Après ce premier billet d’analyse à chaud (et celle du 1er tour), je vous propose en ce jour de la nomination du nouveau gouvernement de revenir en détail sur les résultats du 2e tour de la présidentielle.

Les résultats

Vous connaissez les résultats définitifs :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Voici les résultats par département (comparés à 2007) :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Voici les variations :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Si nous poussons l’analyse par candidat, on identifie les “bastions” traditionnels :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Ces cartes sont toutefois assez biaisées, en raison de l’utilisation du département.

Voici une carte plus fine :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Mais là encore, on ne tient pas compte de la densité de population – il en sert à rien d’arriver largement en t^te dans un commune de 300 habitants…

Voici une carte bien plus efficiente, avec la densité de vote :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Analyse historique

Voici les résultats historiques des deuxièmes tours (en fonction des suffrages exprimés) :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Et en nombre de voix (en redressant les résultats des élections passées pour avoir l’équivalent à population constante 2012)

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Comme à notre habitude, voici l’analyse par rapport à l’ensemble de la population majeure :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Je trouve personnellement inquiétant que, comme souvent, près d’un tiers de la population (soit 16 millions de personnes !) ne s’est pas exprimé, voici l’analyse des non-exprimés :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

On note que la proportion de suffrages blancs est inférieure à celle de 1995, et la proportion de non-exprimés reste inférieure à 1995 et 2002. Les effets du traumatisme de 2002 sont en train de s’estomper…

Analyse détaillée

Voici le report des voix du 1er tour :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Nicolas Sarkozy a récupéré une majorité des voix de François Bayrou et Marine Le Pen.

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

On observe de nouveau que François Hollande a été le candidat des actifs et Nicolas Sarkozy celui des retraités…

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

On observe qu’une majorité de professions libérales et de cadres ont soutenu Hollande.

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Le vote Hollande est une fonction croissante du niveau d’éducation.

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Hollande a été soutenu par les classes moyennes et Sarkozy par les classes privilégiées.

Suite à un débat sur le blog, j’ai réalisé une analyse en fonction de l’âge moyen du département. Et là, surprise :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

En fait, Hollande est en tête dans 21 des 22 départements les plus âgés !

Le vote des seniors semble ainsi moins uniforme que ce que l’on pense… (même si on ne parle ici que de moyennes dans un département).

J’avance ici une simple hypothèse, qu’il serait intéressant de tester. On sait que les plus de 65 ans votent majoritairement Sarkozy. Je subodore ici que les 65-75 ans votent plus à droite que les plus de 75 ans.

De même il faudrait tester une analyse sur les “65-75 ans avec plus [et moins] de 1800 € de revenus” et les “plus de 75 ans avec plus [et moins] de 1800 € de revenus”.

Car on interprète souvent trop facilement les résultats en parlant des “plus de 65 ans”, mais on pourrait aussi parler de la “génération des baby-boomers”, connue pour être plus individualistes que les précédentes. Il sera intéressant de voir si, avec le temps, il y aura une décroissance du vote à droite des seniors.

Les discours de la campagne

Le Monde a eu l’excellente idée de commander une analyse des discours de la campagne. En voici les principaux résultats :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Amusant, Sarkozy a parlé beaucoup plus d’immigration que Marine Le Pen…

Voici la propension à utiliser le “Je”, “Nous” et “Vous” :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Mélenchon était ainsi le candidat du “Nous ” mais aussi du “Vous”…

Et demain ?

Le Monde, toujours indispensable, a réalisé une belle étude des résultats par circonscription pour les législatives, très mal engagées pour l’UMP :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

Enfin, le nouveau gouvernement devra mettre en oeuvre le projet. Enfin, une toute petite partie, soyons réalistes… Amusant, même les électeurs du 1er tour de François Hollande ne partagent pas tout, surtout les évolutions sociétales, comme le mariage homosexuel ou le vote des étrangers :

presidentielles presidentielle 2012 2e tour

À suivre…

22 réponses à 3130 Analyse du 2e tour de l’élection présidentielle

  1. Blaise Le 18 mai 2012 à 04h58
    Afficher/Masquer

    La dernière question concerne le mariage et l’adoption par les homosexuels alors que le programme d’Hollande ne parle que du mariage.

    Le niveau d’éducation, le revenu et l’age sont très corrélés entre eux et il serait intéressant d’avoir l’effet net de ces différentes variables. 

    Dans quelle mesure les différences géographiques sont expliquées par des différences dans le type de population qui les compose? Est-ce que l’appartenance géographique change les relations observées? Par exemple, est-ce que les diplômés du Sud-Ouest votent lus Hollande alors que les diplômés du Nord-Est votent plus Sarkozy?  


  2. Patrick Luder Le 18 mai 2012 à 05h55
    Afficher/Masquer

    Voici le résultat du vote de valeur qui était aussi promu sur ce blog :
    http://doc.votedevaleur.org/exp2012/compteRenduPreliminaire/web/co/synthese.html
    C’est François Bayrou qui serait passé en tête. 


  3. Vénus-Etoile du Berger Le 18 mai 2012 à 06h33
    Afficher/Masquer

    Merci beaucoup pour cette analyse très complète et très intéressante. Bravo pour ce travail vraiment remarquable.
    “16 millions de personnes” à convaincre, reste non négligeable. Manifestement ressortir les vieux sujets du grenier n’a pas été très concluant.
    Concernant l’analyse par sexe. Il serait intéressant de regarder si les femmes sont plus nombreuses que les hommes ou bien pas.
    Au total sur l’ensemble de la population française les femmes sont plus nombreuses, en affinant par tranche d’âge il reste sûrement des chances que oui également et pourtant….voici le résultat
    Evolution de la population jusqu’en 2012
    http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATnon02145
    Bilan démographique 2011
    http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1385

    Evolution de l’âge moyen jusqu’en 2012
    http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATnon02147

    ” Le vote Hollande est une fonction croissante du niveau d’éducation “

    Avoir un niveau d’éducation important et être intelligent sont deux notions  différentes. Démonstration : La preuve avec ce graphique.
    Toutefois un bon niveau d’études protège contre Alzheimer 
    Pour l’âge moyen par département “Hollande est en tête dans 21 des 22 départements les plus âgés !”Patrick avait donc été pertinent sur ce sujet lors des différents échanges


    • Vénus-Etoile du Berger Le 18 mai 2012 à 06h53
      Afficher/Masquer

      Diplôme le plus élevé selon l’âge et le sexe en 2010
      http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATCCF07235


      • Patrick-Louis Vincent Le 18 mai 2012 à 10h01
        Afficher/Masquer

        Etude intéressante. Donc, plus le temps passe, plus le nombre de filles, faisant des études supérieures, dépasse celui des garçons. La société va donc continuer à se féminiser, d’autant que l’enseignement est très majoritairement confié aux femmes. Comme il y a de plus en plus de familles monoparentales et que la garde des enfants est majoritairement confiée aux femmes, les garçons seront donc, le plus souvent, élevés, à la maison, et à l’école, par des femmes. Cela ne sera pas sans conséquence sur le comportement et la façon de penser des futurs hommes adultes.


    • step Le 18 mai 2012 à 08h40
      Afficher/Masquer

      pour ce sujet de l’age et de la couleur politique, je pense aussi que la classe d’age 60/70 ans (papy boomers) vote beaucoup plus à droite que plus agés. En effet les plus agés ont connu la guerre, la nécessaire solidarité, voire la resistance et le poids des communistes dans celle-ci. Ce sont aussi les utilisateurs des services d’assistance sociale et médicale, étant plus dépendants que les plus “jeunes vieux”. Ils ont enfin plus connu la période de pauvreté individuelle avant les “30 glorieuses” (période 45/54).


      • Patrick-Louis Vincent Le 18 mai 2012 à 09h51
        Afficher/Masquer

        Oui, je crois que les personnes âgées sont moins sensibles aux évolutions de la société. Beaucoup restent fixées sur ce qu’elles ont connu et ce à quoi elles étaient attachées quand elles étaient à l’âge mûr. Les vieux gaullistes restent gaullistes dans l’âme ; les vieux communistes restent communistes dans l’âme. Quant au plus de 80 ans, il faudrait faire une étude. J’en ai un certain nombre dans ma famille qui ne se sont pas déplacés pour aller voter, et c’était pour eux la première fois qu’ils s’abstenaient. A partir d’un certain âge, la vie publique n’intéresse plus guère, surtout quand la santé diminue.


  4. Gus Le 18 mai 2012 à 09h07
    Afficher/Masquer

    Je ne suis pas d’accord avec l’analyse en termes d’âge. Vous confondez géographie électorale et âge. cher olivier, en bon lecteur de Todd, il faut reprendre les cartes du vote de gauche depuis 1848 que vous trouverez dans la réédition de l’invention de la France. Il s’agit en fait des bastions traditionnels de la gauche dans le midi rouge et les franges sud-ouest du Massif central (zones du communisme agricole jusque dans les 80’s) qui sont également depuis longtemps des zones très touchées par l’exode rural. Le département de la corrèze est un exemple parfait.  Il n’y a donc aucun enseignement à tirer en termes de structure par âge; ceci reflète seulement que certaines zones de force traditionnelles de la gauche sont des zones où l’âge moyen est élevé en raison d’une démographie déclinante. mais comme ce sont des zones peu peuplées, cela fait peu de vieux en valeur absolue au niveau national. D’ailleurs la stat nationale est très claire : les + 65 votent Sarko.


    • Patrick-Louis Vincent Le 18 mai 2012 à 10h26
      Afficher/Masquer

      “On observe de nouveau que François Hollande a été le candidat des actifs et Nicolas Sarkozy celui des retraités…”

      Conclusion un peu rapide. Certes, les plus de 65 ans ont voté majoritairement Sarkozy, et ils sont pour la plupart retraités. Mais, la seconde tranche d’âge à avoir voté Sarkozy sont les 18/24 ans (49%) qui sont loin de la retraite. De plus, les artisans et commerçants ont aussi voté majoritairement pour Sarkozy, alors qu’ils sont en pleine vie active.

      Le clivage actifs/retraités ou actifs/inactifs ne tient donc pas la route. Quel est le point commun entre les 18/24 ans, les commerçants/artisans et les plus de 65 ans ? Ne serait-ce pas le niveau d’études (ou de formatage des cerveaux !!!) ?    


      • step Le 18 mai 2012 à 22h52
        Afficher/Masquer

        les 18/24 sont aussi en partie inactifs (études) et peut être un peu trop sûr d’eux mêmes. Rien que quelques années de chômage ne saurait régler…
        Les commerçants/artisans sont culturellement à droite, car ils pensent que sans état et sans impôts ils serait tous multimilliardaires (?). Il faut bien trouver des boucs émissaires au relatif insuccès de ne pas avoir inventé facebook … Plus sérieusement sarko a marqué des points avec la baisse de la TVA sur la restauration, la plupart des petits commerçants subissent de plein fouet la crise et se sont retrouvé “hors gamme” pour la plupart des gens (hors soldes). J’en croise régulièrement et ils disent tous que maintenant le touriste dort dans un formule1, mange son sandwitch à midi et au mieux cafet le soir. Bilan, ils regardent les gens sans moyens qui regardent leur vitrine… Mais bon tout va bien, en se serrant encore un peu la ceinture, je suis sur qu’on devrait pouvoir exporter quelque chose. Ah zut, notre économie interne a collapsé, c’est ballot.


        • step Le 18 mai 2012 à 22h58
          Afficher/Masquer

          tout ça me rappelle soit quelque chose que j’ai trouvé moi même soi une citation dont j’ai perdu l’origine. Enfin peu importe, elle est très vrai :
          “Le communisme c’est des files d’attentes de gens riches devant des étals vides, le capitalisme, c’est des files d’attentes de gens pauvres devant des étals pleins”.


  5. Trubli Le 18 mai 2012 à 10h00
    Afficher/Masquer

    Enorme travail d’Olivier. 
    Etes-vous toujours actuaire ? Sinon je dois vous demander si vous trouvez le temps de dormir.

    Je serais curieux de savoir comment vous définissez les classes populaires ? Selon quels critères ?

    Je pense qu’il serait plus judicieux de croiser les résultats d’Hollande avec la part de l’industrie dans le département (ou la circonscription pour être encore + fin) ou alors croiser avec le taux de chômage.  


  6. reset Le 18 mai 2012 à 10h32
    Afficher/Masquer

    les 50-64 voteront de l’autre coté le coup d’après ci il y en a un, tout ça pour leurs petites retraites à 60 ans payer à crédit. L’aristocratie est une classe inquiétante quand elle est nombreuse et moche.
     
     


  7. Chazam Le 18 mai 2012 à 12h33
    Afficher/Masquer

    Vous trouverez ici un autre mode de représentation des votes, que je trouve très intéressant : la densité de vote pour l’un et l’autre des deux candidats finalistes par km², avec un lissage de 20km. Où l’on voit que Hollande a remporté la plupart des pôles urbains.


    • GUS Le 18 mai 2012 à 16h27
      Afficher/Masquer

      aime beaucoup cette représentation, très lisible. Elle confirme ce que je disais sur la question du nombre de départements de “vieux” où Hollande est arrivé en tête. ON le voit très bien.
      J’adore la représentation de l’Ile-de-France. Après les banlieues rouges d’autrefois encerclant le Paris bleu, voici le gros enzyme glouton rose s’apprêtant à dévorer le petit bleu de l’ouest. A ce propos, j’ai lu un article dans le monde sur les progrès très net du vote Hollande dans le 92, des élus UMP pointant des évolutions sociologiques profondes au-delà du rejet de Sarko. L’UMP va connaître dans le 92 ce qu’elle a vécu dans le 75. Décidément, ils n’apprennent rien.


  8. Joanna Le 18 mai 2012 à 13h42
    Afficher/Masquer

    Deux observations :
    – on ne dira jamais assez l’ignominie que constituent les sondages
    je suis persuadée que sans aucun sondage le résultat du 1er tour aurait été bien différent
    – il est clair que le résultat du 2ème tour donne une certaine indication pour les législatives mais j’espère qu’il y a encore des gens qui votent en fonction des qualités intrinsèques des candidats et non “bêtement” pour un parti
    de plus tous les évènements susceptibles de se produire d’ici les jours des élections peuvent encore influer sur les votes donc rien n’est joué.


  9. bébert Le 18 mai 2012 à 18h39
    Afficher/Masquer

    Ce sont des populations non salariées.

    Sinon, il faut faire très attention aux sondages par sous-catégories. Le canard enchaîné le montre très bien cette semaine.


  10. Fabolo Le 19 mai 2012 à 04h32
    Afficher/Masquer

    Les socialistes de plus de 75 ans vivraient plus longtemps ?


  11. Deres Le 24 mai 2012 à 14h49
    Afficher/Masquer

    Quelques remarques sur ces chiffres :
    – les fonctionnaires ont voté de façon écrasante (64%) pour FH. Sans commentaire étant donné toutes les promesses dans le sens du poil dont ils ont fait l’objet. La fonctionnarisation progressive de la France est docn bien un atout important pour la gauche …
    – Avant la retraite on soutenait FH (<65 ans), Après on soutenait NS (>65 ans). Cela aurait-il un rapport avec la promesse de remettre la retraite à 60 ans … 
    – je trouve embêtant de mêler les professions libérales et les cadres dans les statistiques car leur environnement de travail et leur contact avec les administrations sont bien différents … En particuier, je pense que leur vote serait surement assez différent.


  12. Ubu Le 15 juin 2012 à 21h45
    Afficher/Masquer

    Je pense que pour retraités, il serait interessant de voir si le vote gauche/droite ne basculerait pas entre ceux d’avant et ceux d’après la génération des “soixante-huitars”…
    Dans cette hypothèse, il y aurait une bascule entre ceux né avant 1947/1948 et ceux nés après!


Charte de modérations des commentaires