Les Crises Les Crises
13.janvier.201513.1.2015 // Les Crises

Luz : “Tout le monde nous regarde, on est devenu des symboles”

Merci 1
J'envoie

Luz après l’incendie criminel qui a dévasté les locaux de Charlie Hebdo en 2011 (capture d’écran)

Une exécution collective a décimé la rédaction de Charlie Hebdo. Face à l’horreur, le slogan Je suis Charlie est devenu l’étendard de la liberté et de la résistance à l’obscurantisme. Luz, dessinateur emblématique de l’hebdo, prend la parole pour la première fois, au lendemain de la mort de ses amis et à la veille du grand rassemblement de dimanche.

Luz dessine à Charlie Hebdo depuis vingt ans. Il doit la vie au fait d’être né un 7 janvier, et d’être arrivé à la bourre pour la conférence de rédaction de l’hebdomadaire satirique. Il participe avec les autres “survivants” à la fabrication du numéro de Charlie Hebdo qui sortira le 14 janvier, et qui sera exceptionnellement tiré à un million d’exemplaires. Aujourd’hui, comme hier, il se rendra dans les locaux de Libération, qui abritent la rédaction, pour discuter des angles, des sujets, de la couverture. Avec d’autres dessinateurs, il ira croquer le grand rassemblement républicain de dimanche. Au lendemain de l’attaque terroriste qui a coûté la vie à ses amis, ses mentors, sa famille, Luz nous confie ses doutes, ses craintes et sa colère. Dévasté par le chagrin, il s’interroge sur la possibilité de dessiner encore après ce terrible 7 janvier 2015 et livre un témoignage à contre-courant. (This interview is also available in english)

La sortie de Charlie Hebdo mercredi prochain est devenu un enjeu national et politique. Comment vivre cette responsabilité dans ces terribles conditions ?

Luz – Quand j’ai commencé le dessin, j’ai toujours considéré qu’on était protégé par le fait qu’on faisait des petits Mickey. Avec les morts, la fusillade, la violence, tout a changé de nature. Tout le monde nous regarde, on est devenu des symboles, tout comme nos dessins. L’Humanité a titré en Une “C’est la liberté qu’on assassine” au dessus de la reproduction de ma couverture sur Houellebecq qui, même si il y a un peu de fond, est une connerie sur Houellebecq. On fait porter sur nos épaules une charge symbolique qui n’existe pas dans nos dessins et qui nous dépasse un peu. Je fais partie des gens qui ont du mal avec ça.

Qu’entends-tu par “charge symbolique” ?

En 2007, avec la publication des caricatures de Mahomet du journal danois Jyllands-Posten, on était soit des provocateurs, soit des chevaliers blancs de la liberté de la presse. En 2011, quand les locaux ont été incendiés, on était de nouveau des chevaliers blancs. En 2012, à l’occasion de la sortie d’un film complètement con sur les musulmans (L’Innocence des musulmans), on dessine Mahomet à l’intérieur de Charlie, comme d’habitude. On redevient alors de dangereux provocateurs qui font fermer des ambassades et terrorisent les Français de l’étranger. Les médias ont fait une montagne de nos dessins alors qu’au regard du monde on est un putain de fanzine, un petit fanzine de lycéen. Ce fanzine est devenu un symbole national et international, mais ce sont des gens qui ont été assassinés, pas la liberté d’expression ! Des gens qui faisaient des petits dessins dans leur coin.

Tu veux dire que la nature de la caricature a changé ?

Depuis la publication des caricatures de Mahomet, la nature irresponsable de la caricature a progressivement disparue. Depuis 2007, nos dessins sont lus au premier degré. Des gens ou des dessinateurs, comme Plantu, estiment qu’on ne peut pas faire de dessins sur Mahomet à cause de leur visibilité mondiale liée à Internet. Il faudrait faire attention à ce qu’on fait en France parce qu’on peut faire réagir à Kuala Lumpur ou ailleurs. Et ça, c’est insupportable.

Pourquoi ?

Depuis 2007, Charlie est regardé sous l’angle de la responsabilité. Chaque dessin a la possibilité d’être lu sous l’angle d’enjeux géopolitique ou de politique intérieure. On met sur nos épaules la responsabilité de ces enjeux. Or on est un journal, on l’achète, on l’ouvre et on le referme. Si des gens postent nos dessins sur Internet, si des médias mettent en avant certains dessins, ce sont leur responsabilité. Pas la nôtre.

Sauf que c’est absolument l’inverse qui se passe.

On doit porter une responsabilité symbolique qui n’est pas inscrite dans le dessin de Charlie. A la différence des anglo-saxons ou de Plantu, Charlie se bat contre le symbolisme. Les colombes de la paix et autres métaphores du monde en guerre, ce n’est pas notre truc. On travaille sur des points de détails, des points précis liés à l’humour français, à nos analyses de petits Français.

Des dessins parfois crasses ou punk…

Parfois cucul la praline, parfois craspouille, punk effectivement. Parfois c’est raté, parfois c’est juste beau. Charlie est la somme de personnes très différentes les unes des autres qui font des petits dessins. La nature du dessin changeait en fonction de la patte de son dessinateur, de son style, de son passé politique pour les uns, ou artistique pour les autres. Mais cette humilité et cette diversité de regards n’existent plus. Chaque dessin est vu comme si il était fait par chacun d’entre nous. Au final, la charge symbolique actuelle est tout ce contre quoi Charlie a toujours travaillé : détruire les symboles, faire tomber les tabous, mettre à plat les fantasmes. C’est formidable que les gens nous soutiennent mais on est dans un contre-sens de ce que sont les dessins de Charlie.

Vous êtes devenus les étendards de l’unité nationale.

Cet unanimisme est utile à Hollande pour ressouder la nation. Il est utile à Marine Le Pen pour demander la peine de mort. Le symbolisme au sens large, tout le monde peut en faire n’importe quoi. Même Poutine pourrait être d’accord avec une colombe de la paix. Or, précisément, les dessins de Charlie, tu ne pouvais pas en faire n’importe quoi. Quand on se moque avec précision des obscurantismes, quand on ridiculise des attitudes politiques, on n’est pas dans le symbole. Charb, que je considère comme le Reiser de la fin du XXe siècle et du début du XXIe, parlait de la société. Il dessinait ce qu’il y avait sous le vernis, des gens avec un gros nez, un peu moches. Là, on est sous une énorme chape de vernis et ça va être difficile pour moi.

C’est-à-dire ?

Est-ce vraiment le moment de faire Charlie alors qu’on est dans l’émotion ? Est ce opportun de le faire vite pour répondre à la symbolique de l’attentat ? Ce sont des questions que je pose. Répondre à la symbolique par la symbolique, ce n’est pas Charlie. Cette nuit, j’ai pensé à un dessin que je ne ferais certainement pas : une trace sur le sol pour montrer l’emplacement des victimes, avec une lunette dans un coin et juste une bulle qui dit “hahaha”, le tout sur fond noir. Ce n’est pas une super idée, parce que c’est l’idée que la symbolique m’impose.

La question que tu poses c’est “comment encore dessiner après ça?”

Oui. Et après ça, comment dessiner dans ce cadre-là. Dans ce Charlie fantasmé qui nous submerge.

Comment continuer Charlie Hebdo ?

La suite va être compliquée. Pour toutes les raisons que je viens de te donner et parce qu’on va être obligé de travailler sans les personnalités graphiques, politiques, éthiques et militantes de Charb, Tignous, Honoré et de tous les autres. Dans les moments difficiles où nous étions piégés par le fantasme de l’irresponsabilité, on s’en répartissait la charge. Aujourd’hui, reste Catherine, Willem, Coco et moi (et Riss blessé à l’épaule). Comment va-t-on se dépatouiller pour dépasser cette injonction symbolique avec quatre styles ? (Jul, qui avait quitté Charlie, les a rejoints pour participer au prochain numéro). Des gens nous proposent des dessins gratos. Mais est-ce qu’ils seront dans l’esprit Charlie ? L’esprit actuel existe depuis 22 ans. Ce journal existe grâce à la somme de ses personnalités.

As-tu toujours pensé qu’il fallait caricaturer le prophète ou, à un moment, as-tu eu le sentiment qu’un piège était en train de se refermer sur vous ?

Ce qui est marrant, c’est qu’on a continué à caricaturer Mahomet après 2007. Après la triple polémique 2007, 2011, 2012, Charb et Zineb El-Rhazoui ont même publié La vie de Mahomet en deux tomes. Cela n’a fait aucun bruit. On avait gagné. Charb voulait aller au bout de ce projet, droit dans ses chaussures de trekking (rires) et ses pantalons militaires tout moches qu’il aimait. Charb estimait qu’on pouvait continuer à faire tomber les tabous et les symboles. Sauf qu’aujourd’hui, nous somme le symbole. Comment détruire un symbole qui est soi-même ?

Je ne sais pas.

Moi non plus. Je ne trouverais pas la réponse cette semaine et je ne suis pas sûr de la trouver un jour. Nous allons sortir Charlie. Je vais me forcer. Je vais penser aux copains morts, mais qui ne sont pas tombés pour la France ! Aujourd’hui, on a l’impression que Charlie est tombé pour la liberté d’expression. Nos copains sont juste morts. Nos copains qu’on aimait et dont on admirait tellement le talent.

Jeannette Bougrab, la compagne de Charb, très émue, a estimé sur BFMTV qu’ils méritaient d’entrer au Panthéon.

Charlie c’est l’inverse. Et puis ça n’a pas changé grand chose pour Marie Curie d’entrer au Panthéon.

Cela fait une belle cérémonie…

Je n’étais pas à la manifestation spontanée du 7 janvier. Des gens ont chanté la Marseillaise. On parle de la mémoire de Charb, Tignous, Cabus, Honoré, Wolinski : ils auraient conchié ce genre d’attitude. Les gens s’expriment comme ils veulent mais il ne faut pas que la République ressemble à une pleureuse de la Corée du Nord. Ce serait dommage.

J’imagine que tu veux croquer le rassemblement de demain à cause de ce genre de considération ?

Je ne sais pas ce que ça va donner. On ne va pas en reportage avec ses a priori, on ressent et on fait avec ce qu’il y a. Il y aura certainement des belles choses, des pleurs, des joies et peut être des absurdités. En même temps, cela montrera le changement de nature de Charlie : ces gens qui nous soutiennent maintenant qu’on est mort, qui ne nous ont pas toujours lu, pas toujours suivi. Je ne leur en veux pas. On n’était pas là pour convaincre l’ensemble de la population.

En novembre dernier, Charb avait lancé un appel à souscription pour sauver Charlie. Vous étiez bien seuls…

On était tout seuls depuis un petit moment. Depuis la troisième affaire liée à Mahomet. Toutes ces histoires ont créé tellement de fantasmes sur la dangerosité de l’athéisme de Charlie, son islamophobie. On était juste de joyeux incroyants. Tous ceux qui sont morts étaient de joyeux incroyants. Et là, ils sont nulle part. Comme tout le monde.

Qu’est ce que tu penses du fait que Manuel Valls n’a pas convié Marine Le Pen au “rassemblement républicain” de demain ?

Je m’en branle.

Est ce que tu as l’impression qu’on essaie de récupérer Charlie ?

Honnêtement, qu’est ce que tu veux récupérer ? Après, il y a ce grand élan. Mais dans un an, que restera-t-il de ce grand élan plutôt progressiste sur la liberté d’expression ? Est ce qu’il va y avoir des aides à la presse particulières ? Est ce que des gens vont s’opposer à la fermeture des journaux ? Des kiosques ? Est ce que les gens vont acheter des journaux ? Que restera-t-il de cet élan ? Peut-être quelque chose. Mais peut-être rien.

Comment allez vous travailler ?

On va continuer à faire nos bonshommes. Notre boulot de dessinateur est de mettre le petit bonhomme au coeur du dessin, de traduire l’idée qu’on est tous des petits bonhommes et qu’on essaie de se démerder avec ça. C’est ça le dessin. Ceux qu’on a tué étaient juste des gens qui dessinaient des bonhommes. Et aussi des bonnes-femmes.

Et c’est beaucoup demander à des petits bonhommes de sauver la République ?

Exactement.

Propos recueillis par Anne Laffeter.

Source : Les Inrocks

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Kiwixar // 13.01.2015 à 04h52

“Et très franchement, je ne sais pas comment réagir devant des gens qui ont changé leur photo de profil Facebook (par exemple) pour un “Je suis Charlie”, et qui en parallèle postent des choses assez légère, comme leurs exploits sur Xbox, leurs exploits en cuisine et d’autres messages ponctués de “Lol”.”

J’ai la même impression sur FB. Il y aurait une étude sociologique intéressante à faire sur eux… très très très légers toute l’année (des chats qui font hop, et “arrête de m’emmerder avec ta politique et l’Ukraine, LOL”), puis le profil “Je suis Charlie”, puis à nouveau la légéreté, le déni, l’impossibilité d’analyser les choses qui gênent, le retour au train-train, la tête dans le sable, mais tous ensembles, on se sent mieux. On se fait tondre? Ah, mais tous ensembles, ça va alors.

Egrégore…

Quoi, l’OTAN qui dégomme les régimes laïcs (Irak, Lybie, Syrie), forme des “rebelles” et les arme en Syrie/Irak, et qui s’entend très très bien avec les dictatures ultra-religieuses (Arabie Saoudite, Qatar, Bahrein)? “Oui, euh, c’est pas la question”…… Ah, non, et c’est quoi la question?

Jusqu’au prochain “choc”…. et là ca sera : “il nous faut plus de sécurité et tant pis pour la liberté” (tous ensembles, alors ça va).

199 réactions et commentaires

  • vladimirK // 13.01.2015 à 04h09

    Je m’excuse si je vais choquer qui que ce soit, mais j’ai l’impression qu’avec cette immense mobilisation, la plupart des gens voulaient en fait “participer”, être dans l’action, dire à tout le monde “hey moi aussi, je suis là, moi aussi je suis triste”.

    Je suis certain que la majorité des gens sont sincères, mais ça ressemble tout de même à un certain manque de pudeur (peut-être est-ce mon caractère nordique qui me fait penser cela).

    Et très franchement, je ne sais pas comment réagir devant des gens qui ont changé leur photo de profil Facebook (par exemple) pour un “Je suis Charlie”, et qui en parallèle postent des choses assez légère, comme leurs exploits sur Xbox, leurs exploits en cuisine et d’autres messages ponctués de “Lol”.

    C’est un peu comme aller aux p*tes (dans un bordel quoi) ou danser les sardines en habits de deuil… c’est… surprenant…. et le deuil sonne faux.

    Je ne veux pas participer, je veux être le combat, je me fiche que les gens sachent qui je suis ou non du moment que le combat est efficace. Le résultat est la seule chose qui m’importe, pas l’apparence.

    Et Bravo (avec un grand B) à Olivier et son équipe.

      +75

    Alerter
    • Kiwixar // 13.01.2015 à 04h52

      “Et très franchement, je ne sais pas comment réagir devant des gens qui ont changé leur photo de profil Facebook (par exemple) pour un “Je suis Charlie”, et qui en parallèle postent des choses assez légère, comme leurs exploits sur Xbox, leurs exploits en cuisine et d’autres messages ponctués de “Lol”.”

      J’ai la même impression sur FB. Il y aurait une étude sociologique intéressante à faire sur eux… très très très légers toute l’année (des chats qui font hop, et “arrête de m’emmerder avec ta politique et l’Ukraine, LOL”), puis le profil “Je suis Charlie”, puis à nouveau la légéreté, le déni, l’impossibilité d’analyser les choses qui gênent, le retour au train-train, la tête dans le sable, mais tous ensembles, on se sent mieux. On se fait tondre? Ah, mais tous ensembles, ça va alors.

      Egrégore…

      Quoi, l’OTAN qui dégomme les régimes laïcs (Irak, Lybie, Syrie), forme des “rebelles” et les arme en Syrie/Irak, et qui s’entend très très bien avec les dictatures ultra-religieuses (Arabie Saoudite, Qatar, Bahrein)? “Oui, euh, c’est pas la question”…… Ah, non, et c’est quoi la question?

      Jusqu’au prochain “choc”…. et là ca sera : “il nous faut plus de sécurité et tant pis pour la liberté” (tous ensembles, alors ça va).

        +103

      Alerter
      • Alae // 13.01.2015 à 08h47

        J’ai eu la même impression. Face à l’apparente volte-face des politiques qui défilaient dimanche, avec toute la gravitas et dignitas exigées par l’occasion, au nom de la liberté d’expression bafouée et qui, dans la foulée, se sont précipités pour réclamer un serrage de vis de l’opinion sous forme de Patriot Act à la française, j’ai vu des gens se livrer à d’invraisemblables contorsions mentales pour concilier les deux, façon “Nan mais il faut bien que les terroristes soient pistés, même si c’est con parce qu’on les repère facilement sur les réseaux sociaux”. Ce qui dénote d’une part une grande naïveté (signalée par le repli sur la seule explication possible à leurs yeux, l’incapacité des gouvernants à trouver les bonnes réponses), d’autre part un refus d’admettre qu’on les prend pour des tanches (ça s’appelle du déni), plus une sorte de vénération envers le gouvernement, qui leur semble avoir des pouvoirs occultes dignes d’une Madame Irma (pister des djihadistes sur “les réseaux sociaux” ou sur Internet et savoir d’avance où, quand et comment ils vont passer à l’acte, c’est fingers in the nose).
        Bref, im-po-ssible pour eux d’admettre que la récup’ politique de l’affaire Charlie sert uniquement à borner ENCORE PLUS leur liberté de penser. Quoique, pour eux, de toutes façons…

        PS : Le gars de Charlie est bien gentil, mais il n’a vraiment que Marine Le Pen et Poutine à classer dans les vilains pas beaux ? Et Porochenko, c’est quoi, à ses yeux ? Décidément…

          +63

        Alerter
        • Nerouiev // 13.01.2015 à 09h28

          “PS : Le gars de Charlie est bien gentil, mais il n’a vraiment que Marine Le Pen et Poutine à classer dans les vilains pas beaux ? Et Porochenko, c’est quoi, à ses yeux ? Décidément…”
          Bien relevé, finalement c’est aussi un mouton suiveur.

            +52

          Alerter
        • Grototo // 13.01.2015 à 09h52

          Je crois que l’entretien était en 2011 après l’incendie des bureaux au bout de 6 mois, lorsqu’ils ont essayé de déménager hors du centre de Paris, pour aller voir ceux qu’ils insultaient de loin de puis longtemps. À l’époque il n’y avait que les ambassadeurs US, quelques amis de la CIA et du « Endowment for Democracy » et quelques mafieux moins officiels qui connaissaient Porochenko.

            +2

          Alerter
          • Papagateau // 13.01.2015 à 20h24

            Lis l’entretien : ils y parlent de la mort de 4 dessinateurs.
            C’est la photo qui est de 2011 et seulement elle. Donc s’il suit l’actualité, il sait ce qui s’est passé en 2014.

              +7

            Alerter
        • languedoc 30 // 13.01.2015 à 17h33

          Ils allaient très loin dans le blasphème, ce qui me faisait rire étant athée, mais politiquement, ils étaient loin d’être les anarchistes que je croyais. Leur prise de position sur l’Ukraine était identique à celle du NO, de Libé, du Monde, de France Culture, c’est dire…

            +22

          Alerter
        • Gérard Lepage // 13.01.2015 à 18h24

          Il est d’extrême gauche peut être, non ?

            +2

          Alerter
        • Larousse // 13.01.2015 à 18h57

          Bonjour,
          Venu d’ailleurs, je partage pleinement les combats démocratiques et la liberté d’expression, mais je partage tout aussi le sens du recul de certains Français, qui sont malheureusement minoritaires. Dans la saturation médiatique que nous subissons, humainement je souffre et ne comprends plus ou comprends de façon trop pessimiste où certains veulent nous mener.Le « Je suis Charlie » devient pour quelques uns une « machine médiatique » qui broye l’esprit critique et qui, s’il ne cesse pas rapidement, nous ménera à des catastrophes. Pour moi, cette « semaine terrible » est aussi le résultat des orientations de l’actuel président français, tant en matière de sécurité intérieure qu’en politique extérieure. Je n’oublie pas qu’il fut un ardent partisan de l’intervention en Syrie, et que, pendant ce temps, alors qu’il s’est évertué à « casser systématiquement » les mesures de « Sarkozy *» en France (*que je n’approuve pas d’ailleurs), il a choisi de ne rien faire sur le plan « extérieur » pour affaiblir « l’œuvre lybienne » de ce dernier. Il a, par ailleurs, poursuivi l’intégration « otanienne » de la France. Pareillelement, il s’est montré légitimement ému, par cette « semaine terrible » mais l’été dernier il n’a en rien fait pour dire la voix de la France pour faire cesser les combats en Ukraine de l’Est et pour réclamer, sans compromis et sans arrière pensée, toute la vérité sur l’attentat contre le MH 17. Et si sur ce plan, on se place dans une honnêteté neutre, il a autant serré la main du président Porochenko que celle de M. Lavrov. Or, l’un des deux, par leurs fonctions responsables ont « du sang sur les mains ». Que dire de cette « mascarade » en invitant, le président du Kosovo, Etat aux mains des mafieux et zone de tous les trafics – y compris la vente de Kalachnikovs de l’ex-Yougoslavie. Devant tout cela je souhaite que les Français ouvrent les yeux, cessent d’écouter leurs médias de propagande et décident unanimement et pacifiquement , je dis bien pacifiquement, un nouveau « tour d’élections démocratiques » qui mettra fin à toutes les manipulations possibles et invitera dans le calme leur président et son équipe à prendre la sortie, pour éviter que le « tunnel du déclin » ne débouche sur des brumes noires ou des précipices.

            +9

          Alerter
          • languedoc 30 // 13.01.2015 à 19h48

            Il a été légitimement élu, il ne laissera pas sa place, croyez-moi.
            Je vous signale que les derniers sondages lui donnent 20% soit +5 et Valls 41% soit +7.
            La gestion de la crise l’ayant fait remonter dans les sondages, il risque d’exploiter le filon jusqu’au bout.
            Il pourrait par exemple, faire du mois de février, un mois de deuil, continuer par un trimestre de recueillement, un semestre consacré au souvenir et, en 2016 réunir le bazar international, pour commémorer le 1er anniversaire du massacre …etc, etc,

              +10

            Alerter
    • Alain C // 13.01.2015 à 11h07

      Tout ça me fait penser à la large majorité de gens qui font un peu n’importe quoi dans la semaine, ….. et vont se confesser le dimanche

      pour se donner bonne conscience…

        +18

      Alerter
      • Lesag // 13.01.2015 à 11h11

        Ha bon? Parce que vous croyez qu’en 2015, en France, il y a encore une large majorité de gens qui vont à confesse????chaque semaine???????? Quant aux quelques uns qui doivent encore le faire, à mon avis, ils mènent leur vie de telle manière à ne pas avoir grand chose à confesser.

          +21

        Alerter
      • Paco // 13.01.2015 à 12h02

        on doit se confesser avant de communier à la messe, donc on ne se confesse pas le Dimanche mais le Vendredi ou le Samedi. merci de votre attention.

          +11

        Alerter
      • Crapaud Rouge // 13.01.2015 à 13h17

        Alain C, c’est exactement ça, “se donner bonne conscience”. Le Mal ayant subitement surgi dans leur conscience, il est urgent pour eux de l’en extirper en proclamant des slogans pacifistes : l’amour plus fort que la haine. Et ils en sont les fiers les bougres, ils ne voient pas à quel point c’est facile de se mettre du bon côté de la morale : tout le monde fait ça tout le temps, y compris les terroristes (de leur point de vue).

          +13

        Alerter
      • Van // 13.01.2015 à 13h27

        une confession est acceptée si elle est liée a l’action de ne plus refaire de connerie dans la semaine , sinon ça deviens du folklore 🙂
        et comme dis “ le proverbe faute avouée est a moitie pardonnée “, mais pour avoir l’autre moitie du pardon faut s’abstenir de refaire la faute et de la réparer si c’est possible .

          +7

        Alerter
      • Jean-Luc // 13.01.2015 à 17h16

        Je vais me permettre un peu de pédagogie sur le sacrement de la confession.
        Le pardon des péchés n’est effectif que si la personne regrette sincèrement ses fautes.
        Elle est seule face à sa conscience. Le prêtre donne le pardon mais s’il n’y a pas de sincère repentance doublée de la ferme intention de ne plus pêcher… ça ne sert à rien !
        La personne pourra avoir bonne conscience mais elle ne sera pas pardonnée pour autant.
        Ce genre de personne ne doit décidemment pas avoir saisi toute la profondeur de ce sacrement.
        Pour revenir au sujet de l’article, il devrait être diffusé largement. Il cadre complètement avec ce que je pense de l’ancienne équipe de Charlie Hebdo bien que diamétralement opposé tant au fond qu’à la forme.

          +4

        Alerter
    • Annick // 13.01.2015 à 14h22

      la psychologie sociale expérimentale donne en grande partie la réponse

      1/ (ENORME – HILLARANT) Expérience de l’ascenseur Exemple de conformisme https://www.youtube.com/watch?v=OG_KxA_KLJY&list=PLerR4kn89mo8gmlMg1jdS4VVt-A5P-SrR&index=1:
      2/ i “Expérience de Asch , le conformisme” : https://www.youtube.com/watch?v=7AyM2PH3_Qk&list=PLerR4kn89mo8gmlMg1jdS4VVt-A5P-SrR&index=2
      voir les autres qui sont proposés suite au lien 1/

      Je ne pouvais m’y rendre : ça m’a évité un dilemme … si peu de monde dans les dernières manifs , derrière de grands criminels sociopathes, le soupçon d’instrumentalisation pour des lois liberticides et pour faire passer la loi macron anti-services publics en lousdé (accords tisa), etc

      Je disais donc avec humour Dimanche voyant toute cette marée humaine sur un écran public :
      “nous pourrons dire chacun :
      “Je n’y étais pas !” “

        +9

      Alerter
    • François // 13.01.2015 à 16h00

      On comprend que les gens veuillent participer, on a tous quelque chose à exprimer, avant ou après Charlie hebdo, d’ailleurs… Le problème, c’est qu’on ne sait pas vraiment par quel bout le sortir de nous-mêmes. Pire, plus on collecte d’éléments sur la “réalité”, plus notre compréhension de ce monde s’améliore et moins on a d’assurance dans nos convictions. Comment lutter quand on ressent la vanité de ses convictions?
      La terreur sert les puissants, elle les a toujours servis. Tout est indirect, les buts véritables doivent rester cachés pour aboutir: “des plans dans les plans dans les plans”, comme dirait Frank Herbert. Et les seuls buts qui aboutissent sont mauvais, par là même qu’ils doivent détruire tous leurs concurrents pour triompher. Le bien (ou le bonheur) ne peut donc exister que dans l’absence de but et, par suite, dans l’acceptation du mal comme une nécessité. Pour cela il ne faut éprouver aucun attachement… Personne ne dit que c’est facile!
      Toutes les écoutes, toutes les technologies violant de la vie privée à une échelle industrielle pouvaient probablement empêcher cela, c’était en tout cas leur seule justification!
      Les “je suis Charlie” sont en fait des “je suis manipulé”. Pour moi c’est écrit en gras sur leur pancartes: si t’es dans le même camp que Merkel, Netanyahu et Porochenko (les icônes modernes des mauvais buts et des mauvais moyens, mais les moyens sont aujourd’hui les buts mêmes, une flétrissure de plus), alliés honteux des nazis d’Ukraine, tuant des milliers, c’est que tu n’as pas assez de temps pour te poser et réfléchir, dans ta vie quotidienne…
      Abstiens-toi, le ciel t’aidera.

        +14

      Alerter
    • Zarathousthra // 13.01.2015 à 17h40

      C’est à mon sens justement l’occasion pour tout ces gens d’enfin se donner l’impression de faire quelque chose d’important et de sérieux… Sans trop réfléchir.

        +13

      Alerter
    • jjmomo1 // 13.01.2015 à 21h59

      Pour compléter cela, Lordon dans le monde diplomatique décortique d’une manière élégante et pertinente la question de la manif et du “je suis Charlie”

      http://blog.mondediplo.net/2015-01-13-Charlie-a-tout-prix

      L’interview de Luz est assez poignante et le poids des évènements sur ceux qui restent ouvre à la compassion simple

        +3

      Alerter
  • Serge // 13.01.2015 à 04h23

    Lire ou relire le génial essai de Baudelaire sur l’essence du rire,la carricature ,le grotesque,la comédie …Extraits :

    Le Sage ne rit qu’en tremblant

    le rire vient de l’idée de sa propre supériorité. Idée satanique s’il en fut jamais !

    le rire est satanique, il est donc profondément humain. Il est dans l’homme la conséquence de
    l’idée de sa propre supériorité ; et, en effet,comme le rire est essentiellement humain, il est
    essentiellement contradictoire, c’est-à-dire qu’il est à la fois signe d’une grandeur infinie et d’une misère infinie …

    le rire. Le comique, la puissance du rire est dans le rieur et nullement dans l’objet du rire. Ce n’est pas l’homme qui tombe qui rit de sa propre chute
    Le rire est un symptôme ,un diagnostic,c’est pourquoi il déforme le visage,le convulse avec un rictus

    Lhumanité s’élève,et elle gagne pour le mal et l’intelligence du mal une force proportionnelle à celle qu’elle a gagnée pour le bien

    http://editions.sillage.free.fr/pdf/baudelaire-essencedurire.pdf

      +6

    Alerter
    • boduos // 13.01.2015 à 05h07

      @serge
      il y a les rires,les fous rires les rires gras ,les rires de situations les rires moqueurs,les rires sardoniques,les rires jaunes,le rire est le propre de l’homme mais les dauphins rient,les chimpanzés rient.
      cette soupape, qui vaut un beefsteak ,ne définit pas l’humour qui caractérisait les dessins de Mahomet.
      les compagnons de luz n’ont été que l’opportunité d’un massacre,qu’il se rassure désormais , en 14-18 un obus ne tombait jamais au même endroit ,en quelque sorte il est sanctuarisé….
      merde quand même !,ils deviennent subtiles là haut, 11 sacrifiés pour la caisse de résonance +4 pour équilibrer. j’ai froid dans le dos..

        +6

      Alerter
      • Grototo // 13.01.2015 à 10h25

        Je suis végétarien ;).

        Il y a (au moins) le rire d’étonnement, le rire complaisant, le rire moqueur, le rire méchant de la victoire. Le rire de tristesse ou de dépit des fois aussi. Le rire des mauvais films pièces de théâtre ou opéra avec un vrai méchant™ dedans.

        Mais ici on parle de textes et de caricatures, il y en a (au moins) des cyniques, des humains, des objectifs et des subjectifs, des moqueurs hautins et de moqueurs copains. Des biens placés et des moins bien venus.

        Peut-être qu’il n’y aurait pas eu Val, peut-être qu’alors on aurait pu dire que le journal était apolitique, que c’était de l’humour potache. C’était certainement le cas à l’époque de Choron, mais plus depuis. Val faisait ses éditos sans tenter de faire de l’humour, juste avec de la haine mal placée et déplacée. C’est aussi passé de l’autogestion au management dur et avec liberté d’expression très réduite. D’après ceux qui l’ont quitté.

        Après que les dessinateurs soient sur leur petit nuage, comme des enfants, c’est évident. Ils avaient peut être pas envie de perdre leur boulot non plus pour tomber dans des trucs encore pire (je sais pas si on peut faire pire que Charlie sous Val ?) ou moins bien payé. Il faut bien manger. Le problème est peut-être aussi de réussir à se défaire d’années d’aliénation d’un dictateur et de tous les lecteurs perdus pendant cette période.

          +8

        Alerter
      • Serge // 13.01.2015 à 15h37

        @boduos,vous aussi vous n’avez pas lu son texte,ou pas saisi son sens peut-être .

          +0

        Alerter
      • François // 13.01.2015 à 16h15

        Le rire est un pleur qui se méprise, une misère qui s’ignore, et se dispense d’elle-même.

        Les rieurs sont du côté ou on les met. Les rieurs sont manipulés. Et les manipulés sont Charlie.

          +3

        Alerter
        • Old Ohm // 14.01.2015 à 04h35

          “Ris, tout le monde rira avec toi. Pleure, tu seras seul à pleurer.” Old Boy

            +0

          Alerter
    • vladimirK // 13.01.2015 à 06h12

      En fait, je me suis cassé le bras l’année dernière en tombant… et la chute m’avait semblé tellement ridicule que j’ai beaucoup rit… tellement rit que je ne me suis pas rendu compte que mon bras était cassé.

      Donc je ne sais pas si je suis l’homme, mais j’ai beaucoup ri de ma chute.

        +5

      Alerter
      • Ardèchoix // 13.01.2015 à 08h47

        Pour montrer mon accord avec vous , je vais changer la photo de mon profil FB aujourd’hui
        “Je suis un bras cassé ” .

          +6

        Alerter
        • Vladimir K // 13.01.2015 à 14h01

          Oh oui… Dommage que je ne sois pas tenté de me rêvasser le bras, je trouve l’idée très bonne !

          Et puis on pourra utiliser le slogan pour des pubs :
          Je suis Danette
          Je suis St Yorre
          Je suis Citroën C6 (et j’ai 85 ans) ; version Amérique du Nord : je suis Cadillac (et j’ai 85 ans, ou je suis buick et j’ai 98 ans)

          Je suis dragées fuca
          Je suis Rénie déflatine

          Je suis la guerre contre la terreur (et le mal, tant qu’à faire, parce que guerre contre la joie et le bien, ça le fait moins)

          En fin de compte, il est assez génial ce slogan, je retire ce que j’ai dit.

            +2

          Alerter
    • Lesag // 13.01.2015 à 07h51

      Comme quoi Baudelaire se défonçait trop et était plus balaise en poésie qu’en philo. 🙂

        +10

      Alerter
      • Eric // 13.01.2015 à 08h15

        Mais il est vrai tout de même que l’on rit rarement de ses propres chutes, réelles ou symboliques, sinon après coup.
        Et pour rebondir là-dessus, ça me fait penser à cette citation de Desproges qui m’a toujours fait beaucoup rire, humour bête et méchant poussé jusqu’à son terme. Je cite de mémoire.
        ” Quand je vois quelqu’un glisser sur une peau de banane, ça ne me fait pas rire. Par contre, c’est quand il ne se relève pas que je rigole. “

          +7

        Alerter
      • Serge // 13.01.2015 à 14h55

        Je crois plutôt que vous n’avez pas lu son texte .

          +2

        Alerter
        • Serge // 13.01.2015 à 15h35

          Je m’adressais à @Lesag

            +1

          Alerter
    • Libriste // 13.01.2015 à 09h47

      “Au final, la charge symbolique actuelle est tout ce contre quoi Charlie a toujours travaillé : détruire les symboles” dit Luz.

      A ma connaissance Baudelaire est un poète pré-symboliste qui proclame la littérature tout entière destinée au beau et non à la vérité.

      Le sage est aussi capable d’autodérision, celui là peu rire des autres et nous montrer un chemin.
      L’imbécile regarde le doigt.

      Si l’équipe de Charlie ne se prenait pas vraiment au sérieux (Ce qui reste à prouver) , des lecteurs eux, bien souvent ne dépassaient pas le premier degré (Cela est maintenant prouvé)

      Je ne crois pas que ce journal puisse survivre, parce que la non prise en compte des symboles est trop en décalage dans une société– déstabilisée par ses propres élites– qui recherche des repères. La preuve c’est que charlie qui se donnait pour fonction de détruire les symboles était devenu …un symbole! et qu’advint-il?

      Sans un changement de ligne éditoriale, Charlie mourra à terme.
      Baudelaire recherchait le beau, aujourd’hui il faut apprendre à rechercher la vérité.

        +11

      Alerter
      • François // 13.01.2015 à 16h18

        Le beau étant la splendeur du vrai, chercher l’un revient à trouver l’autre.

          +1

        Alerter
        • Homère d’Allore // 13.01.2015 à 18h39

          On voit que vous n’avez pas lu “le portrait de Dorian Gray” de Wilde !

            +1

          Alerter
  • Serge // 13.01.2015 à 05h09

    Comme le bateleur de foire,le comique met tous les rieurs de son côté .

      +0

    Alerter
    • Alain // 13.01.2015 à 06h11

      Le vulgaire et le graveleux ne m’a jamais fait rire quelle que soit la cible, l’esprit permet des dénonciations autrement plus efficaces

        +40

      Alerter
  • Toutatis // 13.01.2015 à 07h33

    Très beau commentaire de “La Gaule” d’un article du blog de Patrick Reymond :

    Charlie –prénom universel qualifiant indifféremment une personne des deux sexes- est né des amours remplis d’espoir de l’après guerre.
    Charlie a donc été un enfant heureux poussant dans un environnement qui suintait encore le vieux monde de la vie dure, ou durement gagnée, de ses parents. Charlie méprisait ce monde-là, et souvent aussi ses parents par la même occasion, puisqu’il suffisait à l’évidence de laisser tomber celui-là pour s’ouvrir au nouveau, lequel ne demandait qu’à vous gâter.
    Charlie connut donc son épanouissement dans les promesses de ce nouveau monde et ses slogans publicitaires imparables –paix amour musique, sea sex and sun, l’Europe est mon avenir, buvons le sirop Typhon etc.- et, concernant l’intendance, la social démocratie redistributive des trente glorieuses fit le reste.
    Charlie rencontra Charlie n’importe où, à la fac, au boulot (plein emploi donc beaucoup d’occasions de rencontres), en vacances au Pérou ou ailleurs, copula sans entrave avec Charlie et les deux Charlie engendrèrent dans un cadre formel lui aussi détendu. Pour la pérennité du nid les Charlie devinrent propriétaires ce qui là aussi était facile en ce temps là.
    Des Charlie naquirent de cette union, mais moins nombreux que la cohorte des Charlie précédente. Les nouveaux Charlie n’en perpétuèrent pas moins le mythe inventé par leurs géniteurs, bon an mal an, grâce au miracle du crédit et la savante alchimie de l’épargne et de l’effet de levier.
    Les Charlie accédèrent donc à l’immortalité, ce qui était une grande première dans l’histoire humaine, et, d’une manière générale, la planète entière ne semblait plus être peuplée que de Charlie ou de Charlie en puissance dans l’imaginaire technologique qui accapara alors la vie psychique de Charlie.
    Politiquement, les Charlie, toute génération confondue émargeait au même parti, le parti des rouge et bleu, le calendrier électoral permettant de voter soit pour l’un soit pour l’autre, ce qui de toute façon n’était plus qu’une affaire de goût et de couleur.
    L’essentiel était que rien ne change et que rien ne puisse changer du mythe fabuleux, et, pour ce faire, les Charlie firent en sorte de déléguer dans tous les domaines ce qui pouvait relever de leur autonomie et de leur responsabilité propre. Ils finirent même par remettre les clés de l’intendance –politique étrangère y comprise- à une entité supranationale opaque appelée l’UEC, l’Union Européenne des Charlots -Charlots, pluriel idiomatique de Charlie.
    Lorsque le mythe venait à se fissurer et à faire entendre de grands craquements –car le monde bougeait sur ses plaques souterraines mais personne n’en avait conscience- les Charlie avaient l’habitude de descendre massivement dans la rue pour invoquer les Dieux nouveaux (vous, moi, eux aussi des Charlie) et le mythe de l’éternel retour du Cargo, du ventre duquel devait sortir des flots de richesses intemporelles et immaculées (emplois propres, énergie propre, logements propres, finance propre, guerre propre, santé indolore propre, amour propre, bouffe propre,on en finirait pas du potlatch nickel…) destinées à perpétrer la permanence universelle des Charlie dans la paix, l’amour, et la musique.
    Toute religion a ses renégats et il y en avait aussi à cette époque là, des Très Laids qui refusaient les promesses du Grand Mythe et rongeaient leur fiel dans les catacombes –les Morlocks d’HG Wells. On les appelait les Défaitistes car le Mythe ne pouvait être qu’une Victoire et refuser la Victoire était forcément une Défaite –les prêtres du Grand Mythe étaient vachement compétents en économie et en plus rompus à la scolastique.
    On les appelait aussi des « munichois » par référence à un épisode historique qui n’avait rien à voir (les scolastiques s’en foutaient ils étaient bons en éco), mais qui avaient vu aussi des foules immenses envahir les rues pour se bourrer le mou avec des illusions de paix d’amour et de musique (Y’a de la joie etc.).
    L’un des acteurs marquants de la séquence -quoique fort médiocre de son état- s’appelait Daladier.
    Justement, le même Daladier –monté au ciel ancien, celui d’avant le Grand Mythe- observait du haut de son nuage des foules immenses et hallucinées qui déferlaient dans les villes un jour sabbatique de janvier 2015, pour se tripoter mutuellement et se donner –en plus du plaisir- l’assurance que tout resterait beau comme avant.
    Alors le vieil homme (jadis on restait vieux au paradis, c’était avant la « bonne retraite »), ne put s’empêcher de lâcher sur ce beau monde la même épitaphe qu’il avait laissé tomber soixante quinze ans auparavant de retour de Munich :

    « Bande de cons… »

    https://www.youtube.com/watch?v=PUDtHEUtjCM

      +28

    Alerter
    • LBSSO // 13.01.2015 à 15h11

      Bonjour,

      -“Ah ,les cons” : nous ne sommes pas certains de l’authenticité de cette parole compte tenu de sa source (familiale).

      -En revanche Daladier prononce en Janvier 1939 en Tunisie , je crois, un discours où il s’exclame en s’adressant aux fils de ceux qui ont été tués en 14 :

      ” Ils savent que la puissance de la France est invincible” (archive INA disponible)

      Vous comprendrez donc que le “c…” n’est pas forcément celui que l’on croit….!

      Vous comprendrez que ceux qui ont défilé ( dès mercredi pour ma part, désolé d’aggraver mon cas) ne sont pas tous des naïfs ,des moutons et des c…comme je le lis dans de très nombreux posts. De plus l’écrire sur un blog où cela est écrit très souvent n’apporte rien., d’où vos ” like “.

      Signé :un admirateur de La fontaine et de Homère qui savaient écrire des fables et des mythes

        +5

      Alerter
  • jeff93 // 13.01.2015 à 08h07

    L’humour scato et en dessous de la ceinture de Charlie Hebdo ne serait donc pas l’émanation suprême du génie de la République ? Ouf, ça me rassure !
    Mais c’est pourtant bien ce qu’on a entendu tout le week-end. La pensée unique : une arme de destruction massive des neurones !

      +33

    Alerter
  • Lesag // 13.01.2015 à 08h09

    Liberté d’expression:
    lu sur Rianovosti: un jeune en France prend six mois ferme pour avoir crié “vive la Kalash” au passage d’une voiture de police..
    Quand j'”étais jeune et qu’on gueulait “mort aux vaches” on prenait un coup de pied au cul ou une tarte dans la gueule par des pandores rigolards mais on nous aurait pas trainé devant un procureur enflé de sa mission et des juges d’autant plus sévères qu’effrayés de ma classe dangereuse.
    Ils étaient probablement pas Charlie ceux là.
    http://fr.ria.ru/society/20150113/203407432.html

      +33

    Alerter
    • jp // 13.01.2015 à 08h41

      http://www.larep.fr/loiret/actualite/2015/01/12/il-mimait-un-tir-de-kalachnikov-en-visant-des-policiers-six-mois-ferme_11287820.html

      Un “CRS SS” ne coutait rien quand c’était dit par des petits bourgeois dans les années 70.

        +16

      Alerter
    • nono // 13.01.2015 à 11h13

      Liberté d’expression (suite): 4 ans ferme pour avoir félicité les frères Kouachi.
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/13/01016-20150113ARTFIG00095-quatre-ans-de-prison-pour-avoir-felicite-les-freres-kouachi.php
      Bon, il était bourré au volant, multirécidiviste et agressif avec la police.
      Mais 4 ans ferme…!
      Sinon sur l’interview de Luz, j’en retiens qu’à Charlie, ils dessinent dans leur coin des petits-dessins et que c’est-pas-leur-faute si les gens les voient ces petits-dessins. Pas responsables de ce que deviennent leurs petits-dessins. Il regrette que la “nature irresponsable” (Cékwaça?) des caricatures ait disparue.
      Le meilleur pour la fin: “Même Poutine pourrait être d’accord avec une colombe de la paix.”

        +22

      Alerter
      • Ripaton // 13.01.2015 à 12h24

        Effectivement! Il doit bien y avoir un moment où on arrête de sucer son pouce, si on veut grandir of course. Quant au mot “symbole” il serait peut-être nécessaire d’en revoir la signification, je crois que ce monsieur veut parler “d’emblème”. Pas du tout la même portée. Et puis de mon point de vue à part les éditos de B.Maris, le reste de C.H. c’était du crétinisme institué, de la pire des complaisances. Ça ricanait dans le sens du vent. Va t’étonner qu’ils glissaient vers le néant. De plus complètement adossés au système, alors qu’ils faisaient semblant du contraire, un contre-pouvoir postiche.
        Tout ça n’a décidément rien à voir avec une prétendue liberté d’expression mais plutôt comme disait quelqu’un : une défense de la liberté de ne pas penser. Il suffit pour la démonstration de voir le ronron médiatique à haute densité qu’on nous sert depuis les évènements. Pas une fausse note et oxymore suprême, on nous colle du Porochenko, Netaniaou, Orban, Valls comme cautions morales? Rien que d’y repenser je me sens tout drôle.

          +17

        Alerter
      • Theoven // 13.01.2015 à 12h27

        C’est ce qui m’a toujours dérangé chez Charlie Hebdo version Val et Charb, ce constat qu’ils estiment pouvoir tout se permettre sans jamais être responsable de rien, tout en étant les pires des censeurs.

        En gros, nous avons 100% raison sur tout, si vous n’êtes pas d’accord, vous êtes des cons et des fanatiques.

        Je fais partie des gens qui ont été physiquement mis en danger par leurs conneries, obligé de me cacher dans une cave pendant 3 jours pour éviter des émeutes à Kaboul, provoquées par leur “liberté d’expression”. Les Afghans avec qui je travaillais, coincés entre les talibans et les bombardements US aveugles, me posaient une question simple sur ces fameuses caricatures : “mais qu’est-ce qu’on vous a fait ? Pourquoi vous nous agressez comme ça ?”.

        Je cherche toujours la réponse. Et Luz ne m’aide pas…

          +38

        Alerter
      • François // 13.01.2015 à 16h28

        Et il inventa le point poutine.

          +9

        Alerter
        • Lesag // 13.01.2015 à 16h33

          excellent, le point Poutine. A garder pour les discussions à venir.

            +3

          Alerter
    • jeff93 // 13.01.2015 à 12h09

      Sauf qu’aujourd’hui le flic qui mettrait ce “coup de pied au cul” ou cette “tarte dans la gueule” se retrouverait illico au tribunal dans la position de l’accusé. Même problème pour les profs.

        +8

      Alerter
    • Georges // 14.01.2015 à 00h03

      @Lesag

      vous avez écrit : “un jeune en France prend six mois ferme pour avoir crié “vive la Kalash” au passage d’une voiture de police..”

      L’article précise qu’il était multi-récidiviste.

        +1

      Alerter
  • Figuigien // 13.01.2015 à 08h14

    Obliger la France à s ‘ occuper d’elle même pour affaiblir sa position en Afrique et laisser cette dernière à son nouveau prédateur “oncleSAM”. USA était absente le dimanche et la nouvelle cible est l’Algérie.
    La politique Américaine est basée sur la théorie des jeux, cette théorie est tellement optimale qu’elle est destructive. Les pays européens ne l’ont jamais appliqué ni compris. Quels sont les pays qui se sont rendu compte du tactique du jeu ? ( Russie, Chine, et probablement le Maroc).

      +12

    Alerter
  • Yves // 13.01.2015 à 08h22

    Désolé Lesag, mais ça ne semble pas possible de mettre sur le même plan un “mort aux vaches” et un “vive la Kalash” après ce qui vient de se passer, ça n’a rien à voir avec la liberté d’expression comme mentionné au début de ton post… l’alcool n’excuse pas tout… ça serait trop facile… et nous savons très bien qu’il sortira avant 6 mois.

    Ce qui craint, encore plus, me semble-t-il, ce sont les réactions de jeunes même au primaire !!
    http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0204071584510-terrorisme-des-enseignants-demunis-pour-parler-des-attentats-a-leurs-eleves-1082049.php

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/10/a-saint-denis-collegiens-et-lyceens-ne-sont-pas-tous-charlie_4553048_3224.html

      +5

    Alerter
    • pgen // 13.01.2015 à 09h06

      “Les échos”, “Le Monde” … vous lisez aussi des journeaux dont la vocation première n’est pas de vous fournir des infos rassurantes mais plutôt de vous administrer le “prêt-à-penser” de ceux qui ont intérêt à entretenir la peur (une forme de terrorisme quoi ! …)

      Ouvrez la fenêtre et allez respirer un coup ici :
      http://tailspin.fr/post/107696839163/pour-mes-eleves-de-seine-saint-denis

        +30

      Alerter
      • nono // 13.01.2015 à 11h25

        Très beau témoignage. Le réel contre “l’imaginaire” médiatique.

          +2

        Alerter
      • boduos // 13.01.2015 à 12h13

        @pgen
        très touchant le commentaire de la prof.
        deux remarques : ” ce sont les mêmes qui troublent la classe,oublient leurs affaires ….et refusent la minute de silence”.S’est elle posée la question du rejet de la soupe qu’on sert à ces élèves ,avec les incontournables qui discréditent malheureusement tous ces braves enseignants qui n’en peuvent mais.
        de par mon éducation de souche,j’ai appris et parfaitement assimilé qu’on pouvait fauter par pensée (prélude à l’action)par parole,par action et par omission.
        et je crois que nos journalistes ont beaucoup pratiqué l’omission par lâcheté et la désinformation par collaboration…
        que cette jeune prof puisse considérer que j’ai rencontré de jeunes adultes , déscolarisés très jeunes et désormais internautes , qui se réjouissent de n’avoir pas subi de lavage de cerveau et de pouvoir se construire sur la vérité historique .Ceci comporte évidemment un danger mais ceux que je fréquente sont beaucoup plus sains qu’on pourrait le croire.

          +3

        Alerter
        • Serge // 13.01.2015 à 15h28

          Les pédagogos modernistes ont voulu ouvrir l’école ,alors qu’elle aurait dû rester un sanctuaire où on instruit ,où l’on inculque l’esprit critique .Non en plaçant l’opinion par l’ignorance et l’ego de l’élève au centre (genre talk show télé,”c’est mon choix”)…Mais par l’étude de la science et celle des grandes oeuvres .
          Vous conspuer l’école ,alors que qu’en tant que fils d’ouvriers ,elle m’a beaucoup apporté .
          Relisez le discours de Camus quand il reçoit son prix Nobel ,où il remercie son instituteur .
          Mais c’était une autre époque …

            +7

          Alerter
      • Theoven // 13.01.2015 à 13h05

        Témoignage à lire, comme plein d’autres qui fleurissent sur la toile ces jours-ci.

        Je ne partage pas totalement son avis cependant. Elle semble dire (sauf à ce que je n’ai rien compris) qu’il faut “condamner” l’attitude de certains de ses élèves qui n’ont pas voulu respecter la minute de silence.

        Mais au nom de quoi faudrait-il les “condamner” ? En quoi leur révolte, même exprimée violemment, est-elle moins légitime que celle des “jesuisCharlie” ?

        Mon expérience m’a prouvé de nombreuses fois que lorsque l’on constate une attitude de révolte chez un jeune, la pire des choses, c’est d’essayer de la réfréner. C’est un peu comme une cocotte minute : pour lâcher la pression, il faut l’ouvrir en grand. Mais surtout pas resserrer un peu plus le couvercle. Car lorsque ça explose, ça fait dix fois plus de dégâts…

        Il y a quelques années, j’ai rencontré un psychiatre spécialisé dans le dialogue dans les quartiers. Il me disait que le problème principal, c’est que les gens ne s’engueulaient pas assez. Pour régler des conflits, sa méthode consistait d’abord à faire se rencontrer (ou se collisionner) les gens pour qu’ils s’affrontent dans un premier temps, et qu’ils dialoguent dans un second…

          +10

        Alerter
        • Serge // 13.01.2015 à 15h32

          Vous ne connaissez rien à la psychologie de groupe des enfants et des jeunes .Ils peuvent se comporter comme les pires fachos contre l’adulte ,quand celui-ci est délégitimé dans son autorité .D’ailleurs les nazis incitaient les jeunes a dénoncer leurs parents et les instruits .

            +8

          Alerter
    • bigglop // 13.01.2015 à 17h11

      @Yves,
      Je prolonge ton intervention :
      “et il sortira dans 6 mois très “radicalisé” ou pas……”

        +1

      Alerter
  • josephine // 13.01.2015 à 08h35

    Ce que je comprends c’est que Luz refuse la responsabilité de ses actes, en général. Mais le l’autre coté de la médaille de la liberté, n’est ce pas la responsabilité. Ce qui m’est difficile, c’est de lire ou d’entendre les mots, les idées fuser dans tous les sens, sans les questionner. Vu ailleurs, la reprise d’un extrait du traité théologico-politique de Spinoza http://www.hansen-love.com/article-la-liberte-d-expression-et-ses-limites-spinoza-122009704.html

      +7

    Alerter
  • BA // 13.01.2015 à 08h46

    Oui, mais pendant que tout le monde regarde Charlie Hebdo, plus personne ne regarde Nicolas Sarkozy.

    Alors Sarkozy doit jouer des coudes.

    http://www.01net.com/editorial/640728/la-toile-se-gausse-de-sarkozy-qui-s-incruste-partout/

      +6

    Alerter
    • Nerouiev // 13.01.2015 à 09h30

      …et Hollande fier comme Artaban.

        +3

      Alerter
      • FifiBrind_acier // 13.01.2015 à 18h30

        Hollande a gagné 5 points dans les sondages, Sarkozy 4, et Vals 7.

          +2

        Alerter
    • achriline // 13.01.2015 à 10h30

      J’ai plutôt l’impression que c’est Hollande qui a du mal a exister, coincé entre son voisin de droite et Merkel. Netanyahu est comme chez lui, on a l’impression que c’est “SA manifestation”. Les saluts qu’il adresse sont déplacés dans cette manifestation. Il n’a manifestement rien à faire de la cause que ce défilé est sensé défendre. Sarkozy essaye effectivement de se faire remarquer, ça peut servir pour 2017. Des photos peuvent finalement révéler beaucoup de choses sur les gens.
      Sinon, excellent article qui remet les choses à leur place. On ne peut pas accuser Luz d’avoir des comptes à régler avec CH, comme se fut le cas pour Olivier Cyran, puisqu’il y travaille toujours.

        +6

      Alerter
  • Macarel // 13.01.2015 à 08h51

    “Qui sème la tempête récolte la tempête.”
    Giulietto Chiesa

    https://www.youtube.com/watch?v=IUh20vtEq9g

      +20

    Alerter
    • Kiwixar // 13.01.2015 à 09h14

      “Qui cherche le fascisme sème le Chaos.”

        +16

      Alerter
      • Lesag // 13.01.2015 à 12h45

        Dans la série “petit scarabée “. 🙂

          +1

        Alerter
    • Lesag // 13.01.2015 à 12h42

      c’est complètement faux. Quand les oligarques sèment, le populo récolte.
      Ceux qui sème, il ne leur arrive jamais rien.

        +6

      Alerter
  • FL // 13.01.2015 à 09h19

    modéré: comme vous le dites si justement Olivier a fermé les coms sur le fil en question, donc je ne vois pas pourquoi vous insistez.

      +4

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 13.01.2015 à 09h31

    Charlie se bat contre le symbolisme.” : on retrouve le même “symbolisme” dans l’expression fausse : “les prostituées vendent leur corps“. Sachant que le symbolisme est littéralement inscrit dans le langage, dans la nature-même du langage, à l’instar du slogan “Je suis Charlie“, ce “combat” est d’une stupidité sans fond, comme de vouloir vider l’océan à la petite cuillère.

      +8

    Alerter
    • Ripaton // 13.01.2015 à 12h32

      D’accord avec toi. Et pour finalement déboucher sur quoi?

        +0

      Alerter
    • Crapaud Rouge // 13.01.2015 à 12h56

      on peut faire réagir à Kuala Lumpur ou ailleurs. Et ça, c’est insupportable.” : c’est peut-être insupportable mais c’est la réalité, mec ! Et quand un mec planqué dans un désert américain pilote un drone au-dessus du Pakistan, et balance un missile, c’est supportable ?

        +13

      Alerter
      • languedoc 30 // 13.01.2015 à 23h59

        A l’arrivée du missile : 40 innocents tués pour un islamiste. C’est ce qu’ils appellent les dégâts collatéraux.

          +1

        Alerter
  • fx // 13.01.2015 à 10h20

    dans le débat que vous ouvrez sur l’intérêt cette communion du “je suis Charlie”, entre une solidarité sincère sur la défense de la liberté d’expression, et la simple envie de faire partie de la foule, débat que je partage car ce que raconte ci-dessus Luz, je le pressentais dans l’attitude des Cabu et Wolinski, à savoir qu’ils n’auraient pas souhaité être des symboles, en tout cas des symboles portés par les hommes politiques d’aujourd’hui (en France et étranger). Ils auraient certainement hurlé à leur manière l’hypocrisie dégoulinante de ces…hommes politiques pour rester poli.

    Donc ce que je veux dire, ou plutôt l’une idée qui me trotte dans la tête que je vous soumets : malgré le contexte lourd (occident fait n’impornawak en Irak Syrie depuis des années, hyprocrisie des politiques qui font l’inverse de ce que dénonce les caricaturistes, pensez à Rajoy qui passe une loi limitant la liberté de manifester en Espagne..etc., ce coté marketing du “je suis charlie”…) qui nous ferait nous écarter de cette communion, hé bien non, je pense qu’il faut qd même y aller car il faut des messages clairs et directs au monde entier :

    La France ce n’est pas un pays où on se fout des attentats terroristes. Il existe un Etat, oui encore un peu, il existe un esprit de révolte, une Nation qui dit “Non”. La France ce n’est pas les hommes politiques du moment, c’est un esprit des lumières qui ne supportera jamais qu’on lui dise de fermer sa gueule. OK, les caricatures insultantes à l’endroits des croyants sont pas ce qu’il y a de plus lumineux, mais on ne tue pas pour ça pour autant, sinon on tue pour moins que ça, c’est la barbarerie, c’est Mad-Max. Imaginez une seconde que personne ne se soit déplacé pour manifester, mais quelle honte ! quelle image de la France dans le monde entier ! En Irak en Syrie, En Lybie, ils ne peuvent plus manifester, nous oui.

    Pour moi le message doit être clair : on doit montrer qu’on refuse cet affront qui est fait à la civilisation. Oui, malgré toutes les réserves. Elles passent en second dans la balance bénéfices / risques.

      +2

    Alerter
    • Alain C // 13.01.2015 à 11h38

      ouais, eux ils nous ont montré qu’ils refusaient cet affront fait au prophète et à tout un peuple (1.5 milliard de croyants…)

        +4

      Alerter
      • Lesag // 13.01.2015 à 12h35

        Au prophète, au prophète, c’est peut-être le votre mais pas le mien. Alors merci de dire “à un” ou “à leur”. Mais svp, pas “au”.

          +2

        Alerter
        • Libriste // 13.01.2015 à 13h02

          où à “un des” prophètes

            +2

          Alerter
      • christiangedeon // 13.01.2015 à 13h35

        Modéré: vous pourriez la refaire en moins ordurier et insultant svp?

          +0

        Alerter
  • christiangedeon // 13.01.2015 à 10h32

    On est parti dans des délires…. à lire la plupart des commentaires,on en oublierait presque qu’il y a eu des assassinats brutaux,sur notre sol. par des français endoctrinés,connus,fichés,déjà arrêtés,et relâchés…au nom d’organisations islamiques extrémistes et d’une certaine vision de l’islam,qui sans être majoritaire,heureusement,n’en est pas moins prégnante et réelle. On en,entend et lit des “explications ” qui ressemblent de plus en plus à des justifications,non pas de l’acte en lui même,mais des rasions pour il a été commis…ce qui revient en définitive au même…on est passé de la condamnation du massacre à des considérations morales,géopolitiques,sociologiques qui tiennent de l’écran de fumée…les assassinés sont presque oubliés au profit d’une logorrhée bizarre,qui mêle tout et rien…sans parler des thèses complotistes qui ont fleuri sur tous les sites…que l’Occident,accusé de tous les maux,et pour certains à juste titre,ait mené une politique orientale épouvantable,nous en sommes tous conscients…OK…mais lire ici ou là que les caricaturistes n’auraient peut être pas dû,que ceci ou cela,témoigne d’un dérapage “moisi” de la pensée…personne n’était obligé de lire Charlie hebdo,ni d’adhérer …mais adhérer à quoi d’ailleurs?! Luz a raison,et mille fois,de dire qu’on fait de Charlie et de ses caricaturistes des symboles…qu’ils ne sont pas,et qu’ils n’ont jamais voulu être….je conseille vivement à certains d’aller consulter dans le Grand Robert le sens du mot caricature….insidieusement,la peur,autojustifiée par des considérations inacceptables,s’installe dans les esprits,surtout les “bons esprits”…et la réalité s’éloigne…la réalité est que des gens ont été massacrés sur notre sol,par des activistes islamistes extrémistes,bien décidés à imposer un jour ou l’autre leur loi en Europe…ils l’ont écrit,théorisé,diffusé sur tous les médias possibles…ils viennent de massacrer des milliers de personnes au Nigéria…et pendant ce temps,nous discutons du sexe des anges et de leurs nuances…ne les sous estimez pas,ce qui semble être le cas dans la plupart des articles et commentaires…ils sont motivés,ont un objectif,la volonté et les moyens d’essayer de l’atteindre,et ils ne vont pas reculer devant une manifestation,aussi “historique” (sic!) soit elle…on ne dit pas merci à la très ancienne alliance entre wahhabites salafistes et USA…on ne dit pas merci à tous les cons qui ont déstabilisé le MO,d’abord en faisant chuter Saddam Hussein,ensuite en encourageant des “printemps” largement manipulés,puis en pensant cueillir l’Egypte comme un fruit mûr et enfin,en armant les islamistes que nous sommes censés combattre contre la dictature baassiste en Syrie…tout celà est vrai…pour autant,et puisque cette guerre est arrivée sur notre sol comme c’était prévisible,et au lieu de chercher telle ou telle excuse et justification,on ferait bien mieux de se dire que maintenant,c’est la guerre,même si beaucoup continuent à chanter la chanson des bisounours…

      +11

    Alerter
    • Toutatis // 13.01.2015 à 11h06

      Bien sûr qu’il faut d’une certaine façon “oublier” les 20 morts de la semaine dernière, de manière à ne pas en exagérer l’importance. Sachant qu’il meurt environ 200000 personnes par jour sur la planète, dont 800 par assassinat.

        +11

      Alerter
      • christiangedeon // 13.01.2015 à 12h23

        Modéré: svp pas d’insultes ni d’invectives.

          +0

        Alerter
        • christiangedeon // 13.01.2015 à 13h21

          OK…mais je n’ai pas insulté…j’ai juste dit la vérité…sans plus…

            +0

          Alerter
    • dupontg // 13.01.2015 à 11h15

      oui..en effet .
      le seul vrai probleme c’est que ça se passe dans la cité bisounours.

      quand c’est le quotidien ailleurs ça derange nettement moins

        +12

      Alerter
    • Vincent // 13.01.2015 à 11h53

      Bien entendu, vous avez raison, on doit réfléchir sur la question de l’islamisme, bien se rendre compte que ces assassinats ont été commis en son nom. Et oui, jusqu’ici ça nous semblait lointain, mais c’est actuellement chez nous. En grande partie à cause des politiques internationales de nos dirigeants, et des visions bisounours du multiculturalisme, mais également d’un problème de fond dans les systèmes judiciaire et pénitentiaire…
      Cependant, cherchez à comprendre la récupération politique ou idéologique qui en est faite, ou bien le phénomène étrange de mimétisme des “je suis Charlie” n’est pas discuter sur le sexe des anges. Ça permet de garder la tête froide, de ne pas dire ou faire n’importe quoi qu’on pourrait regretter. Comprendre ce qui se passe est plus important que de réagir sur le coup de l’émotion.
      Foncer droit devant dans un conflit de civilisation, c’est se conformer à la fois au plan des groupes terroristes et à celui de la politique internationale des néoconservateurs américains et israéliens.

      ps : essayez d’aérer votre texte : espace après les ponctuations, sauts de lignes, majuscules. Vous y gagnerez en lisibilité et donc en intelligibilité.

        +4

      Alerter
      • nono // 13.01.2015 à 11h55

        Il ne suffit pas d’être lisible pour être intelligent.

          +0

        Alerter
        • trombinacoulos // 13.01.2015 à 12h18

          @nono: certes, mais ça facilite la lecture.

            +3

          Alerter
          • Ripaton // 13.01.2015 à 12h48

            Surtout si le texte traduit une intelligence.

              +0

            Alerter
          • tepavac // 13.01.2015 à 23h31

            Bah ça dépend de l’intelligence de celui qui décrypte le texte. Non?
            et je viens de passer quelques moments désagréables pour essayer de comprendre un débat ou il semble manquer quelques épisodes. Si la modo aurait l’amabilité de nous fournir quelques lumières sur les épisodes manquants.
            parce que là, ça fait un peu troll ou règlement de compte.

            Merci

              +1

            Alerter
        • Vincent // 13.01.2015 à 13h35

          Intelligible et intelligent ne sont pas les mêmes adjectifs.

            +3

          Alerter
    • Theoven // 13.01.2015 à 13h16

      Vous faites un usage immodéré du mot “guerre” (et puisque vous êtes allé chercher votre Grand Robert, prenez la peine d’aller en lire la définition).

      C’est faire un bien beau cadeau aux extrémistes que vous prétendez dénoncer que colporter ce message. Ils voudraient justement (ainsi que tous les hystériques sécuritaires qui squattent les micros depuis trois jours) aboutir à ce résultat. Certains par idéologie, beaucoup par intérêt financier…

        +3

      Alerter
      • christiangedeon // 13.01.2015 à 13h26

        C’est bien ce que j’écris…bisounours…surtout ne pas voir la guerre,surtout ne pas en parler…autruche attitude…y a qu’à faire comme si rien ne s’était passé,non? laisse béton…et on met tout sur le dos du capitalisme international…l’hystérique vous salue bien.

          +1

        Alerter
      • tepavac // 14.01.2015 à 00h02

        Évidemment que ce n’est pas la guerre.
        Une guerre suppose un affrontement entre au moins deux adversaires de force et de détermination égale.

        La on ne voie que des assassinats et meurtres en tout genre.
        Quand à la civilisation, elle semble bien éloignée des événements actuels.

        Enfin, pour revenir au sujet, O. B à eut la la grâce de nous présenter une info de qualité, où l’on constate la grande contradiction, entre l’esprit de CH et ce que les mégaphones répandent à tu – tête et à longueur de temps.

        En passant je remercie Vals le 1 er, de m’informer que sans une certaine population la France ne serait rien. Bon maintenant je le sais, je suis rien.
        Mais bon je me console, si je suis assassiné, je serais Charlie.

          +4

        Alerter
  • Toutatis // 13.01.2015 à 10h37

    Autre texte pour voir les choses de plus loin, les replacer dans leur contexte

    http://www.greekcrisis.fr/2015/01/Fr0393.html#deb

      +7

    Alerter
    • EVELYNE31 // 13.01.2015 à 12h30

      Merci Toutatis pour ce lien EXTREMEMENT intéressant. M. Panagiotis GRIGOURIOU a une réelle clairvoyance sur les évènements, doublée par un vécu nettement moins réjouissant pour lui-même et ses compatriotes.
      Je partage quasi la totalité de ces déclarations. La Grèce est le laboratoire économique et social des futurs pays (s’ils existent encore) d’Europe. Elle est la représentation de la France d’ici quelques temps (pas si lointains que ça). L’on devrait s’y intéresser davantage.
      Je vais régulièrement sur le site “Okeanews”, mais peu d’articles nouveaux sûrement par manque de moyens.

        +2

      Alerter
  • DUGUESGLIN // 13.01.2015 à 10h44

    La mobilisation est liée à l’émotionnel qui génère le passionnel, celui qui capte les cerveaux, l’encombre au point d’en perdre la liberté essentielle, celle de penser.
    L’état passionnel est une forme de prison interne qui empêche le libre arbitre et emprisonne l’être tout entier.
    La passion est l’antithèse de l’amour que l’on confond avec elle.
    Une foule peut devenir folle, cruelle, impitoyable sous l’emprise de la passion et être persuadée de sauver l’humanité.
    C’est l’arme des dictateurs qui sont aussi fous que la foule en délire aveuglée par l’avènement illusoire d’un monde meilleur.
    Le “monde meilleur” ce n’est pas dans la foule qu’on peut le trouver, mais à l’intérieur de nous même. Ce n’est pas le monde qu’il faut changer. c’est nous même qu’il faut changer. En ouvrant les yeux sur ce qui nous enferme en nous libérant de notre propre prison pour (re)trouver la vraie liberté, celle d’aimer.
    Je ne suis pas Charlie.

      +31

    Alerter
    • jacqucroquant // 13.01.2015 à 14h34

      Plantu récompensé par le Qatar ne peut pas dire autre chose que ce qu’il dit. Par contre quand il assimile JL Mélenchon à M.Le Pen et la CGT aux intégristes, il a le droit, puisque ce n’est pas de portée internationale !

        +2

      Alerter
    • chios // 13.01.2015 à 16h51

      Vous me faites penser à Elias Cannetti, dont c’était la thématique…
      L’avez-vous lu?

        +0

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 13.01.2015 à 20h49

        Je ne l’ai pas lu, mais je m’empresse de le découvrir et le lire. Merci

          +0

        Alerter
  • Un naïf // 13.01.2015 à 10h57

    Le FBI mis en cause dans l’organisation d’attentats par des Américains musulmans

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/07/21/le-fbi-a-pousse-des-americains-musulmans-a-commettre-des-attentats_4460774_3222.html#z73dRTLA6LhdmYpR.99

    David Cameron veut bannir toute communication vraiment privée

    http://www.numerama.com/magazine/31844-david-cameron-veut-bannir-toute-communication-vraiment-privee.html

    Les gens savent aujourd’hui reconnaître les “False Flags”

    http://youtu.be/vEzOV3-I4GU

      +8

    Alerter
    • Toutatis // 13.01.2015 à 11h04

      Pour avoir une communication vraiment privée, le cryptage est une solution. Donc Cameron n’a aucune chance de voir son projet se réaliser. Mais il est vrai que dans le temps, avant internet, il était interdit d’envoyer des messages codés par la poste.

        +2

      Alerter
      • papy // 13.01.2015 à 12h19

        Jusqu’à il y a pas longtemps, il était interdit de crypter avec des clés supérieures à 128 bits …
        Pour que les autorités arrivent à casser l’encodage.
        Désormais plus de limitations pour les particuliers (la puissance des machines …) mais encore une déclaration à faire pour les entreprises …

          +3

        Alerter
      • téléphobe // 13.01.2015 à 13h19

        De Vigenère était un précurseur :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Blaise_de_Vigen%C3%A8re

          +0

        Alerter
    • Un naïf // 13.01.2015 à 12h05

      Giulietto Chiesa sur l’attentat à Charlie Hebdo (TV italienne)

      http://youtu.be/IUh20vtEq9g

      Concernant Giulietto Chiesa, une précision prise sur wikipédia :

      Le 15 décembre à Tallinn, Giulietto Chiesa a été arrêté par la police estonienne avant d’être expulsé d’Estonie pour avoir, selon certaines sources, dénoncé les prétendues mystifications qui auraient conduit à Euromaïdan par lequel les américains auraient selon certains renversé le gouvernement de Viktor Yanukovich pour le remplacer par un gouvernement proaméricain

        +8

      Alerter
    • Vincent // 13.01.2015 à 12h10

      Modéré pour la 2e fois, merci de ne pas insister. Si vous voulez publier des théories fumeuses sur l’utilisation de terroristes par les services secrets, ouvrez votre blog. Merci de votre compréhension.

        +0

      Alerter
      • Vincent // 13.01.2015 à 13h45

        Désolé de vous avoir donné du travail pour rien, pas de soucis, même si je n’ai pas évoqué de théorie mais un témoignage.
        Je comprend que vous ne tenez pas à attirer des monomaniaques du complot d’État.
        Par contre, je ne me souviens pas avoir été modéré une première fois, il doit s’agir d’une erreur.

          +0

        Alerter
  • Marie Genko // 13.01.2015 à 11h06

    Modéré: soyez compréhensif svp, si chacun y va de son petit copier-coller de 600 pages prosélytes, on ne s’en sortira pas.

      +2

    Alerter
  • elgringos777 // 13.01.2015 à 11h06

    Nous sommes en plein temps de crise : en grec, Krisis (jugement, écoute). Cela fait 30/ 40 ans que cela dure en France d’un point de vue économique mais cela est plus profond plus subtile.
    La crise est d’abord qu’on le veuille ou non spirituelle. Pourquoi, parce qu’au 19ème siècle, Nietzsche a annoncé la mort de Dieu et cette prophétie s’est réalisée en grande partie dans notre société occidentale. Alors que l’on considérait cette mort comme une véritable libération pour l’homme, nous ne pouvons que constater que sa suite tragique : la mort de l’homme (Michel Foucault dans les années 60). En effet, l’homme sans transcendance arrive à ne se voir que par rapport à lui-même. Nous retombons ainsi avant Socrate, Platon et Aristote dans le pur relativisme, dans la subjectivité incapable de définir quoique ce soit. Cela va plus loin car nous ne sommes plus que de la matière, des atomes que l’on peut transformer, augmenter (transhumanisme) ou supprimer (eugénisme, euthanasie, avortement).

    Suite à cela, nous sommes en pleine crise morale : celle de l’agir. Réduit à Etre des atomes, venant de la matière, nous y retournerons sans finalité. A quoi bon être morale, si nous ne sommes que de la matière : tout semble alors possible et justifiable. Il existe des partis en Allemagne ou au Pays-Bas qui prônent l’inceste ou la zoophilie.
    La crise est aussi économique mais pas forcément comme on l’entend. C’est celle du choix essentiel entre l’être et l’avoir. Vu que nous avons une vie limitée, il n’y a plus qu’à assouvir tous les désirs de la matière en lui offrant les sacrifices qu’elle exige : du temps pour consommer en travaillant et du loisir pour assouvir son désir de bien-être matériel. L’homme occidental a choisi l’avoir au détriment de l’être : il devient alors prisonnier de ses possessions matérielles.
    Celle-ci entraine une crise culturelle. A quoi bon transmettre, rechercher le bien, le vrai et le beau quand on est prisonnier de la matière, de ses pulsions, de ses émotions. Le temps long n’existe plus : on pense s’auto-réaliser, s’auto-construire grâce à des outils qui nous donnent en instantanée l’information recherchée. Nous ne réfléchissons plus, nous devenons des assistés en captant des idées et des slogans que l’on fait sien. Je n’oserai dire celui que l’on nous bassine depuis 3 jours…

    Finalement, nous sommes faits pour l’absolu. Nous le sentons bien. Nous sommes créés pour la Vérité, pour en vivre. Que ces journées soit l’occasion d’une vraie réflexion sur la Crise majeure que nous vivons. Une civilisation est en train de mourir : son accouchement est pénible et on ne sait pas encore l’enfant qu’elle va donner. En tout cas, sans transcendance, sans Dieu, nous allons bien à notre perte.

      +15

    Alerter
    • Lesag // 13.01.2015 à 11h12

      Amen. 🙂

        +2

      Alerter
    • DUGUESGLIN // 13.01.2015 à 12h38

      Je suis d’accord, mais juste une remarque. Avant Socrate et Platon il y avait Anaximandre Anaximène et les autres. Ces philosophes avaient une notion transcendantale très forte dans la relation de l’homme avec l’espace/temps.
      Dans la civilisation d’aujourd’hui, le quantitatif l’emporte sur le qualitatif. On aime “plus ou moins” dans le sens de désir plus ou moins, ce qui s’oppose à on aime de “mieux en mieux”.
      Le quantitatif l’emporte au détriment du qualitatif. Elle devient réductrice régressive, par l’abandon de la plus haute qualité de l’Homme dans sa subtilité transcendantale et spirituelle, et on l’appelle abusivement société de progrès, dans la course infantile à la satisfaction des désirs du moment.

        +11

      Alerter
      • Ripaton // 13.01.2015 à 13h14

        Ouais c’est le tout, tout de suite. Après moi basta.

          +4

        Alerter
  • Theoltd // 13.01.2015 à 11h15

    La question clé de cette interview est:

    As-tu toujours pensé qu’il fallait caricaturer le prophète ou, à un moment, as-tu eu le sentiment qu’un piège était en train de se refermer sur vous ?

    D’ailleurs, il n’y répond pas.

      +2

    Alerter
    • fx // 13.01.2015 à 11h26

      je sais pas si c’est la question clé. Les caricaturistes se sont largement autant (plus ?) moqué des curés bien de chez nous, sans qu’il y ait eu de meurtres non ? oulà, là ça devient très très politiquement incorrect car je vois venir les accusations d’islamophobe et compagnie.

      en résumé comme disait Desproges : “on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui”.

      ce que dit Luz, c’est que ça le dépasse. Il se marre (marrait) avec ses potes, son journal est en vente libre, pas obligatoire. On partage ou pas mais je crois que c’est sa réponse.

        +3

      Alerter
      • Fox 23 // 13.01.2015 à 12h02

        C’est un peu court jeune homme ! Les amalgames sont faciles mais, comme dirait Olivier, les faits sont têtus.
        Hara-Kiri et la suite a toujours fais dans la provo et l’humour genre cacaboudin. Effectivement, AVANT l’arrivée de Vall, tout le monde en prenait pour son grade. pour mémoire pour les “jeunes” ils avaient titré bal tragique à Colombey, 1 mort au décès du général de Gaulle.
        Là où on quitte ce registre anarcho sympathique, c’est depuis l’arrivée de ce monsieur. je m’étonne que personne ne parle de la présence de BHL et de la Fourest à Charlie et personne ne démissionne ? Pas un de ces anars marrants ne voient le changement s’opérer ? Comment un Wolinsky, à l’analyse politique fine peut-il arriver à cohabiter avec ce genre de nouveaux venus ?
        Cela revient à cautionner une ligne éditoriale totalement dévoyée du but initial. Elle avait d’ailleurs tellement de “succès” que le journal était en grande difficultés financières. Pour confirmer ce dévoiement, le licenciement de Siné et ses causes…
        Un artiste est aussi un citoyen, ils sont d’ailleurs nombreux à réclamer qu’on ne les prennent pas que pour des clowns, alors il faut se conduire en citoyen, c’est à dire en responsable vis à vis de TOUTES les tendances.

          +21

        Alerter
      • achriline // 13.01.2015 à 12h48

        En parlant de vente …
        je ne sais pas qui a décidé mais le futur numéro, s’il sort, est prévu à un million d’exemplaires nous dit Luz.
        La mort des gens de CH n’a pas faire perdre le sens des affaires à certains on dirait. Des milliers de “Je suis Charlie” qui ne l’avaient peut-être jamais lu vont l’acheter par solidarité au bénéfice d’un seul.
        L’acte de solidarité ne serait-il pas de boycotter ce numéro là ? Afin d’honorer l’esprit de ses créateurs.

          +5

        Alerter
  • Alain C // 13.01.2015 à 11h34

    “La tuerie est ignoble, inadmissible et d’une rare barberie,”

    Bof

    Allez faire un tour en Irak, en Afghanistan, à Ghaza, en Syrie, au Yemen, au Dombass, au Kosovo, etc, etc, etc

    j’aurai dit d’une “Barbarie coutumière….”

    Au cas où (pour ceux qui n’auraient pas compris) : je ne cautionne évidemment en aucune façon ce qui s’est passé, mais j’en ai un peu marre d’entendre ces pleurnicheries convenues, comme si nous n’en étions aucunement responsables…

      +32

    Alerter
    • Vincent // 13.01.2015 à 11h39

      @ Alain C => “comme si nous n’en étions aucunement responsables…”

      Je m’estime tout à fait innocent de quoi que ce soit qui ait provoqué ces tueries. De même que pour les massacres en Irak, en Afghanistan, à Ghaza, en Syrie, au Yemen, au Dombass, au Kosovo, etc, etc, etc

      Raz le bol qu’on cherche à me culpabiliser alors que je lutte, avec mes faibles moyens d’expression, contre les causes et les moyens de ces massacres.

        +4

      Alerter
      • Louve Bleue // 13.01.2015 à 12h19

        Ce n’est pas toi personnellement qui est culpabilisé. Ce sont les politiques et les guerres menées par nos états occidentaux, qui produisent ces “terroristes”

          +9

        Alerter
      • nono // 13.01.2015 à 13h19

        Vincent qui-lutte-contre-la-barbarie,
        “D’un côté l’obscurantisme, la violence, l’intégrisme, et de l’autre côté la raison éclairée, la solidarité et la tolérance. Quelle naïveté !”
        http://www.levif.be/actualite/international/tous-contre-la-barbarie/article-opinion-360887.html

          +3

        Alerter
        • Vincent // 13.01.2015 à 14h07

          nono, je ne nie pas qu’il y ait eu de l’irresponsabilité de la part de CH, ni que nos responsables politiques n’ont pas leur part de responsabilité dans la montée du terrorisme islamique.

          Je m’insurge juste contre cette autoflagellation incluant tout “occidental” dans les responsables de massacres dans le monde entier.

          Vous pouvez ironiser sur ce que vous prenez comme une posture de ma part, mais je n’ai jamais bêlé avec les moutons pour une participation de mon pays aux horreurs faites au nom des “valeurs de l’occident” (comprendre l’OTAN, le FMI et la BCE) et tout fait pour ouvrir les yeux de mon entourage sur ces sujets.

            +6

          Alerter
      • FifiBrind_acier // 13.01.2015 à 18h41

        Vincent,
        En tous cas, on bombarde les populations civiles “en notre nom”.
        Hollande a livré des armes aux rebelles syriens en notre nom.
        Fabius a trouvé “qu’ils faisaient du bon boulot” contre Assad. En notre nom.
        Hollande prépare une intervention militaire au sud de la Libye, en notre nom.

        https://www.wsws.org/fr/articles/2015/jan2015/frli-j12.shtml

        Les pays de l’ OTAN soutiennent les islamistes-djihadistes, en notre nom.
        Ils bombardent des infrastructures pétrolières syriennes, pour les rendre inutilisables par la Syrie. “Les sponsors occidentaux du califat islamique”.

        http://lesmoutonsenrages.fr/2015/01/02/les-sponsors-occidentaux-de-letat-islamique/

          +8

        Alerter
        • Vincent // 14.01.2015 à 09h42

          Je pense qu’il s’agit d’une vue de votre esprit.
          Ça fait un bout de temps que les populations européennes ne se reconnaissent pas dans leur classe politique et ne comprennent rien aux conflits extérieurs.
          À ma connaissance, le seul conflit qui a eu l’appui de la population d’après des sondages bienveillants est l’opération de “maintient de la paix” au Mali il y a deux ans (conflit qui dure toujours).
          Et je n’ai jamais entendu un président ou un ministre de la défense expliquer le conflit parce que la population française le souhaitait, ni qu’il le faisait en notre nom.

            +0

          Alerter
    • Bruno // 13.01.2015 à 11h58

      Ce que veut dire Alain C (enfin je crois), c’est que les tueries irakiennes ou nigérianes valent bien la tuerie parisienne. Cette dernière n’est pas PLUS ignoble que les autres.

      C’est la meme “barbarie coutumiere”. En effet.

        +8

      Alerter
      • Lesag // 13.01.2015 à 12h40

        Non, je crois que son com a été partiellement modéré. Et il était bien dégueu.

          +0

        Alerter
    • Louve Bleue // 13.01.2015 à 12h22

      le Mossad a assassiné un caricaturiste palestinien à Londres. Et rien…

        +13

      Alerter
      • Lesag // 13.01.2015 à 12h38

        Ligne jaune. Merci de nous dire qui c’était, comment vous savez qu’il s’agit des services Israeliens, le Mossad en particulier(qui est plus la branche intelligence qu’action soit dit en passant).
        Ensuite, si c’ bien le Mossad, votre gars, il a été tué comme caricaturiste ou parce qu’il servait de maillon dans une chaine préjudiciable à la sécurité de leur pays?

          +1

        Alerter
    • FJB // 13.01.2015 à 19h44

      La comparaison (violée car mal habillée) me paraît excellente. Ça me débecte aussi de voir qu'”Olivier et ses copains” s’arrêtent à mi-chemin dans leurs raisonnements… Après la loi Gayssot, la loi Berruyer contre le blasphème de l’islam ? ;-P

      J’espère que Theoven, qui dit plus haut avoir été mis en danger par l’irresponsabilité de CH alors qu’il était en Afghanistan, se rend compte de l’absurdité qu’il dit…

      [Je passe sur le fait d’aller de sa propre initiative dans un pays où règnent ignorance et archaïsme et où l’on se sait haï par une certaine partie la population – qui pour le coup ressemble effectivement à de l’irresponsabilité…]

      Ce n’est pas CH qui a créé cette poudrière au Moyen-Orient et l’a plongé dans les ténèbres, et ce n’est pas non plus CH qui a été agiter ces dessins au nez (et à la barbe) d’ignares remontés comme des pendules !!!! Les vrais coupables ce sont ceux-là !!

        +1

      Alerter
      • ju // 14.01.2015 à 00h32

        [Je passe sur le fait d’aller de sa propre initiative dans un pays où règnent ignorance et archaïsme et où l’on se sait haï par une certaine partie la population – qui pour le coup ressemble effectivement à de l’irresponsabilité…]

        Peut être serait il bénéfique de Faire un voyage dans ces pays. Vous dites que les français son hais par une partie de la population dans les pays arabes enfin je suppose tant vos propos manque de précision. Il ni a pas plus d’intolérance dans les pays arabes qu’en “occident” l’existence de tout les partit Nazi européennes (Grèce, Allemagne) ou bien encore le front national atteste de ce fais.

        Pays ou règne l’ignorance? dans quel domaine ?

        Je me demande quel est votre vision des pays arabe des gens inculte juste capable d’écouter un Imam et de voilé les femmes. Je suis Syrien mon père est Medecin radiologue mon cousin travail pour Rolls royce et gère des projet de plusieurs million de livres je crois que nous somme loin d’être ignorant.

        Vous pouvez n’avoir aucune envie de visité d’autre pays mais ne critiqué pas leur ouverture d’esprit.
        L’Afghanistan est un pays déchiré par des longues années de guerre d’abord pris en étau entre L’URSS et les USA puis par fous armées par la CIA rassuré vous la première victime des Taliban sont bien les Afghans.

          +5

        Alerter
        • FJB // 14.01.2015 à 09h04

          Si vous aviez bien lu mon commentaire vous auriez remarqué que j’ai dit “dans un pays”, en je parlais exclusivement de l’Afghanistan ici (même si j’aurais pu ajouter le Pakistan, voire d’autres…).

          Nul besoin de détourner mes propos, merci (et puis, comment savez-vous que je n’ai jamais voyagé dans des pays arabes ? Ce n’est pas vrai).

          Merci quand même de votre intervention.

            +0

          Alerter
      • olivier69 // 14.01.2015 à 12h24

        Bonjour,
        quelle est la source de cette photo ? On croirait un montage pour inciter à la haine.
        Cdlt

        Message de la modération: certains disent qu’il n’y a qu’un seul Dieu, mais je vous rassure, il y a plusieurs modos. 🙂 Merci du signalement. Corrigé.

          +0

        Alerter
  • Ali Baba // 13.01.2015 à 11h49

    DISCERNEMENT et HUMOUR

    Vu à la télé…

    Mobilisation exceptionnelle, à travers toute la France et au-delà, comme si les frontières n’existaient pas pour les manifestants.
    Quel télescopage, à l’intérieur de la lucarne magique, quand l’image offre le raccourci extraordinaire suivant:
    Coincé entre la tête du cortège empreint de douleur, de recueillement et l’immense suite de la foule colorée, comme une intrusion s’intercale un grotesque coude-à-coude d’une cinquantaine de laquais du grand capital tous habillés d’un sombre le plus noir possible. Le groupuscule intégriste, libre et non faussé, avec tout autour son indispensable cordon “sanitaire” fait de milliers de policiers et de gendarmes, sait par sa simple présence, que ses noirs desseins en préparation sont en grand danger.

    Décidément c’était pas leur jour à toutes ces marionnettes internationales mais la suite, n’en doutons pas, risque de les décevoir encore plus.

    Et que penser de ce brave pigeon, un peu contrarié de devoir déposer sa fiente sur l’une des innombrables victimes innocentes de l’austérité, victimes scandant à qui mieux-mieux Charlie, Charlie et qui choisit, finalement, de la déposer, sa fiente, sur l’épaule de la moins innocente des personnes, Monsieur Hollande lui-même. On en rit encore dans tous les pigeonniers de France et de Navarre.

    Et puis, et puis la fin de la manifestation, apothéose de tous les symboles unifiés.

      +9

    Alerter
  • dupontg // 13.01.2015 à 11h50

    ça va etre de plus en plus compliqué de trier la liberte d’expression et meme celle de penser…….

    Selon une déclaration faite par David Cameron devant l’ONU le 26 septembre 2014..

    « Les extrémistes non-violents sont tout aussi dangereux que les terroristes et doivent être éradiqués de la même façon par tous les moyens à la disposition du gouvernement »

      +7

    Alerter
    • Vallois // 13.01.2015 à 21h01

      Dans leur esprits, vous remplacez Dieu et vous aurez toujours l’image du religieux : des dogmes (le système de représentation, le marché, etc. ), des rites (votes, célébrations, …) et un clergé voire une inquisition. Toute mise en doute de cela est blasphème et sédition.

      Pour vous donner une idée un extrait de l’abjuration de Jeanne d’Arc :”en méprisant Dieu et ses sacrements ; en faisant sédition et idolâtrie, en adorant de mauvais esprits et en les invoquant. Confesse aussi que j’ai été schismatique, et par plusieurs manières que j’ai erré en la foi.”

        +1

      Alerter
  • poleta33 // 13.01.2015 à 12h12

    n’importe quoi, ils n’ont pas l’impunité : ils doivent respecter les lois françaises et c’est ce qu’ils font.

      +4

    Alerter
    • dupontg // 13.01.2015 à 12h30

      la loi c’est comme le code de route…faut le respecter mais aussi etre prudent

        +6

      Alerter
  • Margot // 13.01.2015 à 12h40

    Sur quatre millions de personnes qui étaient dans les rues dimanche (dont des bébés) probablement trois millions huit cent mille n’avaient jamais lu Charlie Hebdo mais en proclamant “je suis Charlie” s’identifiaient, qu’ils le veuillent ou non, et quelles que soient leurs explications sur leur lutte pour la liberté d’expression, à un journal, à son esprit, et à ses caricatures. Maintenant, est-ce pour les conforter dans leur (dé)marche, que les médias, avec quelques unes des plus “soft” caricatures de Charlie-Hebdo à l’appui, expliquent que l’équipe Charlie n’était qu’une bande de joyeux potaches, des Peter-Pan en somme, irrévencieux mais jamais méchants. Ne sont-ils pas pourtant les dignes successeurs ou ex-participants de Hara-Kiri, un journal bête et méchant ? Luz lui-même ne dit-il pas qu’ils avaient leurs combats et étaient une somme de personnalités loin d’une pensée unique. Ne l’a t-on pas constaté avec l’affaire Siné ?. Alors pour reprendre une pensée exprimée par la rédaction de “Les.crises” dans un précédent article : En affichant “je suis Charlie” les français dans la rue ont envoyé un message très clair aux terroristes : les caricatures sur Mahomet ne sont pas le fait de quelques dessinateurs mais de la France qui les soutient. Mais bon…. Depuis, la société majoritairement de l’émotion plus que de la raison est retournée sur sa page face-book pour poursuivre la mise en scène de son quotidien au mieux ou au pire, pour faire circuler sur internet des blagues polémiques toujours du meilleur goût et jamais vérifiée sur les “arabes”….D’autres font circuler un calendrier 2015 bardé de lard avec recettes/cochonailles à consommer chaque mois de l’année (style : Ben alors quoi on est chez nous).

      +9

    Alerter
    • Sébastien // 13.01.2015 à 13h00

      Qui vous dit qu’il y en avait 4 millions?

        +2

      Alerter
      • Libriste // 13.01.2015 à 13h17

        Même s’ils étaient 4 millions, nous étions 62 millions à réfléchir plutôt que de suivre la direction du doigt invisible.

          +7

        Alerter
      • Theoven // 13.01.2015 à 13h24

        Bé pour une fois, les organisateurs et la police étaient d’accord sur le chiffre !

        (… comment ça c’est les mêmes ? …)

          +13

        Alerter
      • Margot // 13.01.2015 à 13h44

        A quoi bon mégoter même si pour une fois les chiffres n’ont pas été minorés par le Ministère de l’intérieur. Environ (si vous préférez) quatre millions étaient dans la rue et soixante millions n’y étaient pas.

          +3

        Alerter
      • Alae // 13.01.2015 à 13h53

        C’est vrai que cette fois, par extraordinaire, la police a du compter large. 🙂

          +3

        Alerter
    • Andrea // 13.01.2015 à 18h02

      Sur quatre millions de personnes qui étaient dans les rues dimanche (dont des bébés) probablement trois millions huit cent mille n’avaient jamais lu Charlie Hebdo.

      Et perso je pense que les frères Kouachi ne l’avait jamais lu non plus. Ou si oui, d’un oeil distrait, copie égarée, c’est quoi ce truc, c’est nul.

        +2

      Alerter
  • georges dubuis // 13.01.2015 à 13h24

    Après le bombardement merdiatique grandiose de ces derniers jours, je me sens bien……ils vont encore en faire plus….sont condamnés à l’absurde, c’est dans les écritures dès le départ…..condamnés à impressionner.
    PS j’étais aussi au tribunal pour émission/expression de bruits, je vous laisse deviner lesquels ! Ils n’ont pas aimé le niveau, rien a voire avec les décibels.

      +2

    Alerter
  • Milsabor // 13.01.2015 à 13h24

    Daniel Cohn-Bendit à 28mn sur arte : ” au moins les 4 millions de français qui ont défilé pour Charlie, on peut être sûr qu’ils ne voteront pas pour le FN.”
    C’est ça la rhétorique caricaturale qui tue le débat démocratique.
    Est-ce à dire que les 47 millions de français qui n’ont pas défilé sont suspect de voter FN ?
    Ensuite il a fait l’apologie de l’Europe, puis de la magnifique “police républicaine”.
    Tout ça en 5 mn, parce qu’après je ne sais pas ce qu’il a dit, je ne pouvais plus en entendre davantage.

      +19

    Alerter
    • Lesag // 13.01.2015 à 13h41

      D’ailleurs, MLP et le millier de frontistes qui ont défilé à Beaucaire ne voteront pas FN. C’est bien connu, et DCB, il connait le profil politique des 4 millions de “marcheurs”. C’est sûr. Personne qui vote FN la dedans. Il était vraiment temps qu’il arrête. Mais le mieux ça serait qu’il arrête aussi de continuer à dire des débilités pareilles.

        +9

      Alerter
  • Mina // 13.01.2015 à 13h34
  • philbrasov // 13.01.2015 à 13h37

    c’est exactement ce qu’a répondu la fille de wolinski, qui disait que son père ne se reconnaissait plus dans le monde dans lequel il vivait…..

    je veux sur ce coup bien croire cette fille née de charlie et charlie….

      +2

    Alerter
  • Joanna // 13.01.2015 à 13h58

    Elle est bien bonne celle-là :

    comment on réécrit l’histoire à Tel-Aviv

    https://fr.news.yahoo.com/o%C3%B9-femmes-merkel-hidalgo-effac%C3%A9es-photo-manif-180004712.html

    Hidalgo et Merkel carrément évaporées sur la photo officielle …

    sauf qu’il reste malgré tout un gant de Hidalgo et une main de Merkel !

      +6

    Alerter
    • madake // 15.01.2015 à 02h17

      Ah je vois que ça n’était pas le jour de la bar mitzvah pour le petit Nicolas, qui, s’il sait se faufiler, sait aussi esquiver les ciseaux d’Anastasie.
      (La modération frappera-t-elle? en ces temps de politiquement correct?)

        +0

      Alerter
      • madake // 15.01.2015 à 02h19

        Arf, certes, c’est narcissique de se répondre à soi-même, mais avouez que c’est ironique d’être censuré pour un post sur la censure, non?

        Modération: il y a un autre mot pour définir le fait de se faire plaisir tout seul.

          +0

        Alerter
        • madake // 15.01.2015 à 23h06

          Dans ce siècle, où il faut savoir cueillir l’instant,
          Bien malin qui sait ce dont demain sera fait,
          Qui musardait gaiment, est gros jean comme devant
          Sache que, fantasque, il te frappe quand il lui plait
          Ce sicaire sanglant brandissant sont tranchet,
          Qui comme un fils ingrat, de ton mot disposera
          Voici l’engeance aveugle, héritière de Brutus,
          Qui dans tes vers innocents, l’acier portera
          Ô coïtus anastasii interruptus

            +0

          Alerter
  • LBSSO // 13.01.2015 à 14h08

    DE LA DIFFICULTE D UTILISER LES MOTS

    Dans ces moments aussi dramatiques ,il est difficile de poser des mots par un dessinateur, un responsable de site, par les contributeurs, les journalistes, les politiques et leurs communicants… La déclaration de Luz en scandalisera certains, d’autres au contraire l’apprécieront.
    L’émotion,( condamnée par le management type Excel ) a sa place dans un pays. Elle n’est pas suffisante ,certes. Comment la dépasser ?

    Bernard Marris (assassiné et beau fils de Maurice Genevoix) écrit dans son livre “L’homme en guerre” .

    p67 “N’en perdons pas une image, pas une seconde de vie. Regardons jusqu’au bout leurs yeux et surtout à ce moment terrible où la mort emporte le vivant, ce moment où l’œil se voile et se trouble chez tout être vivant ,l’œil qui se ternit, perdant sa lueur de vie”
    Emotion quand on devine quels ont été les derniers instants de Oncle Bernard.

    p53 “Genevoix et Jünger refusent le romanesque .D’où vient leur force ? Précisément de ce que tout est vrai. Tout a existé. Tout est méticuleusement rapporté.”
    Les mots sont posés, froidement sans émotion.

    Olivier dirait “Les faits sont têtus ” 😉

    Il faut tenir les deux bouts.Régis Debray dirait que nous avons besoin de verticalité et d’horizontalité. .

    Alors symbole ?

      +2

    Alerter
  • Julian // 13.01.2015 à 14h08

    D’ordinaire très pessimiste, le blogueur Descartes écrit qu’il a trouvé dans les rassemblements du dimanche 11 Janvier, quelque raison d’espérer.

    Son papier pourrait s’intituler : “une Nation qui se retrouve”.

    Je partage pour l’essentiel son opinion.

    Ce qui a été frappant, c’est la néantisation de la classe politique dans son ensemble. Et la reprise de parole d’un grand peuple, finalement très divers et plus uni qu’on ne le croit.

    http://descartes.over-blog.fr/2015/01/nous-avons-maintenant-des-raisons-d-etre-optimistes.html

      +5

    Alerter
    • georges dubuis // 13.01.2015 à 15h37

      Merci Julian de m’avoir fait connaitre ce site,Descartes, il écrit et décrit fort bien un phénomène…..le retour d’âge de 68 comme Zemmour qui n’y croyait plus,mais qu’est ce que 46 ans, c’est fatalement arrivé…..par défaut de rigueur et un tsunami de fantaisies. Des familles entières en sont ravagées, fragmentées…….les enfants attaquent leurs parents, je l’entend tous les jours.

        +0

      Alerter
    • Nerouiev // 13.01.2015 à 16h55

      C’est effectivement une vision intéressante et très ouverte. La chanson de Souchon est aussi très belle mais elle me glace.

        +1

      Alerter
      • georges dubuis // 13.01.2015 à 18h06

        Nerouiev, les sociétés anonymes, çà, ca existe c’est même le réel…où son absence, c’est peu de choses une vie, comme dit le coma des mortels sans classe.
        Quand à la toute puissance du cinéma, elle reflète leur absence de destin, la telé sans visions les reflètent et maintenant ils y rentrent……

          +1

        Alerter
    • Andrea // 13.01.2015 à 18h45

      Heh. Pcq le meurtre de Francais (qui en passant travaillait pour un journal satirique ou un magasin, etc.) permet à tout un chacun de compatir, de se manifester, d’aller dans la rue.

      On ne sait pas très bien pourquoi – ce n’était pas une marche ou manif de deuil, comme des funérailles, un hommage aux personnes disparues, mais bon il y a plusieurs ‘raisons’:

      – victimes massacrées par des islamo-fascistes, des musulmans radicaux, des terroristes fanatiques, des membres d’Al Quaida (ou autre expression), ou alors, heh par des sales Arabes qui refusent de s’intégrer, il faut à tout prix se montrer, être solidaire, etc. (gauche, droite, FN en choeur!)

      – c’est des journalistes c’est la liberté d’expression qui a été attaquée c’est insoutenable (gauchistes intellos mollos grave)

      – victimes des bons francais et la geo-politique intervient c’est nul, faut en finir avec tout ca (isolationistes)

      – c’est important tout le monde y va (ma cops, mon chef, ma mère, etc.) mois aussi je suis Charlie, etc. La France a besoin de rassemblement, de paroxysme de solidarité et de vivre ensemble (err sans les musulmans qui doivent se montrer modérés ou s’excuser patte blanche etc.) on est quand même soudés c’est chouette. Contre ou pour quoi exactement, errr.

      Pendant que j’y pense ce regard superficiel et acerbe ferait de belles caricatures style Charlie, tjs pessimiste.

        +2

      Alerter
    • georges dubuis // 13.01.2015 à 19h04

      D’ailleurs, il y avait 2 défilés de modes, l’élite et…. le peuple
      https://twitter.com/borzou/status/554605138426736640/photo/1

        +2

      Alerter
  • Phil_A // 13.01.2015 à 14h22

    Je conseille à tout le monde de lire le livre de Jurgen elsässer :Comment le jihad est arrivé en europe.

    http://vimeo.com/116533221

      +0

    Alerter
  • Patrick Luder // 13.01.2015 à 15h12

    Ou est la liberté d’expression quand elle cloue toute une communauté au pilori à cause de quelques individus? Mieux vaudrait souligner les gestes et les personnes que les communautés. Ou est la liberté d’expression quand elle suscite racisme et haine?

    Je suis convaincu que la caricature joue un grand rôle dans nos sociétés. Les carricatures doivent pouvoir se lire par tous les intervenants, c’est toute la difficulté de notre société de communication. La caricature à un rôle immense qui mérites toutes les attentions et tous les soins. Mieux vaudrait réduire la quantité afin d’augmenter la qualité … => “réflexion responsable de tous côtés” telle devrait être la devis …

      +6

    Alerter
  • Serge // 13.01.2015 à 15h15

    Quand ceux qui écrivaient “sales connards de beaufs” rencontrent ceux qui crient “sales babtous”,
    tragique de l’histoire ou justice immanente ?

      +3

    Alerter
  • Chris // 13.01.2015 à 15h34

    Navrée, mais aucun intérêt pour “Charlie”. Pas plus que pour “Berliner” ou “American” en son temps.
    Que chacun suive le destin qu’il se façonne.

      +2

    Alerter
  • chios // 13.01.2015 à 16h02

    “La France vue d’ailleurs.”

    Un chef de thinktank, iann bremmer tweete.
    Le président de France Hoillande a demandé au Premier Israélien Netanyahou de ne pas assister à la marche à Paris.

    Un poète pakistanais répond:
    “Sooner or later France is going to lead whole west due to its refined values of human justice…”

    PS, je ne suis pas française, mais c’est un joli compliment, non?
    Cela semble être confirmé par les interminables discussions cherchant à trouver la ‘position juste’…
    https://twitter.com/ianbremmer/status/554705353582317568

      +2

    Alerter
  • François // 13.01.2015 à 16h27

    Charlie est dès aujourd’hui condamné à brève échéance. C’est le sens de cet entretien à mon avis. Ils feront un ou deux tours de piste pour l’honneur. Puis ils se disperseront, devenant dessinateurs dépolitisés dans d’autres branches de leurs métier, ou bien analystes politiques sérieux dans d’autres structures (collabos ou non, c’est une autre question)

      +3

    Alerter
  • Andrea // 13.01.2015 à 17h24

    Oui….Le discours “on veut casser des symboles et nous sommes devenus le symbole” est un peu confus. Il dit:

    On fait porter sur nos épaules une charge symbolique qui n’existe pas dans nos dessins et qui nous dépasse un peu. (…)

    Chaque dessin a la possibilité d’être lu sous l’angle d’enjeux géopolitique ou de politique intérieure. On met sur nos épaules la responsabilité de ces enjeux. (…)

    Or, casser des symboles c’est en en partie transgresser dans le sens de briser des tabous (figurer ce qui ne doit pas l’être – Mahomet), dépasser des lignes rouges (sexe qui dans un contexte non humoristique = pornographie), etc.

    Et les dessins sont produits exprès pour être lus sous un angle d’enjeux politique, c’est la matière traitée! (Il dit même chaque, quand moi j’aurais dit une grande partie..)

    Poutine qui dessine sur une carte l’Ukraine en rouge, ce n’est rien d’autre. Mais personne ne met la responsabilité des enjeux sur Charlie Hebdo, seul sur le contenu du dessin (et éventuellement sur le graphisme en tant que forme, style c’est autre chose) en tant qu’image simple, ou alors sur le ‘message’ qui peut être percu comme inapproprié, trop outré, dégoutant, etc.

    Si des gens postent nos dessins sur Internet, si des médias mettent en avant certains dessins, ce sont leur responsabilité. Pas la nôtre. (…)

    Huh, non. Quoique les lois qui règlent producteur/distributeur sont complexes, le sens commun veut que des dessins au autre, produits pour être publiés et diffusés à un large public (journal, magazine, etc.) sont la responsabilité de l’auteur et du premier diffuseur. (Siné et/ou Charlie Hebdo.)

    L. semble voir C.H. comme un petit cercle privé qui ne cherchait pas à vendre, à se faire reconnaitre, etc. – c’est contradictoire.

    Ceci dit je comprends son désarroi – il était dans un cercle restreint très particulier avec des normes, conventions, spéciales, et maintenant tout est brisé.

      +3

    Alerter
  • Jacques F. // 13.01.2015 à 17h26

    A en croire cette ITW, pour rendre service à Charlie Hebdo, il ne faut surtout pas s’y abonner ni même l’acheter.
    Il faut que ce fanzine reste confidentiel : il est fait pour ceux qui font.

    Concernant “les moutons” : tous les médias nous ont montré qu’il fallait impérativement “être Charlie”.
    Entre les concerts, les clips d’artistes, etc…
    En regardant quelques heures de TV pendant les 3 derniers jours, on a bien compris que si on n’était pas “Charlie”, c’est qu’on est un méchant sans coeur.

    Moi qui voit le mal partout, je suis persuadé que si toutes les chaines diffusaient en direct les 6 heures de rassemblement ce dimanche, ce n’est pas parce qu’ils soutenaient les familles, mais parce qu’ils attendaient qu’il se passe “un truc”.

      +9

    Alerter
  • Joanna // 13.01.2015 à 17h50

    Des quasi zones de non droit dans Paris où la charia s’applique déjà selon Fox New :

    http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/sur-fox-news-un-expert-evoque-des-zones-interdites-aux-non-musulmans-en-plein-paris_795721.html

    que penser de cet article ?

      +0

    Alerter
  • Homère d’Allore // 13.01.2015 à 17h59

    Eh bien, faut pas s’absenter des commentaires une journée !
    Un imposteur imite mon pseudonyme !

    Désormais, ne pas confondre Homère d’Allore avec ses contrefaçons !

      +5

    Alerter
    • Roscanvel // 13.01.2015 à 18h11

      Le contrefacteur n’est pas bon….Pas possible de se tromper …..

        +0

      Alerter
      • Homère d’Allore // 13.01.2015 à 20h51

        Merci de votre commentaire ! Bon, j’ai l’impression que la modération l’a débusqué et supprimé.
        C’est pas que ce soit une marque déposée mais si demain, on voit débarquer des Halae, des Bleutonga, des Lesage ou des bouduos, on va plus rien y comprendre !

        MODERATION: confirmation

          +1

        Alerter
  • olivier69 // 13.01.2015 à 18h00

    Bonjour,
    Ah, merde alors….
    http://www.dailymotion.com/video/x2ei6v4_le-fou-rire-de-charlie-hebdo-face-a-hollande_news
    Un signe ou un symbole ? Un pigeon colombin (Columba oenas) ou un pigeon biset (Columba livia) ? Toujours est-il que cela aurait pu faire une bonne couverture pour le prochain charlie hebdo, non ?
    Cdlt
    ps : Les colombes symbolisent l’amour (fidélité). Dans la bible, celle-ci revient avec un rameau d’olivier dans le bec, indiquant ainsi que les eaux ont baissé.

      +0

    Alerter
    • Homère d’Allore // 13.01.2015 à 19h45

      Plus que la colombe biblique, le pigeon qui a fienté sur Hollande me paraît être une preuve éclatante de la métempsychose pythagoricienne !

      C’est la transmigration de l’âme de Tignous !

        +2

      Alerter
    • Kiwixar // 13.01.2015 à 20h52

      Miterrand avait indiqué qu’il serait “toujours parmi nous” parce qu’il “croyait aux forces de l’esprit”.
      Bon, il a chié sur Hollande, rien d’étonnant.

        +2

      Alerter
    • olivier69 // 13.01.2015 à 22h50

      Bonsoir,
      En effet, la métempsychose était au centre des enseignements de Pythagore, proche de la guilgoul (cf la Qabale qui signifie « réception » ). Heureusement qu’en mangeant ma salade, je n’ai pas reconnu les terroristes en punition de leurs péchés physiques.

      « “Un jour, passant près de quelqu’un qui maltraitait son chien, on raconte qu’il [Pythagore] fut pris de compassion et qu’il adressa à l’individu ces paroles : ‘Arrête et ne frappe plus, car c’est l’âme d’un homme qui était mon ami, et je l’ai reconnu en entendant le son de sa voix'”(Diogène Laërce, Vies et doctrines des philosophes illustres, VIII, 36). »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tempsycose

      Ps : En fait, l’assaisonnement est toujours acte délicat. Trop épicée, et elle perd de sa saveur…Je conseille l’huile d’olive pour le goût par exemple, . ( 🙂 )
      Cdlt

        +1

      Alerter
    • madake // 15.01.2015 à 21h51

      Charlie aurait pu faire une planche là dessus :
      Titre :à chacun ses attentats :
      3 dessins en bandeau :

      les USA ont eu les avions sur le WTC,
      Charlie a eu des allumés avec des kalachnikovs
      Hollande a eu une fiente.

      L’aurait-on poursuivi pour apologie? La question se pose plus que jamais…

        +0

      Alerter
  • pierre9459 // 13.01.2015 à 18h23

    Comme c’est dur de lire Luz qui parle de ses amis !
    Mais c’est encore plus difficile de craindre de se rendre à l’évidence : Il n’y aura vraisemblablement plus de Charlie Hebdo ! Celui que nous connaissions a été assassiné par des gens qui ne pouvaient pas mesurer la portée de leur acte car celui-ci dépasse tout simplement la raison. On ne revient pas de la mort …encore que …
    Alors bien sûr, Charlie Hebdo va sans doute sortir encore quelques fois puis il finira par s’éteindre pour des raisons toutes simples: il lui manque désormais sa colonne vertébrale, son sang et son cœur …. Il reste juste un peu du cerveau, un peu de l’expression mais en aucun cas ça ne pourra être le Charlie Hebdo que nous connaissions. Il aura quelques soubresauts puis il va mourir …
    …j’en ai bien peur…mais….
    Oui, Luz, je te comprends parce que j’ai eu la même réaction que toi, je me suis demandé par quel miracle soudain des gens qui ne savaient même pas ce qu’était Charlie Hebdo (et qui ne le savent toujours pas d’ailleurs) ont pu se réunir comme ça, comme de bons bêlants obéissants au faux berger qui, d’un claquement de doigt, les a fait se ranger en rang d’oignons !
    Et encore ne dis-tu pas tout, cher Luz car par soucis de mesure, pour ne pas déclarer des choses qui fâchent, tu ne parles pas (peut-être l’ignorais tu) mais franchement, pour moi il y a eu deux exécutions : celle de mercredi avec ces fous du flingue et ensuite, celle sans doute aussi dégueulasse de dimanche avec d’autres fous du flingue …mais cette fois cocardisés, présidentiels, ministériels, faux jetons et forcément rigolards du bon gag crado qu’ils faisaient aux déconneurs encrayonnés tombés plus tôt.
    Cette tête de cortège politicarde empoudrée, empapaoutée, costardisée, hyper blindée pour le ridicule Netanyaou …tête de cortège officielle quoi mais merde….à chaque pas, ces types soulevaient des flots de sang qui salissaient cette marche à chaque mètre franchi. Et le peuple derrière, décidément derrière, toujours derrière.
    La grosse Marine, fifille au borgne, néo supportrice de Charlie Hebdo …elle se serait mise où cette conne hein ?
    Car ces cons de gens suivaient derrière, leurs mômes en bandouillière brandissant des “Charlie on t’aime”, des “tous Charlie”, des “je suis Charlie”.
    Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait !
    J’en ai même vu pleurer des mômes sur les vidéos…. Putain, mais qu’est ce que tu foutais là, branleur? Empathie crasse quand tu nous tient !
    La masse du peuple en tant que masse et par définition est d’une connerie sans borne décidément. Mais doit-on en vouloir à ce peuple lobotomisé, nourri au biberon de TF1 , avachi par des heures de séries US depuis l’enfance, supporters de clubs de foot, à cette masse de beaufs dont la plupart ne sauraient même pas te donner la date de la prise de la Bastille ….? Et que savent-ils de Charlie, de l’origine du nom de cet hebdomadaire par exemple ?
    Tiens ….que savent-ils d’un gars comme Siné par exemple, ex de Charlie et qui doit se sentir dans une solitude terrible d’avoir perdu ses potes, même si ces derniers lui en avaient mis plein la gueule…
    Les amis parfois, souvent même, ça s’engueule ! Mais cette foule…cette foule….
    Doit-on en vouloir à ces gens de te rétorquer que c’est un hommage qu’ils rendent aux victimes alors que tu leur dis pour la cinquième fois qu’ils suivent des gens qui TUENT tous les jours pour juste faire en sorte que leurs maitres friqués puissent continuer ce système de merde? Pourquoi ne t’écoutent-ils pas quand tu leur expliques que c’est sur à 10000% que les gars de Charlie n’auraient pas aimé cette surcharge de récup à deux balles….ou plus… Ne comprennent-ils pas que quelque part, ceux qu’ils étaient en train de suivre ce dimanche étaient les donneurs d’ordre directs ou indirects des connards à cagoule ?
    Doit-on pareillement en vouloir au supporter du PSG qui te dit qu’il se fout que le Qatar soit un état d’arriérés pervers qui finance des ordures tueurs en série, assassine des ouvriers pour construire des stades de foot parce que lui, le supporter, il ne voit que le coté …”sportif” du truc ? Et puis TF1 lui a montré il y a peu de temps que le propriétaire du PSG était un petit gars tout à fait présentable alors …
    Doit-on enfin en vouloir à cette même foule qui croit rendre hommage à Charlie mais qui s’offusquera quand les bites sur les bonnes sœurs ou les imams sodomiseurs de chèvres referont un temps leur apparition sur les pages de ce journal s’il revit un jour ?
    Que dira t-il s’il se trouvent des petits malins pour réellement ressusciter le Charlie des années 80?
    On est tous Charlie…..savent-ils que ça sous-entend l’acceptation du droit de blasphémer ?
    Et il parait que cette marche était digne ! Mais qu’est ce qui peut bien être digne à suivre des assassins officiels ? Quelle dignité y a-t-il à s’efforcer encore et encore de garder la tête sous le sable pour ne surtout pas voir la réalité ?
    Alors je suis allé mettre un mot sous les fleurs …rue Appert au milieu de gens dont certains pleuraient. Puis un peu plus tard, dix minutes sur le lieu où le policier Ahmed est mort, le trottoir plein de fleurs : c’est pas normal un trottoir avec plein de fleurs …mais ça peut cacher du sang.
    On est allés ensuite boire le pot du souvenir au café pas loin et je suis parti loin des gens, biens ou moins biens, cons et moins cons, éveillés et endormis, mais tous en l’occurrence ce jour-là parfaitement idiots utiles d’un système qui les baisait alors jusqu’au trognon !
    Alors Luz, dans ta peine, auras tu encore les zygomatiques fonctionnels ? Charlie il y a 8 ans perdait un sacré morceau avec Siné….. mais ce n’était pas la première fois qu’il se foutait les pieds dans la moquette.
    Depuis mercredi, il a pris un grand coup dans sa gueule. Ramasser plusieurs millions d’€ avec le numéro des survivants ne fera revenir personne et au soir, dans la petite salle de rédac rue Appert, on manquera surement de crayons et de toute façon il y fera forcément froid, très froid.
    L’esprit de Charlie Hebdo, qui s’était un peu dissipé même avant le départ de Siné est-il capable de surmonter pareille catastrophe ? Pelloux, gentil mais oh combien manipulable, pourrait-il se transformer en parfait irrespectueux ? Y a-t-il des crayons qui frétillent, des gommes qui resteront presque neuves ?
    Ouvrira t-on le Charlie Nouveau ou va-t-on définitivement enterrer l’Historique ?
    Pour faire face à toute cette grand-messe de faux derches, je rêverais d’un nouveau Choron, d’un autre Cavanna, du retour de Delfeil de Ton, de Siné, de la résurection d’un Gébé, d’un Wolinski,d’un Cabu, d’un Charb … et Reiser….inoubliable Reiser ! Et puis Luz et Willem sont là encore …
    Un dessin montrait dernièrement un tas de crayons affirmant que des vocations étaient nées …
    Le coup de crayon, c’est une chose….l’irrespect, la fronde réelle, la provocation, la grossièreté, la vulgarité peuvent être un art … si et seulement si ces “horreurs” sont politiquement portées et assumées !
    Alors on a perdu Charlie ou il est devenu immortel ? On le saura très vite je pense 🙂
    En cas d’immortalité, les faux culs de dimanche…ceux qui étaient bien rangés aux côtés du mickey Hollande vont en prendre plein la tronche…et dans très peu de temps !
    Les autres, les suiveurs, les bêlants retourneront à leur ignorance, persuadés dimanche d’avoir fait un grand geste alors qu’ils ne participaient qu’à une mascarade. Ceux-là rallumeront leurs télés, leurs radios, voteront comme des cons et continueront donc leur petite vie misérable.
    Pour eux, la mort des effrontés n’aura pas eu plus d’impact que ça …
    Des fois, j’ai envie de leur dire qu’ils peuvent crever …. même si je sais qu’au fond ils sont déjà morts ou presque …

      +6

    Alerter
    • Lesag // 13.01.2015 à 19h05

      Excusez moi, mais en ce qui me concerne, ça fait bien 33 ans que Charlie est mort en 1982. L’ersatz pour bobos recycler par le néo-con Val en 92 n’avait rien de Charlie Hebdo. J’ai réellement regretté que Cavanna, mon cher Cavanna, ai cautionné, par sa présence, ce journal qui exploitait lamentablement l’héroïsme et l’aura révolutionnaire de l’original.

        +8

      Alerter
  • des pas perdus // 13.01.2015 à 18h25

    On pouvait manifester sans laisser notre cerveau à la maison et être conscient de la tentative de manipulation et des dangers genre patriot act à venir…

      +1

    Alerter
  • Chris // 13.01.2015 à 18h39

    Quatre millions de français ont défilé pour la “liberté d’expression”. Aujourd’hui Valls annonce le renforcement des contrôles (internet, téléphone, etc…) et peut être même la possibilité d’être incarcéré sur simple présomption de vouloir commettre un délit, sans limite de peine et sans avocat ?
    Un patriot act à la française, avec son guantanamo ? Olivier Berruyer sera t’il considéré comme une menace car il n’a pas crié “je suis Charlie”? Son Blog sera t’il fermé?
    Je ne m’en étonnerais pas.

      +0

    Alerter
    • Andrea // 13.01.2015 à 19h39

      Cet article, court et simple, du Washington Post – de 2012 – (hyper mainstream) liste les 10 raisons qui font que les USA ne sont plus ‘le pays des libres ou de la liberté’, en anglais. Je pense que le points sont plutot biens choisis, en tout cas pas hypocrites ou triviaux. Pour suivre la trajectoire de la France qui copie maintenant les USA le plus vite possible, ils fournissent un standard.

      http://tinyurl.com/7xs6q2v

        +0

      Alerter
  • nono // 13.01.2015 à 18h42

    Un papier brutal qui me plaît.
    http://lmsi.net/Nous-sommes-tous-des-hypocrites
    “Nous ne sommes pas tués par des vieux, des chefs, des gouvernements ou des états. Nous sommes tués par nos enfants. Nous sommes tués par la dernière génération d’enfants que produit le capitalisme occidental. Et certains de ces enfants ne se contentent pas, comme ceux des générations précédentes, de choisir entre nettoyer nos chiottes ou dealer notre coke. Certains de ces enfants ont décidé de nous rayer de la carte, nous : les connards qui chient à la gueule de leur pauvreté et de leurs croyances.”

      +4

    Alerter
  • Nerouiev // 13.01.2015 à 18h59

    J’essaie de comprendre le journal CH que je n’ai jamais acheté mais que j’ai feuilleté de temps à autre. Les dessins ne sont ni plus ni moins que l’équivalent des bonnes blagues, bien grasses ou non, que nous nous racontons entre amis. La différence c’est que le langage du dessin est plus percutant et se diffuse, et les auteurs sont connus. Je connais plein d’histoires sordides sur le pape, les catholiques, les musulmans et même l’hindouisme. Qui les a inventées ? personne ne le sait. Vu ce qu’il en a résulté pour CH et en analysant les propos de Luz, j’ai l’impression que ce journal ne continuera pas comme tel et qu’il risque même de s’arrêter. Par rapport aux blagues qui ne sont que de l’humour en comité restreint, les caricatures portent en elles un côté provocateur, voire agressif, en plus et elles sont signées.
    J’ai l’impression aussi que son côté hâtée, destructeur ou critique de religions, quoi qu’on affiche n’est pas porté d’une façon profonde par l’homme ; c’est ce qui me fait dire que le futur de CH, s’il en a un, ne sera plus le même.
    A ce sujet, la Russie a été privée pendant 70 ans de religion, on sent aujourd’hui ce grand besoin et très partagé.

      +1

    Alerter
  • Chris // 13.01.2015 à 19h21

    Intéressante déclaration de Netanyahu : https://www.youtube.com/watch?v=U1M96Ejt6gM

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications