Les Crises Les Crises
12.novembre.201412.11.2014 // Les Crises

[Info Obs] “Poutine drague la Première dame chinoise. La censure pète les plombs”

Merci 6
J'envoie

Du très très lourd sur le Nouvel Obs… Y’a pas que la censure chinoise qui “pète les plombs” (sic.)…

Félicitations à P.L., le scribouillard de service (pour une fois, l’AFP n’a pas rédigé), pour le fond, et la forme…

On en reparlera bientôt, mais un “journaliste” qui écrit ça doit avoir un blâme, et au bout de 3 blâmes, il doit perdre le droit de s’appeler “journaliste” et d’informer le public – il pourra faire des photocopies, être blogueur, éditorialiste s’il le souhaite, mais pas journaliste.

En matière de diplomatie, il existe une règle tacite et simple : on ne flirte pas la femme d’un président.

En matière de journalisme, il existe une règle tacite et simple : il vaut mieux avoir son bac pour écrire dans un grand journal…

Mais, comme l’a repéré le très sérieux “Foreign Policy”, Vladimir Poutine, président russe et célibataire depuis peu, semble avoir oublié cette règle d’or.

Les dirigeants de l’Asie-Pacifique sont réunis depuis lundi à Pékin, hôte du sommet annuel du forum de coopération de l’Asie-Pacifique (Apec), qui marque la montée en puissance de la Chine, sur fond de relations tendues entre Barack Obama et Vladimir Poutine mais aussi entre Pékin et Tokyo.

“Oh mon dieu, il fait froid ici, nan ?”

Maître de cérémonie, le président chinois Xi Jinping inaugure là sa plus importante manifestation internationale depuis son arrivée au pouvoir il y a deux ans. Forcément, sa femme était présente pour l’accompagner.

Lors d’une soirée de l’APEC organisée lundi au Centre national de natation de Pékin, le stade aquatique resplendissant construit pour les Jeux olympiques de 2008, Vladimir Poutine était assis à côté de la Première dame chinoise Peng Liyuan, elle-même assise à côté de son mari, Xi Jinping. Un arrangement de table que doit regretter amèrement le président chinois.

“Foreign Policy” décrit la scène :

Pendant que Xi Jinping était distrait en parlant au président américain Barack Obama, qui était assis à sa droite. Le tueur de tigres de Russie [Vladimir Poutine], le président cavalier joue son va-tout. Après un bref échange [entre le président russe et la Première dame chinoise] – vous pouvez presque imaginer Peng Liyuan faire dans le cliché, du genre ‘oh mon dieu, il fait froid ici, nan ?’ – Vladimir Poutine se lève brusquement, saisit son manteau beige avec ses deux mains, et le pose d’une manière chevaleresque autour des épaules de la première dame chinoise. Elle sourit avec grâce, le remercie, et s’assoit – uniquement pour donner instants plus tard subrepticement le manteau à un préposé.

Les images du Poutine-Peng Coastgate

La censure chinoise et l’effet Streisand

La télévision d’Etat chinois, CCTV, capte de suite le moment. La présentatrice remarque d’emblée le geste chevaleresque de Vladimir Poutine en disant :

Poutine vient juste de placer son manteau autour du corps de Peng Liyuan.”

Les grands médias chinois, y compris les géants du web Sina et Phoenix, publient rapidement la vidéo. Celle-ci commence à circuler sur les réseaux sociaux chinois.

Et c’est à ce moment que la censure chinoise entre de plain-pied dans l’histoire. En quelques heures, la vidéo est retirée des sites d’informations chinois et bloquée sur les médias sociaux.

L’effet est garanti. La censure du geste de Vladimir Poutine (et de la vidéo) donne une nouvelle ampleur à l’histoire.

Comme l’explique Slate : “Cette histoire de tabloïd aurait pu mourir avant de naître, jusqu’au moment où les censeurs chinois, craignant on ne sait pas exactement quoi, aient tué toute chance que cela se produise.”

Et l’affaire devint le Poutine-Peng Coatgate. C’est ce qu’on appelle l’effet Streisand : la volonté d’empêcher la divulgation d’informations que l’on aimerait garder cachées déclenche le résultat inverse. Bingo.

P.L.

Source : Nouvel Obs, 11/11/2014


Comme on les a insultés dans le commentaire, ils ont un peu retouché le billet (sous mes yeux d’ailleurs), et enlevé le mot drague :

Aie, le scribouillard, non, on ne “gale pas quelqu’un”, ça y’en n’a pas français (donc 1 heure plus tard :)…

Ah merci.

Euh, on ne “flirte pas quelqu’un non plus, essaye encore une fois…”

Le stagiaire d’Europe 1 avait fait presque aussi pire :

Les autres médias n’ont pas saisi la bonne occasion de dénigrement journalistique de la Russie…

À suivre – pour le pire et le pire, bien entendu !

 

Commentaire recommandé

xavier Tdl // 12.11.2014 à 03h53

En Russie la galanterie n’est pas seulement un stratageme de drague comme le semble considerer le stagiaire, c’est un devoir qui s’applique a tous les echelons de la societe. Lors de mes deux ans passes a Moscou les hommes laissaient systematiquement les femmes sortir en premier de l’ascenceur – meme s’ils etaient places devant la porte et que cela impliquait de se coller contre le mur pour les laisser passer! Et je n’ai jamais vu une telle densite de fleuristes qu’a Moscou. En plus d’avoir signe un torchon digne du dernier des magazines people, le stagiaire vient egalement de demontrer son ignorance crasse du monde qui l’entoure et des normes elementaires de savoir-vivre – ce qui est ennuyeux lorsqu’on ecrit une tribune pour accuser quelqu’un de manquer de tact. Bravo a M. Poutine pour son geste exemplaire montre qu’il est a une autre hauteur que notre cher president scooter!

79 réactions et commentaires

  • Julien // 12.11.2014 à 03h09

    L’explication est que la propagande chinoise présente le couple présidentiel comme un couple parfait, où Xi Jinping est un mari-modèle. ( il tient le parapluie, offre des fleurs etc. )
    Xi Jinping parlait avec Obama et a zappé que sa femme avait froid ( ce que poutine a vue), et la censure chinoise n’a pas voulu que le président paraisse gauche.
    Immédiatement sur Weibo des internautes a remarqué le geste. Et certains ont rigolé en disant que Poutine était nouvellement divorcé etc.( sur le ton de la plaisanterie) et pour une éviter que ça se propage, la censure est intervenue

      +12

    Alerter
  • coinfinger // 12.11.2014 à 03h24

    Non seulement ils ne savent pas écrire , mais sont inconvenants . C’est quoi cette mentalité ? Parce que l’on préte son manteau à une Dame , on l’a drague ?
    Personnellement , je trouve que Poutine a été mieux reçu qu’Obama , c’est quand méme plus agréable d’étre au coté de Madame , que de devoir souffrir des propos protocolaires du mari .
    C’est peut étre çà qu’il fallait occulter .

      +8

    Alerter
    • PA.Québec // 12.11.2014 à 03h56

      « Personnellement , je trouve que Poutine a été mieux reçu qu’Obama , c’est quand méme plus agréable d’étre au coté de Madame , que de devoir souffrir des propos protocolaires du mari .»

      L’ordre a alterné, ici Obama à côté de la première dame chinoise…

      http://fr.ria.ru/images/20293/94/202939407.jpg

      Il l’a fait sourire, il doit être en train de la draguer comme la Première ministre danoise…en Afrique du Sud… Ah, non ? Uniquement grave avec Poutine ?

        +17

      Alerter
    • Louis JULIA // 12.11.2014 à 07h45

      Ils sont trop contaminés par la pudibonderie (de façade) des Ricains.

        +6

      Alerter
    • Andrea // 12.11.2014 à 13h22

      Oui.

      Clip de photo officielle des participants à l’APEC.

      Au milieu, tout devant, comme il se doit: Xi. A sa droite, Vladimir.
      Barack est en périphérie, vers la droite.

      http://dzswc0o8s13dx.cloudfront.net/goldcore_bloomberg_chart1_11-11-14.png

      (légende: invité d’honneur – club des épouses)

      Pour la Chine, à table, aparamment l’épouse se met à coté de son mari (dans le monde anglo-saxon et européen ces deux sont séparés et éloignés l’un de l’autre, et une place à coté de la première dame est valorisante, gauche ou droite), j’en déduis que Poutine, à table, était placé ou bien en 1e position d’honneur ou en 2e. Flirter avec la première dame est tout à fait permis! (Sans lui pincer les fesses.)

      Les geste du manteau était …je ne sais pas ..galant, poli? Elle remercie gracieusement, comme il faut. Sur la vidéo on voit que elle s’en défait et met tout de suite une veste, apportée par un membre du staff (elle ne peut pas diner en manteau ou avec un manteau sur les épaules.)

        +1

      Alerter
    • Ztong // 12.11.2014 à 13h37

      Laisse tomber, au pays de Nabila super star, tout est drague !
      Admirons tout de même ce chef-d’oeuvre qui consiste à faire (à peu près) quelque chose avec du rien.

        +5

      Alerter
  • PA.Québec // 12.11.2014 à 03h52

    Se souvenir d’Obama :

    http://i.huffpost.com/gen/1512630/original.jpg
    Là le titre du Huff Post des États-Unis :

    «Les égoportraits (selfies[1]) d’Obama ont perpétué le stéréotype de Michelle dans le rôle de femme noire en colère »

    Stéréotype… Donc faux bien sûr. C’est « pris hors contexte » (Of course, out of context, the images made it seem like Michelle Obama wasn’t very happy), pas de critique ici du président Messie.

    Avec Poutine, c’est un « faux pas » et un « geste discourtois » (je viens de le voir sur la FAZ, ils se sont à nouveau donné le mot)

    http://www.faz.net/aktuell/politik/unhoefliche-geste-putins-fauxpas-in-china-13260401.html

    En passant, Poutine avait déjà couvert les épaules d’Angela Merkel, mais ce n’était pas à l’époque la preuve de velléités d’annexion et d’invasion de Poutine.

    https://pbs.twimg.com/media/B2JucuhCIAA94V8.jpg:large


    [1] Selfie avec sa fin en -ie est trop mignon, trop gentil.

      +8

    Alerter
    • anne jordan // 12.11.2014 à 14h29

      FAZ bat tout de même les records : ” Putin unhöflich ” = Poutine impoli !!!! ” Poutine drague , flirte ,
      ça sonne plus sympa en français , même avec une faute de grammaire ; il est vrai que les Allemands , contaminés par le made in USA , et par un féminisme grotesque , obsédés par le politiquement correct , ont oublié depuis longtemps les bonnes manières !
      Dans ma – lointaine – jeunesse , la galanterie allemande était proverbiale et ce n’est qu’après des années de rebuffades , que les hommes ont perdu l’habitude de ces gestes quotidiens encore d’usage en Russie, où le rôle des femmes dans les Universités , Entreprises et Centres de Recherches est bien supérieur à celui qu’elles ont chez nous !

        +4

      Alerter
  • xavier Tdl // 12.11.2014 à 03h53

    En Russie la galanterie n’est pas seulement un stratageme de drague comme le semble considerer le stagiaire, c’est un devoir qui s’applique a tous les echelons de la societe. Lors de mes deux ans passes a Moscou les hommes laissaient systematiquement les femmes sortir en premier de l’ascenceur – meme s’ils etaient places devant la porte et que cela impliquait de se coller contre le mur pour les laisser passer! Et je n’ai jamais vu une telle densite de fleuristes qu’a Moscou. En plus d’avoir signe un torchon digne du dernier des magazines people, le stagiaire vient egalement de demontrer son ignorance crasse du monde qui l’entoure et des normes elementaires de savoir-vivre – ce qui est ennuyeux lorsqu’on ecrit une tribune pour accuser quelqu’un de manquer de tact. Bravo a M. Poutine pour son geste exemplaire montre qu’il est a une autre hauteur que notre cher president scooter!

      +43

    Alerter
    • Louis Malle // 12.11.2014 à 05h43

      J’aimerais savoir s’il s’agit de nouveau d’une dépêche d’agence qui tourne (voir la FAZ qui reprend la même chose) ou du panurgisme (les correspondants se parlent ou pensent la même chose et rédigent les mêmes dépêches).

        +2

      Alerter
      • chios // 12.11.2014 à 06h20

        J’ai vu cette photo, en premier, hier dans “Foreign Policy”, une revue américaine qui traite de, tenez-vous bien “geopolitique”. On a sauté sur ce geste, pour en faire un évènement pour ainsi dire, “mondial”.
        Et, ça marche, même ici…
        Les commentaires américains, unanimement exprimaient la consternation…
        Que sommes-nous devenus?

          +12

        Alerter
    • Nerouiev // 12.11.2014 à 06h37

      De même, on ouvre la porte de sa voiture à la femme qui doit y entrer et ensuite c’est l’homme qui entre. A l’arrivée, l’homme sort le premier pour aller ouvrir à la (sa) femme. C’est plus fréquent en Russie qu’en France. Il me semble qu’on a vu de tels comportements de Vladimir Poutine lors des cérémonies en Normandie.

        +9

      Alerter
    • Fredouille // 12.11.2014 à 10h30

      Quiconque a voyagé en Russie sait très bien que les usages courants appellent à ce genre de geste. Ils ont un savoir-vivre qui peut rappeler la France des années 50, mais il n’y a rien de plus à dire.
      Il est choquant que cette affaire ait pris ces proportions sans que le moindre journaliste de pacotille n’ait pris le recul de le rappeler, mais nous savons bien que c’est trop demander.

        +9

      Alerter
    • Deres // 12.11.2014 à 15h27

      La politesse se perd en France et la plupart des anglo-saxons ne la connaissent même pas. Dans un restaurant plein de couple de touristes anglo-saxons, j’ai constaté à ma grande surprise que j’étais le seul homme tourné face au mur. En effet, ils ‘assoient spontanément les premiers en choisissant la meilleur place face à la salle sans la laisser à leur femme comme il se doit.

        +3

      Alerter
  • Laurent K // 12.11.2014 à 06h03

    Je commence à en avoir plus qu’assez de ce sentiment de honte lorsque je lis la presse française. Je la lis donc de moins en moins et me tourne vers d’autres sources d’information. Et je ne suis pas tout seul si on en juge par les ventes de journaux.

      +22

    Alerter
  • Patrick Luder // 12.11.2014 à 06h20

    Ce n’est plus “les crises”, c’est le “Magazin People” ou le *Star Club” … ce fait divers n’aurait le mérite, au pire, que d’être mentionné en trois mots dans un article de 10’000 mots 🙁

      +5

    Alerter
    • Louis JULIA // 12.11.2014 à 07h53

      Si, détrompez-vous! cela met en évidence le niveau d’asservissement de la presse à ses commanditaires, le niveau extr^me du ‘russian-bashing’, et l’ignorance culturelle crasse des pseudos journalsies du Nouvel Obs, celui-ci ayant dû s’y prendre à trois fois (mais avec une rechute) pour écrire une phrase correcte.

        +26

      Alerter
      • Patrick Luder // 12.11.2014 à 16h05

        Dommages quand même de consacrer autant d’énergie et de temps à des faits divers. De toute manière nous ne changerons pas les propagandes des médias de masse => et ne vous trompez pas, le monde informatique sera également mis largement à contribution pour distiller la propagande du monde “moderne”,. Soyez assuré que tout est déjà prévu de longue date. La seule et vraie liberté d’expression est cette de petits groupes de personnes indépendantes, et elle risque bien d’être considérée comme conspiration terroriste car hors de contrôle …

          +1

        Alerter
      • Slavyanka // 13.11.2014 à 12h04

        Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Et même j’avoue d’avoir fait des recherches pour savoir si le verbe “galantir” existait ! 🙂 🙂
        “Poutine galant la première dame chinoise”… Je ne comprenais pas du tout !
        De même que “flirter quelqu’un”. Oublier de mettre “avec” par 2 fois dans ses titres… Il faut le faire.
        Et qu’est-ce que c’est ce journalisme de pacotille ! C’est vraiment “niveau Nabilla et Zahia”, quelle tristesse !
        Les hommes russes sont galants avec les femmes, ce qui se perd beaucoup en France. Je connais encore quelques hommes de plus de 60 ans qui ouvrent la portière de la voiture à une femme, etc. Mais je crois que c’est une espèce en voie de disparition en France. Hélas !..

        “Le tueur de tigres de Russie” aussi, cela m’interpelle, qu’est-ce que c’est que ça ? Poutine adore les animaux et on le voit souvent sur les photos souriant et heureux d’être entouré de bêtes.

          +1

        Alerter
    • Balthazar // 12.11.2014 à 13h12

      Bientôt les merdias français se sentiront le droit de titrer Poutine ” l’Ogre Russe”, puis ce sera très vite le dictateur ruskov etc… Donc à mon sens O.B et ce site ont raison de dénoncer ces saloper.ies.

        +7

      Alerter
  • upwind // 12.11.2014 à 06h26

      +1

    Alerter
  • grog // 12.11.2014 à 06h28

    Bonjour,

    Je trouve le mot “draguer” particulièrement vulgaire et déplacé pour qualifier un geste courtois du président russe.
    En Russie, les hommes sont des hommes et les femmes sont des femmes.
    Et qu’un homme propose son manteau à une femme qui a froid, c’est la moindre des politesses, non ?
    En tout cas, cette petite histoire rend Poutine sympathique.

    C’est autre chose que François Hollande et sa tablette magique !

    http://leblogdegrog.blogspot.ru/2014/11/la-tablette-magique-de-francois-hollande.html

      +24

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 12.11.2014 à 06h34

    On ne peut qu’apprécier la galanterie de M.Poutine.
    Quoi de plus galant que de couvrir de son manteau une femme qui a froid.
    En tout cas cela s’appelle (s’appelait) la galanterie française, que les russes apprécient (appréciaient) beaucoup.
    Encore de nos jours les russes sont friands d’Alexandre Dumas, et restent sensibles aux gestes galants et chevaleresques à la “française” des siècles précédents.
    Bien évidemment les médias américano-occidentaux , préparés pour ça, sont à l’affût d’un clash sino-russes qui arrangerait les défenseurs du dollar.
    On se dépêche de gommer le geste de courtoisie pour le transformer en geste grossier.
    Puis on diffuse au plus vite sur les réseaux sociaux chinois pour ameuter l’opinion publique. Suivi d’une retrait non pas en rapport avec le geste de Poutine mais à cause du mensonge et de la duperie autour de ce geste naturel et anodin quand on a un minimum de galanterie.
    Mais on peut retourner le ridicule en montrant que certains journalistes incultes, qui ignorent la courtoisie, ne peuvent voir qu’un geste qui est le reflet de ce qu’ils sont eux-mêmes, c’est à dire des gens grossiers et discourtois.
    Mais tout cela n’est pas innocent, nos journalistes qui ne font pas leur boulot, mais sont les supports d’une propagande haineuse, utilisent les mots pour tromper, induire, sous-entendre.
    Les mots “célibataire” et “drague” sont révélateurs de la mission de ces pseudo journalistes.
    Les chinois comme les russes vont certainement surveiller de plus prêts les ONG propagandistes envoyés par les “hégémonistes” de la finance, supranationaux, amoraux qui veulent dominer le monde.

      +34

    Alerter
  • arthur78 // 12.11.2014 à 06h39

    Le journaliste n’est pas responsable puisqu’il donne sa source : le tres serieux Foreign Policy après ca tout est permis.

    Ca semble anodin, mais il s’agit en fait de desinformation volontaire pour diminuer Poutine. J’avais été surpris de voir avec quel dedain Alexandre Adler avait raillé les origines orphelines de Vladimir Poutine, tout est bon pour diminuer l’adversaire …

      +10

    Alerter
  • Nerouiev // 12.11.2014 à 06h40

    Le mauvais geste serait plutôt de dire indirectement au Président Chinois que les lieux n’étaient pas assez chauffés ; manque de gaz ?

      +14

    Alerter
  • Louis Malle // 12.11.2014 à 06h51

    Tiens, la presse conservatrice américaine souligne pour sa part qu’en Chine les censeurs ont conservé les images où, lors du même événement, l’on voit Obama mâcher de la gomme (une chiclette en Belgique) et que la presse chinoise a trouvé cette attitude puérile et peu respectueuse ?

    Qu’en dit la presse européenne ? Il ne faut pas écorner l’image d’Obama ?

    http://video.foxnews.com/v/3886834119001/grapevine-gallantry-from-putin-in-china/?playlist_id=930909819001#sp=show-clips (fin de la vidéo)

      +5

    Alerter
  • BelleJambe // 12.11.2014 à 06h59

    Je suis en Chine, et ici c’est un non-événement absolu. Si quelque chose peut être analysé dans ce fait infime, c’est la réaction panique de la censure devant cet échange extrêmement banal, sûrement destinée à protéger l’image de la première dame (qui a un statut au moins aussi élevée que Jacky Kennedy ici). Mais ça reste light par rapport à l’ampleur du problème de la censure.
    Mais chapeau aux média français ! Ils en ont fait un événement sur Poutine…

      +9

    Alerter
    • Lage // 12.11.2014 à 20h01

      Deux taïwanais que j’avais sous la main aujourd’hui m’ont fait une remarque intéressante. Personne en Chine ne se moquerait de l’attitude de Poutine ! Ce qui suscite la moquerie, c’est la tentative puérile de censure chinoise pour ce qui est une broutille.

      C’est donc la presse occidentale obsédée par le “maître de Kremlin” qui a rajouté une couche anti-russe dans une histoire où la seule chose qui, au fond, semble digne d’être critiquée c’est la censure de Pékin…

        +5

      Alerter
  • YpLee // 12.11.2014 à 07h30

    Ahhh enfin de la vrais actu ! du reportage au coeur de l’action ! au coeur du pouvoir !

    On est sauvé le journalisme d’investigation n’est pas mort !

      +4

    Alerter
  • JLP // 12.11.2014 à 07h35

    “Le stagiaire d’Europe 1 avait fait presque aussi pire”
    —> Ça y en a pas boucoup mieux français, Olivier ^^

    Copié collé d’un autre site:
    “Comme il comporte en lui-même une valeur de comparatif (plus mauvais) ou de superlatif (le plus mauvais), pire -le mot- n’admet pas de variation de degré. Il ne peut donc pas être précédé des mots de comparaison plus, moins ou aussi. On ne saurait donc écrire moins pire, qui correspondrait à moins plus mauvais, ni aussi pire, qui correspondrait à aussi plus mauvais, ni plus pire, considéré comme un pléonasme. Ces expressions peuvent toutefois appartenir au registre familier ou plaisant. On doit également éviter d’employer la formulation tant pire à la place de la locution consacrée tant pis, dans laquelle pis est employé comme adverbe.

    Exemple :
    – Ce film était aussi mauvais (ou aussi ennuyant) que celui que j’ai vu la semaine dernière. (et non aussi pire)

    Salutations

      +0

    Alerter
    • Elisa // 12.11.2014 à 08h51

      Il me semble qu’Olivier était ironique en écrivant : “presque aussi pire”. Il parodiait le langage du journaliste. Certes, il lui arrive de laisser passer des coquilles, vu le travail énorme qu’il réalise et la fatigue qui s’ensuit, mais il sait parler français, lui.
      Eh oui, l’ironie réclame un public averti, pas toujours facile de le décrypter…

        +21

      Alerter
    • Alain C // 12.11.2014 à 11h22

      Ben oui, …. je pensais que c’était clair pour tout le monde 🙂

        +3

      Alerter
    • David D // 12.11.2014 à 13h59

      Le problème, c’est que “presque aussi pire” tout le monde en comprend le sens, donc son emploi se répand ! Il convient alors de rappeler le synonyme correct : “presque aussi grave” pour réellement faire barrage à l’expression ironique!
      Là, je pense que “presque aussi pire” tend à devenir acceptable en tant que tour idiomatique, l’expression a une saveur, alors que “flirter la femme” pose un réel souci!
      Ceci dit, ces trente dernières années, nous sommes passés de “faire démarrer une voiture” à “démarrer une voiture”, la tournure factitive devient carrément rare pour bien des verbes, et plus seulement dans l’expression consacrée “tomber la veste”!
      Des verbes qui passent d’une complémentation directe à une complémentation indirecte (avec préposition), ou l’inverse, ce n’est pas un phénomène nouveau, mais c’est un phénomène qui va reprendre de l’ampleur, tant désormais l’enseignement à l’école du bon usage du français est dérisoire et superficiel et non soumis à des exercices d’assimilation astreignants! Cet article ne montre pas qu’une faute de français, il nous renseigne sur l’évolution d’un point de grammaire! Sad but true!

        +0

      Alerter
    • Crapaud Rouge // 12.11.2014 à 18h47

      L’on voyait bien que le “presque aussi pire” d’Olivier visait les journalistes par dérision. Mais vous avez quand même bien fait d’en parler, parce qu’on n’en apprécie que mieux le côté tarabiscoté de cette formulation. 🙂

        +1

      Alerter
  • Kiwixar // 12.11.2014 à 07h47

    On reconnaît la proximité du peak oil quand même les journalistes (connus pour leur courage, abnégation et absence totale de fainéantise) se mettent à creuser. Non, pas leur sujet (ça fatigue) : “creuser” dans le sens “après avoir touché le fond”.

    Sinon, pour le diplôme de préposé à la photocopieuse et les avantages fiscaux qui vont avec, je propose : au bout de 3 blâmes, le préposé doit perdre le droit de s’appeler “préposé à la photocopieuse” et de faire des copies – il pourra être journaliste, “grand” reporter, éditorialiste s’il le souhaite, mais pas préposé à la photocopieuse.

      +6

    Alerter
  • incognito // 12.11.2014 à 08h24

    Voilà ce que va coûter le ‘flirt’ de la Russie avec la Chine suite à l’affaire ukrainienne.
    Alsthom écarté du marché du train kazan-Moscou au profit des chinois.
    Le rafale en Inde en mauvaise posture, donc un très bel avion de chasse qui n’aura pu être rentabilisé nulle part dû à l’allégeance atlantiste des dirigeants français.
    Avant on avait déjà eu un petit avant goût avec les difficultés de Peugeot qui ne peut plus vendre en Iran parce que les USA en ont décidé ainsi.
    La saga des mistrals qui vire au tragi-comique. On pourrait donner une estimation basse (donné par un autre site) ; 20 milliards d’euros. Le budget de la meilleure université scientifique française sur 25 ans qui forme 30.000 étudiants par an. En continuant sur ce chemin-là, il n’y aura bientôt plus en France que de vulgaires scribouillards ânonnant la propagande de leurs maîtres en mauvais français.

      +30

    Alerter
  • Patrick Andre // 12.11.2014 à 08h25

    La courtoisie de Poutine

    ou

    L’attitude grossière d’Obama à l’égard de la Chine

    Le TPP risque même d’être retardé bien plus longtemps, sinon refusé par la plupart des pays pressentis, car, à Pékin, Barack Obama s’est comporté d’une façon particulièrement grossière à l’égard de la Chine, puissance invitante. Il a organisé une réunion séparée, à l’ambassade des États-Unis, destinée aux pays pressentis par lui pour devenir membres du TPP, réunion à laquelle la Chine n’a pas été conviée. Il y a exposé que l’Amérique resterait « une puissance dominante dans le Pacifique » (a Pacific Power), et que le leadership américain était une nécessité globale, et permanente, pour l’Asie-Pacifique. Le TPP deviendrait ainsi le « modèle pour le commerce au 21e siècle » (The model for Trade in the 21st Century).

    Face à cette insistance, les représentants des États pressentis pour le TPP ont quelque peu lâchement (autrement dit, diplomatiquement) convenu que ce traité devait avoir priorité sur la future FTAAP. Mais, bien évidemment, dans le compte-rendu final de la réunion de l’APEC, dont l’on disposera très rapidement, la Chine ne devrait pas abandonner sa volonté de poursuivre, de son côté, avec l’appui de la Russie, les contacts avec ces mêmes pays de l’APEC, ou tout au moins avec ceux qui ne voudront pas être exclus d’emblée de la future FTAAP. On peut penser que ces pays, même si le poids de la Chine ne les rassure pas, préféreront les perspectives qu’elle offre, et, plus immédiatement, celles des accords à prévoir dans le cadre du BRICS, aux gesticulations militaires découlant du « pivot vers l’Asie », décidé il y a quelques mois par Obama, dans lesquelles il voudrait les entraîner

      +9

    Alerter
    • Kiwixar // 12.11.2014 à 09h37

      Les US resteront toujours une puissance de l’océan pacifique (à ne pas confondre avec “puissance pacifique” ou “Puissance Pacifique”).

      Une question que je me pose, c’est pourquoi la France (avec ses territoires dans le Pacifique, comme la Nouvelle-Calédonie ou la Polynésie) n’est pas elle-même considérée comme une “puissance de l’océan pacifique”, et pourquoi elle ne fait pas partie de l’APEC ?

        +5

      Alerter
      • Patrick Andre // 12.11.2014 à 10h26

        Peut-être un début de réponse a votre question..

        http://www.senat.fr/questions/base/1999/qSEQ990918997.html

          +1

        Alerter
        • Kiwixar // 12.11.2014 à 11h42

          “1999 / Le fait que notre pays soit récemment devenu membre associé du PECC, ce qui est un succès diplomatique significatif, va nous permettre de suivre de plus près les activités de l’APEC et d’apprécier l’opportunité de solliciter, le cas échéant, le statut d’observateur.”

          Merci, mais ça date de 1999, et ça ne répond pas vraiment à la question… toujours ni observateur ni membre?

            +0

          Alerter
        • boduos // 12.11.2014 à 13h04

          @patrick andré
          je ne vois rien de bon dans notre représentation au PECC de la France par Roccard ,lui même premier ministre (protestant)qui fit les accords d’Ouvéa en 1988 préparant l’indépendance de la nouvelle Calédonie accessoirement sur les injonctions officielles du Président de l’Église Reformée de France à l’époque (ingérence suffisamment rare pour être soulignée)
          ne nous faisons pas d’illusions,la France papiste est indesirable dans le pacifique anglo saxon ,même Timor les dérange.
          l’opportunité d’une coopération sino russe renforcée avec la France (route de la soie)serait providentielle sur le sujet mais ça ne peut se faire avec hollande….

            +4

          Alerter
  • rogger58 // 12.11.2014 à 08h28

    Et oui, la galanterie de rigueur en Russie, qu’elle soit la femme du président ou bien une autre.
    Et oui, être un mari modèle est de rigueur en Chine, et encore plus quand vous vous situez “en haut de l’échelon” .

    La réaction de censure est une “reflexe culturel” comme le rappel Julien (premier message) totalement compréhensible pour un Français qui a pu côtoyé la culture chinoise.
    Le geste de Poutine est culturel pour qui connait la culture Russe et comme le rappel Xavier Tdl.

    bref, passez votre chemin, y’a rien a voir.

    En revanche, P.L. du nouvel obs n’a pas de culture….

    Je n’ai jamais vraiment lu les journaux papiers, je constate qu’il n’est plus temps de m’y mettre.

      +3

    Alerter
  • ch. besner // 12.11.2014 à 09h13

    je vais probablement passer pour un parano… ou pour un chinois, qui sait, mais je trouve que c’est un geste d’une vulgarité assez énorme, surtout venant d’un “gentleman” tel que poutine. il n’y a qu’à se mettre à la place du mec qui -j’ose le dire comme ça- “se fait faire ça” pour comprendre ce que ça signifie ou peut ou pourrait signifier. en gros ça dit: madame, puisque votre mari est trop incompétent pour s’occuper d’une magnifique épouse comme vous, permettez que je fasse “sa job”. qui aimerait vivre pareil camouflet devant les “copains” et qui plus est en direct à la télé! l’humiliation totale!

    allez les gars, partagez vos expériences, n’ayez pas peur d’avoir l’air fleur bleue bouhou…

    moi au contraire je trouve que c’est poutine le balourd dans cette histoire. on appelle ça un gros faux pas et ça me déçoit beaucoup de sa part. c’est du machisme caractère gras et j’applaudis la belle sensibilité chinoise sur le coup (oui, ça sent la panique gauche, mais c’est tout de même l’indice que les chinois sont conscients qu’il y a des frontières à ne jamais franchir). en fait de stratégie, on a vu mieux venant de lui.

      +1

    Alerter
    • arnold99 // 12.11.2014 à 09h49

      Si je suis votre raisonnement et que je vois une personne en situation délicate et que son accompagnant est occupé, je dois rien faire, voir tourner la tête.

      Si je vois une jeune fille dans le métro se faire violer pendant que des lascars tabassent son compagnon, je dois laisser faire afin de ne pas les humilier dans leurs démarches.

      Vous nous promettez des jours plein d’humanité et d’attention aux autres.

        +14

      Alerter
      • ch. besner // 12.11.2014 à 09h57

        vos exemples sont disproportionnés. je parle de donner des leçons de galanterie devant la galerie du mari. et oui, si je vois que la dame a un peu froid, je presumerai tout d’abord de ses propres capacités à régler son problème toute seule, ceci afin de m’éviter le plaisir de risquer l’affront direct d’avoir l’air de faire la morale à son petit ami.

        en politique les apparences sont tout. pas besoin d’être président pour le savoir.

          +1

        Alerter
        • arnold99 // 12.11.2014 à 13h11

          Ces sont ces apparences qui délitent la société. Pourquoi ne pas préférer le “bling-bling” ?

          Je vous invite à regarder de plus près ce que recouvre le mot empathie et qui devrait, à mon sens, guider les relations humaines bien avant les apparences.

          Et si d’aventure une personne manifestait une attention à mon épouse, je dirais simplement “Merci” plutôt que de me draper dans une susceptibilité machiste.

            +8

          Alerter
        • Jeanne L. // 12.11.2014 à 16h43

          Je me souviens de Chirac et Danielle Mitterrand, aux cérémonies du 8 Mai en 1995 Ce n’était pas un manteau mais une écharpe…
          “Une fois déjà, deux présidents s’étaient retrouvés dans une situation similaire: François Mitterrand et Jacques Chirac, en 1995. Il s’agissait d’une cérémonie d’un faste particulier, en présence de nombreuses têtes couronnées européennes, cinquante ans après la victoire sur l’Allemagne nazie. Jacques Chirac s’y était distingué par sa galanterie: lorsque le vent avait fait s’envoler l’écharpe jaune de Danièle Mitterrand, il avait promptement mis le genou droit à terre pour ramasser ladite écharpe et la remettre à l’épouse du président.” (article du Figaro en mai 2012)
          La galanterie n’est pas la drague, et la drague n’est pas le harcèlement, je dis cela car certains discours ambiants me semble ne plus savoir faire la nuance…
          Du coup on voit nostalgiquement ses belles années passées !
          Mais, il est vrai que je ne suis qu’une vieille dame…

            +7

          Alerter
    • Kiwixar // 12.11.2014 à 09h53

      C’est un point de vue français, où les hommes ont parfois du mal à positionner le curseur entre courtoisie, galanterie et machisme. Avec le risque de se faire rabrouer avec des gestes différenciés (aider à s’asseoir, tenir la porte, etc.), il vaut mieux rester prudent et en faire le minimum.

      Apparemment ce n’est pas le cas en Russie. En Chine non plus : peut-être en raison de la démographie (moins de femmes que d’hommes), les femmes chinoises sont habituées à recevoir un traitement très très préférentiel dès qu’il s’agit de la sphère personnelle (je ne parle pas de la sphère professionnelle, c’est un autre sujet). Malgré ce traitement galant qui pourrait être jugé “dégradant”, cela n’empêche pas les Russes et les Chinois d’avoir un taux de femmes dans les positions de seniors-managers bien supérieur à celui en Occident.

      http://www.rt.com/business/167060-women-senior-management-world/

        +10

      Alerter
      • boduos // 12.11.2014 à 13h19

        @kiwixar
        votre remarque sur l’émancipation de la femme en Russie est pertinente(tradition soviétique? grande Catherine , …)
        le fait est que les slaves que je fréquentes sont d’incorrigibles gentlemen qui compliment on ne peut plus les maitresses de maison sans pour autant les draguer.Cette caractéristique est connue de tous leurs voisins et Xi Jinping a certainement décodé les geste.
        Du niveau de “closer” que cette presse rejoint à grand pas.

          +7

        Alerter
    • chios // 12.11.2014 à 11h33

      En regardant à nouveau, je vois que la dame retire aussitôt le manteau….
      Ah, ces problèmes d’étiquette…
      Il est temps de “globaliser” tout ça…mais à voir les passions se déchaîner, il semble qu’on en soit encore loin…

      Cet incident pourrait donner lieu, qui sait, à des développements inattendus délicieusement désuets…

        +1

      Alerter
      • achriline // 12.11.2014 à 12h48

        Si vous regardez bien, une nouvelle fois, ce n’est pas la dame qui retire le manteau mais une personne située derrière qui en échange lui présente un autre manteau qui semble être celui de la première dame.

          +4

        Alerter
    • Andrea // 12.11.2014 à 13h48

      Comme j’ai dit dans mon commentaire plus haut, je ne sais pas très bien comment qualifier le geste de Vladimir. (Ben oui, amusons-nous un peu ca change des horreurs..)

      Le problème provient du fait que c’est un diner officiel mais dans un lieu insolite et il y fait froid. Le protocole usuel est déjà rompu (à cause du mélange des plans formel / informel) par Barack, qui, debout, parle à Xi et le distrait. Il n’aurait pas du…mais c’est vrai, le placement etc. ne s’est pas passé comme il faut. Xi ne peut donc pas faire comme normalement (s’assurer que l’épouse est bien assise etc.) — il ne peut pas ignorer Barack!

      Vladimir agit également comme s’il était dans un cadre peu formel, avec galanterie Russe. La meilleure action aurait été de regarder autour et de signaler discrètement un membre du staff (qui était pret à agir à la seconde, comme on voit.)

        +1

      Alerter
    • Lage // 12.11.2014 à 20h23

      Faisant souvent partie de la cinquième colonne (du moins aux yeux de mes concitoyens), je trouverais tout de même heureux qu’on la laissât s’exprimer…

      Les dissidents chinois – enfin, ceux à qui l’on ne donne pas le prix Nobel – sont-ils vraiment moins nationalistes que leurs dirigeants ? J’en doute, comme je doute qu’ils critiquent vraiment l’accord sino-russe. Ceci dit, je suis preneur de toute information contraire, j’ai du mal à me faire une image claire des dissidents chinois…

        +0

      Alerter
    • Anne // 12.11.2014 à 20h41

      Argument tout à fait pertinent et vraisemblable.

      Je pense que vous avez vu juste

        +0

      Alerter
    • harvest // 13.11.2014 à 14h36

      Des phrases comme ” il n’y a qu’à se mettre à la place du mec qui [] “se fait faire ça”” en disent plus long que vous ne semblez en mesure de l’imaginer sur votre éducation et/ou votre génération.
      De là à ne pas pouvoir comprendre ce que peuvent être les bonnes manières, il n’y a qu’un pas.
      En fait, un complexe répandu de nos jours consiste à avoir peur de paraitre “diminué” si on fait preuve d’empathie envers autrui.

        +1

      Alerter
    • languedoc 30 // 17.11.2014 à 00h19

      Pourquoi faire un fromage d’un geste aussi banal? Je vous rappelle qu’une femme n’est pas la chose exclusive de son époux, nous ne sommes pas au Moyen Orient mais en Chine communiste.

        +0

      Alerter
  • Sumbawa // 12.11.2014 à 09h51

    C’est la presse française, on parle people à l’APEC.
    Comme cela, on ne parle pas des enjeux économiques qui se joue.

      +5

    Alerter
  • Olposoch // 12.11.2014 à 09h57

    Source non AFP, mais CIA?
    Depuis les révélations de l’ex rédacteur en chef du Frankfurter Allgemeine Zeitung sur le contrôle d’une partie du contenu éditorial de médias-clé, allant jusqu’à fournir les articles clé-en-main, la question se pose…

    Une autre photo officielle ou Obama semble traité encore plus bas qu’un hollande:

    http://www.zerohedge.com/sites/default/files/images/user5/imageroot/2014/11/APEC%202014%20big.jpg

      +3

    Alerter
  • Astrolabe // 12.11.2014 à 10h26

    Comment ensuite s’étonner des difficultés de certains médias français: à prendre systématiquement ses lecteurs pour des crétins on finit par faire le vide autour de soi.

      +3

    Alerter
  • kenny // 12.11.2014 à 10h30

    outre le cote ridicule et meprisable de la news

    ce qui me rend dingue c’est cette nabilation de la presse
    il y a de grands enjeux geostrategiques, geopolitiques dans ce sommet de l’APEC.

    Pensez vous que les medias traditionnels vont en parler de facon complete, le decrypter, etc?
    Ah oui c’est sur, si on est un specialiste on trouve…

    Mais au 20h?
    Non, au 20h, je vous parie que cette image a tourne en boucle.

    Il faut quand meme donner priorite a l’info importante!

    tout ca me consterne au plus haut point

      +7

    Alerter
  • adrien // 12.11.2014 à 11h40

    Avec Victoria Nulland , Jen Psaki et surtout Hillary Clinton qui avait finement comparé Poutine à Hitler, ces personnalités proches des néocons ou de la R2P, il est plus difficile d’être courtois qu’avec la première dame chinoise …
    http://www.dedefensa.org/article-notes_sur_le_danger_pr_sent__09_06_2014.html

      +6

    Alerter
  • remi // 12.11.2014 à 12h30

    Je cherche toujours l’article de l’obs correspondant à cet épisode :

    http://www.actubuzzz.com/wp-content/uploads/2012/05/dsk-et-michelle-obama.jpg

      +3

    Alerter
  • purefrancophone // 12.11.2014 à 12h42

    La galanterie maltraitée par le nouvel obs !!!!
    Morte de rire !!!!!
    Il n’y a rien de beaucoup plus important dans le monde , de grave en Ukraine pour que des journaleux se complaisent dans ce geste qui n’a rien de désagréable , bien au contraire ?
    Poutine n’a pas besoin de “draguer” la femme des autres !!!!!!!!

      +5

    Alerter
  • purefrancophone // 12.11.2014 à 12h49

    Pas comme en France ou pendant que la Maire de Paris se fait tenir le parapluie par un employé , la Reine d’Angleterre tient le sien toute seule comme une grande !!!!!
    La galanterie n’est plus de mise en France !!!!

      +5

    Alerter
    • lvzor // 13.11.2014 à 00h24

      Oui, mais elle est socialiste Hidalgo : elle crée de l’emploi 😉

        +0

      Alerter
  • Alae // 12.11.2014 à 13h23

    Ce qui fait peur, c’est que l’instrumentalisation de ce non-événement se fait sur le mode d’une grossièreté assumée, en ne voyant dans le geste de Poutine qu’un tentative de drague de bas étage (Poutine se livrerait à ce genre de facétie en plein milieu d’une réunion ultra-médiatisée d’importance mondiale ? mais de qui se moque-t-on ?). Le Nouvel Obs croit jouer sur une connivence supposée avec des lecteurs qui ne connaîtraient plus le sens des mots galanterie ou élégance, c’est-à-dire les fils spirituels de Scooterman Ier. J’espère que c’était un faux pas parce que, si nous sommes vraiment tombés aussi bas que notre président, c’est grave.

      +7

    Alerter
  • Perekop // 12.11.2014 à 13h26

    Je rejoins la plupart des commentaires publiés ici (grossièreté de la presse française, rabâchage “pipole” ridicule alors qu’on fait silence sur les grands enjeux de cette réunion, etc) mais je ricane aussi de voir que notre belle presse a su choisir entre deux sujets aussi minables l’un que l’autre : tout sur le “manteau”, rien sur le fait qu’Obama a bien plus scandalisé les internautes chinois en mâchouillant continuellement son chewing-gum (comme en Normandie, lors des cérémonies du Débarquement, où ça apparaissait en gros plan sans que personne ne dise rien) ce qu’ils ont trouvé très mal élevé de sa part. Il paraît que c’est un chewing-gum antitabac, mais ce n’est pas une excuse.

      +5

    Alerter
  • lon // 12.11.2014 à 13h50

    Ouais ben moi, c’est pas le geste de Poutine qui me fait penser quoi que ce soit, c’est tout l’apparât de la cérémonie sur la vidéo avec la musique pompeuse de circonstance…ça me fait penser aux apparitions des grands dignitaires du 7ème Empire Galactique il y a bien longtemps avant qu’il ne se fasse laminer par les androïdes de la 15ème flotte de Bételgeuse .

    Vanitas vanitatum dixit Ecclesiastes vanitas vanitatum omnia vanitas.

    et mon royaume n’est pas de ce monde, bien entendu.

      +2

    Alerter
  • willybear // 12.11.2014 à 14h07

    Nonobstant le fait que ce simple acte de politesse galante n´a absolument aucune importance sauf son élégance,
    je trouve franchement autant hilarant que déplorable la nullité crasse de tous ces pisse-copies qui nous rebattent les oreilles quotidiennement avec leur vacuité rédactionnelle.
    J´ai notamment bien aimé le :”Poutine offre son manteau avec la première dame chinoise…”, ce devait être une promotion spéciale, un genre de cadeau Bonux comme disait Coluche, ou alors un manteau garni !
    Rédaction nulle, aucune relecture, grammaire oubliée…pour paraphraser un autre blogueur bien connu, ce pays est foutu 😉

      +4

    Alerter
  • DidierF // 12.11.2014 à 14h27

    Si Poutine drague la première Dame de Chine en lui passant son manteau, je me demande ce qui se passe au Nouvel Obs.

      +5

    Alerter
    • yann // 12.11.2014 à 22h52

      Il faut bien vendre du papier. Ils rêvent peut-être en secret de faire concurrence à Entrevue ou à Morandini.

        +1

      Alerter
  • Léa // 12.11.2014 à 14h54

    Et ces trois là ?? Ils veulent pécho ?

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2589064/Queen-Maxima-proves-distraction-David-Cameron-Barack-Obama-Francois-Hollande.html

    Le savoir vivre voudrait qu’on regarde la personne à qui on serre la main, non ?

      +6

    Alerter
    • sadsam // 12.11.2014 à 19h52

      Très drôle en effet Lea

      Et pas vulgaire

        +1

      Alerter
  • Chris // 12.11.2014 à 15h05

    Ces cancans de bazar sont d’un nul ! Pendant ce temps, les russophones de l’Est se font bombarder, mais chut !

      +4

    Alerter
  • Olposoch // 12.11.2014 à 18h34

    Juste un truc que je vous soumets, un peu hors sujet…

    Le Huffpost fr publie ce jour (12/11) 17h18 un article sur l’Ukraine:
    http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/12/ukraine-donetsk-rebelles-pro-russes-chars-troupes-russes-nouvelles-batailles_n_6145006.html?utm_hp_ref=france

    Hypothèse, les troupes russes entrent en masse en Ukraine, dixit l’Alliance Atlantique.

    Des journalistes de l’AFP sont sur place et “constatent” des choses.
    Des observateurs de l’OSCE “constatent” aussi, l’OTAN confirme,

    Et donc l’Ukraine, la noble et désormais démocratique Ukraine “se prépare au combat”, “se prépare à riposter ” aux attaques des rebelles qui ont désigné leurs prochaines cibles bla bla la Russie dément mais on s’en fout…

    Par contre, pour illustrer l’article HuffingtonPost / AFP, on aurait pu s’attendre à des videos de tous ces gens qui constatent, qui sont sur place, et qui rendent compte, ma mère arrive à en poster, des vidéos, donc cela paraît accessible à un professionnel du journalisme, ou à un expert dont le métier est de “constater”…

    Mais non, une video qui montre 3 tanks dans une rue, dont on nous dit qu’ils sont russes (ils le sont de toutes façons, mais qui est aux commandes?…) et que cela se passe à Donetsk.
    Vidéo tout juste postée, qui compte 50 vues, par un militant ukrainien qui se présente comme “Provocator” et qui a premier sur sa page d’accueil une vidéo de propagande du bataillon Azov…

      +6

    Alerter
  • Anne // 12.11.2014 à 18h45

    La façon nulle et jalouse des journaleux aux ordres occidentaux pour critiquer la Russie et la Chine, est particulièrement ridicule, risible et infantile, montrant seulement par la bassesse et la nullité de l’argument utilisé, la grossièreté et le manque de savoir vivre régnant dans nos beaux pays…

    Si l’occident en est là pour commenter une réunion internationale ce n’est pas bon signe : c’´est que ça sent le roussi plus qu’on ne le pense pour les performances économiques des USA et de leurs larbins UE.

    Les journalistes font feu de tout bois pour critiquer les deux pays phares des BRICS, en tombant au niveau de Closer,.. et ne se rendent pas compte qu’ils se couvrent de ridicules et que Russes et Chinois doivent penser que nous sommes tombés encore plus bas que ce qu’ils croyaient.

    S’ils cherchent à monter en épingle ce non événement pour brouiller les dirigeants Chinois et Russes c’est à mourir de rire.

      +1

    Alerter
  • Archanonyme // 12.11.2014 à 19h42

    Et la farce des médias continue … mais ou vont-t-il s’arrêter ces incompétents subventionné ? ( le fait que quelqu’un met le manteau à quelqu’un d’autre, cela est -il d’une si grand importance dans ce monde qui se déchire ? )

      +2

    Alerter
  • Titus // 12.11.2014 à 21h37

    Mais dites donc, qui voit un “manteau beige”? Le manteau de Poutine est bleu foncé et il l’a toujours sur le dos. C’est que visiblement, il fait bien froid ; au point que les hôtes chinois ont prévu une couverture beige à chaque place pour que les invités se réchauffent les jambes (voir un personnage à gauche, au tout début de la vidéo, qui en prend une). Donc Poutine en a une sur les genoux, comme on le voit clairement ; la première dame se plaint du froid et le Vlad, galant certes mais surtout plein d’humour, lui propose sa couverture qu’il pose sur ses épaules! La dame se prête visiblement au jeu avant d’enlever l’objet de la blague et de revêtir son plus protocolaire manteau. Bref, ce que l’on voit n’est pas de la drague mais bel et bien une bonne blague bien potache d’un gars qui a gardé le sens de l’humour et qui n’a pas la grosse tête. Avec leurs scooters et leurs selfies, nos dirigeants occidentaux n’ont pas la moitié de la simplicité, de l’humanité et de la sincérité de ce type. Je ne suis pas un idolâtre béat de Poutine, mais je dois reconnaitre que cet homme là est fascinant!

      +3

    Alerter
  • Niko // 13.11.2014 à 03h13

    La Russie j’y vis depuis un an … libre … enfin ! ….. et ici ce non évènement est vu normalement, pas comme en europe ou tout de suite n’importe quel geste est pris avec haine et utilisé …
    Elle avait froid, il lui a donné son manteau … galanterie d’un homme président d’un peuple qui me semble etre un des derniers garrants de la culture Française parfois lorsque je vois que 90% des étudiants Français de 16 ans ne savent pas qui est napoléon et que 90% des étudiants Russes de 16 ans savent et ont lu Balzac, montesquieu etc ………… j’hallucine totalement lorsque je parle avec les jeunes ici …

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications