Les Crises Les Crises
22.novembre.201522.11.2015 // Les Crises

[Actualité] Même après le 13 Novembre, tout le monde campe sur ses positions et rien ne bouge…

Merci 224
J'envoie

Source : L’Hebdo, le 22 novembre 2015.

Les dirigeants occidentaux sont convenus la semaine dernière, en marge du sommet du G20 en Turquie, de prolonger de six mois, jusqu’en juillet 2016, les sanctions contre la Russie. Elles avaient été décidées en raison de la politique du Kremlin envers l’Ukraine.

Cette décision a été prise alors que se multiplient les déclarations en faveur d’une coopération avec la Russie dans la lutte contre les djihadistes de l’Etat islamique, à la suite des attentats du 13 novembre à Paris.

La prolongation des sanctions a été décidée lors d’une réunion entre le président américain Barack Obama, la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre britannique David Cameron, le président du Conseil italien Matteo Renzi et le ministre français des affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré samedi un diplomate européen qui a requis l’anonymat.

Ces dirigeants ont notamment estimé qu’il fallait maintenir la pression sur la Russie avant les élections prévues par les séparatistes dans l’est de l’Ukraine en février prochain, a ajouté le diplomate.

“La seule chance d’avoir ce que nous voulons, c’est de jouer la carte des sanctions. Les sanctions financières doivent rester en place jusqu’au bout”, a-t-il ajouté.


Syrie : Obama n’envisage pas la fin de la guerre civile sans départ d’Assad

Source : Le Parisien, le 19 novembre 2015.

Manille (Philippines), jeudi 19 novembre. Barack Obama a confirmé sa ligne sur la Syrie : Bachar al-Assad ne peut participer à des élections libres dans son pays.

Manille (Philippines), jeudi 19 novembre. Barack Obama a confirmé sa ligne sur la Syrie : Bachar al-Assad ne peut participer à des élections libres dans son pays.

C’est un « no » à Vladimir Poutine. En déplacement à Manille (Philippines) pour un forum économique, le président américain Barack Obama a estimé ce jeudi qu’il ne pouvait y avoir d’issue à la guerre civile en Syrie si Bachar al-Assad restait au pouvoir.

Il a écarté ainsi des suggestions de dirigeants du Proche-Orient selon lesquelles le président syrien pourrait participer à de futures élections. « Je n’imagine pas une situation dans laquelle nous pouvons mettre fin à la guerre civile en Syrie, avec Assad qui resterait au pouvoir », a-t-il expliqué.

Les déclarations du président américain interviennent quelques jours après une rencontre avec Vladimir Poutine, principal soutien de la Syrie, qui semblait indiquer que les deux parties seraient proches d’un accord. Le président russe, qui cherche à maintenir la présence stratégique russe en Syrie, s’oppose vigoureusement au départ d’Assad. «Seuls ceux qui se sentent exceptionnels se permettent de se conduire d’une manière si éhontée, imposant aux autres leur volonté», avait-il déclaré vendredi dernier.

Malgré les rapprochements depuis le crash d’un avion russe dans le Sinaï et les attentats de Paris, entre la Russie, les États-Unis et la France, le sort du président syrien reste un point de discorde entre l’occident et les soutiens d’Assad, Moscou et Téhéran.

Mercredi, le patron de la Maison-Blanche estimait que la Russie avait été «un partenaire constructif à Vienne en essayant de créer une transition politique» en Syrie, en référence aux récents pourparlers internationaux qui se sont tenus en Autriche. «Mais il y a évidemment un piège, c’est que Moscou est toujours intéressé à ce qu’Assad reste au pouvoir».

Barack Obama a insisté sur le fait que les Syriens n’accepteraient pas qu’Assad reste au pouvoir après une guerre civile qui dure depuis plus de quatre ans et a fait plus de 250 000 morts, dont beaucoup du fait des exactions de son régime. « Même si je disais que c’est bien, je ne pense pas que cela fonctionnerait. On ne pourrait pas obtenir que la population syrienne — en majorité — soit d’accord avec une telle issue », a fait valoir Obama.

« Assad représente les intérêts d’une partie conséquente de la société syrienne, c’est pourquoi l’on n’arrivera pas à un règlement pacifique (du conflit) sans sa participation », lui a répondu le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, cité par les agences russes. « Nous sommes prêts à une coopération pratique avec les pays de la coalition et à travailler avec eux pour en définir les modalités, qui, bien sûr, respecteraient la souveraineté de la Syrie et les prérogatives du gouvernement syrien », a-t-il ajouté.


Etat d’urgence en Crimée après une coupure totale de l’électricité venant d’Ukraine

Le Monde.fr avec AFP

Les autorités de la république de Crimée ont annoncé, dans la nuit de samedi à dimanche 22 novembre, avoir instauré l’état d’urgence, peu après une coupure totale de l’électricité venant d’Ukraine. Des sources ukrainiennes ont affirmé que ces coupures étaient dues à un sabotage de lignes à haute tension, sans indiquer qui pourrait en être responsable. Sur les 2 millions d’habitants de la région, 1,6 million sont privés de courant.

A lire ici


USA: 1,3 milliard de dollars de bombes vendu à l’Arabie saoudite

Le gouvernement américain a autorisé la vente de plus de 17.000 munitions air-sol à l’armée de l’air saoudienne pour près d’1,3 milliard de dollars, a annoncé le département d’Etat aujourd’hui.

Le Congrès devrait donner son feu vert à cette vente, qui a lieu au moment où des avions de l’Arabie saoudite bombardent les rebelles Houthis au Yémen.

Source : Figaro, 16/11/2015

Yemen : 2200 morts fin septembre, 93 % de civils

Mais pourquoi-nous détestent-ils tant ?

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

georges glise // 22.11.2015 à 20h21

isis est peut-être un ennemi mais pour washington et ses toutous européens atlantistes, les russes sont le seul et véritable ennemi. crétins! et répéter que bachar doit partir, c’est objectivement soutenir daesh, comme ils ont soutenu al nosra!

34 réactions et commentaires

  • peoplearestrange // 22.11.2015 à 20h04

    La guerre mondiale de basse intensité ?

      +19

    Alerter
    • Subotai // 22.11.2015 à 22h42

      Non.
      “Guerre de 100 ans” 100 ans de conflits avec des pics d’intensité et des périodes plus calmes.
      La nouvelle guerre de 100 ans ou la “Grande Guerre du Pétrole” (Great Oil War) a commencé par l’attaque de l’Afghanistan par les USA, suite aux attentats du 11 sept 2001.

        +4

      Alerter
      • Vasco // 23.11.2015 à 08h18

        Elle a commencé avec la chute de l’empire Ottoman.

          +2

        Alerter
  • luci2 // 22.11.2015 à 20h19

    B. obama affirme que “les Syriens n’accepteraient pas qu’Assad reste au pouvoir..”

    C’est insensé .!
    Quels intérêts souterrains,”sales” sont à l’oeuvre ..???
    Devinez et vous gagnez à tous les coups..Hélas ,Pauvre Humanité :
    Que Dieu nous garde de ce mammon …!

      +25

    Alerter
    • jcdelespaux // 23.11.2015 à 06h33

      En même temps, facile de s’en assurer : ça s’appelle des élections !!!!

        +5

      Alerter
  • georges glise // 22.11.2015 à 20h21

    isis est peut-être un ennemi mais pour washington et ses toutous européens atlantistes, les russes sont le seul et véritable ennemi. crétins! et répéter que bachar doit partir, c’est objectivement soutenir daesh, comme ils ont soutenu al nosra!

      +56

    Alerter
  • Jeanne L // 22.11.2015 à 20h34

    En même temps ,si les DISCOURS montrent effectivement une sorte de refrain figé et même une régression par rapport à ce qu’Obama disait il y a un mois avant les frappes russes “il faut que la Russie s’implique ENFIN”…

    La REALITE du terrain syrien c’est semble-t-il que cela avance .

    En tout les cas c’est ce que dit Assad, si on en croit le site en russe de ITAR-TASS: il dit quelque chose comme ” depuis le début des frappes russes, sur tous les fronts nous avançons et notre situation s’améliore”, bref, la réalité effective semble bien être une avancée effective des positions effectives.
    Si on fait une”analyse concrète de la situation concrète” comme le préconisait Plékhanov on voit bien que les discours d’Obama, les positions figées sont peut-être en même temps un déni de réalité, et une volonté de faire “comme si” rien n’avait bougé et si le rapport de forces n’avait pas évolué.
    Je ne suis pas personnellement Madame Soleil mais si je relie ce que je peux lire ici ou là j’ai envie de prévoir que les discours vont devoir bouger à raison des circonstances.

      +6

    Alerter
  • natoistan // 22.11.2015 à 20h37

    La France entrainée dans la logique infernale des ”alliances”(Otan,UE) s’enfonce en choisissant la Junte de Kiev et tous les types de terroristes en Syrie(et leurs sponsors Turquie,Arabie S et Qatar). Les US eux se marrent ils ne perdent rien économiquement,sont loin coté représailles,attentats etc…. et en plus poussent au TAFTA express ni vu ni connu.
    Leur seul but détruire la Russie et ensuite la Chine par tous les moyens(sanctions,terreur,menaces,installations de missiles en Europe,arrivée de l’Otan aux frontières russes,flotte US près de la Chine).

    Si Poutine coopère encore avec Hollande pour la Syrie(si Obama autorise son caniche à aller à Moscou jeudi,sans compter Cameron et Merkel prévus demain lundi et mercredi pour l’en dissuader).

    Oui Poutine sera bien ‘bon’…jusqu’au moment ou il finira par en avoir vraiment marre.

    A noter que la guerre reprend de plus en plus au Donbass à l’initiative de Kiev donc des USA.

    Les pipelines du Qatar et le ‘grand Israel’ ça vaut bien une grande guerre faut croire?

      +33

    Alerter
  • joj // 22.11.2015 à 20h48

    On fait affaire avec l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie qui ont indubitablement contribué à l’essor de l’Etat islamique et on met à l’index la Russie et la Syrie qui lutte contre !
    Quelle honte ! Ou quelle hypocrisie ?
    Cela semble donner raison à l’analyse de Ken O’Keefe, vétéran américain de la guerre du Golfe : la “guerre contre Daech” est un tissu de mensonges :
    https://www.youtube.com/watch?v=jn-7F-v4zzo

      +23

    Alerter
  • ab // 22.11.2015 à 21h08

    Bonsoir,

    Je vous partage un lien vers un blog tenu par un groupe de hackers (semblent-ils ukrainiens-russophones mais j’en n’ai pas ). Vue le slogan dans leur titre, il s’agirait d’une cellule type “anonymous”.
    http://cyber-berkut.org/en/

    Ils prétendent avoir infiltré depuis plusieurs semaines les réseaux de l’administration ukrainienne. Vu le nombre d’articles, je doute qu’il y ait beaucoup de faux documents car c’est souvent assez étayé. Bien sur, à prendre avec des pincettes (comme tout sur internet).

    Derniers articles de leur blog pour résumer:
    – vente d’armes (missiles SAM?) au Qatar (via une entreprise polonaise “level 11”). L’entremetteur serait une personne de l’ambassade ukrainienne au Qatar
    – Projet de lobbies occidental en Russie (feuille de route 2014-2017) grâce à G. Soros et l’ONG “OSF”
    et beaucoup beaucoup d’articles supplémentaires…

      +8

    Alerter
  • TienTien // 22.11.2015 à 21h27

    Bref et pour reprendre un titre célèbre: ” A l’Ouest Rien de Nouveau”

    -Renouvellement devenu quasi automatique des honteuses sanctions imposées à la Russie.
    -Soutient inconditionnel aux terroristes affiliés à Al Qaida. Les mêmes que l’on fait mine de combattre au Sahel ! Je me demande quand même ce qu’en pense l’armée française…
    -Soutien en sous-main à Daesh et absence totale de lutte contre ses sources financières.
    -Indéfectible soutien aux néonazis ukrainiens qui bombardent les civils du Donbass et sabotent la Crimée en la privant d’électricité.
    -C’est à l’OTAN et personne d’autre de décider par qui les Syriens doivent être dirigés.

    Franchement, j’admire les nerfs d’acier dont doit faire preuve Poutine et de son gouvernement !
    .

      +22

    Alerter
  • Georges Clounaud // 22.11.2015 à 21h49

    Conversation de bistrot :
    – Je pensais à une chose. La France est bien en guerre?
    – Ouais, not’ président l’a bien dit. On a été attaqué!
    – Et on fait bien parti de l’Otan?
    – Ben ouais!
    – Si on a été attaqué, et si on est en guerre et comme on est membre de l’organisation, l’Otan devrait intervenir et attaquer daesh tout de suite à partir de la Turquie, non?
    – Ben oui…mais….heu…non.
    – Non quoi ?
    – L’Otan intervient mais uniquement si ce sont les Russes qui attaquent.
    – Ah ok….mais heu…
    – Quoi heu?
    – Les russes, mais ce ne sont pas eux qui bombardent daesh avec nous?
    – Ben ouais…
    – J’y comprends plus rien.
    – Moi non plus.

      +25

    Alerter
    • Julian // 22.11.2015 à 22h32

      Une très bonne brève ! Garçon, remettez nous ça !

        +4

      Alerter
    • stephp // 23.11.2015 à 00h14

      J’me r’prendrais bien un p’tit coup de Beaujolais pour oublier toute cette [xxx]…

      [Modération] Merci de rester poli

        +0

      Alerter
  • bluetonga // 22.11.2015 à 22h06

    Au train où ça va, on élira bientôt des chimpanzés au gouvernement.

    En fait, non, ce n’est pas de la bêtise. C’est juste une association de malfaiteurs. Et tant qu’on ne les a pas coincés et condamnés, ils continuent leurs petites malversations.

    On fait beaucoup de progrès en neurosciences. Il n’y aurait pas un moyen de contrôler la sincérité et l’honnêteté de nos élus? Ça nous ferait faire d’énormes économies sur la surveillance de l’ensemble des citoyens.

      +9

    Alerter
    • Julian // 22.11.2015 à 22h34

      A propos de singes, vous connaissez le propos de Cioran ?

      ” Au zoo, toutes les bêtes ont une tenue décente, sauf les singes. On sent que l’homme n’est pas loin.”

        +12

      Alerter
  • Eleutheria // 22.11.2015 à 22h57

    Je ne pensais pas que Fabius pouvait tomber plus bas dans mon estime. Ce type ne cessera jamais de me surprendre.

      +9

    Alerter
    • Georges Clounaud // 22.11.2015 à 23h11

      Avant Fabius était responsable mais pas coupable maintenant il est totalement irresponsable et lamentablement coupable.

        +32

      Alerter
      • gendan // 22.11.2015 à 23h40

        Laurent Fabius a toujours été coupable ET responsable. C’est un être dangereux !

          +16

        Alerter
  • grand-père // 22.11.2015 à 23h36

    Est- il raisonnable de rendre Assad seul responsable de tous les morts ( 250000 ?) de cette guerre civile ?
    On a semble-t-il armé la rébellion qui ne se bat pas avec des jouets.
    Sans excuser Assad de quoi que ce soit, je ne comprends pas pourquoi tout le monde semble accepter l’idée qu’il est seul responsable de cette tuerie.
    Quelqu’un a t il des lumières ?

      +5

    Alerter
    • dupontg // 22.11.2015 à 23h43

      d’autant plus que son armée est conscrite…et aurait dejà perdu 80 000 combattants

        +2

      Alerter
  • ago // 22.11.2015 à 23h52

    “La deuxième guerre d’Irak n’a pas été décidée sur un caprice, mais après l’attentat du 11 Septembre, fait essentiel à la compréhension des enchaînements, qu’Onfray s’abstient de rappeler pour qu’on ne voit en rien dans l’action américaine une quelconque réponse à l’agression. ”

    http://www.liberation.fr/france/2015/11/22/non-michel-onfray-le-monde-musulman-n-est-pas-daech_1415293

    Tout le discour de joffrin garde la meme cohérence invariable de bout en bout.
    Sûr de lui Et de son analyse. Convaincu de détenir la vérité.
    En réponse au titre de ce post
    la presse détient une puissance phénomènale.
    Elle dicte sa conduite à des peuples entiers.

      +4

    Alerter
  • Alae // 22.11.2015 à 23h56

    La France est toujours intégralement sous la coupe des USA. On aura beau multiplier les déclarations en faveur d’une coopération militaire avec la Russie ou ployer sous le contrecoup des sanctions qui nous font beaucoup plus de mal qu’aux Russes, rien ne servira de rien parce que le vrai président des pays de l’UE, c’est Barack Obama.
    Marrant, je ne me souviens pas d’avoir voté pour lui.

    A propos, est-ce que vous avez vu la nouvelle ? Le Royaume-Uni, bien qu’il se tiers-mondise rapidement, va engloutir 18 milliards de dollars dans l’achat de 138 chasseurs F-35 américains. Le F-35 est le fer à repasser le plus cher et le plus mauvais de toute l’histoire de l’aviation mondiale. Il peut à peine sortir du hangar climatisé qu’il faut lui construire, ses coûts de maintenance sont astronomiques et le plus beau : il ne vole même pas correctement. Même le Pentagone n’en veut pas et redémarre la production de ses F-16 précédents. Bref, si les Britanniques achètent ces tas de ferraille ruineux, c’est qu’ils ne peuvent pas faire autrement.
    De la valetaille, tous autant que nous sommes dans l’UE.

      +12

    Alerter
    • Furax // 23.11.2015 à 15h34

      Détrompez-vous. Si le RU achète malgré tout le F35, c’est parce qu’il le veut bien.

      Et parce que ses dirigeants sont corromptus et vendus.

      Le calcul que font finalement les gouvernants du RU est assez simple. Ils pensent que ça leur coutera quand même moins cher de rester fidèlement scotchés à leur hégémon US qu’à retirer leurs billes du projet et à précipiter ainsi la déconfiture de leur hégémon. Le RU pense toujours qu’il est plus fort et plus en sécurité comme fidèle vassal d’USA partant en eau de boudin que tout seul.

      Il ne faut pas succomber à la tentation d’expliquer tout par l’irrationalité ou la folie. Tous les gouvernants sont des calculateurs froids. Ils calculent puis ils choisissent en fonction de plusieurs critères : leurs calculs, la pression de leur opinion publique, le fait qu’ils sont plus ou moins corruptibles/vendus.

      Si vous allez du côté du Canada, le nouveau premier ministre, Justin Trudeau, avait fait campagne sur l’abandon du F35 auquel le pays était partie prenante. Pour lui et son parti, le Canada devait encaisser ses pertes et sortir du projet plutôt que de boire le calice empoisonné jusqu’à la lie.

      La question qu’on peut se poser, c’est : le fera-t-il vraiment ?

      Les USA peuvent exercer une très forte pression. Ils peuvent dégoter un scandale et le lui balancer dans les pattes pour l’amener à transiger.

      En tout état de cause, le Canada peut l’envisager d’un coeur plus léger que le RU car il n’a pas les mêmes enjeux de sécurité et de politique étrangère.

        +0

      Alerter
  • Vadim de Chevreuse // 23.11.2015 à 00h02

    Je dirais que c’est bien. Il vaut mieux qu’il n’y ait pas de changement rapide, que les sanctions soient maintenues et que le bloc BAO maintienne sa position niniste sur la Syrie. Qui gagnerait quoi si les occidentaux s’ écrasaient? Leur discrédit serait confirmé et gravé sur marbre. Mais leur discrédit est déjà patent et évident. Pour la Russie un tel retrait de l’occident ne serait pas non plus très avantageux. Il casserait l’élan de Poutine de s’en sortir tout seul, malgré tout, en imposant son agenda. Or, la Russie n’est jamais si forte que lorsque elle ne peut compter que sur elle-même. Qu’elle s’ affirme davantage et continue à pousser ses pions, sans concessions de la part de ses “partenaires”. Que la force soit avec elle.

      +6

    Alerter
  • stephp // 23.11.2015 à 00h17

    L’info qui me choque le plus, là, c’est les livraisons d’armes, le 16/11, des USA aux saoudiens, dont les frappes contre le Yemen tuent à 93% des civils.

    Moi j’appelle ça cracher sur les victimes du 13/11…

      +14

    Alerter
  • Choupinet // 23.11.2015 à 02h01

    Le découplage est accompli entre le pouvoir du peuple (l’élection) et les centres de pouvoir (Bruxelles, les intérêts privés, Washington, etc.) Donc rien ne changera puisque l’élection ne change rien.

    C’est un peu comme les ombres chinoises avec les doigts : ministres et figures publiques sont les images visibles, pendant que la réalité des gestes n’a rien à voir du tout, là où on ne voit pas.

    Nous découvrons que notre sécurité n’est même plus un facteur décisif. Le totalitarisme est acté, même s’il est géré par des robots aveugles, au lieu de dictateurs aux ambitions conscientes.

      +4

    Alerter
  • magpie // 23.11.2015 à 03h23

    Bonjour a tous,
    Ni queue, ni tete …
    Meme dans la vive emotion qui a saisi notre population, meme avec toutes les ficelles de la mise en scene, personne ne comprends la position francaise. Tout le monde a bien recu le message russe : coordination avec les forces francaises pour les bombardements, inscription “pour paris” sur les bombes, cadeau d’un chiot au raid (+25 points de bonus kawaii). C’est difficile d’envoyer un message de demande d’alliance plus clair. Je dirais que la cote de popularite de la russie est plutot sur la pente ascendante, malgre l’enorme travail de denigrement de ces dernieres annees.
    Comment faire passer dans l’opinion «vilains russes va, on prefere s’allier avec les petromonarchies du golfe qui travaillent a l’expansion d’un systeme politique theocratico-tribal et obscurantiste et qui soutienent les types qui massacrent des dizaines de parisiens – c’est plus sur» ?!!!

    Recenser tous les mensonges ehontes qui devront etre proferes pour faire gober ca aux francais va demander du gros materiel de stockage de donnees…

    Ps : pardon pour les accents 🙁

      +6

    Alerter
  • FifiBrind_acier // 23.11.2015 à 07h37

    Excusez moi de poser des questions basiques…

    Le Charles De Gaulle arrive sur zone, qui a autorisé la France à bombarder en Syrie?
    Les Nations Unies? Le Gouvernement syrien?

    La France va renforcer la pseudo Coalition? ou bien la Russie et l’armée syrienne?
    J’ai beau écouter nos médias presstitués, je n’ai pas trouvé les réponses….

      +6

    Alerter
    • step2 // 23.11.2015 à 09h42

      La France va renforcer la pseudo Coalition? ou bien la Russie et l’armée syrienne?

      La pseudo coalition évidemment, à part revirement.

        +0

      Alerter
    • Furax // 23.11.2015 à 15h37

      Oui, après les attaques du 13 novembre, le conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité une résolution autorisant la France et les autres pays à faire à peu près tout ce qui leur paraît nécessaire pour lutter contre l’Etat Islamique.

        +0

      Alerter
    • Bruno // 23.11.2015 à 20h24

      La Russie… Nos avions ne passeraient pas la défense anti-aérienne Russe installée sur la côte Syrienne sans autorisation de Vladimir

        +0

      Alerter
  • interlibre // 23.11.2015 à 08h46

    Tout le monde campe sur ces positions car ils sont incapables psychologiquement de remettre en question le système. Ils camperont sur leur position jusqu’à la fin, jusqu’à ce que leurs contradictions soient tellement insoutenables qu’il ne restera plus que le suicide. Et ils vont essayer d’emmener du monde avec eux. Nous devrions d’urgence préparer cette transition. Fin de l’URSS 1990-1991, Fin du bloc BAO 2015-2016…?

      +0

    Alerter
  • Joanna // 23.11.2015 à 13h21

    Je signale que l’info concernant la révélation de B. Squarcini est parue sur ce site/blog assez bien consulté à la Réunion.
    http://www.zinfos974.com/Selon-Bernard-Squarcini-ex-directeur-des-services-secrets-Valls-a-refuse-une-liste-de-djihadistes-francais-operant-en_a94154.html

    Dans les commentaires bien évidemment on y trouve de tout.
    Son responsable est « lr » à 200 %, ce qui ne l’a pas empêché de publier un sujet « Bravo M. Hollande ! » le 16 novembre. No comment
    Sinon la ligne éditoriale c’est grosso modo un copier-coller de celle des sites MSM.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications