Les Crises Les Crises
30.juillet.201430.7.2014 // Les Crises

[IMPORTANT Ils ont gagné : la guerre (économique) va commencer avec la Russie] Moscou : “Nous avons honte pour l’Union européenne”

Merci 0
J'envoie

Voici en exclusivité, grâce à la mobilisation des lecteurs du blog, la traduction du très violent communiqué du Ministre des Affaires étrangères de la Russie de ce jour (il a 5 heures, non encore disponible en anglais…).

Bravo “l’Europe, la paix” !

Il est évident qu’en prenant des sanctions infamantes et humiliantes sans des preuves solides envers un grand pays, on a de sérieux retours de bâtons. Surtout quand on se décide à imposer des sanctions visant à déstabiliser gravement son économie. (Et quel sens du timing juste 100 ans après…)

Comme le souligne “Le Point” : “Les sanctions concernant le secteur financier sont celles qui auront le plus de conséquences macroéconomiques, avec un risque accru pour la croissance et une pression à la baisse qui va se poursuivre sur le cours du rouble”, a estimé la société d’investissement VTB Capital.

On peut remercier les “génies” comme le MAE suédois, Carl Bildt qui réagit :

30-07-2014

Commentaire du Ministère des Affaires étrangères de Russie en lien avec les nouvelles sanctions anti-russes, adoptées par l’Union européenne (Source)

Suite à la mise en place des sanctions antirusses du 29 juillet convenues par l’Union européenne, la Russie ne peut que constater l’absence évidente de volonté politique et de désir de cette Union à s’investir dans le règlement de la crise en Ukraine. L’UE, de son côté, ignore toujours aveuglément les causes du tragique développement des événements du Sud-Est de ce pays, où, dans le cadre de la prétendue « opération antiterroriste » du pouvoir de Kiev, des dizaines de citoyens pacifiques meurent chaque jour, et où des centaines de milliers d’habitants ont été contraints de devenir des réfugiés. Une région immense se trouve désormais au bord d’une catastrophe humanitaire de grande échelle.

L’ensemble des événements est en grande partie dû aux décisions irresponsables de l’Union européenne elle-même, qui se montre indulgente envers l’actuel gouvernement de Kiev. L’UE a en somme donné carte blanche à la « pacification » du pays, et démontre un lourd manque de scrupule politique en acceptant de facto de qualifier l’opération punitive de Kiev contre son propre peuple « d’approche modérée dans la conduite des opérations de rétablissement de la loi et de l’ordre ».

Nous avons honte pour l’Union européenne, qui après avoir longtemps cherché « à parler d’une seule voix », parle désormais de la voix de Washington et a pratiquement abandonné les valeurs européennes fondamentales, y compris la présomption d’innocence.

La politique de l’UE n’est plus fondée sur des faits vérifiés mais s’écrit sous la dictée de Washington, entre deux visionnages de vidéos “Youtube” douteuses. Moscou est déçu par l’incapacité de l’UE à jouer son propre rôle dans la politique mondiale.

L’UE est apparemment prête à sacrifier son économie pour permettre la réalisation d’enjeux géopolitiques équivoques, contraires à ses intérêts. Les économies russe et celle de l’UE sont étroitement liées et la « troisième vague » de sanctions qu’entreprend Bruxelles sera aussi fortement ressentie en Europe qu’en Russie. Il faut cependant souligner le zèle avec lequel certains pays européens soutiennent cette politique, qui est inversement proportionnelle aux conséquences sur leur bien-être.
Les citoyens des États membres de l’UE savent-ils ce qui résultera de ces jeux en termes de pertes d’emplois et de gains commerciaux ?

Nous tenons également à rappeler que des sanctions sectorielles sont en contradiction avec les normes de l’OMC.
Des mesures restrictives touchant les milieux financiers auront également des conséquences négatives pour les banques des États membres de l’Union européenne actives en Russie. Pourtant, certaines d’entre elles tirent à ce jour le plus grand profit de leurs filiales en activité dans notre pays.

Nous sommes consternés par la décision d’instaurer un embargo sur le commerce d’armes et d’équipements militaires avec la Russie. A la différence de Kiev pour qui, au contraire, ces limitations ont été levées dernièrement, la Russie ne prend pas part au conflit militaire.

Dans son empressement à introduire des sanctions, Bruxelles met de son propre chef des barrières à la collaboration avec la Russie, dans des domaines aussi cruciaux que l’énergie. Il s’agit là d’un mouvement irréfléchi et irresponsable qui aura pour conséquence une hausse des prix sur le marché européen de l’énergie.
Concernant les difficultés qui pourraient survenir dans certains secteurs de l’économie russe, elles seront assurément surmontées. L’efficacité et l’autosuffisance de notre économie s’en trouveront accrues.

Il va de soi que nous allons prendre en considération le comportement non constructif et non indépendant de l’Union européenne dans le futur développement de nos relations.

30 juillet 2014

253 réactions et commentaires - Page 2

  • Nicolas Jaisson // 31.07.2014 à 10h26

    Malgré toutes les vicissitudes politiques, les investisseurs s’obstinent à avoir confiance dans la Russie. Les vagues successives de sanctions n’arrivent pas à entamer la hausse des valeurs russes. Normal, par les temps qui courent: un régime fort et stable qui inspire confiance dans la durée, ça ne court pas les rues. Comme quoi, la prospérité est plus une affaire de morale que d’équations économétriques à optimiser en fonction de la création de valeur (financière):

    Traders who sent wagers against Russian stocks to a record high in March before getting burned by a rebound of more than 20 percent are showing no interest in betting against President Vladimir Putin a second time.

    http://www.bloomberg.com/news/2014-07-31/putin-sows-doubt-among-stock-bears-burned-by-29-rebound.html

      +0

    Alerter
  • Celine // 31.07.2014 à 10h27

    bonjour, je me pose beaucoup de questions au sujet de ces sanctions .
    Sont-elles décidées a la majorité ou a l’unanimité des 28 ?
    y a-t-il des pays qui ont refusé ? si oui, lesquels ?
    Hollande a.t.il voté ? oui? non ?
    ça serait bien d’expliquer clairement les mécanismes de ce genre de sanctions .

      +0

    Alerter
    • chios // 31.07.2014 à 14h54

      Oui, je trouve aussi.
      Car aller sur les sites officiels me décourage, je n’y comprends rien.

      Par ex le traité de libre échange “deep free trade” pour l’Ukraine compte 1200 pages.

      Ca donne la chair de poule…tous les pièges qui peuvent s’y cacher!

        +0

      Alerter
  • Krokodilo // 31.07.2014 à 10h29

    Et encore la réponse de la Russie a-t-elle été pour l’instant très modérée, puisque les sanctions en réponse ont ciblé la Pologne, pays le plus virulent contre eux, derrière les USA. Le seul espoir d’apaisement vient d’une info qui ne fait pas les gros titres, Porochenko semble avoir demandé à négocier mardi avec la Russie à Minsk, sur des points secondaires (néanmoins importants comme le cessez-le-feu), mais rien ne les empêcherait de discuter officieusement d’une solution plus globale au conflit.

      +0

    Alerter
  • la russe // 31.07.2014 à 10h47

    une devinette :reconnaissez -vous les personnages http://www.kp.ru/daily/26263.4/3141120/
    L’article qui parle des répercussions éventuelles de le nouvelle vague de sanctions dans la vie des russes.

      +0

    Alerter
  • Bertrand // 31.07.2014 à 11h02

    l’Europe, prix nobel de la paix… J’avoue avoir bien ris ce jour-là… Je lui aurais bien donné le prix nobel de la guerre (vu sont rôle à l’époque sur le dossier Syrien). Il faut relire la citation:

    « Pour avoir contribué pendant plus de six décennies à promouvoir la paix et la réconciliation, la démocratie et les droits de l’Homme en Europe » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Nobel_de_la_paix)

    La justice devrait retirer ce prix honteusement décerner par défaut…

    Et aux Américains le prix nobel du grand désordre mondial (pour le rôle destabilisateurs qu’ils jouent depuis le début des années 2000 même si cela a commencé bien avant).

      +0

    Alerter
  • jacqueline // 31.07.2014 à 11h08

    Je vois celà plus comme une boutade pour ridiculiser les USA avec leurs sanctions et leurs menaces de guerre.

    Autrement dit : “puisque tu es bien décidé à me faire la guerre, je ne suis pas assez con pour te donner le pognon que tu réclames”

    Et il a bien raison , car ce fric serait transformé en bombes et en missiles qui lui retomberaient sur la tête..

    Décidemment les mâcheurs de chwim gums ont un QI de ruminants.

      +0

    Alerter
  • barre-de-rire // 31.07.2014 à 11h34

    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140730.AFP2946/ukraine-les-combats-empechent-a-nouveau-l-acces-au-site-du-crash.html

    comme prévu selon mon analyse, cet hiver sera…. passionnant.

    petits conseils:
    – faites un stock de charbon pour cuire la nourriture au BBQ…
    achetez des briquets
    – regardez le prix des vestes et tout ce qui est microfibres polaires etc…

    – et tant qu’on y est, les systèmes solaires pour recharger les appareil usb, c’est le moment d’investir car quand ca va faire +400% de demande par internet d’ici octobre les prix vont exploser.

    préparez vous, ca va aller très vite.

      +0

    Alerter
  • Tikehau // 31.07.2014 à 11h50

    La question que je me pose est la suivante :

    Sachant que les contrats gaziers russes avec l’occident sont signés sur 20 ans en moyenne comme va se dépatouiller Poutine pour ne pas tomber dans le piège du “je ne vous livre plus de gaz” face aux “sanctions” économiques ?

    En rompant les contrats entre clients occidentaux et fournisseur (Russe) cela aurait pour conséquences le versement de très conséquentes compensations financières.

    Qui va commettre la première erreur et devrait payer la note ?

    Je parie sur l’occident petit joueur et surtout “canard sans tête”.

      +0

    Alerter
  • caroline Porteu // 31.07.2014 à 12h11

    Très bel article de r M.K. Bhadrakumar. Article paru dans Indian Punchline le 31 juillet 2014: Why Obama’s Russia sanctions are doomed (traduction: JFG-QuestionsCritiques).

    traduit par Jean François GOULON

    Les sanctions d’Obama contre la Russie sont vouées à l’échec
    http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-francois-goulon/310714/les-sanctions-d-obama-contre-la-russie-sont-vouees-l-echec

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 31.07.2014 à 12h32

    Notre representant à l’ONU dit parfois des choses très sensées.

    Gérard Araud @GerardAraud · Jul 30
    Pour comprendre les relations internationales, il faut effectivement commencer par analyser les rapports de forces.

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 31.07.2014 à 12h34

      ou encore :

      Gérard Araud @GerardAraud · Jul 29
      1914. Si la Russie mobilise, l’Allemagne doit attaquer immédiatement la France quoi que fasse celle-ci.

      et 2014 Mr Araud , 2014 ????

        +0

      Alerter
  • perceval78 // 31.07.2014 à 12h37

    Moi ce que je pense c’est que les Russes ont leur bourre le crane
    =
    http://www.themoscowtimes.com/news/article/most-russians-think-western-powers-caused-ukraine-crisis/504224.html
    =

      +0

    Alerter
  • VladP // 31.07.2014 à 12h45

    Il est absolument navrant et désolant de constater que l’Europe ait décidé de se suicider économiquement uniquement pour suivre les ordres des oligarques corrompus de Bruxelles.
    Dans l’état actuel de l’économie, une augmentation des coûts de l’énergie, en correspondance à la perte de marchés en Russie, et, n’en doutons pas, dans l’ensemble des pays des Brics, seront fatales aux économies européennes déjà fragilisées par la crise.
    Les ricains n’auront plus qu’à débarquer avec leur monnaie PQ pour acheter toutes les technologies françaises de pointe, y compris les entreprises du secteur de la défense qui viennent, comme par hasard, d’être privatisées.
    FUCK THE EUROPE! Voilà! Les américains doivent être entrain de sabler le Mac Do!
    La 1ère partie du plan, et non la moindre, se déroule comme prévu.
    Je vous informe tout de suite que, quelques soient les pressions que l’Europe fera porter sur la Suisse, en votation, il n’y a AUCUNE CHANCE pour que la Suisse se décide désormais à entrer dans l’Europe. Je pense, pour ma part que, lorsque la question sera posée de maintenir les accords bilatéraux et d’abandonner tout contrôle de l’immigration, la suisse décidera de renoncer aux accords bilatéraux, de faire des accords Pays par Pays avec ceux qui voudrons travailler avec elle, se rapprochera des Brics (elle a déjà signer un accord d’échange swap avec la chine pour reconnaître le remimbi comme monnaie d’échange directe avec le Franc Suisse), et après tout, si la Suisse a évidemment besoin de l’Europe, l’Europe aussi a besoin de la Suisse: Il n’est que de considérer que la Suisse achète beaucoup plus de biens et fournitures en Europe que ce que l’Europe achète à la Suisse, et elle est toujours, et de loin,le plus gros employeur français (notamment).
    Mais comme l’Europe viens de prouver que la Loi des USA est au dessus de ses intérêts les plus fondamentaux, on peut s’attendre à tout de la part de Bruxelles.
    Il vous reste désormais 2 solutions: Sortir de l’EU, de l’Euro et de l’OTAN dans les plus brefs délais (ou même sans délais du tout) ou disparaître en tant que Nation libre et indépendante.

      +0

    Alerter
  • David C. // 31.07.2014 à 13h09

    Hallucinant, ces commentaires. Pas un pour nuancer, pour dire, bon, et si, après tout, la Russie avait aussi des responsabilités dans toute cette affaire ?
    Non. Tout es manigancé de A à Z par les USA et leurs vassaux. Poutine, c’est un homme de paix, c’est Gandhi. S’il y a une guerre, ce sera bien fait pour nous, et nous mériterons tout ce qui nous tombera sur la gueules.
    L’illusion russe, décidément, restera une donnée occidentale, quelqu’en soient ses incarnations, diverses et contradictoires.
    Je vis dans un pays proche de la Russie, où les gens se montrent bien moins naïfs. La puissance russe ils l’ont connu et pratiqué sous toutes ses formes, et ils savent bien ce qu’elle leur a coûté.
    Tout ça est très concret, très loin des fantasmes géopolitiques d’internautes dont l’hypercriticisme à l’égard d’une propagande n’a d’égal que leur aveuglement à l’égard d’une autre propagande.

      +0

    Alerter
    • Richard // 31.07.2014 à 14h30

      @ David C, vous dites : “Je vis dans un pays proche de la Russie, où les gens se montrent bien moins naïfs. La puissance russe ils l’ont connu et pratiqué sous toutes ses formes, et ils savent bien ce qu’elle leur a coûté.”

      De quoi parlez-vous exactement? Vous pouvez être plus précis?

        +0

      Alerter
  • jacqueline // 31.07.2014 à 13h34

    La Russie a commencé depuis quelques jours à interdire l’importation de viande, de produits laitiers et de légumes depuis l’ Ukraine, mais aussi la Pologne, sous des prétextes sanitaires ( non respect des normes), c’est pas des sanctions..lol !

    Les sanctions cotre les russe, pour trois mois, seulement.

    Au train où vont les choses ( crise économique, révoltes des mères de soldats, Irak, Syrie, Lybie, gaza ) je pense que l’ UE et les USA auront d’autres chats à fouetter.

      +0

    Alerter
  • LeDahu // 31.07.2014 à 14h33

    http://www.ukipmeps.org/articles_837_FarageTreating-democracy-with-deliberate-contempt.html

    video en anglais pour les anglophones avec transcription. M Farage en train de parler a propos de l’UE et la vote pour M. Juncker.

    Well let’s just have a think about the process we’re about to engage in. We’re all going to be asked to vote and we’ve got one candidate to vote for. It’s like the good old Soviet times, isn’t it. Surely democracy means you get rather more of a choice than one.

    On va tous voter et on a un seule candidate. C’est un peu comme la bonne epoque sovietique, n’est pas.

      +0

    Alerter
  • bousquet jerome // 31.07.2014 à 15h14

    Je ne sais pas si vous étes au courant de cette inteview d’une représentante de human right watch par la tv ukrainiène.

    “human rigth watch n’a rien à dire, au revoir!!!”

    http://www.youtube.com/watch?v=SvLkBBh2DJ0 a

      +0

    Alerter
  • Omiya // 31.07.2014 à 15h20

    Décidément, l’Administration américaine n’a aucune honte dans ses mensonges.
    Selon la porte-parole du département d’Etat américain, Marie Harf (source :http://french.ruvr.ru/news/2014_07_31/Ukraine-operation-Washington-loue-la-retenue-exceptionnelle-de-Kiev-2065/):
    “”Les (soldats) ukrainiens doivent protéger leurs citoyens et leur pays. Les armes utilisées dans ces opérations sont généralement des pièces d’artillerie de l’ancienne armée soviétique. Nous ne pouvons pas dire aux Ukrainiens de ne pas utiliser d’armes conventionnelles”, a indiqué Mme Harf.
    “Il importe que les Ukrainiens soient plus prudents pour protéger les vies des civils”, a ajouté la porte-parole. Selon elle, les forces de sécurité ukrainiennes ont fait preuve d’une “retenue exceptionnelle” durant l’opération spéciale qu’elles mènent dans l’est de l’Ukraine.”
    Eh ben, elle n’est probablement pas au courant que les braves forces ukrainiennes détruisent des villes et y massacrent leur propre peuple.

    En ce qui concerne les sanctions, quelques réactions :
    – la Lettonie craint que la riposte de la Russie aux sanctions ne détruise son économie, dont l’alimentaire représente 50% des exportations, en prenant des mesures phyto sanitaire. elle craint aussi que la maintenace de trains qu’elle effectuait pour la Russie s’arrête. Elle ne s’attendait à ce que les sanctions européennes puissent avoir un effet boomerang sur son économie car elle n’est pas active dans les secteurs visés par les sanctions. Il fallait peut-être y réfléchir avant de vouloir nuire économiquement à la Russie! (source : http://en.itar-tass.com/world/743051)
    – en Allemagne, les exportations vers la Russie du secteur des machines outils ont déjà baissé de 17% au 1er semestre 2014 et le secteur craint que les sanctions aggravent cette tendance (source : http://en.itar-tass.com/world/743065)
    – le milieu des affaires danois craint notamment que les exportations de viande et d’huile industrielle vers la Russie soient affectées en réaction aux sanctions, de même que son secteur bancaire. Il estime à juste titre que les entreprises russes vont trouver des fournisseurs hors UE et qu’il sera par la suite difficile de les récupérer puisque les entreprises européennes auront montré qu’elles ne sont pas des partenaires fiables (source : http://en.itar-tass.com/world/743066)

      +0

    Alerter
  • Louis // 31.07.2014 à 15h21

    Vous voulez connaître notre futur ?

    Recherchez sur le Net : “correspondance”+”Albert Pike”+”Mazzini”.

    Vous serez surpris de l’actualité de l’échange épistolaire.

      +0

    Alerter
  • Omiya // 31.07.2014 à 15h35

    Arseniy Yatsenyuk semble être sous steroïd US. Il aurait déclaré à la Rada que le gouvernement ukrainien allait avec ses partenaires US et EU redessiner la carte énergétique de l’Europe et du monde, rien que ça! (source : http://en.itar-tass.com/economy/743082)

      +0

    Alerter
  • samuel // 31.07.2014 à 15h43

    Au trentième sous-sol ou degré sous terre, seuls quelques rares initiés et privilégiés fortunés,
    sont au courant sur Fox news de ce qu’ils se préparent en matière de philantropie mondialiste.

      +0

    Alerter
  • gil // 31.07.2014 à 16h04

    Envois de forces armées Néerlandaises & Australiennes pouvant atteindre 950 hommes sur le site du crash

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/07/31/vol-ukraine-neerlandais-australiens-armes-crash_n_5637282.html

      +0

    Alerter
  • Galien // 31.07.2014 à 16h06

    Pourquoi les médias occidentaux sont-ils dans un tel mensonge alors que l’on trouve de nombreux médias américains qui ont une vision claire de ce qui se passe?
    http://www.commondreams.org/views/2014/07/29/blaming-russia-flat-fact

      +0

    Alerter
    • samuel // 31.07.2014 à 17h19

      Qui se ressemble s’assemble, avec de l’argent on peut tout acheter, sinon vous perdez votre place, votre femme vous quittera, vous ne pourrez plus payer les factures ! C’est à vrai dire le premier chantage civilisationnel de l’Occident envers le reste du monde, mais tout cela n’augure rien de bon, car même les plus “beaux” navires de guerre de l’Amérique ne l’empêcheront pas d’aller plus loin, surtout lorsqu’elle recherche de nouveau à préparer l’opinion, faire la guerre à distance.

        +0

      Alerter
  • Richard // 31.07.2014 à 16h19

    @ Galien : Texte intéressant concernant la dépendance à l’égard du GAZ :

    http://www.gasinfocus.com/focus/la-russie-un-fournisseur-de-gaz-naturel-incontournable/

      +0

    Alerter
  • Jourdon // 31.07.2014 à 16h39

    moi aussi j’ai honte , mais pas pour les mêmes raisons

    “Nous tenons également à rappeler que des sanctions sectorielles sont en contradiction avec les normes de l’OMC.
    Des mesures restrictives touchant les milieux financiers auront également des conséquences négatives pour les banques des États membres de l’Union européenne actives en Russie. Pourtant, certaines d’entre elles tirent à ce jour le plus grand profit de leurs filiales en activité dans notre pays.”

    il est également triste d’entendre les propos récents de Pascal LAMY demandant de passer à une conception de l’économie mondiale sous sa forme “gazeuse”. En effet, déjà que sous formes de liquidités surabondantes, la conséquence désastreuse est que les Institutions, Compagnies d’Assurance Honnêtes, et Organismes de Crédit Publics & Privés n’arrivent plus à distinguer entre le manque de solvabilité et le manque de liquidité des entités économiques juridiques défaillantes ou sur le point de défaillir, en appeler à dépasser l’approche physique et l’approche liquidités pour privilégier une modélisation mathématique encore plus… est une pure provocation! Espérons que Monsieur LAMY ne soit pas sélectionné comme Commissaire Européen. Plus globalement, c’est une très grande tristesse de voir que les anciens Directeurs de Cabinet de Monsieur DELORS ne défendent pas l’Europe et ses Valeurs. Et que – en France en tous cas – il n’y a eu personne depuis MITTERRAND et DELORS pour défendre l’Europe globalement – sauf DSK …

      +0

    Alerter
  • SebCbien75 // 31.07.2014 à 16h44

    Mes commentaires avec liens ne passe pas et j’ai des sources très utiles sur la fondation robert schuman et jean jaurès qui sont des “collaborateurs” disciplinés de la NED (donc de la CIA)…

    Idem du lourd que j’avais déjà exposé sur ma page FaceBook sur les liens historiques CIA/NED et FO

    Enfin, de même, pour les liens des syndicats étudiants de droite ou gauche et les liens via des financements démontrés par la CIA…

    Comment puis-je mettre les liens Olivier?

    Cdmlt,

      +0

    Alerter
  • SebCbien75 // 31.07.2014 à 16h47

    Pour FO et la CIA:

    Article de Bakchich Info où il faut farfouiller:

    Link to:
    https://www.bakchich.info/international/2008/01/08/les-belles-aventures-de-la-cia-en-france-51454

      +0

    Alerter
  • Gui // 31.07.2014 à 17h46

    Ne pourrait-on pas créer une pétition sur avaaz.org pour faire pression sur les leadeurs européens afin de stopper les sanctions économiques contre la Russie ?

      +0

    Alerter
    • sempervivens // 31.07.2014 à 19h13

      Il serait bon qu’Olivier Berruyer ouvre un débat sur la question. Voire ce que l’on peut faire concrètement pour empêcher le scénario du pire.Des millions de gens pensent comme nous, parfois des gens très influents et qui pèsent dans la balance. Mais nous sommes atomisés. Il y a des dizaines de blogs qui accomplissent un travail de réinformation, concernant l’Ukraine et la Russie, mais chacun travaille de son côté, isolé. Nous sommes tous des anonymes parlant à des anonymes. Nous savons que nous sommes nombreux, cultivés, prêts à nous investir, mais nous ne savons pas dans quoi et avec qui.

        +0

      Alerter
      • Louis Robert // 31.07.2014 à 19h27

        Permettez… il me semble qu’en ’68… et de très nombreuses fois avant et depuis, notamment avant “Shock and Awe” en Irak, il n’en fallait pas tant pour que des millions aient alors compris, spontanément, que l’unique lieu de rencontre pour tous était, encore et toujours… la rue.

        Chuuut! Ne le dites surtout pas à quiconque et faites comme si vous n’aviez ni vu ni entendu ce message; le Pouvoir impérial nous a à l’oeil.

          +0

        Alerter
  • Louis Robert // 31.07.2014 à 19h17

    Comme lors des mésaventures impériales au Vietnam, en Irak, en Afghanistan, etc. le jour viendra où se fera jour l’étendue de la supercherie qui sous-tendait cette mésaventure visant la Russie et indirectement la Chine, en Ukraine. Il faudra bien, alors, la lucidité n’ayant pas été au rendez-vous, que les Européens, ces héritiers des “Lumières”, s’interrogent, enfin, sur les causes de leur aveuglement et de leur inertie.

      +0

    Alerter
  • Beauch26 // 31.07.2014 à 19h42

    Mazette ! C’est en effet violent pour un communiqué du MAE russe, le ras le bol est bien palpable… On comprend aussi pourquoi la carte de la diplomatie a été jouée à fond, ça permettra de s’y référer ultérieurement et de constater que la Russie a tenté très longtemps de se poser en partenaire intelligent. Ca fait vraiment ch… que nos institutions soient à ce point corrompues…

      +0

    Alerter
  • Artur Sixto // 31.07.2014 à 19h58

    Olivier, je ne connaissais pas votre bloc et ma première impression est navrante. Normalement les médias (blogs inclus) sont pour deux choses: 1) informer, et 2) réflechir sur les infos. Ici, concernant l’Ukraine, vous ne faites ni l’un ni l’autre. Tout ce que vous faites est relayer intégralement un communiqué russe, sans plus.

    Comme vous n’informez pas du contexte et vous n’analysez pas non plus les affirmations du gouvernement Russe, laissez-moi le faire à votre place.

    La Russie a planifié de longue date, incité, organisé, armé et dirigé l’inssurrection dans les territoires d’Ukraine à majorité russophone. Ce n’est pas exactement un geste de bon voisinage avec l’Ukraine. En fait il ne lui reste qu’à annexer ces territoires (ce qu’elle vient de faire avec la Crimée) pour reproduire exactement les premiers ébats internationaux d’Hitler. Cela fait longtemps que la Russie travaille à assurer son contrôle de l’Ukraine: depuis son indépendance. Elle a employé tous les moyens, en particulier le chantage énergétique sur l’Ukraine et l’ensemble de l’Europe.Putin a réussi ainsi à propulser un escroc prorusse, Yanoukovic, à la tête du gouvernement d”Ukraine, ce qui a entrainé la pire gestion du pays jusqu’alors, le développement d’un réseau mafieux autour de Yanukovic qui s’est virtuellement emparé de l’économie du pays, et la reddition du pays aux intérêts et exigences russes, notament en se détournant des accords avec l’UE prêts à être signés qui répondaient à la volonté immensément majoritaire de l’ensemble des Ukrainiens, y compris les russophones (et les Cosaques de Crimée, que la Russie cache toujours), ce qui a fait déborder le ras-le-bol démocratique des Ukrainiens de tous bords, et amené l’occupation de la place Maidan. A Maidan la révolte populaire (et non provoquée ni armée par l’Ouest) se prolongeait et déstabilisait le gouvernement de Yanoukovic, jusqu’au point qu’il a perçu à un moment donné que personne n’arrêterait cette révolte pacifique à moins de renoncer à la présidence et tenir des élections où Yanoukovic serait balayé. Cet escroc a donc tenté l’ultime stratagème: dissoudre la révolte moyennant la terreur, la violence. Il a fait tirer sur la foule (ce qui est prouvé, n’en déplaise à ceux qui s’accrochent à leurs fantasmes antioccidentaux), il a perdu (il est vrai que grâce aux manifestants d’extrême droite/néonazis en particulier, mais pas qu’eux, loin de là), et il s’est barré, direction la Russie. Le parlement Ukrainien a alors destitué un Yanoukovic en fuite et désigné un nouveau président qui a tout de suite formé un gouvernement de concentration nationale (l’extrême droite inclue, il est vrai, de même que dans certains pays occidentaux qui ne sont pas précisément dans un état d’exception). Réponse Russe immédiate? Renforcer sa désinfirmation sur tous les médias russophones, faisant croire à nombre de russophones qu’il s’agissait d’un coup d’état fasciste qui visait en particulier à les soumettre à Kiev et les dérussifier. La Russie a activé simultanément ses agents provocateurs infiltrés en Ukraine et commencé à promouvoir des manifestations violentes où les fusils d’assault sont apparus tout de suite, l’attaque et occupation ou le siège d’installations officielles comme les mairies, commissariats de police et bases militaires, où les militaires on eu le bon sens de ne pas dégager les rebelles, connaissant parfaitement les intentions russes d’envahir la Crimée sous prétexte de maintien de la paix et secours/protection des civils, une invasion “humanitaire” quoi… La Russie avait massé des troupes aux frontières des territoires à majorité russophone, menaçant de les envahir au moindre prétexte. Pourquoi la Russie agirait-elle comme cela au lieu de permettre une évolution démocratique avec de nouvelles élections, l’ouverture de négotiations entre Kiev et les territoires à majorité russophone, et l’éventuelle organization de referendums régionaux? Pour deux raisons toutes simples: primo, démocratiquement cela n’aurait jamais débouché sur l’intégration de ces territoires à la Russie puisque, même parmi les russophones, il n’y aurait pas eu de majorité dans cette direction, et secundo, parce que la Russie ce n’est pas une démocratie et ne tient pas à ce que des réferendums similaires soient tenus dans des territoires russes voulant quitter la Russie. Rappelons la Tchétchènie…

    Quant au communiqué russe, il s’agit d’un mélange infame de mensonges et de menaces, à l’intention d’Occident (c’est triste de revenir à ce langage de guerre froide), et pour la consomnation interne (désinformation, appel constant à l’orgueil nationnal, etc.).

    Cher Olivier, vous êtes soit naïf, soit malhonnête (mais je ne vois aucun motif pour vous d’appuyer un gangster comme Putin, à moins d’en tirer un modus vivendi).

      +0

    Alerter
    • PF // 31.07.2014 à 23h16

      Bonsoir,

      Je me permets de vous adresser ce commentaire pour vous conseiller de lire tous les billets réalisés par Olivier Berruyer sur l’Ukraine (ça en fait un paquet, je vous l’accorde). Vous verrez que c’est édifiant. Ceci vous permettra de compléter votre connaissance du dossier ukrainien, connaissance qui me paraît extrêmement pauvre et fondée, malheureusement j’en ai bien peur, sur les pseudos informations diffusées par les médias mainstream, comme le montre votre compte-rendu indigent sur le sujet.

        +0

      Alerter
    • PF // 31.07.2014 à 23h27

      Pour vous faire gagner du temps, lisez le billet du 28 juillet 2014 intitulé “Synthèse de la crise en Ukraine”. Ceci est un condensé des billets publiés par Olivier Berruyer depuis le début de la crise ukrainienne. Les billets, sur lesquels se base ce condensé, sont bien plus fouillés.

      Si il y a bien une chose que je n’aime pas, c’est l’accusation gratuite. Alors, avant de venir jeter l’anathème, informez-vous !!!

        +0

      Alerter
      • jacqueline // 01.08.2014 à 10h21

        Vous nous l’avez bien emballé votre poisson pas frais !!!

          +0

        Alerter
    • C Balogh // 01.08.2014 à 07h37

      BonjourArtur Sixto
      Votre discours est édifiant:il est la synthèse du bourrage de crâne opéré par les médias sur les populations.
      Je suis chaque jour confrontée à des gens comme vous, qui n’ont que des infos bidonnées et qui les avalent, bouche grande ouverte sans aucun esprit crtique.
      “Comme vous n’informez pas du contexte et vous n’analysez pas non plus les affirmations du gouvernement Russe, laissez-moi le faire à votre place.”

      Dans votre post, il n’y a aucune analyse conmme vous l’annocez mais des “faits avérés PAR VOUS ” sans aucune preuve ni éclaircissement.
      Si vous avez de vrais moyens pour nous informer et apporter une analyse non-issue des journalopes occidentaux, c’est avec un grand plaisir que je vous lirai.

        +0

      Alerter
  • Jacques // 31.07.2014 à 21h26

    Merci d’avoir traduit ce texte, très vigoureux pour des diplomates et plein de remarques très justes. Mais cette déception devant l’attitude apparemment absurde de l’UE révèle une naïveté inattendue de leur part: l’UE n’est pas là pour défendre les intérêts des peuples d’Europe, ce n’est qu’un instrument de l’hégémonie états-unienne. Ses décisions sont parfaitement cohérentes avec cette fonction d’instrument au service de Washington. La seule bonne chose à faire avec l’UE, c’est d’en sortir.

      +0

    Alerter
  • Quaoar // 31.07.2014 à 22h16

    L’Europe n’est-elle pas prise dans un tissus de chantages politco-économico-otanesques de la part des US, intenables ? A t’ elle encore un quelconque degré de liberté ? L’Europe est embryonnaire, il n’y a pas encore eu de réelle rencontre des peuples, de réelles reconnaissances (re naître avec), c’est la sa grande faiblesse qu’exploite violemment les US dans ses plans de militariser à outrance la partie Est, bordant la Russie, entre autre l’ Ukraine. Il est temps de nous unir, nous les peuples, nous avons le pouvoir car nous produisons et consommons, car seulement unis nous pourrons faire le poids et nous faire entendre et agir significativement ! Mais tout cela est certainement très idéaliste, dépassé, vu le niveau de dégradation avancé dans tous les domaines, des valeurs morales, de l’honnêteté, de l’intégrité, de l’intelligence, de l’humanisme, de la compassion etc etc
    Mais n’oublions pas que nous sommes sciemment noyés dans une grande confusion tissée de mensonges, de manipulations grossières et meurtrières, une histoire officielle fabriquée qu’on nous sert à nous les cochons. Et ça fonctionne très bien !

      +0

    Alerter
    • Quaoar // 31.07.2014 à 22h30

      Jusqu’où iront les Us dans leur obsession impérialiste, dans leur paranoïa par rapport au reste du monde ? C’est évident que la fin du cycle de domination de l’occident/des US est proche, c’est un moment très dangereux pour l’humanité … les US ont voté un amendement les autorisant à utiliser le nucléaire à l’attaque (avec juste des bombinettes) et par ailleurs, considèrent comme ennemi quiconque s’opposerait à son hégémonie économique, ça peut faire peur quand même !!!
      Les hindous disent que les dieux ne s’abaissent pas à nettoyer une humanité en fin de cycle, ils lui fournissent ses propres moyens d’auto destruction !!

        +0

      Alerter
  • Valrianne // 31.07.2014 à 23h29

    Manipulation des médias, processus d’élection biaisé, arnaque de la dette, fonctionnaires, UE l’outil des USA,… tant d’évidences pour chacun de vous en lisant l’ensemble des posts. Et surtout… comment agir collectivement et efficacement pour se sortir de ce piège?
    Un programme sur mesure et à juger sur pièce, cette vidéo est consultable par rubriques (médias, banques et finances, indépendance politique, rétablir la démocratie,…) par rubrique de ce qu’il est possible collectivement de réaliser : https://www.upr.fr/programme-politique Moi, j’ai pas trouvé plus clair et plus juste… l’espoir a un nom.

      +0

    Alerter
  • marieh // 01.08.2014 à 00h29

    J’en connais qui doivent faire la fête ce soir …
    J viens de lire sur La voix de la Russie que la NASA et la Russie viennent de signer un protocole d’accord sur la sécurité radio active des vols spatiaux, jeudi malgré les sanctions. Même si elles ne touchent pas ce domaine, je trouve que c’est un peu lourd lorsqu’on pense que l’ UE vient de se mettre à dos son fournisseur principal de gaz, pour les beaux yeux de Washington. Cela me réchauffe le cœur de constater que l’Europe sera toujours le dindon de la farce. Faites ce que les USA disent, pas ce qu’ ils font. Impec! On a fait comme il faut, Oncle Sam?

    http://french.ruvr.ru
    (Je ne suis pas sur que le lien fonctionne)

      +0

    Alerter
  • Michel Ickx // 01.08.2014 à 00h38

    Il est urgent de lire et de faire lire “Le grand Echiquier” de Brzejinski

    Egalement “La guerre des monnaies de Hongbing Song” :

    L’arnaque du dollar,la création de la FED et la stratégie des Chinois. Pensez à Sun Tsu.

    Esuite voir les conférences de Asselineau (cité plus haut) sur you tube. UPR, l’uniue parti
    qui a une position claire sur l’Europe et la monnaie unique.

    Je pense que ces deux livres et ces conférences suffiront pour éveiller les citoyens qui ont encore un peu de sens critique.

      +0

    Alerter
  • Stan // 01.08.2014 à 16h46

    Que ce soit les US, la Russie, l’UE, la Chine, etc… de tous temps “on croit mourir pour la patrie, on meurt pour les industriels” comme disait Anatole France, pour l’état civil François Anatole Thibault.
    Alors a quoi bons tous ces commentaires qui ne changeront jamais rien aux intérêts des possédants et pour d’autres aux idéologies de pouvoir masqués par des religions…
    Quant à moi : “Mourir pour des idées, oui, mais de mort lente, mais de mort lente”… (G. Brassens)

      +0

    Alerter
  • faveur franck // 27.03.2015 à 22h25

    Quand on a personne en face, ce n’est pas très difficile d’être un bon stratège.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications