Les Crises Les Crises
10.septembre.201410.9.2014 // Les Crises

Une futur “star du journalisme” : Yann Bertrand de France (dés)Info

Merci 0
J'envoie

Il est important de rappeler les principes éthiques du journalisme indiqué dans la Charte de Munich, en particulier :

1.Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité

3.Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents

6.Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte

9.Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste

Je vous propose donc de comparer ceci au papier de Yann Bertrand, qui a apparement à cœur de porter haut les principes de son métier, dans une période de grave tension internationale – où la rigueur maximale est bien évidemment requise.

Crash du MH17 : le missile russe Buk au cœur des soupçons

Un rapport préliminaire révèle ce mardi que l’avion de la Malaysia Airlines abattu en Ukraine a été touché par “un grand nombre de projectiles”. Kiev soupçonne qu’il s’agisse d’un missile russe de type Buk. Moscou réfute toujours les accusations, et nie avoir livré un tel matériel aux séparatistes de l’est ukrainien.

Les experts néerlandais mandatés après la catastrophe aérienne du 17 juillet dernier – qui a coûté la vie à 288 personnes, dont 193 Néerlandais – ont rendu mardi un rapport préliminaire. Dans celui-ci, ils se montrent formels : “Le vol MH17 du Boeing 777-200 opéré par la Malaysia Airlines s’est disloqué en vol, résultant probablement de dégâts structurels causés par un grand nombre de projectiles à grande vitesse qui ont pénétré dans l’avion depuis l’extérieur“. Une version qui confirme les doutes de Kiev et des Occidentaux, pour qui les séparatistes prorusses de l’est ukrainien ont utilisé du matériel introduit illégalement par la Russie en Ukraine.

Le principal suspect de ce crash porte un nom : Buk. La description des dégâts causés à la carlingue de l’appareil correspondent tout à fait aux dommages que ce type de missile peut commettre. Moscou dément formellement avoir fourni le matériel aux rebelles, qui ne sauraient de toute façon pas s’en servir. De leurs côtés, les séparatistes affirment aujourd’hui ne pas avoir d’armes capables d’abattre un Boeing mais, en juillet dernier, l’un de leurs chefs avait indiqué posséder un matériel de ce type.

Une portée de trente kilomètres

Il faut, en effet, avoir été spécialement entraîné pour parvenir à faire fonctionner les missiles Buk. Entrés en service dans l’armée russe en 1998, ils sont réputés puissants et très précis. D’un poids de plus de 700 kilos, le missile Buk peut atteindre des cibles à près de trente kilomètres. Lorsqu’il a été abattu, l’avion de la Malaysia Airlines se trouvait à 10.000 mètres d’altitude.

Une batterie de missiles Buk peut engager simultanément plusieurs objectifs dans le ciel. Une fois arrivé à une vingtaine de mètres de l’objectif, le missile explose et libère une grande quantité d’éclats en acier. Cela provoque en général de gros dégâts. Et semble donc correspondre en tous points à ceux provoqués sur le vol MH17.

Source : Yann Bertrand, France Info, 9/9/2014

Le commentaire

Alors là, on est dans du GRAND ART.

Primo, le titre comprend “russe” et “soupçons”

Secundo, on a une photo d’un Bouk (en français, on met Bouk normalement) de l’armée russe, avec le drapeau russe. Chapeau l’artiste ! J’ai bien du voir 40 photos de Bouks jusqu’à aujourd’hui, mais aucun n’avait un drapeau russe. Sacrée recherche pour trouver ça…

Un rapport préliminaire révèle ce mardi que l’avion de la Malaysia Airlines abattu en Ukraine a été touché par “un grand nombre de projectiles”.

C’est exact. Cela peut donc être par ordre de probabilité :

  • Réponse A : un missile sol-air des Ukrainiens pro-Kiev
  • Réponse B : un missile sol-air des Ukrainiens pro-Donetsk
  • Réponse C : un missile air-air des Ukrainiens pro-Kiev
  • Réponse D : un mitraillage par un avion des Ukrainiens pro-Kiev

Kiev soupçonne qu’il s’agisse d’un missile russe de type Buk.

Ah, mais ça c’est CERTAIN que le missile était “russe”, puisque TOUS les missiles de la région sont russes, certains propriété de l’État ukrainien, d’autres de l’État russe…

Moscou réfute toujours les accusations, et nie avoir livré un tel matériel aux séparatistes de l’est ukrainien.

C’est bien de le dire… Surtout que Kiev ment régulièrement…

Les experts néerlandais mandatés après la catastrophe aérienne du 17 juillet dernier – qui a coûté la vie à 288 personnes, dont 193 Néerlandais – ont rendu mardi un rapport préliminaire. Dans celui-ci, ils se montrent formels : “Le vol MH17 du Boeing 777-200 opéré par la Malaysia Airlines s’est disloqué en vol, résultant probablement de dégâts structurels causés par un grand nombre de projectiles à grande vitesse qui ont pénétré dans l’avion depuis l’extérieur“.

Une version qui confirme les doutes de Kiev et des Occidentaux, pour qui les séparatistes prorusses de l’est ukrainien ont utilisé du matériel introduit illégalement par la Russie en Ukraine.

Mais ce “journaliste” a-t-il conscience du sens des lettres qu’il tape sur son clavier ? En quoi ce rapport confirme-t-il quoi que ce soit ????

Le principal suspect de ce crash porte un nom : Buk. La description des dégâts causés à la carlingue de l’appareil correspondent tout à fait aux dommages que ce type de missile peut commettre.

Oui, comme indiqué, il est probable à ce stade (mais nullement certain) qu’un Bouk ait abattu l’avion.

Moscou dément formellement avoir fourni le matériel aux rebelles, qui ne sauraient de toute façon pas s’en servir.

Ben oui, ça semble évident… Et si ce n’est pas impossible, on voit mal la Russie fournir des Bouks : pourquoi faire ??? Ils ont besoin d’armes de courte portée, à l’épaule, pour abattre les avions d’attaque au sol ; pas d’armes aussi sophistiquées, très dures à utiliser, pour abattre des avions à très haute altitude… Et ils ne pourraient pas l’utiliser ; il faudrait prêter aussi les servants russes – et ils n’auraient pas abattu comme ça l’avion sans faire super gaffe car étant en opération clandestine…

De leurs côtés, les séparatistes affirment aujourd’hui ne pas avoir d’armes capables d’abattre un Boeing mais, en juillet dernier, l’un de leurs chefs avait indiqué posséder un matériel de ce type.

Pffff, les informations bidons jamais démenties ne meurent jamais… Karine Bechet-Golovko avait pourtant bien rappelé que l’intéressé (peu crédible par ailleurs) avait immédiatement démenti avoir tenu ces propos.

Et le propre Procureur général d’Ukraine a pour sa part démenti que les rebelles possédaient une telle arme (comme ici dans le Kiev Post ou là sur ITAR-TASS)… Mais quelle importance ?

Une portée de trente kilomètres

Il faut, en effet, avoir été spécialement entraîné pour parvenir à faire fonctionner les missiles Buk. Entrés en service dans l’armée russe en 1998, ils sont réputés puissants et très précis. D’un poids de plus de 700 kilos, le missile Buk peut atteindre des cibles à près de trente kilomètres. Lorsqu’il a été abattu, l’avion de la Malaysia Airlines se trouvait à 10.000 mètres d’altitude.

Une batterie de missiles Buk peut engager simultanément plusieurs objectifs dans le ciel. Une fois arrivé à une vingtaine de mètres de l’objectif, le missile explose et libère une grande quantité d’éclats en acier. Cela provoque en général de gros dégâts. Et semble donc correspondre en tous points à ceux provoqués sur le vol MH17.

Rien à dire là, c’est un bon résumé – avec une très belle infographie d’Idé.

Euh, mais il ne manque rien dans l’article là ?

Non ?

Ah si, le “journaliste” se fait des noeuds au cerveau pour savoir si les rebelles ont ou non des Bouks, MAIS il oublie juste de parler de ceux dont on est CERTAINS qu’ils ont des Bouks : l’Armée ukrainienne !!! La Russie a indiqué que 27 unités étaient sur place et (comme ce n’est pas les USA) a fourni les photos !!!

La photo 1 montre les lanceurs « Bouk » dans la zone située à 8 km au nord-ouest de Lougansk.

Mais ce n’est que du détail…

Tout comme de rappeler que, ôh pasdbol, l’armée ukrainienne a déjà abattu par rapport un avion civil en 2001 (et elle a menti durant des mois)…

Chapeau Yann Bertrand !

Pour faire honte – L’article de Caroline Paré sur RFI

Voici ce que sortait RFI au même moment (nettement plus équilibré !)

Ukraine: «partie de poker menteur» autour du crash du MH17

Le premier rapport sur le drame du vol MH17 vient d’être rendu public ce mardi 9 septembre au matin par le bureau d’enquête néerlandais pour la sécurité. Gérard Feldzer, ancien commandant de bord, et conseiller aéronautique et transport, analyse les conclusions de ce rapport.

L’avion de ligne de la Malaysia Airlines s’était disloqué en vol le 17 juillet au-dessus de l’est de l’Ukraine. Il n’y a aucun survivant parmi les 298 personnes qui se trouvaient à bord et qui avaient embarqué à Amsterdam.

RFI : Selon le rapport, l’appareil a été abattu en vol par un grand nombre de projectiles à haute vitesse qui ont pénétré dans l’avion depuis l’extérieur. Premier constat : la thèse de l’accident est formellement écartée ?

Gérard Feldzer : Absolument, c’est ce qu’on peut aujourd’hui officialiser. On avait de grands doutes quand même à l’inspection des pièces disséminées au sol. Là, en fait, il s’agit de la confirmation, il y a une multitude d’impacts qui sont en fait des trajectoires ou des projectiles issus d’un missile sol-air. En effet, et ce n’est pas toujours connu, un missile n’atteint pas directement l’avion. Il explose quelques millisecondes avant l’impact pour faire le maximum de dégâts possibles. C’est exactement ce qui s’est passé. C’est une grande grenade supersonique, qui vole à 4 000 kilomètres/heure et qui ne laisse donc aucune chance pour l’avion en tous les cas. La question est de savoir qui a appuyé sur le bouton.

Vous employez ce terme de « missile », mais il n’est pas mentionné dans le rapport qui a été rendu public aujourd’hui…

Le rapport ne dit pas ça. Il est prudent, car il peut s’agir, comme le prétendent les Russes et les indépendantistes, d’un avion Soukhoï ukrainien qui aurait tiré un missile air-air.Dans ce cas, on ne voit pas trop la raison, parce qu’un avion est capable de mieux identifier un avion ami ou ennemi, ou un avion de ligne. Un 777, c’est quand même énorme. Donc cette thèse en tous les cas semblerait plus discutable, mais les experts veulent être prudents en disant : « Nous, nous racontons les faits, ce sont des projectiles qui sont issus d’un missile ». Mais les missiles air-air atteignent, eux, leur objectif. Ils ne disséminent pas autant de projectiles.

On raconte les faits, mais sans s’être rendus directement sur le terrain pour des raisons de sécurité ?

Il y a les raisons de sécurité. Les uns et les autres, bien sûr, ne veulent pas trop qu’on puisse découvrir des éléments qui puissent mettre en cause l’une ou l’autre des parties. Ce qui nous étonne aussi, c’est qu’à chaque fois qu’un missile est tiré, d’où qu’il vienne, il est repéré immédiatement par des satellites. Et on a du mal à croire que les Américains ne puissent pas fournir la preuve de ce qu’ils avancent en disant qu’ils ont la preuve que le missile est tiré par les séparatistes pro-russes, et des Russes qui, également, surveillent de près ce genre de missile. Donc c’est difficile. Nous sommes dans une partie de poker menteur. Nous avons maintenant tous les éléments techniques sur l’avion qui a explosé. Bien sûr, la réaction des pilotes sur l’enregistreur du vol pourrait peut-être amener un élément supplémentaire. La seule question aujourd’hui, c’est une question politique, diplomatique : qui a eu intérêt à tirer d’une part ? Et, s’il s’agit d’une erreur, ce qui est le plus probable, qui l’a commise ?

Cela veut-il dire que l’on retient l’information ou que l’on n’a pas cette information ?

Ça peut être les deux. Il y a un grand doute depuis le début dans cette affaire, parce que cela implique tellement d’éléments. Il y a la thèse privilégiée qui serait que les séparatistes pro-russes ont acquis – d’ailleurs ils s’en sont vantés quelques semaines, avant de le retirer de leur site – un système d’armes sophistiquées.

Alors qu’ils affirment aujourd’hui exactement le contraire, qu’ils n’avaient pas vraiment les moyens matériels pour tirer ?

Absolument. Et d’autre part, les Ukrainiens avaient à peu près une douzaine de systèmes d’armes de ce type, livrés ou laissés par les Russes lorsqu’ils sont partis d’Ukraine, ils doivent très bien savoir. C’est probablement vrai aussi qu’il y a un élément de ces batteries qui a été pris par les indépendantistes. Là aussi, il y a un jeu de poker menteur, les uns expliquant qu’ils ne l’ont pas en leur possession, alors que c’est le cas, et qu’ils n’ont pas les compétences, et là encore, c’est faux, parce qu’il y a une partie de l’armée qui est partie du côté des indépendantistes.

Donc c’est assez complexe. Ce n’est pas la première fois non plus que l’armée ukrainienne a descendu un avion civil. Cela est déjà arrivé il y a quelques années, lors d’un entraînement, à la suite d’une erreur. Donc aujourd’hui, tant qu’on n’a pas la preuve formelle des uns et des autres, moi je doute que ce soit les Russes eux-mêmes, de la frontière russe, parce qu’ils ont suffisamment de compétence pour identifier un avion civil, un avion ennemi ou un avion ami. Ces systèmes de radar, qui identifient l’avion, envoient un signal, et il y a un signal de réponse, comme une sentinelle, qui répondrait aux mots secrets. S’il n’y a pas de reconnaissance, à ce moment-là, le missile part vers cette cible. Simplement, est-ce que ces radars ont été défectueux ou mal utilisés ? C’est encore possible, mais là encore, je doute que les Russes ne sachent pas s’en servir.

C’est un rapport intermédiaire aujourd’hui, un rapport final sera rendu à l’été 2015. En saura-t-on plus à ce moment-là ?

Il y aura des petits éléments qui vont concourir peut-être à privilégier une ou l’autre des parties, mais nous n’avons pas beaucoup d’espoir. L’espoir, c’est vraiment de mener une enquête approfondie du côté politique pour que les langues se délient un peu. Il y a bien eu des gens autour de ces engins qui ont manipulé et qui ont assisté au départ de cette fusée. Ça finira peut-être par sortir.

Source : Caroline Paré, RFI, 9/9/2014

Épilogue

Moi, ce que je trouve formidable, c’est que quand un employé de mon boulanger fait une bêtise et m’empoisonne l’estomac, je peux certes gueuler auprès du boulanger, mais je peux surtout porter plainte. Idem si un employé de banque fait n’importe quoi et me crée un préjudice.

Mais alors ce qu’il y a de bien avec les journalistes, c’est que quand ils vous contaminent l’esprit par incompétence ou mauvaise volonté, on ne peut rien faire du tout. Si ça plait au patron du journaliste, il ne peut pas être sanctionné (même par un simple blâme, on ne va pas faire des procès non plus…)…

“Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre […] même sous la constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave.” [Condorcet (1743-1794), Cinq Mémoires sur l’instruction publique, 1791]

120 réactions et commentaires

  • LAD // 10.09.2014 à 01h57

    Chapeau bas monsieur Bertrand. Très beau travail d’investigation. On peut voit en lisant ses lignes toute la rigueur, l’objectivité, l’impartialité dont doit faire preuve un vrai journaliste 🙂
    Une grande carrière s’ouvre à lui… :/

      +0

    Alerter
    • William Dal // 10.09.2014 à 11h24

      Dans le rapport préliminaire P.25 “Puncture holes… suggested that small objects entered from above the level of the cockpit floor.” J’imagines mal un missile sol-air monter au dessus des 33000 pieds de l’avion puis redescendre pour le frapper par dessus. Il doit monter, calculer une trajectoire de quasi collision et exploser sous l’avion, c’est bien plus simple. Par ailleurs si le missile suspecté à bien frappé l’avion on imagine peu un avion de chasse finir le boeing à la mitrailleuse embarquée. Suis dubitatif.

        +0

      Alerter
    • francis // 10.09.2014 à 20h36

      Les missiles (de la plupart des systèmes d’armes) sont verrouillés avec un code informatique en temps normal.
      Pour pouvoir être tiré puis exploser un missile doit impérativement avoir été “débloqué” par ce code informatique avant le lancement. Ce qui exclu un vol de système ou de missile par les pro-russes, ils n’auraient alors pas eu les codes de déblocage des missiles, un peu comme avec un téléphone “simlocké” sauf que les codes sont plus ardus.

        +0

      Alerter
    • anne jordan // 14.09.2014 à 00h19

      en fait , O.B. quel intérêt de multiplier ces compilations d’âneries journalistiques ? ne sommes nous pas déjà largement convaincus ?
      GRACE A VOUS , soyez en loué !

        +0

      Alerter
  • Renaud // 10.09.2014 à 01h57

    Attention, attention!
    S’il y a une quelconque réalité dans ce qui suit (lien suisse ci-dessous), ce serait alors une preuve de plus de la stratégie américaine hautement élaborée pour lancer des “révolutions” de type “orange”. Ce serait imminent. Ce serait cette foisi le tour de la Russie…
    Quoiqu’il en soit, il est prudent de prendre en compte ce qui suit :

    http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=4366

      +0

    Alerter
    • LAD // 10.09.2014 à 02h10

      Si ça s’avère vrai ce document, je pense que Poutine est déjà au courant et que dispositions ont été prises déjà.

        +0

      Alerter
    • JACKTURF // 10.09.2014 à 06h22

      C’est une possibilité en effet, car il est de notoriété public que la CIA veut installer un Gouverneur à sa botte la-bas pour ensuite pouvoir tirer les ficelles à sa guise. Poutine le sait et ne fera rien pour s’y opposer car il pense qu’il vaut mieux avoir son ennemi à porté de main…

      Quand à un second maidan, ça par contre il y est préparé et il m’étonnerait fort que ce mini coup d’Etat réussisse, ce serait mal connaître les capacités de renseignements et de réaction d’un ex du KGB, faudrait pas l’oublier trop vite quand même !

      Poutine a tiré en outre les leçons de maidan, ce qui lui aura permis avec ses conseillers de mettre un plan au point !

      Il n’y a que les merdias qui s’obstinent à nous vendre un Poutine idiot, inculte, incapable et même mégalo (Rêve d’empire, il avait intitulé son émission CALVI, on se demande bien qui est le plus mégalo des deux) comme les intervenants d’hier dans C’ dans l’air tous plus inconscient les uns que les autres dans leurs propos, une honte…

        +0

      Alerter
    • Alain C // 10.09.2014 à 06h40

      Oui, on est au courant à Moscou.

      Il y a même déjà eu des émissions à la télé à ce sujet

        +0

      Alerter
    • jacqueline // 10.09.2014 à 07h43

      L’article cite ses sources : une interview vidéo de Fedorov, qui date de début Aout 2014.

      Depuis la Russie a réorganisé son système militaire pour prendre en compte ces menaces et a déjà interdit quelques ONG.

        +0

      Alerter
      • Michel Roissy // 10.09.2014 à 08h32

        oui, et notamment 18 officiers supérieurs, sans doute jugés peu surs, ont été remplacés… plus tout ce qui n’a certainement pas été rendu publique.

        les russes ne sont pas restés inactifs…

          +0

        Alerter
        • jacqueline // 10.09.2014 à 09h16

          Un article d’ Alexandre Douguine est diffusé un peu partout.

          Il parle de 6 ème colonne ( les libéraux nostalgiques d’ Eltsine ) qui seraient à l’origine du départ de Strekov…

          Je crois qu’il fantasme un peu

          http://gaideclin.blogspot.fr/2014/09/poutine-strelkov-et-la-sixieme-colonne.html

          Si on compare aux avertissements de Serguei Glaziev

          https://www.youtube.com/watch?v=cikvqdMRTTA&feature=youtu.be

            +0

          Alerter
          • Van // 10.09.2014 à 20h30

            le conflit ukrainien a renforcer la Russie au niveau interne ,et a l’international vis a vis des usa et de lotan , car la Russie gagne sur le plan politique .
            les américaine n’ont plus de carte de chantage contre la Russie , ni économique , ni militaire .

            la Russie est déjà libéral et cest ce qui fait peur au usa car leur monopole est fini . alors parler de libeaux deltsine fait partie seulement de la propagande , le liberalisme russe fera les beau jour des russes maintenant .

              +0

            Alerter
    • Vallois // 10.09.2014 à 08h38

      Il se peut aussi que les techniques US puissent aussi être utilisées en retour : des tensions communautaires, une opposition toujours présente à l’Etat fédéral, etc.
      On en est loin : il n’y a pas encore d’ONG non occidentales audibles pour dénoncer les atteintes aux droits de l’homme et à la liberté individuelle ?

        +0

      Alerter
    • gil // 10.09.2014 à 09h18

      “C’est déjà en cours de réalisation. Je sais que les Américains poussent en faveur de Dmitrieva2 par l’intermédiaire de la cinquième colonne.” Evgeny Alekseyevich Fedorov, député à la Douma, le Parlement de la Fédération de Russie

      Interview de la favorite de la 5eme colonne de st petersbourg dans le courrier de la russie.

      http://www.lecourrierderussie.com/2012/01/oksana-dmitrieva-nous-sommes-comme/

      Je note « Cette fois-ci, les gens ne sont pas allés voter pour exprimer des revendications économiques personnelles mais voulaient faire triompher leurs idées politiques » Oksana Dmitrieva, députée du parti Russie Juste de Saint-Pétersbourg

      Question quels sont les idées politiques ?
      A suivre

        +0

      Alerter
    • le Prolo du Biolo // 10.09.2014 à 09h28

      “100 000 jeunes gens qui vont s’installer à St Petersbourg pour y créer des troubles”: ça me paraît assez délirant comme hypothèse …

        +0

      Alerter
      • cm_brg // 10.09.2014 à 23h58

        Pas tant que ça…a Bucarest en 1989 on eu quelques bonnes milliers dans une ville hyper contrôlée…

          +0

        Alerter
    • Nerouiev // 10.09.2014 à 11h11

      Il est certain qu’en Russie la mafia est toujours à l’affût après s’être fait mettre au pas par Poutine. N’oublions pas les financements de Berezovski contre Poutine en Tchétchénie et en Géorgie. Il est mort dans des circonstances bizarres peu après un désir “sincère” de retour en Russie. Son école oligarchique et adepte de l’école de Chicago a probablement soif de vengeance et bel et bien au service des USA. Il y a donc de mon point de vue une réalité bien vivante pour la libéralisation et la soumission de la Russie aux intérêts américains pour qui c’est réellement un pays fort par ses ressources.
      Par contre, ce minage de l’intérieur financé par les USA et probablement aidé par de faux émigrés ukrainiens est sûrement déjà démantelé dans l’œuf. Le John Tefft est sûrement moins nuisible à Moscou qu’en Lituanie. Une chose aussi est certaine c’est que les américains sont insatiables dans leur soif de domination mais ils sont très primaires dans leurs actes.

        +0

      Alerter
    • Alae // 10.09.2014 à 11h11

      Poutine est au courant. Il lutte depuis longtemps contre diverses ONG pro-occidentales, des oligarques maison libéraux pro-américains, des groupes divers d’agitateurs “pro-démocratie”, et parfois des attaques d’une rare perfidie sur des terrains qu’on n’imaginerait même pas.
      Par exemple, certains sites auto-proclamés “pro-russes” déplorent les “conditions de vie désastreuses” ou les “rapports humains marqués par la cruauté” des Russes (avec des interventions de “psychologues” et “d’experts” (du CNRS ?).
      Évidemment, la lutte russe contre la déstabilisation intérieure est interprétée par les Occidentaux comme la preuve de l”autoritarisme inacceptable” de Poutine. Les pro-occidentaux font feu de tout bois, même et surtout des incendies qu’eux-mêmes allument.

      PS : Les Chinois disent avoir le même problème : des ONG pro-occidentales installées partout, jusque derrière les pots de fleurs. “On marche dessus le matin”, selon eux. J’ai perdu le lien quelque part dans les tréfonds de mon disque dur, dommage…

        +0

      Alerter
      • bobi // 10.09.2014 à 13h13

        ce serait marrant d’avoir un groupe de rap ou de “femens” qui s’installent dans la cathédrale de Chartres et soient virés par les flics… une honteuse atteinte à la liberté d’expression!!!
        c’est déjà arrivé mais c’était des sans logis donc couverture médiatique minime….

          +0

        Alerter
    • languedoc 30 // 10.09.2014 à 14h31

      Je ne crois pas un mot de cet article dont je n’ai lu qu’une partie, n’ayant pas eu le courage d’aller jusqu’au bout. OK les américains sont des imbéciles, mais à ce point ça dépasse l’imagination. Claironner des mois à l’avance qu’il vont faire un Maïdan à St Petersbourg à l’occasion de l’élection du gouverneur, envahir la Russie, faire tomber Poutine, nous sommes en plein délire. En tout cas, voila les russes avertis, ils sauront faire face, ils sont très doués pour ça, je ne me fais aucun souci pour eux.

        +0

      Alerter
    • Chris // 10.09.2014 à 17h42

      Une suite logique et annoncée du vote du Congrès américain le 17 juillet, en représaille au référendum de la Crimée, soustraite de facto à l’empire américain qui comptait bien chasser les Russes de leur base à Sébastopol.

        +0

      Alerter
  • Danyves // 10.09.2014 à 02h09

    Recyclage :

    8 September 2014 Last updated at 17:12 GMT

    MH17 disaster: Russians ‘controlled BUK missile system’

    Russian link?
    Key findings
    What we know

    By John Sweeney
    BBC Panorama

    http://www.bbc.com/news/world-europe-29109398

    John Sweeney follows the trail of what eyewitnesses describe as a Russian BUK missile system

    Russians were operating a BUK missile launcher seen in the area where the Malaysia Airlines passenger jet MH17 was shot down, eyewitnesses have told Panorama.

      +0

    Alerter
    • vérité2014 // 10.09.2014 à 03h28

      La BBC avait aussi sorti une interview de terrain juste le jour du crash ou le lendemain maxi,avec des gens du coin disant avoir vu un ou plusieurs avions(dont un militaire)et même un parachuté suivi d’une grosse explosion elle même suivie d’une petite.BBC Moscou, le lendemain c’était retiré de youtube censuré.Ne pas oublier que la BBC c’est le MI5/MI6 ils ne s’en cachent pas,tout correspondant BBC à l’étranger est un agent.Je ne serais étonné que ce soit aussi le cas pour l’AFP..et des tas d’autres médias(remember CNN à Bagdad).

      Sinon je trouve qu’on parle finalement très peu de ce rapport(aucune ‘une’ demain)j’ m’attendais à une hystérie pendant toute la journée voire plus.NADA,même pas une petite pique d’Obama ou du State dept..c’est d’ailleurs bizarre..ce relatif silence.

      Il ya des ‘silences’ qui parlent plus que de longs discours,c’est quasi de facto reconnaitre les faits dans le sens Kiev ou kolomoyski(il aurait des buks venant de l’armée) ou mercenaires ou carrément l’Otan,qui n’oublions pas était en full déploiement ce jour la en Mer Noire(manoeuvres dont cyberbrouillages)avec deux Awacs sur zone,un satellite sur secteur au bon moment selon les Russes…

      Une chose est certaine et les Russes ET les US savent à 100 pct qui est responsable.

      Kiev c’est moins certain,les US peuvent leurs mentir…idem les séparatistes.

      Ca doit négocier ferme en coulisse…

      Sauf si l’hypothèse Kolomyski se confirme,vu qu’il agit sans aucun contrôle de KIEV,il serait dans son PC à Zurich ou il vit(il a 4 nationalités).C’est clairement lui qui perdrait le plus et c’est lui qui finance les plus fanatiques (nazis,pravyi sector et cie)et les mercenaires.Il aurait aussi acheté pour des centaines de millions de dollars d’armes,selon des journalistes Russes qui le suivent depuis 20 ans.

        +0

      Alerter
    • vérité2014 // 10.09.2014 à 03h38

      J’ai retrouvé la video BBC censurée ensuite.Les témoins sont formels

      https://www.youtube.com/watch?v=rVdwUdlswOY

        +0

      Alerter
  • Bardamu // 10.09.2014 à 03h01

    Je suis très étonné de cette réflexion :
    “Moi, ce que je trouve formidable, c’est que quand un employé de mon boulanger fait une bêtise (…)
    Mais alors ce qu’il y a de bien avec les journalistes, c’est que quand ils vous contaminent l’esprit par incompétence ou mauvaise volonté, on ne peut rien faire du tout.”

    Est-ce de la fausse naïveté ?

    Il est pour moi évident qu’un journaliste qui tiendrait des propos contraires à une certaine doxa serait rapidement mis à l’écart. Pourquoi croyez vous que tous ces messieurs (je parle des “stars”) soient si grassement payés, durent si longtemps et aient tant d’honneurs sinon parce qu’ils distillent quotidiennement et depuis longtemps un tel poison.

    Je suis également étonné qu’ils ne se rendent pas compte eux-mêmes de cet état de fait. Sans doute par auto défense intellectuelle. Pas besoin de théorie du complot ou d’imaginer une pression de la hiérarchie, Bourdieu (et sans doute d’autres) l’a déjà expliqué (http://www.homme-moderne.org/raisonsdagir-editions/catalog/indexr.html).
    Je pense également que l’enseignement de l’expérience de Asch (j’y avais déjà fait allusion) joue un grand rôle. L’expérience en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=7AyM2PH3_Qk

    Y a t-il un journaliste dans la salle ? Ce serait intéressant d’avoir son avis.

      +0

    Alerter
  • Serge // 10.09.2014 à 03h07

    Merci pour ce décryptage .
    Je dirais …pour cette mise à nue sans appel de la duplicité ordinaire de cette petite caste !

      +0

    Alerter
  • VladimirK // 10.09.2014 à 03h25

    Il n’empêche que Gérard Feldzer est un vrai professionnel et surtout rationnel.

    J’ai beaucoup de respect pour la famille Feldzer (Gérard et Vadim), pour qui l’aviation est une vraie passion, mais qui sait aussi laisser l’émotion de côté lorsque nécessaire : des professionnels.

      +0

    Alerter
    • emmanuel L // 10.09.2014 à 08h12

      Je trouve au contraire, qu’entre quelques éléments indiscutables qu’il est obligé d’intégrer à ses réponses, il fait bien attention de ne pas s’éloigner de la thèse officielle pro-Kiev/Occident.

        +0

      Alerter
  • Bardamu // 10.09.2014 à 03h52

    Un peu hors sujet mais…
    Olivier, pourquoi ne pas relayer votre intervention sur BFM. Vous avez tapé dans le mille : Qu’est-ce que la richesse ? Reflexion trop rare qu’on n’entend que dans la bouche d’Aries ou Latouche et cie. A lire le livre homonyme de Dominique Meda.

      +0

    Alerter
  • Cagou // 10.09.2014 à 03h55

    Bonjour,

    Le diable se cachant dans les détails,

    ce qui m’a choqué, les victimes innocentes d’un appareil civil abattu en Ukraine.
    Puis, place à nos interrogations, qui, pourquoi, comment, à quelles fins ? Qui dit vrai ?
    Infos, Presse, Blog, etc.
    Il est normal que notre esprit critique, nos réflexions soient happées par tout cela avec ses conséquences, mais, à l’annonce de cet avion abattu, j’ai aussi eu cette interrogation,
    « Encore un B777 de la Malaysian Airlin ? »

    Avant le 8 mars, la situation économique de cette Compagnie était critique.

    Le 8 mars 2014, un Boeing 777-200ER « disparaît » avec 239 personnes à bord sans explication mais on peut en déduire que l’équipage pour une raison x en à perdu le contrôle.
    L’appareil opérait le vol MH370 entre Kuala Lumpur et Pékin

    Le 17 juillet 2014, un Boeing 777-200ER opérant le vol MH17, qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur, est abattu par un missile en Ukraine.

    Même Compagnie Aérienne, même type d’appareils, 2 gros porteurs perdus à quelques mois d’intervalle.

    La Malaysian Airlin, est-elle propriétaire de ces appareils ? Sont-ils exploités en leasing ?
    Si « Leasing », quelle est la société propriétaire de ces deux B777 ?
    Qui sont ses actionnaires ? Comment vont-ils réagir ?
    Quelles sont les dates des dernières grandes visites techniques de ces deux appareils ?
    Où et par quelle société ?

    Ces questions, parce qu’une Compagnie Aérienne de cet ordre,
    dans sa situation économique, qui perd en si peu de temps deux de ses très gros porteurs
    s’en remet très, très difficilement, actionnaires ou pas et mérite un suivi.

    Je suis gêné par cette réflexion, mais il m’est difficile de la dissocier de ce qui est arrivé en Ukraine.

    Dans deux secteurs aériens fréquentés par de nombreuses autres compagnies aériennes, la Malaysian Airlin perd deux appareils du même type pour des raisons autres que techniques.

    Je n’en tire aucune conclusion.
    Peut-être une autre approche qui n’avait pas encore été énoncée.

      +0

    Alerter
    • jules // 10.09.2014 à 17h31

      C’est peut-être plus simple d’admettre que :

      1. C’est un bien malheureux hasard qui frappe la Malaysian Airlines. (Quelle compagnie aérienne, en dehors de Ryanair et de deux ou trois autres, n’a pas aujourd’hui des difficultés financières ?)

      2. L’avion a été abattu parce que :

      2.1. De premier chef, des imbéciles ont jugé cohérent de laisser des liners survoler une zone en plein pétard ;

      2.2. De second chef, l’armée de l’air ukrainienne a probablement utilisé le MH-17 comme couverture afin de protéger un ou deux SU-25 chargés d’aller flinguer des civils dans le Donbass ;

      2.3. Les insurgés du Donbass ont voulu se payer le ou les SU-25, sans doute en utilisant le mode dégradé de lance-missiles dont ils ne maîtrisaient que partiellement la complexité du mode d’emploi ; en sorte que le projectile se sera « locké » sur le 777 plutôt que sur le ou les Frogfoot ;

      3. Les enquêteurs néerlandais agissent exactement avec les mêmes règles de prudence que celles qui prévalent pour TOUTES les analyses de circonstances de crashes aériens et que, de surcroît, ils n’ont pas à tenir compte des spéculations partant dans tous les sens possibles — en ce compris les miennes —, encore moins des frustrations caractéristiques de ceux qui voient des complots partout et qui, généralement, attendent une réponse bien précise plutôt qu’une autre, probablement moins romantique.

        +0

      Alerter
      • Chris // 10.09.2014 à 17h56

        Vous oubliez la raison 4, à classer plutôt en raison première !
        La Malaisie est le pays dont un tribunal a jugé pour crimes de guerre des Busch, Cheney, Romsfeld, Blair et quelques autres dont je ne me souviens plus les noms, par contumace en 2012
        http://www.mondialisation.ca/bush-condamn-pour-crimes-de-guerre-par-contumace/30965
        Ce tribunal est né de l’initiative de l’ex-premier ministre malais, Mahathir Mohamad, qui s’est toujours opposé à l’invasion de l’Irak par les USA en 2003.

          +0

        Alerter
      • Cagou // 10.09.2014 à 19h12

        Tu as certainement raison.
        Ce doit être le fait du hasard et de l’incompétence.
        Le film “Les chevaliers Ciel ” t’as certainement inspiré pour ce qui est des SU-25 planqués sous un gros porteur.

        J’ai une bonne expérience aéronautique militaire et civile.
        Entre la scène et les coulisses, c’est parfois le grand écart.
        j’étais en coulisse.

        Le film d’un commanda

          +0

        Alerter
        • zak // 10.09.2014 à 21h36

          Dans cette vidéo (lien ci-dessous) mise en ligne le 18 juin 2014 (un mois avant le crash du MH17)
          la demoiselle n’a pas l’âge d’avoir connu « Les chevaliers du ciel »
          et pourtant elle parle bien (sous réserve de traduction correcte en anglais) de Su25 collant aux avions de lignes.

          https://www.youtube.com/watch?v=aKKoKmUtQXE&t=1m7s

            +0

          Alerter
          • Cagou // 11.09.2014 à 19h08

            Oui
            Une compagnie aérienne en difficulté économique comme d’autres , qui n’est pas le groupe Air France, perd 2 des plus gros porteurs passager après l’A380 fait normalement faillite. Un actionnaire qui renfloue est bien généreux (de nos jours)

            Si demain Raynair perd 2 B737 (cout de l’appareil moindre qu’un B777) ça risque d’être très difficile pourtant cette compagnie se porte bien.

            Hors sujet mais avoir pour une petite culture aéro économique
            ” Whisky Roméo Zoulou” excellant film d’art et d’essai Argentin pour comprendre le fonctionnement interne et les enjeux d’une compagnie aérienne.
            Très réaliste, environnement et fonctionnement.

            S’il y a les écoutes de bandes des contrôleurs aériens, il y a aussi l’image radar.
            C’est du visuel.

            Un éco radar de missile est visible même s’il est très rapide.
            Deux types d’écos, radar primaire et secondaire.
            Et losqu’un secteur est militairement surveillé le ciel ne cache pas grand chose.
            Tout est enregistré analysé comme la vidéo surveillance voir mieux.

              +0

            Alerter
  • Emmanuel // 10.09.2014 à 07h19

    Pour être journaliste, il faut travailler dans un organe de presse. Cela fait longtemps que France Info ne remplit plus, à mes yeux, les critères la qualifiant pour être un organe de presse. Yann Bertrand ne peut donc pas être un journaliste 😉

      +0

    Alerter
    • Varenyky // 10.09.2014 à 15h03

      D’ailleurs, je ne sais pas si vous souvenez mais lors des jeux olympiques, tous les bâtiments recevant les sportifs étaient terminés et les samovars tout chauds pour la distribution de thé, le seul bâtiment qui avait du retard était …le bâtiment des journalistes.
      Je soupçonne ce grand farceur de Vladimir d’avoir oublié la date de la livraison de ce bâtiment en particulier.

        +0

      Alerter
  • grog // 10.09.2014 à 07h27

    Bonjour,

    C’est à Oulianovsk, ville natale de Lénine, que sont fabriqués les missiles BUK.
    Mais Oulianovsk ne doit pas se réduire à l’armement et à Lénine.
    Oulianovsk est aussi et surtout la ville du KOLOBOK ! Pour en savoir plus sur le KOLOBOK et pour avoir une image plus positive de la Russie, c’est par ici :

    http://leblogdegrog.blogspot.ru/2014/07/oulianovsk-et-le-kolobok.html

      +0

    Alerter
    • Varenyky // 10.09.2014 à 15h07

      KOLOBOK il est adorable, beaucoup d’enfants ont commencé le Russe grâce à Kolobok.

        +0

      Alerter
  • fanfan // 10.09.2014 à 09h14

    > Le rapport préliminaire sur le MH17 contredit la thèse étasunienne du missile russe
    L’avion malaisien a été abattu par « un grand nombre d’objets à grande vitesse »
    Par Prof Michel Chossudovsky et Julie Lévesque
    Mondialisation.ca, 09 septembre 2014

    – Cette évaluation préliminaire, comprenant des preuves photographiques, ne suggère pas que l’avion a été frappé par « un ou plusieurs » missiles, comme le veut la version officielle de Washington.

    – La preuve photographique indiquant des perforations semblables à celles produites par des tirs de mitrailleuse (« de nombreux petits trous ») et les évaluations de l’’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) suggèrent que le MH17 a été touché par des tirs d’avion militaire

    – Le rapport du DSB ne mentionne pas de dommages causés par un missile. Le terme « missile » n’apparaît pas dans le communiqué de presse.

    – Il convient de noter que les constatations du DSB concordent avec celles du chef de la mission de l’OSCE, lequel a confirmé l’existence de ce qu’il a décrit comme « des trous semblables à ceux faits par une mitrailleuse »

    – Ces conclusions sont également compatibles avec l’analyse du pilote allemand Peter Haisenko publiée antérieurement en anglais par Global Research (http://www.globalresearch.ca/german-pilot-speaks-out-shocking-analysis-of-the-shooting-down-of-malaysian-mh17/5394111)

    = http://www.mondialisation.ca/le-rapport-preliminaire-sur-le-mh17-contredit-la-these-etasunienne-du-missile-russe/5400629

      +0

    Alerter
    • step // 10.09.2014 à 10h07

      question bête : comment savoir que l’avion a été mitraillé en vol, il aurait pu l’être au sol après son crash, vu qu’il a été pris dans une zone de combat pendant plusieurs semaines, il me semble.

        +0

      Alerter
      • ISTINA // 10.09.2014 à 14h09

        vu qu’il a été pris dans une zone de combat pendant plusieurs semaines, il me semble.
        **********************************************************************************************************
        Effectivement mais, des photos en pagaille ont été prises par les Autonomistes Russophones. donc les trous de balles, en partie des morceaux de carlingue
        à moitié arrachés vers l’intérieur, quelle différence avec des trous faits
        par des morceaux de missiles ? les trous faits par des balles de 12,7 m/m ou
        de calibre supérieurs, sur des parois d’aluminium, les trous sont ronds surtout
        avec des balles dés le Calibre 50 USA. soit 12 ; 7. si vous avez eu à utiliser
        la 12,7, ça secoue dur le tireur ! les calibres supérieurs ça doit être pire.
        Fin 43 lorsque nous avons été équipés en vue du Débarquement en Provence.
        La 12,7 sur la Doodge ; le colt et la Thomson calibre 45 Soit 11m/m 43.
        J’avais connu avant du Calibre 13;2 en cuivre.
        ça accroche et secoue dur. ça traverse les blindés d’accompagnement !je fais allusions à 70 ans plus tôt !
        ,

          +0

        Alerter
  • Justy // 10.09.2014 à 09h14

    J’ai moi aussi lu l’article de France Un Faux.J’ai eu du mal a croire
    qu’un journaliste puisse aller aussi loin dans le mensonge, l’amalgame et
    la propagande.Et ceci avec l’argent des contribuables.
    Comment cela est-il possible? Ils ont la haine de Poutine et ne s’en
    cachent pas.Le président russe tient aux valeurs qui ont fondé la
    civilisation;Il a fait savoir qu’il était contre le mariage entre hommes: ne
    cherchez pas plus loin,cela est suffisant pour déclencher leur haine.
    Ils utilisent les mêmes moyens contre un certain parti politique français.
    Même si l’on ne partage pas leurs idées ,admirons tout de même la force
    de caractère et de courage qu’il faut aux leaders de ce parti pour affronter
    ces”journalistes” haineux et experts en tout sur les plateaux de télé.

      +0

    Alerter
  • Barberousse // 10.09.2014 à 09h20

    On entend souvent des propos du genre : ” ah, c’est indigne de la presse, c’est une honte pour le journalisme, etc”. On fait référence à un passé fantasmé qui n’a jamais existé car même si l’intensité et la taille des mensonges sont particulièrement élevés actuellement (comme durant les guerres passées) , il n’y a pas de changement fondamental. En majorité, les journalistes ont toujours été des propagandistes, la voix de leurs maîtres. Le mythe de la presse indépendante, du quatrième pouvoir, provient d’une époque où la presse et ses bailleurs de fond étaient “progressistes” alors que le pouvoir était encore majoritairement “réactionnaire”. Dès que ce dernier est rentré dans le rang, dès que le pouvoir politique a cédé devant la nouvelle orientation stratégique de l’oligarchie, la presse est redevenue sa fidèle complice. Ca n’empêche pas que certains journalistes fassent honneur à leur profession mais c’est, et je crains que ça ne reste toujours, une exception à la règle.

      +1

    Alerter
    • Citoyen // 13.09.2014 à 12h58

      Enfin. Tout à fait exact. La propagande (particulièrement avant la chute du Mur de Berlin et pour cause..) a fabriqué une illusion de nous-la-presse-libre et eux-pas-libres.

      La liberté de la presse, le quatrième pouvoir sont des mythes fabriqués.
      Les journalistes ne sont que des tueurs à gages.

      En outre, il n’ y a qu’UN seul pouvoir aujourd’hui comme hier.Le financier prédateur sans limites, les pilleurs et leur domesticité.

      D’ailleurs, aujourd’hui, ils ne se cachent même plus.

      Le bloc unipolaire ayant toute latitude (menaces, chantages,crimes et exécutions, corruption et meurtres, etc..) sans concurrence, la fausse liberté presse n’est plus à invoquer. La face hideuse de la propagande par OMISSION – censure permanente – est là avec tout son cynisme qui ne se cache même plus, tellement il est grossièrement affirmatif.

      Les journalistes s a v e n t parfaitement ce qu’ils font. La presse n’est d’aucune utilité pour l’information. (et cela ne l’a jamais été). Fabrique manufacturée de l’opinion version fast-food est le contraire du savoir ou de la connaissance. Reposant sur la crédulité et l’adhésion grégaire pour les véritables imbéciles immatures.

      Ils ne sont ni incompétents ni imbéciles.
      (ce mythe de l’imbécillité ou de l’incompétence permet de faire croire au peuple que lui sait et est intelligent, ce qui le renforce dans sa faiblesse mentale, en fait. C’est le but aussi).

      Comme tous les autres employés, ils sont en service commandé (idem politiques). Ils sont des instruments, des outils. Comme toujours. De surcroît, entre eux, ils sont loin d’être des modèles de solidarité et d’honnêteté intellectuelle.
      La disparité des salaires des journalistes est effarante. Un modèle d’ultra-libéralisme dont ils s’accommodent parfaitement. Tout est dit par cela.
      Les coulisses …de la malhonnêteté intellectuelle… et du copinage, de la course à la visibilité personnelle auprès du pouvoir politique, pour avantages afin de devenir porte-parole rémunéré… éventuellement. Ils sont un vivier de choix dans lequel on puise au gré de leur capacité mise en concurrence avec les autres toujours,à être de bons propagandistes.
      Tous en plus sont de DROITE de f a i t.

      Après 1989 (rappelez-vous l’hystérie médiatique exponentielle en Roumanie et sa révolution-coup d’Etat…. les faux charniers de Timisoroa en Roumanie, montage sur un cimetière converti par les journalistes en “charnier”-génocide ou autre terminologie alarmiste) les masques n’ont plus de raison d’être.

      Seule la corporation des journalistes crie encore à la “liberté de la presse” et en cercle fermé. Quand on voit leur couverture de la politique internationale… cette “liberté” n’existe pas. C’est évident comme le nez au milieu du visage…

      Concours pour le prix Crapulitzer.
      Nota bene, cette fausse liberté n’a évidemment jamais existé. Juste des “experts” du sommaire radical, de la para-logique absolue et totalitaire, en oxymores (la guerre propre qui ne tue pas..), ils tronquent, truquent, omettent et inventent. Experts en fabrication de mythologies très sommaires, en arguties où le puéril le dispute à l’imbécile à coups de grosse titraille-qui-mitraille, ce sont des tueurs (de pensée et de savoir) à gages. Et tous de d r o i t e. Tous.

      Guerre des Médias contre l’intellect et l’intelligence
      Bonne analyse de cette fausse lib.presse par John Stilger

      Demon Journalism makes over a fascist-contaminated junta that seized power in Kiev as a respectable “interim government”. Neo-Nazis become mere “nationalists”. ”
      Le journalisme diabolisant (démoniaque) fait d’une junte contaminée par les fascistes qui ont pris le pouvoir à Kiev, un respectable “gouvernement intérimaire”. Les néo-nazis deviennent seulement des “nationalistes”..
      Etc.. ici lien gaza-ukraine analyse
      http://johnpilger.com/articles/breaking-the-last-taboo-gaza-and-the-threat-of-world-war

      http://johnpilger.com/articles/flying-the-flag-faking-the-news
      Bernays believed in “engineering public consent” and creating “false realties” as news

      Et encore ici, analyse comment médias subvertissent la politique internationale
      http://zackstassen.wordpress.com/2014/06/05/how-the-media-subverts-international-politics/

      Ou encore, le boulot des journalistes c’est de VALORISER, enkyster et socialiser, légitimer l’ignorance socialisée en la répandant et lui donnant un éclairage de show business.
      Tout intellectuel (ceux que l’on ne voit pas à la télé bien sûr, seuls les acteurs et les pseudo-intellectuels-experts y sont conviés afin de cirer, donner de la brillance au renforcement de la déviance et du matraquage cérébral. Par l’émotion.
      BHL, Caroline Fourest et les sempiternels alerteurs hystérisants. Bashing et bullying au programme comme dans une cour de récré de délinquants en herbe.

      Ecrit de John Stilger sur la propagande permanente depuis des décennies des médias dits “libres”
      La guerre par les médias.
      http://balafria.wordpress.com/2007/02/24/war-by-media/
      During the Cold War, a group of Russian journalists toured the United States. On the final day of their visit, they were asked by their hosts for their impressions. “I have to tell you,” said their spokesman, “that we were astonished to find, after reading all the newspapers and watching TV, that all the opinions on all the vital issues were, by and large, the same. To get that result in our country, we imprison people, we tear out their fingernails. Here, you don’t have that. What’s the secret? How do you do it?”

      Durant le Guerre Froide, un groupe de journalistes russes fit un voyage-tour aux USA. Le dernier jour de leur visite, leurs hôtes leur ont demandé leurs impressions. “Je dois vous dire”, dit leur porte-parole, “que nous avons été étonnés de trouver, après avoir lu tous les journaux et regardé les télés,que toutes les opinions sur les questions vitales étaient, généralement et amplement, toutes identiques.
      Dans notre pays (URSS à l’époque), nous emprisonnons les gens, nous arrachons leurs ongles des mains pour cela.
      Ici, vous n’avez pas cela (vous ne faites pas cela). Quel est donc le secret? Comment y arrivez-vous? (comment le faites-vous donc)”

        +0

      Alerter
  • ISTINA // 10.09.2014 à 09h29

    “Le vol MH17 du Boeing 777-200 opéré par la Malaysia Airlines s’est disloqué en vol, résultant probablement de dégâts structurels causés par un grand nombre de projectiles à grande vitesse qui ont pénétré dans l’avion depuis l’extérieur“
    *****************************************************************************************************************
    Nous sommes dans le domaine du probable.
    Pourquoi faire une fixation sur les missiles car, des projectiles à grande vitesse,
    cela signifie également que deux chasseurs de KIEV, ont été signalés lors vol du
    Long Courrier de la MALAYSIA AIR LINE.
    Donc le grand nombre de projectiles à grande vitesse pourraient être des Mitrailleuses
    de balles à grandes vitesses. ma comparaison semblera idiote mais je me souviens
    de nos Sherman disloqués d’à deux milles mètres de distance, par le canon des Tigres
    ou Jagpanther; en moins de deux secondes. Canons de 88 m/m !
    De memoire (( il y a quelque 70 ans )) les obus filaient à quelque 1028 mères seconde
    d’où leur supériorité sur tous les chars de l’époque.
    Responsables, les Chasseurs de KIEV pourquoi imputer les Révoltés pro Russes ? alors qu’ils ne possèdent aucune force Aérienne.
    Ce qui incite les enculeurs de mouches à désigner les Missiles de fabrication Russe dont,
    sont détenteurs KIEV et Pro-Russes. KIEV étant présumé blanc comme Neige bien
    que cornaqués par des NAZIS auto désignés Ces Nazis Gros Criminels comme désignés
    depuis que la Guerre de conquête de 1939/1945 a été transformée par touts les vainqueurs
    en Guerre Idéologique , ce qu’elle n’était pas; en cinq ans nous nous battions contre
    des Boches ou de Ritals pour libérer notre Patrie occupée.
    Cela ne pouvait être Politique puisque les Politiques après nous avoir mis dans la merde,
    se sont enfuis; comme une volée de moineaux !

    possèdent aucune aviation ?

      +0

    Alerter
  • Ellwyng // 10.09.2014 à 09h46

    On oublie un critère essentiel dans toute cette affaire, un missile Bulk laisse à son décollage jusqu’à l’atteinte de sa sible une immense trainée due à son carburant qui demeure assez longtemps en suspension dans l’air, un peu comme les trainées d’un avion volant à haute altitude. Or, sur aucun film, aucune photo, aucun témoignage il n’est mentionné cette trainée….

    Il suffit de regarder des videos de Bulk dés leur lancement pour comprendre cela, la thèse du Bulk me semble donc pas très crédible.

      +0

    Alerter
  • bruno // 10.09.2014 à 09h52

    Karel Van Wolferen, journaliste néerlandais chevronné, démonte bien les mécanismes qui font que la majeure partie de la presse européenne – à l’exception partielle de l’allemande – copie/colle les informations du NY Times ou Financial Times. (cf The Ukraine, Corrupted Journalism, and the Atlanticist Faith 9Aug 2014, sur son blog).
    Il est d’ailleurs intéressant de noter que le copier/coller de la propagande US est d’autant plus fidèle que l’organe de presse est positionné sur un segment de contenu économico-financier. Ainsi, sur le rapport à propos du MH17 , “Les Echos” sont nettement plus assertifs sur la thèse du missile tiré par les “pro-russes” que ne l’est le Figaro. Semblablement, France Info est nettement plus proche des articles de la presse mainstream US que ne l’est RFI.
    Il serait d’ailleurs intéressant de faire un petit mapping positionnant (par exemple en analyse factorielle des correspondance) les organes de presse avec leur proximité aux différentes thèses (missile sol/air, air/air, et/ou canonnage , tir de Kiev ou des “pro-russes”).

      +1

    Alerter
    • Nerouiev // 10.09.2014 à 13h28

      Une ACP (analyse en composantes principales) voulez-vous dire ? Ce serait effectivement intéressant mais faut pouvoir recueillir les données, c’est plus difficile.

        +0

      Alerter
  • Kiwixar // 10.09.2014 à 09h57

    Journal télévisé national ici (Nouvelle-Zélande) :
    “- projectiles haute énergie : avion sans doute abattu par un missile Bouk
    – les 2 camps en ont
    – un enquêteur néerlandais évoque l’analyse (en cours) de projectiles provenant des corps des pilotes”

    Pourquoi est-ce que les j***nalistes français essaient de remporter la médaille d’or mondiale de la Kollaboration Volontaire et Enthousiaste? Ils pensent qu’ils vont gagner des bouteilles d’eau gazeuse?

      +0

    Alerter
  • le Prolo du Biolo // 10.09.2014 à 10h12

    Ce monsieur, dont j’ai déjà oublié le nom, dit se fonder uniquement sur les faits, lui …

    Sauf que les faits eux aussi sont interprétables, tout autant que les déclarations et les théories. En fonction de l’expérience politique et historique que l’on a, ou pas, et de la capacité à voir aussi les arrières plans, les non-dits, les manipulations de toutes sortes, etc….

    En géopolitique, Il y a rarement des faits à ce point bruts de pomme que par eux-mêmes, rien qu’en les regardant du bord de la route, ils donnent raison à l’un ou à l’autre sans aucune discussion ou erreur possible.

    Dire ne s’appuyer que sur “les faits” et sur rien d’autre est une posture, car chacun en réalité leur applique sa grille de lecture personnelle et sa mémoire des faits passés.

    Pour reprendre l’exemple cité de la déclaration de Barroso, je ne sais pas s’il n’a pas dit ce que l’on dit qu’il a dit (…) mais il le pensait si fort que tout le monde a compris …

      +1

    Alerter
  • Koui // 10.09.2014 à 10h16

    Moi, je connaissait RFI comme la radio qui ment aux africains. Mais les africains se foutent éperdument de l’Ukraine, de ses boucs et de ses pieges à loups. On peut donc leur tenir un discours objectif sans risque puisqu’ils l’auront oublié demain. Par contre, les francais sont un peu plus concérnés par les tensions en Europe, l’enjeu est donc plus important sur France Info.

      +0

    Alerter
  • purefrancophone // 10.09.2014 à 10h21

    Le Contrarien Matin ;
    Pour celles et ceux qui veulent rire un bon coup
    “un vol d’étourneaux entrainé par Poutine aurai abattu l’avion ”

    Seul drame , les victimes .Mais cet article vaut vraiment le coup pour démontrer l’incrédulité des lecteurs du fameux rapport préliminaire du crash de l’avion .

      +0

    Alerter
  • sadsam // 10.09.2014 à 10h25

    @Zarnunsen,

    Je n’ai fait que survoler. Mais l’on retrouve mentionné ce blog” la révolution haut et fort” qui met en liens favoris sur son site Pravy sektor France, etc etc. L’un de leurs membres était intervenu sur ce site.

      +0

    Alerter
  • fanfan // 10.09.2014 à 10h31

    Un article de la presse allemande, paru le 04.09.2014 sur le site du magazine “Deutsche Wirtschafts Nachrichten” (Les Nouvelles Économiques Allemandes)

    “Sanctions contre la Russie : l’Occident spécule sur la chute de Poutine”

    http://gaideclin.blogspot.fr/2014/09/sanctions-contre-la-russie-loccident.html

    Source http://deutsche-wirtschafts-nachrichten.de/2014/09/04/russland-sanktionen-westen-spekuliert-mit-dem-sturz-von-putin/

      +0

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 10.09.2014 à 13h21

      Le lien vers gaideclin.blogspot.fr est très intéressant, il explique tout. L’US/UE voudrait un régime néolibéral en Russie, les merdias sont pour ce type de régime, donc ils se livrent à toute cette propagande pour soutenir les gouvernements européens qui sont pour ce type de régime. L’ironie de l’histoire, je l’ai trouvée dans : “Et ceci éveille, surtout chez les Européens de l’Est, la peur du retour d’une idéologie répressive.” Certes, on ne trouvera jamais la moindre trace d'”idéologie répressive” chez nos bureaucrates, mais la répression elle-même, telle qu’on peut la voir en Grèce. Aucune institution civile n’étant plus capable de s’opposer aux visées des gouvernements et des capitalistes, les “idéologies répressives” servent désormais d’épouvantail.

        +1

      Alerter
    • Nerouiev // 10.09.2014 à 13h52

      Merci pour de lien. On y voit tout de même une contradiction dans la phrase
      « A terme, un pays comme la Russie ne peut vivre du pétrole et des matières premières. Un pays tel que la Russie a besoin d’une économie moderne et d’une société moderne »
      La Russie est grandement ouverte au marché Européen pour sa modernisation. En dehors des biens de consommation courants qu’elle achète elle est au plus haut niveau dans les domaines de pointe et la recherche scientifique. Elle n’a eu qu’une petite quinzaine d’années pour se transformer. Par contre, une économie moderne et la société qu’elle engendre est grande consommatrice d’énergie, alors il vaudrait mieux commencer à l’économiser et viser un autre type de société au lieu de rêver que ça va continuer toujours comme ça pour les gentils occidentaux méprisant les ploucs de l’Est.

        +0

      Alerter
      • Crapaud Rouge // 10.09.2014 à 18h36

        @Nerouiev : Il y a bien sûr contradiction par rapport à la réalité, mais pas dans la logique du texte discuté. Cette histoire de “modernité” attendue/espérée de la Russie n’est que le point de départ de la critique néolibérale à son égard. Sur Rue89, un type de SciencePo expliquait déjà, après avoir reconnu les “erreurs” de l’Occident dans l’affaire ukrainienne, que l’Occident devrait “aider” la Russie à ne pas se cantonner au commerce de ses ressources : c’est exactement ce qui est dit dans l’article du journal allemand : ““A terme, un pays comme la Russie ne peut vivre du pétrole et des matières premières.” !!! Mais que savent-ils de ce qui est bon pour la Russie et pour son avenir ? Manifestement, même si les zélites ont probablement des compétences pointues dans leurs domaines respectifs, leurs idées générales sont du niveau du café du commerce.

          +0

        Alerter
  • kinimodo // 10.09.2014 à 10h35

    un bon papier sur le sujet:
    UN RAPPORT D’ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE DÉCEVANT
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-vol-mh17-156583

    et aussi, la Malaisie veille au grain…
    Vol MH17 : le ministre de la Défense de Malaisie arrivé à Moscou dans le cadre de l’enquête
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_09_10/Vol-MH17-le-ministre-de-la-Defense-de-Malaisie-arrive-a-Moscou-dans-le-cadre-de-lenquete-0453/

    http://french.ruvr.ru/news/2014_09_10/Vol-MH17-le-ministre-de-la-Defense-de-Malaisie-arrive-a-Moscou-dans-le-cadre-de-lenquete-0453/

      +0

    Alerter
  • step // 10.09.2014 à 10h43

    oui j’ai vu, j’ai formulé quelques commentaires dessus. Visiblement brun… enfin onubre ne souhaite pas être catégorisé “pro-russes”.

    Les intellectuels sont souvent rétifs (à raison souvent) pour exprimer des opinions tranchées. (cf le rapport sur le MH17). L’enthousiasme pour les “rebelles” a toujours bien marché en France, que le site ne fait pas mieux que la plupart des autres médias lors d’affaires ayant hystérisées l’opinion (ie défendre une position).

    Pour le comprendre, analyser la position des journaux lors de l’affaire Dreyfus. La demi-mesure et l’avis pondéré avaient laissé la place à l’invective et la recherche de la vérité sur le sujet donnait l’impression d’être le cadet de leur soucis. Hé oui, on reste des animaux de passions, qui n’intellectualisent pas tout, ce qui doit décevoir des gens ayant son profil intellectuel.

    Après la tirade sur le boutiquier, c’est faire du procès d’intention. Personne n’est dans la tête d’olivier. Enfin,si, olivier. Si par contre, il y a une information précise à corriger sur le site, elle doit être corrigée (une phrase non prononcée?). Cela ne change pas la position européenne d’ailleurs, grossièrement exclusive, ni l’orientation grossière des médias “mainstream”.

    Personnellement je lis aussi les écrits de ce site, même si le snobisme intellectuel qui caractérise son choix de ne pas se mettre à portée du lecteur normalement instruit (pas de légendes, pas de repères pour éclaircir la lecture des graphiques, pas d’éclaircissement des concepts économiques essentiels, pas de glossaires … ) pourrait valoir aussi bien une reproche en esprit boutiquier (j’ai ma clientèle bobo qui comprend pas plus que moi ses écrits mais qui le site dans les diners (vécu) / j’ai ma clientèle “politisée” qui place sa science sur les errances des dirigeants de l’état ukrainien et adore les rebelles ben… “parce que c’est des rebelles à des méchants”) que celui d’olivier.

    Bref les conclusions sont souvent intéressantes et moins inaccessibles. Même si elles ne débouchent pas souvent sur des solutions mais plus sur la constatation d’un blocage. “je fais, je suis mort, je fais pas, je suis mort”. Tout n’est pas à jeter dans cette critique du blog, mais je trouve aussi que le petit jeu du “je suis plus ‘pur’ que toi”, est plus digne d’un concours de trotskiste au parti socialiste que de blogueurs ayant conscience de la gravité de la situation mondiale.

      +0

    Alerter
    • step // 10.09.2014 à 11h19

      Sur le deuxième billet, mis à part le procès d’intention qui voudrait que la conclusion soit écrite avant le billet, ou que son indignation soit “fausse” (qu’en sait il ? seul olivier sait) ou l’orgueil de l’auteur, qui visiblement lui, saurait faire du journalisme d’investigation (mais pas les autres), il y a aussi plusieurs points à noter, sur les “petites phrases” d’olivier, qui à mon gôut aussi tombent sur le même coup que les “tirades à la mélanchon”. efficaces mais à double tranchant.
      Au lieu de présenter le billet comme “démontrant” l’implication de snipers de l’opposition dans une stratégie du chaos, le billet pourrait tout aussi bien titrer sur un reportage met en cause le story telling des vilains berkouts pro-russes. je l’aurai lu tout autant, et cela aurait ouvert bien grand la réflexion de pourquoi de tels reportages contestataires ne passent jamais en France….

      Bref là encore des reproches parfaitement recevables, et du procès d’intention mélangé, comme quoi dans la polémique onubre ne fait pas mieux qu’olivier.

      Que tout ceci soit un avertissement salutaire, que j’ai avec mes mots déjà fait il y a quelques jours de cela sur un de mes posts :

      1) on est toujours trop content d’avoir des “preuves” qui vont dans notre sens, qu’on évite de les questionner autant que celles qui nous déplaisent….
      2) Ce n’est pas parce qu’un camp ment honteusement que le camp adversaire ne ment pas.
      3) Les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcément des amis.
      4) Proclamer son camp dans un conflit puis apporter des arguments dans un débat discrédite automatiquement les arguments, fondés ou non.

        +0

      Alerter
      • jacqueline // 10.09.2014 à 11h30

        Vu qu’ on est pas sur place, ni sous les bombes, évidement on a le temps de palabrer sur les arguments des uns et des autres devant nos écrans..

        La seule vraie question à se poser , et la réponse est binaire, si on habitait à Donesk, ou à Lugansk, quel camp choisirais-je ?

          +0

        Alerter
    • bruno // 10.09.2014 à 12h52

      Oui, c’est le petit jeu du “je suis plus pur que toi” qui transparait dans ces propos d’Onubre. personnellement, lorsque je vais sur les crises.fr c’est pour avoir un autre éclairage, et non pas LA vérité. On sent chez cet Onubre l’ambition du type qui se croit hors de la caverne. Transparait aussi l’absence de jugement quantitatif, le côté caricatural de sciences-po, où l’on oppose comme si elles étaient de même valeur une thèse vraisemblable à 99% et une antithèse invraisemblable à 99%. D’ailleurs, les allusions incitant le lecteur à croire qu’OB peut s’enrichir révèlent une incapacité totale à appréhender des ordres de grandeur (ou alors une malhonnêteté répugnante, au choix).
      Personnellement, je ne suis pas à la recherche de propos pondérés, l’équilibre c’est ma cuisine, c’est pourquoi l’occasionnel manque de nuances d’Olivier ne me gêne en rien : c’est pédagogique.

        +0

      Alerter
      • step // 10.09.2014 à 14h29

        il me semble qu’olivier nous conseille d’aiguiser notre esprit critique. On peu très bien l’aiguiser contre le blog, quand l’auteur se permet des envolées partisanes ou des certitudes sans fondement. Il me parait utopique de penser que le blog de quelques individus dont olivier peut découvrir tous les complots du monde et sans jamais n’en voir un qui n’existe pas. La vérité c’est un concept philosophique avant tout. Personnellement, je suis sur ce blog, entre autre, car il ne pratique pas l’autosatisfaction masturbatoire vis à vis de notre statut d’occidental, et que c’est déjà bien assez rare. Ca ne veut pas dire que l’information fournie ici, est prise comme certitude.

          +0

        Alerter
        • zarnunsen // 11.09.2014 à 13h40

          J’avais laissé un commentaire qui s’est sans doute égaré. J’ai lu les papiers, les faits reprochés sont précis et détaillés. Le mieux serait de leur répondre. En fait, la lecture des papiers laisse augurer une critique – peut-être discutable – mais très argumentée. Le mieux est de la démonter point par point…ça ne doit pas être trop difficile.
          Merci à OB d’être intervenu.

            +0

          Alerter
  • sam // 10.09.2014 à 11h24

    Je me permets de vous renvoyer vers une émission radio qui développe des analyses et un esprit un peu moqueur comme on les trouve ici, et qui cite même “les crises”.

    http://www.campuslille.com/index.php/entry/meteo-rentree-c-est-l-heure-de-l-mettre

    ils sont d’ailleurs intéressés par une (longue) interview d’olivier B., qui peut les joindre via leur site.

    Bonne écoute à tous. je dis à tous parce que ce qu’il y a de remarquable avec ce site c’est que les commentaires sont dans l’ensemble à la hauteur des articles (ce qui n’est pas toujours le cas sur les sites “alternatifs”; quant aux sites des médias mainstream, là, ce sont les articles qui ne sont pas à la hauteur des commentaires…)

      +0

    Alerter
  • Norton // 10.09.2014 à 11h44
  • Jean // 10.09.2014 à 12h08

    En plus il sont en bonne compagnie, par contre l’expert de missile Francais il a requis l’anonymat,
    tien cet bizarre, cet bien de ce faire un peu de pub gratos….

    http://www.lepoint.fr/monde/mh17-le-missile-antiaerien-russe-bouk-suspect-numero-1-09-09-2014-1861722_24.php

      +0

    Alerter
  • Nerouiev // 10.09.2014 à 12h30

    Des contre, des contre contre et des anti contre il y en aura toujours. A mon avis ce n’est pas comme ça qu’il faut regarder un blog. Il est incontestable qu’il faille multiplier les avis face à une presse tout de même sous la même étiquette. Je regarde personnellement l’exposé d’un thème quelle que soit sa forme et il a toujours l’avantage de susciter des réponses ou des exposés par qui le veut et dans le sens qu’il veut. Les contre propositions aux avis n’ont jamais été censurées. Mais la richesse vient de nous tous et d’un ratissage internet hyper large. Le but d’aller à plus d’infos variées est donc atteint pour moi.

      +0

    Alerter
  • MICHEL R // 10.09.2014 à 12h36

    bonjour,
    les horreurs de la guerre au DONBASS:
    La Barbarie, le nouveau visage de la “Pax Ukraina”, un article paru sur RUSSIE POLITICS
    de Karine Bechet-Golovko
    et dire que notre gouvernement soutient ces nazis…

      +0

    Alerter
    • Alain33 // 10.09.2014 à 17h52
      • Slavyanka // 10.09.2014 à 18h13

        J’ai lu ça hier dans les site russes et vu cette photo. Voici un site qui en parle : “(18+) Украинские каратели прислали матерям донецких ополченцев отрезанные головы сыновей”

        http://set-info.ru/news/ukrainskie_karateli_prislali_materyam_doneckih_opolchencam_otrezannye_golovy_synovey_2014-09-09

        On soupçonne que ces atrocités ont été commises par l’un des bataillons répressif appartenant à l’oligarque et le gouverneur de la région de Dnipropetrovsk Igor Kolomoïsky, qui a recruté dans ces bataillons des ultra-radicaux du mouvement nationaliste “Pravy sektor”.

        Les ultra-radicaux du “Pravy sektor” se distinguent par leur cruauté et leur haine de la population russe.
        Pendant le conflit militaire, à plusieurs reprises sont apparu des informations que dans le but de déstabiliser l’ennemi moralement, ils coupaient les oreilles et les doigts aux soldats captifs.
        En outre, les terroristes du “Pravy sektor” sont connus pour avoir fusillé des déserteurs, c’est à dire des ukrainiens qui ont refusé d’obéir aux ordres de la junte de mener la guerre contre la population civile.

        Les experts qui ont examiné ces “colis” macabres, ont conclu que les têtes des combattants n’ont pas été coupés après la mort mais la décapitation était bien la cause du décès de ces personnes…

          +0

        Alerter
        • Slavyanka // 10.09.2014 à 18h25

          Il y en a qui disent que c’est un “fake”, que le degré du sadisme n’est pas (encore) allé si loin en Ukraine, par exemple voici ce que dit le journaliste Anatoliï Shariï (en russe) :

          https://www.youtube.com/watch?v=fLxNI9RDYOM

          Mais des membres coupés par les ukies aux insurgés captifs, ça aurait bien arrivé, d’après des témoignages…

            +0

          Alerter
        • Chris // 10.09.2014 à 18h33

          Amnesty International s’émeut des crimes commis par les milices pro-UE.
          http://www.amnesty.org/fr/for-media/press-releases/ukraine-must-stop-ongoing-abuses-and-war-crimes-pro-ukrainian-volunteer-for
          “Lors d’une rencontre avec le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk lundi 8 septembre, le secrétaire général d’Amnesty International Salil Shetty a exhorté le gouvernement ukrainien à mettre fin aux atteintes aux droits humains et aux crimes de guerre commis par les bataillons d’engagés volontaires agissant aux côtés des forces armées ukrainiennes régulières”

            +0

          Alerter
        • Michel Roissy // 10.09.2014 à 18h36

          curieusement, j’avais fait une réponse qui disait qu’après Timisoara, je restais toujours prudent en attente de preuves ultérieures…

          mais, qu’en même temps, venant des assassins de Pravyi sector qu’on a pu voir à l’œuvre à Odessa le 2 mai, ça n’aurait rien d’étonnant…

          ce post a été modéré (enfin, effacé) après quelques heures… tous les doutes ne sont pas bon à dire ? Depuis deux mois, je n’ai toujours pas compris comment fonctionne la modération ici et je trouve que ça manque parfois de transparence…

            +0

          Alerter
      • fanfan // 10.09.2014 à 23h57
  • Clive // 10.09.2014 à 12h36

    Rappelons quand même que la simple divulgation des enregistrements-cockpit, des boîtes noires et du contrôle aérien ukrainien, (et qui ne nécessite pas 1 an de dur labeur pour des dizaines d’ingénieurs spécialisés pour comprendre les dialogues des pilotes) pourrait donner une explication à la mort de ces personnes…
    Le fait que ces enregistrements restent secrets par contre ne laisse pas beaucoup d’hypothèses…

      +0

    Alerter
  • Ios // 10.09.2014 à 12h54

    Dans le même genre un magnifique article de Slate.

    http://www.slate.fr/story/91837/poutine-guerre-nucleaire

      +0

    Alerter
  • chios // 10.09.2014 à 13h55

    J’ai mis une réponse sur son blog.
    Dommage qu’il ne vienne pas discuter ici, si il a des objections, et c’est vrai qu’on manque cruellement d’opposants…

    “Et de tout cela, si l’on suit OB, c’est l’UE qui est coupable. C’est vrai si on accorde foi à des sources ostensiblement fausses.”

    Sources fausses ou vraies????
    Quand on met la discussion à ce ‘niveau”, il faut définir ce que l’on entend…

    Je ne vois pas en quoi un “point de presse” d’un organisme officiel est plus “vrai”, qui par définition cherchera à “arrondir les angles” et en “taire” d’autres que ukrinformua ou que sais je, qui peut mentir plus, mais aussi dire ce qui est plus ici une source ukrainienne possiblement inféodée à Yanukovitch (à vérifier….)

    C’est un hoax parce que votre extrait passé dans Google ne donne pas d’autres résulats???
    Est-ce là le raisonnement d’un economiste???
    Il y a une raison bien simple de le savoir, c’est de lire le texte du traité EU, et le texte des accords que l’Ukraine a en ce moment et en cas d’adhésion à l’Union Eurasienne tant honnie. et voir si c’est compatible ou non.

    Accord EU combien de pages déjà?

    Conclusion, je ne peux décider de la “vérité”, je range cela dans les “tiroirs” de ce qui me sert de mémoire , en attente…

    Et, petit argument pour moi en faveur de la version d’Olivier, un petit dialogue entre McFaul, ambassadeur US à l’époque et un journaliste qui gravite dans son entourage et qui pose des questions quant à la responsabilité des US versus UE dans la responsabilité de la situation catastrophique dans laquelle l’Ukraine se trouve actuellement, et surprise surprise, quelle est la cause?
    Voyez par vous-même..

    Michael McFaul :Putin has an argument regarding Libya. Hes wrong about Yanu fall. But that is where “fault” of US, as defined by VVP, comes in
    Journalist; As US Ambassador, were you aware of explosive nature of EU Assoc Agrmnt and Rus pressure on Yanuk to back o
    McFaul:of course. VVP offered $15 billion not to sign. (But you asked about US “faults.” US not a member of EU
    Journalist So you were aware of it last summer, and EU ambassadors also aware, and nonetheless everyone pressed ahead?
    ETC…
    Hoax???

      +0

    Alerter
  • kinimodo // 10.09.2014 à 14h01

    J’ai posté un commentaire sur le site France info à la suite de cet article mais il ne s’affiche pas et n’ai eu aucune réponse. Mon commentaire était correct par rapport à ce que j’ai pu lire dans la file.

    Ce n’est d’ailleurs pas la 1ere fois que je poste des commentaires sur les sites du groupe Radio France sans que je parvienne à ce qu’ils soient affichés… je me demande si suite à l’affaire C. Fourest mon adresse mail n’est pas fichée ! Avez vous essayé de commenter cet article sur France info?

      +0

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 10.09.2014 à 14h08

    @zarnunsen qui ne sait pas quoi en penser : sur les questions importantes, l’important est de choisir son camp. Pour ma part, je n’ai pas besoin qu’on vienne m’en faire des tonnes pour me “démontrer”, “preuves à l’appui”, qu’un tel ou un tel est la pire des canailles propagandistes. J’ai bien vu qu’OB avait parfois des faiblesses, mais je suis d’accord sur la ligne générale. Et quand je prends, par exemple, le cas des observateurs étrangers envoyés dans le Donbass, l’affaire des observateurs de l’OSCE, je suis de son avis, même si l’argumentation est faible (ce que je n’ai pas vérifié), car c’était pas un truc à faire. Nous sommes au tout début de la crise, ces observateurs avaient été envoyés sans que Kiev demande l’avis des rebelles, (ceux-ci n’ayant aucune existence légale), les rebelles avaient donc de bonnes raisons de se méfier, et pas d’autre moyen de retenir ces “observateurs”. Il était donc légitime de prendre leur défense, même de façon partiale, et l’attaque d’Oburne sur ce point disqualifie l’ensemble de sa critique.

      +0

    Alerter
    • step // 10.09.2014 à 14h41

      légitime peut être maladroit.

        +0

      Alerter
  • miclav // 10.09.2014 à 14h25

    http://www.bfmtv.com/international/ukraine-il-suffisait-d-allumer-la-meche-pour-que-ca-explose-833222.html

    Un article normal sur la crise ukrainienne. Comme quoi c’est possible en fait…
    Dans cette ambiance de folie furieuse liberAFPmondaine, on aurait presque envie de crier “bravo!”

      +0

    Alerter
  • Varenyky // 10.09.2014 à 14h53

    Le 4 octobre 2001 l’armée ukrainienne essaye un tir de missile et abat le vol 1812 de la Siberian Airlines.
    L’armée Ukrainienne, suite à ce traumatisme ne va plus vouloir pendant 13 ans réaliser des exercices de tir de missiles.
    Jusqu’à la date du 17 juillet 2014, où pour essayer la batterie de défense Bouk elle va abattre le vol de la Malaysia Airlines MH17, de nouveau traumatisme.
    Mais comme le Président Prorochoco est en en guerre contre sa population, il demande à la marine ukrainienne de reprendre les essais, regardez ce que cela donne:
    https://www.youtube.com/watch?v=AcZgPzwFcgA

      +0

    Alerter
    • Jean // 10.09.2014 à 15h13

      Il parait qu’ils ont failli couler un navire canadien qui était juste à coté…

        +0

      Alerter
  • Benjamin // 10.09.2014 à 15h20
  • Zasttava // 10.09.2014 à 15h23

    Autre “star du journalisme”, chez Libé cette fois encore : http://lesactualitesdudroit.com/2014/09/08/1129/

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 10.09.2014 à 15h35

    L’Uraine un peu plus nazie et une dictature chaque jour:

    Fresh news from today:
    1. Kiev junta is de facto introducing military dictatorship under “sanctions bill”: supreme power to Security Council. http://en.itar-tass.com/world/748843
    2. New “sanctions” legislation signed by Poroshenko today give supreme powers to Nat. Security and Defense Council controlled by “Svoboda” radical fascist party http://en.itar-tass.com/world/748843
    3. Obama’s wish to be announced today: To bomb Syria. For Obama, ISIS or the Syrian Army are much the same. http://www.nytimes.com/2014/09/10/us/obama-isis-congress.html
    View summary
    4. Azov commander at the inauguration of Nazi “National Front”: “We are facing a wild and uncivilized enemy. It is Putin and his fifth column.”
    5. Commander of the openly Nazi Azov Battalion is also part of the leadership of Yatsenyuk’s and Avakov’s “National Front” just created.
    6. Tymoshenko, Ukraine’s Macbeth, is officially declaring herself and her fan club (Party “Fatherland;) to be a NATO party in Ukraine.
    7. Kiev junta started building its “Berlin Wall” to fence off Russia. http://russian.rt.com/article/49353
    8. Turchinov, Yatsenyuk, and Avakov are forming a new fascist political force, usurping an original communist name “National Front.”
    9. ‪#‎Poland‬ reduces “reverse flow” to ‪#‎Ukraine‬ hours after ‪#‎Russia‬ reduces gas to Poland by 20%

      +0

    Alerter
  • Michel Roissy // 10.09.2014 à 17h10

    avec tout ce que j’ai pu lire et regarder à propos du vol MH17, une chose me parait curieuse…

    d’après les experts, un missile Buk ne pourrait suffire à disloquer un gros porteur en vol… un missile air-air toucherait surtout un réacteur, forçant pour le moins l’avion à atterrir… mais sans doute pas le détruire en vol…

    hors, on nous parle bien de projectiles à haute vitesse ayant provoqué la dislocation de l’avion…

    ne peut on dans ce cas imaginer une combinaison de plusieurs missiles Buk (mais pas de trace de ce panache(s) révélateur(s)), ou de plusieurs missiles air-air avec “finition” au canon ou à la mitrailleuse (la “touche de l’artiste” si j’ose dire)…

    la proximité d’avions d’attaque (je ne dis pas “chasseurs”) dans le domaine du vol MH17 couplée avec les changements de plan de vol (direction et altitude) imposés par le contrôle au sol ainsi que la “disparitions” desdites conversations entre sol et avion… ça commence à faire de drôles d’inconnues dans l’équation, non ?

      +0

    Alerter
  • Lysbethe levy // 10.09.2014 à 17h16

    Bonjour, je viens de trouver un article écrit par .Mme Sharon Tennison dirigeant le CCI et a longtemps travaillé dans ce pays après la chute de l’Urss. Elle a rencontré donc, par hasard et elle décrit cette rencontre et ses impressions assez positives loin des déclarations hystériques sur le méchant bonhomme dont la presse MSM nous rabache jour et nuit les esgourdes..

    Elle est consternée par le “poutinbashing” et la “russianbashing” qui accompagne la crise ukrainienne et l’affrontement avec les Usa/UE :

    http://www.russiaotherpointsofview.com/2014/04/russia-report-putin-.html Avec cette hystérie anti-russe et anti-poutine ne faudrait il pas le traduire en bon français ?

    Je vous laisse juge. Pour la crise ukrainienne tôt ou tard elle serait advenue car le lobby “anti-russe” est très fort et un auteur en parle Webster Griffin Tarpley qui a écrit un livre sur Obama explique comme la famille Brzezinski a pris le pouvoir pour mettre en place le candidat dit “mandchou”, Barak Hussein Obama :

    http://knizky.mahdi.cz/25_Webster_Griffin_Tarpley___Obama___The_Postmodern_Coup_Making_of_a_Manchurian_Candidate.pdf

    Surtout qu’il met en garde les citoyens américains contre une possible guerre nucléaire au seul motif que le patriarche vindicatif et haut placé, Zbigniew (et ses deux fils dans la course à L’OTAN et CRS) est capable de tout surtout du pire, .Le livre date de 2008 !.

    .Ces liens avec les terroristes Tchétchènes sont réels et reconnus par le biais de la fondation Jameston, et selon ces paroles, la disparition prochaine de la Russie le met en joie..!

    .A lire bien qu’en anglais…Bien à vous

      +0

    Alerter
  • JACKTURF // 10.09.2014 à 17h31

    La Russie accuse l’Ukraine d’être responsable du crash du MH 17

    Le Monde.fr avec AFP | 10.09.2014 à 12h08

    y a quand même des intervenants qui réfléchisse sur le Monde, ça rassure un peu !
    10/09/2014 – 16h25

    En route pour la Hollande, le ministre de la défense du Royaume de Malaisie a fait escale à Moscou. C’est très symbolique. Il a longuement rencontré son homologue russe Choïgou, avant de rencontrer la fameuse commission hollandaise. On peut le voir à la télévision chaleureusement remercier la Russie. On ne se conduit pas de la sorte à l’égard de quelqu’un qu’on soupçonne d’être responsable d’un tel crime. Kiev se conduit de manière si irresponsable, qu’il pourrait en effet être le vrai coupable.

    Bien vue !

      +0

    Alerter
  • Zasttava // 10.09.2014 à 17h36

    Très bon billet du contrarien sur le MH17, édito 509 : http://www.lecontrarien.com/
    Et très drôle aussi.

      +0

    Alerter
    • Slavyanka // 10.09.2014 à 17h50

      “Le vol MH17 a donc été abattu par un vol d’étourneaux russes envoyé du pigeonnier du Kremlin en mission suicide !” 🙂

      Oui très bon article qui m’a fait bien rire ! Du coup, je me suis abonnée.

        +0

      Alerter
  • Olposoch // 10.09.2014 à 17h50

    Semblerait que la “lustration” dans les médias français soit accomplie…

      +0

    Alerter
  • Michel Roissy // 10.09.2014 à 17h51

    je n’ai pas réussi à trouver cette info sur LCI (faut dire qu’on y est sans cesse harcelé par la pub, on se dirait sur Windows 8 !) par contre, j’en ai trouvé une tout aussi croquignolette :

    les Femen ont été relaxées suite à leur dégradation d’une cloche de Notre Dame… ça prouve bien qu’on est en démocratie non ?

    Prochaine étape, chier sur le tombeau de Napoléon aux Invalides ? Magnifique !

    Faire cuire des brochettes (pas des chachliks hein, ça c’est russe, pas bon…) sur la flamme de l’Arc de triomphe ? Génial !

    Se foutre à poil devant l’Élysée ? Non, mauvais exemple, le locataire serait capable d’en violer une !

    Donc, bafouer tout ce qui est la culture de l’occident judéo-chrétien (c’est à dire catholique, orthodoxe ou autre – je suis agnostique mais néanmoins héritier de toute cette culture -) y compris dans ses rapports avec la famille (mariage pour tous, adoption d’enfant par les couples homos, “jupes à l’école” pour les garçons – indifférenciation des sexes -) semble être très tendance dans les milieux… on devrait Le Milieu, comme pour les gangsters… très évolués de la gôche… (je n’ose écrire “gauche car je crains qu’en France elle n’existe pratiquement plus)

      +0

    Alerter
    • Michel Roissy // 10.09.2014 à 19h07

      @slavyanka

      désolé, je sais que les шашлики sont caucasiens mais, enfin à Odessa, c’est comme les “burgers”… en mieux ! Et le Caucase, en partie, fait partie de la Russie qui intègre plus qu’elle ne discrimine non ?

      Aors, Pilminis, variniki, golubsi, chachliks, ça fait partie de la culture russe autant que pojt vleesh et pan bagna de la culture française…

        +0

      Alerter
    • Michel Roissy // 10.09.2014 à 19h08

      ah ben non, là, tout faux… c’est dangereux

        +0

      Alerter
  • Bertrand // 10.09.2014 à 19h23

    Merci Olivier pour ce démontage en règle. Pour faire dans le contraste, voici le récit de la détention et les vidéos de la libération d’un vrai journaliste (pourtant non-professionnel) en Ukraine : Youri Iourtchenko : http://gaideclin.blogspot.fr/2014/09/liberation-de-youri-iourtchenko-les.html

      +0

    Alerter
  • lusofranc // 10.09.2014 à 20h33

    Coté professionel,un journaliste,c’est ou une prostituée,ou un chomeur.
    Soit il relate en suivant la ligne de son employeur,et il travaille,
    soit il relate objectivement et independement et il finit chez pole emploi…

      +0

    Alerter
  • sadsam // 10.09.2014 à 20h42

    Merci à Olivier, Bertrand et tous ceux qui mettent des liens.

    J’ai regardé la video de la Republica concernant les exactions de l’armée Ukrie sur le lien indiqué par Bertrand mais il faut bien parler l’italien pour comprendre. Entre parenthèses, c’est un “free lance” qui a fait le reportage (donc pas d’assurance en cas de pépin ?).
    Sinon pour ceux qui lisent l’anglais, cela vaut la peine d’aller regarder le site du Telegraph de Londres (articles d’un ex ambassadeur en Russie, Tony Brenton, le 10 septembre, les commentaires sur VVP du patriarche de l’église orthodoxe ukrainienne Filaret le 7 septembre ; je crois que l’excellent article de C. Booker du 6 septembre a déjà été cité ici.
    Et le rayon de soleil dans la presse russe ces jours-ci, le prochain referendum en Ecosse.

    Quant au piquet de la honte aujourd’hui pour le journaliste de France Info, c’est vrai que cela rappelle un peu les entreprises chinoises du temps de Mao sous la révolution culturelle mais c’est mérité aussi. Il doit comprendre qu’il participe à l’effondrement de sa boîte et de beaucoup plus.

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 10.09.2014 à 21h38

    Ce qui est génial avec les néos-cons c’est que tout se recycle, se réinterprete,tout drame se transforme en opportunité

    Retweeted by Stephen Sestanovich
    Garry Kasparov ?@Kasparov63 1h
    I know it was the “technical report” on MH17. But it takes a lot of work not to mention a missile! As if it was blown into pieces by wind.

    Garry Kasparov ?@Kasparov63 2h
    The Dutch report on crash of MH17 took 2m to figure out what happened & 2 months to find a way to write a report that doesn’t mention Putin!

    Retweeted by Geoffrey Pyatt and 1 other
    Foreign Office (FCO) ?@foreignoffice 3h
    Weight of evidence points in one direction; pro-Russian separatists shot down #MH17. Full report here http://ow.ly/BkXlC

    Retweeted by Dainius Junevicius
    Linas Linkevicius ?@LinkeviciusL 3h
    Couldn’t be more cynical…

    ‘Russian minister says Ukraine responsible for Malaysian jet’ @Reuters
    http://reut.rs/1tx2Dq1
    #MH17

    Retweeted by Wall Street Journal
    Paul Sonne ?@PaulSonne 5h
    Fear grips villages where #MH17 crashed. “We are afraid because any day a new present could fly in from Uncle Petro.” http://on.wsj.com/1lVwRo4

    IISS News ?@IISS_org 9h
    Simplest explanation of perforated pieces of MH17 is attack by large anti-aircraft warhead Ben Barry tells @Telegraph http://fw.to/enWuYQb

    Velina Tchakarova ?@vtchakarova 13h
    #MH17: Why ATC transcript? We want to listen to the ATC records. Malaysia published them when MH370 disappeared. Ukraine should do the same!

      +0

    Alerter
    • Van // 10.09.2014 à 22h37

      le truc qu’ils devaient recycler en urgence serai leur dollar le temps est pas en leur faveur . C’est pas une politique de la fuite en avant qui les sauvera .

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications