Les Crises Les Crises
6.octobre.20206.10.2020 // Les Crises

Chine-Iran : l’accord qui change la donne au Moyen-Orient ?

Merci 82
J'envoie

Source : Russia Today France, Youtube

Dans ce nouvel épisode de La Source, Alain Juillet aborde le rapprochement entre la #Chine et l’#Iran qui pourrait déboucher sur une profonde modification de la géopolitique du #MoyenOrient.

À travers des rappels historiques, l’ancien directeur de la haute intelligence économique explique les raisons pour lesquelles le pacte sino-iranien est une manœuvre économico-stratégique de très haute importance. Chiffré à 400 milliards de dollars, le projet sur 25 ans prévoit notamment des investissements massifs dans les secteurs pétrolier et gazier et de renforcer les zones de libre-échange autour de la route de la soie. Il permettrait également à la Chine de déployer ses équipements numériques dont la fameuse 5G et d’apporter un soutien technico-militaire aux Iraniens.

Ce rapprochement est vécu comme un échec pour une partie de la classe politique américaine, les sanctions économiques imposées par Donald Trump et la rupture des accords de Vienne de 2015 ont, pour Alain Juillet, «poussé l’Iran dans les bras des Chinois et des Russes». Selon lui, cet accord stratégique sino-iranien va permettre aux Chinois «de contourner les sanctions américaines sans trop irriter les Etats-Unis». Le but est assez clair pour le gouvernement iranien : montrer au reste du monde «qu’une autre voie de développement et de partenariat sans eux» est possible. Une manœuvre «regrettable car la France a des intérêts majeurs à défendre dans la région».

Source : Russia Today France, Youtube, 19-09-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

RGT // 06.10.2020 à 10h51

Les occidentaux (USA, RU) ont foutu un beau bordel en 1953 dans un pays réellement démocratique en renversant le premier ministre élu par un coup d’état et ont mis en place un satrape largement pire que tous ceux que nous connaissons aujourd’hui.
Le Shah n’était en fait qu’un test des futures juntes militaires soutenues par les USA en Amérique latine.

Ensuite, les occidentaux viennent jouer le cœur des vierges en se lamentant sur le fait que les iraniens (et d’autres peuples de la région qui ont subi les mêmes outrages) préservent leur indépendance à tout prix et ne souhaitent pas « baisser leurs frocs » face aux injonction de la « communauté internationale » servilement regroupée derrière leur « Guide Suprême ».

Quand la situation commence à se « normaliser » enfin avec une baisse des sanctions issue d’un accord signé par de nombreuses parties, les USA décident à nouveau d’en remettre un couche pour procéder à un « régime change » en incitant une « révolution de couleur » qui n’a pas lieu, la population de ce pays, contrairement aux occidentaux n’ayant pas la mémoire courte au sujet des « bienfaits » que leur avaient apporté le « monde libre ».

Et comme les pays de ladite « communauté internationale » se comportent comme des pleutres en ne pensant qu’à satisfaire leur maître tout en privilégiant les petits intérêts de « leurs » industries, ils ne parviennent pas à s’entendre pour contrer cette décision US et se tirent une balle dans le pied.

Souvenez-vous de la trahison Alsthom qui est de la même veine.

Il est donc tout à fait normal que l’Iran, pour se protéger, se réfugie dans les bras de la Chine qui avec la Russie est bien le seul pays à avoir une puissance suffisante pour faire reculer le « camp du Bien ».

Khomeini était opposé aux armes de destruction massives car inhumaines et non conformes au Coran, ne l’oubliez pas.

De plus, en Iran, (comme en Syrie) les chrétiens, les juifs et les autres sont protégés par la loi et se sentent iraniens AVANT « d’appartenir » à une religion et ne souhaitent pas quitter leur pays.

Par contre, trouvez-vous « normal » qu’Israël puisse bénéficier de la « bombinette » et puisse détruire en toute impunité les infrastructures de ses voisins alors qu’ils n’ont même pas le droit de se défendre ?

Quant au « passif terroriste » de l’Iran, il ne s’agissait que de la réponse du berger à la bergère, et les rares attentats étaient toujours motivés par des considérations POLITIQUES sur lesquelles les occidentaux se montraient totalement inflexibles.
Quand on se contente de constater le nombre de victimes causées par les iraniens comparé à celui des victimes iraniennes sur leur propre sol il n’y a pas de commune mesure.

Et quand on le compare avec les victimes d’attentats directement liés à l’idéologie de nos « grands amis » salafistes on se demande pourquoi les pétromonarchies n’ont pas encore été écrasées sous des tapis de bombes.

Qu’on foute la paix aux iraniens au lieu de favoriser les plus « durs » du régime et en assassinant ceux qui pourraient permettre une meilleure ouverture de ce pays (Souleimani par exemple).

Le seul objectif des USA est un contrôle TOTAL de ce pays et de sa population sous une dictature de plomb qui leur serait entièrement dévouée.
Et les « €uropéens » ne sont que des pleutres totalement incapables de s’entendre pour ne plus être asservis au « grand frère » dominateur (et violent).

15 réactions et commentaires

  • RGT // 06.10.2020 à 10h51

    Les occidentaux (USA, RU) ont foutu un beau bordel en 1953 dans un pays réellement démocratique en renversant le premier ministre élu par un coup d’état et ont mis en place un satrape largement pire que tous ceux que nous connaissons aujourd’hui.
    Le Shah n’était en fait qu’un test des futures juntes militaires soutenues par les USA en Amérique latine.

    Ensuite, les occidentaux viennent jouer le cœur des vierges en se lamentant sur le fait que les iraniens (et d’autres peuples de la région qui ont subi les mêmes outrages) préservent leur indépendance à tout prix et ne souhaitent pas « baisser leurs frocs » face aux injonction de la « communauté internationale » servilement regroupée derrière leur « Guide Suprême ».

    Quand la situation commence à se « normaliser » enfin avec une baisse des sanctions issue d’un accord signé par de nombreuses parties, les USA décident à nouveau d’en remettre un couche pour procéder à un « régime change » en incitant une « révolution de couleur » qui n’a pas lieu, la population de ce pays, contrairement aux occidentaux n’ayant pas la mémoire courte au sujet des « bienfaits » que leur avaient apporté le « monde libre ».

    Et comme les pays de ladite « communauté internationale » se comportent comme des pleutres en ne pensant qu’à satisfaire leur maître tout en privilégiant les petits intérêts de « leurs » industries, ils ne parviennent pas à s’entendre pour contrer cette décision US et se tirent une balle dans le pied.

    Souvenez-vous de la trahison Alsthom qui est de la même veine.

    Il est donc tout à fait normal que l’Iran, pour se protéger, se réfugie dans les bras de la Chine qui avec la Russie est bien le seul pays à avoir une puissance suffisante pour faire reculer le « camp du Bien ».

    Khomeini était opposé aux armes de destruction massives car inhumaines et non conformes au Coran, ne l’oubliez pas.

    De plus, en Iran, (comme en Syrie) les chrétiens, les juifs et les autres sont protégés par la loi et se sentent iraniens AVANT « d’appartenir » à une religion et ne souhaitent pas quitter leur pays.

    Par contre, trouvez-vous « normal » qu’Israël puisse bénéficier de la « bombinette » et puisse détruire en toute impunité les infrastructures de ses voisins alors qu’ils n’ont même pas le droit de se défendre ?

    Quant au « passif terroriste » de l’Iran, il ne s’agissait que de la réponse du berger à la bergère, et les rares attentats étaient toujours motivés par des considérations POLITIQUES sur lesquelles les occidentaux se montraient totalement inflexibles.
    Quand on se contente de constater le nombre de victimes causées par les iraniens comparé à celui des victimes iraniennes sur leur propre sol il n’y a pas de commune mesure.

    Et quand on le compare avec les victimes d’attentats directement liés à l’idéologie de nos « grands amis » salafistes on se demande pourquoi les pétromonarchies n’ont pas encore été écrasées sous des tapis de bombes.

    Qu’on foute la paix aux iraniens au lieu de favoriser les plus « durs » du régime et en assassinant ceux qui pourraient permettre une meilleure ouverture de ce pays (Souleimani par exemple).

    Le seul objectif des USA est un contrôle TOTAL de ce pays et de sa population sous une dictature de plomb qui leur serait entièrement dévouée.
    Et les « €uropéens » ne sont que des pleutres totalement incapables de s’entendre pour ne plus être asservis au « grand frère » dominateur (et violent).

      +41

    Alerter
  • 78 ans // 06.10.2020 à 11h40

    Bien sûr…

    Puisque, comme on le voit, il est impossible de s’entendre avec les Occidentaux…

    Puisque l’Empire d’Occident ne respecte plus rien, à commencer par sa propre signature…

    Alors oui, «une autre voie de développement et de partenariat sans eux» est certes possible… souhaitable même.

    Cela s’appelle le rejet et bientôt la fin du colonialisme et de l’impérialisme.

    Il n’y a que l’Empire hypocrite d’Occident pour s’en affliger.

    Or ceci n’est qu’un modeste début.

    Nous assistons à l’éveil et à la montée irrésistible de 85% de l’humanité, de ce que l’Empire désigne comme «le Reste»…

    Le monde n’a encore rien vu…

      +27

    Alerter
    • euromix // 06.10.2020 à 19h30

      L’empire d’Occident ne respecte plus rien, mais les autres non plus…. Le propre des pays puissants c’est de se servir de leur puissance, et c’est tout aussi vrai pour la Chine, l’Inde et la Russie etc…
      Se servir de sa puissance c’est de pouvoir changer les règles du monopoly pendant le jeu.
      Je peux entendre qu’on se sente mal parce qu’on se voyait avec une supériorité morale qui prétendait que nous, on ne jouait pas à ça, nous on étaient trop bien, et maintenant, ça se voit, on est comme tout le monde, on a perdu la puissance de prétendre que nous on est mieux et d’être cru au moins par nos populations…. oui c’est triste.
      C’est un deuil a faire.

        +5

      Alerter
      • 78 ans // 06.10.2020 à 23h13

        1. De toute ma vie depuis que j’ai l’âge de raison, je n’ai jamais été assez naïf (euphémisme pour aveugle ou imbécile) pour « nous voir avec une supériorité morale qui eut prétendu que nous, on ne jouait pas à ça, nous on étaient trop bien», etc….

        2. Encore moins ai-je fait preuve de cette hypocrisie, arrogance voire insolence de penser et d’affirmer, que «les autres non plus ne respectaient rien ».

        Or il arrive en effet que sur ces tribunes notre éducation et nos fréquentations respectives aient bien peu en commun… On s’y fait et, à mon âge, je vous avoue qu’il y a longtemps que, faute de temps, on ne s’y arrête même plus.

          +12

        Alerter
      • LibEgaFra // 07.10.2020 à 07h27

         » parce qu’on se voyait avec une supériorité morale qui prétendait que nous, on ne jouait pas à ça, nous on étaient trop bien, et maintenant, ça se voit, on est comme tout le monde, »

        Vous avez raison d’écrire au passé: le documentaire d’hier soir sur la décolonisation montre à quel point la France s’est comportée comme une criminelle contre l’humanité. Alors la « supériorité morale », c’était du pipeau.

          +4

        Alerter
        • Ming Tong // 08.10.2020 à 08h32

          Supériorité morale rime souvent avec leadership militaire et financier et économique?
          La Chine « occupe » le Tibet où elle a transféré des chinois qui y sont maintenant majoritaires. Des bonnes consciences ont effacé cela de leur mémoire mais dénoncent le « colonialisme occidental » tout en justifiant cette « occupation » chinoise au prétexte que la société thibétaine était archaïque!!!
          -Si l’on se réfère au passé comme le font certains pour justifier le présent, alors ils devraient se rappeler que le royaume de Darius était un empire conquérant, qui a tenté de conquérir la Grèce antique, avec la complicité de cités grecques!!!!
          En politique internationale, la morale est à géométrie variable!

            +0

          Alerter
          • 78 ans // 08.10.2020 à 18h14

            La Chine n’«occupe» pas le Tibet.

            Le Tibet est une partie intégrante de la Chine.

            Ne l’oublions pas.

              +3

            Alerter
  • LibEgaFra // 06.10.2020 à 12h55

    Juillet:
    « Ils (les mollahs) encouragent les mouvements politico-terroristes. »

    Ben voyons, les terroristes des uns sont les résistants des autres. Et il est tellement facile grâce à une presse complice de faire prendre des mensonges pour des vérités. Dans ces cas, c’est la présomption de culpabilité qui prévaut comme on le voit systématiquement dès qu’il s’agit de la Russie ou de la Chine (virus dans ce dernier cas).

    Plus loin il expédie l’Irangate en deux trois mots alors que l’affaire est bien plus complexe et il en tire une conclusion particulièrement déplacée au milieu de la guerre Irak-Iran.

    Il ment sur la volonté de l’Iran de se doter de l’arme nucléaire:

    https://fr.sputniknews.com/international/201905271041262205-arme-nuclaire-iran/

      +9

    Alerter
    • LibEgaFra // 06.10.2020 à 12h56

      L’affaire de Chevaline, une commande d’Israël voulant éviter que l’Iran se dote de l’arme nucléaire!!!!!!?????? Ou une vengeance de l’Iran???????!!!!! Avec une arme de collection de la seconde guerre mondiale?! Qu’il a fallu recharger deux fois?! Un seul tireur?! Le déroulement du crime montre que la cible n’était pas l’Irakien naturalisé britannique (et nullement ingénieur nucléaire), mais le cycliste (sept balles dans le corps!). L’Irakien aurait pu s’enfuir si sa voiture ne s’était pas retrouvée immobilisée suite à une manœuvre malencontreuse (cf. l’émission « Non élucidé »).

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Tuerie_de_Chevaline

      L’alliance Russie-Chine-Iran est non seulement indispensable, elle est quasi naturelle face à l’impérialisme yankee et à ses valets.

      Maintenant l’Iran mise sur l’élection du vice-président d’Obama qui avait conclu le fameux traité sur le nucléaire déchiré par l’autre. Moins d’un mois à attendre.

        +7

      Alerter
      • Dominique65 // 06.10.2020 à 18h55

        « Maintenant l’Iran mise sur l’élection du vice-président d’Obama »
        Il serait bien imprudent de miser là-dessus à long terme, maintenant qu’il sait qu’il peut être à nouveau redéchiré sans préavis et sans conséquence aucune pour le casseur.

          +7

        Alerter
  • Jeremia // 06.10.2020 à 15h48

    C’est une bonne nouvelle dans l’immédiat pour l’Iran et la Chine, mais il ne faut jamais perdre de vue que le mastodonte militaire américain continue de menacer le monde et qu’on pourrait se rapprocher encore un peu d’une guerre internationale.
    Tant que la bourgeoisie impérialiste la plus puissante au monde n’aura pas été renversée (et ce n’est pas pour bientôt), on devra craindre le pire.

      +7

    Alerter
  • christian gedeon // 06.10.2020 à 15h49

    Que dalle! çà ne change rien du tout pour les US. Mais beaucoup pour les iraniens qui se livrent,à mon sens,pieds et poings liés,aux chinois « populaires ».Si on veut s’élever ,un peu,au dessus de la sempiternelle détestation réflexe de »l’empire »,on peut même penser que l’Iran,de Khomeiny ou pas,s ‘engage sur une voie difficile. les chinois sont des hommes d’affaires impîtoyables. Ils ne faut voir dans leur démarche aucune intention « anti US » primaire. Mais une intentioin certaine de mettre les pieds en Iran pour ne plus jamais en repartir. la Chine ne sera pas toujours « populaire et l’Iran ne sera pas toujours fakihiste. Mais les accords,forcément inégaux,qui signent les deux poays perdureront.

      +1

    Alerter
  • Rond // 06.10.2020 à 16h38

    Les Iraniens, dégoûtés, se sont jetés corps et âmes dans les bras du nouveau titan. Ce qui devait arriver arrive, et nous l’attendions tous. Nos amis zuniens vont s’en étonner puis gesticuler, puis hurler de douleur, puis quelque chose de la même veine et aussi productif, alors qu’ils ont travaillé (au sens étymologique ?) dur, très dur, pour en arriver là. Bravo les artistes ! « Dieu qui existe peut-être, se rit de ceux qui se plaignent des effets dont ils sont la cause » … enfin, quelque chose comme ça.
    Peut-on se réjouir de cet accord ? Oui, et non.
    Tenez-bon !

      +3

    Alerter
    • Dominique65 // 06.10.2020 à 18h58

      « Les Iraniens, dégoûtés, se sont jetés corps et âmes dans les bras du nouveau titan. »
      Comme l’a fait avec peut-être un peu moins de faiblesse la Russie. Encore une victoire pour l’Empire US !

        +3

      Alerter
  • Ming Tong // 08.10.2020 à 08h59

    Porter des jugements moraux sur les événements internationaux est intéressant mais prévoir leur impact sur les intérêts français économiques à court et long terme est plus important.
    Il est vrai que notre société spectacle se nourrit de l’événementiel et de l’éphémère pour exister.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications