Les Crises Les Crises
26.octobre.201426.10.2014 // Les Crises

[Reprise] Élections présidentielles au Brésil : l’histoire vraie et tragi-comique d’un plantage politico-médiatique français

Merci 0
J'envoie

Cuisant revers pour Le Monde, France Inter, Nicolas Demorand, Arnaud Leparmentier…

C’est démontré : en dépit des prédictions de nos médias, les Brésiliens ne peuvent être réduits à un peuple de footballeurs décidés à faire payer à leur présidente la défaite de leur équipe (« équipe » et pas « pays ») au « mundial ».

En effet, candidate à sa réélection, Dilma Rousseff a remporté dimanche 5 octobre 2014 le premier tour du scrutin avec 41,48 % des voix. Ses deux principaux concurrents ont obtenu 33,6 % et 21,29 %

Le Monde et France Inter ont (mal et trop tôt ) voté.

Nicolas Demorand présente ainsi son éditorialiste, Arnaud Leparmentier, directeur-adjoint de la direction du Monde : il veut « sortir le Parti des Travailleurs » au Brésil. Il est 18 heures 55, le 29 septembre 2014, quand France Inter, radio publique que nous finançons tous, nous explique qu’il faut virer la présidente d’un pays ami.

Et le journaliste du quotidien vespéral « de référence » de confirmer : « Oui, notre choix est fait pour dimanche prochain, nous voulons que la présidente sortante s’en aille… » avant de nous lire son pamphlet outrancier, troué par des oublis et entaché de mensonges : « Lula à la fin de son mandat et Dilma Rousseff ont eu tout faux » et cette dernière « ressemble de plus en plus à sa voisine argentine, Cristina Kirchner, qui fait elle aussi n’importe quoi en économie… » tandis que Marina Silva, la concurrente de Dilma Rousseff « a mis de l’eau dans son vin, de l’eau libérale… ».

Nicolas Demorand : « Ah, ça vous plaît, ça ! ». Arnaud Leparmentier : « Oui, ça me plaît…. Elle est pour l’autonomie de la banque centrale, pour la rigueur budgétaire, pour moins d’interventionnisme d’État […], les marchés s’envolent dès que Marina Silva progresse et ils ont raison, parce que le saut dans l’aventure ce n’est pas de faire le pari de Marina Silva, c’est prendre le risque de continuer avec Dilma Rousseff. Le Brésil a besoin d’une alternance. »

Demorand, espiègle, conclut ainsi ce tract radiophonique : « À voté ! ».

Des chiffres truqués

L’éditorialiste, absent à l’école de journalisme quand fut expliqué que l’information doit primer sur les idées (« Des faits, des faits, des faits ! »), distord la réalité. Par exemple, il dit : « le Brésil est à l’arrêt : sa croissance a même été négative au premier semestre ». Selon la banque centrale du Brésil, la croissance est de 0,7 % cette année. De plus, s’il ressasse que Marina Silva est « socialiste », il ne précise pas qu’une de ses principales conseillères est liée à la plus grande banque du Brésil.

Le quotidien Les Echos contredit Le Monde et France Inter

Et (ô paradoxe !) les auditeurs doivent aller chercher dans un quotidien (privé) économique et financier la vérité qu’une radio publique occulte : « Dilma Rousseff a cependant marqué des points sur le front social. Chômage au plus bas, allocations familiales pour les plus démunis, logements sociaux, “importation” de médecins étrangers (surtout Cubains) pour renforcer les effectifs dans les quartiers mal desservis… Même si la réduction des inégalités a marqué le pas depuis trois ans, “Dilma” peut se targuer d’avoir réduit la misère à 1,7 % de la population, selon des chiffres confirmés par l’ONU. » (Les Echos, 29 septembre 2014, jour de l’édito d’Arnaud Leparmentier).

Les urnes brésiliennes parlent et clouent le bec des enfumeurs français

Le Monde.fr (avec AFP et Reuters, 06.10.2014 à 09h23) en convient : « Dilma Rousseff a finalement été épargnée dans les urnes, dimanche 5 octobre ».

Admirons le « finalement » et le « épargné ».

Un coude à coude à 20 mètres de distance

« Les deux Brésiliennes sont au coude à coude » constatait Arnaud Leparmentier dès le début de son « édito » (à 0,56 minutes). Sa clairvoyance politique et celle de France Inter, qui a offert une tribune à ce spécialiste, ont été bafouées dans les urnes puisque le « coude à coude » annoncé entre Dilma Rousseff et la « socialiste » Marina Silva s’avère être un écart de 20 % et que la chouchou d’Arnaud Leparmentier n’est même pas au second tour, à 11 % derrière Aecio Neves, le candidat de droite déguisé en social démocrate.

Pour que Dilma Rousseff soit battue au second tour, après avoir « finalement » obtenu un score dont aucun candidat français n’oserait rêver, il faudrait que les électeurs de Marina Silva ex-militante du PT pendant 30 ans et ex-ministre de l’Environnement de Lula votent pour le candidat de droite.

Et maintenant on attend d’Arnaud Leparmentier…

La gestion de la France par Nicolas Sarlozy, puis par François Hollande, ayant donné les résultats que l’on sait, on attend l’éditorial d’Arnaud Leparmentier appelant à voter pour un autre candidat et une autre politique en 2017.

De gauche, si cela lui est possible.

Vladimir Marciac

Écouter l’édito de France Inter (Source) :

Dilma Rousseff, Marina Silva et Aécio Neves


Source : Vladimir MARCIAC, 06/10/2014

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

16 réactions et commentaires

  • vérité2014 // 26.10.2014 à 01h55

    Présidentielle au Brésil: Rousseff devance Neves de 4 à 6 points.

    http://www.romandie.com/news/Presidentielle-au-Bresil-Rousseff-devance-Neves-de-4-a-6-points_RP/530909.rom

    A noter que Dilma tout comme Lula dans le temps ont 100 pct des médias contre eux.

    http://www1.folha.uol.com.br/poder/2014/10/1538358-dilma-com-52-e-aecio-com-48-estao-em-empate-tecnico-aponta-datafolha.shtml

    http://politica.estadao.com.br/noticias/eleicoes,na-vespera-da-eleicao-dilma-tem-53-e-aecio-47-diz-ibope,1582656

    Il faut se méfier des sondages car ils surévaluent(voir premier tour)le favori,ce volontairement pour décourager les électeurs de Rousseff(bien plus modestes)et à force d’entendre que tout est gagné pour leur candidate,finissent par ne pas aller voter,alors que la droite se mobilise à 100 pct,comme de bons petits soldats à la Sarko.

    A noter qu’il y a un sondage d’un institut nettement moins connu que les deux autres(Ibope et Datafolha)qui se nomme Sensus qui donne une énorme avance à Neves,tellement énorme que…

    Mais attention,ce fut le seul institut(Sensus le plus petit donc)qui ne s’est pas trompé au premier tour ou les deux grands ont lamentablement foiré(trucage?)

    Le bruit court ce samedi que le candidat de droite(Neves) achète des voix dans les favelas,en fait ils paye pour qu’ils n’aillent PAS voter,ou blanc ou nul.

    Au premier tour:

    Inscrits 142 822 046 142 822 046
    Abstention 27 671 448 19,39 %
    Votants 115 122 611 80,61 %
    Blancs 4 420 448 3,84 %
    Nuls 6 678 580 5,80 %
    Exprimés 104 023 543 90,36 %

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_br%C3%A9silienne_de_2014
    11 millions de blancs et nuls c’est disons…étrange.

    Voici le sondage Sensus fait plus tôt cette semaine et sorti hier,qui donne 9 points d’avance à Neves:

    http://www.istoe.com.br/reportagens/389091_AECIO+LIDERA+COM+NOVE+PONTOS+DE+VANTAGEM+SOBRE+DILMA

    En résumé on passe d’une avance de 4 à 6 points pour Dilma Rousseff à un avantage de 9.2 points pour Neves selon les 3 sondages.
    Y en aura forcément un ou deux qui vont se planter grave.

    A noter que l’Empire local aura vraiment tout essayé,dont hier la sortie en couverture de VEJA (plus gros tirage des news magazines)d’un scandale de corruption accusant et Dilma et Lula d’avoir été au courant une affaire concernant Petrobras…sans AUCUNE PREUVE.

    Voici la couverture de VEJA(c’est un peu le ‘valeurs actuelles’ de Buisson local mais avec un immense tirage):

    Ils ont deja fait le coup 2 fois à Lula et une fois à Dilma:
    http://www.dilma.com.br/noticia/toda-eleiCAo-E-a-mesma-coisa-732

    Veja a été condamnée cette après midi à retirer sa couverture et à ne plus en faire une publicité énorme dans tous les médias,mais le mal est fait depuis 24h00

    Dilma a traité le ‘golpe'(coup)de Veja de terrorisme journalistique à la solde de ‘certains intérêts hors du pays’.

    http://www.dilma.com.br/noticia/veja-condenada-a-direito-de-resposta-743

    http://www.dilma.com.br/noticia/pt-entra-na-justiCa-contra-a-mentira-e-a-infAmia-da-veja-736

    Cela a tourné au méga Buzz et les soutiens de Dilma ont ridiculisé VEJA avec des couvertures ‘détournées’ très humoristiques,pas besoin de comprendre le Portugais…

    http://desesperodaveja.tumblr.com/

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 26.10.2014 à 01h59

    A noter pour nos brillants journalistes,que le taux de chômage est de..4.9 pct au Brésil(chiffres de vendredi).

    http://correiodobrasil.com.br/ultimas/desemprego-no-brasil-cai-a-49-minima-para-setembro/735861/

    Un pays en crise comme ça,c’est quand on veut…chez nous.

    Le niveau de vie des plus pauvre a nettement progressé depuis 12 ans de pouvoir du PT(Lula + Dilma).
    40 pct des gens ont rejoint la classe moyenne,complètement détruite par la droite corrompue avant depuis la fin de la dictature.

      +0

    Alerter
  • Pascalcs // 26.10.2014 à 02h08

    De toute façon, Dilma Rousseff n’est pas en odeur de sainteté à Washington non plus. Trop proche de Putin et trop militante dans les BRICs? En tous cas quand on voit la collusion des médias occidentaux dès qu’il est question de déblayer les empêcheurs de “Washingtonner” en rond, on ne s’étonnera pas du tout d’un tel plantage.

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 26.10.2014 à 02h12

    Un exemple supplémentaire de la non clairvoyance du quotidien du soir (mais franchement on n’en avait pas besoin) et du manque d’objectivité de l’ex n° de Libé (on n’est pas du tout étonné non +, hélas). Mais bien sûr l’un et l’autre se disent objectifs, n’est-ce pas !

      +0

    Alerter
  • Norbert // 26.10.2014 à 02h19

    Je comprends mieux les rétrospectives d’hier 🙂

    Bien vue Olivier. Ne les lachez pas ces corbeaux de mauvaises augures.

    Poutine, à Sotchi, à mis quelques points sur les “i”. Il serait bon qu’un large écho de toutes les protestations contre ces bonimenteurs couvrent leurs palabres et qu’ils mesurent leurs
    traitrise et les conséquences que nous devrons en tirer.

    Bien à vous.

      +0

    Alerter
  • arthur78 // 26.10.2014 à 02h42

    en fait les sondages donnent Rousseff gagnante, mais les journaux disent que la marge d’erreur est de 4% ce qui donne effectivement une chance a neves

    Les Echos ?@LesEchos 9 hil y a 9 heures
    Brésil : Rousseff et Neves à égalité avant le second tour http://trib.al/jyMDNtY

    FRANCE 24 Français ?@France24_fr 17 hil y a 17 heures
    Au Brésil, la présidentielle “la plus imprévisible” depuis le retour de la démocratie http://f24.my/12wnYsa

    ce que disent les derniers sondages

    Carlos Benitez ?@carlosbenitezr 1 hil y a 1 heure
    @electionista #Brazil last polls: Datafolha / Vox Populi: Rousseff 53% / 47% Neves 48% / 41%

      +0

    Alerter
  • ioniosis // 26.10.2014 à 04h09

    Les médias français subventionnés grassement par l’état , et par des ONG américaines ,sous tutelle de la CIA

    Vecteurs de l’hégémonie merdiatique des USA au niveau mondial

    Nous submergent de leurs contenus de propagande pro atlantiste ,

    Dont la clé de voûte est d’ associer la narration de l’actualité avec des émotions et des actions collectives de conditionnement , sylva en est le schéma type.,
    Et l’Ukraine de même
    Nous devrions demander au gouvernement la fin des subventions du milieu ,

    Merdiatique , qui n’a aucune autonomie sur l’information réelle , sinon de servir de relais au discours de la maison blanche , QG des actions terroristes des usa dans le monde .

    Avec demorand ce n’est plus France inter , mais France éther , le soporifique

    De la pensée unique .

      +0

    Alerter
  • Pascalcs // 26.10.2014 à 07h18

    Cela fait des mois que la CIA essaye de promouvoir son poulain, Névés au pouvoir en minant Rousseff par une communication hautement élaborée et déformante, dans le plus pur style desinformant tel que la CIA sait le faire. Des tomberaux d’informations négatives sur Rousseff sont subrepticement véhiculées par tous les canaux médiatiques, internet y compris puis amplifiées par les caisses de résonnances locales ou internationales. Preuve en est, nos benêts de journalistes en France qui, soit par superficialité, soit pas ordonnance, recrachent mot à mot les textes et données de la CIA et autres suppôts. Tout n’est pas gagné pour Rousseff car il lui reste le poulain de la CIA à défaire. Et il y a fort à parier que le poulain de George Soros, Sylva, ayant été défaite, toute la hargne anti Rousseff de celui-ci va être mise au service de Neves. Et connaissant les moyens déviants dont la CIA dispose, on peut s’attendre encore à des coups très très bas.

      +0

    Alerter
  • Alae // 26.10.2014 à 10h19

    Il faut se rendre à l’évidence, c’est mathématique : quand un pays sort du néolibéralisme et revient à un étatisme non invasif et bien mené, il remonte la pente.
    Cf, l’Argentine, le Brésil.

    Ne reste plus qu’à s’incliner devant la réalité et à virer, de partout où elle est installée, cette saleté qu’est le néolibéralisme. Point barre.

      +0

    Alerter
  • Guillaume81 // 26.10.2014 à 10h23

    Très bien vu. Décidément, votre blog les-crises.fr est devenu un de mes sites de référence. Je me félicite chaque jour de l’avoir découvert (en 2010).

      +0

    Alerter
  • Baltazar // 26.10.2014 à 10h56

    Bien vu les gars !
    Comme disait Tata Ockrent :” dieu merci on n’est plus à l’ORTF !” [dans les années 90, sur un plateau Télé entouré de guignols de son genre comme Anne Sinclair et conso(r)ts].
    Effectivement, c’est pire…
    Je fais un travail de vrp de votre bon boulot, j’espère que cela paiera pour les prochaines élections.

      +0

    Alerter
  • Grim // 26.10.2014 à 11h48

    Étonnant tout ces éditorialistes de bazar qui vantent la réduction de l’intervention de l’Etat et les privatisations à tout va alors qu’ils sont subventionnés par… l’Etat (sans quoi leur journal aurait déjà fait faillite) ou sont dans des radios publiques :p

    Le libéralisme pour tout le monde… sauf pour moi

      +0

    Alerter
  • lusofranc // 26.10.2014 à 13h51

    Je serai toujours etonné par les commentaires des journalistes pro ceci ou anti cela,quand ils parlent de la politique etrangere,economique ou sociale, appliquée par le pays en question !
    La p+lus part, ne connaissent meme pas la langue du /des pays cocernés,et ceux qui la connaissent ne la comprennent pas…..Une preuve? aucun n’a parlé du role de l’eglise dans la politique bresilienne et pourtant,lá bas,au niveau du peuple, rien ne se fait sans son avis…
    Pour ce deuxieme tour,D Rousseff est donnée gagnante de peu,et heureusement pour le Bresil,qui a compris que son avenir passe plus par les BRICS, que par l’empire US, et la monnaie de singe d’un Empire deja moribond.

      +0

    Alerter
  • krys85 // 27.10.2014 à 11h03

    et ils ont échoué Dilma a gagné et tous ces néocons n’ont que leurs larmes pour nettoyer leurs yeux

      +0

    Alerter
  • JaySWD // 28.10.2014 à 03h03

    Ce Le Parmentier est un cauchemar……Pour ceux d’entre vous qui veulent le voir ds ses oeuvres(et admirer par là mème sa mââââââgnifique permanente…….),c’est le dimanche matin sur Itélé,e compagnie d’un certain Elkabach……..C mème Le Parmentier ayant déclaré en gros il y aquelques mois,qu’aprés des décennies d’errances et autres chimères Gaulliennes,la France s’était enfin remise ds le bon chemin.Comprendre:s’était enfin prostitué à l’Empire BAO.

    question aux fous furieux de DAESH:Dites,les gars,z’auriez pas besoin d’un otage???Enfin je dis ça,je dis rien! ! LA POLICE DES BONNES MOEURS ET DU BIEN PENSER ETANT CE QU’ELLE EST,JE PRECISE QU’IL S’AGIT D’HUMOUR,NDLR.

      +0

    Alerter
  • gedeon // 28.10.2014 à 11h49

    Franchement c’était trop drôle de lire et d’écouter la déconfiture de tous ces rigolos notamment sur France Inter,France Q,et RFI…ils en auraient presque pleuré en direct,ces schpountz…leur reste plus qu’à demander le green card…Demorand a juste été lamentable…tellement serpillière que plus aurait été impossible…Bachelet…Kirchner..Roussef…trois femmes…trois résistantes…trois cibles…

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications