Les Crises Les Crises

Commentaire recommandé

JM // 15.01.2015 à 09h08

Merci Olivier de nous dire quand on a le droit de rire ! 🙂

Tout à fait d’accord sur les limites du tous unis, notamment au niveau politique (tous ces chefs d’états, unis pour un combat de civilisation…) ou journalistique (Barbier ? sérieusement ??).

Par contre, prendre les dessins un par un et décider s’ils sont drôles ou pas (tu te défends, mais franchement c’est ce que tu fais), tu fais un peu père la morale, voire chef de bande du haut de son blog (le 2ème le plus lu, etc.).
NON, Charlie Hebdo n’avait pas vocation à faire rire tout le monde.
NON, les journaux du monde entier n’ont pas à publier leurs dessins.
OUI, les musulmans, les cathos, etc. ont le droit de ne pas trouver cela drôle.
OUI, toi aussi 🙂

Par contre, Charlie Hebdo avait le droit de faire de l’humour bête et méchant, et n’avait pas de compte à (te) rendre, ni l’obligation d’être responsable ou encore moins de faire rire tout le monde.
Ceux qui voulaient un journal respectueux et fraternel pouvaient acheter un autre titre, et ils le faisaient d’ailleurs très bien.

Le problème vient, je le reconnais, du fait du tirage à 3 ou 4 millions d’exemplaires, pour un journal qui ne vendait que 30 à 50 mille numéros il me semble. Cela semble sous-entendre que les 3 millions d’acheteurs adhèrent à son contenu, alors que bcp vise le soutien symbolique.

Je suis un lecteur assidu de tes chroniques économiques qui sont factuelles et que je trouve brillantes et fondamentales. Mais il me semble que ces derniers jours, tu te perds un peu, et qu’en sortant des faits, en écrivant (peut-être) un peu vite, tu te poses en donneur de leçons de morale. Personnellement, je ne recherche pas un chef spirituel et tes opinons personnelles m’intéressent beaucoup moins.

Je reste néanmoins un lecteur assidu de ton blog.
Bien cordialement

500 réactions et commentaires - Page 3

  • LBBSO // 15.01.2015 à 15h08

    Bonjour,
    Dans ce lien de l ‘Express de 2006 (! )Dominique Simonet le 12 10 .Express Styles rubrique mode!

    link to lexpress.fr

    Plantu explique pourquoi il “revendique l’autocensure” et comment il s’y prend pour passer “au travers des interdits” tout en dénonçant l’abject. Un exemple mais il en donne beaucoup d’autres..

    “Dans l’affaire des caricatures, la vraie provocation a été d’affirmer qu’il s’agissait de portraits du Prophète. Au moment des attentats de Londres, j’avais réalisé un dessin semblable montrant un islamiste et un turban en forme de bombe. La différence, c’est qu’il s’agissait d’un islamiste, pas de Mahomet. J’ai des comptes à régler avec les barbus, les intolérants et bien d’autres. Pas avec Dieu.” (2006)

    Voilà, chapeau l’artiste, le journaliste, euh le citoyen. Je rappelle toutefois que Plantu a fait un très beau dessin de cette manifestation (voir son blog) et qu’il donne la preuve par cette interview qu’il n’est pas un mouton bêlant, un c…,un beauf . Pour apporter un peu de complexité au débat, Plantu avait dessiné Benoît XVI sodomisant un enfant lors des affaires de pédophilie au sein de l’Eglise..
    Aussi ,l autocensure ne préserve pas des maladresses mais associée à la liberté de l’expression et de pensée ,elle est peut-être le moins mauvais des systèmes. Et puisqu il faut aller jusqu’au bout de cette complexité, Plantu est protégé malgré tout.

    (mes excuses à l’équipe pour le travail occasionné je n’avais pas vu que vous aviez accepté le post long dans un premier temps)

      +0

    Alerter
  • sadsam // 15.01.2015 à 15h11

    Quelqu’un a mentionné l’article sur CH de la revue jésuite “Etudes” mais n’a pas mis le lien, me semble-t-il.
    Or la page est supprimée et le débat en interne a l’air assez musclé
    http://www.revue-etudes.com/archive/article.php?code=16644

    Il y a un article dans le Point qui dit que le père Madelin, ancien directeur de la revue, s’était opposé à la publication.

    J’ai vu qu’il y a en “une” un article aussi sur une expo “Sade” (!); Quand je pense que lorsque j’étais adolescent, “Les mémoires d’Outre Tombe” et pratiquement toutes les oeuvres au programme scolaire de l’Education nationale (bien sage elle aussi) étaient encore à l’index. Le monde change.

      +0

    Alerter
  • benkebab // 15.01.2015 à 15h13

    Je me suis dépensé sur mon commentaire alors que vous vous répondiez vous même en marge de l’article!!
    “Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.” [Benjamin Franklin]

      +0

    Alerter
  • Vassili Arkhipov // 15.01.2015 à 15h23

    On se plaint de notre Fourest nationale, mais Fox News c’est du trèèès trèèès bon apparemment. on a toujours un train de retard, sacrés amerlocs 😉

    http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html?vid=1197729

      +2

    Alerter
    • V_Parlier // 15.01.2015 à 16h09

      Mais il y a vraiment des “no go zones” en France, inutile de se persuader du contraire. Le tout est de savoir pourquoi, et de faire analyse logique de toutes les causes (c.à.d ni comme Fox News ni comme un bisounours). A part çà, çà me fait rire de voir ces NEOconservateurs se moquer d’un pays vassal qui applique fidèlement tout ce qu’applique leur propre pays (aux habitudes de langage et de langue de bois près)…

        +2

      Alerter
      • Vassili Arkhipov // 15.01.2015 à 17h25

        des quartiers chauds, des ghettos, oui, mais des espèces de zones de guerre où on applique la Shari’ah, désolé mais ils vont loin

          +1

        Alerter
        • Vincent // 15.01.2015 à 17h51

          En effet, ce n’est pas vraiment la charia, plutôt des domaines sous contrôle de gérants de l’économie souterraine (drogue, recel, etc.) à laquelle participe la population planque, achat, revente).

            +0

          Alerter
  • JPS1827 // 15.01.2015 à 15h28

    Il aurait été honnête de reproduire le bel éditorial de Gérard Biard sur la laïcité.
    Passons sur le côté manipulatoire du billet qui tend à faire croire qu’on peut mettre en balance sur un même plan la liberté de croyance et la liberté d’expression. La liberté de croyance est garantié par l’état en France. Si des gens se sentent insultés par un dessin (qui par ailleurs n’incite pas à la haine ni à la discrimination) ils doivent expliquer en quoi cela les insulte d

      +3

    Alerter
    • JPS1827 // 15.01.2015 à 15h45

      Par ailleurs le mauvais goût – absolument indiscutable – n’est pas encore un délit en soi/

        +4

      Alerter
      • olivier // 15.01.2015 à 16h19

        “Passons sur le côté manipulatoire du billet qui tend à faire croire qu’on peut mettre en balance sur un même plan la liberté de croyance et la liberté d’expression”

        C’est pourtant ce que faisait la “laïcité” avant qu’elle soit dévoyée…

        Quand aux gens qui en dernier recours utilisent le droit et la loi… quel manque d’argument… Et dire que se sont souvent les premiers à critiquer la peine de mort par exemple appliquée à l’étranger et ça ne se passe pas que dans les pays musulman. Pour rappel, dans certains Etats aux Etats Unis et au niveau Federal elle a cour. Les Snowden l’encourent finalement au nom d’une liberté d’expression qui bizarement là passe en dessous des lois. D’autres prennent des coups de fouets et aucun médias n’en parle car ça se passe dans un pays économiquement proche avec un dirigeant qui marche au côté d’autres pantins qui écrasent des décisions de justices gràce à des intitutions politiques dévoyées….

          +5

        Alerter
  • Matt // 15.01.2015 à 15h33

    Bonjour à Mr. Olivier Berruyer et à tous ses admirateurs.

    Juste une question:

    Assumez-vous la conséquence suivante de votre position: il faut rétablir, en France, le blasphème comme délit ?

      +0

    Alerter
    • lemoine001 // 15.01.2015 à 15h59

      Le blasphème est une chose sérieuse. Il suppose qu’on transgresse ce qu’on reconnait soi-même comme sacré. Il ne peut pas être poursuivi parce qu’il est en fait une affaire intime et personnelle. Ce n’est pas de cela qu’il s’agit dans l’humour à la Charlie Hebdo.

      Quand on tient de façon répétée des propos blessants dans l’intention de détruire l’image et l’estime de soi de qui est visé, il ne s’agit pas de blasphème mais de harcèlement moral, d’atteinte psychologique aux personnes.

      Souvent ceux qui font cela n’ont pas le courage d’assumer alors ils se protègent en prétextant l’humour. Ce qui est visé dans ce type d’humour, ce ne sont pas des idées ou des actes mais les personnes dans leur dignité. On fait de G. Marchais Peggy la Cochonne, on rit bêtement des prétendues talonnettes de Sarkozy, on traine dans la boue Christine Boutin etc.

      Mais on le voit, quand les journalistes doivent affronter ce genre de personne, ils crèvent de trouille. Sous le prétexte d’une interview, ils les accablent sous les questions accusatrices sans jamais leur laisser le temps de répondre, de développer leurs idées. Les mêmes qui sont tout miel avec les puissants, deviennent fielleux, hargneux comme des roquets.

        +12

      Alerter
      • Vincent // 15.01.2015 à 17h57

        Superbe réponse qui met enfin des mots sur ce que je n’arrive pas à exprimer depuis une semaine. Merci beaucoup !

          +1

        Alerter
    • Louis Robert // 15.01.2015 à 16h17

      “La conséquence” dont vous parlez n’existe pas. Il n’y a là rien de tel à assumer.

      En témoignent les pays où l’on refuse spontanément, ces jours-ci, de montrer publiquement et de diffuser le blasphème, sans qu’aucune loi ne l’interdise. Dans ces sociétés existent encore le bon sens et la décence… le respect de soi et d’autrui… ainsi que de ce qu’ils/elles estiment valoir le plus. Tout cela y passe bien avant la barbarie qui consiste à s’exprimer arbitrairement (n’importe quand, n’importe où, n’importe comment, en s’adressant à n’importe qui, en présence de n’importe qui, etc.)… barbarie que l’on aurait tort de confondre avec la liberté d’expression. Parvenir à s’exprimer correctement, convenablement, comme on l’entend vraiment, EST exercer au mieux sa liberté d’expression, dans le respect d’autrui.

      Ainsi, la plupart du temps, qui s’abstient ne se censure pas. Non plus que la personne qui réfléchit et reformule avant de s’exprimer: par politesse, par égards pour quelqu’un, pour ménager un patient, pour ne pas décourager un élève et l’inciter plutôt à aller de l’avant, pour ne pas insulter un interlocuteur, etc. C’est ainsi qu’en Orient, on sait suggérer, laisser entendre, faire comprendre, être subtil, délicat… ce qui est non pas se censurer mais bien s’exprimer, tel un être humain civilisé, ce dont la poésie (haïku) est du reste l’un des exemples les plus achevés.

      LR (admirateur)

        +0

      Alerter
  • lemoine001 // 15.01.2015 à 15h36

    A Bourgoin-Jallieu : 6 mois fermes à un jeune présentant « une déficience mentale légère depuis l’enfance » et une personnalité « fragile » et « immature » pour avoir rigolé des attentats !

    Je commence à avoir peur, non pas des attentats, mais des juges, de la police, de mes voisins et même de mon ombre (qui pourrait se gondoler sans que je le sache).

      +13

    Alerter
    • step // 15.01.2015 à 19h21

      votre ombre ne vous obéit pas ? décidément tout fout le camp !

        +2

      Alerter
      • lemoine001 // 15.01.2015 à 20h10

        Mon ombre ?

        Elle me suit partout, tantôt devant, tantôt derrière, quelques fois sur le côté. Elle m’imite en tout : elle avance quand j’avance, se penche si je me penche. Elle est très forte pour “Jacques a dit”.

        Elle a même son chien qui est toujours là quand je suis avec mon chien.

        Elle fait la maline. Elle essaie quelquefois d’être plus grande que moi

        Mais, moi, je marche sur mes pieds. Elle rampe par terre et elle se fait marcher dessus.

        Quelle boufonne!

          +2

        Alerter
        • Eric // 15.01.2015 à 21h36

          Et si nous ne résistons pas, nous risquons de ne plus être au final que l’ombre de nous-mêmes 🙂

            +0

          Alerter
        • step // 16.01.2015 à 14h33

          vous donnez un paquet de réflexions pertinentes en ce moment, vous êtes en forme. j’ai beaucoup aimé la réponse en terme de harcèlement, ce qui d’ailleurs rend compte de la nuisance de la répétition.
          Mais si l’on créait un délit de harcèlement civil, il faudrait mettre au gnouf, la moitié de nos dirigeants qui nous bourrent la tête toujours avec les mêmes âneries depuis 20 ans. une idée à creuser… décidément.

            +1

          Alerter
  • RolandT // 15.01.2015 à 15h44

    Merci pour cet article utile pour mieux connaître Charlie, et donc se connaître puisqu’on est censé tous en être. Temet nosce !

    Un personnage à mieux connaître est Philippe Val. J’avais été surpris par un de ses éditos, intitulé “Internet, la Kommandantur libérale”, qui avait fait du bruit dans le Landerneau à l’époque, discuté dans cet article :
    http://www.acrimed.org/article1434.html

    Et ça non plus, déjà il y a près de 15 ans, c’était pas drôle.

      +2

    Alerter
  • LBBSO // 15.01.2015 à 16h11

    Bonjour,
    Dans l ‘Express de 2006 ( ! ) le 12 10 Express Styles rubrique mode…..interview de Plantu par Domique Simonnet (voir magazine en ligne)

    Plantu explique pourquoi il “revendique l’autocensure” et comment il s’y prend pour passer “au travers des interdits” tout en dénonçant l’abject. Un exemple mais il en donne beaucoup d’autres..

    “Dans l’affaire des caricatures, la vraie provocation a été d’affirmer qu’il s’agissait de portraits du Prophète. Au moment des attentats de Londres, j’avais réalisé un dessin semblable montrant un islamiste et un turban en forme de bombe. La différence, c’est qu’il s’agissait d’un islamiste, pas de Mahomet. J’ai des comptes à régler avec les barbus, les intolérants et bien d’autres. Pas avec Dieu.” (2006)

    Voilà, chapeau l’artiste, le journaliste, le citoyen.

    Je rappelle toutefois que Plantu a fait un très beau dessin de cette manifestation (voir son blog) et qu’il donne pourtant la preuve par cette interview qu’il n’est pas un mouton bêlant, un c…,un beauf .

    Pour apporter un peu de complexité au débat, Plantu avait dessiné Benoît XVI sodomisant un enfant lors des affaires de pédophilie au sein de l’Eglise..

    Aussi ,l autocensure ne préserve pas des maladresses mais associée à la liberté d’expression et de pensée ,elle est peut-être le moins mauvais des systèmes. Et puisqu il faut aller jusqu’au bout de cette complexité, Plantu est protégé malgré sa mesure,sa tempérance.

      +0

    Alerter
  • bruno // 15.01.2015 à 16h20

    Vivement le prochain massacre au Dombass, qu’on sorte de ce sujet poisseux.
    (je m’essaie aux plaisanteries style Charlie)
    Ceci dit, ces évènements dramatiques m’ont donné envie de m’abonner… à Siné Mensuel.

      +0

    Alerter
  • purefrancophone // 15.01.2015 à 16h41

    Pendant ce temps , le monde continue
    https://pbs.twimg.com/media/B7YS0sICEAA27l7.jpg

      +0

    Alerter
  • Jean // 15.01.2015 à 16h48

    Ce qu’il en coûte de ne pas être CH:

    “Trois agents municipaux de Lille vont être sanctionnés pour ne pas avoir respecté le 8 janvier la minute de silence nationale demandée en hommage aux victimes de Charlie Hebdo, a annoncé jeudi la maire de Lille Martine Aubry.”

    https://fr.news.yahoo.com/charlie-hebdo-3-agents-municipaux-sanctionn%C3%A9s-respect-minute-131837042.html

    Brrrrr, la “liberté” de la pensée unique fait froid dans le dos….

      +5

    Alerter
  • GEP // 15.01.2015 à 17h18

    ok, ‘argumenter’ quelle différence avec le prosélytisme ? je dis que je pense comme ceci ou comme cela, que je ressemble à celui-ci mais pas à celui-là, que je partage telle opinion mais pas la votre. Qu’est ce donc au juste ? Vous faites des choix et vous vous placer de la sorte dans le champs du religieux (bien ou mal, blanc ou noir avec ses nuances). Nous fonctionnons tous à l’identique, vous au même titre que les religieux, le reste n’est que position du curseur selon nos propres penchants.
    Ici tous est lié, CH sert malheureusement de révélateur, merci à toi Olivier.
    On ne peu pas dissocier ce qui se passe ici chez nous du restant, crises politiques, financières, idéologiques, MO, Ukraine, Afrique, Russie …………., la France est sur tous les terrains opérationnels, donc déjà en guerre.

    Une pensée sincère à TOUTES les victimes d’ici et d’ailleurs.

      +0

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 17h51

    C’est bien vrai ça, VladimirK, comme disait la mère Denis. Qu’est-ce que peut apporter les dessins de Charlie Hebdo, sur le plan des idées. Rien. Seulement une bonne rigolade comme à l’école quand on se moque d’un camarade jusqu’à ce qu il pleure ou se fâche. Surtout ce sentiment jouissif de transgresser des interdits. Pipi Caca Boudin. Tous les enfants ont fait ça, avant de devenir adultes.
    Mais un débat sur le bien fondé des idées qui nous aident à nous sentir grandi ou un peu moins con, là, c’est le néant, le vide. Les dessins charliesque n’apportent rien de tout ça. Au contraire on est sur le point d’en faire une religion charliste contre les autres religions ennemies.
    Les nouveaux ayatollah de la religion des athéistes, contre les ayatollah des religions théistes.
    C’est l’escalade, elle sera sans doute savamment entretenue, pour qu’on puisse en loucedé nous imposer l’atlantisme dont nous ne voulons pas. Il faut arrêter les bagarres de récrés et revenir aux sujets préoccupants si on veut éviter des réveils difficiles.
    Pour le moment le piège fonctionne.

      +9

    Alerter
    • Georges // 16.01.2015 à 02h05

      @Duguesglin

      je vous cite : “…Qu’est-ce que peut apporter les dessins de Charlie Hebdo, sur le plan des idées. Rien….”

      Détrompez-vous. Ce que ça amène, c’est l’idée que la liberté d’expression, c’est de faire n’importe quoi et ça dégrade le débat au point qu’il n’y a plus que des invectives dans les journaux ou des affirmations, et de moins en moins d’analyse, dans les journaux ou les discussions. Ca fait tâche aux alentours.

      Ca produit une dégradation sur du long terme du débat public (je le reprends d’un post sur un autre sujet sur ce site, c’était mieux argumenté mais je ne sais plus où c’est).

      Je n’ai pas dit que c’était fait sciemment (pas de complot), même si des cyniques dans le système de pouvoir, économique ou politique, hors du journal, ont bien compris que ça pourrait produire cet effet.

      La vraie subversion, pour moi, elle est dans l’analyse sérieuse et honnête et polie, car elle permet d’avoir un point de vue solide pas soumis aux aléas des présentations, des manipulations et des mensonges.
      C’est ringard, mais qu’on me montre mieux et j’accepterai.

      Et CH sans le vouloir contrait le débat d’idée. N’importe quoi sur tout et n’importe quand.
      Il présentait à la nation une image de subversion qui n’était pas du tout de la subversion.

      Un peu comme si on se reposait de penser en se disant : “tant qu’il y a CH, je suis libre”.

      La pensée ne s’use que si on ne s’en sert pas.

        +1

      Alerter
  • chatard // 15.01.2015 à 17h54

    News 20 Minutes de ce matin (véridique): face à la pénurie du satirique, de nombreux lecteurs français se sont rabattus sur Libération ou Le Canard Enchaîné, entraînant leur rupture de stock.”

    Donc, Libération est maintenant officiellement un “journal satirique” 🙂

    Petite blague dans l’esprit Charlie sur la pénurie en kiosque: un Hedge fund américain a exercé ses options d’achat sur la totalité des exemplaires de Charlie hebdo. Cette spéculation a privé les “beaufs” de PQ. Ils peuvent toutefois se torcher avec les stocks de “Libération” en attendant un retour à la normale. Par solidarité, le laboratoire UPSA annonce des soldes sur l’Imodium. Les amateurs d’art moderne pourront se procurer Charlie Hebdo chez Christie’s, après l’IPO du hedge fund au Nasdaq. Une vente de plug anal sera organisée le même jour par le professeur Choron.

      +2

    Alerter
    • Vallois // 15.01.2015 à 20h52

      Plug anal sans doute plus facile à installer avec le pantalon qui ne s’use pas dudit Professeur Choron !

        +1

      Alerter
  • bleu ciel // 15.01.2015 à 18h03

    Suggérez vous qu’il faudrait interdire la vente du “nouveau” Charlie ?

      +0

    Alerter
    • dupontg // 15.01.2015 à 19h04

      non surtout pas..
      quand les pays etrangers vont decouvrir ce que la france fait de sa “liberte d’expression”
      son rayonnement dans le monde va en prendre une sacré claque

        +6

      Alerter
  • Cyd // 15.01.2015 à 18h16

    MESSAGE DE LA MODERATION: ça n’engage que moi et peut-être qu’Olivier me désavouera, mais j’en ai plus que marre de devoir publier des posts qui ressemblent à des copier-coller et critiquent la position d’Olivier en lui faisant dire ce qu’il n’a pas dit. N’adultérez pas la parole des autres svp, et surtout pas celle de notre hôte.

      +0

    Alerter
  • franbel // 15.01.2015 à 18h28

    MODERATION: Et de deux “chats” modérés. ça vous amuse?

      +0

    Alerter
    • franbel // 15.01.2015 à 22h10

      je ne vois pas pourquoi: rien d’excessif ni d’injurieux

        +0

      Alerter
  • grob // 15.01.2015 à 18h37

    Caroline Fourest est vraiment une c****e sans limite (je sais, ce n’est pas très constructif comme commentaire, désolé. Juste un petit cri du coeur).

      +2

    Alerter
  • franbel // 15.01.2015 à 19h18

    MODERATION: vous n’en n’avez pas marre de faire toujours le même copié-collé? C’est amusant selon vous?

      +0

    Alerter
  • J // 15.01.2015 à 19h24

    Après une lecture complète de l’article, ça soulage de voir des gens qui pensent encore (…par eux même…) en France !

      +1

    Alerter
  • P.Lacroix // 15.01.2015 à 19h48

      +1

    Alerter
  • Erwan // 15.01.2015 à 20h06

    Je ne vois absolument pas l’intérêt de décortiquer le contenu du dernier CH : oh, c’est bête et méchant, incroyable ! Oh, ils continuent à faire du CH, comme ils l’avaient annoncé, quel choc !

    Espérer de “l’auto-limitation” de la part de CH, c’est complètement insensé. Le concept même du journal c’est de pousser le bouchon le plus loin possible. Franchement avec vos exemples “choquants” (à votre goût) on dirait une vieille instit scandalisée par des sales gosses qui dessinent des bites juste pour la provoc.

    Je comprends parfaitement qu’on n’aime pas le style ou le contenu (ou les deux) dans CH, mais alors faites-vous une faveur à vous-même : ne le lisez pas !

    D’ailleurs ça vaut aussi pour les croyants offensés : évidemment que vous allez être offensé si vous lisez un journal radicalement anti-religion ! Moi je ne lis jamais Minute par exemple, j’imagine que je m’étranglerais de rage à chaque page autrement.

    En tout cas si vous espérez convaincre CH de se transformer en journal respectable et respectueux, vous perdez votre temps : ils veulent, ils “sont” exactement l’inverse.

      +1

    Alerter
    • Erwan // 16.01.2015 à 01h33

      Ah ben en effet, pour moi ça ne ressort pas clairement du tout : votre texte est une critique en règle de la ligne de CH, et vous y appelez à l’auto-limitation d’une façon que je vois mal comment interpréter autrement que s’adressant à tous et à l’équipe de CH en particuler ?

      Du coup c’est vraiment sortir le bazooka pour tuer une mouche : évidemment que vous avez le droit de ne pas adhérer à “Je suis Charlie”, d’abord ce n’est qu’un slogan, et surtout la soi-disant “injonction” à adhérer au slogan c’est juste le conformisme politico-médiatique habituel : comme toujours on crée des symboles sacrés arbitraires sans en comprendre le sens (d’ailleurs à l’opposé de CH, qui s’amuserait plutôt à les détruire par principe) on trace des lignes infranchissables (genre Maginot), parce que ça évite de réfléchir et ça permet de reconnaître facilement les gentils et les méchants.

      Franchement je ne vois pas l’intérêt de justifier un choix parfaitement légitime à la base : aux dernières nouvelles vous n’attendez pas ni ne recherchez l’approbation des médias mainstream du style l’Express, alors laissez-les braire.

        +2

      Alerter
  • izarn // 15.01.2015 à 20h09

    J’aimerais dire que la paix est FACILE….
    Commentez cette photo, 2003, Bush attaque l’Irak:

    http://www.francetvinfo.fr/image/74rk6wzrw-7903/908/510/1160077.jpg

    Merci!

      +0

    Alerter
  • odjo // 15.01.2015 à 20h19

    A qui profite le crime ?
    Pas a la nation Francaise qui verse 1.2 millions de pret a interets j’espere au torchon CH .
    Des interets prives mercantile a 3 Euros le torchon X par plus de 3 millions de torchons c’est pas bien ca comme affaire ? .
    Qui est gagnant dans cet operation ?

      +0

    Alerter
  • Lesag // 15.01.2015 à 20h28

    Excellent papier chez Jorion sur la domestication de son propre monstre. Point de vue fort intelligent renvoyant qui plus est aux points de vue encore plus interessant du grand Régis et du grand Boris.

    http://www.pauljorion.com/blog/2015/01/15/que-faire-de-nos-monstres-par-pascal/#more-72348

      +0

    Alerter
  • 4lterg // 15.01.2015 à 20h29

    Je propose que Charlie Hebdo deviennent officiellement bouffons du roi, si ce n’est déjà conclu.

    + Le maire de Reims vient d’annoncer qu’il refusait que les frères Kouachi y soient enterrés. (France3 Champagne-Ardenne). Histoire de jeter encore un peu d’huile sur le feu. Une belle démonstration d’intelligence médiatique et politique, pitoyable.

      +1

    Alerter
  • Vallois // 15.01.2015 à 20h40

    Ma thèse est que Charlie tapait sur les religions parce que concurrente de celle qui est présente, ils ne sont pas tant nihilistes que cela.

    Si on regarde bien la structure pyramidale de la République Francaise, de ses dogmes, de ses rites, de ses croyance de son clergé (tenue par la bourgeoisie qui a remplacée la Noblesse comme par le passé dans l’Eglise catholique et les Parlements de l’Ancien Régime), on a affaire à une Eglise sans Dieu et une religion.

    J’ai déjà fait le parallèle avec les procès de tout ceux que les Eglises ont brulé vif (Jeanne D’Arc, Giodarno Bruno, Michel Servet, etc.). Aujourd’hui, qui ne suit pas le dogme et le clergé est considéré comme hérétique et surtout séditieux (terme qu’on retrouve dans les procès mais aussi dans la bouche de ministres). Aujourd’hui qui n’est pas Charlie est considéré de la même manière.

    On retrouve le même côté inquisiteur et missionnaire des religions universalistes chez Charlie. Finalement ce ne sont que des journalistes et qui dit journalistes, faibles avec les forts et forts avec les faibles.

      +2

    Alerter
  • Goldoni // 15.01.2015 à 20h46

    La question religieuse fait un dramatique retour sur la scène publique.
    Il est donc grand temps de reprendre le fil de la philosophie des Lumières (Spinoza, Hume, Kant) puis celui des artisans de la mort de Dieu (Feuerbach, Marx, Nietzsche et Freud) qui ont ramené le fait religieux à une production strictement humaine.
    La source de la religion est bien sur terre et non dans le ciel, et ses effets sont aliénants. L’homme, puisqu’il en est la cause, peut donc s’émanciper…
    Vive la liberté de penser!
    Vive la liberté de dessiner, donc…

      +0

    Alerter
  • Goldoni // 15.01.2015 à 21h00

    Remède chimérique au malheur…Illusion, la religion empiète, sur les domaines de la vie individuelle avec sa morale, portant atteinte à l’homme lui-même, à son épanouissement concret personnel, le propulsant loin de la Vie dans des « arrières-mondes » où se perd sa raison.
    Alors, l’instrumentalisation est possible, un intégriste… Une pincée de drogue, une arme….Voilà un terroriste.

      +0

    Alerter
  • Goldoni // 15.01.2015 à 21h23

    En l’absence de « grand récit » fédérateur adapté à notre temps (celui du néo-libéralisme!), la religion peut encore servir une fois de plus pour la défense des intérêts des dominants.
    Cette fois, il s’agit de prolonger la domination américaine sur le monde…
    Assurer le contrôle de l’empire sur l’énergie (pétrole, gaz…), production et distribution, maintenir la domination du dollar sur les échanges commerciaux, briser les souverainetés par des accords politiques et de libre-échange unilatéraux…
    Le chaos au Moyen Orient, un permis de tuer pour Israël, l’OTAN aux portes de la Russie….La Chine pour cible finale. Voilà le propos ultime du Choc des civilisations.
    Mais ça résiste dur, Poutine ne lâche pas si facilement… La Chine, patiemment construit … Avec l’O.C.S… Le bloc Eurasiatique sera demain une réalité. Quoi d’autre ? Une guerre ou un compromis?
    La religion n’est que le moyen de l’enfumage..
    Le rire notre arme…. Avant le pire.
    Le cap est au pire.

      +0

    Alerter
  • libriste // 15.01.2015 à 21h40

    Ce soir j’ai revu le film Le Chat du Rabin.
    Je vous le conseille à tous. Il a un coté exorciste bien utile pour dédramatiser.
    Tous le monde est ridicule: les fondamentalistes laïcs, les fondamentaliste religieux , les laïcs, les religieux, les trois religions confondues.

      +0

    Alerter
  • Pascal // 15.01.2015 à 22h17

    Merci pour les millions de français qui ne reconnaissent pas dans le #jeSuisCharlie.

    Merci pour les centaines de millions de musulmans.

      +0

    Alerter
  • Lamonette // 15.01.2015 à 22h27

    Non, je n’ai pas le temps de lire les 180 commentaires arrivés.

    Et j’en suis désolée encore et tjs ( cela devient victimaire aussi, même à ce petit niveau, non?! Ben si).

    Alors je me shoote avec des chansons: je suis âgée, je choisis donc les nouvelles chansons de STING, en concert à Berlin ( Whenever I say your name) et surtout, William Sheller, sans en changer une note et encore moins une parole…

    Something doit changer. Je patiente.

      +0

    Alerter
  • tchoo // 15.01.2015 à 22h44

    “Mais qu’est-ce qu’une telle parole, sinon un blasphème – qui est autorisée dans presque tous les pays occidentaux ”

    je relève ceci et c’est une erreur,

    1) qui sont les pays occidentaux?
    2) que veux dire presque?

    parce que en Allemagne, en Italie, en Irlande, donc dans des pays européens (au sens de l’UE) et que vous classez dans les occidentaux

      +0

    Alerter
  • Eric // 15.01.2015 à 22h44

    Le qualificatif de prophétique peut certes ne pas plaire à tout le monde mais force est de constater que c’est incroyablement pertinent. Enfin, c’est ce que je pense 🙂
    https://www.youtube.com/watch?v=jjZMtSkuBoE

      +1

    Alerter
  • etienne // 15.01.2015 à 22h47

    “Sérieusement, #VousÊtesCharlie ?”

    http://www.flickr.com/photos/egaucher/6335416656/

      +0

    Alerter
  • nono // 15.01.2015 à 23h07

    “L’Ensauvagement de l’Europe” Georges Stanechy
    http://stanechy.over-blog.com/2015/01/l-ensauvagement-de-l-europe.html

      +2

    Alerter
    • DUGUESGLIN // 16.01.2015 à 01h14

      Très éloquent. Un avertissement utile.

        +0

      Alerter
    • EVELYNE31 // 16.01.2015 à 01h37

      Merci “nono” de m’avoir fait connaître ce site et ce Monsieur. Son billet “l’ensauvagement de l’Europe” est remarquable. Il exprime mes pensées sur le sujet qui nous occupe, et de plus, c’est très bien écrit (et beaucoup mieux que je ne saurais le faire).
      J’y ajouterais un autre élément : cette remise en cause du sacré, des religions, m’affole. Ces salissures obscènes, ces offenses, sous couvert de la liberté d’expression, qui sont faites aux croyances de la majorité des hommes de cette planète (je reprécise, je suis athée) ont comme résultat, me semble-t-il, de renier nos civilisations, nos patrimoines culturels. C’est le “sacré” qui nous a permis d’avoir des compositeurs et des musiques (dites classiques) remarquables, c’est aussi le “sacré” qui nous a donné des génies de la peinture, de la sculpture, etc… (je ne vais pas faire de liste à la Prévert).
      Une grande partie des monuments que nous visitons, à travers le monde, sont à caractère religieux : qui une église, qui une mosquée, un temple avec ses milliers de bouddhas, etc…
      Les premières écritures (Mésopotamie) sont le fait des religieux de l’époque. Notre toute puissance technologique (récente) nous ferait presque croire que tout cela est obsolète. Doit-on jeter tout ça aux orties (certains se chargent bien d’ailleurs de détruire ces preuves vivantes du religieux). Ne restera-t-il aux générations futures que des capsules de coca-cola, des bouteilles plastiques, des coques d’I-Phone et autres objets de ce type, et des caricatures que l’on peut qualifier de pornographiques ?
      Alors que les diktats ambiants nous passent en boucle la nécessité de moderniser les idées, les modèles (réinventer, innover, changer, s’adapter) et les religions, il me semble que l’on se dirige plutôt vers un avilissement et un avachissement généralisé.
      Autre point : Une majorité des êtres humains n’a que la religion pour supporter leur grande misère. Alors n’attaquons pas délibérément ce qui les fait supporter leur sort. Un peu de respect et de commisération me semblent être le moins que nous puissions faire (sans vouloir donner de leçon).

        +0

      Alerter
  • Pierrot // 15.01.2015 à 23h23

    Rien de nouveau sous le soleil.
    Michel Naudy:
    https://www.youtube.com/watch?v=WAkOWWO1bS8

      +0

    Alerter
  • ponso // 15.01.2015 à 23h56

    Contrairement à beaucoup ,je propose quelque chose d’autre: Nous vivons dans une société marqué par l’individualisme,si les hommes sont poussés à sortir et à se regrouper c’est par peur et par instinct grégaire ancestral,le besoin de se regrouper face au danger,un sentiment que nous ne nous expliquons pas aisément,un besoin d’exprimer quelque chose de fort mais que l’on a du mal à expliquer qui n’a rien à voir avec charlie hebdo.Pour le reste comme je le disais dans un précéndant commentaire on verra dans 6 mois ou en sont les ventes de ce journal et surtout quelles seront les mesures prises par nos dirigeants.Qui veux parier avec moi?

      +0

    Alerter
  • Kiwixar // 16.01.2015 à 00h45

    “Beaucoup parlent des religions sans les connaître, comment peut-on être aussi catégoriques et affirmatif sans avoir lu les livres qui les fondent.”

    Parce que vouloir que des athées ou agnostiques lisent les théories “complotistes” des croyants (style Eve qui serait coupable de la déchéance des humains, ou que les femmes doivent enfanter dans la douleur, ou que les femmes sont inférieures par nature, ou que des non-croyants sont des animaux), c’est attenter à la liberté des athées et des agnostiques de ne pas lire ces ouvrages. Compte tenu de notre temps limité, il y a des ouvrages bien plus intéressants à lire, je pense (en ce qui me concerne).

      +0

    Alerter
    • DUGUESGLIN // 16.01.2015 à 01h10

      Je n’ai rien lu de tout ça dans les livres en question. Mais je vais faire des recherches.

        +0

      Alerter
    • Vincent // 16.01.2015 à 11h06

      Mouais… Si on lit très peu, en effet, il y a des lectures plus faciles ou plus utiles au plan technique.

      Si on veut comprendre l’histoire de l’humanité, mieux vaut lire les livres qui fondent ou entretiennent les mythes fondateurs.
      En restant centré sur la culture ouest-européenne et méditerranéenne, ça va de Homère, au Coran, en passant par l’Ancien Testament (ou Thora), comme le Nouveau Testament (évangiles canoniques + actes des apôtres + apocalypse). Le Coran est de loin le plus difficiles à lire (moins narratif, impression de passer du coq à l’âne), sa poétique est très liée à la prononciation arabe classique ; et l’Islam a été historiquement l’Autre dans notre culture occidentale.

      Mais on devrait également prendre connaissance du Rig-Véda et de l’Avesta, connaitre un minimum la mythologie égyptienne, la mythologie romaine, ainsi que les mythes et légendes nordiques (Eddas), et les recueils de la mythologie celtiques.

      C’est nécessaire si on se veut humaniste. Ces ouvrages sont beaux, en général. Souvent cruels aussi (mais les séries télévisées à succès ne le sont-elles pas non plus ?). Ça n’a rien à voir avec ses convictions personnelles. À moins que ces convictions ne soient là que pour justifier une énorme paresse intellectuelle.

      Bien sûr, tout ça ne doit pas être au détriment des œuvres majeures de philosophie antique (Platon, Aristote, Épicure, Cicéron, Augustin, etc.), ni des grandes tragédies grecques, des chansons de geste, de Cervantès, de Rabelais, les grands Classiques.

      Se contenter de Rousseau, Kant, Nietzsche, Marx et J. K. Rowling est désastreux pour notre intelligence du monde.

        +0

      Alerter
  • Renaud // 16.01.2015 à 00h57

    Respectant tout le monde, je ne me suis jamais soucié des sujets traités par Charlie-Hebdo. Je n’ai jamais acheté un seul N° de ce journal. J’ai découvert des extraits de ses caricatures seulement dans ce qui a été répercuté ici dans -les Crises-. Ceci me conforte vraiment dans mon choix et n’achèterai jamais ce journal y compris ceux à paraître depuis le 7 janvier passé.
    Bien sûr, sans être Charlie-Hebdo, je compatis entièrement avec tous ceux qui ont été atteints par ces crimes sans nom et comprends l’émotion soulevée.

    Ceci dit, cette émotion normale et l’impact des attentats ne doivent aucunement devenir un capital médiatique ni politique. Il ne faudrait pas qu’une politique d’incompétents et de nuls sur le plan politique et surtout le plan social et économique dans une “Europe” qui nous étouffe, profite d’un drame majeur pour se refaire une santé comme on l’entend murmurer, et avec ce prétexte en béton, finir de nous couler et de nous vendre en annonçant des sondages qui remontent… Il y a toutes les craintes a avoir dans ce sens…

      +0

    Alerter
  • zeoka // 16.01.2015 à 01h23

    Quant on connait les fractales et qu’on sait ce que c’est , quand on est dans le quantique ou dans le
    macro et qu’on en a arrive a penser que l’univers a une fin effroyable , qu’il s’étend de plus en plus
    et qu’on risque de jamais voir personne , qu’on sera toujours des pauv’ cons perdu sur un petit gravier métallique
    qu’on est tout faible par rapport a un singe , qu’ on meurt direct de froid tout nu en hiver ……

    On se dit qu’on est petite chose fragile !

    Si en plus faut fermer sa bouche , ca sent juste pas bon

    J’ai une idée : ceux qu’aiment i’ lisent Charlie et ceux qu’aime pas i’ lisent pas

    J aurai du inventer la roue !

    C’est trop long a defendre ces dessins 🙂 mais les comprends avec toutes leurs subtilités

    Il y a PLUSIEURS DEGRES de lecture pas comme un dessin qui incite juste a la haine ou
    il n’y a qu UN SEUL MESSAGE (les autres betes,fous ou méchants)

      +0

    Alerter
  • zeoka // 16.01.2015 à 01h56

    Allez un dessin comménté

    “Sœur Theresa” ,

    J’aime bien le dessin et je ne crache JAMAIS sur elle dont finalement je connais assez peu
    le peu que je connais : c’etait de la balle cette femme ,coriace et d’une grande force

    Au paradis elle aura le droit a mille plaisirs ….de femmes elle qui a voué sa vie à aider
    le message est la
    Ca me semble pas méchant et n’enlèle rien du prestige de cette femme louable

    Philosophiquement ca me choque pas trop tout ca et pourtant jamais fait de partouze ou de plans à trois !

      +0

    Alerter
    • Vincent // 16.01.2015 à 11h23

      “Au paradis elle aura le droit a mille plaisirs ….de femmes”
      Vous croyez au paradis ? Vous avez connaissance de ce qu’est le paradis pour les catholiques (religion de mère Thérésa) ?
      Ça n’a bien entendu rien à voir avec le fait d'”avoir des plaisirs”. Le sexe n’est pas tabou, mais les plaisir sexuels sont passagers et n’ont qu’un lointain rapport au bonheur.

      Et bien entendu, dans ce dessin, il y a avant tout le sous-entendu que cette femme qui a eu l’héroïsme de se passer des “plaisirs” de la vie pour se consacrer à des œuvres plus difficiles mais utiles à des milliers de personnes (altruiste), n’était qu’une hypocrite qui abusait des plaisirs solitaires (par nature égoïstes).

        +0

      Alerter
  • seb // 16.01.2015 à 03h03

    Tout est lié. Ukraine, Femen, Fourest, Charlie Hebdo …
    L’objectif est bien de cliver l’Europe pour la détacher du continent africain et asiatique. La religion et les moeurs sont utilisées car c’est ce qui différencie le plus les 2 continents. Si c’était les goûts culinaires, les Femen s’attaqueraient à des Kebab et ferait pipi dans des resto chinois.
    Les Etats-Unis souhaitent accélérer les relations économiques avec l’Afrique, et devancer son “allié” (comprendre “vassal”) européen.

    L’affaiblissement d’un adversaire en usant de provocations sur les clivages linguistiques ou culturels est une stratégie militaire antique. Au cours des 18 et 19e siècle, l’interdiction des langues et cultures régionales a été une des réponses “défensives” des Nations européennes. Tirant profit de cette expérience lors de la décolonisation, les occidentaux ont pris soin de partir en laissant derrière eux des territoires à cheval entre plusieurs langues, cultures, tribus. Ceci afin de garantir une instabilité politique, une sorte de “backdoor”. Et on le voit bien au moyen orient : il a été très “facile” de provoquer une guerre civile entre courants religieux (iraq, syrie, liban) entre tribus (Libye), ou entre langues (ukraine, ossétie, yougoslavie).

    Le multiculturalisme, au delà de toute considération morale, est une porte d’entrée pour tous les agents provocateurs. Il suffit de voir le déchirement de la Belgique ou de l’Ukraine, il n’y a pas meilleur exemple.
    Bien comprendre mes propos : le multiculturalisme n’est pas en cause, mais une faiblesse dans un contexte hostile.

      +3

    Alerter
    • Renaud // 16.01.2015 à 12h46

      Très bien vu Seb, d’autres exemples pullulent.
      L’Espagne paralysée par l’occupation inique des français par Napoléon 1er entre 1806 et 1814 fit que les ‘agents anglais’ se précipitèrent en Amérique Latine et “travaillèrent” aux “indépendances” dans l’Empire espagnol d’alors. Entre autres exemples, il y eu la formation de la Grande Colombie qui comprenait alors la Colombie actuelle, l’Équateur, le Venezuela et Panama qui dura seulement de 1820 à 1830 et sa division en plusieurs entités est l’œuvre de la diplomatie anglaise. Le contentieux entre l”Angleterre et l’Argentine date de cette époque. À la même époque il y eut la formation de la Belgique en ‘cassant’ la Flandre en deux, la Flandre était un concurrent historique de l’Angleterre surtout avant la fin du 17ème siècle. Le tracé des frontières des pays africains fut ratifié en 1885 à Berlin et de très nombreuses éthnies sont coupées en plusieurs morceaux par des pays artificiels pour la plus grande confusion et le malheur des populations (Bernard Lugan est une source d’informations éclairantes à ce sujet). Après 1918, les anglais et les français tracèrent sur le sable des pays artificiels résultant des dépouilles de l’Empire Ottoman, il y eut des accords secrets en 1917 ou 1918 aujourd’hui connus (dont le nom ne me revient pas à l’instant), dont allaient découler la Jordanie, le Liban, la Syrie, l’Irak,etc,etc. Pas étonnant que, à force, nous recevions de pus en plus d’éclaboussures sanglantes. Je m’efforce de rester optimiste, ma

        +1

      Alerter
      • Renaud // 16.01.2015 à 12h48

        (le message serait parti tout seul à ce qu’il semble.)
        Je m’efforce de rester optimiste, mais c’est de plus en plus difficile.

          +0

        Alerter
  • Ouaille // 16.01.2015 à 08h38

    Plantu (comme la majorité des dessinateurs de presse) est essentiellement une girouette qui traduit en dessin la doxa du jour de la salle de rédaction.

      +0

    Alerter
  • Simon // 16.01.2015 à 15h28

    Dans le dessin épharant de charb “on a jusqu’à fin janvier pour présenter ses voeux”, avez-vous remarqué que le chapeau est bien un pakol, c’est à dire les taliban ? Les taliban qui, quoi qu’on pense de leur lutte et leur politique d’égalité des sexes, n’ont jamais tué hors de “leurs” frontières, qui sont donc dans une posture purement défensive, qui ont subi de plein fouet et avant tout le monde la campagne des drones.

    Je n’arrive pas à avaler qu’on a mis au monde une telle machine. Comment se regarder de face.

      +0

    Alerter
  • Matthieu P // 16.01.2015 à 21h30

    Bonjour,
    Je me suis retrouvé un peu par hasard sur cet article. Je ne commenterai pas les goûts et les couleurs de chacun, je n’engagerai pas non plus le débat sur le droit au blasphème.
    Je ne partage absolument pas les positions politiques de l’auteur, mais je suis heureux de vivre dans un pays où tout le monde peut exprimer ses idées.

    En revanche une chose me choque profondément, c’est l’impression laissée par la fin de l’article, en gros à partir de la citation de Bedos, qu’il ne faudrait pas provoquer ces messieurs les jihadistes parce que cela risquerait de leur rappeler l’existence de la France.
    Tout d’abord les “provocations” de Charlie n’ont rien à voir avec celle du pasteur Jones (le fameux qui avait suscité des manifestations dans tout le monde musulman avec son autodafe de corans…).
    Charlie se contente de donner un visage à Mahomet (représenté comme “plutôt sympa”) et ne s’attaque bien évidemment pas aux musulmans dans leur ensemble, mais à l’islamisme politique le plus nauséabond, le plus celui qui se réfugie derrière la vertu pour mettre en place les pires régimes depuis l’Allemagne nazie.
    En parlant d’Allemagne nazie, la lâche neutralité que vous prônez me fait penser à la France des années 30, la pacifique, celle qui a signé l’accord de Munich, si vous voyez ce que je veux dire.
    Moi je suis fier de cette France qui a permis au Mali de redevenir un havre d’Islam tolérant. C’est d’ailleurs le seul point positif du mandat de Hollande. Et pourtant cela a mis les français en danger d’actions terroristes ne pensez-vous pas?
    Moi je fais des cauchemars des horreurs de Boko Haram et de Daesh, et je trouve les frappes aériennes bien timides. Alors je ne vais pas aller traiter d’irresponsable des dessinateurs qui n’acceptent pas la banalisation de ce qui se passe là-bas.

      +0

    Alerter
    • Les-crises Fb // 16.01.2015 à 22h34

      La France des accords de Munich c’est surtout celle qui n’a pas voulu voir les choses en face, et comme aujourd’hui des politiques qui cherchent à être réélus et jamais à faire la meilleure politique pour le bien être de son peuple.
      Votre vision de l’intervention française au Mali est je suppose à prendre au second degré, c’est une litote je suppose? sinon vous êtes dans l’illégalité en continuant à consommer cette substance.
      Pour redevenir sérieux, est il possible de considérer que tout le monde n’a pas la même éducation qu’elle soit religieuse ou ancestrale, et n’a pas la même grille de lecture. Ajoutez à cela que le “sens de l’humour” a toujours été très subjectif et si nous avons souvent eu du mal à saisir celui des anglais, il est concevable qu’en Afrique ou au Moyen Orient ils soient moins enclins à rire sur certains sujets que nous. Il suffit de faire le décompte des victimes pour s’apercevoir que nous ne sommes même pas sur la même planète (des dizaines ici et des milliers là bas).
      Donc à partir de ces assassinats nous pourrions très bien faire attention à ne pas provoquer des milliers de gens qui sont aujourd’hui en souffrance et vous ne pouvez pas dire que nous n’y sommes pour rien tout de même?
      Enfin, en fin, un chômage moitié moindre ici (donc une politiqe moins austéritaire), une diplomatie engagée clairement à faire respecter les accords internationaux en Palestine et respectueuse de la souveraineté de tous les pays de la région (Syrie surtout ne serait ce que pour les infos de leurs services secrets) réduirait de 90% les risques d’attentats en France. Et je suis gentil pour laisser à ceux qui ne jurent que par des réformes à la périphérie la possibilité de continuer leur business (faire de la politique qui ne change surtout rien et ne froisse personne). Qui peut dire honnêtement que ce ne sont pas des solutions efficaces? Un politique qui n’a aucun intérêt à ce que la terreur cesse.

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications