Fantastique dépêche AFP à la base.

Regardez bien le titre, et regardez bien les faits et les propos…

Source : Le Nouvel Obs, 15-01-2016

Donald Trump s’attaque à John Lewis, figure des droits civiques

OB : Bref, une ordure…

John Lewis avait annoncé qu’il ne participerait pas à l’investiture de Donald Trump.

OB : Il l’insulte car ile ne voulait pas venir à son investiture, quelle ordure !!!

Le président américain élu Donald Trump a vivement critiqué samedi un élu noir démocrate, John Lewis, figure historique du mouvement des droits civiques, à l’ouverture d’un week-end de commémoration de Martin Luther King.

OB : ah… C’est un élu l’autre ?

Le milliardaire n’a visiblement pas apprécié que John Lewis, un pilier du Congrès depuis trois décennies, ait annoncé qu’il n’assisterait pas à la cérémonie d’investiture du président élu vendredi prochain.

OB : ah… 30 ans qu’il est un pilier des députés démocrates…

“Je ne considère pas ce président élu comme un président légitime”, avait justifié le parlementaire, dans une émission qui doit être diffusée dimanche par la chaîne NBC.

OB : !!!!!!!!! Ah, un député majeur dit que le président élu n’est pas légitime !!!!

“Les Russes ont contribué à l’élection de cet homme. Et ils ont pris part à la destruction de la candidature de (la démocrate) Hillary Clinton”, a fait valoir John Lewis, 76 ans.

OB : ah oui… Il faudrait peut-être mettre une limite d’âge pour être député… 🙂

Cédant à sa propension à livrer des querelles personnelles sur Twitter, Donald Trump a répliqué samedi dans une série de tweets matinaux. “Le parlementaire John Lewis ferait mieux de passer du temps à s’occuper d’aider sa circonscription, qui est dans un état déplorable et qui se désintègre (sans parler de la criminalité qui la gangrène) plutôt que de se plaindre à mauvais escient des résultats de l’élection. Paroles, paroles, paroles – pas d’action ni de résultats. Regrettable!”, a-t-il écrit.

capture-decran-2017-01-16-a-17-34-44

OB : ???? C’est ça la terrible attaque de Trump, face à de tels propos antidémocratiques ???

Donald Trump a posté un nouveau tweet samedi soir, qui reprenait son thème de campagne selon lequel les Noirs américains vivent dans des quartiers pauvres hideux où ils n’ont pas accès à l’éducation et à l’emploi.

capture-decran-2017-01-16-a-17-36-07

Lewis, personnalité intouchable

Le futur 45e président des Etats-Unis a immédiatement suscité des réactions outrées, d’abord au nom de la dignité de la fonction présidentielle, ensuite en raison du respect qui entoure la personnalité de John Lewis, tant chez les démocrates que les républicains.

OB : Euh, et la dignité de la fonction de député ?

John Lewis avait participé aux marches de protestation de Selma à Montgomery, menées dans l’Etat de l’Alabama (sud) en 1965 au nom du droit de vote des Noirs, qui ont marqué la lutte des droits civiques aux Etats-Unis.

Lors de l’une de ces marches en Alabama, les contestataires avaient été attaqués par la police locale et John Lewis avait subi une fracture du crâne.

John Lewis a été un compagnon de route de Martin Luther King, mort assassiné en 1968, dont le mémorial est au coeur de Washington.

Lire la suite sur Le Nouvel Obs, 15-01-2016

41 réponses à Donald Trump s’attaque à John Lewis, figure des droits civiques, par l’Obs

Commentaires recommandés

caliban Le 30 janvier 2017 à 01h47

On reproche à Trump de ne pas respecter une “figure historique” de la scène politique. En retour, le Président reproche à la figure en question de parler mais de ne pas agir. … un journal objectif irait enquêter pour voir si :
• c’est juste une “stratégie” politicienne de la part de Trump qui prétend se soucier du peuple
• ou si l’élu est vraiment un tire-au-flan

A partir de faits objectifs on pourrait alors cracher tout son soul sur Trump. Là on est obligé de se retenir, de dévier le tir sur le journal qui ne fait pas son boulot.

  1. caliban Le 30 janvier 2017 à 01h47
    Afficher/Masquer

    On reproche à Trump de ne pas respecter une “figure historique” de la scène politique. En retour, le Président reproche à la figure en question de parler mais de ne pas agir. … un journal objectif irait enquêter pour voir si :
    • c’est juste une “stratégie” politicienne de la part de Trump qui prétend se soucier du peuple
    • ou si l’élu est vraiment un tire-au-flan

    A partir de faits objectifs on pourrait alors cracher tout son soul sur Trump. Là on est obligé de se retenir, de dévier le tir sur le journal qui ne fait pas son boulot.


    • R. P. I. Le 30 janvier 2017 à 10h34
      Afficher/Masquer

      Comment dit-on “idiot utile” en américain ?! Et que dire de la marche des femmes et de leurs éminentes représentantes Milus truc qui exhibe son séant à chaque concert dans des poses lubriques à faire pâlir Brigitte Lahaie et Madonna qui avait promis une [pipe] à chaque électeur de Clinton ? Ne sont-elles pas adorables nos parangons de vertu ?!!


    • David MARTIAL Le 31 janvier 2017 à 17h12
      Afficher/Masquer

      Dit le Français ( au niveau politique Zéro ) à l’Américain qui n’est pas son président …

      JE ne vois pas l’intérêt de critiquer un président étranger quand on est à peine capable d’avoir un homme politique honnête !


  2. atanguy Le 30 janvier 2017 à 01h57
    Afficher/Masquer

    “OB : ah oui… Il faut vraiment mettre une limite d’âge pour être député…”
    idem les pres.
    Trump age: 70 ans, le plus vieux des récents présidents américains…


    • tepavac Le 30 janvier 2017 à 02h21
      Afficher/Masquer

      atanguy, es-tu Américain, tu le prétend, pourtant tu aurais des choses à nous apprendre sur l’ambiance qui règne au pays de la “liberté” et de la “démocratie”.

      Il y a peu tu t’érigeais contre les murs…
      [Modération. Lien corrompu]

      Est-ce une habitude chez vous de prendre les gens pour des amnésiques?
      de constamment faire des rapports de force?
      et surtout de nous dire comment nous devons penser?


      • atanguy Le 30 janvier 2017 à 03h27
        Afficher/Masquer

        tepavac: Si c’est ma nationalité qui est ton problème: Je ne suis ni Américain, ni Russe,ni Chinois, je suis né Français et je le reste,quoique un peu Breton tout de même. . Oui j’habite pour le moment aux US et bien sur “l’ambiance” comme tu dis est bien différente de celle que certains commentaires sur ce blog le laissent penser, au moins sur la cote ouest ou je réside: Il y a un sentiment très anti Trump surtout depuis ses décisions concernant le Mexique et maintenant les musulmans. Durant la campagne c’est surtout sa misogynie qui ont repoussé beaucoup de gens, comme l’ont montré les énormes manifestations du 21 Janvier qui ont eu lieu dans toutes les grandes villes mais aussi dans les petites villes sur les deux cotes atlantique et pacifique. Concernant la Clinton,si elle a eu la majorité des votes c’est parce que les gens ne voulaient pas voter pour trump. Personnellement si j’avais été américain, j’aurai voté pour Sanders et m’aurait abstenu a la présidentielle, Clinton me de-becque autant que trump. Voila tu as ma pensée et je n’attache pas d’importance si tu ne la partage pas.


        • atanguy Le 30 janvier 2017 à 08h02
          Afficher/Masquer

          Pour ceux qui pensent que les manifestations du 21 Janvier se trouvaient seulement en Californie,voici le décompte pour les 653 villes US :
          https://docs.google.com/spreadsheets/u/1/d/1xa0iLqYKz8x9Yc_rfhtmSOJQ2EGgeUVjvV4A8LsIaxY/htmlview?sle=true#gid=0


          • Raoul Le 30 janvier 2017 à 10h26
            Afficher/Masquer

            Oui, et alors ?

            Ces manifestations contre un homme qui a été élu traduisent simplement un refus par ces gens d’accepter le jeu démocratique. Et qu’on ne me dise pas que les règles étaient mauvaises. Obama a eu huit ans pour les changer si elles ne lui avaient pas plu.

            On n’a pas vu de telles manifestations contre le bombardement de la Libye, ou les assassinats ciblés, ou pour la fermeture de Guantanamo ou pour défendre Chelsea Manning qui a tenté deux fois de se suicider. Ils étaient où alors les grands défenseurs des idéaux démocratiques et de la justice ?


            • xc Le 30 janvier 2017 à 11h28
              Afficher/Masquer

              Je dirais même mieux: le cas de figure de la dernière présidentielle US était prévisible quand le système électoral a été adopté, et il s’est présenté plusieurs fois auparavant. Si personne n’a proposé sa réforme, c’est bien parce qu’il correspond à la volonté générale.


            • atanguy Le 30 janvier 2017 à 18h55
              Afficher/Masquer

              ” refus par ces gens d’accepter le jeu démocratique”
              Ces gens comme tu dis, ont compris que cette “démocratie”, comme tu semble la défendre, n’est qu’une bouffonnerie: Le choix entre une candidate corrompue 68 ans et un milliardaire malade mental 70 ans. Voila le résultat de la démocratie américaine a la fin de ce système capitaliste a bout de souffle.


          • tepavac Le 30 janvier 2017 à 12h53
            Afficher/Masquer

            et voici le décompte des personnes physiquement agressés lors de l’investiture.
            Je te met une vidéo soft. A ce sujet, la plus part des personnes blessées, sont latinos, noir, femmes et même une handicapée….
            https://www.youtube.com/watch?v=X2qpQjoBKY8
            J’imagine que tu comprend l’anglais, tu devrais lire les 11000 com qui suivent la vidéo, d’ailleurs sous chaque vidéos, les témoignages concordent, et ils sont pas d’accord avec toi.
            https://www.youtube.com/watch?v=tLtTznFB-lo
            https://www.youtube.com/watch?v=pU6LTFybhA4


            • Flizz Le 30 janvier 2017 à 13h09
              Afficher/Masquer

              Tu veux des vidéos des blancs agressés par des noirs parce qu’ils sont supposés avoir voté pour Trump… parce que blancs ? Y aura de l’handicapé aussi si c’est ça qui t’émeut.

              On s’en sort pas comme ça coco.

              On accepte le “jeu démocratique”, ou on va vivre comme un amish, au moins il y a les choix aux US.


            • tepavac Le 30 janvier 2017 à 13h55
              Afficher/Masquer

              Je répondais à atanguy et ce que je soulignais c’est que ce n’est pas un conflit racial. Les latinos ont été blessé par des latinos, les noirs par des noirs.Ceux qui agressaient sont les anti-Trump qui prétendent lutter contre le faschisme.
              Vous devriez mieux lire et prendre un peu de recul. Nous ne sommes pas sur un ring et si vous vous énervé, vous risquez de casser l’outil qui vous sert à communiquer.
              Sans rancune


          • Lysbeth Levy Le 30 janvier 2017 à 13h44
            Afficher/Masquer

            Perso je prends acte de ce que vous annoncez plus haut donc c’est seulement le fait “misogyne” de Trump qui vous inquiètes ? Et qu’avez vous pensé du bilan “Obama, Clinton” dans les faits et non dans les déclarations démagogiques ? Même si Trump s’exprime de façon pas très “élégante” envers les “femmes” dites vous, est ce changera d’avant (Obama/Clinton) quand on voit le niveau de misère des femmes, dans le travail (quand elles en ont un) dans le service minimum de leur sécurité sociale qui n’est pas la notre quand même ? Avec le nombre impressionnant de femmes exclues du système, ne niez pas qu’Obama n’a pas fait plus que ce qu’il avait promis non ? Et qu’aurais changé a travers un vote Clinton Hillary pour ces pauvres femmes ou pas, minorités alors que le budget militaire est le premier voté soit 55 % du total ? Quand aux manifs de femmes ou black-blocs le réseau social internet de Georges Soros, les as pratiquement organisés dès avant l’élection de Trump quand il a vu le “déballage” sur sa favorite profitait à son ancien “collègue” Trump. Clinton était une hypocrite même si c’est une femme et ce qu’elle a fait est criminel qu’on le veuille ou non : http://www.renenaba.com/etats-unispresidentielles-hillary-clinton-le-bucher-de-ses-vanites/


            • atanguy Le 30 janvier 2017 à 21h09
              Afficher/Masquer

              Hey Lysbeth:
              Concernant la misogynie de Trump,tu ne peux pas la nier de même que son narcissisme maladif.
              J’ai expliqué dans un de mes commentaires, qui a disparu (pourquoi?),que les femmes ont été a l’origine des deux révolutions:
              1789:
              En plus de revendications écrites, les femmes revendiquent par l’action : le 5 octobre 1789 elles constituent l’essentiel du cortège de Versailles et pénètrent dans le château. Jules Michelet dira :
              “Ce qu’il y a dans le peuple de plus instinctif, de plus inspiré, ce sont les femmes. […] Les hommes ont pris la Bastille, et les femmes ont pris le Roi ”

              1917:
              La révolution de Février 1917 fut déclenchée spontanément a l’initiative d’un contingent du prolétariat exploité et opprimé plus que tous les autres – les travailleuses du textile, au nombre desquelles, doit-on penser, l’on devait compter pas mal de femmes de soldats. » (Trotski)

              Alors oui: La femme est l’avenir de l’homme (Aragon)


          • Lysbeth Levy Le 30 janvier 2017 à 13h59
            Afficher/Masquer

            Encore une fois avez vous fait “le bilan” qui a au final amené un Trump au pouvoir, au lieu de cliver les populations qui ont voté pour l’un ou pour l’autre étant entendu que rien ne peux sortir de bon venant de l’élite friquée américaine. Mais qu’ont fait ou pas fait, les “Obama et Clinton” pendant 8 ans au point de pousser les noirs, blancs, hispaniques, hommes et femmes à voter par dépit ou pour changer un peu ? Si Trump a gagné c’est bien parce que les démocrates, et les Clinton, Obama, qui se connaissent bien ont foiré totalement à tous les niveaux non ?http://www.madaniya.info/2017/01/25/israel-etats-unis-bye-bye-barack-obama-sans-regret/


      • tepavac Le 30 janvier 2017 à 14h28
        Afficher/Masquer

        lien corrompu:
        Information sur le nombre de fois que les Etas unis ont employé l’arrêt d’une immigration à l’échelle d’un pays:

        http://heavy.com/news/2017/01/barack-obama-ban-refugees-did-iraq-iraqi-muslim-trump-jimmy-carter-iran-iranian-immigration/

        Ça remonte aux chinois en 1900….


        • Lysbeth Levy Le 30 janvier 2017 à 15h05
          Afficher/Masquer

          Et oui les médias surfent sur notre ignorance des faits, mais Homeland Security par exemple sous l’ère Obama/Clinton “filtrent” les “mauvais sujets” venant de pays qu’ils bombardent “humanitairement” faisant parti de l’Axe du Mal de surcroit : https://www.dhs.gov/news/2016/02/18/dhs-announces-further-travel-restrictions-visa-waiver-program restriction avec le programme ESTA au nom de la lutte contre le terrorisme..Quand à l’accueil des réfugiés dit “migrants” le comble et que l’Europe devrait en absorber le maximum alors que les Usa font tout pour ne prendre que les meilleurs à des fins économiques. Mais se sont bien eux qui bombardent les pays de ces pauvres réfugiés non ? Georges Soros pousse à les faire accueillir mais par dans les pays responsables du chaos crée par leur grand plan de remodelage du moyen-orient.


          • tepavac Le 30 janvier 2017 à 17h30
            Afficher/Masquer

            D’autan plus qu’ils font semblant d’ignorer les murs érigé à la hâte par, la Hongrie, l’Autriche et la Slovénie, pour contrer l’afflux des réfugiés venant à travers les Balkans. Laissant par ailleurs la charge aux pays les plus pauvres d’Europe.
            Ils oubli aussi le mur Ukrainien financé par L’UE.

            En passant, on apprend aujourd’hui de la bouche de Guy Verhofstadt, que l’Europe(enfin la sienne) a maintenant trois puissants ennemis, l’islamisme intégriste, la Russie et Trump;
            https://sputniknews.com/politics/201701301050162693-trump-eu-verhofstadt-attack/


    • Vareniky Le 30 janvier 2017 à 09h30
      Afficher/Masquer

      Avez vous déjà volé sur les compagnies aériennes américaines?
      On ne peut pas dire non plus qu’il y ait un age limite pour les équipages commerciaux.
      Mais c’est une façon de voir la vie, j’ai un oncle américain qui à 72 ans continue à travailler “car il a peur de s’ennuyer”


  3. wesson Le 30 janvier 2017 à 02h09
    Afficher/Masquer

    Les démocrates ont cru qu’ils pouvaient gagner une élection en la racialisant à l’extrême.

    Ils se sont dit que avec Obama élu 2 fois, ça avait fonctionné, leur électorat noir captif serait présent à l’appel, et que ça suffirait.

    Ils sont effectivement bien arrivé à dégommer Sanders en jouant de cet électorat noir. Mais pour Trump qui entre-temps avait changé du discours religieux habituel des républicains, ils se sont pris les pieds dans le tapis. L’électorat noir si il est effectivement important reste encore très minoritaire face à l’électorat blanc, qui pèse encore 70% aux USA. Si un type arrive à mobiliser cet électorat blanc, il gagne. C’est finalement très simple.

    Et à voir ce leader noir prendre une espèce de tête contre Trump, ça me fait penser que finalement, ils n’ont effectivement toujours pas compris pour quelle raison ils ont perdu la maison blanche.

    Croient-ils véritablement que c’est les Russes qui les ont mis dedans ? Là finalement j’ai un doute !


    • Ovuef2r Le 30 janvier 2017 à 06h39
      Afficher/Masquer

      Euh… pour dégommer Sanders le vote noir fut moins efficace que les magouilles du DNC révélées par WikiLeaks. N’oubliez pas tous ces caucus perdus très bizarrement dès le début par Sanders et la trouble suite qui amena celle qui devait gagner, parce que première femme à la première place des prétendants..


  4. Pegaz Le 30 janvier 2017 à 02h38
    Afficher/Masquer

    Le Project for the New American Century (PNAC) avec d’autres think tank comme l’IASPS, le CPSG, le JINSA, le CSP et d’autres, ont forgés les politiques extérieures US dès la fin des années 1990 jusqu’à ses conséquences, malheureusement toujours d’actualité. (1996, IASPS « A Clean Break : A New Strategy for Securing the Realm » 1998, PNAC « lettres ouvertes du 26.01.98 au président Clinton, le 29.05.98 aux présidents des groupes parlementaires républicains » Le 29 septembre l’Iraq Liberation Act, S. 2525 est adopté. En décembre l’opération Desert Fox est déclenchée etc..).
    Qu’en est-il avec cette nouvelle administration, rupture ou continuum ? Prendre le pouls de ces usines à opinions semble préférable à la température du mainstream. Une mise à jour d’un travail réalisé en 2006 ou une investigation similaire, apporterait certainement des réponses.

    Liste des ces organisations et membres
    http://usa-menace.over-blog.com/article-2059714.html


    • Pegaz Le 30 janvier 2017 à 03h38
      Afficher/Masquer

      Le Project for the New American Century (PNAC), l’Institute for Advanced Strategic and Political Studies (IASPS) et le Committee for Peace and Security in the Gulf (CPSG) ont rempli leur mission et se sont évaporés. D’autres les ont remplacé, d’autres semblent indéboulonnables. Une autre liste non inclusive plus récente permet au travers de leurs sites, une investigation sur leurs analyses, membres, financement et rapport à la nouvel administration.
      Les 50 groupes de réflexion les plus influents aux États-Unis
      http://www.thebestschools.org/features/most-influential-think-tanks/

      Une sélection :
      Center for Strategic and International Studies (CSIS) – https://www.csis.org/ – une organisation étatique ou l’on y retrouve une chaire Brzezinski en sécurité mondiale et géostratégie.
      Jewish Institute for National Security Affairs (JINSA) – http://www.jinsa.org/ – un conglomérat de retraité de l’armée et d’hommes politiques américains.
      American Enterprise Institute for Public Policy Research (AEI) – https://www.aei.org/
      Center for Security Policy (CSP) – http://www.centerforsecuritypolicy.org/
      Center for a New American Security (CNAS) – https://www.cnas.org/ – PNAC 2.0 or not


      • tepavac Le 30 janvier 2017 à 14h16
        Afficher/Masquer

        Voila le marketing qui va de concert;
        http://www.spcapitaliq-corporations.com/u-s-acquisitions-in-europe-lag-year-ago-activity/?utm_source=Taboola&utm_medium=referral&utm_campaign=MABlog5

        A souligner que pour S&P Global, les entreprises Européenne sont des “CIBLES”,

        Le plus comique,
        ” les acquéreurs américains ont augmenté leurs achats européens dans trois secteurs, industriels, services publics et des biens de consommation, avec les deux derniers secteurs affichant des gains de 121% et 559% respectivement”

        Bref, notre service public est pourri selon leur propagande, mais ils achètent à tour de bras…

        Ça me rappel la fable du corbeau et du renard.
        Et dire qu’il y a encore des prétendant à la Présidence pour baver devant Les HRC.
        Qu’elle choix de m….e, obligé de voter pour le seul candidat Frexit pour échapper à cette ambiance empoisonnée.


        • Thanos Le 30 janvier 2017 à 16h14
          Afficher/Masquer

          “notre service public est pourri selon leur propagande, mais ils achètent à tour de bras…”
          Y’a rien qui vous choque dans votre phrase ? Non ? On ne peut pas acheté un “service public” tout simplement. On ne peut pas acheter une gendarmerie, une école ou hôpital public ! En revanche on peut investir dans une entreprise de type “Opérateur de Services Urbains” qui par le biais d’un contrat de délégation va produire / fournir un service commun de mission de service public. Par exemple : le transport urbain / inter urbain (les transport en commun), la gestion de l’eau, la gestion des parking etc…
          La vraie question est comment ces opérateurs peuvent-ils être si rentables ? Tout simplement parce que les Autorités Organisatrices (état, régions, départements, métropoles, mairies), étaient avant le passage de DSP puis au moment de l’établissement du contrat de DSP, défaillants ou corrompus, ou les deux ! Car c’est bien grâce à l’absence totale de contrôle de gestion de par nos élus et fonctionnaires que les opérateurs de service se gavent : Contrats de DSP et cahiers des charges rédigés n’importe comment par les autorités publics et situations ubuesques pré existantes aux contrats de DSP (surreffectif, absentéisme surréaliste, non maitrise de la masse salariale, absence de vision propective etc…). Ayant travaillé 4 ans pour un grand opérateur, ceci était mon quotidien. Si le travail était fait en amont par nos élus et fonctionnaires, de telles rentes seraient impossibles.


          • tepavac Le 30 janvier 2017 à 17h45
            Afficher/Masquer

            bah si cela me choc et c’est pourquoi j’ai mis le lien içi, endroit le plus approprié sur ce genre de question, qui je dois l’avouer me dépasse.
            Je n’aurais jamais pensé à de la corruption, c’est déprimant.
            Merci de votre éclairage sur le sujet.


  5. Fabrice Le 30 janvier 2017 à 10h31
    Afficher/Masquer

    Désolé personnellement c’est de la polémique interne aux USA s’y intéresser c’est perdre son temps franchement je préférais quand le site produisait un post par jour travaillé et éclairant que la ses post qui se perdent dans des polémiques stériles qui ne servent personne voir deserve son sérieux peu importe qui a raison dans cette histoire. ?


    • Les-crises Le 30 janvier 2017 à 10h44
      Afficher/Masquer

      Vous comprendrez qu’il s’agit d’une analyse de la propagande en France, et de l’image de Trump chez les français. …
      Il fait assez de trucs hautement criticables comme ça…


      • Shaolin Le 30 janvier 2017 à 11h05
        Afficher/Masquer

        Bonjour, je suis d’accord avec Fabrice. On a compris que n’importe quoi de défavorable à Trump sera écrit ou filmé quoi qu’il dise, quoi qu’il fasse! A tort ou à raison. Et pour les 4 ans à venir….
        C’est acté. Cette histoire n’est qu’un détail de plus. Et de même, les articles avec des points de vue plus systémique, je pense, ont fait le succès de ce site.
        Voilà, une petite critique facile de derrière son écran, mais sans animosité… merci.


        • jim Le 30 janvier 2017 à 11h34
          Afficher/Masquer

          Je suis plutôt d’avis que ce travail sur les media tradi et de manière plus générale sur la propagande, consiste à mettre à jour leur abscence de journalisme et de crédibilité sur bien des sujets, est important.
          De plus, on peut considérer les-crises aussi comme une sorte de mémoire, de base de données de leurs turpitudes, ça peut servir…

          Ce que je regrette moi, c’est que les-crises n’aborde pas l’autre grand pilier de la chienlit post démocratique, à savoir 1.la caste des politiciens considérée comme un ensemble (c’est important de le faire, et justifié si on y réfléchit avec un peu de sérieux) 2.le système politique dit “République” et en quoi il est à présent complètement vérolé, et obsolète même du point de vue de la philosophie politique.

          En somme, la section “crise démocratique” est quasiment vide de contenus nourrissants et libérateurs, alors que c’est peut être bien la crise la plus fondamentale…


        • Crundchu Le 30 janvier 2017 à 13h35
          Afficher/Masquer

          Pour les quatre ans à venir ?
          Je ne pense pas.
          Je crois que les cireurs de pompes et autres benêts des médias français ont encore besoin d’un peu de temps pour comprendre que le monde change et que ce monde change sans eux.
          Lorsque les gens qui financent cette presse autiste réaliseront que c’est tout à fait contre productif ils les balanceront au fond du panier à linge… le sort normal des chaussettes pas propres
          En attendant et comme il faut bien payer les traites de la bagnole et les vacances au Népal toute cette volaille continue de caqueter comme ils l’ont si bien appris ces cinquante dernières années.
          J’ai bon espoir que les moins stupides d’entre eux vont réaliser que le vent à tourné depuis un moment déjà et qu’il faut réorienter la girouette.
          Néanmoins je serai un peu triste le jour où tous ces cireurs de pompes mettront le bon cirage sur la bonne couleur de chaussure… C’est tellement amusant en ce moment de voir tout ce beau monde se conchier en permanence.


        • tepavac Le 30 janvier 2017 à 13h39
          Afficher/Masquer

          Vous avez compris c’est bien, seulement allez le dire à ceux qui perpétue ce chaos organisé.
          Nous sommes face à une idéologie profondément nazi et dont la puissance de propagande dépasse l’entendement.
          https://sputniknews.com/politics/201701291050132024-gabbard-smeared-over-syria/
          Il suffit de regarder les vidéos postés par les acteurs involontaires du drame qui se joue, pour comprendre le danger qui nous guette.

          Le plus décevant est la nature humaine lorsqu’elle est faible, car que voit-on , sinon les plus défavorisés qui se sont mis dans le camp de “leurs” bourreaux. manipulation de masse défavorisées, délaissé et maltraité pendant vingt ans par les prédateurs qui étaient au pouvoir.

          Vous dites que cela ne nous concerne pas, ce n’est pourtant pas l’avis de nos états-major, ni de nos économistes et encore moins de nos industriels.
          https://www.youtube.com/watch?v=qZeqQGr6blM


    • Chris Le 30 janvier 2017 à 13h25
      Afficher/Masquer

      Une polémique qui néanmoins me fait penser au candidat FILLON qui se réclame gaulliste et qui, empêtré dans ses casseroles de fraudeur et corrompu du système, se réfère nommément à Philippe Seguin, lequel avait vigoureusement combattu le Traité de Maastricht en 1992 lequel signait la perte de notre souveraineté et son cortège de calamités… alors que le programme de Fillon est un copié-collé de la politique d’Angela Merkel (idem de Macron, Hamon et les autres au demeurant !) et qu’il nous engage vers encore plus d’Europe, d’Euro et d’OTAN, sans se préoccuper que cette bouillie infâme nous étouffe littéralement.
      Lewis roule sur la notoriété d’un engagement civique des années 60 (50 ans ont passé !), qui s’est évanoui dans les brumes de son carriérisme en même temps que Martin Luther King.
      Ça me rappelle un film US, “honest Joe” qui mettait en scène un menteur escroc en réalité, qui s’était arrangé pour se faire prendre en “délit” d’honnêteté et depuis vivait de cette réputation.


    • Xfiles72 Le 30 janvier 2017 à 15h00
      Afficher/Masquer

      Et bien, tout de moins pour ma part, j’apprécie ce travail et je continuerai à l’apprécier.
      Ce genre de décryptage est un point de départ pour mettre en lumière la propagande grossière des mainstream et si, vous, vous l’avez saisi , je peux vous assurer que la majorité boit encore béatement ces élucubrations, notamment dans mon entourage.
      Donc je remercie sincèrement OB et l’invite à continuer ses commentaires de texte propagandiste.


    • Arnaud Le 01 février 2017 à 22h34
      Afficher/Masquer

      Il me parait difficile de considérer que tout ça ne nous concerne en rien…

      Revenons à ceux qui tirent vraiment les ficelles, avec cet article par exemple:

      http://lesakerfrancophone.fr/une-revolution-de-couleur-est-en-cours-aux-etats-unis


  6. jim Le 30 janvier 2017 à 11h26
    Afficher/Masquer

    Je me souviens que quand cette affaire est sortie, quasiment tous les journaux ont titré de la sorte, sémantiquement à peu près “trump agresse jésus” -:)
    (ce qui est très loin des faits, c’est bien Lewis qui a agressé Trump, et pas qu’un peu, il a même agressé le système électoral américain et les millions de gens qui ont voté pour Trump)

    Le monde, le fig, 20 minutes, libé, etc, quasiment tous ont bêlé en coeur.

    Guère étonnant,les encartés dans ce pays sont un troupeau de bêlants sans cervelle ni courage et qui oh ironie se prennent pour des élites, des leaders d’opinion, des informateurs éclairés et éclairants.

    Merci internet et les non “journalistes”, au passage, vous êtes très sanitaires.


  7. DonetskiyVasya Le 30 janvier 2017 à 14h39
    Afficher/Masquer

    Vivement que Trump précipite vers l’effondrement l’Occident dans son ensemble. On peut faire lui faire confiance. Il tient sa parole!
    J’espère que Poutine aura ensuite assez de courage pour libérer les peuples de l’Europe de la junte de Bruxelles.


    • Krystyna Hawrot Le 30 janvier 2017 à 23h08
      Afficher/Masquer

      Hélas non, Poutine se gardera bien de libérer qui que ce soit en Europe! C’est à nous de nous prendre en main, avant la catastrophe! Même l’Ukraine, la Russie ne va pas l’occuper: pour Poutine celui qui a semé la merde doit aussi la ramasser, en l’occurrence les USA et l’Europe. Et il a raison! Le problème c’est que nous ne sommes pas prêts en Europe à quitter notre consentement à l’esclavage!


  8. Nanker Le 30 janvier 2017 à 19h02
    Afficher/Masquer

    “Un scandale par jour” c’est la ligne éditoriale de la presse vendue à la pensée unique.
    Par “un scandale par jour” comprenez “il nous faut fabriquer un scandale par jour” autour de la figure de Trump.

    Vous vous souvenez des fracassantes “révélations” concernant l’existence d’une vidéo compromettante mettant en scène Trump et des prostituées russes? Bouffonnerie déjà oubliée alors qu’elle ne date que du 18 janvier soit 12 jours… Depuis les médias ont trouvé d’autres saletés à baver sur Trump.


  9. Lysbeth Levy Le 01 février 2017 à 11h01
    Afficher/Masquer

    “un scandale par jour” pendant qu’on nous amuse avec le pénélopegate, dans l’ombre,les “warmonger” de l’état profond Us ont concocté une étude spéciale en vue d’une attaque préemptive contre la Russie, la Chine, Corée du Nord et Iran et ces conséquences. Il est fait mention que les auteurs se sont dépêchés de signer ce plan sans se donner la peine de savoir ce qu’il adviendrait du reste du monde :https://sputniknews.com/military/201701301050164565-intelligence-stratcom-report-us-nuclear-attack-on-russia/ “Les agences de renseignement américaines et le Commandement stratégique du Pentagone travaillent sur un rapport du Congrès pour évaluer la probabilité de survie des dirigeants russes et chinois en cas d’attaque nucléaire américaine.”” Signé en catimini avant que Trump n’arrive au pouvoir, car celui ci aurait bien l’intention de “purger” l’Etat CIA et autres services spéciaux, de ces dangereux criminels ayant pris le pouvoir juste après le 11 septembre 2001 ! Donald dépêche toi de les foutre à la porte !


Charte de modérations des commentaires