Les Crises Les Crises
28.septembre.202028.9.2020 // Les Crises

Interdit d’interdire – Où commence l’ingérence ?

Merci 73
J'envoie

Source : Russia Today France, Interdit d’interdire

Frédéric Taddeï reçoit :

– Gil Mihaely, historien et directeur de la publication de Causeur

– Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire française auprès de l’ONU

– Stéphane Rials, professeur à l’université Panthéon-Assas

– Anne Morelli, historienne, professeur honoraire de l’Université de Bruxelles (ULB)

Source : Russia Today France, Interdit d’interdire, 07-09-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

7 réactions et commentaires

  • christian gedeon // 28.09.2020 à 18h49

    Décidément même Trinquant vieillit. Ne rien essayer , ça c’est de la non ingérence vous croyez? Non c’est bien pire que de l’ingérence, c’est de la lâcheté,de la vilénie. Bientôt on nous t’expliquera qu’il vaut mieux être rouge ou vert que mort. Rotte totte. Ça vous parle ? Je suis un peu écœuré par une partie de ce que je viens d’ecouter.

      +0

    Alerter
    • Alain // 01.10.2020 à 20h22

      Si vous voulez agir partout où la démocratie n’est pas la valeur cardinale, vous n’aurez plus le temps de vous occuper de votre propre pays. Il n’échappe à personne que par exemple les pétromonarchie sont à l’abri de tout reproche par exemple.
      Il n’y a intervention que si on peut attirer le pays dans son orbite , même si le nouveau régime n’est guère plus présentable … Rien d’humaniste

        +0

      Alerter
  • 78 ans // 28.09.2020 à 22h03

    Il vaudrait vraiment mieux que la France se mêle uniquement et strictement de ses affaires. Alors que les crises se multiplient et se superposent dans une France en débâcle et menacée chaque jour davantage d’effondrement (incapacité de l’État français à répondre aux besoins essentiels de ses citoyens), celle-ci n’a aucunement les moyens (moins encore le luxe) de se mêler des affaires d’États qui manifestement valent mieux qu’elle et peuvent, dès lors, se passer avantageusement de ses interventions si souvent insolentes voire téméraires.

    Pourquoi ne pas apprendre à régler d’abord ses propres problèmes et difficultés, qui s’avèrent si considérables et durables au-delà de toute limite raisonnable? À vrai dire, le maquillage, même la répétition des « liftings » du visage (comme ils disent si bien) ne parviennent plus à masquer les effets dévastateurs de la dure réalité «républicaine » (?)…

      +3

    Alerter
    • Rémi // 29.09.2020 à 18h32

      Mais non c’est tout le contraire.
      Régler les probléme en france ca réclame de l’argent et des efforts.
      Aller á l’étranger, faire un discour et repartir, les journlaiste ne restant pas non plus les gens croient que vous avez fait quelque chose.
      Et puis c’est l’occasion de montrer le beau sourrire de Monsieur le président.
      Admirez l’effort que diable.

        +3

      Alerter
  • moshedayan // 29.09.2020 à 10h01

    Votre président Makron se rend en Lituanie pour soutenir l’opposante Tixanovskaya, dont les partisans défilent derrière un « drapeau » une bannière historique qui correspond au Duché Polono-lituanien et une bannière reprise par les collaborationnistes biélorusses sous l’occupation nazie,(précision importante, beaucoup de ceux-ci avaient des origines lituanienne mais surtout polonaise et ukrainienne de l’Ouest); cela en dit long sur la culture politique de votre président… Soit c’est un ignorant complet de l’Histoire du monde russe même à l’époque contemporaine soit c’est un pur provocateur. Puisqu’il a dit publiquement que le président Loukashenlo devait partir « Qui se mêle de tout n »est propre à rien, » m’ont appris mes amis français. Même si Loukashenko n’est pas une personne idéale, il a raison : que Makron s’occupe de ses affaires, lui a-t-il répondu…
    Mais plus grave cette ingérence vise le Monde russe et la Russie.
    Votre président n’est pas prêt de se rendre à Moscou dans un proche avenir, selon moi; il y sera très mal accueilli… Et les Russes vont régler des comptes à la France discrètement mais sûrement….
    M

      +4

    Alerter
  • christian gedeon // 29.09.2020 à 12h02

    A propos d’ingérence notre ami Poutine doit être bien enquiquiné en ce moment. Syrie d’accord. Mais là, il a en plus sur le dos la Lybie, la Bielorussie, et maintenant le Nagorno Karabakh. Bon courage. Il va s’ingérer et ça va le faire chier. Mais il va s’ingérer.

      +0

    Alerter
    • moshedayan // 29.09.2020 à 13h24

      Derrière le Nagorny-Karabakh, vous avez raison, cela va le faire… surtout que les Russes y voient autant du côté arménien que du côté azeri de l’opportunisme certes mais aussi la main de la Turquie et de l’Occident américain en premier. Mes amis russes pensent – « stupides, 2 abrutis, etc…plateforme de Kazan, respect des résolutions sur les territoires… mais au fond -si « ces idiots » avaient l’intelligence d’échanger leurs populations entre le Nakhitchevan population 70% azeri et le Nagorny-Karabakh 80% arménien (mais en baisse) c’est vrai 400 000 hb contre 100 000 hb au départ avec moins d’Arméniens maintenant depuis le conflit… Bref dans l’émission 60 minutes, il fut dir prudemment par un spécialiste – tout cela participe des manoeuvres multiples pour affaiblir la Russie… on en revient à cette même peur chez les Russes mais à trop jouer avec « l’Ours russe » celui-ci dos au mur risque de réagir plus violemment… votre Makron a pris la « grosse tête »… qu’il se méfie…
      En Russie, certains sont prêts à stopper beaucoup d’échanges économiques encore actifs avec l’Occident pour tout miser sur la Chine, les Bricks, la Corée du Sud et le Japon (un basculement asiatique…)

        +3

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications