Les Crises Les Crises
12.janvier.201512.1.2015 // Les Crises

[Bien joué à tous ! – épisode 2] Quand des députés UMP appellent à un Patriot Act… (+ Valls)

Merci 0
J'envoie


MAIS le Patriot Act, C’EST un excès !!!





(pour rire) Tous aux abris – le fils s’y met aussi…


Petit rappel (en 2006) sur le Patriot Act de 2001 :

Voici les principales informations sur le Patriot Act, voté par le Congrès américain suite aux attentats du 11 septembre.

Histoire du texte.
Le USA Patriot Act a été voté par le Congrès américain le 26 octobre 2001 afin de renforcer les pouvoirs des agences gouvernementales dans la lutte contre le terrorisme (lire le texte complet en anglais).
De son nom complet « Uniting and Strengthening America by Providing Appropriate Tools Required to Intercept and Obstruct Terrorism Act » (Loi pour unir et renforcer l’Amérique en fournissant les outils appropriés pour déceler et contrer le terrorisme), elle est d’abord considérée comme une loi d’exception dont les dispositions devaient initialement durer quatre ans. En juillet 2005, le Congrès a rendu permanentes 14 des 16 dispositions du texte. Après une longue bataille parlementaire au cours de l’hiver 2005-2006, la plupart des moyens accordés aux forces de l’ordre ont été pérennisés.
Le texte soulève depuis son adoption de vives critiques de la part des associations de défense des Droits de l’Homme et de juristes, qui dénoncent des atteintes aux libertés.

Principales dispositions.
– Le Patriot Act renforce les pouvoirs des agences gouvernementales (FBI, CIA, NSA et armée) et réduit les droits de la défense.
– La loi créé les statuts de « combattant ennemi » et de « combattant illégal », utilisé notamment pour les détenus de Guantanamo.
– La loi prévoit que toute intrusion dans un système informatique peut être assimilée à un acte de terrorisme.
– La loi autorise le FBI a épier la circulation des messages électroniques et à conserver les traces de la navigation sur le Web de toute personne suspectée de contact avec une puissance étrangère.
– En août 2006, une juge fédérale a déclaré contraire à la constitution les écoutes téléphoniques et a ordonné l’arrêt du programme secret de surveillance intérieure de la NSA. La loi autorisait la mise sur écoute de toute personne ayant un rapport proche ou lointain avec une personne présumée terroriste.
– Une disposition autorisant l’administration à avoir accès aux bases de données des bibliothèques et des libraires a été supprimée par un amendement.

Un texte qui soulève une vive critique.
Les Associations de défenses des Droits de l’Homme dénoncent la diminution des droits de la défense, la violation de la vie privée des atteintes à la liberté d’expression. Ils soulignent les risques que représente l’empiètement des autorités administratives sur le pouvoir judiciaire.


Mais ATTENTION, un Patriot Act « à la Française » ! Avec :

  • un Guantanamo à la Française (à Jersey ?)
  • un espionnage à la Française (par du matériel FRANCAIS !)
  • une torture à la Française (modèle breveté 1956 dit « Aussaresses »)

+ en bonus des bombardement de l’Irak !!!! (merde, c’est déjà fait ça… Hhhhmmmmm, de Gaza ?)


Pfff. Faut-il avoir de la bouillie entre les oreilles pour s’imaginer qu’on peut voter des lois pour empêcher 3 terroristes résolus de prendre une arme et d’aller tuer des gens… (Ohhhhh, Minority Report, c’est un FILM !!!).

Alors qu’évidemment, si on s’intéresse VRAIMENT à la sécurité des Français, la voie consiste à tenter d’empêcher les types de devenir terroristes, et donc couper le robinet à haine (de part et d’autre) : résoudre le conflit israelo-palestinien, avoir une politique étrangère digne humaniste et sans 2 poids 2 mesures, arrêter de bombarder le Moyen-Orient, éduquer, sécuriser, rompre les relations diplomatiques avec les monarchies moyenâgeuses, lutter contre l’islamophobie, valoriser les valeurs de la République, etc…


Bref, je le sens mal le bilan du journal « irresponsable » qui aimait mettre d »l’huile sur le feu »…

P.S. toutes nos excuses pour la lenteur, on fait au mieux, mais le trafic a été multiplié par 10 à 20…

EDIT 2 : suite (confirmation d’ici)…

(comme s’il y a encore un terroriste qui raconte ses projets au téléphone ou par mail…)

282 réactions et commentaires - Page 2

  • cording // 12.01.2015 à 11h06

    Un « Patriot act » inutile et malfaisant!
    Ces gens-là ne sont pas crédibles : l’ex-président a fait allégeance aux US de G W Bush en juillet 2007 au domicile de ce dernier, lui et sa clique Umpiste n’a cessé d’amputer le budget des forces armées en multipliant les opérations extérieures quand il n’a pas contribué à semer l’anarchie comme en Libye en 2012 ce qui a destabilisé toute l’Afrique subsaharienne.
    Leurs successeurs ne sont pas meilleurs : ils continuent à amputer le budget des armées tout en multipliant les interventions extérieurs, ces irresponsables voulaient détruire le régime de Bachar El Assad pour y semer encore plus la mort et la désolation parmi les populations, aggraver la guerre civile.
    Toute notre classe politique prend ses ordres soit à Washington soit à Bruxelles, soit à Berlin! Parler de patriotisme relève de l’hypocrisie, de l’imposture voire de la trahison!

      +2

    Alerter
  • yann // 12.01.2015 à 11h25

    c’est pas pour la liberté d’expression que les gens ont manifestés hier, c’est pour préserver leur petit monde. il faudrait vraiment faire une grosse psychothérapie à la France. C’est urgent.
    La discussion au boulot ce matin c’est :
    ‘Ils sont vraiment pas comme nous ces arabes, même ceux qui sont normaux’
    ‘De toutes façon vu le nombre qu’ont été hier il va ce passer quelque chose, ca peut plus durer comme ca’.
    Est qu’est ce qu’il va ce passer ? ca ont se le demande !
    C’est fou ça, c’est toujours les gens pleins de bonnes volontés et qui veulent faire un monde meilleur qui rendent tous plus compliqués.
    Quand est ce qu’ont va commencer à réfléchir avant d’agir ? Parce que la ont est parti pour des années de galère.
    Cordialement
    yann

      +6

    Alerter
  • Fred // 12.01.2015 à 11h26

    Louis Sarkosy est-il poursuivi par la justice pour apologie de la violence et du terrorisme ? comme c’est le cas pour un gamin qui se retrouve au tribunal aujourd’hui pour avoir mis la photo d’une Kalachnikov sur facebook

      +7

    Alerter
  • BA // 12.01.2015 à 11h27

    Lundi 12 janvier 2015 :

    Cent Houellebecq pour cinq Zemmour !

    « Soumission », le dernier livre de Michel Houellebecq, s’est écoulé à 250 000 exemplaires depuis sa sortie le 7 janvier, jour de l’attentat contre « Charlie Hebdo ».

    Profondément affecté par la mort de son ami Bernard Maris, l’un des journalistes assassinés à Charlie Hebdo, Michel Houellebebq avait décidé jeudi 8 janvier de suspendre la promotion de « Soumission », son nouveau roman.

    Le livre, sorti le 7 janvier, le jour même du passage à l’acte des frères Kouachi, était promis à une polémique sans fin. Et pour cause, l’écrivain y décrit une France dirigée par le chef d’un parti musulman. Un sujet rendu encore plus sensible par les événements tragiques de ces derniers jours.

    Reste que le livre fait un véritable carton dans les librairies. Le premier tirage de 150 000 exemplaires est déjà épuisé. Un deuxième de 50 000 exemplaires a été livré vendredi 9 janvier. Et un troisième de 50 000 exemplaires est diffusé depuis ce lundi matin.

    http://www.lepoint.fr/culture/cent-houellebecq-pour-cinq-zemmour-12-01-2015-1895752_3.php

      +3

    Alerter
  • VENIEN // 12.01.2015 à 11h40

    Une chose me gêne…

    1) Que nos élus participent à une cérémonie religieuse avec port de signe religieux.
    il faut réaffirmer la neutralité religieuse de l’état surtout dans un cas où d’un acte terroriste inter-religieux ( mais pas que…)

    2) Les frères Kouaci affirmaient agir pour al-Qaïda . Coulibaly pour Daesh.
    Daesh et Al qaida sont ennemis sur le terrain. Donc leurs revendications sembleraient bidons et leur actes n’auraient été que le fait de leur propres délires et non coordonnés par les groupes extremistes étrangers.

    3) Depuis mercredi, je n’ai jamais entendu quelqu’un parlait de notre politique au proche orient

    Jecherche une vidéo de notre cher ministre M.Fabius le 12 décembre à Marakesh où il aurait déclaré « que les gars d’Al-Nosra font du bon boulot »

    j’ai trouvé une interview où il déclare que le conseil national syrien s’opposait à la mise d’Al Nosra sur la liste des organisations terroristes :

    https://www.youtube.com/watch?v=GyYd7FEMQog.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Front_al-Nosra
    merci de bien porter attention à qui finance Al nosra.

      +4

    Alerter
  • lanQou // 12.01.2015 à 11h41

    « IL » est revenu!
    le clown méchant de S.King?
    non, le clown sordide de l’UMP…

    extraits choisis: http://www.ouest-france.fr/charlie-hebdo-sarkozy-veut-un-travail-commun-majorite-opposition-3109880

    Le président de l’UMP s’est aussi fait le défenseur du Qatar.
    « Vous croyez que M. Mitterrand, M. Chirac, moi-même hier, M. Hollande aujourd’hui on aurait cette politique d’amitié avec le Qatar si nous pensions que le Qatar c’était uniquement le financeur du terrorisme ? ».
    ->La Qatar ne finance pas QUE le terrorisme, mais aussi le PSG, donc ça va. (on remarque au passage que Sarko est toujours aussi bon en français, le « financeur »…)

    « J’observe les faits : lorsque nous avons interdit la Burqa, qui nous a soutenus ? Le Qatar. »
    -> l’interdiction de la burqa, grand moment de lutte républicaine contre le terrorisme, d’une efficacité redoutable, les 50 musulmanes qui la portait en tremblent encore, leurs époux sont à la fête, au moins elles ne sortent plus!

    « Lorsque nous sommes intervenus en Libye, quel pays arabe était à l’époque à nos côtés ? Le Qatar ».
    -> Le Qatar nous aide à détruire un Etat stable pour en faire un nouveau foyer de terrorisme, donc ça va.
    Kouchner, ministre de Sarkozy disait encore fin 2007:http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-242QG.htm
    « En 2003, le colonel Kadhafi a cessé de fabriquer des armes de destruction massive ; la même année, il renonçait au terrorisme et rendait les stocks d’armes qu’il possédait. En 2006, il a supprimé la peine de mort : depuis, aucun condamné n’a été exécuté.
    Depuis, il a fait encore plus : en 2007, grâce à la pression de l’Europe et de la France, il a relâché les infirmières bulgares.
    Cette évolution est suffisamment importante pour que, dans le cadre d’une diplomatie de la réconciliation, nous jugions possible une visite en France  »
    C’était sans compter sur BHL…

    Dans le Golfe, « des pays comme les Emirats, le sultanat d’Oman, le Koweit ou le Qatar sont parmi les rares pays arabes qui essayent de concilier islam et modernité ».
    -> c’est pas de leur faute s’ils prennent le pire des deux (religion d’état et bling bling attitude), c’est l’intention qui compte.

    Sans terrorisme, pas de guerre contre le terrorisme, et sans guerre contre le terrorisme, pas de contrôle des ressources et des populations.
    Donc on va continuer à soutenir le Qatar qui finance le terrorisme (mais pas que), florilège: http://fr.rsf.org/qatar.html

    « Le code de la presse qatari prévoit des peines de prison pour les délits de presse. Par ailleurs, ce texte de loi renvoie au code pénal dans le cadre de certaines violations telles que “l’atteinte à l’intégrité de l’Etat” ou “l’atteinte aux religions”. »

    « L’émirat du Qatar occupe la 79e place, sur 169, dans le dernier classement annuel de la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières en octobre 2007. »

    « Les autorités d’Arabie saoudite et du Qatar, craignant la contagion des révolutions tunisienne et égyptienne, ont pris les devants, bloquant de nouveaux sites Internet. »

    « Au Qatar, les autorités ont arrêté, le 1er mars dernier, un blogueur et militant des droits de l’homme, Sultan Khulaifi. Il a été transféré dans un lieu inconnu. D’après les informations recueillies par Reporters sans frontières, Sultan Khulaifi aurait été arrêté du fait de ses écrits, sur son blog (http://binkhaleefa.blogspot.com), en faveur des droits de l’homme et de la démocratie au Qatar. »

    Avec un peu de chance on pourra se servir des tombes des Charlie comme source d’énergie renouvelable, ça va tourner et retourner un bon moment là dessous.

      +5

    Alerter
  • libriste // 12.01.2015 à 12h00

    « La liberté d’expression, c’est un droit qu’on fait valoir contre l’ETAT, »
    Toute la subtilité tient dans le fait que Charlie hebdo était une des forme de voix du gouvernement et des riches et des puissant. Pour moi il faisait désormais partie des médias main stream qui véhiculaient ce qui était « convenable de penser »
    La forme hypocrite du « Vous voyez bien que nous sommes en démocratie, puisque on peu rire de tout »
    Quand Siné a voulu rire de ce dont il ne fallait pas rire on l’a viré…..
    Ca c’était une attaque à la liberté d’expression,
    L’attaque des fous barbus contre C.H. est une attaque indirecte contre un Etat encourageant indirectement le racisme et l’islamophobie.
    Et indirectement la manifestation d’Etats de dimanche utilise la liberté d’expression pour asseoir son pouvoir sécuritaire.
    1°) les fous à la kalach pensent qu’ils ont gagnés.
    2°) Les fous qui nous gouvernent pensent qu’ils ont gagnés.
    3°) bêlez en paix pour l’éternité, big brother veille sur vous.

      +13

    Alerter
  • christiangedeon // 12.01.2015 à 12h06

    Modéré: vu le temps que vous passez sur ce blog, les dizaines de messages que vous y laissez, si c’est pour nous insulter, vous n’êtes pas obligé de venir encombrer la modération.

      +0

    Alerter
  • Lamonette // 12.01.2015 à 12h15

    Suis têtue.
    Le délit de blasphème vise, étymologiquement ( désolée, n’ai pas fait grec et n’ai fait latin qu’en rigolant…) la diffamation.
    Ensuite, et selon un théologien espagnol ( reconnaissons qu’ils s’y connaissaient), il vise tout truc contre Dieu, de l’irrévérence à la malédiction.( Houp-là, pour celle-ci, j’ai choisi le facile, page wiki). Ceci étant, nous avons tous conscience qu’il s’agit d’une attaque contre Dieu pour ceux qui croient, contre dieu pour les autres
    Certes, les garde fous à la liberté d’expression manquent naturellement auj de cet éclairage factuel puisque le délit de blasphème a été supprimé en France, il y a tout de même quelques années.
    Néanmoins, sauf erreur de ma part, Mahomet est le prophète de Dieu et non Dieu. Et donc toute diffamation à son endroit devrait être traitée comme il se doit. Je reconnais , et c’était le pari, qu’il était difficile à CHARLIE HEBDO d’alors rapporter dans le débat judiciaire, la preuve de l’excuse de vérité…au terme de laquelle Mahomet se tapait bien des chèvres, pour faire court.Et ben non, le tribunal ( seul truc vu, je n’ai pas lu les attendus de la CA) a joué à saute moutons…même s’ils ont tiqué sur le dessin montrant Mahomet avec un turban/ bombe..

    Je confirme que les mouches n’ayant pas été épargnées depuis quelques jours, je souhaite voir dans les moutons d’hier d’innocentes brebis.

    Perso, j’ai laissé mes gosses dire qu’ils étaient Charlie aussi, tant je redoute l’effet dévastateur sur eux de l’Education Nationale si jamais, ils s’avisaient de ne pas bêler….
    Deuxio, je tente d’expliquer…. mais bêtement, m’accroche facilement plus avec eux pour un travail en français et en maths.
    Quant à l’histoire, y a qu’à voir les programmes pour savoir que des frères KOUACHI, on en a plein la musette.

    Ré examinons notre rapport à la violence qui doit viser ces 20 morts ( 60 cartouches dans un corps? Après cela, il est moins facile de l’interroger… Et pourtant, c’était la grande puissance de nos services d’élite: choper le mec, le foutre en instruction, et le juger) et celle de Remy Fraisse.

    Là, et même si je suis isolée, il va être nécessaire de comprendre que la peur n’évite pas le danger.

      +1

    Alerter
  • dany 2 // 12.01.2015 à 12h25

    dedefensa : Le site Lescrises.fr présente un dossier sur ce “bruit de fond”
    http://www.dedefensa.org/article-les_contradictions_du_jour_de_gloire_est_arriv__12_01_2015.html

    Modéré: merci d’éviter les copier-coller.

      +1

    Alerter
    • fanfan // 12.01.2015 à 20h18

      Lire aussi les commentaires
      « On est vraiment dans un processus clivant, où il est essentiel pour le système que les gens soient « pour » ou « contre », diviser pour mieux régner quoi »

        +0

      Alerter
  • step // 12.01.2015 à 12h41

    une précision, et ma sensibilité personnelle, en rapport aux évènements français.

    Je ne suis pas Charlie, et je ne suis pas allé à la manifestation de ce dimanche. Comme d’ailleurs une immense majorité de la population, que l’on ne peut réduire à un troupeau de bovins inciviques.

    Je vais lever certaines hypothèques afin de ne pas prêter le flanc à certaines interprétations. Je ne suis pas musulman, j’ai été atterré par ce qui s’est passé la semaine dernière, je pleure les morts de cette semaine funeste, et à ce titre j’ai participé aux premières rassemblements et aux minutes de silence en hommage aux morts.

    Je vais m’efforcer d’expliquer pourquoi j’ai choisi de ne pas aller à cette manifestation, et cela n’a rien à voir avec des problèmes de circulation:

    1) « je suis charlie ». Ce slogan unanimiste me gène. Non! Je suis laïque mais pas antireligieux comme charlie, j’ai de l’humour mais je ne suis pas un irresponsable revendiqué comme charlie. Je détaille ces deux points:
    – Charlie avait fait son fond de commerce de la dénonciation religieuse, en particulier musulmane, au vu de l’actualité du chaos moyen-oriental. Il me semble qu’au début du siècle précédent, une volonté française avait été de reléguer le fait religieux dans la sphère privé. Cette séparation de l’espace public laïque et de l’espace privé (possiblement) religieux s’appuie sur l’expérience de conflits inter-religieux sanglants de notre histoire. A ce titre Charlie était un des vecteurs qui en permanence faisait résurgence du fait religieux dans l’espace public. L’irruption du religieux dans la sphère publique est certainement inévitable, mais il y a une différence entre le fait qu’il se produise, et le fait qu’il soit produit (voir rentabilisé). L’éclosion en masse de panneaux « je suis charlie », si elle réchauffe le cœur des manifestants, va avoir un effet pervers direct : Nos manifestations sont observées depuis l’étranger, y compris dans des pays n’ayant pas fait le choix de la séparation du religieux et du politique – que ces pays soient « modérés » ou pas, il sont majoritaires sur cette terre -. Nous ranger derrière la bannière charlie c’est ‘aussi’ revendiquer les grossièretés « humoristiques » à l’adresse du monde musulman et montrer une démocratie pour ce qu’elle n’est pas: Un pays ou tout le monde pense la même chose en apparence, ce qui vous m’excuserez, est plutôt l’apanage des dictatures les plus abouties. Enfin pour finir par une pirouette ce point : L’anti-religion affichée du journal est en elle même éminemment religieuse voir sectaire, car elle relève de la religion qui rejette les religions, comme l’antifascisme violent peut relever du fascisme qui se définit en creux du fascisme des autres. Haïr les haineux peut rendre haineux. Nous souffrons là encore de cette vision binaire des choses qui font que l’on pense à tort que l’ennemi de mon ennemi est forcément un allié désirable.

    2) Charlie revendique son irresponsabilité politique, j’ai souvenir d’une une de charlie qui titrait  » de l’invention de l’humour… » en montrant un homme des cavernes, dans une main de l’huile et de l’autre un flambeau. L’humour de charlie est donc de mettre de l’huile sur le feu, au moins c’est assumé publiquement. C’est un journal pamphlétaire qui s’est donc brulé en sachant ce qu’il manipulait, c’est à dire du feu et de l’huile. Loin de moi l’idée de justifier le massacre, la bêtise et l’irresponsabilité assumée n’est pas un délit reconnu et nul ne saurait se substituer à la loi. A titre personnel, ce journal aurait mérité plusieurs rappels à la loi sur l’incitation à la haine, mais l’ensemble des conséquences prévisibles ne s’arrête pas là:
    – Au nom de la liberté d’expression le peuple, et une partie de ces élus qui n’attendaient que cela, vont voter contre la liberté. Il a fallu moins de 48h pour que notre classe politique appelle à un « patriot act à la française », des Guantanamo pour les terroristes, plus de surveillance des populations, et autres « guerre au terrorisme », concept bien néoconservateurs façon bush.
    – Au titre de la récupération politique, nous avons vu défiler ce dimanche une bonne partie des responsables occidentaux, venus probablement célébrer la liberté, mais aussi se racheter une image (victor orban, président ukrainien), voir regretter publiquement les conséquences là encore prévisibles de la politique occidentale qu’ils ont pourtant mené. A une certaine époque, « les moudjahidines afghans qu’est ce que c’était des gens biens » ! Les « combattants de la liberté syriens ou libyens, des humanistes  » ! Les « combattants ukrainiens, tous des démocrates  » ! Pour des intérêts géostratégiques ponctuels, l’occident a fait alliance de fait avec des gens que personne ici n’aurait aimé avoir pour voisins, les populations occidentales étant priées de ne pas trop réfléchir vu que BHL le disait à saturation de médias. Il est évident qu’il y avait des gens biens dans ces conflits, je suis même certain qu’en cherchant bien on trouverait des gens honorables qui se battent pour DAESH. La dynamique même d’un conflit est de favoriser les extrêmes, donc vanter l’obtention de la démocratie par la guerre, c’est soit se moquer d’eux soit se moquer de nous. La guerre civile française pendant la révolution a donné lieu à la terreur, pas plus de liberté! Si l’on cherche tous les responsables des attentats et du chaos moyen-oriental, certains dirigeants occidentaux devraient faire autre chose que penser à l’élection présidentielle suivante en se rasant devant une glace le matin.
    – Au nom de la lutte contre l’islamiste radical, une bonne partie de l’opinion publique se raidit contre la religion musulmane, ce que ne manque pas d’exploiter le FN, qui va engranger encore des voix.

    Pour résumer, nous sommes tous le charlie de quelqu’un et je ne doute pas que mes convictions peuvent choquer, mais nous ne sommes pas tous charlie, et heureusement pour notre démocratie. En exprimant ces convictions potentiellement choquantes, j’ai fait attention à bien les formuler, en tout cas au mieux de mes capacités, pour provoquer le débat, la réflexion et non pas le rejet. C’est ainsi qu’une démocratie avance. Ce n’est pas ce que faisait charlie (et ils le revendiquaient). Pas sûr que ces derniers aient aidés la liberté en occident comme il le souhaitaient, pas sûr qu’ils aient aidé à résoudre la question de l’islam politique radical dans les pays concernés, voir chez nous.

    Enfin pour finir sur une pirouette que je vais espérer comique (la critique est facile, l’art est difficile), cette manifestation est bien le seul acte de charlie qui aurait attendu une caution gouvernementale. En espérant que ce qui renaitra dans ce journal se passe de ce genre de caution à l’avenir ! … et n’oublie qu’à l’heure de la mondialisation, l’humour irrévérencieux et satirique, se doit d’être aussi expliqué à ceux qui n’ont pas la même culture que nous… surtout quand on parle d’eux !

      +3

    Alerter
  • Alae // 12.01.2015 à 12h58

    Quelque chose me gênait depuis le début de cette histoire de « je suis Charlie », mais je n’arrivais à comprendre quoi. Et c’est une des amies qui a mis le doigt dessus : on demande aux gens de s’identifier à quelque chose d’autre qu’eux, d’abdiquer leur individualité et de se fondre dans une masse dont ils ne seront que l’un des éléments constitutifs. Un atome…
    Au fait, la mode en est venue d’Amérique, pays spécialiste du brouillage de repères et d’identités.
    C’est effrayant de voir à quel point ça marche (surtout, il faut dire, quand l’appel à manifester est relayé par des mass medias comme la télé). Est-ce l’indice d’une société qui ne s’aime plus, dans laquelle les gens sont si déprimés et seuls qu’ils sont heureux de faire corps avec quelque chose, quitte à y noyer leur personne ? (« Personne » me semble d’ailleurs un mot parfait, pour le coup). Il va bien falloir admettre que quelque chose ne tourne pas rond dans l’espèce humaine, pour qu’elle soit aussi perméable aux manipulations les plus crues et dépersonnalisantes
    Ceux qui ont défilé l’ont fait CONTRE la liberté d’être eux-mêmes.
    Du coup, un Patriot Act à la sauce Valls, est-ce que ça va seulement les interroger ?

      +7

    Alerter
    • dupontg // 12.01.2015 à 13h46

      il me semble que charly,mediapart,le canard et les guignols de l’info font partie du systeme..
      donc leur esprit n’est là que pour ratisser large et eviter des dissidences plus derangeantes

        +2

      Alerter
  • Annick // 12.01.2015 à 13h07

    Les corps son encore chauds … Les morts de Charlie n’ont même pas le temps de se retourner dans leur tombe.

    Ils surfent sur l’émotion pour faire avancer leurs obsessions anti-Charlie.

    Quelle infamie ! Quelle perversion ! Inversion des valeurs …

    Merci d’avoir relevé. J’ai été choquée par ces déclarations qui sont l’inverse de la réponse à apporter et surtout l’inverse des valeurs de Charlie.

      +0

    Alerter
  • JacquesJacques // 12.01.2015 à 13h28

    Cela n’a pas trainé, il est vrai qu’en regard des situations financière et géopolitique « in-dégoupillables » à l’échelle mondiale il faut bien que la plupart des politiques développent des contre-feux afin de ne pas être soit démasqués, soit tenus pour responsables et par conséquent évincés de leurs sièges. Ils viennent de montrer des visages non conformes à qui ils sont vraiment devant leurs opinions publiques. J’ose espérer que devant cette montée scélérate un certain nombre d’entre eux n’oseront pas dépasser les limites pour passer des rôles de voyous ou de traitres à celui de sauveurs.

      +1

    Alerter
  • Lesag // 12.01.2015 à 13h50

    Prochaine étape?
    Minority Report.
    Pas des mutants dans un bain de sérum mais de simples croisement d’algorithmes anonymes comme ceux qui servent à la moitié des assassinats perpétrés par les USA un peu partout dans le monde.
    On croise les méta données, qui appelez-vous? qui vous appelle? que lisez vous, avec qui causez vous et ainsi les « Lie to me » ou des gogols « Mentalists » donneront des éléments aux Folamour pour qu’ils fabriquent les logiciels de croisement des données.
    Et hooop. Comme vous êtes venu chez les Crises, que vous avez laissé un com haineux chez Libé, que vous avez regardé une vidéo sur les armes sur Youtube et que vous avez tel âge, êtes de tel sexe et habitez dans tel coin, alors, c’est sûr, en vertu de l’article 64 ztl 28 bis, par les pouvoir qui me sont conférés, vous représentez toutes les caractéristiques d’une possibilité supérieure à 95% de passage à l’acte terroriste sous cinq ans et en vertu de la loi du 17/ 5/ 2015 sur la nouvelle sécurité publique, vous allez être transféré vers une destination inconnue, pour une durée inconnue, hors de tout processus judiciaire.
    ça, ça sera pour les pays cools. Les autres ça sera  » et donc, la sentence sera exécutèe immédiatement sans appel ni recours, boom  »
    Minority Report
    on y vient
    Pas si doucement.

      +5

    Alerter
    • Lesag // 12.01.2015 à 13h52

      Et le pire, c’est que ce sera sous les applaudissements des bêêêêêeêê Charlie, bêêêêeêêê Charlie.

        +3

      Alerter
  • Lesag // 12.01.2015 à 13h58

    J’aime beaucoup le « les barbares c’est les autres ».
    C’est vraiment Orwelien.
    Si , si, les slogans des moutons dans la Ferme aux Animaux

    – Égorger avec couteau maaaaaaal
    -Egorger avec shrapnel de missile bieeeeeen

    -tuer des gens désarmés avec fusils maaaaaaaal, lââââââche
    -tuer des gens désarmés en envoyant un missile de 12000m d’alitude bieeeeeen, couraaaaaaageuuuuux

    -tuer des gens en mettant des bombes artisanales maaaaaaaaal
    -tuer des gens en envoyant un drône de 1000 km bieeeeeeeen

    -tuer 17 Français maaaaaaaaaal
    -tuer 1000 000 d’Irakiens bieeeeeeeen
    -tuer 10 000 000 de Congolais on s’en fouuuuuuuuuut

    quelle sanglante tartuferie. Mon pauvre vieux Cavanna, j’espère franchement qu’il n’y a rien après la mort, car sinon, tu dois morfler en voyant tout ça de la haut.

      +6

    Alerter
  • Olivier M // 12.01.2015 à 14h01

    Hors-sujet… après visionnage des experts sur BFM Business de ce jour avec notre hôte.

    Jean-Pierre Petit m’inquiète, lui qui a avoué sur cette même chaîne que la seule chose qui lui importait était de faire des plus-values, que les indicateurs économiques, c’était pas son problème, m’a l’air mal en point. Un petit virus? A moins que ses affaires aillent mal? Lorsque Léonidas Kalogeropoulos insiste pour dire que la solution est dans l’entrepreneuriat, il dit que les politiques sont indispensables… JPP, toi le pseudo-libéral, comment oses-tu encore paraître en public?

    Léonidas Kalogeropoulos? L’entrepreneur (de quoi?) qui trouve les solutions dans l’encadrement des jeunes de banlieue par l’armée… Il doit avoir peur qu’on le renvoie dans son pays d’origine? Pourtant il semble aimer le pouvoir de l’armée… @Léonidas: vas donc faire ton putsch en Grèce!!!

    @Olivier Berruyer: l’évolution des dépenses sociales, ce serait utile, dans les débats sur BFM, de la dispatcher par thèmes.

      +1

    Alerter
  • Bolamix // 12.01.2015 à 14h12

    Donc le 11 septembre à la française, c’est fait !

    Passons au Patriot Act maintenant !

    Après, on rouvrira le chateau d’If, on n’appliquera plus les lois françaises là-bas et on y déportera tous les méchants terroristes (sauf s’ils sont utiles en Syrie…)

    Après, les méchants terroristes enverront de l’anthrax à des députés/sénateurs (pas de bol, ça tombera sur ceux qui sont contre la guerre), à des bloggers (pas de bol, ça tombera sur ceux qui sont contre la guerre) et aux dirigeants des grands médias (pas de bol… pour leurs secrétaires).

    Après, on pourra enfin faire la guerre en Irak !!! (ah mince, on me signale que c’est déjà le cas en fait…)

    PS: Il y a quelques jours Boko Haram a massacré 2000 (deux mille !) personnes au Nigéria… dommage, si ces personnes avaient mis un autocollant « Je suis Charlie », on en aurait peut-être un peu parlé en France…

    PS 2:
    « (comme s’il y a encore un terroriste qui raconte ses projets au téléphone ou par mail…) »
    Si on arrivait à placer nos dirigeants sur écoute, je crois que vous pourriez être surpris^^

      +4

    Alerter
    • vladimirK // 12.01.2015 à 18h34

      La NSA a mis nos dirigeants sur écoute, ils ont été surpris, et ils utilisent ce qu’ils ont pour faire du chantage à nos dirigeants qui ainsi deviennent des marionnettes.

        +1

      Alerter
  • Eric // 12.01.2015 à 14h27

    Le problème Olivier, c’est que Minority Report est déjà en voie de ne plus être un film. Et d’ailleurs, pour prolonger en se détendant un peu, et en restant d’ailleurs dans l’univers du génial Philip K. Dick, je dirais qu’il faut se méfier de Goasguen car il n’y a rien à attendre de quelqu’un dont le nom est étrangement similaire à celui de Cohaagen, le gros vilain de Total recall tiré du même auteur de SF 🙂 Sacré Goasguen tout de même ! Un patriot act sans les excès, il fallait l’oser celle-là ! C’est un peu comme une omelette sans œufs. Ils osent décidément tout, c’est à cela qu’on les reconnaît.

      +1

    Alerter
    • Ardéchoix // 12.01.2015 à 15h35

      @zahir
      Merci pour ce lien, une phrase de cet interview.
      « Quand une culture ne permet pas la rencontre, ne permet pas le débat. A ce moment là on se soumet à un slogan, on est facile a manipuler, on est des proies . »

        +3

      Alerter
  • Alae // 12.01.2015 à 14h46

    Excellent article de Glenn Greenwald.

    Extrait, « Quand j’ai commencé à voir ces exigences de publications de caricatures anti-musulmanes, le cynique en moi a pensé qu’il s’agissait juste de cautionner des propos offensants contre des religions et leurs adhérents, tout en protégeant des groupes plus favorisés. En particulier, l’Occident a passé des années à bombarder, à envahir et à occuper des pays musulmans et à tuer, à torturer et à emprisonner illégalement des musulmans innocents, et les politiques anti-islam ont été un moteur vital dans la quête d’approbation de ces politiques ».
    https://firstlook.org/theintercept/2015/01/09/solidarity-charlie-hebdo-cartoons/

      +1

    Alerter
  • Tony A // 12.01.2015 à 14h52

    Manuel Valls veut généraliser l’isolement en prison des détenus islamistes radicaux (RTL)

    Vite, vite un Guantánamo made in France.

      +1

    Alerter
  • Olga // 12.01.2015 à 15h14

    Breaking: 2013 Bilderberg attendee list released
    http://www.hangthebankers.com/breaking-2013-bilderberg-attendee-list-released/

    Valérie Pécresse figure dans la liste, et c’est bien là où ils règlent les choses: le MH-17, le 7 janvier, et le 11 janvier aussi! Vous aviez dû être Charlies!

      +0

    Alerter
  • jjmomo1 // 12.01.2015 à 15h34

    Charlie et ses « drôles de drames »

    – En 3 jours, 3 minutes de silence nécessaire. Décidément je préférais chaque soir la minute nécessaire de Mr Cyclopède.
    – Manifestation « Je suis Charlie »: 1 million de personnes dans les rues dimanche, 10 millions selon la police …
    – Un drame si épuisant qu’il était grand temps de récupérer
    – Et pour un plug anal sapin de Noël en pleine rue il en coûte une torgnole et un gros coup de pub
    – Quand on est nombreux à s’engouffrer dans une impasse, logiquement les premiers engagés ont du mal à en ressortir …

    Sincères condoléances aux familles touchées qui ne méritent pas d’être au centre de cette surenchère de la bêtise.

      +1

    Alerter
  • Ardéchoix // 12.01.2015 à 15h56

    Merci Olivier pour cette vidéo sur les sentiments déclenchés par ces attentats .
    http://www.boursorama.com/actualites/olivier-berruyer–marche-contre-le-terrorisme–ou-voyez-vous-une-nation-rassemblee-df7e8d971c709bf7de019a39c7709cd8
    Et ce mot d’humour « Quand Marine Le pen demande le rétablissement de la peine de mort pour les kamikazes, je pense que l’on a toute l’intelligence du front national ici. »

      +4

    Alerter
    • lemoine001 // 12.01.2015 à 19h03

      Tout est bien dit malgré les interruptions des habituels malcomprenants dès qu’on sort de la doxa. Mais attention Olivier vous risquez de faire l’expérience des limites de la « liberté d’expression » en cessant d’être invité à parler sur BFMTV
      Même les journalistes de Charlie Hebdo en ont fait l’expérience face à leur patron Philippe Val

        +2

      Alerter
  • BA // 12.01.2015 à 16h04

    Lundi 12 janvier 2015 :

    Une photo exceptionnelle, prise par Martin Argyroglo.

    Cette photo est extraordinaire :

    https://twitter.com/argyroglo/status/554434942298755074/photo/1

      +1

    Alerter
  • AG // 12.01.2015 à 16h04

    Il me semble que certaines réactions particulièrement méprisantes envers « le troupeau bêlant » mériteraient d’être réfléchies. Ce « troupeau bêlant » est essentiellement constitué de victimes du système de propagande et du bourrage de crâne permanent.

    Pour ma part, cela m’as pris du temps et un certain investissement personnel pour comprendre quel était la vraie nature du monde dans lequel je vivais. Il m’a fallu plusieurs années pour comprendre que tout le système médiatique était corrompu et que nos politiques pervertissaient toutes les valeurs qu’ils proclamaient.

    Il est toujours humainement difficile de changer ses croyances. Les études en psychologie le montrent, quand nos croyances sont remises en cause, cela engendre des résistances importantes et la remise en question qu’elle impose n’est pas à la portée de tout le monde.

    Notre rôle, en tant que personnes qui avons fait cette démarche et ce chemin de compréhension du monde, est un rôle d’éducation, de transmission. Mépriser ceux qui ne l’ont pas fait est non seulement humainement stupide, mais aussi contre productif. Il faut expliquer, présenter des preuves, sans relâche, avec patience, jusqu’à que chacun à son tour comprenne de quoi il en retourne vraiment.

    La haine et le mépris, ce n’est pas l’attitude que nous devons avoir. La compassion envers des personnes qui ont encore du chemin à faire, me paraît plus juste.

      +10

    Alerter
    • EVELYNE31 // 12.01.2015 à 18h16

      AG
      Je comprends votre intervention. La colère que j’ai ressentie hier soir voyant ces centaines de milliers de personnes manifester n’était pas dirigée vers ces personnes mais vers les medias (et donc les forces financières qui les dirigent) et les hommes politiques qui profitent d’un fait tragique pour galvaniser les foules et crier à l’union nationale.
      Effectivement, il faut du temps et des arguments pour adhérer à une idée. J’ai discuté 4 jours avec ma fille (36 ans et pourtant « éduquée ») pour lui expliquer ma position, lui apporter des documents, etc… Elle a argumenté également, nous nous sommes écoutées puis finalement m’a déclaré : je n’irai pas manifester, je sentais bien qu’il y avait des enjeux qui me dépassaient, mais des amis m’ont appelée et j’étais prête à suivre. Témoignage personnel, certes.
      « Victimes d’un bourrage de crâne permanent », oui, et mauvais usage ou perversion du sens des mots. La liberté d’expression n’est pas la même chose que la liberté de la presse. Peu font la différence. Quid de la diversité des idées et des points de vue (même dans la caricature) sans liberté de la presse.
      J’ai vu aussi à la télé beaucoup de pancartes « Liberté – Egalité – Fraternité » : 3 mots que l’on retrouve sur tous nos bâtiments publics. A mon avis, nous devrions en ajouter un : le Respect (juste avant Fraternité) car sans lui, il ne peut y avoir de Fraternité. Quant à l’Egalité : c’est l’égalité des droits, c’est tout et c’est beaucoup. Car nous ne serons jamais égaux : hommes – femmes, gros – maigres, beaux-laids, intelligents-sots. C’est la nature humaine. Sauf que peu à peu, les gens ont oublié ce que veut dire Egalité sur le fronton de nos mairies. Idem pour Liberté, aujourd’hui pour beaucoup de gens, cela veut dire « je fais ce que je veux », ben non. Liberté dans le respect des lois qui nous permettent de vivre en société (tiens encore le mot respect).
      Cette perversion du sens des mots et des idées est le résultat du prêt-à-penser qui nous est constamment servi à travers la presse, la télé, etc… la réécriture de l’histoire qui est en route et anéantit toute la culture de ce monde.
      Autre type de perversion : « les Musulmans de France », non. Je préfèrerais les Français de confession musulmane. Comment voulons-nous qu’ils se sentent « intégrés » et qu’ils défendent les valeurs de la République s’ils sont musulmans avant d’être Français.
      AG, votre post m’a beaucoup plus. Comme vous le soulignez si bien, il y a beaucoup de travail à faire autour de nous.
      Grâce à ce blog, qui est un des rares, sinon le seul de ce type, à nous permettre de dialoguer, partager des idées, même si elles sont parfois opposées et ou différentes, nous pourrons peut-être faire avancer les choses.
      OB, merci pour tout le boulot fantastique que vous avez effectué durant ces 4 derniers jours (ainsi que votre équipe). Merci aussi à toutes les personnes qui partagent sur ce site : je suis toujours sidérée par la qualité des interventions, la pertinence des argumentations, la culture de beaucoup d’entre vous, la richesse des liens proposés. Chapeau à vous tous.
      Que ce site existe très longtemps.

        +8

      Alerter
      • vladimirK // 12.01.2015 à 18h37

        le problème dans notre monde, c’est qu’on est obligé de suivre si l’on ne veut pas être mis à l’écart. Poutine et Obama n’étaient pas présents à la parade, et je les comprends, mais s’ils n’avaient pas envoyé de représentants, cela leur aurait été durement reproché.

          +1

        Alerter
      • Wilmotte Karim // 12.01.2015 à 21h31

        La déclaration de 1948 de l’ONU dit que les êtres humains naissent libre et égaux en droit ET EN DIGNITÉ (et doivent agir fraternellement les uns envers les autres).

          +0

        Alerter
      • AG // 12.01.2015 à 23h22

        Merci pour votre réponse Evelyne,

        J’apprécie beaucoup votre expression « Français de confession musulmane » par rapport à l’habituel « les musulmans ». Cela rappelle que la religion ne fait pas l’homme, mais est une partie parmi d’autres de sa vie et de sa personnalité. On pourrait d’ailleurs tout aussi bien parler plus généralement d’hommes et de femmes de confession musulmane. Merci pour ce partage.

        Cordialement,

        AG

          +2

        Alerter
    • Lamonette // 12.01.2015 à 18h39

      Si vous m’avez lue, alors vous avez vu que j’y voyais d’innocentes brebis.

        +0

      Alerter
      • AG // 12.01.2015 à 23h24

        Lamonette, désolé si je vous ais heurtée. Mon message venait d’une impression générale à la lecture des commentaires, je ne sais pas si le votre en fait partie, mais toujours est-il qu’à la suite de cette impression il me paraissait important de poser ces idées.

        Cordialement,

        AG

          +0

        Alerter
    • Kiwixar // 12.01.2015 à 23h09

      « Notre rôle, en tant que personnes qui avons fait cette démarche et ce chemin de compréhension du monde, est un rôle d’éducation, de transmission. »

      Oui, je suis très d’accord avec ça. Didactique, humilité.
      Comme disent les Chinois « pour déplacer les montagnes, il faut commencer par déplacer des petits cailloux ».

        +1

      Alerter
  • Laetizia // 12.01.2015 à 16h08

    « Lutter contre l’islamophobie » est une fausse bonne idée, car à force de répéter cela, les medias accréditent aux yeux des musulmans l’idée qu’ils sont maltraités, discriminés, victimes dans notre pays. Cette victimisation nourrit le ressentiment. Accuser constamment les français de racisme, d’islamophobie, c’est les insulter et/ou exiger d’eux la sainteté. Ces invectives ou ces exigences irréalistes n’apaiseront pas les tensions, bien au contraire.

      +0

    Alerter
    • Wilmotte Karim // 12.01.2015 à 21h32

      Par contre, les discriminations réelles et l’islamophobie réelle va passer comme une lettre à la poste.
      Ou pas.

        +1

      Alerter
  • Ardéchoix // 12.01.2015 à 16h27

    Monsieur Le Borgn député des Français à l’étranger : « Les terroristes, leurs complices, leurs filières, leurs financeurs seront traqués, arrêtés, jugés et châtiés. » C’est dommage il y en avait à Paris, mais il doit avoir le mal de cars ?

      +2

    Alerter
    • vladimirK // 12.01.2015 à 18h38

      Ce fameux Le Borgn, celui qui expliquait à Olivier que la Russie était derrière la crise Ukrainienne… de la graine de génie.

        +2

      Alerter
  • LPP // 12.01.2015 à 17h16

    Les politiques sont des pleutres, regardez cette photo de la manif du 11 janvier :

    https://pbs.twimg.com/media/B7E-LHjCcAE9Mpn.jpg

      +0

    Alerter
  • Alain Hache // 12.01.2015 à 17h46

    Enfumage à tous les étages.
    Depuis le début on se paie notre tête. Un jour, les historiens diront que nous avons eu droit à la plus grande manipulation.
    J’ai le sentiment qu’on joue la stratégie du chaos chère à nos amis américains, sans peut-être en avoir tous les moyens.
    Il s’agit en tout cas à très court terme une opération politique destinée à valider l »Union sacrée » entre le P.S., l’U.D.I et l’UMP.

      +1

    Alerter
  • Joanna // 12.01.2015 à 18h04

    Petite anecdote en passant, glanée sur twitter :

    La présidence de la République (F. Hollande) a twitté ceci le 9/01 à 12:38 :
    « Tous les citoyens peuvent venir dans les manifestations. Il n’y a pas de contrôle ».
    Le twitt a fini par être retiré ensuite.

    https://twitter.com/c_encore_b_ea/status/554268094785671168/photo/1

    Les terroristes étaient donc aussi invités ?

      +0

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 12.01.2015 à 18h28

    Rassemblement d’union national, faut pas exagérer. Il y avait de tout. Ce n’est pas quelques interviewés qui peuvent être représentatifs de l’ensemble.Beaucoup venaient pour leur ras le bol de l’islamisme, d’autres pour ne pas laisser la place aux « charlistes », d’autres en espérant qu’on dénoncerait l’alliance avec des états islamistes, qui appliquent la charia, (fouet amputations) et financent les islamistes, d’autres par peur, d’autres par « moutonisme », et pour diverses causes sans doute antinomiques,
    Un journaliste a fait une gaffe en remarquant qu’il n’y avait pas autant de panneau « je suis charlie » que prévu et qu’il y avait un nombre important de drapeaux français et des gens qui chantaient la marseillaise, sans parler des drapeaux étrangers. Mais par la suite le journaliste a abandonné cette remarque, pour focaliser sur les bons commentaires.
    Mais cela n’empêchera pas les mesures liberticides sous prétexte de lutte contre le « terrorisme » et en profiter pour ficher les politiquement incorrects et dans la foulée d’accuser la Russie de soutenir les forces républicaines de libération du Donbass, classées par Popochenko comme « terroristes » au même titre que les islamistes.
    Mais il faut continuer à dénoncer les manipulations, inlassablement. Je ne pense pas qu’il y avait que des moutons, du moins je l’espère.

      +6

    Alerter
  • lemoine001 // 12.01.2015 à 18h29

    Pour défendre la liberté d’expression : https://campaigns.amnesty.org/fr/actions/ecrire-pour-les-droits-raif-badawi#9B55EE8B717C11E4A3F706F9471DDD15
    Arabie Saoudite : Libérez le blogueur Raif Badawi
    Raif Badawi a été condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour avoir lancé un site internet. Réclamez sa libération dès aujourd’hui.

      +2

    Alerter
  • BA // 12.01.2015 à 18h34

    VIDÉO.

    Sarkozy a-t-il joué des coudes pour se retrouver au premier rang lors de la marche républicaine Charlie ?

    On peut comprendre la frustration de l’ancien président de la République. Alors que Paris accueillait la plus grande manifestation de son histoire, avec pas moins de 1,5 million de Français dans la capitale et 3,7 millions partout en France, difficile pour Sarkozy de rester en retrait.

    http://www.huffingtonpost.fr/2015/01/12/sarkozy-nicolas-marche-republicaine-manifestation-charlie-hebdo-francois-hollande_n_6452834.html

      +0

    Alerter
  • Jacqueline 63 // 12.01.2015 à 19h08

    Naïveté d’un côté ( les manifestants du 11 ) , haute stratégie de l’autre ( les politiques du G20 et de l’OTAN )
    Les premiers ont cru défendre la liberté d’expression et condamner les intégrismes! En réalité ils ont servi de caution pour la mise en place accélérée de l’ordre mondial voulu par les USA ….. et qui stagnait un peu !!!
    Le patriot act à l’horizon , la resriction en vue des libertés ……… je ne pensais pas que ça irait si vite! !

      +2

    Alerter
  • nono // 12.01.2015 à 19h23

    50 actes violents contre des mosquées ce W.E.
    DONC (comme dirait Godard) protégeons les synagogues.
    C’est bon ça…
    Prendre les musulmans pour des jambons, c’est péché.

      +8

    Alerter
  • EVELYNE31 // 12.01.2015 à 19h29

    Autre sujet mais pas si HS que cela.
    Source Reuters : La loi Macron entame son parcours parlementaire « Bien que le gouvernement s’en défende, le projet de loi apparaît comme une réponse aux recommandations préconisées de longue date à la France par la Commission européenne et les autres organisations internationales. »
    Le Patriot Act français va encore être renforcé (conférence à Bruxelles vendredi prochain puis Washington le 16 février prochain). Avec cet arsenal, les manifestations à venir, celles des retraités, des chômeurs, des fonctionnaires, des professions réglementées (huissiers, avocats, notaires) vont être bien circonscrites. Pfft, pas d’autorisation car menace terroriste. C’était le 1er pilier.
    Puis, la loi Macron avec plus de 1 700 amendements qui seront à peine débattus, viendra achever notre code du travail (ok, il avait besoin d’être dépoussiéré, mais pas aligné sur les pratiques américaines), notre code du commerce, l’ouverture à la concurrence des professions règlementées (champs libre total aux multinationales et aux capitaux extérieurs), l’ouverture de capital de nos aéroports, l’assouplissement des normes (construction, santé, agro-alimentaire et j’en passe…), etc… C’était le 2ème pilier.
    Et tous les obstacles ainsi aplanis, le lit est fait pour la signature du TTIP/TAFTA.
    Bien « joué », ils doivent bien se marrer à Washington et à Wall Street.
    Si tout cela n’est pas une perte de notre chère Liberté, alors…

      +6

    Alerter
  • Substance2004 // 12.01.2015 à 19h34

    « MAIS le Patriot Act, C’EST un excès !!! »

    Et d’ajouter comme disait si bien George W. Bush :
    « Soit vous êtes avec nous, soit vous êtes avec les terroristes ».

      +2

    Alerter
  • Nerouiev // 12.01.2015 à 19h34

    Le plus grand rassemblement du monde c’est en Inde au bord du Gange et on en parle moins. C’est vrai que là-bas c’est pour se purifier, à Paris ils n’en avaient pas besoin.

      +5

    Alerter
  • EVELYNE31 // 12.01.2015 à 19h44

    Les choses semblent s’accélérer, décidément.
    Autre info Reuters : Le compte Twitter du CentCom US piraté par des partisans de l’EI /
    WASHINGTON (Reuters) – Le compte Twitter du Commandement central américain semble avoir été attaqué lundi par des personnes se revendiquant comme des sympathisants de l’organisation djihadiste Etat islamique (EI).

    « Au nom de Dieu, le très bienveillant, le très miséricordieux, le Cyber Califat continue son cyberdjihad », peut-on lire sur le compte Twitter du CentCom.

    Sont également publiés une liste de généraux de l’armée américaine avec leurs adresses et des informations sur des plans militaires concernant la Chine et la Corée du Nord.

    Le CentCom est l’un des neuf commandements unifiés de l’armée américaine. »

    De plus en plus fort ces djihadistes, mieux que la Corée du Nord il y a quelques petites semaines…
    ou False Flag, ou l’oncle Sam est à bout de souffle ou les deux.
    Il la veut vraiment cette guerre, qu’il la fasse, mais tout seul. Et on sera plus de 4 millions pour manifester contre.

      +1

    Alerter
  • Marianne // 12.01.2015 à 19h46

    Ton analyse est tout à fait intéressante. Mais j’ai un léger doute (je parle sérieusement) à propos de « La liberté d’expression, c’est un droit qu’on fait valoir contre l’ETAT, pas contre des particuliers ou des entreprises! » parce que la déclaration des droits de l’homme me parait régir également les droits des citoyens et les limites de leurs droits, pour les affaires qui les concernent entre eux aussi.

    Il faut ingurgiter tellement de détails qu’on avait laissé de coté pour répondre à l’urgence de la réflexion aujourd’hui que je ne suis pas sûre que la question apparaisse finalement comme une priorité dans les jours qui viennent, mais espérons…

      +0

    Alerter
    • libriste // 12.01.2015 à 21h48

      Exact le mot « contre » que j’ai repris à Gotfried peu se discuter
      Il est plus judicieux de dire « face à l’État » que contre l’État.
      car l’État doit garantir cette liberté, et son usage pour tous, et ses équilibres.
      Si l’usage en est limité par des personnes, l’État doit avoir des lois pour le garantir.
      Si l’usage en est limité pour des personnes, l’État doit leur en garantir l’usage.
      Si l’usage par une personne dépasse les limites de l’insulte, l’état doit pouvoir protéger l’individu insulté

        +0

      Alerter
  • Rmei // 12.01.2015 à 19h55

    Vous avez surclassé vos contradicteurs sur BFM Buisness.
    Bonne émission Olivier

      +2

    Alerter
  • Marianne // 12.01.2015 à 20h05

    Exactement. C ‘est bien dommage que je n’y ai pas pensé quand il était encore temps. Comme quoi, nous nous sommes laissés submerger par exactement ce que nous dénonçons : l’utilisation de l’émotion.
    Excusez du peu : ils ont réussi, en faisant jouer aux pires vatenguerre le rôle de repoussoir, à expulser ceux à qui il ne reste qu’internet et la rue pour se faire entendre.
    J’attends de pouvoir vous faire passer quelques images, qui montrent que d’aucuns ne se sont pas gênés pour l’ouvrir, parfaitement tranquilles, adossés à la revendication de la liberté d’expression, dans ce fameux 3ème cortège dont l’existence a soigneusement été efffacée des informations, mais dont toutes les images des médias ont été tirées… Forcément, hein, les « moutons » c’est pas très drôle à filmer… Des contradictions des habitudes médiatiques…
    Nous sommes en guerre n’est-ce pas ? En guerre idéologique, psychologique, politique, verbale tant que nous tiendrons la position d’être en droit de faire cette guerre-là.
    Je crois que nous avons à faire encore de sérieux efforts du coté des capacités stratégiques.
    Et à ce sujet, encore une remarque : c’est bien joli de se situer au dessus de la « mêlée » et de traiter les autres de moutons. Mais sommes-nous ici pour partager nos infos nos analyses et retourner dans la vie en ayant affuté notre réflexion, justement auprès de ceux dont peu ou prou une conscience s’éveille ? Ou juste pour se satisfaire de ne pas être de ces « moutons » ? Puisque nous pensons autrement et que nous déplorons de ne pas pouvoir faire entendre notre voix auprès de ceux qui sont branchés sur radio-pouvoir, n’avons-nous pas à saisir toutes les occasions de devenir visible ? Dans un climat qui donne une légitimité particulière aux voix autres ?
    Arf, je crois que vous ne me convaincrez pas de rester dans mon petit coin de gens « éclairés »…

      +0

    Alerter
  • Marianne // 12.01.2015 à 20h08

    ah zut je répondais à un message que j’ai perdu dsl

      +0

    Alerter
  • Marianne // 12.01.2015 à 20h15

    J’approuvais le commentaire de « interlibre », dernier sur la première page des posts. ouf 🙂

      +0

    Alerter
  • Wilmotte Karim // 12.01.2015 à 20h19

    Pas seulement de l’État.
    Dans le cadre des ressources que je peux utiliser, nul ne peut me faire taire.
    Et l’État est garant de ma protection, en ce compris dans ce cadre.

    Il y a deux (au moins) bémols :
    1- Il existe des moyens pour me faire taire (guérilla juridique principalement).
    2- L’État, garant des droits de l’homme ET de leur application entre les individus, ne garanti pas que tous puissent atteindre les moyens nécessaire à leur expression (que ce soit en terme d’éducation que de canaux médiatique).

      +5

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 12.01.2015 à 21h27

    En ce qui concerne la lutte contre le « terrorisme islamistes fanatiques », je pense que souvent nous n’allons pas au bout des interrogations.
    Voici les miennes pour lesquelles j’aurai peut-être des réponses.
    Toute les solutions tournent autour du terroriste-acteur et un peu de son recruteur. Mais d »où vient le recruteur, quelle est sa motivation, que ferait-il seul sans soutiens extérieures? Est-ce l’initiative d’une sorte de gourou auto-proclamé qui remplirait une mission divine de sa propre initiative? Cela est possible mais largement insuffisant pour couvrir de nombreuses actions. Il faudrait qu’il naisse un peu partout des gourous auto-proclamés pour couvrir des territoires importants, de plus la coordination serait difficile. Le recruteur n’est pas seul, il a lui même été recruté voire sélectionné. Cela n’a pu se faire qu’au sein d’un groupe structuré dans lequel il y a sans doute une hiérarchie qui remplit une mission. A ce niveau la motivation purement fanatique commence à s’atténuer, pour laisser place à un début de projet politico-religieux. Ce groupe lui-même a été composé de gens plus organisés qui peuvent être missionnés comme une armée soutenue par une puissance qui assure son existence et définit ses missions. Nous ne sommes plus à ce niveau dans le fanatisme religieux mais dans le politique même s’il s’appuie sur une culture religieuse de conquête.
    Je pense donc que derrière ces actes terroristes il y a des états qui utilisent et organisent cette armée.
    Si tout cela est exact, il est quasi impossible de lutter contre cette armée qui ne se présente pas comme telle mais entre en action selon les ordres qu’elle reçoit et dont on ne connaît pas l’origine officiellement, comme ce serait le cas dans une déclaration de guerre d’état à état.
    Empêcher le recrutement n’est qu’une goutte d’eau face à une armée qui se reconstitue en permanence. Cette lutte par des contrôles est nécessaire mais insuffisantes voire hypocrite faute de frapper à la tête. A défaut d’un coup de semonce aux états qui sont les vrais acteurs, ou supposés tels, de cette guerre du terrorisme, les résultats risquent d’être maigres dans une lutte interminable.
    Sans action ferme et claire en amont mettant en cause les états qui font une guerre non avouée avec une armée terroriste dont il dispose secrètement il n’y a sans doute pas de solutions possibles.
    Dire haut et fort que nous sommes en guerre contre le terrorisme n’est qu’un fantasme risible qui reste sans effet, sinon autorise à bombarder les états non islamistes et indépendants qui dérangent. Mais dire haut et fort que nous allons lutter contre les états qui nous font la guerre par terroristes interposés et que nous les sommons de cesser cette guerre sous menaces de ripostes diplomatiques, économiques et militaire, sérieuses, serait probablement plus efficace. Dire simplement que chaque attentat sera l’objet d’une riposte vigoureuse contre l’état présumé coupable, pourrait peut-être fin de façon étonnante aux vagues d’attentats qu’ils commandite en secret. Ceux qui seraient visés seraient l’Arabie Saoudite et le Qatar par exemple.
    Ces donneurs d’ordre n’auraient pas d’autres choix que ordonner à cette armée de cesser tous les attentats, en usant de leur autorité religieuse (et politique) indiscutable pour arrêter les nébuleuses supposées « autonomes ». Il suffirait qu’ils envoient des Imams spécialisés pour orienter leur petits soldats fanatiques dans une autre direction celle de la paix et du respect conformément à la religion.
    Sans de sérieuses négociations de préférence diplomatique, mais fermes et sans équivoques, les résultats seraient probablement plus concrets grâce au pouvoir indiscutable de ces états islamistes qui détiennent l’autorité religieuse et politique sur les djihadistes. Un peu comme des criminels repentis qui sont recrutés par la police.
    Pour le moment les intérêts financiers oligarchiques qui ont besoin du cahot ne permettent pas une telle solution, alors on nous donne du grain à moudre en pondant des lois anti-terroristes peu efficaces mais liberticides qui permettent de nous aliéner et nous soumettre discrètement à l’empire oligarchique.
    Mais après avoir détruits nos alliés potentiels, Irak, Lybie et pas encore la Syrie, les états islamistes n’auraient pas eu beaucoup de choix. Le terrorisme n’existerait probablement pas. Mais…

      +3

    Alerter
  • paddy // 12.01.2015 à 21h36

    Sacrée bonne idée qu’ils ont à l’UMP !
    On peut savoir pourquoi ils ne l’ont pas fait à la suite de l’affaire Merah ?
    Les bonnes idées ne leur viennent que dans l’opposition ? Il devraient y être plus souvent.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications