Les Crises Les Crises
5.avril.20205.4.2020 // Les Crises

Coronavirus : en Seine-Saint-Denis, une mortalité «exceptionnelle»

Merci 338
J'envoie

Source : Le Figaro, AFP

La direction de la Santé dit «ne pas avoir d’explication dans l’immédiat».

Pour la première fois depuis le début de l’épidémie de covid-19, les autorités ont publié vendredi 3 avril des chiffres montrant un «excès de mortalité exceptionnel» en Seine-Saint-Denis, territoire le plus pauvre de métropole où les pompes funèbres sont «débordées».

Que disent les chiffres?

Plusieurs départements français fortement touchés par la pandémie ont enregistré une mortalité en forte hausse, selon des chiffres provisoires de l’Insee. Mais, en Seine-Saint-Denis, c’est une explosion : entre le 21 et le 27 mars, les décès ont bondi de +63% par rapport à la semaine précédente. Un niveau «exceptionnel», souligné jeudi soir par le directeur général de la Santé Jérôme Salomon. Pour comparaison, la hausse atteint 32% à Paris et 47% dans le département voisin du Val-Oise.

Sollicitée par l’AFP, la direction de la Santé dit «ne pas avoir d’explication dans l’immédiat» quant à ces chiffres, d’autant plus étonnants que le nombre de décès à l’hôpital est plus faible en Seine-Saint-Denis que dans les autres territoires d’Ile-de-France. Un hiatus que le transfert de malades vers d’autres hôpitaux ne saurait expliquer. Les entreprises de pompes funèbres contactées par l’AFP évoquent de «nombreux cas de morts à domicile et dans les maisons de retraite».

Comment expliquer cette «surmortalité »?

«En Seine-Saint-Denis, il y a plus de morts car il y a plus de contaminés, tout simplement», dit Frédéric Adnet, chef du Samu 93. Dans le département de 1,6 million d’habitants, «le virus circule beaucoup plus facilement qu’ailleurs», ajoute-t-il. «Le confinement est complexe dans les territoires défavorisés comme le nôtre, où il y beaucoup de familles nombreuses dans des petits logements, des foyers de travailleurs migrants, des bidonvilles», explique l’urgentiste. «On sait que les maladies infectieuses touchent plus durement les plus précaires, car la transmission est plus facile, et qu’il sont plus difficiles à suivre», poursuit-il.

Même constat du côté des médecins de «Place santé», un centre de santé associatif situé au coeur de la cité des Francs-Moisins à Saint-Denis. «L’impression que l’on a, c’est que l’épidémie va être exacerbée dans les quartiers populaires où des inégalités de santé existent déjà», dit la coordinatrice du centre, Gwenaëlle Ferré, qui dénombre «plusieurs foyers avec plusieurs cas» de coronavirus. Elle observe aussi que, dans les quartiers, beaucoup d’habitants doivent continuer à aller travailler, du fait de leur profession ou de leur statut précaire. «Dans notre patientèle, il y a beaucoup d’aides-soignantes, d’aides à domicile et de travailleuses en Ehpad», qui vont être «très exposées», explique la coordinatrice. Sans compter «les caissières, les livreurs».

Un non-respect du confinement pourrait-il être en cause?

Une hypothèse balayée par l’ARS Ile-de-France: «Les gens qui sont entrés en réanimation cette semaine, ce sont des gens qui ont contracté la maladie avant la mise en confinement», explique l’Agence régionale de santé, fatiguée de la polémique. Dans le département, les règles du confinement sont, «comme ailleurs, globalement bien respectées», a aussi tenu à souligner cette semaine le préfet du 93, Georges-François Leclerc, saluant «l’esprit de responsabilité» des habitants.

Certaines populations précaires sont-elles privées d’accès aux soins?

Le président PS du Conseil départemental, Stéphane Troussel, pointe du doigt «un système de santé plus faible qui pèse dans l’accès aux soins» et le fait qu’il y ait «moins de médecins et moins de lits de réanimation» dans le 93.

Mais pour le chef du Samu, Frédéric Adnet, l’explication de l’excès de mortalité n’est pas là. Selon lui, les habitants de Seine-Saint-Denis, même les plus précaires, n’hésitent pas à solliciter les secours et «sont soignés comme ailleurs» en France. «Tout le monde appelle le 15, dès que les gens ont du mal à respirer ils appellent. Pour les maladies vitales, les gens vont à l’hôpital», dit-il.

Source : Le Figaro, AFP

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Patrick // 05.04.2020 à 20h37

Autre son de cloche : confinement non respecté, commerces ouverts , les flics laissent pour que ça n’explose pas …
Alors laissons faire la sélection naturelle.

74 réactions et commentaires

  • matlac // 05.04.2020 à 20h14

    Voici le site qui permet de voir en live la mortalité par département suit au coronavirus.
    Et on constate à ce jour qu’il y a moins de morts en Seine-Saint-Denis que dans les hautes de seine avec un nombre d’habitants identique environ 1.6 millions dans chaque département.

    https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/

      +8

    Alerter
    • BayBee // 05.04.2020 à 21h48

      Oui mais si on compare ce qui est comparable, il y a moitié plus de cas hospitalisés dans les hauts-de-seine que dans le 93 pour un nombre de morts similaires … le virus tue plus dans le 93 toute proportion gardée !

        +6

      Alerter
    • LibEgaFra // 06.04.2020 à 10h08

      Quoi! 96 décès dans les Bouches du Rhône?!

      Mais que fait le gourou?

        +6

      Alerter
  • Patrick // 05.04.2020 à 20h37

    Autre son de cloche : confinement non respecté, commerces ouverts , les flics laissent pour que ça n’explose pas …
    Alors laissons faire la sélection naturelle.

      +52

    Alerter
    • Azuki // 05.04.2020 à 22h16

      La sélection par les intérêts a court terme et égocentrés de la raison du plus fort. En fait je suis assez intrigué de trouver des personnes telles que vous poster sur ce blog dont les idées me semblent paradoxales à vos croyances.

        +11

      Alerter
    • Bats0 // 05.04.2020 à 22h40

      De mieux en mieux : on est pas loin de l’ode pour un génocide…

        +17

      Alerter
    • step // 05.04.2020 à 22h57

      Ai aussi eu ce son de cloche, après il venait de forces de l’ordre qui se plaignait que les habitants jouaient à « cache cache » avec eux (par défi ? par ennui ? par habitude ? par bêtise ?). Bref, difficile si l’on est pas sur place de commenter, car si votre information émane des mêmes sources que les miennes, je la soumettrai à caution :

      Si vous demandez à un tournevis qu’elle forme a son problème, il vous répondra sans nul doute celle d’une vis….
      et donc un gendarme vous dira qu’il faut faire mieux respecter la loi.

        +6

      Alerter
    • Vincent P. // 05.04.2020 à 23h14

      Un commentaire honteux formulé sans honte.
      Votre « sélection naturelle » a des causes que vous n’admettrez jamais.
      Votre inhumanité ne vous honore en rien. Pensez ce que vous voulez, mais de grâce, taisez-vous !

        +28

      Alerter
      • placide // 06.04.2020 à 08h09

        Les dealers ramassent les virus du Tout-Paris et de la région et les apportent à leur famille.

          +6

        Alerter
        • patrick // 06.04.2020 à 09h31

          bof, tant que ça concerne la région parisienne c’est pas très grave.
          Lors de la prochaine crise économique qui va arriver, ils iront faire leurs courses chez les bobos qui les défendent ( en évitant de les côtoyer , faut pas abuser non plus ).

            +14

          Alerter
    • Patrick // 06.04.2020 à 00h54

      « Alors laissons faire la sélection naturelle »

      Les gens qui meurent dans le 93 n’ont que ce qu’ils méritent … c’était la version du Préfet Lallemand.

      Vous c’est même pire que ça si on vous lit bien : c’est naturel, inscrit dans leur corps. Une sorte de destinée. N’avez-vous pas lu l’article ? Vous êtes-vous arrêté au titre ? Il est facile de réclamer l’éradication des cons depuis le canapé de sa luxueuse villa et derrière une connexion internet anonyme.

      Votre remarque eugéniste sent la rancœur nauséabonde d’un nabab voyant impuissant son monde de privilèges s’effondrer sous ses yeux. Elle est le réflexe du bourgeois qui subitement réalise que lui aussi, pour une fois, va en prendre plein la tête. Fini la fête, vous avez économisé toute votre vie pour votre descendance … qui risque fort de n’en jamais voir la couleur.

      Cela dit je ne vous souhaite que du bien, nous avons besoin de personnes comme vous pour se sentir intelligent.

        +15

      Alerter
    • Florent // 06.04.2020 à 10h26

      Ce commentaire abject, je ne sais pas entre l’auteur ou ceux qui ont lu et ont pensé que ça méritait un pouce vers le haut, ce qui est le plus déplorable.

      La sélection naturelle : les pauvres meurent les premiers, ça c’est un constat, même en l’absence de virus.
      Par contre « Laissons faire cette sélection naturelle », on n’est plus dans le constat, on est dans l’action (ou l’inaction) criminelle.

      J’imagine, la même chose dans les pays les plus exposés au réchauffement climatique (le Bangladesh par exemple) : « laissons faire la sélection naturelle »

      Remarque c’est pratique. Mais dans ce cas-là, pourquoi se confiner ? Le virus semblant tuer en masse les plus âgés, alors laissons faire cette sélection naturelle jusqu’au bout.

      Et ça se pavane en parlant de « autre son de cloche » …

        +8

      Alerter
      • patrick // 06.04.2020 à 11h24

        la « sélection naturelle  » ne concerne pas les pauvres mais ceux qui n’acceptent pas les règles de confinement.
        On peut être pauvre et prendre des précautions ou avoir du pognon plein les poches grâce au trafic de drogue ou n’importe quel autre trafic et faire n’importe quoi.

        Le Bangladesh n’est pas exposé au réchauffement climatique mais à la surpopulation.

          +13

        Alerter
        • Florent // 06.04.2020 à 12h35

          Vous dites n’importe quoi. Ceux qui ne respectent pas le confinement sont certainement ceux qui sont le moins à risque (le 93 est un département jeune déjà), donc il n’ y a pas de sélection naturelle. C’est ceux qui respecteront qui seront plutôt contaminés par ceux qui sortent.

          Didier Lallement n’est pas une référence hein, au cas où cela vous aurez échappé.

          Enfin bref, les crises font tomber les masques, c’est toujours l’avantage. Je n’aurais pas aimé être votre voisin juif en 40.

            +4

          Alerter
        • Vincent P. // 06.04.2020 à 14h46

          Mais dites moi Patrick, les dizaines de milliers de petites mains au smic et sous le smic, au service des bobos intramuros, les Uber eats, les chauffeur-livreurs, les éboueurs, les manutentionnaires dans les entrepôts, etc. vous croyez qu’ils vivent où ?
          Et vous pensez que c’est comment le confinement à 5 dans 60m² ?
          Votre vision du monde est franchement réductrice et proprement aliénée: c’est d’une tristesse. Vous auriez dû faire Préfet : nous ne sommes effectivement pas dans le même camp.

            +4

          Alerter
          • Patrick // 06.04.2020 à 15h12

            Ma vision du monde
            Il y a « eux », les petites mains des bobos , entassés dans les banlieues
            Il y a « vous », bobos et urbains , contents de cette main d’oeuvre
            Il y a « nous » , les ruraux, France périphérique et autres.

            Et nous attendons que « eux » viennent « vous » demander des comptes.

              +13

            Alerter
            • Ellilou // 06.04.2020 à 16h21

              D’une « nous » (selon vous) rurale : je ne partage absolument pas votre affirmation et pourtant dieu sait qu’ici nous sommes totalement abandonnés (plus de médecin, peu de transports en commun, peu de commerces, peu de services…) et pourtant pas si loin de la Capitale. Mais ça ne nous rend ni aigris ni sans cœur. Bien le bonjour, camarade 🙂

                +3

              Alerter
            • patrick // 06.04.2020 à 17h49

              il ne s’agit ni d’être aigri , ni sans coeur , juste réaliste.
              J’ai vu dernièrement qu’un géographe faisait le même découpage de la France , avec des mots plus techniques , mais le résultat était le même.
              Il va y avoir des réveils difficiles ( voir aussi les déclarations de Collomb quand ila quitté son ministère )

              http://www.slate.fr/story/92641/christophe-guilluy-france-peripherique

                +8

              Alerter
        • Myrkur34 // 06.04.2020 à 17h11

          La mer monte du fait du réchauffement climatique juste par effet de dilatation thermique et le Bangladesh est encore plus plat que les Pays-Bas. Cela fait 20 ans que la Banque Mondiale parle de créer un ensemble de digues pour protéger ce pays essentiellement agricole.

            +2

          Alerter
          • patrick // 06.04.2020 à 17h51

            oui, de quelques mm, pas vraiment grave … mais avec quelques millions de personnes qui sont venus s’entassées dans des zones auparavant inoccupées , juste au niveau de la mer avec des dangers d’ouragans et autres vagues qui ne datent pas d’hier.

              +3

            Alerter
      • eric // 06.04.2020 à 12h32

        Tu me sembles ne rien comprendre.

        Laissons faire la sélection naturelle est parfaitement en adéquation ici car ces populations passent leur temps dehors à ne pas respecter le confinement, à faire leurs courses comme avant, serrées. Tu as vu les vidéos qui circulent? Tu as vu les supermarchés il y a 15 jours ou tout le monde était collé les uns contre les autres à l’ouverture alors qu’on leur dit à la télé de garder une distance de 2 mètres, les gens se collent entre eux.

        C’est ça qu’il veut dire par sélection naturelle. Il ne dit pas que ceux qui sont pauvres tant mieux qu’ils meurent, là ce serait abject, mais que ce soit le bourge idiot du 16ème qui vient se coller au gens en faisant son marché ou le l’arabe de banlieue qui fait la même chose, tout le monde sait qu’il faut rester chez soit, qu’il ne faut pas se coller aux gens, or ils ne font que sortir et s’agglutiner, donc en ce sens la sélection naturelle est là pour régler le problème.

        Les intelligents comprennent et les idiots du bulbe qui ne veulent rien entendre finissent au cimetière.

        Aucune abjection de dire cela.

          +20

        Alerter
        • Patrick // 06.04.2020 à 13h34

          Merci pour ces explications, tout le monde ne semble pas avoir compris ( prisme idéologique , fopastigmatiser !! )

            +12

          Alerter
          • Did0 // 06.04.2020 à 18h57

            Le nombre de pouces bleus sur vos commentaires montre à quel point votre réalisme est partagé par la majorité silencieuse.

            Il y aura toujours des gens pour chercher des excuses à ceux qui tendent des guet-apens aux pompiers ou s’entassent sur des marchés au lieu de rester confinés comme la majorité des gens raisonnables. Jusqu’à preuve du contraire l’école est gratuite et obligatoire dans notre beau pays, donc la misère intellectuelle ne sera jamais une excuse à la bêtise.

            Il est inutile de discuter avec ces gens car leur idéologie est telle qu’ils ne sont plus en lien avec la réalité depuis probablement trop longtemps, ce sont les mêmes qui balanceront « vous n’aurez pas ma haine » alors qu’ils viennent de se faire planter dans la rue par un « déséquilibré ».

            Bon courage à eux, ils en auront besoin.

              +10

            Alerter
            • Vincent P. // 10.04.2020 à 03h01

              Dépêchez vous de voir et de méditer sur l’exceptionnel « Les Misérables » de Ladj Ly, s’il vous plaît.

                +0

              Alerter
        • Ellilou // 06.04.2020 à 16h23

          Laurent Alexandre, sors de ce corps ! Par pitié pas le couplet sur « Les intelligents comprennent et les idiots du bulbe qui ne veulent rien entendre finissent au cimetière. » 🙁

            +2

          Alerter
      • V_Parlier // 06.04.2020 à 22h54

        Mr Florent, c’est à Nunez qu’il faut s’en prendre. Lui qui, pour ne pas avoir à gérer efficacement des problèmes de méfaits en bandes, ce qui ferait « du bruit » (dans la lignée de ce qu’on le fait depuis 30 ans) préfère laisser les habitants du 93 se faire contaminer.

          +1

        Alerter
    • Helene // 06.04.2020 à 10h54

      25 approbations pour ce commentaire monstrueux… ça me laisse rêveuse ! J’ai dû me tromper de site ce matin… C’est vrai que des périodes comme celle que nous vivons actuellement remuent le fond du chaudron.

        +3

      Alerter
      • patrick // 06.04.2020 à 11h05

        ce n’est pas le commentaire qui est monstrueux .. c’est la réalité sur le terrain.
        ça fait 40 ans que la situation dérive et que les gouvernements de tous bords laissent dériver , il n’y a plus rien à faire à part s’éloigner de ces quartiers et les laisser exploser.

          +22

        Alerter
        • Jeh // 06.04.2020 à 12h36

          Les gouvernements successifs ont ratés, donc on peut laisser crever les gens tant pis ?

          En fait vous êtes encore plus abject que le laisser penser votre premier commentaire.

            +3

          Alerter
          • V_Parlier // 06.04.2020 à 22h57

            C’est NUNEZ qui a choisi de les laisser crever les gens pour rester conforme au: On ne touche pas aux banlieues car « des jeunes » pourraient tout brûler et on ne fera rien contre ça alors on préfère les laisse faire comme d’habitude..

              +2

            Alerter
            • Clode // 06.04.2020 à 23h07

              Rassurez vous Boulogne Billancourt Nord, quartier très privilégié le 15 n’est pas plus réactif malgré des poumons qui brûlent.
              Les hôpitaux sont débordés. Ne leur faisons pas de procès d’intention et continuons d’applaudir nos valeureux soignants et autres professions qui sont au front

                +1

              Alerter
        • Helene // 06.04.2020 à 13h29

          J’imagine qu’en Allemagne où la mortalité est très inférieure à celle de la France, ils doivent jeter le même regard sur nous que celui que vous portez sur les habitants du 93. On est toujours les sous-développés de quelqu’un…

            +10

          Alerter
        • Ellilou // 06.04.2020 à 16h24

          Humanité, compassion, empathie…les fées qui se sont penchées sur votre berceau semblent avoir oublié quelques petits trucs anecdotiques.

            +3

          Alerter
      • calahan // 06.04.2020 à 11h11

        ouai mais le covid il s’en cogne, que tu sois riche, pauvre, blanc, jaune, noir, marron foncé, marron clair, coca plutôt que pepsi, Allah plutôt que Jéhovah, sel plutôt que sucre, il te prend, il te retourne et après c’est un peu comme la roulette russe (j’ai rien contre les russes, hein ne vous enflammez pas les russophiles)….
        Bref, Malthus ou Eugène, il s’en cogne….Allez un effort et on se concentre.

          +5

        Alerter
    • RGT // 06.04.2020 à 11h04

      J’espère qu’il ne s’agit de votre part qu d’une simple pique d’humour de (très) mauvais goût destinée à faire réagir les « bien-pensants » de ce site.

      Si ce n’est pas le cas, une telle remarque aurait entraîné une joie sans limite de la part du regretté Michel Audiard.
      Je pense que vous faites partie de la catégorie des personnes pour lesquelles il vouait une « admiration » sans limites.

      N’avez-vous pas pensé un seul instant qu’en applaudissant les ravages du virus dans une population que l’on peut éventuellement ne pas apprécier vous applaudissez aussi les ravages de ce virus dans la population que vous adulez ?

      Le virus se fout royalement des castes humaines, il se contente simplement de se propager pour assurer la survie de sa propre espèce et finira, s’il trouve un territoire propice, par se disséminer dans l’ensemble de la population, même parmi les « élites ».

      Vous osez tout, et même beaucoup plus.

      Une bête de con-cours.

        +3

      Alerter
      • patrick // 06.04.2020 à 11h08

        c’est juste du désespoir , quand la situation est foutue, il faut juste le reconnaître .. laisser tomber et se dire  » et puis m… !! « .

        comme indiquer dans un autre commentaire , ce qui m’inquiète c’est que le non respect du confinement peut entraîner la contagion ailleurs , mais visiblement le gouvernement ( en dessous de tout comme d’habitude ) a choisi de laisser faire par peur de l’explosion.

          +12

        Alerter
      • Sybillin // 06.04.2020 à 16h47

        oui mais le virus ne se fout pas forcément du hashich, héroïne et crak etc…qui fragilisent les consommateurs.
        Peut être y en a t’il plus dans le 93. A vérifier.

          +3

        Alerter
    • Victor // 08.04.2020 à 03h17

      Ça vient du Figaro.

      Je n’ai aucune confiance dans les médias.

      Ils racontent n’importe quoi depuis trop longtemps.

        +0

      Alerter
  • Azuki // 05.04.2020 à 22h13

    Une certaine population dans une situation sociale plus favorisée bénéficiant de soins à la hauteur d’un pays riche pourrait expliquer cette surmortalité dans un contexte de rareté des moyens nécéssaires et indispensables à une population vivant assurément très en dessous des standard que l’on pourrait attendre d’un des pays les plus riche du monde.

      +8

    Alerter
  • Elcilag // 05.04.2020 à 22h27
  • Clode // 05.04.2020 à 22h54

    Chloroquine: l’appel de trois grands noms de la santé en faveur des préconisations du Pr Raoult
    Dans une tribune au Figaro, l’ancien directeur scientifique de l’Institut national du cancer, l’ancien président de la Haute Autorité de santé et l’ancien directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé recommandent d’appliquer le traitement élaboré par le professeur Didier Raoult dès l’apparition des premiers symptômes du coronavirus.
    Fabien Calvo, Jean-Luc Harousseau et Dominique Maraninchi sont respectivement professeur émérite de pharmacologie à l’université de Paris-Diderot, ancien professeur d’hématologie à l’université de Nantes et professeur émérite de cancérologie à Aix-Marseille Université.
    Une solution peut être ?

      +11

    Alerter
  • Cyd // 05.04.2020 à 23h48

    Le 93 est le département le plus jeune de France et devrait donc ne pas être si touchée

    Faudrait savoir qui meurt dans le 93, les jeunes ou les vieux

    Y a t’il aussi plus de facteurs de risque, du genre de ceux liés au csp— (obésité, drogue,tabac,diabete)

      +6

    Alerter
    • Madudu // 06.04.2020 à 00h49

      Surpoids, hypertension et diabète : un cocktail extrêmement fréquent chez les subsahariens, malheureusement.

        +4

      Alerter
    • Emmanuel // 09.04.2020 à 07h42

      Il faut y être allé et connaître. Les conditions d’habitats, de problèmes de logements, de petite délinquence et certainement de trafic, de gens qui continuent à aller travailler sur les chantiers ou à faire des petits boulots de livreur (donc exposés), de promiscuité, bref, des facteurs qui n’ont rien de naturel, sont plus importants qu’ailleurs – et aussi, sans doute, d’éducation. Je ne serais pas étonné que dans tous les quartiers pauvres des pays du monde, on arrive à un tel résultat (j’ai vu un article similaire à propos des Etats-Unis) . Encore une chose : si il vous arrivait de circuler actuellement en prenant le métro parisien (pour aller bosser à l’hôpital par exemple), vous serez étonné (ou pas) de croiser très majoritairement des personnes d’origine immigrée – une simple donnée socio-économique…à stigmatisez de la sorte, vous tomber dans l’erreur que vous dénoncez, de relayer un préjugé – certains diront un métalogisme (sic).

        +0

      Alerter
  • Cyd // 05.04.2020 à 23h50

    Le 93, c’est pas là ou pompier et médecin se font caillasser pour montrer à la population que leur survie dépend du bon vouloir des caïds du coin ?

      +24

    Alerter
    • patrick // 06.04.2020 à 09h32

      ben si , justement.
      y’aurait-il un lien de cause à effet ?
      ou alors peut-être le réchauffement climatique sur le région ?

        +16

      Alerter
  • Emmanuel // 06.04.2020 à 00h01

    Peut-être faut-il aller voir les conditions de dépistages dans ce département ?
    La tendance est de dire aux malades : restez chez vous, et si ça va tres mal, appelez le 15.
    Donc, si on ne teste que les gens tres malades qui arrivent aux urgences, le taux de mortalité s’en trouve automatiquement augmenté.

      +7

    Alerter
    • Meiyasou // 06.04.2020 à 00h09

      Connaissant des collègues qui y habitent c’est exactement ce qu’on leur raconte. Une amie a dû appeler 3 fois le samu et ce n’est que lorsqu’elle a sentie des douleurs au cœur (alors que cela faisait plusieurs jours qu’elle avait dû mal à respirer) qu’au 4ème appel qu’ils l’ont hospitalisés.
      Pas de test avant hospi. Juste supposition du médecin du samu (a qui on ne peut pas reprocher d’avoir des tests à porter de main. Merci monsieur le président)

        +10

      Alerter
      • V_Parlier // 06.04.2020 à 23h00

        Je vous rassure, j’ai des proches qui ont eu exactement le même problème dans une ville de la Côté d’Azur, pas vraiment un endroit à pauvres. Dépistage… dépi… quoi?

          +0

        Alerter
  • Kiwixar // 06.04.2020 à 05h29

    Trois pays où la crise sanitaire covid-19 est très très bien gérée : Taïwan (femme présidente), Allemagne (femme chancelière) et Nouvelle-Zélande (femme 1er ministre).

    Article australien sur le leadership d’exception de Jacinda Ardern (en anglais) :
    http://www.abc.net.au/news/2020-04-06/coronavirus-jacinda-ardern-leadership/12124300

      +4

    Alerter
    • yann // 06.04.2020 à 06h07

      Excellente observation. Mais si vous pouviez traduire l’article (en écriture inclusive), ce serait plus parlant.

        +2

      Alerter
    • calal // 06.04.2020 à 07h50

      bah, n’avait on pas agnes buzyn,femme,ministre de la sante?

        +24

      Alerter
      • jocker // 06.04.2020 à 09h15

        Vous vouliez dire « Dr Ma-Buze », celle qui a dit à posteriori que soi-disant « elle savait depuis Janvier », mais qui pour faire plaisir à notre Monarque, a dit aux Français que tout allait bien et que « La France » ( cocorico …) n’était pas concernée par le coronavirus…. ???
        C’est aussi celle qui a fait rapatrier les Français de WUHAN avec une belle mise en scène médiatique à la clé,
        et surtout avec les conséquences de contamination dramatique que l’on connait, d’abord dans L’Oise puis ensuite par contamination disséminées à toute l’ile de France créant une catastrophe sanitaire…
        Et c’est enfin l’épouse du Dr LEVY, qui ancien Directeur de L’INSERM a inauguré le Laboratoire Bactériologique « P4 » de WUHAN en 2017,
        et qui par ailleurs été et est encore en conflit ouvert avec le Dr RAOULT,
        et Dr LEVY qui enfin, quittant son poste d’ex-Directeur de L’INSERM, a été nommé « Conseiller Spécial » auprès de Micron 1er….
        Une belle brochette que tout celà …

          +0

        Alerter
        • Clode // 12.04.2020 à 16h11

          Pour compléter votre commentaire
          Lors de la nomination de Mme Buzyn comme ministre de la Santé, le Professeur Raoult a dénoncé des conflits d’Intérêts alors que M. Levy son mari restait directeur de l’INSERM, vous savez l’INSERM qui prend systématiquement des avis contre les positions du Dr Raoult.
          A la suite de quoi une avalanche de disqualifications se sont abattues sur l’institut de Marseille, contrôles des organismes de tutelle….
          Le Dr Levy après bien des querelles s’est retiré de l’INSERM pour être nommé conseiller, sans être juriste, au Conseil d’Etat .
          Mme Buzyn est devenue conseillère chez Unicare pour suivre l’évolution de la pandémie et trouve un poste au renommé Hopital de Percy de Clamart.

            +0

          Alerter
    • John V. Doe // 06.04.2020 à 08h05

      L’exceptionnelle gestion en Allemagne par rapport à ses « partenaires CEE » est surtout caractérisée par des tests systématiques. Et ça, c’est dû au fait qu’ils sont les quasi-seuls producteurs du marché commun à produire les produits nécessaires et, accessoirement, ils s’en réservent l’usage tant qu’ils ne produisent pas de surplus.

        +15

      Alerter
  • Jean-Do // 06.04.2020 à 08h34

    Habitations plus peuplées et de moins bonne qualité, pauvreté, métiers à risques, familles élargies où les anciens côtoient des plus jeunes qui sont exposés à la contagion. Le tout fait un cocktail aussi détonant que prévisible.

      +6

    Alerter
  • Basile // 06.04.2020 à 09h13

    l’article du Figaro est très honnête. Mais la première photo d’illustration est de l’amateurisme, car la photo est probablement arrivée en tête de recherche gogole vu que cette ville devient à la mode.

    à moins que ce soit pour le pas stigmatiser les villes réellement à risque ?

    de même qu’on a préféré fermer tous les marchés du 93 les mettant dans le même sac, sauf un. Pour les autres, on se console en disant qu’on n’est pas tout seul à trinquer. C’est plus facile à faire que de dire qui est mauvais et restera fermé pendant que les autres ouvriront. Bonjour les émeutes.

    c’est comme ça en classe, dans le même département : punition générale pour ne pas stigmatiser

      +2

    Alerter
  • lemoine001 // 06.04.2020 à 09h31

    On ne peut rien dire de sérieux à partir de chiffres bruts qui ne tiennent compte d’aucun paramètre comme l’âge, le sexe, la profession, le type de logement, la situation familiale, les moyens de transport utilisés.
    Il est probable qu’il y a un taux de mortalité moindre dans la creuse où l’habitat est plus dispersé, moins dense, et où la vie économique locale est moins intense même si la population doit y être en moyenne plus âgée.

      +5

    Alerter
    • patrick // 06.04.2020 à 09h36

      et dans la Creuse , la pauvreté est bien plus importante que dans le 9-3 , mais les règles de confinement sont respectées et les pompiers, médecins et infirmières peuvent intervenir sans se faire caillasser … ça aide.

        +18

      Alerter
      • lemoine001 // 06.04.2020 à 10h23

        Je vis en Seine Saint-Denis. Figurez-vous que chez moi, personne ne caillasse les pompiers. D’ailleurs le taux de criminalité n’est pas très élevé. A 10 minutes de là on trouve le siège d’IBM dont vous pouvez croire que l’emplacement a été choisi de façon réfléchie. Les endroits dont on parle souvent comme la Grande Borne sont dans le 91. Ma ville est essentiellement pavillonnaire, la plupart des gens travaillent sur Paris dans le tertiaire. Même s’il est vrai que le département est le plus pauvre de France, la pauvreté se concentre sur quelques villes comme Saint-Denis ou Montfermeil, Clichy etc. D’autres ville, comme la mienne, ont des quartiers très riches (en bord de Marne) avec des maisons à 3 ou 4 millions. Je vous invite donc une nouvelle fois à revoir vos a priori et à suspendre votre jugement si vous ne disposez pas d’informations sérieuses.
        http://www.cacraint.fr/delinquance-criminalite-seine-saint-denis-93

          +4

        Alerter
        • patrick // 06.04.2020 à 10h33

          Grand Borne / 91 .. j’ai vécu par là-bas il y a quelques années .. j’ai fui en province.
          Mes infos sont sérieuses , on voit bien une partie de la population du 9-3 en train de s’en prendre aux FDO et aux pompiers.
          Le siège d’IBM je connais également, il m’est même arrivé d’y aller travailler ( il y a quelques années aussi )
          Et ce n’est pas parce qu’il y a quelques coins tranquilles avec des retraités dans leurs pavillons de banlieue que je vais changer d’avis sur ce coin.

            +14

          Alerter
        • patrick // 06.04.2020 à 11h03

          un simple avis des flics ( Synergie-Officiers .) . plutôt politiquement correct d’habitude mais quand même au contact des réalités du terrain

          https://twitter.com/PoliceSynergie/status/1246515692419125250

            +9

          Alerter
          • Michel LEMOINE // 06.04.2020 à 13h14

            Je me suis inscrit aux « voisins vigilants ». Je reçois tous les avis de la Police. J’en ai conclu que la ville était encore bien plus calme que je n’imaginait. Il ne se passe quasiment rien. Faute de mieux on me prévient qu’il va y avoir un peu de vent. Mais je vois que la police municipale est très occupée. Elle surveille les lycéens pour les empêcher de s’attrouper.

              +2

            Alerter
          • Casimir Ioulianov // 06.04.2020 à 15h08

            On notera l’ironie des syndicats de police qui sont capables d’en appeler à l’empathie du public pour leur camarades pompiers caillassés … et de jouer au rugby-matraque avec eux autours de la place de la Nation le mois dernier.

            Surtout ne changez rien : sur un malentendu ça peut passer.

              +3

            Alerter
  • jean-pierre Georges-pichot // 06.04.2020 à 09h43

    On nous parle tantôt de ‘confinement’ et tantôt de ‘distanciation sociale’ comme ralentisseur de la contamination. On prend les deux pour équivalents, alors que dans certains cas ils sont opposés. Lorsque les Japonais mettent tout un navire en ‘confinement’ dans une rade, ils confinent du point de vue du Japon, mais c’est tout. Sur le navire, le virus a le champ libre. C’est de la même façon que le gouvernement a confiné les Français : là où ils étaient, dans l’espace qu’ils avaient. Les parisiens qui se sont préventivement évadés du confinement en région parisienne ont accru leur distanciation sociale. Ils ont eu le bon réflexe. Dans le 93, ce n’est pas seulement le fait que les gens sortent dans la rue qui active la contagion : c’est la densité de population. Le confinement tel que le pratique le gouvernement Macron est une mesure cruelle et inégalitaire. Mais faut-il s’en étonner ?

      +14

    Alerter
    • El hiero // 06.04.2020 à 11h59

      @Jean Pierre . Tout à fait. Et dans les médias on martèle l’interdiction de sortir, on stigmatise deux gars sur une plage, en Isère les gendarmes font le tour des zones de montagne pour déloger les contrevenants (z ont pas autre chose à f… ?) , on ferme les quais , les parcs, les forêts, les sentiers littoraux etc … En clair « interdit de sortir » prend le dessus sur toute considération sanitaire. Il me semble que les français, même veaux, finiraient par comprendre qu’il faut éviter complètement les rassemblements, renoncer à une sortie si c’est bondé, sans pour cela les traiter en délinquants ?
      En comparaison, je n’entends pas parler de la nécessité de supprimer les visites aux amis et parents, limiter les courses (acheter tous les jours 1 baguette, le journal, le tabac, 2 yaourts, échanger des pièces et billets c’est normal ?)
      Et puis, depuis des années il y a des voleurs en liberté, pourquoi ne met-on pas tout le monde en prison ?
      Tout ça pour souligner le fait que la com’ est extrêmement maladroite et malsaine.
      Je ne nie pas la nécessité de la distanciation la plus totale possible.

        +3

      Alerter
  • El hiero // 06.04.2020 à 12h11

    Autres volets de la communication catastrophique : on a des images de personnels équipés mieux que dans les accidents nucléaires, en scaphandre, comme si c’était la peste, le choléra et ebola réunis, ce qui crée une anxiété hors de toute mesure dans la population. Le réflexe devient, « je veux me protéger à tout prix », cette préoccupation égoiste recouvre 99% de l’info qu’on reçoit , et conduit aux dérapages qu’on a vu (vols, stigmatisation d’infirmières etc) tout en sachant que 50% de la population au moins aura le virus tôt ou tard.
    Alors que la nécessité du moment est COLLECTIVE, c’est à dire une prévention de groupe pour permettre aux cas graves d’être soignés. C’est inaudible.
    Les cas fatal représentent 0.1% des personnes ayant été en contact avec le virus, concentrés sur des personnes très malades ou très âgées , et les cas graves plutôt vers 6% , et là est la nécessité de protection forte , et de soins disponibles.

      +1

    Alerter
  • serge // 06.04.2020 à 16h53

    Allez à l’hôpital Avicenne et vous comprendrez directement. Voire même, après 22h, faire un tour (mais bon armé de préférence) du côté d’Aulnay, La Courneuve, Livry-Gargan, Montfermeil, Villemonble,etc… Et vous saurez. De même qu’à Villeurbanne, Denain ou Roman sur isère, mais ils sont moins nombreux.
    C’est triste cette permanence de croire, encore et encore, que le mitage exogène est une vue de l’esprit. Mais bon, on en reparle lors du prochain acte de déséquilibré ou la prochaine attaque de commissariat.

      +5

    Alerter
  • Basile // 07.04.2020 à 05h33

    France Info fait du misérabilisme : la Seine Saint Denis, département le plus pauvre de France.

    Or après guerre, les habitants ne l’étaient, pas pauvres. Je connais les communistes de ma commune : nés à cette époque de parents ouvriers, ils ont eu des métiers d’ouvrier. Car pour les baby-boomer, dont je suis, pas de place en secondaire : ce sera le Certificat d’études puis un CAP pour alimenter les usines aux alentours, parait-il polluantes.

    Or non seulement ils n’en sont pas morts, ces communistes, ils approchent les 80 ans, mais nombreux sont propriétaires aujourd’hui.

    alors d’où viennent ces « pauvres » de Seine Saint Denis ? Pas de Seine Saint Denis.

      +3

    Alerter
  • Nanker // 07.04.2020 à 20h46

    « Le 93, c’est pas là où pompiers et médecins se font caillasser pour montrer à la population que leur survie dépend du bon vouloir des caïds du coin ? »

    C’est aussi l’endroit où « certains » distribuent crachas ou coups de poing au personnel médical quand ça ne va pas assez vite aux urgences…
    Les mêmes qui *maintenant* vont supplier les soignants de sauver soit leur peau, soit celle du frère, du père ou de la mère en train d’étouffer.

    Le Corona, pour dramatique qu’il soit, peut parfois remettre les pendules à l’heure…

      +1

    Alerter
  • Nanker // 07.04.2020 à 21h03

    « Je vis en Seine Saint-Denis. Figurez-vous que chez moi, personne ne caillasse les pompiers. D’ailleurs le taux de criminalité n’est pas très élevé. A 10 minutes de là on trouve le siège d’IBM dont vous pouvez croire que l’emplacement a été choisi de façon réfléchie.
    . Je vous invite donc une nouvelle fois à revoir vos a priori et à suspendre votre jugement si vous ne disposez pas d’informations sérieuses ».

    C’est tout à fait vrai : des endroits comme Villemomble ou Le Raincy sont tout à fait charmants!
    D’ailleurs on appelait Le Raincy le « Neuilly-sur-Seine » de l’est parisien. Derrière les hauts murs on distingue effectivement des demeures cossues à plusieurs millions d’Euros.

    PAR CONTRE… le problème du 93 vient essentiellement de toutes ces villes communistes ou ex-coco qui sont de véritables furoncles urbains. Pas besoin de les citer : vous les connaissez par les infos (La Courneuve, Aubervilliers etc etc). C’est cette fameuse « ceinture rouge » qui pourrit ce département! A croire que le édiles PC adorent/adoraient entasser chez eux les cas sociaux/ethniques jusqu’à ce que le point limite soit atteint. Peut-être qu’ainsi les subventions étatiques tombaient généreusement…? Et ainsi on pouvait alimenter discrètement les caisses du P.C…?
    Et ne parlons des compromissions des maires communistes avec les « grands frères » des cités : la voyoucratie profite des emplois communaux pour poursuivre le « deal » et entasser des centaines de kilos de shit dans les locaux municipaux.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications