Les Crises Les Crises
14.février.202014.2.2020 // Les Crises

[BANDE-ANNONCE] Chokine Contre Attaque – Notre Interview Exclusive

Merci 111
J'envoie

CHOKINE CONTRE ATTAQUE

#UkraineGate – Le Procureur qui dérangeait Joe Biden livre son témoignage

Ses Révélations sur les #Mensonges de Biden derrière l’Impeachment de Donald Trump

Une Interview exclusive Les Crises.

Prochainement ici et sur ukrainegate.info

Commentaire recommandé

Fritz // 14.02.2020 à 08h00

Eh bien, après avoir vu la bande-annonce, j’attends le film avec impatience !

En attendant, savourons cet article définitif du Monde (sept. 2019) : « L’assertion de M. Giuliani selon laquelle Joe Biden a obtenu en 2016 le limogeage du procureur général Viktor Chokine pour protéger son fils provoque un haussement d’épaules en Ukraine. D’abord parce qu’aucune enquête connue n’existait alors contre Hunter Biden, mais surtout parce que le départ du procureur général, corrompu notoire, était exigé non seulement par les Américains, mais aussi par les Européens et la société civile ukrainienne. « Chokine a été renvoyé davantage pour avoir abandonné les poursuites contre Zlotchevski que l’inverse », résume Mme Kaleniouk. »

Article cité par un chien de garde pour faire taire un contributeur de Wikipédia qui voulait remplacer le titre alambiqué de l’article (« Controverse concernant Donald Trump et l’Ukraine ») par un titre simple et direct (Affaire Trump-Biden). Admirez au passage comment les néocons chassent en meute :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Controverse_concernant_Donald_Trump_et_l'Ukraine

27 réactions et commentaires

  • Fritz // 14.02.2020 à 08h00

    Eh bien, après avoir vu la bande-annonce, j’attends le film avec impatience !

    En attendant, savourons cet article définitif du Monde (sept. 2019) : « L’assertion de M. Giuliani selon laquelle Joe Biden a obtenu en 2016 le limogeage du procureur général Viktor Chokine pour protéger son fils provoque un haussement d’épaules en Ukraine. D’abord parce qu’aucune enquête connue n’existait alors contre Hunter Biden, mais surtout parce que le départ du procureur général, corrompu notoire, était exigé non seulement par les Américains, mais aussi par les Européens et la société civile ukrainienne. « Chokine a été renvoyé davantage pour avoir abandonné les poursuites contre Zlotchevski que l’inverse », résume Mme Kaleniouk. »

    Article cité par un chien de garde pour faire taire un contributeur de Wikipédia qui voulait remplacer le titre alambiqué de l’article (« Controverse concernant Donald Trump et l’Ukraine ») par un titre simple et direct (Affaire Trump-Biden). Admirez au passage comment les néocons chassent en meute :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Controverse_concernant_Donald_Trump_et_l'Ukraine

      +60

    Alerter
    • Les-crises // 14.02.2020 à 09h22

      « corrompu notoire »

      Amusant, il n’y a jamais eu de poursuites contre lui…

        +22

      Alerter
      • Nicole de Nicomaque // 14.02.2020 à 16h45

        Le plus drôle ou le plus sinistre à propos du journal « Le Monde » – un journal qui ne veut décidément pas faire son travail de façon professionnelle – c’est que les journalistes de cette officine médiatique non seulement insultent sans preuve le procureur Chokine ; le salissent sans avoir aucun argument qui validerait un tant soit peu leurs grossières affirmations, mais qu’ils se refusent surtout à interroger cette étrange insistance de Joe Biden à nommer à la place du procureur Chokine, le dénommé Youri Loutsenko ! Un individu qui est bel et bien en prison pour corruption aggravée et qui n’a aucun diplôme en Droit et n’a jamais fait aucune formation dans ce domaine hautement sensible et complexe. Tout le monde aura compris que c’était là précisément le vœu de M.Joe Biden : mettre à ce poste suprême un homme de paille corrompu jusqu’à l’os, docile, sans foi ni loi et éminemment manipulable ou intimidable. Car il est évident que si M.Loutsenko n’obéissait pas au nouveau suzerain de l’Ukraine – les USA représentés par la personne de Joe Biden – il était facile de le rejeter en prison et de l’y oublier indéfiniment. Mais pour le journal « Le Monde » , il n’y a là aucune matière à enquête. Circulez, il n’y a rien à voir !

          +28

        Alerter
        • Fritz // 14.02.2020 à 17h33

          Affirmations gratuites et insultantes, en effet. Mais ce journal de révérence est toujours le bienvenu comme source sur Wikipédia, contrairement aux crises.fr.

            +15

          Alerter
        • Bellefontaine // 15.02.2020 à 00h36

          Ça vaut la peine de rappeler Charles de Gaulle comme témoin à charge contre un journalisme opportuniste. Le Président et Alain Peyrefitte en 1963 :

          Le Général me répète, avec encore plus d’énergie, ce qu’il m’a dit déjà plusieurs fois au sujet des journalistes :

          « Peyrefitte, je vous supplie de ne pas traiter les journalistes avec trop de considération. Quand une difficulté surgit, il faut absolument que cette faune prenne le parti de l’étranger, contre le parti de la nation dont ils se prétendent pourtant les porte-parole. Impossible d’imaginer une pareille bassesse – et en même temps une pareille inconscience de la bassesse. Vos journalistes ont en commun avec la bourgeoisie française d’avoir perdu tout sentiment de fierté nationale.

          « Pour pouvoir continuer à dîner en ville, la bourgeoisie accepterait n’importe quel abaissement de la nation. Déjà en 40, elle était derrière Pétain, car il lui permettait de continuer à dîner en ville malgré le désastre national. Quel émerveillement ! Pétain était un grand homme. Pas besoin d’austérité ni d’effort ! Pétain avait trouvé l’arrangement. Tout allait se combiner à merveille avec les Allemands. Les bonnes affaires allaient reprendre.

            +16

          Alerter
          • 1direct // 17.02.2020 à 00h39

            Source
            Extrait de C’était De Gaulle, par Alain Peyrefitte
            Cité aussi dans
            Le Monde selon De Gaulle: Le général à livre ouvert…, Volume 2

              +0

            Alerter
    • Kiwixar // 14.02.2020 à 09h42

      « article définitif du Monde (sept. 2019) »

      Le Monde x Les-crises : dans notre ère de grand déluge de défèque niouzes et de grand naufrage de la presse mainstream, rappelons que « Des professionnels ont construit le Titanic, un amateur à construit l’Arche de Noé »…

        +26

      Alerter
    • JC // 15.02.2020 à 00h35

      Chokine contre-attaque, c’est pas l’épisode V plutôt ?

        +5

      Alerter
  • Morne Butor // 14.02.2020 à 08h44

    Témoignage édifiant de ce qui s’est passé, se passe ne Ukraine…
    https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/ex-prisonniere-du-sbu-j-ai-ete-221493

      +9

    Alerter
  • Geoffrey // 14.02.2020 à 09h15

    et bien……fichtre (entendu dans Nicolas le Floch)..vous voilà lancé, Monsieur Olivier Berruyer…….. »Les Crises » entre (enfin) dans la cour des grands…

    j’espère que la sauce ne va pas tourner (aîgre).

    peut-être, peut-être que ça va contribuer à faire exploser la candidature à peine lancée de biden, comme un vulgaire boeing doté du funeste logiciel que l’on sait.

    petite négative : c’est l’événement (la décision de Chokine de donner une exclusivité à « les crises ») qui fait le site, et pas le site qui fait l’événement

    Geof’-Rey neo-communiste belge

      +3

    Alerter
    • Nicolas // 14.02.2020 à 15h17

      « c’est l’événement (la décision de Chokine de donner une exclusivité à “les crises”) qui fait le site, et pas le site qui fait l’événement »
      Au contraire : Chokine a décidé de donner cette interview après avoir constaté la qualité de notre travail dans les premiers épisodes.
      C’est bien le travail du site qui fait l’événement.

        +17

      Alerter
      • Tiziano Terzani // 14.02.2020 à 22h32

        BRAVO Nicolas, le simple fait qu’un des acteurs vous choisisse pour porter sa version est la recompense (comme une preuve blatante) de votre travail fait avec un respect de la verite et une volonte claire d’informer.
        Pensez vous que vous allez etre utilise (votre travail) par la suite dans le « torpillage » du candidat-CIA aux prochaines elections americaines ? (l’opportunisme est de regle, la-bas, dans les 2 camps)
        Les americains qui trafiquent les plus possible les elections des autres pays sont tres sensibles quand il s’agit des leures…

          +4

        Alerter
    • Chris // 16.02.2020 à 11h53

      Biden est déjà lâché :
      https://www.zerohedge.com/political/bloomberg-considers-hillary-running-mate
      Nous aurons le ticket Bloomberg-Clinton !

        +0

      Alerter
  • SanKuKaï // 14.02.2020 à 09h45

    En attendant de voir le fond, juste sur la forme: je ne sais pas quel monteur vous avez embauché mais … Gardez le! 🙂

      +15

    Alerter
  • Catalina // 14.02.2020 à 09h46

    Bravo ! Bravo au site les Crises qui de critique des informations trafiquées devient désormais un site d’informations incontournables, du journalisme de haut vol !
    Bravo, toutes mes félicitations !

      +23

    Alerter
  • M.Smith // 14.02.2020 à 10h07

    Excellent. Et en plus Joe Biden favori il y a peu à la course à l’investiture démocrate s’effondre, et notre ami Bernie Sanders passe en tête. Si cette série des Crises pouvait participer un tant soit peu sinon au miracle du moins à enterrer ce candidat corrompu, ce serait comme une petite revanche sur l’élection de Macron élu malgré les incohérences dénoncées ici concernant sa fortune.

      +20

    Alerter
  • .Josy // 14.02.2020 à 13h04

    Que quelques uns se trouvent face à de vrais journalistes, qui permettent d’arrêter leur habitude de creuser la paillasse de leur petite entreprise familiale et politique de corruption obscène, fait vraiment plaisir.Bravo

      +9

    Alerter
  • LibEgaFra // 14.02.2020 à 13h25

    Chokine:

    « Biden croyait que l’Ukraine était sa propriété privée, son fief et qu’il avait le droit de faire ici tout ce qu’il voulait. »

    Voilà qui résume parfaitement toute la politique impérialiste des USA. Avec des pays déjà soumis comme la France ou à conquérir comme la Russie ou à détruire comme la Chine.

      +19

    Alerter
  • Eric83 // 14.02.2020 à 13h36

    La « politique étrangère » des US se résume à de l’ingérence systématique, jusqu’aux coups d’Etats, pour remplacer des pouvoirs en place ne satisfaisant pas les exigences de l’Empire.

    Aussi, l’ingérence, en soi, des US en Ukraine n’est pas une exception mais la règle. En revanche, ce qui exceptionnel, c’est l’arrogance et le cynisme affichés publiquement par l’ex vice-président US d’Obama concernant cette ingérence…et qui plus est pour défendre, manifestement, des intérêts personnels/familiaux.

    Depuis le début de la campagne démocrate, Biden qui trimbale nombre de casseroles embarrassantes, n’a aucune chance d’être le candidat démocrate à l’élection de 2020 et la procédure de destitution de Trump n’était qu’un divertissement.

    Le candidat « marketé progressiste » et prêt à l’emploi pour servir l’Etat profond, le « Macron » US, sorti de nulle part, financé par une ribambelle de milliardaires, c’est Pete Buttigieg.

    Comme en 2016, nous avons été submergé par les MSM de propagande pro-Clinton, nous allons « bouffer » de la propagande pro-Buttigieg.

    Il serait intéressant de voir la justice US enquêter sérieusement – notamment grâce à l’enquête d’OB – sur le « Biden-gate » en Ukraine…

    Ceci étant, le devenir de la famille Biden concerne directement les américains et ne nous concerne qu’indirectement…

      +19

    Alerter
    • bluetonga // 15.02.2020 à 21h10

      Le candidat Biden est de la viande déjà en train de refroidir, pour reprende une jolie expression américaine. Les relents de corruptions et de commerce d’influence qui entachent désormais sa propre relation avec l’oligarchie ukrainienne ont porté. Mais ils n’ont fait que s’ajouter à une autre série de facteurs encore plus rédhibitoires, comme les nombreuses vidéos où on peut l’apercevoir en train de tripoter ou sniffer publiquement les cheveux de très jeunes filles, une incapacité à aligner trois phrases sujet-verbe-complément en un message cohérent, une propension aux réparties belliqueuses et vindicatives envers de simples citoyens.

      Pat Buchanan, chef de file des paléo-conservateurs, farouchement opposé aux néo-conservateurs, fait une analyse implacable de la trajectoire des candidats démocrates et relègue Joe aux soins gériatriques.

      https://tinyurl.com/smjpkq2

      Pour ceux (celles) qui ne lisent pas l’anglais, DeepL est gratuit et fait plutôt du bon boulot pour traduire instantanément.

      Buttigieg est effectivement le produit système en vogue des démocrates, mais Bloomberg n’est pas loin derrière. A la place de Trump, je ne m’en ferais pas trop.

        +1

      Alerter
  • Eric83 // 14.02.2020 à 13h51

    En revanche, ce qui nous concerne directement c’est la propagande des MSM depuis 2014 sur le prétendu camp du bien – Obama/Clinton/Biden et leurs vassaux occidentaux – responsable du coup d’Etat en Ukraine – pour la démocratie, contre la corruption… – et de ses réelles répercussions catastrophiques pour le peuple ukrainien qui ne cessent de se démontrer depuis 2014.

    Le remarquable travail de journalisme d’investigation réalisé par les Crises sur l’affaire Biden-Chokine – détruisant la narrative du « camp du bien » – est donc une mise en lumière de la propagande médiatique atlantiste relayée en France par les MSM français.

    Les MSM subissent donc un véritable camouflet. Quelles seront leurs réactions face aux futures révélations des Crises sur l’affaire Biden-Chokine…encore le déni ?
    Surtout, quels médias MSM, ou non, soutiendront la démarche et la recherche des faits aux côtés d’OB pour l’émergence de la « vérité » dans cette affaire ?

      +16

    Alerter
    • bluetonga // 15.02.2020 à 21h22

      « Les MSM subissent donc un véritable camouflet. » Mmh. C’est un peu comme si on me disait : « les travailleuses nocturnes du bois de Boulogne ont été flétries dans leur pudeur et leur dignité ». Ça demande une certaine mise en perspective. Quand on a délibérément choisi de faire commerce de bobard et de trahir sa charte éthique, en toute connaissance de cause, on peut considérer que la conscience professionnelle est pour le moins très profondément sédatée, sinon cliniquement morte. Il va falloir un peu plus que des exemples concrets de probité et de compétence journalistique de la part de francs-tireurs citoyens et amateurs pour ranimer le frankenstein des MSM.

        +3

      Alerter
  • Fritz // 14.02.2020 à 18h28

    « Le journaliste d’ABC a été indigne, incorrect et non-professionnel. J’ai donc décidé de boycotter la presse. Mais lorsque j’ai vu votre documentaire, Olivier Berruyer, j’ai vu votre intégrité, une approche professionnelle. »
    Viktor Chokine, ancien procureur général d’Ukraine.

    Heureusement qu’on n’a pas montré à Chokine les articles du Monde qui le traînent dans la boue. Il aurait été tenté d’en faire un usage hygiénique.

      +14

    Alerter
  • koui // 14.02.2020 à 19h01

    On vit a l’époque de la post vérité. La haine de Trump pousse les journalistes a ignorer les faits qui pourraient l’arranger. Pourtant, il suffit de parler de ses véritables erreurs politiques sur les réductions d’impôts au riches, son bilan catastrophique en matière d’écologie, ses guerres stupides.

    Plus grave, pourquoi le Monde veut il blanchir Biden ? Pourquoi s’attarder sur les complots imaginaires du russiagate et de l’ukraingate? En plus, les médias français n’ont aucun besoin d’accompagner les médias américains dans ces dérives car ils n’ont aucune influence aux USA. C’est du suivisme pur et simple a l’égard des américains. Si demain le New York Times dit que Macron est un espion chinois, vont ils répéter cette idiotie comme des perroquets ?

      +8

    Alerter
    • Catalina // 14.02.2020 à 21h52

      qui possède L »Immonde ?
      Vous avez votre réponse au pourquoi ce torchon protège Biden, ces gens-là « couchent » tous ensemble

        +8

      Alerter
  • azuki // 14.02.2020 à 20h51

    «Devant votre professionalisme, je veux bien faire cet interview» il n’y a pas plus bel hommage.

    En tout cas je pense comme lui, non pas par lubie, mais parce que quand on fouille un peu l’historique et que l’on compare avec ce qu’il s’est vraiment passé ensuite et les informations sorties du placard plus tard, il y a assez peu de divergence : c’est quelque chose de suffisamment rare pour être noté.

      +6

    Alerter
  • Vincent // 15.02.2020 à 23h55

    Super ! Excellent !

    Logiquement, cela devrait porter ses fruits, il faut y croire !

    Merci !

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications