée française. Vous ne méritez pas vos abonnés avec des articles pareils (qui sont de + en + nombreux dès qu’il s’agit de platebandes US).
    Je me demande si vous ne recevez pas des financements d’organisations caritatives telles que la NED. Soyez sur que dans ce cas là nous n’hésiterons pas à parler de “Médiapart financé par les US”. Afin que vous ne vous trompiez pas sur mes opinions, je considère votre titre comme une insulte pour le président Poutine (pour certains de vos abonnés aussi).”

    “où comment suggérer que Poutine serait d’extrême droite sans avoir le courage de le dire, vous parlez le “libération”, “le monde” couramment.”

    Et je n’étais pas le seul, cela n’a pas empêché, les jours suivants, Edwyn Plenel de “twitter” sur cet article abondamment. Le pire c’est que cela est systématique dès qu’il s’agit de politique US, en Syrie et dès le début sur Maidan où une soirée spéciale a été organisée avec une pseudo journaliste blonde bimbo d’origine Ukrainienne, pro-Maidan, US, tellement cliché qu’elle a même disparue des écrans depuis. Cela fait donc plusieurs mois que j’observe et la conclusion est sévère. Il y a collusion avérée et ma conclusion la moins pire serait une sorte de “modus vivendi” du style je vous fous la paix sur les sujets internationaux et vous me laissez les mains libres sur la politique intérieure française.
    La pire, qui n’est pas exclue, c’est, se faire une réputation en dénonçant quelques oligarques français, pour gagner en légitimité afin de faire le job sur l’essentiel, les guerres impérialistes US pour conserver le pétrole, mais surtout le pétro-dollar. Dans les 2 cas Médiapart n’est pas sincère sur ces sujets et c’est la preuve que nous sommes à un stade très avancé de la manipulation des populations vers un ordre occidental fasciste en Occident et impérialiste ailleurs. Israël/Palestine étant le modèle réduit du monde de demain Occident:/reste du monde avec murs divers compris.
    Vous n’êtes pas obligés de prendre le risque de me suivre sur mes dernières allégations, mais le désabonnement est de rigueur. La confiance est largement rompue, la déontologie aux oubliettes.Un petit transfert direct Médiapart vers Les Crises me parait être une action juste et réjouissante.


    • Pastèque Le 27 novembre 2014 à 09h56
      Afficher/Masquer

      Désabonné depuis 1 an! La propagande, les mensonges, désinformation sur la Syrie m’ont convaincu que ce ne sont pas des journalistes.
      allez voir les 5 articles sur les théories conspirationnistes, tout mediapart y est..
      les réactions des citoyens abonnés sont suffisantes pour ne plus payer plenel, qui était au monde..


    • miguel31 Le 27 novembre 2014 à 10h44
      Afficher/Masquer

      Merci pour votre remarquable diagnostic concernant le soutien implicite de Mediapart à l’impérialisme US… Je rajouterai que la dénonciation (rondement menée par ce journal) des politiques d’austérité en France et dans les “PIGS” finit toutefois par tourner en rond lorsque le lien entre ces politiques catastrophiques et la désinflation interne rendue nécessaire par l’appartenance à la zone Euro n’est jamais établi. Encoure un sujet tabou, la monnaie unique, éludé par Mediapart, qui reste trop souvent (et de toute évidence volontairement) à la surface des choses.

      Ayant également résilié mon abonnement à Mediapart voici quelques mois, je vous joins des extraits de la lettre de résiliation que j’avais alors écrite :

      “Malgré le plaisir inénarrable que je trouve à lire les articles de M. Mauduit, de Mme Orange et de quelques autres journalistes de Mediapart, le traitement que vous réservez à l’Ukraine, certes un peu plus subtil que Libération ou Le Monde (encore que lorsque je lis le blog de Claude-Marie Vadrot, je m’interroge) ne me paraît pas équilibré mais au contraire orienté vers une critique tous azimuts de M. Poutine et de sa politique, rendus seuls responsables du désastre en cours, tandis que la déstabilisation et le coup d’Etat avérés consécutifs à Euro-Maïdan, largement orchestrés par les puissances occidentales, USA et Allemagne en tête, sont implacablement passés sous silence.
      Certes, les chefs de guerre séparatistes ne sont pas des anges, mais pourquoi ne jamais évoquer les milices néo-nazies de Svoboda ou Pravy Sector, qui ont massivement rejoint l’armée régulière ukrainienne ? Pourquoi taire la présence des milices d’Academi ou des conseillers militaires américains ? Pourquoi passer sous silence la conversation téléphonique de Victoria Nuland avec l’ambassadeur US au cours de laquelle elle composait en personne le gouvernement ukrainien issu du putsch ? Pourquoi ne pas évoquer le tiers de députés (fait vérifiable et public) d’obédience néo-nazie composant le gouvernement de Kiev ? Les 40 morts “pro-Russes” d’Odessa, brûlés vifs par les camarades de ces ministres sous l’oeil goguenard des policiers présents ? De même que la suppression de la langue Russe en tant que langue officielle de l’Ukraine, véritable provocation qui a mis le feu aux poudres dans l’est russophone du pays ?
      Comment, avec vos articles, comprendre un tant soit peu les enjeux géopolitiques de ce conflit, la volonté d’hégémonie sans partage des USA (en passe de perdre la suprématie du dollar en raison de l’indocilité des BRICS, Russie en tête) et de leurs stupides et aveugles alliés de l’UE, ainsi que leur volonté de faire main basse directement ou indirectement sur des ressources énergétiques devenues hautement stratégiques ? Au lieu d’aider vos lecteurs à comprendre et à prendre du recul face à l’entreprise de propagande éhontée actuellement en cours dans cette affaire (par exemple, où sont les preuves de l’implication des séparatistes dans l’abattage du Boeing de la Malaysian Airlines, promises par les USA ?), vous unissez vos voix à celles de vos confrères et in fine contribuez à préparer l’opinion à une guerre en plein cœur de l’Europe, guerre aussi absurde que tragique et potentiellement destructrice, mais après tout, c’est la faute à Poutine.
      Pour toutes ces raisons, et malgré je le répète l’attachement que je conserve vis-à-vis de ce journal, il ne me semble plus possible de poursuivre mon abonnement et je désire résilier celui-ci dans les meilleurs délais”.


    • Monika H Le 27 novembre 2014 à 11h53
      Afficher/Masquer

      Peut être que Plenel prépare le Maïdan français?….


    • FifiBrind_acier Le 27 novembre 2014 à 11h55
      Afficher/Masquer

      Reneegate,
      Dans cette vidéo sur les mouvements nationalistes en Europe, il est expliqué à la fin (vrai ou faux?) que 40% des Russes n’aiment pas les étrangers, qu’ils soutiennent ces mouvements, et que le gouvernement instrumente? ou compose? avec.

      https://www.youtube.com/watch?v=hCaYyEwsiOk


    • Loop of The Loom Le 27 novembre 2014 à 14h54
      Afficher/Masquer

      Effectivement. Un vrai pot de miel ce Mediapart (les geeks comprendront). A éviter absolument, si l’on ne veut pas prendre le risque de quelques fâcheuses intrusions système. Plenel n’était pas surnommé “Moustache” pour rien dans les années 80… Pour le site de Paul Jorion, les mêmes soupçons peuvent apparaître. Un peu trop “Attali compatible” pour être honnête. Je dis ça, je dis rien…


      • games Le 27 novembre 2014 à 17h04
        Afficher/Masquer

        C’est évident que Jorion est un faux nez comme toutes la presse de gauche occidentale..
        il appuie avec Leclerc: Maïdan, Les terroristes Syriens… Ne critique jamais les USA, adore le couple royal belge, son pays lui a trouvé enfin une chaire méritée. Il ne parle pas de Ferguson.. bref utilise le double standard BAO. Un sociologue toléré par les économistes qui conseille L’UE ,l’assemblée nationale française,… m’étonnerais pas qu’il fasse partie, un jour avec la reine Mathilde de Bildeberg…
        Je le lis depuis le début quand il vivait en Californie, son arrivé en Bretagne bref un être passionnant. N’êtes-vous pas étonné de la facilité avec laquelle qu’il a put pérorer dans les médias la fin du capitalisme, en n’étant pas Marxiste ? Invité dernièrement avec les patrons de presse Français en croisière intellectuelle avec son milieu bourgeois…. Son dada c’est Keynes, l’inventeur de la privatisation des bénéfices et la nationalisation des pertes au profit de l’empire Britannique( pas du peuple!). Au demeurant blog unique et indispensable sur cette période historique, surtout sur la problématique de l’industrie robotique numérique détruisant la classe moyenne. Je conseille sa lecture


    • le Prolo du Biolo Le 29 novembre 2014 à 04h47
      Afficher/Masquer

      Il ne s’agit pas de dire que Poutine est d’extrème-droite, mais qu’il n’est pas trop regardant sur les gens qu’il soutient en France, et pragmatique du moment qu’il s’agit de partis qui s’opposent à la politique anti-russe.


  12. vladimirK Le 27 novembre 2014 à 05h36
    Afficher/Masquer

    Je ne suis pas tout à fait d’accord sur le fait qu’il faut ne pas faire confiance juste sur l’international.

    Qui nous dit que les américains ne manipulent pas non plus les informations locales afin de mettre en place en France tel ou tel dirigeant, tel ou tel ministre, qui les arrangent plus que d’autres ?

    Ce que je veux dire par là, c’est qu’à partir du moment où on nous a menti une fois, comment faire confiance, en règle générale ?

    Donc oui les scandales téléguidés par la NSA ou d’autres, c’est bien, mais est-ce que ça ne deviendra pas un jour un moyen de piéger des innocents ? Qu’est-ce qui nous le garanti ?

    Donc je comprends les abonnés qui sont furieux. Si une partie de la rédaction est pourrie, c’est bientôt la rédaction en entier qui le sera (si ce n’est fait), car la pourriture se propage.


    • Jean Le 27 novembre 2014 à 08h45
      Afficher/Masquer

      Tout à fait d’accord! et cela apporte un nouvel éclairage à l’ ACHARNEMENT qu’ a mis Plenel pour dézinguer Pierre Bérégovoy!

      “jeté aux chiens” a dit Mitterrand !


    • kinimodo Le 27 novembre 2014 à 09h38
      Afficher/Masquer

      Oui en effet, informations locales qu’ils sont d’ailleurs souvent les seuls à avoir… de là à penser qu’ils sont très bien informés !
      Ils nous sortent l’affaire Cahuzac mais il faut que ce soit Closer qui nous sorte “l’affaire” Julie Gaillet comme si on pouvait croire que Médiapart ou d’autres n’étaient pas au courant.
      Cette affaire étant bien plus politique que ce que la plupart des gens pensent, car notre président s’est mis en danger et n’a pas pris les précautions élémentaires qu’imposent sa fonction. Les services de renseignements (pays au choix) ont du avoir tout loisir de constituer “des dossiers” susceptibles d’influencer au besoin sa politique.
      Des choix sont donc faits aussi en France en fonction d’intérêts…qui nous dépassent.


      • JBL1960 Le 27 novembre 2014 à 16h43
        Afficher/Masquer

        Je n’avais jamais vu les choses sous cet angle. Certes, tout comme vous je trouve incroyable qu’Hollandouille se mette autant en danger, pour une histoire de quéquette ! Pétard, il a pas assez de boulot non !!! Pensez-vous ! En fait, c’est là qu’on comprend que tout comme Oblabla et consort ce n’est qu’une marionnette ! On nous balise le chemin afin de voter comme il faut, une fois le baltringue en place en route pour le NOM. Votez biquette la prochaine fois et ce sera pareil, tout pareil ; Bêêêê, biquette j’vous dis…


      • vladimirK Le 27 novembre 2014 à 17h28
        Afficher/Masquer

        Et qui nous dit que l’affaire Gaillet n’a pas été ressortie avec l’aide des américains ?

        À ma connaissance, tous les présidents (à part De Gaulle) avaient des maîtresses.

        Miterrand, on n’y a pas touché, parce qu’il avait des dossiers sur tout le monde, y compris sur les américains (il le leur a montré dès 1983, après que la France ait reçu des infos – pas seulement technologiques comme on le pense – d’un agent du KGB)… sans doute le secret de sa longévité.


      • madake Le 28 novembre 2014 à 02h06
        Afficher/Masquer

        Si je peux me permettre, que les politiques, ministres et président aient des maitresses, n’a rien d’un scoop.
        Que ce soit Mitterrand, Giscard, Kennedy, Clinton, ou Hollande, ça regarde prioritairement les adultes concernés, les services secrets et la protection du président en question.
        Que nos présidents aillent jeter leur gourme sur le tard dans les bras de Julie, ne me fait ni chaud ni froid, si ça ne nuit pas à sa fonction, ni à la sécurité de l’Etat et aux intérêts de la nation.
        Que des magasines roses et jaunes en fassent leur beurre, est d’un intérêt consternant mais limité.
        Au passage, je me suis amusé avec mon buraliste à consulter les ours de ces magasines colorés, c’est intéressant à faire, leur sièges sociaux et les directeurs sont très souvent les mêmes, ainsi que leurs adresses.
        Véfifié sur 8 magasines à grand tirage, direction et redac identiques, adresses idem.
        Les photos publiées proviennent du même fonds et des mêmes photographes.
        Pour moi l’interrogation réside dans le nombre de titres aux contenus quasi identiques, je suppose que les afficionados doivent acheter plusieurs revues sur lesquelles sont réparties les photos du croustillant du jour. Ce qui doit permettre de multiplier le bénéfice par le nombre de revues. Etonnant que ça soit rentable, même avec les subventions…
        Pour revenir au sujet, si Hollande ne descendait pas si bas dans les sondages qu’on en arrive à croire que la popularité est l’ultime couche géologique qui recouvre le pétrole et le gaz de schiste, et que c’est la seule façon pour notre président de partir au charbon… ça ne me causerait aucun problème.
        Ce qui me dérange, c’est tout le reste : “réforme” bancaire qui touche 0.5% de l’activité bancaire, suivi obséquieux de la politique atlantiste…. Mistrals perdants, politique étrangère et sociale minimalistes…
        Mais bazard, s’il a des c…., qu’il les montre, et qu’on n’en parle pas uniquement entre deux sorties à scooter!!


    • FifiBrind_acier Le 27 novembre 2014 à 12h09
      Afficher/Masquer

      vladimirK,
      ” Des secrets si bien gardés…”, c’est une compilation de documents américains déclassifiés sur les relations de la CIA et de la Maison Blanche avec les Gouvernements français.
      Tous les gouvernements français. Vous y trouverez les réponses aux questions que vous posez.

      http://www.fayard.fr/des-secrets-si-bien-gardes-9782213636115
      ———————————————————————–
      Moi qui croyais à “l’exception culturelle française”, quelle déception !

      https://www.youtube.com/watch?v=58QTcf_mFag&app=desktop


  13. yanis Le 27 novembre 2014 à 05h48
    Afficher/Masquer

    “Tout ce qu’on vous cache et qui ne dérange pas les Américains”

    “Tout ce qu’on vous cache et qui dérange les Américains”…

    deux phrases qui résument l’esprit qu’il ne faut pas oublier d’avoir , l’information n’est jamais

    mâchée , il nous faut la construire par des croisements divers .


  14. Revue républicaine Le 27 novembre 2014 à 06h18
    Afficher/Masquer

    Et que dire du Qatar, dont l’influence est devenue un véritable problème politique et démocratique ?


    • Jean Le 27 novembre 2014 à 13h46
      Afficher/Masquer

      Justement en parlant de Qatar, ou d’Arabie Saoudite, quelles sont les positions de Médiapart ?


    • madake Le 28 novembre 2014 à 02h07
      Afficher/Masquer

      …Ainsi que fiscal!!


  15. HENRI Le 27 novembre 2014 à 06h35
    Afficher/Masquer

    Merci pour cet article. Hier soir,en prenant connaissance de l’article de Médiapart, j’étais très en colère sur ce ton anti-russe systématiquement pris par le rédacteur de cet article. J’ai failli résilier mon abonnement….. Et ce matin cet article ci-dessus permet de faire la part des choses dans ce monde de fous. Continue Olivier


  16. pucciarelli Le 27 novembre 2014 à 06h42
    Afficher/Masquer

    Bonjour. Si je me souviens bien, Mme Sylvie Kaufman et feu M. Israelewitch, ou M. Minc apparaissent dans ce merveilleux groupe. Consulter aussi la liste des membres du “Siècle”. Il suffit de croiser pour voir émerger le socle de ce qui est sans doute l’un des piliers de l’atlantisme en France et des réseaux parisiens qu’il suscite. Pas étonnant, instructif seulement. Quant à M. Plenel, au vu de la qualité du travail effectué par son journal internet dans tous les domaines, sauf sur l’Ukraine, on peut effectivement se poser des questions. Mais Médiapart est en gros devenu indispensable. Si son fondateur a péché, il se fendra d’un ouvrage de contrition un de ces quatre. Je dirais presque que cela reste secondaire, mais amusant. Ah nature humaine! Je tiens en tout cas qu’il faut réformer la réglementation et vous attribuer, M. Berruyer, une carte de presse. Ca rafraîchira la profession! Cordialement.


    • Vallois Le 27 novembre 2014 à 08h14
      Afficher/Masquer

      Si vous voyiez les commentaires, vous comprendrez la critique de 70% des lecteurs sur cet article. Bien sûr, certains abrutis pense que c’est du support du FN alors que c’est plus une demande de qualité du travail d’analyse qu’on demande.
      En tant qu’abonné à Mediapart, je trouve lamentable cette ligne de conduite et j’ai dit tout le bien que je pensais à M. Turchi dans les commentaires pour qu’elle travaille sur le fond et qu’elle arrête son manège, en lui indiquant bien sûr les éléments de la Charte de Munich.
      Parce que faire la morale c’est bien, mais encore faudrait-il que ceux qui la fasse en est une !


    • boduos Le 27 novembre 2014 à 08h47
      Afficher/Masquer

      @pucciarell
      bonne remarque sur les non- révélations de Plenel sur l’Ukraine dont l’évolution de la crise va peser lourdement sur notre “actualité” ;un journaliste qui n’est pas présent sur ce théâtre démontre l’extrême ambiguïté de sa personnalité.
      cette information nous indiquerait qu’aucune banque du système n’ose commercer avec le FN de Marine dont l’engagement serait donc sincère et gênant ? merci.je ne doute pas que qu’elle rebondisse sur cet aspect de la “révélation”.


  17. Beaugrand Le 27 novembre 2014 à 06h47
    Afficher/Masquer

    Mitterrand a lâché le morceau il y a déjà bien longtemps sur les liens entre Plenel et la CIA… Olivier, vous êtes touchant par moment !


  18. DUGUESGLIN Le 27 novembre 2014 à 07h50
    Afficher/Masquer

    Médiapart dont on ne peut douter de “l’esprit démocratique” devrait se féliciter qu’un parti qui, aux dernières élections a fait le meilleur score, puisse survivre grâce à un prêt que très “démocratiquement” les banques françaises ne lui accordent pas.

    Peut-on imaginer que Soros prête au FN? Il préfère financer les Femen, ce qui de toute évidence est beaucoup plus utile à la France.

    Je propose donc un autre titre à Médiapart:

    ” La banque du plus grand pays d’Europe vient au secours de la démocratie française”.

    Le pluralisme étant indispensable à l’expression démocratique, il est important d’empêcher qu’un parti qui a fait le meilleur score aux dernières élections viennent à disparaître.

    Un pays étranger, non européen, lutte contre l’émergence de partis en Europe qui refuseraient la domination de l’oligarchie mondialiste et tente de diviser les européens.

    Il est à remarquer que cette oligarchie a soumis les Etats-Unis d’Amérique et espère soumettre l’Europe en s’efforçant d’empêcher toute forme de pluralisme qui pourrait lui être défavorable.

    La Russie, principale puissance européenne, vient au secours de la démocratie française.

    Bon ! Voilà, c’est dit ! j’espère que Médiapart va me proposer une place de journaliste, il en a bien besoin.


  19. arthur78 Le 27 novembre 2014 à 08h32
    Afficher/Masquer

    regardez Mediapart ce matin , je crains que l’enquete prenne de l’ampleur …


  20. LCH Le 27 novembre 2014 à 08h42
    Afficher/Masquer

    Sacré Médiapart !!

    un Mensonge par omission ??
    First Czech-Russian Bank (FCRB) was established in 1996 at the initiative of the Czech government.


  21. arthur78 Le 27 novembre 2014 à 08h44
    Afficher/Masquer

    Personnellement je ne demanderais qu’une chose a mediapart, que soit disponible en libre accès leur page sur leur financement .

    http://www.mediapart.fr/journal/france/090308/comment-mediapart-a-construit-son-independance

    Merci.


    • Lesag Le 27 novembre 2014 à 18h19
      Afficher/Masquer

      Oui, moi c’était au moment de la présidentielle au Venezuela. L’immonde “envoyé spécial” m’a tellement révolté que ce fut la goutte qui fit déborder le vase.


  22. arthur78 Le 27 novembre 2014 à 08h55
    Afficher/Masquer

    je fais parti de ceux qui ont résilié leur abonnement Mediapart par colère et dépit. Vous êtes comme moi , cliquez sur le petit pouce …


  23. papy Le 27 novembre 2014 à 09h03
    Afficher/Masquer

    Depuis l’annulation de leur contrôle fiscal, qui pense encore que mediapart est indépendant du pouvoir en place ?
    Ne soyons pas naïfs, pourquoi seraient-ils différents des autres ?
    Regardez cet ex-mediapart (lhomme) qui a révélé ses accointances avec hollande la semaine dernière.
    Ils ne se cachent même plus !!!


    • Alain Cabos Le 27 novembre 2014 à 20h01
      Afficher/Masquer

      Non, pas d’annulation du contrôle fiscal chez Médiapart !
      Attention de ne pas avancer des contre vérités …


  24. Escoe Le 27 novembre 2014 à 09h12
    Afficher/Masquer

    Non pas ” Moi, il me semble très gênant qu’un parti politique dépendent” mais “Moi, il me semble très gênant qu’un parti politique dépende”

    Merci de corriger


  25. bourdeaux Le 27 novembre 2014 à 09h17
    Afficher/Masquer

    Certes, la mise en garde de mediapart sur « l’influence d’une puissance étrangère » est un peu ridicule, mais la suspicion jetée sur Plenel sur la seule foi d’une accusation allusive émanant de François Mitterrand l’est beaucoup plus !
    Mitterrand, et plus généralement le PS dans les années 70 et 80, face à ceux qui, tout en se disant de gauche gardaient leur liberté de jugement sur le parti socialiste, avaient pour habitude de couper court aux échanges d’arguments en discréditant les personnages (accusés d’être, soit payés par le ministère de l’intérieur, soit plus tard payés par l’étranger).
    Enfin, je trouve piquant de citer cette parole mitterrandienne pour discréditer un journaliste, sachant que le grand homme avait signer un programme commun de gouvernement en 73, et plus tard gouverné avec des ministres d’un parti qui était CARREMENT payé par le PCUS via la BCEN ( je note d’ailleurs au passage que cela ne l’empêcha pas pour autant de faire front contre Moscou dans l’affaire des missiles persching).


  26. Tycer Le 27 novembre 2014 à 09h24
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier,

    Je rappelle cet article aussi de MédiaPart:
    http://www.mediapart.fr/journal/france/240912/argent-de-lump-la-liste-secrete

    Ils y décrivent le financement de l’UMP qui n’a rien a envier aux financements du FN par une banque Russe.
    A la vue du titre de votre article, j’ai pensé que vous aviez relevé cela.
    Ou comment l’UMP se fait financer par des banques US et que cela n’avait pas soulevé de question sur “l’influence étrangère”.

    MediaPart n’est donc pas forcément le souci pour moi.
    Le souci reste les autres médias qui ne prennent pas soin d’analyser les autres partis et qui préfère taper sur la Russie.


  27. Jérôme Le 27 novembre 2014 à 09h52
    Afficher/Masquer

    Si seulement l’Ukraine était le seul souci de Merdiapart!

    Olivier, avez-vous suivi un peu le traitement qu’ils réservent à Tapie?? Je n’ai aucune affinité pour ce gars-là, mais alors que de mensonges et d’idées préconçues!!! Tant et si bien qu’il n’y AUCUN MOYEN de connaître le fond de l’affaire Tapie en lisant Merdiapart… Plenel est un naze comme les autres, et s’il est (légèrement) au-dessus de la mêlé c’est juste parce qu’il a (légèrement) moins de préjugés que les autres. Aucun mérite donc…


    • boduos Le 27 novembre 2014 à 11h28
      Afficher/Masquer

      SI@jerome ,Plenel a un grand mérite:il indique aux sympathisants de MLP quelle serait du coté de Poutine.
      donc ,ces sympathisants qui le sont la plupart du temps pour des raisons d’injustice sociale ou d’excès d’immigration ou de recherche d’identité vont découvrir qu’ils sont accessoirement pro Poutine.(car ils ne vont pas se cliver sur un sujet si peu identifié par les médias mainstream.)


  28. Nerouiev Le 27 novembre 2014 à 09h59
    Afficher/Masquer

    Est-ce grave Docteur d’apprécier la Russie et nos échanges aussi bien culturels qu’économiques ?
    Quelle maladie contagieuse risque-t-on d’attraper ? Y avait-t-il quelque chose de malsain avant Maïdan quand on a décidé ces Mistrals ? C’était donc le moyen artificiel, mais qui tue, de nous conditionner ; parce que avant, tout le monde se foutait de l’Ukraine et ne savait même pas où elle se trouvait et si la Crimée était un pays. Et pourtant les Young leaders existaient bien avant.


  29. Mireille Rilhac Le 27 novembre 2014 à 10h09
    Afficher/Masquer

    Je suis moi aussi abonnée à Médiapart, sans illusions. Le club des abonnés vaut cependant souvent la lecture, et il faut reconnaître que des gens comme Arfi ont fait de bonnes enquêtes en ce qui concerne les affaires en France. On en revient toujours au même point: lire mais ne pas croire a priori, essayer de voir ce que disent d’autres sources. Je lis souvent consortiums news par ex., C’est souvent un bon contrepoint à l’international, puisqu’il s’agit de la politique de nos maîtres U.S.
    En ce qui concerne le F.N. et la Russie, je pense personnellement que tout est possible, la Russie est un régime autoritaire et il y a des interviews avec Poutine où il expose sa vision des racines slaves, orthodoxes de la Russie comme moyen de “régénérer” la civilisation (pour le formuler très vite). Un peu le même discours. Ce n’est pas ma tasse de thé. Mais:
    combien de milliards pour financer le Maidan et autres pseudo-révolutions, et en fait d’ingérence étrangère on pourrait citer l’ex-Yougoslavie, l’Irak, la Géorgie………. en fait, on ne pourrait pas tous les citer. C’est cela qui rend l’article pervers.
    A ce propos une très belle interview (je trouve) de Daniele Ganser d’ août 2014 sur youtube. Il est historien, travaille sur l’histoire internationale depuis 1945 et est directeur du Swiss institut for Peace and and Energy research. Il a publié en 2008 (traduit en 2011) “Les Armées Secrètes de l’OTAN : Réseaux Stay Behind, Opération Gladio et Terrorisme en Europe de l’Ouest”, ce qui en Allemagne a contribué à faire connaître ces activités de la CIA en Europe.
    L’interview est en allemand et un peu trop longue (1h42!) pour que je m’amuse à la traduire “en passant”. Il s’agit de la manière dont l’infirmation est fabriquée, de l’impossibilité à son avis d’une information sérieuse dans le traitement “par petits bouts” des journaux télévisés, de la presse comme moyen de “guerre à l’arrière”; il démonte les moyens psychologiques de la propagande en analysant le traitement d’une série d’affaires depuis Pearl Harbour jusqu’au Maidan, en passant par l’Irak et la Syrie et la crise bancaire,de l’importance du pétrole dans tout cela. Pour ceux qui comprennent l’Allemand………… Beaucoup de choses sont sans doute connues de ceux qui lisent ce blog, mais il a, je trouve, une manière rafraîchissante de mettre les choses en perspective.


    • Ded Le 27 novembre 2014 à 15h21
      Afficher/Masquer

      MDP vaut souvent plus pour ses commentateurs que pour ses articles !
      Je dois dire que les commentaires sont, ici, encore plus intéressants.
      Je remercie non seulement Olivier Berruyer pour la qualité exceptionnelle de son blog mais aussi les commentateurs dont le regard est souvent très pertinent.


  30. Florian Le 27 novembre 2014 à 10h17
    Afficher/Masquer

    Bon article sur le fond, Médiapart et sa vision très partial du monde diplomatique.
    D’un côté les gentils américains, de l’autre les méchants russes.
    Le gentil Obama, le méchant Poutine, etc …

    Ce que je trouve scandaleux dans cette affaire, c’est quand même que le premier parti de France en terme de suffrage (25% aux européennes et 1er selon les sondages au 1er tour de la présidentielle 2017) ne trouve pas de financement auprès des banques.
    Pourtant, s’il y a bien un parti qui risque de gagner des élections, donc des moyens, c’est bien le FN.
    Une banque lisant un peu les sondages et observant les élections devrait en toute logique prêter à ce parti.

    Me vient alors une autre réflexion, pourquoi les banques ne prêtent pas au FN et seulement au FN ?
    C’est l’UMP qui a magouillé avec Bygmalion et c’est le PS qui va se prendre une raclée aux prochaines élections donc ce sont eux les fautifs, ce sont eux qui devraient avoir du mal à se financer.
    Et non, tout va bien dans notre beau pays où la démocratie la plus exemplaire règne, c’est le parti qui s’attaque à l’Euro, aux banques et à la main-mise de la finance sur l’économie réelle qui est plombé (Je ne me fais pas non plus de grandes illusions)

    Je me demande aussi s’il n’y a pas une certaine connivence entre les grandes banques Françaises et les dirigeants PS, UMP qui se rencontrent probablement lors de ce dîner du Siècle.
    L’oligarchie a peut-être peur du prochain raz-de-marée électorale.

    Les Français ouvrent enfin les yeux et ça va faire mal.


    • K Le 27 novembre 2014 à 17h12
      Afficher/Masquer

      “pourquoi les banques ne prêtent pas au FN et seulement au FN”
      Je crois que l’article dit justement le contraire.

      Dans cet article, le trésorier du FN est clair :”Ils ne prêteront pas un centime après le rejet des comptes de Nicolas Sarkozy.”.
      Jean-Luc Schaffhauser, le négociateur du parti avec la banque, continue “Les banques sont très frileuses pour prêter aux partis politiques, quels qu’ils soient, confie un membre du bureau politique du parti. Ce n’est pas un boycott du Front national, c’est une crainte généralisée.”.

      Information connexe, Jean-Luc Schaffhauser a d’ailleurs lui même déclaré avoir reçu, dans le cadre de cette négociation, “100 000€ via une société du Luxembourg, en accord avec le Front”.
      On peut aussi rappeler l’histoire du compte suisse de JM Le Pen (il l’a reconnu et l’a déclaré «parfaitement légal et déclaré»).
      Heureusement que ce parti se dit patriote, car c’est pas en observant le comportement de ces dirigeants qu’on s’en rendrait compte!

      Je rappelle que l’oligarchie avait peur du FN, elle ne lui donnerait pas tant de temps d’antenne.
      Ce parti est invité tous les jours dans les médias pour dire que les médias le maltraite, c’est risible.


      • Florian Le 27 novembre 2014 à 17h42
        Afficher/Masquer

        J’entends bien ce que tu dis mais je pense que les autres partis (PS-UMP en tête) n’ont aucun mal à se financer malgré ce que peut dire le trésorier du FN.
        On le voit avec les salaires mirobolants qu’ils se versent et le train de vie qu’il mène au nom de leur parti.

        Sur la commission de Schaffauser, ça me paraît louche tout ce fric, je suis d’accord, en même temps, s’il a démarché tout un tas de banque et finit par conclure un accord avec une obscure banque inconnue du grand public. ça mérite rémunération même si c’est beaucoup.
        Sur le compte en suisse, c’était déjà la même chose, pas possibilité de prêt en France.

        Ensuite, je pense que nous n’avons pas la même définition de l’oligarchie en France.
        Pour moi, c’est le dîner du Siècle, Bildeberg et autres.
        Ceux qui en sont, font partie de l’oligarchie, les autres non.

        Enfin, les médias ne sont pas bêtes, s’ils invitent le FN, c’est parce qu’il y a de l’audience (25% des Français ont voté FN aux dernières élections.)
        Et oui, ils sont “maltraités”, je t’invite à écouter Philippot sur France Culture il y a peu pour te rendre compte du traitement spécifique qui est fait au FN.
        Il faut voir aussi le nombre d’enquête fiscale qu’a eu JMLP, 17 fois si je ne m’abuse.


        • K Le 27 novembre 2014 à 18h39
          Afficher/Masquer

          Que le FN soit victime du refus des banques françaises, je l’admet. Par contre, je remarque qu’ils choisissent d’opérer depuis la Suisse et le Luxembourg, comme par hasard. Ils pourraient très bien emprunter auprès de banques belges, italiennes, voir même auprès d’établissement étrangers ayants des établissements en France, il y’en a beaucoup, mais non, on préfère le Luxembourg ou la Suisse.

          Petite parenthèse : j’imagine que ces emprunts sont souscrits en droits étranger, donc comme le ferait remarquer Sapir, les comptes du FN seraient dans le rouge si la France sortait de l’Euro par une décision de MLP car ces emprunts devraient être rembourser en euros ! Paradoxalement, le FN devient le parti qui aurait le plus à perdre d’une sortie de l’euro (que je souhaite).

          Je suis d’accord avec votre définition de l’oligarchie.

          Dans un sondage récent, on voyait que la profession la plus détestée des français étaient le métier de journaliste. Beaucoup de journalistes détestant le FN, les Français voient d’un bon oeuil le FN, selon le principe “les ennemis de mes ennemis sont mes amis”. Les journalistes invitent le FN pour faire de l’audience puis méprisent leur invité. En faisant cela, ils lui rendent un grand service car les Français s’identifient au FN lorsque celui ci s’oppose au médias.

          JMLP a ou avait un compte en Suisse et reçoit de gros revenus “étranges” (donations, argent liquide, testaments…). Ça ne me choque pas que le fisc cible prioritairement ce genre de profil.


  31. Air One Le 27 novembre 2014 à 10h18
    Afficher/Masquer

    Edwy Plenel et Laurent Mauduit font dans l’ensemble du bon boulot avec Mediapart si on s’arrête à l’écume des choses, mais ces deux là ont tenu et tiennent toujours des positions à tout le moins ambiguës.
    Certes, ils ne ménagent pas le gouvernement actuel mais il faut se rappeler tout de même qu’ils ont soutenu ouvertement la candidature de François Hollande durant leurs soirées-débats avec les candidats en 2012 et n’étant pas des perdreaux de l’année ils l’ont fait en connaissance de cause.
    Quant à leur critique du néo-libéralisme et des économistes véreux, Lordon, dans un très bon papier, avait tenu à remettre quelques pendules à l’heure quant aux rôles néfastes que les deux journalistes ont tenu quand ils officiaient au Monde et qu’ils célébraient l’Entreprise et Alain Minc : http://blog.mondediplo.net/2012-07-19-Corruptions-passees-corruptions-presentes
    Raison pour laquelle je ne me suis jamais abonné à Mediapart.


    • reneegate Le 27 novembre 2014 à 12h51
      Afficher/Masquer

      merci pour cette info (Lordon monde diplomatique). Dieu nous préserve notre monde diplomatique de toujours ainsi que son représentant sur terre Frédéric L.
      Je l’aurais lu à temps je serai plus riche de 14×9€. A noter que Lordon confirme la mauvaise impression que M le Mauduit m’a toujours faite. Une fatuité qui colle parfaitement au récit et au poids du passif de l’individu. Finalement il est question de délivrance. La sincérité c’est l’encre du journaliste.


      • Escoe Le 27 novembre 2014 à 19h28
        Afficher/Masquer

        “A noter que Lordon confirme la mauvaise impression que M le Mauduit m’a toujours faite”

        Maudit n’est pas le pire. Il y a Perraud, ancien du Monde et de Télérama, suffisant et de méprisant pour ses lecteurs. Et Poinssot, une fausse spécialiste tous terrains de la russophobie rabique.


  32. Eric Le 27 novembre 2014 à 10h29
    Afficher/Masquer

    Il me semble que vous êtes bien indulgent de faire un distinguo entre le Mediapart traitant de politique intérieure et celui abordant les questions internationales. D’autant plus que, concernant cet article précis, Il y a coup double vilaine Russie-méchant FN. Il eut été intéressant de se pencher sur le financement de la campagne de Monsieur Hollande entre autre, en d’autres termes de s’attaquer au vrai pouvoir. Mais là quid des subsides, ceci expliquant sans doute cela 🙂 Par ailleurs, quand on voit la manière avec laquelle Mediapart participe comme les autres aux cabales envers les mal-pensant au plan intérieur, voir en eux des impertinents ou des empêcheurs de tourner et de penser en rond est juste une blague.


  33. Jacques F. Le 27 novembre 2014 à 11h26
    Afficher/Masquer

    2 oiseaux avec 1 pierre…

    Je n’arrête pas d’entendre / lire :
    – le FN est le seul parti qui est du coté de Poutine
    – Poutine est pote avec le FN

    Comme ça, petit à petit, ceux qui sont fondamentalement anti-FN deviennent anti-Russie, et ceux qui sont fondamentalement anti-Russie deviennent anti-FN.

    L’amalgame Russie/FN est une graine semée par nombre de journaliste.


  34. Lesag Le 27 novembre 2014 à 11h31
    Afficher/Masquer

    Dans le même genre, un cas emblématique est le Journal Marianne. Voici un journal qui fut génial. Le seul à s’élever contre la pantalonnade du Kosovo, le premier à prévenir et dénoncer ce que prévoyait les US pour l’Irak. Son action vigoureuse avait finit d’ailleurs par rallier la presse française qui, au début, en pinçait pour suivre W.
    Visiblement, les services US en ont eu marre de ce canard empêcheur de tourner en rond. Lorsque le principal actionnaire eu besoin de revendre ses parts, à la final c’est Monsieur de Chaisematin qui remporta le cocotier. M de Chaisematin était alors le représentant européen du groupe …. Carlyle, le bras financier de la NSA(voir Farenheit 9/11) . Très hypocritement, la bouche en coeur, Kahn, Szafran et le nouveau propriétaire affirmèrent, sans rire, que ce monsieur achetait à titre privé et non pas au nom de Carlyle. Résultat, en moins de deux ans, JF Kahn était mis sur la touche puis “parti à la retraite” juste après l’élection de Sarkozy. Depuis, c’est miraculeux, Marianne n’a pas eu un mot pour la pantalonnade Libyenne(ni pour ni contre les faux-culs) , pas un mot pour la pantalonnade syrienne, et est d’un silence total pour l’affaire ukrainienne. On peut comprendre le deal: “vous fermez vos gueules sur tout ce qui concerne l’Oncle Sam et on vous laisse jouer avec vos petites affaires internes.
    Consternant. Mais un exemple flagrant d’achat du silence d’une grande voix.


    • Escoe Le 27 novembre 2014 à 19h20
      Afficher/Masquer

      “Le seul à s’élever contre la pantalonnade du Kosovo, le premier à prévenir et dénoncer ce que prévoyait les US pour l’Irak”

      Vous faites bon marché de tous les articles souvent prémonitoires du Monde Diplomatique.
      Marianne a atteint un point de non retour dans la déchéance le jour où Julliard a été embauché.


  35. Loui JULIA Le 27 novembre 2014 à 11h45
    Afficher/Masquer

    Déjà le titre “Le Pen décroche les millions russes” est un raccourci facile, du même acabit que certains titres que l’on peut lire sur Libé ou que certains “commentaires” que l’on lit après ses articles, du genre “Dégage en Russie, si t’es pas content, personne ne te retient” ou bien “Nous, on ne passe pas notre vie à faire de la propagande pro-Putine. Ca paie bien, le KGB (!) ?”
    Le président tchèque s’est déjà exprimé plusieurs fois sur l’idiotie que sont les sanctions, et si cette banque tchèque accepte de prêter à un pari étranger, cela ne veut absolument pas dire que c’est sur ordre de la Russie.


  36. Uhryks Le 27 novembre 2014 à 11h51
    Afficher/Masquer

    Plutôt sceptique à la lecture de cet article, après un temps de réflexion je m’aperçois qu’il me permet de mettre des mots sur un sentiment de malaise qui me prend en lisant Mediapart des fois.

    J’apprécie Mediapart, sa volonté de s’affranchir de la publicité et d’être indépendant des pressions financières extérieures. Ils ont d’excellents journalistes comme Fabrice Arfi qui en plus d’enquêter sur la corruption des élites française a malgré lui un rôle de re-légitimation du journaliste et de son rôle dans la société, face aux réactions de la classe politique ou des autres médias sur ses enquêtes. Les journalistes sur le terrain en ukraine ont fait des articles intéressants sur la vie de la population en temps de guerre. Globalement le journal propose une information plus complète et bien différente des médias dominants aujourd’hui.

    Pour autant, être indépendant n’empêche pas à Mediapart d’être partial. En soit, être complètement objectif n’est probablement pas atteignable (ça relève de la philosophie là), mais il faudrait l’assumer et aller au bout de la réflexion proposée. Cette affaire en est le type même. Informer ses lecteurs que Marine se finance auprès d’une banque Russe oui, c’est une information qui peut intéresser. En faire la une pour des raisons un peu personnelles, sans très bien rappeler la loi sur les financements de partis, et sans rappeler l’état des finances de l’UMP en comparaison (article pourtant sur leur site linké dans un autre commentaire ici plus haut) ? Là c’est plus vraiment acceptable.
    Beaucoup de unes Mediapart retombent dans des formules clichés tellement classiques, qui ressemblent à des titres à clics (mot-clé “antisémitisme” dans tout article qui parle de près ou de loin de dieudonné, etc), et qui souvent abrègent la fin d’un article pourtant massif mais manquant cruellement d’une conclusion. Reste du coup pour le lecteur un raisonnement difficilement analysable (et donc critiquable) car tronqué.

    Le slogan de Mediapart c’est “seuls nos lecteurs peuvent nous acheter”, c’est probablement vrai et je vais donc retirer mon apport pour signaler ma déception. 6 mois d’abonnement c’est assez court quand même…


    • Eric Le 27 novembre 2014 à 14h39
      Afficher/Masquer

      ” J’apprécie Mediapart, sa volonté de s’affranchir de la publicité et d’être indépendant des pressions financières extérieures ”
      À partir du moment où un journal accepte des subventions, il est lié économiquement au pouvoir qui lui permet une existence que les seuls abonnements de lecteurs ne lui assureraient pas. Après, qu’il y ait des gens compétents et/ou de bonne volonté ici ou la au sein d’une rédaction ne change rien à ce fait primordial et qui est un facteur de dépendance déterminant.


      • Uhryks Le 27 novembre 2014 à 16h25
        Afficher/Masquer

        Mediapart n’accepte aucune subvention de l’état. A moins que voue ne considériez la TVA à 2% comme une subvention mais bon le fisc veut leur faire rembourser plusieurs années…

        Le détail de leurs comptes dans cette vidéo de la soirée spéciale 100 000 abonnés : https://www.youtube.com/watch?v=7VFjFXhoEuI
        De la même soirée, cette vidéo sur la position internationale, ça peut faire une sorte de droit de réponse d’ailleurs : https://www.youtube.com/watch?v=a6sIeU0U8YQ&feature=player_detailpage#t=788


        • Eric Le 27 novembre 2014 à 16h59
          Afficher/Masquer

          Mediapart touche bien de l’argent publique, et ce par le biais des abonnements de nombreuses collectivités, pour un montant total d’environ 450 000 euros par an. Et l’on ne parle pas de la niche fiscale aux journalistes puisqu’il n’y a pas qu’eux qui soient concernés. Sinon, désolé mais je n’ai pas encore regardé vos liens. Pour le reste, bien que ce point soit à mon avis fondamental, je ne suis pas fondamentalement en désaccord avec. J’ajoute quand même que je ne ferai jamais à titre personnel l’éloge d’une presse qui se prétend libre au sens d’indépendante du pouvoir alors que dans certaines affaires les informations dont elles disposent ne peuvent être que le fait de collusions avec des services de l’état (ceci dit pour faire écho à ce que vous dites justement sur Dieudonné dans votre réaction de 11h51) et non d’une réelle investigation contre vents et marées. Bref, Mediapart, Canard enchainé, même combat.


          • Eric Le 27 novembre 2014 à 17h57
            Afficher/Masquer

            ” je ne suis pas fondamentalement en désaccord avec vous ”
            ” les informations dont elle dispose “


  37. Alae Le 27 novembre 2014 à 11h51
    Afficher/Masquer

    @Bibiche
    “La question ci-dessus n’est pas rhétorique, je me demande vraiment comment ça se passe en pratique dans un “petit media indépendant” comme ça. (Parce que chez Libération c’est beaucoup plus facilement imaginable, par exemple.)”

    Facile. La plupart de leurs intervenants-“journalistes” sont recrutés dans ces cercles de la gauche “morale” qui entretiennent cette bonne conscience dont parle Michéa, je cite “Depuis George Orwell, la double pensée désigne (…) ce mode de fonctionnement psychologique singulier, fondé sur le mensonge à soi-même, qui permet à l’intellectuel totalitaire de soutenir simultanément deux thèses incompatibles. Un tel concept s’applique à merveille au régime mental de la nouvelle intelligentsia de gauche. Son ralliement au libéralisme politique et culturel la soumet, en effet, à un double bind affolant. Pour sauver l’illusion d’une fidélité aux luttes de l’ancienne gauche, elle doit forger un mythe délirant: l’idéologie naturelle de la société du spectacle serait le “néoconservatisme”, soit un mélange d’austérité religieuse, de contrôle éducatif impitoyable, et de renforcement incessant des institutions patriarcales, racistes et militaires. Ce n’est qu’à cette condition que la nouvelle gauche peut continuer à vivre son appel à transgresser toutes les frontières morales et culturelles comme un combat “anticapitaliste”. La double pensée offre la clé de cette étrange contradiction. Et donc aussi celle de la bonne conscience inoxydable de l’intellectuel de gauche moderne.” (La double pensée : Retour sur la question libérale)

    Ceux-là se conteront d’ânonner cette idéologie (que Michéa qualifie ailleurs de délirante) en pourfendant tout ce qui ressemble, de près ou de loin, à des positions “réac”, et diront tout ce que vous voudrez, du moment que ça reste dans le cadre de cet “Empire du Bien” dont ils se croient les défenseurs incorruptibles.

    En d’autres termes, rien de plus facile à manipuler qu’un imbécile. Il suffit de les trier à l’embauche, et de ne pas retenir les gêneurs, à savoir ceux qui posent trop de questions.


  38. kinimodo Le 27 novembre 2014 à 12h03
    Afficher/Masquer

    L’article complet ou du moins un pdf (5 pages) trouvé sur internet:

    Marine Le Pen décroche les millions russes
    PAR MARINE TURCHI
    ARTICLE PUBLIÉ LE SAMEDI 22 NOVEMBRE 2014

    http://lionelbaland.hautetfort.com/media/00/00/1644263490.pdf


  39. souria Le 27 novembre 2014 à 12h10
    Afficher/Masquer

    Je comprend maintenant pourquoi ce journal de “gauche” a fait le promotion à l’excès du livre de Cécile Duflot en omettant de parler du dernier succès littéraire de JL Mélenchon : “L’Ere du peuple”. En effet, dans son livre, il défend géopolitiquement une France anti-atlantiste et souveraine : « L’observation froide fait dire que la première source d’instabilité mondiale ce sont les Etats-Unis d’Amérique. ». Pour contrecarrer cette domination fragile et sur le point de s’effondrer, JL Mélenchon avance plusieurs solutions : une nouvelle alliance altermondialiste (avec les BRICS ?), le développement d’un protectionnisme social et solidaire, la réforme de l’ONU. Son positionnement géopolitique est peut être la raison de son boycott littéraire à Mediapart !


  40. FifiBrind_acier Le 27 novembre 2014 à 12h26
    Afficher/Masquer

    Puisque voici réunis en ce lieu, un certains nombre d’abonnés à Mediapart, pourraient-ils nous dire s’il relaye l’information selon laquelle Jupé serait le bon cheval, aussi bien des patrons que du PS ?

    Franz Olivier Gisberg, ” la grenouille météo de la rumeur orientée” comme l’a surnommé l’ Observatoire des journalistes, l’annonce !
    Ils ont peut-être la même source de renseignements?
    Merci d’avance pour la réponse!

    http://www.ojim.fr/fog-roule-t-il-desormais-pour-juppe/?utm_source=Newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=5b3b6b8546-mailchimp&utm_term=0_ca15a58a97-5b3b6b8546-71451673


  41. Ricardo Le 27 novembre 2014 à 13h01
    Afficher/Masquer

    J’attends avec impatience de savoir si des fonds étrangers financent les autres partis. 6% est un taux élevé.


  42. Osef Le 27 novembre 2014 à 13h11
    Afficher/Masquer

    Mediapart c’est effectivement du bon et du moins bon. Mais pour le coup, récemment, c’est surtout du moins bon. A titre personnel, je ne peux pas blairer Plenel. Sa vision de la France, de l’identité, est pour moi dangereuse. Au moins autant que celle des identitaires. Ensuite, il y a effectivement un deux poids deux mesures très flagrant sur beaucoup de sujets. Actualité internationale, mais aussi, comme vous l’avez bien démontré, réseaux d’influence en France. Néanmoins, certains de leurs papiers sur l’Ukraine étaient plutôt équilibrés. Notamment les reportages d’Antoine Perraud dans l’est du pays, qui datent d’il y a presque un an maintenant, je crois.

    Enfin, l’argument qui consiste à dire que c’est un média indépendant qui a besoin d’être soutenu ne tient plus vraiment quand on regarde leurs bénéfices actuels. Il me semble avoir vu le chiffre récemment et c’était considérable. Mais au final, le contenu ne me donne pas spécialement envie de me désabonner, simplement, j’ai du mal à voir ce média comme transgressif et à contre-courant, tel qu’il aime se définir.


  43. Bru Le 27 novembre 2014 à 13h15
    Afficher/Masquer

    Bonjour, quel journal dois-je lire dans ce cas? Le Monde Diplomatique/Manière de Voir? Quelque chose d’autre peut-être?


  44. Pierrick le Feuvre Le 27 novembre 2014 à 13h39
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    J’ai lu avec intérêt votre article. Je n’ai pas le temps de l’analyser point à point. Permettez moi cependant de vous inviter à ne pas réduire votre confiance, et donc celle que par suite, nous vous accorderions, à Google qui, contrairement à ce qu’il nous affirme un peu trop, n’est pas notre ami. Et ici, pas le votre non plus.
    Votre recherche sur Google d’articles de Mediapart concernant “National Endowment for Democracy” n’a rien donné ? Avez vous pensé à faire cette même recherche sur Mediapart. C’eût été plus simple, non ? Moi, j’y ai trouvé tout de suite des dizaines d’article.
    Faites l’expérience et rétablissez la vérité. Ca nous évitera de lire, ici et ailleurs, des condamnations immédiates de Mediapart par quelques propagandistes zélés qui ne sont pas plus vos amis que les miens, et sont encore moins des défenseurs d’une presse libre. Merci à vous. Amicalement.


    • Tom Le 27 novembre 2014 à 14h51
      Afficher/Masquer

      Effectivement, on trouve ces résultats en lançant une recherche depuis le moteur de recherche de mediapart.
      Marine Turchi et Vincent Truffy sont des journalistes de Mediapart et ils ont déjà parlé de la NED dans quelques articles.
      http://www.mediapart.fr/search/apachesolr_search/national%20endowment%20for%20democracy
      Dans la biographie de Marine Turchi, je remarque un autre article intitulé “Le salut fasciste de l’argentier de Marine Le Pen”.
      http://www.mediapart.fr/biographie/26883
      Je trouve très moyen pour une journaliste de se baser sur une photo de mauvaise qualité (arrêt sur image sur une vidéo?) pour accuser quelqu’un de faire le salut nazi…
      ça me fait penser au soi-disant salut nazi de Yatseniouk (1er ministre ukrainien) qui a été repris sur pas mal de sites. Alors que ce n’en était pas un, il saluait juste la foule comme on peut le voir sur cette vidéo.
      https://www.youtube.com/watch?v=Ywfzniko4vQ&app=desktop
      En tout cas, merci à O.B et à son équipe pour l’énorme travail d’analyses qui est fourni sur ce blog. 🙂


      • MinL Le 27 novembre 2014 à 16h30
        Afficher/Masquer

        Attention tout de même : la majorité des liens indiqués le sont pour des articles de blog, c’est à dire indépendants de la ligne éditoriale de Mediapart. La majorité des articles de journal qui font référence à la NED traitent du financement de RSF, et de ce que je peux voir ce sont les commentaires des articles qui en parlent, pas les articles en eux-même ! Je n’y ai pas vu d’article de fond sur le sujet (je n’ai pas regardé toutes les pages de résultats, je le reconnais).


    • Eric Le 27 novembre 2014 à 15h02
      Afficher/Masquer

      Qu’est-ce que c’est que ce message ? Ça ressemble étrangement à un détestable trolling. Et qu’est-ce qui vous permet de dire des choses comme ceci :
      ” Ca nous évitera de lire, ici et ailleurs, des condamnations immédiates de Mediapart par quelques propagandistes zélés qui ne sont pas plus vos amis que les miens, et sont encore moins des défenseurs d’une presse libre. Merci à vous. Amicalement. ”
      ???!!! Ici est un espace de libre expression pour tout le monde où à mon avis les expressions d’apprentis délateurs (d’on ne sait quoi d’ailleurs) , n’ont guère leur place. En tous les cas, l’initiateur de ce blog est assez grand pour en juger sans vos conseils peu avisés. Quant à parler des ennemis d’une presse libre ???!!! Là on nage en plein délire. Surtout face au constat actuel de l’état de la presse et des médias en général. Comme si ceux-ci étaient libres ! La blague.
      Conclusion : l’immense majorité des critiques négatives exprimées ici à l’égard de Mediapart ne doivent amener qu’à une seule conclusion : c’est aux médias et à eux seuls de se remettre en question (à travers notamment leur modèle économique) mais pour cela le seul et éventuel talent ne suffit pas, il faut aussi et surtout du courage, vertu peu répandue.


    • arthur78 Le 27 novembre 2014 à 16h05
      Afficher/Masquer

      Patrick tu t’arranges un peu avec la realité, la réalité la voici , sur mediapart il y a des articles de journalistes et des blogs (on est bien d’accord que les blogs c’est pas les journalistes)

      Donc si tu retiens que les journalistes on trouve que 4 articles et bien sur on ne peut pas savoir si la référence à NDE se trouve dans le texte de l’article ou dans un commentaire.

      Premier article : les defauts de wikileaks
      Second article : l’Iran va s’effondrer
      Troisieme article : RSF proche de l’extreme droite
      Quatrieme article : Menard proche du FN

      je ne vois pas bien ou intervient la NDE dans ces histoires…


  45. Guillaume81 Le 27 novembre 2014 à 14h03
    Afficher/Masquer

    Mitterrand savait certainement beaucoup de choses comme chef de l’Etat, mais il savait surtout remarquablement manipuler son entourage et l’opinion : balancer à son ami et ministre Dumas que Plénel est “un agent de l’étranger” était clairement une manipulation du vieux matou de l’Elysée (quant à la vérité de la chose, il est impossible de le vérifier, ce propos rapporté est donc sans valeur).
    Surtout, quand on lit les positions de Plénel sur le boycott des produits des colonies israéliennes (il est pour), on a eu du mal à croire qu’il s’agisse d’un agent de la CIA…
    Attention à ne pas tomber dans le simplisme et le complotisme. Il est fort possible que les positions de Mediapart sur le conflit ukrainien soient plus affaire de conviction du ou des journalistes s’occupant de l’affaire qu’une véritable ligne éditoriale. Mediapart n’est pas un monolithe : j’en veux pour preuve les articles de Philippe Riès (du service éco) qui sont très marqués de l’empreinte néo-libérale, à l’extrême opposé des articles de Martine Orange…


    • Eric Le 27 novembre 2014 à 15h52
      Afficher/Masquer

      Si la meilleure défense est l’attaque, il est permis de douter de vos doutes 🙂
      http://youtu.be/Cl-5ekiaG90


    • bourdeaux Le 27 novembre 2014 à 16h50
      Afficher/Masquer

      Entièrement d’accord avec vous guillaume81; je suis stupéfait par le nombre de lecteurs ici qui semblent prendre pour argent comptant une rumeur de pissotière, émanant d’un homme qui pratiquait la politique avec un art consommé de la ruse et du mensonge.


      • Eric Le 27 novembre 2014 à 18h02
        Afficher/Masquer

        Mitterrand en Dame pipi, voilà qui est ” stupéfiant ” 🙂 Vu qu’il y a plus de gens dubitatifs que crédules, il est possible aussi qu’il y ait une certaine forme de naiveté en face. Question de point de vue.


        • FifiBrind_acier Le 27 novembre 2014 à 18h25
          Afficher/Masquer

          Eric,
          Je ne crois pas que les “abonnés – désabonnés” à Mediapart aient eu besoin de l’avis de Mitterrand pour se rendre compte que les articles de politique étrangère étaient orientés plein Ouest…

          Il suffit de savoir lire et de comparer avec d’autres médias, où on lit les mêmes salades, pour comprendre que la source est la même…

          C’est bien désespérant d’ailleurs, se plaint Bzrezinski, quelle plaie, ces gens qui dans le monde entier cherchent, (et trouvent) comment et pourquoi on les enfume…

          ” Bzrezinski s’inquiète de l’éveil politique des masses” Tout fout le camp, ma pov dame!

          http://www.dailymotion.com/video/xf8x9e_au-cfr-brezinski-s-inquiete-de-l-ev_news


          • Eric Le 27 novembre 2014 à 18h54
            Afficher/Masquer

            Je n’ai jamais dit que les ” abonnés-désabonnés ” aient eu besoin de ça pour ouvrir les yeux, c’est évident. Même s’il n’en demeure pas moins que c’est tout de même une pièce à ajouter au dossier 🙂 Et j’ajoute que cela n’empêche pas pour autant que certains puissent continuer malgré tout de s’aveugler (on dira les ” toujours abonnés ” ou les ” en passe de l’être “). Enfin, quant à l’orientation plein-Ouest, comme vous le dites, du traitement de la politique étrangère, on peut dire aussi qu’au plan intérieur leur orientation ne vaut guère mieux ( pour ce que j’en ai lu du moins, n’ayant jamais été abonné). C’est un jugement global évidemment, et qui donc n’interdit en rien évidemment qu’il y ait certainement ici ou là des articles intéressants.
            Conclusion : Ne sous-estimons pas les capacités d’enfumage de tel ou tel, mise en garde qui vaut bien entendu aussi pour moi 🙂


          • Nihil Le 27 novembre 2014 à 20h39
            Afficher/Masquer

            “La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde.” Paul Valéry


  46. adrien Le 27 novembre 2014 à 14h09
    Afficher/Masquer

    Merci pour cet article qui montre le coté sombre de MdP, qui se voudrait Chevalier blanc des médias . Il a surtout à son actif d’avoir révélé – devant une justice impuissante ou aux ordres – des scandales politiques et d’avoir déboulonné le nain malfaisant …qui bouge encore. Mais coté géopolitique, c’est consternant , comme le prouvent les réactions d’une majorité des commentateurs sur le site lui même.
    D’où les questions légitimes que l’on peut se poser sur une ligne éditoriale à double standard …
    D’ailleurs, se poser des questions, pour les idiots utiles du système (atlantiste), c’est être rouge-brun, complotiste, archéo-communiste, antisémite, ect .. 4 ou 5 journalistes fournissent des articles violemment russophobes et provoquent une cascade de commentaires opposés ou dépubliés.
    J’attends toujours un grand titre dans ce média comme dans les autres : Les États Unis aidés par l’Union européenne ont provoqué et financé le coup d’État à Kiev . On peut rêver .


  47. Georges Le 27 novembre 2014 à 15h26
    Afficher/Masquer

    Je vous trouve bien sévère avec Médiapart.

    Je ne suis pas abonné, et je n’ai pas l’intention de m’abonner.

    Mais.

    Le titre est effectivement racoleur, mais dans le développement, le FN a été interrogé et il est rapporté son point de vue.

    Si on est capable de lire entre les lignes et de faire la part des choses sans s’arrêter au titre, on arrive à se faire une idée seulement avec l’article, et seulement avec l’article de Médiapart, on peut trouver ce financement non scandaleux (mais pour cela il faut être profondément démocrate et exiger moralement que le FN puisse avoir une vie politique au niveau de ses intentions, comment il en est arrivé à ce niveau étant un autre problème).

    Il suffit de ne pas se laisser impressionner par le titre et les suggestions vicieuses. On devrait commencer à être un peu entraînés à ça si on s’est un peu habitué à chercher de l’information ou de la contre information par ailleurs.

    Bref, cet article je le trouve bon, il m’informe du fait que Médiapart tire à boulet rouge sur le FN dès que possible (position clairement identifiée, il a son public), et il m’informe de la position du FN sur le problème, qu’est-ce qu’il me faudrait de plus ?

    L’information sur la CIA et Plenel est très bien rapportée (un post regrette qu’on donne tant d’importance à cette suspicion initiée par Mitterand).
    Mitterand a dit que….. Ca ne veut pas dire que c’est un sous-marin de la CIA, ça signifie que Mitterand a dit que……
    Si on ne veut pas de ce genre d’information, c’est qu’on désire se faire conditionner.

    L’analyse de la forme de l’information est aussi une information pour moi.

    Et je n’ostracise plus le FN, car ça correspond à un soutien indirect “aux autres”….Ca ne correspond pas à un soutien du FN mais à la recherche d’une autre voie, même si cette position présente un danger, mais je n’en peux plus du connu.

    C’est pour cela que les interventions de F.Lordon me semblent contre-productives (ringardes ?), car elles semblent essayer d’empêcher une hémorragie (c’est à dire qu’il y a une considération faible voire méprisante pour les citoyens) et ne cherchent pas du tout à comprendre pour reprendre au FN, comme si ceux qui avaient un jour trempé là-dedans étaient définitivement des parias. Essayer de convaincre les déjà convaincus, ça risque de les énerver à force, c’est ce qui m’arrive.

    On prône le dialogue d’un côté et de l’autre on le refuse catégoriquement.

    Relativement à un autre post : Le parti UPR, encore peu connu, prend des positions très fortes et beaucoup moins ambiguës sur les événements en Ukraine, ainsi que sur beaucoup d’autres choses. Très certainement le parti communiste aussi.
    Il n’y a pas que le FN, loin de là.
    Certainement que le post qui pensait qu’il n’y avait que le FN sous-entendait “dans les cinq premiers partis actuels, en terme de voix aux dernières élections”.


    • FifiBrind_acier Le 27 novembre 2014 à 18h42
      Afficher/Masquer

      Georges,
      Vous avez sans doute remarqué que toute prise de position en faveur de la sortie de l’ euro est immédiatement assimilée à un idée de l’extrême -droite?

      1) pour ne pas y répondre de manière argumentée.
      2) pour déconsidérer celui qui la prononce.
      C’est la technique de l’amalgame.

      Poutine a sans doute des défauts, mais il a des qualités tout à fait décoiffantes:
      il dit ce qu’il fait et il fait ce qu’il dit, et il respecte le droit international.
      Une calamité ambulante!

      Un malheur n’arrivant jamais seul, beaucoup de gens trouvent que ce sont de bonnes idées, et que nos menteurs professionnels seraient bien inspirés d’en faire autant…

      Comment salir ceux qui approuvent Poutine? En lui associant le FN.
      Ce n’est pas le FN qui est visé, ce sont le citoyens.

      Bientôt on va entendre le refrain: ” Vous appréciez Poutine? Vous êtes donc d’extrême – droite!”
      On parie?


  48. Andrea Le 27 novembre 2014 à 16h36
    Afficher/Masquer

    D’accord. Mais avec internet plein de ‘nouveaux’ médias ont surfés, tardivement il est vrai, sur la vague (je ne parle pas de blogueurs individuels ou d’assoc. etc.) du modernisme, des commentaires, des possibilités de montrer bcp d’images, d’un ton plus impertinent, plus de choix pour le lecteur, etc.

    Pour ou bien se faire achetés (et donc faire fortune, voir p. ex. Arianna Huffington, HuffPo a une site francais ou travaille ou -ait Anne Sinclair), ou bien pour faire la compétition aux anciens ‘papiers’, voyant des frais et couts pour eux et pour les abonnés, moindre. (Plus les revenus pub, qu’ils prennent au papier.)

    En gros ces ‘nouveaux médias’ servent la même soupe, sont soumis au même contraintes, et ont probablement un financement qui n’est pas très différent. Et cela trompe bcp de monde.


  49. arnold Le 27 novembre 2014 à 17h09
    Afficher/Masquer

    POUR MÉMOIRE : PLÉNEL TEL QUEL

    Quelques commentaires ajoutés au bas d’un article de Mediapart ont rappelé ce que le journaliste Edwy Plenel, directeur de ce site, avait écrit autrefois contre Bourdieu. Sans doute agacé de voir ainsi mise à mal l’image nouvelle qu’il essaie de construire de lui-même (ou plutôt exaspéré par un article du Monde Diplomatique de ce mois de janvier 2012, qui fournit quelques savoureuses citations ?), Plenel publie sur le site de son journal en ligne un texte – en accès libre – intitulé « Pour mémoire : le faux procès du journalisme ». Mais sa mémoire me paraît bien sélective, et plutôt déformante, c’est le moins qu’on puisse dire ! Son passé trotskyste lui a sans doute permis de connaître et d’assimiler les méthodes staliniennes de réécriture de l’histoire, et l’on voit qu’il ne se prive pas de mobiliser ses connaissances dans cet art de la « mémoire » réinventée et des faits manipulés pour les besoins de la (sa) cause (on laissera de côté ici son ego hypertrophié, son narcissisme naïf et sa mégalomanie). En fait, il s’agit avant tout pour lui de chercher à faire oublier ce qu’il était et ce qu’il faisait à l’époque. Je voudrais donc lui opposer ma propre « mémoire », et restituer quelques éléments dont je me souviens. « Pour mémoire » donc, comme il dirait :

    la suite ici : http://didiereribon.blogspot.fr/2012/01/pour-memoire-plenel-tel-quel.html


  50. Homère d'Allore Le 27 novembre 2014 à 17h39
    Afficher/Masquer

    Je ne rentre pas dans le fil de cette discussion car ça m’obligerait à défendre le FN… Grr…
    Petite information pas tout à fait hors sujet:
    Je suis Tourangeau et j’ai trouvé ça dans ma boîte aux lettres ce matin !
    http://issuu.com/latribunetours/docs/27_novembre_2014_-_n__268_-_complet
    Je me crois pourtant renseigné sur les affaires locales et j’apprends ça par un journal gratuit !
    Donc, Tours va redevenir une base de L’OTAN !
    Je suis effaré par l’omerta qui a règné avant cet effet d’annonce incongru…
    La France est devenue totalement asservie à l’Empire avec Sarkozy puis Hollande, le young leader.



Charte de modérations des commentaires