Les Crises Les Crises
5.avril.20205.4.2020 // Les Crises

Covid-19 : un Européen sur vingt serait déjà infecté

Merci 113
J'envoie

Source : Les Echos, Yves Bourdillon

Un vingtième de la population des onze principaux pays d’Europe occidentale est déjà infecté par le coronavirus Sars-CoV-2. C’est le chiffre impressionnant avancé par un rapport publié par l’Imperial College de Londres, institut de référence sur les questions d’épidémie.

1,9 million de Français atteints

Les chercheurs de l’Imperial College, qui avaient été parmi les premiers à mettre en garde contre le risque de pandémie, dès janvier, estiment probable qu’environ 5,9 millions d’Italiens , 7 millions d’Espagnols, 1,9 million de Français, 1,7 million de Britanniques, mais seulement 600.000 Allemands soient infectés. Au total, le rapport estime que la proportion de population infectée varie de seulement 0,4 % en Norvège, à 3% en France, 9,8% en Italie et à 15 % en Espagne, pour un total de 18 millions de cas dans ces onze pays, soit 5 % de la population.

Une évaluation difficile

l s’agit là d’évaluations moyennes, au milieu de fourchettes toutefois très larges pour chaque pays, avec en Italie un minimum de 1,9 million de cas et un maximum de… 15 millions, en Espagne de 1,8 à 19 millions de cas (soit 41 % de la population !), en France, de 720.000 à 4,8 millions, au Royaume Uni de 680.000 à 3,2 millions, en Allemagne de 240.000 à 1,5 million. La raison de cette grande variation est la méthode utilisée, dite d’inférence bayésienne, c’est-à-dire dérivée des calculs de probabilité, qui donne généralement des prédictions assez sûres mais au prix d’une imprécision importante.

En outre, le nombre de cas réels est difficile à évaluer, souligne le rapport, car la majorité des personnes infectées ignorent être contaminée, en l’absence de symptômes, et les pouvoirs publics ne testent pas systématiquement leur population. Le rapport a estimé le nombre de cas réels par extrapolation du nombre de décès, ainsi qu’à partir du nombre moyen de personnes (presque 4) que va infecter chaque nouveau cas à partir d’échantillon tests.

La prophylaxie s’avère efficace

Le rapport évalue aussi la réduction du nombre de décès due aux mesures prises par les pays européens ces dernières semaines. Selon l’Imperial College, qui estimait début mars qu’environ 600.000 Britanniques allaient mourir d’ici l’hiver prochain en l’absence de toute prophylaxie, ce qui était alors la politique suivie par Londres. Ces mesures (fermetures d’écoles et de lieux publics, quarantaine pour les malades, confinement , etc.) ont d’ores et déjà permis de sauver environ 59.000 vies, dont 38.000 en Italie, 16.000 en Espagne et 2.500 en France.

Neil Ferguson, directeur du département d’épidémiologie à l’Imperial College, estime que les mesures prises par les différents pays européens ont « réduit de manière significative la progression de l’épidémie », mais qu’il est encore un peu tôt pour évaluer quand le nombre de nouveaux cas tombera à zéro. « Les données des deux prochaines semaines seront cruciales de ce point de vue ».

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

49 réactions et commentaires

  • Bats0 // 05.04.2020 à 07h01

    Autre rapport qui pourrait compléter ce dernier :
    « La plus grande étude statistiquement significative réalisée par 6 200 médecins de plusieurs pays sur la COVID-19 révèle les schémas de traitement et met la pandémie en perspective »
    https://www.businesswire.com/news/home/20200402005744/fr/

      +6

    Alerter
    • Babar // 05.04.2020 à 08h58

      @Bats0
      Etonnant rapport (baromètre « sermo » la plus grande base de données médicales ou des médecins peuvent dialoguer anonymement) reflétant l’opinion des médecins de différent pays sur les traitements à utiliser notamment l’hydroxychloroquine qui s’avère assez fréquemment utilisée en thérapeutique du CoVid 19 et ce n’est pas en France loin de là que ce traitement est le plus promu mais en Espagne suivi d’autres pays européens! Globalement ce traitement est souvent apprécié et prescrit malgré l’absence à ce jour d’étude traditionnellement reconnue cas/témoins appariés en double aveugle…

        +2

      Alerter
      • Bats0 // 05.04.2020 à 09h41

        Une fois de plus, prendre ces données avec beaucoup de précautions, mais qui peuvent donner un aperçu, une tendance des pratiques des uns et des autres.
        En ce qui concerne l’hydroxychloroquine, il n’est pas mentionné dans ce rapport comment est utilisée cette molécule (à quel moment de l’évolution de la maladie du patient est-elle prescrite ? avec ou sans association avec d’autres médicaments ?), mais en tout cas ce qu’on peut constater, ce sont les pays où le taux de mortalité est le plus important, qu’elle (la molécule) est la plus prescrite (coïncidence, ou bien « on ne nous dit pas tout » ?).
        Par contre ce que je retiens de ce rapport c’est le risque (unanimement reconnu par 83% des médecins du monde) de la possibilité d’une seconde vague, et cette dernière pourrait être bien plus désastreuse, si les responsabilités et les moyens mis en œuvre ne sont pas suffisamment conséquents.

          +4

        Alerter
        • tepavac // 05.04.2020 à 11h09

          Il est surtout dommage et dommageable, que le site qui nous a habitué aux graphiques et aux tableaux comparatifs, soit sur ce sujet si discret.
          Alors, pour infos, pour ceux qui n’ont pas encore saisi ce que révèlent les données brutes que j’ai diffusé, les Bouches du Rhône ont le taux le plus bas de décès en France par rapport au nombre d’habitants et du nombre de contaminés, c’est à dire le département qui pratique le plus de dépistage et de protocole de soin.
          Mais comme …..hein!

          Il va falloir remédier à cette lacune avant que cela saute au visage….et que la fin de la crise soit aussi la fin des Crises. Ce qui serait regrettable.

            +6

          Alerter
          • Tots // 05.04.2020 à 11h39

            Region PACA : 5 millions habitants, 174 décès.
            Nouvelle Aquitaine : 6 millions habitants, 103 décès.
            Mortalité en PACA > mortalité Nouvelle Aquitaine.

            Données Géodes du 04/04/2020.

            Il y aurait il plus de mort chez les gens qui prennent de l’hydroxychloroquine?

            On attend les résultats des études en cours…

              +1

            Alerter
            • gonetoufar // 05.04.2020 à 11h53

              Non , il faut comparer ce qui est comparable ! Ce qui importe est le nombre de diagnostiqués positif par nombre de morts ! A honkgong 7 millions d’habitants : 10 morts , et ce n’est pas parcequ’ils ont un remêde mais parcequ’ils ont beaucoup moins de gens infectés .

                +1

              Alerter
            • tepavac // 05.04.2020 à 12h10

              les chiffres sont les chiffres
              N. Aquitaine………………..735………………..100…………….521…………..13%

              PACA……………………….1593………………..161…………..1177……………10%

              Ne sont comptabilisés que ceux qui sont diagnostiqués positifs et admis dans les hôpitaux. pas ceux qui seraient immunisés.

              N. Aquitaine 735 infectés sont retourné chez eux, 100 sont décédés et 521 sont en réa.13% de mortalité
              Paca, 1593 infectés, 161 décédés et 1177 en réa. 10% de mortalité

              Je ne compte même pas ceux en réa, parce qu’alors, le taux serait encore plus bas, mais serait manipulateur. Ne sachant pas à l’avance qui sera sauvé.

              Vous devriez éviter de perdre de vue l’objet essentiel, la santé de la population.

                +0

              Alerter
            • Tots // 05.04.2020 à 12h25

              Pour l’instant, il faut comparer ce qui est comparable :
              quels sont les critères d’inclusion pour une hospitalisation?
              sont ils les mêmes en fonction des régions?
              sont ils hospitalisés dans des établissements de soins de même indice d’efficacité?
              les modalités de diagnostic sont elles les mêmes?
              quel est l’âge moyen des hospitalisés?
              il y a t’il des différences significatives dans le % d’ALD des populations concernées?

              Il y tellement de paramètres et de biais possibles à prendre en compte que cela ne peut se faire sur un coin de table…(d’ou le ton ironique de ma réponse..).

                +0

              Alerter
            • Narm // 05.04.2020 à 12h54

              Tots, c’est vous qui avez donné des chiffres.
              perso, je compare les hospitalisés par rapport aux décès des hospitalisés, les autres ne sont que des suppositions
              et je rajouterai qu’en PACA il y a nettement plus de retraités qu’en aquitaine
              population la plus à risque

                +1

              Alerter
            • Bats0 // 05.04.2020 à 14h16

              @Narm, c’est quoi votre problème avec les chiffres et la répartition des retraités sur l’ensemble du territoire ?
              « Les retraités sont plus nombreux dans l’Ouest et dans le Sud de la France. La Nouvelle-Aquitaine et la Bretagne sont les deux régions où la part de retraités est la plus élevée (plus d’une personne sur quatre). Elles sont suivies de près par les régions Centre-Val de Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie. »
              Et ne venez pas me dire qu’en 3 années la tendance a changée :
              https://www.vie-publique.fr/en-bref/19721-retraites-leur-repartition-et-leurs-revenus-par-regions

                +0

              Alerter
            • jean-pierre Georges-pichot // 06.04.2020 à 08h49

              Oui : comparer ce qui est comparable. Les nouvelles régions, dessinées sur un coin de table par François Hollande pour des raisons électorales, ne sont pas un paramètre scientifique possible. Quel rapport entre la Dordogne et le Pays Basque ? Entre la Gironde et les Landes ? Alors, comparer l’Aquitaine avec Marseille !

                +0

              Alerter
          • Bats0 // 05.04.2020 à 12h36

            Comme quoi une information, n’est pas toujours vérité; ce n’est pas les Bouches du Rhône qui ont le taux le plus bas de décès en France par rapport au nombre d’habitants et du nombre de contaminés : je suis du Lot, et pour l’instant, j’espère que celà va continuer, il n’y a pas eu de décès relevé dû directement au Covid-19. Et il me semble qu’il a d’autres départements de ma région dans le même cas.
            https://www.occitanie.ars.sante.fr/system/files/2020-04/%40ARSOC_%23COVID-19_BulletinInfo27_20200404.pdf
            https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees
            C’est un peu tiré par les cheveux, mais c’est le résultat qui compte.
            Faut toujours vérifier les infos et les données.

              +1

            Alerter
          • Bats0 // 05.04.2020 à 13h09

            Par contre, je suis d’accord avec vous, il faudrait, beaucoup, mais beaucoup plus de dépistage; mais bon lorsqu’on est amateur, et que l’on fait trop confiance aux pros, comme on dit « les conseilleurs, ne sont pas les payeurs ».
            Mais il me semble qu’il y a quelqu’un dans le coin de Marseille, qui aurait dit que cette épidémie ne le concernait pas :
            « Vous savez c’est un monde de fou, moi ce qui se passe, le fait que des gens soient mort de coronavirus en Chine vous savez, je ne me sens pas tellement concerné. »
            https://youtu.be/qoBoryHuZ6E?t=9 => Fin de partie

              +2

            Alerter
            • tepavac // 05.04.2020 à 15h52

              Je partage votre opinion sur ce sujet, force est d’admettre que c’était son opinion au début de la crise et que son regard à changer sue le COV19.
              Pourtant il a raison, il constate seulement ce que nous constatons nous ici souvent, c’est l’hystérie accompagnée de superlatif tous plus anxiogènes les aux autres.

              C’est essentiellement dû à la concurrence médiatique sans frein et dont les surenchères s’expriment même par les représentants politique.

              C’est malheureusement notre monde, et faire le tri dans cette cacophonie devient chaque jour plus difficile.
              Plus difficile encore, après de telles lectures ou écoutes, de ne pas tomber dans ce flux d’hystérie collective, où les certitudes sont assénées tambour battant et où la moindre opinion divergentes classe l’auteur dans un camp de rééducation.

              Ce ne sont plus des débats, mais des attaques verbales menées à la baïonnette.

              Ps, ce sont les régions côtières qui ont le plus de retraité, mais pas nécessairement la région administrative des départements.

                +0

              Alerter
            • Bats0 // 05.04.2020 à 16h20

              @tepavac, je crains que ce soit effectivement dû à la concurrence médiatique, mais aussi et peut-être surtout à la concurrence entre les bigpharmas : à l’origine il me semble que Sanofi a annoncé qu’ils pouvaient traiter 300.000 patients, mais je ne sais pas s’ils l’ont annoncé avant ou après les première études du Pr RAOULT.
              À savoir que je n’ai pas d’animosité à l’encontre du Pr RAOULT, mais pour un spécialiste des maladies infectieuses, il a été trop peu prévenant, au tout début, jusqu’à dénigrer les déclarations de l’OMS, alors qu’eux avaient qualifié, fin Janvier, l’épidémie de coronavirus 2019-nCov « d’urgence de santé publique de portée internationale », et une semaine plus tôt, le président chinois avait dit qu’il était très inquiet par rapport à ce virus. A partir de cette date, tous les jours j’observais le développement de nouveaux cas, et de décès en Chine. Pourtant je ne suis pas infectiologue.
              Alors vous pouvez comprendre que je suis choqué par les déclarations du Pr RAOULT, et ma confiance est plus que limitée.

                +2

              Alerter
            • tepavac // 05.04.2020 à 16h22

              Cette video à été prise le 26 Janvier …….A l’époque voilà les informations générales sur ce qui se passait en Chine.
              https://www.lefigaro.fr/international/coronavirus-le-point-sur-la-situation-ce-samedi-25-janvier-20200125

              Date de la première mise en ligne.

              http://web.archive.org/web/*/www.youtube.com/watch?v=qoBoryHuZ6E

                +1

              Alerter
            • Bats0 // 05.04.2020 à 19h22

              Et ici : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b3/COVID-19-outbreak-timeline.gif , l’évolution quotidienne du virus Covid-19 dans le monde entier, depuis le 12 Janvier 2020.
              Le 25 Janvier, 1975 cas contaminés en Chine (début de la construction de l’hôpital le Vendredi 24 Janvier, pour être fini le 3 Février; efficaces ces chinois), et 3 cas en France
              Le 03 Février, 20.438 cas en Chine, 6 en France et 12 en Allemagne
              Le 07 Février, 34.546 cas en Chine (638 décès), 6 en France et 14 en Allemagne (heureusement qu’ils ont construit l’hôpital, car comme l’indique le Pr RAOULT, ils n’avaient pas de structure suffisante pour recevoir les patients à Wuhan).
              Le 10 Février, 42.638 cas en Chine, 11 en France et 14 en Allemagne
              Le 10 Février conférence du Pr RAOULT : Coronavirus – le point au 10/02/2020 : https://youtu.be/4oMnyoTKVx4
              « Les gens qui ont peur de choses qui sont marginales, c’est intéressant » :
              https://youtu.be/4oMnyoTKVx4?t=523
              Pr RAOUTL trouve que « cette chose est marginale », alors que la ville de Wuhan est rentrée en confinement (mais pas comme chez nous, là-bas c’est plus stricte) le 23 Janvier. 42.638 cas contaminés et plus de 600 décès, c’est une chose marginale; c’est vrai qu’une vie ne pèse pas lourd pour lui.
              C’est sûr que si EM l’écoutait et le prenait en considération, il devait se gratter la tête…

                +0

              Alerter
          • un citoyen // 05.04.2020 à 14h03

            Hmm, pas d’accord à ce que les Bouches du Rhône ait le taux le plus bas par rapport au nombre d’habitants. Mais on n’a peut-être pas utilisé les mêmes sources et/ou pas calculé sur la même période.
            J’ai pris les nombres d’hospitalisations et de décès recensés ici : https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/donnees-hospitalieres-relatives-a-lepidemie-de-covid-19/?fbclid=IwAR3O5dhMWaHGMGuwewplsk-QlX9MT8DVNuHmrtPT74iewBgzGD2b_rgi3eI

            Voilà ce que j’obtiens (taux nbre de décès/nbre d’hospitalisés), après avoir cumulé les nombres du 18/03 au 4/04 pour ces deux départements :
            Bouches du Rhône (13) : 5,23% environ (500/9500, nombres arrondis car il y a quelques incohérences -totaux hommes + femmes- dans les données)
            Haute-Garonne (31) : 4,18% environ (101/2415 idem mais beaucoup moins)

            Par rapport au nombre d’habitants :
            Bouches du Rhône : 500/2 000 000 => 0,025% environ
            Haute-Garonne : 101/1 300 000 => 0,0078% environ (soit trois fois moins)

            Pour les nombres d’infectés, je ne les connais pas.

            Edit : Pour bats0, il n’y a pas eu de décès dans le Lot en effet jusqu’à maintenant.

              +2

            Alerter
            • Bats0 // 05.04.2020 à 14h19

              « Edit : Pour bats0, il n’y a pas eu de décès dans le Lot en effet jusqu’à maintenant. », je croise les doigts… 😉

                +2

              Alerter
            • tepavac // 05.04.2020 à 14h25

              Nombre d’infectés hospitalisés par rapport au nombre d’habitants, c’est exactement ce que dit l’ARS.
              On ne compte pas les cas de rémission spontanées.

              Mais bon, c’est seulement une information de l’Agence Régionale de Santé, celle qui comptabilise les victimes du coronavirus dans toute la France.

              Mais au-delà de ce délire Franco-Français, les statistiques mondiale démontrent bien que les pays ayant privilégiés le dépistage précoce et les soins préventifs, sont nettement mieux préservé que nous le sommes.
              Le reste, ce que les personnes font ou ne font pas dans leur vie privée, leur comportements et même leur erreurs, cela je m’en moque dès l’instant qu’elle ne font pas de mal à autrui.
              Je comprends que le personnage déplaise par ses prises de positions, mais ce n’est pas une raison pour ignorer les résultats.
              Peut-être qu’à la fin, il n’aura rien fait de mieux, hé bien chacun pourra l’agonir comme il le souhaitera.

                +0

              Alerter
            • tepavac // 05.04.2020 à 14h35

              Il n’y a pas eût de décès dans le département du Lot, pas plus qu’il n’y a eût de personne contaminée et hospitalisée. Bah tant mieux, qui s’en plaindrait.
              Par contre, en avançant de telle comparaison, vous ne faite que démontrer le peu d’argument pouvant infirmer les données fournies par l’ARS.

              Tout ceci devient de plus en plus ridicule….

                +0

              Alerter
            • Tots // 05.04.2020 à 15h14

              Les modalités de collecte de données étant tellement différentes entre les régions car complètement dépendantes des ARS que c’est inutile pr le moment de vouloir en tirer quelque chose de concret à part des tendances de fond et généralistes.

              Santé publique, c’est une grosse partie en teletravail.
              Ils compulsent les données des ARS.

              Les remontées des ARS dépendent du personnel qu’ils ont déployè pour les récolter, c’est très variable / ARS : certaines ARS ont des équipes de crise de 40 personnes, d’autres de 20..certaines ARS font des études épidémiologiques, d’autre non..

              Donc à part des tendances générales, vous ne pouvez rien en tirer, pas le début d’une conclusion.

              Encore une fois, moins de mort en Nouvelle Aquitaine, donc j’en déduis que l’odeur des pins, la proximité avec l’Atlantique ou le fronton de la mairie de Peyrehorade sont protecteurs contre le corona.

              J’ai bon ou j’attends d’avoir du recul?

                +2

              Alerter
            • un citoyen // 05.04.2020 à 17h34

              Je suis bien d’accord que les chiffres officiels que j’ai utilisé peuvent être critiqués et que rien n’est sûr à cause de pleins de raisons. Mais pour se rapprocher du mieux que l’on pourra de la réalité, avec ce que l’on a à disposition, cette source m’a semblé le plus pertinent.
              Pour être vraiment sûr, il faudrait contacter chaque établissement médical de tous les départements, et en plus régulièrement (pas moi qui va faire ça :-D)
              Tots, oui il n’est pas sage de tirer une conclusion mais on peut utiliser ces stats pour comparer lorsque l’on doute sur d’autres stats que l’on voit.

                +0

              Alerter
            • un citoyen // 05.04.2020 à 19h53

              (hmm, j’ai confondu deux choses dans la lecture des avis… mea culpa et fatigue, je m’arrête là pour ce soir)

                +0

              Alerter
  • Jessim // 05.04.2020 à 07h04

    De grâce, avec toutes les épidémies passées ou on a pu voir que les prévisions étaient toujours fausses, arrêter de donner la parole à des mathématiciens qui font des projections à travers Excel.
    Ils se sont toujours loupés : Sras, grippe H1N1, retour de la rougeole… a chaque fois ils prédisaient une hécatombe mondiale juste pour qu’on leur donne une tribune et qu’ils justifient le coût de leur recherche.

      +5

    Alerter
  • Heink // 05.04.2020 à 08h15

    Je parie que ces 5% sont dans les grandes villes principalement… Et si avec ces 5%, nos hôpitaux sont tellement débordés et que le gouvernement en profite pour faire piquer nos vieux « coûteux et inutiles », qu’est-ce qu’ils vont faire pour la suite ? Hum, j’attends avec impatience !!

      +2

    Alerter
    • zozefine // 05.04.2020 à 08h41

      à propos des vieux coûteux et inutiles (nb : au tessin, en suisse, interdiction de sortir, même pour faire les courses ou faire pisser le chien, au plus de 65 ans : le vioque inutile et coûteux c’est très très vite, hein ?), le décret qui met dans les pattes des toubibs le ritrovil en libre circulation dans les EHPAD : https://blogs.mediapart.fr/gavroche/blog/030420/gestion-de-stocks. j’espère que c’est clairement annoncé, qu’en même temps qu’on les pique, on prévient les familles (votre vieux cher et inutile (qui occupe le lit d’un jeune utile et qui rapporte) va être euthanasié, hélas pas de visite avant, ni d’enterrement ensuite mais hourra c’est pour le bien de la nation en guerre), on prévient le vieux lui-même (c’est pour le bien des générations futures et tu vas pas souffrir), et on médiatise tout ça (en france, l’euthanasie active est pratiquée dans les EHPAD, vive la france, vive Soleil Vert), et sur la tombe on lira « au moins ille n’a pas souffert ».
      après, il y a une longue liste de tous ces riens qui empêchent le petit marquis de penser printemps.
      j’espère qu’on est plus qu’une poignée de râleurs/euses aux cheveux blancs pour sentir qu’on a franchi le miroir, là, et que c’est pas sûr qu’on puisse retourner en arrière…

        +5

      Alerter
  • Vercoquin // 05.04.2020 à 08h15

    Les simili journalistes on l’habitude de demander aux médecins:
    Dans combien de temps ça va s’arrêter ? le pic d’infection ?
    Je voudrais leur dire que les médecins ne sont pas astrologues.
    Ils sont juste là pour nous soigner et ils le font bien.

    La seule réponse est la même que celle que donne Fernand Raynaud à la question:
    « Combien de temps le fût du canon met-il pour se refroidir après que l’obus a été tiré ? »

      +15

    Alerter
    • isary // 05.04.2020 à 09h47

      « un certain temps »!!
      pour éclairer les plus jeunes qui n’ont pas connu Fernand Raynaud

        +10

      Alerter
  • Yvan Bachaud // 05.04.2020 à 08h16

    Le 1er ministre a dit que les masques dans la rue c’était même contre productif! il dit le contraire maintenant!
    Qu’un masque protège est une évidence + ou – selon sa matière bien sûr un tel manque de bon sens est inacceptable;

      +11

    Alerter
    • calal // 05.04.2020 à 09h10

      c’est le principe de la connivence du capitalisme de rente allie a l’etat. Maintenant que les masques sont la,achete 1e piece par exemple,l’etat va vous obliger a sortir uniquement avec un masque que vous aurez achete quelque part 5euros et cela sous peine d’amende…

      Et le pib repart,la tva rentre, tout le monde est content ou presque….

        +10

      Alerter
  • Heink // 05.04.2020 à 08h17

    Ces charlatans devraient essayer l’astrologie ou la chiromancie… C’est à cause d’eux que tout ce bazar est là, et de nos dirigeants stupides qui les écoutent..

      +4

    Alerter
    • Amsterdammer // 05.04.2020 à 09h44

      C’est-à-dire? Vous prétendez que ce n’est qu’une petite grippette?

      Faudrait souger à vous munir d’arguments scientifiques, avant de traiter les épidémiologues de charlatans.

        +1

      Alerter
  • zozefine // 05.04.2020 à 08h32

    « Un vingtième de la population des onze principaux pays d’Europe occidentale est déjà infecté par le coronavirus Sars-CoV-2. » … outche ! eh ben, si j’en crois ce qu’on dit de l’immunité collective, c’est à dire le moment où on pourra dire « ouf c’est fini, sortons nous postillonner dessus, folleville », il faut avant ça : « (…) éteindre l’épidémie, en évitant la création de nouveaux foyers. Pour cela, on estime en général qu’il faut que plus de 75% de la population soit immunisée »*, on n’est pas rendus hein ?

    *(Alexandre Bleibtreu à franceinfo – https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-on-vous-explique-le-principe-de-l-immunite-collective-sur-laquelle-misent-le-royaume-uni-et-les-pays-bas_3871461.html)

      +3

    Alerter
    • un citoyen // 05.04.2020 à 11h50

      Avec 75%, le R0 sera en dessous de 1 et donc oui la propagation s’arrêtera rapidement. Mais si par exemple 1/3 des gens deviennent immunisés, la propagation du virus sera plus lente et peut-être contrôlable (2 chances sur 3 de se retrouver infecté en croisant quelqu’un).
      Mais bon, même avec 1/3, le nombre de morts sera toujours considérable. L’espoir d’une limitation du R0 au dessus de 1, malgré que l’on ne puisse pas dire « Ouf, c’est fini », a aussi malheureusement un large prix à payer bien que plus amoindri.

        +0

      Alerter
      • un citoyen // 05.04.2020 à 12h13

        (Et zut j’ai dit une bêtise, il n’y aura pas 2 chances sur 3 de se retrouver infecté en croisant quelqu’un mais moins -les 2/3 restants ne seront pas tous infectés et personne ne l’espère …-)

          +0

        Alerter
  • LS // 05.04.2020 à 09h02

    Cela nous fait donc 5000 morts pour 3% d’infectés en France.
    Nous allons sortir de cet épisode ce printemps avec une fraction faible de gens immunisés. Une nouvelle vague d’épidémie à de fort chance de repartir, puis une autre , puis une autre, … , jusqu’à ce qu’au moins 2/3 de la population soit immunisée avec ses 200 à 500 000 morts ou qu’un médicament soit trouvé.
    Le confinement actuel ne sert qu’à gagner du temps pour trouver une thérapie. Le coût du confinement est cependant gigantesque et il vaudrait mieux ne pas le renouveler. D’autres pays (Taïwan, la Corée du sud…) ont montrés d’autres stratégies moins coûteuses pour gagner du temps mais même pour eux, il ne s’agit que de gagner du temps.
    Des propos intéressant en liens :https://francais.rt.com/magazines/interdit-d-interdire/73530-antoine-flahault-sur-le-confinement-a-t-on-un-siecle-de-retard . Noter les propos sur la chloroquine qu’il avait essayé lors de l’épisode chikungunya, un peu après 30 min de vidéo.

    Délibérément, je ne parle pas des causes politiques, sociales, économiques voire culturelles de tout ce gâchis. Il me paraît trop tôt pour adopter un style accusatoire et chercher des coupables, fussent-ils Jupiter ou Cresus.

      +7

    Alerter
  • Owen // 05.04.2020 à 09h10

    J’ai quand même l’impression d’articles qui prennent des tangentes sans aborder les questions de fond.

    Si le confinement limite la hauteur du pic ce n’est pas sa prolongation qui permettra d’avancer le seuil d’immunité naturelle d’une population (+/- 60%). En outre, on ignore le taux de survie des malades passés au respirateur, donc l’efficience des salles de réanimation.

    L’accès au dépistage est très contraint, aux cas sévères et graves. Les soignants ignorent ceux qu’ils soignent ou contaminent. De même dans les Ehpad.

    Les médecins de villes ne servent à rien, puisqu’ils ne dépistent pas. Il ne servent qu’à envoyer des malades détériorés au pronostic vital compromis dans les hôpitaux. D’autre part, ils ne disposent pas de la liberté de soins et traitements, ce qui est leur métier.

    La chloroquine, c’est déjà roussi. Les données sur son effet antiviral s’accumulent, en plus en début de maladie, en plus en rajoutant des immunisés dans la population. Mais les stocks restants sont réservés et la demande a déjà explosé, ce qui voudra dire au mieux une nouvelle arlésienne comme les masques, au pire Sibeth qui explique que c’est trop compliqué.

    Donc quoi ? Restéchévouş et attendons les lumières du chef de guerre sans stratégie qui décide seul pour 65 millions de personnes ?

      +13

    Alerter
    • Owen // 05.04.2020 à 09h29

      … qui décide seul la liberté d’existence de 65 millions de personnes.

        +5

      Alerter
  • LibEgaFra // 05.04.2020 à 09h43

    Il n’y a pas si longtemps une autre « étude » disait que la moitié des britanniques l’étaient, infectés. Il y a 3,4 millions d’habitants au RU?

    https://fr.theepochtimes.com/le-virus-du-pcc-a-pu-infecter-la-moitie-de-la-population-britannique-1307087.html

      +0

    Alerter
  • RGT // 05.04.2020 à 10h02

    Dans mon proche entourage il y a 3 personnes (deux confirmées par les tests et une quasi-certaine) qui ont été infectées.
    Par proximité :
    – Mon fils qui est a été en contact proche avec une de ses collègues de travail qui « crachait ses poumons » le 16 mars et qui s’est retrouvé avec 39° de fièvre, une toux effroyable etc. une semaine plus tard. Il n’a plus de nouvelles de sa collègue de travail depuis (…). Comme il n’avait pas de complications son médecin lui a prescrit du paracétamol et lui a demandé d’attendre avant d’appeler le SAMU. Visiblement son système immunitaire a bien fonctionné et il semble désormais guéri mais complètement HS. Âge : 32 ans.

    – Un ami de ma fille est entré aux urgences il y a deux jours et depuis plus de nouvelles. Comme il a 26 ans il a de fortes chances de bénéficier d’un respirateur en cas de nécessité. Il continuait travailler dans la logistique d’une grande surface et a sûrement été contaminé sur son lieu de travail.

    – Une collègue de travail de mon épouse (enseignante) a été « désignée volontaire » pour enseigner aux enfants de personnels soignants (gros risque contaminant) et est tombée malade avec admission en réanimation il y a 15 jours. Depuis plus de nouvelles. elle a (avait ?) 35 ans…

    Et je ne parle pas d’un collègue de travail qui toussait fortement le 13 mars et que je n’arrive pas à joindre depuis. Âge : 40 ans.

    5% de la population en €urope, peut-être, en tous cas ce pourcentage de mon entourage est supérieur.

    Et ce ne sont pas particulièrement des « vieux ».

      +10

    Alerter
  • Madudu // 05.04.2020 à 11h16

    Notre civilisation, qui a inventé la science, est née sur des considérations toutes autres que les vôtres.

    Pour le Socrate de Platon, le sage est celui qui sait ne pas savoir (cf Le charmide).

    Vous êtes donc bien fol, ou barbare.

      +2

    Alerter
  • Morne Butor // 05.04.2020 à 11h38

    Il n’est pas question de croyance dans ce rapport, mais de science ! et la science sait tenir compte des incertitudes, contrairement aux croyants.

      +4

    Alerter
  • Elcilag // 05.04.2020 à 11h52

    « Le rapport a estimé le nombre de cas réels par extrapolation du nombre de décès… »
    Et le nombre de décès par pays n’est-il en aucun cas lié au délabrement du service public hospitalier organisé depuis de nombreuses années ?
    L’allemagne aurait moins de personnes touchées par le virus parce qu’elle comptabiliserait moins de morts ?
    Pas très élégant ce calcul de probalité qui voudrait laisser penser que tous les pays partaient sur un pied d’egalité Face au virus et déterminerait le nombre de décès uniquement en fonction du nombre de personnes ayant contracté le virus…Ouf…!! Les choix politiques sont saufs …

      +1

    Alerter
  • pong // 05.04.2020 à 11h53

    @Vercoquin
    C’est le principe en science. En toute rigueur, on ne SAIT véritablement jamais. On croit plus ou moins raisonnablement probable que… Et dans le meilleur des cas, on estime le niveau de confiance.

    C’est ça la connaissance scientifique. Quelque fois elle est très incertaine et on le dit (mieux, on le chiffre). On sait peu, on sait mal mais on ne sait pas rien. Et ce que l’on sait est exploitable. Le danger, ce sont tous les autres qui en savent encore moins mais sont persuadés du contraire.

      +3

    Alerter
  • Max // 05.04.2020 à 11h57

    Je m’étonne de voir des articles soulignés la mauvaise gestion du personnel politique sur cette crise aggravée par les décisions prises depuis des décennies. Il n’est pas déconnant en revanche de considérer ces effets comme l’objectif recherché par des élites représentées par des politiques avançant masqués. Appauvrir les classes moyennes et faire mourir délibérément les improductifs, si le constat est établit, rien donc d’étonnant, d’angoissant… seulement l’intérêt analytique de l’avancement d’un prooojeeeet.

      +2

    Alerter
  • jean-pierre Georges-pichot // 06.04.2020 à 08h21

    Il faut envier les Espagnols… D’ici un ou deux étés, ils pourront à nouveau profiter de l’existence, et avec un peu de chance, ils seront débarrassés des touristes, qui auront trop peur de voyager.

      +0

    Alerter
  • Moussars // 06.04.2020 à 11h09

    Bon et alors ?!
    3% en France. Ne considérons nous pas, en matière épidémiologique, qu’au moins 60% de la population pour estimer qu’une maladie contagieuse reculera pour finir par disparaître faute de support ?
    Alors, on en est très loin et le déconfinement ne vas pas être simple…

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications