Les Crises Les Crises
27.novembre.201427.11.2014 // Les Crises

[2 poids, 2 mesures] Ils sont vraiment énormes chez Mediapart…

Merci 17
J'envoie

Petit point en rapport avec la vision internationale de Mediapart

Je reçois souvent des mails de votre part me disant en gros « Mediapart sur l’Ukraine, c’est plus possible, je résilie mon abonnement ! ».

Je trouve ça très dur, car je trouve que Mediapart est clairement parmi ce qui se fait de mieux dans les grands médias sur la dénonciation du pouvoir de la finance (supers billets de Martien Orange, une référence !), du néolibéralisme, des dérives politiques et démocratiques, des problèmes des grands médias, etc.

J’ai entendu une conférence de Plénel cet été sur les dangers qui courent sur la Démocratie, et c’était vraiment très très bien…

MAIS il y a un vrai souci sur l’international, c’est clair…

Exemple de ce we, à la Une de Mediapart :

(fichtre que je n’aime pas toutes ces histoires de listes nominatives de semi-proscrits dans les journaux et ici de propos des années 30…)

J’ai regardé pour info, cette banque historiquement tchèque est quand même la 151e banque russe (fichtre…)

 

Propriété d’un certain Roman Popov :

Bon, ok. Donc si je comprends bien, cette banque a prêté de l’argent au FN.

Je rappelle que les dons étant interdits, le FN devra donc rembourser cet argent…

Et donc Mediapart s’inquiète donc très très fort à cause de « ces millions russes », qui pourraient constituer une éventuelle « ingérence étrangère dans la vie politique française » – rejoignant ici le fameux « le parti, non seulement de l’anti-Europe, mais de l’anti-France. » de BHL en mai 2014.

L’article précise :

« Un proche conseiller de la présidente du FN confirme lui aussi à Mediapart la signature de ce prêt, d’un taux d’intérêt fixé a 6%  » Si l’on en croit Marine Le Pen, c’est à contrecœur que le Front national s’est tourné vers les banques étrangères. « Notre parti a demandé des prêts à toutes les banques françaises, mais aucune n’a accepté, a-t-elle expliqué, le 23 octobre, à L’Obs. Nous avons donc sollicité plusieurs établissements à l’étranger, aux États-Unis, en Espagne et, oui, en Russie. » […] « On a pris des contacts avec beaucoup de banques françaises et européennes, a expliqué Me Wallerand de Saint-Just, trésorier du Front national à Mediapart, fin octobre. C’est niet en France. Ils ne prêteront pas un centime après le rejet des comptes de Nicolas Sarkozy. Nous, on a élargi le cercle. Ce genre de négociations, plus c’est discret mieux c’est. On a pris des contacts avec les plus grosses banques. On a envoyé des lettres, c’est tout. La plupart du temps, on n’a pas de réponse. » […] Jean-Luc Schaffhauser a confirmé : […] « Les banques sont très frileuses pour prêter aux partis politiques, quels qu’ils soient, confie un membre du bureau politique du parti. Ce n’est pas un boycott du Front national, c’est une crainte généralisée. À partir du moment où ce n’est pas un don, ni une subvention, ce qui serait interdit venant d’un État étranger, cela ne me choque pas. »

Notez que rien que cette situation pourrait susciter un intéressant débat sur les moyens de financer les partis ou sur le rôle des banques…

L’info est intéressante, mais si on est cohérent, on doit donc exiger la création d’une obligation de prêt à un parti pour les banques françaises (dans certaines limites à définir).

(PS : non, je ne suis pas là pour défendre du tout le FN que je ne soutiens en rien, ce n’est pas ce point là qui m’intéresse)

Je note ne pas avoir vu d’alerte Mediapart sur le fait que, par exemple, l’UMP – dont nous avons analysé les comptes, qui montrent que cette structure est en fonds propres négatifs depuis sa création, ce qui signifie qu’elle ne survit que par la générosité de prêts bancaires (français, ouf !)

comptes ps ump

Moi, il me semble très gênant qu’un parti politique dépendent du bon vouloir de banques privées pour survivre – étonnez-vous que la droite ne réforme pas le secteur après… Petit problème « d’ingérence » ?

Mais plus largement, cette idée « d’ingérence russe », « de propagande russe » est quand même grotesque : alors comme ça, Poutine voudrait dépenser de l’argent pour corrompre la politique d’un pays, « acheter des soutiens » et donc il choisit… tadam, le FN !!!! Le parti avec 0 ministres, 2 députés et 2 sénateurs (sur 900), et un audience médias absolue – TREEEEEMBLE RÉPUBLIIIIIQUE ! C’est d’une logique imparable… (et qu’on ne vienne pas faire croire que le prix d’un Cahuzac ou d’un Thevenoux soit si élevé…)

 

Alors du coup, comme Mediapart s’inquiète fort justement du risque d’influence étrangère sur la politique du pays, je me dis, « mais c’est bizarre, ont-ils enquêté sur l’influence américaine en France – qui me semble un peu plus prégnante que l’influence russe ? »

Alors au hasard, ont-ils enquêté sur les Young Leaders de la French American Fundation (dont nous parlerons bientôt, nous…), « issus de la politique, de la finance, de la presse « à fort potentiel de leadership et appelés à jouer un rôle important dans leur pays et dans les relations franco-américaines » et qui permet donc de développer « des liens durables entre des jeunes professionnels français et américains talentueux et pressentis pour occuper des postes clefs dans l’un ou l’autre pays » ?

Ah flute…

Bon, au moins 1 ?

Ah flute…

Bon, c’est dommage, car il avait par exemple :

  • François Hollande
  • Emmanuel Macron
  • Pierre Moscovici
  • Marisol Touraine
  • Arnaud Montebourg
  • Najat Vallaud-Belkacem
  • Fleur Pellerin
  • Matthias Fekl
  • mais aussi Aquilino Morelle
Bon, n’ayez crainte, on reverra bientôt Alain Juppé, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Jeannette Bougrab à l’UMP…
En abrégé peut être ?

Caramba, encore raté..

Allez, un dernier : le German Marshall Fund ?

Bon, rien en enquête, et en citation on a droit à « un cercle de réflexion » ! Sérieusement ??? Un machin qui s’appelle Fonds ? Qui a un bilan de :

200 millions de dollars ! Et qui dépense tous les ans juste :

37 millions de dollars !!!

Ok, dormez braves gens… Et attention à la propagande russe !!!!!

EDIT : CORRECTION

La recherche google ne semble pas ramener toutes les sorties – mea culpa.

Je l’avais utilisée pour essayer de séparer ce qui relevait des journalistes de ce qui relevait des blogs – très utiles, très riches qui eux d’intéressent à tout ça ; pour eux aussi, il est utile de s’abonner à Médiapart à mon avis.

Via le site, on trouve :

0 articles du journal avec « young leaders » ou « young leader »

5 articles mentionnant la NED dans le journal – mais surtout sur le financement de RSF, sans présentation de ce que c’est, son rôle, etc

2 articles du journal sur German Marshall Fund, présenté comme « un cercle de réflexion » (sic)

Avec mes excuses pour l’erreur – même si cela ne change rien au fond de mon propos..

 

Mais est-ce étonnant ?

Je rappelle certains propos de Mitterrand (qui n’avait QUE les services secrets à son service) sur Edwy Plénel :

« Il faudra tout de même qu’on sache qui est vraiment ce monsieur Plenel. […] Il parlera moins haut quand on saura qu’il travaille pour une puissance étrangère. » [propos de François Mitterrand rapporté par Gérard Colé à Pierre Péan, cité dans La Face cachée du Monde, 2003]

Confirmé par une autre source :

« Plenel ? Il ne m’a pas lâché pendant dix ans et j’ai fini par penser qu’il travaillait lui aussi pour les Américains. » [propos de François Mitterrand rapporté par Pierre Favier, journaliste longtemps accrédité à l’Élysée, La décennie Mitterrand, 1999]

Et une troisième :

Cela rappelle un autre propos de Mitterrand, plus général, sur les journalistes à scoops :

« Il ne faut pas croire qu ‘il y ait des envoyés spéciaux, fins limiers, remarquables journalistes, Rouletabille inlassables, allant chercher l ‘information. Non, ils attendaient à leur bureau où on venait leur apporter des informations.» [Mitterrand, portrait total, Pierre Jouve, 1986]

Je ne veux pas ici diffamer M. Plénel, je n’ai évidemment aucune idée de la véracité ou non de la chose.

Mais on peut aussi faire un lien avec les agissements de la NSA. Si on réfléchit en se mettant à la place des services secrets américains : vous avez accès aux données de la NSA qui espionne, de plus ou moins près, à peu près toutes les personnes avec un peu de pouvoir dans le monde. Donc vous connaissez tous les fraudeurs, tricheurs, adultérins, etc. Qu’en faites-vous ? Vous pouvez tenter de faire pression sur eux si les choses sont graves, mais enfin, cela ne marche pas toujours. Moi, il me semblerait logique d’approcher des journalistes amis, et de leur donner des informations croustillantes qui vont les respectabiliser, les mettre à la une. Même pas besoin d’un deal explicite après : il semble clair qu’ils vont éviter de trop vous critiquer par la suite, surtout quand on est « le phare de la liberté » mondial… Non ?

Bref, en conclusion, et pour répondre aux mails que je reçois donc régulièrement, cela ne me choque pas de continuer à soutenir Mediapart pour tout ce qu’ils apportent. Disons qu’il est assez probable que vous apprendrez ainsi « Tout ce qu’on vous cache et qui ne dérange pas les Américains » – et cela est déjà énorme. Après, il faut juste ne pas avoir trop confiance dans le regard international porté, et de croiser de multiples sources d’informations externes pour la partie « Tout ce qu’on vous cache et qui dérange les Américains »…

Mais bon, ce n’est que mon avis…

Commentaire recommandé

arthur78 // 27.11.2014 à 08h55

je fais parti de ceux qui ont résilié leur abonnement Mediapart par colère et dépit. Vous êtes comme moi , cliquez sur le petit pouce …

146 réactions et commentaires - Page 2

  • Pierrick le Feuvre // 27.11.2014 à 18h47

    Bonsoir,
    Je parle de vous sur mon blog. Sur Mediapart.
    Bien cordialement.
    http://blogs.mediapart.fr/blog/pierrick-le-feuvre/271114/olivier-berruyer-est-un-censeur-mais-pas-que

      +0

    Alerter
  • CLAUDE // 27.11.2014 à 19h01

    chez Médiapart comme chez les autres il y des sujets à ne pas aborder. J’ai résilié mon abonnement car je trouve qu’il y a quelque chose qui cloche dans ce journal.
    Il relate plutôt les faits divers financiers (déjà du boulot) mais pour tout ce qui est à l’international c’est motus.
    Cela me gène beaucoup.

      +2

    Alerter
  • Ornithorynque // 27.11.2014 à 19h59

    Une fois de plus : Merci Olivier pour ce blog.

    Personnellement je ne me suis jamais abonné à MP
    Trop de souvenirs d’EP salopant l’enquête de Denis Robert sur l’affaire Clearstream.
    Affaire qui rebondit légèrement aujourd’hui avec le Luxembourg.
    L’acharnement d’EP pour détruire Denis Robert dont le dossier était complet et fourni je n’ai pas pu oublier . Quand bien même ,Il s’est peut être racheter une vertu avec MP.

      +2

    Alerter
  • Grand-père // 27.11.2014 à 21h11

    La remarque vicieuse ( où est le journaliste ? ) de médiapart est à double effet : elle vise les Russes et par ricochet le FN. Sans vouloir défendre ce parti, je ne suis pas sûr que ce genre de mauvaise foi serve leur volonté de l’ostraciser. En tout cas merci pour ce billet, car moi je ne lis pas médiapart, désolé…Un des artisans de la ruine morale du journal le Monde, je ne peux pas….
    Un exemple de ce que la NED fait de son argent, une conférence d’ Asselineau qui raconte fort bien l’usage qu’ils en font à propos des Nobels de la Paix.Très instructif.
    http://www.dailymotion.com/video/xyt4nr_asselineau-a-toulouse-la-tromperie-par-l-imposture-l-attribution-du-prix-nobel-de-la-paix-1_webcam

      +1

    Alerter
  • RGT // 27.11.2014 à 21h59

    Le « cas » Plenel me laisse dubitatif.

    Il sort souvent des informations « très sensibles » et dans ce cas je suis admiratif.
    Ses conférences débats sont aussi très intéressants, intelligents et très pertinents.

    Mais parfois il y a des zones d’ombre, très très sombres…

    Certains faits qu’il « néglige » ou qu’il élude habilement, voire même qu’il réfute malgré les évidences et même les preuves irréfutables.

    Il me fait parfois penser à un adepte d’une secte à côté de laquelle les témoins de jéovah semblent être une bande de joyeux libertins.
    Cette opinion n’engage que moi.

      +1

    Alerter
  • christophe // 27.11.2014 à 23h35

    Sans aller aussi loin il suffit de regarder qui finance nos medias pour savoir que a ce niveau c’est bien plus que de l’ingerence…

      +0

    Alerter
  • Michel LONCIN // 28.11.2014 à 11h41

    BHL … Glücksman … anciens trotskistes « repentis », à présent, pleinement « dévoués » aux Etats-Unis, sont VIOLEMMENT anti russes (c’est le moins que l’on puisse dire … que cela en est ECOEURANT – BHL « kollaborant » avec l’islamiste bosniaque Isetbekovic contre la Serbie et, à présent, avec un Iatséniouk, Bandériste déclaré) !!! C’est qu’AUSSI, ils se souviennent que leur « dieu », Trotski, a échoué à prendre e pouvoir en URSS (autant dire en Russie) et a été « exécuté » par un agent du NKVD « soviétique » (autant dire « russe »), Ramon Mercader, citoyen espagnol aux opinion communistes avancées (autant dire dès lors qu’il est « soviétique » DONC … « russe »), par ordre de Staline (un Géorgien), TYRAN de l’URSS (autant dire de la Russie) …

    Plénel, est AUSSI un ancien trotskiste (« repenti » ou en instance de « repentance », peu importe) … Toujours est-il que sa propre russophobie ne le cède en RIEN à cell de ses … « camarades » BHL et Glücksman … De là à penser qu’il soit TOUT DEVOUE (voire AUX ORDRES) des Etats-Unis, il n’y an qu’UN pas que je franchis sans hésiter !!! D’autant plus qu’un Mitterrand, quasi accusateur de Plénel, n’était pas le premier venu à cet égard … en tant que Président de la république DONC au courant de bien des choses …

      +1

    Alerter
  • Parano // 28.11.2014 à 20h03

    Pour de l’info détaillée concernant le patron, faut malheureusement aller sur un site nauséabond:
    Rechercher « Qui est Edwy Plenel, patron de Mediapart ? »

      +0

    Alerter
  • le Prolo du Biolo // 28.11.2014 à 22h25

    Franchement, vous y croyez vous qu’un parti qui n’arrive pas à se financer par son activité propre, et qui est paraît-il rejeté par les banques en France, peut d’un coup trouver un financement de 40 millions d’euros auprès d’une banque russe sans que le gouvernement russe y soit pour quelque-chose ?

      +0

    Alerter
  • bluerider // 29.11.2014 à 04h51

    MEDIAPART est infiltré par l’idéologie neo-conservatrice. Qui les finance ? NED ? USAID ? d’autres satellites du renseignement anglo-saxon ? Cette situation bizarre, qui veut que l’axe Washington-Tel Aviv soit exonéré de toute malice ne peut s’expliquer que par des complicités. Cela me rappelle L’EXPRESS des années 50-60, qui fut le premier à dénoncer la torture en Algérie, via le bloc note de Mauriac alimenté par les informations des prêtres ouvriers… L’EXPRESS était le cheval de Troie de l’américanisme à cette époque, et nul doute que mettre des bâtons dans les roues de De Gaulle était prioritaire aux yeux de l’état profond américain. En 66, De Gaulle aura compris le message, et mettra tout le monde dehors. Pour moi Mauriac, comme tant de journalistes débutants aujourd’hui, ce qu’il était à l’époque ( voir encore le nouveau L’Obs hier : http://tempsreel.nouvelobs.com/le-making-of-de-l-obs/20141127.OBS6354/la-roquette-est-tombee-a-20-metres-de-moi.html ) s’est fait balader par JJSS et Françoise Giroud… et à moins qu’il nous le prouve par un redressement spectaculaire et au moins à 180° de sa position sur la Libye, la Syrie et l’Ukraine devant tant de faits au grand jour sur la toile, ce type appelé Plenel est un pur agent de la CIA.

      +1

    Alerter
  • Daniel // 29.11.2014 à 18h54

    Quand un parti français – et reconnu en tant que parti légal par le Conseil Constitutionnel et du Conseil d’État, et par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) – ce parti se voit obligé à aller chercher des emprunts de campagne ailleurs qu’en France, alors nous ne pouvons plus nous vanter d’être dans une démocratie.
    C’est laisser la porte entrebâillée à toute sorte de combines et de malversations qui pourront porter atteinte à la souveraineté d’un pays. Quoique la notre en est déjà tellement entamée… :-))

    Plus sérieusement, en dehors de toute idéologie politique, je n’arrive pas à comprendre qu’un Sarkozy (l’UMP) puisse aller puiser des fonds pour sa campagne électorale auprès de la patronne de l’Oréal ou d’un Khadafi (pour après le faire disparaître…) – entre autres – et le FN n’arrive pas à trouver un sponsor dans son propre pays. C’est à la limite même des principes d’un Etat de droit.

      +1

    Alerter
  • christiangedeon // 29.11.2014 à 20h07

    Tordant,en vérité…mais M. Berruyer ,vous avez raison…il ne faut pas jeter M. Plenel avec l’eau du bain des prises de positions de Médiapart sur l’Ukraine…il est OBLIGE de faire des choix,comme beaucoup.Pour la poursuite de Médiapart,entre autres…j’aimerais bien un jour savoir ce qu’il pense vraiment sur ce sujet,et sur celui de la montée de l’islamisme…son livre Pour les musulmans sonne faux…tout le monde a ses lignes rouges imposées et ses financements et appui…nous connaissons les siennes.C’est le principe du tu ne dis rien pour la petite fille blanche et je ne dirais rien pour le mouton noir…ou est ce l’inverse…ce que je n’aime pas chez cet homme brillant est ce côté arrogant et ce regard méprisant qu’il porte sur ses contradicteurs au cours des émissions télévisées…mais bon,vive Médiapart quand même.

      +0

    Alerter
    • reneegate // 29.11.2014 à 21h00

      on est bien d’accord, mais pourquoi obligé? après tout moi je vois plutôt une sorte de jesus christ au dessus de tout et je n’admet donc pas qu’il compose dans notre dos avec cette posture là..
      Quelles obligations donc?

        +0

      Alerter
  • le prolo du biolo // 01.12.2014 à 06h02

    Mais que penser de cette information de Médiapart:
    « Il s’appelle Andreï Issaïev, il est le vice-président de la Douma russe (Chambre des députés), membre de Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine, et invité d’honneur du Front national pour cette première journée de son congrès qui se tient à Lyon samedi et dimanche ».

    Vrai ou faux ?

      +0

    Alerter
  • JC // 08.12.2014 à 10h50

    Médiapart censure ses blogs gênants aussi en les désindexant des moteurs de recherche. Ils ont des blogs qui critiquent les États-Unis et parlent de plein de sujets, mais ils sont introuvables. Le rédacteur du blog (qui paie son abonnement et tout) n’est pas mis au courant en plus, évidemment… Faut regarder le « no-index » dans la source des pages.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications