Voici en exclusivité, grâce à la mobilisation des lecteurs du blog, la traduction du très violent communiqué du Ministre des Affaires étrangères de la Russie de ce jour (il a 5 heures, non encore disponible en anglais…).

Bravo “l’Europe, la paix” !

Il est évident qu’en prenant des sanctions infamantes et humiliantes sans des preuves solides envers un grand pays, on a de sérieux retours de bâtons. Surtout quand on se décide à imposer des sanctions visant à déstabiliser gravement son économie. (Et quel sens du timing juste 100 ans après…)

Comme le souligne “Le Point” : “Les sanctions concernant le secteur financier sont celles qui auront le plus de conséquences macroéconomiques, avec un risque accru pour la croissance et une pression à la baisse qui va se poursuivre sur le cours du rouble”, a estimé la société d’investissement VTB Capital.

On peut remercier les “génies” comme le MAE suédois, Carl Bildt qui réagit :

30-07-2014

Commentaire du Ministère des Affaires étrangères de Russie en lien avec les nouvelles sanctions anti-russes, adoptées par l’Union européenne (Source)

Suite à la mise en place des sanctions antirusses du 29 juillet convenues par l’Union européenne, la Russie ne peut que constater l’absence évidente de volonté politique et de désir de cette Union à s’investir dans le règlement de la crise en Ukraine. L’UE, de son côté, ignore toujours aveuglément les causes du tragique développement des événements du Sud-Est de ce pays, où, dans le cadre de la prétendue « opération antiterroriste » du pouvoir de Kiev, des dizaines de citoyens pacifiques meurent chaque jour, et où des centaines de milliers d’habitants ont été contraints de devenir des réfugiés. Une région immense se trouve désormais au bord d’une catastrophe humanitaire de grande échelle.

L’ensemble des événements est en grande partie dû aux décisions irresponsables de l’Union européenne elle-même, qui se montre indulgente envers l’actuel gouvernement de Kiev. L’UE a en somme donné carte blanche à la « pacification » du pays, et démontre un lourd manque de scrupule politique en acceptant de facto de qualifier l’opération punitive de Kiev contre son propre peuple « d’approche modérée dans la conduite des opérations de rétablissement de la loi et de l’ordre ».

Nous avons honte pour l’Union européenne, qui après avoir longtemps cherché « à parler d’une seule voix », parle désormais de la voix de Washington et a pratiquement abandonné les valeurs européennes fondamentales, y compris la présomption d’innocence.

La politique de l’UE n’est plus fondée sur des faits vérifiés mais s’écrit sous la dictée de Washington, entre deux visionnages de vidéos “Youtube” douteuses. Moscou est déçu par l’incapacité de l’UE à jouer son propre rôle dans la politique mondiale.

L’UE est apparemment prête à sacrifier son économie pour permettre la réalisation d’enjeux géopolitiques équivoques, contraires à ses intérêts. Les économies russe et celle de l’UE sont étroitement liées et la « troisième vague » de sanctions qu’entreprend Bruxelles sera aussi fortement ressentie en Europe qu’en Russie. Il faut cependant souligner le zèle avec lequel certains pays européens soutiennent cette politique, qui est inversement proportionnelle aux conséquences sur leur bien-être.
Les citoyens des États membres de l’UE savent-ils ce qui résultera de ces jeux en termes de pertes d’emplois et de gains commerciaux ?

Nous tenons également à rappeler que des sanctions sectorielles sont en contradiction avec les normes de l’OMC.
Des mesures restrictives touchant les milieux financiers auront également des conséquences négatives pour les banques des États membres de l’Union européenne actives en Russie. Pourtant, certaines d’entre elles tirent à ce jour le plus grand profit de leurs filiales en activité dans notre pays.

Nous sommes consternés par la décision d’instaurer un embargo sur le commerce d’armes et d’équipements militaires avec la Russie. A la différence de Kiev pour qui, au contraire, ces limitations ont été levées dernièrement, la Russie ne prend pas part au conflit militaire.

Dans son empressement à introduire des sanctions, Bruxelles met de son propre chef des barrières à la collaboration avec la Russie, dans des domaines aussi cruciaux que l’énergie. Il s’agit là d’un mouvement irréfléchi et irresponsable qui aura pour conséquence une hausse des prix sur le marché européen de l’énergie.
Concernant les difficultés qui pourraient survenir dans certains secteurs de l’économie russe, elles seront assurément surmontées. L’efficacité et l’autosuffisance de notre économie s’en trouveront accrues.

Il va de soi que nous allons prendre en considération le comportement non constructif et non indépendant de l’Union européenne dans le futur développement de nos relations.

30 juillet 2014

258 réponses à [IMPORTANT Ils ont gagné : la guerre (économique) va commencer avec la Russie] Moscou : “Nous avons honte pour l’Union européenne”

  1. Zevengeur Le 30 juillet 2014 à 22h35
    Afficher/Masquer

    Avec tant de mensonges, de haine et d’irresponsabilité, les gouvernements poltrons de l’U.E. seront les premiers à se déballonner lorsque Poutine va réellement montrer les dents.

    Mais le mal sera fait, il l’est déjà d’ailleurs.


    • step Le 30 juillet 2014 à 23h16
      Afficher/Masquer

      faut se méfier des poltrons, ils sont capables du pire afin de s’assurer d’être protégé par ce qu’ils pensent être le plus fort. Je vais faire de la haute littérature, alors accrochez vous pour l’exemple : Harry Potter.


      • Cheyck Le 01 août 2014 à 19h01
        Afficher/Masquer

        Oui, sauf que là, nous parlons des toutous de Voldemor face à Rogue si tu veux que l’on parte dans une comparaison “Harry Potter”. Parce que oui, faut être naif pour encore croire que l’UE souhaitait réellement cela : surtout les pays de l’extrême est. Tout ça pour faire plaisir à leur bon seigneur : l’Oncle SAM. Sauf que l’Oncle SAM s’en branle de nous.
        Avec TAFTA et TISA, nos pays vont devenir les chiens économiques des sociétés americaines, du moins les pays assez riches comme l’Allemagne et le RU… A noter que la France, pour l’instant, je ne saurai réellement dire.
        Que les autres pays vraiment fragilisés vont se faire bousillés et se casser en miette pour devenir un espèce de labo à OGM de monsanto ou autre… Genre comme la Grèce, l’Espagne et le Portugal par exemple.
        Si vous ne me croyez pas, regardez un rapport canadien sur les 10-20 dernières années de l’ALENA au canada et au mexiques. TISA+TAFTA c’est l’ALENA à l’échelle Européenne. Vous allez voir ce que l’on va bouffer.
        ET j’ai envie de dire, vous aurez beau montrer les dents… Quand le gaz aura doublé ou tripler car les USA auront le monopole du gaz chez nous, vous que l’on a gentiment bloquer la réserve Russe… Bah nous pleurerons sur nos factures. 🙂


  2. fabien775 Le 30 juillet 2014 à 22h40
    Afficher/Masquer

    Comment est-il possible qu’autant d’imbéciles qui dirigent l’UE n’est pas compris qu’à suivre les USA nous avions tout à perdre à tout les niveaux. Nous arrivons à un point de rupture ou toutes les options deviennent possibles. C’est la fuite en avant sans aucune réflexion sur l’avenir de l’humanité.


    • Kiwixar Le 30 juillet 2014 à 23h42
      Afficher/Masquer

      “Comment est-il possible qu’autant d’imbéciles qui dirigent l’UE n’est pas compris qu’à suivre les USA nous avions tout à perdre à tout les niveaux.”

      Réfléchir, c’est déjà désobéir…


    • Macarel Le 31 juillet 2014 à 00h02
      Afficher/Masquer

      Nous citoyens avons à y perdre eux non ! Ils sont corrompus et achetés par les puissances économiques et financières dont ils sont les valets.


      • V_Parlier Le 31 juillet 2014 à 10h21
        Afficher/Masquer

        Je crois en effet que la réponse est là. Directement ou indirectement, Washington paye/rapporte bien.


      • olislab Le 31 juillet 2014 à 13h48
        Afficher/Masquer

        nous sommes dans un système de valeur où le capo a de beaux jours devant lui, souvent, par désespoir de cause, je n’imagine que seul une marche blanche (expérimentée ici en Belgique dans les années 90 au sujet plusieurs petites filles)au carré peut et mieux, stoppera tout

        Parce qu’ils sont en acting constant, suffit de constater qui sont leur modèles et devant qui leurs yeux brillent, de moins en moins empathiques d’ailleurs, va falloir qu’il travaillent leur rôles un peu mieux, oui les circonstances devraient nous poussez à TOUTES et TOUS, par millions, à nous rendre de manière apaisée, calme, mais dont le nombre fera tout, on pourrait même imaginer une énorme procession avec folklore, musique, art…sans politique, sans drapeau sinon celui de la vie…

        D’accord, nous sommes divisés…qu’attendons nous pour relier tout cela???peut-être déjà en cours en fait :), pour un temps seulement, juste le temps de changer de direction, nous l’avons fait pour 6 petites filles, n’y a t’il pas des centaines de milliers, voire des millions d’enfants en danger, en ce moment même ou ou bientôt dans un avenir proche??????????


    • Alex Le 31 juillet 2014 à 02h09
      Afficher/Masquer

      Parce qu’ils en tirent, eux, de manière perso, un bénéfice
      C’est une mafia, c’est tout


    • rémy Le 31 juillet 2014 à 07h21
      Afficher/Masquer

      leur seule vision n’est pas l’avenir de l’humanité , mais celle des multinationales ,

      c’est une autre orientation , que n’ont pas encore saisies les populations du vieux continent.


    • gil Le 31 juillet 2014 à 07h46
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      Regardez les parcours et d’où viennent ceux qui dirigent l’UE.
      Combien d’anciens de la Goldman recasés dans les rouages de l’UE, combien ayant fréquenté les grandes écoles US, combien liés à la trilatérale ou aux young leaders (hollande est bien un young leader !).


      • Daniel Le 31 juillet 2014 à 14h28
        Afficher/Masquer

        L’Union Européenne, contre toute attente de ceux qui y croyaient, s’est avérée être le Cheval de Troie du Département d’Etat américain et de Wall Street. La “forteresse Europe”, tellement vantée aux années 90 par les médias, n’est en fait qu’une mascarade, une blague du plus mauvais goût, une vraie “cinquième colonne” au service de Washington et des banques américaines.

        Finissons-en une fois pour toutes avec le Cheval de Troie UE, les générations à venir nous en remercieront.


    • Grâve Le 31 juillet 2014 à 14h48
      Afficher/Masquer

      “Comment est-il possible qu’autant d’imbéciles qui dirigent l’UE n’est pas compris qu’à suivre les USA nous avions tout à perdre à tout les niveaux.”

      C’est à dire que pour prendre de bonnes décisions il faut en premier lieu passer par une étape importante : la prise d’informations. La plupart de nos décideurs ne s’embarrasse pas avec ce genre de considérations. Ils sont au dessus de ça.


    • PhiltonX Le 31 juillet 2014 à 20h48
      Afficher/Masquer

      Tout simplement parce qu’ils sont dans le coup. Et d’ailleurs votre seule réflexion le prouve, Comment se fait-il que tout le monde comprenne sauf eux ? Parce qu’ils comptent feindre l’ignorance et la bêtise lors de leur procès pour haute trahison. Si jamais il y en a un. D’ailleurs, si Sarko s’est empressé d’enlever la haute trahison de la constitution, c’est pas pour rien.


    • Gleb Le 01 août 2014 à 14h05
      Afficher/Masquer

      Dans la série on n’arrête pas le progrès, cet article de la tribune sur l’arrêt des lancements Soyouz depuis la Guyane.

      http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140729trib000841730/pourquoi-l-europe-spatiale-veut-desorbiter-soyuz-de-kourou.html

      Le remplaçant d’ARIANE 5 n’est pas encore décidé et surtout n’est pas financé et on annonce la fin de Soyouz. C’est juste la porte ouverte au SpaceX américain .. Rien n’est grave docteur …
      Si Poutine décide d’arrêter de livrer des Soyouz jusqu’en 2019 (en réponse aux sanctions économique par exemple), ils font quoi nos grands “intellectuels” de l’UE ?


  3. bergerpi Le 30 juillet 2014 à 22h41
    Afficher/Masquer

    Dans cette vidéo : http://www.realpolitik.tv/2014/07/moscou-sanctionnee-par-lue-poutine-peut-il-plier/

    Xavier Moreau indique que les sanctions sont en fait peu importantes car limitées sur 3 mois.

    Qu’en est-il réellement ?


    • bluetonga Le 30 juillet 2014 à 23h23
      Afficher/Masquer

      Merci pour le lien. Je découvre avec ravissement madame Joannin, directrice de la fondation Maurice Schuman. Silhouette avenante, sourire condescendant et langue de bois, enfilant en un temps records la quasi-totalité des clichés officiels sur la question. Parfaite pour la com européenne, et une vraie tête à claques. Xavier Moreau, habituellement pointu et acéré dans ses écrits, passe assez mal à l’écran. Il bafouille, paraît mal assuré, se laisse décontenancer par la mauvaise foi ou la simple vacuité de son interlocutrice. Dommage.


      • Thomas Le 31 juillet 2014 à 02h46
        Afficher/Masquer

        Vous êtes volontaire pour le remplacer ? Sinon Alexandre Latsa est très bon aussi ! Chapeau à Xavier Moreau qui ose s’engager ouvertement dans une réinformation sur le long terme !


        • Jub Le 31 juillet 2014 à 05h45
          Afficher/Masquer

          Xavier Moreau est un ancien parachutiste il me semble et à trouvé en Russie de quoi assouvir sa fibre patriotique toute militaire. J’ai suivi ses propos sur la Crimée notamment qui tenaient la route, mais il a baissé dans ma considération quand j’ai appris qu’il était à la création de la chaîne “pro-Russia” aujourd’hui fermée qui faisait de la propagande agressive de plus bas niveau. Latsa est plus convaincant.


          • V_Parlier Le 31 juillet 2014 à 10h34
            Afficher/Masquer

            Il est vrai que même si elle me faisait rire, cette chaîne ne méritait tout de même pas de représenter la presse russe en France. Trop “brut de décoffrage”, peu documenté, et très systématiquement “rentre dedans” par rapport à la politique française (même si tout n’était pas faux…).


        • bluetonga Le 31 juillet 2014 à 08h55
          Afficher/Masquer

          “Vous êtes volontaire pour le remplacer ?”

          Non, certes, et heureusement que nous ne soyons pas tenus de le faire séant, sinon il y aurait beaucoup moins de commentaires sur ces forums, ce qui nuirait à la qualité des débats et réflexions qui y prennent place.

          Plus sérieusement, Moreau rame un peu quand il passe en vidéo, pas seulement ici. J’ai eu la même impression avant, soit lorsqu’il interviewait d’autres pour le compte de realpolitik, soit lorsqu’il s’exprimait lui-même dans certains débats. Ça n’est pas simplement une question de “spectacle”, c’est une question d’efficacité. L’époque a besoin de contradicteurs charismatiques et de tribuns au service d’une cause. Je trouve simplement regrettable que la verve qui est la sienne à l’écrit passe moins bien à l’écran, car cette interview passe sur une chaîne mainstream, et si mon impression est correcte, la journaliste ne paraît pas trop biaisée.

          Par contre, Joannin cristallise tout ce qui est détestable dans l’eurocratie : une image lisse, creuse, arrogante. Son recours au pathos des victimes pour charger les accusés désignés est parfaitement fielleux, et pour de circonstance que soit son sourire, j’aurais aimé le voir effacé par quelques coups puissants de son adversaire à l’écran.


      • PA.Québec Le 31 juillet 2014 à 03h22
        Afficher/Masquer

        Vous aurez remarqué que l’Empire emploie des femmes (Marie Harf, Jen Psaki, cette dame) pour sa communication ? Sans doute pour paraître plus doux, plus inoffensif, désarmé.

        Dans ce sens quand Marie Harf ou Jen Psaki sont prises au dépourvu par un Matt Lee qui demande des preuves, c’est encore un gaillard bourru et cynique qui s’en prend à une demoiselle qui fait preuve de gentillesse, de modestie et de patience 😉

        Mais j’avoue que cette dame sur France 24 a trop de morgue. Allô Institut Schuman, l’OTAN, erreur de distribution des rôles…


      • LesBarniques Le 31 juillet 2014 à 03h55
        Afficher/Masquer

        Je ne suis pas d’accord. C’est un homme réservé, certes , mais à côté de cette écervelée, il a fait doublement le poids. Il apportait des données claires tirées du réel. Il a gardé ses observations sur le sujet proposé alors qu’elle tentait sans cesse de l’amener sur le terrain glissant des “pauvres corps auxquels ils ont manqué de respect, et si c’était votre épouse, votre enfant…” Ah ça, ils l’ont bien formatée au service de la comm. du département d’é… oups! de la Fondation.
        J’ai apprécié l’observation de Moreau : “Hier, en Russie, lors d’un débat, on m’a laissé parler. On se demande où est la démocratie !”


      • PA.Québec Le 31 juillet 2014 à 05h11
        Afficher/Masquer

        “Xavier Moreau, habituellement pointu et acéré dans ses écrits, passe assez mal à l’écran. Il bafouille, paraît mal assuré”

        Il a un gros désavantage : il n’est pas en studio, le micro de la dame Schumann semble plus fort, il y a un délai entre ce que nous entendons et il entend visiblement (voir début), il ne voit sans doute pas ce qui se passe (la gestuelle, le fait que l’une ou l’autre en studio va parler) et la présentatrice semble partisane à un moment. Ce n’est pas facile.


      • jacqueline Le 31 juillet 2014 à 09h14
        Afficher/Masquer

        Moi aussi je ne l’ai pas trouvé à l’aise.

        Je pense qu’il a voulu rester poli devant cette harpie qui vit grâce à nos impôts.


      • adrien Le 31 juillet 2014 à 11h06
        Afficher/Masquer

        Pour améliorer les connaissances de madame Joannin sur les mythiques pères fondateurs de l’UE comme Maurice Schuman …(pub UPR exclue) .
        http://blogs.mediapart.fr/blog/francois-asselineau-upr/291213/visite-guidee-de-la-commission-europeenne-bruxelles-mai-2013.


    • Fabien Le 31 juillet 2014 à 00h02
      Afficher/Masquer

      @bergerpi

      On n’en sait encore rien, pour le moment il n’y a que des communiqués de presse.

      Apparemment la publication des mesures de sanction économiques dans le journal officiel de l’union européenne est prévue pour le 31 juillet pour être applicables le lendemain :

      http://www.european-council.europa.eu/home-page/highlights/additional-restrictive-measures-against-russia?lang=en

      Par contre de nouveaux noms ont dès aujourd’hui été ajoutés aux listes des personnes :
      – dont les avoirs qu’elles ne possèdent pas sont gelés
      – qui n’ont plus de droit d’obtenir un visa d’entrée qu’elles n’avaient pas l’intention de demander

      http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=OJ:L:2014:226:FULL&from=FR


      • tepavac Le 31 juillet 2014 à 09h51
        Afficher/Masquer

        bonjour !

        apres lecture du J.O. Européen,, mais ce n’est pas le seul à pointer la question, il semble bien que toute cette évolution dans l’est de l’Uk, soit en réponse à l’indépendance de la Crimée-Sébastopol (précisons-le) vis-à-vis de de l’Uk.
        D’ailleur une analyse avait été faite il y quelques temps sur le sujet, donc à revoir.
        En attendant, certainement, si l’objectif visé était le port militaire de Sébastopol par les adeptes du “grand échèquier”, vue la dépense qu’ils ont fait (cinq milliard), sûr qu’ils doivent être énervé…


    • PA.Québec Le 31 juillet 2014 à 00h36
      Afficher/Masquer

      La directrice générale de la fondation Robert Schuman absolument insupportable et elle sait tout elle aussi : c’est à cause des rebelles que le MH17 a été abattu et toujours cette histoire de ne pas permettre aux enquêteurs d’accéder au site de l’écransement, etc. Tête-à-claques.


      • Dreian Le 31 juillet 2014 à 07h57
        Afficher/Masquer

        C’est absolument abjecte…. je suis tout à fait d’accord. Qu’est ce que c’est que cette facon de parler de “et si votre femme et vos enfants etaient dans l’avion”…. je lui renvoie la question “et si c’etait votre mari et vos enfants qui disparaissaient sous les tirs de missiles de Kiev… ca n’apporte strictement rien à la discussion… sauf que visiblement le corps d’un européen semble plus important que le corps d’un ukrainien (pro-russe ou pas)… Je passe l’argument “mais vous ne lisez que la presse locale visiblement”

        En 3 mois, je crois qu’on peut compiler un sacré bon nombre de “politologues” avec un niveau d’argumentation assez faible et dont les seules attaques sont placées au niveau affectif, dépourvu de toute logique… Peut être que O.B. peut se charger d’un Top “Déclarations et Personnalités… en bois”.

        Dans 3 mois c’est le début de l ‘Hiver et ce sera Echec & Mat pour Poutine! L’Europe aura besoin de se chauffer et fera mine déconfite à la table des négociations…. par contre je ne m’inquiète pas pour les donneurs de lecons et apprentis chercheurs du CNRS et de la Fondation Schuman… ils monopoliseront tout autant l’attention médiatique et manipuleront les faits pour blanchir leur incompétence…


    • perceval78 Le 31 juillet 2014 à 12h29
      Afficher/Masquer

      merci pour cette video @berger, blockbuster…

      à 6 min 33 : si Mr moreau avait un parent dans l’avion il serait peut être pour les sanctions


      • jacqueline Le 31 juillet 2014 à 12h50
        Afficher/Masquer

        Et si madame Michu de la fondation Robert Schuman avait sa fille à Donesk sous les bombes , encouragerait -elle Porochenko à bombarder la ville ?

        Ici il y a de la révolte dans l’air !

        https://www.youtube.com/watch?v=2MDUrwrDGU8

        Qqun dit ( lu sur facebook soutien au Donbass ): “mettez le dans la voiture et en route pour Donesk !”

        Ca me rappelait un bouquin de Zola où le type se fait émasculer par des bonnes femmes en furie. Patience , on va y arriver !

        Autre bonne nouvelle :

        L’essentiel: le 29.07.2014 à 17:30 l’heure de Moscou. URGENT

        Selon les actions de RDG-5 dans la région de la ville de Izume – en effet, la colonne des instructeurs des USA a été attaquée, 3 officiers-instructeurs sont tués et le général Кее RandyAlan est blessé. Il dirige l’opération punitive en Donbass.
        Hypothétiquement, il dirigeait l’opération “Boeing”.


  4. Michel Roissy Le 30 juillet 2014 à 22h41
    Afficher/Masquer

    heu… pas mieux !

    j’espère que la Russie fait la différence entre les dirigeants de l’Europe et leurs peuples… quoique, si les dits peuples avaient le courage de montrer leur désaccord profond (certains commencent à le faire, ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain)…

    si cette crise majeure, sauf “solution nucléaire” pouvait être une occasion d’ouvrir les yeux de nos compatriotes, européens (et pas seulement français) !

    Mais je pense que nous avons besoin d’en baver un peu pour cette prise de conscience.


    • LaM Le 31 juillet 2014 à 00h27
      Afficher/Masquer

      Lisez les commentaires du Figaro, du Monde, du Nouvel Obs… Il semblerait qu’on a les élus que la majorité mérite.

      Rien qu’un commentaire critique du genre “tiens de nouvelles sanctions sans nouvelles preuves” et c’est les “ça y est le KGB débarque”, “votre maitre torse nu sur un ours vous manque?”, “il fait quel temps à Moscou?” et autres conneries qui déboulent.


      • PA.Québec Le 31 juillet 2014 à 01h06
        Afficher/Masquer

        Il faut voir si les critiques trop acerbes ne sont pas simplement éliminées.


      • Jub Le 31 juillet 2014 à 01h08
        Afficher/Masquer

        Exactement ! J’étais justement en train de lire les commentaires du Monde sous l’article “la Russie promet des conséquences…” et c’est fou la morgue de ces gens. C’est “Poutine se moque bien de son peuple”, “les oligarques font éjecter le tsar mafieux, s’ils perdent trop”… bref, finalement on est bien gouvernés.
        Le seul cap possible pour eux c’est Washington.


      • Alex Le 31 juillet 2014 à 02h07
        Afficher/Masquer
      • LesBarniques Le 31 juillet 2014 à 03h40
        Afficher/Masquer

        Sur les fils de discussion de Radio-Canada, je dirais que c’est environ 2/3 critique envers les Occidentaux. Pas mal, non ?


      • Vallois Le 31 juillet 2014 à 11h53
        Afficher/Masquer

        L’élite fait tout pour crever les yeux du peuple, car la démocratie pour eux n’a pas le même sens que dans la langue courante :
        « L’ingénierie du consentement est l’essence même de la démocratie, la liberté de persuader et de suggérer. »
        – Edward L. Bernays, The Engineering of Consent, 1947


      • Boutros Le 31 juillet 2014 à 16h37
        Afficher/Masquer

        Quand ce ne sont carrément des commentaires racistes qualifiants les Russes de barbares violents empestant la vodka.


    • sempervivens Le 31 juillet 2014 à 08h11
      Afficher/Masquer

      Il est de plus en plus difficile pour la Russie de faire la différence. Vous savez ce que l’on dit : “qui ne dit mot consent”. Lorsqu’elles refusaient la guerre en Irak, les opinions occidentales (y compris américaine) sont massivement descendues dans la rue. Les manifestations contre la politique agressive de l’Occident vis-à-vis de la Russie ne rassemblent au mieux que quelques centaines de personnes (et encore en Allemagne, qui a les plus gros intérêts économiques en Russie).
      Quant aux élites européennes, n’en parlons pas. Quoiqu’elles en pensent, elles refusent de se distancer des Etats-Unis. Elles sont même, à en croire un remarquable article italien, “idéologiquement anti-russes”. Leur hostilité à la Russie n’est pas motivée par le type de gouvernement adopté par Moscou, mais par sa simple existence. En somme la Russophobie des élites disparaitra seulement lorsque la Russie aura cessé d’exister.


      • Jub Le 31 juillet 2014 à 13h23
        Afficher/Masquer

        Le camps USA-UE a des cautions morales que la Russie n’a pas, d’où son apparente invincibilité.

        Des cautions morales tartes à la crème comme les droits de l’homme et la démocratie.

        Mais comme avec ce système ils sont en train de vider l’homme (l’humain) de sa substance et qu’ils lui donne autant d’esprit créatif que les objets et modes qu’ils consomment à vitesse grand V,
        ben, ils vont finir par le lasser. Alors il leur faudra ratisser large pour mobiliser les gens à seulement donner l’envie de se déplacer jusqu’aux urnes pour voter pour eux.


        • Tikehau Le 31 juillet 2014 à 15h07
          Afficher/Masquer

          @Jub

          Mais là, sur le sujet, si vous le “sentez” bien, il ne s’agit pas uniquement de se déplacer pour aller voter… nous savons tous que les jeux sont faits en ce qui concerne les urnes en europe. Gros bémol : pour les US c’est le contraire et dès Novembre ce qui ne nous arrange pas du tout …. mais alors pas du tout.

          On va, si ça dégénère, nous tendre bientôt le fusil pour aller servir (une fois de plus) de chair à canon. Rappel : la conscription est abolie, pas la mobilisation…

          Un nouveau conflit sur le continent qui devrait plutôt s’appeler dans ce cas pour sa partie occidentale, l’incontinent.

          Bien sûr c’est le scénario si on à le temps de bouger un sourcil avant la chute de la prochaine bombe nucléaire.

          Et si je ne m’abuse les américains sont (en ce moment) entrain de fournir à l’Otan un lot de bombes H. Sûrement parce que l’Hydrogène c’est plus “écolo”.

          Mais chut ! ça doit rester un secret.


          • mina Le 01 août 2014 à 15h08
            Afficher/Masquer

            Ne s’est il pas passé la même chose dans les années 30 en Allemagne , les USA et banquiers us avaient donné l’ordre de boycotter tout produit et commercce avec la germanie d’ou la grave crise qui y sevit et on sait comment cela a fini !


    • Richard Le 31 juillet 2014 à 08h38
      Afficher/Masquer

      La Boétie :

      « soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres ». Les hommes sont responsables de leur assujettissement au pouvoir. En un mot, la tyrannie repose moins sur la répression que sur la dépossession volontaire de la liberté.


    • Richard Le 31 juillet 2014 à 09h33
      Afficher/Masquer

      @ Michel Roissy :
      La Boétie :

      « soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres ». Les hommes sont responsables de leur assujettissement au pouvoir. En un mot, la tyrannie repose moins sur la répression que sur la dépossession volontaire de la liberté.


    • passenger Le 31 juillet 2014 à 09h46
      Afficher/Masquer

      effectivement. Nous aurions bien besoin aussi d’un hiver très froid pour nous réchauffer avec les discours de François Hollande et d’Ashton. Les yeux ne s’ouvriront que si ça pique vraiment. Espérons que ces derniers n’attendront pas les bombardements tactiques. Et avec quel timing en effet! Bon anniversaire à la “der des der”!


  5. Marieh Le 30 juillet 2014 à 22h45
    Afficher/Masquer

    Force est de constater que Monsieur Poutine a parfaitement estimé la capacité européenne à raisonner intelligemment.
    Pensez-vous que si nous lancions une pétition française, voir même européenne, sur un pour ou contre “les sanctions économiques” à l’égard de la Russie, cela aiderait à une prise de conscience de nos dirigeants?
    Autant que je me souvienne, si les dirigeants des 28 en formant l’Europe ont choisi de jeter aux orties leur souveraineté nationale, les populations ont peut être encore leur mots à dire ou à défaut, leurs mots à faire entendre.
    Qui nous a consulté pour nous demander notre avis? Qui nous a demandé si nous souhaitions nous enfoncer un peu plus dans l’austérité et la misère?


    • anne jordan Le 31 juillet 2014 à 00h29
      Afficher/Masquer

      les populations avaient leur mot à dire le 25 mai , depuis : nitchevo !


    • Alex Le 31 juillet 2014 à 02h14
      Afficher/Masquer

      Etapes à suivre :
      – Regroupement des sites dissidents via un portail
      – Forum national + site national – chaines TV (il y a largement de quoi faire)
      – Financements type kickstarter
      – En supposant que cela est aussi lancé dans chaque pays : portail européen regroupant tout les portails nationaux + forum européen.
      ==> A ce stade tu as formé un contre-pouvoir suffisant en masse que pour vraiment se mettre à peser, surtout si tu additionnes tout les membres de toutes les communautés.
      Une quantité énorme de projets peuvent être alors envisagés, financement style kickstarter à nouveau, mais ils peuvent être de grande ampleur !

      Cela va se faire avec le temps, mais il ne faut pas trainer ! Relayez l’idée. Les sites ainsi se contactent déjà pas mal, c’est la suite logique, et aidons tous à la mettre en oeuvre.


      • LesBarniques Le 31 juillet 2014 à 04h01
        Afficher/Masquer

        Et nous aussi, au Canada, on peut soutenir une telle initiative, car notre Harper, élu avec à peine 30% des voix, marche main dans la main avec les USA et parfois se met en avant pour aboyer.


      • gil Le 31 juillet 2014 à 07h51
        Afficher/Masquer

        Bonjour

        Il faudrait regrouper aussi d’autres sites européens.


      • ogdabou Le 31 juillet 2014 à 12h08
        Afficher/Masquer

        Bonjour,

        Je suis étudiant en informatique.. et je lis ce site depuis peu.
        Je suis vraiment content de l’avoir trouvé.. mais alors.. je ne vie pas mieux du tout. J’ai presque peur… C’est pas évident de voir de telles conneries faites par nos dirigieants.

        Je ne demande pas une direction parfaite.. mais une direction claire, les actions des US et de l’EU dans cette affaire me donne réellement envie de vomir, de vomir de toute mon âme.

        Pourquoi je poste ? J’ai un projet.

        Ce semestre dans mon école et avec 2 compères, nous avons eu l’idée du projet suivant :

        Un site principal, accessible via Internet. Il regrouperais de nombreux articles de journaux/des vidéos de tout bord. (c-a-d du monde, du figaro, de “les-crises” du réseau voltaire.. etc…) et de journalistes indépendants.
        Ces articles seraient récupéré de diverse manières :
        – Automatique, via “surveillance” de certains sites de news et via des outils de “crawling” ou “scraping”. Je ne connais pas tous les recours légales.. je ne suis malheureusement pas expert et c’est pas évident de trouver. Notons qu’a chaque récupération les articles seraient convertis en PDF, leur sources AUSSI (pour du téléchargement mobile, etc..)
        – Manuelle, un journaliste pourras poster sa news.
        – Participative : Un journaliste/un utilisateur pourra demander à ce qu’un site/blog soit “crawlé automatiquement”. Ensuite la communauté pourra faire une configuration pour ce site. Et hop, les articles seront récupérés automatiquement.

        Regroupement des articles par “thèmes”.
        Il y aurais un “flux officiel” rataché au site web. Ce flux afficherait les derniers articles, mais aussi des “bundles”.
        Par exemple “Crise en ukraine” ou “vol MH 17” et on trouverai dedans l’article de “les-crises”, un article du monde, un article de jesaipasquoi etc…
        Le but étant d’avoir des articles différents, d’opinions différentes.

        La visibilité des médias alternatifs :
        Le problème des sites comme les-crises, selon moi, c’est sa visibilité. Rien que cette article.. 103 tweets, c’est pas ouf, pourtant la qualité n’est pas du tout à discuter.

        Donc, nous avons commencer à créer un système basé sur la LIBRARYBOX.
        Le but :
        Se déplacer avec un matériel WIFI hébergeant un site web. Il contiendrait les bundles/les articles choisits.
        Vous allez dans le métros avec ça (50€ le tout) et les gens se connectent et peuvent télécharger les bundle (utilisation des pdf), les articles et/ou leur sources.
        Vous vous retrouver donc avec une 10ene d’articles sur un sujet, quelques vidéos.. qui changent de TF1.

        Ceci permettrait d’aller APPORTER l’information dans certains lieux, c’est un début. Au lieu de s’ennuyer, il se connecte et télécharge un article.

        C’est un projet que nous avons montés en 2 petites semaines.. le résultats est pas foufou mais nous avons déjà un petit système qui fonctionne.. basiquement (crawling d’un site, affichage des articles, affichage des articles sur le système wifi embarquée).

        Je pars en vacances sous peu.. dans une région isolée. Ce projet est en stand-by depuis ma soutenance, il ya 2 semaine, car je ne sais pas encore comment le continuer (je veux dire, quelle est la meilleure manière de le faire, avec qui).

        Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais les créateur de la PirateBox étaient interessés par le projet (aux US) et disaient vouloir avoir la possibilité de lire des news alternatives aussi dans leur pays.

        Je pense qu’un système comme celui-ci seraient assez simple à internationnalisé vu qu’il se base sur la communauté, et des trusted users à la wikipédia.

        Encore une fois, c’est un projet pensé et ébauché en 2 petites semaines… mais j’aimerai votre avis et faire savoir que je suis là si un projet comme celui-ci se lance.

        Voilà la présentation du projet qu’on à faite en soutenance

        https://onedrive.live.com/redir?resid=5C2A66AA62997E43!222&authkey=!AD5LJ3Uvsg9K874&ithint=file%2cpptx

        Vous pouvez me contacter sur ogdabou@gmail.com.

        Merci pour tous ces articles sur ce site, et pour tous les commentaire qui sont vraiment plaisant à lire :).


  6. molloy Le 30 juillet 2014 à 22h50
    Afficher/Masquer

    Ces sanctions, ombres de l’opprobre US, relèvent soit de l’incompétence la plus crasse soit de la trahison pure et simple envers les peuples européens. L’Europe est définitivement une idée noire.


  7. Kiwixar Le 30 juillet 2014 à 22h51
    Afficher/Masquer

    … et une pression à la baisse qui va se poursuivre sur le cours du rouble

    C’est bénéfique pour un exportateur d’énergie.
    Les dollars reçus en paiement représentent alors plus de roubles après conversion (si ils convertissent, ce qui est pas sûr : les Russes achètent de l’or à tour de bras).


    • caroline Porteu Le 31 juillet 2014 à 00h19
      Afficher/Masquer

      Ils ne vendent plus en dollars .. c’est d’ailleurs l’une des causes de la crise actuelle


      • Kiwixar Le 31 juillet 2014 à 00h37
        Afficher/Masquer

        La dédollarisation sera progressive.
        Pour le moment, ils en sont toujours à vendre en USD, en particulier sur les contrats existants (à vérifier, mais ce serait bien de trouver une source fiable sur ce sujet). Les autres contrats (avec l’Asie, notamment), on verra…

        Je lis souvent sur ce blog le commentaire “le dollar ne vaut plus rien, c’est du papier”… C’est prendre ses souhaits pour la réalité. La dédollarisation prendra du temps (20 ans?) en particulier parce qu’un pays comme la Chine en a plein. Le changement de la livre sterling au dollar comme monnaie d’échange et monnaie de réserve s’est fait progressivement… 20-30 ans?


        • caroline Porteu Le 31 juillet 2014 à 01h02
          Afficher/Masquer

          Kiwi
          Déjà ils ont passé un accord avec la Russie pour pérenniser leurs réserves monétaires ..

          Encore une fois, ils n’ont pas abandonné leur pouvoir régalien de création monétaire
          Si ils ont envie de remplacer leurs dollars en s’en servant de PQ , par du Reminbi , ils peuvent le faire ..
          Bon ils peuvent le faire sur le papier , dans la réalité , c’est un peu plus complexe mais pour la Chine le risque de voir le reminbi baisser pour une telle raison est relativement limité par rapport aux autres risques .

          La seule raison de conserver des réserves en dollars était la cotation des MP en dollars , donc la nécessité d’avoir des réserves de dollars pour s’approvisionner .
          Si la cotation des MP ne se fait plus en dollars , il n’y a plus aucune raison de conserver des réserves monétaires en dollars pour un pays .. pas plus qu’une autre monnaie .

          Et çà , çà ne va pas prendre 20 ans .


          • PA.Québec Le 31 juillet 2014 à 01h09
            Afficher/Masquer

            Selon certains, les pays qui ont décidé de remplacer le dollar par une autre monnaie ont eu des problèmes…. Qui une guerre, qui une rébellion, qui des sanctions.


        • L'architecte Le 31 juillet 2014 à 01h20
          Afficher/Masquer

          Ca va être beaucoup plus rapide que ça. Le système financier va bientôt encore une fois se vautrer (€ et $ avec)

          Vu les signaux macro, Je ne donne pas 2 ans avant que ça arrive. Qui tiens le pari ?


          • theuric Le 31 juillet 2014 à 15h16
            Afficher/Masquer

            Moi, moins de deux mois.
            Pour deux raisons, nous avons une double bulle spéculative monétaire et industriel qui explosent, hyper-production de monnaie et la fermeture accélérée des entreprises.
            La seconde raison est que les bourses et le dollar tenaient que par la seule crainte des effets de leur effondrement.
            Hormis pour l’Europe, et encore, le dollar devient plus un problème qu’autre chose et l’Argentine montre que les spéculateurs n’hésitent plus à s’attaquer à des pays d’une certaine puissance (ils pourraient envoyer des barbouzes).
            A partir de ce moment là, plus personne ou presque ne peut souhaiter que perdurent des équilibres risquant de déstabiliser tel ou tel, d’autant plus que ces équilibres peuvent basculer à chaque instant.
            Il est dès lors logique de penser qu’un nombre en augmentation d’états souhaite en accélérer le processus…


        • caroline Porteu Le 31 juillet 2014 à 08h24
          Afficher/Masquer

          Là aussi j’avais fait un article sur ce qui est en train de se passer
          Dollar KO par encerclement , les chinois champions du jeu de GO
          http://bit.ly/1j7Bcmy


          • chios Le 31 juillet 2014 à 14h24
            Afficher/Masquer

            http://goingtotehran.com/
            pour ceux qui s’intéressent à la dédollarisation.
            Spécialistes du moyen orient, américains.
            Bon article, je trouve.


    • bocanegra Le 31 juillet 2014 à 09h56
      Afficher/Masquer

      ils peuvent exiger de l’euro plutôt que du dollars histoire de s’affranchir, voir une autre valeur …et augmenter leurs prix et leurs marges aussi . l’allemagne est au première loge. la pologne aussi …la tension sur les cours va se manifester et si l’hiver est froid les ukrainiens vont vraiment se geler les couilles ( ils ne pourront pas payer et donc l’ue devra le faire mais pas l’oncle sam bien sûr ), l’ours boris passera pour un cynique, un triste sire …mais bon les ukrainiens ont vraiment fait les cons dans cette histoire ! la bérézina est de retour …la russie gagne toujours les guerres en hiver. certains vont vraiment l’apprécier. et les consommateurs européens …changeront de proprio bientôt 🙂 certains s’en rendront compte les autres non . alors ?


  8. bluetonga Le 30 juillet 2014 à 22h54
    Afficher/Masquer

    Je l’avais posté ailleurs, mais je le redis ici. C’est la guerre – économique. Personne ne reviendra en arrière. La Russie joue un rôle déterminant à la tête des BRICS dans sa croisade pour détrôner le dollar et neutraliser l’hégémonie américaine. Les BRICS ne reculeront plus, ils savent que leur avenir est condamné sous la tutelle américaine. Ce n’est plus l’heure des tergiversations. Washington, qui avait l’habitude de commander et d’être obéie, s’est très imprudemment avancée dans son escalade avec la Russie. Elle se rend peut-être désormais compte que la partie est plutôt mal engagée et cherche désespérément à annihiler Poutine (cf. l’article de Fedorov) tout en empêchant les européens de déserter. Dézinguer Poutine, ce serait décapiter le bloc des BRICS, même si Poutine ne dirige ni la Chine, ni l’Inde, ni les autres. Mais il est certainement le fédérateur et l’âme de ce mouvement.

    La partie est engagée, donc. Qui craquera le premier? Tout dépend de la solidarité entre membres des BRICS, qui possèdent la démographie, les ressources naturelles, le savoir faire nécessaire pour leur montée en puissance. S’ils restent unis, s’ils perçoivent clairement l’opportunité qui s’offre à eux d’effacer un long passé colonial et post-colonial, alors je ne vois pas comment l’Occident pourrait gagner cette partie.

    La solidarité occidentale pose également un problème. Il existe un ressentiment grandissant au sein des populations européennes, et une dissidence qui s’affirme aujourd’hui dans les propos, mais peut-être demain dans les actes. Un hiver sans chauffage pourrait changer la donne de manière drastique. Une chute brutale de croissance, une récession, une crise bancaire majeure… L’agitation, les émeutes ne sont peut-être plus très loin.

    Les pays émergents ont l’habitude de se serrer la ceinture, et comme dit Fedorov, les Russes ont l’habitude de souffrir. Les occidentaux, nettement moins. Et comme c’est nous les agresseurs, nous n’avons même pas l’avantage moral. La partie est effectivement très mal engagée.

    Le vrai danger est que si les choses tournent au vinaigre, quelques dirigeant américains (qui d’autres?) décident de mettre le feu au poudre. Là, littéralement, les retombées seront imprévisibles…


  9. Ray Le 30 juillet 2014 à 23h06
    Afficher/Masquer

    J’ai honte également, mais nous (électeurs) portons une lourde responsabilité d’avoir mis au pouvoir depuis des années et des années des élites non-patriotes.
    JAMAIS un De Gaulle ne se serait fourvoyé dans cet atlantisme qui ne fait ni les intérêts des français, ni les intérêts européens.


    • JoeLeTaxi Le 30 juillet 2014 à 23h49
      Afficher/Masquer

      On n’a pas eu le choix. L’UMPS est un parti unique. Il est impossible que les elections ne portent pas au pouvoir l’UMPS – et l’UMPS est au service des Etats-Unis.


      • gil Le 31 juillet 2014 à 07h33
        Afficher/Masquer

        Bonjour,

        Si nous avons le choix. Nous ne nous le sommes pas donné voila tout.
        Les mouvement de grande ampleur peuvent faire basculer un système si tant est que le peuple est solidaire et déterminé. Les français sont individualistes et ne se mobilisent pas.

        Si nous étions 5 millions dans les rues pour faire caler l’UMPS, on aurait pu les déboulonner.


        • jacqueline Le 31 juillet 2014 à 09h07
          Afficher/Masquer

          J’étais effarée qu’on ne descende pas dans la rue quand on nous a fourgué le traité de Lisbonne, malgré le NON au référendum.

          C ‘était l’acte le plus grave contre la démocratie et on a pas bougés. On est des veaux.

          Imaginez que Poutine fasse la même chose en Russie, vous verriez la levée de boucliers. Et si c’était un chef africain qui refuse le résultat d’une élection on lui aurait envoyé l’armée pour le déposer ( exemple Gabgo ).

          Je suis désespérée de la France, mais bon je n’ai plus longtemps à vivre, et souvent je me dis tant mieux, sinon je partirais.


        • Thibaud Le 31 juillet 2014 à 10h27
          Afficher/Masquer

          Bonjour,

          Je considère que non, nous n’avons pas eu le choix. Le système des 500 signatures garantit que seuls trois types de candidatures seront présentés aux français :
          – les européistes atlantistes (UMP, PS, EELV) ;
          – ceux qui veulent faussement changer l’UE (Front de gauche), en sachant bien que c’est impossible ;
          – ceux qui veulent faussement sortir de l’UE (DLR, FN), en ne mettant rien de tel dans leur programme.

          Quant à l’insurrection, il faudrait un point de rupture (qui peut arriver), mais il faudrait surtout une prise de conscience massive de ce qu’est l’UE. Une telle prise de conscience obligerait les médias à ne plus ignorer les partis anti-UE, et on peut alors espérer une sortie par le haut : en respectant les institutions.


        • franckmilan Le 31 juillet 2014 à 11h04
          Afficher/Masquer

          si tu veux fédérer contre le ps et l’ump …c’est jouable : l ‘umps est trop marqué.


      • passenger Le 31 juillet 2014 à 09h48
        Afficher/Masquer

        si nous avons le choix. Au pire on pouvait voter pêche et chasse à 80%, ce qui eût été une ânerie, mais bien peu de chose en comparaison d’un Sarko ou de sa version flasque.


  10. Xtian Le 30 juillet 2014 à 23h08
    Afficher/Masquer

    Les US sont maintenant MDR. Ils viennent stratégiquement d’opposer l’europe avec son principal fournisseur d’énergie Ca c’est de la haure stratégie économique !!!!
    Et les européens comprennent rien au match qui est jouer !!!

    Diviser pour mieux diriger

    Chapeau bas les stratèges US……


    • ploi Le 30 juillet 2014 à 23h19
      Afficher/Masquer

      En même temps face à Hollande, Van Rompuy &co… Un singe aurait été plus dur à manipuler.


    • besse75 Le 31 juillet 2014 à 00h26
      Afficher/Masquer

      C’est pas Hollande et Rompuy qui ont voté Sarko!
      2005 Année érotique…


    • FredL Le 31 juillet 2014 à 11h18
      Afficher/Masquer

      Je pense au contraire qu’ils savent tous très bien (du moins pour la plupart) ce qu’ils font et pour qui ils bossent. On est tout simplement infiltré de toute part par des traîtres. La bêtises à bon dos, ça permet de se disculper quand ça tourne mal : “désolé j’ai été idiot et naïf”. On ne condamne pas à la potence des idiots et des naïfs, en gros.. des victimes.


    • languedoc 30 Le 31 juillet 2014 à 14h44
      Afficher/Masquer

      Quand on a personne en face, ce n’est pas très difficile d’être un bon stratège.


  11. jjmomo1 Le 30 juillet 2014 à 23h08
    Afficher/Masquer

    Todd avait raison de conseiller de ne pas voter pour des députés européens sans pouvoir. Honte évidente à cette oligarchie européenne oh combien méprisable et démente ! Je crains que ce ne soit pas la dernière connerie de ces énergumènes. Il y a encore tant à faire en affirmant que l’UE c’est la paix ! Fichez nous la paix !


    • Chris Le 30 juillet 2014 à 23h20
      Afficher/Masquer

      C’est aussi ce que je me suis dis…. après avoir vu les manipulations de la Commission.
      Ils ne m’auront la prochaine fois.


    • Wilmotte Karim Le 31 juillet 2014 à 00h07
      Afficher/Masquer

      C’est vrai que l’abstention massive a été efficace.
      Ha, on me dit que non… justement.


      • Micmac Le 31 juillet 2014 à 00h20
        Afficher/Masquer

        Tout à fait d’accord. Il se foutent de l’abstention. Ça les emmerde beaucoup moins que des majorités hostiles.

        J’aime beaucoup Todd, j’ai lu presque tous ces livres, que j’ai beaucoup appréciés, mais ça ne l’empêche pas de dire parfois des co….

        En fait, Todd fait d’excellentes analyses, mais je ne partage pas toujours les conclusions qu’il en tire. Ça n’enlève rien à la très haute opinion que j’ai de lui.


      • FredL Le 31 juillet 2014 à 11h30
        Afficher/Masquer

        De nombreux travaux en psychologie sociale démontrent sans le moindre doute que l’élection est une illusion de libre arbitre. C’est un outil de manipulation extrêmement efficace, on nous le présente comme la solution démocratique alors que c’est la corde qu’on se met autour du cou.

        Sur papier l’idée est bonne, mais les conditions qui vous amènent à l’isoloir sont déterminantes. Les élites l’ont compris très rapidement et nous sommes systématiquement victime d’un conditionnement pré-électoral. Le nombre de voix pour un candidat est directement proportionnel à sa présence médiatique. Et comme les médias servent de filtre, aucune voix dissidente et réellement menaçante pour le système en place ne réussira à se faire entendre.

        L’élection amène inexorablement les élites au pouvoir, qui le cadenasse et réutilise l’élection pour se coopter et se faire réélire avec l’argument massue à toute critique… “C’est vous (le peuple) qui avez voté !”.

        En fait on nous responsabilise pour le résultat d’un conditionnement psychologique dont nous n’avons pas conscience, c’est extrêmement efficace et ça rend la contestation très difficile car il faut d’abord dé-conditionner les gens pour avoir une chance de leur faire prendre conscience qu’ils sont manipulés.


        • jducac Le 31 juillet 2014 à 13h31
          Afficher/Masquer

          @ FredL Le 31 juillet 2014 à 11h30

          En fait on nous responsabilise pour le résultat d’un conditionnement psychologique dont nous n’avons pas conscience, c’est extrêmement efficace et ça rend la contestation très difficile car il faut d’abord dé-conditionner les gens pour avoir une chance de leur faire prendre conscience qu’ils sont manipulés.

          Je partage votre avis. Pour bien faire il ne faudrait pas dé-conditionnaliser les gens mais œuvrer pour qu’ils s’auto-déconditionnalisent d’eux-mêmes.

          Cela nécessite de les amener à faire, de leur propre chef, une analyse critique des informations à partir desquelles chacun détermine sa position et ses choix, notamment lors des votes. Hélas l’enseignement, dès le primaire, ne forme pas suffisamment les citoyens à ce type de réflexion critique fondée sur le rationnel bien plus que sur l’idéologie et l’émotionnel qu’exploitent les politiques aidés en cela par les gens des médias, leurs associés dans leurs entreprises de prise de pouvoir sur leurs congénères.

          Olivier Berruyer et ceux qui l’aident sur ce blog, nous montrent la voie à emprunter pour élever le niveau de qualité d’analyse critique portant sur les infos à partir desquelles nous nous déterminons, notamment lors des élections. Il faut arrêter de se laisser vivre en simple jouisseurs de ce qu’on nous donne à consommer et qui n’est pas à la hauteur des enjeux du moment.

          Montrer, pendant plusieurs jours, grâce à la force de frappe des médias, que notre président a du cœur face à un drame aérien, est franchement dérisoire, quand au même moment, on s’emploie à ne pas nous montrer ce qui est en train de nous acheminer vers des drames encore bien plus grands. Cela relève de la désinformation, de l’inconscience, de l’irresponsabilité, voire même de motivations coupables visant à nous endormir pour mieux nous dominer.


          • madake Le 31 juillet 2014 à 23h17
            Afficher/Masquer

            @jducac
            ” Hélas l’enseignement, dès le primaire, ne forme pas suffisamment les citoyens à ce type de réflexion critique fondée sur le rationnel …./….aidés en cela par les gens des médias, leurs associés dans leurs entreprises de prise de pouvoir sur leurs congénères.”

            Pas d’accord : le “suffisamment” est de trop!!

            complétement d’accord avec tout le reste!!

            La formation culturelle économique, littéraire et scientifique, et civique incluant l’expression écrite
            orale, avec théâtre,
            rhétorique avec mise en pratique
            doivent être les fondements de la citoyenneté.

            En y pensant bien, pourquoi, ne pas instituer, dans les classes et tout le long des cursus scolaires, une gestion des loisirs et des activités reprenant les grands modes de gouvernements qui devraient être expérimentés dans chaque classe.
            Les dirigeants élus, nommés, de droit divin, selon l’année verraient l’organisation de leur scolarité et de leurs loisirs gérée par un ou des dirigeants, qui auraient droit de décision sur ces domaines.

            Celà serait certes, parfois très perturbant pour la pédagogie, mais celà préparerait réellement à la vie de la cité, en amenant leaders, dirigeants, nommés, élus, citoyens à réfléchir à l’organisation de la cité, en endossant les différents rôles.
            Ils auront, ainsi, l’occasion de considérer leurs décisions de tous les points de vue, et de se responsabiliser.
            Que chaque élève puisse expérimenter les avantages et inconvénients, des différents modes de gouvernement et la nécessité de savoir exprimer son avis devant ses pairs.
            Et aussi, assumer les conséquences de leurs choix durant l’année entière, voilà des leçons profitables pour la vie.


        • anne jordan Le 31 juillet 2014 à 17h16
          Afficher/Masquer

          z’avez jamais entendu parler de DEMOCRATIE REELLE ?

          vu le niveau de ce blog , cette ignorance me surprend !


          • harvest02 Le 31 juillet 2014 à 20h01
            Afficher/Masquer

            Je ne connaissais pas jusqu’ici, merci d’avoir été mon virus, comme le dit ce bon vieil Étienne Chouard.


  12. lon Le 30 juillet 2014 à 23h18
    Afficher/Masquer

    Oui moi aussi j’ai honte, la classe politique européenne est en dessous de tout et je commence à penser qu’elle est corrompue jusqu’à l’os .


    • pas expert Le 30 juillet 2014 à 23h36
      Afficher/Masquer

      Corrompus, tenus par des chantages d’état ou privés (merci la NSA)…


  13. Chris Le 30 juillet 2014 à 23h18
    Afficher/Masquer

    Dans le second billet du jour de Paul Craig Roberts, personne n’a relevé ni discuté de la proposition ci-dessous :
    “La seule possibilité pour éviter une guerre est que Poutine plaide sa cause à l’ONU. Si Washington a pu envoyer Colin Powell à l’ONU, porteur d’aucune vérité, pour argumenter en faveur de leur guerre contre l’Irak, Poutine devrait être en mesure de plaider à l’ONU contre la guerre de Washington contre la Russie.
    Le roi est nu, et il est facile de le démontrer…….”

    Pareille démarche me parle beaucoup. Je crois beaucoup aux gens de bonne volonté quand on trouve les mots justes qui parle à la conscience (du genre, ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse).
    Personne n’y croit ? Est-ce une question de fierté ? Ou faut-il craindre la lâcheté et corruptibilité des membres onusiens ?
    J’aimerais connaître vos avis.


    • bluetonga Le 30 juillet 2014 à 23h26
      Afficher/Masquer

      A propos de Paul Craig Roberts, il trouvait Poutine et les Russes un peu timorés face aux occidentaux. Là ça vient de changer, on dirait.


    • Chris Le 30 juillet 2014 à 23h58
      Afficher/Masquer

      OUi, mais quand on a rien d’autre, faut faire avec. Rien ne sert d’inventer de nouvelles règles en court de route, quand on est en situation d’infériorité, mais obliger l’adversaire à honorer ses propres règles.


    • SebCbien75 Le 31 juillet 2014 à 08h57
      Afficher/Masquer

      Pour précision sur la fondation Robert Schumann (UMP et UDI) et Jean Jaures (PS)
      Elles sont toutes les 2 des émanations de la NED et donc de la CIA.
      Elles reçoivent des fonds de la NED et ceci est disponible sur internet avec les autres financement pour d’autres fondations…
      Sur le site officiel on peut aussi trier par pays… Très intéressant pour L’Ukraine…

      Je vous retrouve le lien officiel ainsi que celui de l’IRS (impôts) et le publie dans un autre commentaire.


    • harvest02 Le 31 juillet 2014 à 20h03
      Afficher/Masquer

      Poutine doit penser, comme le grand Charles, que l’ONU est un machin des américains.


  14. Aliosha Dyn Le 30 juillet 2014 à 23h23
    Afficher/Masquer

    Bonsoir Olivier,
    Comme le mail émane du MAE russe, il vaudrait peut-être mieux mettre une photo de Sergueï Lavrov, comme ceci par exemple : http://image.noelshack.com/fichiers/2014/31/1406755317-lavrov.jpg


  15. pas expert Le 30 juillet 2014 à 23h28
    Afficher/Masquer

    J’avais raté cette info allemande : https://www.youtube.com/watch?v=P1EJzy64Tyc


    • anne jordan Le 31 juillet 2014 à 00h38
      Afficher/Masquer

      c’est Todd qui a écrit son discours ?


    • LesBarniques Le 31 juillet 2014 à 05h03
      Afficher/Masquer

      Ce discours, c’en est un grand. Une pièce d’anthologie. Je cherche depuis des mois un homme ou une femme politique qui ose exprimer les contradictions entre la réalité et les idées de la propagande. Elle a réussi, en près de 6 ou 7 minutes, à tout déballer et à montrer le roi nu.
      Je ne sais si elle a écrit ce discours, mais j’ai vu qu’elle a fait des études poussées en littérature et qu’elle est docteur en économie politique. Donc, il faut la surveiller, cette jeune femme. Elle a du cran.


      • kopenhague Le 31 juillet 2014 à 11h24
        Afficher/Masquer

        Quelqu’un peut traduire en français ? je suis de ceux qui ne comprennent pas l’anglais .


        • anne jordan Le 31 juillet 2014 à 18h23
          Afficher/Masquer

          @kopenhague :
          c’est bien parce que c’est vous … je ne traduis pas in extenso ( manque de temps ) et j’utilise l’allemand que je maitrise mieux que les sous titres !

          “mmes et mrs ..Une accusation court en ce moment contre l’Allemagne , elle concerne la position hégémonique de notre pays et , particulièrement son attitude mortifiante envers la France”
          (… )( couplet sur le Fn ” 1er parti de France – faut pas pousser , hein ? – puis sur les autres partis d’extrême droite en Europe , je saute )
          ” Ne me dites pas que l’Allemagne n’ a aucune responsabilité dans la misère économique de ces pays , alors que notre salaire moyen a reculé de 3, 6% par rapport à l’an 2000 avec nos minijobs , notre dumping social ,(etc.. ) … attaques contre la compétitivité des autres pays de lU.E. Nous avons une responsabilité également dans la perte de capacité industrielle , en particulier de lItalie et de la France , où le Smig est à 9,5″ euros , càd , UN euro de plus que nous ! il est vrai que l’on pourrait aussi demander à la France de baisser son Smig !!!
          Partout , on assiste à une baisse des budgets de l ‘éducation , des services sociaux (.. )Comment s’étonner du désamour pour la Construction Européenne et de la tentation pour ces pays de trouver des responsables à leurs malheurs ?
          Le mot “Solidarité ” n’a plus qu’un sens , totalement perverti : , à coups de milliards ,il sert à justifier le sauvetage des banques et des investisseurs!
          Le fossé se creuse entre riches et pauvres “( … là ,un passage sur des cas précis de jeunes espagnols , de diabétiques grecs , pour illustrer ses propos ) et… la conclusion de cette 1ère partie : ” …la CHUTE de la Maison Europe ” !( Merkel responsable )
          Suite :
          “…La guerre civile en Ukraine.. où sont les belles promesses de liberté , démocratie , Europe ? là nous avons une guerre civile SANGLANTE ! Et un gouvernement dans lequel il ya 4 ministres anti sémites , anti russes et pro nazis ; – que vous soutenez Mme Merkel ! Ainsi qu’un Président qui a financé sa propre élection avec des milliards volés , une chaine TV qui lui appartient et qui accusait Yanoukovitch de tous les crimes , Y. dont il était ministre faut il le rappeler !”
          …”mensonges récurrents sur la situation : pauvreté du peuple ukrainien et armées privées tenues par des oligarques et des seigneurs de guerre afghans… aujourd’hui encore Parvyi Sektor campe sur Maïdan , toute la gauche est menacée à la Rada , le parti communiste menacé d’interdiction …Quant au massacre d’Odessa , il ne s’agit pas ici de ” propagande russe ” mais de réalité qui n’a rien à voir avec votre façon de présenter les choses…”
          Ici , elle présente ses propositions :
          “Stop aux oligarques , Stop à la guerre , les idéaux de Maïdan ont été trahis : ils voulaient simplement qu’on redistribue les milliards des oligarques au PEUPLE .
          Ce qui est valable pour l’Ukraine l’est aussi pour l’U.E !
          Poroshenko mène une guerre contre son propre peuple , ne veut pas de négociations
          n’ use que de violence , alors que chacun sait qu’une guerre civile est interminable et ne se solde que par des défaites .
          Si vous voulez revenir à une vraie diplomatie , exigez de Poroshenko qu’il cesse de tirer sur son peuple , exigez un cessez le feu , et alors seulement , vous pourrez faire pression sur Poutine !
          Robert Gates lui même reconnait que l’extension de l’Otan a été une erreur , que cette décision a miné l’alliance(? ) et a été irresponsable , et là , à nouveau , le projet d’association U.E/Ukraine et le statut de l’U, allié de l’Otan est irresponsable !
          Quant au débat sur les sanctions , il est faussé : ces sanctions ne feront de dégâts que sur l’économie européenne et font bien rigoler les pétroliers et gaziers des Etats Unis !
          Pas de paix en Europe sans la Russie !
          nous n’avons pas besoin de provocations militaires , ni d’armes supplémentaires !
          Et que 100 ans


          • anne jordan Le 31 juillet 2014 à 18h33
            Afficher/Masquer

            suite
            “que , 100 ans après le début de la 1e guerre mondiale , quelqu’un pense à la guerre , c’est qu’il est fou et malade , qu’il s’appelle Obama ou Rasmussen !
            Mme Merkel , mettez vous d’accord avec la France pour faire cesser cette escalade . ”

            je répète j’ai sauté qques passages , entre autres le rappel des grands élans de fraternité franco allemands – De Gaulle , Adenauer , Mitterand Kohle etc .;;, une allusion précise au bouquin de Todd ,et ne m’en veuillez pas , mais il me semble que c’est là , peu ou prou , le discours de Mélenchon ! ( normal : Die Linke =Le Pde G )
            Je ne dis pas que c’est inintéressant , amis on a la même chose chez nous , et pour quel résultat !
            Faut voir la gueule à Merkel, pendant que la jolie fille en rouge l’interpelle ! ( 3 rien à foutre , cause toujours , c’est moi qui suis aux manettes ” )
            et les applaudissements ne viennent que de son camp ; remarquez , c’est déjà pas mal , je ne pense pas que P.Laurent puisse en dire autant à l’A.N …


  16. Jacquou Le 30 juillet 2014 à 23h28
    Afficher/Masquer

    Je rigolerais bien que moscou prenne possession de la première corvette et dise ” vous pouvez garder la deuxième ” hahahah ……bon c’est pas très patriotique, mais ça serait marrant quand même .


    • jacqueline Le 31 juillet 2014 à 09h32
      Afficher/Masquer

      Si ça arrivait, Poutine a prévu de construire un porte avion capable de naviguer dans les glaces.

      Cette menace fera doc un flop ! “Hollande , tu casques et tu remets tes menaces dans ta culotte. ( en russe on dit : tu te la mets dans le Q jusqu’aux oreilles ! )”


    • jmdest62 Le 31 juillet 2014 à 10h19
      Afficher/Masquer

      “Nous nous efforçons, avec nos partenaires français et indiens, de concrétiser le contrat de 126 rafale dans les meilleurs délais”

      http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/03/13/rafale-dassault-a-boucle-le-transfert-de-technologie-en-inde_4382113_3234.html

      se rappeler que les Indiens font partie des BRICS et qu’il serait bien possible , par solidarité , qu’ils trouvent finalement le “Rafale” beaucoup moins performant ….sanction de 9 Milliards d’euros…on dira merci à Franç…euh non plutôt à Angie
      @+


  17. fdigano Le 30 juillet 2014 à 23h30
    Afficher/Masquer

    Nous avons des hommes politiques qui pendant 35 années durant, se sont payés avec leurs armées de fonctionnaires avec de la dette.
    Alors moi, je pose la question suivante.
    Le Hors Bilan de cette dette représente 3 fois notre PIB, soit 300% de dettes.
    Comment fera t-on pour payer les retraites de ces fonctionnaires, embauchés à crédit pendant 35 ans, sans le moindre sou en caisse pour le faire ?
    Merci aux socialistes et à leurs serviles syndicats.
    Mais le pire reste à venir.
    L’État à dilué sa dette a peu près partout, en autorisant des produits dérivés de toute sorte.
    Autrement dit, quand vous avez un PEL, un LDD ou simplement un Livret A, une assurance vie, vous possédez indirectement de la dette Française.
    Autrement dit, et en cas de faillite de l’Etat Français, adieux vos économies, adieux votre retraite…
    Tout comme le communisme sans contrôle et limites, le capitalisme sans contrôle et limites est tout aussi dévastateur.
    Arriverons nous un jour à trouver un juste équilibre, et comme les Russes et les Chinois semblent être sur le point de le faire ?
    Il est grand temps de dire merde aux américains, et de commencer par boycotter leurs produits.
    C’est en les touchant au porte monnaie, comme ils tentent de le faire avec les Russes, qu’ils seront alors les mieux punis… Et si au passage, on pouvait se passer du Dollar comme monnaie de réserve, vu qu’elle ne vaut maintenant plus que le prix du papier, alors peut être que nous pourrons renouer avec des économies saines et pérennes, sans forcément de croissance, seulement avec une meilleure redistribution des richesses…


    • stouf Le 30 juillet 2014 à 23h44
      Afficher/Masquer

      Le problème de la dette se pose en terme de rentrée fiscale et là la dette annuelle est de je crois 20 à 30%


    • Micmac Le 31 juillet 2014 à 00h29
      Afficher/Masquer

      Trop de fonctionnaires, gnagnagna….

      La dette, gnagnagna….

      Le rapport avec la choucroute?

      La fonction publique à l’immense mérite de limiter la corruption. Combien de fonctionnaires condamnés pour corruption?

      Imaginez des profs, des policiers, des diplomates embauchés par Danone, Dassaut, etc…

      Et je n’ai pas vraiment l’impression qu’il y a trop de fonctionnaires… Trop de profs, trop d’infirmières, trop d’inspecteurs du fisc, trop de policiers, trop de juges? Vraiment?

      Bon, y aurait trop à dire, je m’arrête là…


      • Chaban Le 31 juillet 2014 à 04h26
        Afficher/Masquer

        “Le rapport avec la choucroute?”

        C’est justement Fdigano qui a mis le doigt là où ça fait mal.

        Ce qu’il tente de vous expliquer, mais qui vous passe par dessus (comme la majorité des européens… Et c’est bien là le problème), c’est que le “système” depuis une quarantaine d’années fonctionne sur l’une des plus grandes manipulations de l’histoire: la création de monnaie ex nihilo (qui ne repose sur absolument rien, alors qu’à l’origine la monnaie est simplement la représentation pratique de valeurs réelles) pour exister.

        Cela s’est fait à l’insu de la plus grosse partie de la planète par le biais de menaces.

        En gros, et pour donner un exemple que tout le monde devrait pouvoir comprendre, c’est comme si vous et un petit groupe d’amis possédiez une machine à imprimer quelque chose qu’on appellera “monnaie” et que vous imposiez cette “monnaie” à tous les habitants de votre ville pour toutes transactions financières sous peine de répercussions très violentes.

        Par ce biais vous contrôleriez toute l’activité économique de votre ville ET vous ne seriez jamais à court de “monnaie”. Par contre pour les autres l’histoire est différente. Il doivent produire quelque chose de tangible ET le vendre pour obtenir ces bouts de papier que vous imprimez… Ils n’ont pas d’autre choix: ils doivent en obtenir parce que ce support leur est imposé pour acquérir ces produits dont ils ont besoin mais qu’ils ne produisent pas eux-même.

        Il s’agit là d’un système mafieux infernal, qui contrôle le monde depuis plusieurs décennies maintenant. Pourquoi? Parce que les Etats-Unis et ses catins d’Europe sont a l’échelle mondiale ce que “vous et votre groupe d’amis” représentaient à l’échelle locale.

        Ils n’ont même pas besoin des “recettes fiscales” au niveau étatique. Les taxes sont imposées pour aider à maintenir l’illusion que la monnaie est quelque chose de réel: chose qu’elle n’est plus depuis bien longtemps puisque, comme nous l’avons vu, elle est créée ex nihilo. C’est pourquoi tous la dette augmente encore et toujours et que les politiques ne s’en font pas plus que ça. Les discours sur la dette ne sont que du théâtre politique. Et puis ça fait parler les masses au bistro du coin.

        Alors en gros, et pour résumer, le groupe qui possède l’imprimante possède le monde.

        Pourquoi est-ce important dans le contexte actuel? C’est important parce que depuis quelques années Vladimir Poutine prend des dispositions pour mettre fin à ce système parce qu’il en a marre de se la faire mettre par le système. D’autres ont essayé avant lui, mais ils étaient des lilliputiens comparés à la Russie.

        Si la Russie parvient à briser le paradigme actuel (casser l’imprimante des mafieux), ils (les mafieux) perdent absolument tout. La situation serait d’autant plus grave que les mafieux ont détruit leur base industriel ces quartantes dernières années: il ne produisent plus rien.

        Voilà pourquoi nous assistons à cette “crise” en Ukraine. Une crise qui n’en est pas une. Il s’agit en fait d’une opération concoctée de toute pièce par les Etats-Unis et ses complices pour préparer le peuple psychologiquement à accepter une guerre avec la Russie (en gros le message “il faut punir le grand méchant loup” se vend mieux que “il faut aller buter le petit commerçant qui refuse de se faire racketter”).

        Et voilà en gros la situation. La Russie est innocente, mais il y aura une guerre parce qu’elle a refusé de courber l’échine. Tout comme il y avait du sang quand certains osaient défier Al Capone quand il était à son apogée. Tout le reste, ce n’est que du théâtre.


        • Chaban Le 31 juillet 2014 à 04h53
          Afficher/Masquer

          Un petit dernier…

          De Gaulle lui avait tout compris. Regardez cette vidéo. Doù Mai 68 (“Maidan” à Paris), les tentatives d’attentats et pour finir les trahisons par le biais d’agents infiltrés.

          http://m.youtube.com/watch?v=9HSfNc6Cabw


          • franckmilan Le 31 juillet 2014 à 11h15
            Afficher/Masquer

            et alors ?? ça reste la faute aux fonctionnaire ?? relis de gaulle…


            • fdigano Le 31 juillet 2014 à 11h30
              Afficher/Masquer

              Non. Les fonctionnaires n’y sont pour rien. Ils ont été instrumentalisés par certains politiques, qui eux, savaient pertinemment que cela finirait mal, mais ne leur ont jamais dit, leur ont même toujours fait croire le contraire.
              Et c’est exactement ce que je pointe du doigt, et que vous ne semblez décidément pas comprendre…

              Vous avez été trahi deux fois. Une fois par des socialistes avides de pouvoir qui vous ont embauché à crédit sur le dos de tous les autres, trahissant ainsi le pacte national du service public. Mais également par vos syndicats, qui savaient pertinemment qu’en faisant cela, vous sacrifieriez à terme votre retraite. C’est juste dégueulasse, et c’est ce que je dénonce. Je suis de votre côté, alors merci de ne pas tirer sur le pianiste comme on vous a dûment conditionné à le faire…


          • franckmilan Le 31 juillet 2014 à 13h16
            Afficher/Masquer

            @fdigano :” Je suis de votre côté, alors merci de ne pas tirer sur le pianiste comme on vous a dûment conditionné à le faire…”
            1) vous ne savez rien de moi alors ne tirez pas de conclusion hâtive.
            2) les fatis sont têtus : ce ne sont ni les fonctionnaires ni les dépenses publiques qui ont plombé notre système de retraite…ce n’est pas le piano qui joue une musique de merde…


            • actucash Le 31 juillet 2014 à 16h08
              Afficher/Masquer

              Pourquoi parle t’on de plombage des retraites, c’est quand même fou ça.
              Regardons la courbe de notre pays, elle n’a cesser d’augmenter depuis les années 70 (Merci l’Afrique). Et tout cela avec moins de travailleurs (hausse du chômage). Le nombre de retraité est environ dans les 16 millions (pour être large), la moyenne des retraites est de 1256.
              Cela coûte 22 milliards/mois. De combien est notre PIB ? Le coût annuel des retraites ne représente que 13% du PIB !!! selon l’évolution, le coût atteindra 18% d’ici 2050…


            • JMT97400 Le 31 juillet 2014 à 17h41
              Afficher/Masquer

              Certes mais passer de 12 à 18% du PIB cela parait un risque mortel au possesseur d’un capital qui vont bientôt mourir étouffés sous leurs avoirs dont ils ne savent plus que faire depuis des décennies. Des fois que ces salauds de travailleurs se rendent compte qu’ils peuvent se passer des actionnaires alors que les actionnaires ne peuvent pas se passer des travailleurs pour toutes les choses agréables de la vie 🙂
              Je propose la grève générale des remboursements de prêts, comme ça on verra si les banques privées et les systèmes par capitalisation passent le mois (c’est con j’ai plus de dettes!:-)
              JMT
              qui fait des stocks de tout pour fêter la fin en apothéose!:-)


      • TAGLIAFERRI jean-Marc Le 31 juillet 2014 à 10h11
        Afficher/Masquer

        Mais personne ne produit plus rien désormais, sauf éventuellement un jardinier qui a taillé lui même ses outils et qui produit ses graines!
        Toute production est le fruit d’une chaîne de milliers d’intervenants
        La grosse majorité de la production de surcroit est “immatérielle”, c’est ce qu’on appelle des services. Quand on parle de l’industrie du cinéma que vise t on désormais que les films sont numériques?
        Si les fonctionnaires sont “utiles” (et ils le sont pour la plupart puisque d’aucuns rêvent de privatiser leur action pour se faire du fric sur leur dos 🙂 , ils participent à la création de richesse.
        Si on se référe à une vision “bilancielle” de la société et de l’économie, il faut A CHAQUE FOIS tenir compte des deux parties du tableau actif/passif, produits/charges et non pas focaliser sur ce qui dérange.
        C’est comme les dettes: tout le monde grimpe au plafond sur la dette publique mais personne ne prend en compte qu’elle a une contrepartie bien supérieure dans les possessions publiques (sauf à décréter unilatéralement qu’elles ne valent rien.. tant qu’elles n’ont pas été privatisées!)
        Il en est de même des dettes privées où pour l’ensemble des français elles sont heureusement bien inférieures à la totalité des possessions des français.
        Tout ceci relève d’une bien mauvaise foi!


        • Ratchadamri Le 31 juillet 2014 à 11h35
          Afficher/Masquer

          Pour le jardinier, je suis désolée, mais malheureusement c’est un mauvais exemple. Avec les droits d’auteur on n’a même pas le droit de produire ses graines. Sur chaque rosier acheté chez Truffaut c’est marqué : interdit de reproduire


          • TAGLIAFERRI jean-Marc Le 31 juillet 2014 à 13h49
            Afficher/Masquer

            Il y a des gens qui possédaient déjà des roses avant que Truffaut n’existe 🙂
            Fuck Truffaut et les droits d’auteur!


      • fdigano Le 31 juillet 2014 à 11h19
        Afficher/Masquer

        “La fonction publique à l’immense mérite de limiter la corruption. Combien de fonctionnaires condamnés pour corruption?”

        J’ai beaucoup ri merci. Il se trouve mon bon monsieur, que le jour ou nous avons mis au point notre constitution, et que nous avons mis au point notre pacte social, nous pensions que les “fonctionnaires” seraient raisonnables.

        Quelques chiffres, pour bien comprendre que vous êtes fort loin du compte, que vous vivez sur une autre planete que la nôtre.

        – Les fonctionnaires sont mieux payés que leur équivalent privé de 12 à 25%.
        – Les fonctionnaires peuvent faire de la défiscalisation avec l’impôt des autres, puisqu’eux mêmes sont payés avec l’argent des autres.
        – Les fonctionnaires ont la sécurité de l’emploi, alors que ceux qui les financent, non.
        – Les fonctionnaires représentent maintenant 24% de la population active, soit 1 travailleur sur 4, vivant au crochet des trois autres, pourtant moins bien payés que lui.
        – Les fonctionnaires ont le droit d’être élus. Ils ont donc la possibilité, alors qu’ils font partie de l’exécutif, d’accéder au législatif. Ce qui est en contradiction totale avec le principe même de la séparation des pouvoirs.
        – Les fonctionnaires sont exempts de toute responsabilité, et au même titre que les élus. quand ils accumulent déficits ou dettes, ils ne risquent absolument rien. C’est au contribuable de toujours payer la facture. Notez qu’ils ne se gênent pas pour endetter les citoyens au besoin, et maintenir leurs privilèges, parce qu’ils le valent bien.
        – Un fonctionnaire ou un élu à le droit de se payer malgré les déficits et les dettes, alors qu’il l’interdit à ceux qui le financent, soit les patrons et leurs salariés. Rien ne vous choque ?

        Ceci est une liste non exhaustive, mon bon monsieur, de l’état de la corruption dans la fonction publique, et qui va aboutir à sa perte. Car les caisses vides de l’Etat feront qu’inévitablement, tout ces gens, qui ne sont en rien responsables de leur embauche, soyons bien clairs sur ce point, perdront non seulement leurs emplois massivement, mais également leur retraite (qui n’a jamais été capitalisée, le régime des fonctionnaires n’étant viable par répartition).

        J’ai une pensée émue pour ces 75% de fonctionnaires argentins, qui du jour au lendemain, ont vu leurs pensions fondre de 60%, et leur emplois s’envoler en fumée pour 57% d’entre eux. Et ce n’est pas tout, ils vont en remettre une couche !

        J’ai une pensée émue pour les Grecs, les Espagnols, les Islandais, les Italiens, dont la fonction publique est massacrée sans discernement, parce que leurs responsables politiques étaient tellement corrompus, qu’ils ont tous étouffé leur économie…

        Oui, voyez vous, au lieu de faire l’autruche, je sais ce qui va vous arriver. Ce que je regrette beaucoup, c’est que vous ne l’ayez jamais vu venir…


        • stephp Le 31 juillet 2014 à 14h08
          Afficher/Masquer

          Vous avez raison les fonctionnaires c’est nul, ringard, il vivent “au crochet” des autres, sont feignant (par définitions), irresponsables, incompétents, sentent mauvais, n’ont pas d’humour etc, etc,….
          Ce serait bien mieux un monde sans fonctionnaires, donc sans hôpitaux publics, écoles publiques, routes, pompiers, policiers, c’est clair !
          La loi de jungle et chacun pour sa gueule c’est le progrès !! 😀 😀
          Vous devriez émigrer aux US ce pays semble fait pour vous !

          PS: je ne suis pas fonctionnaire


          • fdigano Le 31 juillet 2014 à 19h52
            Afficher/Masquer

            Je ne dis pas, loin s’en faut, que je suis contre les fonctionnaires. bien au contraire. C’est vous qui ne savez pas me lire convenablement.

            Je dis seulement que si on n’en avait pas embauché autant pour permettre aux politiques qui les embauchent à tour de bars de se payer des voix, avec l’argent de tous les autres, nous ne croulerions ni sous des montagnes de dettes, et nos économies se porteraient à merveille.

            Seulement voilà, comme ils sont incapables de savoir gérer quoi que ce soit, à commencer par l’argent que l’on leur donne, et des services publics, tout ceci à finit par couter un bras, et ne correspond plus en rien au pacte social initial qui voulait que les services publics, dans leur ensemble, coutent moins cher que tout équivalent privé.

            Ce n’est plus le cas, et c’est même bien pire aujourd’hui. Ils coutent tous en moyenne 30% plus cher que leur équivalent privé, pour 30% de résultats en moins.

            Alors au bout du compte, même si je pense sincèrement que c’est une énorme connerie, ce qui arrivera, c’est que plus personne ne voudra se faire raquetter pour des services publics qui ne le rendent plus. Et ils insisteront pour les privatiser.

            En même temps, privatisation ne signifie en rien que cela ne restera pas des services publics. C’est juste que quand les caisses sont vides, ils ont la menace de perdre leurs emplois, sont bien plus consciencieux quand à leurs dépenses.

            Exiger de la performance dans la dépense publique, c’est trop vous demander ?


        • jducac Le 31 juillet 2014 à 14h15
          Afficher/Masquer

          @ fdigano Le 31 juillet 2014 à 11h19
          Je partage vos avis et ajoute que, en tant qu’ancien fonctionnaire ayant connu ce statut durant la première moitié de mon activité professionnelle, la plupart des fonctionnaires croient sincèrement à ce qu’ils disent. Ils tiennent ce discours parce ce qu’ils sont inconscients et totalement ignorants en économie. Ils vivent dans un monde à part où la concurrence et la compétition n’existent pas.

          Ils n’ont pas vu que la compétition règne partout et dans tous les domaines sur terre, y compris au sein des organismes de coopération internationales.

          Notre gouvernement actuel , qui est issu de ce monde protégé ou qui vit sur le dos des contribuables et contributeurs divers au titre des protections sociales diverses (notamment dans le domaine de la santé) est également ignorant de ces questions.

          Pour les tenants de ce monde là, il suffisait d’augmenter les impôts et prélèvements divers en ne voyant pas qu’à ce jeu là c’est tout le pays qu’on finit par rendre non compétitif. On finit par le ruiner et le faire régresser en le mettant au chômage pour une longue période.

          Nos gouvernants français actuels commencent à le découvrir, mais bien trop tard.


      • erde Le 31 juillet 2014 à 11h41
        Afficher/Masquer

        Et j’ajouterais que les fonctionnaires sont utiles non seulement à l’économie mais également au “bien vivre” ( les exemples que vous citez )
        Cela n’empêche pas qu’une réorganisation complète de la fonction publique car il est vrai que dans certains services il y a des abus et une mystérieuse surpopulation par copinage avec les partis politiques.
        Vaut mieux un fonctionnaire disposé et attentif qu’un chômeur….


    • theuric Le 31 juillet 2014 à 00h38
      Afficher/Masquer

      Depuis Charles VII nous savons que les dettes se doivent tant qu’existe les bailleurs, demandez donc à Jacques Cœur.
      Un tel raz de marée monétaire coulera la plus grande part des prêteurs et les banques ne pourront être que nationalisées.
      Quand à celles des autres pays, les micmacs se passant dans les paradis fiscaux rendront impossible de retrouver qui doit quoi à qui, ces prêts s’échangeant sûrement de main en main en continu, je ne serais pas étonné que rares seront les traces écrites de ces transfères.
      Alors, ces dettes indues, qui n’auraient jamais dû exister, seules les banques d’états devraient pouvoir prêter aux états, disparaîtront pour une large part dans les méandres vaporeux d’une monnaie produite d’un vide de toute richesse et repartirons dans le néant dont elles n’auraient jamais dû sortir.


      • fdigano Le 31 juillet 2014 à 12h03
        Afficher/Masquer

        Ah, le mythe de l’imprimeur de fausse monnaie…

        Monsieur, je vous recommande de lire ce billet, car il ne manquera pas d’attirer votre attention, j’en suis certain.

        http://www.lepartidubonsens.info/economie/16-le-mythe-de-la-loi-de-73-et-de-la-dette-de-la-france.html

        Le problème n’est pas de prêter ou non à l’Etat, et s’il doit y avoir ou non des intérêts. Le problème, c’est de faire en sorte de ne pas dépenser plus que ce que l’on a, pour ne pas avoir à dévaluer sa monnaie pour rester “compétitif”.

        Sachez monsieur que ce principe économique prévaut sur tout le reste. La réalité, c’est que nous dépensons beaucoup trop, et qu’a force de l’accumuler, nous avons mis en péril notre modèle social.

        Vous pourrez chercher toutes les excuses que vous voudrez, la réalité, c’est que vous ne pouvez pas ponctionner au delà d’un certain niveau ceux qui créent les richesses, car d’un point de vue strictement comptable, vous leur retirez la possibilité d’en créer de nouvelles.

        Et vous ne pouvez pas non plus imposer à qui que ce soit des règles que vous ne respectez pas vous même.

        Trouvez moi un seul patron qui peut s’endetter à l’infini, tout comme un particulier, et revenez nous voir quand vous aurez une solution pour que cela ne se reproduise plus jamais… Merci 😉


        • theuric Le 31 juillet 2014 à 12h44
          Afficher/Masquer

          Ah bon, un pays est une entreprise, vous avez des idées bizarres, vous!
          Nourrissez-vous les perroquets comme les aigles?
          La monnaie créé ne peut avoir que la valeur des richesses produites et vendues au sein du pays puis, ensuite, hors du pays, du potentiel de richesse produite et vendue plus des réserves représentées coutumièrement par les trois métaux précieux que sont l’or, l’argent, le platine!
          Il est tout de même étrange que vous n’abordiez pas la question des prêteurs, pourquoi?
          Et pourtant l’histoire le montre, plus de prêteur, plus de dette.
          Je me moque comme d’une guigne de ce peuvent dire les professionnels de la chose puisque les théories produite ne rendent absolument pas compte de la situation actuelle.
          Une théorie, monsieur, ne vaut que par son caractère prédictif.
          Si la théorie ne peut rendre compte d’une situation future, alors cela veut dire qu’elle est fausse.
          C’est simple, clair et net, en économie comme en toute chose.
          Et où je regarde en notre pays, je ne rends compte nul part d’une quelconque efficience de ces théories économiques dites marchéistes par Monsieur Grou ou néolibérales par le commun des mortels.
          Alors quid?
          Il est tout de même incroyable que ce soit un simple amateur, moi en l’occurrence, pour qui la politique est au centre de ses réflexion, qui soit contraint de se pencher sur les théories économiques.
          L’économie ça me gonfle, mais je lis et entends tellement de contradictions et les paradoxes sont si flagrants que j’ai dû m’y pencher et ce que j’y ai vu n’est pas joli, joli.
          Ouvrir les frontières, c’est comme écorcher vif un homme: il meurt!
          Le reste n’est que de la blablaterie.


          • fdigano Le 31 juillet 2014 à 20h05
            Afficher/Masquer

            Monsieur, jusqu’à preuve du contraire, un pays à une comptabilité nationale et donc, oui, c’est une très grosse entreprise.

            “La monnaie créé ne peut avoir que la valeur des richesses produites et vendues au sein du pays puis, ensuite, hors du pays, du potentiel de richesse produite et vendue plus des réserves représentées coutumièrement par les trois métaux précieux que sont l’or, l’argent, le platine!”

            Cherchez Bretton Woods, et cultivez vous, vous en avez, semble t-il, grand besoin 😉

            Un lien pour vous aider à vous culturer économiquement parlant et simplement, pour un néophyte qui n’a pas le temps :

            http://www.lepartidubonsens.info/economie/16-le-mythe-de-la-loi-de-73-et-de-la-dette-de-la-france.html

            “Et où je regarde en notre pays, je ne rends compte nul part d’une quelconque efficience de ces théories économiques dites marchéistes par Monsieur Grou ou néolibérales par le commun des mortels.
            Alors quid?”

            Le créateur de ce site vous parlera encore mieux que moi du complot “mainstream” économique sur le nouveau site qu’il a créé avec d’autres économistes de renom : http://leseconoclastes.fr/

            J’ai pour habitude de dire que parfois, quand on ne sait pas ou on a mis les pieds, il faut rester humble, et poser des questions…

            “Il est tout de même incroyable que ce soit un simple amateur, moi en l’occurrence, pour qui la politique est au centre de ses réflexion, qui soit contraint de se pencher sur les théories économiques.”

            Parce que vous croyez que cette ignorance vient d’où au juste ? L’école vous forme t-elle à devenir attentif et autonome, ou simplement le bon mouton d’un système ? 100% des patrons ont de bonnes connaissances en économie. Et vous trouvez ça étonnant vous ? 🙂
            Avez vous compté le nombre de fonctionnaires issus de l’éducation nationale sur les bancs de nos assemblées ? Non ? Hum, hum….

            “Ouvrir les frontières, c’est comme écorcher vif un homme: il meurt!
            Le reste n’est que de la blablaterie.”

            C’est pas faux. Mais les matières premières vous les achetez à qui au juste, quand vous n’en avez pas sur votre propre sol ?


    • Derrien Le 31 juillet 2014 à 10h59
      Afficher/Masquer

      Je suis absolument en phase avec vous et je pense que la seule arme qui nous reste se trouve dans le boycotte ” très étonnant chaque jours nous avons l’infime honneur de boire les paroles du président Obama !!! Est il devenu officiellement le roi du mond ?? “


    • C-M Brg Le 31 juillet 2014 à 12h22
      Afficher/Masquer

      “Il est grand temps de dire merde aux américains, et de commencer par boycotter leurs produits.” aussi boycotter les produits anglais .Voila !!! c’est ça la solution, commencer à acheter que des produits européens….


  18. souria Le 30 juillet 2014 à 23h30
    Afficher/Masquer

    Dans une vidéo du 31 Août 2013, Jean-Luc Mélenchon tout en dénonçant l’OTAN et “l’impérialisme américain belliqueux et paranoïaque” – explique comment les USA corrompaient des élus de la République. Pour cela, il a expliqué son cas particulier et la manière dont des agents US l’ont approché. Cette anecdocte explique concrètement la trahison de nos élites de gauche ou de droite vis-à-vis de notre patrie. (exemple : le Grand Marché Transatlantique)

    http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/jean-luc-melenchon-denonce-l-otan-40627


  19. une pensée Le 30 juillet 2014 à 23h35
    Afficher/Masquer

    La honte est bien présente mais en se situant du mauvais côté. Mh370, mh17, vol au dessus du Mali… et ainsi de suite. Sanctions illégitimes (c’est mon avis) contre la Russie… Nous n’avons aucune valeur à transmettre, nous méritons tristement notre proche avenir. Destin collectif, au milieu de ressentis (sur ce site), connaissances autres, toutes aussi collectives mais non ‘essentielles’. Honte, oui. Des armes initialement dissuasives, ‘une’ pensée les voudrait expéditives, victorieuse en un instant… Honte. De simples hommes devenant maîtres du monde, et nous précipitant, bien au-delà d’une fin physique: au deshonneur. Pardon, mais je conch.. les forces en œuvre.


  20. Macarel Le 30 juillet 2014 à 23h51
    Afficher/Masquer

    Tout ce tourbillon d’événements dramatiques donne un peu le tournis, alors essayons de prendre un peu de recul…
    Pourquoi un tel empressement à chercher une confrontation frontale avec les russes ?
    Le scénario suivant extrait d’un ouvrage intitulé “Futur empoisonné Quels défits ? Quels remèdes ?” peut amener quelques pistes de compréhension. Il s’agit d’un ouvrage publié en 2007, et traitant de l’avenir de notre civilisation basée sur les énergies fossiles, et le pétrole en particulier. Ce qui suit est la conclusion du livre. On y voit clairement que la Chine est le véritable danger pour l’hégémonie US dans le monde, d’ailleurs Obama voulait absolument redéployer le gros de ses forces dans le Pacifique, Poutine vient contrarier ces plan, c’est sans doute pour cela qu’il est urgent de s’en débarrasser, ainsi que de la Syrie et de l’Iran, afin de pouvoir préparer la confrontation, la vraie, la seule qui préoccupe les Etats-Unis : celle avec l’Empire du Milieu. Empire du milieu qui n’a pas attendu 2020 pour dépasser le PIB des USA, puisqu’il l’a déjà fait ou presque.

    2020 : un choix crucial

    Tout a vraiment commencé en Pennsylvanie en 1859, lorsque le colonel Edwin L.Drake fora le premier puits en vue d’exploiter le pétrole comme source d’énergie. Connu depuis l’antiquité, ce suintement noir, nauséabond et visqueux, n’avait guère été utilisé jusqu’alors. Avec l’huile extraite de ce puits, l’humanité découvrait sa drogue. L’Amérique du Nord fut la première, au début du XXième siècle, à être massivement contaminée. Prenons-en comme symbole la Ford T, première automobile construite en série dès 1913. L’Europe et les autres pays industriels furent touchés plus tardivement. La machine s’emballa pour de bon après la Seconde Guerre mondiale. C’est, chez nous, l’époque des “trente glorieuses”. Par rapport à leur mode de vie antérieur, les pays riches se sont installés dans un paradis de plus en plus artificiel, nourris par un flot toujours plus puissant de pétrole bon marché.
    Dans le dernier chapitre, nous avons tenté d’anticiper les désordres graves que ne manquera pas d’entraîner la fin du pétrole bon marché, du pétrole à tout faire. Partant de l’analyse des pessimistes qui annoncent ce peak oil pour bientôt, nous entrons maintenant dans la fiction, avec un scénario qui nous conduit en 2020, au bord du précipice.

    Réunion critique à la Maison Blanche

    Quelques jours avant ce Thaksgiving Day de l’an 2020 et suite aux bruits de bottes américaines, la Chine fait savoir qu’elle n’acceptera pas une éventuelle prise de contrôle militaire des installations pétrolières de l’Arabie saoudite et des pays du Golfe, ce qui la couperait de ses sources d’énergie principales. Crainte évidemment nourrie par l’expérience de l’Irak, qui n’a plus vraiment quitté le giron américain depuis la guerre déclenchée en 2003 au prétexte d’évincer Saddam Hussein, un tyran sanguinaire et considéré comme dangereux. Epaulée par l’Inde et en passe de devenir la première puissance économique de la planète, la Chine annonce qu’en cas de nouvelle conquête militaire américaine, elle ripostera avec l’arme nucléaire. Depuis 2010, sa consommation de pétrole a dépassée celle des Etats-Unis. A présent, près de 80% de ses besoins en pétrole sont couverts par les importations. La Chine brandit directement la menace nucléaire, mais a-t-elle le choix ? Dans une guerre conventionnelle, elle serait immédiatement étouffée, l’ US Navy étant en mesure de couper la voie maritime acheminant son pétrole depuis le Moyen-Orient.
    Une telle situation a été anticipée de longue date par les conseillers du président des Etats-Unis. Quand, il y a vingt ans de cela, la menace du peak oil s’est précisée, le Congrès s’est déjà exaspéré de la “pétro-diplomatie” chinoise et le Pentagone a élaboré un premier plan appelé Go to war to get oil. Mais le président est aujourd’hui placé au pied du mur. S’incliner n’est ni dans ses habitudes, ni dans celles du pays qui, de surcroît se trouverait, par manque d’or noir, aux prises avec une crise sociétale inimaginable. Déjà 40 ans plus tôt, Ronald Reagan avait prévenu : “Le mode de vie américain n’est pas négociable”. Drapés dans cette orgueilleuse formule, ni ses prédécesseurs, ni lui-même n’ont vraiment su préparer la fin du pétrole. L’aventure militaire, en soi, ne pose pas au président de problèmes plus épineux que celle qui a été menée dans le Golfe au cours des années 2000. En effet, après quelques déboires en Irak, il a suffit de sécuriser les installations pétrolières et d’abandonner “ces peuplades à leurs propensions suicidaires”, pour reprendre la formule de l’un de ceux qui l’a précédé à la Maison Blanche. Selon ses conseillers militaires, la menace chinoise n’est guère plus sérieuse que celle de l’Irak en son temps, en raison de l’étanchéité, aujourd’hui admise, du bouclier antimissile si laborieusement et patiemment construit depuis 20 ans. Mais peut-on en être si sûr ? Ne faut-il pas entendre une dernière fois les colombes et les experts scientifiques prônant une possible adaptation ? Tel est l’état de ses réflexions, en entrant dans cette salle où il doit prendre la décision la plus grave de l’histoire du pays et, probablement de la planète.

    Le monde en état de manque

    La crise pétrolière qui a conduit à la situation actuelle s’est brutalement déclarée il y a cinq ans de cela, avec le crack financier mondial de 2015. Auparavant, il y a certes eu plusieurs alertes, soulignées par de brusques flambées du prix du baril et s’inscrivant dans une hausse régulière des cours. Mais elles ont chaque fois été mises sur le compte d’impérities ou d’accidents, et tant les autorités publiques que les compagnies pétrolières sont restées fidèles au credo du “toujours trente ans de réserve devant nous”. Au début, la crise a été quelque temps amortie, le renchérissement du pétrole ayant entraîné une baisse de la consommation et une exploitation de gisements négligés jusqu’alors. Accompagnant l’augmentation du prix du baril, beaucoup d’économies ont été réalisées et, cahin-caha, l’offre déclinante est parvenue à suivre une consommation mondiale entraînée par celle des pays en développement, touchés alors qu’ils étaient en pleine croissance. Mais organismes d’ Etat et sociétés pétrolières ont fini par déclarer forfait engendrant un mouvement de panique mondiale. Ainsi a pris fin une période euphorique fondée sur une énergie abondante et bon marché. Depuis ce crack, l’économie mondiale ne cesse de se désagréger. Le temps et les moyens manquent pour inventer la nouvelle société de l’après pétrole.

    Difficile sevrage

    Certes, l’essence coule à la pompe et coulera encore pendant des décennies, mais à un prix tel que, pour la majorité des citoyens des contrées riches, le mode de vie “à l’américaine” n’est plus tenable. Les pays en développement doivent renoncer à leur rapide croissance et à leurs aspirations à adopter ce modèle américain. Comme de nombreux autres, ils sont également touchés sévèrement par des famines, ayant eu tendance à oublier que le pétrole était aussi à la source des miracles récents de leur agriculture. Quant aux pays obstinément pauvres, qui devraient, théoriquement être moins touchés en raison d’une moindre dépendance au pétrole, ils sont minés par leur vertigineuse expansion démographique. Pour les masses des mégapoles de l’ensemble des pays de la planète, l’espoir est mince de pouvoir renouer avec la mode de vie d’avant la crise pétrolière. Cette crise frappe de plein fouet une Amérique qui, moins que quiconque, ne l’a anticipée et, plus que quiconque, en souffre aujourd’hui. Phoenix, jadis paradis sur Terre, abandonne ses luxuriantes banlieues et se replie sur son centre-ville. La construction en toute hâte de nombreuses centrales nucléaires n’a pas suffit à satisfaire l’appétit énergétique de telles villes tentaculaires. Les émeutes locales risquent de dégénérer en guerre civile. L’Ouest et le Sud du pays menaçant d’envahir le Nord et l’Est qui disposent de bonnes terres et du bois de leurs forêts. L’armée s’est depuis longtemps préparée à faire face à de graves émeutes, voire à une guerre civile.

    La guerre ou le chaos

    Alors, en ce jour de 2020, le président des Etats-Unis doit décider du futur. Répondre positivement à la demande massive de la population de son pays et aller chercher le pétrole là où il coule encore, au risque d’une guerre nucléaire. Ou s’engager sans compter dans une politique d’adaptation, imposer des économies massives d’énergie et mobiliser toutes les sources alternatives au pétrole, au risque d’altérer tellement le mode de vie de ses concitoyens qu’une révolution ne serait pas à exclure. L’ Etat, dont le pouvoir est déjà très compromis, risquerait d’être emporté. L’Europe qui, très tôt, a choisi la seconde voie, n’a pas été épargnée par les troubles. Qu’en sera-t-il d’une Amérique plus engagée dans un mode de vie gaspilleur et mal préparée à une telle crise ?


    • Gabriel RABHI Le 31 juillet 2014 à 09h57
      Afficher/Masquer

      Excellente analyse. Tout n’est pas que pétrole, mais le pétrole, les ressources, sont au centre de la volonté de domination et de control. Plus exactement, l’accès aux ressources et autres productions nécessitent l’établissement d’instruments tels que la guerre, la monnaie, les accords commerciaux et de défense.


  21. Marie Genko Le 30 juillet 2014 à 23h56
    Afficher/Masquer

    Je remets ici l’info concernant les projets de Merkel, car cet article est plus à sa place ici que sur le fil précédent:

    L’Allemagne sur le point de rejoindre les BRICS ?

    D’après un analyste financier l’Allemagne serait en train de rejoindre secrètement les BRICS

    La controverse de la surveillance de la NSA est centralisée sur la peur viscérale américaine que la première puissance économiqued’Europe largue le dollar

    L’analyste financier Jim Willie affiirme de manière sensationnelle que l’Allemagne serait en train de se préparer à abandonner le système unipolaire soutenu (et protégé) par l’OTAN et les Etats-Unis en faveur de rejoindre les nations de l’assemblée des BRICS et que ceci serait le pourquoi la NSA a été prise la main dans le sac à espionner Angela Merkel et d’autres leaders politiques allemands.

    Dans un entretien avec Greg Hunter de USA Watchdog, Willie, un analyste statisticien ayant un doctorat en la matière, a avancé que la véritable raison derrière le récent scandale de la surveillance de la NSA ciblant l’Allemagne est centrée autour de la peur des Etats-Unis devant le fait que la plus grosse puissance économique européenne cherche à échapper à l’inévitable effondrement du dollar.

    “Je pense qu’ils cherchent certains détails pour aider la Russie à larguer le dollar. Ils cherchent des détails pour un mouvement secret pour que l’Allemagne puisse sortir du système du dollar et rejoindre les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). C’est exactement ce qu’ils sont en train de faire” a dit Willie.

    Plus tôt ce mois ci. Les nations du BRICS ont annoncé la création d’une nouvelle banque au capital de 100 milliards de dollars, comme alternative au FMI et qui sera basée à Shanghaï et présidée par Moscou.

    Poutine a lancé le nouveau système financier en disant qu’il était conçu pour “aider à empêcher le harcèlement de pays qui ne sont pas d’accord avec des décisions politiques des Etats-Unis et de leurs alliés”, un signal on ne peut plus clair indiquant que la Russie et les autres nations du BRICS sont en train de construire un système économique et financier qui sera concurrentiel de celui du FMI et de la Banque Mondiale.

    Donnant un aperçu de l’attitude générale de l’élite occidentale envers la Russie, des commentaires faits par des gens comme par exemple l’ancien ambassadeur américain en Irak Christopher Hill, suggèrent que Moscou est de plus en plus vu comme un état voyou. En avril dernier, Hill avait dit que la réponse de la Russie à la crise ukrainienne avait trahi le “nouvel ordre mondial” dont elle a été partie prenante ces 25 dernières années.

    Donnant un autre signe que les nations du BRICS sont en train de bouger pour créer un modèle multipolaire complètemet concurrentiel de celui de l’occident, les cinq pays sont également en train de construire une nouvelle structure pour l’internet qui va contourner et court-circuiter les Etats-Unis afin de prévenir l’espionnage de la NSA.

    Willie fait aussi un lien entre la mouvement de l’Allemagne et l’abattage du vol MH17 de la MalaysiaAirline la semaine dernière, évènement qui a été exploité par les Etats-Unis et la GB pour pousser toujours plus de sanctions contre la Russie, malgré le fait que celles-ci n’ont que très peu d’effets et n’apparaissent que toucher et incapaciter les intérêts commerciaux des pays de l’Europe occidentale.

    “Voici la grosse, grosse conséquence de tout cela. Les Etats-Unis sont en fait en train de dire à l’Europe qu’elle n’a pas le choix. Rejoignez-nous dans notre guerre contre la Russie, rejoignez-nous dans nos sanctions contre la Russie. Rejoignez-nous dans de constants guerres et conflits, dans l’isolation et la destruction de vos économies, dans le refus de votre approvisionnement en énergie dans l’annulation de vos contrats. Rejoignez-nous dans la guerre et les sanctions parce que vraiment vous devez garder le dollar et son régime fonctionnels. Ils diront, nous sommes fatigués du dollar… Nous poussons l’Allemagne. Ne vous souciez pas de la France, de l’Angleterre, inquiétez-vous de l’Allemagne. L’Allemagne possède 3000 entreprises qui font des affaires très activement maintenant. Elles ne vont pas se joindre aux sanctions… Point final.”

    Paul Joseph Watson

    url de l’article original:
    http://www.infowars.com/analyst-germany-secretly-planning-to-join-brics/


    • cording Le 31 juillet 2014 à 10h08
      Afficher/Masquer

      Certains prennent leurs désirs pour la réalité. Malgré quelques contrariétés passagères l’Allemagne de Madame Merkel penche de plus en plus du côté US et non du côté de la Russie comme ce fût le cas du temps de Schröder.


  22. Macarel Le 31 juillet 2014 à 00h00
    Afficher/Masquer

    Fuck the UE !


  23. Celine Le 31 juillet 2014 à 00h00
    Afficher/Masquer

    c’est étrange, aucun chef d’État européen ne s’est publiquement exprimé sur ces sanctions . Comme si cela venait de nulle part .


  24. Macarel Le 31 juillet 2014 à 00h04
    Afficher/Masquer

    Hollande restera dans l’histoire comme une tâche indélébile sur le front de la gauche !


    • ArnackAttack Le 31 juillet 2014 à 05h05
      Afficher/Masquer

      Moi j’aurais dit : Hollande restera dans l’histoire comme une tache, un débile , un affront à la gauche…
      …mais bon, dans le fond, ça veut dire la même chose !


    • YpLee Le 31 juillet 2014 à 10h10
      Afficher/Masquer

      Malheureusement il risque bien de ne plus avoir grand monde pour s’intéresser à l’Histoire ….


    • erde Le 31 juillet 2014 à 11h49
      Afficher/Masquer

      “Jaurès, reviens ! Ils ont changé de camp !”

      Ce commentaire serait plus à sa place dans l’article sur Jaurès .

      http://www.jean-luc-melenchon.fr/2014/07/28/jaures-reviens-ils-ont-change-de-camp/#more-20571

      Force est de constater qu’en notre douce France , et ce depuis le Conseil National de la Résistance et hormis notre Général, tous nos zélus politiques aux commandes devraient être jugés pour Haute Trahison,


      • ty89 Le 31 juillet 2014 à 13h02
        Afficher/Masquer

        “tous nos zélus politiques aux commandes devraient être jugés pour Haute Trahison”

        Totalement d’accord avec vous… La les sentences devront être extrêmement dure.


  25. theuric Le 31 juillet 2014 à 00h12
    Afficher/Masquer

    De ce jour, nous allons assister à la plus grande débâcle économique de tous les temps.
    Avez-vous remarqué que Wall Street a, en une semaine, baissé de deux cent points?
    Je vous le redis, faites des réserves, de nourriture et d’un peu de liquidité pour trois semaines à un mois, de produits sanitaires, pour le corps et la maison, pour un an et de petites choses pour le troc pour le même temps.
    L’Europe ne produit quasiment plus rien, papier, acier, plastique, pile, puce informatique, machine à laver, automobile, au minimum pour des pièces essentielles………., la liste de ce que l’Europe de l’ouest ne fabrique plus et l’Europe de l’est presque plus est dantesque.
    La crise politique que nous allons traverser sera très dure, d’autant plus que cet effondrement surviendra à grande vitesse, en deux, trois semaines, tout sera bouclé.
    En plus, nous nous retrouverons avec des décideurs totalement déboussolés, certains en situation de stress post traumatique, voire dans un état de délire.
    Je ne plaisante pas, l’analyse que j’ai faite des causes du suivisme étasunien de la classe politique européenne me mène à cette conclusion, vous la trouverez en commentaire de l’article sur le Canard Enchainé.
    Le plus dur, pour moi, sera le manque de cigarette.


    • Kiwixar Le 31 juillet 2014 à 01h24
      Afficher/Masquer

      …faites des réserves, de nourriture et d’un peu de liquidité pour trois semaines à un mois, de produits sanitaires, pour le corps et la maison, pour un an et de petites choses pour le troc pour le même temps.

      Oui, il faut avoir du cash à la maison pour 1 mois (si les banques ferment pendant un temps très long, et les DAB hors service). Ensuite, pour faire du troc, la IIe GM et l’effondrement de l’URSS (voir les récits de Dmitri Orlov sur ce blog) ont montré que les bouteilles d’alcool s’échangeaient bien. Sinon, pendant la IIe GM, le salaire de 12h de travail dans les champs, c’était 1 litre de lait.


    • chris Le 31 juillet 2014 à 08h33
      Afficher/Masquer

      J’ai été casque bleu à sarajevo, j’ai vu la misère que provoque un effondrement soudain. Si vous voulez survivre si une telle situation arrive et elle peut arriver très vite, le mieux est de fuir ! Si vous ne pouvez pas vous serez mieux à la campagne qu’en ville, préparez de quoi faire du troc, les cigarettes s’échangent bien, le chocolat aussi. Penser aux médoc, toujours utiles surtout les antibio.


  26. Sumbawa Le 31 juillet 2014 à 00h13
    Afficher/Masquer

    La Corée du sud dit non aux sanctions Contre la Russie

    http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/sanctions-contre-la-russie-la.html

    Les USA gagnent l’UKraine, mais sont en train de voir la Corée du sud s’éloigner….
    Je crois que le pivot asiatique cher à Obama, c’est Poutine qui est en train de l’effectuer


    • bobi Le 31 juillet 2014 à 01h15
      Afficher/Masquer

      puisqu’on cause Corée, Chine, Japon, Russie, Brésil… il serait intéressant de se pencher sur les arts martiaux de ces pays, on ne sait jamais si on devait leur faire la guerre…
      on serait plutôt mal, le krav maga, à côté du systema russkof, c’est du pipi de chat
      à déguster pour les amateurs:
      http://www.systemafrance.com

      pour un conflit nucléaire, ça fait 30 ans que les Russes savent faire des torpilles MHD qui faisaient déjà leur 500 km/h. Depuis ils ont quand même du faire un peu de progrès et que si j’étais eux j’aurais adapté des têtes nucléaires. Pas besoin de tirer des missiles qui se font déquiller à peine sortis… un tir de laser sous l’eau je ne crois pas qu’on sache faire alors NY, LA et SF il y a du souchi à se faire comme on dit Auvergne
      à titre indicatif, en 1970 je suis rentré au labo d’optique de Besançon à la pointe à l’époque et qui bossait avec les Russes et venait de sortir un thèse sur le repérage en temps réel d’un avion volant à très très basse altitude à mach2…. avec les satellites c’est un peu dépassé mais c’était pas mal pour l’époque…


  27. citoyen du monde Le 31 juillet 2014 à 00h16
    Afficher/Masquer

    Le Canada n’est pas en reste. Il a ete colonosé le premier


    • PA.Québec Le 31 juillet 2014 à 00h26
      Afficher/Masquer

      Oui, mais il ne prend pas, sous la dictée d’un tiers, des décisions idiotes contraires à ses intérêts dans ce dossier.

      On ne fait quasiment pas de commerce avec la Russie, c’est sans doute plus un concurrent qu’autre chose (on a plein de minerais, de pétrole, de bois, de gaz, de blé, etc.) Donc sanctionner la Russie n’aura sans doute aucun effet négatif pour le Canada. Et Harper fait cela surtout pour satisfaire la forte coterie galicienne/volhynienne installé dans l’Ouest du Canada (et de l’Ukraine). Ils sont la plupart venus d’Autriche-Hongrie.


      • ploi Le 31 juillet 2014 à 01h20
        Afficher/Masquer

        Faut arrêter de jouer à qui a la plus petite face aux US…

        Surtout en employant les mots de l’ennemi : “l’Europe”. L’Europe est un continent auquel appartient la … Russie!!
        Je crois que ça équilibre pas mal avec la soumission d’autres pays.

        Mais en effet l’UE est l’entité la plus soumise aux US du monde (ça a même été conçu pour ça…).

        Par contre jusqu’à récemment la France était certainement moins soumise aux USA que le Canada.
        Depuis 2007, il est vrai que ça devient inquiétant.


        • PA.Québec Le 31 juillet 2014 à 03h16
          Afficher/Masquer

          Je rappelle que je ne suis pas responsable ni solidaire du gouvernement du Canada, mais que je n’ai pas en avoir honte, contrairement aux Européens (allez de l’Ouest, content?) vis-à-vis de leurs gouvernements, car les sanctions canadiennes ne vont pas à l’encontre des intérêts des Canadiens. C’est toute la différence.

          Sinon, c’est fatigant, lisez ci-dessous pour plus de réponses.


          • jacqueline Le 31 juillet 2014 à 09h25
            Afficher/Masquer

            J’ai lu que le Canada avait perdu 30 procès sur 30 contre les USA avec votre traité. Avertissement donné aux français.

            J’ose espérer qu’en France on attendra pas d’en avoir perdu 30 avant de sortir notre gouvernement UMPS à coups de pieds dans le cul. Ce serait la première étape.


          • tepavac Le 31 juillet 2014 à 10h34
            Afficher/Masquer

            bonjour Pa.Québec !
            pardonne les propos de certains esprits égaré sur le sens des mots. D’autan plus que cela est une vérité, le Gtv Canadien ne trahie pas les intérêts de sa Nation, contrairement aux notres.


  28. Abemus Le 31 juillet 2014 à 00h20
    Afficher/Masquer

    « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » Albert Einstein

    A quand une manif montrant notre opposition aux decisions prises par nos sois-disant elites ?


    • gil Le 31 juillet 2014 à 08h59
      Afficher/Masquer

      Bonjour

      On peu pas essayer de lancer une manif par facebook ou comme l’on fait jour de colère ?
      Je ne sais pas mais si ça continue et que rien ne se passe il semble bien qu’on pourrait se retrouver dans un chaos indescriptible en quelques semaines non ?


      • ty89 Le 31 juillet 2014 à 13h11
        Afficher/Masquer

        Et celui qui sera responsable de la création de l’événement sur les réseaux sociaux aura une flopé de procès au cul. Sera certainement responsable des dégradations, et si par chance, il évite la prison, aura des montagnes de dette a rembourser ce qui, a coup sur, calmera ses envie de révolte.


  29. anne jordan Le 31 juillet 2014 à 00h27
    Afficher/Masquer

    Bravo , O.B. pour cette constance ! Il est en effet IMPORTANT dans notre travail de fourmis de l’info ( nous , vos lecteurs et nos réseaux ) que nous soyons les premiers , si possible , à diffuser !

    Ce soir encore sur LCP , une rediff’ du 7 mai 2014 sur l’Ukraine , avec l’hooorrrrrible Nathalia Pasternak qui crachait son venin sur tout le monde , timidement contredite par Galia Ackerman , une pro Maïdan un peu plus informée ; sur le plateau: un B.Tertrais insidieusement atlantiste , et toute la propagande habituelle ; seule la pauvre Ch. Boutin tentait de faire entendre une autre voix … mais comme elle ne connait pas LESCRISES.FR , elle n’a fait que se prendre les pieds dans le tapis .
    A force d’envoyer certains de vos articles à de bons amis , je me console de mon impuissance , en voyant leur esprit critique s’éveiller …je n’ose parler d’espoir par la prise de conscience : le scrutin du 25 mai – en U.E , comme en Ukraine – n’en laisse pas l’augure !


  30. Alkali Le 31 juillet 2014 à 00h33
    Afficher/Masquer

    Parce que le Canada, lui, ne se fait pas mettre par les USA depuis l’origine?
    Mais en effet, l’Europe s’est fait avoir. J’espère que la réaction des peuples européens sera forte.
    Il est temps que cette canaille politicarde disparaisse et même qu’elle se fasse juger.


    • PA.Québec Le 31 juillet 2014 à 01h11
      Afficher/Masquer

      Même si c’était ou c’est vrai :

      1) la Russie ce n’est pas grand-chose pour nous, facile de dire que vous devez la sanctionner et qu’on en fera de même. Je n’approuve bien sûr par ce cynisme.

      2) vous avez vu la différence de taille et de proximité entre le Canada et même juste la France ? Vous êtes deux fois plus gros que nous et nettement moins dépendant des États-Unis.


  31. Bend Le 31 juillet 2014 à 00h51
    Afficher/Masquer

    En lisant vos commentaires, j’ai quand meme peur pour l’avenir concernant certaines personnes. Poutine n’est surement pas le sauveur de l’Europe, la Russie et les US jouent au meme jeu, que vous soyez russe ou américain, l’Etat vous traitera toujours de la même façon. Je peux comprendre que certains se sentent trahis par les décisions européennes et françaises, mais être en faveur de la Russie n’est surement pas non plus la meilleure option. Le meilleur choix reste que l’UE auait du rester neutre depuis le départ, par rapport aux USA et à la Russie.

    Cette guerre concerne directement ces 2 pays mais nous on va aussi le subir, de façon indirecte, par l’économie ou par le tournant politique ca va créer. On verra dans qq semaines, mais mon avis reste que certains pays de l’UE vont rester silencieux par rapport aux sanctions, dans un sens comme dans l’autre.


    • caroline Porteu Le 31 juillet 2014 à 01h05
      Afficher/Masquer

      Oui .. une Europe puissance , non inféodée , dont les décideurs soient démocratiquement élus ..
      qui puisse jouer un autre rôle que celui de caniche .

      Mais pour cela il faut envoyer valser l’euro , et à peu près 50% des technocrates actuels de Bruxelles , et surtout abroger le traité de Lisbonne pour lui donner un autre contenu ..


    • theuric Le 31 juillet 2014 à 01h44
      Afficher/Masquer

      Pour faire vite:
      Un pays ce sont des frontières disant le dedans et le dehors, un état avec le politique, le monétaire, l’administration etc…, un peuple, ses habitants, tous ces habitants légaux et illégaux, une nation dans son sentiment d’unité et même les dissensions en font partie et, enfin, une patrie dans sa composante symbolique.
      Les relations qu’établit ce pays hors de ces frontières concernent la géopolitique et la géostratégie, c’est à dire les nombreuses alliances ainsi que les rapports de forces d’avec des voisins proches et/ou lointains.
      La géographie et l’histoire sont donc centrales dans ces relations.
      Prendre une carte du monde est dès lors utile pour percevoir les intérêts de notre pays.
      Ils se trouvent au sud et à l’ouest et non pas au nord et nord-est, la Méditerranée (le canal de Suez), la Manche et l’océan Atlantique.
      Du fait que les russes, pour des raisons différentes, ont les mêmes intérêts fait qu’ils deviennent de fait des alliés naturels avec les anglais, les espagnoles, les portugais, les italiens et les grecques, ce qui confère à l’ensemble une unité.
      Nous venons de comprendre que la notion même d’union ne peut être viable et la guerre de sécession avait démontré des faiblesses équivalentes d’une confédération (celle du sud).
      Ne reste que la fédération, à l’image de la Suisse, ou l’alliance.
      Je ne pense pas que les peuples cités soient chauds pour retenter même une expérience fédérative.
      Ne reste donc plus que des alliances multiples d’états-nations indépendants et libres de ses décisions et actions.
      Dès lors, comprenant cela, notre pays n’aurait que des avantages à se tourner résolument vers toutes les nations désignées ci-dessus, dont la Russie.
      Et si il est bien un homme comprenant cela, me semble-t-il, ce serait Monsieur Poutine.
      Je vous invite à réécouter le dialogue qu’il eut avec les deux journalistes de France-télévision et les messages subliminaux qu’il avait émis, intéressants.
      Pour l’Allemagne, seul le commerce compte, mais ces questions essentielles de la position géographique de chaque pays est d’une plus grande importance, l’économique vient ensuite.
      Ceci parce que chaque pays doit pouvoir se suffire à lui-même, hormis l’approvisionnement en matières premières.
      Tout échange doit commencer dans son propre pays, à l’intérieur de ses propres frontières au risque, sinon, de l’exsanguination.
      Là se trouve la cause première du chômage.


      • rémy Le 31 juillet 2014 à 08h03
        Afficher/Masquer

        cela implique de sortir de l’euro , une dépréciation importante de notre monnaie impliquerait

        une courbe de gain d’emplois importante, cela impliquant de retrouver notre souveraineté

        monétaire.


    • Dommage Le 31 juillet 2014 à 14h07
      Afficher/Masquer

      Merci pour cette opinion.
      Oui, une troisième voie, ni vassaux des américains, ni soumis aux russes ou aux chinois.
      Je suis du même camp que vous.
      Hélas, c’est un camp qui n’existe que dans nos têtes. Mille fois hélas.


  32. besse75 Le 31 juillet 2014 à 00h59
    Afficher/Masquer

    Les Grecques vont pas être content!
    Ils avaient obtenu une belle ristourne de Gazprom applicable le 1er juillet, ben la c’est mort!
    Déjà qu’ils rechignaient aux sanctions…


  33. perceval78 Le 31 juillet 2014 à 01h43
    Afficher/Masquer

    Conseil à Francois

    « Tout peut, un jour, arriver, même qu’un acte conforme à l’honneur et à l’honnêteté apparaisse en fin de compte, comme un bon placement politique. »
    Charles de Gaulle.


  34. perceval78 Le 31 juillet 2014 à 02h03
    Afficher/Masquer

    je viens de consulter le compte twitter de Laurent Fabius : https://twitter.com/LaurentFabius

    Depuis le 9 juillet pas un tweet sur l’ukraine , me trompe je, es ce ce qu’on appelle un vide diplomatique ?
    Assourdissant silence !!!!

    Laurent Fabius @LaurentFabius · 9 juil.
    Je reçois @lamzannier de l’@OSCE sur la situation en #Ukraine et la mission déployée sur le terrain http://fdip.fr/jl94z


    • PA.Québec Le 31 juillet 2014 à 03h11
      Afficher/Masquer

      Étant donné les initiatives désastreuses de la diplomatie française récemment, il faut se féliciter paradoxalement de ce vide, cette vacance, cette vacuité diplomatique.

      La France doit d’abord penser à ses intérêts. Éviter d’en rajouter par des déclarations qui ne pourront qu’être moralisatrices (c’est le PS…), se taire c’est ce qu’il y a de mieux.


  35. perceval78 Le 31 juillet 2014 à 02h25
    Afficher/Masquer

    je ne résiste pas au plaisir de publier le dernier tweet de Dan Hannan un Membre des Conservateurs réformistes .

    Daniel Hannan @DanHannanMEP · Jul 29
    There’s a system that’s indifferent to race & creed, maximises liberty and minimises coercion. It’s called “the free market”.

    Je serais tenté de dire : Wait & see …


  36. Dreian Le 31 juillet 2014 à 06h02
    Afficher/Masquer

    deja que c’etait sympa de bosser pour une banque française depuis 6 ans que je suis en Russie… la on va atteindre des records pour sur…


  37. Crapaud Rouge Le 31 juillet 2014 à 07h46
    Afficher/Masquer

    Rien de surprenant : les US n’accusent plus les Russes pour le MH17 parce qu’ils s’en moquent, ils sautent à l’étape suivante, la seule qui les intéresse et qui soit sérieuse selon leurs critères.


  38. Dampyre Le 31 juillet 2014 à 08h11
    Afficher/Masquer

    Que le conflit en Ukraine soit le résultat d’histoires d’influences sordides, soit. Mais coller l’étiquette de “Sauveur” à un homme qui avait posé un pantin au pouvoir pendant qu’il le dirigeait visiblement depuis le siège juste en-dessous, c’est peut être un peu fort.
    Les sanctions économiques contre la Russie sont certainement suicidaires et probablement infondées, mais Mr Poutine est tout sauf un ange ! Il ne vaut pas mieux que nos dirigeants, la tendance dictatoriale démagogique en sus…
    Pour faire clair, si je comprends le coup de gueule et les doutes sur l’affaire de la Crimée, les soutiens (et, limite, l’adhésion) à la politique de Poutine m’apparaissent incompréhensibles…


    • jacqueline Le 31 juillet 2014 à 10h53
      Afficher/Masquer

      Les russes n’ont pas l’air de cet avis, or ce sont eux les premiers concernés.

      Remplacer Poutine par Medvedev et vice versa , leur va bien, ils jouent le jeu.

      Quand aux pantins en France on en manque pas, et remplacer le pantin Sarko par le pantin Hollande honni par 85 % des français, c’est sûrement que tout va a bien chez nous.

      Et si on comparait le pantin fabius par rapport à lavrov ????


    • Inox Le 31 juillet 2014 à 12h03
      Afficher/Masquer

      Je comprends votre avis. Aduler la peste, car on déteste le choléra, c’est curieux en effet. Un signe de déclin peut être ? P.Jorion a écrit un bon avis sur ce thème que je partage.


    • Jub Le 31 juillet 2014 à 12h33
      Afficher/Masquer

      Ce que vous dite est pour moi audible et même vrai de notre point de vue français, européen de l’ouest, rompu à l’alternance politique démocratique.
      En Russie qui revient de l’enfer avec des chiffes molles du genre de Eltsine ou Gorbachev on peut voir les choses différemment surtout quand on a un pays aussi immense avec l’histoire qu’il a. Sans parler de sa culture assez prégnante.

      Mais j’entends bien que le système politico-économique UE-américain est le seul possible (car parfait) pour tout le monde. Je dis cela sans ironie car ça nous pend au nez. en rajoutant la culture américaNO/capitaliste consumériste qui va avec ; ça nous pend au nez aussi.

      Mais bon laissez-nous nous rebeller avant un petit peu et jouir des derniers feux de la civilisation européenne historique avec quelques valeurs propres, celle qu’on a connu enfant et étudiée à l’école.


    • VladP Le 31 juillet 2014 à 13h01
      Afficher/Masquer

      M. Poutine n’a pas posé de pantin au gouvernement ukrainien. Tout au plus, a-t-il travaillé avec un oligarque corrompu en connaissant la vraie “valeur” de son “partenaire” en face de lui.
      Mais l’Ukraine n’a jamais eu besoin de personne pour élire des mafieux corrompus au pouvoir.
      La seule façon que la Russie aurait eu de ne pas accepter de travailler avec le “capo de touti capi” en face de lui, aurait été, précisément, d’appliquer la méthode US du coup d’Etat sanglant suivi d’élections trafiquées, ce que la Russie ne fait plus depuis la fin de l’Union Soviétique.


    • Sumbawa Le 31 juillet 2014 à 19h20
      Afficher/Masquer

      Cher Olivier, où avez vous vu un soutien politique de la France à la Chine ?


      • Eric Le 02 août 2014 à 12h27
        Afficher/Masquer

        Et bien dans le simple fait que la France ne se consacre pas quotidiennement à insulter la Chine comme elle le fait parfois avec d’autres, ici avec la Russie. Qui ne dit mot consent en quelque sorte.


        • jacqueline Le 02 août 2014 à 12h31
          Afficher/Masquer

          Puis il faut voir avec quel faste la délégation chinoise a été reçue dernièrement.

          Du jamais vu ( selon les spécialistes ).


    • Tony A Le 31 juillet 2014 à 20h54
      Afficher/Masquer

      En tous les cas dans cette affaire Poutine bénéficie d’un large soutien de sa population.
      Voir le sondage Gallup :
      http://news.xinhuanet.com/english/world/2014-08/01/c_126820513.htm

      Il faut croire qu’en dépit de sa politique autoritaire, ils y trouvent leur compte.


  39. laurence Le 31 juillet 2014 à 08h21
    Afficher/Masquer

    Qu’en est-il de la position allemande? J’ai entendu dire que l’Allemagne rejetterait le traité transatlantique et aussi que l’Allemagne pourrait rejoindre les BRICS….. Cela me semble des révélations farfelus…..


  40. sempervivens Le 31 juillet 2014 à 08h25
    Afficher/Masquer

    Je ne résiste pas au plaisir de vous reproduire cette déclaration de Hermann van Rompuy, même si elle est sans doute connue de nombre d’entre vous : “… à long terme, tout le territoire européen externe à la Russie, sera, d’une manière ou d’une autre, incorporé à l’Union européenne … Je ne sais pas si il y a consensus de l’opinions, mais nous le ferons quand même”.

    Etant arrivé en fin de mandat, van Rompuy peut se permettre cette liberté de langage.

    Toute l’idéologie europeiste est concentrée dans ces deux phrases. L’Europe est une entité impériale en expansion qui “incorpore” des territoires. Pour réaliser cette expansion, tous les moyens lui sont bons, y compris la guerre. Sa politique repose sur le volontarisme de ses élites et non sur le consentement et l’approbation des citoyens. Son objectif stratégique est d’isoler la Russie et de s’élargir jusqu’à ses frontières.

    Immaginez seulement tout ce qu’ils ne nous disent pas !


    • caroline Porteu Le 31 juillet 2014 à 08h30
      Afficher/Masquer

      C’est exactement la doctrine Bzrezinski


    • perceval78 Le 31 juillet 2014 à 10h03
      Afficher/Masquer

      Van Rompuy fait partie des 54 bienheureux qui ont le droit d’être dans le carnet d’adresse de Zbigniew Brezinski, franchement je comprends pas comment il a fait, car on peut préter à Brezinski des vues strategiquement malsaines mais à priori ,je le crois intelligent,aimant s’entourer de personnes intelligentes et je ne perçois pas d’intelligence chez HVR.
      =
      https://twitter.com/zbig/following
      =


      • tepavac Le 31 juillet 2014 à 10h53
        Afficher/Masquer

        bonjour Perceval !

        l’intélligence est en trop, il faut juste de l’obeïssance…
        L’ordre, leur ordre du monde


    • V_Parlier Le 31 juillet 2014 à 11h08
      Afficher/Masquer

      Mais être contre çà, c’est déjà se faire accuser de soumission à Poutine…
      Il faut rester soi disant neutre, mais pas trop. C’est tout l’esprit de ceux qui se prétendent libres à la fois des USA et de la Russie, tout en fermant les yeux et en criant “Union Européenne” et en répétant les paroles de Washington.


  41. Macarel Le 31 juillet 2014 à 08h51
    Afficher/Masquer

    “on ne nous oubliera plus nous les blancs en Chine”, et c’est le 28 juillet 1912 qu’il va écrire : “toutes ces races dont vous faites vos esclaves, leur inertie ne durera pas toujours. Déjà la Chine se réveille, et oui il ya avait Sun Yat-sen déjà, et voyez tous ces frémissements dans l’Indochine.”

    Les USA qui préparent leur future confrontation avec l’Empire du milieu, sont les vrais héritiers de l’impérialisme européen blanc. Les USA sont la créature de l’Europe, et cette créature est en train de dépasser son créateur, qui est aujourd’hui dans une belle panade.

    Jaurès, un visionnaire, qui gênait beaucoup de puissants, c’est pour cela qu’il a été assassiné.


    • VladP Le 31 juillet 2014 à 13h07
      Afficher/Masquer

      Et son assassin acquitté.


  42. samuel Le 31 juillet 2014 à 09h18
    Afficher/Masquer

    J’avais lu une fois dans un vieux livre concernant le lâcher prise, un propos dans lequel il était question que la plupart des élites démocratiques, ne pouvaient plus appréhender la réalité des choses à cause principalement de leur emploi du temps. Et cela malgré le grand nombre de gens très bien formés ou déformés institutionnellement autour d’eux, les conseillers, les secrétaires débordées, et autres gens du même genre plus intéressés au carriérisme que de servir véritablement autrement leur pays.

    Ce qui pourrait expliquer pourquoi beaucoup se sont laissés grandement entraîner derrière les propos de la première démocratie du monde. Comme une certaine forme de conduite ou de filtrage sociétal qu’ils auraient mis en place, les médias de l’Occident en sont bien le premier exemple, lorsque tout ce qui dérange est systématiquement mis au rebus, c’est l’information.

    Je peux encore excuser Olivier, lorsqu’il se trouve souvent débordé par la gestion des messages et commentaires, mais de la part de gens ayant davantage les moyens techniques, je trouve qu’il y a en réalité plus grande faute à l’égard de l’homme, ou du genre humain dans la servitude.


  43. caroline Porteu Le 31 juillet 2014 à 09h29
    Afficher/Masquer

    Ce n’est pas contre la politique étrangère , mais c’est énorme quand même
    Procédure judiciaire contre Obama pour abus de pouvoir par la Chambre des représentants !

    http://french.xinhuanet.com/monde/2014-07/31/c_133521517.htm


  44. barre-de-rire Le 31 juillet 2014 à 09h37
    Afficher/Masquer

    guerre économique enclenchée, je suppute la rupture des contrats gazier en approche. il va multiplier le prix à l’automne, si personne accepte, gros problème, il va tourner la situation à son avantage, y nous vendra plus, on va l’attaquer, il va nous foutre sur la gueule, simple, clair, mérité

    les bonds du trésors US je pense que d’ici fin septembre ….y en détiendront plus, la chine va suivre… heureusement pour nous on est en aout, y reste un mois pour foutre la merde tant que les moutons sont en vacances… ouf !

    comme le dit charles sannat, préparez vous et restez à l’écoute !


  45. Alcibiade Le 31 juillet 2014 à 09h50
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Je suis entièrement d’accord sur l’orientation de nos médias et l’hypocrisie de nos politiques. Mais j’ai le sentiment, à lire la présentation de ce document, ainsi que certains commentaires, qu’à contrario, il faudrait prendre pour argent comptant ce qu’écrit le ministère des affaires étrangères russe. A lire certains, j’aurais l’impression que la Russie ne joue aucun rôle déstabilisateur dans la région. N’oublions pas la Géorgie. Quoi qu’il en soit, merci pour ce site riche et qui permet d’avoir un regard plus fin sur cette question.


    • interlibre Le 31 juillet 2014 à 10h49
      Afficher/Masquer

      Rien n’est blanc ou noir.
      Il faut rester raisonnable et objectif.
      Malheureusement on s’est tellement fait manipuler et arnaquer en occident avec l’UE, les traitrises à répétition des politiciens, la propagande quotidienne, les lois absurdes, les interventions post colonial (…) que certains, qui ont une vision trop binaire, peuvent se laisser “emporter”.


    • V_Parlier Le 31 juillet 2014 à 11h25
      Afficher/Masquer

      Même si la situation en Géorgie était un peu différente, n’oublions tout de même pas que Sakaashvili a fait bombarder l’Ossétie en premier, tuant des militaires russes stationnés sur les lieux sous mandat international. L’Ossétie disposait par ailleurs elle aussi d’un statut particulier (accord du 24 juillet 92), méprisé par Sakaashvili. Beaucoup aiment trop l’oublier. Notons cependant que la gestion de cette crise, à l’époque, par l’UE, fut beaucoup plus sensée. En peu de temps les choses ont bien changé!


    • Perekop Le 31 juillet 2014 à 11h40
      Afficher/Masquer

      La Géorgie ??? Elle est bien bonne, celle-là. C’est l’attaque idiote, mais meurtrière, des tanks géorgiens contre les civils (déjà) de Tskhinvali, capitale de l’Ossétie du sud, au petit matin, qui a tout déclenché. Cf les ruines de la ville qu’on pouvait contempler lors du concert de soutien donné par Valery Guergiev… Et qui qu’c’était qui a fait tout ça, en mentant comme un arracheur de dents (et en bouffant sa cravate) ? Ben, un certain Saakhachvili. D’où qui’v’nait ? Ben, d’Amérique (avec une femme américaine en bonus).
      Ouvrez vos jolis yeux, Alcibiade, vous devriez être capable de réviser un peu vos certitudes à la lumière de ce qui se passe aujourd’hui. Les USA se répètent, se répètent, que c’est fatigant !


  46. perceval78 Le 31 juillet 2014 à 10h06
    Afficher/Masquer

    @chatard tu avais posté un lien ? je ne le vois pas … ce probleme arrive souvent , tu as 2 solutions :

    1) enlever http:// devant ton lien
    2) mettre 1 caractère avant et 1 apres ex: =http://www.lemonde.fr=

    UMP: autre que le monde c’est bien aussi … 🙂


  47. gil Le 31 juillet 2014 à 10h06
    Afficher/Masquer

    Ajout au post précédent :

    La russie admet qu’une guerre en europe va se produire.
    Lien FT dans l’article mais il est pour abonnés.


  48. Yann Le 31 juillet 2014 à 10h10
    Afficher/Masquer

    Des missiles balistiques ukrainiens tirés vers les zones des séparatistes!

    http://en.ria.ru/politics/20140730/191485997/Russia-Concerned-by-Reports-of-Kiev-Using-Ballistic-Missiles-in.html


  49. Nerouiev Le 31 juillet 2014 à 10h16
    Afficher/Masquer

    Pas la peine de faire de l’idéologie anti URSS (c’est volontaire) complètement dépassée et colportée par tous les journaux. Poutine a eu suffisamment de patience en utilisant ce temps pour nous envoyer tous les messages indispensables à notre réflexion géopolitique. Nous ne voulons pas l’écouter alors tant pis pour nous. Son pays a de quoi se défendre, il est inattaquable et ne souhaite la guerre qu’aux parasites terroristes ; je résume tout ce qu’il n’a cessé de dire. Il était très ouvert aux autres pays y compris les USA si on en juge par les sociétés installées en Russie et la collaboration spatiale.
    L’énergie va manquer pour beaucoup et la Russie est prête à partager pour un but humain commun, celui de notre avenir avant la fin de ces ressources qu’il ne faut pas gaspiller alors que la Russie est de loin encore très bien placée dans ce domaine. Croyez-vous que les USA vont venir nous aider quand eux-mêmes devront se servir en premier ?
    Les coûts énergétiques vont grimper et tout le reste avec. Mais cette réalité est fatale, la Russie ne fait que nous forcer à anticiper pour nous montrer que la voie de Washington, son luxe et son gaspillage n’ont plus de réalité. Et ça Washington, qui a tout basé sur le paraître et sa place de leader, ne peut l’accepter.


    • tepavac Le 31 juillet 2014 à 11h12
      Afficher/Masquer

      le Gtv des states sait tres bien qu’il ne peut pas demander à ses peuples de vivre comme les Européens et encore moins comme des hindoux ou des chinois. Sinon ce serait la révolte et plus de pays pour les adeptes du plan Bzresinski.
      Comment expliquer à des millions d’Américain, que l’idéologie pronée depuis un siecle est un mensonge appliqué par la force des armes sur les autre continents.
      Ils n’ont pas d’échapatoire, c’est ce qui les rend si dangereux pour la planète entiere.


      • VladP Le 31 juillet 2014 à 13h27
        Afficher/Masquer

        Son peuple dort de plus en plus sous les ponts; Las Vegas est sur le point d’être abandonnée, et en Californie, les derniers riches mandatent des entreprises spécialisées pour peindre leur pelouse en vert afin de maintenir leur standing, et que leur voisin pensent “qu’eux ont les moyens d’arroser leur pelouse” en dépit de la plus grave sècheresse des derniers 800 ans (au moins).
        Ils ont pompé, pompé, pompé pour arroser leur gazon, laver leurs bagnoles et remplir leurs piscines. Ils ont vidé les eaux du lac du barrage Hoover et asséché les nappes phréatiques pour la gloire et les paillettes, et aussi pour le bénéfice de grosses entreprises, notamment de l’agroalimentaire.
        Résultat: il ne pleut plus! Et, bien sûr, on a bien besoin de ce modèle en Europe.


  50. Rodriguez Le 31 juillet 2014 à 10h20
    Afficher/Masquer

    LE GÉNÉRAL DE GAULLE L’AVAIT DÉJÀ DIT : CE MACHIN (l’Europe) EST CONÇU POUR QUE LES AMÉRICAINS DÉCIDENT POUR NOUS DANS LEUR INTÉRÊT


    • Michel Roissy Le 31 juillet 2014 à 11h29
      Afficher/Masquer

      juste une précision, c’est l’ONU qu’il appelait “le machin”

      Mais sur le fond, ça ne change rien, l’Europe est juste un autre “machin”


    • pas expert Le 31 juillet 2014 à 17h38
      Afficher/Masquer

Charte de modérations des commentaires